Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» De l'amour à la haine, il n'y a qu'un pas (avec Rein)
happier than ever (charlissa) - Page 9 EmptyAujourd'hui à 19:10 par Clionestra

» Deux duchés et une duchesse (avec Rein)
happier than ever (charlissa) - Page 9 EmptyAujourd'hui à 18:27 par Clionestra

» Une Famille de Loups et de Rats
happier than ever (charlissa) - Page 9 EmptyAujourd'hui à 13:03 par Snardat

» « Connais ton adversaire, connais-toi, et tu ne mettras pas ta victoire en danger. »
happier than ever (charlissa) - Page 9 EmptyAujourd'hui à 11:47 par Stormy Dream

» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
happier than ever (charlissa) - Page 9 EmptyAujourd'hui à 11:17 par Manhattan Redlish

» La Cour des Miracles (ft. Apothesis)
happier than ever (charlissa) - Page 9 EmptyAujourd'hui à 0:40 par Raton

» Pause plus ou moins longue - Nemo
happier than ever (charlissa) - Page 9 EmptyHier à 17:24 par Clionestra

» Le ciel est un océan suspendu (Val & Dreamcatcher)
happier than ever (charlissa) - Page 9 EmptyHier à 1:58 par Val

» Vermines & Rage
happier than ever (charlissa) - Page 9 EmptyHier à 0:17 par Snardat

Le Deal du moment :
ETB Pokémon Fable Nébuleuse : où ...
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

happier than ever (charlissa)

Clionestra
Messages : 3843
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mer 1 Nov - 20:52

Hinata
Hyûga

J'ai 18 ans et je vivais à Konoha, avant de m'enfuir à Suna. Dans la vie, je suis agent de liaison et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma timidité, j'ai avoué mon amour à l'homme que j'aime trop tard et j'ai fuis.

happier than ever (charlissa) - Page 9 Fda4b86b5dbf3e31e1cfeca1236e5634cf673abar1-500-300_hq
→ Considérée comme une ratée dans sa jeunesse
→ Elle est un pisteur qualifié.
→ Connait le ninjutsu médical.
→ Possède le Byakugan
→ Technique du Juken, du poing souple.
→ Souplesse nature.
→ Invente les 64 poings du Hakke protecteur
→ Utilise les techniques aqueuses.
→ Son loisir c'est l'oshibana, art japonais qui consiste à créer des images avec des fleurs pressées.
- La drogue, c’est mal, énonça-t-elle simplement alors qu’elle continuer de sourire de toutes ses dents avec absolument aucune envie de lui expliquer son plan… Mais elle sait qu’elle peut, elle l’avait lu dans un livre.

Bon. Ce n’était pas exactement ça. Elle avait lu quelque chose dans un livre qui lui faisait dire qu’elle pourrait faire en sorte de donner de la neige à Suna… Sans risquer l’écologie ou la pollution, sans risquer de faire tomber la température et sans risque de déranger quiconque. S’il le faut, c’est elle qui nettoyera les « dégâts ». Elle allait peut-être devoir demander validation à Gaara … mais s’il venait à dire non ? Elle réfléchit alors qu’elle pose un regard sur Kankuro. Elle sourit. Elle n’a pas besoin de lui redemander, ou d’insister… Il a déjà dit oui. Elle allait être une mère Noël avec un père Noël et ça allait être super bien ! Le câlin passait, elle fait un clin d’œil.

- Je suis allée à bonne école, répondit-elle.

Parce que clairement, Kankuro pouvait se targuer d’être la quatrième personne à avoir entendu le plus sa voix. Kiba Shino et Kurenaï étant les personnes une, deux et trois. Elle avait passé tant d’années avec eux que les quelques temps à Suna ne pourrait pas rattraper… Bien que proportionnellement, Kankuro avait certainement explosé le record, mais c’était une autre histoire. Elle fit un sourire de vainqueur avant de fermer les yeux et de suivre les ordres de Kankuro. Pas. Une. Seconde. Elle ne s’inquiète. Pas une seconde, elle ne craint. Pas une seconde, elle a peur. Nope. Il lui dit d’utiliser ses yeux, elle le fait. De bouger, elle le fait. Elle ressent les fils et les voit, et ça la fait sourire simplement. Pas une seconde, Kankuro ne verra du doute dans ses prunelles claires. Elle bouge, quand il le demande et s’arrête. Et quand Kankuro commence à la manipuler, au lieu de se sentir déposé de la maitrise de son corps, elle lâche un rire. Elle n’a pas de résistance parce qu’elle n’a aucune raison de craindre. Même inconsciemment, son esprit lui faisait tout à fait confiance et se reposa d’être ainsi apte à ne plus rien faire. Elle lâche un rire, pouvant bouger son corps malgré tout si elle le souhaite.

- C’est rigolo, fit-elle alors que sa voix illustrait magnifiquement bien son état. Je ne me sens pas contrainte, pourtant je sens que mon corps bouge.

Elle, ça la faisait rire. Elle se regarde bouger les jambes, heureusement elle n’était pas en jupe mais ça elle n’y pensa même pas. C’était drôle. Elle rit encore et repose ses yeux rieurs sur le jeune homme avant de réfléchir.

- Alors, il faudrait que je fasse des techniques de taijutsu basique pour que tu arrives à les imprimer dans la sensation de tes doigts ? Si tu me disais ce qui t’intéresse. D’ailleurs, n’aurais-je pas du enlever ma veste pour que tu puisses avoir plus d’emprise sur mon corps ?

Elle disait cela totalement innocemment, elle. Se disant que la veste qu’elle portait pourrait éventuellement empêcher l’homme de faire ce dont il avait besoin avec son corps. Dessous, elle ne portait qu’un débardeur (blanc, ok !) mais elle ne se sentait pas plus gêné que ça… Puisqu’il se fichait totalement de son corps… Elle regarde ses mains.

- Tu pourrais me la faire enlever, ou comme pour l’objet tu ne peux pas bouger mes doigts ?

C’est peut-être des manipulations un poil trop compliqué … mais s’il arrive à manipuler trois marionnettes avec dix doigts, pourquoi n’arriverait-il pas à manipuler les doigts d’une marionnette avec les mêmes dix doigts ? Elle était si curieuse de tout comprendre des techniques de Kankuro ! Non. C’était faux. Elle le réalise en le pensant. Elle voulait simplement tout connaître de Kankuro. C’était aussi pour ça qu’elle voulait faire le marché de Noël, pour l’emmener faire quelque chose qui le sorte de sa position de frère de l’Hokage pour montrer au monde ce qu’il était réellement. Un génie et un artiste.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Lun 20 Nov - 21:37

Kankuro de Suna
J'ai 20 ans et je vis à Suna, au pays du vent. Dans la vie, je suis bras droit du kazekage et maitre pantin et je m'en sors très bien.



happier than ever (charlissa) - Page 9 Kankuro-naruto
“Ouais ça c'est parce que tu te laisses faire. Tu voudrais faire autre chose, ou juste pas faire ce je veux te faire faire … ça serait nettement moins agréable.”

Clairement moins. personne n’a jamais apprécié se voir physiquement contrôlé par autrui sans être d’accord avec l’idée. Mais le fait est, il faut bien le reconnaître, qu’Hinata est particulièrement manipulable. Des très rares personnes que Kankuro avait eu l’occasion de manipuler, bon gré, mal gré, elle est bien la seule à ne montrer aucune résistance. Ce qui surprend le brun. Avant de finalement le flatter, parce qu’il comprend bien que c’est la confiance que la jeune femme pose en lui qui annule toute résistence chez elle. C’est … bah c’est flatteur, y a pas d’autre mot. Et ça augmente naturellement inconsciemment, la confiance qu’il peut lui-même avoir en elle.

Le brun sourit tranquillement en regardant la poulette Hyuga s’amuser de voir son corps bouger “tout” seul. C’est rigolo. Pur, en quelque sorte. Il aime bien. Il la regarde un poil bêtement faire, avant d’être “rappelé à l’ordre” par la belle. Bah oui, il l’a pas aux bouts de ses doigts pour le plaisir. (Sans allusion salace aune, bah non.)

“Bah. Là comme ça pour un test, non. Pour analyser ton taijutsu, c'est sûr que plus je suis près de ton corps, mieux c'est.”

Kankuro s’étrangle à moitié en captant le gros sous-entendu qui pourrait être biiieeennn lourdingue s’il avait été volontaire. Heureusement qu’il ne l’est pas.(Sinon il aurait été prêt à voir Kyo, Nana et Kaeru débarquer pour lui coller trois taquets derrière le crâne. Traumatisé le petit.) Bref. Il se rattrape vite vite avant que l’une de ses amies n’ait les oreilles qui sifflent.

“Enfin mes fils !! C'est mieux que mes fils soient plus proches. De. Toi.”

Ertyudghj. Nan mais. C'est ce qu'on appelle un lapsus révélateur. La donzelle ne semble ABSOLUMENT PAS y voir le double sens qui a failli étrangler Kankuro avec sa propre honte. TANT MIEUX. Hein ! Il ne va pas s'en plaindre. Il peut donc ravaler son rougissement dans un grommellement imperceptible et passer à la suite avec un tout petit peu de dignité. Même si elle en rajoute une couche en lui proposant de la déshabiller. Il regarde Hinata d'un drôle d'air quelques secondes. Se demandant fort si en fait elle n'avait pas compris le sous-entendu et lui en glissait un autre. Genre. Vu qu'elle l'invite à se déshabiller. Meh. Non. Stop. Arrête tes conneries, vieux. C'est quoi ce binz. Il a pas assez de gonzesses comme ça pour se mettre à tourner en boucle sur Hinata ? Quoique. C'est vrai que depuis qu'elle est là, il voit ses chères régulières de moins en moins… régulièrement. Donc !!! Sans doute que le sexe lui manquait. Voilà. C'est tout. Rien à voir avec Hinata. (/Reste des places dans le club du déni ??)

“Je sais faire bouger des doigts.”

TU M'ÉTONNES QU’IL SAIT. Kankuro en pls mental à se battre avec les visions de sa façon toute particulière de manipuler les doigts d’Ayaka, ses pensées chelous pour Hinata, et le fait qu’il soit en train de la manipuler, et qu’il doive la déshabiller. A pas grand chose de griller un fusible. La drogue c’est mal, elle a dit Hinata. Officiellement il est d’accord. Mais officieusement, il se ferait bien un petit joint, là tout de suite, pour se détendre. dfghjkldfghjkl.

“Mais pas encore pour pour enlever des vêtements”

“Pas encore” !!? Mais ta gueule, frère ?!

“Enfin je peux essayer. Je vais essayer. Attends.”

Le marionnettiste détache les fils de chakra des bras et des jambes d'Hinata pour les nouer autour de ses doigts, ses poignets et ses bras. Nettement plus simple de cette façon, forcément, mais il n'a de fait plus de contrôle sur le reste de son corps. C'est là la grosse difficulté du marionnettisme. Plus les mouvements sont fins, précis rattachés à plusieurs membres, plus il y a de fils. Et c'est à ce moment là que devenir maître des micromouvements devient intéressant. Ce qui est extrêmement complexe, ahah. Oui c’est ça, Kankuro, concentre-toi sur des considérations techniques plutôt que sur … les gonzesses en général. Faut arrêter avec les gonzesses. Vraiment.

Le jeune homme agit donc sur les doigts d’Hinata, lui faisant retirer sa veste avec … une difficulté encore assez mesurée. Même si c’est pas fluide, pas ferme, et qu’il lui a fait faire un “fuck” involontaire à un moment en merdant avec son majeur gauche … il arrive à lui retirer sa veste en une trentaine de seconde.

“Putain. Voilà. Et c’est que des doigts. Imagine tout le corps dans un combat réel. Bon après, une main, c’est hyper complexe en vrai. Large plus qu’un bras ou une jambe. Mais tout en même temps … Bref. Ça va, au fait ? Je t’ai pas fait mal au moins ?”
Clionestra
Messages : 3843
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mer 22 Nov - 1:58

Hinata
Hyûga

J'ai 18 ans et je vivais à Konoha, avant de m'enfuir à Suna. Dans la vie, je suis agent de liaison et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma timidité, j'ai avoué mon amour à l'homme que j'aime trop tard et j'ai fuis.

happier than ever (charlissa) - Page 9 Fda4b86b5dbf3e31e1cfeca1236e5634cf673abar1-500-300_hq
→ Considérée comme une ratée dans sa jeunesse
→ Elle est un pisteur qualifié.
→ Connait le ninjutsu médical.
→ Possède le Byakugan
→ Technique du Juken, du poing souple.
→ Souplesse nature.
→ Invente les 64 poings du Hakke protecteur
→ Utilise les techniques aqueuses.
→ Son loisir c'est l'oshibana, art japonais qui consiste à créer des images avec des fleurs pressées.
Elle le regarde. Fascinée la petite Hinata. Bien qu’elle ne le soit pas d’une manière romantique, ou bien si peu. Elle trouve juste cela incroyable. Elle trouve cela … Ce n’était pas incroyable. Incroyable voudrait dire qu’elle ne le croit pas. Or, elle pouvait dire qu’elle le croit. Elle trouve juste ça … merveilleux ? Ouais. C’était le mot. Elle trouvait Kankuro merveilleux, et elle se concentrait sur ses doigts pour essayer de deviner comme il arrivait à faire ça. Comment il pouvait bouger un doigt et savoir comment faire pour que tout bouge comme il veut. C’était juste super. Elle ne remarque pas le double sens de ses paroles. Proche. Ça ne la dérange pas. En faite, Kankuro lui donnait le même sentiment de sécurité que Kiba et Shino. Et les deux pouvaient être proche d’elle sans le moindre soucis. Cela ne le dérange pas puisqu’elle posait en eux une confiance quasi absolue. Quasi, parce qu’elle ne ferait jamais confiance à Kiba quand il est en colère. Parfois, il pouvait être un brin têtu, surtout si c’était pour la défendre, et elle évitait avec brio à empêcher Kiba de dire son opinion sur son père ou son clan à voix haute. Shino, lui, elle n’avait pas ce souci… Bien qu’elle n’aimerait pas lui confier certaines choses. Une fois, les deux garçons l’avaient vue pleurer. Aucun des deux n’avait jamais su pourquoi, mais leur réaction avait été éloquente. Si elle avait dit que Naruto, son père, ou même l’Hokage était coupable de ses larmes, ils seraient allés leur botter le train. Donc. Le Quasi venait de là. Kiba et Shino étaient faible face à ses larmes. Elle ne savait pas pour Kankuro, bien qu’elle n’ait pas prévu de pleurer pour le savoir, mais elle lui faisait confiance de la même manière. Et bien qu’elle ressente quelque chose d’un peu différent en comparaison à ses deux meilleurs amis, l’idée n’allait pas plus loin dans son cerveau. Elle était tellement certaine d’être aussi attirante qu’un caillou qu’elle ne faisait pas le lien entre le sentiment que lui inspirer l’homme et l’amour qu’elle pourrait ressentir pour lui. Elle en avait eu assez de souffre, sa conscience lui laissait un bouclier pour que ça n’arrive plus.

Elle se laisse donc faire et le regard avec intérêt. Elle ne quitte pas son regard de lui. Rit un peu quand elle voit qu’il dérape et qu’elle le sent. C’est vraiment quelque chose de nouveau pour elle. Mais comme elle se sent à l’aise ça ne la dérange pas. Elle trouve que c’est … Merveilleux. (// On a comprit). Elle le regarde parler ensuite, suit ses pensées. Elle voulait lui dire tellement de chose que son cerveau ne pouvait vocaliser. D’un coup, elle rit à nouveau. De son petit rire si mignon alors qu’elle ne cache sa bouche encore. Elle le trouvait si adorable, en réalité. Elle avait envie de le prendre dans ses bras. Comme Akamaru quand il était petit.

- Tu ne m’as pas fait mal du tout. Ne t’en fais pas. En tout cas, je te trouve vraiment merveilleux.

OUI, elle a osé dire le mot, mais elle s’en fiche de dire pour la première fois un mot qu’elle a pensé cent fois. Elle remonta sa main vers elle, observe les doigts de Kankuro et elle se demande… Elle penche la tête. Elle se demande si elle pourrait faire mouvoir le corps de Kankuro à partir de son corps. C’était peut-être ça la technique, pour faire plus. Si Kankuro fait en sorte de lui bouger les jambes avec des mouvements d’épaule, par exemple. C’était insensé ? Elle ne sait pas. Elle ne sait pas comment ça fonctionne mais ça l’intéresse vachement. Même si elle en aurait aucune utilité dans ses techniques … quoi que. Pourquoi pas ? Après tout, c’était une technique de précision et Kankuro aussi. Elle laissa échapper un nouveau petit rire.

- J’ai hâte de t’aider pour que tu deviennes le meilleur du monde, lâcha-t-elle pour tout conclusion.

Parce que si elle peut l’aider à mieux coordonner ses marionnettes, qu’il augment ses techniques de combat, un peu grâce à elle, ça la rendra heureuse. Une petite fourmi qui aide le castor à faire un barrage …mais au moins, elle était mieux en fourmi qu’en caillou.

HRP – Je te propose qu’on les laisse faire les expériences tout ça, qu’on fasse ce qu’on avait dit pour la tornade (sauf si tu veux pas) et qu’on ellipse à Noël ? (vraiment je veux une personne qui les ship depuis le début et qui CRAQUE devant tant de lenteur :’) )


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Mar 19 Déc - 16:05

Kankuro de Suna
J'ai 20 ans et je vis à Suna, au pays du vent. Dans la vie, je suis bras droit du kazekage et maitre pantin et je m'en sors très bien.



happier than ever (charlissa) - Page 9 Kankuro-naruto
Hinata avait eu hâte de l’aider, et elle l’avait aidé. Ils s’étaient installés dans un rituel tous les deux. Ils s’étaient tout simplement installés dans la vie l’un de l’autre avec naturel, et incluaient un temps entre eux presque tous les jours. Parfois pour travailler sur la marionnette de la jeune femme (qui aurait dû être fini depuis fort longtemps en vrai, mais Kankuro faisait durer le plaisir, et puis il essayait de laisser Hinata faire un maximum), parfois pour travailler sur ses nouvelles techniques en usant (en tout bien tout honneur) du corps d’Hinata, et enfin, parfois pour préparer ce foutu marcher de Noël qui faisait de plus en plus grincer des dents au marionnettiste alors que l’échéance approchait. Mais bon. La préparation, au moins, était un minimum agréable. Tant qu’elle ne le faisait pas paniquer à chaque fois qu’il se demandait ce qu’il allait foutre dans une galère pareille. Enfin bref. Hinata avait pris une grande place dans ses journées sans même qu’il n’y fasse attention. Après le travail, ils se retrouvaient le plus souvent dans son atelier ou sur le toit s’il avait besoin de place pour les mouvements d’Hinata. Et puis ils mangeaient souvent ensemble. Parfois tous les deux. De plus en plus souvent avec Gaara qu’on avait (grâce aux brillantes idées de Kankuro, mais chuuuuuuuuuut) embarqué dans une sombre histoire de princesses et de mariages, et qui lui aussi, grinçait vachement des dents ces derniers temps. Un truc de famille semblerait. Alors il passait de plus en plus de temps avec eux aux dîners, même s’il n’était jamais très loquace. La présence d’Hinata lui faisait du bien. La présence d’Hinata leur faisait du bien à tous les deux. Kankuro en avait oublié d’être en colère. Garra en avait oublié d’être tout seul tout le temps. Et Temari … Et bien quand elle revenait parfois à Suna, elle retrouvaient deux frères nettement moins ronchons que d’habitude, et elle savait très bien grâce à qui. Et elle s’était permise de signaler à Shikamaru, Kiba et Shino, que Suna risquait de ne pas leur rendre leur princesse Hyuga tant elle était devenue essentielle à la bonne humeur de ses dirigeants, héhé.

Enfin un dirigeant et son frangin qui tiraient quand même des gueules d'enterrement à l’heure qu’il est. L’un parce qu’il avait une douzaine de princesses et une foutue déesse à gérer (et éventuellement à épouser, meh), l’autre parce qu’il devait se rendre à un marché de Noël pour essayer de vendre ses patins, et où l’attendait de pied ferme une Hinata décidé à la grimer en père Noël. Kankuro était prêt à échanger avec Gaara. Et inversement d’ailleurs. Mais ils n’avaient pas franchement le choix, ni l’un, ni l’autre. Donc. Go. Après un long regard qui en dit long entre eux deux, les deux frères se séparent, chacun vers leur bagne respectif après une journée de travail.

Bon, ok, ok, il ne va pas trop se plaindre non plus, Kankuro. En plus il n'avait rien foutu pour préparer le dit marché de Noël, le bougre. (Bon, ok, il travaillait. Monsieur à des excuses. Un peu. Ok.) Et l’ambiance qui y règne alors qu’il venait à peine d’ouvrir était déjà tout à fait … et bah Noëlesque (ce mot existe, si) alors forcément, c’était agréable. Même si le Noël de Suna était un peu différent du Noël des autres pays, puisqu’il n’avait archi rien de froid. Au pire du pire, les température descendait à quinze ou seize degré, alors clairement, ça allait. Et. Pas de neige. Forcément. Ce n'empêche pas les habitants de Suna de se plier à la tradition du vin chaud !! Bah, ils boivent bien du thé bouillant, alors pourquoi pas du vin chaud ? Et c’est là le premier arrêt que fait Kankuro en arrivant au marché de Noël. Prendre du courage liquide. Ce qui doit être une idée partagée par beaucoup puisque le stand est presque le premier quand on arrive sur place. Donc. Soit il y a beaucoup de monde en besoin de courage liquide avant d’aller se plonger dans l’effervescence du marché de Noël. Soit. Les habitants de Suna sont des poivrots. Et la deuxième supposition est fausse. Bref.

Kankuro arrive donc, verre de vin chaud aux lèvres, au stand préparé par les bons soins de la mère No-. Le brun recrache la gorgée de vin qu’il s'apprêtait à avaler dans son gobelet en découvrant Hinata toute vêtue de rouge à quelques mètres de lui. Bon ok, il était prévenu. En quelque sorte. Elle avait dit Mère Noël. Elle n'avait pas dit Mère Noël sexy. Est-ce que la tenue est vraiment sexy ? Ou est-ce que c’est Hinata qui la rend sexy ?? Kankuro bug comme un couillon, à deux doigts d’arrêter le premier type qui passe à côté de lui pour lui demandé si c’est la tenue ou Hinata qui est sexy. Et puis il se dit que ça se fait pas. Et que selon la réponse donnée, il pourrait avoir envie de tabasser le type. (Non mais pourquoi il aurait envie de tabasser un type qui trouve HInata sexy ?? Quelle idée saugrenue tiens …) Le marionnettiste se pose encore des questions existentielles sur les fringues d’Hinata quand la réponse lui vient toute seule à l’esprit. AYAKA. Forcément. FORCEMENT. Bien sûr qu’Hina avait du passé à la boutique de l’autre zaubette (//t’as vu on replace ptdrr) pour demander conseil, et la rousse lui avait refilé un truc tendancieux EXPRES. La garce … Il ira la remercier plus tard … BREF.

Le jeune homme secoue et boit une nouvelle gorgée d’alcool avant de rejoindre le stand et la princesse poulette Hyuga de Noël. (Notez que lui est toujours sapé normalement, en noir, avec ses marques habituelles sur la tronche, NON Kankuro n’est pas l’incarnation de l’esprit de Noël, et OUI, il prie pour que la jeune femme n’ait pas pensé à lui prendre des fringues rouges pour lui.) (Pitié Seigneur.)

“Me voilààààà … de bonne heure et de bonne humeur …”

les deux sont faux. Enfin surtout le premier. Pour le deuxième, on voit bien qu’il feint pas mal d’être blasé. En vrai, ça lui fait toujours plaisir de faire des trucs avec Hinata. A moins que ce soit l’effet des bas résilles. (Ou Hinata en bas résilles ?)
Clionestra
Messages : 3843
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Sam 23 Déc - 15:13

Hinata
Hyûga

J'ai 18 ans et je vivais à Konoha, avant de m'enfuir à Suna. Dans la vie, je suis agent de liaison et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma timidité, j'ai avoué mon amour à l'homme que j'aime trop tard et j'ai fuis.

happier than ever (charlissa) - Page 9 Fda4b86b5dbf3e31e1cfeca1236e5634cf673abar1-500-300_hq
→ Considérée comme une ratée dans sa jeunesse
→ Elle est un pisteur qualifié.
→ Connait le ninjutsu médical.
→ Possède le Byakugan
→ Technique du Juken, du poing souple.
→ Souplesse nature.
→ Invente les 64 poings du Hakke protecteur
→ Utilise les techniques aqueuses.
→ Son loisir c'est l'oshibana, art japonais qui consiste à créer des images avec des fleurs pressées.
Elle avait tout bien mis. Hinata était tellement de bonne humeur à Noël. C’était le moment où sourire ne faisait de mal à personne. Bien qu’elle n’ait jamais vue son père sourire à cette période, elle savait que le cœur y était toujours un peu plus léger. Le sien en tout cas, était plus léger. Il se sent tout à fait à l’aise. Elle met tout en place, sa petite tenue, qu’elle trouvait fort jolie, attire les regards sur le stand qui était illuminé de quelques lumières. Il y avait une trentaine de marionnette, certaines en train de danser ou de « parler » autour d’une table miniature. Elle les mets en place comme elle le ferait pour une dinette. Il y avait quelques jolies cadres fait avec les fleurs de Suna. Elle avait l’autorisation d’en prendre, et elle avait accepté à condition que tous les bénéfices aillent pour un orphelinat ou une association comme ça. Elle ne voulait pas prendre de l’argent à ce village alors qu’elle lui apporte tellement. Elle sourit en faisant un coucou de la main à un jeune enfant qui approchait à chaque fois pour partir en courant. Il serait un client, elle n’en doutait pas.

- Vous avez fait tout ça ? demanda un homme qui se tenait le coude contre la planche de travail avec un sourire charmeur.
- Non, c’est Kankuro, le meilleur marionnettiste de Suna !

Et elle ne s’en occupa plus. Elle ne remarquait pas le sourire qui voulait charmer ou même la drague. Elle ne remarque pas que sa jupe est assez courte pour être sexy… Et elle ne remarque pas qu’elle a une jolie poitrine. Elle ne remarque que les sourires des enfants et les regards des parents sur ses produits. Elle attrape une jolie poupée habillée de rouge, comme elle, et elle lui brosse les cheveux avec application. Elle adorait les marionnettes de Kankuro. Cela ne tiendrait qu’à elle, elle les adopterait toute. D’ailleurs, elle leur avait fait des noms dans des cartes. Des petits noms avec des choses qu’elle aime ou pas, parce que chacune était unique en son genre. Pour le moment, elle avait refusé les achats, disant qu’il fallait attendre le créateur pour ça. Et elle y avait tenu. Quand il arrive, elle sourit vers lui, de toutes ses dents.

- Je suis contente que tu sois venu !

Elle sort complètement du stand, lui attrape la main, parce qu’il y avait ce genre de relation maintenant entre eux. Une relation amicale, proche de celle avec Kiba. Après tout, Kiba la trouvait attirante mais sans aucun désir pour elle. Il avait expliqué une fois que c’était la preuve qu’elle était sa famille. Parce qu’il ne ressentait pas de désir pour elle, c’était qu’il la voyait comme faisant parti de son sang. Comme sa sœur n’était pas intéressée par son père ou par Shino. Parce que le sang était important mais l’âme aussi. Elle le tire un peu plus et le fait rentrer derrière le stand, dans une petite place. Elle sourit. Etire ses lèvres avec une toute petite moue sournoise. Les yeux sont pétillants de malice.

- On t’a préparé ta tenue avec Ayaka, tu ne pourras pas y couper…

Et elle cache à nouveau son sourire de sa main avant que ça ne devienne un petit rire. Elle était proche de lui. Coller à lui. Mais comme elle était aussi attirante qu’un caillou, elle n’avait pas la moindre peur. Elle ne se doutait même pas une seule seconde que Kankuro pourrait la voir comme une personne sexy. Elle approche sa main de sa veste pour lui tirer sans la moindre arrière-pensée.

- Si tu te changes pas, je te le fais moi-même, alors, hop hop hop !

Et elle finit de descendre la fermeture éclaire avant de le pousser vers une petite place qu’elle avait préparé rien que pour lui. Pour qu’il puisse se changer avec le déguisement de Noël.

- Tu sais qu’en attendant il y a eu plusieurs personnes venus demander les prix de tes œuvres ! Je leur ai dit de t’attendre, comme ça tu leur donna le prix toi-même, et tu verras leurs yeux pétillants !

Elle était juste devant le paravent de Noël.

- Et dans deux heures, à vingt-deux heures exactement, je ferais tomber la neige. J’ai tellement hâte. Et tout ça, c’est grâce à toi, Merci Kankuro !  


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Jeu 28 Déc - 23:08

Kankuro de Suna
J'ai 20 ans et je vis à Suna, au pays du vent. Dans la vie, je suis bras droit du kazekage et maitre pantin et je m'en sors très bien.



happier than ever (charlissa) - Page 9 Kankuro-naruto
Elle est contente qu’il soit venu. Bah tant mieux, ça en fait un sur deux de content, haha. (Oui, oui, on exagère, rooooh, laissons le ronchonner un peu. Il n’a pas des masses l’occasion de ronchonner ces derniers temps, avec Hinata à ses côtés.) Kankuro fait mine de faire la tête, fronçant le nez et les sourcils, mais ses lèvres ne peuvent s’empêcher de s’ourler d’un sourire malgré tout sa volonté de ne pas le faire. C’est la magie de Noël, ça. (Ou d’Hinataaaaaaaaaaaaaaaa, DU CON !) Le brun se laisse faire, prendre par la main, et il abandonne son verre sur un coin de table avant de se faire embarquer vers l’arrière du stand.

“Ouaaaiiiis … tu m’en vois ravi.”

Il râle encore pour la forme, avec son petit sourire en coin. Et puis elle le désappe. Ah bah oui, tiens, pourquoi pas, ça c’est un chouette projet. … PUTAIN IL SE PASSE QUOI ?! Kankuro a un peu du mal à avoir les idées totalement claires sur ce qu’il se passe là maintenant. Dans sa tête et un peu partout. Il y a des pensées un peu zarb au fond de sa tête, ça, c’est “normal”. Ça fait un petit moment qu’il trouve consciemment Hinata très jolie. Depuis le coup de la nuisette, là. Sauf que bon, ça restaient des idées dans un coin, un peu stupides et faciles à ignorer. Mais là, pourquoi il trouve sa super logique (et agréable !!) de se faire déshabiller par la jeune femme ?!! On va se calmer direct,w wesh. C’était peut-être pas une bonne idée le vin chaud après une journée de travail, héhé. il ira se chercher des sablés de Noël quelque part, histoire de décuver un peu. Ouais. Voilà. (On y croit, genre quelques gorgées de vin de Noël ça suffit à atteindre Kankuro QUI FRÉQUENTE NANA ET KYO ON RAPPELLE QUAND MÊME.) (La bonne excuse, tseuh.) BREF !!

Le jeune homme recule un peu pour se décoller de la jeune femme et … bah qu’elle arrête de le déshabiller en fait ! Tout le monde va se calmer, ici. Pas que lui. Bon, il lui fait moins de deux secondes pour lire dans les yeux et l’attitude d’Hinata qu’elle ne met aucune attention sensuelle dans ses gestes.

“C’est bon, c’est bon, c’est bon !! Je me change !”

Il se marre quand même. Doucement, avant de se faire pousser vers la jeune femme à l’abri des regards. De TOUS les regards. Mon dieu … Kankuro soupire en se changeant. Il secoue la tête en se disant qu’il débloque sérieusement. Ou pas. Et si ? Meh. Il sait pas. Si c’est une franche bonne idée. Parce que c’est Hinata. Qu’elle est … le genre de fille qu’elle est. Une princesse de Konoha. Une hôte de Suna. BREF. C’est une idée de con. Voilà. Ta mère, Kankuro. T’iras te faire marcher dessus pas Kimmy et ses talons aiguilles ce soir, et ça ira mieux. Parce que c’est clairement pas HInata qui va lui march- NON ON NE PENSE PAS A CA, C’EST NOOOONNNNN !!

“Ah ouais … Euh ouais. c’est cool. … J’ai aucune idée de combien les vendre. C’est pas comme si j’avais besoin de fric. Encore moins du fric des habitants de mon village. ‘fin je suis pas le Kazekage, mais j’suis quand même logé aux frais de la princesse, haha.”

Oui, ça le fait rire de faire référence à son petit frère comme à une princesse. Comme les nombreuses jeunes femmes qui hantent les rues de Suna à l’heure actuelle, haha. Ça fait rire Kankuro, et ça l’aide à remettre ses idées sur les rails en discutant de ça. Il se change en même temps, découvrant en même temps que la tenue qu’Ayaka lui a préparée est noire. Père Noël, oui, plein de moumoute blanche, mais du noir à la place du rouge. Ça le fait rire tendrement. Toujours aux petits soins Ayaka. Il est entre les deux m’sieur Kankuro. Entre les talons aiguilles et les griffes de l’une et les petites attentions toutes choupies de l’autre. Pas étonnant qu’il ait trois gonzesses au lieu d’une seule. Faut être vachement polyvalente sinon, haha. Erm. Bref.

“Tu m’as pas dit comment tu comptes faire tomber la neige, d’ailleurs ? C’est top secret ? Tu devais t’arranger avec Gaara pour un truc, non ? Je sais plus. Il m’a rien dit en tout cas.”

Un gars sûr Gaara. Le meilleur pour garder les secrets. D’une part parce qu’il comprend l’intérêt de taire certaines choses. D’autre part parce qu’il en a rien à carrer de manière général, et pense que ce qu’il a à dire (de non politique) n’intéresse personne. Kankuro sort de derrière son paravent, nettement de meilleur humeur puisqu’il garde sa couleur.

“T’as vu comme elle s’occupe bien de moi, ma petite Ayaka. Du nooiiir, héhé !”

Qu’il est con, ce type … Le marionnettiste sourit comme un crétin de crâneur et passe son bras sous celui de la jeune femme pour revenir au stand avec elle, et puis il s epenche pour chuchoter à son oreille :

“Bon par contre, tu t’occupes des clients, hein. Moi j’sais pas faire …”
Clionestra
Messages : 3843
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Sam 30 Déc - 18:01

Hinata
Hyûga

J'ai 18 ans et je vivais à Konoha, avant de m'enfuir à Suna. Dans la vie, je suis agent de liaison et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma timidité, j'ai avoué mon amour à l'homme que j'aime trop tard et j'ai fuis.

happier than ever (charlissa) - Page 9 Fda4b86b5dbf3e31e1cfeca1236e5634cf673abar1-500-300_hq
→ Considérée comme une ratée dans sa jeunesse
→ Elle est un pisteur qualifié.
→ Connait le ninjutsu médical.
→ Possède le Byakugan
→ Technique du Juken, du poing souple.
→ Souplesse nature.
→ Invente les 64 poings du Hakke protecteur
→ Utilise les techniques aqueuses.
→ Son loisir c'est l'oshibana, art japonais qui consiste à créer des images avec des fleurs pressées.
- Change-toi ! qu’elle ordonne avec un large sourire.

Et elle le laisse faire en continuant de faire de la décoration de Noël. Elle aimait bien l’idée de mettre des décorations partout et que le monde puisse apprécier ce spectacle. Elle attend avec impatiente que monsieur Kankuro vienne se mettre à ses côtés. Elle sourit quand il parle d’argent.

- On peut faire comme ça, si tu veux. On donne un minimum, et on précise bien que tout l’argent va pour une association. Et ainsi les personnes donnent ce qu’ils veulent sans pression en adéquation avec leur envie d’avoir tes œuvres…

Et elle le coupe en se tournant, mettant sa main devant sa bouche avec un sourire.

- Tes œuvres que tout le monde désirent avoir, et je veux rien entendre. Tu es un génie du bois. Et tout travail mérite salaire, mais si ça ne vient pas pour toi exclusivement, d’accord ?

Elle met ses mains sur les hanches et elle sourit. Comme si elle était réellement en colère, bien qu’elle était plus sérieuse qu’en colère. Elle voulait que l’homme comprenne qu’il avait de grande qualité avec ce qu’il aime faire. Elle voulait vraiment… Vraiment, qu’il comprenne. C’était devenu presque vital pour elle. Elle penche la tête et sourit encore plus.

- J’ai demandé l’autorisation à Gaara. Et il m’a autorisé mais il n’en sait pas plus, qu’elle dit avec un regard malicieux, clairement trop hâte de montrer ce qu’elle peut faire. J’ai hâte de t’offrir un Noël blanc.

Elle fait un petit rire, qu’elle cache encore par reflexe même si elle était bien plus à l’aise avec Kankuro, rire n’était pas quelque chose qui était tout le temps naturel. Elle n’avait jamais eu de fou rire. Même avec lui. Même si elle aimerait bien ça. Rire aux éclats avec Kankuro qui rit aussi. Bref. Elle préfère oublier cette pensée déplacé (elle ne sait tellement pas ce que peut être une pensée déplacé …) Et elle n’avait rien dit à Gaara de plus que les quelques autorisations qu’elle avait demandé. Mais elle avait fait promettre au kazekage d’être dans la zone à 22h. Parce qu’elle voulait aussi que Gaara puisse profiter de ce moment magique. Parce que, héhé, ça sera magique. Et elle a les yeux qui pétillent d’impatience. Elle sourit encore en attrapa sa main sans la moindre gêne, celle qui avait traversé ses épaules.

- Ayaka m’a prêté cette tenue aussi, regarde, on est raccord, qu’elle sourit innocemment alors qu’elle fait remarquer que, malgré la couleur, leur moumoutes blanches et leur style concorde parfaitement, et tu vas devoir faire des efforts, mon cher ami, parce que les gens n’ont pas envie de parler à la vendeuse, ils préfèrent le créateur.

Elle caresse à peine sa main, adore encore cette petite sensation rêche qu’il sous ses doigts. Elle adore sa main, et ses lèvres aussi, même si elle ne pense pas à les embrasser juste à les toucher. Une personne arrive et, coincé dans cette position, elle le tire pour qu’il s’approche devant le stand alors qu’un enfant regarder avec des grands yeux les différents pantins.

- Dites, c’est vrai que c’est fait comme avant ?
- Avant ? Qu’elle demande en se penchant sans lâcher Kankuro, qui pourrait sentir les fesses d’Hinata contre sa hanche mais ça, elle, elle le remarque pas.
- Oui, que reprends l’enfant en rougissant, avant quand on n’avait pas de méthode pour tout faire, genre comme les cromignons.
- Les Cro-Magnon, tu veux dire ?

Le petit rougit encore et fait un signe de tête pour dire que c’était ça. Et Hinata compris qu’il voulait demander si les pantins de Kankuro avait été fait à la main, et sans avoir utilisé des outils automatiques pour les faire. Elle donne un coup de fessier, cette fois-ci qu’elle remarque mais comme il est innocent ça ne la gêne pas, pour que Kankuro réponds.

- Ma maman, elle aime pas les machins fait par des nouvelles méthodes. Elle trouve ça moche, et ça, et il montre un pantin en mère Noël, elle trouvera pas ça moche, sauf si c'est fait pas comme il faut.
- Alors, tu as fait comment pour construire ? Comme les cromignons ?

Elle allait clairement utiliser ce mot quand elle serait loin de sa famille, personne qui pourrait la critiquer. Elle trouvait l’appellation trop mignonne.  


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Mar 30 Avr - 18:39

Kankuro de Suna
J'ai 20 ans et je vis à Suna, au pays du vent. Dans la vie, je suis bras droit du kazekage et maitre pantin et je m'en sors très bien.



happier than ever (charlissa) - Page 9 Kankuro-naruto
“Et bah il doit avoir sacrément confiance en toi le Gaara pour te laisser faire à l’aveugle. Enfin … c’est vrai que t’as pas l’air non plus hyper hostile.”

Qui pourrait douter de la bienveillance d’Hinata, franchement ? Ou juste de son incapacité à aller faire du mal gratos à qui que ce soit. Kazekage ou pas, Gaara a bien dû se rendre à l’évidence qu’il y a avit zéro risque avec Hinata. Il aurait presque pû lui filer Shakaku a babysitter sans le moindre souci si le démon n’était pas une tête de con (et s’il l’avait encore …). Donc ouais, bon, Hina étant le genre de fille à qui on peut confier les codes nucléaires sans soucis, Gaara lui fait confiance, Kankuro aussi, et il vient naturellement se placer presque contre elle en revenant à ses côtés dans le stand. C’est clairement plus à lui-même qu’il a du mal à faire confiance sur le coup-là. Il regarde les doigts de la jeune femme glisser sur les siens, et lâche un grognement un peu étouffé.

“Les créateurs anonymes et mystérieux, ça fait vachement bien vendre aussi. Regarde Banksy.”

Oui, le gars se compare à Banksy oklm, y a quoi ? Non, il suggère surtout à Hinata de le laisser aller se cacher dans un coin pendant qu’elle s’occupe des clients. Avec ses yeux de biche et ses bas résilles làààà, et ses multiples autres atouts, erm, ça ne sera pas bien difficile pour elle d'appâter le client. Ouais … Non, en fait, il va rester près d’elle, erm. Des fois qu’un gros pervers s’approche de trop (même si y a que lui pour l’instant, comme gros pervers dans le coin.)

Celui qui s’approche, pour l’instant, c’est un gosse. Il suit docilement Hinata qui le tire derrière elle et la laisse causer, jusqu’à se trouver perturber par les fesses de la jeune femme qui le bouscule doucement. Il baisse les yeux, forcément, pour voir ce qu’il se passe wesh, en toute innocence. Par contre, une Hinata penchée devant lui en jupette de mère Noël ça lui donne des idées nettement moins innocentes. Genre … non. Non, non, stop. Il se reconcentre sur la conversation de la jeune femme avec le gamins qui causent de … cro-magnon ? Wtf C’est lui le cro-magnon là tout de suite vu ses idées. En plus elle aide pas, l’autre princesse poulette là. Kankuro raccroche les wagons et comprend enfin de quoi ils causent. Il finit par soupirer, un sourire en coin, et par répondre en secouant doucement la tête :

“C’est vous qui êtes cromignons.”

Il attrape le patin montré par le petit garçon et va s’accroupir en face de lui pour lui montrer et le laisser toucher s’il veut. Il lui explique simplement comment il est fait, comme les cromignons du coup, ouais, haha, et lui montre le petit “K” gravé dans le dos de la marionnette. Sa petite signature à lui, héhé. Le gamin semble content des informations qu’il lui donne, et le marionnettiste doit faire un effort visible pour le pas se marrer devant ce petit bonhomme qui prend l’achat de cadeau pour sa mère presque aussi sérieusement que l’est Gaara quand il prend des décisions pour le village. Et puis le gosse lui demande combien il coûte. Kankuro hausse les épaules et lui demande combien il a et combien de cadeaux il a encore à acheter. Et puis il calcule rapidement combien lui facturer le pantin pour que le petit puisse faire ses autres achats et aussi s’acheter à lui même des gâteaux ou des bonbons, et un chocolat chaud s’il le veut. Le petiot est ravi et Kankuro demande à Hinata si elle veut bien emballer le pantin pour le petit. Déjà parce qu’il sait pas faire, haha, et puis parce que. Il trouve ça cromignon, de faire la vente à deux. Tous les deux. Voilà. Zut. Chut. Bref.

Il la laisse faire, gardant un regard un peu rêveur sur elle qui s’occupe du gamin avant de se faire réveiller par un veillard qui commence à lui causer de sa jeunesse et de sa brève carrière d’apprenti marionnettiste qui n’avait était guère lion, même si ça restait un loisir qui’il affectionnait beaucoup. Kankuro revient alors au moment présent pour échanger un peu avec le vieux qui finit par lui prendre un espèce d’écureuil articulé avec lequel il a déjà prévu d’amuser ses petits enfants. Le brun revient finalement aux côtés d’Hinata avec un étrange sourire aux lèvres, et finit par lui souffler sur le ton de la confidence :

“C’est marrant … ça fait tellement longtemps que je me sers de mes patins comme alliés au combat que j’en ai oublié qu’ils pouvaient juste servir à décorer, ou à jouer.”

Il ne sait pas trop ce qu’il doit faire de cette conclusion. Mais ouais, il avait oublié. Et c’est un peu, beaucoup, grâce à Hinata, qu’il vient de s’en souvenir.
Clionestra
Messages : 3843
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Ven 3 Mai - 23:45

Hinata
Hyûga

J'ai 18 ans et je vivais à Konoha, avant de m'enfuir à Suna. Dans la vie, je suis agent de liaison et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma timidité, j'ai avoué mon amour à l'homme que j'aime trop tard et j'ai fuis.

happier than ever (charlissa) - Page 9 Fda4b86b5dbf3e31e1cfeca1236e5634cf673abar1-500-300_hq
→ Considérée comme une ratée dans sa jeunesse
→ Elle est un pisteur qualifié.
→ Connait le ninjutsu médical.
→ Possède le Byakugan
→ Technique du Juken, du poing souple.
→ Souplesse nature.
→ Invente les 64 poings du Hakke protecteur
→ Utilise les techniques aqueuses.
→ Son loisir c'est l'oshibana, art japonais qui consiste à créer des images avec des fleurs pressées.
- Tu es fait pour être dans la lumière, Kankuro, avait-elle répondu en secouant la tête.

Les créateurs anonymes et mystérieux ? Cela aurait pu lui plaire, si et seulement si, Kankuro ne se dévalorisait pas autant. Si Kankuro était fier et même un peu arrogant, voire supérieur, en parlant de son travail… alors, elle aurait pu le laisser être un artiste anonyme qui se cache, justement, pour faire le mystérieux. Mais Kankuro ne se cachait pas pour ça, et elle en avait conscience. Il pensait ne pas méritait d’être remarquer. Il voulait être vu, mais avait peur de l’être d’une certaine manière. Peur qu’on le compare encore. Il était le meilleur marionnettiste ninja du monde, et même Sasori faisait pâle figure (puisqu’il est mort et pas lui, donc on se tait) pourtant, il était bien plus. Il fallait qu’il se gorge d’une vraie arrogance, pas celle qu’il utilise pour se protéger. Alors, elle ne lui répondait pas. Et elle ne se dit même pas qu’elle était un peu comme lui. Elle comptait offrir un noël blanc à Kankuro. Et à tout Suna… mais il n’y aurait que les frères qui seront qu’elle en était la cause. Elle voulait faire sourire le monde. Elle devait faire sourire le monde. Sans la joie, sans le sourire, alors elle risquait de réaliser ne rien valoir. Elle secoue la tête tendrement en chassant ses pensées pour regarder Kankuro avec l’enfant.

Une image nette de Kankuro, un enfant sur les jambes. Son enfant. Qui riait alors qu’il lui apprenait à utiliser un pantin. Il le prendrait dans ses bras et le jetterait en l’air dans l’insouciance, et un peu d’irresponsabilité. D’un coup, Hinata papillonna des yeux et secoua derechef la tête. Elle venait de réaliser que l’enfant avait le byakugan. Leur enfant ? Elle rougit. Elle rougit très fort alors qu’elle prend le pantin choisi par l’enfant pour sa maman. Elle rougissait tellement qu’elle avait dû mal à faire un papier cadeau et du recommencer deux fois. Bon, au moins ne s’était-elle pas évanoui comme elle le faisait avant avec Naruto.

Elle pense à Naruto. Un instant. Elle le voit, sourire et persévérant. Et alors qu’elle pensait qu’elle ressentirait l’amour qu’elle ressentait alors, elle ne ressentit que de la nostalgie. Il était beau. Certes. Mais un peu trop blond. Ses yeux étaient trop bleus. Et puis, les marques sur ses joues étaient toujours les mêmes, pas assez coloré. Et encore une fois, elle finit pivoine alors qu’elle tendait le cadeau à l’enfant. Elle avait commencé à noter les défauts de Naruto pour le changer en Kankuro. Elle n’allait pas bien dans sa tête ? Pourquoi faisait-elle ça ? Parce que Kankuro était un amour avec elle, toujours à la soutenir et à lui faire confiance. Oui. Certainement. Elle sourit et laisse l’enfant partir, alors que Kankuro se rapproche d’elle. Et elle se met à nouveau à rougir. Non.

Non Non Non. Elle n’allait pas rougir comme une pivoine comme elle le faisait avec Naruto. Elle allait être forte et ne pas s’évanouir. Et surtout, surtout, elle ferait en sorte qu’il ne remarque rien. Même si Naruto n’avait jamais rien remarqué en autant de temps, elle avait peur que Kankuro soit plus clairvoyant. Oh. Mon. Dieu. Surtout quand il avait cet étrange regard et qu’il lui murmurait des choses. Elle avait pas un cœur prêt pour ce genre d’attaque (et elle se persuade que c’était parce que Kankuro était diablement beau qu’elle réagit comme ça) (Kiba lui avait toujours dit qu’il aurait été normal qu’elle se sente un peu « chaude » quand elle voyait qui l’attire) (donc, ce n’est pas de l’amour, voilà, il l’attire)…. …. …. C’est pire, se dit-elle alors qu’elle relève ses yeux vers lui et qu’un sourire naquit tout de même sur son visage. Parce qu’elle était heureuse. Elle se rattrape et cache son sourire de sa main avant de lui toucher son bras de son autre main. Et d’un coup, elle a une idée lumineuse.

- Il faudrait que tu fasses un spectacle ! Pas pour montrer tes attaques mais simplement pour montrer ce que tu sais faire ! Cela serait super et en plus, je suis sûr que tu t’amuserais.

Et il ferait un sourire joyeux. Elle rêvait de faire naître un sourire sans arrière pensé sur les lèvres de Kankuro. Le genre de sourire de pur bonheur qu’elle, elle savait n’avoir jamais fait. Mais Naruto l’avait fait. C’était pour ça qu’elle l’admirait. Et elle avait bêtement confondu l’envie de le voir sourire, parce que ça éclairait sa morne existence, avec de l’amour. Pour Kankuro, c’était différent, elle voulait le voir sourire. Un sourire superbe. Et un sourire qu’elle aurait aidé à faire apparaître sur son faciès. Doucement, elle remonta la main vers le visage de Kankuro, mais elle s’arrêta avant de le toucher. Rougit de plus belle et fit un pas en arrière pour cacher sa gêne. Heureusement pour elle, évitant de la faire tomber dans les pommes, son déplacement fit tomber un pantin qui atterrit sur sa tête. Elle pouvait mettre son état sur la douleur, surtout qu’elle avait véritablement mal…

HRP – Si jamais, un autre pantin peut tomber et Kankuro doit lui sauver son adorable petite tête, en l’approchant très très prêt ?


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Contenu sponsorisé
happier than ever (charlissa)
Page 9 sur 9
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
Sujets similaires
-
» Wake up, it's just the beginning (Charlissa)
» What do you look like when you're angry? (Charlissa)
» open your eyes (charlissa)
» in the shadows (charlissa)
» Shall we meet again (charlissa)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers animes-
Sauter vers: