Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» De l'amour à la haine, il n'y a qu'un pas (avec Rein)
happier than ever (charlissa) - Page 5 EmptyAujourd'hui à 18:17 par Clionestra

» Can't Get You Out of My Head (avec Rein)
happier than ever (charlissa) - Page 5 EmptyAujourd'hui à 17:05 par Rein

» Silicon Heart ft. Lexis
happier than ever (charlissa) - Page 5 EmptyAujourd'hui à 16:58 par Ananas

» « Connais ton adversaire, connais-toi, et tu ne mettras pas ta victoire en danger. »
happier than ever (charlissa) - Page 5 EmptyAujourd'hui à 16:02 par Stormy Dream

» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
happier than ever (charlissa) - Page 5 EmptyAujourd'hui à 16:01 par Charly

» Raven and Bones
happier than ever (charlissa) - Page 5 EmptyAujourd'hui à 15:08 par Lexis

» Briseur de Confiture
happier than ever (charlissa) - Page 5 EmptyAujourd'hui à 14:50 par Jambreaker

» Un frère éloigné vaut moins qu'un voisin (avec Lexis)
happier than ever (charlissa) - Page 5 EmptyAujourd'hui à 14:47 par Lexis

» Toutes les histoires ont leur histoire - ft. Clionestra
happier than ever (charlissa) - Page 5 EmptyAujourd'hui à 13:36 par Rein

Le Deal du moment :
Boîte Avant-Première Star Wars Unlimited ...
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

happier than ever (charlissa)

Clionestra
Messages : 3926
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra En ligne
Lun 12 Juin - 22:46

Hinata
Hyûga

J'ai 18 ans et je vivais à Konoha, avant de m'enfuir à Suna. Dans la vie, je suis agent de liaison et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma timidité, j'ai avoué mon amour à l'homme que j'aime trop tard et j'ai fuis.

happier than ever (charlissa) - Page 5 Fda4b86b5dbf3e31e1cfeca1236e5634cf673abar1-500-300_hq
→ Considérée comme une ratée dans sa jeunesse
→ Elle est un pisteur qualifié.
→ Connait le ninjutsu médical.
→ Possède le Byakugan
→ Technique du Juken, du poing souple.
→ Souplesse nature.
→ Invente les 64 poings du Hakke protecteur
→ Utilise les techniques aqueuses.
→ Son loisir c'est l'oshibana, art japonais qui consiste à créer des images avec des fleurs pressées.
Elle ne sait pas trop ce qu’elle fait là, en réalité, Hinata. Elle a besoin de savoir quoi faire. Parfois, elle bat la mesure avec sa main, contre le verre, parfois elle bouge un peu le pied. Mais elle sait qu’elle n’est pas à sa place. Qu’elle devrait être ailleurs. Elle ferme les yeux un instant, imagine la réaction de son père si une musique pareil venait à se faire entendre dans le domaine. Elle sourit à peine. Imaginer son père ainsi outré, la traitant, comme d’ordinaire de mauvaise personne. Elle observait Kankuro. Elle se demandait si son père était comme le sien. Peut-être pas. Il était trop libre pour ça. Trop incroyablement libre et heureux. Elle l’observait, le suivant du regard alors que ses deux mains tenaient le verre comme une bouée. Si elle lâche le verre, elle se sentirait trembler.

Elle ne le lâche pas des yeux. Surtout pas quand il chante. Elle l’écoute et fit un faible, mais visible, sourire. Comment aurait-été sa vie si elle avait été amoureuse de Kankuro au lieu de Naruto ? Comment aurait-elle modifié ses pensées pour lui ? Serait-elle la femme qu’elle est, maintenant ? Elle le suit du regard, suis ses lèvres qui chantent des paroles dont elle ne devrait pas comprendre le sens. Mais elle avait Kiba comme meilleur ami. Elle savait. Elle comprenait que tout avait un rapport avec le sexe. Sexe qui était totalement interdit pour la jeune femme. L’idée qu’elle puisse mélangé son corps à une autre personne, indigne, avait rendu son père très … Compliqué.

Hinata doute aussi que quiconque ne veuille réellement d’elle un jour. Elle n’était pas si belle que ça, si on compare à toutes ses femmes qui sont pendus aux lèvres de Kankuro. Elles veuillent, toutes, ce genre de relation ? Est-ce que c’était ce qu’elle devrait vouloir, elle aussi ? Elle était amoureuse de Naruto depuis si longtemps mais jamais elle n’avait ressenti d’attirance sexuelle pour lui. C’était de la tendresse qu’elle voulait donner. Ce genre de réflexion sexuelle lui passait au-dessus … mais elle pouvait admettre que Kankuro était beau. Simplement. Elle sourit alors, cache son sourire de sa main qui était devenu froid à force de rester contre le verre, puis elle lance un regard blanc vers l’assemblée. Elle ne savait pas danser comme ça. Mais certains pas, elle pouvait les calquer sur ce qu’elle connaissait. Sa danse à elle. Celles qu’elle faisait autant pour s’habituer ses mouvements à sa technique que pour se défouler. Alors, elle se lève. Elle prend la main de Kankuro sans lui demander.

Elle tremble un peu la Huyga, elle ne peut pas mentir. Cela se sent. Elle préfère se retrouver en mission ninja qu’au milieu de gens qui s’amuse. On la pousse et elle se retrouve contre le torse de Kankuro. Elle n’a pas quitté la main de l’homme et elle le regarde.

- Tu .. tu dois m’apprendre les pas. Je …Je ne connais pas cette danse.

Elle montre une femme qui se frotte clairement contre son partenaire. Ses fesses caressent le devant du pantalon de l’homme alors qu’elle change de position de manière sensuelle et maitrisé pour revenir contre lui. Hinata ne pourrait jamais faire ça. Cependant, le temps de revenir à regarder Kankuro, la chanson change un peu. Elle est différente et d’un coup, elle a un reflexe dans ses yeux. Elle ne connait pas les paroles, mais elle connait l’air. C’était l’air de la danse de l’eau. Celle que ‘on peut danser dans la rivière en écoutant le monde chanter en harmonie. Alors, elle attrape la main de Kankuro et fait le premier pas de la danse de l’eau, un pied se mettant devant l’autre pour se retourner vers lui. Cela, elle pouvait le maitriser. Même si elle était la seule à connaître, apparemment, la véritable danse qui était associé à l’air. Elle lance une main vers Kankuro et sourit, sans se cacher.

Elle ne savait pas, à ce moment là, qu’un homme avait suivi la danse d’Hinata en la comprenant. Que cet homme avait compris la danse avant qu’elle ne fasse le pas. Il avait proposé l’air pour son groupe, en sachant que personne ne connaitrait l’origine du son. C’était une technique ninja que sa mère connaissait. Elle était morte en lui apprenant à écouter le chant de l’eau. Et maintenant, une femme était en train d’en faire la danse. Hinata ferma les yeux mais rester toujours consciente de ses pas et de la proximité de Kankuro. Elle sourit.

- Tu … tu veux essayer ? fit-elle en lui proposant de lui montrer les pas doucement.

Elle refit le pas, plus lentement, alors qu’elle sentait l’envie d’utiliser son chakra… parce que normalement la danse se faisait avec l’eau, avec l’énergie qu’elle transmet. Elle sent ses mains qui bougent pour déplacer l’eau mais elle se bride pour ne pas utiliser son chakra tout de suite.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Dim 18 Juin - 17:59

Kankuro de Suna
J'ai 20 ans et je vis à Suna, au pays du vent. Dans la vie, je suis bras droit du kazekage et maitre pantin et je m'en sors très bien.



happier than ever (charlissa) - Page 5 Kankuro-naruto
Il s'amuse bien Kankuro. Il lui en faut peu pour bien s'amuser au brun. Même pas besoin du combo ami, bière, musique. Juste avec l'un des trois, il s'amuse très bien le marionnettiste. Alors là, avec les trois, il s'amuse très très bien. Quoique sa bière, il l'a perdu en route. Quelque part entre Hinata et la scène. Mais ce n'est pas bien grave. Il en a encore deux sur trois du combo. Et puis les bières, ça se rachète, au pire du pire. Enfin bref, Kankuro va parfaitement bien, et il rejoint Hinata avec un sourire jusqu'aux oreilles, pour lui proposer de danser.

Elle, elle s'amuse … moins. Il pense pouvoir dire qu'elle s'amuse un peu parce que sinon, elle lui aurait demandé de rentrer. Ou alors elle aurait refusé de danser. Enfin il suppose qu'elle aurait réagit comme ça, si elle ne s'amusait pas au moins un petit peu. Mais elle n'est pas à l'aise, et elle tremble. Alors le marionnettiste serre ses doigts autour de la main de la jeune femme pour lui signifier qu'il est là, et la rassurer. Et quand elle se retrouve collée à lui par ma foule qui se tortille, il pose ses mains sur les épaules de la jeune femme.

"Ça va aller, t'inquiètes …"

Qu'il chuchote en lui adressant un petit sourire. Avant de se marrer franchement quand Hina lui montre le duo à côté d'eux.

"Attends, quoi ?? Tu veux que je t'apprennent à twerker ? Jsuis un type courageux, téméraire et un peu stupide mais je suis pas fou. J'ai pas envie de me faire massacrer par le clan Hyuga."

Pas folle la guêpe. Déjà que c'est sans doute limite d'emmener la princesse Hyuga dans ce genre d'endroit. Enfin tant qu'il lui fait rien et qu'elle fait rien de franchement répréhensible, ils risquent pas grand chose d'autre qu'un regard noir. Et aussi impressionnant puis être le chef de clan de Konoha, le père de Kankuro était pas mal impressionnant en terme de regard noir. Donc il peut gérer. Par contre apprendre à sa fille à tortiller ses fesses de façon fort suggestive, que ce soit contre lui ou pas, il est persuadé que c'est un motif valable pour déclencher une nouvelle guerre ninja. Heureusement que le groupe désamorce ce conflit à venir en changeant de musique et d'air. Plus de secouage de popotin en vue.

Hinata s'écarte et se met en mouvement toute seule. Il la regarde faire, un sourcil en l'air. Les origines étrangères du chanteur ne lui sont pas inconnues même s'il ne connaît pas grand-chose à sa culture qu'il instille parfois dans ses morceaux. Mais c'est étrange de voir Hinata danser naturellement sur ce son étranger. Comme si elle le connaissait, elle. Sans doute qu'elle le connaît d'ailleurs. Kankuro la regarde faire quelques secondes avant qu'elle ne lui propose de lui apprendre les pas.

"Euh oui. Bien sûr."

Il ne risque pas de dire non alors qu'elle commence à se lâcher un peu. Il se met plutôt à ses côtés pour imiter les mouvements de la jeune femme. Il ne s'en rend pas spécialement compte, parce qu'il est concentré sur Hinata, mais il n'est pas le seul à se prêter au jeu. Au bout d'une minute, ils sont une douzaine à tenter d'imiter la jeune femme et c'est à se moment là que Kankuro en prend conscience. Parce qu'il se fait la remarque que personne ne dégage la grâce, la douceur et la prestance de la Hyuga. Et puis la musique change à nouveau et tout le monde repart quand quatre minutes plutôt. Avant cette étrange pause. Kankuro revient tout proche d’Hinata pour se faire entendre sans parler trop fort.

“T’as vu que tu en as fait danser d’autres ? Bien joué, cacahuète.”

Oui, le surnom change. De temps en temps, comme ça.

“Tu veux que je t’apprennes à danser comme nous du coup ? Sans twerk, j’ai pas envie de mourir …”

De préférence.
Clionestra
Messages : 3926
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra En ligne
Dim 18 Juin - 23:33

Hinata
Hyûga

J'ai 18 ans et je vivais à Konoha, avant de m'enfuir à Suna. Dans la vie, je suis agent de liaison et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma timidité, j'ai avoué mon amour à l'homme que j'aime trop tard et j'ai fuis.

happier than ever (charlissa) - Page 5 Fda4b86b5dbf3e31e1cfeca1236e5634cf673abar1-500-300_hq
→ Considérée comme une ratée dans sa jeunesse
→ Elle est un pisteur qualifié.
→ Connait le ninjutsu médical.
→ Possède le Byakugan
→ Technique du Juken, du poing souple.
→ Souplesse nature.
→ Invente les 64 poings du Hakke protecteur
→ Utilise les techniques aqueuses.
→ Son loisir c'est l'oshibana, art japonais qui consiste à créer des images avec des fleurs pressées.
- Le clan se ficherait bien de ce que je fais, avait-elle avoué avant d’écouter la musique de la valse de l’eau.

Elle avait écouté la musique, et la musique avait prit son corps. La danse était celle de la magie, du chakra. L’eau devrait bouger avec elle, mais elle n’avait pas d’eau. Elle se sentait étrangement bien de danser. Mais il manquait quelque chose dans la danse. Elle sentait ses doigts manquant quelque chose. C’était pour ça qu’elle avait décidé de montrer les pas à Kankuro. Elle s’était dit que si le jeune homme pouvait danser aussi, elle ne penserait plus au chakra et à ce qu’il manque. Elle s’en occupe. Que de lui. Elle restait focaliser alors que la magie vibrait en elle. Elle pouvait le sentir, son chakra remontait le long de son bras et vouloir se poser sur ses flux de chakra. Elle se concentre sur Kankuro, ne regarde pas autour d’elle. Juste lui. Et elle se dit qu’il était beau, encore. Et qu’elle aurait préféré tomber amoureuse de lui. Après avoir dansé, elle se décale contre lui et sourit en regardant vers lui.

- Je n’ai pas vue, sourit-elle. Je ne regardais que toi.

Elle l’avouait sans honte. De toute façon, il avait pu le remarquer, non ? Qu’elle était totalement focalisé sur lui, et sur personne d’autre. Elle l’a regardé, lui, ses pieds, ses mains, son visage. Et cette main peinte sur ses lèvres. Sa main. Elle n’avait pas regardé ailleurs. Elle n’avait pas pensé à l’extérieur. Et elle rougit un peu. Parce qu’elle avait été remarqué et elle, elle avait tout laissé tomber. Elle sourit.

- Je veux bien. Sans twerk. Je tiens à ta vie aussi.

Même si ça donnerait juste une raison de plus à son père de la déshérité. Après tout, on mettait la cage à la branche secondaire à l’âge de cinq ans. Sa sœur Hanabi aurait dû être une branche secondaire. Elle était le second enfant. Cependant, depuis toujours son père espère que Hinata ne meurt pour qu’Hanabi devienne l’héritière principale. Personne ne serait puni, ou juste pour l’image, de la mort d’Hinata. On applaudirait sa disparition. Après tout, après Pain, personne n’était venu la voir pour lui dire qu’elle avait bien combattu … mais un Huyga de la branche secondaire était venu vérifier qu’elle était réellement en vie. Elle ne savait jamais comment décrire les yeux qu’on lui lançait. Un jour, elle devra gérer ça autrement que par la fuite. Plus tard. Elle tenait à la vie de Kankuro, mais elle ne tenait pas à sa vie. Elle observe une femme se tourner vers son partenaire de danse et elle fait pareil pour se retrouver face à Kankuro, nez contre nez.

- Je sais copier les mouvements, au pire tu diras que tu n’as rien fait.

Et elle laissa échapper un petit rire qu’elle ne pu cacher de sa main, puisque ses mains étaient passés sur les épaules de Kankuro. Aussi proche, elle ne pouvait que le regarder.

- Merci, lui souffla-t-elle alors si bas qu’elle ignore s’il peut l’entendre à travers la musique.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Mar 27 Juin - 15:59

Kankuro de Suna
J'ai 20 ans et je vis à Suna, au pays du vent. Dans la vie, je suis bras droit du kazekage et maitre pantin et je m'en sors très bien.



happier than ever (charlissa) - Page 5 Kankuro-naruto
“Que moi ?? Je suis bg, mais pas à ce point-là non plus.”

Il taquine. Enfin oui, il sait qu’il est beau gosse. Mais il prétend pas une seconde avoir capté l’attention de la jeune femme pour cette raison. Pas prétentieux à ce point-là. Il se dit juste que puisqu’elle lui avait proposé de lui apprendre sa danse, et baaah … elle a fait attention à lui, à ses pas. Bien sûr qu’il a vu qu’elle le regardait. Mais c’est difficile d’apprendre quelque chose à quelqu’un sans faire attention à cette personne. C’est tout. Il réfléchit pas plus loin que ça. Et il raconte des conneries. Comme d’hab.

Et puis ils dansent. Tous les deux. Il ne sait pas trop combien de temps ils dansent tous les deux. Il a le cerveau qui débloque un peu, Kankuro. Ou en tout cas, qui pense tout seul, simplement. Il pense aux cheveux noirs presque bleus qui volent quand il la fait tourner sur elle-même. Sa jupe qui fait la même chose. Et ses pupilles accrochent le haut des cuisses de la jeune femme ainsi découvertes. Et il pense aussi, un peu, à ses cuisses, blanches et pleines. Et il se dit même, que s’il y pose ses doigts un peu fort, il peut y laisser de jolies traces. WWOOOOOH !! On se calme ! Ça part en cacahuète dans sa tête ! C’est non monsieur Kankuro !! C’est une émissaire de Konoha et on ne fricote pas avec les émissaires des villages alliés ! (Enfin sauf quand on s’appelle Shikamaru Nara, petit con, va !) Erm. Le marionnettiste remonte son regard pour le détacher des jambes d’Hina. Pour tomber sur ses seins. Et il a presque envie de faire sauter Hinata pour voir le mouvement qu’ils auraient. STOP !!

Le brun se marre tout seul en se mordant l’intérieur de la joue. Puis il tire Hinata vers lui pour rapprocher sa bouche de son oreille.

“Eh miss Hina. Évite de danser comme ça avec des types que tu connais pas par contre. On est pas tous raisonnables. Y en a un paquet qui auraient profité de t’avoir entre leurs doigts.”

Et puis il recule pour la regarder dans les yeux. Ignore un moment la musique, et ne fait que la regarder. En se disant que ouais … heureusement que c’est lui qui danse avec elle. Même si … Même s'il a eu des pensées carrément déplacées. Au moins il est au courant qu’elles le sont. Et il n’a rien mis à exécution, ahah. Et puis Kankuro baisse les yeux une seule seconde vers la poitrine d’Hinata, sans vraiment la regarder, mais assez ostensiblement pour qu’elle le remarque et fasse de même. Et comprenne le regard entendu qu’il lui lance ensuite. Dangereux les beaux seins. Très, très, dangereux. Puis le brun pouffe doucement et secoue la tête en regardant ailleurs avant de s’éclaircir la gorge.

“Erm … j’ai soif. On va se prendre un truc ?”

Il attend bof la réponse, attrape la main d’Hina et l'entraîne vers le bar. Avant de se commander une bière par habitude, avant de se dire qu’il ferait bien de s’abstenir. Vu qu’il est déjà à deux doigts de causer des seins d’Hinata avec Hinata, alors qu’il est quasi sobre … Mais tant pis.

“Ça va alors, poulette ? tu t’amuses ? ça te plait ?”
Clionestra
Messages : 3926
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra En ligne
Mar 27 Juin - 16:38

Hinata
Hyûga

J'ai 18 ans et je vivais à Konoha, avant de m'enfuir à Suna. Dans la vie, je suis agent de liaison et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma timidité, j'ai avoué mon amour à l'homme que j'aime trop tard et j'ai fuis.

happier than ever (charlissa) - Page 5 Fda4b86b5dbf3e31e1cfeca1236e5634cf673abar1-500-300_hq
→ Considérée comme une ratée dans sa jeunesse
→ Elle est un pisteur qualifié.
→ Connait le ninjutsu médical.
→ Possède le Byakugan
→ Technique du Juken, du poing souple.
→ Souplesse nature.
→ Invente les 64 poings du Hakke protecteur
→ Utilise les techniques aqueuses.
→ Son loisir c'est l'oshibana, art japonais qui consiste à créer des images avec des fleurs pressées.
Elle ne sait pas si elle le trouve BG. Elle trouve que le terme BG n’est pas adéquat. Il n’est pas assez « pur ». La jeune femme le trouvait beau. BG ça donnait quelque chose de … gamin ? Elle ne pourrait pas le dire. Elle trouvait que l’homme était beau. Alors elle ne dit rien. Elle ne préférait pas avouer quelque chose qui n’était pas totalement la vérité. Non, ça ne lui plait pas ce « BG ». Peut-être que c’est parce que sa famille parlait de manière « vieux jeu » ? Sa famille était le genre à parler … toujours de manière soutenue. Un peu trop. C’était vraiment dérangeant parfois. De ne pas comprendre un mot, ou de ne pas l’accepter. Ce mot  « BG », elle le refusait donc, bien qu’elle puisse en connaître le sens sans le moindre souci.

Alors, elle danse. Elle danse avec Kankuro. Et elle ignore totalement ce qu’elle lui fait subir avec son corps. Elle n’avait jamais pensé à son corps autrement que comme un outil. Elle ne pense pas à sa poitrine, même si Kiba lui avait déjà dit de faire attention, ni à ses jambes, ni à ses lèvres. Non. Si elle devait penser à des lèvres, c’était celle qui était peinte en violet. Non. Ce n’était réellement pas le genre de chose qu’elle devait penser. Surtout que ses lèvres aussi étaient en violet, mais elle pensait toujours à sa main posé sur les lèvres de Kankuro. Et ça, c’était mal. Et quand Kankuro lui parle, glisse vers ses oreilles, elle rit un peu. Elle décale son visage pour lui parler aussi proche.

- Tu oublies qui je suis, fit-elle avec douceur, et je n’ai jamais dansé avec un autre.

Elle ne pense pas qu’un jour elle puisse danser avec un autre. Là, elle se sent bien. Elle se sent en sécurité. Elle se sent protégée. Elle n’a pas peur d’être entre les doigts de Kankuro. Elle n’a pas peur d’être proche de lui. Elle n’a jamais peur des hommes, Hinata. Mais en plus de ne pas avoir peur, elle se sentait bien. Ce qui était nouveau. Ce qui était différent. Elle se sentait si bien là, à danser, à s’épuiser en s’amusant. Alors elle sourit en faisant un pas de côté. Ouais. Elle n’avait pas peur.  Et une minuscule pensée, une toute petite pensée … une grosse plutôt, se demandait ce que lui ferait Kankuro s’il était moins « raisonnable ». Et elle se frappe. Elle le voit regarder sa poitrine, elle cherche à savoir si les mains de Kankuro pourrait les toucher, s’il n’aurait pas du mal, vue la quantité. Elle était dérangée par sa poitrine, trop grosse, trop imposante. Elle ne savait pas si elle ne préférait pas changer. Il fait un signe de la tête pour accepter d’aller boire. L’eau. Cela faisait depuis la musique qu’elle avait besoin d’eau. Elle s’approche du bar. Elle demande un verre avant d’insuffler du chakra dans ses doigts pour relever l’eau et la faire virevolter. Puis, elle a une idée. Une idée stupide. Mais une idée. Alors elle fait une pichenette du doigt dans l’eau pour que l’eau aille éclabousser le garçon et qu’elle rit en cachant sa bouche.

- C’est pour avoir refuser de m’apprendre le twerk et de mettre ta vie en danger.

Et en disant cela, elle se penche vers lui pour qu’il puisse l’entendre. Inconsciente, ou pas vraiment, que sa poitrine se relève et semble bien plus alléchante. Elle ne sait pas ça, elle. Parce qu’elle le fait simplement parce que ça lui vient. Et qu’il fait chaud. Elle sourit et continue à envoyer des pichenettes d’eau avec un sourire caché.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Mer 5 Juil - 19:58

Kankuro de Suna
J'ai 20 ans et je vis à Suna, au pays du vent. Dans la vie, je suis bras droit du kazekage et maitre pantin et je m'en sors très bien.



happier than ever (charlissa) - Page 5 Kankuro-naruto
Ouais, il se doute un peu que Hinata est assez forte pour se débarrasser de la plupart des types relous qu'elle pourrait croiser dans un bar. La plupart. Il y a toujours des types nettement plus doués et nettement moins sympas que la moyenne qui trainent pas loin. Et de ceux-là, détentrice du Byakugan ou pas, princesse Hyuga ou pas, ça peut être nettement plus difficile de se débarrasser. Et puis une agression reste une agression. Même si on la gère de a à z. Enfin bref. Ça n'arrivera pas sous sa garde de toute façon. Kankuro boit quelques gorgées de sa bière avant de recevoir des gouttelettes d'eau sur le visage.

"Eeehhh !!"

Ça aussi, c'est un genre d'agression. Le brun fait les gros yeux à Hina qui visiblement s'amuse beaucoup puisqu'elle continue.

"Mais stop !! Mon make-up ! T'es une ouf toi ! Tu vas tout ruiner !"

Oui, il en fait des tonnes. Genre c'est pas trois gouttes d'eau qui vont faire couler sa peinture. Le gars c'est un ninja. Il faut au moins que ça résiste à la sueur. Et au sang, éventuellement. Donc à moins qu'elle essaye de le noyer dans une bassine d'eau, ça ne devrait absolument pas faire bouger le violet de son épiderme. Mais ça l'amuse. Et ça amuse Hinata aussi, visiblement. Alors pourquoi se priver du plaisir ? Alors il se protège avec ses bras, esquive, et puis dans une certaine, erm, habitude, il chope les poignets de la jeune femme. Mais pas avec ses mains, nope. Avec des fils de chakra qui sortent du bout de ses doigts. Les mêmes dont il se sert avec ses marionnettes. Et avec des filles, aussi, des fois. Erm. Bref. Toujours est-il qu'il noué rapidement ses deux poignets, l'un contre l'autre, dans le dos d'Hinata. Un dernier fil pour rattraper le verre avant qu'il ne tombe par terre. Le marionnettiste fait revenir le verre d'eau dans sa main d'un mouvement de l'annulaire et le porte à ses lèvres, l'air de rien.

"Déso pas déso, mais aux grands maux les grands remèdes. Ce serait dommage d'abîmer ton œuvre."

Ouais, il en fait toujours trop. Ça compense les moments où il ne peut rien faire, rien dire sans l'aval de son petit frère. Il a pas autant la pression que la princesse Hyuga. Mais être le frère du Kazekage, ça empêche de donner son avis sur pas mal de trucs. Enfin bref. Il pose le verre sur le bar, loin d'Hinata, avec un faux air de reproche et reprend sa bière sans libérer la jeune femme pour autant. Il boit une gorgée d'alcool et fait mine de réfléchir.

"Bon alors je te laisse comme ça, je te libère … ou je te fais danser comme une marionnette ?"

Kankuro tourne un regard malicieux vers la jeune femme avant de la libérer. De toute façon, elle aurait très bien pu se libérer toute seule très vite si elle le voulait. La grande majorité des ninjas galéraient à se libérer de ses fils de chakra car pour les couper … bah fallait-il savoir où ils sont. Sauf que Hina, elle a les yeux qui lui permettent de voir non seulement les fils de chakra, mais aussi dans son dos. Donc bon. Il la libère.

"Ça va chercher dans les combien ça à ton avis ? Faire danser la princesse poulette Hyuga comme un pantin contre sa volonté ? Jvais me faire couper les doigts ? Un truc dans le genre ?"

Certainement oui. Le brun pouffe et fait glisser le verre d'eau d'Hinata devant elle.

"Tu vois que je vis dangereusement. Tu veux faire quoi Hina ? Danser encore un peu ou rentrer dormir ? Tu dois en avoir plein les pattes en vrai."

C'est vrai qu'elle est arrivée un peu plus tôt d'un voyage à pieds plutôt long. La pauvre. En tout cas, ça lui aurait fait une chouette première soirée à Suna. En espérant que ça se passe un peu mieux qu'à Konoha …
Clionestra
Messages : 3926
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra En ligne
Mer 5 Juil - 21:28

Hinata
Hyûga

J'ai 18 ans et je vivais à Konoha, avant de m'enfuir à Suna. Dans la vie, je suis agent de liaison et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma timidité, j'ai avoué mon amour à l'homme que j'aime trop tard et j'ai fuis.

happier than ever (charlissa) - Page 5 Fda4b86b5dbf3e31e1cfeca1236e5634cf673abar1-500-300_hq
→ Considérée comme une ratée dans sa jeunesse
→ Elle est un pisteur qualifié.
→ Connait le ninjutsu médical.
→ Possède le Byakugan
→ Technique du Juken, du poing souple.
→ Souplesse nature.
→ Invente les 64 poings du Hakke protecteur
→ Utilise les techniques aqueuses.
→ Son loisir c'est l'oshibana, art japonais qui consiste à créer des images avec des fleurs pressées.
Elle se sent attacher, la petite brune, et elle lance un regard semi mauvais vers Kankuro. Semi, parce qu’elle ne se sent pas en danger. Juste agacé. Elle aurait été plus « libre » avec lui, elle lui aurait tiré la langue. Elle ne le fait pas, simplement parce qu’elle sait que ça ne se fait pas, et qu’elle ne le connait pas assez. Mais n’empêche, le toupet. Elle se demande comment elle peut se venger alors qu’elle plante son regard blanc dans le sien. En plus, il triche. Et elle se demande si elle pourrait faire ce genre de chose, elle aussi. Il la manipulait comme une marionnette. Elle se dit qu’elle a l’habitude d’être la marionnette de puissance bien supérieure. Son père, la pression, la famille, le clan. Être dans les mains de Kankuro, c’était reposant, en soi. Elle n’a pas peur. Elle se penche, d’abord son buste ce qui donne un meilleur angle sur sa poitrine –mais ça elle ne le sait pas, puis sa tête.

- Tu triches, souffla-t-il, et fais gaffe, je me vengerais.

Elle se sent être libérer, rapproche ses mains de Kankuro pour lui prendre la main avec une tête d’innocente. Elle avait toujours une tête d’innocence. On lui donnerait toujours le bon Dieu sans confession. Elle l’emmène à sur la piste de danse et se met devant lui.

- Si tu veux savoir, humilier la famille Hyuga, cela signifie que tu peux souffrir, des jours durant. On a plus d’une technique interdit qui n’appartient qu’à nous.

Elle le regarde au milieu de cette pièce pleine de gens. Il est vrai qu’elle était fatiguée… mais avant… elle devait lui prouver qu’elle n’était pas une simple fille. Qui se laisser attacher sans se venger. Et elle ne sait même pas d’où vient cette envie de … quoi ? Prouver qu’elle le pouvait ? Elle voulait le taquiner ? Alors d’un coup, elle s’approche de lui, entoure ses bras autour de sa tête et elle met sa tête sur son épaule. La première règle pour une attaque en bonne et dû forme, c’était l’effet de surprise. Puis, elle sort son Byakugan. Elle voit alors les fils de Chakra de Kankuro. Elle ne sait même pas ce qui la pousse à faire ça. Elle. Elle est timide, effacée, oubliée … mais lui… Il la voyait. Kankuro l’avait regardé, il avait joué avec elle. Il faisait un peu comme Kiba, sauf qu’il n’avait pas cette obligation d’équipe, Kankuro. S’il l’avait amené ici, ce n’était pas parce qu’elle était Hinata Huyga, mais parce qu’elle était là. Alors, elle glisse la main dans son dos, envoie du chakra dans ses doigts et elle fait quelque chose qu’elle avait appris avec les enfants.

Elle envoie une sensation de guillis à l’intérieur même de son corps. S’il craint les guillis, alors il devrait rire. Sinon, il devrait sentir comme si Hinata venait d’essayer de lui faire des guillis sur plein de zones de son corps. Elle dit un « vengeance » chuchotant à son oreille juste avant de le faire et de se reculer pour éviter les représailles. Elle était totalement inconsciente que les guillis pouvaient se faire ressentir partout dans le corps, même dans des zones qu'on ne touche pas comme les fesses.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Lun 14 Aoû - 18:05

Kankuro de Suna
J'ai 20 ans et je vis à Suna, au pays du vent. Dans la vie, je suis bras droit du kazekage et maitre pantin et je m'en sors très bien.



happier than ever (charlissa) - Page 5 Kankuro-naruto
Monsieur joue, mais madame réplique. Bien sûr que non, il ne se méfie pas de la jeune femme qui le ramène sur la piste de danse. Trop occupé à être surpris dans un premier temps, que ce soit elle qui l’y emmène après avoir tant hésité à y aller. Keskellefé ? Elle veut danser ou bien ? Ou lui faire une prise de catch plus vraisemblablement. Il est trop occupé à se demander “what’s the hell is going on ?” Kankuro, qu’il pense pas à juste “je me vengerai”. Erreur !! Une décharge de chatouillis lui traverse l’échine avant de se déverser un peu partout dans son corps, par petites décharges chatouillant … des endroits plutôt impromptus.

Sauf qu’il est bien trop surpris pour rire. Le brun jure deux ou trois fois en se tortillant avant de reporter un regard indigné vers Hinata, et d’éclater de rire. Assez fort pour couvrir la musique entre eux. Il est comme ça, Kankuro, quand il se marre pour de vrai. Quand il n’est pas en train de ricaner comme un méchant de mauvais feuilleton, oui, ça l’amuse de faire ça. Quand il rit, il rit vachement fort, la tête légèrement renversée en arrière et une main sur ses pauvres petits abdominaux.

“Non mais t’es une dingo toi !! Fais gaffe dis-donc, j’suis sûr que y a des gens que ça pourrait exciter ton truc. Sexuellement, hein. Mais je note, je note, les techniques Hyugas peuvent aussi servir à des jeux cochons.”

Zéro soucis à parler de sexe, Kankuro. Et encore plus quand ça ne concerne pas la personne en face. Et ouais, trouver des dérivés salaces aux techniques ninjas était une activité qui l’amusait beaucoup. (Surtout quand il s’agissait de passer à la phase pratique, héhé.) (Et oui, quand il avait vu les mains de Deidara, son cerveau n’avait pas pu s’empêcher de faire la même mécanique alors que le boug était quand même en train d’attaquer son village et de kidnapper son petit-frère, mais breeeef.) Le marionnettiste pouffe encore avant de se rapprocher d’Hinata pour lui poser une main sur la tête et lui ébouriffer les cheveux pour toutes représailles, avant de glisser sa main derrière son crâne et de venir poser son bras sur ses épaules le plus naturellement du monde.

“Allez viens poulette, je te ramène à la maison, tu dois être claquée. Tu commences à bosser qu’après-demain. Il est attentionné le p’tit Gaara - lui dit pas que je l’ai appelé le p’tit Gaara - il te laisse une journée pour se reposer. Donc tu pourras ronfler aussi longtemps qu’tu veux.”

Il lui explique tout ça en entrainant la Hyuga vers la sortie, faisant un signe de sa main libre au groupe. Kiyo lui répond avant d’adresser un clin d'œil à Hina en levant le pouce. L’air de dire “amuse-toi bien ce soir”. Elle n'a rien compris, elle. Bon en même temps c’est pas de sa faute, Kankuro traite toutes les filles de la même façon, qu’il couche avec ou pas. Alors c’est assez compliqué de savoir de quoi il en retourne avec lui.

Mais Hinata, ce n’est pas tout à fait “toutes les filles”. Ils ont tous les deux un rang “politique” l’un vis-à-vis de l’autre. Et même si le marionnetiste ferait bien sans, il se rend bien compte qu’il est quand même trop familier vis-à-vis de la jeune femme. Alors une fois hors du bar, il la lâche et s’écarte un peu.

“En tout cas nous demain on est pas là avant … 16h et puis on a une réunion avec les généraux. Et ensuite … s’il est pas appelé autre part, Gaara passera certainement te voir. Sinon je serai certainement dans mon atelier, si tu veux passer.”

Ça va pas être une journée franchement rigolote demain. Des inspections, des comptes rendus, et un débrief pour trouver des solutions à ce qui ne va pas, ou à ce qui pourrait encore mieux aller. Urk. C’est clair que dès que tout ça sera fini, Kankuro ira s’enfermer avec ses pantins silencieux et pas chiants pour être tranquille un moment. Enfin après, si la poulette Hyuga veut passer, il est pas contre. Pour l’instant, il aime bien sa compagnie. Enfin allez savoir si c’est réciproque.

“Alors ? Cette première “journée” à Suna ?”

Question détournée bonjour.
Clionestra
Messages : 3926
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra En ligne
Mer 16 Aoû - 0:51

Hinata
Hyûga

J'ai 18 ans et je vivais à Konoha, avant de m'enfuir à Suna. Dans la vie, je suis agent de liaison et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma timidité, j'ai avoué mon amour à l'homme que j'aime trop tard et j'ai fuis.

happier than ever (charlissa) - Page 5 Fda4b86b5dbf3e31e1cfeca1236e5634cf673abar1-500-300_hq
→ Considérée comme une ratée dans sa jeunesse
→ Elle est un pisteur qualifié.
→ Connait le ninjutsu médical.
→ Possède le Byakugan
→ Technique du Juken, du poing souple.
→ Souplesse nature.
→ Invente les 64 poings du Hakke protecteur
→ Utilise les techniques aqueuses.
→ Son loisir c'est l'oshibana, art japonais qui consiste à créer des images avec des fleurs pressées.
Elle a un petit sourire de vainqueur face à ce regard indigné. En vrai. Kiba et lui avaient ce même regard de choque parfait quand elle s’amuse à faire des choses qui sortent de l’ordinaire. Kiba et Shino, c’étaient ses meilleurs amis. Elle connaissait tout d’eux, et eux connaissait une grande partie d’elle. Une grande partie parce que, dans sa famille, il fallait toujours vachement ramer pour avoir des informations … donc. Elle sourit. Une dingo ? Elle aimait bien l’appellation, bien qu’elle ne puisse comprendre d’où ça vient. Elle était dingue. Peut-être. Un peu. Mais c’était bien d’être plus une princesse. Elle reste cependant un peu étonnée de sa réaction.

- Ce sont des guillis, se défendit-elle en oubliant de rougir face à l’évidence qu’elle ne comprenait rien.

Elle voyait mal comment des guillis, et son cerveau insista bien sur ce mot, pourrait faire des jeux cochons … D’ailleurs, au vue de l’apparence général de son clan, droit, strict, blanc, vieux jeu, elle pense que les membres de son clan n’imagine pas du tout leur technique pour des « jeux cochons ». Elle penche la tête. Ne voit aucun moment où un Hyuga à embrasser sa femme d’une manière « romantiquement sensuel ». Elle ne se souvient même pas de voir un bisou parmi les membres de clan. C’était un peu par pudeur, beaucoup par secret. Non. Son clan n’était pas le genre à voir les guillis comme quelque chose qui attire le sexe, et elle non plus. Elle repose son regard vers Kankuro après avoir réfléchit, pour rougir.

- C’était ma vengeance, souffla-t-elle prise en faute mais ne voulant pas l’avouer pour autant.

Ouais. Valait mieux partir maintenant avant que de la fumée ne sorte de ses oreilles et qu’elle s’évanouisse… elle l’avait déjà fait… De s’évanouir de honte… et en réalité, sans les bras de Kankuro, elle serait peut-être déjà sur le sol à attendre qu’on met fin à sa souffrance. Elle fait simplement un signe de tête qu’elle la entendu…. Mais est-ce qu’elle pourrait dormir ? Elle essaie de regarder le groupe, pour voir celui qui avait fait la valse de l’eau, mais ne le reconnait pas. Elle sent encore son chakra qui pulse sous ses doigts. Elle se lèverait tôt pour trouver un endroit pour s’entrainer. Ce n’était pas comme si la valse de l’eau lui apportait plus qu’un entrainement de souplesse. Elle lui sourit doucement quand il s’écarte et lui donne son planning.

- D’ac… d’accord. Mais … mais je ne veux pas … pas te déranger … pas … Fin.. D’accord.

Elle avait bien envie de le voir faire ses marionnettes, mais l’idée de le déranger, de profiter de lui, ça ne lui plait pas. Elle n’était pas le genre à prendre les propositions des gens pour acquises. Elle était la fille du chef de clan, bien que celui-ci ne veuille pas d’elle à cette place, elle était l’héritière … alors on proposait souvent des choses dans l’espoir qu’elle refuse. Elle pense à sa sœur. La marque était toujours imposée aux personnes de la branche secondaire. Sa sœur n’avait pas la marque. Parce que son père attendait qu’Hinata meurt ou abandonne pour lui donner la place … et ça la blesse de penser à sa petite sœur. Profondément. La dernière question, elle s’arrête de marcher et pose son regard blanc sur le brun. Elle regarde la marque de sa propre main sur son visage, avec la peinture violette, elle cherche une réponse.

- Merci, dit-elle sans réellement répondre, bien que pour elle c’était déjà une réponse en soi, de tout cœur. Je te remercie.

Demain, elle serait toujours elle… Demain, il ne sera pas là pour l’emmener voir Pierre Paul et Jacques. Demain, elle se retrouvera à devoir être celle qu’on lui demande d’être… mais ça c’était demain. Aujourd’hui, elle avait été … une amie ? Peut-être. Quelque chose comme ça. Et ça lui avait fait du bien. D’être simplement une amie pour quelqu’un, sans le reste.

- Je pense que tu devrais être ami avec Shino et Kiba.

Et ça, en plus de son « merci » était une autre preuve de la valeur qu’elle venait de lui donner après une journée. Parce qu’elle proposait à Kankuro d’être clairement un rival dans l’amitié des deux garçons … et ça … C’était compliqué. Hinata savait ne pas mériter l’amitié de Kiba et Shino, mais elle la gardait précieusement. Proposer à quelqu’un d’autre d’être leur ami, c’était faire éclater son groupe rien qu’à elle … mais ne l’avait-elle pas déjà fait en partant vivre à Suna sans eux ? Elle était si égoïste.

- Rentrons, finit-elle par dire, et je ne ronfle pas.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Mer 23 Aoû - 11:17

Kankuro de Suna
J'ai 20 ans et je vis à Suna, au pays du vent. Dans la vie, je suis bras droit du kazekage et maitre pantin et je m'en sors très bien.



happier than ever (charlissa) - Page 5 Kankuro-naruto
Elle a l’air de fort hésiter à accepter l’invitation, la petite Hinata. En même temps, c’était pas textu textu une invitation. Kankuro aurait pû “s’en vouloir” de ne pas avoir été clair dans ses paroles. Mais s’il l’avait été, il serait passé à côté du spectacle de la douce Hina qui bégaie à mort et hésite à accepter. Peut-être mieux pour elle, certes, mais le marionnettiste apprécie plutôt le spectacle, ahah. Elle est fort mignonne quand même. Ok. Dernière fois qu’il se le dit. Demain on arrête les conneries, hein. C’était bien sympathique de danser avec elle, agréable de bloqué sur ses courbes et appréciable d’être physiquement proche d’elle. Mais stop. Sinon il va se faire tomber dessus par Konoha. Ou au moins les Hyugas. Ou au moins son frère qui commence à en avoir marre qu’il couche avec la moitié des femmes qui passent dans les couloirs du QG de Suna. Oupsie. Erm. Bref. Il précise quand même son invit.

“Si je te dis que tu peux venir, c’est que ça me dérange pas Hina. Tu fais comme tu veux. Avec moi, réfléchis pas, tu fais tout comme tu veux.”

Ouais. C’est son leitmotive à Kankuro. “Avec moi, tu fais comme tu veux.” A la base de la base, ça vient du fait que Gaara le terrorisait, et qu’il devait bien faire comme son benjamin voulait. Et puis avec le temps, ça a changé. Il s’est rendu compte que la meilleure marque “d’amour” qu’il pouvait donner aux autres était de les laisser être eux-même, ou comme ils voulaient être. Et ça aussi, il l’avait appris aux côtés de Gaara, en le laissant grandir et changer, tout en restant à ses côtés. Bref. Et ouais, il fera la même chose avec Hinata.

Alors il demande la jeune femme si elle apprécier cette première journée dans son village (en sa compagnie, erm), et ne s’attend pas à sa réponse. Déjà il ne s'attend pas à ce qu’elle s’arrête et s’arrête avec un temps de retard. Kankuro se retourne et la regarde d’un air surpris avant de. Rougir. Un peu bêtement. Il ne s’attendait pas à un merci. Et puis le brun rit un peu trop fort pour que ce soit naturel (monsieur cache sa gêne) et hausse les épaules alors que la demoiselle lui suggère de devenir ami avec ses propres amis.

“Ok, ok. Ça me va. Tu nous présenteras à l’occas’. Plus personnellement je veux dire.”

Ouais, bien sûr qu’ils se connaissent en tant que ninjas. En même en tant qu’adversaires pour Shino. Mais absolument pas en tant qu’hommes, tout simplement. En tant qu’amis d’Hinata. En tout cas, l’invitation fait plaisir au marionnettiste. Pas qu’il veuille être particulièrement ami avec les deux ninjas de Konoha, mais il comprend bien que c’est une sorte de compliment qu’elle lui fait là. Une “valeur” qu’elle lui donne.

Et puis Kankuro se marre à nouveau à la soudaine affirmation de la jeune femme.

“Ahah, ça je n’en saurais rien ! Je suis trop loin. En plus c’est bien isolé chez nous. Alors si tu mens ou si l’envie te prend de ronfler à mort, tu peux te lâcher.”

Il lui adresse un clin d’oeil et ils reprennent leur route pour rentrer. Et faire un bon dodo !! Bon surtout pour elle, qui a encore un jour off. Lui il doit se lever tôt pour se faire chier. Au secooouuuuurs !! Si c'était pas pour Gaara, hein, il ne le ferait pas. Retour à l'étage en Kankuro express (oui ce nom le fait rire), et il raccompagne Hinata jusqu'à sa chambre. Un poil surpris par son baiser, il lui souhaite bonne nuit et la laisse. Pour revenir cinq minutes après en se rendant compte qu'elle ne va jamais réussir à se démaquiller avec de l'eau et du savon.

Alors il revient, toque à la porte, et entre sans invitation parce qu'il entend la douche couler, et crie à la jeune femme qu'il lui laisse un flacon de démaquillant sur la table de la cuisine. Et part. Ah non. Il bloque cinq secondes sur l'ensemble de nuit blanc préparé sur le canapé. Kankuro essaye de ne pas imaginer Hinata dedans, mais le fait quand même. Des claques. Demain, on arrête les conneries, hein.




Gaara de Suna
J'ai 18 ans et je vis à Suna, au pays du vent. Dans la vie, je suis Kazekage et l'ancien hôte d'Ichibi et je m'en sors plutôt bien.



happier than ever (charlissa) - Page 5 WaterloggedWellmadeAtlanticridleyturtle-size_restricted
Le lendemain 17h20, c'est Gaara qui s'apprête à entrer dans le salon commun. On lui a dit que la Hyuga y était. Il s'arrête, se répète ce que lui a dit Kankuro. Il lui avait conseillé de ne pas évoquer Naruto avec elle. Enfin, littéralement, son frère lui avait dit "lui cause pas du petit excité". Gaara avait froncé son absence de sourcils, réfléchit et compris qu'il parlait de Naruto. Donc. Ne pas parler de Naruto. Le kazekage pousse la porte qui le sépare encore de la pièce de vie dans laquelle il passe si peu de temps, et y découvre la jeune femme. Il prend une ou deux secondes immobile, à la regarder, à se remémorer les très rares fois où il l'a vue. Ses yeux bleu vert la sondent et puis il achevé d'entrer dans la pièce.

"Bonjour ... erm ... Hinata."

Il hésite. Kankuro lui avait dit de l'appeler Hina, ce qui était hors de question. "Bah Hinata au moins alors, la met pas mal à l'aise !". Mh. Résultat. C'est lui qui est mal à l'aise.

"Tout va bien ? Tu t'acclimates à Suna ?"

Gdoaofizokfdzkd. Comment on fait la conversation à quelqu'un ? Juste comme ça. (Kankuro au secours ! Reviens ici ! Faux frère !)
Contenu sponsorisé
happier than ever (charlissa)
Page 5 sur 9
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Sujets similaires
-
» Wake up, it's just the beginning (Charlissa)
» What do you look like when you're angry? (Charlissa)
» open your eyes (charlissa)
» in the shadows (charlissa)
» Shall we meet again (charlissa)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers animes-
Sauter vers: