Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» De l'amour à la haine, il n'y a qu'un pas (avec Rein)
Love isn't soft, like those poets say. ... (avec Gina) - Page 7 EmptyAujourd'hui à 19:10 par Clionestra

» Deux duchés et une duchesse (avec Rein)
Love isn't soft, like those poets say. ... (avec Gina) - Page 7 EmptyAujourd'hui à 18:27 par Clionestra

» Une Famille de Loups et de Rats
Love isn't soft, like those poets say. ... (avec Gina) - Page 7 EmptyAujourd'hui à 13:03 par Snardat

» « Connais ton adversaire, connais-toi, et tu ne mettras pas ta victoire en danger. »
Love isn't soft, like those poets say. ... (avec Gina) - Page 7 EmptyAujourd'hui à 11:47 par Stormy Dream

» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
Love isn't soft, like those poets say. ... (avec Gina) - Page 7 EmptyAujourd'hui à 11:17 par Manhattan Redlish

» La Cour des Miracles (ft. Apothesis)
Love isn't soft, like those poets say. ... (avec Gina) - Page 7 EmptyAujourd'hui à 0:40 par Raton

» Pause plus ou moins longue - Nemo
Love isn't soft, like those poets say. ... (avec Gina) - Page 7 EmptyHier à 17:24 par Clionestra

» Le ciel est un océan suspendu (Val & Dreamcatcher)
Love isn't soft, like those poets say. ... (avec Gina) - Page 7 EmptyHier à 1:58 par Val

» Vermines & Rage
Love isn't soft, like those poets say. ... (avec Gina) - Page 7 EmptyHier à 0:17 par Snardat

-21%
Le deal à ne pas rater :
LEGO® Icons 10329 Les Plantes Miniatures, Collection Botanique
39.59 € 49.99 €
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Love isn't soft, like those poets say. ... (avec Gina)

Clionestra
Messages : 3843
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Lun 10 Juil - 23:55

Hunter
Walace

J'ai 35 ans et je vis à New York, USA. Dans la vie, je suis agent du FBI et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et ça évite bien des emmerdes.

→ Orphelin depuis une dizaine d'années. Agent de police depuis 15 ans. Il a commencé au SWAT. Workaholic
- La chance ? Cela signifie que je n'ai vraiment pas beaucoup de chance ... Mon caractère est un peu particulier, je le sais malheureusement.

Il ne se plaint pas réellement. Son caractère était donc ainsi. Il savait qu'il était spécial. Pour lui, l'amour avait un rapport avec la personnalité. Il n'était pas une personnalité que l'on aime normalement. Il avait une belle tête, il le savait, mais ... une fois qu'il se mettait à parler, tout changer. Il le savait, en avait conscience, et ne pouvais rien faire contre ça.

Il sort de la voiture et se tourne pour l'attendre. Il lui montre le restaurant pour aller manger.

- Tu sais, je trouve que l'idée d'avoir des enfants dans un centre d'accueil c'est une forme d'amour, différent mais d'amour.

Parce que l'amour, c'était une histoire de chance. C'était de la chance de naître avec deux parents qui aiment leur enfant de manière saine. C'était aussi de la chance, si on trouvait l'amour donc. La chance était une grande part de la vie. Et les enfants, les parents, les oncles et tantes, tout ça était de la chance. Il n'était pas possessif, Hunter, il aurait donné sa chance à d'autres... mais il n'était pas sûr qu'avoir un enfant serait bon pour l'enfant. Il ne serait pas trop bon en tant que père. La jeune femme avait raison, c'était une histoire de chance.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Gina
Messages : 64
Date d'inscription : 18/04/2023
Crédits : .

Univers fétiche : Réel
Préférence de jeu : Femme
Valise
https://www.letempsdunrp.com/t5585-presentation-de-gina#113105
Gina
Mer 12 Juil - 21:39
<Love isn't soft, like those poets say. ... (avec Gina) - Page 7 Pexels20
>
Rafaela
Dos Santos

J'ai 31 ans et je vis à New York, aux États-Unis. Dans la vie, je suis tueuse à gages et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis très bien.

-> Brésilienne, a grandi à Rio
-> Parle couramment russe, anglais et portugais


- Je le crois aussi, inspecteur. Mais je pense qu’au-delà de la chance… Non, laissez tomber. On devrait vraiment s’avancer, dit la Brésilienne en regardant sa montre, ça risque de fermer bientôt.

La Brésilienne se mord la langue. Pour la énième fois depuis ces derniers jours, elle a perdu le contrôle. Elle s’apprêtait à lâcher une longue tirade sentimentale sur le fait que toutes les personnalités sont légitimes, et qu’il n’y en a pas qui soient, par essence, des obstacles à l’amour. Bref, elle s’apprêtait à livrer ses idées les plus profondes sur le sujet, sur la simple base d’une conversation sur le parking de cette pizzeria.

Cet inspecteur lui fait définitivement trahir ses habitudes, et c’est problématique. Surtout que, dans l’autre sens, elle le sent hermétique à ses charmes, et cela la perturbe.

Lorsqu’ils sont enfin attablés devant une belle 4 fromages, elle décide de tempérer :
- Hunter, euh… Inspecteur, je suis désolée si j’ai pu paraître rude. J’avais surtout très faim, et peur que le restaurant ne ferme. Excusez-moi.

Avec de la chance, ce petit mensonge passera inaperçu, et la rendra même plus “accessible”. Au fur et à mesure de ses expériences de séduction, et grâce aux conseils de Mikhaïl, elle a compris que, au cours de ces processus, il était important de montrer à la fois des défauts et des qualités, comme lorsque l’on veut écrire un bon personnage de fiction.

Sans laisser à son interlocuteur le temps de réfléchir, la jeune femme rebondit :
- Même si vous ne voulez pas de mon argent, j’aimerais vous rendre la pareille, inspecteur. Que faites-vous lors de votre prochain jour de repos ?

Clionestra
Messages : 3843
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mer 12 Juil - 22:47

Hunter
Walace

J'ai 35 ans et je vis à New York, USA. Dans la vie, je suis agent du FBI et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et ça évite bien des emmerdes.

→ Orphelin depuis une dizaine d'années. Agent de police depuis 15 ans. Il a commencé au SWAT. Workaholic
- Cela ne ferme jamais... et il y a énormément de restaurant où nous pourrions aller. Parle si tu en as envie...Au delà de la chance ?

Ce n'était pas lui qui allait la critiquer pour ses pensées. Il savait qu'il avait parfois des pensées si arrêtés, si impossibles à changer. Il était le genre de personne qui n'hésite pas à étaler son opinion et à le crier. Même s'il avait dit pouvoir trouver ailleurs, il était sortit, cette discussion pouvait très bien avoir lieu n'importe où. Ce n'était qu'un échange d'idée, de pensées, de croyances. Leurs passés avaient été abordés, ils pouvaient parler du reste sans rougir. Il hausse un unique sourcil à ses excuses, ne croit pas du tout que la faim ait pu lui faire dire cela, mais il abdiqua. Il accepta ses excuses d'un signe de tête, et son mensonge par la même occasion. La question suivante le prend de court. Comme toutes les questions que la jeune femme pose. Il réfléchit, pose sa main devant sa bouche et fronce les sourcils (// comme ça :erm: )

- Je crois que je n'ai pas eu de jours de repos depuis cinq ans. De temps en temps, quand je suis blessé en service, mon patron m'oblige à prendre des jours pour augmenter mon congé maladie, mais j'avoue que je m'ennuie et je retrouve travailler.

Il prit la pizza et coupa en 8 pour qu'elle puisse se servir autant qu'elle le désire alors qu'il se mit à grignoter la croûte. Il commence toujours pas la croûte. C'est peut-être bizarre mais c'est comme ça chez lui.

- Quand j'étais petit, j'aime l'accrobranche. Je doute que vous ayez envie de m'accompagner faire le chimpanzé dans les arbres alors oubliez un peu que vous me devez quoi que ce soit. Coinçons ce tueur et ouvrez votre structure et je serais content.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Gina
Messages : 64
Date d'inscription : 18/04/2023
Crédits : .

Univers fétiche : Réel
Préférence de jeu : Femme
Valise
https://www.letempsdunrp.com/t5585-presentation-de-gina#113105
Gina
Jeu 13 Juil - 23:40
<Love isn't soft, like those poets say. ... (avec Gina) - Page 7 Pexels20
>
Rafaela
Dos Santos

J'ai 31 ans et je vis à New York, aux États-Unis. Dans la vie, je suis tueuse à gages et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis très bien.

-> Brésilienne, a grandi à Rio
-> Parle couramment russe, anglais et portugais

- Oubliez, c’était stupide.

Complètement idiot même, se fait-elle la réflexion. Sérieusement, à quel moment a-t-elle pu penser qu’inviter Hunter en boîte de nuit serait une bonne idée ? Elle déraille complètement. Néanmoins, il est toujours temps de sauver les meubles.

Après quelques instants de silence, occupés en mangeant de petits morceaux de pizza, elle se jette à l’eau :
- En fait, si vous le permettez, j’aimerais sortir pendant la soirée du vendredi ou du samedi prochain. Toute c’est affaire ces corps, ces morts, c’est tellement sordide… J’ai besoin de m’aérer l’esprit pour rester performante, et ne pas me laisser bouffer.
Ça va sûrement vous paraître étrange, ou même déplacé, au vu de mon activité, mais, en réalité…

Rafaela est interrompue par l’arrivée d’un grand brun au teint mat, qui se stoppe au niveau de leur table. Elle s'interroge et commence à froncer les sourcils, puis tout s’éclaire lorsque l’inconnu commence à échanger des politesses et des banalités avec son coéquipier. Au vu de leur familiarité, ils semblent être plus que de simples connaissances.*

La Brésilienne se demande s’ils sont juste amis, ou apparentés. Cependant, après avoir
détaillé l’homme (dont elle a compris qu’il s’appelle Tony), elle abandonne cette hypothèse. Tony paraît typiquement italien, alors que Hunter pourrait très bien descendre des premiers colons blancs américains, ou avoir des ascendances est-européennes.


De toute façon, elle-même n’a jamais été très à l’aise avec toutes ces questions d’ascendances. Peut-être parce que les siennes sont trop floues pour en dire quoi que ce soit. Elle n’a jamais connu ses grands-parents maternels, et sa mère ne lui a jamais parlé de son père, trop occupée à s'enivrer.

Elle est tirée de ses pensées lorsque Tony semble remarquer sa présence :
- Je vois que tu as de la compagnie ce soir.
Bonsoir, mademoiselle.
- Bonsoir, monsieur.

Avant que le gérant ne prenne la parole, elle prend les devants :
- Je m’appelle Anna, je suis journaliste. Je suis venue solliciter l’expertise de Hunter, pour un prochain article.

Clionestra
Messages : 3843
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Sam 15 Juil - 0:12

Hunter
Walace

J'ai 35 ans et je vis à New York, USA. Dans la vie, je suis agent du FBI et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et ça évite bien des emmerdes.

→ Orphelin depuis une dizaine d'années. Agent de police depuis 15 ans. Il a commencé au SWAT. Workaholic
Il lui en fallait peur pour être heureux, en vérité, à ce petit chou. Pour être heureux, il suffisait simplement de faire ce qu'on veut. De ne pas se prendre la tête. De Vivre doucement et en aidant les autres. Sans sourire, parce que c'est ainsi. Il n'aime pas sourire. Il essaie d'envoyer Tony balader comme une mouche. Il lui lance un regard semi noir. Semi parce qu'il est son ami tout de même, mais personne n'apprécierait ce genre de regard trop souvent. Tony avait juste un pet au casque de continuer à le supporter. Bref. Il la regarde mentir avant de soupirer.

- Elle travaille avec moi, et si tu poses une question de plus, je te coffre pour entrave à la justice.

Tony partit en disant à Rafaela "bon courage". Bon courage ... A ELLE ? C'était lui qui ne supportait pas d'avoir un coéquipier qui se retrouve avec une coéquipière. Il soupire, regarde la jeune femme sans parler aux débuts.

- Pourquoi tu ment ? Ce n'était pas utile. Sans rentrer dans les détails, tu peux être honnête, c'est mieux.

Il se renvoie en arrière sur sa chaise, réfléchit à la question.

- Je n'aime pas sortir, mais si vous voulez sortir, vous pouvez le faire sans mon aval... Je viendrais peut-être pour vous surveiller..

Ou pour découvrir ce que son "en réalité ..." voulait dire. Elle n'avait pas fini sa phrase, et ça l'intrigue.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Gina
Messages : 64
Date d'inscription : 18/04/2023
Crédits : .

Univers fétiche : Réel
Préférence de jeu : Femme
Valise
https://www.letempsdunrp.com/t5585-presentation-de-gina#113105
Gina
Sam 15 Juil - 23:42
<Love isn't soft, like those poets say. ... (avec Gina) - Page 7 Pexels20
>
Rafaela
Dos Santos

J'ai 31 ans et je vis à New York, aux États-Unis. Dans la vie, je suis tueuse à gages et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis très bien.

-> Brésilienne, a grandi à Rio
-> Parle couramment russe, anglais et portugais


Quand Hunter a envoyé Tony balader, Rafaela a dû étouffer un rire. Elle ne sait pas pourquoi, mais la virulence de l'agent , puis le "Bonne Chance" du restaurateur lui ont donné une irrépressible envie de sourire, qu’elle a néanmoins su contenir. Après avoir établi un contact relativement intime avec son coéquipier, ce n’était pas le moment de le railler.

Cependant, quand l’Américain a osé lui reprocher son mensonge, elle a vu rouge. Encore une fois, elle a senti que leurs réalités parallèles créaient un mur entre eux. Comme si les expériences passées du flic et de la sicaire étaient tellement différentes qu’elles les rendaient sourds l’un à l’autre sur ce point.
Reste à savoir si ces incompréhensions sont vraiment irrémédiables et définitives.

- Inspecteur, si j’avais pu me présenter à vous sous une de mes identités alternatives, je l’aurais fait. Je travaille dans un milieu où l’honnêteté est un mirage, et où protéger son identité est la base, ne serait-ce que pour rester en vie.
C'est une question de sécurité.

Et voilà, il a encore réussi à la faire sortir de ses gonds. Elle ne sait pas comment il réussit, et ça la frustre. Il lui reste à espérer qu’il n’a pas conscience de cette capacité, et qu’il ne l’utilise pas sciemment.
Pour Rafaela, laisser un homme avoir un tel pouvoir sur elle est un péril absolu.

Le dernier qui l’a touchée à ce point, c’est Juan, il y a de cela 17 ans. Elle se souvient encore de l’adolescente naïve qu’elle était, croyant avoir trouvé l’homme de sa vie à 14 ans, et prête à tout accepter de lui. De sa virginité au fait de coucher occasionnellement avec la pègre pour le sortir d’ennuis imaginaires, elle lui a tout cédé.
Finalement, il l’avait laissée aux mains du cartel, et n’est jamais revenu.

Elle a rarement été aussi heureuse que le jour où elle l’a criblé de balles, le regardant lentement se vider de son sang.

Néanmoins, elle a rapidement l’occasion de changer de sujet.
- Je sais que je n’ai pas besoin de votre permission pour sortir, mais vous auriez pu avoir prévu quelque chose pour l’enquête, et je ne voulais pas tout chambouler.
Ceci dit, je serais ravie que vous me suiviez : il y a un club latino que j’aime bien en ville, vous pourriez y vivre des expériences intéressantes.

Clionestra
Messages : 3843
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Dim 16 Juil - 22:22

Hunter
Walace

J'ai 35 ans et je vis à New York, USA. Dans la vie, je suis agent du FBI et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et ça évite bien des emmerdes.

→ Orphelin depuis une dizaine d'années. Agent de police depuis 15 ans. Il a commencé au SWAT. Workaholic
Il relève un sourcil face à la virulence de la jeune femme. Ouais … Bon. Lui, il était le genre à avoir toujours le même caractère. Il n’était pas lunatique. Il était taciturne, silencieux, oubliable bien que personne ne devrait l’oublier … Rafaela passait de la gentille petite femme avec un lourd passé à un dragon…. Toujours avec son lourd passé. Il hausse donc un sourcil calme et serein. Il répond simplement.

- Vous ne pouviez pas vous présenter sous des identités alternatives, parce que vous n’avez plus à vous cacher. Cela va aussi pour notre enquête et votre mission. Vous êtes ma partenaire, vous n’avez pas à le cacher.

C’était simplement la vérité. Même s’il ne voulait pas d’elle au début, c’était sa partenaire, maintenant. Il était un mec peu sociable et avec des difficultés à s’engager dans une relation (qu’importe qu’elle soit amicale ou plus) alors quand il acceptait quelqu’un, il le faisait. C’est tout. Il n’était pas conscient que c’était lui qui rendait lunatique la jeune femme. Il ne se posait pas la question d’ailleurs. Il prit un bout de pizza, la regardant avant de faire un signe de la tête pour dire qu’il comprenait.

- C’est délicat de votre part, mais non, je n’ai rien prévu. Pour le moment comme d’innombrable personne je suis coincé sur cette enquête, mais je ne compte pas vous coincez avec moi. Vous avez le droit à votre méthode de travail, et vous avez signez pour ne pas commettre de crime pendant notre partenariat. Je vous fais confiance.

C’était bizarre, parce qu’il n’avait confiance en personne. On lui aurait demandé ce matin s’il allait laisser la jeune femme seule, il aurait dit « non »… mais maintenant qu’il savait son rêve et ce qu’elle voulait faire … il pourrait la laisser. Sauf pour la dance, donc… il est curieux de la voir en train de s’amuser pour s’amuser… pas simplement pour donner l’impression d’être une super badass tueuse.

- Je ne suis pas le genre fêtard, mais je vous suivrez. Pour voir. Mais ne vous attendez pas à ce que je m’amuse comme une personne normale.

Il ne s’amuse JAMAIS. C’est tout.  


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Gina
Messages : 64
Date d'inscription : 18/04/2023
Crédits : .

Univers fétiche : Réel
Préférence de jeu : Femme
Valise
https://www.letempsdunrp.com/t5585-presentation-de-gina#113105
Gina
Dim 16 Juil - 23:22
<Love isn't soft, like those poets say. ... (avec Gina) - Page 7 Pexels20
>
Rafaela
Dos Santos

J'ai 31 ans et je vis à New York, aux États-Unis. Dans la vie, je suis tueuse à gages et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis très bien.

-> Brésilienne, a grandi à Rio
-> Parle couramment russe, anglais et portugais


Pour Rafaela, sa versatilité est avant tout une séquelle non-désirée de son passé. En effet, puisque sa personnalité s’est construite au fil de l’eau - et des traumatismes - la Brésilienne a parfois l’impression d’être habitée par un ensemble de croyances, concepts, habitudes, aussi puissants qu’hétéroclites, et paradoxaux. Elle sait que ces oppositions existent chez presque tous les êtres humains, mais elle a l’impression de les vivre décuplées… surtout en présence de son coéquipier.

Parfois, elle se demande ce qu’elle serait devenue, avec une vie plus “classique” ; peut-être qu’elle saurait gérer ses émotions même en dehors de ses phases de “contrat”, peut-être qu’elle serait allée au lycée, peut-être qu’elle serait tombée amoureuse.

Elle chasse ces pensées de son esprit en enfilant ses chaussures ; elle déteste divaguer comme ça, car cela la rend distraite, donc vulnérable.

La jeune femme se demande ce que Hunter a bien pu choisir, et pouffe en l’imaginant arborer sa tenue de service dans le contexte festif. Elle se dit qu’au moins, cela aurait le mérite définitivement décourager la majorité des hommes insistants qu’on croise dans ce genre d’établissements.

Face au miroir, c’est l’heure d’une dernière inspection générale.
Tout d’abord, il faut vérifier que sa robe jaune et noire est bien immaculée. Non pas qu’elle craigne des tâches menstruelles, car depuis l’hystérectomie qu’elle a subi il y a bien longtemps, ce n’est plus un sujet qui la concerne. En fait, elle craint surtout d’avoir tâché son apparât avec son maquillage, ce qui n’est heureusement pas arrivé.
Et enfin, après l’évaluation de son maquillage, de son vernis, et quelques touches de parfums, il lui reste seulement à s’occuper des boucles de la perruque qu’elle a elle-même installée après avoir défait ses tresses et natté ses cheveux.

Lorsqu’elle retrouve l’agent Wallace au salon, c’est avec son plus beau sourire qu’elle s’annonce.
- Me voici ! Allons-y !


Spoiler:

Clionestra
Messages : 3843
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mar 18 Juil - 11:57

Hunter
Walace

J'ai 35 ans et je vis à New York, USA. Dans la vie, je suis agent du FBI et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et ça évite bien des emmerdes.

→ Orphelin depuis une dizaine d'années. Agent de police depuis 15 ans. Il a commencé au SWAT. Workaholic
Jean. T-shirt. Point. Il n’avait pas cherché. Depuis le temps qu’il avait été avec la jeune femme, moins d’une semaine mais ça suffit, elle avait l’habitude. Il s’habillait pareil. Tout le temps. Il n’avait pas de raison de s’habiller autrement. Il ne voyait même pas la différence que ça pouvait faire, lui. Après tout, un jean et un t-shirt c’était pratique à mettre. Pratique pour bouger, courir après les malfrats … et si malheureusement du sang coule ? Bah ça se jette et on peut acheter exactement le même en 658520263 exemplaires dans n’importe quelle magasin. Logique et pratique donc. Il se met avec les même vetêment par pure habitude. Puis, il n’allait pas là-bas pour s’amuser, lui, mais pour observer. Depuis qu’elle avait débarqué dans sa vie, il se pose des questions sur la tueuse qui était devenu sa partenaire. Beaucoup trop de question bien que rien ne se lise sur son visage. Alors il est curieux de la voir s’amuser. De la voir sourire et pas pour mentir ou tuer. De la voir comme une femme, peut-être aussi. Il n’en sait rien, mais il se dit qu’il apprendra certainement quelque chose en faisant cela. Il l’attend dans l’entrée, relis des dossiers en attendant parce qu’il ne sait faire que ça. Quand il l’entend arriver, il met une note dans un dossier et se relève. Et puis …

Il fronce les sourcils.

Mesdames et messieurs, ce mec est un boulet, ne l’oublions pas. Alors quand il la regarde, il ne pense tout de suite à la couleur qui rehausse son teint, ou à la manière dont son rouge à lèvre rends sa bouche appétissante … non. Lui, il n’était pas le genre. Ce genre de pensée, il les pensa mais fugacement, très fugacement, ça passe et c’est tout dans son esprit. Il penche la tête.

- Comment tu as fais ça à tes cheveux ?

Il aimait bien les tresses lui. Il les trouvait joli et c’était donc la première chose qu’il avait remarqué sur la jeune femme, avant tout le reste. Il remarqua ses lèvres par la suite, se fit la réflexion donc, mais repassa sur ses cheveux alors qu’il ouvrit la porte. Son commentaire n’était pas le genre de réprimande ou de remarques sexistes. Il se demandait réellement comment elle pouvait avoir faire ça, même la couleur. Il ne pensa pas une seule seconde à une perruque. Et il n’osa lui dire qu’il préférait sa couleur et ses tresses. Il gardait ça pour lui.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Gina
Messages : 64
Date d'inscription : 18/04/2023
Crédits : .

Univers fétiche : Réel
Préférence de jeu : Femme
Valise
https://www.letempsdunrp.com/t5585-presentation-de-gina#113105
Gina
Mar 18 Juil - 22:55
<Love isn't soft, like those poets say. ... (avec Gina) - Page 7 Pexels20
>
Rafaela
Dos Santos

J'ai 31 ans et je vis à New York, aux États-Unis. Dans la vie, je suis tueuse à gages et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis très bien.

-> Brésilienne, a grandi à Rio
-> Parle couramment russe, anglais, espagnol et portugais

Rafaela est surprise.
Elle s'attendait plus à un compliment sur sa robe ou son rouge à lèvres qu'à une telle question. En tout cas, elle n'y voit rien de sexiste. Mais, puisque tout point d'accroche avec ce partenaire froid est bon à prendre, elle décide de lui expliquer de manière simple et ludique, comme les vidéastes et influenceuses dont elle s’inspire.
- Et bien, j'ai commencé par défaire mes tresses ; comme elles étaient grosses, ça n’a pas été très long. Ensuite, j'ai fait un shampoing et mis mes produits habituels, pour pouvoir démêler mes cheveux. Enfin, j'ai fait des nattes collées, pour installer cette perruque par dessus : c'est une lace front haut de gamme, donc il y a une petite bride pour qu’elle tienne au mieux. Il y en a d’autres que j’ai fabriquées moi-même, je te les montrerai si tu veux.

La Brésilienne se rend compte qu’elle a rarement été aussi communicative et joviale ces derniers jours. Cependant, lorsqu’elle regarde sa montre, ses sourcils se froncent.
- Ca risque de se remplir rapidement, on devrait y aller.

Pendant le trajet vers le nightclub qu’elle a choisi, cette bonne humeur qui lui avait manqué ne faiblit pas. Au contraire, rencontrant l’excitation, elle ne fait que s’amplifier. D’ailleurs, contrairement à ce que la sicaire pensait, ils sont un peu en avance.
Pour occuper le battement, le videur entreprend de faire la conversation à Rafaela :
- Hola, hermanita. D’où tu viens ?  
- Devine, répond-elle en espagnol.
- Haïti ?
- Du tout
- Afrique ?
- Non plus. Il te reste une seule chance.
- Colombie ?
- Tu as perdu.
- Tant pis.

Le videur décide de se rapprocher de Rafaela, mais surtout de lui parler en espagnol, persuadé que Hunter ne comprendra pas.
- Et ton blanc-bec, dit-il en regardant Hunter qui est resté en retrait, tu es allée le chercher où ? Il a l’air d’avoir un aspirateur dans le fondement.
- Il n’a pas l’habitude de sortir.
- Ça se voit. De toi à moi, c’est si dur d’avoir les papiers ?

Devant cette insinuation, la jeune femme rit, puis assène :
- Tu as vraiment les idées tordues : un bon Argentin, quoi.
- Comment… comment tu as…
- Cet horrible maillot de Messi est un bon indice.
- Ne soit pas jalouse, c’est pas de ma faute si on a le meilleur joueur du monde.
- Ronaldo le surclasse.

L’Argentin est près à en débattre, mais lorsque quelques clients arrivent juste derrière le duo, il se ravise et déclare, en anglais :  
- C’est bon, vous pouvez passer.
Contenu sponsorisé
Love isn't soft, like those poets say. ... (avec Gina)
Page 7 sur 12
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8 ... 10, 11, 12  Suivant
Sujets similaires
-
» the tortured poets department
» Présentation de Gina
» Love doesn’t make the world go round. Love is what makes the ride worthwhile. (némésis)
» (m) True love, made love. - DC Comics (en cours)
» Riveria * But how am I supposed to love you when I don't love who I am ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: