Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon 151 : où trouver le ...
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Le froid est pour moi le prix de la liberté. [ft. Clio]

Cheval de Troie
Messages : 1391
Date d'inscription : 08/02/2020
Région : PACA
Crédits : Bazzart

Univers fétiche : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t3582-ton-amie-c-est-moi-je-suis-ton-amie
Cheval de Troie
Sam 12 Mar - 18:07
D58YXZC.png
Cornélia Robinson

J'ai 18 ans et je vis à Winterfell. Dans la vie, je suis lycéenne et je m'en sors assez bien, je suis plus douée dans les matières scientifiques. Sinon, à cause du fait que je sois une geek, je suis célibataire.


Le froid est pour moi le prix de la liberté. [ft. Clio] - Page 5 3291280906_1_5_BoYimqf7

Cornélia Robinson est la petite fille de Cornélius Robinson, un brillant inventeur qui est à l'origine de beaucoup d'invention dans le monde jusqu'à aujourd'hui. Aussi riche que Crésus, sa famille est beaucoup trop barrée pour être cupide. Dans la famille, tout le monde a un talent ou une particularité. Tous, sauf elle. Cornélia ne sait pas encore dans quoi elle excelle et a le sentiment d'être le vilain petit canard de sa famille.
À l'école, ça ne s'arrange pas. Mise dans le groupe des losers parce qu'elle aime jouer aux jeux vidéos, elle a toujours été la cible de moquerie et de face douteuse. Elle a déjà été enfermée dans son casier au point de s'évanouir à l'intérieur, on lui a volé son déjeuner ou son argent de poche. Elle s'est déjà faite courser sans raison. Enfin bref, son enfance n'a pas été toute rose, c'est pour cela que Cornélia a toujours la mine renfrognée. Comme si rien ne pourrait jamais la rendre heureuse, que la vie était de la merde et que rien ne pourrait changer ça. Félix et Elsa sont ses deux seuls amis au monde, elle les aime plus que tout. Mais l'arrivée de Jack Frost et de sa clique est sur le point de totalement chambouler son parfait équilibre...

Le froid est pour moi le prix de la liberté. [ft. Clio] - Page 5 Original

Diana Silvers :copyright:️ nereides - Google

Je continue de me balancer sur ma chaise en souriant du coin des lèvres. J'écoute d'une oreille distraite me sortir leurs futiles excuses.
Je regarde Archi avec un air de "Ah bon, t'es plus amoureux de ton meilleur ami que tu vois tous les jours ?! Bien sûr."
Je lance un petit rire sarcastique en regardant le plafond quand tout le monde se lance dans sa tirade de défense.

"Curieux ? Si tu te demandes si elles portent toutes une petite culotte, je crois savoir que la plupart ne connaissent même pas le concept."

Quoi ? Quand les cheers décident d'être méchantes, personne ne leur dit rien que je sache. Je regarde Nick avec mon sourire de tête à claque.

"Ah parce que toi, du coup, tu as réussi à voir sa petite culotte ?!"

Sinon comment pourrait-il affirmer que c'est une fille ? Il l'a déjà eu au téléphone ? En revanche, quand les garçons commencent à parler des sentiments de Jack pour Elsa, mon sourire s'efface et je me renfrogne sur ma chaise. C'est pas que je ne suis pas heureuse pour eux, c'est juste que je me méfie de Jack et j'ai peur de perdre Elsa....
Quant à savoir lequel est le pire entre Tweedle Dee et Tweedle Dum, c'est bien entendu le mec d'Anna qui gagne. Même moi qui ne lui ai jamais parlé j'ai remarqué à quel point il est raide dingue de sa nana. C'est simple, si y'a bien un couple dans cette putain d'école d'hypocrites et de menteurs qui finiront par se marier, c'est bien eux !

Je me remets à converser avec le plafond pendant que St Félix tente de répandre la joie et l'amour autour de lui. Je roule des yeux en soupirant.

"Oui voilà ! C'est so romantic ! Moi je suis sûr qu'elle va craquer ! Et puis quoi de mieux qu'une fête pour rapprocher les cœurs et les corps ?" J'arque un sourcil, Félix hausse les épaules en regardant autour de lui pour savoir si c'était le genre de chose qu'il se dise entre eux ou pas. Le pauvre, il tente de s'intégrer. C'est mignon tout plein. De toute façon, si ces gorilles ne l'aiment pas, c'est qu'ils sont vraiment plus cons que ce que je croyais. Faut être un psychopathe ou un nazi pour ne pas aimer Félix. "Bah tu sais, ça sera aussi l'occasion de lui montrer qu'il y a des mauvais sportifs et des bons sportifs ! Je suis sûr qu'elle..."

"Salut les garçons !"

Tout le monde relève la tête vers la nouvelle venue.

"Oups ! Pardon Cornélia, je ne t'avais pas vu ! Comment ça va ?"

Je lui fais un signe de tête sans répondre plus que ça.

"Ok, bon." Elle se tourne vers Nick puisque de toute façon, c'était visiblement à lui qu'elle était venue parler. "Dis-moi Nick, je....je voulais savoir si je pouvais venir vous photographier durant votre prochain entrainement pour le journal de l'école. Votre équipe est la seule à ne pas avoir masses, masses, de photo et comme vous prenez une double page........ Il me faudrait plus de contenu..... Sans compter que je n'ai quasiment pas de photo de vous individuellement. Jack et toi, encore ça va mais...." Elle regarde timidement vers le solitaire puis vers Archie. "....Enfin disons que je n'ai pas pu avoir tout le monde et comme je n'ai pas encore réussi à établir le contact, j'aimerais bien que tu m'aides... si...Si ça ne te dérange pas."

Soupire. Pourquoi suis-je obligée d'assister à ça ?! Cristal finit par s'en aller et chacun retourne à sa conversation. De nouveau, j'entends d'une oreille distraite la conversation d'Archie sur ce que lui on fait subir son ancienne équipe et c'est trop pour moi. J'en ai l'estomac qui se révulse. Je décide donc de me lever pour marcher un peu et me servir à boire. En revenant vers la table, je trébuche à cause d'un handballeur. Je m'éclate au sol avant de détaler comme un lapin pour ne pas subir une humiliation.

***

Pauvre Cornélia, au moment où je la vois tomber, je décide de me lever pour l'aider et la suivre, mais le dénommé Archi m'intime de rester là. Pourtant, je suis celui qui aurait pu le mieux l'aider, déjà parce que je suis son meilleur ami, mais aussi parce que grâce à mon marteau, j'aurais pu guérir sa blessure. Mais, n'écoutant que mon instinct, je décide de faire confiance à Archi et de le laisser poursuivre Coco.

Ici, les garçons commencent à s'échauffer, les handballeurs se lèvent tandis que Bunny tente de calmer les choses. Pour ma part, je n'ai pas le physique d'un bagarreur, aussi, je tente moi aussi de calmer les choses.

"Je vous parie cent dollars que le petit va voler à travers la cafétéria. Et vous les filles ?"

Rebecca se tourne vers ses copines. La plupart regardaient la scène avec jubilation, il n'y a que Vidia qui avait l'air stressée et apeurée, elle s'agrippait à sa chaise de toutes ses forces comme si elle se retenait de sauter dans la meute.

"Vidia, allo ?!"
"Hein, quoi ?"
"T'es bien rêveuse ces temps-ci. Qui te fait tourner la tête comme ça ?! Pourquoi tu ne veux pas nous le dire."
"Je n'ai personne en tête."
"Menteuse !"

La bagarre finit par se calmer sans qu'il n'y ait de blessé. Tout le monde finit par se rasseoir, enfin, presque tout le monde. Qu'il manque ou non des gars chez les handballeurs, qui aurait pu s'en rendre compte. Au bout de plusieurs minutes, je ne tiens plus.

"Il faut que je retrouve Cornélia, je suis désolé, mais si ça se trouve votre ami n'a pas réussi à la consoler, je ne peux pas la laisser seule."

Je me lève pour me précipiter dans les couloirs vides à la recherche de mon amie. Je sais exactement où est-ce qu'elle a pu se cacher. En passant devant les salles de classe, une porte s'ouvre et je me la prends en pleine figure. Tombant au sol, je me tiens le nez qui commence à saigner.

"Ah bhein tiens, c'est toi qu'on cherchait. Hans nous a demandé de faire passer un message aux nouveaux amis de Jack et il ne restait plus que toi. Et voilà que pouf, tu nous tombes dans les bras, si c'est pas notre jour de chance."

Je me mets rapidement à quatre pattes pour tenter de m'enfuir, mais il m'attrape par la capuche de mon sweat et me traine jusqu'à une sortie de secours pour sortir du bâtiment.

"Pas la peine de bouger, tout le monde est à la cafet ou bien planqué dans les bâtiments, donc personne va t'entendre."

Je ne me débats pas pour essayer de leur échapper, je me débats, car il a dit que j'étais le dernier..... Ce qui veut dire qu'ils s'en sont déjà pris aux filles ?! Il faut que je les retrouve !

"Arrête de bouger de t'ai dit !"
"C'est malin, il s'est évanoui !"
"Bah, il arrêtera de faire chier comme ça."

***

Je continue de pleurer dans le noir quand j'entends la porte s'ouvrir. Je retiens mon souffle en fermant les yeux, je ne veux pas voir ce qu'il va m'arriver ! Mais quand j'entends la voix d'Archi, je me redresse vivement et sèche mes larmes en fronçant les sourcils. Manquez plus que ça, qu'un fichu sportif me voit en train de pleurer.

"Fiche-moi la paix."

Dans ce genre de moment, je préfère être seule, je n'aime pas que l'on me voit pleurer ou être vulnérable, c'est toujours un moyen pour les autres de le retourner contre moi alors je ne laisse plus personne le voir.

"Vous auriez pu tous vous entretuer que j'en ai rien à foutre !"

Lui dis-je sous le coup de la colère, même si je le pense un peu. Je les connais pas plus que ça ses potes et qu'ils interviennent ou pas, ça m'est égal ! Ce sont surement tous des ordures comme Hans ! Je fronce encore plus les sourcils quand il me révéla ne pas détester ces erreurs de la nature. Je lui arrache la crème des mains pour en appliquer sur ma bosse.

"C'est que tu ne vaux pas mieux qu'eux. Maintenant fiche-moi la paix ! Vous me donnez tous envie de vomir !"

Je m'éloigne d'Archi comme si notre proximité me brulait. Je tourne la tête pour qu'il ne voit pas les larmes qui ne cessent de couler sur ma joue. Dieu que je voudrais pouvoir quitter cette école, mais mon père ne voudra pas.... Sa devise, c'est "Il faut aller de l'avant" donc il ne me laissera pas abandonner l'école. Il voudra que je me batte, que je me défende, mais je suis fatiguée de me battre contre une meute d'abrutis quasiment intouchable grâce au fric de papa et maman. Je soupire. Mon cauchemar sera fini quand dans quelques mois, je rejoindrai l'université. Au moins je serais loin de tous ces abrutis !
Clionestra
Messages : 3773
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Sam 12 Mar - 20:39
darwin.png
Archibald
"Archie"
McCalister

J'ai 19 ans et je vis à Winterfell. Dans la vie, je suis lycéen et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. Je suis Gay, et pourtant la rencontre avec une fille me chamboule totalement, de quoi écraser des certitudes pourtant encrer en moi, au secours !

Le froid est pour moi le prix de la liberté. [ft. Clio] - Page 5 3h2t

Il a un frère, né deux jours avant, mais qui n'est pas de la même mère.
Il joue dans l'équipe principal de foot.
Il était amoureux de Nicholas pendant longtemps, il l'aime toujours mais ne garde que des sentiments tendres et non amoureux pour lui.

Crédit - CallMeALegend
Avatar - KJ Apa
Bunny avait préféré ne rien dire sur les culottes et Cornélia qui n’était prompt qu’à attaquer. Il ne voulait pas réellement attaquer la jeune femme non plus. Le plus important était que tout le monde s’entends, pour Jack, non ? Alors il ne dit rien alors qu’il posa à nouveau ses yeux sur Vidia. Il ne l’avait jamais remarqué avant … et maintenant ? Il n’arrivait pas à arrêter de la regarder. Nicholas non plus ne dit rien. Il ne voulait pas réagir … mais rien que de penser au fait que Snow puisse ne pas être une femme ça le rendait triste. S’il devait avoir été berné, il n’en survivrait pas … surtout qu’il lui avait dévoilé plus de chose qu’à ses meilleurs amis… S’il le disait à Cornélia, elle dirait qu’il est imbécile n’est-ce pas ?

Nicholas avait bien sûr écouté Félix et il avait l’impression que toute cette histoire allait le rendre fou. Comment pourrait il avoir la bonne soirée, la bonne méthode, la bonne façon … il était toujours en train de mourir dans ses prises de tête quand la jeune femme qu’était Cristal apparu. Il releva les yeux et lui sourit. Il avait commencé à lui parler il y a un moment déjà. Il l’appréciait beaucoup.

- Salut Cristal. Pas de problème pour moi. On a des entrainements dans l’après-midi, normalement il y aura tout le monde … puis, les absents seront tristes. N’hésite pas à prévoir une liste de ceux qui te manque, j’irais les chercher par la peau des fesses pour te les apporter sur un plateau.

Il avait sourit aussi à ce moment-là. Tout le monde savait autour de sa table, peut être pas Félix et Cornélia, qu’il pourrait très bien le faire. Puis tout ce qu’il se passa se passa.

***

Bunny avait observé Vidia au loin quelques secondes. Il ne pouvait pas éclater la tête d’Hans, bien qu’il en rêve… mais l’homme n’était même pas là… De plus il fallait vraiment, vraiment que tout le monde se calme… Si Bunny voulait que son meilleur ami puisse réussir à tenir sa promesse à Cristal, ils ne pouvaient pas créer de bagarre … Alors que tout le monde s’était rassi, Bunny avait essayé d’empêcher Félix de partir.

- Attends !

Mais un autre sportif l’avait arrêté pour dire quelque chose et il l’avait perdu de vue… merde. Il observa Nicholas qui était aussi en prise avec un autre et ça sentait mauvais. Si Archie avait demandé à Félix de rester, c’était surtout pour qu’il soit protégé par eux… et là, ils avaient échoué sur toute la ligne ! Alors qu’Archie et Bunny arrivèrent à se défaire de leur prise, et sortir dans le couleur. Bunny arrêta de bouger et mit la main sur le sol comme il le faisait souvent.

- Oh putain de merde.

Dit-il à Archie alors que celui-ci attendait tout simplement. Bunny était en train de sentir du froid … le froid glacial de la colère brute de Jack … et ça il ne fallait jamais que ça manque de contrôle. Il enleva à peine sa main le temps que de la glace apparaisse pour leur montrer le chemin.

***

De son côté, Archi se fit envoyer balader, sans surprise par la jeune femme qu’il était venu aider. Il ne bougeait pas cependant, malgré ce qu’elle lui demandait. Il sourit quand elle lui arracha le produit. Il était calme.

- Tu sais, si je devais détester toutes les personnes qui m’ont fait du mal… je n’en finirais pas… et tu ferais parti de ses gens non ? Tu te fiches totalement de savoir si tu nous blesses avec nos commentaires, en te cachant derrière le « les cheers le font alors ils n’ont rien à dire ». J’ai raison ?

Dit-il en lui tournant la tête pour lui faire un sourire colgate avec toutes ses dents.

- Je ne sais pas pourquoi tu es comme ça … mais on aimerait vraiment être ton amie, aussi. On ne veut de mal à personne, et on ne voudra jamais de mal à personne … je ne sais pas ce qu’il faudrait dire ou faire mais … Si tu pouvais essayer, un peu de nous croire, tu verrais que nous ne sommes pas Hans…

Alors qu’il allait continuer à parler, il sentit comme ses amis, la diminution radicale de la température… le genre de froid qui ne venait que quand Jack était en colère … et encore, il n’avait jamais été en colère à ce point. Il attrapa la main de Cornélia rapidement pour la protéger de la glace qui apparu d’un coup dans la pièce alors qu’Archie et Bunny arriva en courant.

Sur la glace se dessiner l’image d’Elsa et de Félix bâillonnait avec Hans à côté. Bunny était en train de s’approcher mais la glace éclatait et se mit à fondre comme si elle n’avait jamais été là.

- Il faut les trouver avant que Jack ne le tue finit par dire Bunny en partant en courant.
- Si tu veux mon avis, on devrait le laisser le buter ce connard, dit Nicholas bien qu’il ne le pensait pas.

Archie avait toujours la jeune femme dans ses bras, et il pouvait voir des micro-coupures sur son avant-bras, elle ne semblait pas avoir quoi que ce soit.

- Deux solutions, on y va, mais on risque d’être inutile, ou on va chercher de l’aide, genre mon jumeau et ses amis, pour avoir le plus de témoins possibles pour éviter que ça leur retombe dessus.

Dit il alors qu’il tremblait un peu, de rage, de colère, de peur aussi pour Elsa et Félix … mais aussi pour son ami. (et bon ça permet aussi si tu le désires de continuer en deux fois, ou pas).



I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Clionestra
Messages : 3773
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Sam 12 Mar - 21:45
zasV0sT.png
Jack
Frost

J'ai 19 ans et je vis à Winterfell. Dans la vie, je suis étudiant et capitaine de l'équipe de football et je m'en sors bien en sport... les études c'est pas ça. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.Puis j'ai pas le temps.

Jack est un sportif. Il est un garçon qui travaille au maximum pour rester au sommet de sa forme sportif. Aussi, il faut dire que son père était un homme connu pour être dans l'équipe nationale de football, il ne pouvait pas être moins que ça. Il possède le pouvoir de l'hiver est doit faire avec. cependant, quand il se retrouve à devoir augmenter ses notes, à l'aide d'Elsa, il se retrouva dans une situation qui le mets mal à l'aise.
Jack avait observé la jeune femme … il n’avait répondit à rien sur le fait qu’elle ne devait pas proposer ses services gratuitement… C’était tellement logique pour lui … il ne pouvait pas lui dire « j’ai envie d’être le seul homme spécial qui a le droit à ce traitement de faveur »…. Il ne pouvait pas non plus lui dire que beaucoup le prendrait pour une proposition un peu plus … sexuelle … et que ça lui faisait encore plus plaisir de se dire qu’il était le seul a en avoir le droit.

Jack savait être un boulet, pour tout ce qui était d’exprimer complètement ce qu’il voulait … il ne pouvait pas lui dire simplement. Il avait préféré s’occuper du cheveu sur ses douces lèvres qu’il avait effleuré que ce sujet … il ne voulait pas lui expliquer qu’il était clairement jaloux des autres, peut-être, élève qu’elle pourrait avoir ensuite.

Et, pour finir, il n’avait pas réussi à lui dire qu’il avait eu envie aussi que cela soit un rendez-vous avec elle … sinon pourquoi ne pas avoir manger avec les autres ? Parce qu’il la voulait pour lui tout seul. Il la voulait que pour lui, pouvoir lui sourire, pouvoir lui parler … et elle était partit… alors qu’il avait tellement de chose qu’il voulait lui dire … il voulait un baiser … il ne demandait jamais à une femme de l’embrasser … oh si à sa nièce un bisou sur la joue pour lui dire bonjour parce qu’elle était adorable … mais pas … pas comme avec Elsa. Jamais.

- Je … je voulais juste …

Avait-il essayé de lui dire … il ne pouvait pas, elle était bien trop en colère pour pouvoir dire quoi que ce soit de plus que les baragouinements usuelles. Il l’avait laissé partir … et malgré lui, il avait juste lâcher un :

- Il faut que tu trouves quelqu’un …

Si elle était en couple, alors il arriverait à ne plus penser à elle tout le temps … A vouloir sentir son odeur, à avoir un câlin, un baiser, des gestes tendres … il ne pouvait pas … pas supporter qu’elle soit sans amour alors qu’elle était tellement parfaite pour lui. Il avait pris sa tête dans ses mains. Il ne pouvait pas supporter de voir la jeune femme comme ça … mais comment lui dire qu’il désirait la toucher sans que cela ne lui fasse peur et qu’elle parte encore plus en courant …

Peut être que si elle le savait, ou qu’il laissait les choses ainsi, il arriverait à ne plus penser à tout ça ? Peut être que ça serait mieux pour Elsa ? Non… il ne pouvait pas supporter… il devait lui faire comprendre ce qu’il se passait… elle méritait bien la vérité … mais voilà, il reçu un message que personne ne devrait recevoir.

Alors qu’il vit la vidéo d’Elsa, attacher, il n’eut pas le temps de menacer Hans qu’il était déjà en train de raccrocher. Il sentit la glace exploser autour de lui sous forme de pic. Les pics avaient même traversé la bouteille d’ice tea et fit tomber son sac. Il n’avait pas besoin de savoir où il allait il le savait. Il sentait sa glace hurlait de s’arrêter, une sorte de mini conscience qu’il ne devrait pas exploser. Son subconscient le fit envoyer un message, un peu violent, à Bunny, à Archie et à Nicholas. Il ne savait pas que Félix avait été blessé aussi… Pour le moment il était juste à 450% de colère.

Il arriva. Il pouvait voir les copains d’Hans et Elsa sur une chaise. Il était en train de lui caresser la joue. Il sortait sa langue vers sa joue, sans la toucher alors que deux gaillards du hand avaient Félix avec eux.

- Lâche-les.

La voix de Jack était froide. Aussi froide que la glace. On ne dirait pas qu’il était en colère … Seul son regard glacial pourrait être compris. Hans passa sa main sur l’épaule d’Elsa, puis il descendit vers sa poitrine. Jack avait encore diminué malgré lui la température de la pièce. Hans finit par sourire.

- Si tu m’attaques, mon cher, tu risques de blesser ta petite chatte… je n’aurais jamais cru que tu aimes les glaçons mais après tout ça te va bien.
- Ne la touches pas… relâche là, et Félix aussi.

Jack avait envoyé la main vers les deux acolytes qui étaient à côté de Félix et de la glace sortit de sa main pour les attaquer …

- Tu tu tu … mon cher, si tu utilises ta magie, tu risques d’être interdit de match… et le premier match est décisive, n’est-ce pas ? Est-ce que tu vas laisser une femme ruinée l’entrainement de tes amis, auxquelles tu dis tant tenir.

Il repli ses doigts et regarda Elsa droit dans les yeux. Quoi qu’il se passe ça ne serait pas sa faute, elle espérait qu’il voit cela dans ses yeux. Il ne pouvait pas attaquer, il ne pouvait pas la défendre.

- Tu veux quoi Hans ?
- Te faire mal. Laisse-moi profiter de toi un peu, tu es toujours à te défendre, mais maintenant …

Il ne touchait pas réellement la poitrine d’Elsa, il avait juste posé sa main, mais il savait qu’Elsa n’allait pas réussir à se tenir longtemps avec sa propre magie, et qu’elle allait ensuite s’en vouloir.

- D’accord.
- D’accord ? Oh, ce que tu me fais plaisir !
- Bouge-toi, connard.

Et il le fit. Il avait prévu une batte et il lui envoya un grand coup dans le ventre qui répercuta dans son ventre. Il reçu de nouveaux coups, et il fit en sorte de contenir sa glace, ou à peine. Sa glace était en train de s’approcher d’Elsa, et elle l’entourait doucement. Il fallait qu’elle se contrôle, elle. Il ne pouvait pas la laisser s’en vouloir alors qu’un des membres de l’équipe de Hans lui écrasa son pied sur le ventre et un autre donna un coup dans la tête. Il cracha du sang alors qu’il pouvait entendre les commentaires des uns et des autres … mais il s’inquiétait seulement pour Elsa. Il réussi à l’aider à ouvrir ses liens en les faisant devenir de glace, elle n’aurait plus qu’à les briser.

Il avait envie de tuer Hans. Il avait envie de lui planter une dague de glace dans le cœur et puis basta mais il se retient en pensant à son équipe. Il était un membre important … s’il y avait une tâche sur son parcours, alors son équipe en aurait des conséquences. Pour la première fois de sa vie, il s’en voulait d’aimer le football à ce point. Il se prit un nouveau coup alors qu’il cru sentir une plante remonter le long de sa jambe …



I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Cheval de Troie
Messages : 1391
Date d'inscription : 08/02/2020
Région : PACA
Crédits : Bazzart

Univers fétiche : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t3582-ton-amie-c-est-moi-je-suis-ton-amie
Cheval de Troie
Dim 13 Mar - 0:44
D58YXZC.png
Cornélia Robinson

J'ai 18 ans et je vis à Winterfell. Dans la vie, je suis lycéenne et je m'en sors assez bien, je suis plus douée dans les matières scientifiques. Sinon, à cause du fait que je sois une geek, je suis célibataire.


Le froid est pour moi le prix de la liberté. [ft. Clio] - Page 5 3291280906_1_5_BoYimqf7

Cornélia Robinson est la petite fille de Cornélius Robinson, un brillant inventeur qui est à l'origine de beaucoup d'invention dans le monde jusqu'à aujourd'hui. Aussi riche que Crésus, sa famille est beaucoup trop barrée pour être cupide. Dans la famille, tout le monde a un talent ou une particularité. Tous, sauf elle. Cornélia ne sait pas encore dans quoi elle excelle et a le sentiment d'être le vilain petit canard de sa famille.
À l'école, ça ne s'arrange pas. Mise dans le groupe des losers parce qu'elle aime jouer aux jeux vidéos, elle a toujours été la cible de moquerie et de face douteuse. Elle a déjà été enfermée dans son casier au point de s'évanouir à l'intérieur, on lui a volé son déjeuner ou son argent de poche. Elle s'est déjà faite courser sans raison. Enfin bref, son enfance n'a pas été toute rose, c'est pour cela que Cornélia a toujours la mine renfrognée. Comme si rien ne pourrait jamais la rendre heureuse, que la vie était de la merde et que rien ne pourrait changer ça. Félix et Elsa sont ses deux seuls amis au monde, elle les aime plus que tout. Mais l'arrivée de Jack Frost et de sa clique est sur le point de totalement chambouler son parfait équilibre...

Le froid est pour moi le prix de la liberté. [ft. Clio] - Page 5 Original

Diana Silvers :copyright:️ nereides - Google

Décidément Cornélia ne fait aucun effort. Je passe une main sur mon visage quand elle se met à attaquer les joueurs de foot sur leurs relations sentimentales. Je sais bien pourquoi elle fait, c'est une façon pour elle de se venger de tout ce qu'elle a vécu. C'est plus fort qu'elle, mais elle ne donne pas une bonne image d'elle et je suis un peu déçu qu'elle ait choisi l'option de facilité. Malgré tout, les garçons se montrent patient avec elle et préfèrent l'ignorer. Coco se reconcentre sur le plafond de la cafétéria pendant que je tente de consoler Nick.

Une fille fait son entrée, il me semble que c'est la nana qui prend des photos pour le journal et l'album de l'école. Cristal, je crois qu'elle s'appelle. Elle est plutôt gentille, à chaque fois, je la vois virevolter de groupe en groupe avec son appareil photo. Elle papote avec Nick.

"Super ! J'essaierais de passer dans l'aprèm dans ce cas !" Puis quand Nick lui dit qu'il fera de son mieux pour qu'elle ait ses photos, elle bondit littéralement de joie sur place. "C'est vrai ? Tu me sauverais la vie ! Merci !"

Elle pose sa main sur la sienne en guise de gratitude puis elle se remet à virevolter comme un papillon pour rejoindre sa table. Aujourd'hui, elle a décidé de déjeuner avec les gothiques. Arriva ensuite le moment du drame.

***

J'ai dû faire un effort surhumain pour ne pas me jeter dans la meute afin d'éclater la tronche de ces brutes qui s'en prennent à Bunny. J'aurais voulu l'aider, le protéger, mais je savais que la meilleure chose à faire pour lui en ce moment, c'était de ne pas bouger. Je n'aurais été qu'un poids pour lui, car il se serait inquiétée pour moi. Aussi, à contre cœur, je suis restée scotchée à ma chaise en silence, sans pouvoir quitter la bagarre des yeux.

Puis quand Bunny et son ami réussirent enfin à se dégager et à partir dans le couloir, je fronce les sourcils et d'un geste de main discret, je ferme les portes de la cafétéria, les maintenant closes grâce à un courant d'air pour laisser du temps à Bunny de rejoindre les autres. Je n'ai pu leur accorder que quelques secondes avant que tout le monde ne se mette à soupçonner la magie, aussi, j'ai bien dû me résoudre à laisser les deux gorilles partir. J'espérais juste avoir donné suffisamment de temps à mon Bunny.

***

"J'ai arrêté de me soucier des sentiments des gens comme vous depuis bien longtemps. Depuis que j'ai compris que vous êtes tous les mêmes. Une bande de gorilles obsédés par le sport, gonflés aux hormones et imbus d'eux-mêmes. Vous pensez que tout vous est dû grâce à votre physique, votre sport ou votre argent ! Vous vous foutez bien de faire du mal autour de vous et c'est à moi que tu viens faire la morale ?! Je crois que j'ai suffisamment subi les sévices de ces connards pour pouvoir me permettre d'être "méchante"."

Dis-je en mimant des guillemets pour accentuer mon sarcasme. Je ne peux pas lui dire que je n'ai pas envie d'essayer d'être son amie, je n'ai pas envie de passer du temps avec eux, car je sais comment ça va finir. Elsa va vivre sa meilleure vie avec Jack, Félix va se trouver de nouveaux partenaires pour jouer à ses jeux débiles et moi ? Je me retrouverais toute seule et sans amis, encore... Non....Je ne pourrais pas le supporter. Je cache mon visage contre mes genoux en restant silencieuse. Je ne peux tout bonnement pas dire ça à cet inconnu, c'est un secret beaucoup trop profond pour le dire à un sportif. J'ai peur d'être seule, même si je fais tout pour montrer le contraire, mais être seule me terrifie, ce n'est pas pour rien que Félix et moi sommes quasiment siamois. C'est une peur à la fois irrationnelle et compréhensible. Je viens d'une famille nombreuse, je suis fille unique, mais je vis avec mes oncles, mes tantes, mes cousins, mes grands-parents et mes parents. Donc je n'ai jamais été seule. D'un autre côté, à l'école, je l'ai toujours été. Je n'ai pas beaucoup eu d'amis dans ma vie et le plus souvent j'ai été martyrisée alors… être seule ne m'a pas apporté que du bon dans la vie... Depuis, quand je suis en dehors de chez moi, je suis terrifiée à l'idée de me retrouver toute seule. J'ai peur qu'on s'en prenne encore à moi, que je ne puisse rien faire et que personne ne puisse m'aider..... encore...

Mais je préfère garder cette confidence tout au fond de mon cœur pour mes vrais amis, ceux qui me comprennent vraiment. Le silence commençait à régner dans la pièce et la seule chose qui le brisa fut le bruit d'Archi se rapprochant de moi pour me prendre dans ses bras.

"Qu'est-ce que tu fais !"

Dis-je par réflexe en rougissant. Il me serrait fort, non pas comme un violeur ou un psychopathe, mais plutôt comme un protecteur. Au même moment, les amis d'Archi déboulent dans la classe comme s'ils avaient le diable au cul !
Je les écoute et bien que je ne comprenne rien parce que je suis choquée de la situation et perturbée d'être dans les bras d'Archi, j'arrive quand même à reconnecter mes neurones.

"Attendais, Elsa et Félix sont avec Hans ?" Je fronce les sourcils. "Hans ne fera pas de mal à Elsa, leurs pères bossent ensemble et dans l'histoire, c'est le père d'Hans qui a besoin du père d'Elsa. Croyez-moi, Hans aime beaucoup trop l'argent de papa pour faire quelque chose de stupide." Puis tout à coup je comprends mieux."C'est sûrement un piège, il veut que vous tombiez tous dans la gueule du loup pour tout vous foutre sur la gueule ensuite ! Ce vicieux petit connard en serait bien capable !"

Malgré tout, je ne sais pas quoi faire. Qu'est-ce qu'on doit faire ? Si on se précipite tous là-bas, est-ce qu'on va vraiment réussir à se contenir de lui exploser le crane contre le sol à ce bâtard ?! Je crois pas. Mais on ne peut pas ne pas y aller. Je ne sais pas pourquoi, mais je me tourne vers Archi avec un regard suppliant. Un regard qui dit "Je t'en prie, il faut les aider."

Je tente de me lever en m'aidant du garçon puis une fois sur mes jambes, bien que mon genoux me fasse mal, je décide d'ignorer la douleur.

"Hans ne doit sûrement pas être tout seul. Faites attention. Je resterais en retrait, car de toute façon, je ne vous serais d'aucune aide."

Je baisse la tête honteusement. Je sais bien que ça doit être une première pour eux de me voir comme ça, mais sur le coup je me sens inutile, comme toujours. Je n'ai jamais vraiment été utile à quelqu'un ou à quelque chose.
Je m'éloigne un peu d'Archi pour ne plus être perturbée par notre proximité, je tourne la tête de l'autre côté pour ne pas le voir et je place une mèche de cheveux derrière mon oreille.
Cheval de Troie
Messages : 1391
Date d'inscription : 08/02/2020
Région : PACA
Crédits : Bazzart

Univers fétiche : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t3582-ton-amie-c-est-moi-je-suis-ton-amie
Cheval de Troie
Dim 13 Mar - 13:36
1264623810.png
Elsa Arendelle
J'ai 18 ans et je vis à Winterfell. Dans la vie, je suis lycéenne, pour la dernière année et je m'en sors en étant la meilleure de ma classe. Sinon, à cause du fait que je sois une nerd introvertie, je suis célibataire.
Le froid est pour moi le prix de la liberté. [ft. Clio] - Page 5 34eb335a0ec7ff641c9f557d06135e78
Elsa est l'exemple de la parfaite petite fille modèle. Son père a de quoi être fier d'elle. Première de sa classe dans toutes les matières, elle a aussi hérité d'un fabuleux pouvoir magique. Elle est belle, gentille et n'a jamais eu de mauvaises fréquentations. Elle ne passe pas son temps devant le miroir, son téléphone ou à la chasse aux garçons. Non, Elsa est vraiment parfaite. Si on oublie qu'elle peut rester des jours sans manger devant un jeu vidéo en ligne, qu'elle ne sort presque jamais de chez elle, qu'elle n'a pas de vrais amis ni aucune idée de ce qu'elle va faire de sa vie.
À l'inverse de sa petite sœur qui est bien plus sociable et extravertie qu'elle, Elsa ne sait pas vraiment où se situe sa place dans le monde ni même à quoi elle pourrait bien servir. En attendant, elle se contente de faire ce qu'elle sait faire de mieux, être une bonne fille. Même si elle ne lit pas la fierté dans les yeux de son père, elle espère qu'un jour elle y arrive. C'est sans compter l'arrivée de Jack Frost dans sa vie et dans sa maison. Jack est un jeune sportif, sociable, beau garçon, blagueur. Il a tout pour plaire, d'ailleurs, le père d'Elsa est complètement sous le charme de ce jeune homme plein d'avenir, au grand dam de sa fille qui voudrait pouvoir rester le plus possible éloignée de ce Jack Frost. Enfin, ça, c'était avant de savoir qu'ils avaient peut-être plus de chose en commun qu'elle ne l'aurait cru.

Le froid est pour moi le prix de la liberté. [ft. Clio] - Page 5 F99321cf5aa177c99b422947765ed0fc

Ana de Armas :copyright:️ Eledhwen - Google


Ok Elsa, pas de panique. Hans est bien trop stupide pour te faire quoi que ce soit. S'il devait me faire du mal, nos pères seraient obligés de s'en mêler et il n'y a rien de pire pour Hans Sr. que d'entacher l'image de sa prestigieuse famille. Je reprends donc mon calme et essaye de réfléchir calmement. Cet abruti veut sans doute s'en prendre à Jack et ses amis et il se sert de moi pour y arriver. Pauvre cruche, je savais que nous fréquenter ne serait pas une bonne idée. Je lui avais dit que l'ordre de l'école était établie depuis des décennies. Les losers ne trainent pas avec les sportifs… Je lui avais bien dit pourtant… Soupire. Inutile d'essayer de savoir qui avait raison, le plus important, c'est que je me sorte de cette situation et que j'évite à Jack d'avoir des ennuis.

Au même moment, deux gorilles d'Hans arrivent en trainant Félix qui a l'air inconscient. Je me débats sur ma chaise en tentant de hurler. Qu'est-ce qu'ils ont fait à Félix ces monstres ?

"Oooh calme-toi, la Givrée, ton pote va bien, il est seulement dans les vapes. Franchement ce gosse est vraiment une tapette."
"Bon, on vous a apporté le dernier qui reste, pour l'autre fille, elle doit sans doute se cacher quelque part en pleurant."

Je fronce les sourcils en comprenant qu'ils s'en sont également pris à Cornélia. Je relève la tête avant de le voir, je le sens arriver. Jack.... Hans suit mon regard puis quelques secondes après, Jack fait son entrée. Hans se met à me caresser la joue.

"Tiens, regardez qui voilà."

Hans caressa ma joue pour narguer Jack et sortit même sa langue pour faire genre de me lécher la joue. Je me recule de lui le plus possible, quelle horreur ! Félix est placé sur une chaise à côté de moi, toujours inconscient. Pendant qu'Hans s'échange avec Jack, je tente de réveiller Félix en le poussant avec mon épaule. Mais au même moment, Hans me prit par les épaules pour me maitriser et laisser glisser une main vers moi poitrine. Je me tétanise en serrant les cuisses, je contracte chaque partie de mon corps comme si je me préparais au pire. Seigneur, on ne m'a jamais touché et il faut que la première fois, ça soit Hans ?! Mais quel genre de pacte avec le Diable sa fichue famille a passé pour qu'il puisse être aussi intouchable ?!

L'effroi commence à se lire dans mes yeux. L'idée d'être touchée par lui me donne envie de vomir ! Et sous les yeux de Jack en plus... mon Dieu, je ne pourrais pas en supporter davantage, je vous en prie...
Hans se contente de poser sa main sur la naissance de ma poitrine pendant qu'il parle avec Jack. Au fond de moi, je bouillonne de colère, mais surtout de peur et la peur et ma magie ne font pas bon ménage… Je sens déjà les pieds de ma chaise se geler, je risque de perdre rapidement le contrôle. Mais un regard vers Jack suffit à me calmer. Son regard me disait "je contrôle la situation"... Alors j'ai respiré lentement pour tenter de retrouver mon calme.

Tout est de ma faute, si je n'avais pas fait amie amie avec Jack, si je n'avais pas accepté d'entrer dans son jeu, rien de tout cela ne serait arrivé ! Mes amis ne seraient pas en danger et Jack aurait pu se retrouver dans cette situation, mais il aurait été accompagné de ses amis et n'aurait rien eu à perdre. Là, à cause de moi, il peut perdre en quelques secondes le travail d'année d'entrainement… C'est injuste. Tout ça parce que je suis trop faible...
Je baisse la tête, ne supportant plus le regard de Jack... Je me sens tellement honteuse et coupable. Si je n'avais pas quitté le stade comme une diva, je n'aurais pas été une proie facile pour ces pourritures. Hans n'a eu qu'à me cueillir… Je ne suis vraiment qu'une cruche…

Quand Hans s'approcha de Jack et lui envoya un coup de batte dans le ventre, je me mis à hurler à travers mon bâillon en me démenant comme une folle sur ma chaise. Il reçut un coup, puis un autre et là mes larmes se mirent à jaillir de mes yeux. Ce fut trop ! Je ne pouvais pas le voir souffrir ainsi ! Mes liens se mirent à congeler, ma chaise n'était plus qu'une sculpture de glace tout comme celle de Félix. Il fallait que je me calme sinon je risquais de congeler mon ami sans le vouloir, mais je suis totalement hors de contrôle. Je pleure tout mon soule pour Jack, je ne vois que lui et je n'entends que les coups qui s'abattent sur lui. Mon Dieu s'il vous plait… Arrêtez ça.... je ne peux plus le voir souffrir… Je pleure encore plus en me débattant. Les garçons m'ignorent complètement, bien trop amusés à s'en prendre à un garçon sans défense.

Je réussis à briser mes liens au moment où Félix se réveille.

"E...Elsa ? Que se passe-t-il ? Où suis-je ?"

Il émerge doucement, mais je l'ignore, non, en fait, je ne l'entends pas. J'ai l'impression d'être Tornade dans les X-men. Mon pouvoir commence à exploser et je n'arrive pas à me calmer. Tout autour de moi est en train de se geler.

"Arrêtez..."

Dis-je dans un faible murmure tout en m'approchant lentement d'eux. Je pleure encore et ma voix est tremblante. Les murs se recouvrent de gel et là, un collègue à Hans commence à remarquer le changement.

"Putain c'est quoi ça ?! Mes chaussures son complètement gelées !"
"Arrrgh ! J'ai froid ! J'ai les pieds congelés !"
"Elsa !"
"ARRÊTEZ !"

Hurlais-je alors que j'étais prête à exploser, mais c'est le moment qu'a choisi Félix pour m'enfiler mes gants. Ainsi, ma glace cessa de se propager. Je papillonne des cils.

"Qu'est-ce qui lui arrive à la Givrée ?!"
"Je sais pas, occupez-vous d'elle !"

Félix se mit devant moi et me fit une barrière de son corps avec tout le courage dont il était capable pour que je puisse avoir le temps de retrouver mes esprits. Moi, je ne voulais qu'une chose, retrouver Jack !
Dieu merci, au moment où les gorilles s'approchent de nous, les amis de Jack déboulèrent dans le vestiaire. S'ensuive des effusions d'insultes que j'ignore complètement ! Je me précipite vers Jack et le serre contre moi.

"Jack, Jack ça va ? Félix ! Félix dépêche-toi !"
"Oui, oui, je suis là !" Félix regarde Jack qui est bien amoché et sort son marteau de son sac. "Je vais te réparer en un rien de temps, tu garderas tout de même une légère douleur de tes blessures, mais au moins tu seras guéri."
"Dépêche-toi, je t'en prie !"

Ignorant mon impatience, il commence à taper de son marteau chaque partie du corps de Jack qui a été endommagée. Je vois le pauvre garçon grimacer de douleur, mais très vites, toutes traces d'ecchymose, de bosses ou autre se sont envolées.

"Comment tu te sens ? Tu peux marcher ?"
"Elsa ! Félix !"

Cornélia nous saute dans les bras en boitant.

"Qu'est-ce qui t'es arrivé ?!"
"Rien ne t'en fais pas."
"Attends Coco..." Félix tapa de son marteau sur son genou. "Ça va mieux ?"

L'intéressée remue sa jambe.

"Grave ! J'ai l'impression qu'il est même plus solide qu'avant !"
"C'est le cas !"
"Bon il faut qu'on déguerpisse !"
"Attendez et eux !"

Félix et moi nous regardons, surpris. Depuis quand Cornélia se préoccupe du sort des sportifs ?! En fait, j'apprendrai plus tard qu'elle se préoccupait surtout du sort d'un sportif en particulier qu'elle ne voulait pas laisser ici. Malgré le fait qu'elle se sente inutile, elle ne voulait pas le laisser, il avait été là pour elle, hors de question qu'elle lui doive quoi que ce soit. Elle serait là pour lui, ainsi, ils seront quittes.

Je soupire. Je n'ai aucune envie de rester là plus longtemps, mais je n'ai pas envie de voir Jack participer à la bagarre, or il va le faire si ses amis sont blessés. Ok. Ok. Inspire. Expire. Je ferme les yeux, j'inspire puis j'expire. S'il vous plait, juste pour cette fois, obéissez. J'expire longuement et une épaisse fumée blanche sort de ma bouche. Comme un brouillard de neige qui se répand rapidement autour de nous tous. J'ai réussi ! Sans blesser personne !

"T'as vu Jack, j'ai réussi ! Aller on y va maintenant !"

Félix m'aide à porter Jack qui doit encore avoir mal.

"Cornélia ?"

Je ne vois pas à un mètre devant moi, mais je ne vois rien, Hans et ses amis non plus.

"Je suis là. On se retrouvera plus tard !"
"Quoi ?! Non ! Cornélia, vient avec nous !"
"J'arrive....Je...Je dois juste m'acquitter d'une dette, j'arrive !"

Puis je la vois traverser le nuage. Je tente de la rattraper, mais je la reperds dans le brouillard. Je conduis Jack jusqu'au bâtiment d'à côté. Une fois assis sur les marches, je le serre dans mes bras en pleurant.

"Excuse-moi, tout est de ma faute. Je suis tellement désolée ! Tu as été si courageux..." Je le serre encore plus fort, n'arrivant pas à me décrocher de lui, j'ai eu si peur.... "Pardonne-moi, je t'en prie…"

Félix fait mine de regarder ailleurs et de se concentrer sur les magnifiques pigeons qui volent près de nous pour nous laisser un peu d'intimité. Mais très vite, les amis de Jack nous retrouvent dont Cornélia qui marche aux côtés d'Archi.

"Vous allez bien, vous êtes blessés ?"

Demanda Félix en se levant d'un bon, il avait l'air vraiment inquiet pour eux et il s'en voulait d'avoir été une proie aussi facile. Je pense que mon petit trio va voir besoin de temps pour oublier tout ça. Mais je pense que grâce au soutien de Jack et de ses amis, on va y arriver.
Clionestra
Messages : 3773
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Dim 13 Mar - 20:46
zasV0sT.png
Jack
Frost

J'ai 19 ans et je vis à Winterfell. Dans la vie, je suis étudiant et capitaine de l'équipe de football et je m'en sors bien en sport... les études c'est pas ça. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.Puis j'ai pas le temps.

Jack est un sportif. Il est un garçon qui travaille au maximum pour rester au sommet de sa forme sportif. Aussi, il faut dire que son père était un homme connu pour être dans l'équipe nationale de football, il ne pouvait pas être moins que ça. Il possède le pouvoir de l'hiver est doit faire avec. cependant, quand il se retrouve à devoir augmenter ses notes, à l'aide d'Elsa, il se retrouva dans une situation qui le mets mal à l'aise.
Archie savait que ça allait faire mal … même très mal … toute cette histoire puait la merde … Il avait encore des marques de sang qui coulait de son bras quand ils avaient suivi Bunny et Nicholas. Il avait observé les deux garçons, puis la jeune femme.

- Je n’ai jamais voulu te faire du mal, et aucun d’eux n’en a envie. Je sais que ce n’est pas le moment, mais Cornélia…

Il s’approcha d’elle et se mit en face d’elle pour lui faire un doux sourire.

- Nous, on ne veut vraiment qu’être votre ami, et j’espère qu’un jour tu accepteras ce fait.

Il se gratta le bras alors que du sang le fit grimacer par la douleur. Jack pourrait faire attention clairement. Alors qu’un professeur était en train de passer, il poussa la jeune femme pour cacher son bras entre eux et lui faire un signe de politesse. Il prit ensuite la main de la jeune femme et prit le large.

- Allons aider des super héros super fort ! Que tu vois que mes copains peuvent être les tiens !

*

C’était douloureux. Jack était presque sûr qu’un des sbires de Hans venait de lui écraser la jambe, et la douleur qui suivit fut assez douloureuse pour ne pas réussir à tenir sa magie. Il continuait de se protéger le visage, de se protéger un peu le cou aussi, mais le reste de son corps se faisait torturer par les battes et les coups de pieds de ceux qui reste. Jack essayait de se concentrer sur Elsa. Et seulement sur elle. Elle était la plus importante dans l’histoire … S’il réussissait à survivre, alors Elsa irait bien, et son équipe aussi ! C’était le principal.

Il ressentait le froid d’Elsa, et il essayait de lui renvoyer par la magie des sensations autres… pour qu’elle comprenne qu’il était bien là … qu’il pouvait toujours contrôler la situation … et au pire, s’il venait à se casser une jambe alors cela ne serait que sa faute, à lui, à personne d’autres. Il voulait la toucher pour lui dire, lui faire comprendre tout ça. Quand il sentit la jeune femme commencée à perdre le contrôle, il essaya de murmurer.

- Elsa … no…

Mais on lui donna un coup de pied pour le faire taire alors que du sang coulait le long de sa bouche pour s’écraser contre le sol … C’était douloureux mais il n’avait pas le temps d’y penser. Il fallait absolument que la jeune femme se calme et heureusement que Félix était là. Il souffrait doucement. D’un coup, il sentit la jeune femme à ses côtés. Il sentit son froid, sa glace, et il avait envie de la prendre dans ses bras.

Il observa Félix, il ne devait pas utiliser sa magie, il risquait des problèmes avec l’école … mais il ne pouvait pas le dire alors qu’il se sentait tout de suite un peu mieux. Il observait Elsa, et lui sourit alors que du sang, rester de son ancienne blessure, s’était coller à ses dents.

- je vais mieux Elsa, merci…

Dit-il en essayant de se relever alors que Bunny utilisait sa magie pour éviter que tout le monde se foute sur la gueule. La magie de la terre était puissante, mais ça le rendait malade de tout ce qu’il ressentait… il se focalisa sur Jack et ses désirs doucement.

Archie, lui, était à nouveau complètement en panique alors qu’il aidait comme il pouvait tout le monde. La plupart des amis d’Hans avait déguerpi, les autres étaient toujours là. Ils finissent tous par partir. Bunny et Nicholas en dernier pour continuer à garder les autres sbires d’Hans, et Hans, coincé. Archie lui vérifiait que personne ne s’approche.

Jack ressenti le câlin d’Elsa et il eu un sourire. Cela valait bien une petite douleur pour avoir ce genre de contact avec la jeune femme. Il fit un nouveau sourire.

- Je n’ai rien à pardonner ma princesse. C’est plutôt à moi de te demander pardon.

Elle se recula à peine, et Jack en profita, il finit par lui faire un bisou tendre sur la joue et murmurait à la jeune femme :

- Il faudra qu’on parle Elsa, mais je ne demande jamais à une femme de m’embrasser si je n’ai pas envie d’avoir un baiser …

Et il fit un autre tendre bisou un peu plus prés de ses lèvres… toujours pas sur la bouche, il n’oserait pas surtout après ce que la jeune femme avait subi avec Hans … mais il voulait qu’elle comprenne bien son désir de l’embrasser un jour. Au diable cet ordre établi qui semblait tant lui faire plaisir. Il éclatait la règle établie quand il pouvait être avec sa princesse des glaces. Il tourna la tête quand il vit les autres arrivés. Nicholas commença en premier.

- Jack, la prochaine fois que tu fais ça je te tue ! Compris !

Les autres firent un oui de la tête alors que Jack se mit à rire. Il avait pris la main de la jeune femme dans les siennes et observa au loin les sbires de Hans et Hans partir. Jack haussa un sourcil vers Bunny.

- Oui, oui, j’y vais, dit-il en repartant, mais tu ne perds rien pour attendre !
- Attends je viens t’aider, reprit Nicholas.

Les deux garçons repartirent ensemble. Archie fit le premier à sourire en voyant les garçons trainaient des pieds.

- Ils vont tout ranger, c’est ça ? Archie rigola et posa les yeux sur Cornélia, avec un grand sourire. Puis, il posa un regard sur Jack. On fait quoi ?
- Elsa, reprit Jack en l’observant dans un sourire, tu veux faire quoi ? Je ne ferais rien contre ta volonté.

Il avait été battu par les membres de l’équipe d’Handball, mais pour dire la vérité ce n’était pas la première fois que cela arrivait … et ça ne serait pas la dernière fois qu’ils feraient ce genre de chose non plus …



I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Cheval de Troie
Messages : 1391
Date d'inscription : 08/02/2020
Région : PACA
Crédits : Bazzart

Univers fétiche : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t3582-ton-amie-c-est-moi-je-suis-ton-amie
Cheval de Troie
Lun 14 Mar - 0:13
1264623810.png
Elsa Arendelle
J'ai 18 ans et je vis à Winterfell. Dans la vie, je suis lycéenne, pour la dernière année et je m'en sors en étant la meilleure de ma classe. Sinon, à cause du fait que je sois une nerd introvertie, je suis célibataire.
Le froid est pour moi le prix de la liberté. [ft. Clio] - Page 5 34eb335a0ec7ff641c9f557d06135e78
Elsa est l'exemple de la parfaite petite fille modèle. Son père a de quoi être fier d'elle. Première de sa classe dans toutes les matières, elle a aussi hérité d'un fabuleux pouvoir magique. Elle est belle, gentille et n'a jamais eu de mauvaises fréquentations. Elle ne passe pas son temps devant le miroir, son téléphone ou à la chasse aux garçons. Non, Elsa est vraiment parfaite. Si on oublie qu'elle peut rester des jours sans manger devant un jeu vidéo en ligne, qu'elle ne sort presque jamais de chez elle, qu'elle n'a pas de vrais amis ni aucune idée de ce qu'elle va faire de sa vie.
À l'inverse de sa petite sœur qui est bien plus sociable et extravertie qu'elle, Elsa ne sait pas vraiment où se situe sa place dans le monde ni même à quoi elle pourrait bien servir. En attendant, elle se contente de faire ce qu'elle sait faire de mieux, être une bonne fille. Même si elle ne lit pas la fierté dans les yeux de son père, elle espère qu'un jour elle y arrive. C'est sans compter l'arrivée de Jack Frost dans sa vie et dans sa maison. Jack est un jeune sportif, sociable, beau garçon, blagueur. Il a tout pour plaire, d'ailleurs, le père d'Elsa est complètement sous le charme de ce jeune homme plein d'avenir, au grand dam de sa fille qui voudrait pouvoir rester le plus possible éloignée de ce Jack Frost. Enfin, ça, c'était avant de savoir qu'ils avaient peut-être plus de chose en commun qu'elle ne l'aurait cru.

Le froid est pour moi le prix de la liberté. [ft. Clio] - Page 5 F99321cf5aa177c99b422947765ed0fc

Ana de Armas :copyright:️ Eledhwen - Google


Archi me fait face pour essayer de capter mon regard et...je lui accorde. Je le regarde sourire en fronçant les sourcils tout en l'écoutant m'expliquer que lui et ses amis n'essayeront jamais de me faire du mal. Je n'ai pas envie de les croire parce que si je leur fais confiance, c'est pile le moment où ils me trahiront ! Mais d'un autre côté, Félix et Elsa ont l'air de leur faire confiance..... Hum... Je m'en fiche, seuls les actes me montreront si je peux le croire ou non.

Au moment de se mettre en route, c'est là que je remarque qu'Archi est blessé. Je fronce encore plus les sourcils alors que ses amis sont plus loin devant nous.

"Quand est-ce que tu t'es blessé ?" Je réfléchis à toute vitesse, me repassant les scènes dans la tête. "Quand tu m'as pris dans tes bras." Oui, j'en suis sûre, c'est à ce moment. "T'as fait ça pour me protéger ?" Parce qu'à en voir son bras, j'aurais pu être sacrément amoché si les coupures avaient atteint mon visage…

Je marche en silence, ce n'est pas rien. Son bras pisse le sang... Personnellement, je n'aurais pas fait ça pour une stricte inconnue... Encore moins si elle est méchante... Je me mordille la lèvre en me remettant légèrement en question alors qu'on quitte le bâtiment scolaire pour rejoindre le stade.

***

"Non, c'est moi, tout est de ma faute... Je n'aurais jamais dû partir comme ça.... J'ai été stupide et une proie offerte... Il s'est servi de moi pour t'atteindre et ça a marché ! Je suis tellement, tellement désolée..."

Naïve que je suis, je ne me demande même pas pourquoi j'ai été un parfait appât pour Hans. Si Jack n'avait pas tenu à moi, peut-être n'aurait il pas prit le risque de se faire tabasser. Je finis par m'écarter un peu de lui pour le laisser respirer puis je sors un mouchoir en soie de mon sac avec mes initiales brodées dessus. C'est un cadeau de naissance de Margaret. Je m'en sers pour essuyer le sang de Jack en le regardant tristement. Quand il s'approche de moi pour m'embrasser la joue, je rougis comme une tomate en baissant la tête pour tenter de le cacher. Je rougis encore plus à ses paroles puis.... N'écoutant que mon courage :

"Mon père est à Sherwood pour une conférence, il ne rentrera que demain matin. Si tu veux passer à la maison p..pour discuter..."

Je hausse les épaules, me connaissant, il doit savoir que je ne parle vraiment que du simple fait de discuter puisqu'apparemment il souhaite qu'on parle de quelque chose. Au mieux il....il y a aura peut-être un baiser. Je me sens rougir comme une tomate et me mords l'intérieur de la joue pour reprendre un peu de contenance. Mon visage redevient glacial, dénué d'expression trop prononcée. Après tout, nous étions dans un lieu public, les autres n'allaient pas tarder à nous rejoindre et Félix a dû compter tous les brins d'herbe à ses pieds pour faire semblant de ne pas nous écouter ! Je ne suis pas habituée à montrer mes sentiments et encore moins quand je me sens observée et/ou écoutée.

Rapidement, les autres finirent par arriver. Félix se leva d'un bon pour prendre Cornélia dans ses bras. Moi aussi, j'ai eu peur pour elle et quand elle arriva près de moi, notre petit trio s'enlaça en se demandant mutuellement si tout va bien.

"Oui ça va, mais c'est une histoire de dingue ! Je ne pensais pas que ces tarés seraient encore capables de ce genre de coup foireux ! Merde quoi, ils vont entrer en fac ces crétins ! Ils peuvent pas grandir un peu !"
"Tu crois que tout ça était prémédité dans l'unique but de s'en prendre à Jack ?"
"Oui, mais pas que, je pense que le but d'Hans était de nuire à toute leur équipe. Je pense qu'il n'aura de cesse de les traquer jusqu'à ce que leur équipe soit dissoute. Ce que je ne sais pas, c'est pourquoi."

Je me tourne vers Jack en espérant qu'il me donne une réponse. Pourquoi l'équipe d'Hans déteste-t-elle autant l'équipe de Jack ?

"Autrement dit, nous sommes justes des dommages collatéraux."

Cornélia regarde discrètement Archi et son bras puis quand elle voit qu'il la regarde, elle tourne rapidement la tête comme si de rien était. Mais elle ne peut pas s'empêcher de se sentir coupable pour sa blessure.

"Au fait, Félix, on a un blessé."

D'un signe de tête, elle lui montra le garçon au bras en sang.

"Oh misère ! Oui effectivement !"

Munie de son super marteau, Félix mit un coup sur le bras d'Archi.

"Voilà, ta peau sera plus ferme maintenant."

Jack me prit la main devant tout le monde et j'ai dû faire un effort surhumain pour n'avoir strictement aucune réaction. Je ne voulais pas que tout le monde se mette à nous regarder ou à sourire ou à nous poser des questions. Je ne suis pas encore prête pour tout ça, je ne saurais pas quoi répondre, je n'ai pas envie de me sentir gênée devant eux. Bruuuuh, non, j'évite les situations que je ne contrôle pas.

Je relève la tête quand Jack me demande ce que l'on fait. Je regarde notre joyeuse bande, Nick et Bunny sont partis se charger du nettoyage, Cornélia a l'air de fuir le regard d'Archi comme si elle lui devait de l'argent. Félix s'inquiète pour nous tous et moi.... je ne sais pas quoi faire non plus. Pourtant, on a toujours attendu de moi que j'ai toujours réponse à tout.

"Je...Je..."

Je fronce les sourcils avant de prendre une grande inspiration. Je suppose que tel est mon fardeau.

"Je pense que pour l'instant, le mieux c'est de ne rien faire. Si on commence à en parler, avec votre réputation et la nôtre, on ne risque pas de faire avancer les choses. Je pense qu'il faut prendre à son propre jeu. Il faut le piéger. Le pousser à commettre quelque chose devant suffisamment de témoin pour qu'il soit viré. Argent ou pas, le conseil des élèves et des enseignants seront obligés de prendre des sanctions." Je soupire. "Le mieux à faire et de rester sur nos gardes jusqu'à ce qu'on parvienne à le faire tomber. Faites attention à vous."

Ma phrase voulait aussi bien dire à chacun de faire attention à lui, mais aussi de faire attention aux autres. Pour ma part, rien ne m'est plus cher que la sécurité de Jack et mes amis. Si nous pensons tous comme ça alors tout devrait bien se passer jusqu'au jour où Hans payera pour toutes ses actions.

Je regarde ma montre. J'ai raté le premier cours de l'après midi..... Non, j'ai raté mon tout premier cours de toute ma scolarité. Je regarde Jack avec des grands yeux qui disent "Jack....J'ai séché un cours...."

"Oh ça va, Elsa, c'était maths ! Autant dire que pour toi, c'est comme regarder un dessin animé !"
"Un cours, reste un cours."
"Je demanderais à Camille de nous passer ses notes."

Les notes de Camille sont illisibles, mais je m'en contenterais. J'ai encore quarante minutes avant le prochain cours, je décide d'en profiter pour m'occuper de Jack.

"Au fait, on fait quoi pour la magie ? Parce qu'Hans et sa bande n'ont pas de pouvoir. Alors s'il commence à raconter à tout le monde que vous l'avez agressé avec votre magie ?!"
"Ce n'est pas bête, mais Hans est bien trop bête et orgueilleux pour se vanter de s'être pris une rouste par la bande de Jack."
"Hum. Je l'espère."

Clionestra
Messages : 3773
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Lun 14 Mar - 15:02
zasV0sT.png
Jack
Frost

J'ai 19 ans et je vis à Winterfell. Dans la vie, je suis étudiant et capitaine de l'équipe de football et je m'en sors bien en sport... les études c'est pas ça. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.Puis j'ai pas le temps.

Jack est un sportif. Il est un garçon qui travaille au maximum pour rester au sommet de sa forme sportif. Aussi, il faut dire que son père était un homme connu pour être dans l'équipe nationale de football, il ne pouvait pas être moins que ça. Il possède le pouvoir de l'hiver est doit faire avec. cependant, quand il se retrouve à devoir augmenter ses notes, à l'aide d'Elsa, il se retrouva dans une situation qui le mets mal à l'aise.
Archie grattait à nouveau les plaies qui parsemaient son bras. Il n’avait pas si mal que ça, mais il avait bien du mal à supporter le sang coagulant sur son bras. Cela le grattait, et donc il mettait encore plus de sang partout. Pendant la bataille, il avait réussi à oublier le grattement, car ses amis étaient en difficulté …mais pour le moment ce n’était plus le cas … et il avait envie de faire quelque chose d’impactant pour une fois. Notre petit menuisier du bois n’avait rien pour lui que cette faculté à sculpter dans le bois, bien peu utile quand l’on doit se battre.

Il n’avait pas répondu aux questions de Cornélia, pour ne pas qu’elle s’en veuille. Cela ne lui faisait pas vraiment mal, c’était juste dérangeant sur son bras, mais rien qu’une bonne pommade pourrait faire passer. Devant le groupe de rescapé, dont Jack qui semblait sortir tout droit de son film d’horreur personnelle, il avait préféré comme si de rien n’était.

Jack, de son côté, avait écouté la jeune femme mais n’avait pas pu s’exprimer autant qu’il le voulait … Que cela soit à cause de la présence de Félix, ou celle d’Archie, il n’avait pas pu dire tout ce qu’il pensait … Il avait juste fait un sourire, puis un hochement de tête à Elsa, pour dire qu’elle avait elle-même sceller son destin en l’invitant. Oh, il savait qu’il ne se passerait rien … mais elle prenait le risque d’aller au dessus des règles établis par son père, pour lui, alors cela voulait déjà en dire bien plus que ce que Jack pourrait accepter tout de suite. Il avait sa main dans la sienne, et il cachait ce contact avec la perspective … Bien qu’Archie étant un membre de l’équipe savait déjà qu’il en pinçait pour Elsa.

En pincer … depuis quand en pinçait-il pour elle ? Il n’arrivait même pas à savoir … Mais ça devait être depuis un certain moment puisqu’il n’arrivait plus à se souvenir de quand elle n’était pas dans sa vie. Jack releva les yeux et soupira.

- Hans a été viré de l’équipe de foot en première année. Parce qu’il était un connard sur le terrain, il commettait des fautes dans l’espoir de blessé, il était perso, trop perso… Les autres membres de l’équipe ne le supportaient pas … Pas même moi mais j’arrivais encore à le supporter parce que j’étais le capitaine, et le deuxième attaquant. Quand on a refait les équipes, on l’a viré.

Parce qu’il avait blessé Nicholas pendant un match tout ça parce que Nicholas avait réussi un coup de maître dont il voulait être l’instigateur. Il avait beau essayé Hans d’arriver à la cheville des autres, il était un peu moins bon avec sa façon trop personnellement de jouer … Alors c’était évident qu’un jour, Jack allait le sortir. Jack n’aimait pas Hans. Hans détestait Jack. Ce dernier finit par faire un haussement d’épaule, qui signifiait bien qu’il ne s’en voulait pas le moins du monde de l’avoir virer … même plus, il le referait si c’était à refaire.

- Je n’étais pas encore là quand il a été virer alors, finit par ajouter Archie.
- Non. Ton frère non plus. On devait jouer avec les triplés sur le terrain, chose qu’on évite, les trois dans le même terrain deviennent un peu incontrôlables, mais il valait mieux trois tarés que ce malade…

Jack était en train de prendre un bras et le fit craquer alors qu’il avait l’impression d’avoir été tendu à l’extrême sur ses nerfs et de ne pas réussir à reprendre une forme cohérente. Archie finit par se faire soigner. Il observa le marteau.

- Mais … C’est trop bien ça ! Tu ne voudrais pas être notre infirmier pendant les matchs non ? Cela éviterait les blessures, reprit-il ébahis.
- On n’a pas le droit de se servir de la magie, d’ailleurs, merci pour le réparage, mais il ne faut pas que quelqu’un te voit tu risques des problèmes, reprit Jack avec un sourire plein de gratitude.

La magie était interdite ici… même un marteau magique le serait … et si l’école autorise que l’on amène les objets magiques, elle n’autorise pas vraiment leur utilisation. Jack observa le bras d’Archie, d’où il restait seulement le sang et se sentit gêné.

- Désolé pour ça… j’étais tellement en colère qu’il fallait que je jette ma magie quelque part …
- Pas de problème, je préfère ça qu’un autre.

Il lui fit un clin d’œil et Jack lui sourit. Jack écouta les dires de la jeune femme… Cela ne lui plaisait pas … cela ne lui plaisait pas du tout même … il n’avait pas envie que cela finisse ainsi.

- Elsa, je veux bien essayer, mais je ne promets pas de me retenir à tous les coups … Bunny et moi, on est les plus … patient avec lui, mais les autres …
- Gregory lui aurait éclater la gueule et aurait demandé pardon ensuite, dit Archie en parlant de son frère.

Pas que Gregory … La raison pour laquelle Hans était encore en vie était, déjà le grand contrôle qu’il avait sur ses pouvoirs et sa colère, Bunny qui avait réussi à empêcher le pire pendant la bataille et la chance … Il n’y avait que Jack, Klaus, Bunny et Archie présent à ce moment là, autour de cette table. Les autres pouvaient être n’importe où mais en tout cas … ce qui était sûr … C’était que s’ils avaient été là, ça ne se serait pas aussi bien terminé. Tenir jusqu’à ce qu’il commette une faute, oui, mais combien de temps ?

- Je ne pense pas que j’irais aux autres cours de la journée personnellement, finit par avouer Jack, j’ai besoin de dormir, j’ai l’impression que je vais m’écrouler.

Il se leva d’ailleurs et Archie arriva à ce moment-là pour l’attraper. Il tenait Jack alors que celui-ci avait déjà les yeux dans le gaz.

- Hans connait déjà ma magie. Il pense certainement que toute la glace venait de moi. Et Nicholas et Bunny sont en train de tout nettoyer, il n’y aura aucune preuve de passages.

Bunny avait une plante, qu’il appelait d’un nom pompeux, qui permettait à l’eau de disparaître, il n’avait plus qu’à faire disparaître la plante elle-même et le tour était joué. Jack sourit alors qu’il fit un nouveau clin d’œil à Elsa pendant qu’Archie l’aidait à marcher.

- A la prochaine fois, ma princesse, dit-il en partant et en pensant au soir même.
- Cornélia, Félix, Elsa, je ramène ce ronflex chez lui, ne vous en faites pas… et … heu … revenez manger avec nous la prochaine fois d’accord ?

Il disait cela à tout le monde, mais il regardait Cornélia qui n’avait pas été tendre avec lui quand elle lui a dit qu’ils étaient tous des connards, plus ou moins comme ça d’ailleurs.

-  Et Félix, si tu as le temps on a un nouveau match sur Fifa ce soir, n’hésite pas aussi, reprit Archie alors qu’il savait que Nicholas avait préparé un match.
- Sans moi pour cette fois les mecs, fit remarquer Jack alors qu’il était debout comme il le pouvait, je vais dormir jusqu’à … au moins demain matin…

Ou pas. C’était ça que le regard de Jack vers Elsa voulait dire … il serait ce soir, chez elle, mais ça personne n’avait à le savoir. Archie partit avec Jack, et les quatre footballeurs n'allèrent pas en cours. Sauf à l'entrainement pour trois d'entre eux en tout cas.



I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Cheval de Troie
Messages : 1391
Date d'inscription : 08/02/2020
Région : PACA
Crédits : Bazzart

Univers fétiche : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t3582-ton-amie-c-est-moi-je-suis-ton-amie
Cheval de Troie
Ven 10 Juin - 22:33
1264623810.png
Elsa Arendelle
J'ai 18 ans et je vis à Winterfell. Dans la vie, je suis lycéenne, pour la dernière année et je m'en sors en étant la meilleure de ma classe. Sinon, à cause du fait que je sois une nerd introvertie, je suis célibataire.
Le froid est pour moi le prix de la liberté. [ft. Clio] - Page 5 34eb335a0ec7ff641c9f557d06135e78
Elsa est l'exemple de la parfaite petite fille modèle. Son père a de quoi être fier d'elle. Première de sa classe dans toutes les matières, elle a aussi hérité d'un fabuleux pouvoir magique. Elle est belle, gentille et n'a jamais eu de mauvaises fréquentations. Elle ne passe pas son temps devant le miroir, son téléphone ou à la chasse aux garçons. Non, Elsa est vraiment parfaite. Si on oublie qu'elle peut rester des jours sans manger devant un jeu vidéo en ligne, qu'elle ne sort presque jamais de chez elle, qu'elle n'a pas de vrais amis ni aucune idée de ce qu'elle va faire de sa vie.
À l'inverse de sa petite sœur qui est bien plus sociable et extravertie qu'elle, Elsa ne sait pas vraiment où se situe sa place dans le monde ni même à quoi elle pourrait bien servir. En attendant, elle se contente de faire ce qu'elle sait faire de mieux, être une bonne fille. Même si elle ne lit pas la fierté dans les yeux de son père, elle espère qu'un jour elle y arrive. C'est sans compter l'arrivée de Jack Frost dans sa vie et dans sa maison. Jack est un jeune sportif, sociable, beau garçon, blagueur. Il a tout pour plaire, d'ailleurs, le père d'Elsa est complètement sous le charme de ce jeune homme plein d'avenir, au grand dam de sa fille qui voudrait pouvoir rester le plus possible éloignée de ce Jack Frost. Enfin, ça, c'était avant de savoir qu'ils avaient peut-être plus de chose en commun qu'elle ne l'aurait cru.

Le froid est pour moi le prix de la liberté. [ft. Clio] - Page 5 F99321cf5aa177c99b422947765ed0fc

Ana de Armas :copyright:️ Eledhwen - Google


Archi n'avait pas répondu aux questions de Cornélia, est-ce pour ne pas l'inquiéter ou tout simplement parce qu'il n'en avait pas envie ? Aucune idée et pour l'heure, je me concentre sur quelque chose que je juge bien plus important : Jack. C'est horrible de voir comme cet abruti a pu me rendre dingue de lui. Je veux dire, pas dingue dans le sens amoureux, mais dingue parce qu'à chaque fois que je suis avec lui, j'ai envie de faire tout un tas de choses que je n'aurais jamais fait avant. C'est donc ça qu'on appelle la mauvaise influence ? Parce que ça m'en a tout l'air.... Et pourtant, j'adore être à ses côtés... Même si c'est pour parler de tout et de rien, l'aider en math ou simplement l'écouter respirer, je me sens bien à ses côtés et c'est une sensation difficile à expliquer. Je ne me l'explique pas moi-même... pourtant, c'est la vérité, quand je suis avec Jack je me sens... complète....

Je penche la tête sur le côté alors que je me fais cette réflexion avant de prendre la décision de l'inviter chez moi ce soir pour discuter. Bien que je ne m'imaginais pas faire autre chose que ça, le simple fait de faire une entorse au règlement de mon père, c'est une première pour moi ! Je suis le genre d'enfant qui respecte toujours le couvre-feu avec dix minutes d'avance. Je ne mange pas de sucrerie avant d'aller me coucher, je me brosse les dents et je ne quitte pas la table avant qu'on me l'ait autorisé. Alors pourquoi maintenant, j'ai envie de pouvoir voir Jack sans qu'ils y aient des yeux rivés sur nous ?

Je fronce légèrement les sourcils en réalisant que tous ces changements m'excitent autant qu'ils m'effraient. Ma vie est trop bien organisée pour que je puisse laisser de la place au changement... Pourtant, Jack ne m'a pas laissé le choix, il est entré dans ma vie avec son sourire et a tout chamboulé, comme une tornade ! Soupire. Sacré Jack Frost.


***


Quand Archi me demande si je veux être leur infirmier, je souris timidement, mais avec une réelle joie sur le visage. Pourtant, je ne prends pas cette demande au sérieux et secoue la tête poliment.

"Non, je...je n'ai pas pour habitude de dégainer mon marteau à tout bout de champ. Je le garde pour en cas d'urgence."

Je range précieusement mon héritage familial dans mon sac à dos, ni vu ni connu. Dans les mains d'une autre personne qu'un Félix Fit, ce marteau serait qu'un simple marteau. Même ma sœur n'arrive pas à l'utiliser. Il faut s'appeler Félix Fix et être un homme visiblement. À croire que la magie se moque bien du prisme du genre et de tout ce qui va avec.

Je regarde les garçons remuer et constater que leurs blessures vont mieux. Je suis content. J'aime me sentir utile, surtout auprès de mes amis. D'ailleurs, je remarque, du coin de l'œil, qu'Elsa a l'air plongée dans ses pensées. Je souris discrètement, je la connais par cœur, je suis sûr qu'elle doit être en train de ruminer sur Jack et sur tout ce qu'elle ressent en ce moment. Je suis tellement heureux. Je commençais à croire que rien ne pourrait jamais faire battre son cœur.... Pauvre Elsa... mon plus grand souhait serait de voir un vrai sourire de bonheur se dessiner sur son visage et non pas un sourire de politesse ou de circonstance. S'il y a bien quelqu'un qui pourrait exaucer mon vœu, c'est bien Jack, après tout il est Jack Frost ! Rien ne l'arrête ! Il réussit tout ce qu'il entreprend ! Et s'il y a bien quelqu'un qui peut faire fondre un cœur de glace, c'est bien lui !


***


L'idée d'Elsa est une idée de lâche pour certains, de diplomate pour d'autres. Personnellement, je trouve surtout que ce n'est pas mon problème. Les sportifs veulent s'entretuer ?! Bon débarras ! C'est qu'ils sont encore plus stupides que je ne le pensais. Et dire que je perds mon temps à écouter leurs jérémiades. Bouhouhou j'ai été viré de l'équipe alors je vais passer le reste de ma vie de babouin à me venger. Pitié, au secours !

Je roule des yeux alors que Jack explique à Elsa que leurs muscles est la seule chose qui contrôle leur corps et que par conséquent ils ne pourront pas se retenir très longtemps d'agir comme des demeurés. Chose que je lui ai dit et répété, mais faut croire que c'est plus convaincant quand ça sort de la bouche de Sourire Glacé. Je roule encore des yeux. Je crois que je suis fatiguée, en colère et encore sous le choc de ce que je viens de vivre.


***


Je sors de mes pensées quand Jack finit d'expliquer les raisons de la haine d'Hans envers l'équipe de Jack.

"Donc si je comprends bien, on est juste les dommages collatéraux de votre putain de petite histoire d'égo ?!"
"Coco..."

Je crois que Cornélia perd son sang-froid. Trainer trop longtemps avec les sportifs aura eu raison d'elle.

"Quoi, mais c'est vrai ! Quoi, c'est la vie que tu veux mener Félix ?! Aussi Elsa ?!" Elle regarde tout autour de nous. "Non mais sérieux, vous vous êtes bien regardé ?! Perso, j'ai aucune envie de faire partie de votre remake de Riverdale, je me casse !"

Elle prend son sac à dos avec ses pins d'AC/DC et prend la direction de la sortie de l'école. De toute évidence, elle a prévu de sécher le reste de la journée.
Je soupire alors que Félix me regarde de ses yeux penauds.

"Ne t'en fais pas, elle va se calmer. Tu la connais. Je pense qu'elle a vécu trop d'émotions fortes pour aujourd'hui."
"Aller, avoue, monsieur le tombeur, qu'est-ce que tu as bien pu faire au Grinch pour l'énerver à ce point, hein ?"

Dit Nick en jouant du coude sur le bras d'Archi.

J'arque un sourcil, surprise, moi aussi j'aimerais bien savoir ce qu'il lui a fait ?! Quand est-ce qu'il aurait eu l'occasion de lui faire quoi que ce soit ? J'ai raté quelque chose ?!
Je regarde Félix en fronçant les sourcils, mais il hausse les épaules, l'air de dire qu'il n'en sait pas plus. Je sais que c'est un vilain défaut, mais je ne supporte pas ne pas sentir que je contrôle la situation. Or, c'est clairement ce qu'il se passe. Mon amie a l'air chamboulé et visiblement, ce Archi, pourrait en être la raison. Soupire. Je devrais peut-être en parler à Jack ce soir. Oui, c'est une bonne idée. Visage de glace. Pas d'état d'âme ou de sentiments. Voilà, c'est mieux Elsa. Inutile de m'inquiéter, je finirais bien par avoir le fin mot de l'histoire.

"Je ne pense pas qu'il soit bon pour nous tous de nous côtoyer pour l'instant." Je regarde en direction de Cornélia qui tourne dans la rue en sortant de l'école. "Cornélia n'est pas encore.... prête... pour se mélanger aux autres. Elle a une carapace très, très, très dure..."
"Ouaip.... très dure. J'ai bien essayé de l'aider, mais malheureusement, mon marteau ne guérie pas les maux du cœur."

Archi finit par nous dire qu'il allait ramener Jack chez lui, je hoche la tête en silence, acceptant de le laisser entre ses mains. Mon cœur soupire, mais je ne le montre pas, bien entendu. Pourtant, je reste droite comme un I jusqu'à ne plus voir Jack et Archi à l'horizon.

"Elsa ?"

Quand je finis par ne plus voir Jack, je me tourne vers Félix pour le rejoindre et aller en cours.

"J'arrive."


***


La journée se termine enfin et le chauffeur est déjà devant la sortie de l'école. Anna finit à la même heure que moi, aussi, je l'attends dans la voiture.

"Bonjour Anna, comment s'est passée ta journée ?"
"Elsa, on s'est vu ce matin, pas la peine de me redire bonjour..."
"Oui, mais je ne t'ai plus vu de la journée, est-ce mal de saluer sa jeune sœur ?!"
"Si tu le fais sur le même ton que grand-mère, alors oui !"
"Je.....Je ne parle pas comme grand-mère !"
"Si, bien sûr que si ! Même Maggie est plus détendue que toi !"
"Margaret ne m'a jamais fait remarquer quoi que ce soit..."
"Normal, Elsa, elle est payée pour ça !"

Walter toussote avant de nous regarder dans son rétroviseur. Je suis choquée et profondément blessée, mais je ne le montre pas, je me contente de froncer les sourcils et de regarder par la fenêtre. Tournant ainsi ouvertement le dos à ma sœur.

"Et bien, je vois que tu es d'une humeur exécrable et que c'est moi qui en paye les frais. Merci pour ton honnêteté, Anna."

Elle soupire puis se blottit contre moi en pleurnichant.

"Excuse-moi Elsa, tu sais bien que je ne le pense pas.... C'est juste.... que je me suis disputée avec Kristoff aujourd'hui...."

Cette fois, mes sourcils ne peuvent pas s'empêcher de se dresser et je pense que Walter doit être aussi surpris que moi en nous écoutant.

"Ah bon ? Il peut donc y avoir des nuages au paradis ?!"
"Arrête de te moquer de moi ! Amber a dit à Ashley, qui a dit à Lily qui a dit Elie que Kristoff avait emmené Mindy au Starbuck ! Il me trompe, c'est sûr !"

Je soupire alors que j'entends Walter se retenir de pouffer de rire.

"Qui a dit à quoi que Kris allait où ?! Mais qu'est-ce que c'est que toute cette histoire ?!"
"Kristoff me trompe ! C'est tout ce qu'il faut retenir !"

Je rigole légèrement avant de prendre ma sœur dans mes bras et de sécher ses larmes.

"Anna, tu es certainement vouée à devenir une pompom girl vide et superficielle."
"Tu le penses vraiment ?" Me dit elle comme si je venais de lui faire le plus beau des compliments.
"Oui, mais je ne peux pas en être sûre. Qui sait, tu te réveilleras peut-être un jour, touchée par la grâce de Dieu et tu auras peut-être envie de faire des études de droit ?!"
"Je serais tellement sexy en tailleur !"

Je pose mon index sur sa bouche.

"Mais s'il y a bien une chose dont je suis absolument sûre et certaine, c'est que pour aujourd'hui ou pour dans dix ans, Kristoff est et sera toujours follement amoureux de toi. Il t'aime d'un amour si fort que celui de tout les autres n'est qu'une pale copie. Alors l'imaginer te tromper ? C'est tout simplement ridicule et une perte de temps dont je me serais bien passée."

Anna commence à retrouver des couleurs.

"Tu crois ? Elsa....Tu sais...Kristoff est moi on est ensemble depuis tellement longtemps que parfois je me demande si....S'il n'a pas envie d'aller voir ailleurs…"
"Anna, Kristoff et toi faites tellement d'effort pour vous garder, que je suis surprise que vous ayez remarqué qu'il existe d'autre personne dans votre monde."

Elle rigole franchement.

"Oui tu as raison, il n'y a que nous deux ! Et il en sera toujours ainsi."
"Voila, Barbie et Ken le retour."
"Walter, je m'arrête chez Kristoff ! Je dois m'excuser de l'avoir traité de sale connard bouffeur de minou avarié et de sac à merde à sa maman...."
"Annabelle Arendelle !"
"Quoi ?! Je me sentais en colère et trahie !"

Walter fait demi-tour et dépose Anna chez Kristoff qui est en train d'attendre la mort en soupirant de désespoir dans son jardin, mais à la vue d'Anna, son visage s'est illuminé.

"Et vous, mademoiselle, voulez-vous que je vous dépose chez monsieur Frost ?"
"Q...Quoi ?! Non ! Walter, s....se serait totalement déplacée de ma part de venir à l'improviste !"
"Mademoiselle a sans doute raison."

Je rougis comme une tomate et regarde le chauffeur du coin de l'œil dans son rétro.

"Et puis....J...J'ai déjà invité Jack ce soir à venir à la maison."

Je me reprends vite pour disséminer le mal entendu !

"Pour discuter ! Il...Il a des choses à me dire."
"Ah oui ? Je vois."
"I.... Inutile de vous préciser que père ne doit pas être au courant…"
"Inutile, en effet."
"Merci Walter."
"Il n'y a pas de quoi, mademoiselle Elsa."


***


Vingt-et-une heure. J'ai décidé d'enfiler un pyjama pas trop ringard. J'ai opté pour mon t-shirt gagné au Comic Con, à l'effigie de Batman (le plus beau de tous ! Même si Anna préfère Captain America....ces jeunes, ils n'ont rien compris.) que j'ai pris en large pour pouvoir dormir avec. En dessous je porte un short de sport aux couleurs de l'équipe de foot du lycée. Il est délavé et le numéro est écorné, il appartenait à mon père du temps de ses jeunes années. Trop décontractée ? J'aurais peut-être dû rester habillée ?!

Je me regarde dans le miroir avec mes cheveux en bataille, un crayon au-dessus de l'oreille parce que je viens à peine de finir mes devoirs et mes chaussettes dépareillées.....
Alors que je me dis que je ne pourrais pas être plus laide, Jack sonne à la porte et j'entends les pas de Maggie s'approcher pour lui ouvrir.

Mon Dieu.... Ça y est..... C'est le moment… Je commence à paniquer et mon miroir commence déjà à geler. Tout ce qui n'est pas encore gelé dans ma chambre commence à devenir comme du cristal, je sors précipitamment de ma chambre en restant adossée à la porte. Mais quand je constate que les murs du couloir commencent à geler, je me recule comme si la porte m'avait brulé. Je panique encore plus en dévalant les escaliers !
Je cours comme si j'avais le diable aux trousses ! Je trébuche sur une de mes chaussettes.

"Aaaaaaaah !"

Jack me rattrape et je tombe lourdement sur lui qui finit par tomber au sol.

"Mademoiselle Elsa, est-ce que tout va bien ?"

Me demande Maggie folle d'inquiétude en tendant sa main vers moi pour m'aider à me relever. Mais la repousse et me recule le plus loin d'elle.

"Non ! Ne me touche pas !"

Elle parut surprise sur le coup.

"Que se passe-t-il ?!" Walter finit par arriver. "Mademoiselle ! Est-ce que tout va bien ?!"

Je frissonne en me recroquevillant dans un coin. C'était une mauvaise idée de faire venir Jack.... Maintenant, il doit me prendre pour une cinglée qui maltraite ses employés…

"Walter..."
"Venez Margaret.... Je pense que mademoiselle a besoin de se remettre de ses émotions, elle est entre de bonnes mains."

Mais en réalité, le majordome regardait Jack et hochait la tête pour lui faire passer un message. Walter emmène Maggie dans la cuisine, nous laissant seuls dans le hall. Moi, cachée sous une table comme lorsque j'étais enfant et que je venais encore de transformer un papillon en glace parce qu'il avait eu le malheur de se poser sur mon doigt… Ça ne s'arrêtera donc jamais…

Je cache mon visage contre mes genoux, rêvant d'être loin d'ici, seule au monde, dans un endroit où je ne pourrais blesser personne.
Clionestra
Messages : 3773
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Lun 13 Juin - 12:55
zasV0sT.png
Jack
Frost

J'ai 19 ans et je vis à Winterfell. Dans la vie, je suis étudiant et capitaine de l'équipe de football et je m'en sors bien en sport... les études c'est pas ça. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.Puis j'ai pas le temps.

Jack est un sportif. Il est un garçon qui travaille au maximum pour rester au sommet de sa forme sportif. Aussi, il faut dire que son père était un homme connu pour être dans l'équipe nationale de football, il ne pouvait pas être moins que ça. Il possède le pouvoir de l'hiver est doit faire avec. cependant, quand il se retrouve à devoir augmenter ses notes, à l'aide d'Elsa, il se retrouva dans une situation qui le mets mal à l'aise.
Archi n’avait rien répondu quand on lui demanda ce qu’il avait fait à Cornélia…Concrètement ? il l’avait empêché de se blesser par de la glace… Mais il ne pouvait pas s’empêcher de dire qu’elle avait raison, c’était leur faute. Pendant les cours, il avait reçu un message de la part de Bunny. C’était à peu de chose près « Celle d’Hans. Arrête. ». Il pouvait le traduire par  « ce n’est pas de notre faute, c’est celle de Hans qui est un gros con. Arrête de te prendre la tête et de t’en vouloir ». Il sourit. Bunny envoyait rarement des messages… et quand il le faisait, c’était à l’image de lui. Archi essaya de ne pas y penser … même si voir Coco dans les couloirs lui donnait envie de l’attraper pour discuter, il n’en fit rien. Il n’avait pas le droit de faire ça. Ils n’étaient même pas amis … et elle ne voulait pas de lui dans ses amis de toute façon … Il avait ramené Jack et était retourné en cours, mais n’avait rien écouter. Il n’y arrivait pas.

***

Jack se demandait un instant ce qu’il devait dire, faire, comprendre, ce soir. Il ne savait même pas lui-même pourquoi il se sentait aussi heureux d’avoir été invité … Oh… en réalité si. La jeune femme était la glace comme lui et il se sentait irrésistiblement attiré par elle … bien qu’il ne lui dirait pas. Il l’avait déjà senti plusieurs fois, avant… Avant les cours. Mais il n’avait jamais réussi à définir que c’était elle qu’émaner ce magnétisme si puissant.

C’était comme si la glace appelait la glace. C’était comme si tout son corps n’appelait qu’elle, et elle seule. Il se sentit rougir alors qu’il s’arrêta devant la maison des Arendelle. Il espérait que Kristoff ne soit pas là. Manquerait plus que le garçon lui pose des questions. Il était gentil, mais il ne savait pas garder une information pour lui …et il n’avait pas envie que tout le monde sache qu’il allait chez Elsa. Pas pour une fois. Il était vingt et une heure et il sonna. Il avait mis un survêt noir et un t-shirt blanc. Il semblait sortir de l’entrainement … mais c’était surtout car il n’avait pas grand-chose de mieux.

Oh, il avait des costards, pour le bien de la réputation de ses parents pendant les fêtes mondaines … mais il n’était absolument pas normal d’aller chez Elsa en costard, ça aurait fait trop … et en survêt pas assez non ? Il aurait dû acheter un jean… mais les jeans ça le serrait l’entrejambe, et il avait l’impression de ne pas savoir où mettre son barda à l’intérieur. Il sonna en essayant de ne pas trop pensé.

Il se fit ouvrir par une employée. Les riches avaient des employés. Lui aussi en avait… mais il avait tellement hâte de voir Elsa qu’il n’arrivait pas à cacher une petite pointe de déception… peut-être qu’elle a changé d’avis ? Il n’eut pas le temps de se poser plus de question qu’elle lui tomba littéralement dans les bras. Il l’observa alors que son corps était contre le sien. Ils étaient la glace, mais il avait chaud en cet instant. Chaleur vite oublié par la panique qu’il vit dans son visage. Il l’observa alors qu’il n’osait bouger de peur de ne pas faire ce qu’il faut. Elle se leva et se mit contre le mur. Le majordome les laissa là. Jack avait bien compris son message mais il se demandait ce qu’il était censé faire alors que la jeune femme ne lui avait même pas dit pourquoi ses pouvoirs étaient aussi instables.

Il la laissa se cacher sous la table et il la rejoint sans faire de bruit. Il s’assit à ses côtés et d’un geste lent il prit la main d’Elsa qu’elle avait contre ses jambes. Il l’approcha de ses lèvres, et il se mit à embrasser tranquillement ses doigts. Il sentait la magie au bout. Il sentait la glace et la neige, mais il pouvait le supporter. Il était fait de givre, de neige et de fraicheur lui aussi. Il pourrait supporter la neige de la jeune femme plus longtemps qu’un papillon. Il pouvait… il remonta les yeux vers elle alors qu’il avait toujours ses lèvres contre ses doigts.

- Elsa. Je suis là. Je suis là, et rien ne va arriver, regarde-moi.

Dit-il alors qu’il bougea la main sur son visage. Il posa la main d’Elsa sur sa joue. Il reporta son attention sur la jeune femme.

- Elsa. Utilise ma magie. Tu la sens. Comme je sens la tienne. Prends ma magie, fait la virevolter à l’intérieur de toi, ressent-là. La magie n’a jamais été ton ennemi, et je ne risque rien à tes côtés.

Sauf peut-être de devenir fou … parce qu’après avoir embrasser ses mains, il voulait remonter le long de son bras, remonter le long de son épaule, embrasser son cou tendrement, remonter sur ses joues et ensuite l’embrasser passionnément. Oui, ici, sous cette table, il avait envie de lui voler son premier baiser, de laisser courir ses mains sur son corps et de la rapprocher de lui tellement qu’il ne serait plus qu’un. Il ne rougissait pas à cette pensée. Il trouvait l’image mental tellement belle, douce, et tranquille. Il n’y avait rien du sexe sans attache que décrivait parfois Steven. Là, c’était tendre.

La main de la jeune femme contre sa joue. Il la regardait dans les yeux. Il sourit alors qu’une idée simple passant dans son esprit, et n’eut pas le temps d’être censuré.

- Elsa, si tu ne le fais pas, et ne te calmes pas, je jure que je t’embrasse là et maintenant sans la moindre once d’hésitation….

Il se rapprocha d’elle, alors que la main d’Elsa était enfermée entre sa joue et sa propre main. Il laissait courir sa magie dans ses propres doigts pour qu’elle puisse le ressentir. Oh, il allait hésiter car une petite voix dans sa tête lui rappelait qu’elle n’avait jamais désiré être embrasser. Une autre voix disait que justement, si elle ne voulait pas perdre son premier baiser alors elle allait se calmer … Et une autre voix priait pour qu’elle ne se calme pas, et qu’il puisse l’embrasser.



I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Contenu sponsorisé
Le froid est pour moi le prix de la liberté. [ft. Clio]
Page 5 sur 6
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Sujets similaires
-
» I want to fight for her ft. Clio et Gäa
» La survie à tout prix
» La vengeance est un plat qui se mange froid [Leonnor]
» Tonnerre sous les Tropiques - Clio
» Deuxième étoile à droite puis tout droit jusqu'au matin. [ft. Clio]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers animes-
Sauter vers: