Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
Monkeymama * I need you to chase away the voices in the night, when they call my name. - Page 4 EmptyAujourd'hui à 10:18 par Manhattan Redlish

» Vermines & Rage
Monkeymama * I need you to chase away the voices in the night, when they call my name. - Page 4 EmptyAujourd'hui à 1:11 par Snardat

» Eyes contact (ft Clionestra)
Monkeymama * I need you to chase away the voices in the night, when they call my name. - Page 4 EmptyHier à 23:45 par Clionestra

» Recherche lien H/H
Monkeymama * I need you to chase away the voices in the night, when they call my name. - Page 4 EmptyHier à 23:11 par Raton

» Les enfants de la lune. [PV Lulu] +18
Monkeymama * I need you to chase away the voices in the night, when they call my name. - Page 4 EmptyHier à 22:47 par Lulu

» Love isn't soft, like those poets say. ... (avec Gina)
Monkeymama * I need you to chase away the voices in the night, when they call my name. - Page 4 EmptyHier à 20:24 par Clionestra

» La honte n'est pas là où elle devrait être ! [PV Lullaby] +18
Monkeymama * I need you to chase away the voices in the night, when they call my name. - Page 4 EmptyHier à 18:02 par Elsy Lullaby

» Un Orque du Mordor
Monkeymama * I need you to chase away the voices in the night, when they call my name. - Page 4 EmptyHier à 14:15 par Snardat

» Sugar in my teeth, demons in my dreams
Monkeymama * I need you to chase away the voices in the night, when they call my name. - Page 4 EmptyHier à 11:20 par Senara

Le Deal du moment :
Cartes Pokémon EV6.5 : où trouver le ...
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Monkeymama * I need you to chase away the voices in the night, when they call my name.

MonkeyMama
Messages : 1018
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
Ariel
MonkeyMama
Mar 24 Jan - 23:01

Chase Rutherford
J'ai 31 ans et je vis à Philadelphie, USA. Dans la vie, je suis auteur-compositeur-interprète dans un groupe de rock appelé Juvenile Rumor et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien
D'une personnalité plutôt introvertie et discrète, Chase a eu énormément de mal à se faire à sa célébrité. Il déteste les paparazzis, il conjugue comme il le peut avec les médias, et les groupies lui font peur. Les seuls moments où il est désinhibé, c'est sur scène. Il est d'une grande modestie. Il est sujet aux crises d'angoisses et essaye de se soigner comme il le peut.

Chase avait élaboré cette chanson parce qu’il était dans l’urgence. Il fallait absolument qu’il extériorise quelque part ce qui lui arrivait. Et il avait choisi la musique, son art. Il était impensable qu’il se confie ailleurs. Les membres des Juvenile Rumor avaient beau être ses meilleurs amis, il ne pouvait pas tout leur dire. A vrai dire, il pouvait tout leur dire. Sauf ça. Hors de question de confesser un tel crime. Mais le chanter, ça, Chase n’avait pas su y résister. C’était un morceau remarquable, il le sentait au plus profond de ses entrailles. Elle était enivrante, à l’image de Rachel qui l’avait rendu fou. Fou de colère, fou de désir. Un cocktail impossible à mélanger comme l’eau et l’huile. Et pourtant, il n’y avait pas eu un seul jour sans que Chase ne soit tiraillé par cette dualité. Au moment où l’orchestre jouait le lac des cygnes, Chase avait fermé les yeux pour remuer la tête, ses mains imitant le chef d’orchestre. Oh, il les revoyait encore ses boucles d’oreilles… Le clin d’oeil était-il trop flagrant ? Si Rachel voyait cette performance, se sentirait-elle visée ? Une partie de Chase espérait que non. L’autre… espérait évidemment tout l’inverse. « Give me all your true hate and I’ll translate it in our bed that is why I am so mad about you, mad about you, mad about you, mad about you… » et alors que jouaient les dernières notes de la chanson, Chase murmura d’une voix suave : « Mad about… » Les applaudissement avaient commencé à retentir dans la salle, les Juvenile Rumor avaient tiré leur révérence.
La chanson avait été bien accueillie et si le groupe s’en réjouissait, Chase se sentait extérieur à cette effusion de joie La vérité, c’est qu’il n’arrivait pas à en avoir quelque chose à faire. Infaisable alors qu’il avait Rachel sévèrement ancrée dans sa tête. Il s’était mis à faire des choses bizarres comme stalker ses réseaux sociaux avec un faux compte, guetter les nouvelles du compte officiel des Sapphire Sunset. D’un coup, il avait besoin de savoir. Savoir ce qu’elle faisait. Savoir avec qui elle le faisait. Les médias ne lui connaissaient aucune relation amoureuse pour le moment mais était-ce bien le cas ? Chase s’était surpris à en avoir sincèrement quelque chose à faire. Par moment, il en oubliait presque leur inimitié. Presque. La rancoeur ne l’avait jamais quitté même si elle était accompagnée d’autres sentiments. Il n’y comprenait plus rien et alors qu’il repoussait son maudit smartphone pour faire une pause dans sa traque Everettienne, ce dernier avait vibré. Un message d’un numéro inconnu. Un message signé Rachel Everett. Bordel. Son coeur s’était emballé alors que son cerveau essayait de faire la part des choses. Une rencontre privée. Juste eux deux ? Pourquoi ? Est-ce qu’elle allait finalement chercher à le faire chanter ? Chase avait mis plusieurs minutes avant de répondre pour accepter. Il avait accepté. Putain. Ils allaient le faire, ils allaient se voir.  
Elsy Lullaby
Messages : 4249
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
LULLABY
https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always-ok-mai-2023#71962
Elsy Lullaby
Mar 24 Jan - 23:44

Rachel Everett
J'ai 30 ans et je vis à Washington, USA. Dans la vie, je suis chanteuse et parolière et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Elle a un grand frère et une grande sœur. • Ses parents sont divorcés depuis qu'elle a 12 ans. • Elle ne se drogue pas et ne fume pas non plus. • En revanche elle aime bien l'alcool mais sait se montrer raisonnable. • Bisexuelle, elle en a conscience depuis ses quinze ans. • Chanteuse dans un groupe mixte. • Le groupe s'appelle Sapphire Sunset. • Elle est aussi la parolière principale du groupe.

Le groupe :

Rachel : Chanteuse & guitare acoustique
Lennie : Guitare électrique
Aleah : Batterie
Casey : Basse

La réponse de Chase s'était fait beaucoup moins attendre que sa proposition de rendez-vous, qu'elle avait ressassé plusieurs heures avant de se décider à l'envoyer, une fois qu'elle avait pu obtenir le contact du chanteur. Et il avait répondu par l'affirmative. Depuis ce jour, elle stressait donc en attente de ce rendez-vous. Elle avait une boule dans l'estomac au fur et à mesure que le jour se rapprochait. Une partie d'elle avait sûrement espéré que l'homme refuse. Elle aurait pu prétendre qu'elle avait fait sa part et oublier tout ça, repousser ce bazar dans un coin de sa tête. Mais une autre, celle qui voulait comprendre et tirer tout ça au clair, avait espéré une réponse positive, qu'elle avait donc finalement eu.

Le jour j était donc finalement arrivé et la nuit avait été compliqué pour elle, alors qu'elle avait eu du mal à trouver le sommeil, trop occupé à se ressasser tout ce qu'elle voulait dire, tout ce qu'elle voulait aborder. Elle n'aurait peut-être pas d'autre occasion de discuter avec lui, selon comment ils terminaient cette discussion, donc elle ne devait pas perdre de vu son objectif. La pression était ainsi montée d'un cran, alors qu'elle était parfaitement consciente qu'ils pouvaient tout aussi bien s'en mettre juste plein la gueule, comme ils l'avaient fait dans les toilettes, finalement. Ce qui ne les avancerait ni l'un ni l'autre mais qui, au vu de leurs caractères apparent, était une possibilité qu'elle ne pouvait pas ignorer.

Trois fois, peut-être même quatre, elle avait revu sa tenu, son maquillage, cherchant à ne pas être too much. Elle avait peur qu'il interprète mal sa tenue, au vu du flou qu'elle voyait elle-même. Elle avait peur d'envoyer un mauvais signal, surtout. Alors elle avait finalement décidé d'opter pour un léger "no make-up look", n'accentuant réellement que ses longs cils, et une tenue décontractée - jean et débardeur noir - dont elle espérait qu'ils soient suffisamment neutres. Depuis quand se souciait-elle de ce genre de choses, au juste ? Probablement depuis qu'elle avait saigné Mad about you en se posant milles et une question parasites sur un beau connard blond aux lèvres qu'elle ne parvenait pas à oublier, quand bien-même elle devrait seulement le détester pour tout ce qu'il avait dit sur elle comme sur le reste de son groupe. Plus facile à dire qu'à faire alors qu'elle n'est plus sûre de rien le concernant, que ses émotions sont sens dessus dessous. Plus rien ne semble être à sa place dans son existence et ce qu'elle pensait n'être qu'une rivalité entre deux groupes prenait une autre dimension qu'elle ne parvenait pas à comprendre ou définir. Pas à assumer ou accepter, surtout, alors qu'il hantait ses nuits depuis le gala de charité, qu'elle imaginait sans cesse ses lèvres sur les siennes et se souvenait trop bien de son parfum.

En arrivant au point de rendez-vous, ses cheveux masqués d'une perruque sombre et ses grands yeux cachés derrière une paire de lunettes de soleil, elle s'engouffre rapidement dans le bâtiment, le cœur battant la chamade. Bon sang. Elle allait vraiment le revoir. En tête à tête. Cette pensée lui fait un drôle d'effet.
MonkeyMama
Messages : 1018
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
Ariel
MonkeyMama
Lun 6 Fév - 22:53

Chase Rutherford
J'ai 31 ans et je vis à Philadelphie, USA. Dans la vie, je suis auteur-compositeur-interprète dans un groupe de rock appelé Juvenile Rumor et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien
D'une personnalité plutôt introvertie et discrète, Chase a eu énormément de mal à se faire à sa célébrité. Il déteste les paparazzis, il conjugue comme il le peut avec les médias, et les groupies lui font peur. Les seuls moments où il est désinhibé, c'est sur scène. Il est d'une grande modestie. Il est sujet aux crises d'angoisses et essaye de se soigner comme il le peut.

Chase n’arrivait pas à réaliser. C’était surréel. A vrai dire, il ne savait pas ce qui était le plus dingue dans cette histoire. Qu’elle lui ait proposé une rencontre ? Qu’il ait accepté ? Quoi qu’il en soit, Chase avait gardé le secret mais depuis le gala de charité, ses complices de toujours avaient bien remarqué qu’il était distant. Ils avaient bien sûr essayé de savoir ce qui se tramait… mais Chase s’était refermé sur lui-même. Comme il l’avait toujours fait. Le mode opératoire était tellement habituel que personne n’avait vraiment insisté et qu’il avait pu ruminer dans son coin tranquillement. Et surtout penser à Rachel. Ça avait viré à l’obsession. Tout le ramenait systématiquement à elle. Jusqu’au fameux jour où il allait recroiser son regard à nouveau. Autrement que sur un écran.
Il avait été incapable de trouver une tenue digne de ce nom. Pour pouvoir passer incognito, mieux valait miser sur quelque chose de simple mais une petite partie de lui avait envie d’impressionner Rachel Everett. Oui. L’impressionner. Mieux que ça : lui plaire. Lui plaisait-il ? La sensation encore brulante de ses mains dans ses cheveux lui soufflait que oui. Son insécurité le décourageait. Et puis ce n’était pas le sujet, non ? Chase n’oubliait pas qu’il y avait de fortes chances pour que cette entrevue soit tout sauf agréable. Rachel avait le pouvoir de le faire chanter et pas seulement avec Mad about You. Très concrètement, elle pouvait faire de sa vie un enfer.
C’est avec la boule au ventre que Chase s’était rendu au point de rendez-vous. Il avait passé un costume noir qu’il avait simplement assorti d’un t-shirt blanc. C’était élégant. Mais pas trop. Juste assez pour croire qu’il n’avait pas vraiment fait d’effort. Mais il en avait fait. Vraiment.
Ils avaient convenu de se retrouver dans un bar restaurant qui disposait de salons privés. Pratique. Ils y seraient tranquilles, même le personnel était obligé de connaitre une certaine discrétion. C’est comme ça que le chanteur s’était retrouvé seul à attendre à une table, ses doigts pianotant nerveusement sur le bois. Le trac le consumait de l’intérieur et ça avait presque été un soulagement de voir Rachel Everett franchir le pas de la porte. Ou pas. Son coeur s’était mis à battre la chamade. Heureusement qu’il était assis parce qu’il aurait pu littéralement tomber à la renverse. Après quelques secondes de silence gênant, il avait réussi à articuler péniblement un « Salut. » fort peu convaincant. Il aurait bien sourit mais il en était incapable, trop submergé par toutes les émotions contradictoires que provoquaient Rachel chez lui. « Ok alors… » qu’il avait repris en attendant qu’elle s’installe en face de lui. « Tu voulais me voir ? » Autant crever l’abcès au plus vite.  
Elsy Lullaby
Messages : 4249
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
LULLABY
https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always-ok-mai-2023#71962
Elsy Lullaby
Mer 8 Fév - 2:42

Rachel Everett
J'ai 30 ans et je vis à Washington, USA. Dans la vie, je suis chanteuse et parolière et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Elle a un grand frère et une grande sœur. • Ses parents sont divorcés depuis qu'elle a 12 ans. • Elle ne se drogue pas et ne fume pas non plus. • En revanche elle aime bien l'alcool mais sait se montrer raisonnable. • Bisexuelle, elle en a conscience depuis ses quinze ans. • Chanteuse dans un groupe mixte. • Le groupe s'appelle Sapphire Sunset. • Elle est aussi la parolière principale du groupe.

Le groupe :

Rachel : Chanteuse & guitare acoustique
Lennie : Guitare électrique
Aleah : Batterie
Casey : Basse

Quand elle arrive au lieu de rendez-vous, Rachel s'engouffre rapidement dans le bâtiment, s'annonçant à l'entrée de celui-ci. On la conduit alors vers une petite pièce privée, dans laquelle Chase Rutherford l'attend déjà. Avant de pousser la porte, elle se sent légèrement angoissée. D'ici quelques secondes, elle pourra revoir le chanteur des Juvenile Rumor. Mais la vérité, c'est que si elle a demandé une entrevue avec ce dernier, elle n'a pas vraiment pensé à ce qu'elle lui dirait une fois qu'ils seraient réuni ou plutôt, elle a trop pensé à ce qu'elle lui dirait, sans réussir à statuer sur ce qu'elle voudrait vraiment dire. Tout ce qu'elle sait, c'est qu'elle devait le voir, qu'ils devaient parler. Mais pour le reste... Elle se doute que ça ne sera pas des plus simples d'engager la conversation, de l'amener sur le sujet qu'elle souhaite aborder. Elle sait qu'entre eux, la discussion peut tout aussi bien exploser comme elle l'avait fait dans les toilettes du Gala de charité. Est-ce qu'elle repartira avec des réponses aujourd'hui ? Rien n'est moins sûr. Connaissant Rutherford, il pourrait tout aussi bien lui mettre les nerfs à vif sans lui donner quoi que ce soit de positif à se mettre sous la dent. Peut-être qu'elle repartirait tout simplement d'ici excédée, avec encore plus de questions que lorsqu'elle était arrivée. Elle verrait bien cela, à l'issue de leur rencontre.

Ouvrant finalement la porte, elle entre dans cette pièce plutôt intimiste. Il est déjà assis à la table du petit salon lorsqu'elle entre. Prenant place devant lui, elle le salue en retour, posant son sac à main sur un siège libre, avant de reporter son attention sur lui qui rompt le silence qui s'installe. Elle voulait le voir, effectivement. Mais pour dire quoi ? Tout à coup, devant lui, elle se décompose quelque peu, sent son cœur qui tambourine dans sa poitrine. Oui, elle voulait le voir. Et maintenant qu'elle est devant lui, elle ne sait plus quoi dire, elle ne sait plus par quoi commencer. Elle ne sait plus par quel bout prendre la conversation. Même si elle sait, dans le fond, ce qu'elle souhaite aborder, ce qu'elle souhaite éclaircir. Parce que les paroles de sa chanson lui reviennent encore en tête, régulièrement. Il faut dire qu'elle l'écoute encore et encore depuis qu'elle est sortie. Et finalement, elle énonce la vérité, attendant qu'il affirme, ou la contredise.

"- Oui. Je pense... Qu'on doit parler toi et moi." commence-t-elle. "Tu m'as écris une chanson, il me semble." poursuit la demoiselle. "Pourquoi ?"

C'est vrai, elle l'a fait avant lui. Mais Mad about you n'avait rien à voir avec Do Rock, Not War. Ce n'était pas la même chose, pas la même intention derrière. Les mots de Chase ne prônaient pas la paix. Son texte avait quelque chose de beaucoup plus... intime... Que ceux de la demoiselle. Que ceux qu'elle avait enregistré, en tout cas.
MonkeyMama
Messages : 1018
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
Ariel
MonkeyMama
Mer 8 Fév - 14:58

Chase Rutherford
J'ai 31 ans et je vis à Philadelphie, USA. Dans la vie, je suis auteur-compositeur-interprète dans un groupe de rock appelé Juvenile Rumor et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien
D'une personnalité plutôt introvertie et discrète, Chase a eu énormément de mal à se faire à sa célébrité. Il déteste les paparazzis, il conjugue comme il le peut avec les médias, et les groupies lui font peur. Les seuls moments où il est désinhibé, c'est sur scène. Il est d'une grande modestie. Il est sujet aux crises d'angoisses et essaye de se soigner comme il le peut.

A en croire sa tenue, Rachel n’était pas venue ici dans le but de lui plaire. Le constat le décevait un peu quoi qu’elle n’avait pas réellement besoin de faire d’efforts pour qu’il la trouve séduisante. Même dans la plus grande simplicité, elle était ravissante et c’était presque douloureux à admettre. Elle lui crevait les yeux. Son coeur s’était emballé à la minute même où il avait posé les yeux sur elle et il n’entendait plus que son rythme effréné. Ce n’était pas une très bonne idée. Elle n’avait pas encore ouvert la bouche qu’il le savait déjà : il était beaucoup trop vulnérable face à elle tout à coup. S’il avait pu disparaitre sous la table… mais il ne l’avait pas fait. Il était resté immobile sur sa chaise le temps que Rachel s’assoit en face de lui. C’était donc réel. Le fameux tête-à-tête avec sa plus grande rivale. Son sang ne fait qu’un tour quand elle lui explique pourquoi ils s’étaient retrouvés ce soir-là. La chanson. Mad about You. Elle voulait savoir pourquoi. Elle n’était pas venue pour demander des explications suite à leur baiser mais pour savoir pourquoi Chase lui avait écrit une chanson en réaction. « Oh. Seigneur… » qu’il avait murmuré alors que son regard se faisait plus fuyant que jamais. Est-ce qu’il assumait sa chanson ? Oui. Il était lui-même convaincu de sa grande beauté. Mais est-ce qu’il l’assumait devant celle qui la lui avait inspiré ? Absolument pas. « Ok, je… J’avais besoin de le faire. C’était devenu… » Chase inspira, fermant les yeux l’espace de quelques secondes pour souffler entre ses dents : « …obsessionnel. » Et à vrai dire, ça l’était toujours autant. Comment oublier ses lèvres sur les siennes, ses mains dans ses cheveux ? Impossible. Par on ne sait quel miracle, il eut ensuite la force de soutenir le regard de Rachel. « Mais ça n’engage que moi et… Et je suis vraiment désolé si tu es offensée. » Parce que dans cette chanson, il parlait bien de lit quand même. Il ne cherchait même pas à cacher qu’il avait sérieusement pensé à une suite pour ce baiser. A quoi bon ? « Comme je suis désolé d’avoir initié ce… contact. Je n’aurais pas du mais ceci dit… » ll inspira une nouvelle fois, pour se donner du courage cette fois. « Je pense chaque mot de cette chanson. » Dans un mouvement presque imperceptible, il s’était mordu la lèvre. « Je comprends absolument pas pourquoi parce que je continue de penser que tu es une odieuse menteuse mais… Je les pense quand même. C’est comme ça, ça n’a pas de sens. » Et intérieurement, il aurait pu se taffer de se montrer aussi transparent. Mais Chase était comme ça, il n’était pas du genre à jouer aux faux-semblants.
Elsy Lullaby
Messages : 4249
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
LULLABY
https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always-ok-mai-2023#71962
Elsy Lullaby
Mer 8 Fév - 20:29

Rachel Everett
J'ai 30 ans et je vis à Washington, USA. Dans la vie, je suis chanteuse et parolière et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Elle a un grand frère et une grande sœur. • Ses parents sont divorcés depuis qu'elle a 12 ans. • Elle ne se drogue pas et ne fume pas non plus. • En revanche elle aime bien l'alcool mais sait se montrer raisonnable. • Bisexuelle, elle en a conscience depuis ses quinze ans. • Chanteuse dans un groupe mixte. • Le groupe s'appelle Sapphire Sunset. • Elle est aussi la parolière principale du groupe.

Le groupe :

Rachel : Chanteuse & guitare acoustique
Lennie : Guitare électrique
Aleah : Batterie
Casey : Basse

Il invoque une déité supérieure et la jeune femme lève un sourcil. Il ne se doutait donc pas qu’elle voulait le voir au sujet de la chanson mad about you ? Il ne se doutait pas que c’était pour cette raison qu’elle lui avait fixé un rendez-vous, quelques temps après la sortie de ce titre, le temps qu’elle puisse trouver son numéro de téléphone ? Il n’y avait pas énormément de choses sur lesquelles ils pouvaient parler. Mettre les choses à plat dans la querelle qui les oppose n’a pas été un franc succès la dernière fois et supposer que c’est pour cette raison qu’ils se revoient serait… étonnante. Ne reste alors que le baiser qu’ils ont échangé et, par extension, la chanson qu’il a sorti un peu plus tard et dont il ne semble pas s’étonner, du reste, qu’elle se soit sentie visée. Preuve, s’il en est besoin, que ce titre lui est véritablement adressé, pour une raison qu’elle ignore, mais qu’elle a bien l’intention de découvrir.

Il avait besoin de le faire, justifie-t-il, lui faisant lever un sourcil de nouveau. Pourquoi diable devait-il le faire ? Ne pense-t-il pas bien trop de mal à son égard pour écrire un tel texte à son attention ? Après tout, il l'accuse encore d'avoir commencé la guerre qu'il se sait pourtant avoir débutée avec son groupe. Pourquoi donc lui écrirait-il une chanson ? Pourquoi en éprouverait-il le besoin ? Ça n'a tout simplement aucun sens et Rachel ne manque pas de se faire cette réflexion. Pourtant, il affirme que c'était devenu obsessionnel. Elle croise les bras sur sa poitrine. Elle ne peut pas lui dire que, elle aussi, elle a griffonné quelques mots, et pas que, sur des feuilles de papiers, à la suite de leur baiser. Elle ne peut pas lui avouer qu'elle aussi, elle a écrit quelques rimes, inspirées de ce qui était arrivé. Au lieu de cela, elle continue de l'observer, les bras toujours croisés, curieuse d'entendre ce qu'il pourrait ajouter.

”- Pour l'instant je crois que personne ne sait qu'il s'agit de moi.”

Peut-être même que cela restera ainsi, même s'il y a de fortes chances pour que quelques personnes essaient de trouver qui pouvait bien être la jeune femme qui le rendait fou, tel un verre de vin, avait-il chanté. Personne ne pourrait penser à la chanteuse des Sapphire Sunset, pas avec la guerre que les deux groupes se livraient. Aussi, elle n'est pas tellement embarrassée par cette musique. Seulement curieuse. Et obsédée par elle.

”- J'imagine que personne ne fera le lien avec le lac des cygnes…” souffle-t-elle en décroisant les bras. ”Je ne suis pas offensé mais… je ne comprends pas.”

Alors qu'il s'excuse pour le baiser qu'il lui a donné, elle n'a pas le temps de le contredire, ou de penser à le faire, que l'homme poursuit, affirmant qu'il pense chaque mot de cette chanson qu'il a écrit pour elle. Elle en reste bouche bée, agrippant son siège, tandis qu'elle l'observe avec étonnement. Bon sang… chaque mot, vraiment ? Même s'il pense encore qu'elle est une horrible personne, comme il le signale par ailleurs ? Ça n'a définitivement aucun sens, aucune logique.

”- Tout ? Y compris le passage qui sous-entend de me mettre dans ton lit ?” demande-t-elle avant même de l'avoir vraiment réfléchi, se mordant la lèvre inférieure avant de poursuivre. ”Arrête un peu avec ça, tu sais très bien que c'est vous qui avez commencé ! On lisait de sales choses dans la presse, j'ai décidé de me rendre à un de vos concerts pour en avoir le cœur net, pour savoir ce que vous disiez sur nous… on ne sait même pas pourquoi nous ou ce qu'on a bien pu vous faire !” elle proteste. ”Je me suis pointé avec l'espoir que peut-être, tout ça soit des conneries… Mais tu m'as humilié sur scène, tu as prétendu que je ne savais pas chanter, que je ne savais pas faire du rock en tout cas, et que tu allais m'apprendre… Et maintenant tu m’écris…tout ça ?”
MonkeyMama
Messages : 1018
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
Ariel
MonkeyMama
Mer 8 Fév - 22:41

Chase Rutherford
J'ai 31 ans et je vis à Philadelphie, USA. Dans la vie, je suis auteur-compositeur-interprète dans un groupe de rock appelé Juvenile Rumor et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien
D'une personnalité plutôt introvertie et discrète, Chase a eu énormément de mal à se faire à sa célébrité. Il déteste les paparazzis, il conjugue comme il le peut avec les médias, et les groupies lui font peur. Les seuls moments où il est désinhibé, c'est sur scène. Il est d'une grande modestie. Il est sujet aux crises d'angoisses et essaye de se soigner comme il le peut.

Les raisons de son attraction pour Rachel Everett étaient bien obscures aux yeux de Chase. Mais cette attraction existait bel et bien. Il était bien obligé de l’admettre alors qu’elle était là en face de lui. Et leur conversation ne pouvait pas être plus catastrophique. Parler de Mad about You ? Non, Chase ne s’y était étrangement pas attendu. Il avait pensé au pire. Le chantage, les reproches… Ou peut-être qu’elle aurait pu lui demander de ne plus jamais écrire de chanson à son sujet. Qui sait. Mais lui demander les raisons ? Chase ne l’avait pas vu venir et si ça avait été le cas, il se serait probablement mieux préparé. « Personne ne saura. Ce sera entre toi… et moi. » Toi et moi. Rachel et Chase. Trop bizarre. Chase avait serré les dents. Tout était bizarre. « Je ne comprends pas mieux. » qu’il avoua en haussant les épaules légèrement. Comment pouvait-il comprendre ça ? D’un côté, il avait les faits. La guerre que Rachel et son groupe avaient commencé. Leur querelle dans les toilettes. Et puis il y avait tout le reste. L’électricité dans le corps à chaque regard échangé. Le baiser. Et puis Rachel lui avait posé LA question, à savoir s’il pensait vraiment la partie où il sous-entendait vouloir la mettre dans son lit. Indéniablement. Dire le contraire maintenant serait complètement ridicule pourtant le chanteur avait bien du mal à trouver ses mots. « Tout. » qu’il avait simplement répondu dans un souffle avant que les hostilités ne commencent. Et ça lui revenait d’un coup. La rancoeur. La colère. L’injustice. Pourquoi est-ce qu’elle continuait encore et encore de clamer son innocence ?! Voilà pourquoi il ne pouvait pas vraiment l’apprécier : c’était une menteuse, rien de plus. « On a repris votre chanson qu’en réponse à vos attaques par médias interposés. C’est ridicule de continuer d’essayer de nous faire porter le chapeau ! » Chase avait soif d’un coup. Pourtant, il n’eut aucun mal à se rappeler ce qu’il avait fait sous influence de l’alcool en présence de Rachel. Un perrier citron, ce sera tout ce qu’il commandera ce soir donc. « Attends… » Il s’était penché sur la table, deux doigts frottant son front. Résister à la colère lui demandait des efforts considérables. « Avant cette reprise, je peux te promettre qu’on avait rien dit. Absolument rien. C’était forcément vous. » Plus il le disait, plus il sentait qu’il y avait quelque chose qu’ils n’arrivaient pas à mettre au clair. « Ou alors… » Les connexions se faisaient dans son cerveau. Il avait été long à la détente. « Ou alors les médias ont tout fabriqué et on est tombé dans le panneau. » Et il la sondait du regard. Il était hors de question qu’il laisse passer un mensonge. Mais comment savoir qu’elle était sincère ? Dans les toilettes, Chase avait déjà eu la sensation qu’elle lui disait la vérité. Etait-elle très douée pour cacher ses pensées ? Lui ne l’était pas. Preuve en est, il avait fait une chanson pour elle -plutôt osée- où il livrait ses sentiments sans retenu.
Elsy Lullaby
Messages : 4249
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
LULLABY
https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always-ok-mai-2023#71962
Elsy Lullaby
Jeu 9 Fév - 6:26

Rachel Everett
J'ai 30 ans et je vis à Washington, USA. Dans la vie, je suis chanteuse et parolière et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Elle a un grand frère et une grande sœur. • Ses parents sont divorcés depuis qu'elle a 12 ans. • Elle ne se drogue pas et ne fume pas non plus. • En revanche elle aime bien l'alcool mais sait se montrer raisonnable. • Bisexuelle, elle en a conscience depuis ses quinze ans. • Chanteuse dans un groupe mixte. • Le groupe s'appelle Sapphire Sunset. • Elle est aussi la parolière principale du groupe.

Le groupe :

Rachel : Chanteuse & guitare acoustique
Lennie : Guitare électrique
Aleah : Batterie
Casey : Basse

Personne ne saura que le titre Mad about you a été écrit pour elle, affirme-t-il, en indiquant au passage que cela resterait entre elle et lui, seulement. Elle opine de la tête, en signe d'accord. Que ça reste entre eux lui va parfaitement. Eux. Elle en frissonne presque. C'est ridicule. Ce n'est qu'un mot. Quoique. Mais peu importe. Ce n'est pas la seule chose qui compte dans cette histoire de musique. Il y a aussi les motivations de l'homme qui la rendent perplexe, alors qu'elle ne sait tout simplement pas pourquoi il lui écrit ces mots, alors qu'il reste convaincu de la culpabilité de son groupe ou plutôt, convaincu qu'il doit encore essayer de faire porter le chapeau aux Sapphire. Ce n'est pas normal. Tout ça n'est pas normal. Et au-delà de ça, il y a aussi les paroles de la musique, qu'il dit penser. Y comprit le passage qui parle de la foutre dans son lit, comme il confirme lui-même. Oui, il pensait aussi ces mots-là.

"- Wow." parvient-elle seulement à souffler, pour toute réponse, comme il répète son tout.

Vraiment dans toute cette histoire, il y a forcément quelque chose qui lui échappe. Pourquoi lui écrirait-il une chanson pareille, avec tout ce qu'il peut dire sur elle ? Avec les accusations qu'il porte contre son groupe, alors même qu'il sait très bien que c'est le sien qui a commencé ? Tout ça est parfaitement incompréhensible. Sans logique.

Et il continu encore une fois aujourd'hui, affirmant qu'elle est ridicule à essayer de lui faire porter le chapeau, alors qu'elle sait très bien ce qu'il en est. Pourtant, elle sait très bien que ce n'est pas eux qui ont lancé les hostilités, mais bien le groupe de Chase. Pourquoi ne veut il pas l'admettre quand ils sont en tête à tête loin d'oreilles indiscrètes ?

"- Quoi ?"

Elle fronce les sourcils face à la supposition du jeune homme. Ça lui semble totalement tiré par les cheveux. Ils n'auraient rien dit avant ce fameux soir où elle est allé les voir en concert ? Bizarrement, c'est ce soir-là qu'ils ont choisi pour « répondre » à leurs attaques ? Non, ce n'est pas possible. Ça semble si fou. Complètement fou.

"- Attend, t'es en train d'essayer de me dire que pile le soir où j'étais dans la salle, complètement par hasard tu as décidé de t'en prendre à nous ? Pour te « défendre » de nos prétendues attaques ? Tu me fais marcher là... C'est pas un peu gros comme technique ? »
MonkeyMama
Messages : 1018
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
Ariel
MonkeyMama
Lun 13 Fév - 12:21

Chase Rutherford
J'ai 31 ans et je vis à Philadelphie, USA. Dans la vie, je suis auteur-compositeur-interprète dans un groupe de rock appelé Juvenile Rumor et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien
D'une personnalité plutôt introvertie et discrète, Chase a eu énormément de mal à se faire à sa célébrité. Il déteste les paparazzis, il conjugue comme il le peut avec les médias, et les groupies lui font peur. Les seuls moments où il est désinhibé, c'est sur scène. Il est d'une grande modestie. Il est sujet aux crises d'angoisses et essaye de se soigner comme il le peut.

Chase était mal à l’aise. Comment ne pas l’être ? Il se sentait démasqué, bien qu’il n’ait pas fait beaucoup d’efforts pour se cacher. A quoi bon cacher quelque chose d’aussi évident : elle l’attirait. Et c’était quelque chose qui n’était pas seulement de l’ordre du physique. S’il la trouvait simplement belle, il aurait su passer outre et il aurait même été aidé par son mauvais caractère. Mais c’était plus que ça. Il y avait quelque chose d’électrique, quelque chose de bien plus fort que lui, et il avait tout le mal du monde à lutter contre. Est-ce que Rachel ressentait la même chose ? Ou bien était-elle en train de se dire que Chase Rutherford n’était qu’un ignoble pervers ? Il ne savait pas trop dire par rapport à sa réaction et ça le rendait d’autant plus nerveux. « Eh bah… C’est pourtant la vérité. On avait rien fait avant ce soir-là et d’ailleurs, comment je pouvais savoir que t’étais là ?! Qui me dit que t’étais à ton coup d’essai ce soir-là ? » A son tour d’avoir des soupçons. Il avait bien tenté de croire à sa bonne foi mais là, vraiment, c’était trop louche. La seule chose dont il était sûr c’est que son groupe et lui étaient innocents. Et de nouveau, la colère lui chatouillait les entrailles. Comme ce soir-là au gala de charité, il avait envie de secouer Rachel… au moins autant qu’il avait envie de retrouver ses lèvres. C’était incompréhensible. Tellement incompréhensible que ça le mettait encore plus en colère. Pourquoi est-ce qu’elle doutait de sa sincérité comme ça ? Il ne l’avait absolument pas mérité. Sous la table, il serrait les poings alors qu’un serveur, très discret, faisait son apparition dans la pièce pour leur demander ce qu’ils voulaient boire. « Un coca, merci. » que Chase avait articulé en s’efforçant de dissimuler sa contrariété. Il aurait eu plus besoin d’un verre d’alcool mais quelque chose lui disait qu’il ne valait mieux pas tenter le diable en présence de sa rivale.
Elsy Lullaby
Messages : 4249
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
LULLABY
https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always-ok-mai-2023#71962
Elsy Lullaby
Mar 14 Fév - 11:03

Rachel Everett
J'ai 30 ans et je vis à Washington, USA. Dans la vie, je suis chanteuse et parolière et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Elle a un grand frère et une grande sœur. • Ses parents sont divorcés depuis qu'elle a 12 ans. • Elle ne se drogue pas et ne fume pas non plus. • En revanche elle aime bien l'alcool mais sait se montrer raisonnable. • Bisexuelle, elle en a conscience depuis ses quinze ans. • Chanteuse dans un groupe mixte. • Le groupe s'appelle Sapphire Sunset. • Elle est aussi la parolière principale du groupe.

Le groupe :

Rachel : Chanteuse & guitare acoustique
Lennie : Guitare électrique
Aleah : Batterie
Casey : Basse

Ils n’avaient rien fait avant ce soir-là, rien fait avant qu’elle assiste à ce concert. Cette information semble dingue. Et pourtant, même si elle met sa parole en doute, il semble sincère. Si sincère que c’est à n’y rien comprendre. Est-ce la vérité vraie ? Ou veut-il seulement le lui faire croire ? Peut-être est-ce une technique pour que les Sapphire cessent la guerre et puissent continuer de se faire attaquer dans le dos par les Juvenile, en pensant que tout ça est encore l’effet de la presse. Cela pourrait être ça, s’il est calculateur et manipulateur. Mais il ne semble pas l’être. Et la jeune femme ignore ce qu’elle doit croire. Parce qu’elle ne peut pas juste lui accorder sa confiance aveuglément, ce n’est pas possible. Pas envisageable. Elle ne peut tout simplement pas s’y résoudre. Elle doit penser au groupe en priorité. Alors elle l’observe, comme si elle pouvait voir sur son visage le signe qui trahirait un mensonge, sans en trouver. Bon sang. Se peut-il que tout ça soit vrai ? Qu’ils se soient tous fourvoyés à cause de la presse ? Si tel était le cas, ils pouvaient au moins être reconnaissant à ces derniers pour leur avoir inspiré quelques textes. Mais ils avaient aussi foutus une sacré merde. Une sacré merde que les deux chanteurs avaient maintenant pour mission de dissiper si, bien sûr, ses affirmations sont vraies.

Le serveur les interrompt, venant discrètement prendre leur commande et, comme l’homme s’oriente sur un coca, elle porte son choix sur un cocktail - un white russian - avant de laisser le serveur s’éloigner. Elle reporte alors son attention sur l’homme qui lui fait face, poussant un soupir. Les doutes de celui-ci sont aussi légitimes. Elle ne peut pas lui en vouloir de se montrer soupçonneux à son encontre, alors qu’elle l’est aussi avec lui.

”- Tu ne pouvais pas le savoir et ce n’est pas ce que je dis. Ce que je dis c’est que bizarrement le soir où je suis venu, il s’est passé quelque chose. Alors on a forcément pensé que c’était comme ça à chaque concert.” concède-t-elle. ”Nous n’en avions pas la preuve mais entre ce que j’ai entendu et ce que la presse écrivait…”

N’importe qui aurait pensé comme eux dans le fond, non ? N’importe qui se serait dit que tout ça était la faute des Juvenile. Mais il assurait le contraire. Et elle réalise qu’elle ne demande qu’à le croire, dans le fond. Une pensée qui lui arrache un nouveau soupir. Bon sang. Pourquoi ? Elle ne le connait même pas. Elle n’a aucun moyen de savoir s’il dit la vérité. Mais lui non plus. Et pourtant, elle la dit.

”- Tu sais… Je ne demande qu’à te croire.” souffle-t-elle finalement, après s’être raclé la gorge. ”Mais… Ce que je ne comprends pas avec cette explication c’est pourquoi les journalistes auraient écrit ça, au départ.”

Contenu sponsorisé
Monkeymama * I need you to chase away the voices in the night, when they call my name.
Page 4 sur 11
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant
Sujets similaires
-
» Jusqu'à la fin de nos jours.. [PV MonkeyMama]
» Chase me around the space | ft ma Patate Douce
» MonkeyMama
» The call of the mountains
» But i can't help falling in love with you • MonkeyMama

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: