Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Funambule feat Manhattan Redlish
Le froid est pour moi le prix de la liberté. [ft. Clio] - Page 4 EmptyAujourd'hui à 21:32 par Charly

» PRÉSENTATION ¬ quand c'est fini, c'est par ici
Le froid est pour moi le prix de la liberté. [ft. Clio] - Page 4 EmptyAujourd'hui à 20:43 par Mai Fong

» Les enfants de la lune. [PV Lulu] +18
Le froid est pour moi le prix de la liberté. [ft. Clio] - Page 4 EmptyAujourd'hui à 20:41 par Ezvana

» TOPS-SITES ¬ votez pour ltdr
Le froid est pour moi le prix de la liberté. [ft. Clio] - Page 4 EmptyAujourd'hui à 20:32 par Gäa

» Hi Everyone
Le froid est pour moi le prix de la liberté. [ft. Clio] - Page 4 EmptyAujourd'hui à 19:54 par Mai Fong

» We don't have to dance # Senara
Le froid est pour moi le prix de la liberté. [ft. Clio] - Page 4 EmptyAujourd'hui à 15:02 par Senara

» Centaures - (Val & Dreamcatcher)
Le froid est pour moi le prix de la liberté. [ft. Clio] - Page 4 EmptyHier à 23:39 par Dreamcatcher

» (m) souls don't meet by accident
Le froid est pour moi le prix de la liberté. [ft. Clio] - Page 4 EmptyHier à 23:14 par Ananas

» QUESTION ¬
Le froid est pour moi le prix de la liberté. [ft. Clio] - Page 4 EmptyHier à 23:07 par winter

Le Deal du moment : -34%
-34% LG OLED55B3 – TV OLED 4K 55″ 2023 ...
Voir le deal
919 €

LE TEMPS D'UN RP

Le froid est pour moi le prix de la liberté. [ft. Clio]

Clionestra
Messages : 3773
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mar 25 Jan - 23:57
zasV0sT.png
Jack
Frost

J'ai 19 ans et je vis à Winterfell. Dans la vie, je suis étudiant et capitaine de l'équipe de football et je m'en sors bien en sport... les études c'est pas ça. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.Puis j'ai pas le temps.

Jack est un sportif. Il est un garçon qui travaille au maximum pour rester au sommet de sa forme sportif. Aussi, il faut dire que son père était un homme connu pour être dans l'équipe nationale de football, il ne pouvait pas être moins que ça. Il possède le pouvoir de l'hiver est doit faire avec. cependant, quand il se retrouve à devoir augmenter ses notes, à l'aide d'Elsa, il se retrouva dans une situation qui le mets mal à l'aise.
Hier au soir, il avait souri comme un bien heureux quand elle lui avait dit oui. Elle lui avait dit ! Il n’aurait pas été plus heureux que … il ne savait pas réellement à quoi comparer son bonheur sur le moment … mais il avait hurlé de joie. Elle pouvait lui apporter un dessert, ne rien lui apporter, lui apporter de la salade, qu’il serait heureux. Il savait qu’il avait sa boisson protéiné… peut être pourrait il prendre une autre boisson pour une fois. Un Ice tea à l’ananas … Il aimait bien l’Ice tea et ça pourrait peut-être lui faire plaisir ? Il avait préparé et l’avait pris dans son sac. Il serait à midi moins dix sous les gradins du virage nord, ou alors c’était qu’on lui avait cassé les deux jambes et il était dans le coma.

Nicholas, lui, se trouvait à recevoir un oui de la part de son nouvel ami. Il n’avait pas prévenu les autres, mais ils n’avaient rien à dire.  Si la nouvelle fille comptait faire la soupe à la grimace, Bunny ne ferait pas d’effort, Nicholas essayerait peut-être. Il envoya un message à Archie et Sand. S’ils voulaient venir, ça pourrait faire plus d’animation. Sand déclina poliment, Archie sauta sur l’occasion. Il essayait toujours de ne pas rester avec les gars … pour une raison qui échappait totalement à l’équipe mais il ne préférait pas faire de commentaire, pour le moment en tout cas. Un jour, ils allaient lui mettre la tête dans les chaussettes sales.

Après le passage d’Hans, et le petit coup de givre, il posa les yeux sur Elsa et lui fit un large sourire. OK. OK. Il savait qu’il avait un sourire un peu charmeur, mais ce n’était pas sa faute… Il avait besoin de sourire, et ça lui donner encore plus envie de sourire en la voyant rougir.

Les cours commencèrent. Les sportifs n’écoutaient pas forcément les cours … mais Jack ne comprenait surtout pas un mot. Il essayait de comprendre en mettant sa main sur sa tête … Mais aucun des mots obscurs de la prof n’arrivait à trouver grâce à ses yeux.

- Jack. Pchttttt Jack. Je n’ai pas osé parler avec Snow, mais tu penses que je devrais l’inviter à la fête ? Hé, Jack ?
- Je ne comprends rien à ce qu’elle dit…j’ai beau essayé j’ai l’impression qu’elle a changé de langue…
- Jack !?

Il sursauta pour laisser un regard vers Nicholas. S’il avait parlé, il n’avait rien entendu. Nicholas sourit en lui disant de laisser tomber, qu’il lui en parlerait plus tard et Jack repartit dans l’écoute demi-compréhensible des cours de mathématique. Quand l’heure commença à approcher, son regard n’était qu’accrocher à l’horloge, il n’arrivait pas à se concentre. Puis, midi arriva enfin.

***

Jack n’avait jamais aussi rapidement préparé ses affaires. Il avait fini par prendre sa trousse sans la fermer dans son sac, mais tant pis … il allait réussir à arriver. Il traversait les couloirs alors que les jeunes n’étaient même pas encore sortis des classes. Il sourit et attendit sous les gradins. Alors qu’il l’attendait, il se demandait … est-ce qu’Elsa lui en voudrait s’il essayait une …. Approche ? Un rapprochement ? Comment faire ? Lui parler de sa magie. Il finit par se mordre son ongle en pensant à tout ce qu’il avait envie de dire à la jeune femme.

***

Nicholas était déjà assis sur la table alors qu’il était étalé de tout son long, son téléphone à bout de bras. Il observa Félix et Cornélia. Il observa aussi Bunny qui avait le chic pour ne pas parler. Il soupira.

- Personne ne veut me prodiguer un conseil ? Cela ne devrait pas être compliqué en plus ? Je veux juste savoir comment lui demander ! Allez !

Alors que pour le moment, le self n’était pas encore ouvert pour aller chercher de la nourriture, Archi observait Cornélia. Il ne la connaissait pas. Nicholas l’avait prévenu qu’il y aurait Félix, et il avait loué toutes ses mérites. Archi se pencha sur la jeune femme tout sourire.

- Je te mets dans le contexte, Nicholas parle depuis plus ou moins un an avec une fille, et il n’a toujours pas osé lui proposer de se rencontrer… il veut le faire mais il ne trouve pas comment lui dire.

Sous le coup de la connivence, il s’était approché d’elle, bien qu’à une distance de sécurité. Elle sentait bon, et cette remarque le fit sourire. Bunny observait Vidia au loin. Il avait envie d’aller lui parler …étrangement. Nicholas regardait son téléphone … et personne ne remarqua le manque d’Hans.



I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Cheval de Troie
Messages : 1391
Date d'inscription : 08/02/2020
Région : PACA
Crédits : Bazzart

Univers fétiche : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t3582-ton-amie-c-est-moi-je-suis-ton-amie
Cheval de Troie
Mer 26 Jan - 10:59
1264623810.png
Elsa Arendelle
J'ai 18 ans et je vis à Winterfell. Dans la vie, je suis lycéenne, pour la dernière année et je m'en sors en étant la meilleure de ma classe. Sinon, à cause du fait que je sois une nerd introvertie, je suis célibataire.
Le froid est pour moi le prix de la liberté. [ft. Clio] - Page 4 34eb335a0ec7ff641c9f557d06135e78
Elsa est l'exemple de la parfaite petite fille modèle. Son père a de quoi être fier d'elle. Première de sa classe dans toutes les matières, elle a aussi hérité d'un fabuleux pouvoir magique. Elle est belle, gentille et n'a jamais eu de mauvaises fréquentations. Elle ne passe pas son temps devant le miroir, son téléphone ou à la chasse aux garçons. Non, Elsa est vraiment parfaite. Si on oublie qu'elle peut rester des jours sans manger devant un jeu vidéo en ligne, qu'elle ne sort presque jamais de chez elle, qu'elle n'a pas de vrais amis ni aucune idée de ce qu'elle va faire de sa vie.
À l'inverse de sa petite sœur qui est bien plus sociable et extravertie qu'elle, Elsa ne sait pas vraiment où se situe sa place dans le monde ni même à quoi elle pourrait bien servir. En attendant, elle se contente de faire ce qu'elle sait faire de mieux, être une bonne fille. Même si elle ne lit pas la fierté dans les yeux de son père, elle espère qu'un jour elle y arrive. C'est sans compter l'arrivée de Jack Frost dans sa vie et dans sa maison. Jack est un jeune sportif, sociable, beau garçon, blagueur. Il a tout pour plaire, d'ailleurs, le père d'Elsa est complètement sous le charme de ce jeune homme plein d'avenir, au grand dam de sa fille qui voudrait pouvoir rester le plus possible éloignée de ce Jack Frost. Enfin, ça, c'était avant de savoir qu'ils avaient peut-être plus de chose en commun qu'elle ne l'aurait cru.

Le froid est pour moi le prix de la liberté. [ft. Clio] - Page 4 F99321cf5aa177c99b422947765ed0fc

Ana de Armas :copyright:️ Eledhwen - Google


Mon cours à moi se passa tranquillement. Je ne suis pas avec Jack cette fois-ci, il me semble que lui est maths et moi je suis en histoire. On se retrouvera dans la même classe cette après midi pour notre cours d'espagnol et de physique. J'adore l'histoire, mais aujourd'hui, je ne suis pas vraiment attentive. Sans compter, qu'il s'agit de l'histoire de l'univers magique. Je n'ai pas besoin d'écouter, je connais mes leçons sur le bout des doigts. Je soupire en regardant par la fenêtre. De là où je suis, je vois le stade et les gradins. J'ai tellement hâte ! Mais il reste encore trente-cinq minutes avant la sonnerie. Soupire.

"Mademoiselle Arendelle, mon cours ne vous intéresse pas ?"

Je papillonne des yeux en me reconnectant à la réalité. Je regarde mon professeur, Mr Brown, un homme d'une soixantaine d'années avec une calvitie et des lunettes rondes qui lui donne un visage de taupe. Il est très gentil, mais pas du tout captivant. Si on n'aime pas l'histoire de base, aucun risque de rester concentré dans son cours, il est trop ennuyant.

"Hein ? Si, si !"
"Bien, puisque vous paraissez si intéressée, pouvez-vous nous parler de la guerre des Landes ?"
"O....Oui bien sûr, la guerre qui opposa le royaume du Roi Stéphane contre les Landes magiques ?"
"C'est cela, poursuivez."
"C'est une guerre qui a commencé bien avant la montée au trône du roi Stéphane, le roi Henri qui était alors au pouvoir, avait bâtit son royaume sur l'orgueil et la cupidité. Voisin des Landes il enviait leur richesse. Il avait tenté à maintes reprises de les conquérir, mais sans succès. C'est lorsque le jeune Stéphane s'en prit à une fée des Landes qu'il devint roi et continua le cycle de violence et de cupidité du roi Henri."

Mr Brown remit ses lunettes en place, je voyais bien qu'il était déçu de ne pas m'avoir piégé.

"Bien, je vois que vous connaissez votre leçon, maintenant, pouvez-vous me dire quel autre évènement majeur se passait à ce moment-là ailleurs dans le monde ?"

Je réfléchis un instant puis je réponds :

"Et bien il me semble qu'à la même époque, le roi Uther partait en guerre sainte."
"Oui...C'est exacte mademoiselle Arendelle, une fois encore vous m'épatez. Effectivement, au même moment le roi Uther Pendagron, qui n'était encore qu'un jeune homme, partait en guerre sainte pour prouver à son royaume sa valeur. Et c'est ainsi que..."

J'ai arrêté d'écouter. Soupire. Plus que quinze minutes. Ça va passer vite. Je gribouille quelques trucs sur mon cahier en attendant que le temps puis quand il ne resta plus que cinq minutes, je commence déjà à ranger mes affaires. Aussi, quand la sonnerie retentit, j'étais la première à me lever, ce qui n'est pas vraiment dans mes habitudes. Je suis plutôt du genre à être celle qui pose des questions au prof après le cours. Mais pas cette fois. Dans le couloir, je vois Walter, mon chauffeur.

"Merci Walter, mais vous n'étiez pas obligé de me l'apporter jusqu'ici, je me serais déplacée !"

Il me sourit tendrement.

"Je crois savoir que mademoiselle a un déjeuner à ne pas manquer, aussi, je ne voulais pas vous faire perdre plus de temps."

Je rougis comme une tomate en baissant la tête. Si déjà le bruit court à la maison que je déjeune avec Jack, ça va bien finir par tomber dans les oreilles de mon père… ou pire ! Celles d'Anna ! Heureusement pour moi, Margaret et Walter ne sont pas du genre à commérer. Enfin, disons plutôt qu'ils savent le faire en toute discrétion.

"Encore merci Walter, merci beaucoup… Et vous remercierez Maggie encore, de ma part, s'il vous plait."
"Ne vous inquiétez pas mademoiselle, ce sera fait. Bon appétit et bonne chance."

Il s'incline légèrement avec un sourire complice puis il s'en va. Je le regarde partir puis je marche rapidement jusqu'à la sortie de secours la plus proche. Si je passe par là, ça m'évitera de devoir jouer des coudes jusqu'à la sortie.

Je me précipite jusqu'au stade en tenant fermement le paquet que Walter venait de m'apporter, c'était mon déjeuner. Mais vu le poids, Maggie a dû cuisiner pour toute la classe ! Je ne sais pas si elle pense que déjeuner de nos jours ça voulait dire aller pique niquer comme à son époque, mais elle se trompe. Un bon vieux sandwich aurait suffi. Je soupire tout en souriant de façon attendrie. Ils auront été les meilleurs parents que je n'ai jamais eus. Ok, ça fait horrible de dire ça, mon père fait de son mieux. Mais tout de même, j'ai plus eu le sentiment d'être élevée par mes domestiques que par mon père...

Enfin bref, pas le temps de penser à ça. Ça y est, je rentre dans le stade ! Je ralentis ma cadence pour calmer les battements de mon cœur et pour ne pas arriver complètement essoufflée et en sueur. Je dois quand même garder un minimum de classe.

"Ok. C'est parti."

Me dis-je comme si je me jetais dans la gueule du loup. Je ne sais pas vraiment ce qu'il va se passer durant ce déjeuner. C'est la première fois que je mange seule avec un garçon… Je sens mes entrailles qui se resserrent quand je le vois sur les gradins. Il est tellement beau....
Je me mords la lèvre en réalisant que je le trouve vraiment beau.... Je veux dire.... pour moi, je n'ai aucune raison de regarder les autres puisque c'est lui le plus beau. Pendant que je me dis ça et que j'avance vers lui, je sens mes yeux briller et mon pouls s'accélérer. Je ne sais pas ce qu'il m'arrive, mais je me sens bien, vraiment bien.

"Tu es en avance, ne me dis pas que tu as séché ton cours...."

Dis-je en prenant un air sévère pour l'embêter. Puis quand on finit par s'asseoir, je lui montre le paquet bien enveloppé d'une nappe.

"C'est Margaret qui a fait ça pour nous, je l'ai aidé pour le dessert." Quoi, il me paraissait important qu'il le sache. "Je ne sais pas ce qu'elle nous a fait de bon, mais c'est lourd en tout cas !"

Je commence à déballer le tout sans trop oser croiser le regard de Jack, j'ai peur que si je plonge mes yeux dans les siens, il lise tout de suite tout ce que je ressens et.... je ne sais pas si je me sens prête encore pour lui avouer tout ça.

Cheval de Troie
Messages : 1391
Date d'inscription : 08/02/2020
Région : PACA
Crédits : Bazzart

Univers fétiche : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t3582-ton-amie-c-est-moi-je-suis-ton-amie
Cheval de Troie
Mer 26 Jan - 11:52
D58YXZC.png
Cornélia Robinson

J'ai 18 ans et je vis à Winterfell. Dans la vie, je suis lycéenne et je m'en sors assez bien, je suis plus douée dans les matières scientifiques. Sinon, à cause du fait que je sois une geek, je suis célibataire.


Le froid est pour moi le prix de la liberté. [ft. Clio] - Page 4 3291280906_1_5_BoYimqf7

Cornélia Robinson est la petite fille de Cornélius Robinson, un brillant inventeur qui est à l'origine de beaucoup d'invention dans le monde jusqu'à aujourd'hui. Aussi riche que Crésus, sa famille est beaucoup trop barrée pour être cupide. Dans la famille, tout le monde a un talent ou une particularité. Tous, sauf elle. Cornélia ne sait pas encore dans quoi elle excelle et a le sentiment d'être le vilain petit canard de sa famille.
À l'école, ça ne s'arrange pas. Mise dans le groupe des losers parce qu'elle aime jouer aux jeux vidéos, elle a toujours été la cible de moquerie et de face douteuse. Elle a déjà été enfermée dans son casier au point de s'évanouir à l'intérieur, on lui a volé son déjeuner ou son argent de poche. Elle s'est déjà faite courser sans raison. Enfin bref, son enfance n'a pas été toute rose, c'est pour cela que Cornélia a toujours la mine renfrognée. Comme si rien ne pourrait jamais la rendre heureuse, que la vie était de la merde et que rien ne pourrait changer ça. Félix et Elsa sont ses deux seuls amis au monde, elle les aime plus que tout. Mais l'arrivée de Jack Frost et de sa clique est sur le point de totalement chambouler son parfait équilibre...

Le froid est pour moi le prix de la liberté. [ft. Clio] - Page 4 Original

Diana Silvers :copyright:️ nereides - Google

"Donc là si je comprends bien, on va aller déjeuner avec les footeux ?!"
"Oui. Aller quoi, prouve-leur que t'es pas si méchante !"
"J'en ai rien à foutre qu'ils me trouvent méchante !"
"Oui, mais moi je sais que tu ne l'es pas !"

Félix décide de sortir le grand jeu, sachant pertinemment que je ne pourrais pas lui résister.

"Cornélia....T'es ma meilleure amie... J'ai pas envie que tout le monde te regarde comme si t'étais un monstre alors que ce n'est pas le cas. Je sais ce que tu es dans le fond, tu es douce, gentille et protectrice. Je voudrais que tout le monde le sache et t'aime pour ce que tu es."

Je soupire avant de le pousser.

"Ok ça va, t'as gagné, comme toujours. Allons-y, qu'on en finisse."

Je roule des yeux tandis que Félix fait un sourire d'une oreille à l'autre, savourant son triomphe. Il est bien plus stratège que moi.... Moi, mon truc, c'est de bidouiller des trucs, alors que le truc de Félix, c'est de leur trouver la meilleure utilité qui soit. On se complète assez bien, c'est sans doute pour cela qu'il sait toujours quoi dire pour me rallier de son coté.

Je le suis donc dans les couloirs en direction du réfectoire. Je regarde autour de nous, mais aucun signe d'Elsa. Elle doit sans doute manger avec Jack............ Soupire. Et si elle ne voulait plus être notre amie maintenant qu'elle a Jack ? Si ça se trouve, elle va se rendre compte qu'elle est trop bien pour nous....

"Félix....Tu crois qu'Elsa..."

Je n'arrive même pas à lui poser la question tant cela m'angoisse au plus profond de mon être.... Mais comme d'habitude, mon binôme n'a pas besoin de mot pour me comprendre.

"Je te l'ai déjà dit, Coco, on sera toujours amis, quoi qu'il arrive. D'accord ?"

Je hoche la tête tandis qu'il me prend la main pour me rassurer. Nous passons les portes de la cafétéria et au loin, celui qui s'appelle Nick je crois, nous fait signe de les rejoindre. Je lance un regard à Félix.

"On sourit !"

Qu'il me dit. Je roule des yeux avant de forcer mon visage à afficher un sourire polis. Quand nous arrivons à leur hauteur. Je les salue.

"Hey ! Je m'appelle Cornélia."

C'est déjà pas mal. Puis je m'assois sur une chaise. De toute façon, je ne suis là que pour Félix alors leur histoire, je m'en fous pas mal. Eux non plus, ne sont pas là pour moi, mais pour parler jeux vidéos débiles avec Félix alors bon. Soupire. Ce déjeuner va sans doute être le plus long de ma vie....
Je laisse basculer ma tête en arrière pour contempler le plafond qui sur le coup va sûrement devenir mon nouveau meilleur ami durant ces soixante prochaines minutes.

Alors que je suis en train de remettre toute ma vie en question en soupirant, j'entends le fameux Nick se lamenter sur son sort à propos d'une fille, je suppose. Tiens donc, un sportif qui tente de séduire une fille, comme c'est original. Je ne sais pas si j'aurais préféré une conversation tournée vers le foot.... Non, ouais, je préfère encore qu'ils parlent de meufs.

Je sursaute avant d'arquer un sourcil quand j'entends un garçon me parler. Je le regarde en me redressant correctement sur ma chaise et c'est là que je constate qu'il s'est nettement rapproché de moi et qu'il me sourit. Mon premier réflexe est de me protéger, aussi je fronce les sourcils pour lui montrer que je ne serais pas attendrie par ses tentatives désespérées de séduction. Qu'il sorte son baratin aux cheers si ça le chante, mais moi je ne me laisserais pas avoir.

Et ses paroles ne me font pas avoir une meilleure opinion d'eux.

"Donc si je comprends bien il parle depuis un an avec une fille qu'il n'a jamais vu ?" Sarcasme quand tu nous tiens, quel meilleur bouclier de défense ?! "Et sa copine sait que son Jules doit surement se taper des filles pendant qu'elle attend désespérément ses textos ?!" Je hausse les épaules puis je regarde de nouveau le plafond. "Quoi que si ça se trouve, elle se tape aussi des mecs et toute leur histoire n'a alors plus aucun sens et n'est qu'une grotesque mascarade."

Moi, ce que j'en dis. Je dis que c'est bizarre qu'un sportif puisse se contenter d'une relation virtuelle pendant un an avec une fille qu'il n'a jamais vue. Personnellement je trouve ça trop gros. N'allez pas me faire croire que ces animaux peuvent contenir leur pulsions pendant aussi longtemps.

Étrangement, mon regard se tourne de nouveau vers le garçon. Je ne sais pas pourquoi. Je continue de me balancer sur ma chaise avec désinvolture tout en lui demandant.

"Et toi alors, dans quelle mascarade t'es-tu lancé ? Laisse-moi deviner, tu es amoureux de ta meilleure amie, mais elle ne le sait sauf qu'en réalité elle aussi elle a des sentiments pour toi ?"

Félix me regarde en coin et je repense au fait que je lui avais dit que je ferais un effort. Putain de merde. Pourquoi ce minus arrive à me faire me sentir coupable. Je soupire encore avant de me redresser et d'essayer de faire un pas vers lui. Mais je te préviens Félix, c'est le seul que je ferais !

"Excuse-moi, je....je n'ai pas l'habitude de parler aux sportifs. D'habitude, je les fuis comme la peste. Alors me retrouver à l'une de leur table, devant tout le monde...." Je remets une mèche de cheveux derrière mon oreille avant de m'accouder sur la table et de le regarder par-dessus mon épaule. "Disons que j'ai automatiquement enclenché mon bouclier de défense."

Je hausse les épaules comme si de rien était en attendant de voir sa réponse. Je....Je ne sais pas vraiment ce que j'attends. D'une part y'a une fille en moi qui se dit qu'il va me remballer et me traiter comme tout le monde le fait, comme une fille bizarre à éviter. Ou alors il va accepter mes excuses et qui sait.... Je ne sais pas ce qu'il pourrait se passer, mais je suppose que ce sera déjà mieux que notre façon de commencer.

Quand je regarde la table, je vois Nick toujours affalé sur son téléphone et Félix qui sourit en tentant de le rassurer. Quelqu'un avec un plus grand cœur que lui ne doit sans doute pas exister. Puis y'a ce gars, tout seul qui regarde ailleurs. Si je suis son regard, je vois qu'il regarde la table des cheers. Décidément, il n'y en a pas un pour rattraper l'autre. Et après je dois leur laisser une chance ?! Bhein tiens, Vidia aussi regarde dans notre direction. Courage Cornélia, tu peux le faire, pour Félix et pour Elsa. Et puis dis-toi que les footeux restent quand même les moins pire.
Clionestra
Messages : 3773
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mer 26 Jan - 16:58
zasV0sT.png
Jack
Frost

J'ai 19 ans et je vis à Winterfell. Dans la vie, je suis étudiant et capitaine de l'équipe de football et je m'en sors bien en sport... les études c'est pas ça. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.Puis j'ai pas le temps.

Jack est un sportif. Il est un garçon qui travaille au maximum pour rester au sommet de sa forme sportif. Aussi, il faut dire que son père était un homme connu pour être dans l'équipe nationale de football, il ne pouvait pas être moins que ça. Il possède le pouvoir de l'hiver est doit faire avec. cependant, quand il se retrouve à devoir augmenter ses notes, à l'aide d'Elsa, il se retrouva dans une situation qui le mets mal à l'aise.
Jack avait eu envie de faire les cent pas… Il ne savait pas pourquoi, la perspective d’avoir Elsa que pour lui … et pas pour un cours, mais parce qu’ils avaient envie de se voir, en tête à tête. Il repensait à la fois où il lui avait demandé à Elsa un baiser. Il rougit, sentit ses joues en feu. Posant ses mains sur ses joues, il essayait de reprendre contenance. Il se demandait s’il avait vraiment envie de l’embrasser… pourquoi lui avoir demander ? A cause de sa magie ? Non… Il avait été attiré par elle avant, mais sa magie l’avait fait s’interroger … Il se frotta les joues. Il n’allait pas commencer à paniquer pour rencontrer une fille sous les gradins maintenant si ?

Il avait apporté son repas, comme il avait proposé de manger ensemble, et avait juste pris un peu plus. Jack, bien qu’étant en tout point proche des pays scandinaves dans le sang et l’apparence, aimer la nourriture asiatique… ainsi avait il prit des onigiris, sorte de grosses boules de riz avec des choses à l’intérieur … il en proposera à Elsa. Il se frotta un peu plus les joues encore. Il s’était même rassis pour prendre de la contenance un peu plus.

Il avait l’impression d’être un sac plastique dans lequel on respire pour … et bien respirer. Il sourit quand il la vit. Un sourire bien plus heureux que celui qu’il avait fait dans le couloir … a devoir cacher son envie d’aller lui parler dans un petit geste. Il sourit.

- Je n’ai rien sécher, mais j’ai fui. J’avais Math … et tu m’excuseras mais je n’ai rien compris. Ma prof parfois je la vois qui me regarde, elle doit lire la panique dans mon regard … Mais je n’ai pas séché, on va dire que je me suis juste vite enfui.

Avec sa trousse ouverte dans le sac qui s’était certainement déverser depuis, mais ça ce n’était qu’un détail dont elle n’avait pas besoin de connaître. Après tout, elle risquerait peut-être de le prendre comme … autre chose ? Ou alors de le prendre exactement pour la vérité … il n’avait pas envie de savoir. Elle se rassit. Il pensait qu’elle aurait voulu se cacher sous les gradins, mais dehors c’était mieux. Il lui sourit sans rien dire.

- J’avais pris des onigiris, mais ça à l’air meilleur ! Tu as fait quoi comme dessert ? J’ai apporté de l’ice tea à l’ananas fait maison de mon côté …

Il n’avait personne pour lui faire à manger, ou pour demander de l’aide pour faire à manger, alors il avait fait avec ce qu’il a pu. Il fit un autre sourire à Elsa alors qu’il pencha la tête sur le côté doucement. Il s’approche doucement d’elle, et regarde intensément ses lèvres. Doucement, il était trop proche pour une simple discussion, il avança sa main vers son visage et là …

Il attrapa un cheveu qui restait coller sur la commissure de ses lèvres, il repoussa le poil dans un sourire alors qu’il s’éloigna un peu. OUI C’est une scène clichée, et OUI J’avais envie de la faire. Jack avait à peine toucher la peau sur sa joue pour attraper le cheveu dissident, il lui sourit.

- Tu avais un cheveu.

Comment aurait il pu savoir que non loin de là, dans un angle qui permettait à tous de se fourvoyer, Hans venait de prendre une photo qu’il considérait comme la plus intéressante de l’histoire de l’espionnage. Il sourit et parti. Pendant que Jack proposa sa boisson. Ignorant bien ce qu’il se passait dans son dos, Elsa voyait elle Hans de là où elle était ? Ou peut être pas …

- Je suis contente que tu sois venu manger avec moi ! Vraiment, merci … ça me fait super plaisir.



I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Clionestra
Messages : 3773
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mer 26 Jan - 18:11
darwin.png
Archibald
"Archie"
McCalister

J'ai 19 ans et je vis à Winterfell. Dans la vie, je suis lycéen et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. Je suis Gay, et pourtant la rencontre avec une fille me chamboule totalement, de quoi écraser des certitudes pourtant encrer en moi, au secours !

Le froid est pour moi le prix de la liberté. [ft. Clio] - Page 4 3h2t

Il a un frère, né deux jours avant, mais qui n'est pas de la même mère.
Il joue dans l'équipe principal de foot.
Il était amoureux de Nicholas pendant longtemps, il l'aime toujours mais ne garde que des sentiments tendres et non amoureux pour lui.

Crédit - CallMeALegend
Avatar - KJ Apa
Archie c’était présenté, comme les autres. Il avait dû mal à être aussi avenant que Nicholas et Jack … Fin normalement les deux étaient le genre à casser la glace et le silence d’un silence pesant … là Nicholas était en pleine prise de tête, Jack aux abonnés absents et les autres … il lança un regard vers l’adorable teigne qui était à ses côtés. Il sourit.

- Oui. Un an. Nicholas n’a d’yeux que pour elle, malgré ce que tu penses. Il est gentil souvent, mais depuis que son petit cœur bat que pour sa « Snow » impossible qu’il soit aller voir ailleurs …

Il se rapprocha encore et chuchota.

- Et je ne préfère pas imaginer sa tristesse et son désarroi s’il apprend qu’elle a eu d’autres relations que lui… elle dit que non, mais comme toi, je suis parfois sceptique, on la connait pas… Je n’ai pas forcément envie que mon ami se fasse couillonner par une femme qu’on ne connait pas.

Archie avait peut-être un avis tranchant, mais il ne faisait pas confiance à Snow… Parce qu’il ne la connaissait pas. Il n’avait pas pu juger si elle était une gentille personne ou une affreuse manipulatrice qui profite de l’âme pure de son ami … Et si quelqu’un faisait du mal à ses amis, il allait sortir les griffes. Bien que plus proche de Sand et de Steven … Il savait qu’il pouvait aussi montrer les griffes pour eux. Il sourit à nouveau.

- Si tu veux savoir la vérité, je suis gay. J’ai été amoureux de Nicholas un temps, mais depuis ça m’a passé. Heureusement ...

Nicholas était toujours le front contre la table et fit un signe de la main pour dire qu’il avait entendu et se remit à désespéré la tête contre la table pour continuer à se morfondre tout en parlant Fifa avec Sand et Félix. Parce qu’il ne fallait pas non plus montrer une trop mauvaise impression à Félix. Pour Cornélia, il s’en fichait pas mal pour l’avouer, mais il ne le disait pas. Il l’avait entendu … Il ne couchait pas, avec personne et si Snow lui mentait ? Il allait en mourir. Archie donc reposa son regard sur la jeune femme et sourit.

- Pour le moment je suis libre comme l’air ! J’ai le droit de coucher avec plein de monde comme Steven moi ?

Sand sourit puis lui lança un regard.

- Evite. Steven n’est pas un exemple à suivre. Et ses frères n’en parlent pas.

Archi rigolait bien sur, mais on pouvait le lire sur son visage.

- Pas de soucis pour le bouclier de défense… tu crois que j’ai fais quoi quand eux m’ont approché pour me dire qu’ils me voulaient dans leur équipe sans négociation ? J’ai mis des semaines à croire qu’ils n’allaient pas me mettre à poil pour m’attacher sur un poteau à cause de ma préférence sexuelle.

- Attends…

Nicholas releva la tête d’un coup et les posa sur Archi avec des éclairs dans les yeux. La question qu’il posa était bien plus important que le reste.

- Ton ancienne équipe à fait ça ?

Archie observa Nicholas, qui avait la tête de quelqu’un prêt à éclater, puis sur Bunny qui lui mit une main sur l’épaule pour le calmer, et par la même occasion sur le bras de Sand qui s’était levé prêt aussi à en découdre.

- On se calme. On les humiliera sur le terrain.

Personne n’avait besoin d’entendre la réponse d’Archie à la question. Son visage devenant un brin gêné parlait pour lui. Il ne fit pas l’affront de ne pas remarquer les tremblements de rage sur les mains de Bunny quand il les reposa devant lui, et un sourire apparu à nouveau. Il pencha la tête vers Cornélia, avec sa tête d’ange.

- Tu vois, on est fait pour s’entendre ensemble ! Souris. Dis-nous, c’est quoi que tu aimes. Les choses que tu n’oserais dire normalement. Fin pour une rencontre … parce exemple … mhhhh … J’adore la menuiserie. Je fais des petits objets en bois, et toi ?  

Lui et son frère étaient des pros en sculpture sur bois… bien que n’ayant pas la même mère… il savait tous les deux une faculté incroyable avec le bois … et avec le fait d’emmagasiner des choses qui ne servent à rien parce qu’ils sont curieux … comme pleins de vieux ordinateurs … mais ça c’est une autre histoire.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Cheval de Troie
Messages : 1391
Date d'inscription : 08/02/2020
Région : PACA
Crédits : Bazzart

Univers fétiche : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t3582-ton-amie-c-est-moi-je-suis-ton-amie
Cheval de Troie
Ven 11 Mar - 20:17
1264623810.png
Elsa Arendelle
J'ai 18 ans et je vis à Winterfell. Dans la vie, je suis lycéenne, pour la dernière année et je m'en sors en étant la meilleure de ma classe. Sinon, à cause du fait que je sois une nerd introvertie, je suis célibataire.
Le froid est pour moi le prix de la liberté. [ft. Clio] - Page 4 34eb335a0ec7ff641c9f557d06135e78
Elsa est l'exemple de la parfaite petite fille modèle. Son père a de quoi être fier d'elle. Première de sa classe dans toutes les matières, elle a aussi hérité d'un fabuleux pouvoir magique. Elle est belle, gentille et n'a jamais eu de mauvaises fréquentations. Elle ne passe pas son temps devant le miroir, son téléphone ou à la chasse aux garçons. Non, Elsa est vraiment parfaite. Si on oublie qu'elle peut rester des jours sans manger devant un jeu vidéo en ligne, qu'elle ne sort presque jamais de chez elle, qu'elle n'a pas de vrais amis ni aucune idée de ce qu'elle va faire de sa vie.
À l'inverse de sa petite sœur qui est bien plus sociable et extravertie qu'elle, Elsa ne sait pas vraiment où se situe sa place dans le monde ni même à quoi elle pourrait bien servir. En attendant, elle se contente de faire ce qu'elle sait faire de mieux, être une bonne fille. Même si elle ne lit pas la fierté dans les yeux de son père, elle espère qu'un jour elle y arrive. C'est sans compter l'arrivée de Jack Frost dans sa vie et dans sa maison. Jack est un jeune sportif, sociable, beau garçon, blagueur. Il a tout pour plaire, d'ailleurs, le père d'Elsa est complètement sous le charme de ce jeune homme plein d'avenir, au grand dam de sa fille qui voudrait pouvoir rester le plus possible éloignée de ce Jack Frost. Enfin, ça, c'était avant de savoir qu'ils avaient peut-être plus de chose en commun qu'elle ne l'aurait cru.

Le froid est pour moi le prix de la liberté. [ft. Clio] - Page 4 F99321cf5aa177c99b422947765ed0fc

Ana de Armas :copyright:️ Eledhwen - Google


Assit à côté de moi, je le regarde pendant qu'il m'explique qu'il n'a pas séché son cours de math, mais qu'il s'est simplement enfuis quand la sonnerie a retenti. Je souris, amusée à la fois par sa rapidité, mais aussi par le fait qu'il n'ait rien compris à son cours.

"Je crois que vu comment c'est parti, tu vas devoir me donner tout ton argent de poche de l'année si tu ne veux pas redoubler."

Dis-je en bombant le torse d'un air triomphant, comme quoi être bon en sport ne suffit pas et il en a la preuve. Je n'ai pas souvent l'occasion d'être fière d'être une tête d'ampoule, aussi, quand ça arrive, je ne peux m'empêcher de sauter sur l'occasion. Malgré tout, je ne veux pas paraitre condescendante avec lui, aussi, j'ajoute.

"Et peut-être même que si tu es gentil, je te ferais des cours gratos."

Ok, je crois que pour beaucoup de gens, cette phrase aurait pu être bizarre. Mais comme je suis la Givrée, cette phrase est pour moi totalement anodine et dénuée de sous-entendu. Je souris avant de pousser son épaule de la mienne. Jack commence à déballer son déjeuner et je fais de même.

"Et bien, je vois qu'elle a voulu te gâter. Elle nous a préparé des sandwichs au poulet rôtis, mayonnaise, salade, tomate. Il y a aussi des morceaux de quiches au fromage et des œufs durs. J'imagine qu'elle veut que tu fasses le plein de protéine." Je roule des yeux à la fois attendrie de toutes les attentions de Maggie, mais aussi..... Je ne sais pas.... Légèrement...jalouse ? Mais non, ça ne peut pas être ça. C'est tout bonnement ridicule. Je chasse cette idée absurde de ma tête. "Et il y a mon cake à la banane. J'espère que tu aimes les bananes."

Malgré moi, je ne peux m'empêcher de lui envoyer un regard suppliant. C'est la seule chose que j'ai préparée alors que cette pauvre Margaret s'est démenée pour tout le reste, s'il n'aime pas mon gâteau, je pense que je serais capable de pleurer. Pas devant lui, bien entendu, mais seule au fond de mon lit, sous ma couverture, surement...

Je tente de me ressaisir en lui offrant un sourire poli.

"En tout cas, j'ai hâte de gouter ton ice tea ! J'adore l'ananas."

Et là, je vois que Jack me regarde bizarre… Je veux dire.... Il me regarde comme lorsque nous étions dans mon jardin… Je sens mon cœur qui commence à accélérer ses battements, mes mains deviennent moites, je sens un nœud dans mon estomac et j'ai sans doute les joues qui deviennent rouges à mesure qu'il se rapproche de moi. Il va m'embrasser ?! Oh Seigneur, il va m'embrasser là, ici, maintenant ?!
J'entrouvre mes lèvres, car je commence à manquer d'air, je fais une semi crise de panique, mais joyeuse. Je suis simplement en train de connaître un bien-être bien trop intense… Je ne suis pas habituée à vivre ce genre de chose. C'est donc comme ça à chaque fois ? Mais les gens ne meurent pas de tachycardie ?! Oh Seigneur, il rapproche sa main… Est-ce qu'il veut rapprocher ma tête pour m'embrasser ? Qu'est-ce que je dois faire ?! J'ai l'impression que tous ses mouvements sont au ralenti… Je ne sais pas ce que je dois faire… Puis alors que je peux sentir son parfum du jour, Jack finit par retirer un cheveu sur mon visage.

Je papillonne des cils, sortant de ce fantasme avorté. Je passe nerveusement une main dans mes cheveux pour reprendre contacte avec la réalité.

"Heu....je...Merci."

Je rougis comme une tomate avant de prendre un sandwich et une serviette. Je ne faisais pas du tout attention à ce qui se passait autour de nous. J'aurais dû.... Ça aurait évité bien des histoires par la suite. À croire que les parasites n'ont rien de mieux à faire qu'être des nuisibles. Les gens comme Hans devraient être éradiqués. Et Dieu sait que j'essaye de ne pas souhaiter le malheur des gens, mais lui et sa bande..... il n'y en a vraiment pas un pour rattraper l'autre.

"Moi aussi je suis contente tu sais. C...C'est la première fois que je mange avec...un garçon comme un....un rendez-vous..."

Dis-je en rougissant oser le regarder, je fais genre d'arranger les plis de ma serviette, mais je suis juste nerveuse, car je ne sais pas vraiment quelle est la nature de notre déjeuner. Est-ce que c'est réellement un rendez-vous amoureux ? Ou bien juste un déjeuner entre deux amis à midi ? Mais alors pourquoi ne mangeons-nous pas avec les autres ? Je ne sais pas vraiment sur quel pied danser et je dois admettre que pour moi qui ai l'habitude de tout contrôler, c'est terriblement frustrant. Je dois admettre que.... J'ai peur. Quand je suis avec Jack, j'ai peur, affreusement peur.... J'ai peur de souffrir, peur que tout ce que je ressente ne soit qu'un doux rêve et que je ne tombe de haut... J'ai tellement peur de souffrir. Pourtant, quelque chose en moi me pousse à prendre ce risque.

J'ose enfin le regardant, levant sur lui un regard tendre et unique. On dit que les yeux sont les fenêtres de l'âme et bien je peux vous garantir que je ne laisse rien filtrer même à travers mes yeux. Pourtant, avec Jack, je laisse entrevoir ce que je cache au fond de mon regard… En sa présence, je n'ai pas envie d'avoir de barrière, car je sais que quoi qu'il puisse se passer, il sera là pour arranger les choses, il en a le pouvoir.

Cheval de Troie
Messages : 1391
Date d'inscription : 08/02/2020
Région : PACA
Crédits : Bazzart

Univers fétiche : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t3582-ton-amie-c-est-moi-je-suis-ton-amie
Cheval de Troie
Ven 11 Mar - 21:32
D58YXZC.png
Cornélia Robinson

J'ai 18 ans et je vis à Winterfell. Dans la vie, je suis lycéenne et je m'en sors assez bien, je suis plus douée dans les matières scientifiques. Sinon, à cause du fait que je sois une geek, je suis célibataire.


Le froid est pour moi le prix de la liberté. [ft. Clio] - Page 4 3291280906_1_5_BoYimqf7

Cornélia Robinson est la petite fille de Cornélius Robinson, un brillant inventeur qui est à l'origine de beaucoup d'invention dans le monde jusqu'à aujourd'hui. Aussi riche que Crésus, sa famille est beaucoup trop barrée pour être cupide. Dans la famille, tout le monde a un talent ou une particularité. Tous, sauf elle. Cornélia ne sait pas encore dans quoi elle excelle et a le sentiment d'être le vilain petit canard de sa famille.
À l'école, ça ne s'arrange pas. Mise dans le groupe des losers parce qu'elle aime jouer aux jeux vidéos, elle a toujours été la cible de moquerie et de face douteuse. Elle a déjà été enfermée dans son casier au point de s'évanouir à l'intérieur, on lui a volé son déjeuner ou son argent de poche. Elle s'est déjà faite courser sans raison. Enfin bref, son enfance n'a pas été toute rose, c'est pour cela que Cornélia a toujours la mine renfrognée. Comme si rien ne pourrait jamais la rendre heureuse, que la vie était de la merde et que rien ne pourrait changer ça. Félix et Elsa sont ses deux seuls amis au monde, elle les aime plus que tout. Mais l'arrivée de Jack Frost et de sa clique est sur le point de totalement chambouler son parfait équilibre...

Le froid est pour moi le prix de la liberté. [ft. Clio] - Page 4 Original

Diana Silvers :copyright:️ nereides - Google

J'écoute son histoire avant d'arquer un sourcil, je me balance de nouveau sur ma chaise avec un air désintéressé.

"C'est vrai que c'est bien connu que ça aille plutôt dans ce sens, les filles qui couillonnent les garçons."

Dis-je sans cacher mon ironie et encore moins mon sarcasme. Il a bien de la chance que je n'ai pas de chewing-gum pour cette fois sinon j'aurais fait claquer une bulle de gum avec insolence.
En revanche, sa prochaine déclaration me laisse sur le cul. Non pas le fait qu'il soit gay, ça je m'en fiche, mais le fait qu'il en parle aussi ouvertement en pleine cafétéria et qu'il déballe ses sentiments amoureux vis-à-vis de son ami comme ça. Soit ce mec est vraiment le plus taré de la bande, soit il n'a absolument pas honte du regard des gens. Dans les deux cas, je ne peux m'empêcher de le regarder les sourcils froncés. Je le sonde, l'analyse, je cherche à déterminer qu'est ce qui le rend si sûr de lui. Les gays ont toujours eu un franc parlé, mais lui, on dirait vraiment qu'il n'a peur de rien. J'en fronce encore plus les sourcils. Les gens qui en montrent trop sont souvent ceux qui ont le plus de trucs à cacher.

Toujours munie de mon sarcasme légendaire, je pointe Archie du doigt.

"Donc toi t'étais amoureux de ton meilleur ami, toi t'es amoureux d'une fille que tu ne connais pas et qui n'est probablement pas une fille, votre pote est amoureux de ma copine et le solitaire dévore des yeux la table des cheers. Vos soirées doivent être mortelles."

Je roule des yeux avant de soupirer.

"Aie !"

Quelqu'un vient de me donner un coup de pied sous la table et à en voir le regard assassin de Félix, je suppose que ça doit être lui. Je marmonne dans ma barbe en croisant les bras avant de me balancer de nouveau sur ma chaise, ignorant cette fois leur conversation sur les potentielles conquêtes d'Archie, de Steven ou que sais-je. Soupire. Encore trente-cinq minutes à tirer.

"Tu sais, Nick, les filles adorent les garçons romantiques, même celles qui préfèrent les bad boys. Je suis sûr que si tu arrivais à faire quelque chose de romantique, elle te tombera dans les bras !" Félix réfléchit à comment aider ce pauvre Nick et son catfish. "Oh je sais, tu n'as pas qu'à lui laisser un message romantique dans un endroit où tu es sûr qu'elle le trouvera ! Et puis il y a bientôt la fête de printemps chez Elsa, on....on pourrait peut-être y aller et tu pourrais l'inviter, qu'est-ce que tu en dis ? Aie !"
"Félix, qu'est-ce que tu fais...."

Cette fois, c'est moi qui lui fais les gros yeux. Elsa n'organise pas de fête, jamais, et même des sportifs comme eux doivent bien le savoir. Je sais qu'il fait référence à la fête qu'Anna prépare chaque année en cachette de son père, mais Elsa n'acceptera jamais de désobéir à son père, elle doit déjà chaperonner les soirées de sa sœur, je ne pense pas qu'elle accepte d'en organiser une.

"Bhein quoi ? Je....Je parle pas d'une grosse fête, seulement un truc entre nous."
"T'es en train de parler à la place d'Elsa."
"Je lui en parlerais, je suis sûr qu'elle sera d'accord."
"Ah ouais, t'es sûr ?"

Félix et moi étions en plein duel de regard. Mais comme d'habitude, je capitule. Je soupire, puis, tourne le regard.

"Fais comme tu le sens."

Je me renfrogne contre le dossier de ma chaise en captant la conversation d'Archie, il parle des sévices qu'il a connus en étant dans l'équipe d'Hans et je fronce les sourcils. J'ai été victime de la team d'Hans et pas seulement au lycée. Je suis née à Winterfell et des gens comme Rebecca ou Hans, je les côtoie depuis mon enfance. J'ai eu la chance de naitre dans une famille qui ne manque pas d'argent, mon père a toujours voulu me placer dans les meilleures écoles. Je lui suis reconnaissante, car c'est comme ça que je me suis trouvée un don pour l'informatique, mais c'est aussi dans ces écoles que j'ai passé les pires moments de ma vie.... Tout ça est derrière moi, malgré tout, je n'arrive pas à tourner la page de ce chapitre de ma vie.

Je me lève sans prendre la peine de m'excuser, de toute façon, ils s'en foutent autant que moi. Je m'éloigne de cette table, j'ai besoin de souffler. J'ai besoin d'évacuer des mauvais souvenirs qui reviennent au galop. Je m'approche près du self.

"Pas de rab de dessert, Cornélia, je t'ai déjà vu prendre du yaourt."
"Yaourt que j'ai immédiatement mis à la poubelle avant de me chopper la chiasse, j'en veux pas de votre yaourt chaud."

Dis-je en m'éloignant tout en roulant des yeux, avec les millions d'euros que les familles lâchent à cette école, c'est inacceptable d'avoir des yaourts chaud au chocolat en guise de dessert. Enfin bon, je m'en fiche un peu à vrai dire. Je me serre un verre à la fontaine à eau avant de revenir près de la table des sportifs. En passant devant la table des handballeurs, je sens que je trébuche sur quelque chose.

Je me ramasse sur le sol comme une merde, m'éclatant le genou au passage. Je sens déjà la bosse qui pointe le bout de son nez.

"Aie ! Putain ! Je me suis fait mal ! Vous êtes vraiment trop cons !"

Dis-je en me relevant à la hâte, mais poser le pied à terre me fait mal au genou. Je m'en fous royalement, je me tire d'ici en quatrième vitesse, je refuse de pleurer devant tout le monde. Je pars me cacher là où personne n'ira jamais me chercher, dans la classe d'informatique. La plupart des gens de cette école ne savent même pas où elle est puisqu'elle est après le labo de dissection et avant le placard à matériel audiovisuel.

Une fois en sécurité dans la classe, je me cache sous le tableau en me roulant en boule en pleurant. J'ai mal physiquement, psychologiquement..... J'en ai tellement marre..... Si je n'avais pas eu Elsa et Félix dans ma vie, j'en aurais sans doute fini depuis longtemps. Parfois, mes idées noires reviennent et je me demande à quoi bon, puis je me rappelle que j'ai une famille que j'aime, qui m'aime et j'ai des amis. Je ne peux pas les abandonner. Mais c'est tellement dur.... De continuer chaque jour en essayant d'ignorer tout ce qui ne va pas, de faire semblant d'aller bien, d'essayer encore et encore de trouver des raisons de se battre.... C'est dur et par moment, comme par exemple maintenant, j'en ai assez, je voudrais juste que tout cela s'arrête.
Je sèche pathétiquement mes larmes avec le dos de ma main, seule dans une salle de classe, dans le noir alors que j'ai maintenant dix-huit ans. Je me sens tellement pitoyable… Je savais que c'était une mauvaise idée. Nous n'aurions jamais dû changer nos habitudes. Maintenant, sans même s'en rendre compte, les sportifs avaient réussi à nous séparer, nous qui marchions d'ordinaire main dans la main. Elsa est je ne sais où, moi je suis ici et Félix est tout seul avec les sportifs… À part pour les cours, nous n'avons jamais été séparés physiquement dans l'enceinte de l'école.... Même aux toilettes, on y va ensemble et on s'attend devant la porte. Mais là, ils ne sont pas là et dans la précipitation, j'ai laissé mon portable à la cafétéria. Je me recroqueville un peu plus sur moi-même pour essayer d'y trouver du réconfort.


Clionestra
Messages : 3773
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Sam 12 Mar - 14:49
zasV0sT.png
Jack
Frost

J'ai 19 ans et je vis à Winterfell. Dans la vie, je suis étudiant et capitaine de l'équipe de football et je m'en sors bien en sport... les études c'est pas ça. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.Puis j'ai pas le temps.

Jack est un sportif. Il est un garçon qui travaille au maximum pour rester au sommet de sa forme sportif. Aussi, il faut dire que son père était un homme connu pour être dans l'équipe nationale de football, il ne pouvait pas être moins que ça. Il possède le pouvoir de l'hiver est doit faire avec. cependant, quand il se retrouve à devoir augmenter ses notes, à l'aide d'Elsa, il se retrouva dans une situation qui le mets mal à l'aise.
Jack observait la jeune femme dans un coin de l’œil. Elle pouvait être tant magnifique qu’agaçante, quand ils faisaient les cours ensemble … mais dans ce cadre, ce nouveau cadre, il ne voyait plus ce côté agaçant chez elle… Juste une femme magnifique avec qui il mange. Il n’arrivait même plus à voir son côté givré… Après tout elle avait un visage harmonieux, sans tâches ou marques, elle avait un corps svelte, bien proportionné. Elsa dans sa forme physique était une belle femme, et il se demandait comment il ne l’avait pas vu avant. Jack eu un franc sourire quand elle lui proposa peut être des cours gratos de mathématique.

- Si je dois être tout à fait honnête, je n’ai pas l’impression qu’un million de cours pourrait me sauver la vie, les mathématiques ça ne veut pas, ça me traverse sans toucher mon cerveau.

Il avait toujours ce grand sourire de celui qui avait compris quelque chose que la jeune femme n’avait pas compris.

- Tu veux bien faire quelque chose pour moi ?

Il n’attendit pas qu’elle lui dise oui de la tête pour reprendre avec toujours ce sourire en coin qui voulait dire que quelque chose clochait.

- Ne proposes jamais des cours gratuits à personne d’autres que moi, d’accord ?

Elle était belle, elle était jeune, elle était … tellement pas froide quand elle souriait ou riait … Payer en nature les cours de la belle Elsa serait un privilège pour lui. Il se remit droit alors qu’il essayait de chasser des idées beaucoup trop perverses de son esprit. Ce n’était pas le moment … surtout que lui, il n’avait pas compris sa réaction sur le cheveu…

Ou plutôt, il lui avait enlevé le cheveu pour ensuite revenir sur les sujets d’avant son geste … et là il avait envie de combler les blancs pour ne pas penser à ses envies, ni à ses désirs, alors qu’il l’avait vu fermer les yeux. Aurait-il dû l’embrasser ? Il repensa à sa première proposition, au fait qu’il avait essayé de lui dire de se toucher pour se vider la tête, et au fait qu’elle était vraiment belle. Il faillit grogner avec ses hormones en folie là !

- J’adore les bananes aussi, je suis sûr qu’il sera très bon.

Savoir qu’elle avait cuisiné pour lui, ça lui faisait chaud au cœur alors que lui ne pouvait rien faire d’autres que des boulettes de riz avec des goûts dedans. Alors qu’il était en train de prendre le banc au dessus et en dessous pour mettre toute la nourriture, il écoutait ce que la jeune femme avait à dire sur leur rendez-vous.

C’était à nouveau une mauvaise idée que de parler de rendez-vous, sous-entendu amoureux, alors que lui avait pensé à d’autres choses que des amoureux font quand ils sont tout seul. Il devait avoir un problème dans son cerveau … on avait dû le bercer trop prés du mur, ou alors trop de ballon de foot avait atterrit sur sa tête …

Relevant les yeux vers elle, il l’observait en silence alors qu’il remonta à ses côtés pour plonger ses yeux dans les siens. Il voulait voir ce qu’elle désirait dans ses yeux. Puis, il finit par passer la langue sur ses lèvres pour essayer de se donner du courage. Il finit par prendre son courage à deux mains pour lui demander.

- Tu aurais préféré ? Que cela soit un rendez-vous ?

Il l’observa alors qu’il savait que rendez-vous, ça signifiait amoureux, mais peut être que c’était seulement dans sa tête à lui qu’il y avait quelque chose d’étrange entre eux … comme une vibration de l’air, de la température. D’ailleurs, il profitait d’un coup de vent pour se donner du courage dans la fraicheur et il reprit.

- Je t’ai déjà demandé de m’embrasser, tu n’as pas semblé vouloir, alors je me demande simplement si ton rendez-vous que tu désires est … amoureux ?

Quand elle rougissait … elle était adorable. Il était sûr qu’elle serait passionnée, ardente, sous ses caresses… si seulement il pouvait se laisser aller à essayer … mais … premièrement, il ne le faisait jamais et l’envie qu’il avait n’était que fantasme dans son esprit … deuxièmement, Elsa était une petite femme, pure et douce, et innocente, elle ne s’était jamais fait du bien, et il l’imaginait mal se laisser aller ainsi… et troisièmement … elle ne voudrait tout simplement jamais de lui, alors pourquoi lutter ? Il soupira tristement en baissant la tête.

- Oublie. Je t’aiderais si tu veux, à trouver quelqu’un avec qui tu veux vraiment avoir un rendez-vous, ça sera ma manière de te rembourser les cours gratuits.



I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Clionestra
Messages : 3773
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Sam 12 Mar - 15:40
darwin.png
Archibald
"Archie"
McCalister

J'ai 19 ans et je vis à Winterfell. Dans la vie, je suis lycéen et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. Je suis Gay, et pourtant la rencontre avec une fille me chamboule totalement, de quoi écraser des certitudes pourtant encrer en moi, au secours !

Le froid est pour moi le prix de la liberté. [ft. Clio] - Page 4 3h2t

Il a un frère, né deux jours avant, mais qui n'est pas de la même mère.
Il joue dans l'équipe principal de foot.
Il était amoureux de Nicholas pendant longtemps, il l'aime toujours mais ne garde que des sentiments tendres et non amoureux pour lui.

Crédit - CallMeALegend
Avatar - KJ Apa
Le fait que Coco avait directement pris la mouche sur son commentaire sur les femmes qui couillonnent les hommes le fit sourire malgré lui. Cela arrive dans les deux sens … et Archibald ne pensait pas une seule seconde que son ami puisse essayer de couillonner Snow … Donc c’était un fait, si couillonnade il y avait, cela serait du côté de la jeune femme au téléphone et non de l’adorable Klaus qui désespéré d’amour contre la table.

- J’étais amoureux de mon meilleur ami, reprit-il en mettant la petite nuance.

Nicholas ne disait rien. Il savait, tout le monde savait, et Nicholas avait même essayé de se faire passer pour un con pour qu’il oublie ses sentiments à son égard … mais ça n’avait pas marcher, cela l’avait rendu encore plus adorable aux yeux d’Archie au début… puis le temps était passé et il avait compris qu’il apprécié Klaus et aimerait être comme lui, mais que ce n’était peut-être pas de l’amour comme on l’entends souvent. Klaus n’avait jamais paru déranger par ce fait, et Archie lui en avait été reconnaissant. Bunny se retourna à ce moment-là.

- Et je ne dévore personne des yeux, je suis juste … curieux. A cause de quelque chose, dit-il.
- Et moi je la connais, je sais que c’est une fille, reprit Nicholas.
- Après, pour Jack il est carrément mordu d’amour, et il le remarque même pas, reprit Bunny.
- Alors que clairement y a des signaux qui ne trompent pas, quand il peut nous parler d’elle une heure sans même le remarquer, reprit Archie.
- Vous pensez que c’est qui le pire, Jack ou Christophe ? demanda Nicholas.

Il eu le silence à cette question. Tous étaient en train de fournir des efforts d’imagination. Ils finirent par dire à l’unisson un « Christophe ». Ils avaient préféré, tous, bien prendre les commentaires méchants de la jeune femme pour le bien de leur entrevue. Nicholas reprit sa déprime puis écouta Félix dans un sourire.

- Lui laisser un mot ? Cela pourrait se faire, et puis elle est le genre à aimer ce genre de chose ! Et l’invitant à la fête d’Anna tu veux dire ? Ou a une fête autre part d’ailleurs … Mais…

Il jeta un regard vers la table d’Hans et finit à nouveau la tête sur la table dans un booom qui voulait tout dire de son désespoir.

- Elle ne supporte pas les sportifs, elle sait que je le suis mais les autres elle ne les aime pas, imagine qu’Hans débarque… je crois que je le tue.

Archie écoutait d’une oreille les déboires de son ami et l’autre la dispute des deux amis. Il fit un sourire en essayant d’aplanir la situation.

- On lui demandera au pire, si elle veut ça pourrait être cool, et une occasion d’apprendre à la connaître aussi.

Une nouvelle discussion débuta alors qu’Archie observa la jeune femme partir sans rien dire. Les garçons aussi le remarquèrent mais ils ne disent rien. On pouvait voir une moue triste sur le visage de certains … sauf de Nicholas qui était toujours en train de mourir sur la table et qui ne remarquait rien du tout tant il se prenait la tête.

Archie, pour une raison qu’il ignorait encore, n’arrivait pas à lâcher du regard la jeune femme. Il l’observait en fronçant les sourcils. Tout le monde l’entendit hurler, tout le monde l’a vit tomber, mais elle n’avait pas laissé le temps de l’aider. Nicholas était déjà prêt de la table de Hans, mais sans Hans que c’était étrange.

- Vous voulez vraiment qu’on vous éclate ou …

Quelqu’un, Bunny, attrapa Nicholas avant qu’il n’essaie de cogner le second de Hans avec perte et fracas. Archie observait Félix et lui mit la main sur l’épaule.

- Reste avec eux, ils sont un peu étranges, mais gentils, je vais la retrouver.

Il n’attendit pas, prit le téléphone de la jeune femme, et partit à travers le lycée, en laissant un Nicholas au bord de l’explosion et un Bunny qui essayait de calmer les esprits comme il le pouvait. Nicholas avait assez d’argent pour se mêler, ce qui n’était pas le cas de Bunny.

Archie, lui, était passer par son casier pour prendre la trousse de secours, puis il se mit à réfléchir. Il se demandait où pourrait être aller la jeune femme en si peu de temps. Il ne la connaissait pas encore, mais il avait un bon instinct et suivit ses pieds jusqu’à la salle d’informatique. Logique tout compte fait. Il ouvrit la porte, pour voir la jeune femme assise sous le tableau. Il s’approcha doucement.

- Hé … Salut. C’est Archie. Je t’ai apporté de quoi te soigner, tu peux me montrer ta blessure ?

Il s’assit sur le sol, dans le noir mais il y voyait assez avec la lumière qui filtrait à travers les stores. Il se déplaça vers elle et reprit.

- Bunny a empêcher Nicholas de cogner le second de Hans, tu sais, on l’aime pas réellement non plus. Pour dire la vérité, on le déteste …moi moins que les autres, mais c’est autre chose…. Tu acceptes de me laisser faire ?

Dit-il alors qu’il avait préparer une compresse neuve avec du produit dessus pour pouvoir soigner s’il y avait du sang, et pour aussi permettre à la crème qu’il avait pris pour les bosses de bien rentrer dans la peau … il était un sportif on faisait toujours attention à ce genre de chose.



I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Cheval de Troie
Messages : 1391
Date d'inscription : 08/02/2020
Région : PACA
Crédits : Bazzart

Univers fétiche : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t3582-ton-amie-c-est-moi-je-suis-ton-amie
Cheval de Troie
Sam 12 Mar - 16:04
1264623810.png
Elsa Arendelle
J'ai 18 ans et je vis à Winterfell. Dans la vie, je suis lycéenne, pour la dernière année et je m'en sors en étant la meilleure de ma classe. Sinon, à cause du fait que je sois une nerd introvertie, je suis célibataire.
Le froid est pour moi le prix de la liberté. [ft. Clio] - Page 4 34eb335a0ec7ff641c9f557d06135e78
Elsa est l'exemple de la parfaite petite fille modèle. Son père a de quoi être fier d'elle. Première de sa classe dans toutes les matières, elle a aussi hérité d'un fabuleux pouvoir magique. Elle est belle, gentille et n'a jamais eu de mauvaises fréquentations. Elle ne passe pas son temps devant le miroir, son téléphone ou à la chasse aux garçons. Non, Elsa est vraiment parfaite. Si on oublie qu'elle peut rester des jours sans manger devant un jeu vidéo en ligne, qu'elle ne sort presque jamais de chez elle, qu'elle n'a pas de vrais amis ni aucune idée de ce qu'elle va faire de sa vie.
À l'inverse de sa petite sœur qui est bien plus sociable et extravertie qu'elle, Elsa ne sait pas vraiment où se situe sa place dans le monde ni même à quoi elle pourrait bien servir. En attendant, elle se contente de faire ce qu'elle sait faire de mieux, être une bonne fille. Même si elle ne lit pas la fierté dans les yeux de son père, elle espère qu'un jour elle y arrive. C'est sans compter l'arrivée de Jack Frost dans sa vie et dans sa maison. Jack est un jeune sportif, sociable, beau garçon, blagueur. Il a tout pour plaire, d'ailleurs, le père d'Elsa est complètement sous le charme de ce jeune homme plein d'avenir, au grand dam de sa fille qui voudrait pouvoir rester le plus possible éloignée de ce Jack Frost. Enfin, ça, c'était avant de savoir qu'ils avaient peut-être plus de chose en commun qu'elle ne l'aurait cru.

Le froid est pour moi le prix de la liberté. [ft. Clio] - Page 4 F99321cf5aa177c99b422947765ed0fc

Ana de Armas :copyright:️ Eledhwen - Google


Je le regarde du coin de l'œil en souriant. Je ne pense pas qu'il ne soit pas fait pour les maths même si je sais qu'il ne deviendra jamais mathématicien. Ce qu'on nous enseigne n'est pas si compliqué quand on comprend le truc, bon, c'est sûr faut réussir à comprendre le truc. Je pense sincèrement qu'il peut y arriver, mais c'est normal qu'il galère. Entre les études et le sport, sans compter ses entrainements chez lui, son cerveau doit être éreinté ! Et je comprends qu'il préfère négliger qui ne l'intéresse pas.

"Mon pauvre, en tout cas, tu pourras toujours compter sur moi pour t'expliquer ce que tu ne comprends pas."

De nouveau, je le regarde du coin de l'œil pour y trouver du courage puis je regarde devant moi.

"Je dois admettre qu'au début, tu me donnais du fil à retordre, mais maintenant, t'es un élève plutôt doué. Personnellement, je crois en toi."

Je lui offre mon sourire le plus sincère, il n'est pas très grand, mais il vient du fond du cœur. Je hausse les épaules pour cacher mon embarras, je dois dire que je ne suis pas adepte des déclarations ou autre forme d'expression sentimentale.

Jack me demande de faire quelque chose pour lui et je hoche la tête en le regardant.

"Oui bien sûr, quoi donc ?"

J'entends ce qu'il me demande et penche la tête sur le côté. Je me demande pourquoi il me demande ça ? Est-ce de la jalousie ? Non, c'est ridicule, pourquoi le serait-il ? Je me pose peut-être juste trop de question. Bien qu'il y ait forcément une raison qui le pousse à me demander ça.

"Heu ok... Pourquoi ?"

La meilleure façon de savoir reste avant tout de lui demander. Au moins je serais fixée. Est-ce que c'est parce qu'il pense que je n'explique pas assez bien ? Ou que je suis peut-être trop froide ? Oui ça doit sûrement être ça ! Je me mords la lèvre, me sentant un peu minable d'avoir échouée à être une bonne préceptrice.

Arrive ensuite le moment du baiser qui n'en été pas un. Seigneur je me sens tellement stupide d'y avoir cru, j'ai dû être totalement ridicule ! J'ai envie de me cacher dans un trou ! Et pour ne rien arranger, j'essaye de savoir si on est en plein rendez-vous amoureux ou non. Pourquoi est-ce que même au fond du trou, faut que je continue de creuser ?!

Malgré tout, je garde une posture digne, le dos droit et la tête haute. Je suis une petite héritière après tout, je ne peux pas me laisser aller à une scène de cœur brisé sur les bancs de l'école. Je suis censée être une élève studieuse promise à un grand avenir, pas une petite gamine qui pleure au premier chagrin d'amour. J'inspire et expire doucement. Par précaution, j'ai pris mes gants dans mon sac, au cas où, même si je sais qu'avec Jack je n'en aurais jamais besoin. Mais si mon pouvoir devenait vraiment incontrôlable un jour, c'est toujours mieux de les avoir sur moi. C'est un des premiers cadeaux de mon père, du temps où on avait encore une relation de père fille normale...

Après mon humiliation, je continue donc de creuser mon trou en lui demandant la nature de notre déjeuner, ce à quoi il me répond par une autre question. Super. Je détourne le regard de lui en plaçant machinalement un bras devant mon cœur comme pour le protéger.

"Heu...je...non...non ce n'est pas ce que j'ai dit. C'est juste...que....que c'est sans doute ce qui se rapproche le plus d'un rendez-vous amoureux, pour moi....Parce que tu sais que je n'en ai jamais eu alors....forcément..."

Stop, stop, arrête de parler ! Je pince mes lèvres, gênée et horriblement humiliée. Je me sens si stupide, eurk, c'est ça d'être dans la peau d'Hans ?! Quelle horreur, une telle quantité de stupidité m'est insupportable ! Je n'arrive pas à le regarder, j'ai peur que s'il lit dans mes yeux il y voit ce que je ressens et ce serait pire que tout ! Je n'ai pas envie d'être totalement brisée.
Ayant atteint ma limite du vulnérable, mon bouclier de défense s'enclenche automatiquement. Je fronce les sourcils en reprenant un visage froid et distant, sans émotion.

"Bien entendu que j'ai refusé ! Je ne te connaissais pas, si tu es du genre à embrasser les premières venues, ce n'est pas mon cas." Je soupire et lève ma main pour le stopper dans ses paroles. "Je n'ai jamais dit que je voulais un rendez-vous amoureux, je me demandais juste pourquoi tu m'avais fait venir jusqu'ici au lieu de déjeuner à la cafétéria avec les autres. De toute évidence, ce n'était qu'une brillante idée de plus du génial Jack Frost."

Sarcastique et condescendante, voilà, là on retrouve l'Elsa que tout le monde connait. Mais sa prochaine réplique eut le don de me faire sortir de mes gonds. M'aider à trouver quelqu'un ? Parce que je ne suis pas capable de me trouver quelqu'un peut être ?! Et quoi alors ça rimait à quoi de me demander de l'embrasser si monsieur préfère "m'aider à trouver quelqu'un" ?!!!!! Non mais quel crétin ! ARGHHHHHH !
Je me lève de façon furibonde !

"M'aider à trouver quelqu'un ?! Non mais c'est une blague ?! Je me passerais bien de ton aide pour quoi que ce soit, tu vois !"

Mon père avait raison, ça ne sert à rien de s'intéresser aux garçons avant d'être à l'université ! Non mais je te jure ! Je prends mon sac et je m'en vais, laissant derrière moi Jack et notre déjeuner, je suis aussi folle de rage que de tristesse. Est-ce qu'il est sérieux ?! Est-ce qu'il veut me caser avec dieu sait qui ?! Quoi parce que la Givrée ne pourrait pas se débrouiller toute seule ?! Et je suis forcément pas assez bien pour lui je suppose ? J'imagine que lui voudrait une sportive magnifique qui rirait à ses blagues sportives et qui irait courir avec lui ?! Genre un cheer ?! Pfff je ne veux plus jamais parler à Jack de tout ma....

"AAAAAAAAH"
"Tut tut tut ma belle, doucement."

Je sens qu'on glisse une main sur ma bouche pour m'empêcher de crier. Puis le garçon qui me maitrise se remet à me parler et je réussis à identifier sa voix :

"J'ai aucune intention de te faire de mal, j'ai juste un petit compte à régler avec ton petit copain."

Mon cœur se met à battre la chamade. En allant sous les gradins pour quitter le stade, je ne me suis pas rendue compte que l'on me suivait et en passant devant les vestiaires, c'est là qu'il a surgi et qu'il m'a entrainé dans les vestiaires des hommes.

"Tu vas tout simplement me servir d'appât, ok ma jolie ?"

Je secoue la tête alors qu'il renifle mes cheveux, quelle horreur.... Tout chez lui est répugnant. Je commence à paniquer et si je panique, je risque de faire n'importe quoi.... Ok Elsa réfléchit, il faut que tu te sortes de là sans que Jack intervienne, dieu sait ce que ce taré a prévu de lui faire !

Hans m'attache à une chaise et me bâillonne, il sort son téléphone et envoie un message.

"Mate un peu le petit oiseau que je viens de trouver ! Si tu veux le récupérer intacte, je te conseille de venir seul, le merdeux."

Puis il s'assoit en face de moi et attend une réponse.

"Alors, ça fait longtemps que tu te tapes Mr. Freeze ?"

Je fronce les sourcils en le fusillant du regard.

"Ouuuuh c'est que tu me ferais presque peur." Il se lève, s'approche de moi et détache mes cheveux. "Voilà, t'es bien plus sexy comme ça, une petite chatte farouche."

Je fulmine de colère, mon bâillon est en train de se congeler. Je respire calmement en fermant les yeux, il faut que je me calme, si je me fais du mal à moi-même ça ne servira à rien. Jack va venir me chercher, j'en suis sûre. Tout est de ma faute... Je commence à avoir envie de pleurer à l'idée des ennuis que je suis sur le point de lui attirer.

Contenu sponsorisé
Le froid est pour moi le prix de la liberté. [ft. Clio]
Page 4 sur 6
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Sujets similaires
-
» I want to fight for her ft. Clio et Gäa
» La survie à tout prix
» La vengeance est un plat qui se mange froid [Leonnor]
» Tonnerre sous les Tropiques - Clio
» Deuxième étoile à droite puis tout droit jusqu'au matin. [ft. Clio]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers animes-
Sauter vers: