Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» De l'amour à la haine, il n'y a qu'un pas (avec Rein)
Never give up [ft. Clionestra] - Page 6 EmptyAujourd'hui à 19:10 par Clionestra

» Deux duchés et une duchesse (avec Rein)
Never give up [ft. Clionestra] - Page 6 EmptyAujourd'hui à 18:27 par Clionestra

» Une Famille de Loups et de Rats
Never give up [ft. Clionestra] - Page 6 EmptyAujourd'hui à 13:03 par Snardat

» « Connais ton adversaire, connais-toi, et tu ne mettras pas ta victoire en danger. »
Never give up [ft. Clionestra] - Page 6 EmptyAujourd'hui à 11:47 par Stormy Dream

» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
Never give up [ft. Clionestra] - Page 6 EmptyAujourd'hui à 11:17 par Manhattan Redlish

» La Cour des Miracles (ft. Apothesis)
Never give up [ft. Clionestra] - Page 6 EmptyAujourd'hui à 0:40 par Raton

» Pause plus ou moins longue - Nemo
Never give up [ft. Clionestra] - Page 6 EmptyHier à 17:24 par Clionestra

» Le ciel est un océan suspendu (Val & Dreamcatcher)
Never give up [ft. Clionestra] - Page 6 EmptyHier à 1:58 par Val

» Vermines & Rage
Never give up [ft. Clionestra] - Page 6 EmptyHier à 0:17 par Snardat

Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon EV6.5 : où trouver le Bundle Lot 6 Boosters Fable ...
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Never give up [ft. Clionestra]

Clionestra
Messages : 3843
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Ven 28 Juil - 15:51

Nathan
Moyes

J'ai 27 ans et je vis à New-York, USA. Dans la vie, je suis kinésithérapeute dans la rééducation et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et c'est mieux ainsi

Never give up [ft. Clionestra] - Page 6 Oyxo

Depuis la mort de son meilleur ami, Will, Nathan est en dépression. S'il arrive bien à le cacher à sa famille, il n'arrive cependant pas toujours à le ressentir. Buvant plus qu'avant, il n'ose demander de l'aide, de peur qu'on le juge sur sa tristesse. Il a été pendant deux ans le kiné de Will avant que celui-ci ne décide de mettre fin à ses jours en Suisse. Depuis, il n'arrive plus à voir les handicaps comme des obstacles à surmonter, mais comme une inévitable chute vers la mort.

Il a une petite soeur, Mary, qui a quatorze ans, et qui est né avec une malformation du dos. Depuis la mort de Will, il a peur qu'elle ne fasse pareil,  surtout qu'il sait qu'elle n'est pas heureuse. Ils vivent avec leur grand-père.

Nathan fait des combats sauvages quand sa colère dépasse sa tristesse et qu'il n'arrive plus à rien contrôler ...mais d'habitude personne ne le remarque.
Il avait donné quelques minis conseils pendant le kayak. Même s’il avait dit tout faire, il était celui de dernier et était donc obligé de faire « plus ». C’était une règle pour ce sport. Les débutants devaient être devant et les plus expérimentés derrière. Il avait envoyé les photos au fur et à mesure pour qu’il n’oublie pas. Il aimait bien certaine et accepta d’en envoyer une tout de suite à sa sœur. Mary répondit tout de suite avec une cinquantaine de questions sur Billie. Nathan les ignora tous et continua le chemin sur l’Hudson. Il ne savait même pas que l’on pouvait faire ce genre de parcours, ni à cette heure-ci. C’était intéressant et les différents paysages de la ville et des zones portuaires étaient déroutants. Ils finirent le circuit et il aida la jeune femme à se relever alors qu’il fit un large sourire. C’était magnifique ? Mais le plus avait été le sourire de la jeune femme et sa joie qui avait rebondit sur l’eau en tout sens. Alors il ne remarqua pas avoir sourit et l’aida. Il rendit le tout à l’homme de la location et la suivit.

- Une pizza, un hamburger, ton but c’est de me faire changer les idées ou de m’engraisser pour pouvoir me manger après ?

Il plaisantait bien sûr. Déjà, il fallait plus que ce qu’ils avaient mangé et allaient manger, pour le faire grossir de manière significative, en plus … Elle ne semblait pas être le genre de femme à vouloir le manger. En tout cas, pas dans ce sens là. Ce qui était mieux. Nathan n’avait pas eu de rapport charnel depuis un moment, et il n’était pas sûr de ne pas la manger, elle, s’il devait s’y intéressé de trop prêt. Il la suivit vers la pizzeria, mais demanda les toilettes du restaurant avant pour aller se changer. De chaque côté, homme et femme, pour pouvoir enlever le reste de l’eau qui collait à leurs habits. Il avait prit un sac noir, au cas où il y avait des déchets à mettre dedans, et l’utilisa pour ses affaires mouillés avant de rejoindre la table qu’on leur avait réservé. Elle était un peu loin de tout, dans un coin avec des décors sobre et dans les teintes de marrons. Nathan se demandait si les lustres étaient d’origine alors qu’on lui laissa deux menus avec des noms de pizzas dont il ne connaissait même pas l’existence. Lui, sortit des célèbres, jambon fromage, chorizo ou quatre fromages, il était perdu. Il attendit la jeune femme pour remonter les yeux vers elle.

- Ma sœur a environ un million de question pour toi, il entendit son téléphone vibrer, un million une question. Je lui ai dit que tu t’appelais Mabel, que tu étais une poupée de cire du musée Grevin en vacances et que tu te nourrissais exclusivement d’oiseaux et de reptiles. Quelque chose d’autre à rajouter ?

Bien sûr, sa sœur ne le croyait pas du tout. Elle lui avait même envoyé un gif un peu vulgaire pour faire passer son sentiment à travers l’écran… mais ça l’amuser. Il montra le gif qu’elle avait envoyé. Il reçu un autre message, qui avait une autre vibration. Billie pourrait voir le smiley rajouté à côté du nom, un gant de boxe. Et le message un simple « ce soir ? ». Nathan reprit son téléphone et répondit un « non », simple et claire avant de parler des pizzas comme si de rien n’était.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Beloved
Messages : 4825
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
ETOILES 2
Beloved
Ven 28 Juil - 19:40

Billie Hartings
J'ai 25 ans et je vis à New York, Etats Unis. Dans la vie, je suis artiste peintre et je m'en sors bien. Sinon, grâce à mon  inintérêt complet pour la chose et mon "handicap", je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Never give up [ft. Clionestra] - Page 6 777216627196b298ce668e3bb58e6b09

- Pas du tout. Mais ce n'est pas ma faute si tout ce qui est bon est gras. Avoue ça te ferait beaucoup moins rêvé si je te proposais d'aller manger une salade quinoa.

Ce n'était pas mauvais mais ce n'était pas vraiment le genre de plat qui faisait saliver d'envie comme une pizza. Et surtout ce n'était pas ce dont j'avais envie là maintenant. Demain j'irais beaucoup moins bien. Demain je serais au fond de mon lit, incapable de me lever, vomissant le peu que j'aurais réussi à avaler. Alors ce soir je voulais être normale. Je voulais m'amuser, manger une bonne pizza bien grasse.

J'entrais avec lui dans le restaurant. Je remerciais la serveuse qui nous avait installé à une table avant de partir avec mon sac dans les toilettes. On s'était quand même un peu mouillé sur le kayak. Enfin surtout parce qu'on n'avait pas pu résister à l'envie de s'arroser mutuellement avec nos pagaies.

Je ressortis un peu plus tard avec un jean et un haut blanc orné de fleurs rouges sur le dessus. Je lui souris alors qu'il m'attendait déjà.

- J'aime bien l'ambiance ici. C'est joli.

La déco n'avait certainement pas bougé depuis des années, comme les plats sur la carte. Elle était plutôt sobre, dans le genre sobriété qui ne vieillissait pas mal et qui gardait son charme des années plus tard.

Je pris ma carte, la détaillant avec appétit, ne sachant pas me décider sur quoi prendre. Je me décidais pour une peperonni, une valeur sûre, intemporelle comme cet endroit.

Je souriais, riant même légèrement alors qu'il me racontait tous les bobards qu'il était entrain de sortir à sa soeur sur moi. Je me renfermais un peu en voyant le message qu'il avait reçu. Je décidais de l'ignorer et de jouer le jeu des sms avec sa soeur.

- Hmm... dis lui plutôt que je suis une sorte de princesse russe, venant d'une riche famille. J'ai fui ma famille, mon pays pour éviter un mariage arrangé avec un vieux grisonnant et bedonnant. Et comme je suis une princesse je ne me nourris que de petits pois. Absolument pas de pizza.

Je secouais la tête avec une petite moue. Les vraies princesses ça ne se jetait pas sur la nourriture comme ça. C'était pour ça que j'étais heureuse de ne pas être une princesse.

- Ou alors... je suis un agent secret, une James Bond girl de la vraie vie. J'use et abuse de mes charmes pour faire tomber des grands trafiquants. Mais ce soir c'est ma soirée de repos.

Je souriais, m'amusant des fausses histoires que j'étais entrain de m'inventer.
Clionestra
Messages : 3843
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Ven 28 Juil - 20:35

Nathan
Moyes

J'ai 27 ans et je vis à New-York, USA. Dans la vie, je suis kinésithérapeute dans la rééducation et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et c'est mieux ainsi

Never give up [ft. Clionestra] - Page 6 Oyxo

Depuis la mort de son meilleur ami, Will, Nathan est en dépression. S'il arrive bien à le cacher à sa famille, il n'arrive cependant pas toujours à le ressentir. Buvant plus qu'avant, il n'ose demander de l'aide, de peur qu'on le juge sur sa tristesse. Il a été pendant deux ans le kiné de Will avant que celui-ci ne décide de mettre fin à ses jours en Suisse. Depuis, il n'arrive plus à voir les handicaps comme des obstacles à surmonter, mais comme une inévitable chute vers la mort.

Il a une petite soeur, Mary, qui a quatorze ans, et qui est né avec une malformation du dos. Depuis la mort de Will, il a peur qu'elle ne fasse pareil,  surtout qu'il sait qu'elle n'est pas heureuse. Ils vivent avec leur grand-père.

Nathan fait des combats sauvages quand sa colère dépasse sa tristesse et qu'il n'arrive plus à rien contrôler ...mais d'habitude personne ne le remarque.
Il regardait le lien avec un peu plus d’intérêt. La jeune femme aimait bien le lieu, et on apprenait beaucoup de chose quand regardait ce que les autres aiment. L’intemporalité du lieu lui faisait se questionner, lui. Ce lieu survivrait à bien du monde. Ou alors il allait fermer et être remplacer par un magasin plus « pro métal » ? Ce qui serait rageant pour plein de raison. Il se concentre sur la conversation avec sa sœur. Il écrit les idées de Billie sur les messages, d’abord la princesse puis l’espionne avant de sourire à la réponse de sa sœur… Il n’avait plus parlé ainsi par message, pour dire des âneries, avec sa sœur depuis … Depuis trop longtemps. Il se mit à lire la réponse.

- Pour la princesse, elle dit « les princesses c’est surfait maintenant, et puis la Russie il fait froid ». Elle rajoute même un « et puis une princesse, ça sortirait pas avec toi ». Toujours le mot pour rire ce petit singe.

Lui aussi, il mit une réaction avec un doigt à sa sœur sur le message avant de continuer à lire ce qu’elle lui avait répondu.

- Pour l’espionne, elle préfère « c’est déjà plus classe, mais qu’elle n’utilise pas ses charmes sur toi ». Et elle rajoute, parce que je t’ai déjà dit qu’elle était une vilaine vipère « quoi que, pour une fois qu’une personne s’intéresse à ta personne ». Il est possible qu’elle m’en veuille un peu de l’avoir ignorer dernièrement.

A peine … Il imaginait très bien sa sœur en train de fulminer devant son téléphone, à chercher les meilleurs phrases pour faire regretter la naissance de son ainé… ou en tout cas de lui rappeler qu’il l’avait blessé. Il répondit à sa sœur en prenant une pizza aux chorizons. Il laisse la commande se faire avant de reposer le regard sur elle.

- Si on continue à faire du sport comme ça, il va falloir que je reprenne une alimentation saine, ajouta-t-il avant de remettre les cartes sur une table vide et de revenir. Tu préfères quoi Mojito ou une bière ?

C’était pour souligner le fait que … la nourriture saine, ça attendra une autre fois.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Beloved
Messages : 4825
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
ETOILES 2
Beloved
Sam 29 Juil - 13:23

Billie Hartings
J'ai 25 ans et je vis à New York, Etats Unis. Dans la vie, je suis artiste peintre et je m'en sors bien. Sinon, grâce à mon  inintérêt complet pour la chose et mon "handicap", je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Never give up [ft. Clionestra] - Page 6 777216627196b298ce668e3bb58e6b09

Je riais en entendant les réponses de sa soeur. Elle me plaisait vraiment bien la petite. Elle n'avait pas sa langue dans sa poche. Ca se voyait qu'elle tenait beaucoup à son grand frère. J'étais heureuse de voir que notre sortie et nos bêtises lui permettaient de se rapprocher à nouveau d'elle. Ca ferait du bien à sa soeur à qui son frère devait beaucoup manquer. Mais ça lui ferait du bien aussi à lui, de renouer avec la personne la plus importante dans sa vie, de recevoir un peu de l'amour qu'elle avait à lui donner.

- J'aime bien ta soeur. Elle a de la répartie.

Je réfléchissais à quoi répondre à sa dernière remarque. Je secouais doucement la tête alors qu'il me proposait de l'alcool à boire.

- Juste un coca ça ira.

J'évitais l'alcool, mon foie fatigué avait du mal à le supporter. Si je mangeais déjà un repas aussi copieux que la pizza, je n'arriverais pas à boire de l'alcool par dessus. J'avais chimio demain. Il valait quand même mieux que j'évite d'y aller avec la gueule de bois. Mon oncologue allait encore me passer un sermon si je le faisais. Il n'avait pas vraiment apprécié de découvrir qu'il m'arrivait de boire quand j'avais lâché l'info sans faire exprès. Et vu qu'il n'avait pas complètement tord, j'évitais de boire désormais.

- Dis lui que ma vie amoureuse est déjà assez compliqué en ce moment. J'entretiens une liaison avec mon supérieur qui est marié mais qui a peur de quitter sa femme parce qu'elle sait se servir d'un couteau. Et en même temps il m'arrive de sortir avec un agent double infiltré chez les Yakuzas. Alors je n'ai pas besoin de compliquer tout ça en rajoutant une histoire avec un kiné. Ca sera trop.

Je secouais doucement la tête avant de rire tranquillement.

La serveuse ne tarda pas à arriver. Elle prit nos commandes avant de me rapporter mon coca et d'amener la boisson de Nathan.

- Je comprends pourquoi tu l'aimes tant. Elle a l'air géniale.



Clionestra
Messages : 3843
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Dim 30 Juil - 19:24

Nathan
Moyes

J'ai 27 ans et je vis à New-York, USA. Dans la vie, je suis kinésithérapeute dans la rééducation et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et c'est mieux ainsi

Never give up [ft. Clionestra] - Page 6 Oyxo

Depuis la mort de son meilleur ami, Will, Nathan est en dépression. S'il arrive bien à le cacher à sa famille, il n'arrive cependant pas toujours à le ressentir. Buvant plus qu'avant, il n'ose demander de l'aide, de peur qu'on le juge sur sa tristesse. Il a été pendant deux ans le kiné de Will avant que celui-ci ne décide de mettre fin à ses jours en Suisse. Depuis, il n'arrive plus à voir les handicaps comme des obstacles à surmonter, mais comme une inévitable chute vers la mort.

Il a une petite soeur, Mary, qui a quatorze ans, et qui est né avec une malformation du dos. Depuis la mort de Will, il a peur qu'elle ne fasse pareil,  surtout qu'il sait qu'elle n'est pas heureuse. Ils vivent avec leur grand-père.

Nathan fait des combats sauvages quand sa colère dépasse sa tristesse et qu'il n'arrive plus à rien contrôler ...mais d'habitude personne ne le remarque.
Il y avait quelque chose de … rassurant, à ce que la jeune femme s’amuse avec sa sœur ainsi. Bien que Mary ne la connaisse pas, et inversement, Nathan se sentait à l’aise avec ça. Il faisait l’hibou des pensées de la jeune femme à sa sœur, et lisait les messages de Mary à Billie. Il filtre peut-être quelques stupidités sans nom comme le « mon frère est le genre à faire changer le monde, mieux qu’un yakuza » qui donnait trop l’impression à Nathan que sa sœur essayait de le mettre en couple. Cela serait assez étrange que Mary essaie de le mettre en couple avec Billie en la connaissant si peu… Pas du tout d’ailleurs. Il avait éclipsé les pensées et il avait laissé la jeune femme manger tout en lui parlant de tout et de rien. Comme pour leur premier rendez-vous, il la ramena à sa voiture, lui fit promettre de lui dire quand elle était bien arrivée et rentra en courant pour gerber ses idées de son esprit. Il avait au moins besoin de ça. De vomir ce qui tourbillonne et qui le fait se questionner... Avait-il vraiment tort d’utiliser cette méthode ? Peut-être y avait-il un autre moyen … mais quoi ? Il décide de faire un détour vers une zone plus profonde de la ville, plus underground. Pas le genre où l’on ferait un rendez-vous… et pourtant …

Alors qu’il était en train de courir, comme une foutue scène du destin d’un film romantique à deux balles, il se prit une affiche sur la tête. Il l’observa, la plia en se disant que c’était vraiment de la merde… Mais sans pouvoir arrêter d’y penser. Une fois chez lui, il déplia l’affiche et la posa sur sa table basse. Il se mit en tailleur devant. Cela serait stupide … Si stupide … mais … la jeune femme n’aimait-elle pas les défis ? Il passa la nuit à réfléchir, et au petit matin, il appela pour réserver leur place.

*

Quatre jours plus tard, il était venu chercher Billie. Il lui avait parlé de « leur » rendez-vous tout de suite après avoir pris leurs réservations. Il s’était dit qu’il devait absolument faire en sorte qu’elle n’ait rien de prévu … de toute la journée. Ils avaient continués à parler ensuite, et même si la jeune femme avait posé des questions, il n’avait rien répondu. Il l’avait prévenu de s’habiller avec des affaires dont elle se fou de les salir irrévocablement, de prendre sa petite tête de réveillé –il avait prit un café à emporter au starbuck du coin pour cela- et pour le reste, il faisait tout. Il avait aussi dit qu’elle allait devoir relever un défi … Il avait continué à lui parler de tout et de rien dans la voiture, mais sans répondre à ses interrogations.

Il se demandait vraiment si c’était une bonne idée … mais au pire, elle lui jetterait son reste de café sur le visage et elle ne lui parlerait plus ? C’était le pire des cas. Le mieux serait qu’elle apprécie et que ça l’amuse en plus. Nathan n’arrivait pas à voir une meilleure activité de toute façon…. Il se gare dans un parking gratuit presque blindé et s’approche d’un homme. Il lui demande son numéro alors qu’ils doivent rentrer dans un bâtiment un peu délabré. La zone était moche, il fallait appeler un chat, un chat. Le bâtiment était vieux, pleins de graffitis de divers artistes qui avaient peint leurs pensées les uns sur les autres. Les murs étaient marrons gris, tellement que Nathan ne pourrait définir exactement leurs matériaux. Il prend leur numéro, tend le second badge avec le chiffre « 42 » à Billie avant de rentrer. C’était une bonne idée, se répéta-t-il alors qu’une femme pratiquement nue apparu aux côtés d’un homme, habillé, qui noté les numéros et les noms pour validé l’entrée. La femme avait simplement un string et des cache-tétons et les observa avant de faire un sourire.

- Ce sont les derniers inscrits, on a déjà tout le monde ! Merveilleux !

Elle semblait plus excitée qu’autre chose avant de s’approcher de Billie pour lui tendre la main dans un « viens avec moi pour te préparer ». Nathan l’attrapa avant qu’elle n’embarque Billie dans sa bonne humeur manifeste d’avoir réussi un évènement comme celui là.

- Elle est l’artiste, dit-il alors que la femme nue se retourne.
- Oh. Vraiment ? Elle lâcha un regard de haut en bas vers Nathan avant de faire un hochement de la tête, les femmes sont plus sexys mais rien ne l’interdit. Miles, tu emmèneras cet homme se changer.

A l’intérieur, il y avait des femmes habillés de la même manière que Caroline, elle s’était présenté, ainsi que d’autres personnes nues ou non. Nathan se retourne vers Billie, qui ne devait rien comprendre, et c’était le but… Il voulait être sûr que ça l’intéresserait. Il demande un instant au Miles. Il n’allait pas se mettre à poil avant d’être sûr qu’elle reste…

- Un concours de Bodypainting, expliqua-t-il alors, je ne sais même pas ce qu’on gagne à gagner … mais comme tu aimes les défis, je me suis dis que celui-ci serait le plus original de toute ta vie.

Et il n’était pas allé combattre, les quatre dernières nuits, juste pour qu’elle puisse le peindre sans avoir peur de lui faire mal. Elle le verrait bien du reste … Puisque, si elle accepte, il allait devoir mettre un affreux slip coque pour cacher sa partie génitale … et c’est tout. Il voyait déjà certains « modèle » se placer devant leur numéro de place. Tout était fourni. Il avait bien sûr payé la place, mais il s’en fichait de perdre si elle ne se sentait pas à l’aise. Il était vraiment le seul modèle masculin ? Bon, au moins ça faisait un peu plus de défi dans le défi... Et le fait que les gagnants gagnent un séjour pour deux dans un endroit qui est romantique ? Ce qu'il ignore ne le tuera pas.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Beloved
Messages : 4825
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
ETOILES 2
Beloved
Jeu 3 Aoû - 19:29

Billie Hartings
J'ai 25 ans et je vis à New York, Etats Unis. Dans la vie, je suis artiste peintre et je m'en sors bien. Sinon, grâce à mon  inintérêt complet pour la chose et mon "handicap", je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Never give up [ft. Clionestra] - Page 6 777216627196b298ce668e3bb58e6b09

J'avais passé une excellente soirée avec Nathan. Nous avions discuté de tout et de rien et je n'avais pas vu le temps passer. Il m'avait raccompagné à ma voiture en parfait gentleman. Il m'avait fait sourire alors qu'il me faisait promettre de lui dire que j'étais bien rentrée. Il ne s'en rendait probablement pas compte mais son attitude était vraiment adorable. Le voir s'inquiéter pour moi comme ça, je retrouvais un peu de l'ancien Nathan quand il agissait ainsi. J'étais rentrée chez moi et je n'avais pas manqué de lui envoyer un message avant d'aller me coucher.

Le lendemain, j'étais en pleine chimio quand je reçus un message de sa part. J'étais surprise, très agréablement surprise bien sur, de voir qu'il prenait les devants cette fois, qu'il avait pris l'initiative d'organiser un rendez vous. Moi qui pensait que j'allais devoir le forcer pendant plus de temps, je m'étais trompée. Et j'étais heureuse de me tromper. Je lui avais rapidement confirmée que je serais libre. C'était assez loin de ma chimio pour que je sois remise, du moins je l'espérais. La récupération était de plus en plus longue désormais entre chaque séance.

J'avais discuté avec lui pendant tout le reste de la journée. Il m'avait aidé à me changer les idées pendant la chimio et après quand j'étais au fond de mon lit chez moi. Je l'avais taquiné, essayant de savoir ce qu'il me préparait mais il n'avait rien lâché, à part que je devais m'habiller avec des vêtements qui ne craignaient pas d'être détruit. Ca, plus le fait que j'allais devoir relever un défi, m'intriguait de plus en plus.

J'étais remise en forme et terriblement curieuse quand je le rejoignis le fameux matin. J'avais mis un ensemble noir que je mettais habituellement pour peindre chez moi. Je sirotais mon café, papotant joyeusement avec lui alors que nous nous rendions vers le lieux de l'activité qu'il avait réservé pour nous.

Et je devais que le fait d'arriver là bas ne me mit pas le moins du monde sur la voie pour trouver ce qu'on allait faire. L'immeuble était vieux, remplis de graffitis que je trouvais sublimes pour certains d'entre eux. On fut accueilli par une femme quasiment nue qui essaya de m'entrainer avec elle avant que Nathan ne l'arrête. J'étais de plus en plus intriguée jusqu'à ce qu'il finisse par m'expliquer. Là mon sourire s'élargit. Un concours de peinture avec Nathan comme toile... c'était plus que surprenant de sa part mais plutôt exaltant. Je mentirais si je disais que l'idée de me frotter à d'autres artistes ne m'excitait pas.

- Cette fille se trompe. Ce sera toi le plus sexy.

Je lui souris, le laissant partir rejoindre les autres filles nues. J'attendis un moment avant qu'on ne m'escorte auprès de Nathan dans l'endroit où nous allions pouvoir nous installer pour peindre. J'avais profité de ce temps pour réfléchir à ce que j'allais peindre sur son corps. J'avais beaucoup hésité avant de me décider finalement.

Je le rejoignis, souriant, terriblement emballé à l'idée de pouvoir relever ce défi.

- Prêt? J'aurais besoin que tu t'allonges. La peinture se regardera dans une position précise et tu seras allongé pour la faire. J'espère que ça te plaira.

J'allais peindre un animal sur son corps. Le mouvement de ses bras et de ses jambes donneraient vie à l'animal. J'avais choisi de ne pas prendre un prédateur. J'avais volontairement choisi un animal qui représentait pour moi la douceur, la pureté, ce qu'il était pour moi avant qu'il ne se perde.

Je le laissais s'allonger avant de commencer à étaler de la peinture noire sur ses jambes. Je restais un moment concentrée sur ce que je faisais. J'en oubliais qu'il était là, à moitié contre moi, que je passais à quatre pattes au dessus de lui. Il avait vraiment un corps splendide. J'avais eu le temps de le voir. Mais je n'étais pas dans la sensualité à cet instant. Je caressais son corps comme je caressais une toile, non comme j'aurais caressé un amant.

Je finis par me redresser, un peu fatiguée d'avoir tant peint. Je le fis se lever pour terminer le dos, faire en sorte que vu du dessus on ne voit pas de trace de peau nue. Je lui demandais finalement de se rallonger plutôt fière de moi.

- Attends, je te prends en photo pour te montrer.

Je sortis mon téléphone et le prit en photo avant de m'approcher de lui pour lui montrer la photo.

- Tu en penses quoi? J'ai mes chances?

Spoiler:

Clionestra
Messages : 3843
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Jeu 3 Aoû - 22:03

Nathan
Moyes

J'ai 27 ans et je vis à New-York, USA. Dans la vie, je suis kinésithérapeute dans la rééducation et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et c'est mieux ainsi

Never give up [ft. Clionestra] - Page 6 Oyxo

Depuis la mort de son meilleur ami, Will, Nathan est en dépression. S'il arrive bien à le cacher à sa famille, il n'arrive cependant pas toujours à le ressentir. Buvant plus qu'avant, il n'ose demander de l'aide, de peur qu'on le juge sur sa tristesse. Il a été pendant deux ans le kiné de Will avant que celui-ci ne décide de mettre fin à ses jours en Suisse. Depuis, il n'arrive plus à voir les handicaps comme des obstacles à surmonter, mais comme une inévitable chute vers la mort.

Il a une petite soeur, Mary, qui a quatorze ans, et qui est né avec une malformation du dos. Depuis la mort de Will, il a peur qu'elle ne fasse pareil,  surtout qu'il sait qu'elle n'est pas heureuse. Ils vivent avec leur grand-père.

Nathan fait des combats sauvages quand sa colère dépasse sa tristesse et qu'il n'arrive plus à rien contrôler ...mais d'habitude personne ne le remarque.
Le plus sexy, il ne sait pas, mais le plus mal à l’aise… Certainement. Il regardait les autres femmes et osait à peine leur sourire. Il était nu. Heureusement pour lui, sa libido au ras des pâquerettes ne risquerait pas de faire grimper … Voilà. Non pas qu’ils trouvent certaines d’entre elles magnifique… mais il n’avait pas envie d’un moment ultra gênant. L’homme qui l’avait amené se changer lui avait expliqué que c’était pour ça, surtout, que les hommes étaient peu communs dans ce genre de concours. Et que s’il commence à sentir un gonflement dans son bas ventre, bonne méthode pour expliquer cela, la coque le protègera … S’il n’est pas trop gros. Ah. Super. Il n’avait pas eu envie de savoir ce que signifier « trop gros ».

Il revient auprès de Billie, et si elle ne voyait pas du tout son corps comme celui d’un homme, mais comme une toile, se ne fut pas son cas. Qu’est-ce qu’il était allé trouver comme idée lui ? Elle l’emmenait faire du sport, et lui il la laissait caresser son corps de pinceaux et de peinture qui donner des idées indécentes. Grâce à la chance, à Dieu, au Karma ou à une super bonne étoile –Nathan pense sérieusement à lui faire une offrande- si le toucher délicat de Billie lui fit de l’effet, cela restait de douce caresse sur son corps et des frissons. Pas de gonflement. Bien. Parfait. Que popolle, il reste comme ça au chaud dans sa coque. Quand il la sentit peindre par-dessus, il pensa à toutes les choses qui peuvent « tuer l’excitation ». Une portée de chat écrasé par une mamie décrépie. Et la jeune femme ne savait même pas ce qu’elle faisait naître dans son corps, ou elle s’en fichait, ou elle le sentait et heureusement qu’il avait la face noire de peinture, sinon il en serait rouge de honte.

Il prend le téléphone quand elle a « enfin » fini. Il ne le prend pas vraiment. Il se dit qu’il allait le prendre mais ne savait même pas s’il était possible de bouger avec la peinture. La peinture était faite exprès pour le bodypainting. Il observe l’animal. Le trouve magnifique et n’arrive même pas à se retrouver sous la peinture. Il avait comme disparu.

- C’est magnifique, tu es vraiment super douée Billie ! Si tu ne gagnes pas, c’est qu’ils ont tous de la peinture dans les yeux !

Le chronomètre sonne la fin du jeu pour préparer les peintures. Il en avait fallu du temps. Des râles et des commentaires se firent entendre, tout de suite tue par Caroline qui avait été peinte elle aussi dans une incroyable peinture cuivrée et d’or. Elle semblait faite de métal et robotisé. Elle prit le téléphone pour expliqué que plusieurs jurés allaient venir passer voir les œuvres et qu’ils avaient trois minutes pour les positionner comme ils le veulent. Nathan écouta les ordres de Billie et attendit. Les jurés, il ne les vit même pas. Parce qu’il fermait les yeux pour ne pas qu’on voit les deux blancs qu’il a en dessous. Il le fait au bruit. Il ouvre un œil alors qu’il voit les jurés partir voir une autre œuvre et il se relève.

- Je suis certain que nous allons gagné, toi et moi.

Il tourne la tête et lui sourit de toutes ses dents blanches. Et quand il la regarde… il se dit qu’elle est vraiment belle. Plus que toutes les femmes de cette pièce. Heureusement pour lui, c’était elle l’artiste mais … Il s’approche de la peinture et met un doigt dedans avant de s’approcher pour la poser sur la main de la jeune femme et essayer de faire une étoile étrange. Il sourit en montrant la main de Billie.

- Ouais, bon heureusement que c’est toi qui dessine. Si j’ai des idées pour des dessins, je pense que je suis toujours au niveau bonhomme en bâton.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Beloved
Messages : 4825
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
ETOILES 2
Beloved
Sam 5 Aoû - 11:30

Billie Hartings
J'ai 25 ans et je vis à New York, Etats Unis. Dans la vie, je suis artiste peintre et je m'en sors bien. Sinon, grâce à mon  inintérêt complet pour la chose et mon "handicap", je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Never give up [ft. Clionestra] - Page 6 777216627196b298ce668e3bb58e6b09

Je souris doucement en entendant son compliment.

- Merci, mais il y a d'autres très belles oeuvres. Je ne sais pas vraiment ce que ça va donner.

Je n'avais pas la prétention de me penser meilleure que les autres artistes. Après tout, c'était la première fois que je m'essayais au bodypainting. Je ne savais pas si ce que j'avais fait correspondait vraiment à ce qu'attendait le jury. Parmi les autres concurrents, il devait certainement y avoir des personnes beaucoup plus expérimentées que moi. Mais que je gagne ou perde je m'en moquais. J'avais passé un excellent moment. Ca me donnait même des idées pour ma prochaine expo. Je songeais à y incorporer des oeuvres vivantes, des mannequins tout en bodypainting déambulant parmi les invités. Les oeuvres allant à la rencontre des gens.

Je positionnais correctement Nathan quand l'organisatrice annonça l'arrivée prochaine du jury. Je ne pouvais qu'admirer le travail sur son corps. On aurait dit une toute autre personne, une femme robotisée absolument superbe. Je me sentais un peu hors sujet avec ma biche.

Je lui donnais des consignes, essayant de le toucher le moins possible pour ne pas abîmer la peinture. Je finis par lui demander de ne plus bouger, satisfaite du résultat. Hors sujet ou non, il ne me restait plus qu'à attendre désormais. Je restais dans mon coin alors que le jury passait entre les oeuvres, discutant à voix basse entre eux. Je les regardais faire, sans avoir la moindre idée de ce qu'ils pouvaient bien penser de nos oeuvres. Ils finirent par partir, s'isolant dans une pièce pour délibérer.

Nathan se releva, pouvant enfin bouger. Je le regardais me dessiner sur la main en souriant.

- Ca s'apprend tu sais. C'est comme tout, avec du temps et du travail tu pourrais dépasser le niveau des bonhommes bâtons et atteindre celui des petites maisons.

Je lui souris tranquillement, le taquinant un peu. Je plaisantais mais il y avait quand même une part de vérité. En travaillant j'étais certaine qu'il pouvait améliorer son niveau en dessin. Je m'y étais mise assez tard. Entre mes débuts dans la peinture et ce que j'étais capable de faire maintenant, j'avais clairement vu une progression.

Je restais à côté de lui, attendant les résultats un peu stressée malgré tout. Ils finirent par arriver au bout d'un moment. Je me rapprochais de Nathan, sans le toucher à cause de la peinture, attendant avec appréhension l'annonce des résultats. Ils commencèrent par le troisième, histoire de faire monter la pression. J'applaudis avec les autres alors que l'organisatrice toute de bronze allait récupérer les prix avec son artiste. Si elle n'était que troisième je n'osais pas imaginer ma place. Le second prix revint à une femme habillée de dessin complexes façon jour des morts mexicains.

Je chuchotais doucement pour Nathan.

- C'est magnifique...

Et moi à côté c'était... c'était joli.

"Et le premier prix va à une oeuvre particulièrement belle et surprenante, où l'oeuvre a réussi à nous faire oublier le modèle, nous ne pouvions voir que cette créature sublime prenant vie sur le corps du modèle. Nous appelons donc Billie et son modèle Nathan. Applaudissez les!"

Je regardais Nathan un peu sous le choc avant d'aller récupérer ma petite coupe auprès du jury. Je souriais un peu gênée alors qu'ils me félicitaient pour mon travail. Ils redoublèrent d'ailleurs de félicitations quand je leur appris que c'était la première fois que je me livrais à cet exercice.

"En tout cas c'était vraiment sublime mademoiselle. Et tenez votre récompense. Un week end pour deux dans une cabane perchée dans les Catskills."

Je récupérais mon prix et le remerciais avant d'aller à l'écart avec Nathan. Je lui tendis un chiffon imbibé de produit pour qu'il puisse enlever le plus gros de la peinture avant de pouvoir prendre une douche. J'étais un peu triste de voir mon oeuvre disparaitre. Heureusement que j'avais fait des photos.

- Alors... tu m'invites à venir te peindre dessus pendant que tu es quasiment nu... pour gagner un week end dans une cabane, seuls au monde, dans un décor enchanteur... est ce que je dois comprendre quelque chose Nathan?

Je le regardais malicieusement en disant ça. C'était pour le moins surprenant quand même de le voir faire tout ça.



Clionestra
Messages : 3843
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Dim 6 Aoû - 16:32

Nathan
Moyes

J'ai 27 ans et je vis à New-York, USA. Dans la vie, je suis kinésithérapeute dans la rééducation et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et c'est mieux ainsi

Never give up [ft. Clionestra] - Page 6 Oyxo

Depuis la mort de son meilleur ami, Will, Nathan est en dépression. S'il arrive bien à le cacher à sa famille, il n'arrive cependant pas toujours à le ressentir. Buvant plus qu'avant, il n'ose demander de l'aide, de peur qu'on le juge sur sa tristesse. Il a été pendant deux ans le kiné de Will avant que celui-ci ne décide de mettre fin à ses jours en Suisse. Depuis, il n'arrive plus à voir les handicaps comme des obstacles à surmonter, mais comme une inévitable chute vers la mort.

Il a une petite soeur, Mary, qui a quatorze ans, et qui est né avec une malformation du dos. Depuis la mort de Will, il a peur qu'elle ne fasse pareil,  surtout qu'il sait qu'elle n'est pas heureuse. Ils vivent avec leur grand-père.

Nathan fait des combats sauvages quand sa colère dépasse sa tristesse et qu'il n'arrive plus à rien contrôler ...mais d'habitude personne ne le remarque.
- Oh, les petites maisons, je gère aussi. Il faut toujours des petits maisons en bâtons pour des bonhommes en bâtons, dit-il en lui glissant un clin d’œil avant que ne le jury revienne avec sa délibération.

Nathan, qui n’avait pas plus l’œil artistique que la vocation d’être aviateur (s’il n’a pas le vertige, l’idée d’être enfermé dans une boîte de métal de plusieurs tonnes qui traverse le ciel à une allure trop rapide le terrifie sans la moindre honte), il ne pouvait qu’admettre qu’il aime ce que la jeune femme avait fait sur lui. Parce que ça lui parle. Ce n’était pas de la peinture, mais la représentation de quelque chose … et ça… C’était facilement visible. Il pouvait comprendre. Lui, l’art abstrait, il n’avait jamais compris la subtilité que le monde semble y voir. La critique de la société dans le fait de mettre des immondices sur le plafond ? Non. Il ne suit pas. L’art de Billie, celui en tout cas qu’elle venait de faire sur son corps, il pouvait le comprendre, la sentir, la représenter, et c’est pour ça qu’il ne voyait qu’elle pour gagner. La nature lui parle comme certaines personnes comprennent les étoiles. Il n’était pas surpris de sa réussite et lui sourit pour lui montrer la scène.

Il prends discrètement une photo de quand elle est partie chercher son prix, mettant un peu de peinture sur son téléphone mais ce n’était pas si grave. Quand elle revient, il se nettoie doucement, avec l’impression un peu étrange que la peinture lui collerait à la peau jusqu’à la fin de sa vie. Peut-être allait-il devoir s’arracher la peau pour la changer et la renouvelé ? L’idée, douloureuse, était le genre de pensée qu’il ne pouvait pas dire, allant de paire avec les idées de se faire du mal en se battant. Il rit un instant avant de se stopper. Son rire était plein, comme s’il n’avait pas eu besoin de se forcer. Pourtant, il se force hein ? Il doit se rappeler de pourquoi il est là.

- Pour le peindre quasi nu, je plaide coupable. Je me suis pris l’affiche du concours dans la tête quand je t’ai déposé et c’était une évidence qu’il fallait que je t’emmène essayer. Pour le reste, j’avoue n’avoir même pas regardé ce qu’on gagné pour sa participation. Si tu as envie d’y aller avec quelqu’un d’autre, ne te gêne pas pour moi. C’est un cadeau pour tout ce que tu fais pour moi.

Comprendre quelque chose ? Elle l’avait caressé de la tête au pied aujourd’hui … elle pouvait bien éviter de sous entendre autre chose…parce que l’idée de ses mains sur lui… Cela ne le laisser pas indifférent, et il ne pourrait même pas expliquer pourquoi. Il n’était pas amoureux pourtant. Même s’il sait ne pas avoir besoin d’être amoureux pour désirer quelqu’un. Mais il ne l’avait désirer. Mais avant, elle était une patiente dont il ne connaissait le strict minimum. Maintenant, il commence à savoir plus de chose sur elle. La manière dont elle se déplace en grimpant, la manière dont elle rit, la manière dont elle joue avec sa sœur, la manière dont elle le touche. Il se ressaisit en frottant une partie sur sa peau qui se décolle mal.

- Je vais aller prendre une douche, il faudra que tu m’aides pour certaines « zones » inatteignables après si ça ne te dérange pas. Et tu auras le temps de choisir ce que tu veux en faire.

Il venait encore de lui demander de la toucher là ? Merde. Il allait la prendre froide, sa douche. Et il fit un pas pour aller enlever le plus gros de la peinture sous des douches « communes » avec pleins de femmes … mais il n’y avait qu’une dans son esprit.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Beloved
Messages : 4825
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
ETOILES 2
Beloved
Dim 6 Aoû - 17:14

Billie Hartings
J'ai 25 ans et je vis à New York, Etats Unis. Dans la vie, je suis artiste peintre et je m'en sors bien. Sinon, grâce à mon  inintérêt complet pour la chose et mon "handicap", je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Never give up [ft. Clionestra] - Page 6 777216627196b298ce668e3bb58e6b09

Je lui souris, serrant contre moi le petit trophée et la récompense que j'avais reçu.

- C'était une excellente idée en tout cas. Merci pour l'invitation.

Je le laissais aller se doucher dans les douches communes avec les autres femmes, l'attendant dans la salle avec les autres peintres. Je ne tardais pas à discuter avec eux, ces derniers étant venus me féliciter pour mon travail. J'en profitais pour me faire un peu de pub pour ma prochaine exposition. Je pris aussi quelques contacts, leur promettant d'aller voir leur travail à eux aussi. Ce n'était même pas de la politesse. Je pouvais passer des heures sans problème à me perdre dans des galeries d'art.

Je n'avais jamais proposé de sortie de ce genre à Nathan. Je ne savais pas si l'art c'était son truc. J'avais peur qu'il ne s'ennuie en passant toute une soirée à contempler des oeuvres. J'avais préféré trouver des activités qui bougent, qui lui fassent se vider la tête.

Je lui souris alors qu'il venait me rejoindre, débarrassé de toute la peinture que j'avais pu lui mettre dessus.

- Ca va? Tu n'as pas trop galéré? J'en avais mis une sacré couche quand même.

Je riais doucement en disant ça. Je repris un chiffon propre, lui tournant autour pour regarder où il restait encore de la peinture. Je frottais quelques endroits derrière ses cuisses, sur ses fesses ou dans certaines zones de son dos.

- Voilà tu es tout propre. Va te changer et après j'irais te payer un déjeuner. Tu as payé l'inscription au concours alors je peux bien faire ça. Je te laisse choisir le restaurant.

Je ne savais même pas ce qu'il pouvait y avoir comme restaurant dans le coin. J'attendis qu'il soit habillé pour retourner à la voiture avec lui. Je le laissais nous conduire dans le restaurant de ce choix.

J'attendis qu'on soit installé, qu'on ait commandé et qu'on attende nos plats pour lui donner ma réponse.

- J'ai envie d'y aller avec toi dans cette cabane. C'est grâce à toi que je l'ai gagné, c'est normal qu'on y aille ensemble. Ca a l'air sublime comme endroit. On pourra passer un bon moment, faire des randonnées ensemble... Tu en penses quoi?

J'espérais que ça lui plaise, qu'il ait envie de faire tout ça avec moi et qu'il ne soit pas gêné qu'on passe un week end dans un tel endroit.


Contenu sponsorisé
Never give up [ft. Clionestra]
Page 6 sur 17
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 11 ... 17  Suivant
Sujets similaires
-
» nj - never give up
» (f ou m) I want it now, give me your heart and your soul
» Lisden ♔ And if you were drowned at sea, I'd give you my lungs so you could breathe
» rather than love, than money, than fame, give me truth.
» Kiss me just like the world is ending, give me one last perfect memory - Ft. Ed [/!\ -18]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: