Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Cobaye 006 ft. Clionestra

DarkStar
Messages : 63
Date d'inscription : 11/05/2021
Crédits : uc

Univers fétiche : Post-apocalyptique, Surnaturels, fantastiques, science-fiction
Préférence de jeu : Femme
Noob
DarkStar
Lun 30 Mai - 22:57

Tessa Bennet
J'ai 18 ou 19 ans et je vis un peu partout, aux Etats-Unis. Dans la vie, je suis en cavale, je fais souvent des petits boulots et je m'en sors comme je peux.. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, mon mode de vie. Qui voudrait d'un monstre de toute façon.

Elle a "006" tatoué sur son poignet droit. Six déteste ce tatouage, symbole de sa vie de souffrance. Elle est toujours juchée sur des chaussures à talons et prend grand soin de ses cheveux. Cela peut paraître être extrêmement superficiel mais lorsqu'on a passé sa jeunesse a être vêtue d'une blouse d'hôpital et avoir le crâne rasé, on peut comprendre qu'elle veille prendre soin d'elle. Elle a souvent ce vieux réflexe de ne pas faire attention a sa sécurité et prend des risques inconsidérés, héritage de nombreuses années où elle fut considérée comme une simple arme et donc, un objet remplaçable. Elle adore les milkshake au chocolat...Six pourrait passer son temps à manger ça! Comme pour tous les cobayes, utiliser ses pouvoirs l'épuise et peut la tuer si elle en abuse.

Pouvoirs:
•Télékinésie
•Suggestion mentale
•Biokinésie. (Capacité à décomposer la matière)

Cobaye 006 ft. Clionestra Tumblr_muuuosbsyc1rfl2e1o4_250
"Un dernier mot?"
"Tu peux me tuer 006 mais on te retrouvera toujours t'entends? Espèce de monstre, on te retrouvera tou-jours!"

Un homme en costume noir et chemise blanche, genoux à terre le front en sang, crachait sa haine au visage d'une jeune femme de peut-être 18 ou 19 ans. Elle le dévisageait froidement sans rien dire, le tenant en joug avec une arme de poing 9 mm. Et c'est avec cette même froideur que la jeune femme le descendit...avec sa propre arme. Cela faisait combien de types comme lui qu'elle avait bien pu tuer? Elle ne comptait plus. En trois ans, beaucoup d'agents avaient péris en tentant de ramener leur précieux petit cobaye au bercail.

Mais cela avait échoué. Et si a de nombreuses reprises, la jeune femme avait manqué de se faire capturer de nouveau, elle avait réussit à chaque fois à s'en sortir. Après avoir enterré le cadavre de son poursuivant, 006 était retournée à sa voiture, un pickup en piteux état, pour se saisir d'un jerricane d'eau afin de se nettoyer le visage et ses mains pleines de terre. Creuser des trous s'avérait être très salissant! Après cela, elle se changea, enfilant un jean propre et sa veste en jean également, doublée de moumoute blanche. Il faisait froid dans cette région, cela n'avait rien à voir avec Bâton Rouge qu'elle venait de quitter, où les hivers étaient plus doux. Ici, dans l'Indiana le climat était plus rude. Halloween n'était que dans quelques jours et pourtant il faisait froid comme en plein décembre.

Attachant ses longs cheveux, la jeune femme grimpa de nouveau dans son véhicule et démarra en trombe. Maintenant qu'elle était débarrassée de cette épine dans son pied, elle allait enfin pouvoir rejoindre Hawkins, cette ville cristallisant toutes ses peurs. Dire qu'elle avait tout fait pour mettre de la distance entre elle et cet endroit maudit! Mais elle n'avait pas le choix. Six roula pendant environs 1h30 et passa Indianapolis puis Nashville...Hawkins n'était plus qu'a quelques kilomètres. Et puis de la fumée s'échappa soudainement de son moteur, celui-ci se mit a faire un bruit de tous les diables, laissant juste le temps à la conductrice de se garer sur le bas côté. Six était dépitée. Elle savait qu'elle n'aurait pas du voler ce vieux tas de boue! Les voyants indiquant la jauge d'huile et la température de son moteur clignotaient en rouge ce qui n'était pas bon du tout.

"Eh merde de merde de merde!"

006 frappa rageusement son volant avant de soupirer et descendre de son véhicule avant de relever son capot pour voir ce qu'il se tramait dessous. Elle jeta un coup d'oeil mais ne voyait pas d'où pouvait provenir la panne. Si elle avait été mécanicienne, elle aurait vu la fuite dans son réservoir d'huile servant au moteur. Six avait bien des compétences mais pas dans ce genre là. C'était rageant car elle n'était qu'à quelques kilomètres de son point de chute. Que devait-elle faire? Prendre son paquetage et avancer jusqu'à destination? Ou bien attendre qu'une âme charitable veuille bien la prendre en stop? S'éloignant du véhicule, la jeune femme décida de prendre son gros sac et se le cala sur l'épaule puis décida de continuer à pied.
Clionestra
Messages : 577
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : moi

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
cat
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Lun 30 Mai - 23:50

Billy
Hargrove

J'ai 18 ans et je vis à Hawkins, USA. Dans la vie, je suis maître nageur et je m'en sors de manière sexy. Sinon, grâce à ma chance, je suis toujours en quête de nouvelle conquête et je le vis plutôt bien.

→ Il a été battu par son père toute son enfance, et encore maintenant. Il se venge sur sa demi-soeur et ses amis.
→ Il utilise le sexe pour se défouler autant que la violence
→ Il a peur de son père.
→ Il aime jouer de la guitare et nager, d'ailleurs il a le droit à nager une heure après chaque jour à la piscine municipale sans payer.
Billy était en train d’écouter de la musique. Qu’importe la musique d’ailleurs. Il en avait cure pour le moment. Il pensait à son père alors que ses phalanges se serraient un peu plus contre le volant. Il avait envie de lui mettre une volée à chaque fois qu’il le voyait …ou qu’il posait les yeux sur sa « sœur ». Il en crachait le mot mentalement. Il venait de passer les dernières heures dans les bras d’une femme adultère, et pourtant il ne s’était toujours pas calmé. Le calme par le sexe. Le sexe pour le calme. Des temps en temps ça marchait. Sur le moment.

Sans attache, sans amour, l’acte lui permettait de se vider la tête autant que taper dans les plus faibles que lui. Parce que ça lui rappelait qu’il était le plus fort. Il serra encore ses mains contre son volant. Il était plus fort que son père. Il le savait. Il faisait assez de sport, de musculation et de course pour savoir que sa force physique dépassé celle de son père. Alors pourquoi n’arrivait-il pas à l’étaler ? Billy se contentait de penser qu’il arriverait à se calmer prochainement. Halloween approchait et les sorcières sexys ça courraient littéralement les rues. Il n’aura qu’à choisir sa victime, consentante toujours, pour passer un bon moment.

Il avait changé de ville pour pouvoir s’envoyer en l’air loin des radars. Coucher avec une femme marié ne se faisait pas  -toujours- dans le lit du mari. La prochaine fois peut-être. Il allait proposer en tout cas. Il avait un petit plaisir malsain à rendre les hommes cocus. Cela lui donnait une force que personne n’avait. Cela lui faisait du bien. Alors qu’il traversa un virage, il tomba sur une voiture arrêté sur le bas-côté. Il arqua un sourcil, mais il s’en fichait.

Puis, il vit une femme marchait plus loin. Une femme avec un magnifique petit cul. De quoi se sentir mieux quelques secondes, si la fille acceptait d’écarter les jambes. Il ralentit à ses côtés.

- Hé, ma jolie, tu as besoin d’aide ?

Il était en première pour rester à sa hauteur alors qu’il essayait de voir un peu plus de ce brin de femme qui semblait marcher jusqu’à sa ville … La connaître en premier lui donner encore un peu plus de célébrité. Toujours voir le verre à moitié plein.


May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
DarkStar
Messages : 63
Date d'inscription : 11/05/2021
Crédits : uc

Univers fétiche : Post-apocalyptique, Surnaturels, fantastiques, science-fiction
Préférence de jeu : Femme
Noob
DarkStar
Mar 31 Mai - 18:23

Tessa Bennet
J'ai 18 ou 19 ans et je vis un peu partout, aux Etats-Unis. Dans la vie, je suis en cavale, je fais souvent des petits boulots et je m'en sors comme je peux.. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, mon mode de vie. Qui voudrait d'un monstre de toute façon.

Elle a "006" tatoué sur son poignet droit. Six déteste ce tatouage, symbole de sa vie de souffrance. Elle est toujours juchée sur des chaussures à talons et prend grand soin de ses cheveux. Cela peut paraître être extrêmement superficiel mais lorsqu'on a passé sa jeunesse a être vêtue d'une blouse d'hôpital et avoir le crâne rasé, on peut comprendre qu'elle veille prendre soin d'elle. Elle a souvent ce vieux réflexe de ne pas faire attention a sa sécurité et prend des risques inconsidérés, héritage de nombreuses années où elle fut considérée comme une simple arme et donc, un objet remplaçable. Elle adore les milkshake au chocolat...Six pourrait passer son temps à manger ça! Comme pour tous les cobayes, utiliser ses pouvoirs l'épuise et peut la tuer si elle en abuse.

Pouvoirs:
•Télékinésie
•Suggestion mentale
•Biokinésie. (Capacité à décomposer la matière)

Cobaye 006 ft. Clionestra Tumblr_muuuosbsyc1rfl2e1o4_250
Six n'était pas croyante, elle ne comprenait d'ailleurs pas cet intérêt qu'avait le commun des mortels pour ces entités invisibles, qui n'existaient pas. Mais là, elle avait souhaité très fort que quelqu'un s'arrête, au point où elle aurait peut-être sacrifié deux ou trois poulets à un dieu quelconque. Car au-delà de son épuisement et de sa lassitude, l'automne et l'hiver dans cette région étaient très rudes et la nuit tombait rapidement. L'idée de passer la nuit dehors dans cette partie du monde et par de telles températures, ne lui plaisait pas vraiment. Heureusement, un véhicule semblait approcher à vive allure. Serait-elle chanceuse pour une fois? Les femmes avaient statistiquement plus de chance d'être prise en stop plutôt que les hommes. La voiture qu'elle avait entendu vrombir au loin avait finit par s'arrêter et le visage d'un jeune homme était apparu derrière la vitre de sa portière.

La jeune femme tourna alors la tête pour mieux pouvoir observer rapidement celui qui venait de lui proposer de l'emmener. Il arborait un air lui donnant un petit air sûr de lui, une crinière blonde négligemment coiffée tout de jean's vêtu...Hum. ll avait tout du "bad boy" mais se garda bien de juger le chauffeur à "sa couverture". Elle n'avait juste pas perdu ces vieux réflexes qu'on lui avait enseignés lorsqu'elle était encore au labo. "Observe toujours Six, ce sera capital lorsque tu seras sur le terrain, cela pourrait même te sauver la vie." Lui avait-on répété encore et encore et encore et encore. Aussitôt, elle rentra dans le rôle qu'elle s'était construite avant d'arriver ici. Celui d'une jeune femme de la grande ville, étudiante en journalisme, venue retrouver son père ayant fraichement déménagé ici. C'était un scénario que la brune avait habilement créé et répété.

Pas franchement sociale mais suffisamment pour pouvoir évoluer sans grandes difficultés dans une société dont elle ne comprenait pas encore totalement les codes, la jeune femme arrivait tout de même à "faire comme si". Arborant alors un joli sourire, elle posa son sac par terre et se pencha un peu à la fenêtre, prenant appui sur ses avant-bras, chassant une mèche de cheveux qui lui barrait le visage.

" Salut."

C'est alors que quelques flocons de neige commencèrent à tomber de façon clairsemé. Le temps changeait tellement vite ici! Ce n'était qu'un peu de neige automnale, rien de très prononcé encore. Mais tout semblait indiquer que l'hiver serait rude cette année.

" Merci de t'être arrêté, on dirait que tu tombes à pique!"


Soulignait-elle en pointant du pouce la neige qui commençait à tomber. Dire qu'il y a encore quelques minutes, il faisait grand soleil! Et puis, Six pointa du menton son pickup laissé en rade un peu plus loin. Sans doute que le véhicule laissé à l'abandon n'avait pas échappé au jeune homme

"J'ai mon pickup qui est tombé en panne, pas moyen de le faire redémarré...je crois que c'est le moteur qui est mort ou bien le radiateur j'en sais rien...mais le moteur c'est mis à tousser, a fumer et ensuite tout c'est arrêté."


A en juger par le bolide qu'il conduisait, une Camaro Z28, ce dernier devait s'y connaître en bagnole et donc savoir de quoi est-ce qu'elle voulait parler.

"Je me rends à Hawkins, est-ce que tu pourrais m'y déposer si c'est sur ta route?"

Clionestra
Messages : 577
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : moi

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
cat
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Mar 31 Mai - 19:45

Billy
Hargrove

J'ai 18 ans et je vis à Hawkins, USA. Dans la vie, je suis maître nageur et je m'en sors de manière sexy. Sinon, grâce à ma chance, je suis toujours en quête de nouvelle conquête et je le vis plutôt bien.

→ Il a été battu par son père toute son enfance, et encore maintenant. Il se venge sur sa demi-soeur et ses amis.
→ Il utilise le sexe pour se défouler autant que la violence
→ Il a peur de son père.
→ Il aime jouer de la guitare et nager, d'ailleurs il a le droit à nager une heure après chaque jour à la piscine municipale sans payer.
La musique avait été baissé pour rendre plus agréable cette discussion. Il n’allait pas montrer ses mauvais côtés à une nouvelle personne tout de suite. Il attendait d’avoir sa sœur pour ça. Plus il la détestait, plus son père l’aimait … et ainsi plus il la protégeait … Bien qu’il lui faudrait au moins une torture digne de la mafia pour l’avouer. Il préférait détester sa petite sœur dans la foulée. Il pensait à ça, alors qu’il pourrait draguer ? Voilà pourquoi le sexe était bienvenu. Dans les bras d’une femme impossible de penser à sa sœur, ça serait trop bizarre, ou à son père, encore plus bizarre.

Il ne doutait pas, vue le corps de la jeune femme, qu’elle pourrait lui faire oublier tout ça. Mieux que de l’alcool ! Il lui fit un sourire charmeur comme il en avait le secret alors qu’il l’écoutait. Etrangement, il ne voyait rien en elle qu’une femme… Ce qui le dérangeait. D’habitude, il arrivait à savoir si la femme en face de lui pourrait être une partenaire ou non. Là, il n’en savait rien. C’était étrange. Il se sentait étrange.

- Je tombe toujours à pic, dit-il dans un clin d’œil.

Il fit un geste pour ouvrir la porte alors qu’il observait la neige tombée. Il jeta un regard vers la voiture à l’abandon. Il ne disait pas son opinion sur son tas de boue, mais peut être que son rictus en disait trop long.

- Monte, j’habite à Hawkins, je t’amène. Si tu veux demain on reviendra voir ce que ta voiture a … et si on peut la réparer.

Il en doutait réellement. Mais s’il pouvait avoir la primeur sur la jeune femme … Il ne pourrait qu’en être heureux. C’était une force de plus. Une chose en plus dans son palmarès. De quoi avoir plus de prestige d’une certaine manière … et puis … Il voulait savoir si elle serait une partenaire sexuelle ou non. Ne pas arrivé à le deviner, lui qui analyse simplement les femmes d’ordinaire, ça allait le rendre chèvre.

- Tu viens à Hawkins pour des vacances étranges ou bien pour quelque chose de plus sédentaire ? Je ne pense pas t’avoir déjà vue là-bas… Si tu veux je peux te montrer les plus beaux endroits de la région.

Dit-il toujours avec ce sourire charmeur qu’il avait bien souvent quand il faisait du flirt avec les femmes qui occupaient ses nuits.  



May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
DarkStar
Messages : 63
Date d'inscription : 11/05/2021
Crédits : uc

Univers fétiche : Post-apocalyptique, Surnaturels, fantastiques, science-fiction
Préférence de jeu : Femme
Noob
DarkStar
Mar 31 Mai - 22:48

Tessa Bennet
J'ai 18 ou 19 ans et je vis un peu partout, aux Etats-Unis. Dans la vie, je suis en cavale, je fais souvent des petits boulots et je m'en sors comme je peux.. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, mon mode de vie. Qui voudrait d'un monstre de toute façon.

Elle a "006" tatoué sur son poignet droit. Six déteste ce tatouage, symbole de sa vie de souffrance. Elle est toujours juchée sur des chaussures à talons et prend grand soin de ses cheveux. Cela peut paraître être extrêmement superficiel mais lorsqu'on a passé sa jeunesse a être vêtue d'une blouse d'hôpital et avoir le crâne rasé, on peut comprendre qu'elle veille prendre soin d'elle. Elle a souvent ce vieux réflexe de ne pas faire attention a sa sécurité et prend des risques inconsidérés, héritage de nombreuses années où elle fut considérée comme une simple arme et donc, un objet remplaçable. Elle adore les milkshake au chocolat...Six pourrait passer son temps à manger ça! Comme pour tous les cobayes, utiliser ses pouvoirs l'épuise et peut la tuer si elle en abuse.

Pouvoirs:
•Télékinésie
•Suggestion mentale
•Biokinésie. (Capacité à décomposer la matière)

Cobaye 006 ft. Clionestra Tumblr_muuuosbsyc1rfl2e1o4_250
Si elle avait eu de la chance que le jeune homme passe à ce moment-là? Une sacrée chance effectivement car depuis qu'elle marchait en direction de Hawkins, elle n'avait croisé qu'une voiture et un gros tracteur. Alors oui, sa venue était assez "providentielle". Il tombait effectivement à pic. L'air charmeur dont usait le conducteur n'échappa pas à 006 qui se faisait appeler aussi Tessa. Les hommes avaient souvent cette réaction lorsqu'ils étaient avec elle. Mais cela la laissait parfaitement indifférente...006 n'était pas une jeune femme comme les autres. Elle ne vivait pas dans le même monde que les humains normaux. Son quotidien depuis l'enfance, avait été de se battre, d'être performante, une véritable machine. Et maintenant qu'elle était en cavale, recherchée par la CIA pour être ramené "au bercail" elle vivait en marge de la société, rasant les murs, bougeant de ville en ville, fréquentant la lie de la société. Sa vie était misérable en réalité.

Alors comment trouver le temps de laisser cette part d'elle-même éclore? Son humanité et tout ce qui allait avec...les sentiments, la tendresse, l'attachement...tout cela, 006 ne le connaissait pas. Oh elle s'était retrouvée bien des fois entre les bras d'hommes juste pour souffler un peu et profiter rapidement de la chaleur d'un lit, se satisfaire de relations purement charnelles mais cela s'arrêtait là. Il n'y avait pas de place pour quoi que ce soit d'autre dans son existence. Qui voudrait d'un monstre de toute façon? Pour en revenir à l'air charmeur dont faisait preuve le blond à la Camaro, elle se contenta de lui rendre son sourire. C'était comme cela qu'il fallait réagir selon elle, de manière calculée, de manière à être avenante et chaleureuse pour qu'il la prenne en stop.

"Tu es de Hawkins? Super, comme ça tu n'auras pas à faire de détour pour revenir chez toi! Et pour mon pickup laisse tomber, ne t'embête pas, je ferais appeler un dépanneur."


Ajoutait-elle en affichant à présent un grand sourire. Elle alla installer son paquetage sur la banquette arrière de la voiture et s'assied à l'avant du véhicule, prenant soin de reculer le siège afin de pouvoir installer ses longues jambes confortablement. La dernière passagère devait être de taille assez petite. Soufflant un peu dans ses mains, Tessa les frottas vigoureusement pour faire circuler le sang un peu plus vite, afin de les réchauffer.

"Tss je savais pas que le temps changeait si rapidement ici. Au fait moi c'est Tessa mais les gens me surnomment Tess."

Elle se présenta sous le prénom qu'elle avait choisi il y a deux ans déjà. Officiellement, elle était la fille de Cliff Bennet, un architecte qui se rendait sur des chantiers un peu partout aux Etat-Unis. Son sourire resta intact lorsque son chauffeur lui demanda la raison de sa présence ici. Petit curieux...Mais c'était souvent ce qui arrivait dans les petites villes. Les nouvelles têtes étaient rares.

"Mon père a décidé de quitter la Louisiane pour aller vivre ici. Je suis de Bâton Rouge à la base. Mais il a décrété que cela nous ferait du bien de vivre loin de la grande ville, en pleine nature...je dois t'avouer que je ne suis pas très enthousiaste à l'idée de venir habiter ici. En plus, pour l'instant je vais devoir vivre dans une chambre de motel en attendant que mon père revienne du chantier sur lequel il travail. Notre "nouvelle" maison a subit un dégât des eaux et est inhabitable pour l'instant. La poisse."


Et puis lorsque le jeune chauffeur lui proposa de lui montrer les plus beaux endroits de Hawkins et ses alentours, Tessa resta un instant silencieuse. Si dans un premier temps la belle n'avait pas du tout l'intention de revoir ce "joli coeur", elle changea d'avis. Peut-être qu'elle pourrait essayer de passer du temps avec lui pour essayer d'en apprendre plus sur les évènements récents qui s'étaient déroulés ici et au laboratoire de la ville. Car elle ne devait pas perdre de vue la raison de sa venue ici.

"Y'a des trucs à voir dans ce trou paumé? Comment on s'amuse à Hawkins?"
Clionestra
Messages : 577
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : moi

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
cat
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Mar 31 Mai - 23:16

Billy
Hargrove

J'ai 18 ans et je vis à Hawkins, USA. Dans la vie, je suis maître nageur et je m'en sors de manière sexy. Sinon, grâce à ma chance, je suis toujours en quête de nouvelle conquête et je le vis plutôt bien.

→ Il a été battu par son père toute son enfance, et encore maintenant. Il se venge sur sa demi-soeur et ses amis.
→ Il utilise le sexe pour se défouler autant que la violence
→ Il a peur de son père.
→ Il aime jouer de la guitare et nager, d'ailleurs il a le droit à nager une heure après chaque jour à la piscine municipale sans payer.
→ Il aime le surf et le basketball, d'ailleurs il en faisait avant
→ Il aime lire, plus que ce qu'il oserait le dire, parlons de plaisir coupable, mais ça aide pour draguer aussi.
Billy l’observait et fronça les sourcils alors qu’il essayait de la comprendre une nouvelle fois. Il y avait quelque chose autour de la jeune femme comme une aura de « inatteignable ». D’un coup, il avait envie de l’atteindre. Il avait envie de réussir. Parce que c’était ça aussi avoir l’âme d’un chasseur.

- Pour une femme aussi mignonne j’aurais bien fait un détour ou deux. Je suis le genre gentleman.

Oui. Il pouvait l’être. Parce que ça faisait aussi parti de ce genre de réaction qu’aimer certaines femmes. Billy pouvait être un caméléon là-dessus. Aussi violent et impulsif ou doux et a protégé que chaque femme désirée voir. Il n’était jamais réellement lui, mais qu’importe… Cela permettait toujours d’avoir ce qu’il voulait à la fin.

- Désolé pour ta voiture. Si tu dois en trouver une autre appelle-moi, je t’aiderais à choisir une qui en vaille la peine.

Parce que son tas de boue là … Il n’allait pas faire long feu. Billy lui avait fallu seulement un regard vers le véhicule pour savoir qu’il ne démarrerait peut-être plus jamais … Surtout en restant sous la neige, la pluie, et la vue de tous. On allait lui piller sa voiture d’ici demain matin … pas de quoi retrouvé quoi ce soit donc.

- Enchanté Tessa. Je m’appelle Billy, mais on m’appelle souvent maître-nageur. Je travaille à la piscine municipale. Ouverte été comme hiver.

Même si en Hiver, la piscine était intérieure et il y avait beaucoup moins besoin de lui. D’ailleurs, il se mettait sur le côté pour faire d’autres choses, comme lire même s’il n’avouerait jamais lire autant devant quiconque. L’été cependant était son terrain de chasse préféré … et il aimait voir les réactions des femmes quand il travaillait.

- Je n’étais pas très enthousiaste non plus en arrivant ici… mais il y a des bonnes choses. La nature peut être une bonne chose. Et les gens sont plus … avenants pour aider et venir en aide à son voisin. Ce qui est parfois … flippant, il faut l’avouer.

Il réfléchit à ce qu’elle disait pour l’hôtel. Il avait une chambre chez son père … mais il avait aussi une petite chambre rien qu’à lui, ailleurs. Il ne le disait pas … Parce qu’il ne pouvait pas amener ses conquêtes dans sa maison. Imaginer s’envoyer en l’air alors que son père débarque … cela aurait de quoi enlever le peu de crédit qu’il avait réussi à retrouver auprès des femmes de la ville.

- On s’amuse avec moi, souvent. Et oui, il y a des choses à voir. Bien sûr tout dépend de ce que tu aimes. Si tu aimes les bornes d’arcanes, il y a une salle pas mal. Si tu aimes les promenades en forêt aussi, ou les lacs un peu cachés. Il faut juste marcher un peu.

Heureusement, il avait couché avec plusieurs agents de police et … on lui avait montré des endroits interdits mais particulièrement coquin … Il réutilisait le lieu très souvent. Toutes les femmes qui passaient dans ses draps savaient qu’il n’était pas fidèle. Il n’avait jamais qu’une femme. Il réfléchit encore. Cela étant, il couchait souvent ailleurs aussi… Même dans cette voiture, là où était assise la jeune femme. Qu’avait-il à perdre ?

- Je te propose en tout bien tout honneur, mais si tu veux j’ai un appartement. Je vis seul et je ne tendrais que tu ne désires pas …mais le temps que les travaux se finissent si tu ne veux pas aller dans les motels de la ville, ce que je comprends, je peux te proposer ma piaule.

Il lui sourit alors qu’il cherchait sa réaction. Il n’avait toujours pas l’impression qu’elle était le genre à se laisser avoir par sa belle gueule de tombeur… pourquoi ? Toutes les femmes étaient sous le charme. Même les mariés et certaines homosexuelles… alors pourquoi pas l’inconnue ? Ce n’était pas compréhensible pour lui.



May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
DarkStar
Messages : 63
Date d'inscription : 11/05/2021
Crédits : uc

Univers fétiche : Post-apocalyptique, Surnaturels, fantastiques, science-fiction
Préférence de jeu : Femme
Noob
DarkStar
Dim 5 Juin - 0:54

Tessa Bennet
J'ai 18 ou 19 ans et je vis un peu partout, aux Etats-Unis. Dans la vie, je suis en cavale, je fais souvent des petits boulots et je m'en sors comme je peux.. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, mon mode de vie. Qui voudrait d'un monstre de toute façon.

Elle a "006" tatoué sur son poignet droit. Six déteste ce tatouage, symbole de sa vie de souffrance. Elle est toujours juchée sur des chaussures à talons et prend grand soin de ses cheveux. Cela peut paraître être extrêmement superficiel mais lorsqu'on a passé sa jeunesse a être vêtue d'une blouse d'hôpital et avoir le crâne rasé, on peut comprendre qu'elle veille prendre soin d'elle. Elle a souvent ce vieux réflexe de ne pas faire attention a sa sécurité et prend des risques inconsidérés, héritage de nombreuses années où elle fut considérée comme une simple arme et donc, un objet remplaçable. Elle adore les milkshake au chocolat...Six pourrait passer son temps à manger ça! Comme pour tous les cobayes, utiliser ses pouvoirs l'épuise et peut la tuer si elle en abuse.

Pouvoirs:
•Télékinésie
•Suggestion mentale
•Biokinésie. (Capacité à décomposer la matière)

Cobaye 006 ft. Clionestra Tumblr_muuuosbsyc1rfl2e1o4_250
Tessa eu arbora à nouveau un petit sourire lorsqu'elle entendit Billy la complimenter sur son physique. S'il savait quel monstre elle était...jamais il n'aurait pensé cela. Jolie à l'extérieur mortelle à l'intérieur, la brune était comme un poison. La belle voyait bien qu'il la trouvait à son goût aussi, cette dernière garda à l'esprit d'utiliser cela à son avantage. La jeune femme avait remarqué au fil de temps, que les hommes étaient facilement manipulables lorsqu'ils étaient face au sexe féminin. Alors, elle allait peut-être utiliser cela pour servir ses propres intérêts. Il lui fallait un lien dans cette ville et ce...Billy semblait tout indiqué.

" Eh bien Billy, je suis enchantée également. J'hésiterai pas à faire appel à tes connaissances si jamais je veux une nouvelle voiture. Vu ce que tu conduis, t'as l'air de t'y connaître suffisamment. Elle monte à combien?"

Tessa sourit une nouvelle fois, commençant à se détendre et étendre ses jambes. Elle était fatiguée. Car cela faisait plus d'une semaine qu'elle voyageait. Car Six n'avait pas prit un itinéraire des plus simple. Elle avait commencé par prendre un train de fret, voyageant clandestinement. Puis elle avait prit un bus, avait fait du stop, dormis dans de nombreux motels miteux puis volé une voiture pour ensuite arriver à Hawkins. La jeune cobaye se doutait que pour posséder une voiture de course comme la sienne, le blond devait s'y connaître en bagnoles. C'était une superbe caisse, elle aurait bien envie de se mettre derrière le volant pour voir un peu ce qu'elle avait dans le ventre.

"T'es maître nageur? Ca a l'air d'être un boulot sympa. Sans trop de prise de tête."

Mais bruyant. Tessa n'aimait pas l'eau bien qu'elle nageait fréquemment. Elle gardait en elle les nombreuses heures passées dans le caisson d'isolement sensoriel...un traumatisme. Alors l'eau n'était pas son élément préféré. Haussant un sourcil, la jeune femme apprit que le blond n'était pas originaire de Hawkins non plus. Mince...il ne pourrait peut-être pas lui donner toutes les infos qu'elle recherchait? Quoi qu'il en soit, pour l'instant elle continua de faire connaissance avec le charmant Billy.

"Tu n'es pas de Hawkins non plus? D'où est-ce que tu viens à la base? Hum...toi aussi t'as pas eu le choix de suivre ta famille ici? Haha j'ai entendu parlé de l'amabilité des gens dans les petites villes et villages. Ça va me faire bizarre. De là d'où je viens, je connaissais même pas le nom de mes voisins."

Billy lui proposa de jouer les guides touristiques en lui conseillant des endroits à visiter et notamment les bornes d'arcanes. La jeune femme grimaça un peu.

"Des bornes de quoi? Hum je ne vois pas trop ce que c'est. Malheureusement, je crois que je resterai une "fille de la ville". J'aime le béton, le café a emporté et le bruit des klaxons. Mais...j'imagine qu'en étant ici pour un moment, je vais devoir m'y faire. Tu pourrais me faire découvrir les joies des promenades champêtre?"

La jeune femme ricana. Il n'y avait rien de tendancieux dans sa phrase, juste qu'elle acceptait de le revoir pour aller se balader dans les environs avec lui. Cela serait peut-être l'occasion pour elle de pouvoir obtenir des infos'. La belle cependant secoua négativement la tête, refusant d'aller loger chez lui. Il en était tout simplement hors de questions. Elle avait des armes dans son sac, des faux papiers, c'était un animal solitaire qui n'était pas là pour nouer des amitiés avec quiconque. Telle était la triste vie que la jeune femme menait...Une vie dangereuse qui pourrait porter préjudice à ceux qui l'entouraient.

"Non, je te remercie, c'est gentil mais mon père a déjà payé la chambre pour plusieurs jours. Et je ne te connais pas tu sais? Ne le prend pas mal hein ? J'apprécie la proposition."


Tessa souriait toujours simplement. Cependant elle n'était pas ce genre de nana à se laisser effectivement avoir par un garçon, aussi charmant fut-il.  
Clionestra
Messages : 577
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : moi

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
cat
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Lun 6 Juin - 11:58

Billy
Hargrove

J'ai 18 ans et je vis à Hawkins, USA. Dans la vie, je suis maître nageur et je m'en sors de manière sexy. Sinon, grâce à ma chance, je suis toujours en quête de nouvelle conquête et je le vis plutôt bien.

→ Il a été battu par son père toute son enfance, et encore maintenant. Il se venge sur sa demi-soeur et ses amis.
→ Il utilise le sexe pour se défouler autant que la violence
→ Il a peur de son père.
→ Il aime jouer de la guitare et nager, d'ailleurs il a le droit à nager une heure après chaque jour à la piscine municipale sans payer.
→ Il aime le surf et le basketball, d'ailleurs il en faisait avant
→ Il aime lire, plus que ce qu'il oserait le dire, parlons de plaisir coupable, mais ça aide pour draguer aussi.
Billy observa la jeune femme d’un coup d’œil… on n’était pas dans un film avec un mauvais fond vert, il ne pouvait pas quitter longtemps la route des yeux. Il rit. S’il faisait cela, il pourrait avoir un accident et perdre sa liberté. Il avait payé cette voiture lui-même, sans l’aide de son père. Il avait payé cette voiture à l’aide de ses travaux, et de cadeaux de femmes voulant lui faire plaisir. On pouvait le traiter de vénal, oui, de prostitué, s’il pouvait rendre l’utile et l’agréable … mais il avait eu ce qu’il voulait. La liberté de mouvement. Il n’était plus soumis au bon vouloir de son père. Il pouvait aller où il voulait, quand il le voulait, il pouvait vivre loin de son géniteur.

- J’ai mis du temps pour la choisir. J’ai fait des dizaines de concessionnaire auto pour être sûr de trouver la perle l’air. Et on a essayé de m’avoir mais j’avais bûché mon sujet pour être sûr d’avoir ce que je veux. Pour la vitesse, elle va jusqu’à 280, mais la limitation de vitesse ne me permet pas de la pousser à ce point.

Il n’allait pas risquer de perdre son permis, pour la même raison qu’il ne voulait pas d’accident, juste pour pousser la voiture dans ses retranchements. Il aimait trop sa liberté. Elle ne pourrait peut-être pas comprendre mais pour ce qu’il en avait à faire. Il eu un petit rire, encore.

- Oui, je suis maître-nageur. C’est sympa, sauf quand il faut vider la piscine parce qu’un imbécile à vomi dedans, et ce ne sont pas toujours des enfants. Et les parents attendent que je surveille leurs enfants.

Il était là pour empêcher les noyades, et montrer son corps d’Appolon à ceux qui viennent mater, pas pour faire babysitter de tous les rejetons de la contrée. Il n’avait aucune envie de supporter les enfants, et vérifier que leurs batailles d’eau ne finissent pas en batailles tout court. Il était là pour l’eau, la piscine, la noyade, pas pour les imbéciles qui courraient autour de la piscine et se râper les genoux.

- Nope, je suis de Californie à l’origine. Le surf c’était ma passion, ici je n’ai le droit qu’à l’eau sans les vagues ! Et oui, j’ai dû suivre mon gén… mon père et sa nouvelle famille parce que je n’ai pas eu le choix.

Bien Billy fait plus vague encore la prochaine fois, on ne dira rien. Il ne pouvait pas dire qu’il avait eu la possibilité de rester en Californie, tout seul. Qu’il aurait pu laisser sa famille partir et lui continuer à vivre aux crochets d’une ou deux femmes qui s’occuperait bien de lui. Il avait dû les suivre ici. Pour protéger Max. Et cela, ça le faisait chier. Il avait de quoi prendre sa liberté, il possédait une voiture et de l’argent, mais il ne pouvait pas abandonner Max.

- Tu verras. Il y a ceux qui vont venir les bras ouverts pour t’accueillir, et les autres qui vont te voir comme l’intrus dans le paysage. Cela dépend de ta chance. Je dirais bien qu’il ne faut pas faire confiance à tout le monde, mais sachant que je te demande de me faire confiance ça serait compliqué.

Il sourit et lança un nouveau regard vers elle. Il avait raison. Faire confiance. Lui ? Il ne faisait confiance à personne. Il avait essayé pourtant. Il avait donné sa confiance à deux personnes. Il avait fait confiance à sa mère pour le sauver, et elle l’avait abandonné. Il avait fait confiance à sa voisine en Californie … il lui avait dit que son père le battait, qu’il ne voulait plus rester avec lui… et quand la voisine était venue en parler, son géniteur avait dit une excuse qui était passé. La voisine l’avait traité de menteur, et son père l’avait battu pour se venger. Plus jamais il ne laisserait les gens rentraient dans sa tête, ou dans son cœur. Il pensa à Max. Elle, elle ne comptait pas. Elle faisait chier à exister. Il arqua un sourcil quand elle dit ne pas connaître les bornes d’arcane car elle vient de la ville. Il aurait pensé au contraire que les bornes d’arcanes seraient monnaie courante dans les grandes villes, et plus facilement accessible.

- Les bornes d’arcane. Je t’amènerais pour essayer. Et pour les promenades avec plaisir. Tu as un maillot ? Il y a des lacs à traverser pour certaines randonnées.

Oui. Il y en avait. Mais personne ne l’accompagnait normalement quand il y allait. Traverser un lac frais n’était pas le plaisir de la plupart des femmes. Lui, au milieu d’un lac, de la mer ou de la piscine, il se sentait complet. Il se sentait heureux. Il se sentait libre, et pas cette manière abstraite qu’il avait dans sa voiture. Non. L’eau comme le sexe lui permettait d’oublier un temps.

- On a quelques jours pour se connaître alors. Si jamais tu dois prendre plus de temps dans ton motel, et que tu en as marre de mal dormir, je te passerais mon adresse. Et je le prends pas mal. Ce n’est pas le genre de chose que je prendrais mal tu sais.

Il ne pouvait pas dire qu’il s’en fichait, parce qu’il n’aimait pas vraiment proposer quelque chose qui avait le droit à un refus… mais il pouvait comprendre. Puis, s’il pouvait avoir son lit encore un peu, ça ne pouvait pas le faire pleurer. Ce qu’il pouvait penser sans trop de honte, cependant, c’était que sa proposition était vraiment dissociée de son envie de galipette. Il n’avait jamais été le genre à avoir besoin d’insister, ou de demander plusieurs fois, pour des câlins plus plus. Si la jeune femme ne voulait pas de lui dans ses draps, alors il prendrait le canapé, c’était aussi simple que ça.

La jeune femme ne pouvait même pas savoir ce que cela lui aurait coûté en réalité qu’elle dise oui. Son havre de paix n’avait jamais été squatter par une femme plus d’une nuit. Même sa sœur n’avait pas le droit de venir l’emmerder dans sa demeure. Elle aurait remarqué les livres qui trônaient un peu partout. Pas question qu’elle l’apprenne pour se moquer. Il savait que sa prof de littérature de Californie se retournerait dans son lit d’apprendre qu’il ne lisait qu’en cachette et avait abandonné les cours … mais qu’est-ce qu’il y pouvait ? Il ne supportait pas l’absolu obéissance qu’il avait besoin de montrer à l’autorité scolaire. Il ne supportait simplement pas l’autorité.

- D’ailleurs, tu dois me donner l’adresse du motel, que je t’y dépose.



HRP- désolée pour la longueur :o


May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
DarkStar
Messages : 63
Date d'inscription : 11/05/2021
Crédits : uc

Univers fétiche : Post-apocalyptique, Surnaturels, fantastiques, science-fiction
Préférence de jeu : Femme
Noob
DarkStar
Mar 7 Juin - 16:53

Tessa Bennet
J'ai 18 ou 19 ans et je vis un peu partout, aux Etats-Unis. Dans la vie, je suis en cavale, je fais souvent des petits boulots et je m'en sors comme je peux.. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, mon mode de vie. Qui voudrait d'un monstre de toute façon.

Elle a "006" tatoué sur son poignet droit. Six déteste ce tatouage, symbole de sa vie de souffrance. Elle est toujours juchée sur des chaussures à talons et prend grand soin de ses cheveux. Cela peut paraître être extrêmement superficiel mais lorsqu'on a passé sa jeunesse a être vêtue d'une blouse d'hôpital et avoir le crâne rasé, on peut comprendre qu'elle veille prendre soin d'elle. Elle a souvent ce vieux réflexe de ne pas faire attention a sa sécurité et prend des risques inconsidérés, héritage de nombreuses années où elle fut considérée comme une simple arme et donc, un objet remplaçable. Elle adore les milkshake au chocolat...Six pourrait passer son temps à manger ça! Comme pour tous les cobayes, utiliser ses pouvoirs l'épuise et peut la tuer si elle en abuse.

Pouvoirs:
•Télékinésie
•Suggestion mentale
•Biokinésie. (Capacité à décomposer la matière)

Cobaye 006 ft. Clionestra Tumblr_muuuosbsyc1rfl2e1o4_250
Tessa se pinça les lèvres lorsque Billy lui parla de limitation de vitesse. Si la belle n'espérait pas grimper bien évidemment à 280 km sur une route qui pouvait aisément permettre de rouler à 150, elle aurait aimé qu'il pousse le moteur un peu plus loin. Le danger, l'adrénaline, tout cela était une sorte de moteur pour la jeune cobaye. Risquer sa peau tous les jours était une habitude alors bon...

"J'aurais pensé que tu étais le genre de gars à transgresser les interdis. Tant pis, un jour peut-être. En tout cas t'as bien fait de prendre ton temps, elle est superbe cette voiture. Ca doit franchement trancher avec ce qu'on l'habitude de voir les habitants de cette ville nan?"


Dans son esprit, ils seraient amenés à se revoir, elle en était certaine. Elle avait bien l'intention d'utiliser cet humain normal pour avancer dans ses propres recherches. Billy semblait certainement croire qu'il maîtrisait la situation en la présence de cette jeune et jolie biche fraichement arrivée de Louisiane mais il ignorait complètement que c'était elle le chasseur et lui le gibier. En entendant parler de "vomi d'enfant" la jeune femme grimaça. C'était dégueu il fallait l'avouer. D'autant plus que Tessa imaginait parfaitement la scène. Chaque métier avait son lot de galères n'est-ce pas? Pas plus tard que ce matin, la jeune femme avait dû enterrer un cadavre au fin fond d'une forêt. C'était bien chiant aussi! Il fallait creuser profondément, se salir, transpirer bref, un véritable enfer.

Finalement, le blond semblait être de ces personnes à avoir la langue assez pendue et était avenant. Son charme marchait-il sur lui? C'était bon à savoir si c'était le cas. Tessa aimait entendre les gens parler de leur vie, imaginant celle-ci à travers leurs récits. C'était un peu comme si elle vivait sa propre enfance et adolescence ratée, par procuration. Mais grâce à ça, elle pouvait apprendre. Apprendre à s'exprimer au mieux pour donner le change, apprendre le nom de différents endroits, ce qu'ont y faisait. Par exemple, qu'en Californie, on pratiquait le surf. Cette discipline ne lui était pas inconnue cependant, elle ignorait que c'était le hobbies de nombreux californiens. Jamais la jeune femme n'avait mis les pieds sur la côte californienne. C'était bien trop peuplé pour elle. En revanche, elle savait qu'il y faisait bon vivre car la chaleur et le beau temps -si on excluait les cyclones et autres tempêtes- étaient au rendez-vous.

"Hum navrée de l'entendre. Troquer la chaleur du soleil, du sable et de l'odeur de l'océan contre cet...endroit n'a pas du être facile. Je comprend ta situation. Mes parents sont divorcés aussi et mon père ne c'est pas remarié mais j'ai quand même dû le suivre. Donc...j'ai l'impression que notre situation se ressemble beaucoup."


Concernant cette histoire de "confiance" Tessa était au clair avec tout ça: Elle ne faisait confiance à personne. La Vie lui avait fait bien trop de mal pour qu'elle laisse qui que ce soit s'approcher d'elle. Et puis Tessa n'était que de passage. La jeune femme ne comptait pas s'éterniser dans cet endroit. Haussant les épaules, si la situation se présentait et lui apporterait un avantage, elle se laisserait tenter par ces fameuses bornes d'arcane auquel cas, elle déclinerait la proposition.

"Ouai j'ai un maillot de bain. J'aime pas trop l'eau mais je vais nager assez fréquemment. Par contre heuuuu je crois pas avoir le courage de tremper mes fesses dans un lac, surtout en cette saison. Mais peut-être au printemps? Mais ce sera avec plaisir pour les balades. Je crois que de toute façon, y'a pas grand chose d'autre à faire dans le coin. Vous devez quand même organiser des fêtes étudiantes nan? Ca se fait beaucoup là où je vivais."


Elle jouait les précieuses, les filles de la ville un peu compliquée. Mais c'était le rôle qu'elle avait décidé de revêtir comme couverture. Le bolide se rapprochait de plus en pus de la ville. A présent, les deux jeunes gens pouvaient voir le traditionnel panneau de bienvenue "Welcome to Hawkins". Un frisson glaciale parcouru le dos de la nouvelle venue, remontant jusqu'à sa nuque. Heureusement, lorsque Tessa déclina la proposition de Billy concernant son invitation à dormir chez lui, ce dernier prit plutôt bien cette annonce. Il aurait très bien pu se sentir humilié par ce refus et la foutre dehors, la plantant au milieu des champs et la laisser terminer le chemin jusqu'à Hawkins à pieds. Ce ne fut pas le cas.

"J'y réfléchirai. Promis. Et hum l'adresse il me semble que c'est au niveau de Mulberry Streat."


Il s'agissait d'une route menant jusqu'au magasin général de Melvald, là où bossait la mère de Will et Jonathan Byers.
Clionestra
Messages : 577
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : moi

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
cat
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Mar 7 Juin - 19:15

Billy
Hargrove

J'ai 18 ans et je vis à Hawkins, USA. Dans la vie, je suis maître nageur et je m'en sors de manière sexy. Sinon, grâce à ma chance, je suis toujours en quête de nouvelle conquête et je le vis plutôt bien.

→ Il a été battu par son père toute son enfance, et encore maintenant. Il se venge sur sa demi-soeur et ses amis.
→ Il utilise le sexe pour se défouler autant que la violence
→ Il a peur de son père.
→ Il aime jouer de la guitare et nager, d'ailleurs il a le droit à nager une heure après chaque jour à la piscine municipale sans payer.
→ Il aime le surf et le basketball, d'ailleurs il en faisait avant
→ Il aime lire, plus que ce qu'il oserait le dire, parlons de plaisir coupable, mais ça aide pour draguer aussi.
Billy sourit. Ce n’était pas la première fois qu’on lui disait qu’il n’était pas le genre à suivre la limitation de vitesse … mais c’était bien la première fois qu’il ne s’en servait pas pour draguer un peu plus. Quand une femme croit trouver une faiblesse chez lui, la plupart le couvre ensuite de l’amour théorique dont il manquerait. Ce qui n’était peut-être pas tout à fait faux. Il manquait d’amour dans sa vie, vue que sa mère l’avait abandonné aux mains d’un père violent … et que la nouvelle famille de son géniteur n’avait pas réellement envie de ce « problème » dans leur photo de noël. Pour une fois, il répondit simplement et sérieusement.

- Je serais le genre, pour d’autres interdits. Simplement, j’ai sué pour avoir cette voiture, et pouvoir avoir ma liberté grâce à elle. Transgresser les limitations de vitesse ne m’apporterait qu’un bonheur passager qui ne vaut pas le risque de perdre mon permis.

Devoir tout faire à pied ? Devenir dépendant de ses conquêtes, ou pire, de son père et de sa belle-mère ? Il ne survivrait pas à ce genre de situation. Il ne voulait donc pas perdre son permis. Passer en prison parce qu’il était ivre pendant une fête : oui. Se retrouver dans une bagarre avec un mari jaloux : oui. Se faufiler dans des endroits interdits au public : oui. Risquer son permis : Non. C’était ainsi.

- Je suis bien d’accord. Superbe. Tu verras à Hawkins, les gens sont très … ils se prêtent leurs affaires et ne se jugent pas. C’est … étrange. On me dit que ma voiture est classe, mais jamais comme j’aurais pu l’entendre ailleurs, avec … l’envie et la jalousie qui transpirent des pores tu vois ?

Et cela, ça l’agaçait un brin. Si ne pas avoir de jaloux notoire sur sa voiture c’était sympas … il remarquait qu’une fois le fait établi qu’il possédait une jolie voiture, personne ne se sentait lésé ou mal. La plupart des gens en tout cas. Son collègue à la piscine était vert de jalousie, mais lui c’était un con alors il ne comptait pas. Il fit un sourire, qui se voulait de connivence à la jeune femme, quand elle parla du fait que leurs situations étaient ressemblantes. Pas du tout mais personne ne savait la réalité. Billy se demandait ce qu’il ferait si son père venait à mourir. BAM une voiture l’écrase. Il se projetait dans le futur possible et irait certainement demander au conducteur de faire marche arrière pour être sûr de sûr qu’il ne se relève plus. Il n’aurait pas de sentiments. Il ne pouvait pas pleurer un homme dont il espérait la mort chaque jour depuis aussi longtemps qu’il s’en souvienne.

- Sois contente qu’il ne soit pas remarié ton père. Cela crée moins de soucis chez toi au moins.

Parce que l’existence de Max était problématique. Il n’avait que faire de la femme assez stupide, comme lui, pour rester auprès de son géniteur … mais Max ? Quand son père commencera-t-il à la battre comme il l’avait fait avec lui ? Quand commencera-t-il à lui faire peur au point de ne plus savoir comment respirer ? Ceux qui ne connaissent que superficiellement Billy pourrait croire que ça lui ferait plaisir de voir sa sœur dans une telle situation. La réalité était que ça le tétanisé de l’imaginer. Il ne fallait pas que ça arrive. Et il devait rester avec eux pour ça. Et ça, même s’il ne supporte pas l’existence de cette famille toute propre que son géniteur mettait sur pied devant lui. Billy préféra sourire en pensant au lac et à sa fraicheur.

- Il n’y a pas de saison pour nager. C’est ce que je pense en tout cas. Mais je te comprends, si on a peur d’attraper froid, on ne met pas son fessier dans l’eau glacé, dit-il avec un clin d’œil. Et oui, il y a des fêtes étudiantes, bien que tu ne sois pas obligé d’être dans l’école pour venir, la preuve en est de ton humble serviteur. Cela se passe dans des maisons différentes à chaque fois. Cependant, ne t’attends pas à être oublié, sauf quelques rares cas -comme moi- ils ne sont pas tous incroyables les jeunes de cette ville.

Hormis Steven, qui était un garçon sympa et populaire et qui ne méritait clairement pas de s’être fait évincer par le Myers, il n’y avait aucun garçon à Hawkins qui ne tapait pas sur le système de Billy. Pour des paysans ici du tréfond de nulle part et se faisant tuer comme des petits pains, ils se la pétaient un peu trop.

- Je vois où sais, on y est presque. Cela me donnerait presque envie de faire un tour de pâté de maison en plus pour te garder un peu plus avec moi.

Il disait cela, mais on pouvait déjà voir des panneaux qui indiquaient la destination pour le Melvald… Il n’était pas un idiot non plus. Avec le froid, la marche et la charge mentale du fait de déménager, la jeune femme avait besoin de se reposer.

- Si tu changes d’avis, va vers la piscine pour me trouver. J’y suis pratiquement tout le temps quand je ne suis pas ailleurs. Tu peux demander si je travaille à quelqu’un, comme je suis le second maître-nageur tout le monde connait la réponse pour une raison d’organisation.



May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
Contenu sponsorisé
Cobaye 006 ft. Clionestra
Page 1 sur 3
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» i feel so untouched and i want you so much (Clionestra)
» Clionestra
» Clionestra Ralentis
» Je n'avais plus de vie... avant toi [ft Clionestra]
» BranLily | There's a star for everyone Ft. Clionestra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: