Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
Le deal à ne pas rater :
Promo Nike : -25% pour 2 articles achetés
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

“Even after all this time, I keep forgetting that heroes can be found in unlikely places and persons -- like Database Administrator"

Clionestra
Messages : 771
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La très talentueuse Eurydie

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Mar 6 Déc - 14:44

Ben
Shaw

J'ai un âge certain ans et je vis dans les tri-cities, Amérique. Dans la vie, je suis Administrateur de base de donné et Loup bêta. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis merveilleusement bien.

“Even after all this time, I keep forgetting that heroes can be found in unlikely places and persons -- like Database Administrator"  - Page 3 Ben11
► originaire de Londres, qu'il a été obligé de quitter car accusé (à tort) d viol sur plusieurs femmes.
► Possède encore son accent mignon
► Supporte mal tous les êtres vivants
► Son loup est roux tirant vers le marron avec des yeux jaunes.

Notes:

Ben n’avait pas répondu sur son opinion sur les jeux vidéo. Il n’était pas le genre de joueurs dont la jeune femme parlait. Il était le genre tout seul, sauf quand il était avec sa meute dans le jeu, et faire sa petite vie pépouze sans qu’on l’emmerde. Il avait des assez bons niveaux mais ça ne le gênait pas de recommencer tout du début pour le plaisir de redevenir le plus fort sans l’aide de quiconque. A la poubelle, donc, toute la partie sociale d’un jeu en ligne. Il n’était même pas connu pour dire la vérité dans la plupart des jeux qu’il faisait donc … Il écouta la jeune femme. Se faire des amis ? Il ne trouvait rien que l’idée aberrante … pour lui qui n’avait pas de réels amis. Il n’en avait pas plus dans les jeux, et ça ne lui manquait pas… la plupart du temps. De toute façon, on trouve que c’est un connard rapidement et on l’abandonne, il ne laisse donc à personne l’occasion de lui marcher sur son estime et préfère écraser les autres avant.

Sauf pour la jeune femme qu’il tenait dans la main, mais il semblerait qu’elle était bien différente … et qu’elle pouvait faire en sorte que personne ne le touche dans un centre commercial bondé donc il allait réellement la garder avec lui pour le reste de sa vie.

- C’est facile à faire. C’est rare que les joueurs de jeux vidéo se protègent avec un VPN, et même si, je suis assez doué pour passer par-dessus. Je ne suis pas sûr que la meute t’autorise à les voir pour le moment, il haussa doucement les épaules, on aura qu’à dire que j’ai besoin de quelque chose dans la ville de tes amis si jamais.

Oui, il venait de proposer de servir d’alibi, et comme il était officiellement le babysitter de la jeune femme, il était logique qu’on lui fasse confiance s’il disait avoir besoin d’aller à l’IKEA de Panblune-les-noix pour choper un bureau ergonomique pour la jeune femme et son emménagement. Ben était aussi assez doué avec les mots. On le prenait souvent pour un abruti, comme il aime les vulgarités et les jurons, mais cette amour des gros mots cachés son aisance d’esprit pour détourner une phrase à son avantage. Il l’observa et chercha ensuite à voir si Echo était dans les environs. Il ferait en sorte de rentrer dans ses bonnes grâces. Entre parias et mal aimé, c’était normal. Il haussa les épaules.

- Jesse est cool, mais intrusive, énonça-t-il, fin de ce que j’en sais puisque je n’ai jamais eu le droit de m’approcher d’elle, ou elle de moi, depuis que je suis dans la meute.

Même après tant d’années, l’idée de Jesse dans la même pièce que la fille de l’alpha rendait la plupart des loups mal à l’aise et tendu. Il n’avait pourtant rien fait, et il la trouvait aussi insipide et inintéressante que le reste de l’humanité… mais il semblerait que tout le monde considère que Ben, en plus de violer des adolescentes (ce qu’il n’avait jamais fait) manger les enfants (ce qu’il n’avait fait que pour un et c’était parce qu’un démon le contrôler il en avait assez pleurer pour ne plus en rougir) et tuer les parents (encore une fois, il n’avait jamais tué quiconque qui fut innocent et ne méritait de pas de se faire arracher la gorge par ses crocs). Il soupira. Il monta dans la voiture et prépara son GPS pour la liste des restaurants qu’il lui montra.

- Choisi le restaurant, on y va et on en parle. Pour ce qui est des pâtisseries de bon matin, j’aime les shortbreak et le caramel, si jamais un jour tu as des envies. Pour mon planning, je suis tout à toi jusqu’à la fin de la semaine et ensuite on verra. Tant que je rends mon travail à temps, mon patron n’a rien à me dire et je comptais prendre de l’avance cette nuit, donc.

Clairement, il n’était pas sur de ce qu’il devait faire avec la jeune femme … peut-être devrait-il lui donner une feuille pour qu’elle liste ses besoins ? Pourquoi son alpha avait voulu que lui, Ben Shaw celui que personne ne veut dans la même pièce  qu’une femme, s’occupe justement d’une femme qui débarque de nulle part avec un esprit coyotte chelou … C’était à marcher sur la tête, mais il le ferait pour prouver qu’il pouvait le faire … C’était bien non ? Il était assez gentil, assez … courtois ? polis ? Il se pinça les lèvres en voulant se justifier encore sur ses réactions mais se souviens qu’elle avait demandé à ne pas le faire. Cela lui prenait la tête.


May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
Léolyne
Messages : 43
Date d'inscription : 28/09/2022
Crédits : hala_ng (via Picrew)

Univers fétiche : Fantastique/Fantasy
Préférence de jeu : Les deux
Noob
https://leonirine.wixsite.com/l-ordinateur-de-jin https://www.letempsdunrp.com/t5370-leolyne-mamie-d-internet-is-entering-the-tchat
Léolyne
Ven 6 Jan - 0:39
Son chauffeur était loin d'avoir tort : elle-même n'avait jamais eu de VPN, mais après-tout elle n'avait pas d'ordinateur personnel. Ses amis l'imaginaient vagabonde par nature, incapable de rester plus de quelques mois dans un même lieu. Ils savaient qu'elle était orpheline et que sa mère adoptive n'était plus de ce monde, et considéraient ce traumatisme comme son moteur pour parcourir les pays. Elle voyageait avec un sac à dos, une grosse valise et un chien nommé Coyote, travaillait ci et là souvent sans être déclarée, et se connectait dès que possible là où elle le pouvait pour jouer avec eux. Elle ne pouvait cependant pas jouer aussi souvent qu'elle le souhaitait, mais ils avaient très vite pris l'habitude de se contacter régulièrement voire de passer des heures au téléphone, pas forcément tous les quatre d'ailleurs. Alvaro lui jouait régulièrement du piano pour l'endormir lors de ses mauvaises nuits, ce qui rendait toujours Coyote moqueur, mais cela importait peu. Elle avait toujours feint l'ignorance vis à vis du jeune homme de peur de tout ce que cela impliquait, d'autant qu'elle n'avait jamais été sûre de ses propres sentiments. Ce n'était pas le moment d'y penser, mais cela viendrait peut-être si elle arrivait à réellement se stabiliser ici ?

"Je ne sais pas vraiment pourquoi Adam t'a désigné toi plus qu'un ou une autre pour être mon guide, mais j'en suis plutôt ravie."

Elle lui sourit, encore. Il était bourru et râleur, certes, mais il était également très généreux à ses yeux. Nabi ne prendrait pas le risque d'énerver son nouvel alpha ou, pire, de lui donner une raison d'enguirlander Ben. Elle attendrait un petit peu... Ou irait seule avec Coyote. La téléportation, c'était parfois utile, même si son acolyte ne pouvait le faire que sur de courtes distances. La rouquine se ceintura sur son siège avant que Ben ne redémarre, s'autorisant à souffler légèrement pour décompresser après avoir usé son pouvoir en continu durant plusieurs heures. La remarque du conducteur l'interloqua, et elle s'autorisa à l'observer du coin de l'oeil.

"Sans vouloir être indiscrète... pourquoi tu n'as pas le droit de l'approcher ?"

Du reste, elle était plutôt d'accord pour le peu qu'elle avait côtoyé la demoiselle. Elle ressemblait un peu à Aiden d'ailleurs, les deux pourraient bien s'entendre s'ils venaient à se rencontrer. Elle pianota sur son téléphone jusqu'à trouver l'adresse d'un petit restaurant non loin, ayant visiblement de nombreux commentaires positifs -elle n'était pas du coin après tout-, et s'empressa de transmettre l'adresse à Ben.

"Je pense que le plus difficile sera de trouver l'appartement, et s'il est déjà meublé, il ne me faudra que quelques ustensiles de cuisine, du linge de lit et de bain et un gros plein de courses. Oh, et un ordinateur évidemment, mais portable de préférence. Au cas où il me faut partir, elle était toujours incapable de s'imaginer sédentaire à nouveau. Je me répète, mais merci de faire tout ça."
Clionestra
Messages : 771
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La très talentueuse Eurydie

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Ven 20 Jan - 15:29

Ben
Shaw

J'ai un âge certain ans et je vis dans les tri-cities, Amérique. Dans la vie, je suis Administrateur de base de donné et Loup bêta. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis merveilleusement bien.

“Even after all this time, I keep forgetting that heroes can be found in unlikely places and persons -- like Database Administrator"  - Page 3 Ben11
► originaire de Londres, qu'il a été obligé de quitter car accusé (à tort) d viol sur plusieurs femmes.
► Possède encore son accent mignon
► Supporte mal tous les êtres vivants
► Son loup est roux tirant vers le marron avec des yeux jaunes.

Notes:

Ben observait la jeune femme sur le côté. Il se demandait comment on faisait pour ne pas avoir de VPN de nos jours… et se souvient pr la suite que tout le monde n’était pas paranoïaque comme lui. Lui avait plus d’un VPN et avait même fait en sorte de le mettre à son niveau le plus élevé, alors même qu’il était clairement trouvable dans les « fichiers des prédateurs sexuels ». Il en foutrait des prédateurs sexuels lui. Il n’avait jamais rien fait. Ou si peu. Il avait peut-être brutalisé des femmes qui avaient voulu le draguer, mais c’était plus un moyen de les repousser. Si elles sont faibles, ce n’est pas sa faute à lui. Il tourna à peine les yeux quand elle dit être « ravi » qu’Adam l’ait choisi.

- Je n’en sais rien non plus. Peut-être pour prouver que je n’étais pas … que je pouvais être … bien ? tenta-t-il sans certitude.

Ouais. Il était bien. Il n’était pas le pire en tout cas. Warren l’aurait saoulé avec sa bonne humeur, Mercy l’aurait fait travailler au garage, Daryll l’aurait fait grossir. Bref. Aucune personne autre de la meute n’aurait pu simplement l’aider sans attendre rien d’elle. Il n’attendait même pas son amitié ou sa gratitude. Il savait ne méritait ni l’un ni l’autre de toute manière. La question tomba. Une question qu’elle pouvait poser. Qu’elle aurait dû poser avant. Une question dont il ignorait comment tourner la réponse.

- Parce que selon toutes les preuves, j’aurais violé des adolescentes mineures à Londres.

Il ne dit pas qu’il n’avait rien fait. Il parlait des preuves. Les preuves qui avaient fait que même son stupide alpha londonien y avait cru. Des preuves qui ne faisait aucun doute … Alors qu’il n’avait rien fait. Il avait envie de le dire, de le préciser à nouveau mais personne ne le croyait sur parole, et il avait fini par arrêter d’user sa salive pour se défendre. Les filles avaient eu son odeur, oui. Mais parce qu’elles avaient un pull à lui, rien de plus. Comment c’était possible ? Il en avait foutrement aucune idée…mais il avait suffi de cela pour être envoyé ici, en prison dans cette meute qui le pensait coupable.

- Quand je suis arrivé, elle était une adolescente mineure, et depuis rien à changer, il haussa les épaules.

Rien ne change jamais ici. La ville était en développement, mais ça restait stoïque, instable, surtout pour lui. Il réfléchit pour l’appartement.

- Pour les meubles, on utilisera l’excuse pour voir tes amis comme ça. Pour ton ordinateur portable, je dois en avoir un de remplacement, si jamais. Cela évitera la dépense en plus. Il ne sera pas forcément super performant, mais comme je ne l’utilise pas.

Un ordinateur trop vieux pour Ben ? Un qui devenait lent …. Pourtant toujours utilisable il finissait par le changer … Il devait donc en avoir au moins un que la jeune femme apprécierait dans ses placards.



May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
Léolyne
Messages : 43
Date d'inscription : 28/09/2022
Crédits : hala_ng (via Picrew)

Univers fétiche : Fantastique/Fantasy
Préférence de jeu : Les deux
Noob
https://leonirine.wixsite.com/l-ordinateur-de-jin https://www.letempsdunrp.com/t5370-leolyne-mamie-d-internet-is-entering-the-tchat
Léolyne
Ven 20 Jan - 17:03
Quelques secondes durant, Nabi ne cilla même pas. Elle se contentait d'observer Ben, accusant le coup de ses révélations, avant de légèrement pencher la tête sur le côté tout en posant la main sur son avant-bras afin de l'inciter à la regarder.

"Les preuves, ça peut se falsifier. Ou elles peuvent être erronées, ou mal comprises. Peut-être qu'elles sont vraies, dans tous les cas je ne me base pas sur ça pour me faire un avis sur toi. Je veux que tu me regardes dans les yeux et que tu me dises si oui ou non ces accusations sont vraies, Ben. Et peu importe la réponse, je n'ai pas besoin de justification. Je veux simplement que tu me dises la vérité."

Les lunaires comme eux étaient généralement en phase avec leur loup, mais il existait bel et bien une différence entre les deux. Ce n'était pas un seul esprit, mais deux réunis qui apprenaient à co-exister. Peut-être que Ben était coupable, mais peut-être que son loup l'avait incité à le faire parce qu'ils ne s'entendaient pas bien à ce moment-là. La distinction était étonnement plus mince pour des loups mordus que des loups nés comme Charles et elle, donc il était difficile de s'en rendre compte parfois. Mais peut-être aussi qu'il n'avait rien fait. Peut-être que c'était un piège, le hasard, un mauvais timing... Elle ne se targuait pas de savoir quand les gens mentaient ou non mais, par nature, Nabi croyait en eux. Elle croirait Ben peu importe sa réponse, parce qu'elle considérait qu'il n'avait pas de raison de lui mentir et quand bien même. Pour elle, la confiance ne se gagnait pas, elle était offerte d'office, mais elle pouvait se perdre et auquel cas ne jamais revenir. L'écossaise dévoila l'ombre d'un sourire.

"Je prendrai en compte celui que tu étais à Londres, je ne pourrais pas m'en empêcher. Mais Coyote m'a appris à me concentrer sur les gens tels qu'ils sont au jour le jour plutôt que leurs versions passées. On ne peut pas avancer en regardant sans cesse dans son dos."

Après tout le loup s'était montré à peu près poli et bienveillant avec elle, pourquoi le rejetterait-elle maintenant ? Il ne lui avait pas fait mauvaise impression ni n'avait alerté sa louve, et elle se fiait toujours à son instinct. En outre, vivre dans les rues l'avait contrainte à côtoyer toutes sortes de personnes. Des victimes et des criminels, des tueurs, des violeurs, des voleurs, des menteurs... Certains étaient d'horribles personnages, certains étaient fiers de leurs actes, certains regrettaient, certains n'avaient pas eu le choix... Et certains l'avaient protégée alors même qu'ils étaient des monstres, parce qu'il l'aimait bien, elle avait su s'en acquitter.
La louve retira sa main du bras du loup, posant sa main sur le journal intime de sa mère qu'elle trimballait partout comme pour vérifier qu'il était bien là.

"Je te remercie. Je te dédommagerai quand je le pourrai."


Clionestra
Messages : 771
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La très talentueuse Eurydie

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Mar 24 Jan - 19:36

Ben
Shaw

J'ai un âge certain ans et je vis dans les tri-cities, Amérique. Dans la vie, je suis Administrateur de base de donné et Loup bêta. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis merveilleusement bien.

“Even after all this time, I keep forgetting that heroes can be found in unlikely places and persons -- like Database Administrator"  - Page 3 Ben11
► originaire de Londres, qu'il a été obligé de quitter car accusé (à tort) d viol sur plusieurs femmes.
► Possède encore son accent mignon
► Supporte mal tous les êtres vivants
► Son loup est roux tirant vers le marron avec des yeux jaunes.

Notes:

Quand il sentit la main de la jeune femme, il se sentit … différent. Il conduisait mais il savait exactement le visage de la jeune femme, son expression sur ses joues, il avait l’impression de l’avoir dans ses yeux. Il observait encore un peu la route alors qu’elle parlait. C’était bien la première fois que, quiconque, remettait en cause les preuves.

D’ordinaire, pour un loup, les preuves étaient suffisantes. En fait, les preuves olfactives étaient suffisantes pour tous les loups, et personne ne lui avait jamais dis que c’était possible que les preuves n’en soient pas. Parfois, il avait envie de retourner à Londres, de voir ses filles et de leur demander « pourquoi aviez-vous mon odeur ? ». Putain, il en avait tellement aucune idée et ça le rendait fou ! Il n’avait rien fait.

C’était la première fois qu’on lui disait … qu’on lui demandait sa vérité. Il avait la main de la jeune femme sur son bras. Il se sentait étrange. Il se sentait mal. Sous tension. Il se sentait … comme jamais. Et il n’aimait pas se sentir étrange ainsi. Son loup se sentait oppressé. Son loup se sentait en prison. Il se sentait en douleur. Il avait envie de hurler et Ben le forçait à se taire. Est-ce qu’elle pouvait imaginer, la jeune femme, qu’elle était en train de mettre en vrac son esprit ? Il se gara rapidement sur le bas-côté. Il ne pouvait pas … il ne pouvait pas répondre à ça sans rien ressentir. Il posa sa main sur la main de la jeune femme. Merde. Il avait eu plus de contact avec cette femme qu’avec …. N’importe qui … sauf … sauf. Il regardait toujours la route. Il se tourna alors vers elle.

Elle pouvait voir ses yeux jaunes et marrons. Elle pouvait voir que son loup était en train de se battre avec les sensations qu’il ressentait. Il serrait un peu sa main. Comment pouvait-il répondre simplement. Elle lui demandait d’expliquer ce qu’on ne lui avait jamais demandé d’expliquer. Il posa ses yeux avec une colère, une tension, une tristesse qui obligeaient son âme à se poser. Il laissa sa main avant de prendre une inspiration.

- Je n’ai jamais blessé quelqu’un qui ne le mérite pas, dit-il en serrant les dents. Et ses filles ne méritaient pas ce qui leur aie arrivé.

Personne ne méritait de se faire prendre une part de son âme, de faire piétiner sa dignité, de faire écraser son égo. Personne ne méritait de se faire violer ce qu’on possède personnellement, profondément. Pendant un viol, ce n’était pas simplement le physique que l’on modifier, mais l’âme, le psyché. Ben savait que même en colère, même triste, même en laissant son loup prendre le dessus, jamais JA.MAIS. il ne prendrait ce genre de chose à une femme, encore moins une qu’il considère comme une enfant. Il ne ferait pas de mal à quelqu’un qui n’a rien fait. Jamais il ne ferait ça. Jamais. Il laissa le regard de la jeune femme et s’assit.

- Je ne ferais jamais ça.

Mais bien qu’il le dise, on lui avait tellement dit qu’il l’avait fait que, parfois, il se demandait si ce n’était pas la réalité… peut-être l’avait-il fait ? Peut-être que c’était qu’il est taré. Il se remit à regarder la route, et reprit le chemin jusqu’au restaurant.

- Tu ne me dois rien, rien du tout. Je te l’offre.  


May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
Léolyne
Messages : 43
Date d'inscription : 28/09/2022
Crédits : hala_ng (via Picrew)

Univers fétiche : Fantastique/Fantasy
Préférence de jeu : Les deux
Noob
https://leonirine.wixsite.com/l-ordinateur-de-jin https://www.letempsdunrp.com/t5370-leolyne-mamie-d-internet-is-entering-the-tchat
Léolyne
Sam 28 Jan - 16:56
Après sa première métamorphose et les dégâts engendrés, les gens du village avaient franchement hésité mettre Nabi dehors. Sa mère d'adoption, Maddie, s'exclama que lorsque Djill était arrivée chez eux avec son ventre rond et ses yeux si tristes, ils lui avaient tous juré de prendre soin de sa descendance. Peu importe ce qu'elle était Nabi était des leurs et ils devaient l'aider. La demoiselle avait donc appris à gérer cette autre facette de son être tant bien que mal, certes avec les conseils et les recherches des villageois, mais sans congénère pour réellement la guider. Elle avait développé ses sens grâce à de nombreux jeux, notamment son odorat. Les enfants s'amusaient à lui faire deviner à l'aveugle ce qui se trouvait dans une boîte, Maddie lui apprenait à reconnaître ce qui était toxique, Madame Garrett essayait toujours de tromper son nez autant que possible... Alors oui, elle remettait en cause les preuves contre Ben quelles qu'elles soient, parce qu'elle savait qu'elles pouvaient mentir.
Dans l'attente, l'écossaise observait le conducteur. Elle pouvait sentir son corps se tendre aussi bien par sa main poser sur son avant-bras que par la pression qu'elle ressentait dans l'habitacle, ce qui réveilla sa louve. Nabia était en alerte, Nabi se contentait d'attendre. Et puis Ben tourna la tête, et elle vit clairement que son loup était aussi présent. Par effet boule de neige, l'espace d'un bref instant ses yeux mauves devinrent mordorés à leur tour. Nabia fixait Ben droit dans les yeux, sans pour autant se montrer défiante, elle resserra sa prise sur le bras du jeune homme. Ils s'étaient garés un peu à la hâte, ce qui la rassura quelque peu et permit à Nabia de retourner dans sa tanière, laissant Nabi contempler son chauffeur. Lorsqu'il retira sa main, elle laissa la sienne. Elle patienta quelques instants après sa réponse puis, esquissant un sourire, elle lui répondit.

"Je te crois, Ben."

Elle le disait, et elle le pensait. Il n'émanait d'elle que de la sincérité, Nabia s'était rendormie depuis que le loup avait eu la brillante idée de se garer, et la rouquine était apaisée également. L'écossaise retira sa main quand il démarra à nouveau, tournant son attention sur la route.

"Trouve-moi un appartement dans ton immeuble, alors, que je puisse te gaver de pâtisserie pour te montrer ma reconnaissance."

Elle se permit même un petit rire, complètement détendue à ses côtés.
Clionestra
Messages : 771
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La très talentueuse Eurydie

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Lun 30 Jan - 12:18

Ben
Shaw

J'ai un âge certain ans et je vis dans les tri-cities, Amérique. Dans la vie, je suis Administrateur de base de donné et Loup bêta. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis merveilleusement bien.

“Even after all this time, I keep forgetting that heroes can be found in unlikely places and persons -- like Database Administrator"  - Page 3 Ben11
► originaire de Londres, qu'il a été obligé de quitter car accusé (à tort) d viol sur plusieurs femmes.
► Possède encore son accent mignon
► Supporte mal tous les êtres vivants
► Son loup est roux tirant vers le marron avec des yeux jaunes.

Notes:

Il se sentait étrangement mal à l’aise maintenant. Parler de …ça… Le mettait mal à l’aise. Parce que pour une fois, il en parlait en sachant qu’on le croyait. Vraiment. Pas juste ce doute qu’il dise peut-être la vérité, mais la vraie foi en lui. La jeune femme ne le connaissait depuis pas une journée, et elle le croyait, là où des membres de sa meute ne le croyaient pas en le connaissance depuis des années. Il y avait quelque chose de pathétique à imaginer cela, non ? D’un côté une presque inconnue qui le croit, de l’autre des alliés qui ne le croit pas. Il détestait cette situation. Il détestait qu’on le pense capable de toucher à des enfants. Parce que c’étaient des enfants, bordel. Les jeunes femmes qu’il aurait soi-disant violées n’avait pas quinze ans. C’étaient des bébés pour lui. Des petites filles. Il n’y avait rien de désirable dans une gamine, encore plus quand on s’appelait Ben et que le contact humain le dégoutait. Il n’avait pas touché à ses enfants. Il ne l’aurait jamais fait. Et le fait que la jeune femme, entre toutes les personnes qui sont dans l’horizon de sa vie, le croit, le fit souffler.

Elle le croit.

C’était simplement trois mots qui changer tout, même son humeur profonde. Son loup, sur la défensive et prêt à grogner, se calma presque automatiquement quand il comprit qu’elle disait la vérité. Elle le croyait réellement. C’était le plus beau cadeau que l’on pouvait lui faire. Quand elle demanda un appartement dans son immeuble, Ben hocha la tête. De toute façon, il savait qu’il aurait dû mal à laisser la jeune femme trop loin de lui.

Elle le croit.

Et c’était tellement beau que son loup était prêt à la kidnapper juste pour pouvoir encore entendre ces quelques mots. Il fit un large sourire. Un sourire qui était tant loup qu’humain parce qu’il n’arrivait pas à contrôler ses pensées.

- Je te trouverais ça.

Il roula ensuite dans le silence pour arriver devant le restaurant. Il se pencha vers l’arrière de la voiture et prit son ordinateur portable pour pouvoir effectuer les recherches pendant le repas. Il devait donc manger, lui trouver un appartement dans son immeuble, et Dieu seul sait ce qu’il était prêt à faire pour des sucreries et la jeune femme à ses côtés, et voir si ses amis étaient véritablement ses amis d’internet ou des prédateurs sexuelles. Il prit le tout et ouvrit la porte.

- Merci, dit-il avant de sortir de la voiture pour s’étirer, laissant son remerciement, et tout ce qu’il y avait avec, dans l’habitacle de son véhicule. J'espère que tu as faim, parce que moi oui !

Parler du passé, ça creusé toujours !



May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
Léolyne
Messages : 43
Date d'inscription : 28/09/2022
Crédits : hala_ng (via Picrew)

Univers fétiche : Fantastique/Fantasy
Préférence de jeu : Les deux
Noob
https://leonirine.wixsite.com/l-ordinateur-de-jin https://www.letempsdunrp.com/t5370-leolyne-mamie-d-internet-is-entering-the-tchat
Léolyne
Lun 30 Jan - 14:57
Nabi réalisa que ses mots semblaient avoir eu un fort impact sur son chauffeur. La pression qu'elle ressentait dans la voiture, celle-là même qui avait donné une raison à Nabia de se pointer, disparut dès lors qu'il comprit qu'elle était sincère. Oui, elle le croyait, et il n'y avait rien à dire de plus. Pas besoin de se justifier. Le sourire un peu torve de Ben la fit rire une fois de plus, elle se contenta de relever à nouveau sa main et de lui frotter gentiment l'épaule, dans un ultime geste de réconfort.
Ils roulèrent peu de temps afin de se retrouver devant le restaurant qu'elle avait choisi un peu par hasard, se retrouvant ainsi sur le parking d'un lieu où l'on pouvait vraisemblablement trouver des plats issus de nombreux pays différents. Elle observa le loup saisir ses affaires, hocha la tête à son remerciement -la discussion était close et resterait ici, puis elle s'extirpa du véhicule en s'étirant longuement. Elle glissa une main dans sa poche pour vérifier la présence du journal qui n'avait pas la moindre raison d'avoir bougé, puis elle rejoignit Ben tout sourire.

"Disons juste que si les serveurs ne sont pas assez rapides, je croquerai peut-être l'un d'entre eux..."

Elle lui fit un clin d'oeil complice tout en pénétrant dans la bâtisse. Le restaurant était plutôt petit mais les tables espacées, avec une décoration mélangeant des styles orientaux et occidentaux, un thème principal accès sur la couleur rouge, et des fauteuils qui paraissaient outrageusement confortables. Une demoiselle en uniforme s'approcha d'eux avec un grand sourire et un plateau vide dans les mains afin de savoir s'ils avaient réservé. Elle eut tout de suite un regard tendre envers la louve, alors que l'homme qui l'accompagnait la mettait mal à l'aise. L'employée se hâta de leur trouver une table tranquille qui était en réalité prévue pour quatre, car les tables duos étaient toutes prises, ce qui permettrait à Ben d'installer son ordinateur sans sourciller. Nabi la remercia tout en retirant sa veste puis s'assit, observant les lieux puis le menu. La chaise à son côté bougea, et elle vit un homme à demi-vêtu -il n'avait qu'un bermuda beige-, de longs cheveux bruns et un regard sauvage prendre place à ses côtés tout en passant son bras autour de ses épaules, l'attirant contre lui en souriant.

"Hé bien, ma louve, on ne m'invite même pas ?
Nabi se dégagea de l'emprise d'Écho sans en paraître contrariée, elle se contenta de se tourner vers Ben.
-Ben, Écho. Écho, Ben. Histoire de faire une présentation un peu plus formelle.
Il était difficile de louper l'inhumanité d'Écho, son odeur était celle d'une magie particulièrement épicée, ses yeux étaient ceux d'un animal et sa dentition dotée de crocs menaçants. Pourtant, la serveuse qui revenait prendre leur commande, comme les clients, voyaient un jeune homme tout à faire charmant et plus habillé qu'en réalité. Il adorait les illusions.
-Ils ont essayé de te tuer ?
-Ils y pensent, en tout cas. Il est possible que j'ai vidé leurs réserves de nourriture...

La magie, ça creuse, et Écho l'utilisait en permanence. Il était toujours affamé.
-Prenez ce que vous voulez, tous les deux. Je paie.
-Bien entendu,
il se tourna vers Ben. Ton loup paraît bien plus serein."



Est-ce qu'il les avait suivi ? Peut-être, Nabi ne pouvait en avoir aucune certitude. Elle se laissait faire quant à ses démonstrations d'affection qui étaient quelque peu des démonstrations de dominance, puisqu'il se permettait de la toucher sans que jamais elle ne rechigne. D'une part parce qu'elle s'en fichait, d'autre part parce qu'il ne cherchait pas à lui montrer qu'il la dominait. Il se plaisait par contre à observer les réactions des gens -et surtout désormais, des loups- autour d'elle quand il se permettait ce genre de familiarités. La veille, cela avait agacé Mercy qui n'aimait pas qu'un tel être s'approche de l'un de ses congénères, ce qui lui avait donné envie d'être encore plus collant que d'ordinaire.
La serveuse revint, Nabi lui commanda du haggis tandis que Coyote demanda un sunday roast. L'écossaise vérifia son téléphone pour constater que ses amis avaient tenté de la joindre, sans succès, alors elle leur précisa qu'elle les contacterait plutôt demain quand elle aurait suffisamment dormi pour leurs donner quelques nouvelles.
Clionestra
Messages : 771
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La très talentueuse Eurydie

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Lun 30 Jan - 15:46

Ben
Shaw

J'ai un âge certain ans et je vis dans les tri-cities, Amérique. Dans la vie, je suis Administrateur de base de donné et Loup bêta. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis merveilleusement bien.

“Even after all this time, I keep forgetting that heroes can be found in unlikely places and persons -- like Database Administrator"  - Page 3 Ben11
► originaire de Londres, qu'il a été obligé de quitter car accusé (à tort) d viol sur plusieurs femmes.
► Possède encore son accent mignon
► Supporte mal tous les êtres vivants
► Son loup est roux tirant vers le marron avec des yeux jaunes.

Notes:

Ben eut un sourire. A peine un élèvement de ses lèvres. Après avoir eu une telle tension dans la voiture, il ne pouvait pas être encore totalement à l’aise … mais au moins, avait-il eu ce petit sourire. La jeune femme avait donc faim et mangerait un serveur. Vue la taille fine de la plupart des employés qu’il pouvait voir, elle n’irait pas loin, mais pourquoi pas. Il se pose sur une table. Ignorant le regard mal à l’aise de la serveuse avec une superbe maitrise. Il avait appris à faire taire son loup. Il voulait le protéger, lui aussi, et Ben se protégeait ainsi. Encore une fois, les deux étaient en osmose et avaient la même pensée. Ignorer était mieux qu’être ignorer. Au moins, sur ce combat-là, c’était lui qui gagner.

Il mit son ordinateur et, une fois n’est pas coutume, ignora totalement le reste de l’humanité. Il observa un déplacement de l’air dans son champ de vision, et écouta la conversation mais il était déjà en train de mettre en place des protocoles de cryptage et des protections. Si les amis de la jeune femme étaient seulement des personnes normales, alors tout ça ne servirait à rien. S’ils étaient en réalité plus grand, plus grave, alors il serait protégé. C’était ains qu’il fonctionnait. Espérer le meilleur en prévoyant le pire. Il avait appris à le faire. Parce que souvent, c’était le pire qui arrivait sur le coin de son bec. Il lâcha un regard vers echo, à la fin de leur petite scène et il ne dit rien pendant quelques secondes.

- Mon loup n’est jamais serein, fit-il remarqué.

Ce n’était pas loin de la vérité. Mais il joua sur les mots. Echo avait dit que son loup était « plus serein » pas qu’il l’était totalement. Ben n’avait aucune envie de devoir expliquer pourquoi, pour une fois, son loup et lui n’avaient pas envie de partir à toute voile dehors pour aller voir ailleurs s’ils y sont. Elle le croyait. C’était largement suffisant pour être « plus serein ». Mais toujours pas assez pour l’être complètement. Ben s’approcha du menu et prit un tartare. Le plus gros du menu. Il payerait le surplus s’il faut mais il avait faim. Observant la proximité des deux, Ben eut un frisson pour la pauvre Nabi. Il ne supporterait pas que quelqu’un le colle comme ça, sans demander, et sans avoir le droit de lui mettre une droite. Il aimait à peine qu’on lui serre la main, qu’on lui tapote l’épaule ou qu’on lui caresse la tête … alors devoir avoir un pot de colle. Il eut un second frisson alors qu’il finit de préparer son programme. Il lança un regard vers la jeune femme. Est-ce qu’il devait parler de sa demande devant l’homme ? Ou devait-il attendre qu’ils soient seuls ? Il ne le savait pas et mit le programme en arrière-plan pour faire la seconde mission du repas.  

- Dans mon immeuble, il y a trois appartements à louer. Le premier est sur le même étage que moi, deux chambres, vue sur la forêt en arrière, deuxième étage, facilement enjambable pour remonter. Le second à une chambre mais est au rez-de-chaussée. Le dernier est un loft avec quatre chambres tout en haut de l’immeuble, mais je ne te le conseille pas… Avec une telle hauteur et avec notre ouïe on entend tout à cause du vent et rien de plus chiant.  

Il tourna l’ordinateur pour lui laisser voir les photos des appartements. Le seul meublé était celui du dernier étage, tout en haut de l’immeuble. Cela leur laisserait donc le luxe d’aller s’acheter tout ce qu’il faut dans l’ikea qu’elle désire par le monde… Il finit par poser les yeux sur Echo.

- Warren. Si tu veux une victime simple et qui n’essaie pas de te tuer, il faut que tu enquiquines Warren. C’est un des rare loup qui arrive à se contrôler autant que l’alpha.

Warren n’était pas le premier lieutenant de la meute, parce qu’il était gay… mais tout le monde savait qu’il l’était en réalité. Adam était un alpha précurseur là-dessus, proposant à des « anomalies » de venir vivre parmi eux. Les membres de la meute, et surtout Warren, on pensait pendant longtemps qu’il n’aimait pas Warren à cause de son homosexualité …. Alors qu’il fallait juste comprendre que Ben n’aimait personne, pour comprendre que ce n’était pas personnellement visé vers Warren.


May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
Léolyne
Messages : 43
Date d'inscription : 28/09/2022
Crédits : hala_ng (via Picrew)

Univers fétiche : Fantastique/Fantasy
Préférence de jeu : Les deux
Noob
https://leonirine.wixsite.com/l-ordinateur-de-jin https://www.letempsdunrp.com/t5370-leolyne-mamie-d-internet-is-entering-the-tchat
Léolyne
Lun 30 Jan - 20:06
En réaction à la réponse du loup londonien, Écho se fendit d'un sourire torve tout en s'amusant de constater qu'il avait l'air ravi de ne pas être à la place de la demoiselle en cet instant précis. Il n'aimait pas le contact, donc... Comprenant que de mauvaises idées se formaient dans la sale caboche du coyote, Nabi lui assena une petite tape derrière la tête à laquelle il répondit par une grimace enfantine. Elle soupira, puis se saisit de l'ordinateur tout en remerciant Ben afin de visualiser les appartements.

"Ooh Nabi, tu choisis notre future maison ?
-Il faut voir les loyers, d'abord,
elle commença par faire défiler les photos et les informations précisées sur les différentes propositions avant de rendre l'ordinateur à Ben. Quatre chambres c'est beaucoup trop de toutes façons. J'ai une préférence pour celui du rez-de-chaussée parce qu'il n'a qu'une seule chambre et que je n'ai pas vraiment besoin de plus, mais il est un peu dégradé sur les photos... Donc je penche plutôt pour être ta voisine de pallier. Si ça te convient, bien sûr.
-On pourra facilement accéder à la forêt pour courir, au moins. Par contre il va te falloir des meubles...
-Mh ? Oh tu sais, un sac de couchage, une petite table, deux-trois trucs pour cuisiner...
-Ah ça non, il en est hors de question,
le brun se redressa, la mine agacée, et pointa un doigt accusateur sur le nez de Nabi. Tu fais désormais partie d'une meute, jeune fille. Je t'ai traînée ici pour te mettre en sécurité et il va falloir que tu t'enfonces dans le crâne que tu ne peux pas passer ton temps toute seule, ou avec moi. Je sais bien pourquoi tu t'imagines que ce n'est que temporaire, mais ça ne sera pas le cas. Alors on va te chercher du vrai mobilier et te faire une vraie tanière, pas un camping en béton. Et j'ai besoin de bibliothèques pour ma chambre.
-Ta chambre ?
-Ce n'est pas parce que je n'ai pas l'intention d'y dormir que ça ne peut pas être ma chambre.
-Je suppose que ça a une forme de logique..."


Nabi se fendit d'un profond soupir. Visiblement ce n'était pas la première fois qu'ils avaient ce genre de discussion, Écho s'était montré particulièrement sérieux. L'écossaise avait plutôt abdiqué, peu convaincue. Elle ne savait pas trop si elle était rassurée pour stressée par la situation, elle n'était pas certaine d'avoir déjà réellement songé à rejoindre une meute. Elle avait d'une certaine manière besoin d'être entourée, mais la perte de son village l'empêchait de nouer de véritables relations avec autrui. Elle ne faisait que penser à son passé, lire le journal de cette mère inconnue et penser à ce père dont elle devait hériter. Rejoindre une meute, accepter que la situation change ainsi, c'était faire un pas dans la direction de la Meute du Malt d'une certaine façon. Et ça, ça la terrifiait. Le coyote se décolla légèrement d'elle tout en lui caressant affectueusement les cheveux, en guise de soutien. La serveuse finit par revenir avec les plats, Nabi la remercia d'un grand sourire tout en commençant à déguster le contenu de son assiette après avoir souhaité un bon appétit.

"Warren ? Les grands esprits se rencontrent. Je me suis invité chez lui et son copain m'a offert un café, Warren n'a même pas songé à m'égorger alors qu'il voulait clairement que je m'éloigne de... comment il s'appelle déjà ? Kyle si je ne m'abuse. Je les aime bien tous les deux.
-J'espère qu'ils vont vite fuir le pays alors."


Il tira la langue à la demoiselle, qui se prit à rire. Finalement Nabi extirpa son téléphone de sa poche, déverrouillé, et le présenta à Ben. Il s'agissait d'un groupe de conversations privés avec ses trois amis, Alvaro, Aiden et Mia, afin qu'il puisse savoir sur qui elle désirait des informations. Ben pouvait donc avoir accès à la conversation affichée.

M'Aiden: Quelqu'un a des nouvelles de notre rouquine préférée ? Ça fait trois jours qu'elle ne me répond plus >w>
Mia'ou: Je suppose qu'elle travaille, non ? En tout cas on a pas joué depuis un bail :c
Alvaro : Par le saint pouvoir qui est le mien, Nabi, je te somme de répondre maintenant !
Ha'nabi : Vaguement vivante, mais tout va bien.
Mia'ou : Al a des pouvoirs D:
Alvaro : Des MOIS que je le dis.
M'Aiden : Pour une fois qu'ils fonctionnent...
Alvaro : Je vais te botter le cul, manant.
M'Aiden : ♥
Ha'nabi : J'ai décidé de bouger...
Mia'ou : Encore ?!
Ha'nabi : Ouais... Mais un voyage plus long que d'habitude, je vous donne des nouvelles dès que je le peux, vous en faites pas ♥ Quelques galères en cours de route.
Alvaro : Rouquinette qui nous abandonne... encore... (je plaisante, fais au mieux, on t'aime ♥).
Mia'ou : Je m'occupe de tes comptes en attendant cheffe !
M'Aiden : Réponds aux SMS quand même s'pèce d'idiote ♥
Alvaro : Et fais des câlins à Écho pour nous !


Nabi se fichait que Ben lise ou non, ce n'était rien de bien important. Elle était plutôt perturbée par les propos de son compagnon de voyage et par sa détermination à la faire rester ici... Pensive, elle ingéra une nouvelle bouchée en laissant Ben travailler et Coyote faire du charme aux serveurs et serveuses avec un étrange succès.

Contenu sponsorisé
“Even after all this time, I keep forgetting that heroes can be found in unlikely places and persons -- like Database Administrator"
Page 3 sur 3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Sujets similaires
-
» Mary & Severus ♣ After all this time, I feel like I'm discovering you for the first time.
» We were heroes.
» (m) marvel - everyday heroes (en cours)
» Error 404 not found
» the way we found each other again (madison∝ginny)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: