Le Deal du moment : -26%
DeLonghi Détartrant écologique pour ...
Voir le deal
9.90 €

Partagez
 
 
 

 We were heroes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 452
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 27
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

We were heroes.  Empty

7ei5.pngMise en Situation


blabla à venir [tiré de la série totally spies]


i3tb.png


tumblr_pz593gZC4Q1ynme1po6_250.gifv xONqj.jpg 98088e0fddfdb9b8b6600afce2828bdcdf84ff2e.gifv
❝ you have to be special to love me❞ and i'll love you a little bit more every day of our life. You are simply the woman I was waiting for to learn how to live and love.
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 452
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 27
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

We were heroes.  Empty

ai1PRV6P_o.gif
Blaine Westwood
Dans sa dernière année à l'université ; on pourrait croire qu'il n'a de temps que pour étudier. Au contraire. Blaine a déjà le chemin de sa vie tout tracé et cela n'a rien à voir avec ses études. Il est agent secret pour le Whoop depuis quelques courtes mais rapides années déjà. Il reste sur le campus parce que c'est une parfaite couverture. Blaine passe le plus clair de son temps derrière les fourneaux : c'est sa passion, la cuisine. La pâtisserie un peu plus, mais c'est un fin gourmé qui prend plaisir à régaler ses colocataires ou ses collègues lorsqu'il en a l'occasion. Il est certainement trop méticuleux pour que ce soit sain ; tous les détails sont importants, et il met un point d'honneur à faire les choses en règles.

Déconneur, il a toujours le rire au bord des lèvres mais c'est un très mauvais farceur. Il rigole pour tout et rien, mais ne supporte pas les fois où il est au centre des mauvais coups. Qu'ils soient drôles, ou non. Blaine est dévoué et fidèle à la cause ; il ne pense pas possible de pouvoir ressentir tout autre chose pour le Whoop. Il est entier. Blaine aime les gens. Et c'est ce qui finira par le perdre.


We were heroes.  Ed6978e87a07f2313c77bdbe848b27445c1dfb22



2ab5f953e4ac35c41b8aad8681ffb62014ecb6b0.png

Britney Lewis

Elle est petite, alors Britney porte toujours des hauts talons. C'est sa façon de se mettre à la hauteur des autres. Mais elle sait parfaitement courir avec ; la plupart des filles la jalouse pour son adresse. Britney est superficielle, autant dans son apparence que par les choses qui la caractérise. Elle aime aimer et être aimée, alors elle a toujours un nouveau garçon dans sa ligne de mire. Il n'y a pas un garçon sur lequel elle avait craqué, qui n'a pas terminé ne serait-ce qu'une nuit dans ses draps. Elle s'en vente, comme si c'était quelque chose d'important. Quelque chose à envier. Britney est blonde sous sa teinture brune : un jour, elle en a eu marre des gens qui pouvaient la prendre pour une idiote à cause de la couleur de ses cheveux. Alors elle est passée au brun, et ça lui convient. Elle a l'impression qu'on porte plus attention à ce qu'elle dit sans avoir l'air d'une débile, parce qu'elle ne l'est pas.

Voilà seulement un an qu'elle a passé son diplôme auprès du Whoop. Elle est officiellement agente depuis douze mois, et ça la rend toute jouasse. Sa taille lui est d'une grande aide pour certaine mission : elle passe plus inaperçue que les autres, et se faufile dans des endroits qu'ils ne pourraient atteindre. Elle est contente de faire équipe avec ses deux plus fidèles amies -ou le sont-elles devenues lors de ces années d'initiations ?

Ben Barnes | Lucy Hale
La journée de cours a été rapide ; le vendredi, tout est permis. C'est surtout parce que c'est celle qui est le moins chargée. Et depuis le début de l'année, ça donne à Blaine une impression de long week-end. Il termine vers onze heures, alors contrairement à beaucoup d'autres étudiants, il a la chance de profiter d'un temps libre qui n'est pas désagréable. Mais la journée du vendredi, elle rime plus souvent avec mission, ou avec cuisine, plutôt qu'à faire la fête dans le centre ville. Comme tous les autres étudiants du campus. Lui, il s'amuse le samedi. Le vendredi, il profite de sa solitude à la petite villa pour réquisitionner la cuisine et préparer la plupart des repas qu'ils mangeront la semaine suivante. Au début, c'était pour économiser un peu d'argent qu'ils se sont mis à faire à manger eux-mêmes. Après, c'est devenu une habitude, puis un passe-temps. Blaine a toujours aimé faire à manger, mais il s'est améliorer avec l'expérience. Aujourd'hui, il aime s'amuser derrière les fourneaux. Ca lui permet de respirer de la faculté et du Whoop. Ca lui permet surtout de ne réfléchir à rien, et surtout pas à la question suivante : qu'est-ce qu'il compte faire l'an prochain ? L'université, ça lui permet d'avoir une couverture. Mais l'année prochaine, son monde va changer. Il va évoluer. Il s'est même récemment demandé s'il ne valait pas mieux voir directement avec Jerry pour travailler continuellement dans les bureaux du Whoop ? Il n'a pas besoin de courir après les méchants jusqu'au reste de sa vie. Blaine pourrait leur être utile de bien des manières. Ca faciliterait la vie au quotidien, pas vrai ?

Le bip collé au réfrigérateur sonne. Ca le réveille d'un léger sommeil dans lequel il s'est enfoui, sur le canapé du grand salon, après avoir mis sa dernière préparation en temps de repos. Alors Blaine se lève et termine la recette qu'il était en train de faire. C'est un jour spécial aujourd'hui ; le premier anniversaire du contrat des filles. Ca se fête. Et même s'il avait du être le seul enjoué par cette journée, ça n'aurait pas été un problème. Il aurait poussé ses deux collègues à se joindre aux trois filles pour fêter ça. Autour d'un bon repas qu'il a fait exprès pour elle, même s'il ne manque pas d'idées lorsqu'ils bouffent que tous les trois. Ce soir, ils vont tous les six manger italiens ; Blaine aura préparé quelques spécialités de ce pays, ainsi qu'un bon dessert avec des fruits de saison. Une belle cagette en pâte sablée qu'il aura monté de toutes pièces la veille, jusque tard dans la nuit. Il est fier du résultat, mais cette journée de préparation n'aura pas enlevé ses questionnements puisqu'il n'a cessé de penser au Whoop. A ses collègues. Que pensent les garçons, que les deux autres souhaitent-ils faire ? Ca n'empêche en rien son désir de vouloir rester membre du Whoop. Il en fait parti tout entier.
_____________________________________

Ce matin, elle a accueillis ses deux meilleures amies au pied du lit. En poussant un cri de plaisir, démontrant à quel point elle était déjà prête pour profiter de cette fameuse journée. Elle a même prévu de sécher les cours pour partir faire les boutiques en ville. Britney prie depuis une semaine pour que le Whoop ne les appelle pas aujourd'hui et qu'ils leur laissent cette précieuse journée. Un bon petit déjeune, un déjeuner de fête, c'est un déjeuner acheté. Alors elle a offert à ses deux amies tout ce qu'elles désiraient. Un café à la main, elle est partie en cours pour le début de la journée mais n'a pas attendu midi pour s'en échapper. Britney ne sait pas à quoi s'attendre pour ce soir ; les garçons de l'autre équipe sont imprévisibles. Mais elle sait qu'ils vont passer une bonne soirée. Il y a pire que passer un moment avec Blaine et les deux autres. C'est certainement une des seules personnes qu'elle aurait voulu pouvoir effacer de sa liste de chasse ; Blaine. Elle est la première à dire qu'il ne faut pas mélanger vie privée et travail, et Britney est aussi la première à franchir cette limite. Cette histoire n'aurait jamais vu le jour si elle avait su qu'elle passerait trop de temps à travailler avec lui par la suite.

'' - C'est bizarre, Jerry ne nous aura pas appelé aujourd'hui.''

C'est Britney qui se plain, alors qu'elle est face au miroir de l'entrée de la villa qu'elles partagent. Elle a souhaité être tranquille, elle l'a été. Et maintenant, Britney se plain en glissant sur ses lèvres une couleur qu'elle a mûrement choisie. Sa bouche claque juste avant qu'elle ne referme son outil favoris qu'elle glisse directement dans son sac à main. Lorsqu'elle se tourne, la petite brune cherche automatiquement du regards les deux autres filles qui partagent son quotidien. Elle aurait souhaité un coup de fil, du vieux bonhomme qui les a formées, qui les a embauchées. Un simple bon anniversaire, vous avez bien travaillé. Alors qu'il est capable de les convoquer à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit, là, en ce jour précis, rien. La petite brune se penche à peine pour attraper ses hautes bottes à talons en cuir, qu'elle compte mettre en étant assise sur le grand canapé rouge. Britney remonte la dernière fermeture éclair qui arrive à sa cuisse, et voilà qu'elle se lève en claquant du pied pour avertir les autres qu'elle est prête à partir.

De nouveau elle se place devant le miroir. Regarde sa tenue, toujours trop aguicheuse mais Britney le remarque même plus. D'un geste de la main elle rejète ses cheveux en arrière, puis ajuste la partie de son décolleté qui met en valeur sa poitrine. En ressortant la main vulgairement de son soutient gorge, Britney lance un sourire à son reflet comme si elle était finalement satisfaite. On aurait pu croire que ces dernières années d'entraînement l'auraient changé, pour le mieux. Mais ce n'est pas le cas : Britney est toujours la même, quoi que plus épanouie.

Si Britney ne se fait pas belle pour Blaine, elle s'apprête pour quelqu'un d'autre. Non, elle n'a pas retenue la leçon et ses meilleures amies lui diraient sûrement de ravaler ses désirs. Surtout envers lui. Mais Britney n'est pas capable de décoller ses yeux et ses envies de ce qui lui plaît. Elle ne s'attache jamais, mais elle adore tomber amoureuse mille fois la semaine. Lorsqu'elle attrape les clés, c'est qu'il est vraiment leur de quitter la villa pour rejoindre celle des garçons. Bien sûr, la petite brune ne conduit jamais : elle se contente de passer les clés à la première de ses amies qui se jettera dessus.


tumblr_pz593gZC4Q1ynme1po6_250.gifv xONqj.jpg 98088e0fddfdb9b8b6600afce2828bdcdf84ff2e.gifv
❝ you have to be special to love me❞ and i'll love you a little bit more every day of our life. You are simply the woman I was waiting for to learn how to live and love.
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 571
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

We were heroes.  Empty

asMWtzft_o.png
Ian Cassidy
Ian est un athlète réfléchi, c'est-à-dire qu'il sait retransmettre son état d'esprit stratégique dans ses mouvements. S'il doit se battre avec quelqu'un, ce n'est pas à l'aveugle, mais avec technique. De façon générale, son corps et son esprit semblent être en parfaite harmonie. Il comprend le terme méditation et l'exerce à l'occasion. Le sport est un remède a bien des maux ; ne pas en faire le rend anxieux. Il apprécie énormément se consacrer à des tâches qui lui demandent d'être entièrement disposé. Il aime faire ses preuves, ça lui apporte un sentiment d'appartenance. Il est franc, autant qu'il pourrait l'être pour quelque chose qui en vaut la peine. Mentir au monde entier pour le protéger lui semble être pardonnable. Il supporte mal la trahison. Il considère être un bon ami et comprendrait mal qu'on puisse lui reprocher le contraire.


Ulbbrq6x_o.png
Pénélope Little

Pénélope est une informaticienne bien trop jolie pour son propre bien. Si elle comprend facilement les ordinateurs, ce n'est pas du tout la même chose pour les hommes. Elle les aguiche d'un regard sans reconnaître ses torts. Elle s'intéresse beaucoup aux technologies et ses compétences sont très appréciées sur le terrain, lors de missions. Elle raffole des sensations fortes, mais sa maladresse légendaire peut engendrer quelques catastrophes. À trop vouloir frôler le danger, elle pourrait s'y brûler. Ses émotions ne sont pas toujours faciles à suivre. Elle pense que les gens n'ont aucune raison de la détester et que son " positivisme " peut régler de nombreux problèmes, mais tout ne se règle pas toujours d'un coup de baguette magique. Elle ne sait pas porter les talons comme Britney, et sa beauté pourrait s'enflammer davantage si elle y mettait autant d'effort que son amie.

Aaron Taylor-Johnson :copyright:️ Nina Dobrev
On va vraiment devoir partager? se plaint Ian lorsqu'il pénètre dans la cuisine aux milles odeurs. Non, parce que d'habitude c'est à nous que tu fais à manger, pas à elles.

Il décoche un clin d'oeil à Blaine, essuyant son front où perles de nombreuses gouttes de sueur à l'aide du collet de son t-shirt. D'un hochement de tête, il semble d'ailleurs approuver tout ce qu'il voit, son estomac va se régaler ce soir, encore. Avec toute cette énergie qu'il dépense en permanence, il a besoin de se nourrir. Blaine comble parfaitement, et de manière satisfaisante, ce besoin primal.

Tu les connais, si tu en fais trop, elles vont en redemander et tu seras pris dans leur filet.

Blaine n'y a-t-il pas déjà goûté avec Britney? Ian se moque, mais c'est lui qui ne pourrait se passer des talents de cuisinier de son ami. Après un rire bref, il se renifle, sans grande discrétion, puis grimace aussitôt.

C'est moi qui empeste autant?

Ian laisse sous-entendre qu'il n'est pas emballé par la présence des filles ce soir, mais il est assurément tout aussi excité que Blaine à l'idée de célébrer l'anniversaire de leur contrat. Pour eux, ça fait encore plus longtemps. Il se souvient de l'effet que ça fait, d'appartenir à quelque chose d'aussi grand, d'aussi important, d'aussi honorable. Blaine n'aurait certainement pas besoin de lui tordre le bras pour être là, il veut être là. C'est donc rapidement qu'il s'engouffre dans la salle de bain pour une bonne douche qui chassera l'odeur de l'entraînement, sans se douter que son ami/collègue/colocataire se questionne sur son avenir. Saurait-il éclairer correctement sa lanterne s'ils avaient cette discussion?

Le troisième mousquetaire sera donc arrivé entre temps.

________________

Pénélope est un peu gourmande et ne manque pas de trop manger dès l'instant où Britney offre le repas. Trop goulûment, au point de s'en lécher les doigts après s'être essuyée le coin des lèvres. Durant la journée, Penny reçoit d'ailleurs de nombreux messages auxquels elle hésite à répondre, dont deux garçons qui l'invitent à passer du temps en leur compagnie. Ni l'un ni l'autre ne se connaît, mais les deux semblent s'intéresser à elle. Et sans doute réitéreront-ils leur demande jusqu'à avoir une réponse positive. Aucun ne l'intéresse. Alors ils devront s'armer de patience.

Je n'ai pourtant rien fait pour laisser croire que j'étais intéressée.

Non, hormis aider l'un pour un travail et complimenter le second sur l'achat de sa nouvelle voiture - si tant est qu'elle s'en souvient. Mais beaucoup d'hommes se font des films à partir de rien. Elle les chasse bien vite de son esprit, peut-être de manière présomptueuse sans le faire exprès. Mais qu'est-ce qu'elle voudrait pouvoir se blottir et être aimée... seulement, pas d'eux. Le reste de la journée lui change les idées facilement.

C'est bizarre, Jerry ne nous aura pas appelé aujourd'hui.
Il doit certainement nous réserver une surprise.

L'heure du départ pour la soirée approche. Penny porte un colle-roulé, même si son vêtement est moulé à son corps. Elle porte un jean qu'elle trouve particulièrement joli, surtout parce qu'elle trouve qu'il met ses fesses en valeur. Son regard admire innocemment le décolleté de Britney lorsque cette dernière le remet en place pour être encore plus parfaite. Pénélope ne fait pas même attention à son propre regard qui se fait insistant, dévorant, sur cette silhouette féminine délicieuse. À ses yeux, Britney est douée pour se mettre en valeur, alors même si elle fait jalousement la moue à cette vue, c'est uniquement parce qu'elle pense ne pouvoir avoir ce talent.

Oh! s'exclame Pénélope dont le bras se tend vers les clés cliquetant dans le vide. C'est pour moi cette fois-ci!
Hors de question, ronchonne la dernière fille du trio en s'appropriant le trousseau à la dérobé, avant que Penny ne puisse les effleurer. C'est bien d'arriver en avance, mais pas si tu dois nous faire faire une embardée sur les trottoirs.
Je ne suis quand même pas si mauvaise conductrice que ça, se plaint-elle en cherchant le soutien de Britney d'un regard alarmé ; puis elle sourit, coupable. Dangereuse, j'avoue, mauvaise, pas du tout.

Elles quittent la villa en rigolant, Penny cherchant inévitablement le bras de sa moitié : Britney. Une moitié qu'elle peut facilement jalouser, une moitié avec qui elle pourrait s'engueuler pour un peigne égaré s'il le fallait, mais rien qui ne pourrait briser une si belle amitié, pense-t-elle.

________________

Les filles sont accueillies telles des princesses chez les garçons. Ian roule d'ailleurs des yeux au moment d'ouvrir la porte, se décalant sur le côté pour les laisser entrer. Via son sourire, on comprend qu'il mime être contrarié de jouer les hôtes dévoués, mais il est naturellement prévenant. En réalité, il adore sentir qu'il touche la corde sensible au moment de faire plaisir, de rendre service, son estime explose alors de joie. Ce qui peut être à la fois une qualité et un défaut, s'il ne met pas les efforts en direction des bonnes personnes. Il referme la porte d'une petite poussée lorsqu'il emboîte le pas aux reines de la soirée, celles qui fêtent l'anniversaire de leur contrat.

Blaine n'a pas fait les choses à moitié, qu'il lâche derrière elle.
Et toi tu as pris une douche, pour faire changement. On apprécie l'attention! remarque Penny, dont le regard est affectueux, et la voix plus aguicheuse qu'elle ne le voudrait en réalité (Ian grimace, l'air de dire qu'il sent toujours la rose.)

Pour l'heure, ni les garçons ni les filles n'ont reçu d'appels du Whoop. Silence radio. Espèrent-elles encore recevoir quelques félicitations pour cette année remarquable? Elles méritent en effet un mot de Jerry, pour tous les sacrifices et les heures à se montrer à la hauteur. Passeront-ils une soirée sans être envoyés en mission? Ian ne s'en plaindrait pas, si ça devait arriver. C'est un devoir. Un Ian qui d'ailleurs ne manque pas de croiser le regard de Britney lorsqu'il la dépasse finalement. Mentalement, il se dit qu'elle cherche à attirer l'attention de Blaine, dans ces habits. Il est clair qu'il tient à ce que son pote reste indemne.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 452
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 27
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

We were heroes.  Empty

ai1PRV6P_o.gif
Blaine Westwood
Dans sa dernière année à l'université ; on pourrait croire qu'il n'a de temps que pour étudier. Au contraire. Blaine a déjà le chemin de sa vie tout tracé et cela n'a rien à voir avec ses études. Il est agent secret pour le Whoop depuis quelques courtes mais rapides années déjà. Il reste sur le campus parce que c'est une parfaite couverture. Blaine passe le plus clair de son temps derrière les fourneaux : c'est sa passion, la cuisine. La pâtisserie un peu plus, mais c'est un fin gourmé qui prend plaisir à régaler ses colocataires ou ses collègues lorsqu'il en a l'occasion. Il est certainement trop méticuleux pour que ce soit sain ; tous les détails sont importants, et il met un point d'honneur à faire les choses en règles.

Déconneur, il a toujours le rire au bord des lèvres mais c'est un très mauvais farceur. Il rigole pour tout et rien, mais ne supporte pas les fois où il est au centre des mauvais coups. Qu'ils soient drôles, ou non. Blaine est dévoué et fidèle à la cause ; il ne pense pas possible de pouvoir ressentir tout autre chose pour le Whoop. Il est entier. Blaine aime les gens. Et c'est ce qui finira par le perdre.


We were heroes.  Ed6978e87a07f2313c77bdbe848b27445c1dfb22



2ab5f953e4ac35c41b8aad8681ffb62014ecb6b0.png

Britney Lewis

Elle est petite, alors Britney porte toujours des hauts talons. C'est sa façon de se mettre à la hauteur des autres. Mais elle sait parfaitement courir avec ; la plupart des filles la jalouse pour son adresse. Britney est superficielle, autant dans son apparence que par les choses qui la caractérise. Elle aime aimer et être aimée, alors elle a toujours un nouveau garçon dans sa ligne de mire. Il n'y a pas un garçon sur lequel elle avait craqué, qui n'a pas terminé ne serait-ce qu'une nuit dans ses draps. Elle s'en vente, comme si c'était quelque chose d'important. Quelque chose à envier. Britney est blonde sous sa teinture brune : un jour, elle en a eu marre des gens qui pouvaient la prendre pour une idiote à cause de la couleur de ses cheveux. Alors elle est passée au brun, et ça lui convient. Elle a l'impression qu'on porte plus attention à ce qu'elle dit sans avoir l'air d'une débile, parce qu'elle ne l'est pas.

Voilà seulement un an qu'elle a passé son diplôme auprès du Whoop. Elle est officiellement agente depuis douze mois, et ça la rend toute jouasse. Sa taille lui est d'une grande aide pour certaine mission : elle passe plus inaperçue que les autres, et se faufile dans des endroits qu'ils ne pourraient atteindre. Elle est contente de faire équipe avec ses deux plus fidèles amies -ou le sont-elles devenues lors de ces années d'initiations ?

Ben Barnes | Lucy Hale
Blaine aime être important. Pas d'une manière vicieuse. Mais ça lui fait du bien d'être là pour ceux qu'il aime ; qu'on soit un peu dépendant de lui. Il aime tout particulièrement que Ian veuille garde toutes es bonnes choses préparées avec soin, rien que pour lui. Parce que Blaine met beaucoup d'effort à fournir ce qu'il faut à son meilleur ami. Tout ce dont l'athlète a besoin pour manger sainement ; peut-être qu'il en est chiant parfois. Mais ça ne l'empêche pas de lui apporter tout le bon, et parfois le meilleur.

" -  Tu les connais, si tu en fais trop, elles vont en redemander et tu seras pris dans leur filet."
" - Toutes les filles sont pareil." Qu'il se contente de répondre, le nez plongé sur le plan de travail. Blaine n'a pas besoin d'un regard vers son ami pour qu'ils échangent de la complicité. " Tu leur donne un doigt et elles te mangent le bras."

Il n'a pas besoin non plus de répondre au sujet de la puanteur corporel de son colocataire ; quand il revient de n'importe quel entraînement, c'est comme ça. Blaine prend toujours soin de lui à la perfection ; de ses cheveux qu'il met entre les mains des coiffeuses au moins deux fois de le mois, de ses dents qu'il confie trop souvent au dentiste pour que ce soit raisonnable, que se soit son odeur qu'il agrémente toujours d'un parfum qu'il collectionne dans sa chambre, comme un adolescent. Alors Blaine se contente de mimer sur ses lèvres, de ses doigts plein de farine, une fermeture qu'il fermerait pour garder un secret bien privé.

Maxence est le dernier des garçons à arriver. Il a les cheveux bouclés, bruns, et quelques boucles retombent sur les lunettes qu'il porte au bout de son nez. Un sac à dos sur son épaule ; il a tout d'un de ces geeks que l'on voit à la télévision. Quelques tâches de rousseurs qu'il tient de son père, roux comme une carotte, et revient certainement de la bibliothèque où il aura passé plus de temps que prévu. Comme d'habitude. C'est la tête du trio masculine, et même s'il paraît frêle, il est capable de se défendre. Plutôt bien d'ailleurs pour un type qui passe son temps à étudier. Il sera prêt le premier, parce qu'il est content de la date ; ni Blaine ni Ian ne peuvent passer à côté des sentiments que Maxence éprouve pour Pénélope. Il l'avait croisé une fois, dans un couloir du Whoop, et depuis, elle n'a pas quitté sa tête. Et s'il a prévu d'offrir un cadeau à Pénélope et Lilou un cadeau pour cet anniversaire magique, il sera bien obligé d'en donner un à Britney, qu'il ne supporte pas, s'il ne veut pas être au centre de sa vengeance. Blaine et Maxence, tous les deux, pensent qu'il est impossible d'apprécier vraiment ces deux jeunes femmes si différentes, et pourtant liées comme les doigts d'une main. C'est soit l'une, soit l'autre, mais il vaut mieux garder son choix secret.

" - Blaine n'a pas fait les choses à moitié."
- Et toi tu as pris une douche, pour faire changement. On apprécie l'attention!"

" - On fait les choses bien, ou on ne les fait pas du tout." Qu'il lance coincé au fond de la cuisine ouverte. De là, on entend étrangement trop bien ce qu'il se passe à l'entrée. Blaine a souvent été le premier à s'en plaindre, lui qui avait prit l'habitude chez ses parents d'être tranquille sous le porche. " Ca, c'est moi qui le dit." Sa voix enjouée lance ces mots directement à Britney qui s'est jetée à l'intérieur droit dans la cuisine. Comme s'il avait cité quelqu'un d'extraordinaire.

Britney ? Elle a simplement lancé un sourire à Ian ; parce que Penny a parlé la première à son prétendant. S'enlever et partir directement vers Blaine, plus que la nourriture,  c'est faire comme s'il ne l'intéressait pas alors qu'elle n'est pas du tout d'accord avec les mots de sa meilleure amie. Elle trouve qu'il sent bon quand il sent l'homme. Et Britney serait bien la dernière à cacher qu'elle trouve excitant l'odeur des mecs qui reviennent d'une séance de sport. Britney, elle ne laisse jamais vraiment de froid entre elle et ses exs. Parce qu'elle est gentille, et tant qu'ils sont respectueux, elle le restera. Mais c'est différent avec Blaine ; elle le voit dans la catégorie des exs avec qui il ne s'est rien passé. Le faux coup de foudre parce que tout a été terminé à partir du moment où ils ont quitté les draps. Elle le respecte bien plus tel un agent du Whoop plutôt qu'en homme à part entière.

Mais c'est sa manière de faire, à Britney ; faire semblant de poser son attention sur un garçon, pour attirer celle d'un autre. Et si, par la jalousie, elle attire dans ses filets celui qu'elle désire, Britney n'a aucun scrupule à tourner le dos au premier pour profiter de ses désirs. Elle n'est pas méchante, quoique redoutable, mais Britney n'a absolument pas la moindre notion de ce qu'est les sentiments amoureux. Elle croit être un coeur d'artichaut et aimer tout homme sexy se présentant à elle. En fin de compte, elle est tout simplement incapable de gérer les sentiments des autres en plus des siens. Britney est loin d'être parfaite.

" - Alors, on mange quoi ce soir ?" Que demande la petite brune perchée sur ses hauts talons. Voilà qu'elle trempe son doigt dans la première sauce à sa portée. Elle le porte à ses lèvres pour le lécher et si son regard est d'abord posé sur Blaine, elle le dévie inlassablement sur Ian pour voir ce qu'il est en train de faire au lieu de lui tourner autour. Elle ne fait même pas attention à la première réaction du cuisinier qui ne l'intéresse pas spécialement sur le moment. " Jerry vous a laissé quelque chose pour nous ?"
" - Touche à ton cul, et met pas tes doigts dans ma sauce !" Qu'il grogne avec bonne humeur, même si Blaine fronce les sourcils. Ensuite de quoi il hausse les épaules, termine de se laver les mains, et attrape le chiffon propre pour s'essuyer. " Parce qu'il est pas venu vous voir ? On voit les favoris... nous, il nous rend visite tous les ans."

Il fait ça pour la faire jalouser, et ça fonctionne. Il la voit grimacer et le fusiller du regard alors qu'il s'écarte du plan de travail pour aller saluer les autres filles. Blaine est certainement le plus tactile des trois, mais c'est parce qu'il aime le contacte humain. Alors il prend Pénélope et Lilou dans ses bras, à tour de rôle, pour les saluer chaleureusement. Il leur fait bien comprendre qu'il est content de les avoir ce soir, que c'est un jour à marqué d'un grand X rouge sur le calendrier. Blaine a même une touche d'humour noir en prétendant que trop nombreux des jeunes agents sont soit morts avec leur premier anniversaire, soit qu'ils ont lâché l'affaire. Il rigole encore en arrivant dans la partie de salon de cette immense pièce centrale et circulaire. D'un côté la cuisine, de l'autre la salle à manger face aux baies vitrées qu'elle partage avec le salon. Un grand écran est accroché au mur ; c'est là qu'ils suivent les matchs de sports, avachis dans ce grand canapé qui pourrait tous les recevoir en même temps.

Maxence est là, et c'est à cet endroit précis qu'il salut les filles. Plus timidement, et avec plus d'insistance pour Penny. Mais est-ce seulement remarquable pour quelqu'un qui ne connaît pas ses sentiments ? Voilà déjà qu'il attrape dans ses mains, sorti tout droit du minibar derrière lui, une grosse bouteille de champagne entourée d'un gros ruban rose. Maxence semble être tout content : à l'idée de leur faire plaisir, ou cherche-t-il seulement à cacher le bug qu'il a eu sur Pénélope ?

" - Jerry nous a demandé de vous la transmettre. On commence à fêter ça ?"
" - Je m'occupe des coupes, laisse Ian l'ouvrir avant de faire un coquart à quelqu'un d'autre." Blaine plaisante, rigole en retournant dans la cuisine. Il se souvient de la fois où Maxence lui a marqué l'oeil à cause d'un bouchon champagne. " T'es sure que tu vas gérer avec tes échasses ?"

Il se moque de Britney qui le suit partout, pour donner un coup de main. Elle est aimable, elle est même dans l'entraide quand ça l'arrange. Mais Blaine sait très bien que ses yeux doux ne sont pas faits pour lui ; il a apprit la leçon à ses dépends. Il se demande juste ce qui la met en chaleur comme ça. Elle prend moins de verre ; seulement deux. Et Britney fera bien en sorte d'en garder un et de donner le deuxième directement à Ian avec un beau sourire charmeur. Voilà qu'elle sursaute lorsque le bouchon de la bouteille en fait de même. Maxence tient le verre sous la bouteille pour éviter de trop en gâcher, et bien sur, il le tend directement à Penny pour tenter de la faire sourire.

" - On porte pas un toaste ?" Qu'il demande avec bonne humeur, juste avant que quelqu'un ait pu poser son verre à ses lèvres. " Allez, à toutes vos conneries qu'on a du rattraper."


tumblr_pz593gZC4Q1ynme1po6_250.gifv xONqj.jpg 98088e0fddfdb9b8b6600afce2828bdcdf84ff2e.gifv
❝ you have to be special to love me❞ and i'll love you a little bit more every day of our life. You are simply the woman I was waiting for to learn how to live and love.
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 571
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

We were heroes.  Empty

asMWtzft_o.png
Ian Cassidy
Ian est un athlète réfléchi, c'est-à-dire qu'il sait retransmettre son état d'esprit stratégique dans ses mouvements. S'il doit se battre avec quelqu'un, ce n'est pas à l'aveugle, mais avec technique. De façon générale, son corps et son esprit semblent être en parfaite harmonie. Il comprend le terme méditation et l'exerce à l'occasion. Le sport est un remède a bien des maux ; ne pas en faire le rend anxieux. Il apprécie énormément se consacrer à des tâches qui lui demandent d'être entièrement disposé. Il aime faire ses preuves, ça lui apporte un sentiment d'appartenance. Il est franc, autant qu'il pourrait l'être pour quelque chose qui en vaut la peine. Mentir au monde entier pour le protéger lui semble être pardonnable. Il supporte mal la trahison. Il considère être un bon ami et comprendrait mal qu'on puisse lui reprocher le contraire.


Ulbbrq6x_o.png
Pénélope Little

Pénélope est une informaticienne bien trop jolie pour son propre bien. Si elle comprend facilement les ordinateurs, ce n'est pas du tout la même chose pour les hommes. Elle les aguiche d'un regard sans reconnaître ses torts. Elle s'intéresse beaucoup aux technologies et ses compétences sont très appréciées sur le terrain, lors de missions. Elle raffole des sensations fortes, mais sa maladresse légendaire peut engendrer quelques catastrophes. À trop vouloir frôler le danger, elle pourrait s'y brûler. Ses émotions ne sont pas toujours faciles à suivre. Elle pense que les gens n'ont aucune raison de la détester et que son " positivisme " peut régler de nombreux problèmes, mais tout ne se règle pas toujours d'un coup de baguette magique. Elle ne sait pas porter les talons comme Britney, et sa beauté pourrait s'enflammer davantage si elle y mettait autant d'effort que son amie.

Aaron Taylor-Johnson :copyright:️ Nina Dobrev
Pénélope écoute les statistiques énoncées par Blaine (à savoir que tous les agents ne tiennent pas aussi longtemps qu’elles), les sourcils arqués de surprise :

Puisque nous sommes toujours en vie, j’imagine que ça fait de nous d’excellentes agentes! clame-t-elle sans paraître outragée des propos de Blaine ; il est vrai qu’elles auraient pu mourir avant leur premier anniversaire ; Penny préfère entendre ce qui les avantage.

Lilou est mitigée entre approuver ou grimacer : l’idée de mourir de sitôt ne l’enchante guère. Elle préfère ne pas s'attarder sur des pensées aussi lugubres. Sa mine décrépie fait naître un nouveau sourire aux lèvres de Penny qui l’encourage d’une voix pleine de bonnes intentions :

Ne fais pas cette tête, si les garçons sont aussi attentionnés que ce soir, on devrait avoir de belles funérailles.
Exactement, enchérit Ian, fièrement.

Penny retient un rire au soupir bien audible de son amie. Visiblement, celle-ci n’apprécie pas particulièrement ce sujet et préfère se concentrer aux sujets qui suivent et aux salutations qui sont échangées avec Maxence.

Quant à Ian, il ne peut réprimer un sourire au commentaire de Blaine concernant les talons que porte fièrement Britney (son regard suit même le mouvement pour observer ses jambes) lorsqu’ils s’éloignent pour aller chercher les coupes. Britney en fait souvent trop. Néanmoins, il est vrai : cela affine ses jambes. Et Ian, comme beaucoup d’hommes, ne risque pas de se plaindre qu’une fille puisse vouloir être coquette ; c’est parfois flatteur. Il se méfie seulement des filles comme Britney qui pourraient se servir de cet atout telle une arme (sur des hommes respectueux tels que Blaine). Pas une seconde, il ne se doute que ces attentions soient pour lui. Il pense seulement qu’elle souhaite remettre le grappin sur Blaine. De toute manière, son attention revient à la bouteille, narguant Max une seconde comme si le bouchon allait lui exploser à la figure.

Ian étire les lèvres lorsque Britney lui offre la coupe, un mélange de remerciement et de méfiance au fond du regard, le genre de soupçon appuyé qui attend une réponse derrière, un regard qui reste pourtant joueur et détendu. Il détourne la tête après avoir levé sa coupe pour porter un toast également. Mais Lilou, qui connaît bien les envies de la fille qui partage son quotidien, ne manque pas de jeter un regard lourd d’avertissements à Britney : attention aux bêtises que tu projettes de faire, goût amer en bouche en perspective. Blaine aura-t-il seulement remarqué cet échange visuel entre les filles?

Et puissiez-vous vous rendre à votre deuxième anniversaire, se moque enfin Ian, ce qui fait inévitablement frissonner Lilou.  

Pénélope, en plus d’hériter de la coupe de champagne tendue par Maxence — un Maxence comblé de recevoir le sourire attendri de Penny par son geste galant — , s’approprie le ruban rose qui ornait précédemment la bouteille. Elle le fait pendre à ses épaules comme s’il s’agissait d’un cadeau d’une grande valeur.

J’ai ouïe dire que tu avais acquis un nouvel ordinateur, laisse alors entendre Penny à l’attention de son admirateur secret (visiblement pas si secret auprès de ses compatriotes masculins ; Penny ne voit pas les choses sous cet angle, elle le trouve surtout gentil).
Euh… oui… bégaie le concerné, comprenant que la fille de ses fantasmes s’intéresse à lui, ou plutôt à quelque chose qui le concerne, ce qui crée un embouteillage dans ses pensées bousculées.
Génial, dit-elle, sincère. Il faudra que tu me montres ça.
Elle veut vérifier que tu ne caches rien de louche à l’intérieur, se moque alors Ian qui ne manque pas de croiser le regard de Blaine, parce que `provoquer la gêne de Max est un passe-temps relativement amusant ; il enchérit aussitôt pour éviter de le voir rougir trop longtemps, car s’il sait qu’il pourrait se prendre un coup à la gueule à trop l’emmerder ouvertement : t'as un truc à nous refiler pour patienter jusqu'au repas? questionne-t-il à l'intention de Blaine. Sauf si Roméo est disposé à couvrir les filles de cadeaux.

Peut-être Maxence retrouvera-t-il l'usage de la parole pour offrir aux filles les présents qu'il souhaitait offrir, tout particulièrement à sa chère Penny.

J'adore les surprises, s'enthousiasme aussitôt Pénélope entre deux gorgées.
Mais encore plus manger, se moque Lilou si Britney ne la devance pas à ce sujet.

Il se trouve d'ailleurs que la petite Penny avait quelques problèmes de poids, dans sa jeunesse, des problèmes qui se sont régler au fil du temps, mais qui ne l'ont jamais empêcher de tout dévorer sur son passage. On peut clairement dire qu'elle mange ses émotions, de joie comme de peine.

D'ailleurs si Blaine devait avoir quelque chose à servir pour les faire patienter, Penny ne manquerait pas de se glisser à son côté, bras autour du sien, parce que l'appel de la nourriture est fort, d'une étreinte enthousiaste. Penny est du genre à trop manger, contrairement à Ian qui pourrait sauter un repas si son pote n'était pas là pour allécher ses papilles gustatives. Et les repas ne sont pas seulement délicieux, ils sont également bon pour son métabolisme considérablement suscité.

Ian finit par baisser les yeux sur sa montre numérique pour vérifier discrètement si une mission ne se serait pas libérée au Whoop, mais aucune alerte ne semble aller en ce sens. Alors, il se contente de lever la voix, donnant un ordre vocal dans le vide pour que le téléviseur affiche une chaîne de sport, le son éteint, seulement pour avoir un peu de distraction dans son champ de vision. Il peut très bien être concentré à plusieurs choses en même temps.

Alors, satisfaites de cette première année? lâche Ian assez fort pour que chaque fille puisse entendre sa question ; il trouve un appuie où s'installer qui ne soit pas le canapé, Ian n'est pas trop du genre à s'affaler à la première occasion ou à moins d'y être forcé. Vous pensez réussir à suivre le rythme? Vous vous doutez bien que les missions seront de plus en plus exigeantes à partir de maintenant.

Ian cherche seulement à les pousser à dire que : oui, elles sont prêtes. C'est ce qu'il souhaite entendre, qu'elles sont aussi motivées qu'eux à accomplir ces missions à la fois téméraires et gratifiantes. Il aime que les filles puissent avoir la même motivation qu'eux. Il est plus facile d'accomplir des missions en sachant qu'ils peuvent compter sur des coéquipières entrainées. Malgré tout, ils ne cesseront jamais de les narguer quant à leur expérience respective, ce sont des mecs après tout. Et pour le moment, leur équipe est considérée comme l'une des meilleures de l'agence.

Et qu'est-ce qui vous plaît le plus? ajoute Ian, dont le regard se tourne immanquablement vers Britney ; il trouve très intriguant qu'une femme, aux airs superficiels d'un premier regard, puisse s'épanouir dans un tel environnement ; il trouve encore difficile de la cerner, donc il creuse.
Les équipements, n'hésite pas à dire Penny, aussi loin puisse-t-elle être, hochant même la tête pour approuver ses propres dires, les yeux perdus sur les mains de Blaine, peu importe ce qu'il est en train de faire ; a-t-elle déjà quelque chose fourré au fond de la bouche pour combler son appétit?


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 452
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 27
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

We were heroes.  Empty

ai1PRV6P_o.gif
Blaine Westwood
Dans sa dernière année à l'université ; on pourrait croire qu'il n'a de temps que pour étudier. Au contraire. Blaine a déjà le chemin de sa vie tout tracé et cela n'a rien à voir avec ses études. Il est agent secret pour le Whoop depuis quelques courtes mais rapides années déjà. Il reste sur le campus parce que c'est une parfaite couverture. Blaine passe le plus clair de son temps derrière les fourneaux : c'est sa passion, la cuisine. La pâtisserie un peu plus, mais c'est un fin gourmé qui prend plaisir à régaler ses colocataires ou ses collègues lorsqu'il en a l'occasion. Il est certainement trop méticuleux pour que ce soit sain ; tous les détails sont importants, et il met un point d'honneur à faire les choses en règles.

Déconneur, il a toujours le rire au bord des lèvres mais c'est un très mauvais farceur. Il rigole pour tout et rien, mais ne supporte pas les fois où il est au centre des mauvais coups. Qu'ils soient drôles, ou non. Blaine est dévoué et fidèle à la cause ; il ne pense pas possible de pouvoir ressentir tout autre chose pour le Whoop. Il est entier. Blaine aime les gens. Et c'est ce qui finira par le perdre.


We were heroes.  Ed6978e87a07f2313c77bdbe848b27445c1dfb22



2ab5f953e4ac35c41b8aad8681ffb62014ecb6b0.png

Britney Lewis

Elle est petite, alors Britney porte toujours des hauts talons. C'est sa façon de se mettre à la hauteur des autres. Mais elle sait parfaitement courir avec ; la plupart des filles la jalouse pour son adresse. Britney est superficielle, autant dans son apparence que par les choses qui la caractérise. Elle aime aimer et être aimée, alors elle a toujours un nouveau garçon dans sa ligne de mire. Il n'y a pas un garçon sur lequel elle avait craqué, qui n'a pas terminé ne serait-ce qu'une nuit dans ses draps. Elle s'en vente, comme si c'était quelque chose d'important. Quelque chose à envier. Britney est blonde sous sa teinture brune : un jour, elle en a eu marre des gens qui pouvaient la prendre pour une idiote à cause de la couleur de ses cheveux. Alors elle est passée au brun, et ça lui convient. Elle a l'impression qu'on porte plus attention à ce qu'elle dit sans avoir l'air d'une débile, parce qu'elle ne l'est pas.

Voilà seulement un an qu'elle a passé son diplôme auprès du Whoop. Elle est officiellement agente depuis douze mois, et ça la rend toute jouasse. Sa taille lui est d'une grande aide pour certaine mission : elle passe plus inaperçue que les autres, et se faufile dans des endroits qu'ils ne pourraient atteindre. Elle est contente de faire équipe avec ses deux plus fidèles amies -ou le sont-elles devenues lors de ces années d'initiations ?

Ben Barnes | Lucy Hale
Blaine ne peut pas s'empêcher de sourire lorsque Lilou fait la moue. Mais il aime que Penny ait le même humour que lui ; c'est sur qu'elles auraient de belles funérailles, mais presque personne ne saurait réellement à quel point elles ont été utiles pour le monde. C'est ce qui pourrait être dérangeant, au final. Que personne ne sache à quel point vous avez fait les choses bien. Mais c'est comme ça, pour ceux qui travaillent au Whoop. On donne tout, mais on ne reçoit pas grand chose en retour à la fin.

Britney soutient le regard de Ian jusqu'à ce qu'il détourne ses yeux pour trinquer avec les autres. Elle est longue à le quitter du regard, car elle ne parvient pas à faire disparaître le sourire qui s'est logé au coin de ses lèvres. Mais lorsqu'elle croise celui de Lilou, elle fait comme si de rien était. Non, sa menace n'a pas d'effet. Parce qu'elle ne fait rien de mal, parce qu'elle profite, mais surtout parce qu'elle veut toujours obtenir ce qu'elle désire. Les regrets peuvent venir après, elle les affronte comme toujours. Mais plaire à un garçon, l'avoir sous ses doigts lorsqu'elle en a envie, c'est une véritable drogue. Elle ne s'en lacera jamais. Blaine ne remarque rien parce qu'il est trop penché sur le cas de Maxence ; il le charrie, d'une manière douce et enfantine. De toute manière, il n'a pas envie de s'attarder sur Britney. Peu importe l'attention qu'elle lui porte ; il sait que c'est plein de faux semblants. Mais il est loin de se douter qu'elle a décidé de serrer ses griffes sur Ian. L'aurait-il seulement empêché de faire quoi que ce soit ? Son ami est assez grand pour se défendre. Peut-être même qu'ils recherchent la même chose, ce qui n'était pas le cas de Blaine. Les goûts et les couleurs de chacun.

Le cuisinier se permet même de rouler des yeux vers le ciel, en portant la coupe à ses lèvres. Il ne sait pas ce qui est le plus drôle, chiant à la fois : de voir Max s'empatouiller avec ses mots et ses sentiments, ou de voir Pénélope s'intéresser à l'ordinateur pour se rapprocher de Maxence. Est-ce seulement son but ? Blaine se pose toujours beaucoup trop de question ; là, il se demande s'il est le plus gros naze de la terre pour ne pas trouver une fille avec qui faire un bout de chemin, alors que ça tombe tout net, gratuit, dans celles de son collègue.

" - Elle veut vérifier que tu ne caches rien de louche à l’intérieur," à l'entente de la voix de son meilleur ami, Blaine a tout de suite posé ses yeux sur lui. Et il ne s'empêche pas de rire, tout en regardant l'expression déconfite de Maxence. " t'as un truc à nous refiler pour patienter jusqu'au repas?"
" - Tu crois que j'ai passé ma journée à quoi ?"
" - Sauf si Roméo est disposé à couvrir les filles de cadeaux."
" - J'adore les surprises !"

" - Encore plus manger, si tu veux mon avis." Britney se moque de sa meilleure amie, surtout parce qu'elle est au centre de l'attention plutôt que sa propre personne. Mais elle lui lance un grand sourire qui n'a rien de faux. " Moi aussi j'adore les surprises. Qu'est-ce que tu nous as acheté ?"

Par ces mots et cette façon de les prononcer, Britney fait bien comprendre à quiconque qu'elle doit avoir un présent ce soir. Et le seul non-objet qu'elle accepterait ce soir, c'est de la part de Ian ; si son cadeau est un moment charnel enfoncés dans cette chambre où elle n'a jamais mis les pieds, elle en serait plus que ravie. Si elle regarde d'abord l'écran que Ian vient d'allumer, c'est parce que c'est lui qui choisit la chaine. D'habitude, ce sont les garçons qui s'intéressent à ce qu'elle préfère elle. Britney n'est pas très favorables au sport ; en pratiquer, c'est une chose. Le regarder, c'en est une autre.

Blaine lui s'est dirigé vers la cuisine, avec le bras de Pénélope autour du sien. Ca ne fait pas bouillir ses hormones, parce qu'il est très tactiles avec les gens, parce qu'il n'a pas ses yeux adorateurs posés sur Penny. Elle est belle, elle est simple, mais il ne l'a jamais regardé autrement que comme une collègue. Une amie. Il n'hésite même pas à lui mettre quelque chose dans la bouche, du bout de ses doigts. Du chèvre et de la tomate séchée. Succulent même s'il s'en est mis plein les doigts. Tant pis, il s'essui vulgairement sur le chiffon propre logé sur son épaule.

" -  Vous pensez réussir à suivre le rythme? Vous vous doutez bien que les missions seront de plus en plus exigeantes à partir de maintenant."
" - Bien sur, qu'est-ce que tu crois!" Lance Britney avec bonne humeur, pour répondre à Ian. Elle porte toute son attention sur lui, un bras croisé sous sa poitrine, l'autre portant sa coupe dans les airs. " Si vous avez pu en arriver là tous les trois, il n'y a aucune raison pour que ce ne soit pas notre cas."

Son regard n'a pas besoin de rester bien longtemps sur Max, pour comprendre ce que Britney pense de lui. Elle le voit comme un geek qui n'a rien de spécial, qui n'a rien d'attirant, et il est clair qu'elle doute encore de ses compétences au niveau du Whoop. Mais c'est parce qu'elle est superficielle, Britney, parce que l'apparence est la chose la plus importante à ses yeux. Elle se dit qu'il n'a pas l'allure de Ian, ni-même le charisme de Blaine. Elle n'a pas eu l'occasion de partager autant de missions qu'il le faudrait, pour se rendre compte à quel point Maxence n'a rien à envier aux deux autres. Il leur a sauvé la mise à mainte reprises.

" - Carrément." Britney accompagne l'avis de sa meilleure amie en claquant des doigts dans sa direction. " Et c'est jouissif d'être un super héro." La petite brune hausse les épaules comme si ce n'était pas le point le plus important à ses yeux, puis elle boit le reste de son verre qu'elle n'hésite pas à tendre à Max dès qu'il est vide. " A noter, que c'est carrément plaisant de travailler avec des types qui ont de l'allure. C'est sexy. Pas vrai Blaine ?"
" - Ca, c'est toi qui le dit." Rectifie Lilou qui n'est pas du même avis. Les deux justifications de Britney ne sont pas du tout de son avis. " Moi, c'est plutôt le terrain, je pourrais pas supporter d'être derrière un bureau comme ma mère."

C'est pour ça que Lilou n'est pas la favorite de Britney ; parce qu'elle ramène trop souvent le fait que sa mère travaille dans les bureaux du Whoop. A croire qu'elle s'en vante, plus que ça ne l'embête. Les filles savent bien que la relation de Lilou et de sa mère n'est pas la meilleure possible. Et Blaine s'arrête plus sur ce détail, le visage de Lilou qui se décompose en gonflant ses joues, que sur ce que Britney a dit plus tôt. Il ne fait aucune remarque à chaque fois qu'elle lui glisse un compliment, à chaque fois qu'elle semble vouloir attirer son attention. Après tout, elle le fait avec chaque garçon qui a déjà partagé ses draps sans pour autant vouloir lui remettre le grappin dessus. Son ignorance totale peut surtout montrer qu'il n'a pas envie qu'elle s'approche trop de lui. Etrangement, c'est souvent le comportement qu'il a avec les filles avec qui il est déjà sorti. Il est plus mal à l'aise et distant qu'autre chose. Son allure et son comportement de mec bien dans ses baskets ne reflètent en rien ce qu'il ressent réellement.

" - T'as bien fait ton choix !" Qu'il conforte Lilou en étant pourtant toujours dans la cuisine. La troisième des filles se tournent vers lui avec un maigre sourire. " Tu verras, on s'amuse bien plus au milieu des méchants qu'au fond d'un fauteuil."
" - On doit leur tirer notre chapeau quand même. Sans eux, on serait capable de rien." C'est Maxence qui prend la défense des agents du Whoop. " Laissons à César ce qui lui revient."

Il a raison dans ses propos mais ça n'empêche pas Blaine d'envoyer un clin d'oeil à Lilou. Lui aussi avait des problèmes avec ses parents lorsqu'il était plus jeune. Ils sont morts tous les deux, alors il n'y pense plus aujourd'hui. Parfois, la mort amène la sérénité de l'âme. Mais loin d'avoir les idées à ce sujet ce soir, il se contente de passer quelques plats d'amuses bouches à Penny, avec un grand sourire. Il ramène le reste à sa suite, et Lilou n'hésite pas un seul instant à prendre quelques choses dans l'un des plats lorsqu'ils passent tous à quelques centimètres de son nez. Elle ne s'empêchera de glisser une touche d'humour à Penny -peu importe que les autres entendent tant que ce n'est pas Britney- c'est bien meilleur que les pâtes de Britney. Parce que la plus petite passerait des heures à manger des pâtes à la cuillère. En fait, elle ne mangerait que ça si elle ne se forçait pas à manger correctement devant les autres. Et pour le peut de repas qu'elle passe à la villa, il est quasi obligatoire qu'elle se fasse cuir des pâtes lorsqu'elle s'y trouve. Dommage pour ses deux amies, qui doivent suivre ou cuisiner pour elles.

" - Allez, assis-toi !" Qu'elle lance à l'attention de Blaine une fois qu'il a déposé ses amuses bouches sur la table. Voilà que Britney plaque sa main sur son épaule pour le faire s'asseoir sur le canapé, là où elle prend place à côté de lui. Mais Britney fait bien attention de laisser une place à côté d'elle, la gardant précieusement au cas où Ian voudrait s'y asseoir à son tour. C'est qu'elle le veut. " T'as pas arrêté de courir aujourd'hui, ça se voit. T'es parfait de tout ce que tu as fait pour nous, mais profite un peu aussi nan ?"
" - C'est rien, c'était pas grand chose." C'est tout ce qu'il trouve à dire après avoir échangé avec Britney un regard qu'il ne saurait décrire. Il la trouve encore plus bizarre que d'habitude, et son premier réflexe est de passer à autre chose. Alors il attrape sa propre coupe de champagne qu'il glisse à ses lèvres en lançant un regard à Ian ; il le supplierait presque de venir l'aider. " Bon alors Max, t'as trouvé tes cadeaux ?"

C'est seulement à ce moment-là qu'il remarque qu'en effet, le troisième du garçon du trio a bien acheté quelques choses aux trois filles. Il y a trois paquets emballés, trois choses différentes à l'intérieur. Et s'il compte laisser Lilou et Britney prendre celui qui leur est destiné et noté de leur nom sur le paquet, il prend le plus petit et le donne directement à Penny pour pouvoir déceler chacune des réactions qu'elle pourra avoir. Elle découvrira alors un bracelet en or blanc qu'il a trafiqué à l'aide d'une technologie du centre ; en appuyant sur la perle, Penny pourra avoir accès à un scanner large d'une cinquantaine de mètres qui lui indique la position de tous les êtres vivants autour d'elle. Il n'est pas peu fier de son cadeau, mais il est sur que les deux autres n'auront pas un cadeau si précieux. Blaine lève un sourcil outré en se tournant vers son meilleur ami. Ce cadeau est parfait pour le poignet de Pénélope. Maxence la connaît si bien qu'il savait qu'un gadget lui ferait plaisir ; il est attentif quand il est amoureux.

" - Putain, on a pas ça nous, pour notre anniversaire." Qu'il se plain avec un sourire en coin des lèvres. Lorsqu'il attrape la bouteille de champagne pour resservir ceux qui le désirent, il ne peut pas s'empêcher de rajouter. " Ni pour Noël d'ailleurs."
" - C'est la preuve qu'on vaut tous l'or du monde, nan ?" Plaisante Britney qui ouvre son propre cadeau. " Il est capable de faire quoi, le mien ?" Mais rien. Et Britney n'en sera même pas déçue lorsqu'elle découvrira la simple paire de Louboutins que Maxence lui a acheté. Mais elle sera aux anges, comme d'habitude : superficielle au point de préférer une belle paire de chaussures à sa hauteur favorite, plutôt que quelque chose d'aussi précieux que le bijoux de Britney. " Et toi, t'as quelque chose pour moi ou je vais avoir l'honneur de choisir ce que tu m'offres ?"

Comme si c'était obligatoire. Britney s'est tournée vers Ian avec un sourire machiavélique collé aux lèvres. Une visite intime de ta chambre, c'est ce qu'elle aurait demandé si son égo n'était pas si grand, qu'elle désire qu'il fasse le premier pas vers elle. La jeune femme ne prend même pas la peine d'essayer ses nouvelles chaussures ; ça voudrait dire enlever les siennes et que les garçons puissent juger de sa véritable taille. Cela n'arrivera jamais, même si pour sûr, Blaine sait parfaitement quelle taille elle mesure à côté de lui.


tumblr_pz593gZC4Q1ynme1po6_250.gifv xONqj.jpg 98088e0fddfdb9b8b6600afce2828bdcdf84ff2e.gifv
❝ you have to be special to love me❞ and i'll love you a little bit more every day of our life. You are simply the woman I was waiting for to learn how to live and love.
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 571
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

We were heroes.  Empty

asMWtzft_o.png
Ian Cassidy
Ian est un athlète réfléchi, c'est-à-dire qu'il sait retransmettre son état d'esprit stratégique dans ses mouvements. S'il doit se battre avec quelqu'un, ce n'est pas à l'aveugle, mais avec technique. De façon générale, son corps et son esprit semblent être en parfaite harmonie. Il comprend le terme méditation et l'exerce à l'occasion. Le sport est un remède a bien des maux ; ne pas en faire le rend anxieux. Il apprécie énormément se consacrer à des tâches qui lui demandent d'être entièrement disposé. Il aime faire ses preuves, ça lui apporte un sentiment d'appartenance. Il est franc, autant qu'il pourrait l'être pour quelque chose qui en vaut la peine. Mentir au monde entier pour le protéger lui semble être pardonnable. Il supporte mal la trahison. Il considère être un bon ami et comprendrait mal qu'on puisse lui reprocher le contraire.


Ulbbrq6x_o.png
Pénélope Little

Pénélope est une informaticienne bien trop jolie pour son propre bien. Si elle comprend facilement les ordinateurs, ce n'est pas du tout la même chose pour les hommes. Elle les aguiche d'un regard sans reconnaître ses torts. Elle s'intéresse beaucoup aux technologies et ses compétences sont très appréciées sur le terrain, lors de missions. Elle raffole des sensations fortes, mais sa maladresse légendaire peut engendrer quelques catastrophes. À trop vouloir frôler le danger, elle pourrait s'y brûler. Ses émotions ne sont pas toujours faciles à suivre. Elle pense que les gens n'ont aucune raison de la détester et que son " positivisme " peut régler de nombreux problèmes, mais tout ne se règle pas toujours d'un coup de baguette magique. Elle ne sait pas porter les talons comme Britney, et sa beauté pourrait s'enflammer davantage si elle y mettait autant d'effort que son amie.

Aaron Taylor-Johnson :copyright:️ Nina Dobrev
À noter, que c'est carrément plaisant de travailler avec des types qui ont de l'allure. C'est sexy. Pas vrai Blaine?
J'avoue, Max a carrément de la classe, réplique Ian sans la moindre hésitation.

Pénélope se régale des premières bouchées que Blaine glisse entre ses lèvres, et chaque fois, elle lui offre un regard adorateur tellement c'est délicieux. Elle approuve de plusieurs hochements de tête, comme si c'était utile : c'est une évidence que la cuisine de Blaine et délicieuse. Elle s'en lèche les lèvres. Et contrairement à Lilou, Penny exprime son accord concernant l'avis de Maxence : tous les agents sont essentiels. Penny appartient souvent à la catégorie de ceux qui doivent prendre du recul pour venir en aide aux agents sur le terrain tels que Britney et Lilou, justement. Elle pirate à distance, les aide à se repérer dans des immeubles s'il le faut, les aide à s'emparer de cartes magnétiques ou à modifier rapidement quelques informations de leurs identités. En fait, tout ce qui doit être fait en hâte, lors de missions, dont les autres agents du Whoop ne peuvent faire en temps réel. Lilou se plaint souvent de Penny, pourtant, elle reste utile.  Penny aussi adore être sur le terrain, mais elle arrive à apprécier chaque facette de son métier. Elle sait être sérieuse.

Blaine n’échappe pas aux griffes de Britney lorsqu’il se retrouve assis sur le canapé contre son gré. Le regard désespéré que reçoit Ian est éloquent, ce qui le fait grandement sourire ; il hausse les épaules l’air de vouloir dire : pour le coup, t’es foutu. Prenant une gorgée de sa coupe de champagne, il ne s’inquiète pas davantage pour son pote sachant qu’il est en sécurité en leur compagnie. Néanmoins, Ian reste attentif aux signaux d’alerte. Pour le moment, il reste debout.

Pénélope retient son souffle au moment de recevoir le cadeau. L’impatience est palpable sur les traits de son visage, de ses yeux curieux à son sourire à peine voilé. Minutieusement, elle déballe le plus petit des paquets pour y découvrir ce qu’il renferme : un bracelet magnifique et unique. Son hoquet de surprise est instantané. Ce cadeau est parfait pour elle. On pourrait presque l’entendre ronronner lorsqu’elle l’enfile tant elle jubile de l’intérieur. Hors de tout doute, elle est heureuse de ce présent, tout particulièrement de son utilité. Elle risque d’en abuser. Il resplendit, accroché à son poignet, au-dessus de la manche longue de son col roulé noir. Si Maxence avait hâte de le lui offrir, s’attendait-il à davantage qu’un remerciement? Il est servi, puisque Penny se hisse sur ses jambes uniquement pour venir vers lui et enlacer sa nuque de ses bras.

Il est génial, merci!

Respire-t-il encore au moment où elle resserre son étreinte d’une faible pression? Sur le moment, il semble pris au dépourvu, cherchant du regard Blaine et Ian par-dessus l’épaule de la fille, l’air de demander : qu’est-ce que je dois faire? Ian offre un clin d’œil à Maxence, dont les battements de cœur sont devenus fous, assurément. Contre toute attente, il ose fermer un bras à la hanche de Penny, marmonnant quelque chose qui ressemble à : de rien. Comment faire abstraction de sa chaleur, de la forme de sa poitrine ou de son parfum? Penny retrouve sa place assise, non sans tendre régulièrement le bras pour admirer son nouveau présent, même si pour ça elle doit seulement jongler entre tenir sa coupe de champagne ou prendre quelques amuse-gueules.

Tu vas t’en remettre, se moque néanmoins Penny à l’attention de Blaine, puisqu’il semble jaloux de ne pas avoir reçu, lui aussi, un aussi beau cadeau pour son anniversaire.
Et toi, t'as quelque chose pour moi ou je vais avoir l'honneur de choisir ce que tu m'offres? s’informe impunément Britney.
Te laisser choisir? Ce serait comme pactiser avec le diable, se moque alors Ian, conscient que les idées de grandeur de Britney sont souvent sans limite. Et puis, on est des mecs parfaits, comme si on allait avoir les mains vides. Mais j’avoue, Max vient de mettre la barre assez haut.

Quant à elle, Lilou, elle vient de découvrir que son présent était une paire de lunette de soleil, de marque. Encore une fois, rien qui ne soit comparable au bracelet de Penny, mais ça semble lui convenir.

Ian s’éclipse quelques secondes. Lorsqu’il revient, ce n’est pas avec de petits paquets emballés, comme ceux de Maxence, mais plutôt avec trois enveloppes semblables. Cette fois, il prend place à l’endroit libre, là où Britney attendait impatiemment qu’un vide soit comblé. Son cadeau sera-t-il à la hauteur? S’il semble en douter, il ne laisse rien transparaître, même si en voyant l’expression de Penny en recevant son gadget, il sait ne pas avoir les mêmes talents que Maxence pour savoir quoi offrir, mais de toute manière, il a déjà payé. Les filles bénéficieront d’une journée spa où elles pourront se faire dorloter durant des heures. Est-ce que toutes les filles aiment recevoir ce genre de soins? À voir l’expression de Penny et de Lilou, l’idée semble plaire. Penny ne peut s’empêcher de dire que le Whoop devrait offrir ce genre de traitements pour les récompenser de leur dur labeur. Pénélope semble détendue à la seule pensée de se plonger dans un bain chaud aux effluves aromatiques.

Mademoiselle saura-t-elle s’en contenter? qu’il demande à Britney sans chercher à hausser la voix pour que les autres entendent.
T’as changé d’avis? questionne Maxence sans réfléchir, mais Ian hausse simplement les épaules comme si cette idée était meilleure que la précédente ; suivant ces paroles, le bras de Ian s’étend naturellement sur le dossier, derrière Britney.
L’escalade ça n’intéresse pas tout le monde, qu’il offre comme simple explication, et ce n’est pas ce qui manque avec l’agence. Mais si quelqu’un s’invite, je paierai moi-même. Intéressé, Max?

Le concerné balaie le vide de la main en guise de refus, ce qui amuse aussitôt Ian qui engouffre un amuse-gueule d’une bouchée. Régulièrement, Ian pratique des activités physiques en dehors de Whoop, même si certaines salles sont à leur entière disposition pour s’entraîner. Il aime se changer l’esprit au-dehors, dans la nature, même s’il doit payer. C’est sa manière de faire le vide de temps en temps. Et honnêtement, même si Britney a fait ses preuves en mission, puisqu’elle est parvenue jusqu’à son premier anniversaire, il l’imagine très mal s’aventurer sur le flanc d’une falaise avec ses nouveaux Louboutins. Quelqu’un se joindra-t-il à lui? Lilou semble d'ailleurs réfléchir à la question, surtout si ça peut refréner les envies de la charmante Britney à planter ses longues griffes dans la chair de Ian.

Vous tenez vraiment à votre image, nargue alors Lilou, laissant savoir que les garçons ne pouvaient s’empêcher de les couvrir de présent uniquement pour prouver que, encore une fois, ils étaient meilleurs qu’elles ; même Maxence n’ose pas démentir ces paroles, coupable et fier de l’être.
Avec tout ce que Blaine vient de préparer à manger, alors qu'en général c'est pour nous, si ça ne tenait que de moi, il serait dispensé de vous offrir quoique ce soit, lâche Ian.
Je n'avais encore jamais remarqué à quel point vous étiez jaloux avant aujourd'hui, avoue Pénélope, un pli pensif entre les sourcils. Entre Blaine qui voudrait aussi un cadeau et Ian qui n'aime pas partager... On en apprend tous les jours.

Ian se contente de grogner, comme si ça pouvait démentir les propos de Penny.

Un sourire aux lèvres, elle semble réfléchir en étudiant Maxence du regard. Il est lui-même parcouru d'un frisson à se faire observer de la sorte (ou bien a-t-il redouté de se faire prendre la main dans le sac à observer Penny à son insu?) Oui, Penny trouvera forcément un truc pour le taquiner, même s'il ne lui vient pas à l'idée que son simple charme puisse parvenir à le déstabiliser. Mais son attention revient vite aux autres, se doutant que Britney ne laissera pas Blaine s'en tirer sans leur offrir un cadeau, même s'il a préparé les repas de la soirée. Et Penny n'a aucun scrupule à s'emparer du dernier amuse-gueule posé devant elle, même si Ian était prêt à bondir dessus. Penny ne cache pas non plus qu'elle est déjà prête à attaquer les plats de consistance. Sauf que dans le mouvement, Penny accroche la coupe posée sur la table devant elle. Et si le liquide se renverse, la coupe, elle, se contente de rouler jusqu'au bord de la table basse, prête à être rattrapée ou brisée.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


We were heroes.  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
We were heroes.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Age of Heroes [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers science-fiction :: Superheroes-
Sauter vers: