Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» De l'amour à la haine, il n'y a qu'un pas (avec Rein)
take me to church (ft. Mlle Vinca) - Page 6 EmptyAujourd'hui à 19:10 par Clionestra

» Deux duchés et une duchesse (avec Rein)
take me to church (ft. Mlle Vinca) - Page 6 EmptyAujourd'hui à 18:27 par Clionestra

» Une Famille de Loups et de Rats
take me to church (ft. Mlle Vinca) - Page 6 EmptyAujourd'hui à 13:03 par Snardat

» « Connais ton adversaire, connais-toi, et tu ne mettras pas ta victoire en danger. »
take me to church (ft. Mlle Vinca) - Page 6 EmptyAujourd'hui à 11:47 par Stormy Dream

» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
take me to church (ft. Mlle Vinca) - Page 6 EmptyAujourd'hui à 11:17 par Manhattan Redlish

» La Cour des Miracles (ft. Apothesis)
take me to church (ft. Mlle Vinca) - Page 6 EmptyAujourd'hui à 0:40 par Raton

» Pause plus ou moins longue - Nemo
take me to church (ft. Mlle Vinca) - Page 6 EmptyHier à 17:24 par Clionestra

» Le ciel est un océan suspendu (Val & Dreamcatcher)
take me to church (ft. Mlle Vinca) - Page 6 EmptyHier à 1:58 par Val

» Vermines & Rage
take me to church (ft. Mlle Vinca) - Page 6 EmptyHier à 0:17 par Snardat

Le Deal du moment : -39%
Pack Home Cinéma Magnat Monitor : Ampli DENON ...
Voir le deal
1190 €

LE TEMPS D'UN RP

take me to church (ft. Mlle Vinca)

Anonymous
Invité
Lun 13 Mar 2023 - 22:56

Dorian Sweetlove
J'ai 41 ans et je vis à Louisville, USA. Dans la vie, je suis à la cherche d’un emploi et je m'en sors pas très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas bien.
Dorian est accro au sexe. Il pourrait passer sa vie à ça sans problème. Malheureusement, ça ne paye pas les factures alors, il travaille de temps en temps. Il va à l'église tous les dimanches, plus pour pouvoir mater le prêtre de la paroisse que par réel intérêt pour la religion... Mais ça, il ne s'en rendait pas compte jusqu'à récemment.
Dorian était rentré chez lui en traînant des pieds. Il avait la nausée. Joe l’avait déjà remplacé. Avec une femme en plus ! Il ne pouvait pas lutter. Il ne pourrait jamais lui offrir une famille. Une vie ordinaire. C’était foutu. Et le pire c’est qu’elle est belle. Il avait bon goût. S’il était dans son état normal, il aurait été jaloux. Lui aussi aurait bien voulu se la faire. Peut-être même qu’il l’avait déjà fait. Mais là n’était pas la question. Ce n’était plus toutes ces femmes qu’il voulait, aussi belles soient-elles. C’était Joe qu’il voulait. Et il ne l’aurait jamais.

Il entra dans une supérette pour s’acheter des cigarettes et une bouteille d’alcool fort. Il n’aimait pas ça mais au moins, ça lui viderait la tête. Il en avait vraiment besoin. Après tout, personne n’allait venir l’en empêcher. Il n’avait pas d’amis. Sa famille s’en fichait de savoir comment il allait. Il était seul. Complètement seul. Et Joe allait passer une merveilleuse soirée en compagnie d’une des plus jolies filles de la ville. Il le méritait. Il avait toujours été un homme exemplaire. C’était le juste retour des choses qu’il trouve le bonheur. Au moins, il aurait plus de facilité à le faire accepter à sa famille. Un homme c’est fait pour aimer une femme. C’était bien connu. C’était pas une nouveauté que Dorian était hors norme.

Une fois rentré chez lui, il s’était laissé glisser contre la porte d’entrée. Il n’avait même pas la force de se glisser jusqu’à son canapé. Il laissa enfin sa peine s’exprimer. Tant pis si les voisins l’entendaient pleurer. Pour une fois, ils ne viendront pas se plaindre des gémissements. Il arracha le bouchon de la bouteille et bu une bonne gorgée d’alcool. Ça lui faisait mal. Et en même temps, ça apaisait un peu la douleur dans son cœur. Il avait passé une bonne partie de la soirée assis contre cette porte. Ses sanglots s’étaient calmés à mesure que l’ivresse prenait le dessus.

Alors qu’il pensait s’endormir là, il entendit quelqu’un frapper. Est-ce que c’était dans sa tête ? Non. Impossible. Il se leva avec difficulté, sans prendre la peine d’essuyer ses yeux mouillés. Qui osait venir le déranger à une heure pareille ? Il n’était clairement pas en état de recevoir qui que ce soit. Il ouvrit, sans vérifier par le judas et la vision de ce visage lui glaça le sang. Il avait des hallucinations maintenant ?!
MonkeyMama
Messages : 1018
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
Ariel
MonkeyMama
Mar 14 Mar 2023 - 14:01

Joseph Moore
J'ai 36 ans et je vis à Lousville, USA. Dans la vie, je suis prêtre et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas bien.

take me to church (ft. Mlle Vinca) - Page 6 UnsteadyBoringHarvestmen-size_restricted

Joe est quelqu'un de dévoué et serviable. De l'extérieur, les gens pensent que c'est pour ça qu'il a rejoint les ordres de Dieu. Mais c'est loin d'être la raison principale. Il y a un secret que Joe cache de tous -lui compris- : son homosexualité. De croyances et de valeurs trop radicales, il rejette  cette facette de lui et s'est parfaitement bien planqué dans son église.
Joe était en colère. Vraiment en colère. Il en voulait à Dorian de s’être joué de sa nièce, il en voulait à la vie d’avoir rendu ça possible. Conjuguer son métier et ses principes avec son attirance pour Dorian, c’était déjà compliqué… Mais rajouter une aventure avec Roxane à ça ? C’était quasiment impossible. Joe allait lui dire. Fermement. Sans faiblir. Il n’allait pas lui laisser l’occasion de le prendre par les sentiments, il serait tout simplement inflexible. Enfin c’est ce qu’il croyait. La simple vision de Dorian en larmes et une bouteille à la main avait suffit à mettre toutes ses bonnes résolutions à mal. Mais qu’est-ce qu’il avait ? La tension qui faisait tambouriner son coeur quelques secondes auparavant retomba sur son ventre et le noua d’inquiétude. Il était dans un sale état. Il ignorait pourquoi mais ça n’allait pas du tout, là. Sans même qu’il ait besoin d’y penser, sa colère passa au second plan. Plus rien ne comptait maintenant que le malheur évident de Dorian. Sans attendre d’y être invité, Joe entra et referma la porte derrière lui. Il n’avait pas envie qu’on voit Dorian dans cet état-là tout comme il n’avait pas envie d’être vu à cette heure-là devant l’appartement d’un homme. Plus important encore : il resterait tant qu’il n’aura pas su apaiser le quarantenaire. Avec une infinie délicatesse, il avait pris la bouteille d’alcool des mains de Dorian. « Je crois que ça ira pour ce soir. » Il avait esquissé un sourire qui se voulait rassurant. Il était comme ça, Joe. Quand il se sentait investi de la mission d’aider quelqu’un, il savait faire preuve de l’abnégation la plus totale. Des yeux, il avait rapidement balayé l’endroit du regard pour y repérer le canapé. En attrapant le poignet du brun ténébreux, il l’attira juste que sur le canapé ensuite pour l’y assoir. C’est là qu’il avait hésité. Le rejoindre ? Rester debout ? Un coup d’oeil à sa mine défaite l’avait poussé à prendre sa décision : il s’était assis à côté de lui. Il observa quelques secondes de silence avant de dire : « Tu veux en parler ? T’es pas obligé. Je peux aussi rester là sans rien dire. C’est comme tu veux. » Et il avait presque murmuré, comme s’il avait eu peur de l’effrayer.
 
Anonymous
Invité
Mar 14 Mar 2023 - 17:39

Dorian Sweetlove
J'ai 41 ans et je vis à Louisville, USA. Dans la vie, je suis à la cherche d’un emploi et je m'en sors pas très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas bien.
Dorian est accro au sexe. Il pourrait passer sa vie à ça sans problème. Malheureusement, ça ne paye pas les factures alors, il travaille de temps en temps. Il va à l'église tous les dimanches, plus pour pouvoir mater le prêtre de la paroisse que par réel intérêt pour la religion... Mais ça, il ne s'en rendait pas compte jusqu'à récemment.
Apparemment, ce n'était pas une hallucination. Il était vraiment là, devant lui. Mais qu'est-ce qu'il faisait là ? Et comment il avait su son adresse ? Il ne lui avait jamais dit où il habitait. Il ne donnait ce genre d'informations qu'aux femmes avec qui il avait l'intention de coucher. Eh merde. Il avait couché avec la copine de Joe. Et il était la pour lui casser la gueule. Vu l'état dans lequel il était, il allait pas chercher à se défendre.

Il baissa la tête, très peu fier de l'image qu'il dégageait. Ses parents auraient eu honte de lui. Probablement autant que lui à cet instant. Dorian ne comprenait pas pourquoi il était là. Pourquoi il lui avait retiré sa bouteille des mains. Pourquoi il l'emmenait vers le canapé. Mais il se laissait faire. Il n'avait pas vraiment la force de résister de toute façon.

Il n'osait pas le regarder dans les yeux. Il se dégoûtait au plus au point. L'alcool lui avait provoqué un mal de tête horrible. Il n'était pas beau à voir. Il se mordit si fort la lèvre inférieure qu'elle se mit à saigner. Putain, pourquoi il fallait qu'il le voit comme ça. Il avait su garder la face en public. Mais en privé, il n'y parvenait plus.

« Pourquoi est-ce que t'es là ? T'es pas censé être avec moi. Tu devrais être en train de t'amuser avec cette fille magnifique. Pas avec un pauvre connard comme moi. J'arrive même pas à te laisser tranquille. Alors que t'as trouvé une femme superbe à aimer. J'espère que tu seras heureux avec elle. Parce que c'est ce que tu mérites... »

Sa dernière phrase le fit craquer à nouveau. Les sanglots dans la voix, il essaya de continuer.

« Pourquoi il a fallu que je tombe amoureux de toi ? T'es clairement trop bien pour moi. Je te mérite pas. »
MonkeyMama
Messages : 1018
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
Ariel
MonkeyMama
Mar 14 Mar 2023 - 19:04

Joseph Moore
J'ai 36 ans et je vis à Lousville, USA. Dans la vie, je suis prêtre et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas bien.

take me to church (ft. Mlle Vinca) - Page 6 UnsteadyBoringHarvestmen-size_restricted

Joe est quelqu'un de dévoué et serviable. De l'extérieur, les gens pensent que c'est pour ça qu'il a rejoint les ordres de Dieu. Mais c'est loin d'être la raison principale. Il y a un secret que Joe cache de tous -lui compris- : son homosexualité. De croyances et de valeurs trop radicales, il rejette  cette facette de lui et s'est parfaitement bien planqué dans son église.
Sans poser de question, Joe s’était totalement imposé chez Dorian. Il n’allait quand même pas le laisser dans cet état si ? Et encore moins l’engueuler. Il allait s’occuper de lui et c’est comme ça qu’ils s’étaient tous les deux retrouvés sur le canapé du quarantenaire. Joe avait tendu la perche, il avait invité Dorian à se confier. Il n’y a pas si longtemps encore, Joe était son confident, non ? Ça lui ferait peut-être du bien d’avoir une oreille attentive. Joe ne savait pas ce qu’il le tourmentait et il ne s’était pas du tout attendu à ce que ça ait un rapport avec lui. Et Roxane. Il avait cru quoi ? Qu’ils étaient en couple et qu’ils s’affichaient en public comme ça ? Joe n’avait pas renoncé à ses vœux, il ne prendrait jamais une décision aussi rapidement. Et surtout pas pour une femme. Mais ça Dorian ne pouvait pas le savoir. « Oh, Dorian… » que le prêtre avait soufflé tout bas en cherchant un coussin qu’il plaça sur ses genoux. Délicatement, il avait accompagné la tête de Dorian jusqu’à l’oreiller. Il s’était laissé faire jusque-là. Il n’allait pas soudainement le rejeter. Si ? S’il devait avoir envie de le faire, Joe faisait attention à procéder lentement pour qu’il puisse disposer de tout le temps qu’il faut pour manifester son mécontentement. Il observa un moment de silence en le contemplant. Il lui paraissait si vulnérable alors qu’il l’avait toujours senti si fort. Ça lui faisait de la peine. Ce n’était pas son état normal. « Roxane est une très jolie femme, oui… Tu devrais t’en souvenir. » Une pointe de colère avait ressurgit, il la chassa en soupirant. « Mais c’est ma nièce. C’est très délicat de ta part de me souhaiter ce bonheur mais… Ça n’arrivera pas. Tu ne me verras jamais avec une femme. J’aurais bien aimé, je crois… Mais ça ne me dit rien. » En oubliant le fait qu’il était de toute façon prêtre. Il soupira à nouveau, cette fois pour se donner le courage d’un autre rapprochement physique. Tendrement, il s’était mis à caresser la tempe de Dorian. De temps en temps, il s’égarait dans ses cheveux. Son regard s’était quant à lui perdu sur un point fixe au loin. « Je ne pense pas que tu sois un connard. Par contre, tu as raison… Tu ne me mérites pas. Tu mérites quelqu’un de disponible, de prêt… J’ai pas envie de te voir comme ça. » Il continuait de parler tout doucement, en chuchotant, comme s’il lui racontait un secret.
 
Anonymous
Invité
Mar 14 Mar 2023 - 19:09

Dorian Sweetlove
J'ai 41 ans et je vis à Louisville, USA. Dans la vie, je suis à la cherche d’un emploi et je m'en sors pas très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas bien.
Dorian est accro au sexe. Il pourrait passer sa vie à ça sans problème. Malheureusement, ça ne paye pas les factures alors, il travaille de temps en temps. Il va à l'église tous les dimanches, plus pour pouvoir mater le prêtre de la paroisse que par réel intérêt pour la religion... Mais ça, il ne s'en rendait pas compte jusqu'à récemment.
Joe confirma ce qu’il redoutait. Il avait bien couché avec cette très jolie femme. Cela ne le surprenait pas vraiment. Elle était tout à fait son genre. Il avait un petit faible pour les blondes. Et cela se confirmait sur son type d’hommes également. Pourtant, Joe n’était pas aussi blond que les femmes qui avaient partagé son lit. De toute façon, ce n’était pas son physique qui l’avait fait craquer pour lui. Il avait surtout aimé son caractère. Sa façon d’être. Personne ne s’était montré aussi gentil avec lui sans arrière pensée. C’était le seul à être vraiment honnête avec lui. Et apparemment, c’était aussi le seul à se soucier de lui. Malgré sa peine, il était soulagé de le savoir à ses côtés. Il se sentait protégé. Rien ne pouvait lui arriver quand il était avec lui. A croire que Dieu protégeait le jeune prêtre et les personnes qui lui étaient proches.

En parlant de proches, Joe venait-il vraiment de dire que Roxane, la jeune femme qui l’accompagnait tout à l’heure, était sa nièce ? Dorian se sentait encore plus idiot. Mais comment pouvait-il savoir que Joe avait une nièce d’une trentaine d’années ? En vérité, il ne savait pas grand-chose sur lui. Il parlait très peu de sa vie privée. Lors de leurs discussions, c’était surtout Dorian qui avait parlé. Le prêtre avait écouté. Il ne s’était pratiquement jamais confié. Ce n’était pas vraiment ce qu’on lui demandait non plus.

Quand Joe l’incita à s’allonger, il ne lutta pas. Il n’avait plus la force. Il n’arrivait pas non plus à mettre de l’ordre dans ses pensées. L’alcool avait créé un flou total. C’est ce qu’il avait voulu. Il n’avait juste pas pensé que quelqu’un viendrait chez lui pour l’empêcher de finir le travail. Encore un coup du destin ? Peut-être. Il n’avait pas envie d’y réfléchir pour le moment. La seule chose qu’il avait envie c’était de dormir et d’oublier cette journée. Les caresses de Joe dans ses cheveux commençaient à le faire sombrer. Ses sanglots s’étaient apaisés. Il n’aurait pas cru qu’il finirait la soirée dans son canapé avec lui. Plus il passait du temps en sa compagnie, plus il tombait amoureux. Sa douceur et son calme étaient tout ce qu’il lui manquait dans son quotidien. Il était persuadé qu’avec lui il trouverait le bonheur. C’est sur cette pensée qu’il s’endormit. Dommage pour Joe, une fois qu’il était endormi, il était difficile de le réveiller.
MonkeyMama
Messages : 1018
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
Ariel
MonkeyMama
Mar 14 Mar 2023 - 22:00

Joseph Moore
J'ai 36 ans et je vis à Lousville, USA. Dans la vie, je suis prêtre et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas bien.

take me to church (ft. Mlle Vinca) - Page 6 UnsteadyBoringHarvestmen-size_restricted

Joe est quelqu'un de dévoué et serviable. De l'extérieur, les gens pensent que c'est pour ça qu'il a rejoint les ordres de Dieu. Mais c'est loin d'être la raison principale. Il y a un secret que Joe cache de tous -lui compris- : son homosexualité. De croyances et de valeurs trop radicales, il rejette  cette facette de lui et s'est parfaitement bien planqué dans son église.
Malgré la paisibilité du moment, Joe pouvait sentir la tempête qui se livrait à l’intérieur de Dorian. Comment est-ce qu’il avait fait pour ne pas le voir venir ? Un peu plus et Joe s’en voudrait presque. Dorian pouvait compter sur lui. Enfin, c’est ce qu’il aimait penser. Dans les faits, il ne pouvait pas puisqu’il avait entrepris de se déchirer la gueule plutôt que de venir le voir. Ses doigts dans ses cheveux, Joe se surprit du naturel que la situation avait. Il n’était pas gêné. Il se sentait parfaitement à sa place, là, à consoler le journaliste. Peut-être que Dorian ressentait la même chose puisqu’il n’avait pas essayé de se dégager. Ou peut-être qu’il était juste beaucoup trop alcoolisé pour opposer une résistance. Après un certain temps sans réponse de sa part, Joe s’était interrogé sur son état. Est-ce qu’il dormait ? Ou est-ce qu’il faisait un coma éthylique comme il avait déjà vu dans ces mauvais reportages des urgences ? Joe avait fait attention à sa respiration qui lui semblait plutôt normal et, une fois rassuré, il songea à s’en aller. Mais il n’avait pas su s’y résoudre. Il était bien ici. A veiller sur Dorian. Il avait tout le loisir de se perdre dans ses pensées avant de s’endormir comme ça : assis, la tête de Dorian sur les genoux, et ses doigts dans ses cheveux bruns.
Il s’était réveillé dans la même position, à un détail près de son anatomie. Ouvrir les yeux et voir la tête de Dorian si proche de sa braguette, c’était chaud. Il fallait qu’il se dégage de là avant que Dorian ne se réveille et qu’il soit grillé. Il avait commencé à se tortiller pour partir quand Dorian avait ouvert les yeux. Il s’était directement figé pour changer de technique. Plutôt que de partir, il allait remonter discrètement l’oreiller pour camoufler tout ça. « Salut. » qu’il avait dit tout bas en commençant sa manoeuvre en essayant d’être le plus naturel possible.
 
Anonymous
Invité
Mar 14 Mar 2023 - 22:09

Dorian Sweetlove
J'ai 41 ans et je vis à Louisville, USA. Dans la vie, je suis à la cherche d’un emploi et je m'en sors pas très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas bien.
Dorian est accro au sexe. Il pourrait passer sa vie à ça sans problème. Malheureusement, ça ne paye pas les factures alors, il travaille de temps en temps. Il va à l'église tous les dimanches, plus pour pouvoir mater le prêtre de la paroisse que par réel intérêt pour la religion... Mais ça, il ne s'en rendait pas compte jusqu'à récemment.
Lorsque Dorian ouvrit les yeux, il comprit qu’il y avait quelque chose qui clochait. Il n’était pas dans son lit mais allongé sur le canapé du salon. Quelqu’un bougeait le coussin sur lequel sa tête était posée. Qui pouvait bien être resté avec lui cette nuit ? Il n’avait pas souvenir d’avoir invité qui que ce soit. Puis, la douce voix de Joe lui vint aux oreilles. Il le saluait timidement. C’était mignon. Il avait veillé sur lui au point de s’endormir assis sur son canapé. La position n’avait pas dû être confortable. Il n’était pas sûr qu’il aurait réussi à tenir toute la nuit comme ça. Il lui murmura un léger « salut » en se redressant, libérant ses jambes. Le coussin avait glissé des genoux de Joe et Dorian n’avait pas pris la peine de le retenir. Il avait bien fait sinon il n’aurait pas vu ce qui mettait le prêtre dans cet état de gêne. Dans un sourire, il le taquina :

« J’aurais pas cru que les hommes d’église avaient aussi ce genre de problèmes le matin. T’as besoin d’aide peut-être ? »

Sans attendre sa réponse, il s’était rapproché de lui. Il ressemblait à un animal affamé. Ça n’avait rien de rassurant. Il posa directement sa main sur son entrejambe pour connaître l’état d’avancement  du problème. Le corps du prêtre semblait réagir davantage à son initiative. Dorian sonda le visage de Joe pour s’assurer qu’il était d’accord. Il ne tenait pas à lui faire quoique ce soit qu’il ne veuille pas.

« Je peux libérer la bête ? Elle semble à l’étroit. Ça ne doit pas être très agréable. »

Il était d’humeur joueuse ce matin. Ses soucis de la veille ne l’avaient pas encore rattrapés.
MonkeyMama
Messages : 1018
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
Ariel
MonkeyMama
Mar 14 Mar 2023 - 22:25

Joseph Moore
J'ai 36 ans et je vis à Lousville, USA. Dans la vie, je suis prêtre et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas bien.

take me to church (ft. Mlle Vinca) - Page 6 UnsteadyBoringHarvestmen-size_restricted

Joe est quelqu'un de dévoué et serviable. De l'extérieur, les gens pensent que c'est pour ça qu'il a rejoint les ordres de Dieu. Mais c'est loin d'être la raison principale. Il y a un secret que Joe cache de tous -lui compris- : son homosexualité. De croyances et de valeurs trop radicales, il rejette  cette facette de lui et s'est parfaitement bien planqué dans son église.
Joe n’aurait pas pu être plus gêné. Bien sûr, ça lui arrivait de temps en temps d’être ainsi stimulé au réveil mais c’était en général vite oublié puisqu’il ignorait tout à fait cet état. Là, c’était sensiblement différent. Il le sentait bien. Il avait dormi ici. Avec Dorian sur les genoux. Et peut-être bien que son corps se souvenait de la dernière fois qu’ils s’étaient vus… Quoi qu’il en soit, c’était tenace. Exposer un tel soucis à Dorian, c’était dangereux. Joe le savait. Le dérapage n’était jamais vraiment loin et ce n’était pas le moment. Il s’était quand même endormi en larmes sur ses genoux. Et puis Joe était sensé être fâché. Alors il avait essayé de se dégager pour pouvoir partir mais tout ce qu’il avait réussi à faire, c’était réveiller Dorian. Il s’était redressé, le coussin avait glissé et… il avait vu. Inévitablement. Joe s’était pincé les lèvres. S’il n’avait pas eu autant de fourmillements dans les jambes dus à sa position de sommeil peu confortable, il serait probablement parti en courant. « Je… ça va… » Mais Dorian n’avait pas vraiment attendu de réponse pour se rapprocher et lui mettre la main au panier. Si on était sur une érection matinale assez banale, ça venait drastiquement de changer pour quelque chose de plus franc encore. Joe rejeta la tête en arrière alors que le désir se manifestait violemment dans ses entrailles, il soupira en fermant les yeux. S’il pouvait libérer la bête ? Joe pensait non. Par rapport à Roxane. Par rapport à ses larmes de la veille. Il avait vraiment pensé non très fort. Sa tête se montrait parfaitement raisonnable. Son corps, lui, était déjà trop tiraillé par l’envie. Alors qu’il pensait à secouer la tête par la négative, il l’avait fait par l’affirmative. Et il avait l’air totalement choqué de sa propre réponse. Il était possédé, c’était pas possible. C’était un démon qui tenait les ficelles de son corps. Vite, un exorcisme. « Attends ! » qu’il s’était écrié alors que Dorian s’affairait déjà sur sa braguette. Il était comme un loup prêt à bondir sur sa proie. C’était un peu flippant… mais terriblement sexy à la fois. Ok, Joe abandonnait totalement. Il n’avait pas la force de lui résister, ni même la volonté. « T’es sûr que c’est ce que tu veux ? » qu’il avait réussi à articuler dans un effort surhumain tant la tension qui l’habitait était forte.


 
Anonymous
Invité
Mar 14 Mar 2023 - 22:27

Dorian Sweetlove
J'ai 41 ans et je vis à Louisville, USA. Dans la vie, je suis à la cherche d’un emploi et je m'en sors pas très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas bien.
Dorian est accro au sexe. Il pourrait passer sa vie à ça sans problème. Malheureusement, ça ne paye pas les factures alors, il travaille de temps en temps. Il va à l'église tous les dimanches, plus pour pouvoir mater le prêtre de la paroisse que par réel intérêt pour la religion... Mais ça, il ne s'en rendait pas compte jusqu'à récemment.
Dès lors que Joe lui confirma qu’il voulait bien, Dorian ne retint plus rien. Il était déjà en train d’ouvrir sa braguette lorsqu’il lui demanda de s’arrêter. Il lui obéit immédiatement et le regarda dans les yeux. Ce n’était peut-être pas le moment opportun, il pouvait le comprendre. Il n’insisterait pas si c’était le cas. Mais à part de l’excitation et du doute, il ne lut rien de bien alarmant dans ses yeux. La question qui suivit lui arracha un sourire. Bien sûr que c’est ce qu’il voulait. Et il voulait même bien plus. Mais, en serait-il capable ? Il savait que s’il n’essayait pas, il le regretterait. Bien avant de se rendre compte de ses sentiments pour lui, il avait déjà cette idée en tête. Cette envie revenait régulièrement dans son esprit quand il était seul avec lui.

« Evidemment. Tu es la seule personne que je veux réellement. J’ai jamais désiré quelqu’un aussi fort que toi. »

Il se laissa glisser du canapé. Il ne voulait pas qu’on s’occupe de lui. Que Joe puisse le toucher. Il voulait uniquement faire plaisir à son partenaire. C’était rare qu’il fasse passer le plaisir de l’autre avant le sien. Mais Joe était spécial. Il ne cessait de se le prouver à lui même. Par ses actions et par ses mots. Jamais encore il n’avait dit « Je t’aime » à quelqu’un. Il n’avait jamais pleuré de désespoir en pensant que la fille qui l’intéressait était dans les bras d’un autre. Il n’avait jamais fait passer le bonheur de quelqu’un avant le sien.

Bon, là il s’agissait de sexe mais avec Dorian, ça passait souvent d’abord par ça. Il fallait que cette partie de sa personnalité soit comblée pour pouvoir passer à autre chose. Sans hésiter, il ouvrit la braguette de Joe et fit glisser son pantalon le long de ses jambes. Dans un second temps, il lui retira son sous-vêtement. Il était incapable de rester insensible à cette vue. C’était encore plus excitant que dans ses rêves les plus fous. Joe était là, le pantalon baissé, à sa merci. Et lui, il se retrouvait à genoux devant lui. Wow. Il se mordit la lèvre et posa délicatement sa main sur son sexe dressé pour le caresser. Il avait envie de faire plus mais il avait peur de ne pas être à la hauteur. Il n’avait jamais donner de plaisir à un homme. C’était nouveau pour lui. Autant que ça l’était pour Joe.

Il finit par craquer, son envie étant beaucoup trop forte pour lui résister. Il accompagna les caresses de sa main avec sa langue. Puis, il le prit complètement dans sa bouche. Le supplice avait assez duré. Il savait que ce n’était pas très agréable d’attendre quelque chose qui ne venait pas. Il ne voulait pas faire subir cela à Joe. Il ne pensait pas qu’il serait autant excité de donner du plaisir à un homme. C’était peut-être uniquement parce que c’était lui. Le seul qui faisait battre son cœur.
MonkeyMama
Messages : 1018
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
Ariel
MonkeyMama
Mar 14 Mar 2023 - 22:46

Joseph Moore
J'ai 36 ans et je vis à Lousville, USA. Dans la vie, je suis prêtre et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas bien.

take me to church (ft. Mlle Vinca) - Page 6 UnsteadyBoringHarvestmen-size_restricted

Joe est quelqu'un de dévoué et serviable. De l'extérieur, les gens pensent que c'est pour ça qu'il a rejoint les ordres de Dieu. Mais c'est loin d'être la raison principale. Il y a un secret que Joe cache de tous -lui compris- : son homosexualité. De croyances et de valeurs trop radicales, il rejette  cette facette de lui et s'est parfaitement bien planqué dans son église.
Joe ne voulait pas que Dorian se sente utilisé. Il n’avait pas oublié ses larmes la veille, la manière dont il souffrait d’une situation qui les dépassait tous les deux. Il ne voulait pas mettre de l’huile sur le feu, c’était déjà assez complexe entre eux. Et puis il avait parlé de prendre du temps, c’était après tout son idée. Sauf qu’il finissait toujours par faire l’inverse de ce qu’il préconisait. Pour preuve, il était venu dans l’optique de lui faire une scène à la base. Il s’était retrouvé à le consoler, puis maintenant à accepter une gâterie. Il ne se reconnaissait plus. C’est comme si Dorian avait allumé un feu en lui qu’il essayait péniblement de maitriser mais qui ne faisait que se propager. L’entendre parler du désir que le journaliste ressentait pour lui n’arrangeait en rien son excitation. Lui non plus n’avait jamais désiré quelqu’un comme ça et si ce n’était pas pour lui, il aurait pu tenir son voeu de chasteté probablement jusqu’à la tombe. Dans un sens, c’était le match parfait.
Dorian était à genoux devant lui, cette simple vision arracha un frisson à Joe. Il ne savait pas encore à quelle sauce il allait être mangé mais il était clairement partant à en croire l’expression de son membre dressé. D’une main, Dorian commença à le caresser et il se pinça les lèvres pour s’éviter de gémir. Est-ce qu’on s’habituait seulement à cette sensation ? Dorian hors de sa portée, Joe décida que le mieux à faire c’était de se laisser porter par le moment. Il avait même fermé les yeux quand il sentit le contact humide d’une langue sur son entrejambe. Surpris, il les avait rouvert et le spectacle qui lui était donné de voir était encore plus excitant que tout le reste. Wow. C’était totalement inattendu… et absolument divin. Joe n’était pas certain que Dieu apprécie d’être mêlé à ça mais il n’avait pas d’autres mots. Juste au moment où il pensait que ça ne pouvait pas être meilleur, Dorian le prit entièrement en bouche et il dut enfoncer ses ongles dans le canapé pour se contenir. La tête rejetée sur le dossier du canapé, les yeux fermés, il tentait d’apprivoiser ce désir intense qu’il le parcourait de part en part. Il avait perdu la notion du temps. Il allait crever. Ce serait une belle mort. Jouir d’abord et crever ensuite. D’ailleurs, l’idée de prévenir son partenaire lui traversa l’esprit. « Do… Dorian. » Était-il possible que sa voix soit suave ? Il ne l’avait jamais entendue résonner ainsi. « Je… Attention. » furent les seuls mots qu’il était parvenu à dire finalement pour le prévenir avant d’être totalement submergé par le plaisir à nouveau.
 
Contenu sponsorisé
take me to church (ft. Mlle Vinca)
Page 6 sur 9
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Sujets similaires
-
» Mlle Vinca
» Fruit défendu... [ft. Mlle Vinca]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: