Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Apocalypse Rouge [PV Opale Or]
“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 2 EmptyAujourd'hui à 1:17 par Opale Or

» Je servirai leur volonté | FoxDream
“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 2 EmptyHier à 22:38 par FoxDream

» Toutes les histoires ont leur histoire - ft. Clionestra
“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 2 EmptyHier à 21:32 par Clionestra

» {+18} Chance ou damnation ?
“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 2 EmptyHier à 21:17 par Jambreaker

» (padmachou) Amitiés et confidences
“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 2 EmptyHier à 16:33 par Maître des Univers

» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 2 EmptyHier à 13:17 par Manhattan Redlish

» Un frère éloigné vaut moins qu'un voisin (avec Lexis)
“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 2 EmptyHier à 13:03 par Lexis

» Bad feeling
“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 2 EmptyHier à 9:18 par Lojzo

» hope it gives you hell
“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 2 EmptyHier à 9:07 par Lojzo

-18%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur balai Dyson V15 Detect Absolute (2023)
659 € 799 €
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa

Gäa
Messages : 684
Date d'inscription : 04/06/2022
Région : Seine Maritime
Crédits : Giada (ava)

Univers fétiche : Crossover, fantasy, city, apocalypse, jeux vidéo etc...
Préférence de jeu : Les deux
POWER RANGERS 2
https://www.letempsdunrp.com/t5159-gaa-eternal-peace-is-probably-overrated#102809 https://www.letempsdunrp.com/t5181-l-agenda-de-gaa https://www.letempsdunrp.com/t5877-mes-idees-du-moment-et-c-est-loin-d-etre-fini#118956 https://www.letempsdunrp.com/t5156-gaa-peace-love-and-rock#102794
Gäa
Mer 14 Juin - 14:14

Jarod Solveig
J'ai 18 ans et je vis à Plano une ville du Texas, Amérique. Dans la vie, je suis Oméga et je m'en sors pas très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fils de l'alpha et je le vis plutôt pas bien, on me cache quelque chose.

“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 2 Tumblr_pm0sfqNoRV1qadpveo6_540
- Jarod n'est pas doué à la chasse, mais c'est un très bon pêcheur
-Son regard d'oméga et d'une couleur argentée
-Il aime la nature, se promener en solitaire
-Jarod a toujours eu peur de son père
Je savais que je n'avais pas reçu une éducation comme les autres, je n'avais pas eu de mère, mon père m'avait laisser avec des louves, et il y avait eu beaucoup de question sans réponse. Parfois il y avait des questions qui ne pouvaient que laisser planer un long silence, je voyais les regards des louves ... C'était comme ... Est-ce qu'on peut lui répondre ? Après tout c'est le fils de l'apha, pouvons nous lui répondre ? J'avais déjà entendu des murmures entre elles, ainsi que mon père. Des sujets qui pouvaient être aborder, les sujets dont ont pouvaient me parler, sans oublier, lorsqu'on avait découvert que j'étais un oméga ... Il y avait eu tellement de questions, mais je voyais bien que rapport aux autres oméga, j'avais une formation différente ... Enfin en gros, je mettais toujours senti à part, isolé ... Avec mon manque de savoir, je ne voulais pas faire honte à mon grand père. "Je veux bien que tu sois ma guide ... Il y a eu trop de question sans répponse, et alpha ne cessait de répéter que je devais m'endurcir". En faite, je n'avais pratiquement jamais eu de conversation avec lui, c'était souvent des ordres, des règles que je devais suivre, des réprimandations, ce loup faisait froid dans le dos.

Puis je fis des grands yeux, lorsque ma mère me donna le nombre d'oméga ... J'avais beaucoup de mal à y croire, comment il pouvait y avoir autant d'oméga ? "C'est vrai ? Je ne serais pas seul ? On m'a toujours dit que les omégas devaient élever les louveteaux, car c'est la seule chose qu'ils peuvent faire, enfin on ne me laisser jamais avec les louveteaux, j'ai toujours eu des entraînements au combat ... Et ... " je fini par me taire, oméga était une honte dans mon ancienne meute, enfin surtout au yeux de mon père, le jour ou l'on avait découvert que j'étais un oméga, j'avais même eu peur d'être chasser de la meute, puis il y avait cette honte de le regard de mon père, et la pitié dans celle des autres loups... Enfin j'allais découvrir une meute, ou il y aurait des omégas, mais c'est quoi omégas ? Je pourrais bien accomplir mon rôle ? Je me mordis légèrement la lèvre, déglutissant assez difficilement. Puis je me détendis à la réponse de ma mère "Anaana" dis je tout en m'entraînant avec l'accent, puis souriant, j'avais toujours voulut une maman, et j'avais une maman, c'était frais pour moi, tout nouveau même. "Est-ce que c'est toi qui a choisi de m'appeler Jarod ?" dis-je tout en me mordillant légèrement la lèvre, oui je voulais en savoir plus, qui était-elle ? Même si elle m'avait connu peut de temps, est-ce qu'elle m'avait donner un nom ?  J'avais encore tellement de question, mais je sentais aussi la fatigue prendre le dessus. Entre l'entraînement du jour, les combats, puis cette confrontation, je n'avais pas encore le temps de manger, ni de dormir. "Notre meute ... J'espère ne pas les decevoir", quelque part, j'allais peut-être découvrir ce qu'était une véritable meute, c'est à dire, une meute sans secret pesant, sans regard fuyant, une meute ou je serais avec ma mère ... J'avais sans doute de la famille ... Oh ... Mais elle devait avoir de la famille, donc ma famille !


 
I’m a lowlife
I tried to outrun my addiction But all I found was a new one I’m a lowlife tryna get my head right Stuck inside a dream Kicking ketamine I’m a lowlife tryna get my head right
anaphore
Clionestra
Messages : 3958
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mer 14 Juin - 14:56

Magdalene
Solveig

J'ai 36 ans et je vis à Maniitsoq , Groenland. Dans la vie, je suis fille de l'alpha et je m'en sors bien. Je travaille aussi en tant que Musher. Sinon, grâce à ma malchance, on m'a volé mon fils et je compte bien le récupérer et l'aimer.

“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 2 Gq77
→ Fille de l'alpha.
→ Possède plus d'une centaine de chien avec sa famille
→ Travaille souvent pour faire des visites guidés
→ Adore les fraises
→ Déteste la langue anglaise, mais l'utilisera par amour.
- Gordon Walter est un connard, fit-elle en découpant tous les mots, les omégas n’ont pas besoin de s’endurcir. Leur cœur est plus important que leur force. Ce mec ne mérite rien de moins que …

Elle se mit à dire des choses vraiment peu poli en groenlandais, heureuse pour le moment que son fils ne puisse comprendre ses paroles. Elle détestait Gordon comme personne. S’il y avait un moyen de préféré Hitler, oui point Godwin, à lui, elle le faisait. Rien à foutre des gens qu’elle n’avait pas connu. Non. Faux. Elle n’en avait pas rien à foutre de la souffrance et de la haine qui avait découlé de la seconde guerre mondiale. Pas quand elle avait sa propre souffrance, bien réelle et palpable, à gérer. Elle s’adoucit en voyant sa surprise.

- Tu ne seras plus jamais seul. Et nos omégas te parleront de leur statut dans la meute. C’est loin de celle que Gordon mets en place. Il veut une armée pour marcher sur le conseil et en prendre une place mais il n’est rien qu’un siluarsoq, un abruti. On t’apprendra, si tu en as envie.

Elle le regarde. C’était compliqué de réapprendre à un loup de vivre selon son statut. Surtout après vingt ans. Mais la jeune femme n’avait pas de doute la dessus. Quand il l’appela de son nouveau statut, elle lui lance un petit regard et sourit un peu timidement. Elle n’était pas sur de savoir comment l’être mais elle avait eu une mère incroyable pour lui apprendre.

- Je n’ai pas eu … le droit de savoir quoi que ce soit sur toi. Quand j’ai accouché, on t’a pris et je ne t’ai jamais vue, avoua-t-elle, mais le nom de Jarod était celui d’un loup de ma meute, un homme bon, alors je me dis que c’est bien trouvé.

Jarod avait été un loup fort et intrépide. Venu dans leur meute après que les américains l’eurent abandonné parce qu’il n’avait que trois pattes. Il était un loup bon et fort. Il était mort d’épuisement émotionnelle. Les loups étaient immortelles, pas éternelles. Ils pouvaient mourir de la peine de cœur, d’un cœur brisé, ou d’une dépression qui les rends fous. Jarod avait essayé de vivre sans la femme de sa vie, qui était morte elle de vieillesse, mais n’avait pas réussi. Elle rit un peu en prenant une bretelle d’autoroute pour sortir de cette ville de malheur.

- Tu ne peux pas les décevoir. Sauf si tu commences à dire que les chats sont mieux que les chiens. Là, il risque d’y avoir un problème. Surtout vue mon travail. Je suis musher, cela signifie que j’ai énormément de chien… j’espère que tu aimes les chiens d’ailleurs. Et les montagnes. Et la neige. Et le froid.

Non … parce que la vie de la blonde était peut-être bien implanté dans la vie de la meute mais elle avait un travail … et elle vivait seul dans un chalet au cœur des montagnes avec ses chiens-loups…


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Gäa
Messages : 684
Date d'inscription : 04/06/2022
Région : Seine Maritime
Crédits : Giada (ava)

Univers fétiche : Crossover, fantasy, city, apocalypse, jeux vidéo etc...
Préférence de jeu : Les deux
POWER RANGERS 2
https://www.letempsdunrp.com/t5159-gaa-eternal-peace-is-probably-overrated#102809 https://www.letempsdunrp.com/t5181-l-agenda-de-gaa https://www.letempsdunrp.com/t5877-mes-idees-du-moment-et-c-est-loin-d-etre-fini#118956 https://www.letempsdunrp.com/t5156-gaa-peace-love-and-rock#102794
Gäa
Mer 14 Juin - 21:52

Jarod Solveig
J'ai 18 ans et je vis à Plano une ville du Texas, Amérique. Dans la vie, je suis Oméga et je m'en sors pas très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fils de l'alpha et je le vis plutôt pas bien, on me cache quelque chose.

“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 2 Tumblr_pm0sfqNoRV1qadpveo6_540
- Jarod n'est pas doué à la chasse, mais c'est un très bon pêcheur
-Son regard d'oméga et d'une couleur argentée
-Il aime la nature, se promener en solitaire
-Jarod a toujours eu peur de son père
Gordon Walter, rien que son nom, je préféré baisser la tête. Je devais le nommer père ou alpha, son odeur était celle de la sueur, du sang, je savais qu'il était mon père, surtout du à notre lien, mais il n'y avait aucun sentiment paternel, c'était toujours froid, je pouvais même dire glacial. Pour lui avoir un fils, c'était avoir un hériter digne, un futur guerrier, ce que je n'étais pas, puisque j'étais plutôt du genre à m'évader, courant dans les bois, souvent rêveur, m'amusant de peu. Puis découvrir que j'étais un oméga, avait été comme une douche froide pour lui, j'avais alors ressenti du dégout, et j'avais eu honte de ce que j'étais, me sentant encore plus mal à l'aise, au sein de la meute. En entendant les paroles de ma mère, je pouvais deviner, qu'elle n'étais pas en train de complimenter mon paternel, j'eu alors un petit sourire.
J'avais toute une éducation en rattraper entant que oméga, et j'étais heureux de savoir que j'avais un rôle important, j'en étais même rassuré. J'hochais la tête aux paroles de ma mère, oui je voulais recevoir l'apprentissage de ma meute, j'étais curieux et enthousiaste. En ce qui concerné la meute de Gordon, oui, il voulait une armée ... C'était même trop ... Des loups avaient fini par fuir, d'autres avaient même été tués ... Je sais que j'aurais pu être tuer, mais étant le fils de l'alpha de la meute, on avait pas oser me défier à un combat trop lourd, un combat qui pouvait mener à la mort. "J'ai hâte de rencontrer la meute ! et j'ai un grand père ? Est-ce que j'ai des oncles et des tantes ?" dis je avec un sourire.
J'avais aussi une question délicate ... Est-ce que ma mère m'avait donner un nom ? Je tenais vraiment à le savoir, même si ça pouvait être des paroles durs. Tout en écoutant ma mère, mon coeur se serra, puis j'eu un léger sourire, lorsque ma mère me dit que c'était elle qui avait choisi mon nom, c'était le nom d'un loup de sa meute, alors je pouvais être fier, au moins on m'avait laisser mon nom, le nom que ma mère avait choisi de me donner. Je m'installais plus confortablement, sur le fauteuil passager, baillant légèrement et voulant aussi cacher se bâillement, puis j'avais trop peur de m'endormir, et de me réveiller, en voyant que tout n'avait été qu'un rêve, puis que j'étais de retour chez mon père. J'eu un rire aux paroles de ma mère "J'aime tout ! j'ai toujours eu soif d'aventure, de découvrir le monde et ... De mettre mes pattes dans la neige ! tu crois que ma fourrure va changer avec le froid ? Que je pourrais être un loup des neiges ? D'ailleurs nous vivons dans des chalets ? " , j'avais tellement hâte de découvrir tout ça ! est-ce que j'allais me faire au froid ? Oh j'en doute pas ! puis je serais avec ma mère, avec ma famille, j'allais avoir une famille !


 
I’m a lowlife
I tried to outrun my addiction But all I found was a new one I’m a lowlife tryna get my head right Stuck inside a dream Kicking ketamine I’m a lowlife tryna get my head right
anaphore
Clionestra
Messages : 3958
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mer 14 Juin - 23:59

Magdalene
Solveig

J'ai 36 ans et je vis à Maniitsoq , Groenland. Dans la vie, je suis fille de l'alpha et je m'en sors bien. Je travaille aussi en tant que Musher. Sinon, grâce à ma malchance, on m'a volé mon fils et je compte bien le récupérer et l'aimer.

“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 2 Gq77
→ Fille de l'alpha.
→ Possède plus d'une centaine de chien avec sa famille
→ Travaille souvent pour faire des visites guidés
→ Adore les fraises
→ Déteste la langue anglaise, mais l'utilisera par amour.
Magdalene observe son fils. Elle ne sait pas trop comment elle doit faire avec lui. Peut-être qu’elle devrait lui faire un câlin ? Non. Cela, elle l’avait déjà dit, la ferait pleurer. Alors lui tenir la main était suffisant ? Elle mettait sa main sur celle de son fils, elle remettait la main sur son volant, et elle alternait ça, comme ça. Pour avoir un contact avec son fils. Elle sourit.

- Elle a hâte aussi, la meute. Oui. Ton grand-père est Born Solveig. Il est l’alpha. C’est un phénomène, tu le verras rapidement. Il est le genre gros ours des montagnes qui n’a jamais assez hiberné, mais c’est un nounours. C’est pour ça que ma mère l’appelle toujours son « gros doudou d’amour ».

Cela pourrait faire rire la meute. Pas les autres. Au Groenland tout le monde savait la dévotion et l’amour que porté l’alpha à sa femme. C’était au-dessus de l’amour. C’était quelque chose d’incroyable qui donnait envie à tout le monde de trouver ainsi son âme sœur.

- Tu as un oncle, Odin. Mon frère ainé. Mais je ne pense pas que tu le rencontreras de ci-tôt. C’est le genre d’homme colérique et en colère.

Leur famille de sang était vraiment petite. Leur famille de sang était fait de quatre personnes. Ses parents, elle et son frère. Maintenant lui. Son frère n’avait jamais fait d’enfants, et de son propre aveu, il n’en voulait pas… Ses parents n’avaient jamais réfléchit à faire un autre enfant après Magdalene, bien que cette dernière suspecte sa mère d’en vouloir un autre. Bref. C’était une petite famille que Jarod allait devoir apprendre à connaître … Mais cette famille était celle du sang. Celle du cœur se trouvait sur tout le territoire du Groenland et Jarod n’en aura jamais fini.

- Il n’y a rien mieux que le nord pour l’aventure alors, reprit-elle. Il est possible que ta fourrure change de nuance, mais pas complètement. Notre pelage sert pour se cacher dans la neige, alors tu vas forcément blanchir mais je doute que tu deviens blanc un jour. Cependant qu’importe la couleur de ton pelage, tu es un loup des neiges.

Parce qu’il était son fils. Elle continua à conduire et elle était clairement au-dessus de la limitation de vitesse. Elle fit un virage vers un aéroport privé où deux hommes roux attendaient devant un avion privé. Elle se gara complètement au milieu. Elle n’en avait rien à faire de laisser la voiture en vrac, elle payera le surplus de l’entreprise de location.

- On vit dans des chalets, mais la meute possède beaucoup de maison. Un hôtel et un immeuble par exemple. Si tu veux vivre ailleurs qu’avec moi … tu pourras.

Mais elle ne voulait pas ça. Elle ne voulait pas que le jeune homme la quitte. Même pour sortir de la voiture, ça la dérange. Elle soupire et ouvre la porte alors que les jumeaux s’approchent. Il attendait Jarod avant de lui tendre la main. Skumring parla en groenlandais avant que Daggry lui donne un coup de coude.

- Désolé. Mon frère et moi parlent pas trop bien anglais. Skumring, je suis. Daggry. Enchanté !

Et Jarod pourrait voir l’énorme sourire de deux roux alors qu’il se présente. Skumring reprit la parole en groenlandais avant que Daggry lui fit un signe de tête. Skumring partit après être passé vers Magdalene pour lui donner la feuille de route.

- On vole, fit Daggry. On a hâte.

Il finit par repartir avec son frère avant que Magdalene s’approche pour mettre la main sur l’épaule de son fils. Elle pouvait comprendre le dépaysement. Elle pouvait comprendre qu’il soit perdu.

- Ce sont les pilotes, expliqua-t-elle, ils seront devant l’avion. Mais je pourrais faire un échange si tu veux essayer de parler avec Dag.

Elle fit une pression sur son épaule.

- Si tu as besoin de prendre du temps pour dire adieu à ce pays de mer…, elle se coupe avant d’insulter encore le pays et sourit, prends ton temps, je t’attends à l’intérieur.

Elle se recula. Si Gordon essaie de lui prendre son fils, maintenant, elle pourrait lui rouler, littéralement, dessus. Avec un avion en plus. Oupsie. Elle n’avait pas peur que l’homme revienne. Il avait trop peur du conseil. Sale merde, se disait-elle.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Gäa
Messages : 684
Date d'inscription : 04/06/2022
Région : Seine Maritime
Crédits : Giada (ava)

Univers fétiche : Crossover, fantasy, city, apocalypse, jeux vidéo etc...
Préférence de jeu : Les deux
POWER RANGERS 2
https://www.letempsdunrp.com/t5159-gaa-eternal-peace-is-probably-overrated#102809 https://www.letempsdunrp.com/t5181-l-agenda-de-gaa https://www.letempsdunrp.com/t5877-mes-idees-du-moment-et-c-est-loin-d-etre-fini#118956 https://www.letempsdunrp.com/t5156-gaa-peace-love-and-rock#102794
Gäa
Jeu 15 Juin - 16:49

Jarod Solveig
J'ai 18 ans et je vis à Plano une ville du Texas, Amérique. Dans la vie, je suis Oméga et je m'en sors pas très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fils de l'alpha et je le vis plutôt pas bien, on me cache quelque chose.

“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 2 Tumblr_pm0sfqNoRV1qadpveo6_540
- Jarod n'est pas doué à la chasse, mais c'est un très bon pêcheur
-Son regard d'oméga et d'une couleur argentée
-Il aime la nature, se promener en solitaire
-Jarod a toujours eu peur de son père
Sur le moment j'eu un léger sursaut, avant de voir que c'était ma mère, qui venait de poser l'une de ses mains sur la mienne, j'eu alors un sourire, serrant aussi la sienne. Jamais mon père ne m'avait montrer de l'affection, même pas un geste, juste un regard de fierté, si j'accomplissais un exercice, mais c'était tout. J'avais déjà vue des louves, même des loups qui se montraient tendre avec leur louveteaux, et ça m'avait toujours fait envi, seulement je ne disais, je me contenter de poursuivre, d'aller et venir, tout en rêvant d'une famille.  C'était aussi pour ça que j'aimais m'occuper des louveteaux, il n'était pas avare en câlin, et j'adorais quans nous prenions notre forme de loup, pour jouer tous ensemble. C'était des légers petits coups de crocs ou de pattes, enfin juste du jeu et de la tendresse, j'avais toujours poursuivi cette recherche de tendresse, mais encore une fois, j'avais en tête les paroles de mon père, qui me disaient de m'endurcir.

J'avais hâte de rencontrer ma nouvelle meute, j'allais sans doute y trouver une famille, et je devais admettre que rien que d'y penser, le loup en moi ne cessait de bondir de joie. J'étais peut-être fatigué, le fait de savoir que j'allais en direction d'une nouvelle meute, ne faisait que me rendre heureux, et que plus éveiller. J'écoutais ma mère, j'eu alors un sourire tout en pensant à mon grand père, pas n'importe qui, un alpha lui aussi. Pour ce qui était de mon oncle, j'allais surement éviter de croiser son chemin ... Je ne savais jamais comment réagir devant de la colère, c'était même quelque chose qui me faisait peur. Puis j'eu un sourire fier, j'étais un loup des neiges ! il allait sans doute falloir que je m'adapte, mais ce n'était pas quelque chose qui me faisait peur, bien au contraire, j'avais hâte de sentir ce nouveau territoire. "J'aimerais vivre avec toi" dis je doucement et timidement, car je me voyais mal vivre seul, puis je voulais la présence de ma mère. Une nouvelle meute, une famille, c'était beaucoup à gérer, et me connaissant, je pouvais très bien paniquer assez facilement.

Voila que ma mère venait de se garer à un aéroport, je n'avais jamais pris l'avion ... Les loups ce n'était pas fait pour voler, je n'étais pas un volatile, brrr , tout en plissant le nez, je me détournais vers les jumeaux, leur souriant, tout deux ne semblaient pas bien connaitre la langue anglaise, mais ils faisaient des efforts pour moi, ce qui ne pouvait que me réchauffer le coeur, se serait à mon tour d'apprendre ma langue maternelle, ainsi je pourrais parler avec la meute. Puis tout en sentant ma mère approcher, je regardais celle-ci "Je n'ai jamais pris l'avion" et oui j'avais peur. Dire au revoir à ce pays ? Je regardais le paysage ... Je ne savais pas trop quoi en penser, c'était la ou j'étais né, j'y avais grandi, j'avais retrouvé ma mère, mais c'était parce qu'elle était venu me chercher. J'avais explorer les forêts, mais le Texas était assez pauvre en végétation, alors penser que j'allais partir, pour un pays avec des montagnes, ainsi que des immenses forêts, ne pouvait que me faire sourire. Je rentrais à l'intérieur, tout en rejoignant ma mère "Combien de temps avant d'arriver chez nous ?" dis je avec un sourire, reniflant les odeurs de l'aéroport, des odeurs de carburants assez forte, une nouvelle fois je plissais du nez. En faite, je sortais tellement peu en dehors des bois, que je ne connaissais pas vraiment les villes, c'était quelque chose de rare, même les routes j'aimais en rester éloigner, de plus ça avait une odeur assez acre, le pire, c'était quand il faisait très chaud. "Maman est-ce que je pourrais dormir ? Juste une sieste, les entraînements me mette toujours assez K.O" dis je tout en me mordant légèrement la lèvre, car mon père m'avait souvent répéter, qu'il était mal vue pour un loup de prendre du repos, alors que la meute a besoin d'être toujours surveiller. Dans ma tête, je mettais toujours dit, si la meute est fatigué, elle n'arrivera à rien, devant un éventuel danger, enfin évidemment, j'avais garder ça pour moi, et c'était préférable.


 
I’m a lowlife
I tried to outrun my addiction But all I found was a new one I’m a lowlife tryna get my head right Stuck inside a dream Kicking ketamine I’m a lowlife tryna get my head right
anaphore
Clionestra
Messages : 3958
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Jeu 15 Juin - 17:33

Magdalene
Solveig

J'ai 36 ans et je vis à Maniitsoq , Groenland. Dans la vie, je suis fille de l'alpha et je m'en sors bien. Je travaille aussi en tant que Musher. Sinon, grâce à ma malchance, on m'a volé mon fils et je compte bien le récupérer et l'aimer.

“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 2 Gq77
→ Fille de l'alpha.
→ Possède plus d'une centaine de chien avec sa famille
→ Travaille souvent pour faire des visites guidés
→ Adore les fraises
→ Déteste la langue anglaise, mais l'utilisera par amour.
Elle n’avait pas répondu à son fils sur le fait de vivre avec elle. S’il veut. Pourquoi pas. Bon, elle n’était pas le genre de personne avec qui on aimait vivre … Selon sa propre famille. Elle, ça ne la dérangeait pas de laisser du lait sur la table pour que ses chiens viennent boire un peu, et finir ensuite le lait. Elle n’était pas dégoûté de ramasser la merde avec ses mains. Ni même de laisser un tâche suspecte sur le sol jusqu’à ce qu’elle disparaisse par magie. Souvent parce qu’une autre plus grosse la recouvre ou qu’elle marche assez dessus pour l’effacer. Mystère. Magie. Elle ne s’en occupe pas. Bon. S’il veut. Donc. Mais elle était compliquée à vivre. Fin. Elle se supportait elle, mais elle ne savait pas si son fils la supporterait, elle. On verra.

Une fois dans l’avion, elle jette un regard vers les jumeaux qui se chamaillent en groenlandais avant de sourire vers son fils.

- Il faut une première fois, mais tu tombe sur les meilleurs pilotes que le monde puisse connaître. Les jumeaux ont déjà survécu à une tempête de neige dans leur avion.

De plus, le jet dans lequel ils étaient était le préféré des jumeaux. Petit et utilitaire, il pouvait aller jusqu’à 900 kilomètres heures s’ils le désiraient. Bien que tous les natifs du froid comptent rentrer vite au bercail, ils n’iront pas aussi vite que ça. Il fallait tout de même le temps de faire les presque 5800 kilomètres qui les séparent de leur maison.

- On va mettre environ 7 heures, mais toi à l’aise. L’avion appartient à la meute. Tout ce que tu veux dans les armoires ou dans le frigo est gratuit, précisa-t-elle comme elle ne savait pas s’il avait mangé ou non. Ou s’il était gourmand.

Elle se déplace dans le jet, elle arrive à un placard qu’elle ouvre pour sortir un livre qu’elle attrape avant qu’il ne lui tombe dessus. C’était un policier norvégien qu’elle aimait bien et qu’elle relisait souvent. Surtout parce que le tueur dans le livre trouvait milles et une manière de tuer ses victimes. Elle pencha la tête vers son fils, se surpris à se sentir concerner quand le garçon l’appelle maman. Elle sourit.

- Tu peux dormir Jarod. Je te réveillerais quand on arrive si tu veux. Et regarde en plus…

Elle se penche vers la banquette, tire sur un fil qui dépasse, et la banquette se double pour faire un espèce de lit. Magdalene avait dormi ici à l’aller. Tout pour ne pas penser à sa retrouvaille avec Gordon et ses lieutenants. Elle attrapa l’oreiller, qu’elle avait utilisé aussi et qui donc porté son odeur. Elle lui tend. Elle prend un drap qu’elle avait aussi utilisé.

- On t’a pris des habits pour le froid, avant que tu ne t’habitue doucement à la température il faudra te couvrir un peu.

Elle s’assit à côté. A proximité de là où elle avait mit l’oreiller, elle tendit une main. Elle avait envie de lui toucher les cheveux le temps qu’il dorme. Parce que ça la détendait un peu de savoir qu’il était là, à porter de ses caresses. De la douceur. Elle comptait ne jamais le lâcher. Son fils. A elle. A personne. Elle ne laisserait plus jamais quelqu’un les séparer.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Gäa
Messages : 684
Date d'inscription : 04/06/2022
Région : Seine Maritime
Crédits : Giada (ava)

Univers fétiche : Crossover, fantasy, city, apocalypse, jeux vidéo etc...
Préférence de jeu : Les deux
POWER RANGERS 2
https://www.letempsdunrp.com/t5159-gaa-eternal-peace-is-probably-overrated#102809 https://www.letempsdunrp.com/t5181-l-agenda-de-gaa https://www.letempsdunrp.com/t5877-mes-idees-du-moment-et-c-est-loin-d-etre-fini#118956 https://www.letempsdunrp.com/t5156-gaa-peace-love-and-rock#102794
Gäa
Jeu 15 Juin - 22:50

Jarod Solveig
J'ai 18 ans et je vis à Plano une ville du Texas, Amérique. Dans la vie, je suis Oméga et je m'en sors pas très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fils de l'alpha et je le vis plutôt pas bien, on me cache quelque chose.

“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 2 Tumblr_pm0sfqNoRV1qadpveo6_540
- Jarod n'est pas doué à la chasse, mais c'est un très bon pêcheur
-Son regard d'oméga et d'une couleur argentée
-Il aime la nature, se promener en solitaire
-Jarod a toujours eu peur de son père
Je regardais l'avion d'abord avec méfiance, puis ensuite avec curiosité. C'était la première fois que je pouvais monter à bord d'un avion, et je souriais, lorsque j'entendais les jumeaux parler, enfin plutôt chamaillaient dans leur langue natal. Aurais je aimer avoir un jumeau ? En tout cas, je n'avais qu'à voir leur complicité pour sourire. J'ai toujours été de nature "famille", alors j'aimais l'ambiance entre des frères et des soeurs, la complicité et oui, c'était aussi ce qui m'avait manquer. Encore une fois, fils de l'alpha, on avait peur de m'approcher, pas parce qu'on avait peur de moi, non, mais parce qu'on avait peur de mon père ... Partout ou j'allais, il y avait l'ombre pesante de mon père, le fils de l'alpha, alors il y avait des regards fuyants, des non dits, ça avait bien trop pesant. Visiblement les jumeaux étaient des bons pilotes, j'avais confiance en ma mère, puis il n'y avait qu'à les regarder, pour voir qu'ils étaient à l'aise à bord de cet avion.

J'enregistrais sept heures d'avion, de plus, c'était un avion qui appartenait à la meute, alors la, j'étais assez bouche bé ... "Cet avion appartient à la meute ? Mais ... Comment ?" dis je tout en penchant la tête sur le côté, vraiment curieux ... Mais, ça devait être une meute avec beaucoup d'influence, même mon père n'en avait pas autant, il était bien trop focaliser, sur les entraînements au combat. Tout en regardant autour de moi, c'est ma mère qui attira mon attention, et j'eu un sourire. Une banquette qui faisait lit, le rêve ! j'eu un sourire, avant de retirer mes chaussures, puis de tester ce lit, c'est la que je pouvais vraiment sentir, tout la fatigue retomber ... J'eu un soupire de bien être. Attrapant l'oreiller que ma mère venait de m'apporter, je pouvais sentir son odeur. C'était une odeur rassurante et apaisante, je n'avais pas à avoir peur, non, pas avec elle, pas avec l'odeur de ma mère, une odeur avec un amour maternel très fort. Tout en étant confortablement allonger sur le côté, je regardais ma mère, retrouvant mes instincts de louveteau. J'avais envi de j'apper de bonheur, avant de tenir la main de ma mère, de peur qu'elle ne s'enfuit. "J'ai peur que ce ne soit qu'un rêve, puis qu'en me réveillant, tu ne sois pas la" dis je avec sommeil, alors je n'avais pas envi de lâcher la main de ma mère, mais bien vite le sommeil pris place.

"Un tout jeune louveteau jappant, cherchant le contact de sa mère, mais ne pouvant que sentir son odeur s'égarer. L'odeur du paternel qui prend le dessus, sans aucune tendresse, les louves qui avec des odeurs de frayeurs qui viennent s'occuper de ce louveteau, et toujours cette odeur rassurante qui part toujours plus loin, encore plus, jusqu'à ce je ne ressente plus rien mise à part un vide."

J'ouvre les yeux assez perdu, cherchant ou j'étais ... Il y avait une sensation étrange, une sensation ... Comme ci je flottais ... "Anaana ?" dis je en ayant vraiment peur d'avoir halluciner, voir rêver, puis ce louveteau je savais qui c'était, il avait eu le coeur briser, j'eu un petit gémissement de peur, n'osant pas bouger.


 
I’m a lowlife
I tried to outrun my addiction But all I found was a new one I’m a lowlife tryna get my head right Stuck inside a dream Kicking ketamine I’m a lowlife tryna get my head right
anaphore
Clionestra
Messages : 3958
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Ven 16 Juin - 15:52

Magdalene
Solveig

J'ai 36 ans et je vis à Maniitsoq , Groenland. Dans la vie, je suis fille de l'alpha et je m'en sors bien. Je travaille aussi en tant que Musher. Sinon, grâce à ma malchance, on m'a volé mon fils et je compte bien le récupérer et l'aimer.

“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 2 Gq77
→ Fille de l'alpha.
→ Possède plus d'une centaine de chien avec sa famille
→ Travaille souvent pour faire des visites guidés
→ Adore les fraises
→ Déteste la langue anglaise, mais l'utilisera par amour.
Elle avait prit de quoi grignoter. Comment quoi ? Ils étaient la famille la plus riche du Groenland, s’ils n’avaient pas deux ou trois avions, ça serait étrange, surtout vue leur position. Magdalene ne réalise que lentement que le jeune homme n’a pas l’habitude du faste et du grandiose comme elle peut en avoir l’habitude. Parce que sa famille était peut-être une famille de la forêt et de la montagne, mais ils avaient assez d’argent pour payer le pays tout entier. Ils étaient comme un arbre ayant pris ses racines dans la terre enneigé et s’étant étendu sur plusieurs kilomètres de distance.

- Je serais là, à ton réveil, fit-elle doucement en le laissant se placer.

Elle met sa main sur la tête de son fils, attends qu’il s’endorme. Mélange ses doigts à ses cheveux. Jarod ne ressemblait pas du tout à Gordon. En tout cas, Magdalene ne voyait pas une ressemblance frappante. Il ressemblait bien plus à son grand-père, le père de Magdalene. C’était peut-être pour ça, aussi, qu’elle n’avait pas eu l’appréhension qu’elle avait eu peur d’avoir. Parce qu’elle s’était dit que si son fils ressemblait à Gordon, ou à un des lieutenants, elle ne serait comment le regarder. Là, elle pouvait lire la douceur de sa propre mère dans les yeux de son fils, les traits de son père, et l’odeur rassurante de la famille. Elle s’endort avec la main contre lui, oubliant son livre dans un coin. Elle se réveilla en sentant la peur. Elle se retourne et regarde son fils qui, avec la lumière tamisé et le fait d’être dans le ciel, n’avait pas pu la voir tout de suite.

- Je suis là, dit-elle d’abord en Groenlandais avant de traduire, je suis là Jarod.

Elle regarde l’heure, même pas une demi-heure de repos. Son sommeil avait dû être agité par des cauchemars. Magdalene connaissait ça. Elle cauchemardait souvent sur son passé. Doucement, elle poussa son fils pour avoir de la place contre lui et se glissa dans le lit. Elle l’attrapa dans ses bras et le serra contre son cœur qui battait la chamade.

- Je suis là, répéta-t-elle dans les deux langues, je ne bouge pas. Repose-toi.

Elle avait remis sa main dans ses cheveux et elle le tenait contre lui, laissant son cœur battre contre la peau de son fils pour qu’il entende sa présence. Il n’était clairement pas son père. Elle se demandait un instant ce qu’elle aurait fait s’il avait été comme son père … puis, elle se disait que ce n’était pas arrivé, elle n’avait plus besoin d’y penser. Elle se mit à chatonner une chanson en groenlandais. Une berceuse pour les enfants. Elle ne le lâcherait pas. Plus jamais.

- Je suis désolée du temps que j’ai mis à venir te chercher. Je sais que tu ne dois plus avoir confiance en moi, je le comprends … mais je te ferais retrouver confiance. Je suis là.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Gäa
Messages : 684
Date d'inscription : 04/06/2022
Région : Seine Maritime
Crédits : Giada (ava)

Univers fétiche : Crossover, fantasy, city, apocalypse, jeux vidéo etc...
Préférence de jeu : Les deux
POWER RANGERS 2
https://www.letempsdunrp.com/t5159-gaa-eternal-peace-is-probably-overrated#102809 https://www.letempsdunrp.com/t5181-l-agenda-de-gaa https://www.letempsdunrp.com/t5877-mes-idees-du-moment-et-c-est-loin-d-etre-fini#118956 https://www.letempsdunrp.com/t5156-gaa-peace-love-and-rock#102794
Gäa
Sam 17 Juin - 12:52

Jarod Solveig
J'ai 18 ans et je vis à Plano une ville du Texas, Amérique. Dans la vie, je suis Oméga et je m'en sors pas très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fils de l'alpha et je le vis plutôt pas bien, on me cache quelque chose.

“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 2 Tumblr_pm0sfqNoRV1qadpveo6_540
- Jarod n'est pas doué à la chasse, mais c'est un très bon pêcheur
-Son regard d'oméga et d'une couleur argentée
-Il aime la nature, se promener en solitaire
-Jarod a toujours eu peur de son père
Depuis que j'avais retrouvé ma mère, disons que j'avais retrouvé tout mes instincts de louveteau, alors que j'avais 18 ans. Ne pas avoir de mère avait été marquant, il y avait eu ce vide dans ma vie, qui n'avait jamais pu être comblé, du moins, pas jusqu'à maintenant. Seulement, je ne pourrais jamais revenir en arrière, j'allais devoir avancer, et ce jeune loup devait grandir. Mon côté sensible n'arrangeait rien du tout, j'avais toujours été à la recherche d'amour, j'en avais apporter pour les louveteaux, j'avais été présent quand il y avait besoin de soutien, mais j'aurais toujours une partie de mon enfance, d'éducation, que j'allais devoir rattraper très vite, je ne voulais pas non plus faire honte à la meute. Lorsque je mettais réveiller après ce cauchemar ou ... Souvenir ? Je ne serais dire, ma mère avait ressenti ma peur, et elle m'avait de suite rassuré. Je n'avais pas bien dormi longtemps, et malgré la fatigue, j'avais peur de me rendormir, alors j'eu besoin de me confier, les larmes ne pouvaient plus tenir. "Je te connais depuis quelques heures et pourtant, c'est comme ci je te connaissais depuis si longtemps, mais tu n'étais pas la et c'était vide ... C'était si vide, je regardais les autres louveteaux et je voulais être comme eux, je voulais jouer avec ma mère, je voulais qu'elle m'apprenne des choses, et Alpha me laisser seul ... Alpha ne voulait pas que je sois faible, mais ... C'était si vide ... J'ai peur de ne pas être à la hauteur, de ne pas être normal, j'ai peur de te décevoir, car dans le fond j'ai grandi, mais je me sent si jeune" dis je tout en reniflant, le coeur cognant contre ma poitrine. "Tu sais ... On m'a souvent dit que j'étais un loup trop sensible, c'est vrai" dis je préférant être honnête avec ma mère, plutôt que de lui cacher ce que j'étais, un loup assez faible, non combattant, je ne savais pas si c'était normal, ayant grandi parmi des loups brutaux, seulement il n'y avait pas eu de juste milieu, c'était s'endurcir, toujours s'endurcir, ça avait été usant. "J'ai peur aussi de ne pas être à la hauteur, de décevoir, que tu m'abandonné à nouveau" dis je la gorge serrée, tout en baissant la tête. En gros, j'étais un loup sans aucun repère.


 
I’m a lowlife
I tried to outrun my addiction But all I found was a new one I’m a lowlife tryna get my head right Stuck inside a dream Kicking ketamine I’m a lowlife tryna get my head right
anaphore
Clionestra
Messages : 3958
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Dim 18 Juin - 0:02

Magdalene
Solveig

J'ai 34 ans et je vis à Maniitsoq , Groenland. Dans la vie, je suis fille de l'alpha et je m'en sors bien. Je travaille aussi en tant que Musher. Sinon, grâce à ma malchance, on m'a volé mon fils et je compte bien le récupérer et l'aimer.

“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 2 Gq77
→ Fille de l'alpha.
→ Possède plus d'une centaine de chien avec sa famille
→ Travaille souvent pour faire des visites guidés
→ Adore les fraises
→ Déteste la langue anglaise, mais l'utilisera par amour.
Immobile et le serrant dans ses bras, elle sentait les larmes vouloir monter dans son esprit. Elle sentait ses sentiments refoulés, la peur, la honte, la rage, la tristesse, la gêne, se faire énorme et prendre toute la place. Elle le serrait dans ses bras et elle sentait qu’il lui en faudrait peu, si peu, pour qu’elle n’explose simplement en larmes. Alors elle tient, elle reste droite et elle continue de parler doucement. Pour lui rappeler qu’elle était là, qu’elle serait toujours là. Qu’elle était sa mère. Peut-être le seul véritable parent qu’il avait. Parce qu’elle l’aime comme un fils pendant que Gordon le voulait pour être un soldat. Elle caresse ses cheveux avec la même douceur.

- Je suis ta mère, énonça-t-elle en régulant sa voix pour que l’émotion ne la submerge pas, je suis là. Et si tu as envie d’être jeune, soit-le. Tu ne me décevras pas… Tu ne pourras pas me décevoir, Jarod. Parce que je ne suis clairement pas l’autre ….

Elle évita d’insulter Gordon en ramenant un peu plus le corps de Jarod contre elle. La colère n’avait pas la place dans cette discussion. Elle ne pouvait pas être en colère pour le petit. Elle ne devait pas être en colère. Ce n’était pas raisonnable. Alors, elle respirer. Dix-huit ans en arrière, on lui avait arraché un fils. Elle avait à peine seize ans. Alors maintenant … Maintenant tout le monde pouvait aller se faire voir en antarctique !

- Je jouerais avec toi, fit-elle avec douceur, je t’apprendrais des choses. Je suis sûr que tu ne sais pas piloter un attelage de chien loup. Ne t’en fais pas Jarod, tu peux dormir encore et je reste là. Tout contre toi.

Elle se doutait que quelques mots depuis un avion qu’il venait de prendre n’arrangerait pas les choses … elle se doutait qu’elle devrait lui expliquer comment elle avait pu l’abandonner … comment elle avait pu le laisser. Après son accouchement, elle avait eu deux années où elle ne voulait plus sortir de chez elle, elle ne voulait plus manger ou communiquer avec personne. Puis, elle avait reprit du poil de la bête, puis encore plus et encore plus jusqu’à devenir une machine dominante et forte. Elle ne laisserait plus personne souffrir, ni dans sa meute, ni dans sa famille, encore moins Jarod.

- Ta grand-mère, une fois, j’ai tué une mouche qui me gêné, et elle était un peu … complètement sous le coup de la lune, elle a pleuré pour la mouche et elle m’en a voulu. Les loups sensibles sont aussi protecteurs que des loups dominants. Simplement vous trouvez une autre façon de régler les problèmes. Si on peut schématiser ainsi…

Elle montra ses biceps en déplaçant à peine son bras.

- Les dominants sont les muscles, les omégas sont le cœur. Oméga ne signifie pas faible. Regarde quand tu as eu besoin de te battre, pour moi, tu l’as fait. Tu as voulu me protéger.

Et elle enroula à nouveau ses bras, couché sur le lit pour le tenir contre lui.

- Je ne te laisserais plus jamais partir. Même si tu le demandes. Je t’emmène pas chez moi, en réalité, c’est clairement un kidnapping. Mais rien à faire.

Bon, si Jarod ne voulait vraiiiiiment pas venir, ou rester, elle le laisserait partir…. MAIS bon dans sa tête, elle le disait. Dans son cœur, elle n’arrivait même pas à l’imaginer sans qu’elle saute sur son dos pour le supplier de rester. En pleurant. Toujours des larmes. Elle n’avait plus pleurer depuis seize ans. Elle pourrait pleurer à nouveau pour lui.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Contenu sponsorisé
“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa
Page 2 sur 9
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Sujets similaires
-
» Au coeur de l'hiver, là où la neige ne fond jamais. [Paddy]
» Mince, il neige ! [PV Paddy] +18
» JE VOUDRAIS UN BONHOMME DE NEIGE ♦ L0lita
» [Bordeciel] Sur la neige, le sang des ennemis gèle de la même façon.
» “Le temps c'est comme un flocon de neige, pendant qu'on se demande ce que l'on va faire avec, il fond.”

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: