Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Funambule feat Manhattan Redlish
Cobaye 006 ft. Clionestra - Page 10 EmptyAujourd'hui à 19:50 par Charly

» La Folie du Prince
Cobaye 006 ft. Clionestra - Page 10 EmptyAujourd'hui à 19:21 par Ezvana

» « Even on the darkest night, I will be your sword and shield, your camouflage. »
Cobaye 006 ft. Clionestra - Page 10 EmptyAujourd'hui à 19:03 par Touriste

» « Connais ton adversaire, connais-toi, et tu ne mettras pas ta victoire en danger. »
Cobaye 006 ft. Clionestra - Page 10 EmptyAujourd'hui à 18:59 par Stormy Dream

» Get out of my head !
Cobaye 006 ft. Clionestra - Page 10 EmptyAujourd'hui à 18:30 par Aloy

» If these wings could fly
Cobaye 006 ft. Clionestra - Page 10 EmptyAujourd'hui à 16:24 par Aloy

» Recensement 2024
Cobaye 006 ft. Clionestra - Page 10 EmptyAujourd'hui à 16:10 par Scarlett Thompson

» Welcome to the Puppet Show - ☽ Rein ☾
Cobaye 006 ft. Clionestra - Page 10 EmptyAujourd'hui à 16:09 par Rein

» Un équilibre fragile (avec Nemo) [+18]
Cobaye 006 ft. Clionestra - Page 10 EmptyAujourd'hui à 16:03 par Scarlett Thompson

-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% Baskets Nike Air Huarache
64.99 € 129.99 €
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Cobaye 006 ft. Clionestra

DarkStar
Messages : 257
Date d'inscription : 11/05/2021
Crédits : uc

Univers fétiche : Post-apocalyptique, Surnaturels, fantastiques, science-fiction
Préférence de jeu : Femme
Sabrina
DarkStar
Mar 2 Mai - 20:20

Tessa Bennet
J'ai 18 ou 19 ans et je vis un peu partout, aux Etats-Unis. Dans la vie, je suis en cavale, je fais souvent des petits boulots et je m'en sors comme je peux.. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, mon mode de vie. Qui voudrait d'un monstre de toute façon.

Elle a "006" tatoué sur son poignet droit. Six déteste ce tatouage, symbole de sa vie de souffrance. Elle est toujours juchée sur des chaussures à talons et prend grand soin de ses cheveux. Cela peut paraître être extrêmement superficiel mais lorsqu'on a passé sa jeunesse a être vêtue d'une blouse d'hôpital et avoir le crâne rasé, on peut comprendre qu'elle veille prendre soin d'elle. Elle a souvent ce vieux réflexe de ne pas faire attention a sa sécurité et prend des risques inconsidérés, héritage de nombreuses années où elle fut considérée comme une simple arme et donc, un objet remplaçable. Elle adore les milkshake au chocolat...Six pourrait passer son temps à manger ça! Comme pour tous les cobayes, utiliser ses pouvoirs l'épuise et peut la tuer si elle en abuse.

Pouvoirs:
•Télékinésie
•Suggestion mentale
•Biokinésie. (Capacité à décomposer la matière)

Cobaye 006 ft. Clionestra - Page 10 Dcih
Tessa aurait voulut pouvoir rassurer encore Billy mais elle-même ne savait pas comment les choses seraient susceptibles de tourner. Rien n'était certain avec les agents. Elle avait beau être puissantes, ils étaient loin d'être débiles puisqu'ils travaillaient dans la sécurité nationale. La jeune cobaye se contenta de lui sourire en hochant la tête, signe qu'elle entendait et acceptait qu'il s'inquiète pour sa personne. Et puis, lorsque Billy révéla que Max avait peut-être peur d'elle, la brune se retint de dire qu'elle avait bien raison d'avoir peur d'elle mais...il fallait qu'elle apprenne à faire un peu preuve de gentillesse. Ce n'était qu'une enfant et il la Société était gentille avec les petits américains.

"Faut pas. Je ne lui ferais rien. Je suis sans doute maladroite cela dit...En revanche, je pense que..."
Tessa marqua un temps de pause avant de reprendre, sur un ton un peu envieux. "Je pense que Elf est plus forte que moi. C'est elle qui pu créé ce portail qui relie nos deux mondes. Il faut une force colossale à mon avis."

C'était plus fort qu'elle. Tessa avait un méchant esprit de compétition et même si ce n'était "pas beau" d'envier une gosse, eh bien elle ne pouvait s'en empêcher.

"Très bien, tu me diras aussi quand est-ce que sera l'enterrement de Caroline. On a été à la veillée c'est ce qui vient avant un enterrement non?"

En attendant, la jeune femme avait hâte de pouvoir amener ses maigres effets ici, dans cette nouvelle planque. C'était de loin le plus joli endroit qu'il lui eut été donné de fréquenter. Alors elle allait en profiter même si le papier peint était carrément passé de mode. Et puis, Billy vint la rejoindre près du jeu crépitant, offrant à la pièce un aspect cosy et chaleureux. C'était bien les feux de cheminée. De plus, l'endroit était redevenu calme. Et ça, ça n'avait pas de prix pour une solitaire comme Tessa. Elle sentait la chaleur de son épaule se diffuser contre elle et...c'était loin d'être désagréable. Un peu comme lorsqu'il lui prenait la main comme maintenant.

"Tu sais...y'a rien de pire que l'espoir Billy. C'est...c'est pire que tout alors je préfère avancer un pas après l'autre et ne pas imaginer de fin heureuse. L'espoir ça...me fait peur."


Elle ne voulait pas "casser l'ambiance" mais l'espoir pouvait être un piège mortel. Et Tessa ne voulait pas souffrir alors, arrivera ce qui arrivera..en bien ou en mal. Tessa avait l'air soudainement petite et fragile par rapport au bras musclé du blond qui entourait ses épaules. Puis, elle pouffa de rire lorsque Billy la remercia d'être monté dans sa caisse.

"Quoi? Tu m'remercie d'avoir mis le bordel dans ta vie? De t'avoir embarqué dans un endroit où t'as faillit te faire bouffer? T'es un peu bizarre comme humain toi nan?"


Son regard était braqué sur lui tandis qu'elle fixait ce sourire charmeur dont il usait souvent auprès de la gente féminine. Tessa était bien, malgré la situation. Cela se voyait sur son visage, qui n'était plus fermé ou crispé comme d'habitude. Et ses yeux pétillaient, ce qui était suffisamment rare pour le souligner.

Clionestra
Messages : 3769
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mar 2 Mai - 23:57

Billy
Hargrove

J'ai 18 ans et je vis à Hawkins, USA. Dans la vie, je suis maître nageur et je m'en sors de manière sexy. Sinon, grâce à ma chance, je suis toujours en quête de nouvelle conquête et je le vis plutôt bien.

→ Il a été battu par son père toute son enfance, et encore maintenant. Il se venge sur sa demi-soeur et ses amis.
→ Il utilise le sexe pour se défouler autant que la violence
→ Il a peur de son père.
→ Il aime jouer de la guitare et nager, d'ailleurs il a le droit à nager une heure après chaque jour à la piscine municipale sans payer.
→ Il aime le surf et le basketball, d'ailleurs il en faisait avant
→ Il aime lire, plus que ce qu'il oserait le dire, parlons de plaisir coupable, mais ça aide pour draguer aussi.
Billy respirait en faisant attention au mouvement de son torse. Il ne fallait pas qu’il respire trop fort. La jeune femme pourrait comprendre la douleur à la manière dont il respirait et il ne voulait pas l’inquiétait. Il l’écouta parler d’Elf et malgré lui, Billy lâcha un regard vers les escaliers ou l’enfant dormait. Ou peut-être pas. Peut-être qu’à l’image des adolescents normaux, ils étaient tous dans le même lit à espionner les parents. Billy tendit la tête. Pas de marmaille dans l’escalier.

- Peut-être. Ou alors elle avait très peur, ou avait très mal. L’adrénaline peut faire parfois des choses qui nous dépasse. Il parait qu’un homme comme moi à réussi à soulever une voiture une fois, pour sauver son gosse qui était en dessous après une tornade. Si Elf était sous pression, elle a simplement explosé.

Ce qui était logique quand on faisait du mal à des enfants et qu’on attendait d’eux qu’ils continuent à en demander … Même Billy savait qu’il allait exploser un jour, et qu’il ferait du mal autour de lui. Parce que c’était comme ça que les nerfs étaient utilisés. Ils faisaient tenir les gens jusqu’à ce moment où ils ne tenaient plus. Billy observa l’heure. Il avait dit quoi le flic sur l’enterrement de Caroline déjà ?

- Oui. Mais de souvenir, l’enterrement a dû avoir lieu après le feu. Ils ne voulaient pas risquer que ça fasse comme le petit Byers. Que l’on commence à se demander si on ne cachait pas quelque chose.

Même s’il n’était pas là à ce moment, il savait ce qu’il s’était passé « du point de vue des autres ». Le petit Byers était mort, on allait l’enterrer et enfaite non. Il ne l’était pas. Les agents du gouvernements ne voulaient certainement pas devoir faire deux fois la même erreur. C’est adaptatif ces saloperies là. A côté de Tessa, il regarda le feu. Il comprenait son point de vue sur l’espoir… mais que reste-t-il ? Pourquoi se battre et lutter si on n’y croyait plus ? C’était par espoir que sa soeur s’en sorte qu’il luttait contre les idées noires qui le consumaient. C’était par espoir d’aider tout le monde qu’il était là.

- Je comprends, répondit-il simplement. Mais je pense que l’espoir fait avancer aussi.

Même si c’était du mauvaise espoir parfois. L’espoir de pouvoir vivre, ou de vivre en paix pour Tessa, ne devrait pas être quelque chose à prendre en compte. Cela devrait être … un fait établie. Un droit pour tout le monde. L’espoir devrait être différent. L’espoir de sourire, de réussir son diplôme, de trouver un travail, des espoirs moins vitaux. Il la tenait dans ses bras et il sourit.

- Ouais, pour le bordel, je te remercie pas. Mais tu m’as rappelé que je pouvais faire quelque chose de bien, qu’il y avait des personnes qui avaient besoin d’aide et des personnes qui ne méritaient pas d’aide.

Il la regardait encore, observer ses yeux, y voyait toujours cette lueur incroyable qui vibrait en elle. Il avait envie de l’embrasser. Ce n’était pas comme avec les autres femmes qu’il s’était tapé. Certaines, il n’avait même pas poser les lèvres sur elles pour se défouler. Maintenant, c’était plus. Comme quand il était au laboratoire, il avait envie d’imposer son image dans son esprit. Qu’elle ne puisse jamais oublier que malgré la situation, malgré la peur, la crainte, la douleur, malgré tout ça, ce jour là, à ce moment-là, il était là auprès d’elle. Alors il se rapprocha à peine, doucement, et frotta ses lèvres délicatement contre les lèvres de la jeune femme. Bien loin du baiser qu’il lui avait donné la première fois, en s’enfuyant pour éviter les représailles. Cette fois-ci après cette caresse, il releva les yeux vers elle, observant ce regard si persan qui le suivrait jusqu’à la fin de ses jours.

- Tu m’as redonné espoir, pour l’avenir, et ça même s’il est incertain.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
DarkStar
Messages : 257
Date d'inscription : 11/05/2021
Crédits : uc

Univers fétiche : Post-apocalyptique, Surnaturels, fantastiques, science-fiction
Préférence de jeu : Femme
Sabrina
DarkStar
Mer 3 Mai - 21:06

Tessa Bennet
J'ai 18 ou 19 ans et je vis un peu partout, aux Etats-Unis. Dans la vie, je suis en cavale, je fais souvent des petits boulots et je m'en sors comme je peux.. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, mon mode de vie. Qui voudrait d'un monstre de toute façon.

Elle a "006" tatoué sur son poignet droit. Six déteste ce tatouage, symbole de sa vie de souffrance. Elle est toujours juchée sur des chaussures à talons et prend grand soin de ses cheveux. Cela peut paraître être extrêmement superficiel mais lorsqu'on a passé sa jeunesse a être vêtue d'une blouse d'hôpital et avoir le crâne rasé, on peut comprendre qu'elle veille prendre soin d'elle. Elle a souvent ce vieux réflexe de ne pas faire attention a sa sécurité et prend des risques inconsidérés, héritage de nombreuses années où elle fut considérée comme une simple arme et donc, un objet remplaçable. Elle adore les milkshake au chocolat...Six pourrait passer son temps à manger ça! Comme pour tous les cobayes, utiliser ses pouvoirs l'épuise et peut la tuer si elle en abuse.

Pouvoirs:
•Télékinésie
•Suggestion mentale
•Biokinésie. (Capacité à décomposer la matière)

Cobaye 006 ft. Clionestra - Page 10 Dcih
Qui sait ce qui avait pu arriver à Elf lorsqu'elle avait utilisé tellement de force qu'elle en avait déchiré l'espace temps? Mais elle était prête à parier que ce n'était rien de bien. A tous les coups, c'était Brenner qui comme d'habitude, l'avait poussé à se dépasser.

"C'est possible. Il...notre "père", le dr Brenner, il était tout le temps en train de nous stimuler, de nous pousser toujours plus loin dans nos capacités."


Et si les cobayes refusaient, ils étaient impitoyablement jeté dans ces petites pièces sombres ou pire encore. Et puis, Billy révéla à Tessa qu'en réalité, l'enterrement avait déjà eu lieu. Eh bien...ils n'avaient pas attendu eux. Fronçant les sourcils, la belle essaya de se rappeler le cas du "petit Byers". Ah oui! Sa disparition qui avait fait la une au point que cela avait même poussé Tessa à revenir à Hawkins pour s'assurer que ce n'était pas les membres du labo qui étaient derrière tout ça.

"Ils n'ont pas manqué de temps. Pauvre Max, elle doit se dire qu'on s'est débarrassé de sa mère comme un objet gênant qu'on jette à la poubelle. Tu...penses qu'elle s'en remettra? Et toi? Tu t'en remettra de cette vision?"


Car si Max était grandement à plaindre, Billy n'était pas sans reste avec la vision d'horreur qui s'était imposée à eux lorsqu'ils virent la dépouille massacrée et dévorée de sa belle-mère. Puis la brune se terra dans le silence, fixant les flammes qui dansaient devant ses yeux. Et tout en écoutant Billy, elle réfléchissait sur la vision qu'il avait de ce qu'était l'espoir. Quelque chose qui faisait avancer. C'était fou comme sa vision était le parfait opposé de la sienne. Pour elle, l'espoir était un piège qu'il fallait éviter et pour Billy...un moteur. Son moteur à elle, c'était la vengeance.

Comment pourrait-elle avoir de l'espoir alors que tout était sombre dans son existence? Comment pouvait-elle prendre le risque d'avoir de l'espoir elle qui avait été si souvent à Terre au point de parfois en avoir tellement assez de cette vie qu'elle voulait se faire sauter le caisson. Et tandis que les propres tumultes de sa réflexion la menait lentement mais surement vers un abîme d'anxiété et d'angoisse. Ce fut les paroles du californien qui la tirèrent de ses pensées morbides et elle s'accrocha au son de sa voix pour ne pas replonger.

"A bon? Et...dans quelle catégorie du ma place? Fais gaffe à ce que tu dis sinon jte balance dans la cheminée."


Menaçait-elle en plaisantant. Sa morosité fut balayée et Tessa était on ne peut plus apaisée et sereine. Une douce ambiance venait de s'installer entre eux et cette soudaine proximité invita à ce qu'ils se rapprochent toujours plus tous les deux. Tessa aurait dû le repousser lorsque les lèvres de Billy caressèrent les siennes mais au lieu de ça, elle le laissa faire. Car elle n'avait pas du tout envie de le repousser. Pas cette fois. Tessa savait qu'elle faisait une erreur pourtant. Mais...c'était si doux et agréable, comme un baume sur ses plaies.

"Tu me remercies aujourd'hui..." murmurait-elle "...mais peut-être qu'un jour tu me maudiras."

Son regard se noya dans celui de Billy. Lui qui connaissait les femmes, il pouvait très clairement lire le désir chez sa coéquipière. Tessa se rapprocha un peu plus de lui et ce fut à son tour de poser ses lèvres sur les siennes mais, ce n'était pas une caresse qu'elle lui donnait mais un baisé. Un véritable baisé.

Clionestra
Messages : 3769
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mer 3 Mai - 22:29

Billy
Hargrove

J'ai 18 ans et je vis à Hawkins, USA. Dans la vie, je suis maître nageur et je m'en sors de manière sexy. Sinon, grâce à ma chance, je suis toujours en quête de nouvelle conquête et je le vis plutôt bien.

→ Il a été battu par son père toute son enfance, et encore maintenant. Il se venge sur sa demi-soeur et ses amis.
→ Il utilise le sexe pour se défouler autant que la violence
→ Il a peur de son père.
→ Il aime jouer de la guitare et nager, d'ailleurs il a le droit à nager une heure après chaque jour à la piscine municipale sans payer.
→ Il aime le surf et le basketball, d'ailleurs il en faisait avant
→ Il aime lire, plus que ce qu'il oserait le dire, parlons de plaisir coupable, mais ça aide pour draguer aussi.
Billy avait bien compris que ce Docteur Brenner méritait la palme du connard. Pas une récompense que beaucoup de personne désire, mais pour faire du mal à des enfants ainsi … Il fallait être un sacré psychopathe aussi. Même s’il n’y avait pas pris du plaisir, Billy ne l’espère pas, même s’il pensait le faire pour le pays et sa protection …. Ils ont tout de même torturer des enfants. Le tatouage a lieu seul pouvait le prouver. Ils avaient fait d’enfants des cobayes pour essayer d’en faire des soldats.

- Je pense que Max est comme moi. Pour le moment, elle tient sur l’instant et sur les nerfs. Si elle venait à trop penser, alors elle se retrouvera figer. Je ne pense pas que j’oublierais un jour, mais c’est comme tous les traumatismes, petit à petit, l’image sera plus gérable. Toujours douloureuse mais acceptable, légèrement plus.

On ne pouvait pas simplement oublier ce genre de chose. Les militaires n’oubliaient pas la guerre. Les femmes battus n’oubliaient pas les coups. Les personnes agressés sexuellement n’oubliaient pas ce qu’on leur avaient fait subir. Mais, l’image devenait plus tenable. Si on jouait bien avec la vie, que l’on acceptait et que l’on commence à superposer la douleur… alors on pouvait avancer. On n’oublie pas. On superpose. On accepte de voir le mieux. Billy acceptait les coups et les avaient superposer avec le besoin de protéger sa soeur. Toujours pas une méthode parfaite, mais elle avait le mérite de fonctionner pour le moment.

- Tu fais parti de ceux qui mérite d’être aider, mais qu’on doit d’abord pousser à accepter cette aide, répondit-li en souriant vers la jeune femme.

Il avait dû insister et s’ouvrir complètement pour que la jeune femme accepte à son tour de s’ouvrir et l’accepte. Bien qu’elle l’est accepté en disant « tant pis pour lui »… Elle savait qu’elle avait besoin d’aide. Pas de puissance, mais de personne autour de soi. C’était ainsi. L’humain avait besoin d’un support, d’une famille. Billy avait eu sa mère un temps pour supporter sa vie de merde, puis il avait eu Max. Être seul n’était pas une habitude humaine.

- « Peut-être » répéta-t-il contre ses lèvres après le second baiser échangé. Ou peut-être pas. Pour quelqu’un qui refuse l’espoir, tu vois loin dans l’avenir. Profites du moment présent.

Il passa sa langue par-dessus ses lèvres, touchant celle de la jeune femme alors qu’il observait ses yeux. Il avait envie d’elle. Pas pour se décharger. Pas pour oublier. Pas pour s’amuser. Simplement il avait envie de cette chaleur qu’il voyait au fond de ses yeux. Il avait envie de cette caresse, de ce contact contre elle. Il savait pourtant qu’elle ne voulait pas ça. Elle n’était pas pour, sinon… Hé bien cela faisait un moment qu’il exprimait son désir pour son corps. Là, cependant, ce n’était pas qu’un désir charnel ou physique. C’était quelque chose de plus profond. Il voulait combler le vide qu’il sentait en elle, le remplir de quelque chose de plus tendre, doux, calme, bon. Avoir une vie à se cacher, fuir, faire attention, ça faisait souffrir. Billy pouvait le sentir alors qu’il se rapprocha encore d’elle pour sceller cette promesse qu’il lui faisait. Tout aller bien se passer. Il l’embrassa alors caresser la peau du bras de la jeune femme dans le même mouvement.

- Tessa, murmura-t-il, j’ai terriblement envie de te toucher.

Il avait toujours sa main contre son bras et il la rapprochait de lui encore. Toute fatigue et douleur envolé. Il n’avait même pas envie de lui faire l’amour. Fin. Si. Mais ce n’était pas exactement ça. Il voulait la toucher. Il voulait remplacer les coups par les caresses. Des caresses qui viennent pour elle. Elle. Tessa. L’ancienne cobaye qui doit mentir. Billy connaissait la véritable Tessa. La froide qui ne comprends pas le monde extérieur et qui pourtant veut retrouver sa famille. Celle qui veut anéantir mais aussi protéger. Et Tessa connaissait le vrai lui. Le Billy peureux. Celui qui ne peut pas répondre aux coups de son père et qui cherche des méthodes toujours alambiqués pour protéger ceux qu’il aime. Max et elle.  


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
DarkStar
Messages : 257
Date d'inscription : 11/05/2021
Crédits : uc

Univers fétiche : Post-apocalyptique, Surnaturels, fantastiques, science-fiction
Préférence de jeu : Femme
Sabrina
DarkStar
Ven 5 Mai - 15:58

Tessa Bennet
J'ai 18 ou 19 ans et je vis un peu partout, aux Etats-Unis. Dans la vie, je suis en cavale, je fais souvent des petits boulots et je m'en sors comme je peux.. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, mon mode de vie. Qui voudrait d'un monstre de toute façon.

Elle a "006" tatoué sur son poignet droit. Six déteste ce tatouage, symbole de sa vie de souffrance. Elle est toujours juchée sur des chaussures à talons et prend grand soin de ses cheveux. Cela peut paraître être extrêmement superficiel mais lorsqu'on a passé sa jeunesse a être vêtue d'une blouse d'hôpital et avoir le crâne rasé, on peut comprendre qu'elle veille prendre soin d'elle. Elle a souvent ce vieux réflexe de ne pas faire attention a sa sécurité et prend des risques inconsidérés, héritage de nombreuses années où elle fut considérée comme une simple arme et donc, un objet remplaçable. Elle adore les milkshake au chocolat...Six pourrait passer son temps à manger ça! Comme pour tous les cobayes, utiliser ses pouvoirs l'épuise et peut la tuer si elle en abuse.

Pouvoirs:
•Télékinésie
•Suggestion mentale
•Biokinésie. (Capacité à décomposer la matière)

Cobaye 006 ft. Clionestra - Page 10 Dcih
Tessa resta dubitative lorsque Billy lui appris qu'elle était placée dans la catégorie des personnes qui méritaient d'être aidés mais qui devaient déjà accepter ladite aide. A vrai dire, la jeune femme se retrouvait dans la description qu'il faisait d'elle...elle acceptait difficilement d'être aidé. Il lui faudrait du temps pour accepter ça. Parce qu'elle n'en n'avait tout simplement pas l'habitude. De longues années à se débrouiller seule laissaient des traces et des habitudes tenaces. Et puis...elle avait commis de telles atrocités...

Et pourtant sachant cela, Billy restait néanmoins tout contre ses lèvres, cherchant leur douceur non pas dans un baisé mais dans de chastes caresses. Cela étonna d'ailleurs Tessa. Elle aurait cru que Billy se montrerait bien plus avide. Mais visiblement, il souhaitait faire une exception avec elle.

"Future ne rime pas forcément avec Espoir Billy. Il y a toujours un futur, qu'il soit bon ou mauvais." murmurait-elle avant d'ajouter "J'arrive pas à être dans le moment présent...il me faut toujours plusieurs coups d'avances, plusieurs options pour ne jamais être surprise...je sais pas fonctionner autrement..."

C'était plus fort qu'elle.

"Mais peut-être que tu peux...m'apprendre?"


Son coeur se mit à battre un peu plus vite lorsque le blond passa sa langue sur ses lèvres sensuellement. Cela prit de cours la belle qui n'avait jamais été embrassée de cette façon. Et...c'était loin d'être désagréable. C'était même tout l'inverse. Six ou plutôt Tessa laissa alors Billy l'embrasser, se laissant aller pour la première fois. La brune ferma les yeux pour savourer cet échange, ce moment qu'il lui offrait. Pourtant c'était les montagnes russes dans l'esprit de Tessa. D'un côté, elle ne voulait pas se laisser aller, craignant qu'un danger ne surgisse dans la pièce et les prennent par surprise. Et d'un autre côté, la jeune femme en voulait encore plus. Finalement, ce fut l'envie de douceur qui prit le pas sur la méfiance et lorsque Billy lui avoua avoir envie de la toucher, elle saisit une de ses mains pour la poser sur sa joue.

"Alors fais-le Billy. Je...tu peux le faire."


Elle apprécia que le blond lui demande la permission avant de mettre ses mains sur elle. Beaucoup de ses anciens amants n'avaient pas cette délicatesse.

Clionestra
Messages : 3769
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Ven 5 Mai - 19:51

Billy
Hargrove

J'ai 18 ans et je vis à Hawkins, USA. Dans la vie, je suis maître nageur et je m'en sors de manière sexy. Sinon, grâce à ma chance, je suis toujours en quête de nouvelle conquête et je le vis plutôt bien.

→ Il a été battu par son père toute son enfance, et encore maintenant. Il se venge sur sa demi-soeur et ses amis.
→ Il utilise le sexe pour se défouler autant que la violence
→ Il a peur de son père.
→ Il aime jouer de la guitare et nager, d'ailleurs il a le droit à nager une heure après chaque jour à la piscine municipale sans payer.
→ Il aime le surf et le basketball, d'ailleurs il en faisait avant
→ Il aime lire, plus que ce qu'il oserait le dire, parlons de plaisir coupable, mais ça aide pour draguer aussi.
Lui apprendre ? Il pouvait essayer. Il ne savait pas comment un passé comme le sien pouvait affecter une personne. Même si Billy voulait se mettre à la place de Tessa et Elf, il ne pourrait pas comprendre totalement ce qu’elles avaient endurés, vécus, subis. Il savait pouvoir imaginer mais serait toujours loin de la vérité. Il essayait de voir ça comme un père, à lui, en train de vouloir le faire devenir un bon petit soldat, mais même là, ce n’était pas pareil. Alors il voulait essayer, vraiment, et sourit contre la jeune femme quand elle lui proposa.

- Avec plaisir, murmura-t-il doucement.

Lui, il ne pensait plus quand il faisait l’amour. Ses pensées se détachaient de son corps et il ne restait que l’envie bestiale et animale de remplir l’autre. Les femmes qu’il avait utilisées … et bien il avait utilisé cette méthode. Et maintenant, il voulait que Tessa l’utilise pour ça aussi. Pour ne pas penser à demain, pour vivre le moment présent en se laissant aller. Ne rien penser, ne rien ressentir. Il voulait lui faire découvrir le bonheur, ce petit bout de bonheur que d’être simplement dans le moment présent en train d’apprécier les caresses et les baisers.

- Reste avec moi dans le moment présent, dans cette nuit, souffla-t-il contre ses lèvres alors que sa main avait rejoint la joue de la jeune femme poussé par cette dernière.

Il embrassa encore la jeune femme, tout en caressant sa joue, puis baissa les lèvres pour embrasser la commissure de ses lèvres, sa mâchoire et venir embrasser son cou avec délicatesse et douceur. Sa main sur sa joue était descendue sur son épaule et continua à descendre pour rejoindre l’autre, pendant que l’autre justement s’enroula sa hanche d’un mouvement lent. Il voulait qu’elle sente ce qu’il faisait, ce qu’il comptait faire, pour qu’elle ne soit pas prise par surprise. Avec un petit mouvement, il attrapa la jeune femme et la fit monter sur lui. Assis par terre, il avait fait en sorte qu’elle se retrouve assis en face de lui, posant ses mains délicatement sur ses jambes pour qu’elle se mets plus confortablement. Il comptait tout faire avec douceur, et certainement pas faire l’amour sur le sol. Pour le moment, il voulait que doucement elle accepte les caresses et les gestes. Il l’embrassa à nouveau lui laissant tout le temps pour voir ce qu’elle voulait faire.

- Je suis tout à toi, alors oublie tout. Nous sommes ensemble, rien n’est obligatoire, rien n’est mal. Juste toi et moi.

Et la marmaille mais ça dort alors il ne se faisait pas trop de soucis. De plus de souvenir, et ça l'arrange bien, les chambres étaient assez bien insonorisé. Il y avait plein de manière pour qu'elle ne pense plus à rien, mais rien sous la main pour se faire. Il aurait pu lu proposer de jouer, de regarder quelque chose, ou de courir pour se vider la tête. Toujours avec la même teneur pour lui laisser le temps, il mit ses doigts sur ses flancs et testa quelque chose... est-ce que Tessa était chatouilleuse ? On ne pensait pas quand on riait aux éclats.  


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
DarkStar
Messages : 257
Date d'inscription : 11/05/2021
Crédits : uc

Univers fétiche : Post-apocalyptique, Surnaturels, fantastiques, science-fiction
Préférence de jeu : Femme
Sabrina
DarkStar
Ven 5 Mai - 23:09

Tessa Bennet
J'ai 18 ou 19 ans et je vis un peu partout, aux Etats-Unis. Dans la vie, je suis en cavale, je fais souvent des petits boulots et je m'en sors comme je peux.. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, mon mode de vie. Qui voudrait d'un monstre de toute façon.

Elle a "006" tatoué sur son poignet droit. Six déteste ce tatouage, symbole de sa vie de souffrance. Elle est toujours juchée sur des chaussures à talons et prend grand soin de ses cheveux. Cela peut paraître être extrêmement superficiel mais lorsqu'on a passé sa jeunesse a être vêtue d'une blouse d'hôpital et avoir le crâne rasé, on peut comprendre qu'elle veille prendre soin d'elle. Elle a souvent ce vieux réflexe de ne pas faire attention a sa sécurité et prend des risques inconsidérés, héritage de nombreuses années où elle fut considérée comme une simple arme et donc, un objet remplaçable. Elle adore les milkshake au chocolat...Six pourrait passer son temps à manger ça! Comme pour tous les cobayes, utiliser ses pouvoirs l'épuise et peut la tuer si elle en abuse.

Pouvoirs:
•Télékinésie
•Suggestion mentale
•Biokinésie. (Capacité à décomposer la matière)

Cobaye 006 ft. Clionestra - Page 10 Dcih
Généralement, lorsque Tessa finissait avec un homme, c'était parce qu'elle avait besoin de quelque chose à la clé. La sexualité, elle l'avait découverte de la pire des façons. Six avait eu l'occasion de travailler dans un bar ou l'on exhibait la chair et la plastique des femmes moyennant quelques billets. La tenancière avait été manipulée par ses soins afin qu'elle puisse être embauchée car à cette époque, Six avait vraiment besoin d'argent et ne prenait pas souvent garde aux jobs dans lesquels elle s'engageait.

Toujours est-il que ce fut dans cet endroit vendant du rêve et des fantasmes accompagnés de bière tiède que Tessa prit conscience de sa propre beauté et de ce qu'elle pouvait provoqué. "Baby Doll" était son surnom. Oh elle était simplement serveuse mais elle gagnait énormément de pourboires par le simple fait d'être jolie. C'est au contacte des femmes qu'elle voyait danser chaque soir devant les clients qu'elle appris à se mettre en valeur, à se maquiller, à s'habiller, se coiffer, prendre soin d'elle...et séduire. Bon nombres de femmes bossant dans se bar, avaient vécu des histoires tragiques, difficiles, ou déçues au contacte de la gente masculine.

"Les hommes, tu les tiens par ce qu'ils ont entre les cuisses ma belle."
C'était Wallis, la celle qui tenait ce fameux bar qui lui disait cela. Et force était de constater qu'elle avait raison. Sa virginité, elle l'avait donné pour des papiers, son corps? Pour pouvoir dormir dans des draps chauds et propres l'espace d'une nuit ou pour délier certaines langues en échange d'informations. Tout cela pour dire que ce que lui offrait Billy ce soir, c'était inédit pour elle.

"Le moment présent...d'accord."


Des images de ses précédentes conquêtes ainsi que les paroles de Wallis s'entremêlaient aux flashbacks des ces autres hommes, manquant de faire naître la panique en elle. Mais cela n'arriva pas. Cela n'arriva pas car le californien venait de lui dire quelque chose d'important: Rester avec lui dans le présent. C'est vrai. Seul le présent comptait au final...alors Tessa s'accrocha à cette phrase comme à une bouée en pleine tempête et...elle se calma finalement. Sa main sur sa joue, puissante et chaude, la fit frémir. Son odeur, un mélange d'ancien parfum sur ses vêtements et de cigarette l'enivrait petit à petit. Elle laissa ses lèvres papillonner sur sur lèvre, puis sa mâchoire tandis que ses mains caressaient tranquillement son corps, le découvrant à son rythme. Le jeune homme pouvait la sentir se tendre lorsque ces mains parcouraient certaines zones de son corps, comme si elle voulait le repousser. Mais finalement, elle le laisse continuer, jusqu'à la faire grimper sur lui. Mais qu'est-ce qu'ils faisaient?

"Laisse-moi deviné, tu sorts cette tirade à toutes les filles que t'as mise dans ton lit? Hey, les coéquipiers ne sont pas censés s'embrasser ou même se caresser." Fit-elle remarquer à voix basse. Le ton n'était pas celui d'un reproche, il trahissait même un certain plaisir.

Et puis, la brune tout contre Billy se contracta presque entièrement et tenta d'agripper les mains du blond pour lui faire quitter ses flans qu'il mettait au supplice en les chatouillant ainsi. Tessa ne pu s'empêcher de rire en essayant de ne pas faire de bruit. Elle se tordait comme un petit vers pour que Billy arrête.

"Billy pitié pitié pitié arrête!" Suppliait la jeune femme qui avait les larmes aux yeux à force de rire.

Le moment présent. Cette méthode était très efficace pour tout oublier.
Clionestra
Messages : 3769
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Ven 5 Mai - 23:54

Billy
Hargrove

J'ai 18 ans et je vis à Hawkins, USA. Dans la vie, je suis maître nageur et je m'en sors de manière sexy. Sinon, grâce à ma chance, je suis toujours en quête de nouvelle conquête et je le vis plutôt bien.

→ Il a été battu par son père toute son enfance, et encore maintenant. Il se venge sur sa demi-soeur et ses amis.
→ Il utilise le sexe pour se défouler autant que la violence
→ Il a peur de son père.
→ Il aime jouer de la guitare et nager, d'ailleurs il a le droit à nager une heure après chaque jour à la piscine municipale sans payer.
→ Il aime le surf et le basketball, d'ailleurs il en faisait avant
→ Il aime lire, plus que ce qu'il oserait le dire, parlons de plaisir coupable, mais ça aide pour draguer aussi.
Billy n’avait aucune idée du passé de Tessa, mais il faisait en sorte de ne pas la brusquer. Il faisait le maximum pour qu’elle comprenne. Attentif à son visage, quand il la voyait se tendre, il repassait tendrement sur la zone pour lui imprimer sa caresse à la place de ce qu’elle pouvait se souvenir. La méthode marchait. Il le savait. Alors il continuait à caresser doucement par-dessus le tissu pour qu’elle ressente l’émotion du moment. Il ne lui ferait jamais de mal.

- Non, répondit-il honnêtement en la regardant droit dans les yeux pour qu’elle voit sa sincérité, je n’ai jamais dit ça avant.

S’il avait déjà été attentif à une femme, lui sortant un baratin pour passer le temps et oublier le reste, c’était bien la première fois qu’il le disait. Parce qu’il le pensait. Parce qu’il ne faisait rien pour lui, justement. Il était en train de tout faire pour elle. Il voulait qu’elle oublie, qu’elle s’abandonne, qu’elle se sente bien. Et il en avait rien à faire si lui, ce n’était pas le cas. Il voulait qu’elle se sente bien, dans le moment présent. Il avait souri à sa remarque sur les coéquipiers.

- Cela dépends vraiment des coéquipiers, je peux te trouver une dizaine de roman dans lequel les coéquipiers passent du bon temps ensemble.

Et où ça fini en histoire d’amour … mais ça, il ne le précisa pas. Parce qu’il n’y avait pas question d’amour pour le moment … mais d’une attachement particulier et très fort. C’était pour ça qu’il désira la faire rire. Il voulait l’entendre rire et même son pitié ne fit que diminuer la cadence sans le faire arrêter.

- Tu peux rire Tessa, les petits sont loins, ils dorment et tu les dérangeras pas, alors laisse-toi rire.

Il aimait bien qu’elle essaie de se défiler mais sans pour autant partir. Cela prouvait qu’elle était bien là. Elle était assez forte pour lui faire manger le canapé et pourtant elle se tortiller sur lui. Il avait envie d’elle mais il n’en prenait pour le moment pas cas. Tout occupé à la faire se sentir bien. Puis, il arrêta pour remettra sa main sur sa joue avec une lenteur et une douceur qu’elle commençait à bien connaître. Il essuya les larmes de ses rires avec un sourire, et vient même en quérir une de ses lèvres. Il ne savait pas jusqu’où elle avait besoin qu’il aille. Il irait aussi loin ou prés qu’elle le désire. Alors il fallait qu’il sache. Et pour ça, il devait lui demander. C’était ce genre de fois où la communication n’était pas dérangeante, mais importante. Ce moment qui unie.

- Dis-moi Tessa, je vois que tu as envie d’être avec moi, mais tu es tendu…

Il irait même à dire qu’elle a peur. Il la regarda avec un sourire.

- Qu’est-ce qui te fais envie ? Que veux-tu que l’on fasse ? Je peux te chatouiller jusqu’à demain si c’est ce que tu souhaites. Ou t’embrasser jusqu’à en avoir mal aux lèvres.

Il fit un sourire. Faire dire à Tessa ce qu’elle voulait, maintenant, était aussi une méthode pour qu’elle pense au maintenant. Billy était vraiment prêt à lui apprendre à voir le moment présent et pour ça, il faisait en sorte qu’elle soit dans le moment présent, avec lui.

HRP - Je ne sais pas si tu veux faire une scène ou la survoler, ou qu'ils ne fassent rien que jouer, alors Billy et moi on te laisse le bébé x’D (oui ça s’apparente à de la triche mais ça tombe bien aussi alors aucune honte x’D)  


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
DarkStar
Messages : 257
Date d'inscription : 11/05/2021
Crédits : uc

Univers fétiche : Post-apocalyptique, Surnaturels, fantastiques, science-fiction
Préférence de jeu : Femme
Sabrina
DarkStar
Sam 6 Mai - 20:51

Tessa Bennet
J'ai 18 ou 19 ans et je vis un peu partout, aux Etats-Unis. Dans la vie, je suis en cavale, je fais souvent des petits boulots et je m'en sors comme je peux.. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, mon mode de vie. Qui voudrait d'un monstre de toute façon.

Elle a "006" tatoué sur son poignet droit. Six déteste ce tatouage, symbole de sa vie de souffrance. Elle est toujours juchée sur des chaussures à talons et prend grand soin de ses cheveux. Cela peut paraître être extrêmement superficiel mais lorsqu'on a passé sa jeunesse a être vêtue d'une blouse d'hôpital et avoir le crâne rasé, on peut comprendre qu'elle veille prendre soin d'elle. Elle a souvent ce vieux réflexe de ne pas faire attention a sa sécurité et prend des risques inconsidérés, héritage de nombreuses années où elle fut considérée comme une simple arme et donc, un objet remplaçable. Elle adore les milkshake au chocolat...Six pourrait passer son temps à manger ça! Comme pour tous les cobayes, utiliser ses pouvoirs l'épuise et peut la tuer si elle en abuse.

Pouvoirs:
•Télékinésie
•Suggestion mentale
•Biokinésie. (Capacité à décomposer la matière)

Cobaye 006 ft. Clionestra - Page 10 Dcih
Tessa regarda un moment silencieusement Billy qui lui avouait n'avoir jamais dit ce genre de choses à une femme avant elle. Serrant un peu les mâchoires, la jeune femme sentit deux émotions complètement contradictoires lui tirailler les entrailles...joie et peur se mélangeant pour former un maelstrom que la cobaye eu du mal à gérer intérieurement. Pourquoi est-ce qu'il lui disait ce genre de choses alors, s'il n'avait jamais rien dit de tel à quelqu'un avant?

"Oh alors je suis chanceuse alors."


Elle disait cela en souriant mais intérieurement elle craignait ce que cela voulait dire. Qu'avait-elle de plus que ces autres femmes? Elle avait tout bonnement peur de ce que cela pourrait impliquer dans le futur. Mais...Six ne pouvait s'empêcher d'aimer être si spéciale aux yeux du surfeur. Heureusement, Billy lui assura qu'il ne s'agissait que d'un moment charnel qu'ils partageaient ensemble et rien de plus. Il venait de désamorcer sans la savoir, l'angoisse que ce rapprochement avait fait naître en Tessa. Hey! Ne venait-il pas de faire allusion à des romans? Encore un trait que Tessa ignorait vis-à-vis de son coéquipier. Monsieur Hargrove semblait lire. Pourquoi cacher cela? Il n'y avait aucune honte à faire étalage de sa culture littéraire.

"Attends tu lis? Pourquoi tu m'en a pas parlé avant? Tu sais qu'on te prend juste pour une brute sans cervelle qui passe son temps à faire "vroum vroum"?"


Tessa aimait les gens qui lisaient et qui se cultivaient de manière général. Elle venait de découvrir une nouvelle facette du blond et ce n'était pas du tout pour lui déplaire. Et cela l'aida à se laisser un peu plus aller sous les doigts chatouilleurs de l'adolescent. Finalement elle ne se retint plus, laissant aller un véritable rire presque innocent. Et c'était agréable de la voir ainsi, comme si elle redevenait l'espace d'un instant, une simple jeune femme. Elle en avait même du mal à respirer tant elle se pliait de rire et ne se calma que lorsque Billy lui demanda ce dont elle avait réellement envie et qu'il n'était pas dupe quant à sa peur.

"J'ai...peur de me laisser complètement aller. C'est quelque chose qu'on ne m'a jamais appris à faire tu sais. Baisser la garde c'est...enfin tu comprends où je veux en venir."

Mais ce rapprochement avait éveillé également de son côté son envie de lui. Il ne fallait pas qu'elle se leurre, Billy était diablement sexy et plaisait à Tessa au point qu'elle le laissait agir à son égard comme personne auparavant. Tout en ne lâchant pas Billy des yeux, la belle soupira alors, prenant une décision. Ce qu'elle voulait? Billy. Alors elle se recula un peu pour pouvoir enlever son haut, apparaissant en simple soutient-gorge. Le blond pu voir alors ce que sa nuisette avait caché...des cicatrices ci et là. Des marques de guerre, des coupures recousues, un impacte de balle, des brûlures de taser, montrant qu'elle était loin d'être immortelle et invulnérables.

Puis elle se rapprocha du jeune Hargrove et posa son front contre le siens tandis qu'elle murmurait fiévreusement "Caresse-moi encore...touche-moi." Puis elle l'embrassa. C'était un vrai baisé, un vrai de vrai, chaud et profond, sensuel...trahissant son désire qu'elle ne pouvait réprimer puisque Billy lui donnait la permission d'exprimer ce qu'elle voulait. Jouer au faux couple avait brouillé les frontières qu'elle imposait à Billy et à présent elle en voulait plus. Elle voulait se sentir bien et libéré.

"C'est toi que je veux Billy."



Hrp: Ahah t'inquiètes, je prends le bébé! ♥
Clionestra
Messages : 3769
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Dim 7 Mai - 1:37

Billy
Hargrove

J'ai 18 ans et je vis à Hawkins, USA. Dans la vie, je suis maître nageur et je m'en sors de manière sexy. Sinon, grâce à ma chance, je suis toujours en quête de nouvelle conquête et je le vis plutôt bien.

→ Il a été battu par son père toute son enfance, et encore maintenant. Il se venge sur sa demi-soeur et ses amis.
→ Il utilise le sexe pour se défouler autant que la violence
→ Il a peur de son père.
→ Il aime jouer de la guitare et nager, d'ailleurs il a le droit à nager une heure après chaque jour à la piscine municipale sans payer.
→ Il aime le surf et le basketball, d'ailleurs il en faisait avant
→ Il aime lire, plus que ce qu'il oserait le dire, parlons de plaisir coupable, mais ça aide pour draguer aussi.
Billy, toujours attentive, vue qu’elle venait de réaliser quelque chose avant qu’elle ne le dise. Et il sourit à sa question. Oui. ça. En effet. Il y avait ça. Il lâcha rapidement un rire, rapide mais bien là, quand elle imita une voiture.

- Je te rappelle que c’est ce que je veux. Qu’on me prenne pour un connard imbécile. SI je suis un connard imbécile, on pense que je ne comprends rien, alors que je comprends et je réagis en conséquence.

C’était aussi une technique qu’il avait appris avec son père, ça. Si tout le monde pense que Billy est un connard et un imbécile, alors personne ne se demanderait pourquoi il est comme ça. Un imbécile est souvent un connard par ignorance. S’il devait se mettre à montrer sa culture, et sa soif de savoir, alors on finirait par comprendre… son père comprendrait. Et Billy ne pouvait pas laisser cela arriver. Son père était plus imbécile que les autres de n’avoir jamais remarqué. Personne n’avait jamais remarqué. Pourtant, il lisait souvent Billy… pas depuis qu’il a rencontré Tessa, mais tout de même. Billy continuait les chatouilles pour la taquiner, parfois, il plaçait juste ses doigts mais ne faisait rien. Pour qu’elle cherche à savoir ce qu’il allait faire ensuite. Alors il sourit encore, compréhensif.

- la peur, c’est un sentiment normal. Et je comprends. Tu es quelqu’un de formidable alors je vais essayer de t’apprendre.

Il remonta la main sur la joue et poussa une mèche de cheveux. Formidable. C’était le mot. Elle était une femme formidable. Son âme était incroyable. Elle avait peut-être été élevé pour être un soldat, elle avait peut-être eu de la fierté dans ce qu’elle faisait, elle avait peut-être pensé qu’il était normal de tuer, mais pour Billy, il pouvait voir tout le reste dans ses yeux. Celle qui avait compris, toute seule, qu’on la manipulait, celle qui s’était enfui, celle qui avait réussi à survivre mais aussi celle qui était revenu, qui était prête à se battre. Elle était formidable. Point. Et Tessa le prouva encore quand elle enleva son haut. Il la regarda faire, immobile mais souriant. Un peu charmeur mais aussi juste heureux. Il passa les yeux sur son corps.

- Je vais avoir du travailler pour embrasser tout ça, dit-il sans être le moins du moins dégouté par les traces.

Triste pour elle, oui, dégoûté, même pas un peu. Il n’y avait rien que de la tendresse dans son regard alors qu’elle se rapprocha. Ses mains reviennent contre ses flancs mais cette fois-ci, plus de chatouilles. Il passait ses mains sur son corps en caressant la peau délicatement. Il répondit à son baiser avec la même envie. La promesse aussi qu’il lui ferait tout oublier, au moins pour cette nuit. Et pour d’autres si elle le voulait. Mais il sourit contre ses lèvres. Le moment présent.

- Cela tombe très bien, répondit-il contre ses lèvres, je me donne tout à toi.

Il la voulait aussi. Oui. Mais ce n’était pas ce que la jeune femme avait besoin pour le moment. Elle n’avait pas besoin d’un dominant dans leur action. Elle avait besoin d’un partenaire, égal mais aussi qui lui fasse découvrir la tendresse. Pas les coups. Pas la douleur. Billy savait que certaines femmes aimaient la douleur. Il l’avait fait parfois. Mais il ne s’imaginait pas un jour toucher à Tessa de cette manière. Il l’embrassa, descendant le long de son cou dans une trainée de baiser et vient faire des bisous sur la courbe de ses seins. Ses mains remontaient le long de son dos en une douce caresse pour venir chercher le tissu de son soutien-gorge. Tout le temps, elle pouvait le repousser. Il n’y avait pas une seule seconde ou Billy lui mettait la pression, ou semblait l’enfermer à l’intérieur de ses bras. Il remonta le long de son cou. Il ne savait pas ses expériences passés, mais il allait prendre le temps et lui faire tout oublier.

Pendant qu’une main attendait pour certifié le désir de la jeune femme, une autre passa sur ses fesses, sur les habits qu’elle portait encore en bas, et la plaqua un peu plus contre lui, toujours sans étouffement. Elle pouvait sentir son désir. Billy voulait qu’elle le sente pour appréhender la chose comme elle vient. Comme la réponse à son désir. C’était naturel, et il laissa plusieurs fois le prénom de Tessa sortir de ses lèvres alors qu’il fit tout cela.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Contenu sponsorisé
Cobaye 006 ft. Clionestra
Page 10 sur 12
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant
Sujets similaires
-
» (1m) Cobaye 006 [Recherche terminée]
» Clionestra
» This is family business | ft Clionestra
» say yes to heaven, say yes to me (clionestra)
» Never give up [ft. Clionestra]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: