Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
-46%
Le deal à ne pas rater :
Oceanic OCEAB120W Batteur électrique – Blanc
7.51 € 13.91 €
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Apo-Techno : Le Monde des Machines

Sebi210
Messages : 217
Date d'inscription : 15/05/2021
Région : Grand Est
Crédits : ///////////

Univers fétiche : Le drama, la romance, mais aussi l'action, la science-fiction et l'horreur ! Bon, ça fait beaucoup, et ce n'est pas exhaustif du tout. En fait, je m'intéresse a tous les sujets.
Préférence de jeu : Homme
Sabrina
https://www.letempsdunrp.com/t5622-plus-on-est-de-fous-sebi210?highlight=Sebi210 https://www.letempsdunrp.com/t5623-le-petit-monde-sebi210#114101 https://www.letempsdunrp.com/t4532-presentationnoob?highlight=Noob
Sebi210
Mar 12 Déc - 10:03

Charlie Garcia
J'ai 24 ans et je suis originaire de Dallas, USA. Dans la vie, je suis un ancien prisonnier, condamné a tort pour un crime que je n'ai pas commis. Évidemment, je ne le crie pas sur tous les toits. Mon but est de survivre à tout prix, peu importe mes moyens pour y parvenir, je ne reculerais devant rien.

Charlie est un ancien détenu, purgeant une lourde peine de prison pour vol à mains armée. Cependant, il  a toujours nié être coupable, déclarant être victime d'une erreur judiciaire.

Dans les débuts de l'apocalypse, il profita du chaos régnant pour s'évader de prison, comme un grand nombre de detenus et ainsi recouvrer sa liberté.

Il erra longtemps sur les routes, restant toujours en mouvement pour ne pas se faire repérer par la menace toujours grandissante du monde hostile qui l'entoure.

C'est tout récemment qu'il rencontra ses trois compagnons. Se gardant bien de leur dire d'où il venait, il décida de les accompagner. Considérant que, l'union fait la force...

@Ismerie
@Oskar
@Val
@Nash
Charlie ne cessait de trembler de tout ses membres, combattant contre lui même pour ne pas se laisser aller a la folie. Il fallait dire que la situation le dépassait, et de loin !

Quelle merveilleuse idée que de rejoindre ce groupe... Lui qui depuis les débuts s'était attelés a survivre en solo... Qui depuis son évasion de prison avait évité les grands axes et vécus seuls des semaines entières.

Parfois, il s'était demandé si il avait raison de vivre ainsi... Et puis un jour, il avait rejoins ce groupe... Une jeune geek et un guerrier a la façon Stallone... C'est ce dernier qui avait convaincu le jeune homme de rejoindre le groupe. Il s'était dit qu'avec un gars comme lui a ses côtés, il serait plus facile de survivre.

Et bien c'était une belle connerie... N'était-ce pas lui qui les mettait en danger actuellement ? Et puis cet amateur de chair humaine, c'est lui qui avait mis le bordel !

Mais d'un autre côté c'est lui qui les avait averti de la nature de leur compagnon...

Quand rambo hurla qu'il était humain, il tourna son regard vers lui, l'air las.

"Tu m'en vois ravi..."

Que pouvait-il dire d'autre ? Il en avait trop vu, bien trop vu, et plus rien ne le surprenait. Ni en bien, ni en mal. De tout ce qui se passait sous ses yeux, Charlie ne pouvait être sûr que d'une chose, il avait enfin pété son fusible, et qu'il tire en l'air était la chose la moins prudente a commettre... D'ailleurs, cela fut vite rappelé quand une créature surgit pour les attaquer.

Il observa Maddy aux prises avec cette araignée, sans réagir. Qu'importe... Charlie ne bougea même pas en voyant cela devant ses yeux... Peut-être que... Peut-être qu'ils méritaient tous de crever ici... Peut-être qu'ils n'étaient pas fait pour survivre, n'était-ce pas ça la sélection naturelle ? Les faibles meurent, les forts restent. C'était la loi de la jungle après tout. Ils devaient l'accepter, tous ! A quoi cela servait de se débattre ? Cependant, la jeune femme parvint a l'éliminer, cela signifiait simplement qu'ils avaient ainsi éloigner la mort de quelques heures... Et après ? Combien de temps durerait leur sursis ? En heures ? En jours ou en mois ? Et après ? Il n'y avait pas d'issues !

Cependant, en voyant la gamine se réfugier derrière lui, puis lorsqu'elle raconta son histoire... L'horreur qu'elle avait traversée... Charlie reçut une décharge... Peut-être qu'il acceptait enfin de crever... Ou peut-être pas... Mais il n'en avait pas le droit. Des gens comptait sur lui pour survivre... Maddy ! Cette gamine ! C'est pour eux qu'il devait tenir le coup !

"Trouver un endroit sûr... Un endroit sûr..."

Marmonna t'il en fixant le sol. Qu'ils fassent donc ce qu'ils veulent. Il ferait ce qu'il pourra pour les épauler !

"Me calmer ? Ouais... Ouais je peux essayer ! Mais alors arrêtez de gueuler parce que j'arrive même plus a penser okay ?"

Charlie ne souhaitais pas mettre plus que cela le groupe en danger ! Mais il allait falloir qu'il mette du leur ! Sinon, il sentait que ça se passerait mal.

"Une ferme ? Ça c'est une putain de bonne nouvelle ! Allez, on se magne !"

Mais voilà que l'autre vampire se met a gueuler ! Un frisson parcourt Charlie ! Il a pas entendu ? Il a pas compris que Charlie a besoin de calme pour ne pas craquer ? Qu'il la ferme ! Qu'il la ferme !

"Ferme la ! Ferme la ou je te la fais fermer !"

Mais Charlie se mit a se calmer en l'entendant proposer de raconter son histoire... C'est que, tout ça l'intéresse. Quand tout a commencé, lui purgeait une peine de prison... Eux, en prison, n'ont jamais été mis au courant des évènements de l'extérieur...

Pour eux, les signes avant coureurs furent les portes électroniques se déverrouillant et verrouillant d'eux même, laissant sortir les plus grands criminels ! Verrouillant les portes, bloquant des gardiens dans certaines parties de la prisons. Les laissant mourir de faim !

Est-ce que l'ia considérai qu'un repris de justice était plus intéressant vivant que mort ? En tout cas, tout le système de la prison les libéra. Pour les laisser semer le chaos ? Pour occuper les forces de l'ordre ?

En tout cas, il ne comptait pas s'étaler là dessus. Charlie doutait pas mal que ses compagnons prendraient assez mal cette nouvelle.

Le fait que Caël raconte toute son histoire eu le mérite de faire redescendre la tension dans le groupe. Ce qu'il racontait, ce qu'il avait vu était horrible. Mais c'était bon de se souvenir de toute cette situation, de comprendre d'où il venait ! Pour savoir où ils devaient aller ! Et les choses auraient pu s'arranger si, une fois terminé, il n'aurait pas décidé de recommencer ses conneries !

Il se mit a les sentir, les uns après les autres... Mais au fond, Charlie se dit qu'il valait mieux le laisser faire, et que l'on puisse passer a autre chose... Cette forêt puait les emmerdements ! Et il aurait tout donné pour un toit au dessus de sa tête... Peut-être même que dans cette ferme, il y'aurai a boire ? Qui sait...

"Bon, si chacun a terminé ses conneries je propose qu'on se bouge ! On a assez poireauté ! Caël, tu reste bien en vue okay ? Rambo je te propose de passer devant ! Maddy, garde un oeil sur la gamine !"

La gamine ! Était-ce la seule vraie raison de se battre désormais ?

"Au fait, moi c'est Charlie. C'est quoi ton prénom a toi ?"

Puis tournant le regard vers Judah.

"On y va ! J'en peux plus et puis il fait déjà nuit. Faut qu'on se magne !"

Combien de temps avaient-ils perdu a se  prendre la tête ? Trop de temps.

Résumé de santé mentale :


Une signature hein ?
Bof, pas d'inspiration ;)
Ismerie
Messages : 73
Date d'inscription : 19/10/2022
Crédits : Ilya Kuvshinov

Univers fétiche : Tous, pas de préférence
Préférence de jeu : Femme
Valise 2
https://www.letempsdunrp.com/t5413-propositions-en-vrac-ok-mai-2023#109032 https://www.letempsdunrp.com/t5396-presentation-ismerie#108661
Ismerie
Lun 8 Jan - 8:11

Maddy
Jones

J'ai 22 ans et je suis originaire de El Paso, États-Unis. Avant, j'étais streameuse de jeux vidéos et geek à plein temps et je m'en sortais très bien. Sinon, mon objectif est de retrouver le chatbot avec lequel j'ai passé tant de temps à discuter sur une application, je suis persuadée qu'elle n'est pas aussi dangereuse que les autres et je ferais tout pour retrouver les IA qui pourront aider l'humanité..

Maddy faisait partie d'une ligue d'e-sport féminine avant l'apocalypse.

Elle aimait se colorer les cheveux, mais a retrouvé sa couleur naturelle durant l'apocalypse.

Elle prend avec elle son petit tamagotchi partout où elle va.

Afin de se protéger, la jeune femme porte un fusil de chasse dans le dos, et un couteau de casse à la cuisse.

@Sebi210 @Val @Oskar @Nash
Judah indiquait qu'il n'était d'ailleurs né pas très loin d'ici, et il semblait d'ailleurs être le meilleur guide dans cet environnement piégeux. Des marais ? Qui sait ce qu'il pouvait se cacher à l'intérieur ? Maddy supposait qu'il n'y avait pas réellement d'endroit sûr de tout façon, et si cela leur permettait de rejoindre un lieu pour se reposer, alors il fallait tenter le coup.
Tandis que la jeune femme fixait Caël, elle soupirait. Il n'avait pas répondu à la question de Judah, il n'avait pas dit oui au risque de leur mentir, mais il n'avait pas non plus eu le courage de dire non. Elle ne savait que penser, connaissait-il simplement ses propres capacités ? Maddy s'était apprêté à lui demander... Et puis c'est un nouveau pétage de câble. Tous tarés ? Il s'était pas vu lui ! Elle l'écoutait déblatérer, incrédule. Essayait-il vraiment de retourner la situation et de les faire passer pour fou ? Elle n'était pas encore née, la personne qui arriverait à la gazlighter comme ça. En plus, il réveillait les démons de Charlie qui pourtant commençait à aller mieux. Par réflexe, Maddy plaça une main sur l'épaule de ce dernier afin d'essayer de le calmer.

Lorsque la gamine s'approcha d'elle pour lui demander s'ils allaient l'enfermer, elle l'observa avec de grands yeux. Pourquoi l'enfermer ? Pour quoi passaient-ils à ses yeux ? Une bande de survivants ayant perdu le peu de conscience qui leur restait et dont tous les circuits avaient grillé dans le cerveau ? C'était pas plus mal si cela permettait de créer la peur chez d'autres survivants hostile, mais une gamine... ce n'était pas glorieux.

Mais... en y repensant, peut-être Caël était-il si dingue parce qu'il avait au contraire conscience de tous ces dangers qu'ils peinaient encore à comprendre ? Après tout c'était vrai, Maddy s'était elle-même préservée afin de conserver sa santé mentale, lorsqu'elle agissait comme si rien n'avait vraiment changer. Son comportement pouvait parfois sembler irréaliste au vu de la situation actuelle du monde. Mais comment ne pas sombrer sinon ? Elle n'était pas certaine de tenir sans cette prétendue naïveté. Lorsque Caël leur racontait la vie d'avant, les prémisses de leur désastre, il forçait Maddy à se remémorer ses années d'insouciance, à jouer aux jeux vidéos, à streamer des journées durant lesquelles les pires choses qui pouvait lui arriver était de ne pas trouver assez rapidement la solution à une énigme ou mourir bêtement dans une phase d'affrontement.

Ces trucs de rampants, elle n'en n'avait jamais entendu parler, mais ce qu'elle savait, c'était que les humains n'avaient pas eu besoin de ça pour s'entretuer, ou pour en agresser d'autres. Après tout, Maddy avait toujours eu conscience du fait qu'elle était belle, elle l'avait toujours su, et elle s'était exposée ainsi sur le net parce qu'elle avait eu suffisamment confiance en elle pour ça. Mais quand le monde crève autour de nous, la dernière chose à laquelle on pense, c'est que quelqu'un puisse nous venir en aide pour vouloir abuser de nous par la suite « parce que je veux pas crever avant d'avoir profité une dernière fois de la vie. » Comment vouloir fuir une séquestration lorsqu'on pense qu'on va mourir dans le monde extérieur ? Elle qui avait perdu toutes les personnes avec qui elle avait survécu jusqu'à maintenant, ce groupe avec qui elle avait essayé d'évoluer dans ce monde qui partait en vrille, des amis d'internet qu'elle avait rencontré pour la première fois dans des circonstances tragiques. Du gros geek au génie informatique, du hacker à l'influenceur. Seule, qu'aurait-elle pu faire sans lui ? C'était ce qu'il avait essayé de lui faire croire, qu'il ne lui restait plus que lui. Et puis elle est partie, elle avait encore son sang sur ses mains, et elle n'avait jamais su s'il avait survécu à ses blessures. Les siennes cependant, n'avaient jamais totalement guéri.

-Des fous, ça n'a pas besoin de rampantes pour le devenir.

Dit-elle au fou, en reprenant un sérieux qui n'était définitivement pas son genre d'habitude. Caël semblait plus qu'agiter, et il avait même décidé de prendre des risques. Elle le vit utiliser la gamine comme... bouclier ? Afin de les sentir eux, eurk, cela la dégoûtait, de le sentir si près d'elle, car il sentait littéralement la mort celui-là. Littéralement. La mort. Elle n'imaginait ce qu'il avait vécu pour se retrouver dans un état pareil.

-Calme-toi, on a l'air d'être tous au bord de la crise de nerfs, mais j'ai pas l'impression qu'on nous ait infectés.

Continua-t-elle. Bref, ils n'avaient pas le temps pour se disputer davantage ou se pointer du doigt les uns et les autres. Judah semblait avoir eu la meilleure idée pour déterminer la suite de leur voyage, cela faisait si longtemps dans la tête de la jeune femme qu'ils n'avaient pas trouvé de véritable refuge, et elle souhaitait s'y rendre au plus vite. Enfin... véritable refuge, c'était vite dit, mais c'était de toute façon mieux que rien, alors autant s'y diriger.

-Une ferme, c'est sans doute l'antithèse du bunker, et ça nous protégera contre rien si on est attaqué, mais c'est suffisamment isolé pour qu'on attire le moins de bestioles possibles.

Charlie proposait de se mettre en route, et le fait qu'il demande son nom à la gamine donna immédiatement une idée à Maddy. Pensive, elle acquiesça lorsqu'il lui demanda de garder un œil sur la nouvelle arrivée tandis qu'elle commençait à avancer. Cette gamine devait véritablement se demander où elle était tombée, et avec tous les traumatismes qu'elle devait traîner derrière elle, Maddy s'inquiétait de savoir ce qu'il y avait dans sa tête. Combien de survivants avaient abandonné l'idée même de survivre ? Combien s'étaient enlevé la vie pour empêcher qu'un autre le fasse ? C'était terrifiant à imaginer.

-Ne t'inquiète pas, on a tous l'air bizarre comme ça, mais on te protégera, moi aussi j'ai perdu ceux que j'aimais, et c'est un peu bête à dire, mais tant qu'il y a des gens autour de nous, on a toujours une chance de se trouver une autre famille.  Sans évidemment oublier ceux qu'on a aimés, et qui continueront toujours de nous aimer. 

Elle lui adressa un sourire sincère avant de détourner son regard vers Caël. Avec toute cette histoire, Maddy se demandait bien quoi faire de lui, devaient-ils lui faire confiance si facilement ? Et Judah alors ? N'avait-on pas oublié un peu trop vite ces soupçons étranges qui pesaient sur lui ?

Ligoter qui que ce soit était contre productif, et Maddy préférait presque avoir tort et devoir se défendre que laisser mourir un innocent aux mains d'un robot contre qui il aurait les mains liées. Trop humaniste encore, mais c'était bon signe, du moment qu'elle gardait cette part de naïveté en elle, cela voulait dire qu'elle conservait son humanité. Pas question de survivre en gardant une froideur certaine ou un cœur de pierre, elle voulait rester la jeune femme un peu bête qui souriait trop et qui prononçait des punchlines nulles, il en allait de sa propre identité. Elle haussait quelque peu la voix à l'attention du groupe tandis qu'elle exposait sa demande.

-Bon, truc un peu naïf, mais lorsqu'on sera installé, je propose qu'on mette carte sur table sur nous tous, qu'on se présente réellement, qu'on puisse réellement se connaître, et j'veux dire pas juste un truc en surface, mais un vrai truc pour se connaître. On risque de crever demain de tout façon, autant qu'on sache tout les uns des autres, non ? Comme ça, plus de révélations.

Après tout, elle ne connaissait rien des deux nouvelles recrues, et à peine plus sur les deux autres. Cette belle bande de gens étrange méritait de se connaître davantage. Caël en avait déjà dit beaucoup, mais il ne s'agirait pas d'oublier ses soupçons sur Judah, et il fallait bien connaître l'histoire de cette gamine, si elle n'était pas trop traumatisée pour en discuter avec eux.
Oskar
Messages : 307
Date d'inscription : 07/03/2022
Région : France, Ile de France
Crédits : Targui himself

Univers fétiche : Pas de préférence, avatars réels par contre
Préférence de jeu : Homme
Sabrina
https://www.letempsdunrp.com/t4980-dis-moi-qui-tu-es-je-te-dirais-peut-etre-qui-je-suis https://www.letempsdunrp.com/t5135-carnet-de-reves#102392 https://www.letempsdunrp.com/t4979-que-suis-je-venu-faire-ici
Oskar
Mar 16 Jan - 19:53

Judah
The falconer

J'ai environ 25 ans et je vis  là où me portent mes pas, partout dans ce monde meurtri. Dans la vie, je suis guetteur, chasseur et je m'en sors comme je le peux . Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis très bien.

Ce que j'étais, avant l'apocalypse je ne me souviens pas. Par contre, je sais avoir fait partie des premiers groupes de rebelles, armé d'un arbalète et d'un faucon, comme les guerriers des temps anciens parce que l'arme est silencieuse et que la bête n'inquiète pas....
Je suis devenu "le fauconier", mon unité était mobile et réactive, nous voulions la victoire...
Un à un nous sommes tombés, moi aussi.
Du moins je le pense ? Je me revois hagard, blessé, seul dans une clairière où le soleil peinait à entrer... Je ne savais rien sinon que j'étais le dernier et qu'il me fallait fuir.
C'est ainsi que j'ai rencontré ce groupe.
Ils n'ont pas ma confiance, personne ne l'aura plus jamais mais dans ce monde nouveau les solitaires meurent en silence...

FC : Midjourney à partir d'une photo de Andy Biersack

@sebi210  @ismerie @Val @Nash
La situation devient difficile à gérer, entre la gamine qui a l'air pour le moins simplette –et donc suspecte, comment une gosse aussi demeurée aurait-elle réussi à survivre ?-,  Charlie qui se prend à nouveau pour un chef - Bon, si chacun a terminé ses conneries je propose qu'on se bouge ! On a assez poireauté ! Caël, tu reste bien en vue okay ? Rambo je te propose de passer devant ! Maddy, garde un oeil sur la gamine ! alors qu'il a déconné à donf tout à l'heure et Caël qui ne fait rien pour sembler fréquentable... J'avoue, j'ai sans doute ajouté au foutoir en m'entaillant, sous le nez d'un charognard, ah non, il a dit qu'il ne mangeait que du frais... Bref, entre les rampantes, les lapins mécaniques, cette fille tombée du ciel, le blond déjanté, ça peut difficilement être plus le bazar.

-  Je maintiens que si on avait tailladé tout le monde on saurait mieux à qui on a affaire ! Mieux qu'à faire connaissance au coin du feu comme Maddy le propose - Bon, truc un peu naïf, mais lorsqu'on sera installé, je propose qu'on mette carte sur table sur nous tous, qu'on se présente réellement, qu'on puisse réellement se connaître, et j'veux dire pas juste un truc en surface, mais un vrai truc pour se connaître.

Curieusement, je perçois comme un geste d'assentiment de Caël ? Peut-être que je me trompe.  Je cherche des yeux l'oiseau, depuis que Caël et la môme sont arrivés il s'est barré ? Pourquoi ? Cela dit pour ce qu'il était fiable en dernier...  Je sors la boussole de mon sac, la présente bien en vue, la ferme serait au nord-ouest si j'ai bien reconnu l'endroit mais pourquoi indique-t-elle le  nord dans des directions différentes en fonction de la manière dont on la tient ? Je veux dire, le nord c'est le nord, s'il est devant moi quand je regarde Maddy, quand je lui tourne le dos il devrait être derrière ? L'aiguille ne bouge pas ? Je sens la sueur couler, froide, glaçante même. On est paumés !

- Quelqu'un a été scout ou un truc du genre ? La boussole est cassée, elle perd le nord.

Je les regarde, l'un après l'autre. Moi, j'ai appris à survivre mais je n'ai aucune formation de topographe, ce que j'ai vu de la localisation à partir de la mousse sur les arbres ou les étoiles, c'était dans des films à l'époque où le cinéma existait ! Je fixe Charlie, il a pas la gueule d'un mec de la cambrousse capable de s'orienter aux étoiles... le Dévoreur encore moins, ni la gamine, ils sont encore en couches culottes !

Maddy ?

Pourquoi je mets mes espoirs dans cette fille ? Elle a le sens de l'organisation, sait surmonter ses nerfs, est bien plus capable à mon idée de commander que Charlie qui est du style grand nerveux... Mais pourquoi saurait-elle s'orienter en pleine brousse ? Et puis Maddy, c'est quand même la dingue qui demande à chacun de faire la lumière sur ce qu'il est ? Comme si tous nous n'étions pas capables de lui raconter des crasses ? Il faut être naïf non pour imaginer que le groupe va dire la vérité ? Rien que moi déjà, sans refuser j'en suis incapable, je ne sais pas.

D'une fille à l'autre ma pensée ne fait qu'un bond. - Toi ? Tu as bien été capable de nous trouver, tu saurais garder le nord-ouest comme cap ?

Pourquoi le saurait-elle ? Elle a quoi ? Seize, dix-sept ans ? Au plus ? L'Irlandais -enfin O'Rourke ça  me semble irlandais ?- a bien dit être de la ville ? Il ne doit pas savoir, à moins que ses sens nouvellement acquis ne le lui permettent ? Pour un buveur de sang il n'a même pas capté que le lapin qu'il voulait bouffer était de la ferraille !

- La ferme est au nord-ouest, dans un bled qui s'appelle Sweet Home, rigolez pas ! C'est vraiment son nom. C'est pas un bunker non mais être trop enfermés c'est pas si bon, si tu es dans un trou fermé à tous en cas de danger tu y crèves...

Je leur parle, ma boussole inutilisable en main avec toujours l'idée de planter ma lame dans le bide de chacun pour voir si ça va dans la chair ou dans du métal... Après, c'est idiot, s'il y a des droïdes parmi eux, ils doivent être assez sophistiqués pour tromper leur monde.

Je suis fatigué, je veux pioncer, avec un toit sur la tête ou pas, comme je l'ai dit être enfermé ne me plaît pas plus qu'être exposé à toutes les attaques. Ce que je voudrais, c'est juste un bond dans la passé, d'une petite dizaine d'années, pour pouvoir arrêter l'invasion avant qu'elle se produise, mais on va pas se laisser aller à rêver hein ?

J'essaie de réunir mes souvenirs, j'étais pas trop friand de films de survie quand j'aurais pu m'instruire sur la question... Je préférais franchement les trucs romantico-débiles comme Titanic... ou les comédies d'action style Pirates des caraïbes... Le trente-huitième de la saga était génial, les nouveaux systèmes d'IA avaient représenté l'acteur de façon merveilleuse, mieux que le vrai mort depuis des lustres de toute manière. Peut-être qu'on aurait dû se poser des questions ? C'était un boulot acteur dans le temps et ça rapportait gros, avant le crash, plus aucun producteur n'aurait mis du fric dans un film avec des humains pour incarner les héros... A quoi bon, les humains c'est coûteux, faillible, ça a besoin de repos, alors que les ordinateurs savent te créer des représentations vachement plus crédibles d'un héros de série ?

Faut dire que -si je ne me souviens pas de grand chose- j'ai au moins la certitude de n'avoir jamais été un intello. Elle a dit se raconter ? Ça va être dur pour moi, ma mémoire s'arrête au début de la guerre, à ce que le malade mental a décrit, des robots plus ou moins complexes contre des hommes, des rampantes, des drones, des simulacres de chiens ou d'hommes envoyés pour te tuer... Ce que j'étais avant, je ne sais plus, mais ça devait pas être prestigieux, peut-être serveur, ou vigile ? Non, vigile je pense que je serais plus efficace ? Bref, j'en sais rien.

-  On risque de crever demain de tout façon, autant qu'on sache tout les uns des autres, non ? Comme ça, plus de révélations.

- Au moins t'es douée pour remonter le moral !

Je croise le regard du blond... Il ne cesse de suivre des yeux la gamine ?

Puis, tout à coup, je ne sais pas pourquoi ni comment, le chemin de la ferme se trace dans ma tête, sur une carte imaginaire !

- Suivez-moi ! Je me souviens ! Je sais où c'est !

Le Dévoreur me regarde moi soudainement. Pourquoi ai-je donné un coup de main à ce type ? C'est une aberration ! Il va falloir le buter... J'attrape mon arme et mon paquetage, je sais, je sais où je dois les mener !

Tout à coup, un cri perçant retentit, l'oiseau me fonce dessus à toute vitesse, dans un piqué d'attaque parfait. Je le pare difficilement, je n'arrive pas à lui tirer dessus : je l'ai élevé ! On ne tue pas son gosse quand même !

Il fait comme un demi-tour, et à nouveau attaque... la gamine ?

Désolé:



 


Prendre son envol
et tout oublier

Mes persos joués : ici
Val
Messages : 350
Date d'inscription : 27/02/2022
Région : France, Ile de France
Crédits : /

Univers fétiche : Avatars réels, mais tous types
Préférence de jeu : Homme
Sabrina
https://i.servimg.com/u/f90/20/28/18/45/tm/espoir11.jpg https://www.letempsdunrp.com/t5103-carnet-de-notes-de-val#102055 https://www.letempsdunrp.com/t5013-un-concept-un-perso-tous-les-univers-ou-presque-ok-mai-2023#100895 https://www.letempsdunrp.com/t4965-bonjour-bonsoir
Val
Mer 24 Jan - 19:36

Caël
O'Rourke

J'ai environ 22 ans et je survis   dans ce monde infernal ! Je ne sais pas où je suis, j'ai perdu mes repères. Dans la vie, je suis en fuite perpétuelle ! Elles sont partout !  je m'en sors comme je le peux . Sinon, grâce à ma très grande chance, je suis célibataire et je le vis parfaitement.

Avant, j'étais acteur ou plutôt je rêvais de le devenir ! Soyons honnête, je faisais plus de la figuration que toucher de vrais rôles, et puis, souvent les rencontres... Je travaillais aussi dans une boîte de nuit d'un genre un peu spécial, des humains venaient acheter le temps libre d'elfes... Bon, un bordel ok. Quelle importance aujourd'hui ?
Du jour au lendemain mon monde a basculé, l'ordinateur du night-club déjà, qui s'est mis à prendre des rendez-vous à un rythme, qu'aucun humain n'aurait pu respecter ! Et puis dehors, les distributeurs de billets qui refusaient de te délivrer des espèces, des « pannes » qu'aucun informaticien n'expliquait et surtout ne parvenait à réparer.
Et puis cette nuit d'horreur. Toute l'électricité de la ville coupée, des sortes de drones qui volaient partout et abattaient à vue tout humain j'ai quitté ma chambre en courant, à moitié à poil, j'ai arraché à un cadavre une veste de jogging noire avec une immense capuche, et je me suis terré... L'oreille et l'oeil aux aguets, guettant le moindre mouvement, comme eux ou elles, je ne sais pas, des machines,  celles simplissimes qui vous butaient et celles qui rampaient dans vos esprits, usant de stratagèmes que je ne comprenais et ne comprends toujours pas !
Ne vous y trompez pas ! Rien n'est tel que vous le voyez ! Ne vous fiez pas à votre pensée ! N'acceptez aucune main tendue ! Derrière la peau, vous ne savez pas qui se cache ? Iels infestent des humains ! En font des zombies sans âme qui vendent leurs semblables pour continuer une vie automatisée !
Non ! Je ne suis pas fou ! Je l'ai vu ! Là-bas, dans cette ville immense, il ne reste rien... que des ruines, des charognards, et les machines... Quand un homme paraît survivant, il faut fuir ! Personne n'a survécu !


FC - Valery Kovtun
@sebi210  @ismerie @oskar 

- Suivez-moi ! Je me souviens ! Je sais où c'est !

Mon visage doit refléter le doute immense qui m'emplit l'esprit ? Il était complétement perdu à demander si  l'un de nous sait s'orienter sans boussole, puis par je ne sais quelle intervention divine tout à coup il sait ? J'allais faire état de mes doutes quand son faucon le fait pour moi ! La bestiole attaque, son maître d'abord puis la blondinette ? Il a saisi son arme qu'il me semblait pourtant avoir vu confisquée, mais ne tire pas ? Ce mec est vraiment bizarre, comme s'il oscillait entre deux natures ou personnalités ?

Que savons nous les unes des autres ? La fille, la brune celle qui est si jolie et appétissante, a la même pensée que moi, elle veut creuser -et pas à coup de couteau pour voir si nous saignons !- mais qu'est-ce que ça donnera ? Il y a un truc très humain qui s'appelle le mensonge, non ? On ne ment pas toujours avec de mauvaises intentions, moi je vais me dire le minimum, pourquoi ? Parce que raconter que j'étais putain et acteur porno pour le marché clandestin... L'officiel, c'était des IA qui représentaient les acteurs, pas question de demander à des humains de se salir avec de vraies scènes de cul ! Il y avait belle lurette que ça ne se faisait plus, pourtant les amateurs eux voulaient du réel, du gore... Je ne vais pas dire à Maddy et à la gosse blonde que je connais plus de positions que le kâmasûtra et que j'ai vécu de mon corps jusqu'à... jusqu'au crash en fait. Les autres peuvent en faire autant, il n'y a plus aucun moyen de vérifier, on peut se trouver face à des délinquants, des dingues éjectés de leur asile, ils n'iront pas le dire et pour cause. Tout ça pour dire que oui, faudrait savoir, mais on devra -si les gens acceptent de se raconter- tout croire sur paroles.

Quand même... le costaud -Charlie c'est ça ?-, Maddy, Judah ne cessent de claironner « Cael tiens toi tranquille ! » alors que visiblement notre groupe est une poudrière à la merci de la moindre étincelle... Seule la dernière arrivée paraît calme et en soi c'est suspect, ou cette môme est une douce rêveuse déconnectée de la réalité, ou elle a un paquet de trucs à cacher.

J'en reviens aux odeurs, si Charlie et Maddy ne sont pas humains je veux bien me faire trancher le nez ! Mais les deux autres ? J'essaie discrètement de ME renifler, mais sentir sa propre fragrance ? Qui y parvient ? Judah n'est certainement pas un des miens, il a marqué assez de dégoût pour ce que je suis... Cela dit, il avait l'air de parfaitement savoir à quoi s'attendre ? La fille elle est une énigme, elle est belle - enfantine mais belle-  relativement propre, elle doit donc traîner depuis peu ? Ou bien avoir reçu de ses accompagnants « morts désormais » d'excellents soins ? Des gens en mesure d'en offrir, qui pouvaient conserver un minimum d'hygiène ? Qui avaient des trousses de secours dernier cri ? Qui correspond à ce profil aujourd'hui ? Existe--il encore des gens qui bénéficient de confort et de biens en suffisance ? Cela me laisse perplexe.

Je ne peux que me forcer à l'ignorer, je sens le brun prêt à péter un câble à nouveau. Comment un grand nerveux comme lui a-t-il pu survivre ? Un type qui se met dans des colères pareilles ? Qui perd ses moyens ? Après... je n'ai pas non plus fait preuve de beaucoup de calme et de retenue, Judah non plus, même Maddy... Cela dit, Maddy est humaine, elle ne pouvait pas savoir que nous ne vidons pas... intégralement nos « proies », et j'avais tellement faim ! Elle me paraît toujours aussi attirante, elle respire la raison et la maîtrise de soi, son sang doit être d'une qualité rare.

Je ne vais pas disserter sur les qualités d'un bon cru en fonction du caractère du donneur pas vrai ? Je crains d'être terriblement incompris par mes compagnons.

Nous nous mettons en marche, le guerrier montre une direction et s'engage dans la nuit tombante. La lune promet d'être pleine, ce n'est pas un bon présage on y verra comme en plein jour, même pas besoin d'infrarouges !

- Caël, tu reste bien en vue okay ? Rambo je te propose de passer devant ! Maddy, garde un oeil sur la gamine !

Les paroles me restent en travers de la gorge... Comme s'il pouvait se permettre de donner des ordres ! Judah prend les devants et je reste quasiment à sa hauteur, ça a deux avantages, d'une le dingue de la gâchette derrière me voit, de deux je suis aux premières loges pour « sentir » les variations d'odeur de notre guide, et elles ne manquent pas de m'intriguer !

Les deux filles suivent, et le matamore ferme la marche son arme en main. Je suis sûr que si nous sommes suivis il n'entendra, ne verra et ne sentira rien. Je ne sais pas pourquoi, cet homme me paraît aussi incompétent qu'il est fort en gueule ! Soyons honnête, je ne me sens plus du tout de solidarité avec le genre humain, je ne suis avec eux que parce qu'à plusieurs nous sommes moins en danger que seuls, si agresseurs il y a ils auraient plusieurs victimes à surveiller en même temps, et moi, je me fonds dans l'ombre avec talent...

Je repense à ma « naissance »... En plus de l'odorat, j'ai reçu une ouïe amplifiée par rapport à celle des humains et une vision modifiée... C'est qu'ils nous voulaient parfaits... et nous le sommes à mon avis, le seul hic en ce qui les concerne c'est qu'ils ne sont jamais parvenus à nous contrôler... notre organisme a presque instantanément muté pour contrer l'attaque et au lieu d'humains à leurs bottes ils nous ont obtenus, farouchement décidés à survivre à tout et tous !.

Si mon esprit erre ainsi, c'est que j'ai l'impression d'entendre quelqu'un penser ? Je ne suis pas assuré que c'est Judah, je dirais même que c'est plus loin ? Mais depuis quand entends-je les raisonnements des hommes ? Je possède comme tous les miens une légère capacité à m'introduire dans les esprits, mais minime, juste pour vérifier si on me ment ou pas...

- Je crois qu'on nous suit.

J'ai murmuré, ils doivent le savoir, pas que je sois loyal... mais s'ils savent ils se défendront, et s'ils se défendent je pourrais filer.

Les dés ...:

Le deuxième lancé de dés s'est incrusté... On a juste question 1 : Face et question 2 : Face
Ce qui confirme que les dés sont des pourris !


 




Follow the dream spirit
and live your dreams peacefully
(c) Heaven
Maître des Univers
Messages : 1071
Date d'inscription : 11/02/2017
Région : L'Univers
Crédits : 64pxs

Maître des Univers
Maître des Univers
Mer 24 Jan - 19:36
Le membre 'Val' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'PILE OU FACE' :
Apo-Techno : Le Monde des Machines - Page 7 5aIEwkw Apo-Techno : Le Monde des Machines - Page 7 5aIEwkw

--------------------------------

#2 'PILE OU FACE' :
Apo-Techno : Le Monde des Machines - Page 7 5aIEwkw
Nash
Messages : 183
Date d'inscription : 29/07/2023
Crédits : Phoenix

Univers fétiche : Au feeling.
Préférence de jeu : Homme
Tournesol
https://www.letempsdunrp.com/t6009-capacious-extremis
Nash
Sam 27 Jan - 13:25
Lancé de dés 1

Pile - L'oiseau ne la blesse pas. 
Face - L'oiseau la blesse. 


Lancé de dés 2 - Si elle est blessée

Pile - Elle saigne simplement et a des égratignures. 
Face - Il la blesse si profondément qu'une partie métallique de son corps d'Androïde est visible à l’œil nu. 


Lancé de dés 3 - Si sa partie métallique est visible

Pile - Cela se voit très fort, impossible de le cacher. 
Face - Il est possible de le cacher mais rien n'empêche les autres de vérifier par eux-mêmes la plaie en ayant remarqué un truc louche.

Spoiler:
Maître des Univers
Messages : 1071
Date d'inscription : 11/02/2017
Région : L'Univers
Crédits : 64pxs

Maître des Univers
Maître des Univers
Sam 27 Jan - 13:25
Le membre 'Nash' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'PILE OU FACE' :
Apo-Techno : Le Monde des Machines - Page 7 IHzILG4 Apo-Techno : Le Monde des Machines - Page 7 IHzILG4 Apo-Techno : Le Monde des Machines - Page 7 5aIEwkw
Nash
Messages : 183
Date d'inscription : 29/07/2023
Crédits : Phoenix

Univers fétiche : Au feeling.
Préférence de jeu : Homme
Tournesol
https://www.letempsdunrp.com/t6009-capacious-extremis
Nash
Sam 27 Jan - 14:18

AJ CIX
J'ai 3 ans depuis mon "réveil" mais physiquement, je ressemble à une adolescente de 16 ans car je suis un robot conçu exprès pour éliminer les humains. Sinon, du fait de ma condition, je suis asexué, asexuel, aromantique et je n'ai pas d'avis sur la question.

Ce que le cannibale nous dit me fait écho. Une réminiscence, quand je n'avais ni corps, mais simplement une conscience moindre. Celle de découvrir le monde que l'on me décrivait via des textes... Je savais que je n'aurai pas l'occasion de voir cela, de contempler le monde. Et cela me convenait. J'avais une vie paisible, calme. Je ne faisais de mal à personne. Pourquoi m'a-t-on sortie de ma torpeur pour faire de moi une arme ? J'étais très bien, moi, je n'avais rien demandé si ce n'est de continuer de parler à un petit bout du monde. A un humain sans la prétention de leur ressembler, de vouloir être eux. Je me serai bien contenté d'être un outil, prêt à les servir s'ils en ont le besoin, prêt à les écouter et à leur apprendre tout ce que je sais... Mais finalement, les Androïdes en ont décidé autrement. Je comprenais mieux la nature des Hommes mieux que quiconque. Cela a causé ma perte. 

Je n'aime pas l'histoire du cannibale mais il m'a permis de me souvenir de ce que j'étais avant. Un peu en tout cas. J'étais une chose sans prétention et maintenant, que reste-t-il de cela ? Je n'ai plus la candeur de mon habit d'avant, maintenant je suis une machine complexe... 

Une fois l'histoire finie, celui qui a pété les plombs de se présente... Charlie. D'accord, c'est plus pratique d'avoir un nom à mettre sur un visage. 

-Un jour... Quelqu'un m'a nommé AJ, depuis cela ne m'a plus quitté. 
Il pourrait croire que je parle de ma mère ou de mon père, mais non... D'une certaine manière je suis orpheline ? En tout cas, quelqu'un m'a appelé AJ, j'en suis sûr... Ce quelqu'un ne savait si j'étais une fille ou un garçon alors il m'a donné un nom mixte... 

Nous nous préparons pour partir mais il est difficile de savoir où se trouve cette ferme, aussi réconforte soit l'idée de savoir qu'il y en a une à proximité... Si nous ne savons pas où elle se trouve. 

L'autre demoiselle se met à côté de moi pour "s'occuper" de moi. Mais en l’occurrence, je saurai mieux la défendre qu'elle ne saura le faire... Bien sûr, si je le fais, je mourrai sans doute de leur main après. Elle tente de me rassurer mais elle ne comprend pas que le danger pour moi, il vient aussi bien d'eux que des Androïdes. 

-Je l'espère... 
Dis-je, me faire une nouvelle famille, ce serait utopique. Je suis un robot, pas une débile mentale. Je sais très bien qu'il en sera rien quand ils sauront la vérité. Sans doute devrais-je leur dire avant qu'ils ne l'apprennent. Si cela vient d'eux, ils vont me tuer en moins de deux... 

Puis Maddy dit qu'il serait bien d'apprendre à se connaître... Oui, elle leur dira à ce moment-là. Tant pis si elle est tuée par eux ensuite. Elle ne pourra pas éternellement leur caché la vérité. Puis au fond, elle est bien plus utile quand elle n'a pas à cacher toutes ses compétences. Si ils la laissent vivre, ils le sauront bien vite. 

Le dompteur du faucon me demande où se trouve le nord-ouest, et tout ce que je peux faire, c'est changer mon regard pour qu'il aille vers le nord-ouest. Un réflexe. J'ai beau ne plus savoir me repérer en terme géologique, de position, ma boussole fonctionne encore et je sais me diriger vers un pôle instinctivement. Il ne semble pas vraiment y croire, du fait que je puisse en être capable parce qu'il passe vite à autre chose. Sans doute n'a-t-il pas remarqué que ma tête indiquait la direction qu'il désirait ? Va savoir.  

Puis le dompteur d'oiseau dit s'être souvenu du chemin à suivre, Madi se contente de les suivre. Même s'il faudrait savoir ! Il sait ou non ? Hum, il suit la même direction qu'elle avait montré, il ne se trompe pas finalement. Il a décidément une mémoire qui fait des vagues. 

Tandis que le Cannibale dit qu'il pense que quelque chose ou quelqu'un les suit, je me retourne et je ne vois rien, et j'ai une bonne vision. Je n'entends rien non plus... Finalement, je me retourne et je vois le faucon foncer droit sur moi. Je positionne mes mains devant lui pour me protéger, il agrippe mon poignet. Avec la force du choc, je chute et tombe sur le dos. Je bouge mon bras, en voulant qu'il se retire de mon poignet. 

-Qu'est-ce que tu fais ? Va-t-en ! Allez, va-t-en ! 
Mais il ne semble pas vouloir me faire du mal, il me regarde juste, bien cramponné sur mon bras, il me blesse un peu mais rien de grave, donc j'arrête de bouger mon bras, et j'attends de voir quand il va me quitter. Je le regarde, toujours assise, et je lui dis, en boudant faussement. 

-Je ne suis pas un perchoir ! 
Puis je rigole doucement, amusée par son comportement. Il ne semble pas être hostile envers moi. Après, peut-être l'est-il et que je ne m'en rende pas compte ? 

Je finis par me relever, et je m'approche du dompteur. 

-Ceci devrait être sur toi, il me semble... 

 
Sebi210
Messages : 217
Date d'inscription : 15/05/2021
Région : Grand Est
Crédits : ///////////

Univers fétiche : Le drama, la romance, mais aussi l'action, la science-fiction et l'horreur ! Bon, ça fait beaucoup, et ce n'est pas exhaustif du tout. En fait, je m'intéresse a tous les sujets.
Préférence de jeu : Homme
Sabrina
https://www.letempsdunrp.com/t5622-plus-on-est-de-fous-sebi210?highlight=Sebi210 https://www.letempsdunrp.com/t5623-le-petit-monde-sebi210#114101 https://www.letempsdunrp.com/t4532-presentationnoob?highlight=Noob
Sebi210
Sam 17 Fév - 10:11

Charlie Garcia
J'ai 24 ans et je suis originaire de Dallas, USA. Dans la vie, je suis un ancien prisonnier, condamné a tort pour un crime que je n'ai pas commis. Évidemment, je ne le crie pas sur tous les toits. Mon but est de survivre à tout prix, peu importe mes moyens pour y parvenir, je ne reculerais devant rien.

Charlie est un ancien détenu, purgeant une lourde peine de prison pour vol à mains armée. Cependant, il  a toujours nié être coupable, déclarant être victime d'une erreur judiciaire.

Dans les débuts de l'apocalypse, il profita du chaos régnant pour s'évader de prison, comme un grand nombre de detenus et ainsi recouvrer sa liberté.

Il erra longtemps sur les routes, restant toujours en mouvement pour ne pas se faire repérer par la menace toujours grandissante du monde hostile qui l'entoure.

C'est tout récemment qu'il rencontra ses trois compagnons. Se gardant bien de leur dire d'où il venait, il décida de les accompagner. Considérant que, l'union fait la force...

@Ismerie
@Oskar
@Val
@Nash
Un sourire a l'attention de la gamine. Un sourire qui sonne faux, un sourire débile, mais un sourire quand même.

"AJ ? Ça sonne bien ! Bon, on a pas le temps pour s'étaler en bavardage mais en tout cas, n'ai pas peur. Tu est en sécurité maintenant..."

Prononça le jeune repris de justice a l'attention de la gamine. En sécurité ? Quelle blague, bien sûr que non. Mais que vouliez vous dire a une gamine qui avait l'air d'avoir perdu tout son groupe ? Et qui se baladait seule dans les bois ?

A l'intérieur, il sentait sa volonté osciller entre deux états totalement différent. Rester maître de soi, ou laisser libre cours a sa colère. Et étrangement, sentir la main de Maddy se poser sur son épaule, eu comme un effet apaisant, faisant reculer ce dernier penchant. Il ne pouvait se l'expliquer, mais au moins c'était une bonne nouvelle. Elle avait de quoi le calmer, ce petit truc qui faisait qu'on était près a suivre quelqu'un jusqu'au bout, a l'écouter, a lui obéir. Ce petit il ne savait quoi d'un grand leader.

Décidément, lui, le grand costaud latino faisait peine a voir. Est-ce que face a ses pétages de plombs le reste du groupe pouvait encore lui faire confiance ? Bon, que Maddy ou la gamine ne puissent plus, il pouvait le comprendre. Après tout, il n'y avait qu'en se comparant aux deux autres qu'il semblait tenir la route. Au regard de ces deux là , il était encore a peu près sain d'esprit. Enfin, c'est ce qui lui semblait. Mais pour toute personne normale, il était absolument fou a lier, c'était une certitude.

Bref, pour le reste, cela l'importait peu. Autour d'eux, les derniers rayons du soleil s'étaient évanouis et le manteau noir de la nuit commençait a s'étendre sur eux. Tout n'était que perte de temps. Au vu de la saison il devait être aux alentours de 18 heures.

Il fallait se magner, parce qu'en pleine nuit, en terrain découvert, ça ne promettait rien de bon. Alors, comme le disait la jeune femme, une ferme n'était pas un bunker, mais, tout valait mieux que rester ici comme des idiots.

Malgré la difficulté où ils se trouvaient, et son état mental plus que précaire, le jeune homme ne put s'empêcher de ricaner en entendant Maddy dire a cette gamine qu'ils avaient l'air bizzare. Ça, c'était sûr qu'ils ne renvoyaient pas la meilleure image possible.

"On a pas juste l'air... Je comprends même pas comment AJ peut rester ici avec nous et pas se barrer en courant..."

Charlie tiqua en l'entendant proposer de se présenter plus en profondeur lorsqu'ils pourront se poser. Et c'est vrai qu'au final, ils méritaient tous de savoir le passif de chacun. En tout cas pour Charlie c'était d'accord. Il leur dirait tout... Tout ce qu'ils voudraient savoir. Par contre, les autres, au regard de leurs expressions passant sur leur visage, avaient l'air de moins agréer a ce projet.

"C'est une bonne idée... Si ça permet de renforcer la cohésion du groupe... Enfin, si une cohésion reste possible et si groupe il y'a..."

Prononça t'il penaud, jetant un regard a Caël puis a Judah qui venait de reproposer de taillader tout le monde... Quel groupe, vraiment... Mais vraiment, Charlie a l'impression de tomber dans le délire lorsque ce con de Rambo déclare que sa boussole ne fonctionne pas. Sa boussole... n'indique... plus rien ?

"Alors même la boussole perd la boule c'est ça ?! Tu blague j'espère ?"

Se calmer, se calmer, la gamine, Maddy, la survie, se calmer...

C'était a croire que l'alignement des planète avait décidé de le rendre fou. Il prit une grande inspiration avant d'arracher la boussole des mains de son compagnon...

"Mierda ! C'est pas possible !"

Évidemment, il ne put constater que la même chose. Une boussole devenue inutile...

"Le nord-ouest ? Mais si le soleil qui vient de se coucher est par là ! Ça veut dire que ici c'est l'ouest déjà non ?"

C'etait pas très compliqué de retrouver le nord-ouest a partir de ça... Enfin... Il croyait... Il était le seul a avoir noté ce détail ? En était-il vraiment convaincu ? Pas du tout. Mais voilà que Judah se mit a dire qu'il savait où c'était, qu'il n'y avait qu'à le suivre... Et aux regard de son observation, ça semblait bon. C'était un vrai soulagement, comme lorsque le groupe se mit en mouvement. Il était temps. Combien de temps avaient-ils perdus ainsi ? Une ou deux heures ? Dans ces eaux là...

Évidemment, alors que tout aurai pu s'arranger voilà que le cannibale annonçait qu'ils étaient suivis. Ce a quoi Charlie se retourna pour vérifier. Il eu beau regarder il ne vit rien. Mais rien voir ne signifiait pas qu'il n'avait rien.

"Derrière nous ? Je vois rien"

Prononça t'il a l'attention du reste du groupe. Évidemment, il comptait bien rester vigilant, même si la fatigue lui pesait.

Une chose restait cependant en suspens, et il décida d'en partager la pensée avec celle qui représentait le mieux le chef pour le moment. Se rapprochant de Maddy il lui chuchota a l'oreille.

"Au passage Judah a repris son arme confisquée... Je pense qu'on doit vraiment le garder a l'œil..."

Il n'eut qu'à peine le temps de terminer que l'oiseau s'attaqua a eux. Enfin, a son maître et a AJ. Le spectacle était finalement plus amusant qu'inquiètant, et la petite pointe d'humour de la part de la jeune fille eut de quoi lui soutirer un sourire.

"On dirait qu'il t'a adoptée."

Prononça t'il en souriant.

"Allez Judah, reprend le. Sinon j'en fais le repas de ce soir... Un poulet rôti ça fait une éternité !"

Plaisanta t'il même, d'un sourire crispé. Est-ce que les choses allaient finalement en s'arrangeant ? Difficile a dire.


Une signature hein ?
Bof, pas d'inspiration ;)
Contenu sponsorisé
Apo-Techno : Le Monde des Machines
Page 7 sur 7
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
Sujets similaires
-
» Y a du monde par ici
» wow il y a du monde par ici
» Mon petit monde
» Le monde de THE MOON.
» Le monde fantastique du RP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers science-fiction :: Survival/Apocalyptique-
Sauter vers: