Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Apocalypse Rouge [PV Opale Or]
“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 6 EmptyAujourd'hui à 1:17 par Opale Or

» Je servirai leur volonté | FoxDream
“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 6 EmptyHier à 22:38 par FoxDream

» Toutes les histoires ont leur histoire - ft. Clionestra
“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 6 EmptyHier à 21:32 par Clionestra

» {+18} Chance ou damnation ?
“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 6 EmptyHier à 21:17 par Jambreaker

» (padmachou) Amitiés et confidences
“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 6 EmptyHier à 16:33 par Maître des Univers

» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 6 EmptyHier à 13:17 par Manhattan Redlish

» Un frère éloigné vaut moins qu'un voisin (avec Lexis)
“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 6 EmptyHier à 13:03 par Lexis

» Bad feeling
“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 6 EmptyHier à 9:18 par Lojzo

» hope it gives you hell
“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 6 EmptyHier à 9:07 par Lojzo

Le deal à ne pas rater :
Console Nintendo Switch Lite édition Hyrule : où la précommander ?
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa

Gäa
Messages : 684
Date d'inscription : 04/06/2022
Région : Seine Maritime
Crédits : Giada (ava)

Univers fétiche : Crossover, fantasy, city, apocalypse, jeux vidéo etc...
Préférence de jeu : Les deux
POWER RANGERS 2
https://www.letempsdunrp.com/t5159-gaa-eternal-peace-is-probably-overrated#102809 https://www.letempsdunrp.com/t5181-l-agenda-de-gaa https://www.letempsdunrp.com/t5877-mes-idees-du-moment-et-c-est-loin-d-etre-fini#118956 https://www.letempsdunrp.com/t5156-gaa-peace-love-and-rock#102794
Gäa
Mar 10 Oct - 23:31

Jarod Solveig
J'ai 18 ans et je vis à Plano une ville du Texas, Amérique. Dans la vie, je suis Oméga et je m'en sors pas très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fils de l'alpha et je le vis plutôt pas bien, on me cache quelque chose.

“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 6 Tumblr_pm0sfqNoRV1qadpveo6_540
- Jarod n'est pas doué à la chasse, mais c'est un très bon pêcheur
-Son regard d'oméga et d'une couleur argentée
-Il aime la nature, se promener en solitaire
-Jarod a toujours eu peur de son père
Au regard de ma mère, je compris que ce que je venais de dire, n'était pas vraiment une question, à laquelle elle aurait cru répondre, pourtant j'étais sincère. A présent, je pouvais voir de la glace traverser son regard, comme à chaque fois qu'on venait à évoquer le passé ... Je ne savais pas trop comment réagir, avoir honte ? Non c'était ridicule ... En faite, je n'en savais rien, alors lorsqu'elle me demanda, pourquoi je ne connaissais pas, celle-ci ayant même peur de la réponse, je me contentais de baisser la tête, rougissant légèrement. "Alpha n'était pas très tolérant envers les loisirs, enfin, je devais surtout apprendre le principal ... Lorsque j'allais en ville, j'avais déjà entendu parler de ce pikachu ... Mais dans la meute, on avait pratiquement aucune télé en état de marche, et c'était réservé pour les très jeunes loups" , enfin disons que je connaissais les films, les dessins animés, mais j'en avais jamais vraiment vue, certes, j'en avais parfois entendu parler, mais c'était interdit dans la meute, car ce n'était que du divertissement, et ça ne servait à rien ... Du moins selon le point de vue de Alpha. Je n'avais donc pas connu la télé ... Je ne pouvais pas dire que c'était quelque chose qui me manquer, vue que je ne connaissais pas, encore une fois, ça avait été selon les ordres de alpha, et je n'avais pas eu mon mot à dire, ça m'avait semblait normal. Je ne voulais pas en rajouter davantage, j'avais peur de la réaction de ma mère, son passé refaisait surface, et il ne semblait guère agréable, je ne voulais pas non plus qu'elle souffre à cause de moi. Puis ma mère vint vers moi, et j'eu un sourire, lorsqu'elle m'expliqua les noms des chiens. Ah oui ! Mickey et Minnie des classiques ! "Oh oui ! Mickey j'avais des bandes dessinés, une louve m'en avait rapporter" et j'avais tout cacher sous mon matelas, pour être sur que jamais alpha n'irait mettre son nom dedans. Oui, j'avais aussi voler des livres ... Mais je devais bien me divertir un peu ... Par contre, je penchais la tête sur le côté, concernant les noms des canards ... Je réfléchi quelque instant "Je crois avoir entendu parler d'un Piscou et Donald, puis un chien aussi" , c'était dans mes bandes dessinés, et j'étais très fier de partager ce genre de détail avec ma mère, par contre, pour ce qui était de disneyland ... Je connaissais Walt Disney, un homme très célèbre, mais disneyland, ça ne me disait rien du tout. Puis je tentais d'imaginer des tortues ninjas ... Euuuh ... Disons que j'avais même du mal à imaginer des tortures en version ninjas, mais après tout pourquoi pas, encore des souris ninjas peut-être, mais des tortues ... "Ah oui Pikachu est célèbre ! c'est une souris électrique je crois, j'ai vue plein d'humains qui en avait des t-shirt et même des peluches" , mais il avait été hors de question que je ramène ça, au sein de la meute. Puis tout en prenant place sur le canapé, mon sourire se perdit, lorsque ma mère me demanda comment c'était, avec l'autre, ce que je devinais être Alpha ... Sur le moment je ne savais pas quoi dire, j'avais aussi peur de la réaction de ma mère, je ne voulais pas qu'elle soit malheureuse. "Hum ... Disons qu'on devait posséder tout ce qu'il y avait de plus simple, la télé était vraiment un moyen de calmer les touts jeunes loups, sinon c'était des exercices, les leçons de chasses, de pistage, de combat, ramener de la nourriture, quand on arrivé à montrer de quoi on était capable, on avait le droit à plus de chose ... Il y avait des loups de mon âge, qui avait le droit d'aller assez souvent en ville, ce n'était pas bon d'être trop près des humains, mais au moins, ils pouvaient profiter et ... Parfois j'aimais y aller, je disais que j'allais chasser, mais je regardais les vitrines des magasins ... Et parfois ... Parfois je dérobais des livres, des vêtements ... C'était pour éviter de toujours refaire les miens, ou de porter ceux des autres, à force ça sentait trop fort ... En faite, je suis sur que pas mal de loup on fait comme moi" je fis une pause "les loups adultes, surtout en alpha pouvaient être prétentieux, mais il arrivé aussi que certains finissent par quitter la meute, on disait qu'il y avait mieux ailleurs, mais alpha me disait que c'était des mensonges, et quand les loups ne revenaient pas, il me disait qu'ils avait du être tuer ... Enfin maintenant que j'y pense, alpha fait régner par la peur et le mensonge ... Il y a des bons loups, mais comme moi, ils croient que les autres meutes, ça n'existe pas, ou que c'est des faibles". Au jour d'aujourd'hui, je me rendais compte, à quel point il avait tord, et à quel point il avait été manipulateur. Me réfugiant contre ma mère, j'étais plus que heureux qu'elle soit venu me chercher, c'était une toute nouvelle vie, et je n'avais pas peur de rire avec elle.


 
I’m a lowlife
I tried to outrun my addiction But all I found was a new one I’m a lowlife tryna get my head right Stuck inside a dream Kicking ketamine I’m a lowlife tryna get my head right
anaphore
Clionestra
Messages : 3958
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mer 25 Oct - 15:29

Magdalene
Solveig

J'ai 34 ans et je vis à Maniitsoq , Groenland. Dans la vie, je suis fille de l'alpha et je m'en sors bien. Je travaille aussi en tant que Musher. Sinon, grâce à ma malchance, on m'a volé mon fils et je compte bien le récupérer et l'aimer.

“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 6 Gq77
→ Fille de l'alpha.
→ Possède plus d'une centaine de chien avec sa famille
→ Travaille souvent pour faire des visites guidés
→ Adore les fraises
→ Déteste la langue anglaise, mais l'utilisera par amour.
Meute à demeure:
Gordon Walter allait se faire tuer … Elle n’était pas le genre branché dans le gore et le sale, mais il y avait clairement plus d’une idée qui traversa son esprit … Elle avait envie de lui faire mal. Très mal. Elle avait envie de lui rappeler, à l’autre, qu’elle était supérieure à lui, en tout … et même dans le nombre de litre qu’elle laissera écouler sur le sol après l’avoir étrangler avec ses boyaux. Les mots, en groenlandais, passaient dans son esprit avec force. Elle avait envie de tuer Gordon depuis toujours … mais savoir qu’on touche à son fils, qu’on l’avait ainsi … Elle avait envie de gore et de sale, et de la tête de Gordon sur une pique. Ouais, voilà. Elle respire par le nez et elle l’écoute alors que sa main vient caresser son visage. Le visage de SON fils. Elle allait faire du guacamole de Gordon. On pouvait le voir sur son visage tiré, elle allait le tuer.

Mais ce n’était pas le plus important pour le moment. Ce ne serait jamais plus le plus important maintenant que son fils était là. Mais … Son fils avait raison, et il avait plus de cœur qu’elle. Il y avait, là-bas, des loups qui ignorent le lavage de cerveau et la pression que mettait Gordon et ses sbires sur leur dos. Ce n’était pas ça une meute. Une meute était une famille. Qui peut être éclaté dans un terrain mais sentir et savoir le mieux pour le reste des membres. Une famille s’était pouvoir se sacrifier, pardonner, avancer, changer, pour le bien des autres, pour les protéger. Elle le prend dans ses bras. Elle tremble un peu de tout ce qu’elle comprend. Elle était, affreusement, heureuse que son fils ne soit pas une fille. Si un fils était traité ainsi, alors pour une fille… Elle se fige. Elle ne peut pas lui demander s’il avait été … abusé. Sa langue devient trop grosse dans sa bouche. Ses mains tremblent contre son dos et elle câline son fils le temps de se calmer. Elle ne parle plus pendant un moment alors qu’elle pensait qu’à une chose, protéger son fils. Elle finit par se reculer.

- On va regarder les disneys, dans l’ordre de leur création, prépare-toi à voir des princesses.

Elle descend et attrape un sachet de pop corn qu’elle jette violemment dans le micro onde. Ouais, elle essaie de ne pas paraître au bord de l’explosion, mais elle l’est … Elle remonte dans la chambre de son fils, où elle avait mit une télévision tout de même parce que c’était logique et elle va directement sur Disney plus pour chercher le premier film. Elle lui explique rapidement l’histoire de Blanche-neige…. Et des trois autres qui suivis. Elle ne sait pas exactement quand sa colère disparu pour laisser un moment de paix avec son fils … ni lequel s’endormit avant l’autre …

Elle se réveilla avant lui alors qu’elle sentit l’odeur de sa mère rentrait dans la maison. Ses chiens, habitués à la présence maternelle, ne firent aucun bruit. Mag se détacha doucement de son fils, non sans lui avoir fait un bisou sur le front avant de se lever avec douceur pour ne pas le réveiller. Elle descend des escaliers pour rejoindre sa mère.

- Ma puce, dit-elle en groenlandais tout en chuchotant, où est-il ?
- Il dort.
- J’ai envie de le réveiller !
- Faisons le déjeuner avant.


Sa mère lui sourit avec joie et se tourne vers la cuisine pour sortir les œufs et tout ce qu’il fallait à sa fille pour faire des pancakes. Elles parlèrent doucement en chuchotant dans un groenlandais haché et très difficile. Halldóra Solveig était une femme sensiblement comme sa fille. Aussi grande qu’elle, elle dégageait quelque chose de plus doux que sa fille. Elle était marqué par le temps, ses rides étaient plus contre ses joues et son front, mais resté jeune. Elle était une louve mais son apparence lui donnait l’impression d’une femme d’une cinquantaine d’années qui serait prête à distribuer des bisous à la pelle. Ce qu’elle faisait vers sa fille à chaque fois qu’elle le pouvait. Cependant, elle avait un siècle de plus que sa fille. Elles rirent en silence en évitant de réveiller Jarod. Même si Halldora demandait à ce qu’on aille le réveiller toutes les deux minutes, environ.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Gäa
Messages : 684
Date d'inscription : 04/06/2022
Région : Seine Maritime
Crédits : Giada (ava)

Univers fétiche : Crossover, fantasy, city, apocalypse, jeux vidéo etc...
Préférence de jeu : Les deux
POWER RANGERS 2
https://www.letempsdunrp.com/t5159-gaa-eternal-peace-is-probably-overrated#102809 https://www.letempsdunrp.com/t5181-l-agenda-de-gaa https://www.letempsdunrp.com/t5877-mes-idees-du-moment-et-c-est-loin-d-etre-fini#118956 https://www.letempsdunrp.com/t5156-gaa-peace-love-and-rock#102794
Gäa
Sam 28 Oct - 21:09

Jarod Solveig
J'ai 18 ans et je vis à Plano une ville du Texas, Amérique. Dans la vie, je suis Oméga et je m'en sors pas très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fils de l'alpha et je le vis plutôt pas bien, on me cache quelque chose.

“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 6 Tumblr_pm0sfqNoRV1qadpveo6_540
- Jarod n'est pas doué à la chasse, mais c'est un très bon pêcheur
-Son regard d'oméga et d'une couleur argentée
-Il aime la nature, se promener en solitaire
-Jarod a toujours eu peur de son père
Je n'avais qu'à regarder ma mère, pour sentir qu'elle était en colère, seulement avec elle, je voulais être le plus honnête possible et surtout, ne rien le cacher de mon enfance. J'étais son louveteau, il était normal qu'elle sache comment j'avais grandi, et même si je ressentai sa colère, j'avais envie de la prendre dans mes bras, pour la rassurer. Dans le fond, comme je n'avais comme connu les films, les dessins animés, je ne pouvais pas dire que ça m'avait manquer ... D'ailleurs ça m'avait même paru normal, alors j'en avais pas souffert, je ne pouvais être en manque de quelque chose que je ne connaissais pas. A présent j'étais libre de cet alpha, j'avais rejoins ma mère, et je me voyais comme le plus chanceux des loups, car dans la meute, il y en avait encore beaucoup, qui devrait vivre sous la règne de la terreur ... Celui de mon père, et j'eu une grimace à cette pensée, non, il n'était pas un père, il était un chef de meute, un alpha qui était pour la violence, la brutalité ainsi que la peur. Je déglutis difficilement, alors que j'étais en train de penser à mon paternel, comme ci, celui-ci pouvait débarquer à n'importe quel moment ... Secouant la tête, je me rendis compte, que j'étais à la limite de trembler sur place, non, ça suffit ! ma mère m'offrant une étreinte, je pouvais la sentir trembler "ça va maman, je suis la maintenant" , puis lorsqu'elle fini par se reculer, j'eu un sourire à ses paroles avant d'approuver.

J'attendis que ma mère aille chercher ce qu'il faut, pour aller dans la salle de bain, me passant de l'eau sur le visage, puis enfilant un jogging et un pull, j'avais besoin d'être dans des vêtements confortables, et c'était vraiment agréable d'avoir quelque chose à sa taille, c'était aussi très agréable, de porter quelque chose qui était neuf. Retournant dans ma chambre, je m'installe sur mon lit, oui mon lit ! avec ma mère, prenant des pop-corn, petit à petit, je fini par m'installer, en posant la tête sur les genoux de ma mère. Après Blanche neige et les sept nains, le dessin animé suivant est Pinocchio, et je dois admettre que j'avais eu peur du passage, ou tout le monde venait à se retrouver transformer en âne, puis le troisième et Fantasia et ce fut mon préféré ! le générique de fin venait à peine de commencer, que je m'endormis, encore bercé par les musiques de Fantasia.

Je fus réveillé par plusieurs odeurs, celle de la nourriture, à croire que j'étais un estomac sur patte, puis par l'odeur d'une étrangère ... Une autre louve ... J'étais bien dans mon lit, mais c'est un gargouillement qui eu raison de moi. Passant d'abord par la case salle de bain, je pris une douche, avant d'enfiler mon jogging, me sentant vraiment bien dedans et un pull assez ample, pour être à l'aise dans mes mouvements. Lorsque je descendis les marches, j'entendis deux voix ... Il y avait celle de ma mère, mais l'autre je ne la connaissais pas ... Pris d'une immense timidité,  j'avançais à pas très lent jusqu'à la cuisine, jusqu'à ce que Mickey annonce mon arrivé, je regardais celui-ci, voulant lui faire passer le message que j'aurais aimer un peu plus de discrétion, mais il s'en moqué royalement. Puis baissant la tête, je me fis petit, me contentant d'un petit geste de la main, pour saluer cette nouvelle personne, mais ayant surtout l'envie de courir vers ma mère, pour me réfugier dans ses bras.  


 
I’m a lowlife
I tried to outrun my addiction But all I found was a new one I’m a lowlife tryna get my head right Stuck inside a dream Kicking ketamine I’m a lowlife tryna get my head right
anaphore
Clionestra
Messages : 3958
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Lun 30 Oct - 22:44

Magdalene
Solveig

J'ai 34 ans et je vis à Maniitsoq , Groenland. Dans la vie, je suis fille de l'alpha et je m'en sors bien. Je travaille aussi en tant que Musher. Sinon, grâce à ma malchance, on m'a volé mon fils et je compte bien le récupérer et l'aimer.

“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 6 Gq77
→ Fille de l'alpha.
→ Possède plus d'une centaine de chien avec sa famille
→ Travaille souvent pour faire des visites guidés
→ Adore les fraises
→ Déteste la langue anglaise, mais l'utilisera par amour.
Meute à demeure:
- Il est réveillé ! fit Halldora en entendant la douche. Je peux aller embrasser mon petit-fils ?
- Il est sous la douche, Maman. Laisse le venir à toi, sinon tu vas le faire fuir et je ne t’aiderais pas.


La réflexion fut mouche puisque la plus vieille des deux femmes se retourna pour continuer à faire des pancakes. Dans une assiette, des pancakes rondes, normales, pour elle et Mag. Dans l’autre, des pancakes fait amoureusement en forme de cœur pour son petit fils qu’elle aimait déjà tant. Si Odin avait eu du mal à s’en faire, et que son cher époux avait peur des répercussions, Halldora était comme sa fille, bien contente que toute la famille se retrouve. Elles l’entendaient se préparer mais commencèrent un débat en rapport justement à se faire stupide qui se trouver dans les coins les plus reculés du Groenland, juste pour les faire chier (disait Mag) ou pour faire des choses de bras droit de l’alpha (disait Hall). Pour la mamie, pas de doute, un jour Odin et Jarod seront amis. Jamais, pensa Mag qui connaissait le caractère têtu de son frère comme si elle était fait dans la même souche. Sa mère haussa un sourcil. Ouais… La plus tête de mule dans la famille, c’était cette femme à la spatule en bois qui semblait simplement heureuse de pouvoir respirer. Quand Mickey leur annonça que Jarod était tout prêt, assez pour ne pas dire qu’elles l’avaient déjà entendu, Hall posa sa spatule et l’ultime pancake avant de se retourner. Elle essuya ses mains sur son tablier rose avant de se mettre, encore, à parler en Groenlandais. Hall s’approcha de son petit fils et avec toute la délicatesse dont elle pouvait faire preuve,  en tant que grand-mère et en tant qu’oméga, elle se mit à lui prendre le visage dans ses mains douces mais ferme. Elle continuait de parler alors que Mag commença la traduction pour Jarod.

- "Mon adorable petit esquimau de petit fils. Je suis ta grand-mère, Halldora. Que tu es beau. Que tu es beau … " Bon, elle dit aussi d’autres phrases mais qui veulent toute dire que tu es beau.

Dans le ton de la voix de Mag, on pouvait dire un peu de moquerie alors que sa mère se retourne pour la fusiller du regard. Elle n’avait jamais voulu apprendre l’anglais, ou simplement les bases, et n’avait jamais osé s’exprimer dans cette langue de peur qu’on ne se moque d’elle… Mais pour son petit fils, elle était prête à tout.

- Je … Je disais que tu ressembles à Magne (//phonétiquement ça donne Magné). Ton… Ton … Ton papa de ta maman.
- Ton grand-père, explique Mag en s’approchant alors que sa mère continua de regarder son petit fils en lui caressant avec douceur et bienveillance ses joues.
- Tu … Tu es …, elle ne trouve pas ses mots avant de parler à Magdalene qui sourit en retour pour lui répondre.

Ouais. Halldora aurait été le genre à faire devenir ses enfants obèses s’ils n’avaient pas le métabolisme du loup pour faire en sorte de garder la ligne svelte. Et elle trouvait que son petit fils était trop maigre. Ce qui était vrai. Elle prend la main de son petit fils avant de l’amener s’assoir autour de la table. Elle disait des mots en groenlandais avant de lui présenter les pancakes, le sirop d’érable, le sucre et le nutella. Elle fronce les sourcils vers sa fille qui s’approche de son fils pour lui embrasser le crâne avant de s’assoir à ses côtés.

- Ta grand-mère demande ce que tu aimes, comment tu les aimes, et si tu veux qu’elle t’écrive les mots phonétiquement pour les accrocher un peu partout dans la maison pour t’aider à apprendre notre langue.
- Doucement, la coupa-t-elle, je … pas suivre si vite.
- Si tu veux lui parler, continua-t-elle alors que sa mère lui jeter des bouts de pancakes dessus qui atterrissait dans la gueule de Mickey, il faut que tu y ailles comme avec Dag, le jumeau de l’avion. Et je peux faire l’intermédiaire … Fin, sauf si je fini par être recouverte de pancake.

Elle disputa sa mère en groenlandais qui sourit toute heureuse d’avoir à nouveau l’attention de son petit fils, qu’elle regarde avec des yeux tendres et clairement déjà fan de son petit fils et sa fille. Elle apporte les pancakes en forme de cœur pour les mettre devant Jarod.

- Merci d’être là, finit elle avec un sourire radieux et heureux.  


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Gäa
Messages : 684
Date d'inscription : 04/06/2022
Région : Seine Maritime
Crédits : Giada (ava)

Univers fétiche : Crossover, fantasy, city, apocalypse, jeux vidéo etc...
Préférence de jeu : Les deux
POWER RANGERS 2
https://www.letempsdunrp.com/t5159-gaa-eternal-peace-is-probably-overrated#102809 https://www.letempsdunrp.com/t5181-l-agenda-de-gaa https://www.letempsdunrp.com/t5877-mes-idees-du-moment-et-c-est-loin-d-etre-fini#118956 https://www.letempsdunrp.com/t5156-gaa-peace-love-and-rock#102794
Gäa
Mar 31 Oct - 13:38

Jarod Solveig
J'ai 18 ans et je vis à Plano une ville du Texas, Amérique. Dans la vie, je suis Oméga et je m'en sors pas très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fils de l'alpha et je le vis plutôt pas bien, on me cache quelque chose.

“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 6 Tumblr_pm0sfqNoRV1qadpveo6_540
- Jarod n'est pas doué à la chasse, mais c'est un très bon pêcheur
-Son regard d'oméga et d'une couleur argentée
-Il aime la nature, se promener en solitaire
-Jarod a toujours eu peur de son père
Les demonstrations affectueuses, bien disons que je ne connaissais pas ... Sauf depuis que j'avais retrouvé ma mère, ce qui voulait dire, que je commencé à m'y habituer, mais seulement en présence de ma mère. Lorsque j'aperçu l'autre femme, sans aucun doute ma grand mère, je ne savais pas comment réagir, après, je n'eu pas à me poser la question bien longtemps, puisque se fut ma grand mère qui vint à moi, et sur le moment, j'avais hésité à reculer. En rien ce n'était méchant, non, c'était l'instinct, j'avais peur, j'avais aussi peur qu'elle soit déçu, pourtant j'avais hâte de rencontrer ma famille, mais à présent, je me rendais compte que c'était plus effrayant, que ce que j'avais penser.
Aucun doute, ma grand mère était bien un oméga, il n'y avait qu'à voir la douceur dans ses gestes, mon coeur se serra et à ses paroles, je penchais la tête sur le côté, avant que ma mère ne traduise, ce qui me fit sourire. Je voyais aussi ma mère sourire, je la voyais aussi très complice avec sa mère. Voir ainsi ma mère sourire, avait au moins le don de me détendre, j'étais moins crispé seulement je ne savais pas quoi dire, ni quoi faire .... Encore une fois, c'est ma grand mère qui réussi à me surprendre, j'eu un fier sourire, lorsqu'elle me dit que je ressemblais à ma mère, ainsi qu'à mon grand père ... En aucun cas, je ne voulais ressembler à Alpha, en aucun cas, je ne voulais qu'on me compare à lui, se serait quelque chose d'horrible. Ma grand mère avait du mal avec l'anglais, alors j'hochais la tête, lui souriant, lui montrant que peu importe, je comprenais et j'appréciais ses efforts, c'était beaucoup pour moi. "Merci, c'est beaucoup pour moi" dis je avec un sourire et ma mère traduit, avant d'être emmené à la table de cuisine ... Ouahou ... Mais il y avait de quoi manger pour une meute entère ... "Ouahou ! mais il y a de quoi manger pour toute une meute !" , ce que j'aimais manger ? Euh je regardais tout ce qu'il y avait sur la table, ave des grands yeux. "Hum ... Qu'est ce que vous prenez toute les deux ?" , en faite, j'avais garder pour habitude de manger, lorsque les plus vieux commencé à manger ... Une habitude que j'étais légèrement en train de perdre, surtout en présence de ma mère, mais avec ma grand mère ici présente, mon instinct me disait à nouveau d'attendre. Je ne pouvais que sourire, en regardant ma mère et ma grand mère se taquiner, j'étais heureux de la voir heureuse ... J'étais aussi heureux d'avoir le droit, à ce spectacle.

Mickey du ressentir mes émotions, des émotions très contradictoires, entre joie et tristesses, car il vint s'asseoir à côté de moi, posant sa tête contre mes jambes, et je lui caressais la tête. J'avais besoin d'une présence canine, Mickey n'avait pas besoin de parler pour me comprendre, me sentant déjà plus à l'aise, je regardais à nouveau autour de moi. Puis une assiette fut placée devant moi, des pancakes en forme de coeur. "Maman, comment je dois appeler grand mère ?" dis je rougissant, me sentant un peu honteux de poser cette question. "Désolé ... Je ne suis pas très doué, c'est nouveau, mais je suis heureux, juste pas habitué ..." dis je tout en continuant de masser la tête de Mickey.  


 
I’m a lowlife
I tried to outrun my addiction But all I found was a new one I’m a lowlife tryna get my head right Stuck inside a dream Kicking ketamine I’m a lowlife tryna get my head right
anaphore
Clionestra
Messages : 3958
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Ven 3 Nov - 21:24

Magdalene
Solveig

J'ai 34 ans et je vis à Maniitsoq , Groenland. Dans la vie, je suis fille de l'alpha et je m'en sors bien. Je travaille aussi en tant que Musher. Sinon, grâce à ma malchance, on m'a volé mon fils et je compte bien le récupérer et l'aimer.

“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 6 Gq77
→ Fille de l'alpha.
→ Possède plus d'une centaine de chien avec sa famille
→ Travaille souvent pour faire des visites guidés
→ Adore les fraises
→ Déteste la langue anglaise, mais l'utilisera par amour.
Meute à demeure:
- Quand ta grand-mère est heureuse, elle fait à manger. Quand elle est triste, elle fait à manger, quand elle est ronchonne, sous pression, impatiente, euphorique … Bref. Tu as compris, si ta grand-mère est la boulangère du coin, ce n’est pas pour rien.

Sa mère pouvait cuisiner plus vite que son ombre, ou alors passé trois heures aux fourneaux pour un amuse-gueule que Mag et son père m’étaient environ une seconde à avaler. Il n’y avait qu’Odin qui arrivait à manger en deux fois les minuscules portions qu’elle faisait parfois. Mag et son père était plus le genre à boire la soupe directement avec le saladier et en prendre trois ou quatre pour faire des joues de hamsters. Elle traduit la question pour sa mère avant qu’elle ne montre le sirop d’érable.

- Moi, continua Magdalene, je suis une fervente adoratrice de la crème de marron. Ton grand-père adore le citron-sucre et ton oncle adore la confiture en tout genre.

Parfois, Odin en faisait même des mélanges. Mag se rappela ensuite qu’elle le bouder encore et enleva le nom de son stupide frère de son esprit. Sa mère rigola en tendant le tout dans l’ordre énonçait. Sirop d’érable, Crème de marron, citron-sucre et confiture. Mag ne comprenait pas du tout pourquoi son fils attendait pour manger. Pour le moment, elle n’en fait pas cas alors qu’elle sourit à son fils pour lui poser une main sur la sienne.

- Ne t’en fais pas mon chéri, tu as le temps pour t’habituer. Nous ne te demandons rien. Aucune date limite, aucune mission ou devoir, prends ton temps. Et grand-mère se dit « Aana ».
- Être moi ! reprit Hallbora en se montrant d’une cuillier avant qu’elle ne la pose dans le pot de marron. Aana !

Puis, alors qu’elle s’installa à table, elle finit par regarder Jarod, puis la nourriture, puis Jarod. Mag lança un regard à sa mère qui posa une question dans leur langue. La tête penchait, les lèvres légèrement ouverte et les yeux un peu triste alors qu’elle lui demande quelque chose. Hallbora et sa fille étaient pareil, la douceur en plus dans le visage de la plus âgé. Mag avait toujours un peu jalousé sa mère d’être une oméga, de dégagé quelque chose de calme et tranquille. Elle était une aurore boréale dans une nuit, magique et puissante sans avoir à être brute ou puissante. Les omégas étaient de ce genre là. Calme. Plus calme. Plus seul aussi parfois quand personne ne savait les gérer. Ce n’était pas parce qu’un loup avait besoin de solitude qu’il ne méritait pas sa place dans la meute. Hallbora attendit que sa fille traduise avec un regard concerné et tendre vers son petit fils.

- Ta grand-mère, demande si tu n’aimes pas les pancakes et si elle doit te préparer autre chose. Elle rajoute qu’elle aimerait bien que tu lui fasses une liste de toutes les choses que tu aimes pour qu’elle puisse t’en préparer parfois…

Mag se penche vers son fils.

- Ce qui veut dire très très souvent, se faire nourrir par ma mère est la meilleure chose qui peut arriver, rit-elle en faisant semblant de chuchoter alors que sa mère fit un petit bruitage agacé vers sa fille.

Si Hallbora était agacé contre une personne, elle ne lui faisait pas à manger. Elle faisait à manger aux autres. Magdalene trouvait que c’était une bonne histoire pour parler un peu de leur famille à son fils, pour qu’ils comprennent les caractères de tout le monde et s’habitue à eux.

- Quand elle aime, Aana fait à manger. Mais si tu l’as agacé, qu’elle est en colère, alors elle fait à manger aussi, mais pour tous les autres excepté toi. Une fois, alors qu’on réparait un ranch au nord, ton grand-père l’a agacé, au rien de méchant, il a simplement dit qu’une femme était jolie, mais ça, ta grand-mère n’est pas fan. Alors elle a fait des plats tous les jours, sauf à lui… Et personne n’osait lui donner un bout de son repas sans craindre de ne pas en avoir le lendemain. Ton grand-père lui a offert des fleurs pendant une semaine pour qu’elle arrête de lui faire la tête.

Les loups étaient possessifs ... même les omégas.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Gäa
Messages : 684
Date d'inscription : 04/06/2022
Région : Seine Maritime
Crédits : Giada (ava)

Univers fétiche : Crossover, fantasy, city, apocalypse, jeux vidéo etc...
Préférence de jeu : Les deux
POWER RANGERS 2
https://www.letempsdunrp.com/t5159-gaa-eternal-peace-is-probably-overrated#102809 https://www.letempsdunrp.com/t5181-l-agenda-de-gaa https://www.letempsdunrp.com/t5877-mes-idees-du-moment-et-c-est-loin-d-etre-fini#118956 https://www.letempsdunrp.com/t5156-gaa-peace-love-and-rock#102794
Gäa
Ven 3 Nov - 22:17

Jarod Solveig
J'ai 18 ans et je vis à Plano une ville du Texas, Amérique. Dans la vie, je suis Oméga et je m'en sors pas très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fils de l'alpha et je le vis plutôt pas bien, on me cache quelque chose.

“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 6 Tumblr_pm0sfqNoRV1qadpveo6_540
- Jarod n'est pas doué à la chasse, mais c'est un très bon pêcheur
-Son regard d'oméga et d'une couleur argentée
-Il aime la nature, se promener en solitaire
-Jarod a toujours eu peur de son père
J'eu un sourire aux paroles de ma mère, alors comme ça, ma grand mère était bonne cuisinière, et peu importe son humeur du moment, puis elle était boulangère, je l'avais oublier ... Elle avait l'habitude de cuisiner, sans oublier que dans un pays comme celui-là, les loups devaient davantage se nourrir. Le temps que je m'habitue au froid, j'allais aussi devoir prendre des précautions, comme davantage manger ... J'avais un petit estomac, j'étais du genre p manger souvent, mais des petites portions ... Un peu comme un louveteau ... Je me retins de soupirer à cette pensée, je devais me comporter comme un adulte ! puis demandant à ma mère, ainsi qu'à ma grand mère, ce qu'elles allaient manger pour le petit déjeuner, j'eu une légère grimace, lorsque j'entendis "citron sucre". En faite, je ne connaissais pas la crème de marron, donc pourquoi pas ... Je pouvais toujours tester ... Mais alors citron-sucre, non, ça ne me disait rien. Lorsque ma grand mère pris de nouveau la parole, j'eu un grand sourire, sa façon de parler avec son accent, ça avait un côté adorable, de mon côté je voulais toujours améliorer mon accent "Anaana" dis je tout en désignant ma mère "Aana" dis je cette fois-ci en direction de ma grand mère, puis je fini par me designer "meeraq  amaroq" qui voulait dire "jeune loup" si je ne me trompais pas, je ne savais pas non plus si mon accent était bon, mais je tenais à faire des efforts, puis c'était un excellent moyen de communiquer avec ma famille.

Prenant place à table, j'attendis ... Finalement ma grand mère pris parole et ma mère traduisit.  Je rougis de suite "Oh non, j'aime les pancakes, j'attendais juste que ... Vous commenciez, ce n'est pas comme ça ? Enfin ..." , disons que c'était dans mes habitudes, on attends que les plus vieux commencent à manger, c'était une question de respect, je n'étais qu'un oméga, mais aussi un très jeune loup qui n'avait pas encore fait ses preuves. "Je ferais ça, j'aime tout ! sauf l'idée de manger des pancakes citron-sucre" dis je avec un sourire. Oui, je ne mettais toujours pas remis de se mélange, ça devait tout de même être un gros mélange, entre acide et sucre. J'eu un sourire en direction de ma grand mère, qui venait de réprimander ma mère, uniquement avec un bruit. J'aurais aimer grandir dans ce genre d'atmosphère, c'était tellement agréable. Je regardais ma mère et ma grand mère avec amour, avant de renifler le pot de crème de marron, pour me donner une idée, du gout que ça pourrait avoir, mais à la place, j'eu une légère grimace, bon ... Peut-être commencer par quelque chose que je connaissais ... Puis j'eu un rire, lorsque ma mère me raconta l'histoire de mon grand père, privé des petits plats de Aana. "C'est géniale Aana, mais je pense que j'aurais peut-être attendu un supplément en plus des fleurs, comme du chocolat" dis je avec un sourire en coin. Puis mon estomac gronda et cette fois-ci, je fus complètement gêné, je me calais dans le fond de la chaise, baissant la tête. 


 
I’m a lowlife
I tried to outrun my addiction But all I found was a new one I’m a lowlife tryna get my head right Stuck inside a dream Kicking ketamine I’m a lowlife tryna get my head right
anaphore
Clionestra
Messages : 3958
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Jeu 16 Nov - 18:34

Magdalene
Solveig

J'ai 34 ans et je vis à Maniitsoq , Groenland. Dans la vie, je suis fille de l'alpha et je m'en sors bien. Je travaille aussi en tant que Musher. Sinon, grâce à ma malchance, on m'a volé mon fils et je compte bien le récupérer et l'aimer.

“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 6 Gq77
→ Fille de l'alpha.
→ Possède plus d'une centaine de chien avec sa famille
→ Travaille souvent pour faire des visites guidés
→ Adore les fraises
→ Déteste la langue anglaise, mais l'utilisera par amour.
Meute à demeure:
Les deux sourirent à son essai pour parler. Ce n’était pas encore parfait, mais personne ne pouvait demander à un homme de débarquer dans un pays à la langue oubliée sans avoir des difficultés. En tout cas, les deux blondes trouvaient le petit accent de Jarod trop mignon, et la manière dont elles plissèrent le nez avec un sourire incurvant leur bouche l’attester. Elles le trouvaient adorable. Même quand il avait grimacé sur le citron-sucre. Pauvre papa, se dit Mag. Il était toujours le seul à aimer cette infamie. Tant pis pour lui. La question qui se posa ensuite fit lever un sourcil à Mag avant qu’elle ne comprenne et ne perde de sa couleur. Elle allait partir en Amérique dans la seconde et faire une corde de pendu avec les trippes de Gordon. Sa mère comprit qu’il se passait quelque chose et lui jetait quelque chose sur le visage alors que Mag traduit la réponse, en rajoutant ce que ça signifie à sa mère. La grand-mère sourit doucement alors qu’elle mit sa main sur celle de Jarod, laissant sa fille ravaler sa rage.

- Tu … Commencer quand veux. Toi. Ici. Famille. Nous. Toi. Moi. Elle. Donc si veux. Peut.

Hallbora fit une moue désolée pour son mauvais anglais. Elle avait la technique de dire le moins de phrases complète. Au diable l’auxiliaire sujet verbe, là elle disait le mot, le verbe et espérer que ça passe. C’était déjà pas mal. Hallbora sourit à l’énonciation de son refus du citron-sucre qu’elle comprit et poussa les horreurs sur le côté.

- Personne aimer. Sauf Grand-père.

Le reste, passa dans la discussion et le gargouillement du ventre de Jarod eut raison de la colère de Mag. Sa colère disparu pour de l’inquiétude qui voila son visage. Il serait prêt à se faire mal au ventre à la place de manger avant elle. Ou avant qu’elles ne l’autorisent ? Elle fronça les sourcils et sans comprendre, des larmes coulèrent sur ses joues. Sa mère sursauta. Elle n’avait jamais vue sa fille pleurer qu’une fois, quand elle lui avait raconté les sévices qu’on lui avait fait là-bas, de l’autre côté du monde quand elle était seule et tétanisé. Depuis, elle ne pleurait plus. Remplaçant toute la tristesse qu’elle ressentait par une colère brute qui lui collait à la peau comme du pétrole sur les plumes de goéland. Sans attendre, elle attrapa Jarod et le coinça dans ses bras. Oui. Elle sait qu’il ferait mieux de manger, mais elle n’avait pas envie de se couvrir de ridicule. Elle l’attrapa pour le prendre dans ses bras, et se cacher donc par la même occasion, alors que Hallbora fit le tour de l’îlot pour se coincer dans le câlin. Elle se recule après avoir réussi à reprendre son calme.

- Jarod, dit-elle en le regardant droit dans les yeux, oublie absolument tout ce que l’autre ierhgioehg* t’a appris sur un repas en famille. Si tu as faim, tu manges. Tu as faim à trois heures du matin, tu as le droit de te lever et d’aller prendre quelque chose dans le frigo. Tu as froid ? Tu as le droit d’aller voler une couette. Oh, bien sûr il y a des règles, mais rien qui ne soit de la soumission et de la stupidité. Tu es mon fils et … et …

Elle sentait à nouveau les larmes revenir. Elle n’était pas forte. Elle tenait sur les nerfs. Et elle ne pourrait jamais être totalement sauvée de ce qu’il s’était passé. Quand elle voit un homme, elle se recule, même si c’était des personnes en qui elle avait confiance. Parce qu’elle n’y pensait pas. Première réaction était de vouloir les distancer. Parce qu’elle avait peur d’eux. De leur capacité à se faire une bande. A prendre et à faire souffrir. Mais Jarod était différent. Jarod était son fils. Et il avait une place particulière pas seulement dans son cœur mais dans l’univers, pour elle.

- Tu n’as pas à nous attendre pour manger. Surtout qu’avec ta grand-mère, on parle énormément. D’accord ?

Elle chasse définitivement les larmes et regarde ailleurs. Elle allait avoir besoin de faire du sport. La seule manière de chasser colère et tristesse c’était de mettre à rude épreuve ses muscles. Rien de très classe en soi. C’était même un peu barbare et elle s’en fou.

- C’est chez toi, ici, souffla-t-elle.

*ceci est une insulte en groenlandais que je n’ai pas trouvé mais qu’elle dit.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Gäa
Messages : 684
Date d'inscription : 04/06/2022
Région : Seine Maritime
Crédits : Giada (ava)

Univers fétiche : Crossover, fantasy, city, apocalypse, jeux vidéo etc...
Préférence de jeu : Les deux
POWER RANGERS 2
https://www.letempsdunrp.com/t5159-gaa-eternal-peace-is-probably-overrated#102809 https://www.letempsdunrp.com/t5181-l-agenda-de-gaa https://www.letempsdunrp.com/t5877-mes-idees-du-moment-et-c-est-loin-d-etre-fini#118956 https://www.letempsdunrp.com/t5156-gaa-peace-love-and-rock#102794
Gäa
Sam 18 Nov - 18:08

Jarod Solveig
J'ai 18 ans et je vis à Plano une ville du Texas, Amérique. Dans la vie, je suis Oméga et je m'en sors pas très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fils de l'alpha et je le vis plutôt pas bien, on me cache quelque chose.

“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 6 Tumblr_pm0sfqNoRV1qadpveo6_540
- Jarod n'est pas doué à la chasse, mais c'est un très bon pêcheur
-Son regard d'oméga et d'une couleur argentée
-Il aime la nature, se promener en solitaire
-Jarod a toujours eu peur de son père
Quelque part, j'avais toujours été très curieux, alors apprendre une langue, n'était pas quelque chose qui pourrait me déranger. J'étais même assez à l'aise, à l'idée d'apprendre auprès de ma mère et ma grand mère, après tout, c'était ma langue maternelle, et je ne pouvais que en être fier. Rien que de penser à ma mère, ma grand mère, la meute, une famille, j'avais un sourire, c'était si bon de se dire qu'on était pas seul, qu'il n'y avait pas à avoir peur, j'étais en sécurité, c'était quelque chose de fort, je le ressentais dans mon environnement, la paix et l'amour. Puis tout en attendant que les adultes débutent le petit déjeuner, je rassurais ma grand mère concernant les pancakes, c'est la que je ressenti quelque chose de fort. C'était un sentiment de colère ainsi que de tristesse, mais ça ne venait pas de moi. Voyant ma mère et ma grand mère parler ensemble, en voyant l'état de ma mère, je ne savais plus comment réagir ... Mince ... Ainsi, je regardais ma mère et ma grand mère, ne sachant pas quoi faire, ni même quoi dire, c'est le sourire de ma grand mère, ainsi que son élan de douceur qui me rassura. Je souris à son accent et pour la première, je pouvais senti un lien entre deux loups omégas, je n'avais jamais ressenti autant de calme et de paix. Tout en souriant aux paroles de ma grand mère, je pouvais tout même ressentir la colère de ma mère, ainsi que son chagrin, et je ne voulais pas qu'elle souffre ainsi ... N'étant pas encore à l'aise socialement, même si c'était ma famille, je ne pouvais laisser ma mère ainsi, mais que faire ? Je regardais ma grand mère à la recherche d'une aide, après tout, elle était oméga, elle devait en savoir plus que moi, enfin je crois ... Disons que grandir parmi des loups alpha et bêta, n'avait pas aider concernant mon éducation. Ce qui fit sans doute déborder le vase, c'est mon grondement de ventre, ou je pouvais me sentir rougir jusqu'à la racine des cheveux. Voyant ma mère pleurer, je ressenti le besoin de la réconforter, je ne pouvais vraiment pas la laisser ainsi, mais se fut elle qui vint à moi, ça fini en câlin collectif très rapidement, et malgré tout ce sentiment d'amour, rien que de voir ma mère ainsi, je savais qu'un jour, alpha aller le payer ! il m'avait privé de ma mère, de ma famille, il avait privé ma mère de son louveteau. Je n'étais pas du genre colérique, encore moins bagarreur, mais toucher ma mère, que quelqu'un arrive à faire la faire pleurer, serait pour moi, une occasion de faire souffrir cette personne. J'hochais la tête aux paroles de ma mère, rien que de voir ses larmes, j'allais sans doute pleurer avec elle, mais je me retins, voulant plutôt lui offrir un sourire. "ça va aller maman ... Je vais oublier ce qu'il m'a appris et je ... Et je n'attendrais plus, pour manger des pancakes avec du sucre, même goûter de la crème de marron, mais compte pas sur moi pour le citron sucre" dis je tout en terminant avec un petit rire, plissant le nez, rien qu'en pensant à l'idée du gout que ça devait avoir. Offrant une dernière étreinte à ma mère, ainsi qu'à ma grand mère (pour le moment du moins), je me remettais à table, prenant l'un des nombreux sirops sur la table, en particulier cette bouteille de sirop couleur caramel, mon odorat me disait sucre et caramel, du moins ça y devait vraiment y ressembler, et sans doute avoir le gout. Je voulais montrer que j'apprenais vite, et oui j'avais faim, alors j'allais manger de ce pas, je me sentais légèrement observer, mais peu importe, j'avais déjà eu pas mal d'émotions en cette matinée, et ça ne serait sans doute pas fini. Goutant un pancakes, avec du sirop couleur caramel, je me dis que mon odorat ne m'avait pas trompé. "Hum ... Mais ... C'est quoi ? On dirait du caramel mais en meilleur" , je tentais de prononcer le nom sur la bouteille "Ruusaa ..." , je penchais doucement la tête sur le côte, me concentrant du côté des ingrédients, hum il y avait de la sève, voila que je venais de partir dans mon monde, en rien pouvait me rendre curieux, c'était tout moi. On disait toujours que j'avais autant d'énergie qu'un louveteau, c'était sans doute parce que j'avais à peine 18 ans, surtout que en grandissant avec alpha, il était préférable d'être un louveteau calme, donc j'avais de l'énergie à revendre, même si parfois, c'était davantage du côté des pensées que je m'évadais. 


 
I’m a lowlife
I tried to outrun my addiction But all I found was a new one I’m a lowlife tryna get my head right Stuck inside a dream Kicking ketamine I’m a lowlife tryna get my head right
anaphore
Clionestra
Messages : 3958
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mer 22 Nov - 15:10

Magdalene
Solveig

J'ai 34 ans et je vis à Maniitsoq , Groenland. Dans la vie, je suis fille de l'alpha et je m'en sors bien. Je travaille aussi en tant que Musher. Sinon, grâce à ma malchance, on m'a volé mon fils et je compte bien le récupérer et l'aimer.

“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 6 Gq77
→ Fille de l'alpha.
→ Possède plus d'une centaine de chien avec sa famille
→ Travaille souvent pour faire des visites guidés
→ Adore les fraises
→ Déteste la langue anglaise, mais l'utilisera par amour.
Meute à demeure:
Elle était fébrile dans les bras de son fils, avec le soutien de sa mère. Et elle sait que si des larmes dévalent ses joues, c’est bien à cause de leur présence à eux deux. La même situation avec son père aurait eu une autre terminaison. Si elle avait été en présence de son père, sa colère aurait augmenté celle de l’alpha, augmentant par la même encore un peu la sienne qui était pourtant à son paroxysme. Si elle n’arrivait pas à retenir sa colère, surtout devant des loups lambda qui ne pouvaient pas être aussi contrôlable, alors ça allait finir en bagarre. Elle le sait. Elle a conscience que si la tristesse prenait le pas sur la colère dans ce moment de douceur, c’était parce qu’ils étaient là. Ils. Et Lui. Surtout lui. Son fils était là. Présent, remuant, respirant contre lui. Et pourtant elle n’arrivait pas à s’empêcher de voir le moment où elle l’avait perdu. Enchainé dans une cave qu’on avait rapidement emménagé pour elle, elle avait crié pour expulser le petit corps. Elle avait souffert le martyr alors qu’elle avait l’impression qu’on l’étirait pour en arracher sa peau. D’ailleurs, elle avait arraché sa peau. Plus exactement, il y avait eu une déchirure, rapidement résorbé par la puissance des loups … mais souffrante tout de même. On lui avait pris son bébé. Elle n’avait pu en entendre qu’un cri lointain et qu’une main sale du liquide duquel on venait de le sortir. C’était le second de Gordon, celui qui l’avait à peine protégé, qui était venu finir de la soigner. On était tellement passé sur elle qu’elle n’avait rien trouvé à redire quand il avait enfoncé ses mains en elle pour en sortir le placenta. Qu’aurait-elle pu dire ? Elle avait eu l’impression de mourir et son cœur était mort, ce jour là. Gordon avait dû comprendre qu’elle était prête à mettre fin à sa vie, ce qui aurait créé une guerre bien trop sanglante et non préparé avec le Groenland, et l’avait laissé sortir. Elle avait passé une semaine avant de réussir à rentrer chez elle, sans avoir pu essuyer son corps du reste de son accouchement difficile. On lui avait pris tout ce qu’elle voulait. On lui avait pris la seule lumière dans les semaines et mois de tortures sexuelles et physiques qu’on lui avait fait subir. Et pourquoi ? Pour le faire souffrir aussi ? Pour rentre son enfant triste et miséreux ? Elle le déteste. Elle le déteste. Elle le déteste. Et elle n’arrivait qu’avec un effort sur humain à enfermé la colère à l’intérieur d’elle. Cependant, son téléphone vibrant sur la table était éloquent. Même son père avait ressenti la douleur de sa fille et voulait savoir ce qu’il se passait. Elle le laisse et envoie simplement un message à son père « Tout va bien ». Ce qui était un honteux mensonge mais on pouvait lui pardonner pour cette fois. Elle sourit encore à son fils effaçant, en enfouissant, ses sentiments à l’intérieur d’elle.

- C’est du sirop d’érable, expliqua-t-elle, les arbres que nous avons traversé font une sève qui, une fois, mélangé à du sucre donne ce goût.
- Être nous, dit la mère en montrant le nom en petit avec le petit C, il était écrit SolFood.

C’était une des entreprises de la famille Solveig. Ils étaient plus important ici. A l’échelle de leur île, la famille Solveig était clairement les maîtres du monde. Cependant, pas de risque de rébellion avec eux. Même Odin, qui était parfois un casse bonbon était le genre de personne respecté et loyale envers les personnes qu’il doit protéger. C’était aussi pour ça qu’il ne se remettait pas de ce qu’il avait fait, sans le vouloir et par stupidité, à sa sœur. Les loups pouvaient sentir les émotions des autres. Magdalene, par désir de protéger sa famille, avait fait en sorte de couper ce lien avec sa famille, de l’élimer jusqu’à ce qu’il ne soit qu’un cheveu entre eux. Quand elle était au Texas, sa famille ne savait que qu’elle était encore vivante. Et puis elle était revenue. Et l’horreur de la vérité les avait tous dévasté. Si elle avait voulu mentir au début, elle n’avait que seize ans, elle avait rapidement compris que son corps et ses marques parlaient pour elle.

- En plus de la liste des choses que tu veux faire, que tu veux manger et que tu veux tout simplement, il faudra que je me fasse une liste de toutes les choses que tu ne connais pas, fit-elle avec un petit sourire bien que la colère courait toujours sous sa peau comme une bête en cage, je vais t’apprendre tout ce que je sais.


Alors qu’elle les avait oublié, eux aussi avait sentit la colère de leur maîtresse, un loup approcha. Il avait dans sa gueule un animal encore en vie mais terrorisé. Magdalane rit. S’il y avait bien un loup dans sa meute capable de lui offrir des animaux pour lui éviter une colère, c’était bien le vieux Picsou. Il déposa l’écureuil encore en vie mais traumatisé à vie sur ses jambes et attendit une caresse qui vient.

- Merci mon gros loulou.

Picsou était le plus calme des loups. Il avait vue tellement de choses, et traverser tellement plus avec Mag, qu’il comprenait comment gérer une situation. En réalité, si Picsou devait être un loup garou, il serait certainement un oméga, arrivant à gérer les plus jeunes loups sans la force de la dominance qui pourrait pourtant avoir le droit. Il considère Mag comme son alpha, et ça lui suffit. Mais il la considère aussi comme sa fille, ou sa mère, dépendant du moment. Mag finit par caresser doucement l’écureuil pour essayer de le calmer alors que son petit cœur battait à mille à l’heure. Elle remercia encore le loup, qui avait fait cela pour lui donner de la nourriture et la détournait de sa colère …. Mais le pauvre petit écureuil était tétanisé et tremblait sur ses jambes. Elle attrapa une amande dans un pot et lui tendit alors que l’animal ne pouvait plus bouger.

- Je crois qu’on est bon pour l’amener voir le vétérinaire ce petit cœur, souffla Hallbora en riant alors que Mag traduit presque automatiquement pour son fils.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Contenu sponsorisé
“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa
Page 6 sur 9
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Sujets similaires
-
» Au coeur de l'hiver, là où la neige ne fond jamais. [Paddy]
» Mince, il neige ! [PV Paddy] +18
» JE VOUDRAIS UN BONHOMME DE NEIGE ♦ L0lita
» [Bordeciel] Sur la neige, le sang des ennemis gèle de la même façon.
» “Le temps c'est comme un flocon de neige, pendant qu'on se demande ce que l'on va faire avec, il fond.”

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: