Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
Silicon Heart ft. Lexis - Page 3 EmptyAujourd'hui à 9:20 par Manhattan Redlish

» Les enfants de la lune. [PV Lulu] +18
Silicon Heart ft. Lexis - Page 3 EmptyHier à 20:54 par Ezvana

» TOPS-SITES ¬ votez pour ltdr
Silicon Heart ft. Lexis - Page 3 EmptyHier à 8:55 par Senara

» Raven and Bones
Silicon Heart ft. Lexis - Page 3 EmptyJeu 18 Juil - 23:49 par Lobscure

» Apocalypse Rouge [PV Opale Or]
Silicon Heart ft. Lexis - Page 3 EmptyJeu 18 Juil - 17:54 par Opale Or

» Silicon Heart ft. Lexis
Silicon Heart ft. Lexis - Page 3 EmptyJeu 18 Juil - 13:00 par Lexis

» Le sang des rois
Silicon Heart ft. Lexis - Page 3 EmptyJeu 18 Juil - 8:57 par Telanie

» Activité réduite
Silicon Heart ft. Lexis - Page 3 EmptyJeu 18 Juil - 4:22 par Raton

» Can't Get You Out of My Head (avec Rein)
Silicon Heart ft. Lexis - Page 3 EmptyJeu 18 Juil - 0:56 par Clionestra

Le deal à ne pas rater :
Blue Lock : où acheter le Tome 22 édition limitée du manga Blue ...
12 €
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Silicon Heart ft. Lexis

Lexis
Messages : 211
Date d'inscription : 26/11/2023
Région : Belgique
Crédits : allteenwolfies (on Tumblr)

Univers fétiche : City, université, magie.
Préférence de jeu : Homme
Sabrina
Lexis
Mar 2 Juil - 0:05

Laël  
Age physique : 25 ans. Laël vit à Neo New-York, USA, chez sa propriétaire. Actuellement, il n’a pas d’emploi et ne sait pas encore s’il doit se considérer comme en couple ou non...

Laël est un robot humanoïde. Acheté en seconde main par Indiana Douglas, sa mémoire a été totalement effacée et son système entièrement réinitialisé. Il ne se souvient donc rien de sa vie avant d’arriver chez sa nouvelle propriétaire. Il ne saurait même pas dire où il a été fabriqué...  

Mais ce dont il va assez vite se rendre compte, c'est qu'il ressent des choses qu'il n'est pas sensé pouvoir ressentir en tant que robot, et cela va le rendre plutôt... dubitatif...

Chanson thème de Lucas  

Silicon Heart ft. Lexis - Page 3 Chico-lachowski
L’androïde ressent comme un pincement à la réponse d’Indie. C’est dommage de devoir faire quelque chose qui ne plait pas vraiment juste pour pouvoir gagner de l’argent, dont on ne peut même pas vraiment profiter...

"Et quel est le métier de tes rêves ?"  

Laël montre un réel intérêt dans sa question. Comme il lui a dit, il peut lui aussi travailler pour l’aider, si elle le désire.  

Une fois à l’extérieur, le robot tente de ne pas se laisser envahir par toutes les informations qu’il reçoit. A son geste plutôt inattendu, la jeune femme le rassure. En effet, “trop protecteur” fait partie de ses défauts... Laël affiche un petit sourire embarrassé. Ce trait de caractère doit en effet avoir joué dans sa réaction... Il s’inquiète surement pour rien...

Et il se pose aussi beaucoup de questions...

Avec bienveillance, Indie indique à l’androïde qu’ils peuvent faire des pauses s’il en ressent le besoin, le temps que son système s’adapte. Le sourire de Laël se fait plus joyeux et reconnaissant. Il ne peut s’empêcher de se demander comment une jeune femme aussi gentille et attentionnée peut être seule au point d’investir dans un robot humanoïde... mais il est surtout heureux qu’elle l’ait acheté...

Heureusement, le brun n’a pas le temps de se faire la remarque qu’il n’est pas sensé penser ça qu’Indie se remet en route, l’obligeant à couper court à ses pensées pour la suivre.  

Une fois sur le quai, elle lui demande comment il ressent les choses. Laël souris, d’un sourire presque... nostalgique...

"Je ressent le chaud et le froid au touché ainsi que différentes textures comme le doux, le piquant et le râpeux... J’ai également un capteur d’odeurs qui me permet d’identifier de quoi il s’agit, mais je ne pourrais pas dire si ça sent bon ou mauvais... L’odeur du métro, par exemple... j’identifie de l’urine, de la transpiration, des parfums divers, et même de la nourriture, mais je ne sais pas si l’ensemble est censé être une odeur agréable ou non..."

Et si ce n’est peut-être pas une mauvaise chose, Laël à l’impression que cela lui manque... comme s’il avait pu le faire un jour...

Evidemment ce n’est pas le cas, aucun robot n’a encore pu être calibré pour “interpréter” les odeurs...

"C’est pareil pour les sons... Je ne pourrais pas dire si une musique est belle ou non..."

Normalement...

"D'ailleurs, classique ou rock ?"

En parlant de musique, cela a donné envie au robot de jouer au jeu. S’il ne peut pas interpréter la musique, il connait les différents styles.

Le métro arrive et le robot suis Indie dans un wagon bondé. Malgré lui, il fait barrage de son corps afin d’éviter que la jeune femme ne soit bousculée par les autres passagers.  

Arrivé à destination et alors qu’ils passent devant un marchand de hot-dogs, Laël reprend.

"Sucré ou salé ?"

Cette sortie va être très instructive pour lui, et cette idée le fait sourire alors qu’il découvre la ville aux côtés d’une jeune femme apparemment fabuleuse...

Crédit avatar : Francisco Lachowski par Myself
Ananas
Messages : 690
Date d'inscription : 31/05/2023
Région : Nord de la France
Crédits : Icone (myself) dessin (unknown)

Univers fétiche : City, fantasy, licence (Mass Effect, Dragon Age, Detroit Become Human, A plague tale, Cyberpunk 2077, FF7), fantastique, SF
Préférence de jeu : Femme
ANANAS RANG  GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t5685-livres-de-personnages https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5670-presentation-d-un-ananas-roti-au-beurre
Ananas
Ven 5 Juil - 13:43

Indiana
Douglas

J'ai 27 ans et je vis à Neo New-York, USA. Dans la vie, je suis serveuse et je m'en sors comme je peux, pas le choix c'est marche ou crève. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis mal la solitude me pèse.

Silicon Heart ft. Lexis - Page 3 3srh
Indiana a vu le jour à Neo New-York city, une mégalopole tentaculaire qu’elle n’a jamais quittée, pourtant fût un temps elle rêvait de partir cette ville pour un autre horizon. Mais la vie faisant et après avoir perdu ses deux parents qui étaient sa seule famille, Indie a dû se prendre en charge pour subvenir à ses besoins. Elle est serveuse dans le même diner depuis des années maintenant, avec toujours la même routine et à voir toujours pratiquement les mêmes personnes. À force la solitude n’a fait que s’intensifier et un soir plus compliqué que les autres, elle franchit le pas d’une boutique de “Human Life” et y achète Laël.

Les trucs en plus :

* Aimable, gentille, travailleuse, douée de ses dix doigts.
* Timide, manque de confiance en elle, frêle, n’aime pas sa grande taille.
* Aime rire, lire, s’occuper de ses plantes qui envahissent de plus en plus son petit appartement, nourrir les chats errants, jouer du violon depuis l’âge de cinq ans, faire de la poterie (il lui arrive de vendre quelques-unes de ses créations).
* Ne tiens pas l’alcool
* Beaucoup trop gourmande
Le métier de ses rêves ? Indie cligne des yeux, ouvre la bouche plusieurs fois sans que rien ne sorte, se faisant au passage l’effet d’être un poisson rouge. Elle n’a aucune réponse à fournir au jeune homme, même pas une petite piste d’idée et dans le fond, c’est peut-être mieux qu’elle n’ait aucune idée du métier de ses rêves. Parce que ce n’est sûrement pas atteignable à son petit niveau, lui évitant au passage de nouvelles désillusions, la brunette se contente de hausser les épaules lui faisant ainsi comprendre qu’elle n’en sait rien.

Après une petite mésaventure liée aux usagers du métro et après avoir rassuré Laël sur le geste de protection qu’il a eu envers Indiana à cause de cela, le duo atteint enfin les quais du métro. Cependant, Indie est loin de se douter que du côté de l’androïde, l’équivalent de son esprit chez les humains fourmille actuellement de tout un tas de questionnements. En parlant d'interrogations, la demoiselle en a encore au sujet du brun, après tout, Laël est dans sa vie depuis à peine vingt quatre heures, il est normal qu’elle ne sache pas encore tout au sujet de la façon dont il fonctionne. Le sourire qu’il affiche face à la demande de la jeune femme semble presque teinté de tristesse aux yeux d’Indiana, mais cela ne dure pas assez longtemps pour qu’elle en soit sûr.

— C’est vraiment une bonne chose que tu puisses ressentir tout ça….

Bien qu’elle se doute que Laël ne ressente pas les choses comme elle, elle le ressent, enfin la jeune femme le suppose.

— Et euh… Non l’odeur du métro n’a franchement rien d’agréable, reprend Indiana en riant doucement. Le mélange de l’odeur d’urine et de transpiration, franchement beurk !

Et encore, c’est encore le matin, le soir après des heures et des heures à voir encore et encore du monde les quais et les rames ne sentent vraiment pas bon. Heureusement qu’elle ne doit pas y rester trop longtemps, il y aurait de quoi vous faire verser quelques larmes. Le jeune homme lui pose alors une question, toujours dans le but d’apprendre à mieux la connaître et ainsi mieux la cerner et réagir en conséquence.

— Ni l’un, ni l’autre, révèle Indiana au sujet de la musique. J’aime la pop et l'électro, un peu de jazz aussi et du classique de temps en temps.

Enfin le métro arrive à quai toujours aussi bondé pour ne pas changer de d’habitude, cependant une fois n’est pas coutume, Indie ne se retrouve pas écrasée contre les autres, puisque Laël fait barrière de son corps pour éviter ce désagrément. Autant dire que ce geste protecteur lui fait un drôle d’effet, c’est vrai que cela fait partie de la personnalité qu’elle a donné à Laël, mais ça la touche malgré tout. Une fois arrivée à destination, le questionnaire reprend.

— Ah ! Ce n’est pas une question évidente, j’aime beaucoup les deux mais si je devais n’en choisir qu’un, je prendrais le salé.

Avisant le centre ville encore plus lumineux et bondés que le quartier ou elle habite, la jeune femme tourne un regard un peu inquiet vers son compagnon.

— Ça va, tu arrives à gérer le flot d’informations qui arrivent cette ville et si dense et si peuplée…



Voir la vie en jaune
En
jaune
ananas
Lexis
Messages : 211
Date d'inscription : 26/11/2023
Région : Belgique
Crédits : allteenwolfies (on Tumblr)

Univers fétiche : City, université, magie.
Préférence de jeu : Homme
Sabrina
Lexis
Dim 7 Juil - 22:04

Laël  
Age physique : 25 ans. Laël vit à Neo New-York, USA, chez sa propriétaire. Actuellement, il n’a pas d’emploi et ne sait pas encore s’il doit se considérer comme en couple ou non...

Laël est un robot humanoïde. Acheté en seconde main par Indiana Douglas, sa mémoire a été totalement effacée et son système entièrement réinitialisé. Il ne se souvient donc rien de sa vie avant d’arriver chez sa nouvelle propriétaire. Il ne saurait même pas dire où il a été fabriqué...  

Mais ce dont il va assez vite se rendre compte, c'est qu'il ressent des choses qu'il n'est pas sensé pouvoir ressentir en tant que robot, et cela va le rendre plutôt... dubitatif...

Chanson thème de Lucas  

Silicon Heart ft. Lexis - Page 3 Chico-lachowski
La jeune femme ne répond pas. Elle semble... perturbée... par la question. Laël voudrait lui demander pourquoi, quelque chose le retient. L’air de la brune, peut-être ? Le robot peine à identifier l’émotion que reflète son visage...

Lorsque l’androïde explique comment fonctionne son système tactile et olfactif, Indie lui assure que, si c’est bien qu’il puisse ressentir les choses, c’est plutôt une bonne chose qu’il ne puisse pas interpréter la mauvaise odeur du métro car celle-ci est loin d’être agréable. Le robot a à nouveau un petit sourire triste.

"N’empêche... il n’y a pas que des mauvaises odeurs... ça doit être agréable de pouvoir en sentir des bonnes... Pourrais-tu me dire quand quelque chose sent bon ou mauvais ?"  

La question est plutôt étrange... et non habituelle... Laël n’est pas sensé ressentir le besoin “d’interprêter” les odeurs, les sons ou les goûts... pourtant il fait là clairement la demande d’obtenir des informations lui permettant d’affiner ses connaissances en la matière... Odeur du métro = beurk. Et le parfum que dégage la jeune femme ? Les plantes sur le balcon ? Le café ou le jus de fruit du matin ? Est-ce sensé sentir bon ou mauvais ?

Heureusement, Laël peut détourner ses pensées en se concentrant que sa propriétaire. A sa question sur la musique, elle lui répond qu’elle préfère la pop et l’electro, même elle peut écouter un peu de jazz ou de classique à l’occasion. Le robot sourit à cette information et prend note de se renseigner sur ces différents genres et de télécharger quelques musiques plus tard.  

A la question sucré ou salé, la jeune femme hésite, choisissant finalement le salé.  

"Si tu le désires, je pourrais cuisiner pour toi. Mais je m’excuse d’avance s’il s’avère que je suis nul en cuisine..."

Il rit en disant cela. Il ne doute pas d’avoir les compétences suffisantes que pour suivre une recette de cuisine, mais cela risquera peut-être de manquer... d’humanité, justement...

Le robot fronce brièvement les sourcilles à cette réflexion. Indie lui demande alors si ça va, s’il arrive à gérer le flot d’informations. L’androïde secoue la tête, comme pour remettre ses circuits en place.

"Oui je... ça va..."

Je crois...

Le robot s’arrête un instant, posant la paume de sa main sur son front, comme s’il avait mal à la tête. Il ne devrait pas être submerger ainsi... et encore moins par des pensées parasites qui n’ont pas lieu d’être dans son circuit...

Il doit se reprendre, et vite. Il se redresse alors, fixant son regard dans le vide pour lancer une analyse éclaire de son système. Il modifie ensuite une ligne de code avant de cligner des yeux pour revenir sur Indie, un sourire un peu gêné aux lèvres. Le tout n’a pris que quelques secondes.

"Désolé, j’ai dû ralentir un peu l’afflux de données... Ça devrait aller maintenant. Par où commençons-nous ?”

Il proposerait bien le magasin de chaussures, mais peut-être Indiana a-t-elle une autre idée en tête ? Alors qu’ils se remettent en route, Laël regardant tout autour de lui, une question lui échappe sans qu’il n’en s’en rende vraiment compte.

"Comment fais-tu pour supporter un environnement aussi... bruyant ?"

Se rendant compte de l’indiscrétion totale de sa question, le robot tente aussitôt de se rattraper.

"Je veux dire... tu parais si calme..."  

Cette ville ne te correspond pas...

Crédit avatar : Francisco Lachowski par Myself
Ananas
Messages : 690
Date d'inscription : 31/05/2023
Région : Nord de la France
Crédits : Icone (myself) dessin (unknown)

Univers fétiche : City, fantasy, licence (Mass Effect, Dragon Age, Detroit Become Human, A plague tale, Cyberpunk 2077, FF7), fantastique, SF
Préférence de jeu : Femme
ANANAS RANG  GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t5685-livres-de-personnages https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5670-presentation-d-un-ananas-roti-au-beurre
Ananas
Ven 12 Juil - 12:21

Indiana
Douglas

J'ai 27 ans et je vis à Neo New-York, USA. Dans la vie, je suis serveuse et je m'en sors comme je peux, pas le choix c'est marche ou crève. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis mal la solitude me pèse.

Silicon Heart ft. Lexis - Page 3 3srh
Indiana a vu le jour à Neo New-York city, une mégalopole tentaculaire qu’elle n’a jamais quittée, pourtant fût un temps elle rêvait de partir cette ville pour un autre horizon. Mais la vie faisant et après avoir perdu ses deux parents qui étaient sa seule famille, Indie a dû se prendre en charge pour subvenir à ses besoins. Elle est serveuse dans le même diner depuis des années maintenant, avec toujours la même routine et à voir toujours pratiquement les mêmes personnes. À force la solitude n’a fait que s’intensifier et un soir plus compliqué que les autres, elle franchit le pas d’une boutique de “Human Life” et y achète Laël.

Les trucs en plus :

* Aimable, gentille, travailleuse, douée de ses dix doigts.
* Timide, manque de confiance en elle, frêle, n’aime pas sa grande taille.
* Aime rire, lire, s’occuper de ses plantes qui envahissent de plus en plus son petit appartement, nourrir les chats errants, jouer du violon depuis l’âge de cinq ans, faire de la poterie (il lui arrive de vendre quelques-unes de ses créations).
* Ne tiens pas l’alcool
* Beaucoup trop gourmande
La demande de Laël est pour le moins inattendue, tellement que Indie cligne plusieurs fois des paupières en se demandant s’il ne la taquine pas. Mais non, le jeune homme semble tout à fait sérieux et à la réflexion, la brunette se dit que c’est une façon comme une autre d'emmagasiner autant d’informations que possible et qui lui sera peut-être utile plus tard.  

— Si tu veux, mais tu sais que d'une personne à l’autre les avis peuvent être assez différents, par exemple j’aime l’odeur de la vanille, mais pour d’autres ce n’est pas agréable tu vois. Mais enfin, j’imagine qu’on doit être tous d’accord pour dire que l’odeur du métro ce n’est pas terrible.

Indiana a en effet du mal à imaginer que quelqu’un puisse apprécier les odeurs d’urines, de détritus et de transpirations, il y a toujours des exceptions à la règle bien sûr, mais il ne faut sans doute pas exagérer. En tout cas et si elle y pense, elle sera ravie de dire au robot ce qui sent bon ou pas de son point de vue. Comme pour l’heure elle ne peut sentir que le délicieux parfum des bouches de métro, ou pas, le brun lui pose alors plusieurs questions sur ses goûts musicaux, ou encore si elle est plutôt sucré ou salé, des interrogations qui peuvent sembler anodines mais qui aideront à coup sûr Laël à mieux cerner la jeune femme.  

— Oh et bien, j’aime aussi faire la cuisine, donc pourquoi ne pas faire cette activité ensemble, comme ça s’il s'avère que tu es nul en cuisine, je pourrais rattraper tes bêtises, dit-elle avec un sourire amusé.

Elle ne doute pas en vérité des capacités de Laël en matière de cuisine, d’après ce qu’elle avait saisi de tout le charabia de présentation de la vendeuse, la cuisine est autre tâches ménagères font partie de ce qu’elle a appelé le package domestique.  Tout ça pour dire que dans tous les cas, cuisiner ensemble sera plus sympathique et convivial. Indie soucieuse du bien être de son compagnon, même si certains lui dirait qu'elle ne devrait pas s’en faire pour un robot, le questionne au sujet du flot d’informations qu’il reçoit et doit gérer. Le brun lui dis que ça va, bien qu’il a semble hésitant dans sa réponse, il fait d’ailleurs un drôle de geste avant de fixer son regard dans le vide pour une raison qui échappe à la jeune femme. Qui n’a de toute façon pas le temps de s’inquiéter outre mesure puisque ça ne dure que quelques secondes.

— Ne t’excuses pas, prends le temps qu’il te faut pour t’habituer à ton nouvel environnement, tu es en ville depuis à peine 24 heures après tout.

Indiana en vient même à culpabiliser de lui imposer ça, elle se doute qu’il ne ressent pas la douleur comme un humain, mais ça ne doit pas être une situation très confortable pour lui. Et en parlant de confort…

— Je crois que le plus urgent c’est de trouver des chaussures, si on doit aller de temps en temps en ville, tu ne peux juste pas rester avec tes chaussures.

Regardant autour d’elle, Indiana repère une boutique qui devrait faire l’affaire, sympathique et à la mode, tout en restant abordable pour sa petite bourse. Mais elle n’a pas bien le temps de proposer à Laël de s’y rendre que ce dernier lui pose une question surprenante, du genre à laquelle elle n’a jamais vraiment pris le temps de réfléchir.

— Hum… J’imagine que c’est une question d’habitude… Je suis née dans cette ville tu vois, alors j’ai toujours eu l’habitude de ce cadre et à force, tu ne fais plus vraiment attention tu te fonds dans la masse, tu fais ta vie sans faire de vague.

Ça peut sembler triste dis comme ça, mais c’est simplement un fait et elle n’est pas la seule dans ce cas là.

— Toi aussi tu vas finir par t’y faire, le bruit finira par devenir un simple brouhaha un peu désagréable.



Voir la vie en jaune
En
jaune
ananas
Lexis
Messages : 211
Date d'inscription : 26/11/2023
Région : Belgique
Crédits : allteenwolfies (on Tumblr)

Univers fétiche : City, université, magie.
Préférence de jeu : Homme
Sabrina
Lexis
Jeu 18 Juil - 13:00

Laël  
Age physique : 25 ans. Laël vit à Neo New-York, USA, chez sa propriétaire. Actuellement, il n’a pas d’emploi et ne sait pas encore s’il doit se considérer comme en couple ou non...

Laël est un robot humanoïde. Acheté en seconde main par Indiana Douglas, sa mémoire a été totalement effacée et son système entièrement réinitialisé. Il ne se souvient donc rien de sa vie avant d’arriver chez sa nouvelle propriétaire. Il ne saurait même pas dire où il a été fabriqué...  

Mais ce dont il va assez vite se rendre compte, c'est qu'il ressent des choses qu'il n'est pas sensé pouvoir ressentir en tant que robot, et cela va le rendre plutôt... dubitatif...

Chanson thème de Lucas  

Silicon Heart ft. Lexis - Page 3 Chico-lachowski
Indiana accepte la demande du robot en lui précisant tout de même que chaque personne à un avis différent sur les odeurs. Laël réfléchi un instant avant de répondre.

"Je me doute... mais avoir au moins ton avis sur la question peut déjà être un premier pas..."  

Un premier pas pour quoi ? Bonne question...

Lorsque l’androïde doit faire une pause, la jeune femme lui indique qu’il n’a pas à s’excuser, qu’après tout il n’est en comme que depuis 24 heures. Laël sourit, bien que cette information semble éveiller quelque chose en lui... Une question, plus exactement : ”Et avant ?”

Que faisait-il avant d’appartenir à Indie ? Pourquoi avait-il été remis sur le marché ? Avait-il fait quelque chose de mal ?

Heureusement, la brune coupe court à ce questionnement intérieur en lui indiquant qu’il lui faudrait des chaussures. Sur ce point, ils sont donc raccord... Le robot sourit avant de poser une question qu’il ne devrait même pas avoir dans son système... Mais la jeune femme lui répond pourtant et Laël se contente de hocher la tête, peu convaincu. Est-ce qu’il a seulement envie de s’y faire ?

L’humaine et le robot se rendent alors au magasin de chaussures où Indie lui achète une paire de baskets discrètes et confortables. Cela remonte un peu le moral de Laël, qui n’aurait pas dû être bas de base... Décidément, le robot devra vraiment le point durant la nuit, quand il sera seul et au calme...

Ils se rendent ensuite dans un magasin de vêtements où une vendeuse propose des tenues à l’androïde qu’il valide ou non avec l’aide d’Indie. Finalement, ils ressortent du magasin avec deux sacs contenant une tenue d’intérieur, une tenue d’extérieur plus décontractée et une tenue un peu plus habillée. Laël profite de ce moment pour poser encore quelques questions à sa propriétaire comme rouge ou bleu, chaud ou froid, etc. L’ambiance est plus décontractée, mais le robot doit s’efforcer de bloquer ses pensées afin d’éviter toutes nouvelles perturbations...

De retour dans la rue, il sourit avec reconnaissance à Indie.

"Merci, pour tout ça... Je pense que je n’aurai pas pu tomber sur une meilleure propriétaire que toi."

Il aimerait lui rendre la pareil, mais sans argent, il ne peut actuellement rien faire...

En passant devant une boutique d’Human Life, Laël s’arrête une seconde devant la vitrine contenant un androïde dernier cri. Un écran passe une publicité vantant les avantages de ce nouveau modèle qui, selon les fabricants, est plus vrai que nature. Le robot plisse les yeux avant de se détourner. Cette phrase... il l’a déjà entendue...

Perturbé, il tente de garder contenance face à Indie, affichant un petit sourire.

"Tu as faim ou soif ? Nous pourrions faire une pause, si tu le désire bien sûr."

Cela lui fera surement du bien aussi...

Crédit avatar : Francisco Lachowski par Myself
Contenu sponsorisé
Silicon Heart ft. Lexis
Page 3 sur 3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Sujets similaires
-
» Carnets d'écriture de Lexis&Co.
» Lexis, de son petit surnom.
» Un frère éloigné vaut moins qu'un voisin (avec Lexis)
» ❃ than words without a heart.
» i can do it with a broken heart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers science-fiction-
Sauter vers: