Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Funambule feat Manhattan Redlish
“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 4 EmptyAujourd'hui à 13:59 par Manhattan Redlish

» Lire entre tes lignes
“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 4 EmptyAujourd'hui à 9:09 par Dinamite

» Délit de fuite [Ft Lo] (TW+18)
“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 4 EmptyAujourd'hui à 5:34 par Lobscure

» The Hour of Joy [ Ft. Pyramid Rouge]
“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 4 EmptyAujourd'hui à 4:30 par Lobscure

» Death upon us [ Ft. Pyramid Rouge]
“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 4 EmptyAujourd'hui à 0:26 par Lobscure

» TOPS-SITES ¬ votez pour ltdr
“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 4 EmptyHier à 23:55 par Gäa

» « Connais ton adversaire, connais-toi, et tu ne mettras pas ta victoire en danger. »
“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 4 EmptyHier à 19:36 par Stormy Dream

» Mes personnalités (en cours)
“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 4 EmptyHier à 19:29 par Lexis

» Carnets d'écriture de Lexis&Co.
“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 4 EmptyHier à 19:06 par Lexis

Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : coffrets dresseur d’élite EV05 Forces Temporelles
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa

Gäa
Messages : 510
Date d'inscription : 04/06/2022
Région : Seine Maritime
Crédits : Giada (ava)

Univers fétiche : Crossover, fantasy, city, apocalypse, jeux vidéo etc...
Préférence de jeu : Les deux
Power Rangers
https://www.letempsdunrp.com/t5159-gaa-eternal-peace-is-probably-overrated#102809 https://www.letempsdunrp.com/t5181-l-agenda-de-gaa https://www.letempsdunrp.com/t5877-mes-idees-du-moment-et-c-est-loin-d-etre-fini#118956 https://www.letempsdunrp.com/t5156-gaa-peace-love-and-rock#102794
Gäa
Sam 22 Juil - 23:35

Jarod Solveig
J'ai 18 ans et je vis à Plano une ville du Texas, Amérique. Dans la vie, je suis Oméga et je m'en sors pas très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fils de l'alpha et je le vis plutôt pas bien, on me cache quelque chose.

“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 4 Tumblr_pm0sfqNoRV1qadpveo6_540
- Jarod n'est pas doué à la chasse, mais c'est un très bon pêcheur
-Son regard d'oméga et d'une couleur argentée
-Il aime la nature, se promener en solitaire
-Jarod a toujours eu peur de son père
Malgré mes nombreuses angoisses, ma mère reste optimiste concernant mon apprentissage. Si de mon côté, j'ai peur de décevoir la meute, ma mère est sur du contraire. Je fini par inspirer, l'odeur des sapins me chatouillent doucement le nez, ce qui arrive à me faire sourire, je dois me détendre, cesser de porter ce poids sur mes épaules, puis relâcher. Tout en continuant mes exercices de respiration, humant l'air de la montagne, je rejoins ma mère, qui me propose d'avoir un chien. Oui, sur le moment j'avais encore paniqué, je devais vraiment reprendre confiance en moi, alors je me rapprochais de ma mère, prêt à découvrir sa meute de chien. Ma mère était une experte en chien abandonné, 23 chiens dans cette demeure, bien elle en aurait 24 à présent ... Oui je venais me compter dedans, enfin peu importe, mais je me voyais un peu comme un louveteau sans repère, un louveteau qui était dans un nouvel apprentissage, alors la compagnie de cette meute, que se soit les chiens ou ma famille, n'allait surement pas me faire de mal. Aux paroles de ma mère, je lui prends sa main, serrant tendrement celle-ci, lui montrant que ses mots me faisait beaucoup de bien, puis tout en hochant la tête, je pris une nouvelle inspiration "Merci, j'ai de la chance que tu sois ma mère ... Enfin maintenant j'ai hâte de découvrir cette meute" dis je avec un petit sourire.

Ma mère venait de hurler un ordre (vue le ton qu'elle avait employée, oui je pouvais dire que c'était un ordre) dans sa langue natal, pour moi se serait aussi un autre challenge, parler la même langue que ma mère ... Oh oui ! je voulais apprendre le groenlandais ! en faite, je voulais tout faire comme ma mère, comparé à Alpha, ma mère était l'exemple que je voulais répéter, il y avait un lien tellement fort, que je ne pouvais même pas le décrire, en tout cas, j'étais très admiratif quand je regardais la chef de meute (ma mère) devant les chiens, ceux-ci lui ayant obéit et surtout, lui créant une allée d'honneur. J'eu un léger rire à la découverte des chiens, surtout Beethoven qui avait la truffe baladeuse. Regardant tout les chiens, je pouvais aussi écouter ma mère les nommer, je doutais de pouvoir tout retenir, enfin j'allais surement confondre des prénoms, sauf peut-être pour Beethoven et Or, car c'était des races de chiens avec des races précises. Quoi que ... Minnie et Mickey, je pourrais surement retenir aussi, c'était deux magnifiques chiens. Après cette première présentation, ce fut au tour de la meute de loup. La bande à Piscou, oh oui ça me disait quelque chose, un dessin animé ... Enfin je n'avais pas à regarder la télévision, bref, je reniflais les loups et vice versa, chacun se découvrant. Ma mère me présente quatre autres loups, je peux sentir qu'il manque quelque chose chez eux ... Je déglutis aux paroles de ma mère "Oui je sent ... Tu es devenu leur mère ... Mais ... Il y a un vide", c'était étrange à expliquer, mais oui, il manqué quelque chose, une sorte de plaie, de blessure. Ensuite je fus présenté aux huskys, je ne pouvais m'empêcher de sourire, alors que je découvrais les chiens, je pouvais déjà avoir un premier avis concernant les caractères, c'était des chiens habitués à l'homme, il y avait de la confiance. Enfin, je fus présenté au reste des huskys. "Ils ont vraiment tous leurs caractères ! ça va être assez compliqué de retenir tout les prénoms sur le moment, par contre Klaus agit assez étrangement, il a le regard vague" , je n'étais pas un expert en chien, mais il est vrai que sur le moment, ça parait étrange. Concernant les quatre loups, ceux dont la mère avait été tué, je savais d'où pouvait bien provenir ce vide, mais Klaus avait autre chose ... Je finirais peut-être par le découvrir plus tard. "Tu t'es inspirée des dessins animés pour les prénoms ? Et sinon tu m'a dis que j'aurais le droit à un chien ... C'est à lui de me choisir ? Et je vais travailler avec toi ?" , je regardais autour de moi, puis j'eu un frisson, ah oui, le temps de s'habituer au climat, ça viendrait. "Je voudrais aussi parler comme toi ! tu sais parler groenlandais, promis j'apprend vite !" dis je tout en remontant bien le col de mon manteau, mes yeux se perdant parmi les montagnes.


❝ Hold my hand ❞ Hold my hand, everything will be okay I heard from the heavens that clouds have been grey Pull me close, wrap me in your aching arms I see that you're hurtin', why'd you take so long To tell me you need me? I see that you're bleedin' You don't need to show me again But if you decide to, I'll ride in this life with you I won't let go 'til the end
Clionestra
Messages : 3751
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Lun 24 Juil - 0:28

Magdalene
Solveig

J'ai 34 ans et je vis à Maniitsoq , Groenland. Dans la vie, je suis fille de l'alpha et je m'en sors bien. Je travaille aussi en tant que Musher. Sinon, grâce à ma malchance, on m'a volé mon fils et je compte bien le récupérer et l'aimer.

“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 4 Gq77
→ Fille de l'alpha.
→ Possède plus d'une centaine de chien avec sa famille
→ Travaille souvent pour faire des visites guidés
→ Adore les fraises
→ Déteste la langue anglaise, mais l'utilisera par amour.
Meute à demeure:
Est-ce qu’il avait véritablement de la chance ? De son avis d’experte en elle-même, il n’avait pas de chance. C’était l’inverse. Elle avait été incapable de le protégé durant le début de sa vie, et elle était encore pleine de contradiction et de paradoxe. Elle voulait aller le chercher, mais l’Amérique la tétanise. Elle parle l’anglais, pour lui, mais exècre cette langue comme aucune avant elle. Personne ne pourrait comprendre pourquoi elle déteste l’anglais, mais sa haine était farouche. Il était d’ailleurs drôle de voir qu’elle détestait tant la langue qu’elle n’utilisait, chez elle, absolument aucun objet dont la pub se faire en anglais. Non. Jamais. Si l’anglais était là, alors elle tournait les yeux. Alors elle ne sait pas si elle peut dire qu’il avait de la chance… mais elle allait faire de son mieux. On va dire que c’était déjà mieux que le pire qui aurait pu arriver. Qu’elle avait pensé faire. Comme se laisser mourir de honte et de haine pour le monde entier. Voilà pourquoi Odin était si en colère contre elle, maintenant qu’elle était allée chercher son fils. Parce que c’était lui qui avait été la cause de cette situation, et qui en avait vu les conséquences. Elle sourit.

- On comble le vide par la famille. Ils sont jeune mais à terme, ils n’auront plus de vide, parce qu’ils auront le reste.

Parce que … Si Jarod avait senti le vide de sa mère, c’était aussi parce qu’elle n’était pas là. Mais il ne sentait pas le vide de son père pareil, n’est-ce pas ? Parce qu’il sait que son père est mauvais. Tout comme les loups comprendront qu’ils ne pourront pas remplir ce vide par ce qu’il allait de source normalement. Il le comblerait autrement. Comme son fils aurait dû apprendre à le faire, si les autres louves auraient été assez bonnes. Elle n’aime décidément rien qui ne soit américain. Son fils étant comme elle groenlandais, elle ne se mouillait pas trop.

- Et en effet, tu as le temps. Ils sont nombreux. Et encore, tu n’as que la meute du chalet, il y en a beaucoup plus dans la famille. Pour Klaus …. C’est étrange, en effet. Parfois j’ai l’impression qu’il voit les fantômes.

Elle dit le mot « fantôme » en groenlandais, puis en anglais. Petit à petit, elle rajoute des mots de sa langue natale pour que le petit puisse accepter plus facilement sa langue, et l’apprendre avec douceur.

- J’ai choisi des dessins animés, ou des séries. C’est au chien de te choisir, mais aussi à toi. Selon ce que tu veux, pense pouvoir gérer, chaque race à leur particularité, leur préférence. Par exemple, on va éviter les caniches, bien qu’un chien comme un autre, ils sont les gens jaloux et possessif, et c’est un peu dire d’être possessif avec autant de chien, tu ne trouves pas ? Alors nous irons voir plusieurs éleveurs, voir si tu as une envie ou une préférence.

Même s’il demande une autre race, qu’elle ne possède pas encore, ça ne la dérange pas. Apprendre à gérer plein de chien, c’est le mieux.

- Pour le moment, oui, tu travailleras avec moi. Nous verrons ensuite selon ce que tu as envie de faire. Ton grand-père fait parfois des randonnées pour des touristes. Cela peut être un début, ou travailler dans la boulangerie avec ta mère, ou bien … il y a vraiment beaucoup de possibilité, mais nous verrons en temps voulu. Pour le reste, j’ai …

Elle se baisse, cherche sous un des canapés, là où se trouve une petite bibliothèque de livres pratiques pour lui prendre un dictionnaire groenlandais / anglais, et vice versa. C’était ce dictionnaire avec lequel elle avait appris à parler anglais. Elle aurait dû le brûler depuis le temps, mais non… Parce qu’elle se doutait que ça lui servirait un jour ? Qui pourrait le dire, elle lui tend.

- Commençons par mettre de plus en plus de mot dans tes phrases, pour que tu puisses t’habituer aux vocabulaires, le reste viendra au fur et à mesure. La plupart des gens parle un peu anglais, donc ils pourront te comprendre. Je vais te montrer ta chambre.

Elle lui fit un signe de la tête pour monter des escaliers et lui montrer une chambre, à l'image du chalet, il y avait de grandes baies vitrés pour montrer l'extérieur, et Mickey, sur le lit, qui penche la tête comme si on le dérange. Elle le fait descendre d'un ordre.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Gäa
Messages : 510
Date d'inscription : 04/06/2022
Région : Seine Maritime
Crédits : Giada (ava)

Univers fétiche : Crossover, fantasy, city, apocalypse, jeux vidéo etc...
Préférence de jeu : Les deux
Power Rangers
https://www.letempsdunrp.com/t5159-gaa-eternal-peace-is-probably-overrated#102809 https://www.letempsdunrp.com/t5181-l-agenda-de-gaa https://www.letempsdunrp.com/t5877-mes-idees-du-moment-et-c-est-loin-d-etre-fini#118956 https://www.letempsdunrp.com/t5156-gaa-peace-love-and-rock#102794
Gäa
Lun 7 Aoû - 22:48

Jarod Solveig
J'ai 18 ans et je vis à Plano une ville du Texas, Amérique. Dans la vie, je suis Oméga et je m'en sors pas très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fils de l'alpha et je le vis plutôt pas bien, on me cache quelque chose.

“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 4 Tumblr_pm0sfqNoRV1qadpveo6_540
- Jarod n'est pas doué à la chasse, mais c'est un très bon pêcheur
-Son regard d'oméga et d'une couleur argentée
-Il aime la nature, se promener en solitaire
-Jarod a toujours eu peur de son père
Oui, combler le vide par la famille, et si ce n'était pas la famille, c'était les proches, si il n'y avait personne, bien c'était la que tout dépendait du caractère. Ici il y avait une fratrie de loup, déjà il n'y avait pas qu'un seul petit, mais plusieurs, de plus, il y avait des autres loups, des chiens, puis il y avait aussi ma mère, en aucun cas, ils n'allaient manquer de quelque chose, il pourrait retrouver davantage de stabilité. Puis tout en repensant au vide que j'avais ressenti, disons que j'avais fait en sorte de noyer celui-ci, en allant me promener en pleine nature, en lisant, en étant présent, pour aider les louves, avec les louveteaux ... Puis quelque part, j'avais senti ce lien, un lien si fort, qui ne faisait que se renforcer de jours en jours, et ça avait été ma mère. En quittant la meute du Texas, enfin plus exactement celle de mon père, je n'avais ressenti aucun vide, c'était même le contraire, j'avais eu ce sentiment d'être libre ! et voila que j'étais dans un tout nouveau pays, découvrant l'endroit ou j'allais vivre, ainsi que la meute de chiens, dont ma mère avait la garde, car la charge serait un mot trop brusque, pour désigner la meute.

J'étais curieux, j'avais soif de savoir et d'apprentissage, de plus, je voulais apprendre vite, bien trop vite même ... Une louve m'avait dit, "Jarod, avant de courir, il faut savoir marcher" , c'était un doux souvenir, avant que le regard de cette louve ne s'assombrisse, alors qu'elle avait croiser celui de Alpha, les louves avaient peurs de lui ... J'avais ressenti cette peur, et quelque part, j'avais honte d'être son fils. Puis tout en regardant Klaus, disons que je me montrais assez curieux, mais il ne semblait pas en mauvais état "Du moment qu'il est en bonne santé" dis je avant de regarder ma mère. Puis j'hochais la tête aux paroles de ma mère avec sourire "Tu sais ... J'aimerais surtout adopter un chien, lui donner une seconde chance, lui prouver que l'homme n'est pas si mauvais". Tout en me perdant dans mes pensées, regardant encore les loups, ainsi que les chiens, je pouvais dire que je me sentais bien, c'était comme une protection supplémentaire qu'on venait m'apporter, mais ça ne voulait pas dire, qu'en aucun cas, je ne pouvais pas les protéger, bien au contraire. "Des randonnées pour des touristes ? Vraiment ! mais se serait super ! pas que je ne veux pas travailler avec toi ... Juste que j'ai du mal à m'imaginer dans une boulangerie" dis-je tout penaud. J'étais du grand air, j'avais besoin de bouger, de me dégourdir les pattes.

Puis  tout en suivant ma mère dans le chalet, je continue de contempler celui-ci, mes yeux allant se perdre un peu partout ... Ouahou ! je n'avais jamais vue un abris aussi immense ! je n'avais jamais connu ça dans la meute du Texas ... En faite, je me sentais comme privilégier d'être ici, j'avais même assez de place pour écarter les bras, et tourner sur moi même, si j'en avais l'envie. Ma mère attira mon attention avec un dictionnaire "Oh ! merci" dis je en commençant à le feuilleter, puis je suivi celle-ci, ne m'attendant vraiment pas à ce que j'allais voir. J'étais tout simplement hébété ... J'ouvrais la bouche, sans qu'aucun son ne sorte ... C'était ma chambre ? Non c'était un palace ! "Ma chambre ?" dis je en regardant ma mère peut être sur, avant de faire le tour. Ah oui, comparé à la petite pièce sombre au Texas, avec un matelas au sol, je devais admettre que c'était très différent, et j'avais aussi du mal à réaliser. Je n'osais même pas toucher le lit, par contre, je pouvais me perdre, rien qu'en contemplant le paysage ... La vue était incroyable, et je savais d'avance, que je risqué de passer des heures, devant ces grandes baies vitrés. Mickey vint vers moi, et je m'assis, tout en caressant celui-ci, puis j'eu comme un déclic, redressant la tête, c'est bon, ma mère était toujours la, alors je me permis de regarder à nouveau le paysage. "Aluu ... Taggit Jarod ... Tu en pense quoi anaana ?


(enchanté - prénom)


❝ Hold my hand ❞ Hold my hand, everything will be okay I heard from the heavens that clouds have been grey Pull me close, wrap me in your aching arms I see that you're hurtin', why'd you take so long To tell me you need me? I see that you're bleedin' You don't need to show me again But if you decide to, I'll ride in this life with you I won't let go 'til the end
Clionestra
Messages : 3751
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Lun 14 Aoû - 15:10

Magdalene
Solveig

J'ai 34 ans et je vis à Maniitsoq , Groenland. Dans la vie, je suis fille de l'alpha et je m'en sors bien. Je travaille aussi en tant que Musher. Sinon, grâce à ma malchance, on m'a volé mon fils et je compte bien le récupérer et l'aimer.

“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 4 Gq77
→ Fille de l'alpha.
→ Possède plus d'une centaine de chien avec sa famille
→ Travaille souvent pour faire des visites guidés
→ Adore les fraises
→ Déteste la langue anglaise, mais l'utilisera par amour.
Meute à demeure:
- Oh, ils le sont tous, en santé. Mickey est le plus vieux de tous, malheureusement, suivit de Minnie. Ils ont presque 16 ans tous les deux, mais ils sont des ours.

Les ours avaient une espérance de vie entre 20 et 30 ans, les patous avaient normalement une moyenne de 12 ans. Pour le moment, Mickey et Minnie étaient donc bien plus âgé que la moyenne de la race … Et Magdalene avait décidé qu’ils étaient des ours pour ne jamais mourir. Ou des tortues, ça serait encore mieux. Elle avait eu les deux chiens plus ou moins en même temps que la perte de son enfant, de lui, et ils avaient été des soutiens pour se reformer. Il y avait eu d’autres chiens, plus vieux, morts entre temps, mais à l’instant T ils étaient les doyens de la meute. Elle les regarde en repensant à toutes les fois où elle était parti, seule, pleuré dans la forêt et qu’ils l’avaient entouré de leur douceur pour la ramener à la maison. Elle frissonne. Elle n’était jamais prête à perdre des animaux, mais eux avaient eu une dimension particulière dans sa vie. Elle ne serait jamais prête à les perdre. Elle approche la main de la tête de son fils et lui fit une caresse toute maternelle.

- On te trouvera ça. Il y a un refuge proche d’ici. Les chiens sont souvent des bâtards malheureusement ou issu de combat illégaux, ou même de la contrebande …

Elle réfléchit un instant. Son fils était doux et incroyablement tranquille … Et il y a un mois, ils avaient dégagés, sans la moindre âme pour les humains, des braconniers qui voulaient tuer des animaux pour en faire des trophées. Ils avaient trois chiens, dont un rottweiler, qui n’avait appris qu’à chasser et à être battu. Elle comptait prendre le rottweiller pour elle, le rajoutant à la meute … Peut-être qu’un autre pourrait faire parti de l’aventure ?

- Je ne travaille pas dans la boulangerie. Ma mère m’interdit de faire à manger. Apparemment je ferais brûler tout ce que je fais depuis l’âge de deux ans. Même la pate à modeler, expliqua-t-elle non sans une petite fierté.

Elle, elle mange les tomates directement comme ça. Elle était comme un lapin. En revanche, elle savait tuer un animal, le vider, prendre tout de son être et le faire cuire pour ne rien gâcher. La viande ça la connait. Et elle n’avait besoin de rien, ni de personne pour survivre en forêt. Elle finit la visite de la maison sur la chambre et sourit.

- Oui, pour le moment en tout cas. Si tu veux partir, je te trouverais un chalet pas trop loin.

Elle regarde, attendrit son fils avec Mickey. Elle se demande si Mickey le sait, qui est en train de le caresser. Elle en a l’impression. Elle a l’impression que tout le monde le sait, le connait, le comprends. Elle a l’impression que la vérité était là, dans ses prunelles. Elle s’approche et vint à côté de son fils.

- C’est parfait, dit-elle dans sa langue alors qu’elle fait un pouce lever avant de reprendre en anglais, je suis sûr que tu vas réussir à t’y faire ici. Je te laisse prendre place dans ta chambre, je te ferais une liste d’ordre pour les chiens, qu’ils t’écoutent avec les mots qu’ils connaissent. En attendant, prends tes marques et utilise le bloc note pour me dire ce dont tu as besoin, on ira faire les courses. Habits, objets, loisirs.

Elle s’approche avant de réaliser quelque chose et se retourne vers Jarod en fronçant les sourcils.

- Tu as un téléphone ?


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Gäa
Messages : 510
Date d'inscription : 04/06/2022
Région : Seine Maritime
Crédits : Giada (ava)

Univers fétiche : Crossover, fantasy, city, apocalypse, jeux vidéo etc...
Préférence de jeu : Les deux
Power Rangers
https://www.letempsdunrp.com/t5159-gaa-eternal-peace-is-probably-overrated#102809 https://www.letempsdunrp.com/t5181-l-agenda-de-gaa https://www.letempsdunrp.com/t5877-mes-idees-du-moment-et-c-est-loin-d-etre-fini#118956 https://www.letempsdunrp.com/t5156-gaa-peace-love-and-rock#102794
Gäa
Mer 16 Aoû - 13:06

Jarod Solveig
J'ai 18 ans et je vis à Plano une ville du Texas, Amérique. Dans la vie, je suis Oméga et je m'en sors pas très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fils de l'alpha et je le vis plutôt pas bien, on me cache quelque chose.

“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 4 Tumblr_pm0sfqNoRV1qadpveo6_540
- Jarod n'est pas doué à la chasse, mais c'est un très bon pêcheur
-Son regard d'oméga et d'une couleur argentée
-Il aime la nature, se promener en solitaire
-Jarod a toujours eu peur de son père
Je m'y connaissais davantage, concernant le comportement des animaux sauvages. J'étais tellement sorti en forêt, je pouvais encore me rappeler de mes longues promenades, et peu importe le temps, il pouvait faire très chaud, pleuvoir, voir même qu'il y ait une tempête, j'aimais quitter la meute, pour m'isoler. A force on fini par apprendre pas mal de chose, surtout concernant les animaux sauvages, alors oui, il était normal que je m'y connaisse côté loup, mais en ce qui concerné les chiens, mise à part ceux que je voyais en ville, je n'en savais pas plus ... Alpha vivait dans un cercle assez fermé, avec des règles stricts, je devais m'intéresser, à ce que lui me disait de m'intéresser ... Evidemment, il n'était pas toujours la pour surveiller, encore heureux d'ailleurs, sinon je n'osais pas imaginer ce que je serais devenu. alpha ne pouvait pas me retenir en laisse, c'était le cas de le dire, j'avais ce besoin de m'évader, et j'y arrivé tout en apprenant des nouvelles choses ... Des choses que je gardais pour moi, car malheureusement, je n'avais même pas eu confiance, envers ma propre meute. Tout le monde avait peur de alpha, alors quelque part, je ne pouvais pas leur en vouloir. En ce qui concerné les paroles de ma mère, j'avais confiance, les chiens, ainsi que les loups étaient en bonne santé, puis il était normal que chacun ait son caractère, Klaus voyait peut-être des fantômes après tout, pourquoi pas ?

Mickey et Minnie était donc les plus âgés, je n'aimais pas penser à l'après, ça me faisait peur, pendant trop longtemps on m'avait menti sur ma mère, pendant trop longtemps j'y avais penser, alors je choisi d'enregistrer cette information, avant de rapidement penser à autre chose. "Une raison de plus pour adopter, se sera une seconde chance" , puis quelque part, je me voyais aussi comme un bâtard ... J'avais encore tellement de questions, mais c'était bien trop tôt. J'eu un sourire aux paroles de ma mère, pourquoi n'étais je pas étonné ? Tout en découvrant ma chambre, j'eu lancé un regard de détresse à ma mère ... Ah non ... Non, je ne voulais pas avoir de chalet, enfin du moins pas maintenant, pas avant un moment même. "C'est parfais ici maman, je n'aurais jamais rêver mieux, en faite, je n'aurais jamais rêver obtenir tout ça c'est ... Grand ! c'est magnifique !" dis je tout en cessant de caresser Mickey, pour prendre ma mère dans mes bras, refusant de penser au passé. Je fus fier, lorsque ma mère m'approuva, alors que je tentais de parler un peu une autre langue. Puis à nouveau je caressais Mickey, qui m'offrit une léchouille ce qui me fit rire, avant que je ne regarde à nouveau par la fenêtre, me concentrant sur ce que me disait ma mère, puis hochant la tête. Je fus complètement gêné, lorsqu'elle me parla d'une liste ... Si je pouvais me cacher à travers la fourrure de Mickey, je le ferais bien. "Euuuh ... Non je n'ai pas de téléphone ... En faite, alpha n'était pas pour ce genre de technologie, il ne voulait pas de distraction qui aurait pu devenir un danger pour la meute ... On devait se focaliser sur le plus important, après tu sais pour les vêtements, du tissu et je peux en faire quelque chose, ce n'est pas compliqué" dis je avec un sourire, ne voulant pas dire à ma mère, que la plupart des vêtements que j'avais en ma possession, avait été voler ou fait main, sans oublier, que j'avais laisser mes vêtements la bas, déjà parce que j'en avais pas beaucoup, puis aussi, parce que j'avais très hâte de quitter la meute, et j'avais peur qu'à tout moment, alpha ne vienne me rechercher. Concernant le téléphone, il aurait été juste hors de question, d'avoir un tel objet en notre possession.


❝ Hold my hand ❞ Hold my hand, everything will be okay I heard from the heavens that clouds have been grey Pull me close, wrap me in your aching arms I see that you're hurtin', why'd you take so long To tell me you need me? I see that you're bleedin' You don't need to show me again But if you decide to, I'll ride in this life with you I won't let go 'til the end
Clionestra
Messages : 3751
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Sam 2 Sep - 19:45

Magdalene
Solveig

J'ai 34 ans et je vis à Maniitsoq , Groenland. Dans la vie, je suis fille de l'alpha et je m'en sors bien. Je travaille aussi en tant que Musher. Sinon, grâce à ma malchance, on m'a volé mon fils et je compte bien le récupérer et l'aimer.

“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 4 Gq77
→ Fille de l'alpha.
→ Possède plus d'une centaine de chien avec sa famille
→ Travaille souvent pour faire des visites guidés
→ Adore les fraises
→ Déteste la langue anglaise, mais l'utilisera par amour.
Meute à demeure:
- Va pour la seconde chance alors.

C’était plus difficile à gérer. Un chien que l’on éduque dès sa naissance, c’était un chien qui suivrait les ordres. Sauf cas exceptionnel, comme un problème neurologique, les chiens qui étaient éduqués à la naissance et continuellement gérer par son maître ne devenait pas fou et n’attaquait pas. Les chiens des chenilles, surtout ceux qui on était maltraité, c’était plus compliqué. Mais prendre deux chiens en même temps pour s’en rajouter deux à gérer en même temps, et face à tous les autres, ça peut le faire. Les chiens utilisaient souvent le mimétisme. Si deux chiens étaient éduqués et faisaient les choses comme il faut, un troisième ne connaissant rien sera poussé par les deux éduqués à bien faire. C’était une méthode d’apprentissage fonctionnelle et surtout intuitif pour les canidés. Elle opine du chef quand il valide la chambre. Elle aussi, elle aimait les chambres qui permettent de voir l’extérieur. Elle était donc heureuse que ça lui plaise. Puis, elle penche la tête à l’écouter.

- Ne sois pas gêné, pour ton téléphone. Je t’en trouverais un avec une carte prépayé le temps de prendre un vrai forfait. Nous sommes la meute du Groenland. 2,2 millions km². Sans téléphone, nous n’irons pas loin. Des téléphones satellites pour appeler de n’importe où.

Eux ? Ils étaient très naturels, très bois et écologique … mais un téléphone était utile. Il y en avait même certain, qui était rechargeable à l’énergie solaire, qui se cachait dans les plus grosses forêts. Parce que c’était une nécessité.

- Et pour le reste …, elle se plante devant lui et attrape son visage pour qu’il la regarde, mais c’était fait avec douceur et tendresse, nous allons te trouver des habits, neufs. Tu es le petit fils de l’alpha du Groenland. Notre réseau s’étend sur tout le pays. Nous avons des entreprises, des maisons, des forêts entières à notre nom. Alors oublie d’avoir « des bouts de tissus » sauf si c’est parce que tu aimes faire tes propres habits, mais à ce moment-là, nous irons acheter directement du tissu. Compris, mon fils ?

Elle caresse sa joue et avant qu’il ne puisse répondre, elle le prend dans ses bras. Qu’est-ce que Gordon avait fait de son fils ? De sa meute ? Elle l’avait sentit en venant le chercher. La meute de Gordon était encore plus pourrie qu’avant … et elle avait seize ans quand ils avaient décidé de la violer et la séquestrer …. Donc, elle pouvait dire que c’était déjà pas mal pourri avant, déjà. Elle caresse ses cheveux alors que son cœur se calme devant l’émoi que lui fait ressentir tout ça.

- On va faire les courses ensemble. Tu t’achèteras des habits, au moins cinq tenus pour le moment, des loisirs, que je sais pas du tout ce que tu aimes, et tout ce qui te fera plaisir. Sinon, je dis à Mickey de refuser tes câlins.

Le chien comprit qu’on parlait de lui, mais pas ce qu’elle disait comme elle utilisait l’anglais et qu’il n’avait pas l’habitude de cette langue, alors il s’approcha en faisant un petit aboiement pour dire qu’il était là, présent et prêt à faire ses ordres. Magdalene montre le chien.

- Tu vois, il est d’accord avec moi. Je t’attends en bas avec une liste, le temps que j’aille faire chauffer le moteur de la moto neige.

Parce que pas question d’y aller avec la voiture. Elle n’aimait pas les voitures. Trop enfermé. Les avions, ça passe. La moto, elle adore. Les voitures… Bah, elle montait dedans quand il le faut mais ce n’était clairement pas sa manière préféré de se déplacer, loin de là, même.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Gäa
Messages : 510
Date d'inscription : 04/06/2022
Région : Seine Maritime
Crédits : Giada (ava)

Univers fétiche : Crossover, fantasy, city, apocalypse, jeux vidéo etc...
Préférence de jeu : Les deux
Power Rangers
https://www.letempsdunrp.com/t5159-gaa-eternal-peace-is-probably-overrated#102809 https://www.letempsdunrp.com/t5181-l-agenda-de-gaa https://www.letempsdunrp.com/t5877-mes-idees-du-moment-et-c-est-loin-d-etre-fini#118956 https://www.letempsdunrp.com/t5156-gaa-peace-love-and-rock#102794
Gäa
Mar 12 Sep - 21:42

Jarod Solveig
J'ai 18 ans et je vis à Plano une ville du Texas, Amérique. Dans la vie, je suis Oméga et je m'en sors pas très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fils de l'alpha et je le vis plutôt pas bien, on me cache quelque chose.

“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 4 Tumblr_pm0sfqNoRV1qadpveo6_540
- Jarod n'est pas doué à la chasse, mais c'est un très bon pêcheur
-Son regard d'oméga et d'une couleur argentée
-Il aime la nature, se promener en solitaire
-Jarod a toujours eu peur de son père
Alors que j'écoutais ma mère, je me rapprochais d'elle en quête d'un câlin. Avoir un chien, un téléphone porte, des vêtements, mais surtout, avoir une famille, c'était encore tout nouveau pour moi. Certes, j'avais eu le temps de me faire à l'idée, mais disons que j'avais encore besoin de réaliser, puis je finirai bien par rencontrer ma famille, pour ça, je devais vraiment faire bonne impression, donc oui, des nouveaux vêtements pour commencer. Je n'avais jamais été un grand fan de couture, disons que je le faisais, car je n'avais pas trop le choix, c'était aussi ça ou voler des vêtements, après comme j'étais souvent sous ma forme de loup, je voyais peu d'intérêt à posséder des vêtements ... Seulement ici, c'était différent, déjà j'avais une famille, je voulais la rencontrer, puis je me voyais bien mal, rester nue dans la neige ... J'étais encore en train de m'adapter au changement de climat, ça irait vite, vue que j'étais un loup-garou, mais j'avais tout de même un temps d'adaptation, heureusement, il faisait bien chaud à la maison. "Compris ... Et je n'ai jamais été très bout de tissus, mais c'était un bon moyen pour ne pas voler, ni empreinter des vêtements au reste de la meute eurk" j'eu une grimace, tout en repensant à des loups, dont l'hygiène, même pour un loup, était vraiment déplorable, mon odorat en avait souffert. Les mâles de la meute de Alpha, avait un côté trop ... Mâle, alpha même, si je pouvais penser ça ainsi, ou c'était mon côté oméga qui le ressentai ainsi. Lorsque ma mère me parler de la meute, plus exactement notre meute, qu'il y avait au Groeland, j'avais à la fois peur et hâte de les rencontrer, enfin ma mère serait la, puis peut-être que je pourrais sentir, le lien familial lors de cette rencontre, oui ça pouvait être possible, alors je voulais y croire. "Quoi ? Mickey tu seras toujours la pour les câlins hein ?" dis je en regardant le patou, un air de chiot battu, voulant surtout taquiner ma mère, car ce qu'elle venait de me dire, disons que ça devait encore atteindre mon cerveau. Dans peu de temps, le louveteau en moi risquer de faire son grand retour ! puis lorsque j'entendis Mickey aboyer j'eu un sourire "Non, non, il n'est pas d'accord avec toi, il est d'accord avec moi, il a vue mes yeux de chiot" dis je tout en grattant les oreilles de Mickey, riant et jouant en même temps avec le patou. Moto neige ? Je penchais la tête sur le côté, encore une découverte qui serait intéressante. Alors que ma mère était parti "chauffer le moteur" je continué d'étudier mon livre, tout en m'entraînant avec l'accent, puis j'optais pour reposer le livre sur ma table de nuit, avant de descendre rejoindre ma mère. Je n'avais jamais vraiment fait les magasins ... Bon se serait une découverte. Enfilant mon manteau et mes bottes, je rejoignis ma mère à l'extérieur, tout en soufflant dans mes mains pour les réchauffer, je pouvais aussi entendre les chiens, ainsi que les loups de loin et je pouvais dire, que je me sentais vraiment chez moi. Tout en cherchant ma mère, je l'aperçu autour de cette fameuse moto neige "ça peut aller vite ce truc la ?" dis je curieux, les mains dans les poches, m'intéressant à cet engin qui avait le dont d'attirer ma curiosité. "Maman ... C'est quand que je vais rencontrer le reste de la meute ? Tu crois que je vais ressentir un lien ? Enfin tu sais, comme je l'ai ressenti pour toi" dis je comme pour me rassurer, car dans le fond, oui j'avais hâte et oui j'avais peur et en même temps, je n'avais pas vraiment hâte, c'était bien trop contradictoire, bon que je ne me plaigne pas, j'étais déjà accepté par les chiens et loups de ma mère, d'accord, j'étais trop en train de penser, revenons plutôt à la moto neige ainsi qu'au reste de la journée.


❝ Hold my hand ❞ Hold my hand, everything will be okay I heard from the heavens that clouds have been grey Pull me close, wrap me in your aching arms I see that you're hurtin', why'd you take so long To tell me you need me? I see that you're bleedin' You don't need to show me again But if you decide to, I'll ride in this life with you I won't let go 'til the end
Clionestra
Messages : 3751
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Jeu 14 Sep - 13:22

Magdalene
Solveig

J'ai 34 ans et je vis à Maniitsoq , Groenland. Dans la vie, je suis fille de l'alpha et je m'en sors bien. Je travaille aussi en tant que Musher. Sinon, grâce à ma malchance, on m'a volé mon fils et je compte bien le récupérer et l'aimer.

“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 4 Gq77
→ Fille de l'alpha.
→ Possède plus d'une centaine de chien avec sa famille
→ Travaille souvent pour faire des visites guidés
→ Adore les fraises
→ Déteste la langue anglaise, mais l'utilisera par amour.
Meute à demeure:
Magdalene n’avait pas l’impression de faire assez. Après le câlin, -un peu trop tendu, non ?- elle avait l’impression qu’il manquait tellement de chose à lui faire, à lui offrir, à lui faire comprendre. Elle se sentait gauche, mal à l’aise, elle avait l’impression d’avoir mal fait … elle ne sait pas … Elle se sent un peu … mal. Alors que son fils parle, une pointe de colère se fait sentir. Gordon, ce fils de pute…. Il avait laissé son fils dans le besoin ? Elle cacha sa colère dans le regard désolé qu’elle fit à son fils avant de partir. Elle avait besoin de respirer, avant de retourner en Amérique pour arracher la gorge de l’autre connard. Elle était d’ailleurs en train de laisser un chapelet de jurons quand elle prit son téléphone pour prévenir sa mère que si quiconque fait du mal à son fils, encore, -expliquant ainsi à sa mère ce qu’il se passait- elle risquait fort d’arracher des visages. Cela avait même fait passer la tristesse de perdre Mickey. Mickey comprendrait qu’elle soit en colère, c’est tout ce qui compte.

Elle sort la moto neige, vérifie rapidement tout ce qu’il faut pour qu’elle fonctionne jusqu’à la ville et sourit à son fils, nulle traces de haine sur son visage, quand il lui demanda pour la vitesse.

- On testera sur les plateaux prévus pour les parcours de moto-neige si tu veux.

Elle allait éviter de lui montrer tout de suite qu’on pouvait littéralement voler avec ses engins. Elle était à peine une mère, elle n’allait pas tout de suite être une mère qui tue son enfant. Il fallait un peu de temps pour ça, tout de même. Elle regarde son fils et son interrogation. Elle avait appelé sa mère mais n’avait pas posé la question.

- Dans une semaine, il y aura une grande fête pour ton arrivé, mais je pense que nous pouvons déjà te présenter quelques membres. Tu as déjà rencontré les jumeaux et leur père. Pour le moment, je doute que tu ressentes quoi que ce soit, puisque tu n’es pas encore dans la meute officiellement. Pour ce qui est de tes grands-parents …. Je pense que tu ressentiras un lien. Souviens-toi, mon père est un alpha, ma mère est soumise. Et les deux ont hâte de te connaître.

Elle l’espère en tout cas. Elle sait que les liens de la famille n’étaient pas comme les liens de la meute. Les liens familiaux se font par obligation, par devoir à la naissance. Les liens de la meute sont comme les liens d’amitié, ça se crée, se forme et se consolide avec le temps. Ils ne sont pas « sentables » comme pourrait l’être le lien de mère à fils. Et ils pouvaient se désagrégé, devenir vicieux et mauvais, comme celui de Jarod avec son père. Magdalene en aurait vomi si elle savait ne pas devoir faire la forte devant son fils.

Elle se souvenait de chaque heure de la conception de Jarod. Parce que ça se comptait en heure. Elle se souvenait de chaque jour avant, et après, elle se souvenait des sévices et ce qu’on lui disait. Elle se souvenait des neufs mois de calvaire. Elle se souvenait qu’on lui avait arraché son fils sans qu’elle puisse le voir. Dans la meute de connard, il n’y avait que le second lieutenant qui ne l’avait jamais touché, qui l’avait protégé, il avait dû donner son prénom à Jarod… mais il ne l’avait pas protégé de son père, et ça, ça l’a mettait hors d’elle comme une trahison d’une promesse non formulé.

- De plus, la meute est éclatée au quatre coins du pays. C’est compliqué de géré un terrain aussi étendu, mais chaque membre est bon. Qu’importe où tu te trouves, tu dis être mon fils, et tu seras accueillit et aider. Ne l’oublie jamais.

Elle réfléchit encore avant de monter sur la moto et tapoter derrière elle doucement. Pas de casque pour eux. Parce qu’elle n’en met pas, tout simplement. La meute était vraiment implantée dans le pays … plus que ce que beaucoup pense sur le continent. C’était une guerre de pays qu’ils ouvriront si les meutes Américaines les cherchent.

- On va aller au Sol’dress. Une boutique de vêtement que tu peux trouver partout dans le pays, aussi et qui appartient à la famille. Pratique quand tu es nu et que tu as besoin d’habit rapidement, n’est-ce pas ?


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Gäa
Messages : 510
Date d'inscription : 04/06/2022
Région : Seine Maritime
Crédits : Giada (ava)

Univers fétiche : Crossover, fantasy, city, apocalypse, jeux vidéo etc...
Préférence de jeu : Les deux
Power Rangers
https://www.letempsdunrp.com/t5159-gaa-eternal-peace-is-probably-overrated#102809 https://www.letempsdunrp.com/t5181-l-agenda-de-gaa https://www.letempsdunrp.com/t5877-mes-idees-du-moment-et-c-est-loin-d-etre-fini#118956 https://www.letempsdunrp.com/t5156-gaa-peace-love-and-rock#102794
Gäa
Jeu 14 Sep - 14:22

Jarod Solveig
J'ai 18 ans et je vis à Plano une ville du Texas, Amérique. Dans la vie, je suis Oméga et je m'en sors pas très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fils de l'alpha et je le vis plutôt pas bien, on me cache quelque chose.

“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 4 Tumblr_pm0sfqNoRV1qadpveo6_540
- Jarod n'est pas doué à la chasse, mais c'est un très bon pêcheur
-Son regard d'oméga et d'une couleur argentée
-Il aime la nature, se promener en solitaire
-Jarod a toujours eu peur de son père
Je regardais la moto neige un sourire aux lèvres, tout en imaginant des parcours. Je n'avais jamais été trop voiture, on ne pouvait pas sentir le vent sur notre visage, ni dans nos cheveux ... Je n'avais pas non plus penser aux motos, en faite, j'étais plutôt le genre qui aimer marcher dans la nature, seulement, si la ville était loin, la moto neige serait sans doute bien mieux qu'une voiture, surtout en matière de sensation forte ! "Se serait super !" . J'avais le besoin de liberté, ne pas être enfermé quelque part, une voiture voulait dire : me retrouver enfermer, donc non. J'avais déjà aussi fait des longues marches, j'aurais bien passé des nuits à l'extérieur, mais ça m'était interdit, pensais je tout en roulant des yeux ... Alpha avait peut-être peur que je me fasse dévorer par un autre loup, pourtant je l'aurais débarasser d'un poids ... Mais non, il lui fallait son héritier, encore fois une fois je roulais des yeux, tout en secouant la tête, il était vraiment préférable que je cesse d'y penser, alpha avait fait bien trop de mal, il m'avait menti, il avait fait souffrir ma mère, il faisait souffrir la meute, je ne l'avais pas dans mon coeur. Une fête dans une semaine ... J'hochais la tête ... D'ici la, je me serais davantage familiariser avec le pays ... Enfin ça avait toujours un côté angoissant, de rencontrer du nouveau, enfin la, il était tout de même question de ma nouvelle meute, entant que oméga, devais je avoir un comportement particulier ? Puis j'avais si peur de ne pas ressentir de lien, ou que personne ne le ressente ... Que je sois donc vue comme un pariah, un loup de trop ... Non, j'avais bien trop confiance en ma mère, je devais apprendre à avoir confiance en moi, se serait sans doute long, mais j'allais devoir sérieusement me bouger, surtout si je voulais m'intégrer, d'ailleurs, j'avais déjà commencé, en apprenant la langue du pays. "J'aimerais bien rencontrer mes grands parents, c'est effrayant et en même temps j'ai hâte" , j'avais ce besoin de ressentir de la sécurité autour de moi, de la famille plus exactement, et maintenant que j'étais avec ma mère, bien je ne pouvais pas m'imaginer faire marche arrière. En faite, depuis que j'avais retrouvé ma mère, un vide avait été comblé, ça avait été un vide si immense, qui avait laisser un trou tellement béant, que retrouver ma mère, m'avait redonner le gout à la vie. Puis écoutant ma mère, je pouvais sentir le respect de la meute envers elle, j'hochais la tête, même si je doutais fort, de partir à l'aventure aussi vite, déjà je doute que ma mère le veuille, de plus, j'en avais pas l'envie ... Enfin pour le moment, mais c'était toujours rassurant, de savoir que je pouvais compter sur mon nom et mes origines. Montant sur le siège derrière ma mère, je l'écoutais avant de rire "Oh oui, je ne calcul plus le nombre de fois ou j'ai déchirer mes vêtements, parce que j'avais trop hâte d'être loup" , mon entrain avait souvent fait rire la meute, sauf quand alpha était présent ... Pour lui, un loup devait se contrôler, encore des paroles à faire lever les yeux au ciel, mais jamais je n'aurais oser, surtout pas devant lui ... Et même en arrière, rien que d'y penser j'en frissonnais. "Mais promis, je vais faire en sorte de me contenir, c'était surtout quand j'étais un louveteau que c'était dur" quand on est louveteau, tout le monde le sait, c'est difficile de garder le contrôle à temps plein. "Je suis prêt, c'est loin ?", j'allais voir de la nature ! ouahou rien qu'à cette idée, voila que j'avais l'envie de me transformer en loup, mais non Jarod, ce n'était pas le moment. Oui ce moment viendrait, mais pour le moment, encore un peu de patience. "Un moment j'ai cru t'entendre dire "toornaarsuk!" se serait pas une insulte ? Quoi ? Il faut croire que j'ai un bon odorat et une bonne ouïe.


HRP :  :y:
toornaarsuk! = fuck


❝ Hold my hand ❞ Hold my hand, everything will be okay I heard from the heavens that clouds have been grey Pull me close, wrap me in your aching arms I see that you're hurtin', why'd you take so long To tell me you need me? I see that you're bleedin' You don't need to show me again But if you decide to, I'll ride in this life with you I won't let go 'til the end
Clionestra
Messages : 3751
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Ven 15 Sep - 0:44

Magdalene
Solveig

J'ai 34 ans et je vis à Maniitsoq , Groenland. Dans la vie, je suis fille de l'alpha et je m'en sors bien. Je travaille aussi en tant que Musher. Sinon, grâce à ma malchance, on m'a volé mon fils et je compte bien le récupérer et l'aimer.

“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa - Page 4 Gq77
→ Fille de l'alpha.
→ Possède plus d'une centaine de chien avec sa famille
→ Travaille souvent pour faire des visites guidés
→ Adore les fraises
→ Déteste la langue anglaise, mais l'utilisera par amour.
Meute à demeure:
Elle se concentre sur Jarod. Elle essaie de sentir ses émotions. Sa louve sous sa peau grappille de l’espace et intime à la blonde de retrouver son géniteur et de lui faire bouffer ses couilles. Pas sûr que Jarod apprécie de savoir que sa mère pouvait être un brin violente… elle ne l’était jamais pour rien, du reste, alors elle n’était pas déranger à faire sauter quelques litres d’hémoglobine. Sa louve et elle étaient en symbiose sur beaucoup de chose. Après Gordon, elle s’était sentie éclaté. Les loups naissaient loups pour la plupart. Ils ne le devenaient pas du jour au lendemain, sauf pour les morsures. Mais normalement, pour les loups de naissances, il n’y avait qu’un seul être qui était à la fois loup et humain. Sauf quand les deux émotions se séparer avec violence. Comme quand une louve perd son enfant en le mettant au monde, et que la partie humaine a bien trop peur pour être la protectrice qu’elle devrait être. Magdalene avait dû se refaire à sa louve, l’unir à nouveau à elle. Mais elle gardait des séquelles qui ne pourraient jamais disparaître. Comme maintenant. La louve voulait aller tuer ce fils de pute pendant que l’humaine faisait un effort pour ne pas effrayer son fils. Compliqué tout ça. Elle lui sourit, cachant bien la lutte intérieure qui faisait rage en elle.

- Ils ont hâte, dit-elle en lui caressant la joue, et ils t’aiment.

Pas t’aimeront. Ils l’aiment déjà. Parce qu’ils ont été là pour Magdalene et qu’eux comme elle savaient que Jarod était innocent de ce qui lui était arrivé. Pour dire la vérité, c’était la mère de Mag qui avait commencé à instiller l’idée d’aller le chercher, parce qu’il faisait parti de la famille. C’était elle qui lui avait rappelé qu’il était innocent. Même quand Mag ne voulait pas l’entendre, qu’elle ne voulait plus rien à voir avec Gordon et la meute … Sa mère lui rappelait que l’enfant n’était pas coupable. Et maintenant qu’elle voit son fils, qu’elle peut toucher sa joue et lui sourire, elle sait que sa mère avait raison. Et elle s’en veut, de la haine et de l’horreur qu’elle avait ressenti en l’imaginant vivre. Elle s’en voulait tellement. Elle rit.

- Petits tuyaux comme ça. Si une marque au Groenland possède les trois lettres S.O.L. et un logo avec un loup, alors ça nous appartient. Tu peux demander de l’aide n’importe où, un repas chaud, une aide.

Et la famille Solveig était partout. Implanté depuis tellement d’année, par le travail acharné de son père et de ses frères, que tout le monde lui viendrait en aide. Sauf Odin. Mais Odin était un con. Même si elle comprenait sa colère, son horreur et sa culpabilité, elle ne pourrait jamais supporter que son fils en ressente la moindre gêne. Elle avait fait avancé la moto neige en parlant. Même si elle allait assez vite, mais pas trop tout de même, ils pouvaient s’entendre avec l’ouïe des loups. Ouïe que son fils lui renvoya sur le coin du bec.

- Oui, dit-elle dans sa langue natale, mais ne dit surtout pas à ta grand-mère que je te l’ai appris, elle m’en voudra a vie. On va dire que les insultes m’aident à ne pas retourner en Amérique.

Elle n’allait pas lui faire de dessin, elle avait envie d’incendier la meute du Texas. Elle les noie dans de l’essence et elle craque une allumette. Oups. Elle n’avait rien dit. Il n’y avait pas que la louve qui avait des envies de meurtres tout compte fait. Elle s’arrête au bout de quelques minutes en pleine rue, sourit à plusieurs personnes qui la saluent en retour alors qu’elle descend de la moto-neige.

- Je te présente l’artère principale de Maniitsoq. C’est la seule ville du Groenland ou tous les habitants sont au courant pour notre secret. Aucun touriste ne vient jamais et le ravitaillement se faire par hélicoptère par la base des jumeaux. Tu auras tout le loisir de venir quand tu veux.
- Mag, Mag, cria une enfant de l’autre côté de la rue avant de s’approcher.

Elle semblait avoir dix ans, avec des couettes de chaque côté. Elle lâche un regard à Jarod alors qu’elle se met à converser en groenlandais avec Mag. Puis, la petite se tourna franchement vers Jarod et se baissa pour faire une révérence digne d’une princesse.

- Enchanté, fit-elle avec un accent, je être Milanea. Ma maman, elle appartenir à la meute principale de la ville et heu … je être là si besoin !

Elle était tellement fière de sa phrase que Mag n’avait pas le cœur de la corriger. La petite finie par faire un nouveau sourire alors qu’une femme sortit d’une maison pour l’appeler et lui dire de se dépêcher de finir ses devoirs. La petite refit une révérence avant de disparaître. Mag tapota le dos de son fils et lui fit un signe de tête pour rentrer dans le Sol’dress. Autour, il y avait beaucoup de batiment avec un loup en logo et Sol dans le nom. Sol’coffee. Sol’hotel. Sol’cinema. Cette ville était le plus dans la meute. Et pourtant, elle n’était qu’une ville suivant une route principale et allant se cacher dans les montagnes ou beaucoup de chalet en bois se trouver. Elle pousse son fils dans le magasin de vêtement et se tourne.

- Je veux que tu prennes au moins … Vingt tenus complètes. C’était à dire, bas plus t-shirt plus sweat. Avec les sous-vêtements. Mais on te prendra le double pour les sous-vêtements. Et tout ce qui te faudrait de plus, casquette, sac à dos, gants etc, que je pourrais oublier. Et si tu hésites entre prendre ou ne pas prendre, tu prends, compris ?

Elle plante ses mains sur ses hanches et regarde son fils droit dans les yeux. C’était un ordre en faite. S’il ne le faisait pas, c’était elle qui le ferait… et elle était clairement le genre à touuuuut prendre ce qui lui plait pour pouvoir en faire des défilés devant la meute. Même si c’était pour essayer sept pantalons cargo identique.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Contenu sponsorisé
“La neige ne brise jamais la branche du saule.” avec Gäa
Page 4 sur 9
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Sujets similaires
-
» Au coeur de l'hiver, là où la neige ne fond jamais. [Paddy]
» “Le temps c'est comme un flocon de neige, pendant qu'on se demande ce que l'on va faire avec, il fond.”
» Mince, il neige ! [PV Paddy] +18
» JE VOUDRAIS UN BONHOMME DE NEIGE ♦ L0lita
» [Bordeciel] Sur la neige, le sang des ennemis gèle de la même façon.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: