Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Death upon us [ Ft. Pyramid Rouge]
Never give up [ft. Clionestra] - Page 8 EmptyAujourd'hui à 23:01 par Pyramid Rouge

» Madness or reality ?
Never give up [ft. Clionestra] - Page 8 EmptyAujourd'hui à 22:02 par Senara

» il est bizarre ce sol il est palpable
Never give up [ft. Clionestra] - Page 8 EmptyAujourd'hui à 20:01 par Ananas

» Le vent nous portera...
Never give up [ft. Clionestra] - Page 8 EmptyAujourd'hui à 19:30 par Dreamcatcher

» PRÉSENTATION ¬ quand c'est fini, c'est par ici
Never give up [ft. Clionestra] - Page 8 EmptyAujourd'hui à 19:25 par Lord Xan

» Saut de l’ange - Cheryl & Nemo
Never give up [ft. Clionestra] - Page 8 EmptyAujourd'hui à 18:02 par Nemo

» On s'immerge dans la musique, comme dans un rêve mélodieux, pour s'évader d'une réalité assourdissante [Feat Houmous]
Never give up [ft. Clionestra] - Page 8 EmptyAujourd'hui à 17:57 par Houmous

» De pluie et de sang • Dinamite
Never give up [ft. Clionestra] - Page 8 EmptyAujourd'hui à 17:04 par Dinamite

» Les enfants de la lune. [PV Lulu] +18
Never give up [ft. Clionestra] - Page 8 EmptyAujourd'hui à 16:19 par Ezvana

Le deal à ne pas rater :
Lorcana : où acheter le Trésor des Illumineurs Les Terres ...
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Never give up [ft. Clionestra]

Clionestra
Messages : 3755
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Dim 3 Sep - 23:41

Nathan
Moyes

J'ai 27 ans et je vis à New-York, USA. Dans la vie, je suis kinésithérapeute dans la rééducation et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et c'est mieux ainsi

Never give up [ft. Clionestra] - Page 8 Oyxo

Depuis la mort de son meilleur ami, Will, Nathan est en dépression. S'il arrive bien à le cacher à sa famille, il n'arrive cependant pas toujours à le ressentir. Buvant plus qu'avant, il n'ose demander de l'aide, de peur qu'on le juge sur sa tristesse. Il a été pendant deux ans le kiné de Will avant que celui-ci ne décide de mettre fin à ses jours en Suisse. Depuis, il n'arrive plus à voir les handicaps comme des obstacles à surmonter, mais comme une inévitable chute vers la mort.

Il a une petite soeur, Mary, qui a quatorze ans, et qui est né avec une malformation du dos. Depuis la mort de Will, il a peur qu'elle ne fasse pareil,  surtout qu'il sait qu'elle n'est pas heureuse. Ils vivent avec leur grand-père.

Nathan fait des combats sauvages quand sa colère dépasse sa tristesse et qu'il n'arrive plus à rien contrôler ...mais d'habitude personne ne le remarque.
Il ne sait pas quoi faire. Pour elle, il voudrait mentir. Lui dire que …. Clairement, il allait arrêter, oui oui. Il allait lui dire qu’il allait arrêter, et puis il changerait de pays … et il pourrait continuer … Voilà. Une idée bonne, n’est-ce pas ? Il fait semblant. Elle l’oublie. Il déménage. Il reprend. Mieux. Il se demande réellement s’il pourrait lui faire ça… mais les larmes de la jeune femme l’empêchent. L’idée le titille. Mais il ne peut pas lui faire ça. Il ne pourrait pas lui faire ça. Bordel. Il était faible face aux larmes. Et c’était pour ça qu’il avait évité son grand-père et sa sœur… Et qu’il devrait l’éviter, elle. Parce que … S’il n’avait aucune envie de faire des efforts pour lui, il savait pouvoir faire des efforts pour ne pas blesser la jeune femme. Elle. Parce qu’elle était une amie. Elle avait réussi à se mettre dans son cœur comme une force, une puissance insoupçonnée.

Elle était si forte d’arriver à revenir sur terre après la déception. Elle était si forte que ça ne mettait qu’un peu plus en lumière sa propre faiblesse. Il était déchiré. Il avait l’impression de se faire écartelé dans ses sentiments. Il avait l’impression que son corps lui-même était en train de découper. Il avait l’impression de … il ne sait pas. Alors il devait faire en sorte d’aider la jeune femme en l’oubliant, non ? Il sursaute à peine quand elle parle de deuil. Logique qu’elle comprenne. C’était normal de comprendre, maintenant. Mais … Mais … Il n’avait pas envie de penser à ça. Au deuil. A la mort. A la perte. Il n’avait pas perdu un ami. Il s’était cassé de lui-même, en oubliant sciemment de le prévenir, de lui dire, de … William avait fait en sorte de l’oublier ce … Il se calme et ferme les yeux.

Il se renfonce dans le canapé, l’écoute en profitant de la voix de la jeune femme. Il essaie de trouver du réconfort dans sa voix. Il essaie de … Il ne sait pas. Merde. Il l’écoute et avant de répondre à quoi que ce soit, il se penche sur le côté, pose sa tête sur les genoux de la blonde et laisse quelques respirations douloureuses se faire entendre.

- J’essayerai… mais pas maintenant. Je n’ai pas la force d’écrire pour le moment, finit-il par répondre.

Il reste là, un instant encore avant d’ouvrir les yeux pour la regarder.

- Tu veux bien rester ici, aujourd’hui, jusqu’à ce soir, ou demain ? Je veux dire … Je dormirais sur le canapé si jamais … Je n’ai rien envie d’écrire, mais je n’ai pas envie d’être seul. S’il te plait.

Il avait tellement sommeil.  Il avait tellement mal. Et il était tellement triste. Il avait l’impression toujours d’être écartelé… mais elle, elle était comme un pansement. Elle l’apaisait, et il avait envie d’en profiter, un peu.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Beloved
Messages : 4825
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
ETOILES 2
Beloved
Lun 4 Sep - 11:01

Billie Hartings
J'ai 25 ans et je vis à New York, Etats Unis. Dans la vie, je suis artiste peintre et je m'en sors bien. Sinon, grâce à mon  inintérêt complet pour la chose et mon "handicap", je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Never give up [ft. Clionestra] - Page 8 777216627196b298ce668e3bb58e6b09

- Tu n'es pas obligé de le faire maintenant. Tu n'es même pas obligé de le faire tout court.

Je passais ma main dans ses cheveux, les caressant doucement alors que sa tête reposait sur mes genoux. J'essayais de le détendre un peu comme ça, de lui apporter un peu de réconfort. C'était peut être un peu ridicule comme idée mais je savais que ça m'avait aidé à un moment donné. Je ne savais pas contre qui ou quoi il était en colère mais de toute évidence il n'avait pas la possibilité de passer sa colère sur cette chose ou personne. Ca lui permettrait peut être de le faire ainsi. Ca ne réglerait pas tout ses problèmes mais ça lui permettrait de se défouler un peu. C'était déjà ça de gagné.

- Je vais rester... jusqu'à demain matin. Mais je ne te laisserais pas dormir sur le canapé. Surtout pas blessé comme tu es. Tu as besoin d'un vrai lit sinon tu risques d'avoir encore plus mal partout.

Mais demain matin je devrais partir. Je devais me rendre à ma chimio. Je ne pouvais pas me permettre de la louper. Mais je ne pouvais pas non plus lui dire pourquoi je ne resterais pas avec lui. Ca tombait terriblement mal. Je m'en voulais déjà de devoir partir comme une voleuse le lendemain alors qu'il me demandait mon aide. J'avais enfin le sentiment de pouvoir faire quelque chose d'utile pour lui et je devais déjà le planter.

Je lui piquais sa télécommande pour mettre la télé. Je mis un film au hasard sur netflix, pour mettre un bruit de fond, pour m'occuper plus ou moins. Nous avions assez discuté pour aujourd'hui il me semblait. Il était temps que je le laisse se reposer. Je finis par le sentir s'endormir sur moi. Je ne bougeais pas, le laissant reprendre des forces. Il en avait grand besoin vu l'état dans lequel il était.

Je terminais le film, enchainais sur un autre tandis qu'il restait sur moi. Je finis par récupérer mon carnet dans mon sac à main et par griffonner quelques dessins tout en regardant d'un oeil distrait le film qui passait à l'écran.

Il était près de 20h quand je me décidais à bouger discrètement. Je me retirais du canapé avec le plus de précautions possibles pour ne pas le réveiller. Je l'installais confortablement, un coussin sous sa tête, une couverture sur lui, avant de partir chercher notre diner.

Je venais de passer la porte avec mes plats mexicains quand je constatais qu'il était réveillé.

- Hey... désolée je n'ai pas voulu te réveiller ou t'inquiéter en partant. Mais je commençais à avoir faim.

Je le rejoignis sur le canapé, posant mes sacs sur la table basse et commençant à les ouvrir.

- J'ai pris mexicain, j'espère que c'est bon pour toi.

Clionestra
Messages : 3755
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Lun 4 Sep - 11:18

Nathan
Moyes

J'ai 27 ans et je vis à New-York, USA. Dans la vie, je suis kinésithérapeute dans la rééducation et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et c'est mieux ainsi

Never give up [ft. Clionestra] - Page 8 Oyxo

Depuis la mort de son meilleur ami, Will, Nathan est en dépression. S'il arrive bien à le cacher à sa famille, il n'arrive cependant pas toujours à le ressentir. Buvant plus qu'avant, il n'ose demander de l'aide, de peur qu'on le juge sur sa tristesse. Il a été pendant deux ans le kiné de Will avant que celui-ci ne décide de mettre fin à ses jours en Suisse. Depuis, il n'arrive plus à voir les handicaps comme des obstacles à surmonter, mais comme une inévitable chute vers la mort.

Il a une petite soeur, Mary, qui a quatorze ans, et qui est né avec une malformation du dos. Depuis la mort de Will, il a peur qu'elle ne fasse pareil,  surtout qu'il sait qu'elle n'est pas heureuse. Ils vivent avec leur grand-père.

Nathan fait des combats sauvages quand sa colère dépasse sa tristesse et qu'il n'arrive plus à rien contrôler ...mais d'habitude personne ne le remarque.
Il n’est pas obligé, il le sait … il n’est pas obligé mais il avait besoin d’une idée, d’une alternative, s’il ne voulait plus la faire pleurer. Il n’avait jamais été le genre littéraire. Les études de kiné, c’était toujours plus de la pratique que de la théorie. Il fallait connaître les muscles et les os, mais il fallait surtout reconnaître tout ça sous ses doigts. Alors, il ne savait pas s’il pourrait se mettre, réellement, à écrire une lettre. Surtout qu’il ne pourrait pas le lire à William, et donc il ne pourrait répondre à aucune des interrogations qu’il avait. Comme celle qui lui demande pourquoi il ne lui a rien dit, jamais. Pourquoi il avait attendu qu’il l’apprenne par la rubrique nécrologique du journal, trois jours après sa mort. Pourquoi il ne lui a pas demandé de venir ?  Parce que Nathan aurait voulu le faire changer d’avis ? Peut-être. Mais il était en droit de vouloir essayer. Il avait le droit de demander à ce qu’il se bat. Parce qu’ils étaient amis. Il le croyait. Il sentait la main de la jeune femme sur ses cheveux. Sa propre tête tourbillonnait de cris et de larmes sans qu’il puisse pleurer à nouveau. Une fois, ça suffit. Il était en colère. Il se cale légèrement mieux, et la main de la jeune femme fini par avoir raison de ses forces, ou de ses nerfs. Il s’endort. Juste avant, il lui lâche un « merci », simple et ensommeillé. Merci de rester. Elle, elle restait. Elle n’était pas William. Elle n’était pas ce trou duc. Elle, elle était là, et elle n’allait pas mourir (//Mon cœur saigne d’avance là). Il décida de lutter plus tard pour cette histoire de lit. Il dort plus souvent sur le canapé, ou même le sol, que dans son lit depuis qu’il avait commencé à faire ses combats. Donc. Cela ne le dérangeait pas vraiment.

Mais il n’avait pas la force de parler, alors il s’endort. Il se réveille seul. L’odeur de la jeune femme flotte encore dans l’air, et il se surprend à trouver cela rassurant. Comme la main dans ses cheveux, ou ses paroles, ou même sa présence. Il ne pensait pas pouvoir ainsi être proche d’un autre être humain. Il avait peur de ça. Il regarde la porte. Se lève pour faire craquer ses os, quelle erreur, il se rassit en poussant un grognement de douleur. Cherche un mot qu’elle aurait laissé. Après tout, elle pouvait bien avoir changé d’avis. Mais une voix dans sa tête lui rappelle qu’elle n’était pas comme ça. Elle ne serait pas partie sans une bonne raison, ou sans prévenir. Quand il l’entend revenir, il l’observe et fait un sourire un peu cassé, le genre de sourire fatigué avec le poids du monde sur les épaules.

- Ne t’en fais pas. Je te fais confiance. Et tout ce que tu voudras.

Ouais. Tout ce qu’elle voudra. Si elle voulait manger Mexicain, chinois, ou même des insectes, il était d’accord. Il l’observe faire, l’aide plus lentement qu’elle et cherche la note pour savoir combien il lui doit. Il ne la trouve pas. Il renvoie un regard vers elle. Sur le côté, il remarque qu’elle est vraiment belle. Il ne l’avait jamais remarqué avant. Parce qu’elle était sa patiente et que le « belle » était plus un fait qu’une remarque. Ensuite, elle avait été celle a qui il devait mentir. Ensuite, elle a été seule qui lui venait en aide. Mais elle n’avait jamais eu juste le statut de « femmes ». Même quand il rigolait sur ses partenaires ou chéris, il le faisait avec une distance propre à sa condition. Mais là…. Il la trouve belle. Il a envie de toucher son visage, ses cheveux, de la voir sourire. Mais avec lui, ça ne sera pas possible. Il ne peut pas la faire sourire alors qu’il sait que bientôt, il aura à nouveau envie de cogner dans quelque chose. Pour le moment, il était trop fatigué et blessé pour y penser.

- Tu veux qu’on fasse quelque chose ce soir … J’ai … des jeux vidéos ? Je dois avoir Mario Kart.

Et c’était clairement une proposition sortie des activités qu’il faisait avec sa sœur … parce que s’il pensait aux activités avec une femme, ça n’était clairement pas un jeu vidéo à laquelle il devrait penser. Bref. Il lâche un soupir, il était plus calme maintenant, que depuis qu’elle avait ouvert la porte.

- Je suis désolé que tu m’aie vue comme ça. Je suis réellement désolé. J’aurais préféré que … que tu l’ignores pour tout avouer. C’est pour ça que je ne voulais plus reprendre de patient, et que j’évitais de devenir ami avec eux.

Ce n’était pas une excuse, mais au moins c’était une petite explication.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Beloved
Messages : 4825
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
ETOILES 2
Beloved
Lun 4 Sep - 13:27

Billie Hartings
J'ai 25 ans et je vis à New York, Etats Unis. Dans la vie, je suis artiste peintre et je m'en sors bien. Sinon, grâce à mon  inintérêt complet pour la chose et mon "handicap", je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Never give up [ft. Clionestra] - Page 8 777216627196b298ce668e3bb58e6b09

- Crois le ou non mais je n'ai jamais joué à Mario Kart.

Je ris doucement en disant ça. Mes parents n'approuvaient pas vraiment les jeux vidéos. Ils avaient préféré me noyer sous tout un tas d'activités artistique. Je ne leur en voulais pas, c'était même plutôt une bonne chose. Si j'aimais autant la peinture aujourd'hui c'était grâce à eux. Ca ne m'avait pas vraiment manqué. J'allais même pouvoir faire une soirée de rattrapage ce soir avec lui.

- On peut essayer ça oui. Mais il faudra être indulgent avec moi.

Je commençais à manger tranquillement, l'écoutant alors qu'il me parlait. Il m'avouait qu'il aurait préféré que je ne sache jamais pour ce qu'il faisait. Je m'en doutais un peu. Il ne voulait pas qu'on voit ses faiblesses, que qui que ce soit aille s'inquiéter pour lui. Il avait tenu tout le monde à l'écart de sa vie, de ses problèmes, de peur de leur faire du mal. Ce n'était pas sain comme attitude, je n'en démordrais pas.

- Moi je suis heureuse que tu l'ai fait. Et je vais rester là avec toi. Je ne vais pas te laisser tomber.

Je lui souris, prenant doucement pour la serrer. Je le laissais ensuite pour reprendre mon repas. On mangea en silence avant de se lancer finalement dans cette fameuse partie du mario kart. Je terminais dernière plus d'une fois, c'était un peu normal vu le nombre de fois où mon petit kart était tombé dans le vide. Je riais plus d'une fois, le bousculant gentiment, en évitant bien sur de lui faire mal. Je passais une bonne soirée avec lui, m'amusant sincèrement à ce jeu. Je ne savais pas si il s'amusait autant que moi mais je considérais quand même ces moments comme des petites victoires. Il ne m'avait pas viré. Il voulait que je reste à ses côtés, c'était déjà bien assez.

Je finis par laisser tomber la manette avec un petit rire.

- C'est bon. Je pense que j'ai été assez humilié pour ce soir.

Je ris un peu plus en disant ça.

- Tu ferais mieux d'aller te coucher. Tu as besoin de repos. Et moi je dois me lever tôt demain, j'ai un rendez vous. Je te laisse prendre le lit. J'airais sur le canapé. Ou je peux dormir avec toi, en tout bien tout honneur bien sur. Sauf si... sauf si tu préfère que je dorme de mon côté.

Je m'adapterais à lui. Je ne voulais pas le mettre mal à l'aise.



Clionestra
Messages : 3755
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Lun 4 Sep - 14:29

Nathan
Moyes

J'ai 27 ans et je vis à New-York, USA. Dans la vie, je suis kinésithérapeute dans la rééducation et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et c'est mieux ainsi

Never give up [ft. Clionestra] - Page 8 Oyxo

Depuis la mort de son meilleur ami, Will, Nathan est en dépression. S'il arrive bien à le cacher à sa famille, il n'arrive cependant pas toujours à le ressentir. Buvant plus qu'avant, il n'ose demander de l'aide, de peur qu'on le juge sur sa tristesse. Il a été pendant deux ans le kiné de Will avant que celui-ci ne décide de mettre fin à ses jours en Suisse. Depuis, il n'arrive plus à voir les handicaps comme des obstacles à surmonter, mais comme une inévitable chute vers la mort.

Il a une petite soeur, Mary, qui a quatorze ans, et qui est né avec une malformation du dos. Depuis la mort de Will, il a peur qu'elle ne fasse pareil,  surtout qu'il sait qu'elle n'est pas heureuse. Ils vivent avec leur grand-père.

Nathan fait des combats sauvages quand sa colère dépasse sa tristesse et qu'il n'arrive plus à rien contrôler ...mais d'habitude personne ne le remarque.
Il la regarde, un peu surpris avant de sourire bêtement. Oh ? Elle n’avait donc jamais joué à Mario Kart ? Cela pourrait être sa première fois. Il serait content de pouvoir lui apprendre à jouer, si jamais cela pouvait l’intéresser. Lui, il avait été élevé avec Mario Kart, ensuite Crash Racing et même un peu d’un vieux jeu wish de tout ça. Il sourit. Il essaie de sourire, de ce sourire toujours fatigué.

- Je vais t’apprendre tout ce que je sais.

Lui, ça l’avait amusé. Pendant des jours, il s’était amusé avec sa sœur. C’était le genre de chose que l’on pouvait faire avec une petite sœur quand elle ne pouvait pas faire de sport et qu’on avait le talent artistique d’une huître. Il préférait parler du jeu vidéo que du vrai « fond du problème ». Il finit s’excuser et il ne répondit pas. Elle ne voulait pas laisser tomber. Dans un sens, il espérait, qu’elle laisse tomber... Elle souffrirait moi à le laisser dans sa merde. Il s’était mis dans cette situation tout seul. Il était … Il était ici à cause de sa propre stupidité. Pas à cause d’elle. Une autre partie de lui espérait qu’elle ne l’abandonne jamais.

Il fit ce qu’il avait promis et lui appris tout ce qu’il savait. Il lui présenta même les quelques raccourcis qui existent cacher dans le jeu. Il lui présente les options, il l’aide avec son kart. Et ça le fait rire, oui, sourire, aussi, mais il ne peut pas trop le faire. Il laisse la jeune femme gagné un peu parfois, quand il peut. Il essaie de ne pas montrer sa souffrance.

- Tu apprends, c’est normal, fit-il remarquer en éteignant la console.

Il se lève, prêt à dormir sur le canapé, ça il allait ne pas en démordre. Mais elle proposa une alternative tout à fait bienvenue. Il n’aurait jamais proposé de lui-même. Il n’y aurait pas pensé à proposer, parce que ça ne se faisait pas qu’un homme propose ça à une femme. Ni même un kiné à sa patiente. Bref. Il ne l’aurait pas fait. Mais l’alternative était plutôt logique.

- Ou on dort ensemble, ou je dors que le canapé. Ma maison, mes règles. Il lui fait un petit coup sur le nez. Tu veux prendre une douche ? J’ai des serviettes et un pyjama. C’est celui de ma sœur, mais je pense que vous faites un peu la même taille et le même poids. Ou sinon, je pourrais te passer des affaires à moi.

(//Piquer le t-shirt de son mec, c’est la base du cliché !) Il lui fait rapidement, très rapidement parce que c’était petit, le tour du propriétaire. Regarde sa chambre et décide qu’il allait tout de même changer les draps. Il y avait des t-shirts ensanglantés dans la salle de bain qu’il mit à la poubelle. Avoir une femme dans l’appartement ça change tout, tout de même.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Beloved
Messages : 4825
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
ETOILES 2
Beloved
Lun 4 Sep - 14:53

Billie Hartings
J'ai 25 ans et je vis à New York, Etats Unis. Dans la vie, je suis artiste peintre et je m'en sors bien. Sinon, grâce à mon  inintérêt complet pour la chose et mon "handicap", je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Never give up [ft. Clionestra] - Page 8 777216627196b298ce668e3bb58e6b09

Je secouais doucement la tête quand il me proposa de prendre une douche.

- Je rentrerais me doucher et me changer demain matin à mon appartement avant d'aller à mon rendez vous. Juste un tee shirt ça ira pour dormir, ne t'en fais pas.

Je le suivis dans l'appartement, visitant un peu les lieux. J'allais ensuite dans la chambre, l'aidant à changer les draps du lit. J'aurais pu dormir dans ses vieux draps que ça ne m'aurait pas gêné. Je n'étais pas certaine de réussir à dormir de toute façon cette nuit. J'avais beaucoup trop de choses en tête pour réussir à me reposer sereinement.

Je le laissais aller dans la salle de bain pendant que je me changeais dans la chambre. Je me déshabillais face à son armoire jusqu'à n'être plus qu'en petite culotte. J'attrapais un de ses tee shirts au hasard et l'enfilais par dessus mes seins nus. J'allais ensuite m'installer au lit, m'asseyant en tailleur, ma prothèse posée sagement à côté de lui. Je lui souris alors qu'il revenait finalement dans la chambre.

- Viens par là. Je vais te remettre de la pommade avant de se coucher.

Je ne comptais pas le laisser souffrir. Je ne pourrais pas le voir demain, je ne pourrais pas être là pour lui. J'allais devoir partir faire ma chimio. Et ensuite je serais beaucoup trop mal pour rester avec lui. Je ne voulais pas qu'il me voit alors que je serais malade, que je vomirais tout le contenu de mon estomac dans les toilettes. Il n'avait pas à supporter tout ça. Je le refusais.

J'attendis qu'il s'installe dans le lit à côté de moi et je recommençais à étaler doucement la pommade sur ses bleus. Je prenais mon temps, m'occupant de chacun de ses bleus. Puis je m'attardais ensuite sur ses muscles, les massant doucement pour effacer les contractures qui le faisait souffrir.

- Il va falloir qu'on trouve un week en où on est disponible tous les deux. On a un week end dans une jolie cabane suspendue à faire. Quand tu seras assez remis et que tu seras libre. Il faudra qu'on parte.

Peut être que ça lui ferait du bien. Peut être pas. Mais je devais quand même essayer.

Clionestra
Messages : 3755
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Lun 4 Sep - 16:42

Nathan
Moyes

J'ai 27 ans et je vis à New-York, USA. Dans la vie, je suis kinésithérapeute dans la rééducation et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et c'est mieux ainsi

Never give up [ft. Clionestra] - Page 8 Oyxo

Depuis la mort de son meilleur ami, Will, Nathan est en dépression. S'il arrive bien à le cacher à sa famille, il n'arrive cependant pas toujours à le ressentir. Buvant plus qu'avant, il n'ose demander de l'aide, de peur qu'on le juge sur sa tristesse. Il a été pendant deux ans le kiné de Will avant que celui-ci ne décide de mettre fin à ses jours en Suisse. Depuis, il n'arrive plus à voir les handicaps comme des obstacles à surmonter, mais comme une inévitable chute vers la mort.

Il a une petite soeur, Mary, qui a quatorze ans, et qui est né avec une malformation du dos. Depuis la mort de Will, il a peur qu'elle ne fasse pareil,  surtout qu'il sait qu'elle n'est pas heureuse. Ils vivent avec leur grand-père.

Nathan fait des combats sauvages quand sa colère dépasse sa tristesse et qu'il n'arrive plus à rien contrôler ...mais d'habitude personne ne le remarque.
Il accepte ce qu’elle propose, mais change les draps, il ne faut pas pousser mémé dans les orties non plus. Il était peut-être le pire ami de la décennie, mais on ne dirait pas de lui qu’il laisse les jolies filles dormir dans des draps sales, ça non. Il met un caleçon pour dormir. Pas plus. Parce que bon. Billie l’avait plus souvent vue torse nu qu’à son tour et qu’elle ne semblait pas particulièrement intéressé par son corps de toute façon. Il se laisse allait docilement, lui tends la pommade et se laisse faire alors qu’il en applique sur le devant de son corps. Il aimait les doigts de la jeune femme. Il aimait la sensation des doigts de la jeune femme malgré la douleur qu’elle causait. Elle ne pourrait pas, ne pas causer de douleur, vue la quantité de bleu et la force des bleus. Il la laisse faire, surtout dans son dos, zone impossible à soigner d’habitude pour lui. Il se retourne quand il lui parle, se penche en arrière.

Il sent le corps de la jeune femme contre son dos. Il sait qu’elle n’a pas de soutien gorge. Et il trouvait l’idée sexy. Il trouvait l’idée de la jeune femme presque nue sous ses habits … Il trouvait cela … Il ne sait pas, il étire son regard, se laisse ainsi contre ses seins et n’en laisse rien paraître avant de tourner le regard vers elle. Il laisse un silence presque gênant avant de secouer la tête.

- Choisi la date, quand tu es disponible, et ça sera oui. Je ferais en sorte d’être prêt. Je… Je ne pourrais pas arrêter de .. Je veux dire, je peux arrêter le temps d’aller mieux et de faire notre sortie alors … choisi quand tu veux.

Il tourne à nouveau la tête, l’envie déraisonné de se retourner complètement pour l’embrasser le prenant dans son esprit avec plus de force encore que sa colère. Il se relève. Il change de position pour se mettre à côté d’elle dans le lit. Il sourit doucement avant de poser sa tête et de la regarder.

- Heureusement pour nous, la pommade ne pue pas trop. Tu me réveilles demain avant de partir, j’aimerais au moins pouvoir te dire au revoir, et prendre le petit déjeuner avec toi.

Il s’était mis sur le dos, la tête sur l’oreiller bien que pencher alors que la douleur était toujours présente.

- Merci.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Beloved
Messages : 4825
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
ETOILES 2
Beloved
Lun 4 Sep - 17:52

Billie Hartings
J'ai 25 ans et je vis à New York, Etats Unis. Dans la vie, je suis artiste peintre et je m'en sors bien. Sinon, grâce à mon  inintérêt complet pour la chose et mon "handicap", je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Never give up [ft. Clionestra] - Page 8 777216627196b298ce668e3bb58e6b09

Le moment aurait pu être terriblement sensuel. Après tout il était contre moi, torse nu, un simple boxer sur les fesses. Je n'étais pas beaucoup plus habillée. Son tee shirt trop large cachait à peine mes seins nus et ma petite culotte. Je caressais tout son dos, sa taille, son torse... Oui ça aurait pu être un moment intime entre nous, si il n'y avait pas eu tout le reste, tout ce qui allait m'empêcher de fermer l'oeil cette nuit.

Je finis par me coucher à côté de lui, le regardant doucement alors qu'il me remerciait.

- De rien... Dors bien Nathan. Je serais là demain matin...

Et tous les autres jours, parce que je le lui avais promis. Je m'accrocherais tant que je le pourrais, pour ne pas l'abandonner. La peur me reprenait de plus belle maintenant. J'avais peur de mourir. Oh pas pour moi, je m'y étais préparée depuis bien longtemps. Mais j'avais peur pour lui. J'avais peur de devoir l'abandonner, que ma mort ne vienne s'ajouter à cette colère qu'il ressentait déjà. C'était peut être m'accorder trop d'importance mais je n'avais pas envie de faire souffrir les personnes à qui je tenais. J'étais une bombe à retardement et je ne voulais pas blesser qui que ce soit en explosant.

Alors même si il me plaisait, même si je le trouvais beaucoup trop beau, que je tenais de plus en plus à lui... je ne devais pas. Je devais rester son amie, m'accrocher pour lui, me battre pour rester en vie avec lui, me battre pour qu'il retrouve le sourire. C'était déjà bien assez.

Je finis par sombrer dans le sommeil, trop épuisée pour pouvoir lutter encore. Je me levais de bonne heure le lendemain, après avoir fermé l'oeil seulement quelques heures. Je laissais une petite note sur la table pour qu'il ne s'inquiète pas.

Billie a écrit:

Je reviens

Je me rhabillais avant de filer chez moi. Je me douchais rapidement avant d'enfiler une tenue confortable et de prendre mes affaires pour la chimio. Un petit sac avec de quoi dessiner, un bouquin, mes écouteurs, de quoi passer le temps en gros.

Je fis un tour dans un café avant d'entrer dans son appartement, les bras chargés de mes achats. Je lui souris en voyant qu'il était déjà réveillé.

- Salut. Je ne t'ai pas réveillé en partant j'espère. Tu as trouvé mon petit mot?

J'allais déposer mes achats sur la table basse. Plusieurs mini muffins aux pépites de chocolat et deux grands cafés. Je lui tendis le sien avec un petit sourire.

- Je me suis dit que tu devais être team café. Je ne suis pas trompée?



Clionestra
Messages : 3755
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Lun 4 Sep - 18:38

Nathan
Moyes

J'ai 27 ans et je vis à New-York, USA. Dans la vie, je suis kinésithérapeute dans la rééducation et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et c'est mieux ainsi

Never give up [ft. Clionestra] - Page 8 Oyxo

Depuis la mort de son meilleur ami, Will, Nathan est en dépression. S'il arrive bien à le cacher à sa famille, il n'arrive cependant pas toujours à le ressentir. Buvant plus qu'avant, il n'ose demander de l'aide, de peur qu'on le juge sur sa tristesse. Il a été pendant deux ans le kiné de Will avant que celui-ci ne décide de mettre fin à ses jours en Suisse. Depuis, il n'arrive plus à voir les handicaps comme des obstacles à surmonter, mais comme une inévitable chute vers la mort.

Il a une petite soeur, Mary, qui a quatorze ans, et qui est né avec une malformation du dos. Depuis la mort de Will, il a peur qu'elle ne fasse pareil,  surtout qu'il sait qu'elle n'est pas heureuse. Ils vivent avec leur grand-père.

Nathan fait des combats sauvages quand sa colère dépasse sa tristesse et qu'il n'arrive plus à rien contrôler ...mais d'habitude personne ne le remarque.
Il avait envie de la regarder, de l’observer, de lui parler un peu plus, mais la douleur eu raison de lui. Quand il dort il ne ressent pas la douleur. Il s’endort et n’a pas de songe. Ou de rêve. Il a juste des pensées qui passent en boucle et qu’il a finit par connaître par cœur. C’est de sa faute. Il aurait dû faire plus pour William. Puis, il se souvient que ce trou du cul n’avait pas été honnête avec lui. Puis … il se dit qu’il aurait dû le voir. Puis, il se rappelle que la mort ne le choque pas, quand elle est inattendu ou après une lutte. William avait abandonné. Il se révèle le lendemain, ouvrant un œil alors que la tristesse s’empare de lui. Il se réveillait triste, finissait par se mettre en colère de cette tristesse et la journée commençait ainsi. Mais pas cette fois. Il observe la note et se souvient de la présence de Billie. Son odeur était toujours dans la pièce. Dans sa chambre. Elle avait été la seule femme invitée chez lui depuis bien deux ans. Il se lève et s’habille, lui fait confiance pour revenir comme elle l’avait dit. Il lui sourit, avec toujours ce putain de même sourire qu’il aimerait bien se découper pour ne plus l’avoir. Enfermant sa colère, il tourna les yeux.

- Tu ne m’as pas réveillé, ne t’en fais pas. Et oui. Je l’ai trouvé.

Il ne pouvait pas lui dire que cela lui avait permis d’endiguer la colère qui menaçait et l’avait calmé. Cela ne se faisait pas. Il ne pouvait pas se permettre de lui dire ce genre de chose. C’était trop … bizarre, non ? Il sourit et prends le café, effleure sa main, sourit à nouveau, et approche le café de son nez.

- J’aime le café, mais surtout pas avec trop de sucre, dit-il en humant l’arome, il a l’air parfait. Merci.

Ils finirent par discuter de tout, et de rien, mais surtout prévoir un peu plus leur voyage ensemble. Plusieurs fois, Nathan se surpris à la regarder. Il ne sait pas pourquoi. Il avait eu besoin de le faire pendant qu’elle, elle ne le regardait pas. Il la laisse partir. Sans lui faire un câlin. Il aurait voulu pourtant. Et l’idée le dérange. Dans la semaine, ils se parlent beaucoup par SMS mais ils ne parlent pas du sujet qui fâche. Il lui avait promis de ne rien faire … même si la colère prenait parfois le dessus. Il avait prévenu qu’il avait fait plusieurs séances de boxe, contre un punching ball, mais sans avoir de retour de coup. Il avait tout préparé pour partir. Un sac. Suffisant. Un maillot, serviette pour se baigner et se laver. Il ne sait pas exactement ce qu’il y aura à faire autour mais il prend. Il avait essayé d’écrire plusieurs fois. Les papiers avaient fini griffonné jusqu’à transpercé.

Il la rejoint à leur lieu de rendez-vous. Il allait mieux. Il avait toujours de gros bleus, mais … Ce n’était pas grave. Il pouvait respirer sans souffrir, il dormait mieux. Pas bien. Mais mieux. Il faisait en sorte d’apaiser la douleur avec des pommades. Il sourit en la voyant. S’approche. L’idée de la prendre dans ses bras et d’embrasser sa joue lui traverse l’esprit mais il s’arrête juste avant. Il fait un pas en arrière pour lui proposer sa voiture en ouvrant la porte.

- Le carrosse de Madame est avancé.

Parce qu’elle avait payé plusieurs repas, il payait l’essence et conduit, c’était un juste retour des choses. Il se met dans la voiture, il avait prévu un repos tête si elle avait envie de s’endormir un peu. La voiture était propre. Elle sentait le désinfectant et une odeur d’huile comme il utilise dans ses séances.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Beloved
Messages : 4825
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
ETOILES 2
Beloved
Lun 4 Sep - 18:53

Billie Hartings
J'ai 25 ans et je vis à New York, Etats Unis. Dans la vie, je suis artiste peintre et je m'en sors bien. Sinon, grâce à mon  inintérêt complet pour la chose et mon "handicap", je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Never give up [ft. Clionestra] - Page 8 777216627196b298ce668e3bb58e6b09

Un nouveau haut le coeur et je plongeais mon visage dans les toilettes devant lesquels j'étais assise. Je vidais le contenu de mon estomac. Enfin... à ce niveau là ce n'était plus que de la bile que je vomissais encore. Il ne restait plus rien que je puisse vomir. Je tirais la chasse pour évacuer loin de moi cette vision peu ragoutante. Je restais un instant là, la tête en appui contre le carrelage froid derrière moi. Cette séance avait été plus dur que les autres. Il m'en restait encore une à faire, mardi après notre retour de notre week end, et je pourrais faire un break. C'était tant mieux. Je commençais à ne plus supporter tout ça.

Je tournais la tête alors que j'entendais la sonnerie de mon téléphone retentir. Un sourire étira légèrement mes lèvres alors que je voyais un message de lui apparaitre sur l'écran. J'attrapais mon téléphone pour lui répondre sur le champ. J'étais impatiente de le retrouver le lendemain. Je serais prête à l'heure c'était promis. J'allais prendre mon maillot de bain, il ferait mieux de faire de même si il voulait profiter lui aussi du jacuzzi. Moi je ne comptais pas m'en priver en tout cas.

Je me relevais difficilement du sol, allant me rincer la bouche. Je restais un moment à me regarder dans le miroir. Je ferais mieux d'aller me reposer, j'avais une mine de déterrée. A me voir, on pouvait clairement deviner que j'étais malade. La fatigue et la maladie se lisaient un peu trop facilement sur mes traits. Demain ça irait mieux, après une bonne nuit de sommeil. J'espérais juste que mes nausées me laissent assez tranquille que je puisse profiter de cette petite escapade avec lui.

Le lendemain j'étais à l'heure à notre point de rendez vous. J'avais remis une tenue confortable, une de celles spéciale chimio, pour être à l'aise pendant la route. Entre la nuit de sommeil, la douche ce matin et le premier café que j'avais engloutit je me sentais mieux. J'étais entrain de siroter mon deuxième quand je lui tendis le sien.

Je souris alors qu'il m'ouvrait la portière pour que je puisse m'installer dans la voiture.

- Merci beaucoup monsieur.

Je m'installais et mis un peu de musique en attendant qu'il vienne me rejoindre.

- En route!! Allons découvrir ce petit havre de paix qu'on a gagné!




Contenu sponsorisé
Never give up [ft. Clionestra]
Page 8 sur 17
Aller à la page : Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 12 ... 17  Suivant
Sujets similaires
-
» nj - never give up
» (f ou m) I want it now, give me your heart and your soul
» rather than love, than money, than fame, give me truth.
» Lisden ♔ And if you were drowned at sea, I'd give you my lungs so you could breathe
» Kiss me just like the world is ending, give me one last perfect memory - Ft. Ed [/!\ -18]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: