Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» De l'amour à la haine, il n'y a qu'un pas (avec Rein)
happier than ever (charlissa) - Page 4 EmptyAujourd'hui à 19:10 par Clionestra

» Deux duchés et une duchesse (avec Rein)
happier than ever (charlissa) - Page 4 EmptyAujourd'hui à 18:27 par Clionestra

» Une Famille de Loups et de Rats
happier than ever (charlissa) - Page 4 EmptyAujourd'hui à 13:03 par Snardat

» « Connais ton adversaire, connais-toi, et tu ne mettras pas ta victoire en danger. »
happier than ever (charlissa) - Page 4 EmptyAujourd'hui à 11:47 par Stormy Dream

» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
happier than ever (charlissa) - Page 4 EmptyAujourd'hui à 11:17 par Manhattan Redlish

» La Cour des Miracles (ft. Apothesis)
happier than ever (charlissa) - Page 4 EmptyAujourd'hui à 0:40 par Raton

» Pause plus ou moins longue - Nemo
happier than ever (charlissa) - Page 4 EmptyHier à 17:24 par Clionestra

» Le ciel est un océan suspendu (Val & Dreamcatcher)
happier than ever (charlissa) - Page 4 EmptyHier à 1:58 par Val

» Vermines & Rage
happier than ever (charlissa) - Page 4 EmptyHier à 0:17 par Snardat

Le Deal du moment :
Bon plan achat en duo : 2ème robot cuiseur ...
Voir le deal
600 €

LE TEMPS D'UN RP

happier than ever (charlissa)

Clionestra
Messages : 3843
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mer 31 Mai - 19:58

Hinata
Hyûga

J'ai 18 ans et je vivais à Konoha, avant de m'enfuir à Suna. Dans la vie, je suis agent de liaison et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma timidité, j'ai avoué mon amour à l'homme que j'aime trop tard et j'ai fuis.

happier than ever (charlissa) - Page 4 Fda4b86b5dbf3e31e1cfeca1236e5634cf673abar1-500-300_hq
→ Considérée comme une ratée dans sa jeunesse
→ Elle est un pisteur qualifié.
→ Connait le ninjutsu médical.
→ Possède le Byakugan
→ Technique du Juken, du poing souple.
→ Souplesse nature.
→ Invente les 64 poings du Hakke protecteur
→ Utilise les techniques aqueuses.
→ Son loisir c'est l'oshibana, art japonais qui consiste à créer des images avec des fleurs pressées.
Hinata avait simplement penché la tête sur le côté. Ecoutant les paroles de l’homme sans en comprendre le sens réellement. Elle n’était jamais « sexy ». Cependant la demi-panique de l’homme la faisait rire. Elle remit, encore et toujours sa main devant ses lèvres pour cacher son sourire et remonta des yeux rieurs vers lui. Elle n’était peut-être jamais sexy mais il y avait quelque chose de très drôle et naturel à laisser Kankuro tout seul dans sa panique. Un peu comme elle avec les fleurs empoisonné au début. Une panique pour « rien », mais qui signifiait l’attention que l’on voulait mettre aux mots. Alors sa main devant sa bouche, elle l’abaissa. Ne préférant pas lui avouer qu’elle ne le serait jamais, sexy, et simplement lui dire « à tout de suite » en sortant pour chercher de quoi s’habiller pour un concert d’un groupe qu’elle ne connait pas. Elle repassa sa tête juste pour rajouter un :

- Une jupe, ça me plairait vraiment bien, avant de disparaître à nouveau.

Elle apporta ses achats dans son appartement. Mis les fleurs et son pot volé sur le milieu de la table avec un sourire ravi. Jamais elle ne laisserait ses fleurs mourir. Ou alors c’était qu’elle n’était plus de ce monde. Elle voulait que ses arrière-petits enfants continuent à alimenter les fleurs avec son chakra. Elle se rendit compte de la stupidité de l’envie. Après tout, elle n’aurait jamais de famille. Naruto était le seul qu’elle avait aimé, et il ne l’avait jamais remarqué… même après sa déclaration. Alors … Si personne ne l’aime, elle n’aurait pas d’enfant, et pas de petits-enfants. Logique. Elle approcha de ses achats, sorti les livres en caressant la couverture et finit par trouver ce qu’elle chercher. Elle avait un bandeau blanc et un débardeur un peu échancré violet claire. Cela lui plaisait bien. Elle passa les deux et observa un instant son corps à travers un reflet. Des arguments, avait dit Ayaka. Rien de bien folichon si on écoute la douce Hinata. Elle prit son porte feuille, qu’elle coinça sur sa jambe avec un bandeau de ninja et elle retourna chercher la chambre de Kankuro. Elle toqua à une porte et fut heureuse de ne pas s’être tromper. Un sourire sur les lèvres.

- Carte blanche, fit-elle avec un sourire joyeux alors qu’elle fit un pas dans l’appartement de Kankuro.

Elle regarda à nouveau cette tête en cours et elle avait envie d’en caresser le bois. Elle ne fit rien, juste attendant de savoir ce qu’il voulait d’elle. Elle avait mit un short très moulant, pour pouvoir le laisser sous la jupe qu’il lui prêterait. Elle le regarda alors, penchant la tête et le trouva très harmonieux. Elle sourit encore.

- Tu es très beau.

Elle ne parlait pas que de son visage, qu’elle avait déjà admis trouver beau, mais aussi de son accoutrement qui n’était pas mal du tout. Elle se sentait presque, complètement, mal à l’aise ainsi fringué. Elle se disait qu’elle aurait dû acheter son débardeur avec le papillon. Puis se rappela à nouveau qu’elle ne serait jamais sexy. Jamais. Elle n’était pas une belle femme. Elle s’assoit à ses côtés et le regarde avec un intérêt complet. Elle était prête. Et ça se voyait dans ses yeux qui observaient le tout autour d’elle. Elle était archi prête. Non. Pas vraiment. Mais elle le voulait en tout cas.

- Vas-y.  


Hinata prête pour son concert ! :


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Mer 31 Mai - 21:23

Kankuro de Suna
J'ai 20 ans et je vis à Suna, au pays du vent. Dans la vie, je suis bras droit du kazekage et maitre pantin et je m'en sors très bien.



happier than ever (charlissa) - Page 4 Kankuro-naruto
Carte blanche !! Il est ravi. Bon d'habitude, les nanas qu'il peint sont ok aussi. Mais ça doit être lié aux endorphines des organes. Et Hinata, elle n'a pas eu d'orgasme … (Enfin pas avec lui. A sa connaissance. Ta gueule Kankuro.)

"Mh. Merci."

Il sursaute vaguement en préparant ses pinceaux et s'installe devant Hinata. Le compliment le prend de court, et il ne sait pas quoi en faire. D'habitude, les nanas qui lui font des compliments, elles veulent qu'il leur retire leurs petites culottes. Et ça se voit. Mais Hina. C'est pas ça. Bref. Kankuro met ça de côté et commence à délimiter la bande de violet qu'il va remplir au niveau des yeux de la petit Hyuga.

"A ce qu'il paraît, j'ai les yeux un peu petits … les tiens sont immenses. C'est impressionnant."

Il se rend compte que "impressionnant" c'est pas tout à fait le genre de compliment que les filles ont envie d'entendre quand on parle des traits de leur visage. Kankuro a un petit sourire en coin, et, poussé par sa proximité avec la jeune femme … il fait glisser son petit doigt le long de l'arête du nez de la jeune femme.

"Tu es très jolie, Hinata. C'est un plaisir de maquiller ton visage."

Il pose une seconde son regard dans celui d'Hina comme pour montrer son sérieux. Quelque chose lui dit que si on ne lui a jamais offert de fleurs … on n'a pas dû lui dire ça très souvent. Alors bon. Il le fait. Parce que c'est vrai. Et que c'est stupide qu'on ne lui ai pas dit. Si on ne lui a pas dit. Bref. Kankuro dévie à nouveau ses yeux sur la peau de la jeune femme qu'il s'applique à colorer de violet. La couleur fait encore plus ressortir son regard blanc et ouais, tout à fait objectivement, c'est vraiment magnifique.

"Je vais t'en mettre sur la lèvre inférieure." Il prévient à l'avance. "Si tu veux bien … entre ouvre la bouche. Ça chatouille, fait attention."

Le marionnettiste attend qu'Hinata soit prête avant d'appliquer son pinceau sur sa lèvre inférieure. Elle a aussi de fort jolies lèvres. Mais il va éviter de le dire cette fois, parce que s'il commence à lui faire la liste de ce qu'il trouve jolie chez elle … alors qu'ils ne se connaissent pas et qu'ils ne sont pas euh … intimes. Ou juste proche. Bah il va passer pour un gros pervers, erm. Parce que cette liste risque d'être assez longue. Il n'a pas fait gaffe, Kankuro. Parce que c'est l'ambassadrice de Konoha. Pas une fille dans un bar. Si c'était une fille dans un bar, il aurait fait attention à son visage avant de la maquiller. Il aurait fait attention au reste de son corps aussi. Et il lui aurait payé un verre. Mais. Ce n'est pas une fille dans un bar.

Le jeune homme termine le maquillage de Hina en traçant un trait vertical sur son menton, dans son cou et sur le haut de son buste. Sans descendre trop bas parce que c'est pas une fille qu'il a ramené d'un bar.

"Et voilà, mademoiselle. Tu ferais bien de mettre du mascara en plus. Je te le fais pas, je risquerais de te crever un œil."

Ce qui serait fort dommage. De percer ses jolis yeux. Qui s'avèrent être, qui plus est, des byakugans. Ce serait franchement ballot. Kankuro lui adresse un clin d'œil et se tourne vers le plan de travail. Il tourne un miroir vers lui même et commence par se noircir le noir des yeux au khôl. Et puis il réfléchit à quoi faire sur son propre visage quand une drôle d'idée lui traverse l'esprit. Il attend qu'Hinata ait fini de s'occuper de ses yeux avant de lui attraper doucement la main.

"Je peux me servir de toi ??"

Il demande doucement, avec un sourire malicieux en coin.
Clionestra
Messages : 3843
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mer 31 Mai - 21:57

Hinata
Hyûga

J'ai 18 ans et je vivais à Konoha, avant de m'enfuir à Suna. Dans la vie, je suis agent de liaison et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma timidité, j'ai avoué mon amour à l'homme que j'aime trop tard et j'ai fuis.

happier than ever (charlissa) - Page 4 Fda4b86b5dbf3e31e1cfeca1236e5634cf673abar1-500-300_hq
→ Considérée comme une ratée dans sa jeunesse
→ Elle est un pisteur qualifié.
→ Connait le ninjutsu médical.
→ Possède le Byakugan
→ Technique du Juken, du poing souple.
→ Souplesse nature.
→ Invente les 64 poings du Hakke protecteur
→ Utilise les techniques aqueuses.
→ Son loisir c'est l'oshibana, art japonais qui consiste à créer des images avec des fleurs pressées.
Elle le regarde, Hinata, fasciné et attentive aux moindres de ses mouvements. Elle le regarde avec des grands yeux ouverts, cherche à deviner ce qu’il va faire, comment il va le faire, pourquoi il va le faire. C’est passionnant. Le voir était passionnant. Chaque geste était compris, pour une raison, juste. Cela rajouter de la beauté dans l’homme qu’était Kankuro. Tout était beau en lui. Elle le savait déjà. Elle l’avait compris le premier instant. Mais depuis, elle avait compris l’avoir mal regardé, pour les mauvaises raisons. Elle le trouvait beau, bien habillé et surtout gentil. Ouais. Son caractère était ce qui ressortait le plus dans les yeux de la brune. Elle pouvait voir la gentillesse et ça lui faisait étrange. Elle le trouvait incroyable et n’hésiter pas à suivre les mouvements de yeux. Ses yeux immenses. Elle avait sourit. Sa famille avait tous de grands yeux.

- C’est … c’est … pour mieux te voir, mon enfant, fit-elle avec une voix timide de sorcière.

C’était sa maman, une femme incroyable, qui lui avait dit ça. Elle avait fait remarquer que sa petite sœur Hanabi, avait de grands yeux. Et sa mère lui avait répondu cela. Que les yeux étaient là pour permettre de mieux voir. Avec un Byakugan, elle pouvait le croire. C’était la première fois qu’elle osait dire cela à une autre personne. Mais aussi la première fois qu’on lui parlait de ses yeux immenses sans vouloir parler de ses pupilles spéciales… D’ailleurs, on avait déjà plusieurs fois essayé de lui arracher, ses yeux immenses. Cependant, l’humour qu’elle avait pu mettre dans sa phrase s’effaça quand il la complimenta. Elle rougit. Tout en le regardant dans les yeux. Elle rougit et ne savait pas quoi dire, ouvrant la bouche dans une expression choquée plus que parce qu’il lui avait demandé.

Elle n’était pas jolie. Pour ce qui était de se faire maquiller, elle ne pouvait que le croire, elle ne l’avait jamais fait. Elle l’observe alors que ses joues étaient, et resteront un moment, rouge. Elle ne pouvait pas dire qu’il avait tort, ça donnerait l’impression qu’elle demande des compliments. Alors elle ne dit rien, mais il pourrait lire le doute dans ses prunelles. Parce qu’elle doute Hinata d’être plus que passable bof. Même si Kiba lui avait déjà dit qu’elle était « mignonne » ou « belle », le terme « joli » n’avait jamais été utilisé. Et le compliment ne venait pas de Kiba. Il venait de Kankuro. Ce qui lui faisait autant plaisir que peur. Parce qu’il devrait peut-être aller consulter un ophtalmo s’il la trouvait réellement jolie.

Elle continue à le regarder. Totalement obnubilé par la place qu’il prend. Pas physiquement, ou si, mais c’était son aura qui prenait de la place dans l’histoire. Il était imposant. Et son compliment continuer de tambouriner dans sa poitrine. « Jolie ». Elle ne l’était pas mais ça n’empêche que son cœur battait plus fort. Elle le laisse le toucher avec son pinceau. Frissonne un peu, consciente que personne n’avait eu ce genre de contact doux comme ça sur son corps. Elle se demande ce que ça ferait de se faire peindre tout le corps (//Warren lui enverra des conseils x’D) et si ça donnerait la même sensation sur ses bras, ou sur ses mains ou sur sa poitrine. Elle rougit d’autant plus et prends le mascara qu’il lui tend. Elle n’a jamais fait ça, Hinata. Jamais. Si elle n’avait jamais été maquillée, elle ne savait pas plus comment en mettre. Mais elle est maline et elle observe. Alors elle sait comment faire. En théorie. Elle pose plusieurs fois le regard sur Kankuro et prends une inspiration de courage pour essayer. Un coup de chaque côté, c’était déjà trop pour ses mains tremblantes qu’elle reposa contre ses genoux. Avant qu’une main se fasse kidnapper par Kankuro qu’elle regardait toujours.

Elle pencha la tête sur le côté, pas certaine de comprendre, puis admis qu’elle lui faisait confiance… et qu’il avait dit la trouver jolie… et qu’elle devait vraiment lui proposer d’aller voir un ophtalmo avec lui… avec toutes ses pensées, elle souffla un « tout ce que tu veux ». Kiba l’aurait tabassé à l’entendre.

Son meilleur ami lui avait aussi dit de ne jamais rien accepter de louche d’un homme. Jamais. Bien sûr, malgré ce que croyait le fan des chiens personne ne lui faisait des propositions étranges. Ou alors Hinata ne les comprenait pas (Clairement, c’était plus ça). Bref. Elle accepta avec ce « tout ce que tu veux », se demandant bien l’idée qui avait germé dans l’esprit de Kankuro.

- Mais … mais … j’ai … j’ai jamais fait ça … moi, finit-elle par rajouter en stressant un peu, tu … tu … tu es sûr de toi ?

//JE VEUX SAVOIR WESH !



I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Mer 31 Mai - 22:24

Kankuro de Suna
J'ai 20 ans et je vis à Suna, au pays du vent. Dans la vie, je suis bras droit du kazekage et maitre pantin et je m'en sors très bien.



happier than ever (charlissa) - Page 4 Kankuro-naruto
Kankuro ne se rend qu'à moitié compte de l'effet que son compliment a sur Hinata. Il ne connaît pas trop les filles comme elle. Parce que de manière générale, il ne leur prête pas attention. Pas par dédain ou mépris. Pas du tout. C'est presque plutôt le contraire. Les filles comme Hinata, elles ont besoin d'être aimées. Lui, il n'a pas le temps pour ça. Ou en tout cas, il n'a pas envie de donner du temps pour ça. Alors il choisit les filles qui ont suffisamment confiance en elles pour secouer leurs fesses ou aggraver leur décolleté quand il leur fait des compliments. Des filles qu'il pourra "aimer" pour l'heure qu'il aura à leur consacrer de temps en temps. Et qui sont ok avec ça. Les filles comme Hinata sont pas ok avec ça. Alors il les laisse tranquille.

Kankuro demande soudain son aide à Hina pour l'aider à se maquiller. Et il rit doucement en la voyant paniquer, ayant mal compris sa demande.

"Non, non, non, t'inquiètes pas. Tu n'auras rien à faire du tout. Juste te laisser faire. Et il ne va rien t'arriver du tout, t'inquiètes pas."

La marionnettiste adresse un clin d’oeil a la jeune femme, et maintenant qu'il a sa permission, il badigeonne les doigts et la paume de la main de la jeune femme de violet. Et puis il la porte vers son propre visage pour l'appliquer contre. La paume sur sa bouche et les doigts légèrement écartés arrivant jusqu'au coin de ses yeux. Ce qui laisse une trace de main sur lui, comme si on avait essayé de la faire taire.

"Comme ça tu sauras comment faire si je finis par t'ennuyer avec mes bavardages."

Il souffle ça contre la paume de sa main avant de la lâcher. Pas très conscient de ce qu'il risque de déclencher chez elle, le bougre. Il pense juste qu'elle est timide et réservée. Pas que … bref. Et puis Kankuro se détourne pour regarder le résultat dans la glace et se marre avec force.

"Ahahahah !! C'est trop bien. Merci de ton aide, jeune fille. Tu peux te laver la main dans l'évier."

Il se marre encore un peu. Trempe le bout de ses doigts dans la peinture et ajoute plusieurs traces de doigts le long de sa gorge et dans sa nuque. C'est moins géométrique que d'habitude. Plus trash. Mais il aime beaucoup. En plus, vu la bande de joyeux lurons, les danses endiablées et les potentielles batailles de bières qu'ils vont rejoindre … ça matche bien avec l'ambiance. Puis Kankuro se lève pour aller se laver les mains à son tour. Il désigne son canapé d'un geste de la tête.

"Tiens. Je t'ai descendu mes deux autres jupes, elles sont sur le canapé. T'as les hanches plus larges que moi - normal - mais t'as la taille fine, alors ça devrait t'aller. Ça fera peut-être court par contre."

Kankuro finit de se laver les mains. Il attend que la peinture de son cou soit sèche avant d'y ajouter un collier de chien à piques qu'il va chercher dans sa chambre (erm). Quitte à aller dans le trash …

"Prête princ- euh. Mademoiselle."

Nope. Pas de "princesse" pour Hinata. Elle aime pas.

Clionestra
Messages : 3843
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mer 31 Mai - 22:55

Hinata
Hyûga

J'ai 18 ans et je vivais à Konoha, avant de m'enfuir à Suna. Dans la vie, je suis agent de liaison et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma timidité, j'ai avoué mon amour à l'homme que j'aime trop tard et j'ai fuis.

happier than ever (charlissa) - Page 4 Fda4b86b5dbf3e31e1cfeca1236e5634cf673abar1-500-300_hq
→ Considérée comme une ratée dans sa jeunesse
→ Elle est un pisteur qualifié.
→ Connait le ninjutsu médical.
→ Possède le Byakugan
→ Technique du Juken, du poing souple.
→ Souplesse nature.
→ Invente les 64 poings du Hakke protecteur
→ Utilise les techniques aqueuses.
→ Son loisir c'est l'oshibana, art japonais qui consiste à créer des images avec des fleurs pressées.
Se laisser faire. Elle pouvait faire. Se laisser faire. Si elle n’avait rien à faire, elle ne pourrait pas faire de connerie la jolie brune. Alors elle fait un signe de la tête. Un signe qui signifie à la fois « ok » et qui sous entends aussi « je ferais ce qu’il faut ». Elle le regarde faire, bouge à peine les doigts pour sentir et sourire de la sensation de la peinture sur sa peau. Elle aimait vraiment cette sensation. Cela lui faisait bizarre. Elle était contente de savoir la sensation que cela fait que ses doigts. MAIS, elle ne comprenait toujours pas ce qu’il voulait faire. Quand il lève sa main pour la mettre sur son visage, elle se fige. Elle a même l’impression que son sang déserte son corps, ou alors se fige à l’intérieur. Même les globules blancs et rouges se sont retournés pour regarder ce qu’ils se passent. Immobile. Elle laisse l’homme appuyé sa main contre sa peau. Elle avait plusieurs fois touché sa peau, mais c’était une caresse. Une douce caresse et innocente… Là… Elle avait sa main sur ses lèvres. Elle était figée et l’observait alors qu’elle ne se sentait même pas capable de rougir. Elle l’entend parler, mais elle ne sait pas analyser la phrase. Comment faire quoi ? Hein ? Elle sent le souffle sur sa peau, à travers la peinture et elle ne sait pas vraiment ce qu’elle doit répondre. Alors elle ne répond rien. Continue de le regarder avec l’incompréhension et la surprise dans ses immenses yeux.

Elle remercie le ciel qu’il se retourne au moment où sa gêne revient au galop et remet en perceptive la situation. Elle … Sa main était allée toucher les lèvres d’un homme. Même pour faire taire quelqu’un, elle n’avait jamais touché les lèvres d’un homme. Jamais. Pourquoi aurait-elle fait ça ? Toucher les lèvres douces et mouvantes, d’un homme sous sa paume. Elle rougissait donc avant de réaliser que ce n’était clairement pas le genre de penser qu’une princesse devait avoir. Elle se lève. S’approche de l’évier et se lave les mains comme un automate. Moins mouvante que les pantins de Kankuro. Elle jeta un nouveau regard vers la tête qu’elle aimait bien. Traçant malgré elle le contour des lèvres du pantin avec la couleur sur ses doigts. Elle se recule. Regarde rapidement Kankuro qui est ailleurs et elle tourne le pantin pour cacher son méfait. Elle trouvera un moyen de l’essuyer plus tard. Elle finit de se laver la main et regarde les jupes proposés. L’un d’elle est plus « droite » et simple que l’autre. C’était plus son style. Ce qu’elle oserait mettre en tout cas. Elle s’approche de la jupe et la passe sur elle. Elle se sent bizarre. Elle se regarde dans le reflet à nouveau. Elle ne se sent pas « jolie ». Elle ne se sent que … Normal. Basique. Oubliable. Elle se retourne quand il l’appelle princesse et sourit quand il se rebiffe.

- Merci, fit-elle sincèrement avant de s’approcher et de lui sourire, je suis prête, si tu es prêt.

C’était aussi une référence à un livre qu’elle aimait bien. Mais elle ne comptait pas lui dire. Parce que c’était un couple qui disait cela. Elle ne voulait pas non plus lui faire peur. Elle passa à côté de la porte, se mit entre lui et le pantin qu’elle n’avait pas encore trouvé de méthode pour enlever les lèvres violettes qu’elle lui avait fait. Espère qu’il passerait sans le voir et qu’ils pourront y aller. Elle le pousse presque pour qu’il évite de voir, rougissant alors qu’elle pose une main sur son dos pour le faire sortir plus vite. Elle avait honte, la petite Huyga, plus que d’habitude. Elle ne savait même pas pourquoi elle avait eu besoin de caresser les lèvres de ce pantin avec sa main coloré. Pourquoi les lèvres de Kankuro lui avaient fait un tel effet ? Pourquoi … Pourquoi tout ça ? Non. Il allait falloir qu’elle trouve une idée pour cacher cette stupidité, plus tard … Bientôt. Après le concert. Oui. C’était mieux. Elle rougit dans le couloir en l’attendant et regarde la fenêtre.

- On … on va faire un pantin express ? Demanda-t-elle en pensant à comment ils étaient monté tout à l’heure.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Sam 3 Juin - 13:23

Kankuro de Suna
J'ai 20 ans et je vis à Suna, au pays du vent. Dans la vie, je suis bras droit du kazekage et maitre pantin et je m'en sors très bien.



happier than ever (charlissa) - Page 4 Kankuro-naruto
Il a perçu, un peu, pas dans son entièreté, le trouble qu’il a provoqué chez Hina en posant la main de la jeune femme sur ses propres lèvres. Mais pour lui c’est plus de la surprise et un peu de gêne certainement, que … autre chose. Mais le contact ne dure pas et il la laisse vite tranquille. Pour être honnête, Kankuro aime bien faire chier son monde. Ou au moins le perturber un peu. Mettre un coup de pied dans le bol de céréales de l’autre (métaphoriquement hein) pour voir ce qu’il se passe. Bon en général, il se fait casser la gueule par Temari et Gaara en se fendant poire. Pour Hinata … c’est un peu plus compliqué. Parce qu’il est à la fois très tenté par l’idée de l’enquiquiner. Mais fait aussi très attention à ne pas trop la perturber. Alors c’est pas facile facile de lier les deux … Donc après ce contact impromptu entre eux, il la laisse tranquille, et respirer aussi, le temps de finir son maquillage et d’aller chercher son collier. En lui laissant aussi, au passage, la possibilité de passer une jupe tranquillement. Même si elle ne compte pas retirer son short (ce qui serait une sage idée pour un concert, aussi “chill” soit-il) c’est pas forcément évident de s’habiller devant quelqu’un d’autre. Et puis il revient, évite le “princesse” de peu, et se renseigne sur si elle est prête.

“Dans ce cas c’est parti, … poulette.”

Il l’appelle poulette pour se rattraper du “princesse” avorté. Elle a dit qu’elle préférait “poulette”, alors … Kankuro adresse un sourire tout simple à la jeune femme, et lui fait signe de le suivre à nouveau dans le couloir, direction la salon à nouveau. Son enthousiasme pour ses bébêtes en bois lui fait de nouveau plaisir. Il se prend vraiment au jeu de l’inviter dans son atelier, et peut-être bien vraiment lui apprendre des trucs, oui. Il est pas de ouf pédagogue, ni dans la technique, ni dans l’envie. Mais il commence à avoir vraiment envie de partager ça avec elle. (Enfin si elle veut, sdfghjkl).

“Nan. Pas besoin pour redescendre. Mais si tu veux que je t’aide, tu peux faire un tour de Kankuro express.”

Le marionnettiste se fige en s’entendant parler. Faut vraiment qu’il réfléchisse avant de causer des fois. Cela dit. De ce qu’il a à peu près compris d’Hinata, elle n'a peut-être pas compris. Enfin elle avait peut-être pas compris, et maintenant vu qu’il s’est arrêté de marcher et le regarde avec de grand yeux bizarres … bah elle va peut-être comprendre. Meh. Faut vraiment qu’il réfléchisse avant de réagir aussi.

“Euww. C’est pas ce que- Fin. Bref. Tu descends comme tu veux …”

Couillon, va.

Kankuro rejoint la même fenêtre par laquelle ils sont remontés. 1) parce qu’il a l’habitude de passer par cet endroit précis, alors il le fait, de façon rituelle; 2) parce que les gars qui surveillent la tour du Kazekage sont déjà en sueur à chaque fois qu’ils voient son ombre monter ou descendre le long de la façade … que s’il s’amuse à entrer et sortir par n’importe qu’elle ouverture, il va finir par se faire arrêter par ses propres hommes. Ce qui serait plutôt con. Donc il se cantonne à une seule fenêtre. Le jeune homme l’ouvre à nouveau, se hisse sur le bord et use de son chakra pour adhérer au mur en attendant la jeune femme. Et une fois qu’elle est sortie, et parce que c’est une kunoichi accomplie, il descend en premier en la laissant faire de son côté. Il baisse à peine la puissance de son chakra et se laisse glisser jusqu’au sol. Descendant aussi vite qu’il est monté (et sans se péter une cheville à l'atterrissage).

“Tu vois. Pour descendre ça va aussi vite tout seul !”

Il l'entraîne dans les rues de Suna nettement plus actives maintenant que le soleil est proche de l’horizon et que la température est descendue. C’est presque comme si une autre ville parallèle prenait vie une fois la nuit tombée. Les voix et les rires résonnent plus fort, les gosses pas encore couchés courent dans les rues et il y a des odeurs de nourriture partout. Ils rejoignent rapidement tous les deux un bar où il y a déjà pas mal de monde. Tout le monde saluant tout le monde. Kankuro salue quelques personnes en particuliers, leur présentant Hinata, avant de se faire alpaguer par derrière par une grande brune filiforme qui passent ses mains le long de ses cuisses avant de les glisser sous la jupe.

“J’adooore quand tu mets des jupes … Tu peux plus te passer de moi que tu viens nous voir jouer deux soirs de suite ??”

Et puis les yeux de la musicienne se tournent vers Hinata qu’elle détaille un bref instant avant d’esquisser un sourire en coin et de dégager Kankuro (qui lâche un vague "hé" outré plus sur la forme que le fond) sur le côté pour faire face à la petite Hyuga et lui tendre une main pour la saluer.

“Tiens donc ! Une nouvelle régulière ? Moi c’est Kiyo, je suis la bassiste du groupe. Enchantée ! Je vous offre à boire ??”

Clionestra
Messages : 3843
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Dim 4 Juin - 19:32

Hinata
Hyûga

J'ai 18 ans et je vivais à Konoha, avant de m'enfuir à Suna. Dans la vie, je suis agent de liaison et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma timidité, j'ai avoué mon amour à l'homme que j'aime trop tard et j'ai fuis.

happier than ever (charlissa) - Page 4 Fda4b86b5dbf3e31e1cfeca1236e5634cf673abar1-500-300_hq
→ Considérée comme une ratée dans sa jeunesse
→ Elle est un pisteur qualifié.
→ Connait le ninjutsu médical.
→ Possède le Byakugan
→ Technique du Juken, du poing souple.
→ Souplesse nature.
→ Invente les 64 poings du Hakke protecteur
→ Utilise les techniques aqueuses.
→ Son loisir c'est l'oshibana, art japonais qui consiste à créer des images avec des fleurs pressées.
Hinata sourit à peine, cache son sourire par sa main, et imagine un instant Kankuro l’appeler « poulette » devant son père. Pas que son père en aurait quelque chose à foutre qu’un homme traite sa fille ainsi… juste … Le principe ne lui plairait pas. Et ça la fait rire, Hinata. Parce que personne à Konoha n’oserait l’appeler ainsi. Kiba avait essayé un « meuf » une fois. Et il ne l’avait fait qu’une fois. L’homme avait juré, sur la vie d’Akamaru, qu’il avait senti son sang se figer rien qu’au regard de son daron sur lui. Hinata sourit alors et le cache, parce que. C’est plus simple de cacher son sourire que de risquer de le faire voir à tout le monde. Elle le suit. Cache son méfait. Grosse bêtise pour elle. Et elle continue à le suivre sur le batîment. C’était moins amusant. Descendre ainsi, elle pouvait le faire. Elle avait une parfaite maitrise de son chakra alors elle arriva en bas simplement. Une autre personne aurait été fière, Hinata ne l’était pas. Pour elle, elle n’avait rien de particulier. Rien que l’on remarque. Elle savait n’être que rien. Elle continua à suivre l’homme tout en regardant un peu partout, cherchant des choses et d’autres à voir. Elle aimait les quelques fleurs qui trainent autour d’elle. Elle avait envie de s’arrêter pour les humer à chaque instant mais reprenait vite le chemin avec Kankuro. Il ne manquerait plus qu’elle se perde. Cela serait une honte pas possible. Elle avait prévenu qu’elle prendrait le Kankuro Express au retour, s’il était d’attaque. Elle avait même envie d’essayer toute seule. Peut-être pourrait-elle acheter un petit pantin, de ceux qu’on utilise pour les dessins quand on est novice, pour apprendre à tenir son chakra… Mais là, encore, elle se dit que Kankuro n’aimerait peut-être pas qu’elle essaie d’apprendre « ses » techniques et elle ne dit rien. Si personne ne le sait, elle ne risque rien, si ? Il n’allait pas la détester. Shino lui avait appris à commander à une petite fourmi une fois. Kiba lui avait appris des techniques de « flaire ». C’était ainsi qu’ils étaient devenus des bons pisteurs à eux trois. Hinata arrivait à apprendre et à comprendre. Mais pas tout le monde aimait partager ses secrets. Si Hinata aidait ses deux amis pour la maitrise du chakra, et leur apprendre comment avoir des « ongles » de chakra, elle ne pouvait le faire à tout le monde. Son père détesterait l’idée.

Elle suivait et baissait la tête pour se présenter. Kankuro la présenta comme « Hina ». Elle préférait. Si on venait à dire Huyga, elle allait redevenir la princesse aux yeux de tellement de monde. Pas que Suna connaisse tous les clans de Konoha … mais après les Uchiwa, son clan était le plus fort. Et comme les Uchiwa ont été annihilé par Itachi… Bah. Tout le monde connaissait les Huyga, même si peu en avait vu le byakugan. Elle était polie, sourit timidement. Elle remarque vite fait la femme qui débarque. Remarque surtout qu’elle passe sa main sous jupe. Elle se dit que ça ne se fait pas. Sans demander en tout cas. Elle n’aimerait pas que quelqu’un lui fasse ça. Instinctivement, elle approche sa jupe de sa peau. Elle aurait peut-être dû mettre un short en réalité. D’un coup, elle se sentit vulnérable et remonta son regard vers la femme qui lui faisait face.

Ayaka avait dit qu’elle n’était pas seule. Et Hinata avait déjà trouvé Ayaka très belle. La femme en face d’elle l’était tout autant. Et elle se recula instinctivement là encore pour éviter que les gens ne la remarque « elle ». Quand une femme aussi belle se mettait à proximité, on remarquait toujours la petite chose apeuré à ses côtés. Elle baissa les yeux. Cherchant l’aide de Kankuro. Elle prends la main. Essaie de trouver le courage et rougit en posant son regard sur Kiyo.

- Ré.. ré … régulière ? demanda-t-elle en pencha la tête sans comprendre. Je … je … je suis Hina. En … en … en… enchantée.

Et elle rougit de plus belle.

- Par… par… pardon… vous … vous … vous … vous êtes très belle … je … je …

Elle lâcha la main et fit un nouveau pas avant de percuter quelqu’un et de rougir encore plus. Trop de monde. Elle ne savait pas qu’il y avait autant de monde dans un concert. Elle se pencha pour demander pardon à l’homme qui fronça les sourcils en regardant son visage. Elle avait dû maquillage sur le visage mais elle était sûr que le rouge et le violet ne s’accordaient pas comme il faut.

- Je … je veux bien de l’eau, fit-elle enfin avant de voir un chien s’approcher d’elle et mettre ses deux patounes sur son pied.

Elle se penche et câline le molosse avant qu’un sourire, qu’elle ne cache pas cette fois, apparait sur son visage. Kiba était vraiment là où on ne l’attendait pas. Elle s’amusait avec les oreilles de l’énorme chien et son sang se remit à fonctionner comme il faut. Vive les chiens. Elle lui fit une petite caresse avec son nez avant de remonter son regard vers tout le monde.

- Désolée… j’ai pas l’habitude de … ici. Fin. Des lieux où on s’amuse et … et … voilà.

Quand il y avait du monde, c’était pour la guerre, donc elle n’était pas intimidé…. Et sinon c’était chez elle, face aux regards de son père … DONC. Elle n’était clairement pas habituée, elle garda la main sur la tête du chien. Elle voulait garder le chien rien qu’à elle. S’il n’était à personne, ça arrive, elle allait le prendre pour « chez elle ». Oui oui.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Mar 6 Juin - 16:44

Kankuro de Suna
J'ai 20 ans et je vis à Suna, au pays du vent. Dans la vie, je suis bras droit du kazekage et maitre pantin et je m'en sors très bien.



happier than ever (charlissa) - Page 4 Kankuro-naruto
Il se fait tripoter les fesses et le haut des cuisses, mais il ne réagit pas Kankuro. Pas plus qu'il ne réagit vraiment quand Kiyo le vire sur le côté d'un coup de hanche. Il a l'habitude avec la jeune femme. Il proteste vaguement, soupire vaguement, pose un coude sur l'épaule de la brune pour s'y appuyer comme il l'aurait fait sur un comptoir de bar. Et elle ne réagit pas plus que lui à son attitude, concentrée sur la présence d'Hinata.

"T'as pas encore fait des progrès question tact et discrétion …"

Il commente dans le vide, laissant Hina répondre à la question qu'elle ne comprend pas. Puisque le simple fait de ne pas comprendre la question y répond … Kiyo serre vigoureusement la main de la Hyuga. Toujours amicale quelque soit la situation. Elle rit doucement à sa réponse bancale et bégayante et chasse l'air d'une main qu'elle va agiter nonchalamment sous le nez de Kankuro.

"Aaaah merci ! Déjà que monsieur est occupé et qu'on est trois … la flemme de se battre contre une de plus pour avoir de son temps …"

Le brun sebretient de rire devant l'espèce de bonne humeur désabusée de la bassiste.

"Ah bah ça fait plaisir de se sentir désiré à ce point …"

Les deux se marrent en se collant de légers coups de coudes dans les côtes alors qu'un chien vient se mettre au milieu de leur petit groupe. Les deux habitants du village caché du sable regardent la petite princesse de Konoha papouiller la bête sans rien dire. Avant de s'échanger un drôle de regard, et Kiyo chuchote à son attention.

"Après, c'est vrai que t'en a pas une comme ça …
_ T'es con."

La bassiste ricane toute seule avant de leur dire qu'elle va leur chercher leurs verres. S'abstenant de faire une quelconque remarque à l'excuse d'Hinata. C'est pas ses oignons. Elle est mignonne et gentille, la petite. Et elle aime les chiens. Alors ça lui va à Kiyo. Elle ne se pose pas plus de questions que ça. Kankuro la regarde s'éloigner une seconde avant de se rapproche d'Hinata. Il gratouille la tête du gros chien à son tour.

"T'inquiète pas. Si t'as un lieu où tu peux être aussi bizarre que tu veux, c'est ici. Tout le monde est bizarre. Bobo …" il désigne le molosse entre eux "... est le chien de soutien émotionnel du guitariste qui fait des crises d'angoisse quand y a trop de monde. Donc. Si tu veux bégayer. Porter des jupettes alors que t'as un pénis. Ou … faire la poule …"

Kankuro désigne Hinata. Puis lui-même. Puis un type plus loin qui se lance visiblement dans une danse des canards quelque peu prématurée puisqu'il n'y a pas encore de musique. Et qu'ils ne sont pas encore torchés. Normalement … erm. Le brun perd le fil de ce qu'il voulait dire en regardant le type imiter un gallinacé et puis secoue la tête et se reprend.

"Euh. Ce que je veux te dire. C'est que ici. Tu fais ce que tu veux. T'façon, quand t'es avec moi, tu fais ce que tu veux. Et sans t'excuser."

Le marionnettiste lève un index sois le nez d'Hina pour marquer ce qu'il vient de dire. Parce que elle a dit qu'elle a pas l'habitude des lieux où on s'amuse. Parce que elle n'a jamais, enfin n'avait jamais, reçu de fleurs. Et pour un paquet d'autres raisons qui lui viennent pas à l'esprit là tout de suite alors qu'ils sont coupés par Kiyo qui revient avec de l'eau pour Hina et de la bière pour Kankuro.

"Et voilà pour vous. Je reprends la bête si tu veux bien ma jolie, sinon Daiki va jamais monter sur scène et ça serait fort dommage."

Elle adresse un clin d'œil à Hinata. Et puis un doigt d'honneur à Kankuro, gratuitement, juste parce qu'il est en train de boire sa bière, et donc pour le surprendre. Et qu'il s’étrangle. Ce qu'il fait en se marrant et en lui rendant son doigt d'honneur alors que la brune s'en va avec le chien.

Clionestra
Messages : 3843
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mer 7 Juin - 21:40

Hinata
Hyûga

J'ai 18 ans et je vivais à Konoha, avant de m'enfuir à Suna. Dans la vie, je suis agent de liaison et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma timidité, j'ai avoué mon amour à l'homme que j'aime trop tard et j'ai fuis.

happier than ever (charlissa) - Page 4 Fda4b86b5dbf3e31e1cfeca1236e5634cf673abar1-500-300_hq
→ Considérée comme une ratée dans sa jeunesse
→ Elle est un pisteur qualifié.
→ Connait le ninjutsu médical.
→ Possède le Byakugan
→ Technique du Juken, du poing souple.
→ Souplesse nature.
→ Invente les 64 poings du Hakke protecteur
→ Utilise les techniques aqueuses.
→ Son loisir c'est l'oshibana, art japonais qui consiste à créer des images avec des fleurs pressées.
Tout ça était nouveau pour elle. Tout. Entièrement. Elle n’avait jamais mis les pieds dans un bar avant. Elle n’avait jamais été maquillée … et pourtant ce qui lui plaisait le plus était la présence réconfortante du chien à ses côtés. Elle le câlinait encore, sans la moindre peur face à la race que l’on dit « dangereuse ». Kiba avait assez souvent râlé pour expliquer comment reconnaître un chien réellement dangereux d’un chien qui ne l’était pas. Alors elle gardait la main sur la tête du chien, le caressait. C’était comme si le chien savait qu’elle avait eu besoin de réconfort. Elle écoute la jeune femme et se demande ce qu’elle ne comprenait pas. Ce qu’elle avait compris, merci les mains sur les fesses, c’était qu’elle faisait parti des filles dont Ayaka avait parlé. Et … Elle avait l’impression que comme Ayaka, elle considérait Hinata dans la « partie ». Mais la partie de quoi ? Hinata avait conscience que l’on parle de quelque chose qui la dépasse, et la protection de son esprit voulait qu’elle repousse les possibilités. Non. Déjà qu’elle avait besoin d’amour, et que quelqu’un finisse par l’aimer, elle ne pouvait pas rajouter des choses comme « ça ». Encore moins si elle devait combattre contre des femmes aussi belle. Elle regarde encore la jeune femme qui part avant de se concentrer sur Kankuro. Un lieu où elle peut être bizarre, elle penche la tête encore.

- Je ne te trouve pas bizarre, fit-il en une fois avant de rougir encore, aussi avait-il utilisé le mot « pénis » et elle n’en avait pas l’habitude.

Est-ce que dire à quelqu’un qui se dit bizarre qu’il ne l’est pas pour elle c’était pas super méchant ? Elle se pose la question Hinata, et elle rougit encore. Pour elle, ce n’était pas bizarre. Elle faisait aussi des crises d’angoisse. Surtout quand elle savait qu’elle allait devoir parler à son père. C’était le pire moment de sa semaine. Le moment où elle devait parler à son père, lui faire un rapport… Elle n’avait jamais pensé au fait que c’était bizarre de voir Kankuro en jupe. Si une femme peut mettre des pantalons, pourquoi un homme ne pourrait pas mettre de jupe ? Logique donc, ce n’est pas bizarre. Même faire la poule, l’homme s’amuse. C’était mignon. Rien de tout cela ne lui semblait étrange. Elle penche alors la tête de l’autre côté alors que le chien part et qu’elle prendre une gorgée de son eau. Elle avait un meilleur ami qui donnait son corps à des insectes. Après ça … Elle ne pouvait rien dire. D’ailleurs, de souvenir, Kankuro avait combattu contre Shino, non ?

- Shi… Shino, tu te souviens ? On le dit bizarre. Il … il ne l’est pas. Merci …

Elle avait soufflé le dernier mot. Cela non plus, on ne lui disait pas souvent. D’être qui elle voulait être. D’être comment elle avait envie d’être. Elle ne pouvait clairement pas se le permettre réellement, puisqu’elle était l’image de Konoha à Suna … mais elle pouvait se le permettre « un peu ». Elle avait besoin d’un chien, elle aussi. Comme ça, elle pourrait le papouiller toute la journée. Elle s’avance d’instinct vers le chien. Elle le regarde et fit un nouveau sourire sans se cacher alors que le chien la voix. Elle était trop heureuse de voir le chien. Elle sursauta un peu quand elle remarqua que le propriétaire du chien la regarde. Elle rougit, fait un petit coucou de la main avant de se recule. Voilà. C’était mieux si on pouvait l’oublier, n’est-ce pas ? Il valait mieux qu’on ne la remarque pas dans la foule. Puis, une fois dans l’ombre, elle serait invisible. La lumière s’éteint et elle se recule derrière une table. Elle se cache là. Ouais. Il avait dit d’être elle, ici. Mais elle n’était rien. Alors elle serra son verre contre ses doigts et elle observait la foule. Elle observait Kankuro surtout. Il lui avait dit le genre de musique, mais elle n’y connaissait rien. Et puis, elle se disait qu’elle pourrait apprendre à danser si elle voyait les pas de l’homme. Elle attendrait. Elle observerait. Ou elle allait faire sa poule mouillée, tant qu’à rester dans le thème, et partir en courant pour se cacher. Non. Même pas courir. Juste pleurer. Ouais. C’était suffisant.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Lun 12 Juin - 18:08

Kankuro de Suna
J'ai 20 ans et je vis à Suna, au pays du vent. Dans la vie, je suis bras droit du kazekage et maitre pantin et je m'en sors très bien.



happier than ever (charlissa) - Page 4 Kankuro-naruto
"Ouais. Je me souviens de Shino. Il m'a foutu une pâtée quand on s'est affronté. Et il a dézingué ma marionnette."

Il fronce le nez et les sourcils. Le manipulateur d'insectes avait fait de sacrés dégâts sur Karasu. Et même s'il n'en tenait pas rigueur au shinobi lui-même, ça restait un mauvais souvenir. Même pas parce qu'il avait perdu. Mais parce que Karasu avait pris cher. Et il aime pas des masses penser à ça précisément. Enfin bref. Kankuro passe vite fait à autre chose parce que c'est pas le moment, et parce que cette histoire commence à dater quand même.

Il observe plutôt Hinata qui semble désespérément en recherche d'un point d'ancrage rassurant. Bobo semble en être un. Pas très étonnant. Les chiens, c'est grave bien. Et en plus, elle a l'habitude du chien de son coéquipier alors … ça fait sens. Par contre, le guitariste semble bof emballer que la kunoichi s'intéresse de si près à son gros douloureux. Mais ça le fait marrer, Kankuro, et il n'intervient pas, parce que mis à part se regarder de travers … il y a pas beaucoup de risques entre Hinata et lui. Entre introvertis mal à l'aise en société. De toute façon, pas de duel pour l'affection du chien en perspective. Le groupe a fini de se préparer. Kiyo virant son haut en prévention pour la chaleur. Déjà en soutif avant que ça ne commence. Et puis la lumière baisse et la musique commence.

Bien entendu que Kankuro n'a pas perdu Hinata de vue tout ce temps. Il l'a vu se glisser derrière l'une des tables poussées sur le côté pour libérer une grande piste de danse. Ouais. Il comprend. Il avait été surpris qu'elle accepte de venir à cette soirée. Il l'était nettement moins de sa réaction maintenant. Il lui adresse un sourire. Et puis pas certain qu'elle ait pu le voir lui sourire dans le noir, il lui adresse un signe de la main. Qu'elle reste là-bas pour l'instant. Et qu'elle fasse comme elle le sent.

Pour l'instant, lui il danse. Les gens autour de lui se sont mis en mouvement, et il en fait de même. C'est pas très chorégraphié, bien entendu. C'est plus a mi chemin entre la danse en club et celle quand on se lâche tout seul à la maison quand personne nous regarde. (Même si Hinata ne doit connaître aucune des deux.) C'est donc dans un mélange tout à fait exutoire de sautillements, tours et twerks dans lequel se jette le jeune homme. Faire l'imbécile, se marrer, juste sentir son corps bouger et s'amuser à marquer le rythme de la batterie, ou de la basse ou du chant, selon celui qui prend l'avantage sur les autres. Kankuro connaît les morceaux presque par cœur et sent la fin du premier arriver. Alors il fait demi tour vers Hinata, et puis se fige en entendant le rythme particulier de la batterie. Il sait que le chanteur va l'appeler avant même qu'il ne le fasse et fait signe à Hina de ne pas bouger de là où elle est.

Disons que c'est un peu leur chanson. A lui et au groupe. D'une certaine façon. D'une façon assez étrange surtout. Mais. Bref. Le jeune homme fait un nouveau geste à Hinata pour lui signifier qu'il n'en a pas pour longtemps, et puis il grimpe sur scène pour aller chanter en duo avec le chanteur.

chanson:


Et il y a un blanc, un moment de suspension dans la musique où on pourrait presque entendre les filles de l'assistance prendre leur souffle comme avant de plonger dans l'eau. Et puis Kankuro reprend sur ce ver qu'il a tout à fait inspiré au chanteur … et chantonne dans un murmur exagérément suave :

And if you want to use me, I could be your puppet…

Ça braille dans le public et Kankuro se barre dans un fou rire en dansant avec (ou plutôt à côté de) Kiyo pendant que le chanteur termine la chanson avec un second refrain. Et puis quand le groupe enchaine directement avec la suite, le marionnettiste se glisse à nouveau entre les corps dansant pour rejoindre Hinata toujours planquée derrière sa table.

"Ça va ?? Tu veux venir danser ? Ou on regarde les autres faire encore un peu ?"

Contenu sponsorisé
happier than ever (charlissa)
Page 4 sur 9
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Sujets similaires
-
» Wake up, it's just the beginning (Charlissa)
» What do you look like when you're angry? (Charlissa)
» open your eyes (charlissa)
» in the shadows (charlissa)
» Shall we meet again (charlissa)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers animes-
Sauter vers: