Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Le ciel est un océan suspendu (Val & Dreamcatcher)
Lorsque sa mémoire prend la forme d'une femme (Léolyne) EmptyAujourd'hui à 1:58 par Val

» Vermines & Rage
Lorsque sa mémoire prend la forme d'une femme (Léolyne) EmptyAujourd'hui à 0:17 par Snardat

» Je ne suis pas seule dans ma tête (Recherche)
Lorsque sa mémoire prend la forme d'une femme (Léolyne) EmptyAujourd'hui à 0:05 par Rein

» Ces esquisses qui trottent dans ma tête...
Lorsque sa mémoire prend la forme d'une femme (Léolyne) EmptyHier à 23:57 par Rein

» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
Lorsque sa mémoire prend la forme d'une femme (Léolyne) EmptyHier à 23:03 par Manhattan Redlish

» Through hell, we thrive, and rebuild we will -feat Ananas
Lorsque sa mémoire prend la forme d'une femme (Léolyne) EmptyHier à 17:26 par Mr.Wolf

» Dust And Shadows
Lorsque sa mémoire prend la forme d'une femme (Léolyne) EmptyHier à 16:43 par Invité

» Recherche lien H/H
Lorsque sa mémoire prend la forme d'une femme (Léolyne) EmptyHier à 15:59 par stitch

» De métal et de griffe. [PV Mandrin] [+18]
Lorsque sa mémoire prend la forme d'une femme (Léolyne) EmptyHier à 9:47 par Mandrin

Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon EV6.5 : où trouver le Bundle Lot 6 Boosters Fable ...
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Lorsque sa mémoire prend la forme d'une femme (Léolyne)

Clionestra
Messages : 3836
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Dim 14 Avr - 22:24
Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Lorsque sa mémoire prend la forme d'une femme (Léolyne) 9MT5V2Y

Sherwood Post n'est plus le loup amnésique que le Marrok a ramassé quelques années auparavant, il se souvient désormais de qui il est : un Cornick, le frère aîné de Bran et l'un des plus vieux loups de ce monde. Malgré ce revirement mémoriel, il appartient toujours à la meute du bassin de Columbia tout en essayant de faire le tri dans l'afflux de ses souvenirs. En parallèle, le voilà chargé d'une nouvelle mission : veiller au grain sur un groupe de sorcières venues donner un coup de main suite à l'apparition de talismans dangereux pour ceux de son espèce. À la tête de cette prétendue meute dotée de seulement deux loups -un vieux britannique ronchon au possible et la fille cachée de Charles Cornick, qui n'escompte pas vraiment renouer avec son paternel-, la puissante sorcière de Pendle et l'égérie de la Mémoire, qui a toujours eu plus de facilité à donner des ordres qu'à les suivre...
Contexte provenant de Léolyne


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Léolyne
Messages : 326
Date d'inscription : 28/09/2022
Crédits : me(rci canva)

Univers fétiche : Fantastique/Fantasy
Préférence de jeu : Les deux
Sabrina
https://www.letempsdunrp.com/t6253-la-bibliotheque-du-loup https://www.letempsdunrp.com/t5370-leolyne-mamie-d-internet-is-entering-the-tchat
Léolyne
Dim 14 Avr - 23:44
Erin ne détestait pas tant de choses dans la vie, seulement ce qu'elle n'aimait pas était souvent ce à quoi elle se confrontait au quotidien. Tout d'abord, elle n'aimait pas les gens, plus exactement la foule. Elle avait beau avoir grandi entourée de tout un tas de personnes et aujourd'hui encore faire partie d'un groupe relativement conséquent pour l'associable qu'elle était, elle tolérait difficilement de se sentir coincée au milieu d'une large troupe d'individus incapables de faire attention à autre chose qu'à eux-mêmes. Pire encore, elle détestait se sentir oppressée, coincée quelque part avec des inconnus. Elle n'aimait pas non plus les transports en général, surtout lorsqu'elle se déplaçait avec trois chats au bord de la crise d'angoisse, un chien calme mais assez gros pour prendre un siège à lui tout seul, et un petit roquet insupportable qu'elle devait bourrer de calmants pour lui éviter d'hurler pendant des heures. Autant dire que prendre l'avion dans ces conditions pour un continent qu'elle ne connaissait guère ne l'enchantait absolument pas. Seulement voilà, envers et contre tout, Erin était gentille. Trop, lui répétait régulièrement son frère. Elle pouvait cependant affirmer que ce voyage n'était pas vraiment de son fait puisque le cas pour lequel on l'avait contactée n'était pas tout à fait de son ressort, pas sans aide du moins. L'aide en question roupillait à quelques sièges de là, blottie contre l'épaule de son ami, rassénérée par la présence calme et rassurante du bel artiste qui visionnait un film sans conviction. Peut-être qu'avec un peu de tendresse et de soutien, elle aussi aurait pu mieux tolérer la situation, sauf qu'elle refusait abruptement toute affection trop marquée. Tu es trop rude soufflait parfois Léonard après l'avoir vue rabrouer la petite louve qui lui tournait autour. Kiara était une adolescente adorable mais un brin trop tactile pour elle qui ne tolérait que les personnes extrêmement proches pour ce genre de choses. Finalement, malgré la complication que cela représentait en cas de déplacement, c'était ses animaux qu'elle supportait le mieux au quotidien. Le chihuahua en moins, cela dit. Celui-ci elle ne s'en occupait que par manque de choix -et par excès de gentillesse, elle aurait très bien pu lui trouver une nouvelle famille. Là où ses félins et sa spitz avaient très tôt été confronté à tout un tas d'êtres et de situations Marlon, fière créature d'à peine trente centimètres de hauteur au pelage caramel, était terrifié par tout et surtout tout ce qui était plus grand que lui. Malheureusement, dans ce monde même les chats le dépassaient en taille sans trop de problèmes, autant dire que sa vie était un enfer perpétuel qu'il oubliait dès lors qu'on lui donner quelques friandises.

Ainsi, Erin passa un affreux voyage depuis le comté de Samlesbury en Angleterre jusqu'aux Tri-Cities de Washington, et à son grand damne il fallut ensuite récupérer des voitures de location et conduire une bonne heure jusqu'à l'hôtel qui leur avait été réservé. Il y avait tout de même deux bons points dans cette affaire : le voyage était tout frais payé, et celui qui s'était occupé des réservations n'avait pas lésiné sur la qualité des transports ou du lieu de résidence. Il n'empêche que, malgré tout, Erin en avait eu marre avant même d'être partie. Dès lors que toutes les affaires -et les animaux- furent installés à l'hôtel, le petit groupe dû se rendre au lieu de rendez-vous : la maison d'Adam Hauptmann, l'Alpha du bassin de Columbia et chef de l'unique meute nord-américaine qui ne répondait pas -ou plus, du moins- au Marrok. Ils furent accueillis par quelques loups curieux qui les attendaient devant la maison, les invitant à entrer non sans les avoir bien observé. Il fallait dire que leur groupe détonnait quelque peu. En tête de file se tenait Wayce qui devait avoir Changé alors qu'il avait une quarantaine d'année et qui n'avait rien de la grâce habituelle des loups. Il avait un corps confortable et une bonhommie certaine, mais son visage tristement rondouillet donnait l'impression qu'il s'était fait rouler dessus par la vie. C'était plus ou moins le cas, Wayce était bien différent lors de sa première rencontre avec la sorcière de Pendle, mais la perte des deux derniers membres de sa famille l'avait plongé dans une profonde dépression dont il commençait à peine à se remettre. Néanmoins et bien qu'il n'en ait pas l'air, c'était un loup vif et protecteur, un Alpha très attaché à sa meute qui n'hésitait jamais lorsqu'il s'agissait de leur sécurité. Il n'était pas si dominant pour autant, sa place étant régulièrement remise en question par les humeurs de sa sorcière favorite qui, de temps à autre, révélait ce qu'elle pourrait être si elle Changeait : une Alpha particulièrement dominante et protectrice qui se soumettait difficilement à autrui. Elle se tenait plus en retrait que les autres, fermant la marche avec son allure d'adolescente rebelle quand bien même elle approchait des trente ans. Son style rock n'avait rien à envier aux meilleurs looks de Jess, fille d'Adam qui aimait modifier son apparence pour ennuyer son paternel de temps à autre. Ses cheveux châtains coupés au carré n'étaient presque jamais coiffés, révélant tout un tas de piercings sur ses oreilles et ses lèvres. De taille et de corpulence moyenne, elle se tenait près d'un garçon aussi grand que fin qui souriait un peu plus chaque jour au point d'en avoir des crampes aux joues. S'il était humain, il se déplaçait pourtant comme un loup et derrière sa bonne humeur se cachait un chasseur aux abois qui observait l'environnement, prêt à réagir à tout instant en cas de menace. Juste devant ce duo il y avait la deuxième humaine, une petite blonde pétillante armée d'une pile de documents et d'une tenue enjôleuse qui n'avait aucun effet sur sa proie habituelle, Erin. Juste derrière Wayce, deux soeurs -qu'on aurait pu croire jumelles tant elles se ressemblaient, bien que l'une des deux paraisse dix ans plus jeune que l'autre- marchaient en rythme. La plus âgée avec de jolies yeux vert réhaussés d'un trait d'eye-liner sur sa peau sombre, et une longue chevelure blanche et lisse qui tombait jusqu'à ses reins. L'adolescente et son sourire espiègle avait des iris plutôt orangés et une coiffure travaillée mêlant dreadlocks et nattes fines, elle paraissait tout à la fois curieuse de rencontrer des congénères -Wayce étant le seul autre loup qu'elle ait jamais côtoyé- et méfiante vis à vis de leurs regards envers sa soeur. Les loups n'aimaient pas les sorcières, elle le savait, mais en prenait réellement conscience aujourd'hui. Enfin en retrait un dernier duo subsistait : un grand norvégien aux cheveux blonds, à la musculature aussi développée que son absence de sourire, et une petite albinos à la peau noire qui se tenait près de lui comme un chat effrayé dans les pattes de son maître.

On les invita à entrer dans la maison, leur laissant ainsi découvrir un vaste salon pouvant accueillir bien plus d'individus qu'Erin ne saurait supporter sur le long terme. Le couple Alpha était présent ainsi que bien d'autres loups, dont un qui attira l'attention de la sorcière. Elle reconnaissait les vieux loups plus facilement que n'importe qui, d'autant que celui-ci avait clairement eu des soucis de mémoires, elle pouvait le sentir... Et cela l'intriguait un tant soit peu.


"Merci à vous d'avoir répondu à notre appel et soyez les bienvenus. J'espère que l'hôtel que Charles vous a réservé vous convient.
-Parfaitement.

La voix rauque de Wayce trahissait sa tendance à ne pas l'utiliser, contrairement à celle de la coyote -il se demandait bien quel genre de loup prenait une coyote pour compagne d'ailleurs.
-Installez-vous, je vous en prie. Mon mari a déjà dû vous faire un topo sur la situation au téléphone ?
-Tout à fait. Voyez-vous... Ces jeunes gens ici présents,
il se tourna et désigna les trois sorcières et le sorcier, sont les plus à même de vous aider, principalement parce ceux qui s'en sont pris à vos loups ont eu ces talismans de l'un part d'un des... membres de leur famille...
-Nous ne sommes pas de la même famille, mais disons du même cercle, ou quelque chose du genre.,
c'était la grande soeur qui venait de s'exprimer, un large sourire aux lèvres aussi doux que sa façon de parler. Elle s'approcha pour déposer une boîte de chocolats sur la table en guise de présents. Malheureusement, nous avons dans notre cercle un individu croyant sincèrement que ce monde doit être purifié de ses monstres, et il y inclut les loups... Au plus vite nous pourrons voir les blessés, au plus vite nous pourrons les aider avant que la purification de les détruise tout bonnement."

Alors que la conversation avançait, Erin recula jusqu'à buter contre le mur. Ses gestes étaient calculés pour lui prendre le moindre d'énergie possible, aucun d'entre eux n'était superflu. Elle analysait chaque personne présente dans la pièce, aussi bien les membres de sa meute que ceux de celle d'Adam. Dire qu'elle était stressée aurait été faux, mais elle était plutôt mal à l'aise dans cette situation où elle n'avait pas le contrôle. Sans trop savoir pourquoi, ses yeux d'or se posèrent à nouveau sur le loup à l'écart, celui dont elle percevait des brides d'amnésie. Elle le fixa un bref moment, pas assez pour éveiller son attention -du moins l'espérait-elle-, puis ses yeux s'arrêtèrent sur le loup londonien. Il n'avait pas vraiment changé contrairement à elle, car la dernière fois qu'ils s'étaient croisés, elle approchait tout juste de la fin de son adolescence. Ses cheveux étaient plus longs quoique tout aussi ébouriffé, et elle était accompagnée de sept autres loups qui n'avaient rien à voir avec ceux-là. En Angleterre, Andy Grey était connu pour être le triste descendant d'Alice Grey et le propriétaire légitime du comté de Pendle, mais il avait fuit pendant des années avant de revenir sous la forme d'un loup Alpha à la tête d'une meute comportant les six hommes de son unité, sa fille et son fils adoptif. Il avait clairement failli s'entretuer avec le père de Ben à l'époque, mais s'était ravisé car il n'y voyait aucun intérêt -il vivait en France depuis des lunes et ne comptait pas revenir de sitôt dans son pays natal. Il n'y était finalement jamais revenu, mais personne ne savait le pourquoi du comment. Erin se demandait si Ben la reconnaîtrait ou non, elle avait toujours du mal à comprendre la façon qu'avait les gens d'oublier. Elle les enviait parfois.
Clionestra
Messages : 3836
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mar 23 Avr - 21:45

Sherwood
J'ai trop d'années et je vis aux Tri-cites, aux USA. Dans la vie, je suis loup et je m'en sors bien même si j'ai des souvenirs un peu étrange. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

→ Il lui manque sa jambe gauche sous le genou.
→ Il a de grandes mains
→ Son loup a des yeux dorés $
→ Travaille chez Lampson. De la traduction russe et anglais.
→ Il sait parler russe sans accent. Mais aussi géalique et allemand.
→ Possède une Toyota SC-217 de 4 ans
→ Il a un chat nommé Pirate. (Fourrure noire et blanche, Manque un œil)
→ A été utilisé par Lieza (une sorcière) pour alimenter ses sorts, mais il a fini par la tuer.
→ Il s'est retrouvé à nouveau enfermé par des sorcières mais sauvé par la meute de la cité d'Emeraude.
→ Il est trop calme et trop poli.
→ Il est masculin, réservé et d’une gentillesse bourrue.
→ Son arme blanche préférée est la hache.
→ Il peut changer rapidement certaines parties de son corps dont il a besoin. Il peut changer rapidement.
→ Possède de la magie sauvage.
→ Utilise le chant avec sa magie
→ Sa magie peut nettoyer les résidus de magie noire.
→ Il peut faire de la magie en utilisant des cercles dessinés
→ Il peut allumer une bougie en disant un mot.
→ Il peut voir la magie.
→ Il aime avoir des conversations pour rester détendu et prêt avant un combat.
Il était silencieux. Assis dans le salon, il laissait Médée, le chat de Mercy, venir sur ses genoux pour quémander des caresses. Après tout, il n’était jamais contre une petite compagnie poilue. Depuis que ses souvenirs étaient revenus, il avait dû mal à savoir quoi faire. Cependant, son naturel calme et posé lui permettait de ne pas laisser montrer son trouble. Parfois, il avait l’impression que son esprit essayait de lui rappeler trop de souvenir en même temps, se superposant les uns aux autres, et l’embrouillant. Parfois, il avait l’impression de tout voir comme un rêve. Un rêve lointain qui n’en était pas. Il y avait aussi les faux souvenirs, les espoirs, les rêves, qui se mêlaient dans un capharnaüm orchestré par les battements de son cœur. Ainsi, il repoussait le tout et attendait de voir. Il essayait de contrôler ses pensées comme il le ferait d’un robinet. Il le faisait au compte-goutte. Petit à petit pour ne pas finir noyer. Parfois, la valve qu’il tenait en place exploser, ne lui laissant aucun répit, et il devait recommencer tous les souvenirs pour ne pas devenir fou.

Il caressa Pirate. Il était là et miaulait. Il ronronnait et il était tout à fait heureux. Tout comme Médée, il était le genre d’animal qui appréciait d’être câliner, sans réel intérêt sur l’espèce de son câlineur. Sherwood savait qu’il avait une nouvelle mission. Donner par son alpha du moment. Parfois, il souriait à se dire qu’il était bien plus vieux que son chef. Mais il ne le dit pas. Il était plus vieux que la plupart des gens, et il ne se souvenait même plus s’il était le grand frère de sa fratrie ou le petit. S’il était le grand, alors il devenait le loup le plus vieux du monde, non ? Cette annonce ne lui tira même pas un sourire.

Il avait une nouvelle mission. C’était ça qu’il devait garder en tête. Il caressait le chat qui disparaissait sous ses grandes mains. Le chat ronronnait alors que les inconnus arrivèrent dans la maison. Médée, le chat de Mercy, étaient quelque part dans la maison. Elle s’enfuyait toujours quand Pirate était là. Des talismans magiques étaient en train de mettre le souk dans les environs. Ils avaient besoin d’eux pour les arrêter. Il ne ressentait pourtant aucune colère contre la sorcière. Il n’avait pas peur d’elle. Il remonta son regard vers elle quand elle l’observa, et il pencha la tête dans une salutation muette. Il observait sans rien dire. Il n’était pas en train de dominer, il écoutait et observait, c’est tout. Quand l’annonce que la sorcière était de la même famille que celle qui les intéresse, un loup fit un grognement. Adam le fit taire d’un regard et le loup partit dans un ordre muet de son alpha. Sherwood soutient une seconde le regard d’Adam mais ne dit rien. Adam fit un hochement de tête vers celle qui venait de parler et l’écouta. Sherwood ne dit rien. Ni quand il se fit épier. Il laissait faire, alors que le chat ronronnait de plus belle, pas du tout dérangeait par les inconnus.  

- Je vous présente Sherwood, dit-il en leur désignant le loup qui, mue par un respect d’une autre époque, poussa avec délicatesse le chat pour faire une révérence en se levant. Il sera votre guide. Il vous mènera partout, et surtout vous protégera.

Sherwood fit un nouveau geste pour montrer son assentiment. Pirate vint contre sa jambe, plantant ses griffes dans le jean dans un besoin évident pour faire un câlin à son propriétaire. Il le laissa faire sans sursauter. Le chat continua en venant entre ses jambes. Ronronnant et demandant sa totale attention. Il ne fit rien. Le chat se frottait sur sa prothèse. Restant ainsi pendant qu’Adam leur donna une adresse où se rendre tout de suite pour cette histoire. Sherwood accepta aussi, mais avisa qu’il leur faudrait un bus pour pouvoir prendre toute la petite famille. Il ne dit cependant rien. Il ressentait la magie, et il n’aimait pas ça. Comme son frère, il avait vécu avec une sorcière psychopathe comme génitrice, ça laisser des séquelles. Il n’avait pas peur de toutes les sorcières, lui. Mais il n’était pas à l’aise avec ce qu’elles pouvaient faire de lui. Après tout, avoir été élevé par une mère sorcière, puis kidnappé deux fois pour des expérimentations, ça ferait un doute à n’importe qui. Mais il voyait la magie. Il pouvait nettoyer les résidus de magie noir (//je l’ai lu dans le wiki xD) et pour ça, il fallait le voir. Et il n’y avait pas de magie noire autour de nouvelles personnes arrivées. Et pour ça, il accepta d’être leur chauffeur et leur protecteur.

- Je serais à votre service, messieurs mesdames. Il suffit de me dire
.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Léolyne
Messages : 326
Date d'inscription : 28/09/2022
Crédits : me(rci canva)

Univers fétiche : Fantastique/Fantasy
Préférence de jeu : Les deux
Sabrina
https://www.letempsdunrp.com/t6253-la-bibliotheque-du-loup https://www.letempsdunrp.com/t5370-leolyne-mamie-d-internet-is-entering-the-tchat
Léolyne
Mar 23 Avr - 23:24
L'attention d'Erin était assez rapidement passée du loup londonien au loup accompagnant, au chat. Alors que toutes les règles de bienséances indiquaient de rester concentrée sur ses interlocuteurs, la sorcière préféra s'accroupir quand le loup se releva pour les saluer, appelant le chat qui ne se priva pour venir réclamer son lot de caresses puisque son propriétaire était occupé à autre chose. Wayce retint un soupir, il ne cherchait plus à la reprendre sur ce genre de choses depuis un moment. Il était loup depuis assez longtemps pour comprendre que Sherwood était tout autant là pour eux que pour les observer, ce qui indiquait qu'il n'était pas n'importe qui pour être le seul à gérer un groupe de sorcières. Il se méfiait naturellement de genre d'individus, mais la politesse exigea de lui qu'il lui rende son salut... Sans être aussi formel. Ce type venait clairement d'une vieille époque. Erin poussa un soupir déçu quand le chat repartit auprès de son propriétaire après trois caresses et demi, elle se redressa et reprit son air nonchalant, appuyée contre le mur.

"Merci de vous soucier de notre protection, cependant nous n'allons pas tous nous déplacer ensemble à chaque fois. À mon grand damne, je ne serai pas d'une grande utilité dans cette affaire... il se tourna pour observer les membres de sa meute, réfléchissant en même temps. Stella et Léon, j'aimerais que vous restiez à l'hôtel pour faire quelques recherches, voyez avec Charles Cornick pour ce qu'il a pu découvrir informatiquement sur les mercenaires. Kiara, tu accompagnes Stefan pour les achats... de premières nécessités. Quant à moi, si cela vous convient, j'aimerais rester ici pour éclaircir quelques points sur la situation. il fit de nouveau face à Adam, et surtout à Sherwood. [/b]Lyun, Sara et Erin vont vous accompagner, elles sont les plus à même de traiter les malades. Je me dois cependant d'être honnête, Saraya a le don de Malédiction, elle est essentielle pour contrecarrer l'effet des talismans... Mais son pouvoir peut-être capricieux, alors si vous la voyez plier du papier pour en faire un origami, n'y touchez sous aucun prétexte.
-Je ne peux pas rester ici ?[/b] grimaça l'adolescente ; un regard de travers l'incita à se taire pour la suite.
-Erin, je... te laisse gérer."

Le regard de la petite brune n'était pas défiant, mais elle donnait vraiment l'impression de vouloir dire "Comme si les choses pouvaient en être autrement.". Wayce ne s'en formalisait pas parce qu'une confrontation avec la jeune femme en territoire inconnu était tout sauf une bonne idée. C'est que derrière sa façade d'ado rebelle, elle avait un fort caractère et un besoin de solitude assez forts, elle était apte, plus que n'importe quel membre de la meute, à se débrouiller toute seule. Le loup souffrait de connaître le prix de cette indépendance. Les deux humains, le sorcier et la louve saluèrent tout le monde avant de partir, un groupe ayant appelé un taxi et l'autre décidant de marcher jusqu'à l'arrêt de bus le plus proche. Les trois sorcières restantes sortirent à la suite de leur conducteur en silence, chacune avec un air différent. Lyun et Erin paraissaient assurées, relativement paisibles, alors que Saraya avait l'air d'une petite biche effrayée au milieu de la route. Elle marchait coincée entre elle, incapable de soutenir le regard de qui que ce soit. La demoiselle aux cheveux blancs saisit sa main pour la rassurer et monta à l'arrière de la voiture avec elle, laissant tout loisir à la brune de se placer juste à côté du loup. Du loup aux souvenirs embrouillés. Son esprit froissé l'attirait comme du miel pour les ours. Son instinct lui hurlait de s'emparer de son esprit, de consulter sa Mémoire défaillante pour la remettre en marche, petit à petit... Sauf qu'elle connaissait suffisamment les loups pour savoir que celui-ci était particulièrement âgé, ce genre de traitement pourrait au mieux le traumatiser, au pire le rendre fou. Et agressif, optionnellement.

"Pourquoi vous ? Le loup de Londres est celui qui vous a parlé de nous, de moi, même si j'étais beaucoup plus jeune à l'époque. J'imaginais qu'il serait celui qu'on nous assignerait puisqu'il a déjà assisté à ça."

À l'arrière, Lyun se retint de pouffer. Erin ne mâchait pas ses mots et ne savait pas prendre de pincettes, voilà ce qui arrive quand on est élevée par un corps d'ex-militaires. Elle observait en silence tout en câlinant son amie comme Sherwood le faisait avec son chat un peu plus tôt, impatiente de voir la réponse du chauffeur.
Clionestra
Messages : 3836
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Lun 6 Mai - 14:31

Sherwood
J'ai trop d'années et je vis aux Tri-cites, aux USA. Dans la vie, je suis loup et je m'en sors bien même si j'ai des souvenirs un peu étrange. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

→ Il lui manque sa jambe gauche sous le genou.
→ Il a de grandes mains
→ Son loup a des yeux dorés $
→ Travaille chez Lampson. De la traduction russe et anglais.
→ Il sait parler russe sans accent. Mais aussi géalique et allemand.
→ Possède une Toyota SC-217 de 4 ans
→ Il a un chat nommé Pirate. (Fourrure noire et blanche, Manque un œil)
→ A été utilisé par Lieza (une sorcière) pour alimenter ses sorts, mais il a fini par la tuer.
→ Il s'est retrouvé à nouveau enfermé par des sorcières mais sauvé par la meute de la cité d'Emeraude.
→ Il est trop calme et trop poli.
→ Il est masculin, réservé et d’une gentillesse bourrue.
→ Son arme blanche préférée est la hache.
→ Il peut changer rapidement certaines parties de son corps dont il a besoin. Il peut changer rapidement.
→ Possède de la magie sauvage.
→ Utilise le chant avec sa magie
→ Sa magie peut nettoyer les résidus de magie noire.
→ Il peut faire de la magie en utilisant des cercles dessinés
→ Il peut allumer une bougie en disant un mot.
→ Il peut voir la magie.
→ Il aime avoir des conversations pour rester détendu et prêt avant un combat.
Pirate appréciait qu’on s’occupe de lui, mais jamais autant que quand Sherwood s’en occupait. Parfois, quand il était seul, Sherwood le surnommait le pot de colle. Mais cela restait un secret entre lui et le chat… surtout qu’il disait cela en le gardant précieusement dans ses bras, comme s’il était la personne la plus importante sur Terre. Son amitié avec son chat était presque magique. En tout cas, il se sentait assez lié avec cette boule de poil pour savoir qu’à sa mort, il sentira la perte d’un être cher. Le chef du groupe de sorcière finit par découper leur petite assemblée. C’était déjà plus logique, mais Sherwood n’aurait jamais osé le proposer. Adam opina du chef quand l’homme proposa de rester. Et Sherwood en fit de même quand il appela les trois sorcières. Cela lui convient. Et il ne comptait pas toucher le moindre papier fourni par une sorcière, surtout si la magie l’entoure. Il était assez précautionneux comme ça.

- Sherwood ? demanda Adam qui remarquer que Sherwood observait les mains de la dénommé sorcière des malédictions.

Elle ne semblait pas méchante, ni particulièrement mauvaise. Elle semblait presque mécontente de son propre pouvoir ? Ce qui pouvait se comprendre. Sherwood n’aimerait pas avoir plus de magie que ce qu’il n’en possède déjà. C’était déjà suffisant avec sa mémoire en pagaille et sa magie de la voix. Sherwood finit par les amener jusqu’à la voiture, en silence mais avec toute la déférence que l’on donnerait à des lady. Il ouvrit les portes et se pencha pour les laisser rentrer. Agacé, malgré lui, que la dernière ne l’ait pas attendu pour qu’il lui ouvre la porte à elle aussi. Pas de machiste. Simple habitude… et pour lui, c’était une manière de montrer qu’il les respecte. Sans démarrer, Sherwood attendit en laissa sa propre porte ouverte encore. Il tourne les yeux vers celle qui lui avait parlé.

- Ben n’aime pas les autres. Indépendamment de vos statuts, de vos sexes ou même de vos pouvoirs. Il aurait été mal à l’aise et cela se serait répercuté sur nos relations. Mais sachez déjà que, s’il nous a parlé de vous, c’est qu’il respecte ce que vous faites, mesdames.

Ben avait parlé d’elle à Adam. Et Adam savait que Ben était le genre avare en compliment. Il ne proposerait jamais qu’une personne extérieure vienne les aider si ce n’était pas une bonne idée. Alors qu’il attendait un peu, Pirate finit par arriver avec un jouet dans la gueule. Il sauta dans la voiture pour se mettre sur les genoux de Sherwood qui ferma enfin la porte pour démarrer le moteur. Il lança un regard vers les filles dans sa voiture alors que Pirate vient mettre ses griffes contre son épaules pour s’étirer le plus possible.

- Je vous présente Pirate. Il sera certainement jamais très loin.

Pirate miaula comme pour dire qu’en effet, il ne sera jamais loin et se mit en boule sur les genoux de Sherwood… avant d’être dérangé par les gestes de ses jambes pour conduire. Il lui planta plusieurs fois les griffes pour lui dire d’arrêter. Le loup ne dit rien et le chat observa la place passager. Normalement, il finissait par rejoindre cette place, mais quelqu’un y était… mais après tout. Pourquoi pas ? Le chat sauta sur les genoux d’Erin et se mit en boule avant de ronronner. Voilà, c’est mieux.

- S’il vous plante les griffes, mademoiselle, n’hésitez pas à le repousser. Il n’est pas le genre rancunier, mais il prend vite des libertés si on le laisse faire.

Comme, par exemple, planter ses griffes dans son jean quand il essaie de se présenter à des personnes qui ne le connaissent pas. Ce genre de liberté là… mais Sherwood était bien incapable de réprimander son chat. Pas pour une question de dominance, ça ne fonctionne pas pareil sur les félins, mais pour une question d’amour.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Léolyne
Messages : 326
Date d'inscription : 28/09/2022
Crédits : me(rci canva)

Univers fétiche : Fantastique/Fantasy
Préférence de jeu : Les deux
Sabrina
https://www.letempsdunrp.com/t6253-la-bibliotheque-du-loup https://www.letempsdunrp.com/t5370-leolyne-mamie-d-internet-is-entering-the-tchat
Léolyne
Mar 7 Mai - 20:22
"Et puis tu l'intimides plus que tu ne le crois."

Lyun n'avait pu s'empêcher d'ajouter cette petite remarque avec un sourire malicieux suite à l'explication de Sherwood, ce qui fit tourner la tête à la brune.

"Je lui fais peur ?
-Mh... Plus ou moins, je n'ai pas exactement ressenti de la peur mais une certaine... méfiance. Comme si t'approcher pourrait être dangereux pour sa vie."


Erin se redressa légèrement pour réfléchir, à la recherche du souvenir exact qui expliquerait cette situation. La lumière fut, et elle écarquilla légèrement les yeux en retenant un rire après avoir trouvé sa réponse.

"Oui, finalement, je crois que je sais pourquoi. L'un de ses anciens compagnons de meute m'avait fait des avances, et j'étais encore adolescente à l'époque. Ni Aaron ni mon père ne l'ont bien pris, et le malheureux a fui la queue entre les jambes. Ben y avait assisté."

Ben avait déjà un comportement particulier à l'époque, mais il était plus ouvert qu'à présent. Erin n'avait peut-être pas la capacité de son amie métissée pour deviner les émotions des gens, mais elle était suffisamment observatrice pour deviner qu'il avait des problèmes. Elle n'y pouvait rien et avait déjà ses propres problèmes, malheureusement elle était incapable d'oublier. Apaisée d'avoir eu la réponse à sa question, elle se renfonça dans son siège en observant d'un oeil un poil jaloux la petite boule de poils sur les jambes de son propriétaire. Ses animaux lui manquaient plus qu'elle ne voulait l'admettre et Aliénor avait beau être digne de confiance sur bien des points, jamais Erin n'aurait pu se départir de toute sa méfiance. Hormis son frère et son ancienne meute, elle ne baissait jamais sa garde avec qui que ce soit, de toute façon. Le loup s'engagea et le félin ne parut pas apprécier le manque de confort de son matelas. Dès lors qu'il décida de venir se pelotonner sur les genoux de la brune, celle-ci échappa un tendre sourire avant de se mettre à caresser délicatement la petite bête. À l'arrière, la sorcière albinos observait, mi-craintive mi-envieuse, sans oser faire quoi que ce soit pour autant.

"Je m'en souviendrai."

Mais je n'en ferai rien. À dire vrai, elle n'était même pas certaine de se rendre compte qu'on la griffait tant son corps s'était habitué à la douleur, mais elle n'avait aucun intérêt à préciser cela. Le trajet ne fut pas très long, cependant plus leur groupe se rapprochait, plus Saraya était anxieuse. Lyun avait beau faire de son mieux pour la rassurer, la demoiselle n'avait pas l'air franchement ravie d'être ici. De nouveau, Erin ne laissa pas le temps à Sherwood de lui ouvrir la porte qu'elle s'en était déjà extirpée avec Pirate, déposant celui-ci délicatement sur le sol avant d'observer la bâtisse. Ce lieu empestait la magie et la douleur et, dès qu'ils posèrent un pied à l'intérieur du cercle de protection, des cris inhumains les accueillir. Les deux métissées frémirent et reculèrent par réflexe, mais la brune ne sembla pas s'en émouvoir. Pas qu'elle était dénuée d'empathie, au contraire, mais elle avait déjà tant de tourments en elle qu'elle ne voyait pas la différence avec son quotidien. Elle se tourna vers ses amies après avoir coulé un regard au loup pour jauger sa réaction. Les loups dominants étaient particulièrement sensibles à la souffrance de leurs congénères, et celui-ci était âgé. Elle s'en méfiait comme de la peste, sans pour autant lui en vouloir de représenter une menace... Même si elle supposait qu'on l'avait choisi comme guide parce qu'il était justement apte à se gérer.

"Je... Je veux pas y aller, Eri.
-Je ne vais pas t'y contraindre, mais tu as plus de chance de les sauver que moi.
-Comment tu peux en être si sûre ?! Tu sais les soigner, tu pourrais le faire.
-...Bien sûr, mais il me faudra plusieurs heures pour guérir un seul d'entre eux. Toi, tu n'as qu'à les toucher une seule fois. Combien mourront le temps que j'en sauve un ?"


La sorcière baissa la tête, à la fois honteuse et terrifiée. Erin ne lui faisait pas la leçon, elle en avait conscience. Si elle décidait de tourner les talons et de s'enfuir, elle ne chercherait même pas à la rattraper. Elle exposait juste des faits avec une absence d'émotion à vous en faire pâlir -ce qui était le cas de la sorcière associée à ce domaine, d'ailleurs. Chaque fois qu'elles la voyaient ainsi -résignée, détachée de tout-, elles repensaient au pourquoi du comment était-elle devenue ainsi. Dans la voiture elle avait ri, souri et là... Et là il n'y avait plus qu'une coquille vide qui ferait de son mieux pour remplir sa mission. Même son intérêt pour l'amnésie du loup était passée au second plan. Elle dévisagea celui-ci tout en fuyant son regard -je ne te défie pas, j'observe juste-, préférant ne pas entrer la première pour ne pas effrayer les habitants des lieux.

"Si cela vous convient, introduisez Lyun d'abord, laissa-la distribuer ses chocolats à tout le monde pour qu'ils s'apaisent, puis Saraya les délivrera de leurs bénédictions. Je vais préparer un remontant pour que leurs corps guérissent plus vite, mais il leur faudra beaucoup de repos. Quant aux dommages psychologiques... Nous ne pourrons rien faire pour vous à ce sujet, malheureusement."

Par moments, sa voix perdait en tonalité si bien qu'il était difficile d'entendre tous les mots qu'elle prononçait. Il lui était si peu habituel de parler qu'elle en avait mal à la gorge, et régulièrement le souffle lui manquait. Pour autant, elle semblait être celle vers qui se tourner en cas de questions.
Clionestra
Messages : 3836
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Ven 10 Mai - 19:47

Sherwood
J'ai trop d'années et je vis aux Tri-cites, aux USA. Dans la vie, je suis loup et je m'en sors bien même si j'ai des souvenirs un peu étrange. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

→ Il lui manque sa jambe gauche sous le genou.
→ Il a de grandes mains
→ Son loup a des yeux dorés $
→ Travaille chez Lampson. De la traduction russe et anglais.
→ Il sait parler russe sans accent. Mais aussi géalique et allemand.
→ Possède une Toyota SC-217 de 4 ans
→ Il a un chat nommé Pirate. (Fourrure noire et blanche, Manque un œil)
→ A été utilisé par Lieza (une sorcière) pour alimenter ses sorts, mais il a fini par la tuer.
→ Il s'est retrouvé à nouveau enfermé par des sorcières mais sauvé par la meute de la cité d'Emeraude.
→ Il est trop calme et trop poli.
→ Il est masculin, réservé et d’une gentillesse bourrue.
→ Son arme blanche préférée est la hache.
→ Il peut changer rapidement certaines parties de son corps dont il a besoin. Il peut changer rapidement.
→ Possède de la magie sauvage.
→ Utilise le chant avec sa magie
→ Sa magie peut nettoyer les résidus de magie noire.
→ Il peut faire de la magie en utilisant des cercles dessinés
→ Il peut allumer une bougie en disant un mot.
→ Il peut voir la magie.
→ Il aime avoir des conversations pour rester détendu et prêt avant un combat.
Sherwood réfléchit en silence. Il n’était pas très lié à Ben… mais il pense que beaucoup de personne l’intimide. C’était la première fois que le loup ressentait une telle différence entre la dominance d’un loup et les pensées d’un homme. Si le loup n’en a cure, la plupart du temps, des autres, Ben l’humain, lui avait du mal. Il les laissa parlé de lui sans rien rajouter. Il n’avait pas envie de le défendre… et puis d’ailleurs, il n’y avait rien de problématique à dire. Il laissa Pirate là. Plusieurs fois, le chat miaula pour avoir le droit à un coup d’œil de son propriétaire. Pot de colle, pensa Sherwood.

Une fois arrivé, Sherwood n’eut pas le temps de lui ouvrir la porte. Et, oui, ça l’agace. Il ne le fait cependant pas ressentir alors qu’il aide les deux autres à l’arrière. Pirate, mécontent encore et qui ne l’avait pas aidé, attend que son propriétaire ouvre la voiture côté conducteur pour qu’il puisse sauter à sa place, y rester trois secondes, et redescendre avec lui. Sherwood le fait, ouvrant la porte avec respect comme il devrait le faire pour toute personne. Il finit par venir dans le cercle et bloque toutes ses pensées, même ses souvenirs, pour n’avoir que le loup. Son loup avait terriblement besoin de faire quelque chose. Protéger les femmes qui pouvaient les aider était une façon de faire quelque chose. Ainsi, il savait que son loup était bien plus intéressé par la protection de ses trois femmes que celle de grogner contre l’univers pour la douleur d’autres loups, dont il ne peut rien faire.

Il observa l’échange entre elles, et il fronce les sourcils. Son loup avait envie de prendre la sorcière pour la pousser dans le bâtiment de force… mais une partie plus humaine de lui avait envie de lui dire de prendre son temps. Oui, des gens allaient mourir, mais tout le monde meurt un jour… sauf ceux qui n’en avaient pas la chance… et surtout, il ne sait pas si faire un traumatisme à une sorcière qui peut aider était la meilleure solution au long terme. Il observe les femmes et se pousse respectueusement pour les laisser discuter. Il ne forcerait personne, et il serait là pour soutenir au besoin, bien qu’on ne le connaisse pas encore assez pour le savoir. Une petite pointe de douleur se fit sentir quand un souvenir essaya de percer ses défenses, mais il la repoussa avec soin. Il fit un signe de tête pour dire qu’il avait entendu et accepter. Pirate, qui avait fait ses griffes sur ses jambes, avait tout naturellement finit par frotter sa grosse tête contre les jambes de celle qui semblait avoir besoin du plus de soutien émotionnel.

Il fit donc, comme elles avaient dit. Il prit le temps de savoir qui était les plus touché et les présenta. Quand un des victimes essaya d’attraper la sorcière, Saraya, il se mit au milieu. Si bien qu’il se fit ploter les fesses. Mais il ne le prit pas mal. Il attrapa la main du mal et la serra dans la sienne en silence pour lui dire que tout irait mieux. Il utilise un peu de magie de la meute pour calmer son esprit avant de se mettre à fredonner tout bas. Le chant avait toujours apaisé les cœurs, et les sorcières n’avaient pas le temps d’apaiser tout le monde, il fallait leur laisser le temps. Il revient vers Erin, une fois que le loup fut endormi.

- Mademoiselle, fit-il toujours avec la distance adéquate et assez bas, comment pourrais-je me rendre utile ? Même si je dois vous protéger, si je peux faire quoi que ce soit….

Ouais, lui aussi, il n’avait pas trop l’habitude de parler… et lui aussi, il avait la voix qui illustrait très bien cette habitude du silence… même s’il pouvait chanter, il ne le faisait plus depuis des années. Les souvenirs perdus avaient aussi fait envoler l’envie de chanter. C’était pour ça qu’il avait simplement fredonné sans utiliser de paroles, pour calmer le malade. Il ne voulait plus chanter. Et… une partie de son esprit savait que sa voix serait trop proche de celle de Bran, que l’on pourrait le reconnaître. Cependant, il aimerait pouvoir enlever toute la douleur de la pièce et la faire sienne. Il aimerait pouvoir faire quelque chose de plus.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Léolyne
Messages : 326
Date d'inscription : 28/09/2022
Crédits : me(rci canva)

Univers fétiche : Fantastique/Fantasy
Préférence de jeu : Les deux
Sabrina
https://www.letempsdunrp.com/t6253-la-bibliotheque-du-loup https://www.letempsdunrp.com/t5370-leolyne-mamie-d-internet-is-entering-the-tchat
Léolyne
Dim 12 Mai - 2:04
À l'intérieur de la bâtisse, les deux femmes progressaient difficilement. Lyun était sans doute celle qui s'en sortait le mieux, probablement parce qu'elle exerçait dans un commerce aux contacts de clients plus ou moins cordiaux, et que depuis toujours elle avait appris à gérer ses émotions mais également celle d'autrui. Elle distribuait des chocolats à des loups méfiants et souffrants, néanmoins chaque fois que l'un d'eux acceptait son présent, il commençait à s'apaiser. Trop malades pour s'inquiéter, les bénis cédèrent peu à peu face à ses sourires presque enjôleurs et ses sucreries à l'odeur alléchante. Juste derrière elle, Saraya suivait en manquant chaque fois de trébucher sur des cailloux invisible. Elle hurla presque quand l'un des loups tenta de l'attraper, mais fut heureusement sauvée par Sherwood. Voilà quelques années déjà qu'elle vivait confinée dans un hospice, autant dire qu'elle n'était pas bien à son aise ici, elle avait presque tout oublié des relations sociales. Pourtant, poussée par les mots et la souffrance qui s'étalait devant ses yeux, elle trouva le courage de faire son oeuvre. Chaque loup calmé eut droit à une caresse, sa paume tiède sur la joue suivie d'un murmure inaudible. Dès lors, les effets de la bénédiction cessaient et les loups s'évanouissaient à la suite, en vie mais plus faibles les uns que les autres. Un seul d'entre-eux mourut avant qu'elle ne puisse l'atteindre car il refusait obstinément que des sorcières l'approchent. Même si les deux jeunes femmes eurent les larmes aux yeux, il avait choisi sa fin sans qu'elles ne puissent intervenir.

La majeure partie du travail accompli, les demoiselles restèrent à l'intérieur pour vérifier l'état des malades mais aussi récolter quelques indices tandis qu'Erin s'affairaient à l'extérieur. Elle s'était assise à même le sol, indifférente à la poussière et aux différentes saletés qui s'accumulaient sur son pantalon, et avait sorti de son sac un mortier et son pilon, des bouteilles d'ingrédients divers -des plantes, majoritairement- qu'elle s'évertuaient à broyer avant de la transvaser dans de petits flacons remplis d'une eau verdâtre, qui à l'odeur contenait probablement de l'eucalyptus. Elle ne réalisa pas tout de suite que le loup était revenu auprès d'elle, ni même qu'il lui parlait. Il lui fallait quelques secondes pour que son cerveau intègre les dernières informations et qu'elle lève la tête, un brin de blé sortit de nul part coincé entre les lèvres.

"Pour commencer, évitez de mettre un bonbon au miel sous le nez d'un ours affamé."

Elle se redressa d'un bon étonnement vif et épousseta sans pantalon sans autre forme de procès, puis elle ramassa les petites fioles dont elle donna la moitié à Sherwood. Réalisant que ses mots n'avaient pas de sens, elle lui adressa un sourire contrit.

"Votre mémoire a été altérée, je peux le percevoir assez facilement... Pour moi, surtout après plusieurs jours sans magie, c'est un peu comme m'agiter un sachet de narcotiques sous le nez pendant que je suis en manque. Je lutte contre une envie irrépressible de lire vos souvenirs et de vous les remettre en tête, mais vous êtes sans doute le loup le plus vieux que j'ai connu jusqu'à ce jour, ça vous tuerait en quelques secondes. Il n'y a rien de pire que d'empirer une situation en voulant améliorer les choses."

Son honnêteté désensibilisait parfois, mais elle n'était que la digne fille de son mère. Andy ne mâchait pas grand chose, ses mots encore moins que sa nourriture, et elle était fait du même bois. Elle désigna la bâtisse du menton.

"Il faut leur donner ça, une fiole chacun et une deuxième dans quarante-huit heures. Normalement, ils seront sur pieds d'ici une semaine ou deux, selon leur état."

Elle n'avait visiblement pas très envie d'y aller, pourtant elle se contraint à avancer sans demander son reste, mais elle préférait aller soigner les loups évanouis plutôt que ceux encore suffisamment conscients pour lui parler.
Clionestra
Messages : 3836
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Dim 12 Mai - 13:47

Sherwood
J'ai trop d'années et je vis aux Tri-cites, aux USA. Dans la vie, je suis loup et je m'en sors bien même si j'ai des souvenirs un peu étrange. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

→ Il lui manque sa jambe gauche sous le genou.
→ Il a de grandes mains
→ Son loup a des yeux dorés $
→ Travaille chez Lampson. De la traduction russe et anglais.
→ Il sait parler russe sans accent. Mais aussi géalique et allemand.
→ Possède une Toyota SC-217 de 4 ans
→ Il a un chat nommé Pirate. (Fourrure noire et blanche, Manque un œil)
→ A été utilisé par Lieza (une sorcière) pour alimenter ses sorts, mais il a fini par la tuer.
→ Il s'est retrouvé à nouveau enfermé par des sorcières mais sauvé par la meute de la cité d'Emeraude.
→ Il est trop calme et trop poli.
→ Il est masculin, réservé et d’une gentillesse bourrue.
→ Son arme blanche préférée est la hache.
→ Il peut changer rapidement certaines parties de son corps dont il a besoin. Il peut changer rapidement.
→ Possède de la magie sauvage.
→ Utilise le chant avec sa magie
→ Sa magie peut nettoyer les résidus de magie noire.
→ Il peut faire de la magie en utilisant des cercles dessinés
→ Il peut allumer une bougie en disant un mot.
→ Il peut voir la magie.
→ Il aime avoir des conversations pour rester détendu et prêt avant un combat.
Il avait observé les sorcières. Il ne savait pas comment faire pour leur venir en aide, d’une manière ou d’une autre. Il n’avait aucune idée de comment apaiser leur crainte. Ou leur souffrance. Voir une personne mourir par stupidité, même si celle-ci était contre leur existence même, ça ne pouvait pas faire du bien. Cependant, Sherwood resta calme. Très calme. Il était le calme et la patience et tout cela exalté de lui comme une lumière. Il pouvait se montrer calme. Ses souvenirs étaient enfermés dans un coin de son esprit et il ne se risquerait pas à s’y rendre sans être seul… ou au milieu de personne capable de le raisonner. Si les souvenirs des deux dernières sorcières ne suffisaient pas, il fallait qu’il y ait une troisième, plus vieille et étant sa mère, pour rendre toute son âme plus à fleur de peau encore. C’était aussi pour cela qu’il avait demandé ce qu’il pouvait faire de plus… même si la réponse de la jeune femme le décontenança, et qu’il le camoufla derrière un mouvement d’incompréhension. L’explication arrive et… il eut du mal à ne pas montrer la moindre émotion. Il était un loup dominant, il n’aimait pas spécialement qu’une personne, même si pour le moment de son côté, trouve son point faible. Encore plus qu’elle explique qu’elle pourrait lui faire du mal. Oh. Il n’en doute pas. Si le flot de souvenir qu’il garde conservé derrière un barrage venait à se déverser en lui, il ne sait pas comment il pourrait être ainsi droit. Prenant ce qu’elle lui avait donné, il la regarde sans trop savoir ce qu’il doit dire. Il pinça les lèvres à peine en voulant trouver une solution pour son bien être, avant même de revenir sur le fait qu’elle pourrait le tuer, ou faire tuer d’autres personnes s’il perdait l’esprit, assez facilement.

- Voulez-vous que je demande à Adam de changer avec Warren, mademoiselle ? finit-il par proposer.

Warren était dominant, oui. Moins que lui, oui. Mais apte à protéger et à se défendre si on le trahit. Il n’avait simplement pas le lien avec la magie que Sherwood pouvait avoir. Si la jeune femme était mal à l’aise de sa présence, il pouvait tout simplement s’éclipser… si quelqu’un d’autre vient à prendre sa place. L’idée qu’elle puisse faire exploser son barrage personnel l’étonna et l’effrayait un peu… Une partie de lui avait envie d’essayer, pourtant. Qu’elle laisse le flot s’écouler… mais un loup, surtout aussi vieux que ce qu’il se souvient être (un des trois premiers…) ne pouvait pas se laisser submerger par la moindre émotion. Il ne pouvait pas risquer de perdre les pédales. Même s’il manquait une jambe, il savait pouvoir être un prédateur et un tueur efficace. Assez pour faire un carnage avant que quelqu’un n’arrive à l’abattre. Il regarda les fioles et se pencha pour une révérence, à nouveau, plein de gratitude.

- Je vous remercie pour votre travail, mademoiselle.

Il ne précisa pas qu’il essayera de rester loin d’elle. Il savait ne pas le pouvoir. Même s’il était… un bonbon au miel ? C’était bien la première fois que quelqu’un le comparer à quelque chose d’aussi doux mais passons, bien qu’elle le voit comme une attraction, il ne pouvait se permettre de la laisser. Pour la protéger mais aussi… parce qu’il était intéressé ? Il secoua la tête et revient à son tour pour porter secours à ceux qui en avait besoin. Il choisit de rester parmi les personnes conscientes, mais un malade lui fit remarquer qu’Adam avait envoyé le plus silencieux pour s’occuper d’eux. Pas faux. Mais, Ben n’aurait pas fait mieux. Une fois le gros du travail passé, et les ordres de la sorcière passaient à d’autres personnes venus pour aider les malades, il se rapprocha de nouveau d’Erin avant de se stopper et de tourner les talons vers Lyun. Il ne voulait pas l’incommoder avec sa présence, ainsi fait-il attention. Il fit une révérence avant de lui parler.

- Est-ce que vous désirez aller manger quelque part ? proposa-t-il en sachant que la sorcière de la mémoire pourrait l’entendre. Il existe plusieurs restaurants appartenant à la meute dans le secteur et qui seront à l’abri, ainsi qu’une maison pour se laver si vous le désirez.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Léolyne
Messages : 326
Date d'inscription : 28/09/2022
Crédits : me(rci canva)

Univers fétiche : Fantastique/Fantasy
Préférence de jeu : Les deux
Sabrina
https://www.letempsdunrp.com/t6253-la-bibliotheque-du-loup https://www.letempsdunrp.com/t5370-leolyne-mamie-d-internet-is-entering-the-tchat
Léolyne
Dim 12 Mai - 14:22
"Quand j'étais petite, mon père me répétait sans cesse qu'il valait mieux passer de mauvais moments à apprendre à gérer sa frustration plutôt que de risquer de perdre le contrôle un jour. Il m'emmenait régulièrement dans des hospices ou les hôpitaux, à la rencontre de personnes âgées ou de victimes d'Alzheimer."

La sorcière finit par relever la tête, soutenant le regard du loup quelques instants, avant d'esquisser un infime sourire.

"Je suis un peu plus sensible car le voyage m'a fatiguée et parce que, lorsque nous sommes ensemble, nous sommes affectées par nos magies respectives. Mais je vais bien, et je m'éloignerais de moi-même si je venais à ne plus pouvoir me retenir..."

Si l'un d'eux avait une crise en présence des autres, toutes et tous commenceraient à en avoir une. Sentir Saraya utiliser sa magie asticotait aussi bien Lyun qu'Erin car leurs magies s'appelaient, cherchaient à les réunir. Leurs ancêtres faisaient partie de la même famille après tout. Chaque fois que Sherwood lui donnait du "mademoiselle", son regard s'assombrissait légèrement. N'y tenant plus, elle finit par se gratter la nuque d'un air gêné avant d'ajouter quelque chose.

"Appelez-moi Erin, s'il vous plaît. J'ai grandi avec un groupe de militaires nés dans les années 70, je n'en peux plus de me faire appeler mademoiselle par qui que ce soit."

À dire vrai, certains de ses frères de meute continuaient de l'appeler ainsi, mais c'était principalement pour l'ennuyer. Il y en avait tout de même un qui la vouvoyait encore, et d'ailleurs Sherwood lui ressemblait un peu. C'était celui qu'elle avait le moins connu car il s'était isolé des années durant. Aaron et son père avaient tout de même parié sur le fait qu'il fasse d'Erin sa compagne, ces salauds... Sauf qu'Andy et quelques autres étaient morts et qu'Erin était partie, sans aucune nouvelle du loup trop poli.

Dans la bâtisse, Erin s'était à nouveau murée dans le silence. Ses gestes étaient précis et mesurés, comme si elle avait eu l'habitude de faire ça. Non contente d'administrer son remède aux malades, elle prenait également soin de leur éponger le front, de les maintenir en position assise pour leur faire avaler un peu d'eau fraîche, et de les border dans leurs lits une fois qu'elle avait terminé. Saraya, un peu fatiguée, était venue la rejoindre pour l'aider. Là où la métisse peinait à manipuler ces loups trop lourds, Erin semblait dotée d'une force suffisante pour bouger des hommes de deux fois sa taille et son poids. Et lorsqu'elle peinait, elle trouvait tout de même le moyen de se débrouiller toute seule plutôt que de faire appel à son amie. Si elle entendit Sherwood s'approcher d'elle, elle n'en montra rien et le laissa se tourner vers Lyun qui s'était occupée des loups conscients.
Lyun était la plus joviale de leur petit groupe. Elle souriait, discutait posément, rassurait tout en distribuant ses friandises. Elle en tendit un à Sherwood lorsqu'il vint lui poser une question.

"Celui-ci vous donne la sensation d'être dans un fauteuil confortable devant le feu d'une cheminée, vous devriez essayer."

Chacun des douze exprimait sa magie atypique d'une façon ou d'une autre. Pour Lyun, cela passait par des chocolats aux effets surprenants.

"Mh... Oui, manger est une très bonne idée ! Je pense qu'ensuite nous ramènerons Saraya à l'hôtel, elle est mieux avec Stefan... Quant à nous, je pense que nous retournerons voir Wayce chez votre Alpha, si cela vous convient ? On vous laisse choisir le restaurant."
Contenu sponsorisé
Lorsque sa mémoire prend la forme d'une femme (Léolyne)
Page 1 sur 4
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Sujets similaires
-
» (m ou f) un(e) fée marin(e) qui prend forme humaine (trouvé)
» “Please. I love her.” (avec Leolyne)
» Air and seduction (avec Leolyne)
» “Don’t try threatening an Alpha. They don’t like it.” (avec Léolyne)
» Fire and Immortality (avec Léolyne)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: