Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
happier than ever (charlissa) - Page 3 EmptyAujourd'hui à 9:01 par Charly

» Vermines & Rage
happier than ever (charlissa) - Page 3 EmptyAujourd'hui à 1:11 par Snardat

» Eyes contact (ft Clionestra)
happier than ever (charlissa) - Page 3 EmptyHier à 23:45 par Clionestra

» Recherche lien H/H
happier than ever (charlissa) - Page 3 EmptyHier à 23:11 par Raton

» Les enfants de la lune. [PV Lulu] +18
happier than ever (charlissa) - Page 3 EmptyHier à 22:47 par Lulu

» Love isn't soft, like those poets say. ... (avec Gina)
happier than ever (charlissa) - Page 3 EmptyHier à 20:24 par Clionestra

» La honte n'est pas là où elle devrait être ! [PV Lullaby] +18
happier than ever (charlissa) - Page 3 EmptyHier à 18:02 par Elsy Lullaby

» Un Orque du Mordor
happier than ever (charlissa) - Page 3 EmptyHier à 14:15 par Snardat

» Sugar in my teeth, demons in my dreams
happier than ever (charlissa) - Page 3 EmptyHier à 11:20 par Senara

Le Deal du moment :
Bon plan achat en duo : 2ème robot cuiseur ...
Voir le deal
600 €

LE TEMPS D'UN RP

happier than ever (charlissa)

Clionestra
Messages : 3836
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mar 30 Mai - 0:10

Hinata
Hyûga

J'ai 18 ans et je vivais à Konoha, avant de m'enfuir à Suna. Dans la vie, je suis agent de liaison et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma timidité, j'ai avoué mon amour à l'homme que j'aime trop tard et j'ai fuis.

happier than ever (charlissa) - Page 3 Fda4b86b5dbf3e31e1cfeca1236e5634cf673abar1-500-300_hq
→ Considérée comme une ratée dans sa jeunesse
→ Elle est un pisteur qualifié.
→ Connait le ninjutsu médical.
→ Possède le Byakugan
→ Technique du Juken, du poing souple.
→ Souplesse nature.
→ Invente les 64 poings du Hakke protecteur
→ Utilise les techniques aqueuses.
→ Son loisir c'est l'oshibana, art japonais qui consiste à créer des images avec des fleurs pressées.
Cela lui avait remonté le moral. Tellement. Plus que ce qu’il ne pourrait le croire. Il avait réussi là où tout le monde avait échoué depuis sa plus tendre enfance. S’il fallait caricaturer ce moment, c’était un « Right in the feeling » que l’homme avait fait. Soit un « tout droit dans les sentiments ». Elle le remercie doucement pour le mouchoir et essuie ses larmes doucement. Elle avait pleuré, mais pour une fois, elle se sentait réellement mieux après. D’ordinaire, quand elle se mettait à pleurer, elle se sentait juste de plus en plus vulnérable et minable jusqu’à s’écrouler de sommeil dans les larmes et la solitude. Là… La présence de Kankuro changeait clairement la donne. Il l’aidait. Il la soutenait un peu, même s’il n’avait aucune compréhension de pourquoi elle était ainsi … et sa minuscule responsabilité dans tout ça. Si Kankuro n’était pas gay, ce n’était pas la faute du brun… Mais bon. C’était aussi qu’Hinata savait être un cas à part. Un peu minable. Elle le remercie encore. Elle reprend ses fleurs. Elle allait les rendre immortelle, pour sur. Elle ne laisserait jamais ses premières fleurs faner, foi d’Huyga. Elle n’avait pas trop de certitude, et elle n’était pas quelqu’un de matérialiste, la preuve de ses valises qu’elle amené ici. Cependant ses fleurs ne disparaitront jamais. Elle connaissait des méthodes, et des techniques ninjas pour insuffler un tout petit peu de chakra dans des fleurs et que cela leur permette de tenir une année ou deux. Il faudra qu’elle le fasse tous les ans et ses fleurs ne mourront pas. Elle sourit à Kankuro.

- Cela me dit, fit-elle avec son sourire d’ange, vraiment beaucoup, beaucoup. J’aimerais beaucoup.

Elle était encore sous le coup des fleurs et elle ne remarqua même pas l’excitation avec laquelle elle répondait à Kankuro. Un petit secret caché était qu’elle aimait danser. Elle dansait souvent sur les lacs, les rivières, à proximité de l’eau, pour entrainer son chakra. Pas sur que les pas qu’elle connaissait soit celles de la musique, mais elle pourrait s’y faire. Elle avait réellement envie de ne pas penser. Et puis … Son père n’appréciait jamais qu’elle sorte, qu’elle fasse honte au clan. Là, elle était seule, avec Kankuro, et personne ne la connaissait réellement. Alors elle le voulait, vraiment. Elle toucha les pétales de ses fleurs et les huma encore. Elle réalisa alors.

- Je n’ai pas de robe.

Elle aurait dû en acheter une pour ce genre d’occasion. Mais qui aurait pu lui dire qu’une occasion comme celle-ci aurait lieu ? Personne. Elle ne pensait pas réellement à l’ambiance dans un bar, ou le fait que cela puisse être dangereux. Elle était une ninja. On l’oubliait souvent face à sa douceur. Elle réfléchit alors en marchant. Elle n’avait pas de robe… Peut-être pourrait-elle demander à Ayaka ? Mais elle risquerait de prendre ça pour de la concurrence ? Alors qu’Hinata savait ne pas faire le point contre quiconque. Pas de robe donc. Elle réfléchit encore… et puis, il fait froid la nuit, c’est bien ça ? Donc elle ne pourrait pas mettre un joli haut acheté aujourd’hui ? Elle réfléchit encore. Observe le garçon et sourit.

- On ramène mes … mes achats … et … on mange… tu veux … tu veux … que je te paie des ramens ?

Elle aimait les ramens. Pour Naruto, c’était-elle dit le plus souvent, mais aussi parce qu’elle trouvait cela trop bon. Surtout avec du poulet. Cela ne dérangerait pas du tout la brune d’en faire profiter le brun.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Mar 30 Mai - 14:11

Kankuro de Suna
J'ai 20 ans et je vis à Suna, au pays du vent. Dans la vie, je suis bras droit du kazekage et maitre pantin et je m'en sors très bien.



happier than ever (charlissa) - Page 3 Kankuro-naruto
"Hé hé. Et bah on fait ça alors !"

Il ne s'attendait pas à un "beaucoup beaucoup" de la part d'Hina, mais ça lui va carrément. Mieux que de la voir pleurer en tout cas, c'est certain. Pas que ça le gonflé de la voir pleurer, mais pour elle, pas c'est nettement cet état émotionnel que celui de juste avant. Kankuro entraîne à nouveau la jeune femme vers sa tour de sable quand elle fait soudain une remarque qui lui tire un petit sourire amusé.

"J'ai deux ou trois jupes, je pourrais t'en prêter une si tu veux."

Il glissa un regard coin pour voir sa réaction. Ne se doutant pas une minute que en plus de cette déclaration étrange qu'il vient de lui faire, Hinata avait été persuadée pendant une bonne demi-heure qu'il était gay. Pas que ça le dérange. Il s'en fout. Enfin non il s'en fout pas comme un type qui s'en fout parce que why not. Il a déjà testé, mais nan ça le branche pas les mecs. Mais il s'en fout juste et des fois, ouais, il met des jupes. Pas à froufrous avec des fleurs hein. Tfacon l'intégralité de sa garde robe est noire. Y a pas que ses caleçons qui le sont.

"Va pour des ramens, si tu veux. Enfin perso, je préfère les udons mais ils font les deux."

Tant que c'est des pâtes … le jeune homme entraîne la petite Hyuga vers un restaurant qu'il connaît et qui fait à emporter. Et une idée lui vient soudain en tête.

"Dis. Tu veux que je te maquille pour ce soir ? Jveux dire du maquillage comme moi hein, blush, mascara et fard à paupières, je sais pas faire. Ce serait marrant. Et puis on te foutra une paix royale comme ça. Bon ils sont de toute façon pas méchants les gens, là où on va. Mais si tu portes ma marque, tu peux être sûre qu'on te laissera tranquille."

Mais au fur et à mesure qu'il parle, il se rend compte qu'elle n'a peut-être pas envie qu'on la "laisse tranquille".

"Enfin sauf si tu comptes …"

Pécho. Oui, c'est le terme, mais ça lui paraît pas très classe à utiliser pour Hinata. Kankuro marque deux secondes de pause le temps de trouver un mot moins vulgoss.

"... draguer. La marque du frangin du kazekage ça aidera pas si tu comptes flirter."

Non. Clairement pas. Il s'amuse suffisamment de la tronche des types qui draguent ses "chasses gardées" quand ils le voient arriver. Alors il ne peut qu'imaginer la déconfiture d'un pauvre gars qui se ferait draguer par la jolie Hinata avec des traits bordeaux sur le visage lui signalant qu'il risque des problèmes s'il ose juste effleurer la jeune femme. En vrai. Ça serait drôle. Hehe. Kankuro se marre tout seul juste à imaginer la scène. (Quel con.)
Clionestra
Messages : 3836
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mar 30 Mai - 16:36

Hinata
Hyûga

J'ai 18 ans et je vivais à Konoha, avant de m'enfuir à Suna. Dans la vie, je suis agent de liaison et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma timidité, j'ai avoué mon amour à l'homme que j'aime trop tard et j'ai fuis.

happier than ever (charlissa) - Page 3 Fda4b86b5dbf3e31e1cfeca1236e5634cf673abar1-500-300_hq
→ Considérée comme une ratée dans sa jeunesse
→ Elle est un pisteur qualifié.
→ Connait le ninjutsu médical.
→ Possède le Byakugan
→ Technique du Juken, du poing souple.
→ Souplesse nature.
→ Invente les 64 poings du Hakke protecteur
→ Utilise les techniques aqueuses.
→ Son loisir c'est l'oshibana, art japonais qui consiste à créer des images avec des fleurs pressées.
Hinata sourit doucement, ne se privant pas de remettre encore et encore sa tête dans ses fleurs. Elle releva les yeux vers lui. Une jupe ? Elle ne savait pas si elle pourrait en porter une comme il faut, et elle ne se demanda même pas pourquoi en réalité, et sourit encore.

- Pourquoi pas, merci Kuro !

Elle prenait vite le pli pour les surnoms. Quand elle décidait d’appeler quelqu’un par un prénom, elle le faisait. Neji était « grand frère Neji » et ça bien qu’il ne le soit pas. Son père était « père », ce qui faisait toujours bizarre d’ailleurs quand on l’entendait pour la première fois vouvoyer son père. Naruto était Naruto-kun. Kankuro était donc Kuro. Qu’importe que personne ne l’appelle ainsi. Souriant elle le suivit. Elle ne mettait que rarement des jupes. Un ninja ne peut pas être classe. Elle avait passé toute l’attaque de Pain avec l’uniforme des ninjas… Elle espérait seulement que l’homme a quelque chose à sa taille… Et là encore elle ne se demanda pas une seule fois pourquoi. Vers le restaurant, elle regarda ses fleurs et sourit. Elle s’assit, posa ses fleurs à côté d’elle et fit un signe pour insuffler du chakra à l’intérieur pour ne pas risquer d’être abimé. C’était une technique ninja qui prouvait de la dextérité et du contrôle de la jeune femme. Elle rougit un peu.

- Je … je n’ai jamais … été … maquillé… Tu … penses que … Que ça m’ira ? Je veux dire …

Elle posa sa main sur sa joue, observa les marques sur le visage de Kankuro. Elle caresse sa joue et imagine le dessin qu’elle pourrait avoir sur sa joue. Est-ce qu’elle aura des lignes, elle aussi, comme Kankuro ? Elle ne pensait pas sa peau assez douce. Machinalement, elle approcha sa main de la joue de Kankuro et fit un petit rire qu’elle cacha à nouveau de son autre main.

- J’ai… J’ai … jamais essayé … avoua-t-elle alors qu’elle passa à peine son doigt sur le maquillage de Kankuro pour en récupérer la couleur sur son doigt.

Elle glissa un autre doigt de la même main sur le produit qu’elle avait récupéré, trouve la texture étrange. Ce n’était pas comme un baume ou une pommade, c’était presque plus doux. Ou alors était-ce le reste de la sensation de la peau de Kankuro sur ses doigts. Elle releva des yeux motivés et rieurs vers lui.

- Je veux la marque de Kuro ! fit-elle.

Parce que, pour elle, ce n’était pas la marque « du frère du kazekage ». Même si elle sait le lien qui unit les deux, elle ne voit l’homme que comme qui il est. Il était Kankuro, le marionnettiste en colère et qui se croit un peu con. Bien sûr, Hinata ne se doute pas une seconde de la blague et l’image qu’il se faisait dans sa tête. Une question se pose cependant, elle a envie de savoir, elle ne devrait pas avoir envie de savoir mais … assise sur le banc en attendant qu’on les remarque pour prendre leurs commandes à emporter, elle se demande tout de même.

- Tu … tu … tu … Tu … maquilles souvent … les autres ?

Les femmes comme Ayaka, belle et incroyablement mignonne ? Elle se demande Hinata si elle avait quelque chose de particulier, ou juste qu’il faisait ça avec tout le monde. Si c’était la première solution, elle se sentirait spéciale et imposteur… Parce qu’elle serait spéciale alors qu’elle n’était rien. S’il le faisait avec tout le monde, elle se sentirait juste mal, parce qu’elle ne serait pas spéciale. Et elle se déteste. Alors elle rougit et se concentre sur ses deux doigts en train de caresser le maquillage. Elle aimait bien le bordeaux. Le violet aussi. Mais le bordeaux aussi. Elle se demandait s’il aimait le violet aussi. Il en avait du violet avant ? Ou une fois. Elle était presque sûre de ça la petite princesse. Parce qu’elle remarque le violet comme une mouche est attiré par le sucre. Elle regarde les iris qu’il lui a offert. Violette. Elle aimait ses fleurs.

- Désolée… D’avoir pleurer …, fit-elle doucement, c’est juste …. Juste la première fois qu’on m’offre des fleurs.

Première fois qu’on lui offre des fleurs (alors qu'elle adore ça), première fois qu’elle se fait maquiller (alors qu'elle est une "princesse") … Kankuro l’ignore encore mais c’est aussi la première fois qu’on l’invite et qu’elle va à un concert, et ça sera la première fois qu’elle dansera avec un « public ». Des premières fois qu’elle aimerait noter quelque part. Dans un carnet. Elle aurait dû acheter un carnet.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Mar 30 Mai - 20:11

Kankuro de Suna
J'ai 20 ans et je vis à Suna, au pays du vent. Dans la vie, je suis bras droit du kazekage et maitre pantin et je m'en sors très bien.



happier than ever (charlissa) - Page 3 Kankuro-naruto
"Le maquillage ça va à tout le monde. Faut juste choisir le bon."

Lui il se fait des traits tout droits parce qu'il a une ossature forte. Il va pas faire la même sur la jeune femme.

"Marque de Kuro tu auras alors."

Ils se posent sur un banc, en attendant leur tour. Kankuro a de bonnes adresses, mais si c'est non, et bah il y a du monde. Et puis Hinata le prend de court avec un drôle de question. Enfin la question n'est pas spécialement bizarre en elle-même, mais il se demande bien pourquoi elle la lui pose. Le brun ouvre quand même la bouche pour répondre. Réfléchit encore trois secondes et puis la referma en faisant un bruit de prout en forçant l'air à travers ses lèvres. La grande classe. Il rigole un peu et puis répond avec des mots.

"J'en sais rien. Ça arrive. Pas souvent. Non. Faut il que je sois en train de me maquiller moi, déjà. Et que j'ai une bonne raison de maquiller l'autre. Alors ça arrive pas souvent. Enfin si quand …"

Quand il vient de s'envoyer en l'air, qu'il doit prendre une douche et qu'il veut se remaquiller après. Et que la donzelle avec lui le lui demande parce qu'ils sortent après. Et que y a une occasion pour porter ce genre de maquillage. Genre une soirée. Voilà. Mais il se voit pas trop raconter ça à Hinata et hausse juste les épaules pour répéter :

"Non. Pas souvent, non."

Voilà. C'était la réponse. En réalité c'était quand il en avait envie. Quand il était d'humeur joueuse, et qu'il avait un bon feeling avec la personne en face. Et là, avec la petite Hyuga, bah c'était le cas. Et comme il comptait se faire un maquillage plus chargé pour le concert, il s'était proposé de faire celui de la demoiselle en même temps. Tout simplement. Il cherche pas plus loin que ça.

Le brun se tait en patientant, regarde les cuisiniers s'agiter et se souvient d'un truc avec Naruto et les ramens. Il ne sait pas pourquoi il pense à ça, là maintenant, mais il y pense. (En même temps, il pense beaucoup au héros blond de Konoha en ce moment.) (Pas comme ça non.) C'est Hinata qui rompt le silence et le marionnettiste tourne lentement des yeux vers elle. Se retenant de lui demander "pourquoi ?". Sérieusement. Pourquoi personne n'a jamais offert de fleurs à une nana aussi mignonne ? Mais il demande pas, parce qu'il ne voit pas comment la réponse pourrait être agréable pour elle.

"Ah." Qu'il lâche avant d'esquisser un sourire. "Eh bah il était temps alors."

Un moyen de lui dire qu'elle aurait dû en avoir avant. Mais sans avoir l'air trop … euh … mélodramatique. Il n'aime pas le mélodramatique, Kankuro. Pour ça qu'il a beaucoup d'amies et zéro petite amie. C'est l'heure tour et le jeune homme demande à voix basse ce qu'elle veut à Hinata. Avant de beugler les deux commandes au chef qui lève le pouce. La flemme de bouger de son banc. Il soupire, recule et l'arrière de son crâne vient cogner le bois du mur. Hinata. Elle a pas l'air de s'être beaucoup marré à Konoha. Et elle a pas eu l'air d'avoir beaucoup de … il sait pas comment formuler ça. Mais il ressent soudain le besoin de dire un truc.

"Tu verras. Chez nous c'est un peu bizarre. On se parle pas beaucoup. Parce que Gaara parle pas beaucoup. Et que Temari est jamais là. Alors je ne vais pas causer tout seul. Bon ok je parle souvent tout seul … enfin coque jveux te dire c'est que c'est pas parce qu'on parle pas beaucoup qu'on fait la gueule, hein. C'est juste que c'est souvent très calme. Quand je fais pas le con."

C'est souvent pour ça qu'il le fait, d'ailleurs. Pour tenter de débloquer l'espèce de pudeur bizarroïde qu'il reste entre eux. Séquelle des années bizarroïdes passés avec leur père bizarroïde. Bref.

"Enfin y a de malaise. Même si on peut en donner l'impression. Y a pas de malaise."

Kankuro adresse un sourire qui se veut rassurant à Hinata. Mais qui s'avère plutôt amusé. Parce ce que du peu qu'il la connaît, il se dit qu'elle risque quand même de se sentir … fébrile. Fébrile ouais, c'est le mot. Un petit oiseau Hinata.

Clionestra
Messages : 3836
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mar 30 Mai - 21:11

Hinata
Hyûga

J'ai 18 ans et je vivais à Konoha, avant de m'enfuir à Suna. Dans la vie, je suis agent de liaison et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma timidité, j'ai avoué mon amour à l'homme que j'aime trop tard et j'ai fuis.

happier than ever (charlissa) - Page 3 Fda4b86b5dbf3e31e1cfeca1236e5634cf673abar1-500-300_hq
→ Considérée comme une ratée dans sa jeunesse
→ Elle est un pisteur qualifié.
→ Connait le ninjutsu médical.
→ Possède le Byakugan
→ Technique du Juken, du poing souple.
→ Souplesse nature.
→ Invente les 64 poings du Hakke protecteur
→ Utilise les techniques aqueuses.
→ Son loisir c'est l'oshibana, art japonais qui consiste à créer des images avec des fleurs pressées.
Hinata sourit, heureuse. Elle était donc un peu spéciale. Elle ne sait pas à quel point. Puisque normalement c’était après le sexe qu’il maquillait les femmes. Et là… Il n’y aurait pas de sexe. Mais ça, Hinata ne le savait pas. Alors elle était heureuse et continua de caresser son maquillage sur ses doigts. C’était tout doux. Elle sourit encore plus en reposant les yeux vers l’homme.

- D’accord.

Elle avait hâte de se faire maquiller. Elle se demandait à quoi pourrait ressembler une Hinata avec du maquillage. Elle était trop curieuse. Elle avait hâte. C’était un fait. C’était vrai. Et elle ne pouvait pas mentir avec des yeux motivés qu’elle posa sur le garçon. Elle n’avait jamais eu de maquillage et caressa encore ses doigts doucement en s’en étalant un peu plus sur sa peau. C’était vraiment doux. Elle allait danser, dans un concert, maquillé et inconsciente. Pour une fois. Elle regardait les pétales avec douceur. Elle répéta un doux merci vers Kankuro. Elle écoute doucement l’homme et posa sa main sur celle de l’homme doucement.

- J’ai … j’ai … j’ai l’habitude du calme, ne … ne … ne t’en fais pas pour moi.

Entre son père, Hanabi et elle, il y avait peu de parole. Et personne pour combler le silence. Pas de Kankuro pour combler le silence. Elle aurait eu une vie différente avec un Kankuro dans sa vie. Une vie très différente. Alors ça ne le dérange pas,  le silence. Mais si Kankuro voulait parler, elle pourrait l’écouter. Hinata avait dû mal à parler complètement, elle bégayait souvent et puis … personne n’aimait l’entendre parler. Elle devait disparaître, ne pas exister… Alors … Alors elle pouvait vraiment l’écouter si l’homme le voulait. Sa main sur celle de l’homme fit remarqué ensuite et elle l’enleva doucement en laissant une marque de maquillage qui la fait à nouveau sourire, mettant son autre main pour cacher l’humour.

- Je te l’ai dis, si tu as besoin de parler, je serais là. Je te dois bien ça.

L’alternance entre le bégaiement et le non-bégaiement n’avait pas plus de raison que la chance. Elle observa le cuisinier qui leur apporte un sac blanc avec deux plats empilés. Elle paya avant que Kankuro puisse le faire. Se tournant avec fierté. Elle était rapide aussi. Autant qu’elle le pouvait. Elle attrapa ses fleurs et le repas, comme il portait déjà ses achats, c’était la moindre de chose. Elle n’était pas qu’une princesse et elle n’était pas faible. Elle avait toujours un large sourire sur son visage. Faisant plusieurs autres sourires à des inconnus pour aller avec son humeur. Elle remarqua plusieurs regards vers Kankuro, des conquêtes. Elle ne remarqua pas les regards vers elle. Elle s’avança vers le chemin, ayant rapidement compris comment la ville était découpé.

- C’est … C’est quoi le genre de musique ? décida-t-elle de demander alors.

Parce qu’elle avait accepté, en fermant les yeux, mais elle pourrait en apprendre plus non ? Et puis, elle apprendra aussi un peu plus sur le jeune homme. Il semblait y avoir plein de chose à apprendre sur Kankuro … Elle était heureuse si elle pouvait en apprendre plus sur lui. Pas sur le frère du Kazekage, ça, elle s’en fiche.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Mer 31 Mai - 0:42

Kankuro de Suna
J'ai 20 ans et je vis à Suna, au pays du vent. Dans la vie, je suis bras droit du kazekage et maitre pantin et je m'en sors très bien.



happier than ever (charlissa) - Page 3 Kankuro-naruto
Oui. Il se doute qu’elle a l’habitude du calme. Mais d’un drôle de calme. D’un calme où on offre pas de fleur. Sans doute un calme qui ressemble à celui qui régnait chez lui quand son père était encore en vie. Il y avait une petite part, sombre, enfouie, niée de Kankuro qui était reconnaissante envers l’autre salopard d’Orochimaru. Qui avait éliminé son père quatre ans plus tôt. Et les avait débarassé tous les trois de l’univers malsain et pesant dans lesquels il les avait plongés. Faisant vriller Gaara petit à petit. Et les terrifiants, Temari et lui. Bon ok, c’était sans doute pas exactement ce calme là qui régnait chez les Hyuga. Mais … quelque chose lui disait que ça ressemblait plus à ça. Plutôt qu’au calme pudique et maladroit qui régnait d’habitude à la maison, maintenant.

“J’espère que t’aime écouter. Parce que je suis une vraie pipelette.”

OK, c’est pas tout à fait vrai. Disons qu’il pense beaucoup à voix haute.

“Enfin t’auras le droit de causer aussi, hein. Et de me faire taire si je cause trop aussi.”

Kankuro fait les gros yeux à Hinata. Comme s’il était fatigué et agacé de lui-même. Et puis il lui adresse un clin d'œil. Il se demande vraiment comment va se dérouler la cohabitation avec la jeune femme. Peut-être trop douce pour suivre l’ambiance parfois chaotique quand ils décident de se chercher des poux les uns aux autres (avec amour ok, mais quand même). Ou peut-être, au contraire, parfaite pour ce “job”. Le marionnettiste penche pour la deuxième option quand il la voit la prendre de vitesse pour payer leurs plats, avec un air presque victorieux sur le visage. Ouais, si elle n’a rien contre les taquineries, il se peut qu’elle se plaise bien avec eux.

Ils se remettent en route avec de quoi manger pour ce soir, et rentrent. Le brun ne fait pas attention aux regards sur eux … parce qu’il a l’habitude depuis toujours d’attirer les regards ou d’être avec quelqu’un qui fait cet effet. Avec le père qu’il a eu … et le frère qu’il a.

“C’est de la musique pop-rock. Mais ça se danse très bien. En plus c’est une bande d’idiots, les gars sur scène, alors on rigole bien aussi. Je les traite pas d’idiots gratos, hein. Je les connais assez bien. C’est des amis. Et ce sont des idiots. Attends-toi à ce que ça finisse en bataille de bières.”

Kankuro adresse un regard entendu à Hinata. Faut qu’elle se prépare mentalement. Mais au moins, la bière, c’est bon pour les cheveux. Askip. Le marionnetitse passe devant la porte de la tour dans s’arrêter et entraine la jeune femme un peu plus loin. Il contourne le bâtiment et fait glisser ses doigts sur le mur pour y trouver les fils invisibles de ses pantins, y lie son chakra et bouge les doigts dans une chorégraphie précise et millimétrée. La fenêtre au neuvième au-dessus d’eux s’ouvre, et une corde tombe. Kankuro rend toutes ses affaires à Hinata, lui dit de faire gaffe à pas renverser les plats, avant de glisser un bras autour de sa taille, et d’enrouler la corde autour de l’autre. Et hop. Ils s’envolent. Ils gagnent ainsi le neuvième en moins de cinq secondes, et rentrent par la fenêtre directement dans le salon.

“Eh voilà mademoiselle. Ça va plus vite que prendre les escaliers, n’est-ce pas ?”

Il lui sourit, fier de son coup, et puis remet le système en place. Le pantin qui a ouvert la fenêtre, lancé la corde et les a fait remonter. Il remet tout à zéro pour la prochaine utilisation, et puis revient vers la jeune femme.

“J’crois que même pas j’t’ai montré ici … Tu peux venir quand tu veux, c’est nos communs. On mange et on se prépare après ?”

Kankuro désigne la table à manger un peu plus loin. En fait, plus qu’un salon, c’est une immense pièce à vivre dans laquelle ils sont. Comportant plusieurs coins. Un coin salle à manger, un coin bibliothèque, un coin canapé, un coin avec quelques plantes et un petit nécessaire à jardiner pour Gaara, et plein de bidules un peu partout. Les plantes, des masques aux murs que le brun a sculptés et peints lui-même, beaucoup de magazines “de filles” (qu’il a lu), une guitare, un piano, des jeux d’échecs et de go … Kankuro s’approche du coin de Gaara et y pique un vase qu’il ramène à Hinata. Ouais, il a pensé aux fleurs, mais pas à dans quoi les mettre.

“Tiens. J’ai zappé de te prendre un truc pour les mettre dedans. Déso.”

Quel couillon.
Clionestra
Messages : 3836
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mer 31 Mai - 1:30

Hinata
Hyûga

J'ai 18 ans et je vivais à Konoha, avant de m'enfuir à Suna. Dans la vie, je suis agent de liaison et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma timidité, j'ai avoué mon amour à l'homme que j'aime trop tard et j'ai fuis.

happier than ever (charlissa) - Page 3 Fda4b86b5dbf3e31e1cfeca1236e5634cf673abar1-500-300_hq
→ Considérée comme une ratée dans sa jeunesse
→ Elle est un pisteur qualifié.
→ Connait le ninjutsu médical.
→ Possède le Byakugan
→ Technique du Juken, du poing souple.
→ Souplesse nature.
→ Invente les 64 poings du Hakke protecteur
→ Utilise les techniques aqueuses.
→ Son loisir c'est l'oshibana, art japonais qui consiste à créer des images avec des fleurs pressées.
Elle avait sourit et fait un « oui » de la tête avec toute la douceur et la motivation qui la caractérise. Oui. Elle aimait écouter. Alors l’homme pouvait lui parler longtemps sans avoir peur. Et en plus, le mieux selon sa pipelette de meilleur ami, c’était qu’elle écoutait vraiment. Elle écoutait réellement les mots, qu’il utilisait des expressions ou des mots peu connu, qui changent. Elle écouterait tout, Hinata, avec plaisir. Alors elle lui avait simplement dit « oui » de la tête. Elle aimait écouter. Alors elle l’écoutera. Et elle ne se voyait pas l’interrompre mais elle accepta sa proposition. Pour parler, il lui fallait du temps à la petite brune quand elle n’était pas dans le feu de l’action ou totalement motivée pour quelque chose… alors elle avait peur de ne pas être une bonne interlocutrice. Une bonne écoute, oui. Elle sourit à nouveau, cache ses lèvres pour ne pas montrer son rire alors qu’elle imagine une bataille de bière. Clairement pas quelque chose qu’elle ferait avec les autres de Konoha. Surtout en tant que princesse d’un des clan les plus fort du village. Son père risquerait fort, malgré sa majorité, de la ramener de force s’il apprenait ça. Les ninjas étaient assez forts et puissants pour aller se battre dès douze ans, mais il fallait encore attendre pour l’alcool et les autres choses « adultes ». Hinata avait toujours trouvé cela étrange, mais n’étant pas plus une adulte que les autres, elle avait décidé de garder pour elle ses opinions. Ce qu’elle faisait souvent d’ailleurs. Garder pour elle ce qu’elle pense. Cacher ses véritables sentiments pendant une situation. Comme quand on la blesse, son père surtout, et qu’elle fait semblant que ça ne l’atteint pas. Kurenaï avait été plus un parent pour elle que son propre père. Et son père en serait outré de le savoir, porterait le blâme sur Kurenaï et les idées « familiales » qu’elle aurait instauré en elle. Alors elle se tait. Mais ça la fait rire d’imaginer Kankuro en pleine bataille de bière.

Elle suivit l’homme sans faire attention aux chemins empruntés, elle lui faisait aveuglément confiance ce qui serait une nouvelle honte pour son père. Elle arrive à proximité du lieu et se laisse faire. Tiens ce qu’il lui demande, le regarde faire avec intérêt. C’était incroyable. Elle tenait ses fleurs, ses affaires et leur repas. Tout ça, elle pouvait gérer. Le bras autour de sa taille, c’était beaucoup plus difficile à gérer. Elle se mit à rougir, laissant sa gêne se camoufler par … simplement la surprise d’être soulever de terre et d’avoir fait neuf étages en cinq secondes. Elle souffle un peu. L’avait attrapé peut-être un peu fort contre son buste. Elle observe son manège avec son pantin et lui fait un sourire franc.

- J’adore tes techniques, avoua-t-elle avec tout l’enthousiasme dont elle pouvait faire preuve.

Mais c’était la vérité, elle aimait les techniques de Kankuro et comment il les utiliser. Elle regarda la pièce et hoche la tête. Autant pour dire qu’elle avait bien entendu que c’était des zones communs, ça aussi elle connait avec son clan bien que tout le monde évite la princesse inutile, et sa propositions. Elle sourit encore sur son geste et prends le vase pour mettre ses fleurs dedans. Même si ça appartenait au kazekage et qu’elle n’oserait l’utiliser que le temps d’en trouver un autre.

- Ne … ne t’en fais … je … j’ai utilisé … une … une technique…

Elle s’approche des fleurs, qui appartenait donc à Gaara, et refit la même chose que pour ses fleurs, un signe et insufflant du chakra dans les plantes qui se relevèrent un peu toute fière. C’était comme la technique pour soigner. Le jutsu médical avait la même maitrise du chakra pour soigner. Hinata faisait simplement cela aux plantes, beaucoup plus difficile mais si naturel pour elle. Elle se retourne, mets les fleurs sur la table, et mets les plats aussi avant d’ouvrir le sachet. Elle approcha son nez du premier plat, sentit l’odeur et le mit en face d’elle avant de vérifier les boissons qui allaient avec le menu.

- Tu es déjà allé à Ichiraku ? A Konoha ? Je t’inviterais la prochaine fois, décida-t-elle de manière très naturel.

Kankuro était devenu son ami. Et elle aimait Ichiraku, pas seulement parce que c’était les ramens de Naruto mais parce que c’était bon. Alors il fallait qu’elle l’emmène.

- Je te ferais visiter Konoha !


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Mer 31 Mai - 13:12

Kankuro de Suna
J'ai 20 ans et je vis à Suna, au pays du vent. Dans la vie, je suis bras droit du kazekage et maitre pantin et je m'en sors très bien.



happier than ever (charlissa) - Page 3 Kankuro-naruto
"Merci."

C'est un petit merci. Et il regarde ailleurs Kankuro. Mais il est vraiment content. Parce que la plupart du temps, les gens trouvent ça glauquent, et les ninjas trouvent ça lâche. Surtout ceux comme la jeune Hyuga spécialisés dans le corps à corps. Alors il est vraiment content d'avoir droit à un petit compliment de la part de la jeune femme, même s'il n'en montre pas grand chose. C'est le plus expressif de la fratrie, mais il garde une certaine pudeur quand même.

Il regarde Hinata agir sur les fleurs sans rien dire. Admire la technique. Sur du vivant, c'est pas simple. Mais ça a quelque chose de poétique. Et puis il m'a suit vers la table à manger et l'écoute lui proposer d'aller graille chez Ichiraku.

"Ah noooonnn on risque de tomber sur le bruyant blondinet."

Oups. Ça lui a échappe. Bon' Il a pas dit "Naruto", mais des blondinets bruyants qui squatte chez Ichiraku, y en a pas trente six milles. Et même lui, Kankuro, habitant de Suna qui avait largement d'autres préoccupations qu'un restau de nouilles au village caché des feuilles, était au courant de la passion de l'hôte de démon renard pour ces ramens-ci très précisément. C'est dire ce qu'il pouvait être bruyant. Et donc "bruyant blondinet" c'était son surnom dans la tête du marionnettiste. En plus en abrégé ça donnait b.b. et il trouvait ça très drôle. Bref.

"Enfin si tu veux on pourra y aller, oui. Y a pas de soucis."

Il se rattrape quand même. Kankuro ne voit pas trop ni quand ni pourquoi ils iraient tous les deux à Konoha, mais si ça venait à se faire, par le plus grand des hasards (//n'est-ce pas) il n'allait pas être contre. Et puis mieux valait embrayer sur un autre sujet de conversation que Naruto. Le brun s'assoit à table et tire son plat de soba au porc vers lui.

"Tu sais que je connais plutôt pas mal Konoha. Puisque j'ai dû en étudier les plans pour l'attaque avec Orochimaru."

C'est un peu douteux comme vanne. Mais lui, il garde un drôle de souvenir de l'examen des chunins à Konoha. Dire que c'était parti en couille était un euphémisme. Gaara avait failli péter définitivement une pile avant de se radoucir comme une agneau (Ok on exagère) après sa rencontre avec le bruyant blondinet. Bb qui avait transformé un crapaud géant en démon à neuf queues. L'attaque du village avait été organisée avec le cul, il s'en rendait compte avec le recul, parce que le seul but d'Orochimaru avait été de s'en prendre à son vieux maître. Son père s'était fait descendre à un moment donné dans l'équation, il ne savait pas, en son foutait pas mal. (Enfin pas exactement.) Et lui là-dedans il n'avait pas compris une bille à ce qui se passait (oui non il avait étudié que dalle, il était pas dans la combine du tout). Il était juste en colère contre tout le monde, Gaara le premier à l'époque, et tapait sur tout ce qui bougeait. Heureusement qu'il n'avait pas croisé le chemin d'Hinata d'ailleurs … Il secoue pensivement la tête en se remémorant tout ça.

"Le bordel de cette journée … mine de rien l'autre salopard a réussi à éliminer deux kage en peu de temps. Heureusement qu'il ne fait plus partie de l'Akastuki. On aurait été dans la baba merde."

Mouais. Lui aurait sûrement fabriqué un poison dont Sakura n'aurait pas réussi à le relever. Et il ne se serait pas enquiquiné à ressusciter la moitié de Konoha après l'avoir fait exploser. Et certainement que ni lui ni elle ne serait là pour en causer. D'ailleurs… est-ce qu'elle était morte ? Hina ? Le regard du brun glisse sur elle alors qu'il se pose là question sans oser la lui poser, à elle. C'est pas hyper délicat. Et c'est juste de la curiosité mal placée. Alors il la boucle, ouvre sa boisson et détache ses baguettes.

"Sur cette note joyeuse... Itadakimasu."
Clionestra
Messages : 3836
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mer 31 Mai - 15:27

Hinata
Hyûga

J'ai 18 ans et je vivais à Konoha, avant de m'enfuir à Suna. Dans la vie, je suis agent de liaison et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma timidité, j'ai avoué mon amour à l'homme que j'aime trop tard et j'ai fuis.

happier than ever (charlissa) - Page 3 Fda4b86b5dbf3e31e1cfeca1236e5634cf673abar1-500-300_hq
→ Considérée comme une ratée dans sa jeunesse
→ Elle est un pisteur qualifié.
→ Connait le ninjutsu médical.
→ Possède le Byakugan
→ Technique du Juken, du poing souple.
→ Souplesse nature.
→ Invente les 64 poings du Hakke protecteur
→ Utilise les techniques aqueuses.
→ Son loisir c'est l'oshibana, art japonais qui consiste à créer des images avec des fleurs pressées.
Hinata sursaute à peine quand elle entend parler de Naruto. Elle y avait pensé, mais de la à tomber sur lui. Elle réfléchit à la question. Elle ne voit clairement pas où elle pourrait se cacher à Konoha sans avoir l’ombre de l’éclair jaune sur leurs épaules. Alors elle le regarde, elle regarde leur nourriture sur la table, puis fit un tout petit sourire.

- On prendra à emporter, proposa-t-elle pour finir la situation.

Elle connait des endroits « sombres » dans la forêt, où personne ne vient jamais. C’était là où elle allait danser, s’entrainer, et pleurer. Elle le faisait souvent. Ils pouvaient donc prendre la nourriture et elle lui montrerait la beauté de la cascade cachée de Konoha. Ce n’était pas la plus grande, ni même la plus connu. C’était qu’une petite cascade qui coulait le long d’un rocher. On ne pouvait même pas s’y baigner. Mais c’était beau. Et calme. Et intime. Plus loin, il y avait plus d’eau pour son entrainement, mais c’était là qu’elle se cachait. Elle avait envie de lui montrer pourtant. Elle ne savait pas trop pourquoi, pour tout avouer.

- Je … je suis sûr … sûr … que … que tu ne connais pas les plus beaux endroits, fit-elle avec un petit, timide, mais bien présent, regard de défi.

Kankuro connaissait les plans, mais pas les bons plans. Alors son regard était pour le défier. Il pourrait apprendre des bonnes choses. Malgré elle, elle mit à nouveau sa main sur celle de Kankuro. Elle avait l’impression que quelque chose passait dans sa tête, qui le faisait souffrir. Pour elle, l’examen n’avait pas été aussi compliqué… Elle faisait parti des personnes qui n’avaient pas subi l’examen aussi fortement. Elle se souvenait de Kankuro pourtant, et de ses réaction face à Konohamaru. Parce que tout le monde l’avait su. Et qu’elle remarquait les choses. Elle faisait une pression sur sa main quand il parla encore des monstres de leur existence. Elle avait mal au cœur pour lui. Pour leur perte. Chaque fois. Alors elle sourit et se met à manger après avoir lâché la main de Kankuro. Elle mangeait vite et bien, la petite princesse. Elle ne s’en mettait pas partout mais elle mangeait rapidement. Elle fit même un petit bruitage de bienêtre, qu’elle n’aurait jamais osé faire en face de sa famille. Elle sourit en finissant son repas en silence, jetant parfois un regard vers Kankuro. Elle finit et s’essuie les lèvres avant de faire un nouvel soupir, contente cette fois.

- C’était très bon ! Il ne reste plus qu’à se préparer,
fit-elle un peu … impatiente… de tout déposer dans sa chambre et d’aller se faire maquiller, et emprunter une jupe. Et faire quelque chose de nouveau !


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Mer 31 Mai - 18:37

Kankuro de Suna
J'ai 20 ans et je vis à Suna, au pays du vent. Dans la vie, je suis bras droit du kazekage et maitre pantin et je m'en sors très bien.



happier than ever (charlissa) - Page 3 Kankuro-naruto
Ils mangent tous les deux en silence, et c'est pas plus mal. C'est vrai qu'il a beaucoup causé aujourd'hui. Même si c'est un type bavard, il passe quand même énormément de temps tout seul. Et même si ça l'empêche pas de causer à ses pantins … bah c'est pas tout à fait pareil quand la personne en face répond. Bref. Ils mangent dans le calme et les pensées de Kankuro devient à nouveau - encoooore - vers les interrogations à propos d'Hinata qui naissent toutes seules dans sa petite tête. Quelle genre de relation elle avait avec Naruto pour que l'évocation de son prénom ait eu cet effet sur elle ? Pourquoi une princesse de clan vient traîner à Suna ? Pourquoi on lui a jamais offert de fleurs ? Pourquoi elle a l'air triste ? Est-ce qu'elle est morte ? Bref. Y a un milliard de questions à son sujet qui dansent dans l'esprit du brun. Mais bien entendu qu'il ne lui demande rien du tout. Il l'aime bien, mais il ne la connaît pas. Et ça serait carrément déplacé. Donc Kankuro la boucle et termine son repas en silence.

"Ouaip. Je te ferai une liste des bons restau du coin si tu veux."

Kankuro pose ses baguettes dans son bol et joint brièvement ses mains en signe de remerciement. Pour Hinata qui lui a payé le bol, le cuisto qui leur a préparé, et les types qui ont récolté le blé, les légumes, élève la viande. Tout ça, tout ça.

"Je te laisse te changer ?? Quand t'es prête vient me chercher chez moi. Je te maquillerai et je te prêterai une jupe si jamais ça t'inspire. Cela dit t'es pas obligé, les nanas en pantalon c'est sexy aussi."

Le jeune homme dit ça le plus naturellement du monde en se levant de table et en s'étirant. Et puis il se fige les bras en l'air en se rendant compte de ce qu'il vient de dire.

"Euh … t'es pas obligée d'être sexy non plus. Fin. Tu fais comme tu veux …"

Ta gueule, Kankuro. Ta gueuuuuuuule !! Plus il cause, plus il s'enfonce. Alors qu'il pensait que dalle de mal à la base. Juste. Bah elle fait comme elle veut.

"T'es une grande fille …"

Qu'il bougonne en attrapant les bols, les boîtes, les baguettes, le sac plastique qui emballait le tout, et se casse dans la pièce d'à côté en se fustigeant tout seul de trop parler. Le jeune homme ne jette rien du tout et lave plutôt les bols jetables. Parce qu'il s'en sert pour mettre la bouffe de Gaara les matins dedans. Et que Gaara oublie souvent de ramener les bols. En fait, son petit frère oublierait certainement de manger si Kankuro ne s'occupait pas de cet aspect de sa vie. La vérité c'est que le marionnettiste est presque plus sa mère que l'un des généraux de son armée. Mais bref. Il termine de ranger tout ça et file chez lui pour se préparer.

Kankuro aime bien s'amuser avec son corps, et à vrai dire, avec ses fringues aussi. Même s'il n'est pas branché mode sur le papier, il a un certain œil. Et même si tous ses vêtements sont noirs, il a de quoi se faire plaisir. Il enfile un sweat noir crop top coupé juste au-dessus de son nombril par dessus un t-shirt en résilles à peine plus long. Puis une jupe kilt noir et grise avec un sacré paquet de chaînes sur le côté. La jupe se pose sur ses hanches et descend jusqu'à mi cuisse laissant apparaître deux bandes de peaux. L'une autour de son bas ventre, et l'autre enfin les autres au milieu des ses cuisses, le reste de ses jambes étant dissimulées par des chaussettes hautes émergeants de bottes à grosses semelles. Kankuro vient de finir de se démaquiller (pour refaire mieux hehe) quand il entend la jeune femme frapper à sa porte et donc va lui ouvrir aussitôt.

"Re !! Prête à te faire maquiller ?? Tu me laisses carte blanche ??"

C'est presque aussi enthousiaste qu'un gosse au matin de Noël qu'il invite à s'asseoir dans sa kitchenette perso où attend déjà sa peinture bordeaux.
Contenu sponsorisé
happier than ever (charlissa)
Page 3 sur 9
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Sujets similaires
-
» Why are you here ? (Charlissa)
» Shall we meet again (charlissa)
» What do you look like when you're angry? (Charlissa)
» What would you do with your life ? (Charlissa)
» in the shadows (charlissa)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers animes-
Sauter vers: