Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Le ciel est un océan suspendu (Val & Dreamcatcher)
Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie). - Page 4 EmptyAujourd'hui à 1:58 par Val

» Vermines & Rage
Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie). - Page 4 EmptyAujourd'hui à 0:17 par Snardat

» Je ne suis pas seule dans ma tête (Recherche)
Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie). - Page 4 EmptyAujourd'hui à 0:05 par Rein

» Ces esquisses qui trottent dans ma tête...
Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie). - Page 4 EmptyHier à 23:57 par Rein

» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie). - Page 4 EmptyHier à 23:03 par Manhattan Redlish

» Through hell, we thrive, and rebuild we will -feat Ananas
Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie). - Page 4 EmptyHier à 17:26 par Mr.Wolf

» Dust And Shadows
Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie). - Page 4 EmptyHier à 16:43 par Invité

» Recherche lien H/H
Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie). - Page 4 EmptyHier à 15:59 par stitch

» De métal et de griffe. [PV Mandrin] [+18]
Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie). - Page 4 EmptyHier à 9:47 par Mandrin

Le deal à ne pas rater :
Bon plan achat en duo : 2ème robot cuiseur Moulinex Companion ...
600 €
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie).

Ismerie
Messages : 81
Date d'inscription : 19/10/2022
Crédits : Ilya Kuvshinov

Univers fétiche : Tous, pas de préférence
Préférence de jeu : Femme
Valise 2
https://www.letempsdunrp.com/t5413-propositions-en-vrac-ok-mai-2023#109032 https://www.letempsdunrp.com/t5396-presentation-ismerie#108661
Ismerie
Dim 28 Avr - 1:40

Prudence Johanna
Halliwell

J'ai 17 ans et je vis à San Francisco, Etats-Unis. Dans la vie, je suis une lycéenne mi-sorcière mi-cupidon et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, j'ai un cousin en pleine crise existentielle et je le vis plutôt pas dingue.

Prénom hérité d'une tante qu'elle n'a jamais connu

Jeune hybride sorcière/cupidon pleine de vie et empathique, adore mettre son nez dans les affaires des autres

Pouvoirs hérités de son père: Capacité de rayonner (téléportation), rayonnement à distance pour les êtres et les objets, pouvoir de détection des êtres magiques et humains

Pouvoirs hérités de sa mère: Empathie, haute résistance, médiumnité, sorcellerie générale


Bianca

J'ai 25 ans et je vis à Prizrak, Mexique. Dans la vie, je suis tueuse de sorcières et j'ai récemment quitté l'ordre dont je suis membre. Sinon, grâce à ma chance ou malchance, je rêve souvent du même homme et j'en ignore la raison.

Sorcière ayant la capacité de retirer les pouvoirs de sa cible, de créer et lancer des boules d'énergie. Elle est également capable de déplacer des objets et d'utiliser son pouvoir de téléportation.

Elle est très agile, et excelle dans l'art du combat.

Bianca est membre du Phoenix, une élite de tueurs de sorcières.

Elle a cependant quitté son ordre, souhaitant recommencer à zéro, en s'éloignant de l'influence de sa mère qui avait déjà décidé de sa destinée pour elle.

Elle a été fiancée à Chris dans un futur alternatif, et le voit encore dans ses rêves, bien qu'elle ne l'ait pas connu dans sa réalité.


Il prononça quelques paroles, mais elle ne sut les distinguer. Tout ce qu'elle voyait, ce qui l'obnubilait, c'étaient ses pas à lui, qui se rapprochaient inexorablement d'elle, provoquant chez elle un pic d'anxiété comme elle n'en n'avait jamais ressenti. Était-ce de la peur ou de l'impatience ? Ou tout cela en même temps ? Elle l'ignorait, mais Bianca avait été si éprise par ses propres pensées qu'elle n'avait su réagir lorsque ce jeune homme décida de se montrer très familier envers elle. Il la toucha, ce n'était que sa main sur sa joue, mais cette caresse agit comme un électrochoc pour elle. C'était comme si elle était déjà habituée à ce toucher, comme si elle l'avait déjà connu, et qu'il lui avait manqué. Pourtant elle en était certaine, elle ne l'avait jamais croisé, elle ne l'avait jamais connu. Des coups d'un soir, elle en a eu, à de rares occasions, mais il n'était pas l'un d'entre eux. Elle ne ressentait pas autant d'indifférence envers lui qu'envers tous les autres, ceux qu'elle avait eu dans son lit.

Il semblait si intimidé par elle, pas du tout menaçant, pas dragueur, juste... c'était comme si ce geste leur avait semblé naturel à tous les deux. De son côté à elle cependant, Bianca préféra faire un pas en arrière. Elle ignorait encore pourquoi elle voyait cet homme dans ses rêves, pourquoi leur rencontre en chair et en os les poussait l'un vers l'autre, et elle se méfiait du piège que cela pouvait révéler par la suite.

« Pas de problème, mais ne refaites plus jamais ça sans me prévenir. »

Elle arborait une mine colérique, presque en colère contre elle-même de n'avoir pas avoir réagi. Elle n'avait plus la hargne qu'elle montrait aux autres lorsqu'on lui manquait de respect, elle n'était plus celle qui semblait pouvoir tuer d'un seul regard. Elle n'était plus la Bianca qu'elle avait toujours été, et il n'y avait que ce parfait inconnu pour l'avoir transformé ainsi.

« Vous n'avez pas l'air du coin, et j'ignore pourquoi vous êtes là, mais si vous êtes un touriste, vous feriez mieux de partir quand vous le pourrez. »

Ce n'était pas un démon, elle le ressentait bien, ni un sorcier d'ailleurs. Des sorciers, surtout des sorcières, elle en avait traqué, beaucoup, et ce depuis son plus jeune âge. Elle pouvait les ressentir à plusieurs mètres. Cependant, Bianca avait également bien conscience qu'ils pouvaient couvrir leurs traces, et tromper leur monde. Alors elle demeurait sur ses gardes. Qui pouvait lui confirmer que cet homme ne s'était pas immiscé dans son esprit pour mieux la manipuler par la suite ? Il avait agi si familièrement envers elle qu'il était impossible qu'il ne sache pas quelque chose sur cette situation. La coïncidence était trop belle. Ou devenait-elle paranoïaque ?

« Surveillez votre... cavalière, je ne sais pas qui elle est, mais elle semble vouloir prendre ce bar pour une boîte de nuit, et j'espère d'ailleurs qu'elle est majeure. Ce serait bête que vous ayez des problèmes avec le chef d'établissement. »

Elle voulait qu'il s'en aille, le plus rapidement possible. Elle ne voulait plus l'avoir dans son champ de vision, car il produisait en elle des sensations qu'elle ne parvenait pas à comprendre, qui la tiraillait intérieurement. Son coeur semblait sur le point d'exploser, et l'inconfort dans son ventre grandissait de minutes en plus. Qu'il s'en aille, qu'il cesse de lui parler, et qu'elle oublie qu'elle ait un jour croisé son regard... c'était tout ce qu'elle souhaitait.

.

À la grande surprise de Johanna, le jeune homme en face d'elle agissait comme n'importe quel garçon à qui elle adresserait la parole en soirée. Certaine de son charme, la lycéenne fut pourtant agréablement surprise de ne pas être repoussée, au sens propre comme au figuré. Si ce garçon était un démon, il devait agir bien plus subtilement.

« Enchantée Hélios, je suis Johanna »

Elle attrapa la main qu'il lui tendait pour la serrer, puis elle détourna la tête vers son cousin lorsqu'il le mentionnait. Bianca ? Elle croyait avoir déjà entendu ce nom, mais elle la balaya bien vite de ses pensées. Les histoires de Chris n'avaient jamais été les siennes, et l'adolescente avait de son côté eu ses propres problématiques, suffisamment pour ne pas s'intéresser à ceux des autres. Elle adorait les gossips oui, mais elle allait rarement les chercher par elle-même. Elle échappa un rire franc lorsque son interlocuteur confondit son cousin avec son petit ami.

« Mon mec ? »

L'idée de jouer avec le jeune homme lui vint subitement, lui mentir et prétendre qu'elle était effectivement en couple, mais elle ignorait à quel point elle pouvait être intéressante à ses yeux. Certains mecs lâchaient l'affaire lorsqu'ils savaient qu'une fille était prise, d'autres, au contraire, tentaient de la séduire pour le challenge. Et Johanna souhaitait tout, sauf devenir un défi à relever.

« Ah le type là-bas ? C'est mon cousin, et honnêtement, si cette Bianca arrive à lui soutirer quoi que ce soit, ce serait plutôt un exploit... il est si taciturne qu'elle risque de rapidement s'ennuyer avec lui. »

Déclara-t-elle nonchalamment. Ce n'était pas seulement son envie de charrier son cousin qui poussait la lycéenne à lui casser du sucre sur le dos, c'était surtout son envie de le rendre bien plus inoffensif aux yeux des inconnus. Si elle faisait croire à tout le monde qu'il n'était pas très fin avec les autres, voir peu intéressant, peut-être n'allaient-ils pas s'y intéresser plus que cela, et se dire que c'était un paumé parmi tant d'autres. Mais Johanna ne souhaitait cependant pas apparaître de la sorte.

« Moi par contre, je suis d'humeur joueuse ce soir, alors je veux de la boisson qui me retourne la tête ! »

Déclara-t-elle joyeusement en levant les bras en l'air. Bien sûr, elle n'avait pas perdu le nord, elle devait apparaître confiante, et soutirer des informations à cet Hélios. Dans le pire des scénarios, il lui révélait des choses qui la forceraient à le voir comme un ennemi, dans le meilleur des cas...elle aurait peut-être son premier crush, qui sait ? Johanna avait beau être une sorcière, elle demeurait la prisonnière de sa propre naïveté, elle était encore une adolescente qui rêvait de mauvais garçons, de frisson, et d'amour interdit. Ce genre de gros cliché de l'adolescente qui souhaitait découvrir ses premiers émois de la façon la plus dangereuse possible.

« Helios, c'est le Dieu du soleil dans la mythologie grec, non ? C'est pour ça que tu m'éblouis à ce point ? »

Merci Google. Toujours là pour aider en cas de besoin. Surtout pour une pick-up line bien nulle.

HRP : Oui j'ai vu ! Ils sont trop pipous ensemble. J'aime tellement le fait que leur relation soit plus 'innocente' que celle de Chris et Bianca qui est beaucoup plus chargée et qui a un plus gros passif. Les deux couples sont totalement différents l'un de l'autre.



@clionestra
Clionestra
Messages : 3836
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra En ligne
Lun 29 Avr - 21:50

Chris
Halliwell

J'ai 20 ans et je vis au 1329 Prescott Street, à San Fransisco. Dans la vie, je suis mi sorcier, mi être de lumière et je m'en sors mal. Sinon, grâce à ma malchance, on me compare tout le temps à l'autre Chris et je le vis plutôt mal.

Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie). - Page 4 Qmbp
→ Christopher "Chris" Halliwell
→ Second enfant de Piper Halliwell et Leo Wyatt
→ Hybrides Sorcier(e)s - Etres de Lumières
→ Son prénom lui vient de son grand père paternel Christopher Wyatt.
→ Toujours comparé à l'autre Chris.
→ Se souvient de l'autre Chris sous forme de vision.
→ Sorcier de base, avec incantation, création de potion; localisation, télékinésie, médiumnité.
→ Sorcier spécifique, compression (peut broyer et étrangler),
→ Pouvoir d'être de lumière, soin mais aussi éclipse. De photokinésie, de détection
Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie). - Page 4 E42v
Il n’avait jamais pris le temps de draguer. Il n’avait jamais pris le temps de flirter. Il ne savait pas du tout comment parler à une femme… en tout cas comment lui parler pour qu’elle s’intéresse à lui. Parce que dans son esprit, il n’y avait toujours eu qu’elle. Depuis toujours. Il ne se souvient pas de ne pas l’avoir aimé un jour. Avant, c’était les souvenirs de l’autre Chris. Puis, cela avait été des rêves. Des rêves si forts, si vivaces, si profonds, qu’ils avaient marqués son caractère. Il aimait Bianca. Il l’appréciait avant, dans les souvenirs de l’autre Chris… il n’avait commencé à avoir des élans amoureux que quand les rêves étaient devenus les siens. Il était tellement sous le charme de cette Bianca, celle qu’il voyait… qu’il n’arrivait pas à la séparer de celle qu’il voyait en face d’elle. Il ne pouvait pas croire que la Bianca de ses rêves était réellement celle en face de lui. Non. C’était juste un moyen de le torturer un peu plus. Mais… et s’ils pouvaient s’aimer ? Cette idée le tétanise. Il voulait aimer Bianca, avec tout son cœur. Faire fi de tout et lui montrer un monde meilleur. C’était pour elle, que l’autre Chris s’était battu. C’était pour un monde meilleur, qu’il se battait, maintenant.

- Donc, si je préviens, je pourrais encore te toucher ?

Cette phrase lui avait échappé. Mais… Si elle l’autorise, il la touchera. Il laisserait courir ses mains sur sa nuque pour rejoindre ses cheveux, il caresserait son visage pour en apprendre le moindre contour. Oui, il l’avait déjà touché dans ses rêves, mais il voulait la toucher, réellement. Lui. Pas un souvenir, pas un rêve, dans cette réalité. Il sentait des démangeaisons dans tout le corps. Il voulait lui sourire et qu’elle lui sourit. C’était stupide. Quand elle lui dit qu’il devait partir, il ne put empêcher une moue. La raison à leur venu était simple, trouver ce qu’il se passait. Mais… il ne pouvait simplement pas dire ça à Bianca. Il ne pouvait pas lui dire qu’il avait trouvé cette rumeur sur internet, de cette ville au Mexique… et qu’il était venu pour se battre avec les démons qui y vivent… Parce que c’était le plan, non ? Mais que pourrait-être ce plan quand la jeune femme le regarde. Quand elle existe.

- Je ne compte plus partir, avoua-t-il simplement. Même si on doit me tuer pour ça, je reviendrais.

Il ne dit pas le « vers toi » qui lui brûle les lèvres. Même si on venait à lui écraser la mémoire, le simple fait qu’il l’avait trouvé, une première fois, prouvait qu’il la trouverait à nouveau. Ils étaient deux aimants qui se rapprochent. Il ne pouvait pas le voir autrement. Ou alors, il était simplement le seul à vouloir se rapprocher… mais il n’avait pas assez d’esprit et de logique, là, tout de suite, pour penser à ça. Il lui fallu quelques secondes pour comprendre de qui elle parlait à en disant « cavalière ». Il tourna à peine la tête, fronça les sourcils en sans regarder Johanna, … il lui faisait confiance. Il avait besoin de faire confiance.

- Ma cousine est un peu folle, mais elle n’est pas stupide. Et bien que mineure, elle ne risquerait pas les foudres de ma colère en faisant quelque chose qui risquerait de nous poser des problèmes.

Il l’espère en tout cas. Non… Non. Il le sait. Et elle sait que si elle finissait par boire de l’alcool, alors qu’elle avait été kidnappé par son copain, ses parents et ses tantes allaient le tuer, lui… Normalement, elle l’aime assez pour ne pas risquer sa vie comme ça. Et disant cela, il ne l’avait pas quitté des yeux. Pas une seconde. Il ne sait pas ce qu’il doit dire. « Hé, tu vis dans mes rêves depuis des années ». Ou bien « Dans un monde parallèle, tu as accepté de m’épouser » ou le pire, et pourtant le plus proche de la vérité « Je t’aime, aimes-moi, sinon je vais en mourir ».

- Puisque tu parles de musique, tu voudrais danser avec moi ? proposa-t-il sans réellement trop savoir comment il ferait pour danser sans musique, ou sans place… mais il trouverait. Tant qu’il peut la toucher encore.



Hélios
J'ai 17 ans et je vis à Prizrak, Mexique. Dans la vie, je suis réfugié démoniaque et je m'en sors bien puisque c'est ma famille qui a fondé la ville. Sinon, grâce à ma chance, je suis tombé sur un ange et je le vis en ce moment même. .

Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie). - Page 4 G5h8→ Démon de la lumière et du souvenir.
→ Il a la possibilité de se souvenir des connaissances des personnes de sa famille de sang, la connaissance étant inné dans le sang.
→ Peut voir les auras des gens et leur lumière
→ Commande la lumière, à l'opposé des autres démons et peut jouer avec la vision.
→ Ses arrières-grand-parents ont fondé la ville pour se défendre contre les sorcières qui voulaient leur peau, mais aussi les démons qui ne comprennaient pas leur pouvoir.
→ Peut interférer dans les pensées et les souvenirs comme tous les membres de sa famille.
Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie). - Page 4 Oxl8
*

Il nota le prénom de l’inconnu dans un coin. Johanna. Il trouvait la plupart des prénoms stupides. Mais pas le sien. D’ordinaire, il disait qu’un prénom qui n’annonce rien sur la personne ne devrait pas être donné. Il s’appelait Hélios après tout. Mais Johanna avait une consonance douce et presque chantante. Il aimait aussi particulièrement le son que produisait son prénom dans sa bouche. Il sourit.

- Enchanté, Johanna.

Tout irradier chez elle. Son sourire, sa main douce, son aura. Elle avait une aura… S’il n’était pas sûr que cela soit impossible pour un démon, il dirait qu’elle avait une partie d’elle qui irradiait comme les cupidons. Mais les Cupidons n’étaient pas aussi lumineux. Même eux ne pouvaient arriver à son niveau. Il continua de se concentrer sur le second inconnu. Il le regardait et pouvait sentir la même aura. Une lumière, bien que moins profonde, plus noir. Il y avait quelque chose de triste en cet homme qu’il ne pourrait définir. En réalité, s’il regardait bien, il pouvait voir son aura au bord de désespoir. Le genre qui pousse un homme à commettre des folies. Il haussa les épaules.

- Est-ce qu’il est taciturne, ou le fait-il croire pour ne pas montrer sa souffrance ? qu’il annonce sans le vouloir avant de reporter les yeux vers elle. Beaucoup de personne donnent l’impression d’être simplement ennuyeux alors qu’ils sont simplement triste.

Est-ce qu’il devrait lui dire de faire attention à son cousin ? Il pouvait voir l’âme de son cousin. Elle était là. Bienveillante et protectrice… mais surtout prête à mourir. L’homme était prêt à mourir tout de suite, demain, dans un mois, sans faire le moindre cas de sa survie. Et même s’il pouvait voir une réaction face à Bianca, Hélios savait que ça n’aurait pas réellement d’impact si personne ne soigner son âme. Il observa Johanna et sourit avant de lui tendre son verre. Ici, l’alcool était autorisé … et surtout parfaitement distillé pour ne pas rendre fou. Le goût y était, mais pas les effets néfastes. C’était un démon qui avait appris à faire ça, pour le plaisir de boire sans perdre la tête. Il fit un signe de tête au barman qui lui resservit la même chose avant de donner le nouveau verre à Hélios sans avoir besoin de payer. Après tout, il était l’héritier de la ville. Il sourit à sa phrase.

- Tiens, on ne me l’avait jamais faite, celle-là. Mais le plus lumineux, de nous deux, c’est bien toi. La lumière est bien plus que ce que l’on voit, c’est ce qu’on ressent.

Et s’il n’était pas obligé de faire attention… il lui montrerait. Il avait envie de lui montrer la lumière qu’il pouvait avoir dans ses mains, comment il pouvait appeler le soleil (métaphoriquement parlant, mais une boule de feu dans le ciel, c’est un soleil, ok ?). Il sourit. Il aimait voir qu’on l’admire, le trouve fort ou simplement intéressant, et la jeune femme le faisait. Pourquoi ?

- Pourquoi vous-êtes là ? finit-il par demander en l’observant de ses yeux sombres, je ne crois pas que le cocktail de notre barman soit assez renommé pour que deux inconnus, pas humains mais presque démon, viennent nous rendre visite.

Il sentait le démon sur eux. Tout le monde pouvait le sentir. Mais, déjà, ils ne sentaient pas comme eux, qui étaient des démons à part… et il y avait autre chose qui n’était pas comme il faut.

HRP – Une idée pour la suite, genre là une soirée, et demain une autre, sauf qu’un groupe de « vrais démons » pas gentil viendrait essayer d’attaquer, ça pourrait être intéressant, non ?


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie).
Page 4 sur 4
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Sujets similaires
-
» Rien n'est plus affligeant que la mort du coeur, la mort de l'homme est secondaire. [ft. Beloved]
» (m) il n’y a pas de vacances à l’amour, ça n’existe pas. l’amour, il faut le vivre complètement avec son ennui et tout, il n’y a pas de vacances possibles à ça. (en cours)
» Présentation Ismerie
» hunger games et puisse le sort vous être favorable
» Robert + | La peur anéanti l'Homme.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: