Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
Le Deal du moment :
Smartphone Xiaomi POCO M4 5G – 6.43″ -FHD ...
Voir le deal
127.92 €

LE TEMPS D'UN RP

“Even after all this time, I keep forgetting that heroes can be found in unlikely places and persons -- like Database Administrator"

Clionestra
Messages : 728
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La très talentueuse Eurydie

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Mer 12 Oct - 16:37

Ben
Shaw

J'ai un âge certain ans et je vis dans les tri-cities, Amérique. Dans la vie, je suis Administrateur de base de donné et Loup bêta. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis merveilleusement bien.

“Even after all this time, I keep forgetting that heroes can be found in unlikely places and persons -- like Database Administrator"  - Page 2 Ben11
► originaire de Londres, qu'il a été obligé de quitter car accusé (à tort) d viol sur plusieurs femmes.
► Possède encore son accent mignon
► Supporte mal tous les êtres vivants
► Son loup est roux tirant vers le marron avec des yeux jaunes.

Notes:

Ben écoutait la jeune femme. Charles avait donc un équilibre ? Il avait plutôt l’impression de voir une personne avec deux personnalités. Ben n’avait cependant jamais osé le dire. Il savait connaître sa place dans la meute, et dans la hiérarchie. Il n’avait aucune envie de devenir dominant pour se frotter à de grand malade comme les alphas.

- Elle essaye peut-être de te protéger ? proposa Ben qui ne voyait pas d’autres raisons à cela.

Le loup était l’humain. L’humain était le loup. Bien qu’on puisse le voir en deux êtres distincts, cela restait deux choses en un corps. Peut-être que la louve essayait de protéger sa propriétaire de l’horreur d’être une louve ? Mercy n’avait-elle pas dit qu’elle aimerait oublier le goût du sang, le jour où elle avait tué le loup qui voulait du mal à Mac ? C’était vraiment le genre de chose à définir.

- Les liens de la meute se font dans les deux sens. Je pense que ta louve aura du mal à accepter la meute si la meute ne l’accepte pas … et la meute aura du mal à accepter une louve qui ne les accepte pas. C’est le serpent qui se mord la queue.

Il eu une pensée étrange … Si la jeune femme appartient à la meute et décide d’y rester, alors au moins serait-il deux à être hors de l’histoire ? Ben ne se sentait toujours pas à l’aise au milieu de la meute. Parce qu’on croit qu’il est dangereux, un fou, et parce qu’il n’aime pas les femmes. Ni les hommes. Ni personnes. Ce n’était pas à cause de leur couleur de peau ou leur orientation sexuelle, non c’était leur existence. Warren avait dû le comprendre depuis le temps non ? Il haussa les épaules.

- Ce que tu me donnes comme bon point est souvent suffisant pour qu’on ne m’apprécie pas. On n’aime pas trop que je dise ce que je pense.

Son alpha lui demandait parfois de se taire pour ne pas dire des choses trop sincèrement. Il lui est arrivé de passer par-dessus cet ordre pour le bien de la meute … Il se souvenait encore de là fois où il avait dû avouer son sombre secret à Adam. Il préférait oublier. Il reprit sur son travail. Comment expliquer ce qu’il aimait dans son travail ?

- Mon loup se canalise ainsi. Il sait ce qu’il doit faire et le fait bien, et le fait de ne devoir parler à personne lui permet de ne pas se sentir en danger. Une fois, ils ont voulu que je fasse une présentation devant des actionnaires. Ils ne l’ont pas demandé deux fois.

Enfermé, dans une pièce, avec trois autres personnes qui critiquaient des données ? Ben avait cru qu’il allait jetait l’un ou l’autre des participants par la fenêtre. A la fin, il avait semblé qu’il eut était de si mauvaise humeur que cela avait duré une semaine pour le calmer. Plus jamais. Il préférait son ordinateur, être non-vivant et utile, qui lui donnait l’impression de gérer les choses. Il aurait préféré être une machine. Un contrôle A plus effacer pour oublier sa vie. Il l’observa encore et laissa étirer ses lèvres juste à peine.

- Peut-être que ce n’est pas pour mâter alors, juste pour se fendre la poire, proposa-t-il. Et ne t’en fais pas pour ton apparence, même si tu t’en fiches, pour moi tout le monde est moche.

Il l’était lui-même bien qu’on lui eût déjà donné bien des compliments sur son apparence. Si on lui disait qu’il était beau, sexy, hot avait-il déjà entendu, son caractère cassait cette image et il répondait à ce genre de compliment pas une grimace de dégoût.

- Je n’ai pas envie mais c’est mon travail. Alors je peux passer la semaine à te le faire ressentir, ou chercher des bons points à t’aider. Premier bon point : je me ferais certainement nourrir par mon alpha toute la semaine, et je n’ai pas fait de courses depuis si longtemps que je me demande encore pourquoi je garde branché mon frigo.

Il jeta un nouveau regard vers elle pour rajouter.

- Cela signifie que je prends l’idée d’un repas. Et si je le prends seul je vais me faire taper sur les doigts. Il y a une courtoisie gentleman que mon alpha essaie de m’inculquer sans réel succès. J’accepte juste parce que j’aime la bouffe.



May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
Léolyne
Messages : 33
Date d'inscription : 28/09/2022
Crédits : hala_ng (via Picrew)

Univers fétiche : Fantastique/Fantasy
Préférence de jeu : Les deux
Noob
https://leonirine.wixsite.com/l-ordinateur-de-jin https://www.letempsdunrp.com/t5370-leolyne-mamie-d-internet-is-entering-the-tchat
Léolyne
Mer 12 Oct - 18:51
"Sans doute, la louve acquiesça tout en réfléchissant quelques instants. Adam est censé m'aider à prendre le contrôle sur Nabia, parce qu'elle est trop protectrice avec moi et que je ne peux pas lutter. C'est gérable parce qu'elle n'est pas de nature agressive, mais à terme ça pourrait se révéler dangereux."

Son chauffeur avait raison, si Nabia rejetait la meute de prime abord cela risquait de créer un cercle vicieux... c'était même pour cette raison qu'elle n'avait pas encore été officiellement intégrée à la meute. Mercy avait suggéré de lui laisser une journée d'adaptation pour jauger sa réaction et mieux appréhender les choses. Mais quand bien même, Nabi ne se sentait pas l'âme d'une personne vraiment impliquée dans les histoires de meute. Sans doute souffrait-elle encore trop de la perte de son village... Elle n'aspirait qu'à une vie posée et tranquille, essayant d'oublier que par-delà l'océan existait une meute qui attendait sa venue. La Meute du Malt n'était pas qu'une importante meute d'Angleterre, c'était un empire économique qui ne pouvait revenir à n'importe qui. Morgan Cooper avait certes tué l'Alpha pour le remplacer, mais ce n'était pas son nom sur les papiers mais bel et bien celui de la jeune écossaise. Et du fait, la plupart des loups encore en vie ne le reconnaissaient pas vraiment comme leur alpha, ils considéraient que si Nabi n'était pas apte à les diriger -ni apte ni volontaire, en tant qu'Oméga ces choses ne l'intéressaient guère- c'était tout de même à elle de choisir le successeur de son père. Après, s'il n'était pas compétent, là d'autres loups seraient en droit de le défier, mais la société paternelle devait revenir à sa fille quoiqu'il advienne. Nabi ne se voyait pas prendre les armes et tuer Cooper pour sauver des loups auxquels elle ne se sentait pas liée, et l'appât du gain n'était pas suffisant. Écho pensait qu'elle changerait d'avis ce qui malheureusement lui laisser penser qu'elle le ferait effectivement, mais elle préférait ne pas y penser.

"Les clichés sur les écossais ne sont pas tous faux, surtout dans les petits villages. Ils sont bourrus, dépourvus de tact, mais très chaleureux. Je ne reproche jamais aux gens d'être honnêtes."


Un nouveau sourire apparut sur son village, elle était certaine que Ben aurait pu s'entendre avec certains des villageois. Elle l'écouta parler de son travail avec intérêt, curieuse qu'il semble s'épanouir dans ce genre de chose mais pas si étonnant quand il lui expliquait. De son côté elle préférait vraiment le commerce ou, à la rigueur, le travail de ferme.

"J'aurais préféré. Il y a trois ans je travaillais pour un fermier, j'étais préoccupée par le moteur qui pétaradait alors je ne l'ai pas réalisé tout de suite mais... Disons qu'il profitait vraiment du spectacle. Je n'ai pas trop de souvenirs après ça, je me rappelle seulement de l'ambulance qui l'emmenait au loin et d'Écho qui m'a collée dans un train pour une ville à plusieurs heures de là. Je sais juste que le fermier n'est pas mort."


Si d'habitude elle pouvait voir ce qu'il se passait au travers des yeux de Nabia, cette fois-ci c'était rideaux fermés, elle n'avait aucune idée ce qu'il s'était passée. Elle s'était comme... endormie puis réveillée nue, tâchée de sang, dans les bras d'Écho qui l'emmenait loin de là. Elle préférait ne pas chercher à s'en souvenir.

"Est-ce qu'on arrive bientôt ? Je t'avoue que je subis toujours le décalage horaire et que je risque de m'endormir dans la voiture, elle constata qu'à nouveau, Ben se justifiait. La rouquine se redressa un peu avant de lui sourire gentiment. Je te l'ai dit, pas besoin de t'expliquer avec moi. Tu peux te contenter de dire oui et de choisir un restaurant sympa, puisque je ne connais forcément rien ici. Tu peux même choisir quand puisque mon planning de la semaine dépend de toi."

Clionestra
Messages : 728
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La très talentueuse Eurydie

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Sam 22 Oct - 13:56

Ben
Shaw

J'ai un âge certain ans et je vis dans les tri-cities, Amérique. Dans la vie, je suis Administrateur de base de donné et Loup bêta. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis merveilleusement bien.

“Even after all this time, I keep forgetting that heroes can be found in unlikely places and persons -- like Database Administrator"  - Page 2 Ben11
► originaire de Londres, qu'il a été obligé de quitter car accusé (à tort) d viol sur plusieurs femmes.
► Possède encore son accent mignon
► Supporte mal tous les êtres vivants
► Son loup est roux tirant vers le marron avec des yeux jaunes.

Notes:

Ben réfléchit. Une louve qui protégeait son humaine. C’était quelque chose qu’il avait dû mal à comprendre. Son loup et lui étaient le même. Il était rare que Ben ne se sente pas en phase avec son monstre intérieur. Sauf aujourd’hui. Lui avait envie de se casser très vite et de retourner à ses données pendant qu’un grognement sourd lui disait de ne pas laisser la jeune femme. Les omégas n’étaient pas censés aider à être en phase ? Pourquoi alors ce changement maintenant ? Il ne pouvait pas le savoir, ni le comprendre, et il décida que pour une première journée ensemble, il allait éviter de poser des questions étranges.

- Si Adam dit qu’il peut aider, alors c’est certainement le cas.

Bien qu’il n’appréciât pas plus les membres de sa meute que ça, sauf exception, il vouait à Adam une confiance aveugle et sans appel. Si Adam disait quelque chose alors Ben était d’accord. Si Adam décidait un jour d’attaquer la meute du Marrok pour en devenir le chef, alors Ben donnerait sa vie dans la bataille pour que cela arrive. Si on pouvait tuer son ancien alpha, l’alpha de Londres, au passage dans le combat, il n’allait pas pleurer. Il avait une colère sourde contre son ancien alpha qui, en plus de l’avoir fait parti en disant à tout le monde qu’il était peut-être l’auteur des viols de Londres, n’avait jamais essayé de comprendre son comportement. Les viols avaient bien eu lieu, et à proximité de chez lui, mais Ben n’avait jamais touché une femme, avec ou sans son consentement, depuis qu’il avait réussi à se défaire de l’emprise de sa mère et de son père. Les deux étaient encore en vie, et Ben ressentait toujours la même colère rien que d’y penser.

- Tu seras peut-être le seul membre de la meute qui accepte ma personnalité alors, j’espère vraiment que tu vas en faire partie, dit-il avec une sincérité plate.

Si la jeune femme pouvait ne pas s’outrer de ses commentaires, des ses jurons, de sa manière d’être et de se comporter, alors il aurait moins l’impression d’être un zéro dans une suite de un. Il aurait peut-être l’impression que la suite binaire suivante possédait un autre zéro comme lui. Ne plus avoir l’impression qu’il aurait dû se laisser noyer comme l’avait fait tant d’autres loups avant lui. Il posa à nouveau le regard sur elle. Rien à faire, il ne comprenait pas comment on pouvait mater quelqu’un. Les humains étaient moches.

- Ta louve te protège. J’imagine que si ce que tu sous-entends et bien ce que je comprends, je lui aurais fait du mal aussi. Il n’avait pas à te manquer de respect.

Si l’homme était en train de profiter … avec un P majuscule et une main dans le slibard, il méritait de se faire croquer par une louve en colère. Ben savait avoir déjà ressenti des désirs, qu’il avait comblé par la colère ne sachant pas quoi en faire sinon, mais il ne comprenait vraiment pas les gens qui se caressent en observant d’autres personnes faire des actes simples comme … réparer un moteur de voiture. En plus d’avoir un corps d’humain moche, ça devait sentir une odeur affreuse … Mercy sentait parfois l’huile de moteur froid et la transpiration et Ben trouvait cela repoussant au possible.

- On arrive. Et tu dormiras au retour si tu le souhaites. Tu dors où d’ailleurs ? Le repas se fera dans la semaine quand tu seras moins fatigué par tout ça et plus heureuse de me voir.

Enfin, plus heureuse comme on le peut quand on est obligé de supporter la présence de l’autre. Il se mit à virer vers la droite pour laisser voir à la jeune femme un énorme centre-commercial.

- Nous y sommes princesse, dit-il alors qu’il failli écraser une femme qui n’était pas passé sur le passage piéton.



May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
Léolyne
Messages : 33
Date d'inscription : 28/09/2022
Crédits : hala_ng (via Picrew)

Univers fétiche : Fantastique/Fantasy
Préférence de jeu : Les deux
Noob
https://leonirine.wixsite.com/l-ordinateur-de-jin https://www.letempsdunrp.com/t5370-leolyne-mamie-d-internet-is-entering-the-tchat
Léolyne
Sam 22 Oct - 20:35
Aux mots de son chauffeur, la rouquine se contenta d'acquiescer. Adam leur avait fait une bonne impression, de même que Mercy, et il semblait que la meute leur vouait une certaine confiance qui ne se retrouvait pas beaucoup ailleurs, d'après Écho. Lovée dans son siège, Nabi sentait ses paupières devenir de plus en plus lourdes. Il y avait environ six heures de décalage horaire et on ne pouvait pas dire qu'elle avait eu un voyage reposant, elle n'avait rien prévu de tout cela à la base... Il faudrait que son coyote paie pour cela à un moment ou à un autre.

"C'est déjà le cas."

Nabi lui avait adressé un nouveau sourire. D'une certaine manière, elle l'avait apprécié dès qu'elle l'avait vu, irradiant de colère et de mépris pour ces autres qui le jugeaient sans vraiment le connaître. Cela impliquait une certaine assurance qu'elle trouvait admirable, et elle était persuadée que rien ne changerait cela. Peu importait comment les autres loups le voyaient, elle ne se fiait qu'à son propre jugement. Elle échappa un nouveau bâillement et croisa le regard du loup tandis qu'il lui affirmait qu'il aurait fait la même chose à la place de sa louve. Elle haussa un sourcil et soupira.

"Effectivement... Mais j'aurais préféré réagir... moins violemment, je pense."

Elle avait toujours eu du mal à s'habituer à la bestialité de sa louve. Cela était normal, elle en avait parfaitement conscience et s'estimait heureuse d'avoir une louve désormais si calme, mais il n'en restait pas moins que son humanité la poussait généralement à être bien plus douce. Elle avait eu peur en réalisant ce que l'homme faisait, néanmoins elle aurait juste voulu... agir par elle-même. D'une certaine façon, l'envie de protéger qu'elle suscitait autour d'elle était parfois étouffant. Les villageois, sa mère d'adoption... Même lorsqu'elle fautait, elle sentait dans le regard le poids de leur amour et de leur inquiétude. Parfois elle se disait que si elle disparaissait, ils se sentiraient tous bien plus libres, mais elle les aimait trop pour les blesser ainsi. Et elle s'aimait trop elle-même, ce qui n'était pas un mal à ses yeux. Cependant Nabi avait appris à apprécier la liberté -d'où ses réticences à faire partie d'une meute- et surtout, elle aimait Coyote de tout son cœur car malgré tous ses défauts, il la laissait vivre, expérimenter, se blesser et être triste. Elle n'était pas son joyau ou son précieux secret, elle était une amie, pas tout à fait une égale, un petit peu un pion également, mais elle se savait profondément aimé par cet insupportable canidé.

"Je suis logée chez Mercy et Adam jusqu'à trouver un endroit à moi. Même si je comprends qu'Adam souhaite que ses nouvelles recrues restent près de lui au début et que j'apprécie de ne pas dormir dehors la maison semble être... un vrai moulin."

Elle avait prononcé ces derniers mots avec une petite grimace, visiblement mal à l'aise. Nabi tressaillit quand une piétonne inopinée manqua de finir sur les roues, mais Ben l'esquiva sans mal. Dès qu'il fut garée elle vérifia qu'elle possédait bien toutes ses affaires sur elle et descendit du véhicule, avant d'en faire le tour avant de rejoindre Ben. Les mains dans ses poches, elle observait l'endroit, un peu intriguée.

"Je n'ai jamais vu de centre aussi grand... Ça change vraiment des petites villes. Je te suis."
Clionestra
Messages : 728
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La très talentueuse Eurydie

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Sam 22 Oct - 23:31

Ben
Shaw

J'ai un âge certain ans et je vis dans les tri-cities, Amérique. Dans la vie, je suis Administrateur de base de donné et Loup bêta. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis merveilleusement bien.

“Even after all this time, I keep forgetting that heroes can be found in unlikely places and persons -- like Database Administrator"  - Page 2 Ben11
► originaire de Londres, qu'il a été obligé de quitter car accusé (à tort) d viol sur plusieurs femmes.
► Possède encore son accent mignon
► Supporte mal tous les êtres vivants
► Son loup est roux tirant vers le marron avec des yeux jaunes.

Notes:

Ben avait dû mal à savoir quoi dire à la jeune femme de plus, ou de moins. On lui disait souvent de se taire … Parce qu’il disait des choses qui pourrait être mal interprété … après tout, Mercy Thompson, elle-même, n’avait-elle pas cru que la meute avait trahi Adam à cause de lui. Il fallait peut-être qu’il arrête de parler ? Mais dire son opinion était aussi une manière de se supporter.

- Je l’aurais tué. Si je l’avais vu te faire ça. Nabia a été moins violante que ce que je l’aurais été. Le mec est encore en vie, continua-t-il alors que son loup jubilait déjà à l’idée de le retrouver pour lui planter ses crocs dans la gorge.

On pouvait tuer par perte de contrôle… Ben ne perdait pas le contrôle. Il l’avait dit. Son loup était toujours en accord avec lui, et lui était toujours d’accord avec son loup. Il aurait arraché la gorge de l’homme, pas parce que son loup avait craqué mais simplement parce que ça aurait été la seule chose à faire. Ben eu un rire qui étouffa la discussion glaçante juste avant.

- Attends de te blesser. Tu dois aller dans la chambre d’Adam qui est protégé contre les colères lycans et TOUT LE MONDE peut passer te voir. Je jure que je voulais y sortir mais on refusait que je le fasse sous forme de loup, les traitres.  

Il se mit à se taire un instant. Si le fait d’avoir tuer un enfant, bien que vampire, avait failli le tuer, il n’en parlait plus. Pourquoi parlerait-il de ça ? Et à qui devrait-il en parler alors qu’il n’était même pas conscient de ce qu’il faisait. La magie était flippante. Il n’aimait pas plus les démons que les femmes pour le coup. Il fournissait un effort pour les secondes parce que son alpha lui avait ordonné, mais pour le reste …il eu un frisson de dégoût.

- Je regarderais s’il y a un appartement dans mon immeuble qui se libère. Il est abordable et donnant sur une forêt.

Il avait aussi une chambre d’ami (tiens tiens) mais il ne comptait pas la proposer à la jeune femme. Il préférait oublier pouvoir inviter quelqu’un… la jeune femme était peut-être douce mais il n’avait aucune envie de la voir envahir son espace vital plus que de raisons. Une fois arrêté, il remit des lunettes de soleil qui trainait sur le tableau de bord.

- Mon loup foudroie la plupart des gens du regard, explique-t-il, alors j’évite les soucis en cachant mon regard.

Parce qu’il n’aimait ni les gens, ni les gens et encore moins les gens. Ouais. Trois fois gens. Il observa le centre commercial et lui fit un signe de tête pour avancer à l’intérieur et se rendre directement devant l’endroit où il y avait un plan du centre et toutes les boutiques classées par genre. Il lui déverrouilla et lui laissa la place.

- Tu auras une meilleure idée de ce que tu recherches avec ça, et comme ça …, il se poussa alors qu’une femme allait le percuter et changea de côté, on sera où aller.

Plus vite il partait, mieux il se sentirait. Il sentait les odeurs de glace et entendait une enfant pleurer. Il n’était pas plus attendri par les enfants que par les histoires larmoyantes des hommes et femmes. Il n’aimait vraiment personne et son alpha mériterait de se prendre une fessée pour l’obliger à supporter tout ça. Proche de Nabi, il avait l’impression que ce n’était pas seulement le loup qu’elle apaisait, un peu, mais lui aussi. Il l’avait dit. Il était en phase avec cette partie de lui. Le calme était donc ressenti autant par lui que par son côté loup.



May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
Léolyne
Messages : 33
Date d'inscription : 28/09/2022
Crédits : hala_ng (via Picrew)

Univers fétiche : Fantastique/Fantasy
Préférence de jeu : Les deux
Noob
https://leonirine.wixsite.com/l-ordinateur-de-jin https://www.letempsdunrp.com/t5370-leolyne-mamie-d-internet-is-entering-the-tchat
Léolyne
Dim 23 Oct - 4:42
Nabi n'avait rien trouvé à lui répondre. Les lunaires étaient enclins à la violence, elle en avait conscience et elle-même ne faisait pas exception, cependant elle refusait de tuer si elle le pouvait. La seule fois où cela était vraiment arrivé c'était lors de sa première transformation, le chat de la voisine avait été croqué. Depuis lors, elle savait que sa louve chassait pour le plaisir mais s'empêcher de mettre à mort des animaux, hormis s'ils étaient très malades. Les villageois la nourrissait lors des nuits de pleine lune pour éviter toute tentation, la louve l'avait accepté. Et elle avait pris le pli de fuir plutôt que d'attaquer. L'écossaise aurait préféré rester mettre d'elle-même afin de se débarrasser de ce sale type autrement, sans avoir son mal sur la conscience. Peut-être pensait-elle ainsi car tous les gens qu'elle avait côtoyé dans sa vie étaient morts sans exception, et qu'elle considérait que porter la poisse était suffisant, qu'elle n'avait pas besoin de tuer en plus ?

"Je vais... essayer de faire attention, un frisson la parcourut et son visage se déforma à nouveau tandis qu'elle s'imaginait cloîtrée là, à la merci de la sociabilité et de la considération d'autrui. Je te promets solennellement de ne pas venir te voir là-bas à moins que tu le demandes, si tu me fais la même promesse, ajouta-elle avait un sourire complice."

Malgré une migraine en cours de propagation et une furieuse envie de dormir, Nabi s'efforça de reprendre un peu de couleurs en tapotant ses joues, de se réveiller en frottant ses yeux et d'arborer un air suffisamment sérieux, bien que la curiosité se lisait dans son regard. Elle hocha la tête lorsqu'il lui expliqua pourquoi il mettait ses lunettes, retenant une marque du type "Tu fais ce que tu veux, cesse de te justifier.".

"Tu as conscience que si j'habite dans le même immeuble que toi cela signifie qu'Écho sera probablement là, n'est-ce pas ? Mais je te remercie pour la proposition. Tant que l'appartement n'est pas très cher, propre et fonctionnel, j'en serais ravie."

Elle ne serait pas particulièrement dérangée de vivre dans son immeuble, mais elle n'imaginait pas son guide psychologiquement prêt à côtoyer Écho régulièrement. Il était insupportable lorsqu'il s'ennuyait, et il n'aurait aucune pitié pour Ben dans ces moments-là. Il n'en avait pas plus pour elle, mais il s'était lassé de la voir l'ignorer quand il faisait le pitre. Ses iris mauves s'attardaient sur presque tout ce qu'elle croisait, et le nombre hallucinant de boutiques -et surtout, de clients- lui donnait envie de fuir à toutes jambes. Elle observa le plan que Ben lui présentait, puis le loup lorsqu'il esquiva une dame, avant de se concentrer à nouveau sur le plan.

"Il y a une librairie à l'étage, j'aimerais tenter ma chance là-bas. Sinon il y a deux cafés et un petit restaurant, j'ai mémorisé leurs emplacements, elle voulut commencer à avancer mais s'arrêter pour regarder autour d'elle, un peu mal à l'aise, avant de tendre sa main à Ben. Je ne me sens jamais très bien au milieu de la foule, j'ai fini par trouver un moyen de... détourner l'attention des gens pour qu'ils ne me touchent pas. Je devrais pouvoir le faire pour toi s'il on a un contact.. pas nécessaire que ce soit peau à peau. À toi de voir."

Les omégas avait un don similaire à l'empathie, une capacité à propager leurs émotions, à ressentir celles des autres et à les manipuler. Après avoir perdu sa famille, le moindre contact donnait à Nabi envie d'hurler et à Nabia envie de mordre, alors elle avait puisé en elle l'énergie suffisante pour repousser les gens. Elle n'était pas très avancée avec ses dons, mais depuis elle maîtrisait à la perfection sa capacité à faire ressentir aux gens le besoin de s'éloigner d'elle. Elle n'était pas certaine à cent pour cent de réussir à en faire de même pour Ben, mais elle songeait avec un contact qui l'ancrerait à lui, elle pourrait toujours essayer.
Clionestra
Messages : 728
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La très talentueuse Eurydie

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Jeu 3 Nov - 1:23

Ben
Shaw

J'ai un âge certain ans et je vis dans les tri-cities, Amérique. Dans la vie, je suis Administrateur de base de donné et Loup bêta. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis merveilleusement bien.

“Even after all this time, I keep forgetting that heroes can be found in unlikely places and persons -- like Database Administrator"  - Page 2 Ben11
► originaire de Londres, qu'il a été obligé de quitter car accusé (à tort) d viol sur plusieurs femmes.
► Possède encore son accent mignon
► Supporte mal tous les êtres vivants
► Son loup est roux tirant vers le marron avec des yeux jaunes.

Notes:

HRP – Tu avais fait une réponse avec 666 mots, voilà info inutile x’D

Ben savait être un colérique et un brin violent, mais il s’en fichait pas mal. Être l’un et l’autre lui permettait de garder à distance les cons. Il était peut-être un des plus soumis de la meute, mais on le laissait à cette place, non pas parce qu’il le méritait, mais parce qu’un combat de dominant avec lui amènerait sa mort. Ben, même s’il savait perdre, n’accepterait jamais de rester en vie. La colère, la rage, la haine, tout ça bouillonnait en lui et qu’importe qu’il en crève. Il écouta la promesse qu’elle lui demandait alors qu’il eu un rire … un simple rire un peu moqueur.

- Ayons plutôt la promesse inverse, tu veux ? Si on se retrouve là-bas, on s’occupe de l’autre pour éviter que tous les autres viennent montrer leur tronche hypocrite.

Il n’irait pas la voir. Sauf si son alpha lui ordonne … et étant donné qu’elle était devenue, dans une moindre mesure, sa protégée, son alpha lui donnerait l’ordre… Il fallait mieux pâlir à cette vision du destin en proposant de protéger l’autre des venus intempestifs des autres. Clairement, il valait mieux pour eux qu’ils soient les seuls à supporter l’autre. Au moins, Ben ne montrerait pas la tête de l’hypocrisie. S’il est inquiet, c’est qu’il est inquiet. S’il s’en balance .. C’est écrit sur sa tronche en lettre capital et lumineuse. Les lunettes sur son nez tombèrent un instant, et il observa la jeune femme par-dessus les verres. Il avait compris son visage et lui répondait de la même manière. « Mauvaise habitude ».

S’il ne se justifiait pas, ses gestes et ses paroles étaient prises de travers. Il n’avait pas envie de commencer à devoir babysitter la jeune femme avec un quiproquo qui l’emmerderait par la suite. Ben finit par hausser les épaules.

- Tu es conscience qu’Echo ne m’a rien fait personnellement ? j’imagine que ça ne sera pas toujours le cas, mais ça reste une donnée que seule toi possède. Tu penses que je vais vouloir finir par le croquer ? dit-il en souriant, dévoilant ses dents blanches et un peu pointus.

Il ne connaissait pas Echo, sauf en rapport aux tuilles, et il s’en fichait pas mal en réalité. Si la jeune femme voulait vivre avec son Echo, qui était-il pour ne pas l’aider à avoir un appartement avec deux chambres ?

Il ne connaissait pas Echo, et l’idée qu’il puisse être dans l’appartement ne le dérangeait pas plus. Cependant, avoir la jeune femme dans son immeuble pourrait prouver, dans une moindre mesure, à son alpha qu’il était un gentil membre de meute qui acceptait les autres membres de meute dans son périmètre. Il l’acceptait, elle, c’était déjà pas mal. Il l’écouta doucement parler de ce qu’elle voulait et nota lui aussi comment se rendre dans les différentes boutiques. Cafés et librairies. Il eu un frisson. Cette fille avait pas du tout les mêmes goûts que lui. Il aurait pris d’assaut les lieux plus électroniques si on avait dû lui demander son avis. Alors qu’il allait partir, il remarqua la main tendue de la jeune femme. Fronçant les sourcils, il attendit l’explication. Il l’écouta et trouva magnifique comme idée …peut-être comprenait-elle alors pourquoi il aimait son boulot ? Dans sa petite case de zone de travail, personne ne venait empiéter chez lui. Il prit sa main doucement. Posant d’abord ses doigts sur les siens avant de remonter doucement sur la paume et d’enrouler ses doigts au travers des siens. Peau contre peau. Il observa les mains liées et se mit à côté d’elle pour éviter qu’elle ait à tendre le bras.

- C’est la première fois que je tiens la main à quelqu’un, dit-il simplement alors qu’il attendait de voir si elle acceptait, elle aussi, se contacte entre eux.

Cette phrase lâchait, il en avait dit bien plus que ce qu’il ne voulait réellement. Il n’avait jamais tenu la main de quelqu’un. Ce n’était pas simplement la main d’une femme, qui aurait pu être sa copine, dont il parlait …mais de tout le monde. Il n’avait jamais tenu la main de sa mère, ou de son père. Il n’avait jamais tenu la main de son alpha, évitant les poignées de main comme personne. Il serra un peu la main de la jeune femme et regardait ce geste, si anodin pour certains.

- Merci, finit-il par souffler.

Que cela marche ou pas, le fait est qu’elle avait voulu essayer, et c’était déjà pas mal … Il ne méritait pas vraiment qu'on fasse ce genre d'effort pour lui...


May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
Léolyne
Messages : 33
Date d'inscription : 28/09/2022
Crédits : hala_ng (via Picrew)

Univers fétiche : Fantastique/Fantasy
Préférence de jeu : Les deux
Noob
https://leonirine.wixsite.com/l-ordinateur-de-jin https://www.letempsdunrp.com/t5370-leolyne-mamie-d-internet-is-entering-the-tchat
Léolyne
Ven 4 Nov - 0:33
"Ça me va aussi. Je me permets de supposer que tu joues à des jeux en ligne ? Je viendrais avec des ordinateurs pour qu'on puisse s'occuper."

Un sourire ornait ses lèvres. Bien qu'elle n'était pas spécialement pro-informatique, elle s'était découvert une certaine passion pour les jeux multi-joueurs... sans doute parce que ces dernières années cela avait été son unique façon de sympathiser. Difficile de nouer des liens solides lorsque l'on déménage tous les trois mois, alors qu'Internet lui permettait d'avoir un petit groupe d'amis avec lequel elle gardait contact depuis quelques années. Il lui semblait bien que deux d'entre eux étaient américains, d'ailleurs... Il faudrait qu'elle songe à les contacter d'ici quelques jours, quand elle serait un peu plus installée, peut-être ne vivaient-ils pas loin ?

"Tu es... informaticien... Je n'y connais pas grand chose donc navrée si ma question est déplacée, mais tu saurais trouver l'IP de quelqu'un et disons... ses informations ? Simplement histoire de vérifier que la personne est bien qui elle prétend, et non un... piège."



La demoiselle avait soudainement l'air mal à l'aise tandis qu'elle révélait ses pensées à son guide. Elle se sentait mal de lui demander un service -alors qu'il allait avoir déjà bien assez de choses à faire avec elle prochainement-, mais plus encore de s'immiscer dans la vie privée d'autrui. Cependant, elle était bien consciente qu'elle était recherchée par un individu particulièrement dangereux et qu'il valait mieux prendre ses précautions plutôt que de ruiner tous les efforts d'Écho et des Hauptmann quant au fait de lui venir en aide.
Le regard du loup la fit tendrement sourire. Elle était plus amusée qu'autre chose par ces petites maladresses qui le rendait un peu plus humain, d'une certaine façon, bien qu'elle n'ait pas le moindre apriori sur lui. Elle n'avait pas vraiment hâte que le lien de meute soit créé.

"Vouloir le croquer ? Non, je pense plutôt que tu vas vouloir l'égorger vif et planter sa tête sur une pique devant ta porte, elle se prit à rire légèrement. Pour te donner une idée, l'année dernière je fréquentais l'une de mes collègues depuis quelques semaines, mais nous n'avons jamais échangé plus que des baisers et des sorties ciné. À mes yeux elle était adorable et j'avais commencé par m'attacher, mais en réalité elle n'avait aucune bonne intention à mon égard. Écho aurait pu me le dire, il sait pertinemment que je l'aurais écouté et que j'aurais pris son avis sérieusement en compte, mais il a préféré débarquer pendant ce qui aurait dû être un moment intime et la pourchasser dans tout l'appart comme un chien enragé sorti de nul part. Et puis tout s'est enchaînée rapidement, elle a essayé de lui tirer dessus, il a transformé les balles en boules de bowling qu'il s'amusait à lancer sur des quilles apparues je ne sais comment, il m'a téléportée loin de là mais m'a laissée complètement nue sur le toit de mon immeuble... Il ne fait jamais les choses de la bonne manière, chacune de ses bonnes actions impliquent généralement une mise en danger, une situation grotesque ou encore un moment de gêne intense au lieu d'une simple discussion. Et tu n'imagines pas ce qu'il peut faire quand il s'ennuie ou qu'il est de mauvaise humeur... Il n'a également aucun respect pour la vie privée de manière générale, il se pointe dans mon lit ou dans ma douche comme bon lui semble, vole la nourriture et n'a aucun scrupule à se mêler des relations des autres ou de leur vie en général. Cela dit il ne détruira jamais quoi que ce soit -le modifier, peut-être...-, il n'est pas foncièrement mauvais et ne laisse pas les gens souffrir même s'il les met parfois en danger, c'est toujours avec la certitude que l'on s'en sortira ou avec l'intention d'intervenir au besoin, et il ne ment pas. Je ne peux rien prévoir le concernant, et je préfère que tu en ais conscience."


Et encore, elle n'avait pas fait le tour de tout ce que pouvait faire Écho... Ben se devait de rester prudent s'il faisait d'eux ses voisins.
Lorsque le loup attrapa sa main, Nabi resserra ses doigts contre sa peau en l'observant avec intérêt. Elle ferma les yeux un instant histoire de se concentrer, effaçant toutes les émotions autour d'elle pour ne s'attarder que sur elle-même et sur ce qu'elle dégageait. Lentement, l'étrange sentiment de douceur et de tranquillité se mua en quelque chose d'un peu différent. La louve donnait lieu à une sensation particulière et inconfortable qui incitait les passants à la contourner, parfois de peu, mais quoiqu'il arrive toutes et tous prêtaient attention à ne pas avoir de contact visuel ou physique avec elle, et cela gagna Ben peu à peu après quelques secondes. Plutôt satisfaite d'elle-même, elle initia le mouvement afin de se diriger vers la première librairie.

"Si l'on omet Écho, cela faisait très longtemps que ça ne m'était pas arrivé. La dernière fois... hé bien, c'était un peu triste."


Malgré ses mots, elle ne s'y attarda pas. La dernière fois que quelqu'un avait tenu sa main il s'agissait de sa mère d'adoption, juste avant que Nabi ne s'enfuit à jamais en portant le poids de leurs morts sur ses épaules.
Dans le centre-commercial, l'écossaise se mouvait rapidement et efficacement. Elle avait mémorisé le plan et savait prendre le chemin le plus court jusqu'à chaque lieu, demandant chaque fois à Ben de l'attendre afin d'aller donner ses CV et prendre des renseignements, avant de revenir lui prendre la main et le guider jusqu'à l'endroit suivant. Une fois tous les lieux visités et les contacts pris, elle le guida naturellement jusqu'au parking où elle ne le relâcha qu'une fois arrivés devant la voiture, ayant machinalement prit le pli d'avoir un contact avec lui. Elle s'étira longuement et bailla au passage.

"Hé bien... j'ai hâte de dormir. Longtemps. Merci, Ben."
Clionestra
Messages : 728
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La très talentueuse Eurydie

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Lun 21 Nov - 19:39

Ben
Shaw

J'ai un âge certain ans et je vis dans les tri-cities, Amérique. Dans la vie, je suis Administrateur de base de donné et Loup bêta. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis merveilleusement bien.

“Even after all this time, I keep forgetting that heroes can be found in unlikely places and persons -- like Database Administrator"  - Page 2 Ben11
► originaire de Londres, qu'il a été obligé de quitter car accusé (à tort) d viol sur plusieurs femmes.
► Possède encore son accent mignon
► Supporte mal tous les êtres vivants
► Son loup est roux tirant vers le marron avec des yeux jaunes.

Notes:

- J’adore les jeux en ligne. Cela permet de se montrer agressive sans craindre les représailles, c’est vraiment une manière de se défouler. Et pour répondre à ta question, je suis assez doué avec un ordinateur pour cela. Je t’aiderais. Faudra juste m’expliquer.

Il ne disait pas que c’était avec plaisir, parce que cela serait étrange de sa part. C’était juste qu’il pouvait le faire, et qu’il allait le faire … Pas tout de suite, aussi. Mais il était assez doué pour faire le minimum syndical en informatique, comme retrouver, légalement en plus, des informations que la plupart des gens pensent cacher. Il avait besoin d’un peu d’explication, pour savoir comment et à quel point il avait besoin de fouiller. Il avait besoin d’information comme les risques pour sa meute. Bien qu’il fût un membre de la meute un peu bancal, il devait y penser, il n’en avait pas le choix. Quand elle parla d’Echo, un nouveau sourire apparu sur son visage, montrant des dents légèrement plus pointues. Il sourit.

- Sachant que beaucoup veut faire de même avec moi, je ne peux que compatir avec lui. Je trouve qu’Echo est malin. Il a bien fait de la virer.

Il venait d’apprendre une information importante. La jeune femme aimait les femmes. Pas que cela l’attriste le moins du monde, bien que sa main s’enroule un peu plus contre celle de la jeune femme … mais Warren avait déjà du mal à s’implanter dans la meute avec son homosexualité … Il n’avait pas vraiment envie de devenir le bouclier humain de l’intolérance. Comme il le pensait souvent, il détestait tout le monde, gays ou pas, alors il ne comptait pas. Il lui fit un sourire.

- Pour le moment je l’aime bien en tout cas, ce que tu me racontes me fait penser qu’au moins il y aura de l’action. S’il débarque dans ma douche, je préviens je le traumatise sans honte.

Il ne serait pas le genre à arrêter de prendre sa douche si on venait le squatter. Il serait le genre à attendre que l’autre perd patience tout simplement. Il était plus cool que ce qu’on le croyait la plupart du temps. Il se sentait d’un coup beaucoup plus tranquille. Il avait l’impression qu’on l’évitait et il tenait la main de la jeune femme avec beaucoup plus d’intérêt alors. Il allait peut-être la garder avec lui, jusqu’à la fin de sa vie, en la prenant comme un bouclier pour éviter le monde. Il fit le tour et à la fin de leur tour, il avait l’impression qu’il était naturel d’avoir la main de la jeune femme dans la sienne. Il la gardait pour revenir vers la voiture.

- Tu dors où déjà ? Et tu ne veux pas manger alors ? Il faut que tu me dises comment tu veux mettre en place nos entrevues.

Il allait certainement passer la nuit à faire en sorte de travailler, alors même qu’il ne travaille pas. Il observa encore la jeune femme et se souviens de sa demande du début. Il lui fit un sourire.

- Sauf si tu veux trouver ton IP ce soir, je t’emmène manger, tu me donnes les informations et je te fais ça dans la nuit.



May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
Léolyne
Messages : 33
Date d'inscription : 28/09/2022
Crédits : hala_ng (via Picrew)

Univers fétiche : Fantastique/Fantasy
Préférence de jeu : Les deux
Noob
https://leonirine.wixsite.com/l-ordinateur-de-jin https://www.letempsdunrp.com/t5370-leolyne-mamie-d-internet-is-entering-the-tchat
Léolyne
Mar 29 Nov - 16:45
"Merci beaucoup, Ben, le sourire quelque peu intimidé de la demoiselle prit de l'assurance à la réponse du loup. C'est vrai qu'il y a un côté exutoire... mais j'apprécie également le côté social. Ce n'est pas toujours le cas mais j'aime débuter un nouveau jeu et voir des gens, bien plus hauts niveaux que moi, me proposer leur aide ou me donner des conseils. Ça a quelque chose de... rassurant ? De familier aussi, d'une façon."

L'espace d'un instant, les yeux de la demoiselle se perdirent dans la contemplation de la foule qui les entourait. Elle s'était laissée happer par le souvenir de sa première partie World of Warcraft sur un ordinateur de cybercafé, qui était également son premier contact plaisir depuis sa fuite du village. Elle avait d'ailleurs noué une solide amitié ce même jour, qui n'avait fait que se renforcer avec le temps, ce qui lui faisait sincèrement espérer qu'Alvaro soit réellement celui qu'il prétendait être. Elle avait connu Mia l'année suivante, et Aiden quelques mois plus tôt, mais leur petit quatuor était très précieux à son cœur. Mia vivait au Canada, ce qui la rendait tout de même plutôt accessible, mais Aiden et Alvaro ne devaient se trouver qu'à une heure d'ici environ. Elle ne leur avait pas encore parlé de son déménagement impromptu en Amérique du Nord, qu'elle devait d'abord justifier d'une meilleure manière que "mon animal de compagnie m'a téléportée dans un avion sans mon accord." Ses amis prenaient en effet Écho pour son chien, il valait mieux qu'il en soit ainsi lorsqu'ils se voyaient par vidéos interposées.

"Mes trois seuls amis, je les ai rencontrés grâce aux jeux en ligne. Deux d'entre eux vivent dans une ville voisine. J'aimerais beaucoup... les rencontrer pour de vrai, mais je veux être certaine qu'aucun d'eux n'est lié à celui qui me recherche. Je voudrais m'assurer qu'ils sont bien qui ils sont en vérifiant leur emplacement."


Et, peut-être, accepterait-elle seulement de les rencontrer dans un endroit public, avec potentiellement quelqu'un de la meute à ses côtés ? Elle n'était pas certaine que les Hauptmann la laisse prendre un telle risque, bien qu'il lui restait comme d'ordinaire Coyote au besoin. Elle fronça les sourcils lorsque Ben félicita le comportement insensé de son compagnon d'infortune.

"Malin, hein ? Je dirais joueur, plutôt. J'aurais apprécié un peu moins de... sport, si je puis dire. Et tu ne traumatiseras jamais Écho, crois-moi."

Si cela l'avait affectée à l'époque, elle dévoilait l'anecdote avec un mélange de lassitude et d'amusement. La louve jeta un oeil sur sa main enlaçant celle de son guide, et elle resserra légèrement son étreinte. Qu'importe les raisons pour lesquelles il était mis à part, qu'importe qu'elles soient justifiées ou non, elle n'avait pas l'intention de lui tourner le dos à quelque moment que ce soit.
Puisqu'ils étaient finalement devant la voiture, Nabi réalisa qu'elle tenait toujours la main de Ben au creux de la sienne. Elle s'en sépara et la sensation étrange qu'elle dégageait s'évanouit avec leur contact tandis qu'elle grimpait sur le siège passager tout en réfléchissant aux questions du loup.

"Je suis chez Adam et Mercy jusqu'à trouver mon propre logement, dans la chambre face à celle de leur fille... Jess, si je me souviens de son nom. Et... maintenant que tu le dis, je ne suis pas contre aller dîner quelque part. Je veux bien que tu identifies les IP dans la soirée si ça ne te dérange pas trop, j'aimerais être fixée le plus vite possible... Et comme ça, je pourrais aller voir mes amis si tout va bien. Du reste hé bien... On ne peut pas dire que j'ai un planning chargé jusqu'à preuve du contraire, je me lève aux aurores en général. J'ai pris l'habitude de pâtisser entre six et huit heures du matin pour emmener chaque jour le petit-déjeuner à mes collègues et parfois aux voisins, j'ai le rythme. Donc je préfère qu'on s'adapte à ton agenda plutôt qu'au mien."
Contenu sponsorisé
“Even after all this time, I keep forgetting that heroes can be found in unlikely places and persons -- like Database Administrator"
Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Mary & Severus ♣ After all this time, I feel like I'm discovering you for the first time.
» We were heroes.
» (m) marvel - everyday heroes (en cours)
» Error 404 not found
» the way we found each other again (madison∝ginny)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: