Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» De l'amour à la haine, il n'y a qu'un pas (avec Rein)
take me to church (ft. Mlle Vinca) - Page 9 EmptyAujourd'hui à 19:10 par Clionestra

» Deux duchés et une duchesse (avec Rein)
take me to church (ft. Mlle Vinca) - Page 9 EmptyAujourd'hui à 18:27 par Clionestra

» Une Famille de Loups et de Rats
take me to church (ft. Mlle Vinca) - Page 9 EmptyAujourd'hui à 13:03 par Snardat

» « Connais ton adversaire, connais-toi, et tu ne mettras pas ta victoire en danger. »
take me to church (ft. Mlle Vinca) - Page 9 EmptyAujourd'hui à 11:47 par Stormy Dream

» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
take me to church (ft. Mlle Vinca) - Page 9 EmptyAujourd'hui à 11:17 par Manhattan Redlish

» La Cour des Miracles (ft. Apothesis)
take me to church (ft. Mlle Vinca) - Page 9 EmptyAujourd'hui à 0:40 par Raton

» Pause plus ou moins longue - Nemo
take me to church (ft. Mlle Vinca) - Page 9 EmptyHier à 17:24 par Clionestra

» Le ciel est un océan suspendu (Val & Dreamcatcher)
take me to church (ft. Mlle Vinca) - Page 9 EmptyHier à 1:58 par Val

» Vermines & Rage
take me to church (ft. Mlle Vinca) - Page 9 EmptyHier à 0:17 par Snardat

Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : la prochaine extension Pokémon sera EV6.5 Fable ...
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

take me to church (ft. Mlle Vinca)

Anonymous
Invité
Dim 2 Avr - 1:36

Dorian Sweetlove
J'ai 41 ans et je vis à Louisville, USA. Dans la vie, je suis à la cherche d’un emploi et je m'en sors pas très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas bien.
Dorian est accro au sexe. Il pourrait passer sa vie à ça sans problème. Malheureusement, ça ne paye pas les factures alors, il travaille de temps en temps. Il va à l'église tous les dimanches, plus pour pouvoir mater le prêtre de la paroisse que par réel intérêt pour la religion... Mais ça, il ne s'en rendait pas compte jusqu'à récemment.
Dorian avait passé plusieurs minutes à observer les lumières de la ville. Il essayait de calmer ses pensées qui défilaient beaucoup trop vite dans son esprit. Il détestait se montrer vulnérable et la plupart du temps, il faisait tout pour l’éviter. Il avait toujours peur du jugement que les autres pouvaient porter sur lui. Pourtant, il savait que Joe ne le jugerait jamais. Il était loin d’être le genre de personnes à agir ainsi. C’était aussi pour ça qu’il l’aimait autant. Il commençait à le connaître et s’il pouvait se montrer vulnérable devant quelqu’un, c’était bien lui. Parfois il se demandait s’il n’allait pas finir par le faire fuir. Son problème n’allait pas se résoudre en un claquement de doigts. Il lui faudrait du temps et de nombreuses séances chez le psychiatre pour être complètement guérir. Il ne s’était jamais senti prêt à commencer une thérapie. Il pensait ne pas avoir la force mentale de le faire pour lui seul. Mais aujourd’hui, il le faisait pour Joe. Il lui devait bien ça. Lorsqu’il sentit ses mains se déposer doucement sur son torse, un sentiment de soulagement se propagea dans son corps. Il était toujours là. Il ne partirait pas. Et il était fier de lui. Il avait vraiment le don de trouver les mots pour l'apaiser. Puis, il s’excusa.

« Ne t’excuse pas. Tu ne pouvais pas savoir à quel point je suis un désastre ambulant. »

Dorian finit par se retourner pour se blottir contre lui. Il le serra fort, cachant son visage dans le creux de son cou. Il avait presque repris la même position qu’à son retour. Et pourtant, la situation était bien différente. Il se sentait juste beaucoup trop bien dans ses bras. Joe était la seule personne dont il avait besoin pour se sentir heureux. Lui qui n’avait jamais été amoureux auparavant commençait à comprendre pourquoi tout le monde ventait les bienfaits de l’amour. Il était différent depuis qu’il avait accepté ses sentiments pour lui. Mais il avait aussi changé la vie du jeune prêtre. Il espérait juste qu’il ne ferait pas trop de dégâts. Il lui murmura doucement à l’oreille :

« Tu veux bien qu’on aille se coucher ? Cette journée m’a épuisé. »

Il se recula légèrement pour déposer un tendre baiser sur ses lèvres avant de se redresser. Il attendit ensuite sa réponse, le regard plongé dans le sien.
MonkeyMama
Messages : 1018
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
Ariel
MonkeyMama
Jeu 20 Avr - 21:52

Joseph Moore
J'ai 36 ans et je vis à Lousville, USA. Dans la vie, je suis prêtre et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas bien.

take me to church (ft. Mlle Vinca) - Page 9 UnsteadyBoringHarvestmen-size_restricted

Joe est quelqu'un de dévoué et serviable. De l'extérieur, les gens pensent que c'est pour ça qu'il a rejoint les ordres de Dieu. Mais c'est loin d'être la raison principale. Il y a un secret que Joe cache de tous -lui compris- : son homosexualité. De croyances et de valeurs trop radicales, il rejette  cette facette de lui et s'est parfaitement bien planqué dans son église.
Joe se sentait coupable. Comment avait-il pu passer à côté de ça ? Il ne l’avait pas écouté. Pas vraiment. Il aurait du pourtant parce que Dorian avait fait l’effort de se confier à lui de nombreuses fois. Il n’avait pas été à la hauteur, il n’avait pas compris. Quelle erreur. Il se faisait intérieurement la promesse que Dorian ne serait plus seul à supporter ça maintenant, il serait là pour lui. Il lui devait bien ça. Aider son prochain, c’était bien ce qu’il préférait dans son métier de prêtre. Comment pouvait-il ne pas tendre la main à celui qu’il aime ? Ça n’aurait pas de sens, quand bien même la tâche s’annonçait difficile en raison de son cruel manque d’expérience. Mais il allait compenser avec son empathie qui, elle, ne l’avait jamais trompé. Son cœur saignait d’entendre Dorian être si dur envers lui-même. Il l’avait accueilli dans ses bras, le serrant fort contre lui. Sa chaleur, son odeur… lui tout entier. Comment est-ce qu’il avait pu penser s’y soustraire ? Il l’avait dans la peau. « Tu sais je suis un homme de trente-six ans et je me rends compte que je n’ai rien fait de ma vie avant de te rencontrer. Si tu es un désastre alors on est deux. » Il avait posé sa main derrière sa tête pour mieux savourer cette étreinte. Finalement, il en avait eu autant besoin que Dorian. Après un certain temps, Dorian avait rompu le silence pour lui proposer d’aller dormir. Ensemble ? Ils avaient déjà passé une nuit tous les deux mais ça n’avait pas été intime comme le serait une nuit dans le même lit. Joe avait répondu timidement au baiser de Dorian, un peu perturbé. Évidemment qu’il en avait envie mais, étrangement, il avait peur aussi. Le regard troublant de Dorian dans le sien, Joe avait fini par piquer un fard. « Oui, bien sûr. » qu’il avait fini par dire dans un sourire qu’il espérait être assez présent pour faire oublier le rouge sur ses joues.

 
Anonymous
Invité
Dim 23 Avr - 0:49

Dorian Sweetlove
J'ai 41 ans et je vis à Louisville, USA. Dans la vie, je suis à la cherche d’un emploi et je m'en sors pas très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas bien.
Dorian est accro au sexe. Il pourrait passer sa vie à ça sans problème. Malheureusement, ça ne paye pas les factures alors, il travaille de temps en temps. Il va à l'église tous les dimanches, plus pour pouvoir mater le prêtre de la paroisse que par réel intérêt pour la religion... Mais ça, il ne s'en rendait pas compte jusqu'à récemment.
Dorian n’aima pas entendre Joe se dénigrer à son tour. Il avait peut-être raison dans un sens mais il ne voulait pas l’admettre. Il aimerait énormément se retrouver à sa place et avoir une page vide comme passé. Malheureusement, il n’aurait probablement pas été aussi sage que lui, même en tant que prêtre. Ils ne pouvaient pas se comparer, ils étaient tous les deux très différents.

« Je ne suis pas d’accord à toi. Tu es exactement mon opposé. Tu ne peux pas être un désastre toi aussi. »

Il caressa doucement sa joue, gardant son regard plongé dans le sien.

« Et si à ton âge tu es aussi pur qu’un ange, c’est pas plus mal, non ? C’est ce qu’on te demandait il me semble. »

Sa proposition de passer la nuit avec lui pouvait paraître suspecte et pourtant, il n’avait pas pensé que ses mots pouvaient être mal interprétés. Il voulait réellement dormir avec lui, rien de plus. S’il avait fait une telle proposition à n’importe qui d’autre, la question aurait pu se poser. Ici, Dorian serait sage, il n’avait pas l’intention de profiter de lui. Il avait beaucoup trop abusé de ses charmes pour obtenir ce qu’il voulait pour faire la même erreur avec Joe. Son amour pour lui l’empêchait de faire des bêtises qu’il regretterait par la suite. Un sourire se dessina sur ses lèvres quand son petit-ami accepta. Il remarqua les rougeurs naissantes sur son visage mais il préféra ne pas faire de commentaires.

« Tu ne pouvais pas me faire plus plaisir. »

Rapidement, il éteignit la télévision puis se tourna vers lui. Sans attendre, il lui prit la main et l’emmena dans sa chambre. Bizarrement, il commençait à sentir l’anxiété s’emparer de son être. Il n’était jamais stressé d’habitude… Et pourtant, il était clair avec lui-même. Il ne voulait rien lui faire de plus que dormir à ses côtés. Ce n’était pas habituel mais il allait bien falloir qu’il s’y fasse. Une fois dans la chambre, il lâcha sa main pour rejoindre son côté du lit. Il n’allait clairement pas pouvoir dormir tout habillé mais l’extrême opposé n’était pas possible non plus. L’entre deux était le plus judicieux. Il retira son pantalon et son pull pour garder uniquement son tee-shirt et son boxer. Il évita de regarder Joe pendant que lui se préparait pour ne pas réveiller la mauvaise partie de son corps. Légèrement embarrassé, il s’installa dans le lit en gardant à l’esprit qu’ils ne feraient rien de plus que de partager le même lit.

« J’ai pas pour habitude de dormir avec quelqu’un alors si je prends trop de place, n’hésite pas à me le dire. »

Il se mordit la lèvre en l’observant. Ils n’avaient plus été aussi proches depuis longtemps et, la dernière fois, ils étaient bien plus habillés. Heureusement que la fatigue était vraiment présente sinon il lui aurait vite grimpé dessus.

« Bonne nuit, mon ange. »
MonkeyMama
Messages : 1018
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
Ariel
MonkeyMama
Mar 23 Mai - 19:29

Joseph Moore
J'ai 36 ans et je vis à Lousville, USA. Dans la vie, je suis prêtre et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas bien.

take me to church (ft. Mlle Vinca) - Page 9 UnsteadyBoringHarvestmen-size_restricted

Joe est quelqu'un de dévoué et serviable. De l'extérieur, les gens pensent que c'est pour ça qu'il a rejoint les ordres de Dieu. Mais c'est loin d'être la raison principale. Il y a un secret que Joe cache de tous -lui compris- : son homosexualité. De croyances et de valeurs trop radicales, il rejette  cette facette de lui et s'est parfaitement bien planqué dans son église.
S’il était l’opposé de Dorian ? Oui. Certainement. Pour autant, il ne pouvait ignorer le fait que leurs vies respectives étaient compliquées. La sienne ne l’avait pas particulièrement été jusque-là. Joe avait vécu dans le déni et ça s’était plutôt bien passé. Mais maintenant ? Le tissu de mensonges qu’il avait crée et qu’il avait fini par croire se déchirer en lambeaux. Il était vulnérable. Un vrai bordel. Et s’il détestait ça… Il n’avait jamais été aussi vivant que depuis qu’il avait goûté aux lèvres de Dorian. Il ne lui avait d’ailleurs pas répondu quand il avait affirmé qu’il ne pouvait pas être un désastre. Comment faire ? Il était captivé par ce regard qui pouvait à la fois le manger tout entier comme le couvrir de l’amour le plus sincère. Jamais Joe n’avait croisé de regard aussi captivant. Une douleur dans la poitrine se raviva quand Dorian avait fait allusion à ses devoirs, à sa foi. Joe n’avait pas oublié. Et même si ce qu’il faisait lui semblait bon, il savait que c’était mal. Il allait devoir régler ça. Et assez promptement. Plus longtemps il vivra dans le péché, plus grandes seront les répercussions. « C’est ce qu’on me demande toujours… » qu’il souffla dans un sourire triste. Joe n’avait pas abandonné sa fonction. Pas encore. Mais il savait que ça allait devoir arriver sauf que pour ça il allait devoir parler à son grand frère… et il n’était tout simplement pas prêt. Un prêtre était-il sensé suivre un autre homme jusque dans sa chambre ? Joe savait bien que non pourtant cette perspective lui semblait infiniment douce. Il l’avait bien compris, ce n’était pas un piège. Il ne se passerait rien. Ils allaient juste dormir ensemble, bercés par la respiration l’un de l’autre. Arrivés dans la chambre, Joe n’avait pas su trop quoi faire. Est-ce qu’il était envisageable qu’il dorme totalement habillé ? Ou qu’il demande un pyjama à Dorian ? Est-ce qu’il en avait seulement un ? Il décida d’attendre de voir ce que son hôte faisait pour simplement l’imiter. Et avoir enlevé seulement quelques vêtements, c’était déjà beaucoup. Quelque part c’était ridicule car ils avaient déjà fait pire mais… Dormir ensemble, c’était intime, non ? Sur un autre plan, certes, mais Joe se sentait à fleur de peau. Joe avait été content de se retrouver sous les draps pour s’y cacher. A l’autre bout du lit, c’est à peine s’il osait bouger pour le moment. « Pas de soucis. » Il avait sourit, tentant de cacher sa gêne, mais le rouge sur ses joues s’étaient bien vite ravivés quand Dorian l’avait appelé son ange. « Bonne nuit. » qu’il avait répondu, son sourire grandissant malgré tout.
 
Anonymous
Invité
Mar 23 Mai - 22:51

Dorian Sweetlove
J'ai 41 ans et je vis à Louisville, USA. Dans la vie, je suis à la cherche d’un emploi et je m'en sors pas très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas bien.
Dorian est accro au sexe. Il pourrait passer sa vie à ça sans problème. Malheureusement, ça ne paye pas les factures alors, il travaille de temps en temps. Il va à l'église tous les dimanches, plus pour pouvoir mater le prêtre de la paroisse que par réel intérêt pour la religion... Mais ça, il ne s'en rendait pas compte jusqu'à récemment.
Dorian se tourna vers lui et le regarda. Il n’en revenait pas. Il était vraiment là, dans son lit, avec lui. Il en avait rêvé pendant des semaines et c’était enfin arrivé. Peut-être qu’il allait pouvoir remonter la pente maintenant que Joe était à ses côtés. Alors que Dieu était censé les empêcher d’être ensemble, il avait apparemment fini par céder. Leur amour était trop fort. S’ils se donnaient les moyens d’être ensemble, personne ne pourrait les séparer. Un faible sourire se dessina sur ses lèvres lorsqu’il remarqua les rougeurs sur les joues de son amoureux. Évidemment, il ne dirait rien mais ça l’amusait. Il voyait bien que Joe faisait des efforts pour être avec lui. Il en ferait tout autant pour éviter de le mettre plus mal à l’aise qu’il ne l’était déjà. Il finit par s’allonger sur le dos et à observer le plafond de sa chambre. Son bras sortit du lit uniquement pour éteindre la lumière avant de vite retrouver la chaleur sous la couette. Que c’était agréable de ne plus être seul, de se sentir aimé.

Il ferma les yeux, bien décidé à s’endormir rapidement mais c’était sans compter le tumulte de ses pensées qui le ramenaient sans cesse à Joe. Il essaya de se rassurer en se disant qu’il était là, à ses côtés, et qu’il ne partirait pas cette fois. Il l’espérait en tout cas. Il espérait aussi que son corps se montre raisonnable le temps qu’il aille chez son psychiatre. Il devait bien exister un traitement pour le guérir. Il n’avait vraiment pas envie que ce soit un problème entre eux. Il se doutait que Joe avait peu d’expériences et encore moins avec des hommes alors, il se devait de se montrer patient. Le sommeil finit par gagner la bataille. La nuit fut calme. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas aussi bien dormi. Il ouvrit les yeux et ce qu’il vit le fit sourire. Joe était encore plus adorable lorsqu’il dormait. Il avait bien choisi son surnom. Il ressemblait vraiment à un ange. Dorian l’observa un moment sans bouger puis, il se décida à sortir du lit en essayant de faire le moins de bruit possible. Une fois chose faite, il enfila son pantalon et sortit de la chambre tout aussi silencieusement.

Dorian avait pris soin de repousser la porte avant de se rendre dans la cuisine. Il comptait préparer le petit-déjeuner pour son petit-ami. C’était curieux pour lui de se dire qu’il était en couple. Encore plus que ce soit avec un homme. Il prépara du café et en parallèle, il fit chauffer du bacon et des œufs dans une poêle. Ils n’avaient jamais parlé de leur goût en matière de petit-déjeuner. Il ne savait même pas si Joe en prenait un. Ils avaient tant de choses à découvrir l’un sur l’autre. Il en était impatient. Un jour, ils se connaîtraient sur le bout des doigts. Il se jura de tout mettre en œuvre pour que ce moment arrive.
MonkeyMama
Messages : 1018
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
Ariel
MonkeyMama
Lun 29 Mai - 21:32

Joseph Moore
J'ai 36 ans et je vis à Lousville, USA. Dans la vie, je suis prêtre et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas bien.

take me to church (ft. Mlle Vinca) - Page 9 UnsteadyBoringHarvestmen-size_restricted

Joe est quelqu'un de dévoué et serviable. De l'extérieur, les gens pensent que c'est pour ça qu'il a rejoint les ordres de Dieu. Mais c'est loin d'être la raison principale. Il y a un secret que Joe cache de tous -lui compris- : son homosexualité. De croyances et de valeurs trop radicales, il rejette  cette facette de lui et s'est parfaitement bien planqué dans son église.
Plusieurs fois, Joe s’était imaginé ce que ça ferait de tendre le bras pour frôler celui de Dorian. Sans avoir besoin de bouger pour vérifier, il devinait le courant électrique qui l’aurait traversé. C’était une mauvaise idée. Il l’avait compris ce soir : il pouvait avoir un effet négatif sur Dorian, lui donner des idées indésirables. Pour rien au monde il voulait être responsable si ses soucis s’aggravaient. Pour l’heure, dormir dans le même lit c’était largement suffisant. A en croire le rouge sur les joues du prêtre, c’était déjà assez dur à gérer comme ça. Le silence s’installa. Il n’était pas gênant. Ils avaient assez parlé pour ce soir. Quand Dorian avait éteint la lumière, Joe avait fermé les yeux. Le sommeil finirait par venir malgré les pas de géant que Joe faisait ce soir. C’était perturbant, c’est sûr. Mais pas désagréable. Loin de là. C’était une nouvelle vie pour Joe et c’était sur cette pensée positive qu’il s’était finalement endormi.
Au réveil, Joe avait été surpris par le changement de décor. Il n’était pas au presbytère, dans son lit de célibataire endurci. A la place, il était dans celui de son petit-ami. C’était à peine croyable. Et pourtant. C’était réel. Quand bien même le petit-ami en question avait déserté son propre lit. Joe n’en avait pas été mécontent : il avait le loisir de se rhabiller sans qu’il ne le voit manoeuvrer. Le prêtre ne s’était pas inquiété. Il était chez lui, il ne pouvait pas avoir disparu.
Une fois habillé, Joe était sorti de la chambre en s’étirant. Il était sensé aller travailler mais l’odeur des oeufs et du bacon l’avait bien assez vite distrait. Et le spectacle d’un Dorian aux fourneaux ? Il était foutu, il avait ce mec dans la peau. Timide, Joe avait mis du temps avant de signaler sa présence. « Salut. » Un large sourire était apparu spontanément sur ses lèvres. « Tu as bien dormi ? » qu’il demanda en avançant dans la pièce. Dormir avec quelqu’un, c’était une première. Se réveiller auprès de quelqu’un l’était aussi. Joe n’avait imaginé qu’il puisse se retrouver dans cette situation un jour. Mais il était là, dans cette cuisine, et il n’avait envie d’être nulle part ailleurs.
 
Anonymous
Invité
Mer 31 Mai - 19:25

Dorian Sweetlove
J'ai 41 ans et je vis à Louisville, USA. Dans la vie, je suis à la cherche d’un emploi et je m'en sors pas très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas bien.
Dorian est accro au sexe. Il pourrait passer sa vie à ça sans problème. Malheureusement, ça ne paye pas les factures alors, il travaille de temps en temps. Il va à l'église tous les dimanches, plus pour pouvoir mater le prêtre de la paroisse que par réel intérêt pour la religion... Mais ça, il ne s'en rendait pas compte jusqu'à récemment.
Dorian était très concentré sur la cuisson du petit déjeuner. Il n’avait pas pour habitude de faire à manger pour autrui alors il tenait à ce que ce soit acceptable. Il n’aimait pas particulièrement cuisiner. Avant de perdre son travail, il n’avait pas beaucoup de temps pour s’atteler à cette tâche. Aujourd’hui, il pouvait mais ce n’était pas quelque chose qu’il aimait faire. Et puis, il comptait retrouver un travail rapidement. Il ne voulait pas rester sans emploi plus longtemps. Il commençait déjà à s’ennuyer à rester à la maison toute la journée. Il avait envoyé son CV à plusieurs entreprises mais il n’avait pas encore eu de réponse. Il croisait les doigts pour obtenir un entretien mais ce n’était pas gagné. Son ancien employeur avait probablement discuté de son cas avec ses collègues. Peu importe, il ne perdait pas espoir. Après tout, son travail était bien fait en général. Pourquoi personne n’accepterait de l’embaucher à nouveau ?

Alors qu’il était perdu dans ses pensées, Joe fit son entrée dans la cuisine. Dorian sursauta légèrement, très peu habitué à vivre avec quelqu’un. La dernière personne avec qui c’était arrivé était sa sœur et elle était bien moins discrète que lui. Il se tourna vers son petit ami, le sourire aux lèvres. Il était encore plus adorable que d’habitude mais est-ce vraiment possible ? Il lui avait demandé s’il avait bien dormi. À vrai dire, il ne s’était pas vraiment posé la question. Il hocha la tête pour seule réponse et l’attira contre lui pour le serrer dans ses bras. Un doux baiser vint s’ajouter à leur étreinte. Il se recula ensuite pour retirer la poêle du feu avant que son contenu ne finisse brûlé.

« Bonjour mon ange… J’espère que tu as faim. »

Après avoir mis la table, il invita Joe à s’y installer. Il avait servi le café, du jus de fruits et les œufs brouillés au bacon.

« Je te propose que l’on mange ensemble, ensuite je te dépose à l’église et je me rends à mon rendez-vous médical. Ça te va ? »
MonkeyMama
Messages : 1018
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
Ariel
MonkeyMama
Mar 13 Juin - 15:02

Joseph Moore
J'ai 36 ans et je vis à Lousville, USA. Dans la vie, je suis prêtre et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas bien.

take me to church (ft. Mlle Vinca) - Page 9 UnsteadyBoringHarvestmen-size_restricted

Joe est quelqu'un de dévoué et serviable. De l'extérieur, les gens pensent que c'est pour ça qu'il a rejoint les ordres de Dieu. Mais c'est loin d'être la raison principale. Il y a un secret que Joe cache de tous -lui compris- : son homosexualité. De croyances et de valeurs trop radicales, il rejette  cette facette de lui et s'est parfaitement bien planqué dans son église.
Joe s’était réveillé avec la sensation d’être complet ce matin-là… et ça ne lui était jamais arrivé. Pour l’heure, il semblait avoir oublié l’église et tous les devoirs qui en découlaient. Tout ce qu’il voyait, c’était ce beau brun en train de faire à manger dans sa cuisine et cette simple vision suffisait à l’émouvoir. Ça semblait surréaliste et pourtant rien n’avait jamais été aussi vrai dans sa vie jusqu’à présent. Il avait été un peu plus déstabilisé encore en croisant son regard si sombre qu’on le croirait noir par moment. S’habituerait-il un jour à la profondeur de ce regard ? Il espérait que non. Ils avaient échangé un regard et Dorian l’avait pris dans ses bras, lui offrant même un tendre baiser qu’il lui avait rendu une fois la surprise passée. C’était définitivement beaucoup de nouvelles choses auxquelles s’habituer mais c’était beaucoup trop agréable pour que Joe ne se laisse pas aller rapidement. Dorian avait mis la table, avait servi leurs cafés. Joe s’était installé avec un sourire timide et quand le mot « église » était sorti de la bouche de Dorian, sa main avait naturellement cherché celle de son petit-ami en quête de réconfort. « Ca me va. » Il lui avait sourit avant de lâcher sa main et de commencer à manger. « Merci et… bon appétit. » qu’il avait soufflé, le ventre tout retourné entre grand bonheur et inquiétude. « Je vais parler à mon frère. J’ai… hâte. Qu’on soit que tous les deux… Ailleurs. » Et c’était la plus stricte vérité. S’il y avait bien une chose que Joe voulait éviter pour le moment, c’était bien l’église. Il ne pouvait juste pas disparaitre sans rien dire mais il avait réellement besoin de prendre du recul pour faire le point.

 
Anonymous
Invité
Lun 19 Juin - 17:46

Dorian Sweetlove
J'ai 41 ans et je vis à Louisville, USA. Dans la vie, je suis à la cherche d’un emploi et je m'en sors pas très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas bien.
Dorian est accro au sexe. Il pourrait passer sa vie à ça sans problème. Malheureusement, ça ne paye pas les factures alors, il travaille de temps en temps. Il va à l'église tous les dimanches, plus pour pouvoir mater le prêtre de la paroisse que par réel intérêt pour la religion... Mais ça, il ne s'en rendait pas compte jusqu'à récemment.
Prendre un petit déjeuner était déjà une nouveauté pour lui mais le partager avec quelqu'un d'autre qu'un membre de sa famille était une première. Habituellement, il se sauvait au petit matin après avoir passé la nuit avec sa conquête quand c'était chez elle ou il lui faisait comprendre qu'il était temps de partir quand les réjouissances s'étaient passées dans son appartement. Il détestait partager son lit avec elles pour autre chose que du sexe. Les choses étaient très différentes avec son petit-ami. Il avait du mal à se reconnaître dans cette relation mais ça lui faisait du bien d'être différent. L'amour l'avait changé et il espérait que d'autres surprises l'attendaient.

Lorsque Joe avait pris sa main, il n'avait pas trouvé autre chose à faire de la serrer en retour. Il savait que le sujet de l'église était encore sensible. Il lui avait promis de le soutenir et il comptait bien tenir sa promesse. Il caressa lentement ses doigts avant qu'il ne retire sa main. Le programme qu'il lui avait proposé semblait lui convenir. Ensuite, il l'écouta attentivement lorsqu'il aborda sa future discussion avec son frère. Ça lui faisait toujours bizarre de se dire que c'était son frère qui pouvait diriger sa vie. Il hocha la tête en lui souria.

« Moi aussi j'ai hâte d'être avec toi, ailleurs. On pourra enfin se découvrir. Vivre pleinement notre amour. »

Son sourire s'élargit à ses mots. Il était toujours stressé par l'aspect physique de leur relation mais il savait qu'en prenant le temps nécessaire, tout se passerait très bien. Il attendait avec impatience les conseils du médecin pour les mettre en pratique avec lui. Il méritait qu'il soit enfin la meilleure version de lui-même. Pour son bonheur, il était prêt à tout.

Leur petit déjeuner se déroula dans le calme. Dorian observait son chéri avec tendresse. Il ne trouva pas le besoin de lui parler, profitant de ce moment à deux pour pouvoir graver ses traits dans son esprit. Il savait que cela pouvait le mettre mal à l'aise alors il détournait régulièrement le regard pour vérifier le contenu de son assiette ou porter son attention sur sa tasse de café. Une fois ce qu'il avait préparé englouti, il rangea la table et déposa ce qui devait être lavé dans l'évier. Il s'en chargerait à son retour, dans l'après midi.

« Je vais enfiler un tee-shirt et on pourra y aller. Ne te sauve pas cette fois. »

Il lui fit un clin d'œil avant de retourner dans sa chambre et de terminer de s'habiller. Il était fin prêt à affronter le monde, aussi cruel soit-il. Heureusement, une fois de retour dans la pièce principale, il vit que Joe était toujours là. Sa dernière phrase avait été prononcé sur le ton de la plaisanterie mais au fond de son cœur, il avait toujours peur que son bonheur soit anéanti à nouveau.

« Tu es prêt ? »
MonkeyMama
Messages : 1018
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
Ariel
MonkeyMama
Lun 26 Juin - 18:55

Joseph Moore
J'ai 36 ans et je vis à Lousville, USA. Dans la vie, je suis prêtre et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas bien.

take me to church (ft. Mlle Vinca) - Page 9 UnsteadyBoringHarvestmen-size_restricted

Joe est quelqu'un de dévoué et serviable. De l'extérieur, les gens pensent que c'est pour ça qu'il a rejoint les ordres de Dieu. Mais c'est loin d'être la raison principale. Il y a un secret que Joe cache de tous -lui compris- : son homosexualité. De croyances et de valeurs trop radicales, il rejette  cette facette de lui et s'est parfaitement bien planqué dans son église.
Joe angoissait de retourner au travail. Enfin chez lui aussi au passage puisqu’il avait de toute évidence dédié sa vie à son travail. Il avait été si rigoureux pendant tellement d’années, il avait du mal à croire que c’était lui l’homme assis à cette table avec Dorian Sweetlove. Mais c’est bien lui et, étrangement, rien ne lui semblait plus juste que ça. Il se sentait bien. Gêné par moment, évidemment, mais rien de désagréable. Dorian était magnétique en plus d’être très bel homme, c’est sans doute pour cela qu'il n’avait jamais eu aucun mal à enchainer les relations. Qui pourrait lui résister ? Pas Joe, à qui il suffisait d’un regard trop insistant pour qu’il sente tout son être s’embraser, à commencer par ses joues. Vivre pleinement notre amour. Chacun de ses mots avait fait rougir Joe, de bonheur principalement. Dorian Sweetlove l’aimait. Il était certes passé de lit en lit mais c’était lui qu’il aimait. N’était-ce pas incroyable ? Un miracle ? Comment est-ce que Dieu pouvait s’opposer à ça ? Bien des questions minaient Joe mais il n’avait aucune intention d’en parler de peur de gâcher le moment. Il hocha alors simplement la tête et le reste du petit-déjeuner se déroula dans le silence. Joe était bien trop occupée par ses pensées pour animer une conversation, sans compter que Dorian l’intimidait d’une certaine façon et que s’il le regardait trop longtemps dans les yeux, il n’arrivait plus à aligner deux mots correctement.« A tout de suite. » qu’il avait dit du bout des lèvres alors que Dorian lui expliquait qu’il s’absentait, mentionnant un moment de vie dont Joe aurait honte encore longtemps. Il avait bien essayé de le fuir… Mais comment nier cette évidence ? Il se prépara rapidement, le stress le gagnant de plus en plus : il ne voulait pas aller travailler et faire semblant d’être encore ce prêtre bien sous tout rapport qu’il avait toujours prétendu être. « Oui. » qu’il avait dit, la voix légèrement étranglée alors que Dorian était lui-même prêt à partir. Ils s’étaient alors dirigés dehors, jusqu’à la voiture de Dorian où Joe avait l’impression de manquer d’air. Il s’autorisa pourtant à lui serrer la main rapidement et, tout de suite, il s’était senti mieux. La vision de l’église le ramena pourtant bien vite à ses angoisses. Il n’avait plus le choix. « Eh bien… Bonne journée. Je… Je te tiens au courant rapidement. » Et, après un rapide coup d’oeil aux alentours, Joe s’autorisa le plus chaste des baisers avant de quitter la voiture d’un petit geste de la main.
 
Contenu sponsorisé
take me to church (ft. Mlle Vinca)
Page 9 sur 9
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
Sujets similaires
-
» Mlle Vinca
» Fruit défendu... [ft. Mlle Vinca]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: