Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Hi Everyone
Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie). - Page 3 EmptyHier à 23:37 par Nemo

» Raven and Bones
Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie). - Page 3 EmptyHier à 23:25 par Lobscure

» Funambule feat Manhattan Redlish
Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie). - Page 3 EmptyHier à 21:32 par Charly

» PRÉSENTATION ¬ quand c'est fini, c'est par ici
Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie). - Page 3 EmptyHier à 20:43 par Mai Fong

» Les enfants de la lune. [PV Lulu] +18
Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie). - Page 3 EmptyHier à 20:41 par Ezvana

» TOPS-SITES ¬ votez pour ltdr
Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie). - Page 3 EmptyHier à 20:32 par Gäa

» We don't have to dance # Senara
Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie). - Page 3 EmptyHier à 15:02 par Senara

» Centaures - (Val & Dreamcatcher)
Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie). - Page 3 EmptyJeu 18 Avr - 23:39 par Dreamcatcher

» (m) souls don't meet by accident
Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie). - Page 3 EmptyJeu 18 Avr - 23:14 par Ananas

Le Deal du moment : -28%
Brandt LVE127J – Lave-vaisselle encastrable 12 ...
Voir le deal
279.99 €

LE TEMPS D'UN RP

Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie).

Ismerie
Messages : 78
Date d'inscription : 19/10/2022
Crédits : Ilya Kuvshinov

Univers fétiche : Tous, pas de préférence
Préférence de jeu : Femme
Valise 2
https://www.letempsdunrp.com/t5413-propositions-en-vrac-ok-mai-2023#109032 https://www.letempsdunrp.com/t5396-presentation-ismerie#108661
Ismerie
Dim 15 Oct - 20:00

Prudence Johanna
Halliwell

J'ai 17 ans et je vis à San Francisco, Etats-Unis. Dans la vie, je suis une lycéenne mi-sorcière mi-cupidon et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, j'ai un cousin en pleine crise existentielle et je le vis plutôt pas dingue.

Prénom hérité d'une tante qu'elle n'a jamais connu

Jeune hybride sorcière/cupidon pleine de vie et empathique, adore mettre son nez dans les affaires des autres

Pouvoirs hérités de son père: Capacité de rayonner (téléportation), rayonnement à distance pour les êtres et les objets, pouvoir de détection des êtres magiques et humains

Pouvoirs hérités de sa mère: Empathie, haute résistance, médiumnité, sorcellerie générale

Johanna avait foncé tête baissée, elle avait conscience qu’il lui aurait fallu attendre les conclusions et les dernières trouvailles de son cousin, mais un certain sentiment d'urgence s'était immiscé en elle, et elle n'avait pas pu résister à l'idée d'aller secourir un innocent. Elle n'avait même pas pensé à se préparer, à demeurer discrète, elle s'était simplement jetée dans la gueule du loup, face à cette personne vêtue de noir et encapuchonnée, une arme blanche dans la main près de sa petite victime. Elle était arrivée à temps, cela la soulagea d'abord, avant qu'elle ne comprenne la panade, non le danger, dans lequel elle s'était mise. Cette personne, sous sa capuche, poignard en main, n'allait pas la laisser l'arrêter aussi facilement. La jeune sorcière ne possédait pas de pouvoirs offensifs contrairement à d'autres de ses cousins et cousines, elle ne pouvait que s'éclipser en cas de problème, et elle pouvait... sauver cet enfant, aussi, le déplacer à ses côtés, grâce à son pouvoir de rayonnement. Alors Johanna se concentra afin de mettre l'enfant hors de danger, et cela fonctionna un instant, son corps commença à disparaître sous les yeux du sorcier, et la jeune sorcière pouvait presque le sentir près d'elle désormais, se matérialisant petit à petit à ses côtés, avant que le sorcier ne lui lance une boule d'énergie qui la força à perdre toute sa concentration pour esquiver in extremis la sphère qu'il venait de lui lancer.

-C'était pas très sympa ça

Lui lança-t-elle comme seul slogan. Elle avait conscience des limites de ses pouvoirs, et il ne lui était pas possible de les utiliser sans se concentrer longtemps et donc devenir une cible facile pour son assaillant. Mais il y a une chose qu'elle maîtrisait depuis l'enfance : elle savait parfaitement s'éclipser. Alors c'est ce qu'elle fit, elle attendit patiemment que le sorcier vienne dans sa direction, afin de s'éclipser devant lui, réapparaitre près de l'enfant, le prendre dans ses bras, avant de s'éclipser plus loin avec lui. Elle le plaça derrière un buisson situé loin de la scène, mais suffisamment proche pour s'assurer que rien ne lui arrive, lui demandant de ne pas faire de bruit tout en lui promettant qu'elle allait vaincre le méchant qui l'avait enlevé. Elle prétendit être son ange gardien, et elle lui montra d'ailleurs l'étendu de ses pouvoirs lorsqu'elle s'éclipsa de nouveau devant lui pour arriver sans crier gare derrière le sorcier. Elle tenta de le déséquilibrer par l'effet de surprise, mais ce dernier ne se laissait pas faire si facilement, et il rejeta la jeune sorcière en arrière, la faisant tomber sur le dos avant qu'elle ne se relève prestement.

-Chris ! J'aurais besoin d'aide si t'es dispo !

Hurla-t-elle pour alerter son cousin qu'elle ne savait pas si proche d'elle. Elle avait peur, bien sûr qu'elle avait peur, des démons elle en avait déjà vu, d'autres créatures également, mais c'était la première fois qu'elle en affrontait un toute seule, et cela la terrifiait à un tel point qu'il lui était difficile de penser clairement. Au moins, se dit-elle, elle avait mis ce gosse à l’abri, et c'était tout ce qui comptait pour elle à cet instant.

HRP – Oh oui, un happy ending ça me va ! Ça mettra les deux dans un bon mood pour la suite du voyage, et ça donnera confiance à Johanna pour aller affronter le plus gros danger qui va leur arriver dessus :vic:


@clionestra
Clionestra
Messages : 3773
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Sam 28 Oct - 21:49

Chris
Halliwell

J'ai 20 ans et je vis au 1329 Prescott Street, à San Fransisco. Dans la vie, je suis mi sorcier, mi être de lumière et je m'en sors mal. Sinon, grâce à ma malchance, on me compare tout le temps à l'autre Chris et je le vis plutôt mal.

Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie). - Page 3 8o57

→ Christopher "Chris" Halliwell
→ Second enfant de Piper Halliwell et Leo Wyatt
→ Hybrides Sorcier(e)s - Etres de Lumières
→ Son prénom lui vient de son grand père paternel Christopher Wyatt.
→ Toujours comparé à l'autre Chris.
→ Se souvient de l'autre Chris sous forme de vision.
→ Sorcier de base, avec incantation, création de potion; localisation, télékinésie, médiumnité.
→ Sorcier spécifique, compression (peut broyer et étrangler),
→ Pouvoir d'être de lumière, soin mais aussi éclipse. De photokinésie, de détection

Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie). - Page 3 E42v
HRP – Okey. Alors on va rendre l’âme de ce petit à son corps dans la morgue ! héhé

Il était dispo. Toujours pour sa cousine. Mais il attendait de voir si elle avait réellement besoin de lui. Sa cousine avait mis le petit en sureté, et il ne savait pas si le second était encore là. La dernière victime en date observait un point à côté de lui, comme si quelqu’un était en train de lui parler … Etait-il possible que la dernière victime en date de ce monstre puisse être vue par l’actuelle victime ? Cela serait étrange, mais pourquoi pas. Il s’approche et lance ses mains comme l’aurait fait sa mère alors qu’il touche l’épaule de l’assaillant de sa cousine. La personne se retourna et avant que le tueur n’ait le temps de faire un pas de plus, il l’attaqua une deuxième fois avec larmes qu’il avait laissées par terre. Au lieu de mourir comme tous les démons, la personne se fini par se désagrégé. Elle passa de personne vivante à chaire mouvante à squelette blanc avant de disparaître en fumée. Il s’approche de sa cousine pour la prendre dans ses bras. Une petite pensée se fit dans son esprit. Il était content d’être la personne qui avait tué le sorcier … Johanna n’avait pas à avoir le poids d’une véritable mort sur sa conscience.

- Tu vas bien ? dit-il en vérifiant son état avant de se baisser pour prendre le poignard.

C’était le poignard que l’autre Chris avait vu. Le poignard pour faire que l’âme d’un défunt rentre dans un corps … Si on utilise cet outil pour faire ce sort, alors on perdait petit à petit sa propre âme. Le sorcier devait avoir perdu une grande partie de son âme au vue du nombre de victime qu’il avait fait. Il s’approche de l’enfant pour le regarder.

- Salut, je m’appelle Chris, et voici ma coéquipière, Johanna, tu me permets de te soigner ?

Le petit regard derrière lui, là où se trouve le fantôme mais ça Chris l’ignore, et se met à poser la main sur le petit pour qu’une lumière bleue et douce sorte d’entre ses doigts pour le soigner. Les quelques écorchures et hématomes disparurent et l’enfant s’endormit dans ses bras. Chris l’attrapa avant qu’il ne tombe sur le sol et regarde sa cousine.

- On va le mettre dans son lit avec un sort d’oublie … et ensuite il va falloir qu’on réfléchisse quoi faire pour …

Il montre de la tête là où devait se trouver le petit fantôme selon la victime. Il y avait encore une chance. BON…. Il allait falloir plusieurs semaines aux parents pour essayer d’accepter que leur fils, dans une morgue depuis un moment a retrouvé son corps et la vie … mais il pouvait le faire. Chris se souvenait du sort. Il voulait le dire à sa cousine, mais il n’était pas sûr de réussir et il n’avait pas envie de le dire sans être sûr.

- Tu te souviens du démon Froglar qu’on avait pourchassé l’année dernière avec Wyatt ? Où on devait faire un sort … mais qu’il était compliqué.

En réalité, c’était un peu la même situation. Sauf que c’était pour une mère. Le démon Froglar avait volé un enfant pour y faire pousser des œufs de ses propres enfants à l’intérieur. Ils avaient retrouvés la mère et lui avait promis de faire en sorte de faire tout ce qu’il pouvait, tout en lui certifiant qu’il n’y avait pas d’espoir. Cependant, avec beaucoup de magie et d’espoir, ils avaient réussi à inverser le changement de l’enfant et le rendre à sa mère. Après coup, les sœurs Halliwell, les trois sœurs quoi, leur avaient demandé pourquoi ils n’avaient rien dit à la mère, et Chris avait expliqué qu’il n’était pas sûr de pouvoir réussir et ne voulait pas lui faire une fausse joie. Il espérait que sa cousine s’en souvienne car il comptait faire la même chose. Il repose l’enfant de le lit, lui rends son doudou, récite le sort en chuchotant (//ensemble ?) et referme la porte. Demain, les parents auront juste eu l’impression d’avoir oublier de fermer. Ils retournent dans leur chambre alors que Chris prends tout de suite l’ordinateur pour montrer la morgue la plus proche où devait se trouver le corps de leur fantôme. Même s’il n’avait pas envie d’utiliser ses pouvoirs et de se faire attraper par leurs parents … Ils ne pouvaient pas laisser un enfant mourir… ou rester mort … alors qu’il pouvait faire autrement.

- On essaie ?

HRP- Je te laisse faire ? On peut dire que c’est qu’une formule pour remettre l’âme dans le corps, qu’ils le soignent et retournent l’amener chez ses parents et pour le reste ils se débrouillent :’)


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Ismerie
Messages : 78
Date d'inscription : 19/10/2022
Crédits : Ilya Kuvshinov

Univers fétiche : Tous, pas de préférence
Préférence de jeu : Femme
Valise 2
https://www.letempsdunrp.com/t5413-propositions-en-vrac-ok-mai-2023#109032 https://www.letempsdunrp.com/t5396-presentation-ismerie#108661
Ismerie
Mer 22 Nov - 8:50

Prudence Johanna
Halliwell

J'ai 17 ans et je vis à San Francisco, Etats-Unis. Dans la vie, je suis une lycéenne mi-sorcière mi-cupidon et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, j'ai un cousin en pleine crise existentielle et je le vis plutôt pas dingue.

Prénom hérité d'une tante qu'elle n'a jamais connu

Jeune hybride sorcière/cupidon pleine de vie et empathique, adore mettre son nez dans les affaires des autres

Pouvoirs hérités de son père: Capacité de rayonner (téléportation), rayonnement à distance pour les êtres et les objets, pouvoir de détection des êtres magiques et humains

Pouvoirs hérités de sa mère: Empathie, haute résistance, médiumnité, sorcellerie générale

Johanna ne perdit pas son cousin des yeux tandis qu'elle l'observait blesser, puis, semble-t-il, tuer l'assaillant. Cela avait été si rapide, si efficace, et elle se rendait compte de la différence de sang froid qu'il y avait entre son cousin et elle. En se désagréant, Johanna observa la pile de poussière que le sorcier avait laissé sur le sol, et elle se demandait si un jour, elle aussi, elle tuerait un démon. Peut-être ce jour arriverait-il plus rapidement qu'elle ne le croyait avec ce voyage, mais elle ne souhaitait pas y penser maintenant. Car après tout, elle ne pouvait connaître sa propre réaction avant de le vivre.
Lorsque Chris vint vérifier si tout allait bien, la jeune femme acquiesça d'un geste de tête positif.

-Je crois que je suis encore en un seul morceau donc tout va bien, je ne vais pas te retourner la question parce que t'as été si rapide à t'en débarrasser que le vieux bougre n'a eu aucune chance contre toi, bravo cousin !

Johanna ignorait la signification du poignard que Chris avait pris en main, elle supposait que c'était encore un de ces trucs glauques dont elle ne voulait pas connaître la signification. Elle préférait s'intéresser à l'enfant tandis que son cousin se présentait à lui et le soignait. Il n'y avait pas grand chose à soigner, fort heureusement, mais la jeune fille émit un petit sourire lorsqu'elle aperçut son cousin faire attention à ce genre de petits détails. Il allait bien sûr falloir ramener ce gamin chez lui, mais avant, Johanna dû fouiller dans sa mémoire lorsque Chris évoquait le nom de Froglar. Cela lui disait quelque chose, et en y pensant, elle se souvenait du dégoût qu'elle avait eut en entendant parler de cette histoire d'oeufs. Mais le sort... oui, elle devait s'en souvenir, sûrement.

-Laisse-moi réfléchir pendant le trajet, je crois que je pourrais retrouver la formule... je crois qu'elle nous a donné du fil à retordre parce qu'on devait à la fois le dire à l'endroit et à l'envers

Johanna sortit son téléphone et pianota sur ce dernier au fur et à mesure que les mots lui revenaient en tête, elle en effaçait certains, pour en rajouter d'autres parfois. En espérant qu'elle avait raison. Elle ne s'arrêta que lorsqu'elle récita la formule d'oublie avec son cousin en direction de l'enfant, car celle-là, elle ne l'avait pas oublié. Bien qu'elle était parfois une adolescente comme les autres, c'étaient bien dans ces moments que Johanna se rendait compte à quel point sa vie était spéciale, et il était toujours aussi gratifiant de venir en aide à des innocents.
De retour dans la chambre d'hôtel, elle observa la photo montrée par son cousin. Plus rien ne pouvait arriver désormais, et bien que se retrouver dans une morgue n'était pas son idée d'une soirée réussie, Johanna y suivit son cousin sans rechigner. Elle était prête à essayer, et bien que se retrouver face au cadavre d'un enfant risquait de la chambouler, elle se disait que cela ne durerait pas longtemps au final. Alors d'abord, il fallait trouver le corps, soulever les draps des visages pour trouver celui qui correspondait, et Johanna avait conscience qu'elle était la seule à savoir à quoi ressemblait cet enfant puisque Chris ne le voyait pas, alors c'était à elle de s'atteler à la tâche. Elle émit un air de dégoût tandis qu'elle révélait le visage de trois cadavres, avant de trouver le bon.
Ainsi, Johanna pianota à nouveau sur son téléphone, et elle montra la formule à Chris.

-C'est celle-là, je crois, je l'ai mise à l'endroit et à l'envers, il faut répéter les deux phrases deux fois en commençant par celle à l'endroit

Indiqua-t-elle avant de se concentrer. Elle donna ensuite un petit signe de la tête à son cousin pour que tous deux puissent commencer de manière synchroniser. Et tandis qu'elle récitait la formule, Johanna continuait à espérer que le corps se relève, et qu'ils ne fassent pas tout cela pour rien. Et une fois la formule terminée, le silence retomba. Un silence de mort, dans une morgue, c'était tout à fait approprié, qui dura trente bonnes secondes. Puis, l'enfant eut un sursaut, et il reprit une grande inspiration avant d'ouvrir les yeux. À cette vision, Johanna le rejoignit rapidement. Elle posa ensuite sa main au-dessus de la poitrine du corps ressuscité, renfermant les plaies sur son corps afin de ne pas le traumatiser davantage.

-Rebienvenue parmi nous

Lui dit-elle, un sourire soulagé sur le visage. Ils avaient réussi, et Johanna porta sa main devant elle et la présenta à Chris afin de taper dans la sienne. Il n'y avait pas de temps à perdre, ce petit devait retourner auprès de ses parents. Johanna s'éclipsa ainsi un instant, le temps d'aller chercher des vêtements pour le gamin, et une fois celui-ci habillé, elle prit sa main, puis celle de Chris.

-Allez, ramenons-le à ses parents

Johanna demanda au garçon de penser très fort à sa maison, puis elle s'éclipsa en compagnie de l'enfant et son cousin. Une fois arrivés devant la porte, le gamin reconnu tout de suite son foyer, et il afficha par la même occasion un grand sourire, joyeux et impatient à l'idée de revoir ses parents. Avant cela cependant, il prit Johanna dans ses bras et elle lui rendit son étreinte. Elle l'avait à peine connu, mais ce jeune garçon l'avait vraiment touchée. Après lui avoir dit au revoir, elle toqua à la porte et fit signe à Chris de s'éclipser aussi rapidement qu'ils étaient arrivés. Retour la chambre d'hôtel. La jeune femme s'écroula, épuisée par tant d'émotions.

-Eh ben, quelle histoire, si on m'avait dit que je sauverais l'âme d'un gamin ce soir, j'y aurais pas cru... en tout cas, bon travail, je crois qu'on forme une bonne équipe tous les deux

Affirma la jeune femme fièrement. Malgré toutes ces émotions, il allait falloir se reposer désormais, et Johanna se mit à bailler tandis qu'elle pensait aux heures de sommeil qu'elle allait manquer. Elle se consolait cependant en se disant qu'elle pourrait dormir dans la voiture dans le pire des cas.

HRP – Ahah d'accord ! On a des démons avec qui flirter se battre après tout, on n'a pas le temps pour les fantômes de gosses  fire


@clionestra
Clionestra
Messages : 3773
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Lun 27 Nov - 19:16

Chris
Halliwell

J'ai 20 ans et je vis au 1329 Prescott Street, à San Fransisco. Dans la vie, je suis mi sorcier, mi être de lumière et je m'en sors mal. Sinon, grâce à ma malchance, on me compare tout le temps à l'autre Chris et je le vis plutôt mal.

Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie). - Page 3 8o57

→ Christopher "Chris" Halliwell
→ Second enfant de Piper Halliwell et Leo Wyatt
→ Hybrides Sorcier(e)s - Etres de Lumières
→ Son prénom lui vient de son grand père paternel Christopher Wyatt.
→ Toujours comparé à l'autre Chris.
→ Se souvient de l'autre Chris sous forme de vision.
→ Sorcier de base, avec incantation, création de potion; localisation, télékinésie, médiumnité.
→ Sorcier spécifique, compression (peut broyer et étrangler),
→ Pouvoir d'être de lumière, soin mais aussi éclipse. De photokinésie, de détection

Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie). - Page 3 E42v
HRP – Juste précision, elle n’avait plus son téléphone, puisqu’il est passé par la fenêtre mais c’est un tout petit détail x’D (on peut dire qu’elle en a emprunté un à quelqu’un ou simplement on s’en fiche x’D)

Chris la laisse réfléchir à la formule. Lui, il n’était pas sûr de pouvoir la retrouver. Il était assez malin, mais il y avait trop de chose dans son esprit pour ne pas devoir faire du vide de temps en temps. Comme Sherlock Holmes, il avait un palais mental où il gardait des informations importantes et d’autres moments, il ne gardait presque rien. Donc, il la laissait cogiter pour faire autre chose, s’occupant du garçon tout juste sauvé. Puis, s’occupant du second petit avec plus de difficulté. Après tout, rentre une âme à un corps, c’était compliqué. Il soigna le petit tout de suite une fois que son âme eut fait un petit tour dans son corps. Il avait l’impression d’être … utile. Ce petit, il ne connaissait pas l’autre Chris. Ce petit, il pourrait se souvenir que d’un Chris qui serait venu l’aider. Avec une Johanna. Mais il ne serait qu’eux rien de plus. Ils finirent par revenir après le travail bien fait. Chris avait un sentiment de fierté et d’accomplissement qu’il n’aurait jamais ressenti s’ils avaient fait la même chose avec ses parents. Il n’était pas un Halliwell, entre ces murs. Il n’était que lui. Une seule et unique version de lui-même.

Il s’endormit à sa place, laissa sa cousine se rendormir pour le peu d’heures qui leur rester. Il attendrait d’être à bonne distance et dans un endroit un peu reculé et il laissera la jeune femme prendre le volant pour qu’il puisse dormir un peu. Le lendemain, alors qu’ils se levaient pour plier bagage, utilisant un sort pour rentre la pièce exactement comme ils l’avaient trouvé, ils entendirent une petite voix.

- Mais si maman ! Je te jure ! Dans mon rêve, il y avait un ange, et l’ange elle a ramené un mort à la vie ! Et elle était trop belle, puis le petit sursaute et pointe du doigt Johanna, C EST ELLE ! MAMAN ! MAMAN ! C EST MON ANGE !
- Je crois que tu as un amoureux, glissa Chris avec un sourire en faisant un signe de tête aux parents qui se disaient, tout simplement, que leur fils avait dû voir la jeune femme en arrivant la veille.

Une fois dans la voiture, ils reprirent la route. Ils parlaient un peu, de tout et de rien. Surtout de rien, pour tout dire. Il y avait des moments où il n’y avait pas besoin de parler alors qu’ils étaient simplement en train de se reposer, pour elle, et de conduire, pour lui. Au bout de plusieurs heures, il s’arrête sur le bas côté et la réveille doucement.

- Allez, prends la place, tant qu’à me faire pourrir de t’avoir kidnappé, que tu puisses apprendre à conduire un peu. Et ça permettra d’arriver plus vite à destination. Et de faire la sieste.

Ouais, il n’avait aucune peur de laisser la voiture à sa cousine, sans expérience, ni permis. Il était le genre à faire confiance au destin. Après tout, tout lui avait prouvé qu’on voulait de grande chose pour presque tout le monde dans sa famille alors … bon.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Ismerie
Messages : 78
Date d'inscription : 19/10/2022
Crédits : Ilya Kuvshinov

Univers fétiche : Tous, pas de préférence
Préférence de jeu : Femme
Valise 2
https://www.letempsdunrp.com/t5413-propositions-en-vrac-ok-mai-2023#109032 https://www.letempsdunrp.com/t5396-presentation-ismerie#108661
Ismerie
Dim 24 Déc - 0:50

Prudence Johanna
Halliwell

J'ai 17 ans et je vis à San Francisco, Etats-Unis. Dans la vie, je suis une lycéenne mi-sorcière mi-cupidon et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, j'ai un cousin en pleine crise existentielle et je le vis plutôt pas dingue.

Prénom hérité d'une tante qu'elle n'a jamais connu

Jeune hybride sorcière/cupidon pleine de vie et empathique, adore mettre son nez dans les affaires des autres

Pouvoirs hérités de son père: Capacité de rayonner (téléportation), rayonnement à distance pour les êtres et les objets, pouvoir de détection des êtres magiques et humains

Pouvoirs hérités de sa mère: Empathie, haute résistance, médiumnité, sorcellerie générale

Le lendemain matin, en se levant et se préparant pour partir, Johanna ne s'était pas attendue à ce que le gamin qu'elle avait sauvé de ce démon la pointe du doigt en plein milieu d'un couloir. Rougissante, l'adolescente essaya de se mettre à couvert pour se cacher afin de ne pas attirer l'attention des curieux autour. Forte heureusement, le gamin s'en alla tandis que la sorcière lui adressa un petit geste amical de la main. Lorsque son cousin se moqua d'elle ensuite, ce fut la goutte d'eau, et elle lui assena un coup de coude dans les cotes. Le coup ne fut cependant pas suffisamment fort pour le déstabiliser.

-Ah c'est drôle, gros malin ! Pourquoi je peux jamais sauver des mecs sexy de mon âge ?

Elle échappa un long soupire tandis qu'elle peinait à se demander quand cela arriverait. Ses tantes et sa mère avaient eu la chance d'avoir vécue des rencontres intéressantes au cours de leur expérience en tant que sorcière, et elle était sans doute encore trop jeune pour cela, mais parfois, Johanna rêvait que cela puisse arriver un jour. Mais pour le moment, elle n'imaginait pas trouver son âme sœur dans une ville potentiellement remplie de démons. D'ailleurs en parlant de cette ville de démons, il était le temps d'y aller !
En arrivant à la voiture, et en voyant son cousin se placer sur le siège passager, la jeune femme jubila. Il la laissait conduire ? Il n'allait pas être déçu du voyage, ça c'était certain !

-Allez ! Tu vas voir la queen de la route en action !

Johanna avait un peu honte de se dire qu'elle maîtrisait autant le volant car elle avait eu recours à des méthodes... peu légales pour s'entraîner, mais si elle ne s'était jamais faite avoir, c'était comme s'il ne s'était rien passé, non ? Johanna s'installa ainsi sur le siège conducteur, et elle démarra comme si elle avait parfaitement l'habitude de manier un véhicule. Ses sorties nocturnes n'avaient donc pas été veines. Conduire pendant un long moment sans pouvoir se distraire de peur de ne plus maîtriser le volant l'avait cependant ennuyée comme jamais, car malgré tout, elle préférait demeurer passagère plutôt que de devoir à chaque fois fixer la route de peur qu'un animal déboule à n'importe quel moment. Mais ce qu'elle vit au loin après une heure de route n'avait rien d'un animal non, cela semblait... humain ?

-Chris, regarde

Déclara-t-elle en le pointant du doigt. Cet homme déambulait agar près du panneau qui annonçait le nom d'une ville dans quelques kilomètres, sans doute leur destination. Il avançait lentement, les yeux dans le vide, c'était à en faire froid dans le dos. On aurait dit le début d'un zilm de zombie.

-C'est pas toi qui disait que ceux qui repartaient de cette ville le faisaient sans aucun souvenir ? À moins que je réfléchisse trop et que c'est une coïncidence mais...

Johanna hésitait, devait-elle s'arrêter pour aider l'homme ? Cela semblait dangereux, qui sait ce qu'il était, ou ce qu'on lui avait fait.

-Dans massacre à la tronçonneuse, c'est comme ça que ça commence, puis la personne se suicide devant eux, et ils se font massacrer après, j'dis ça j'dis rien

Elle s'arrêta un instant, puis repris.

-Désolée pour le spoil si t'as pas vu, mais y en a une qui survit quand même à la fin

Elle s'arrêta de nouveau, puis repris encore une fois.

-Ah, j'ai encore spoilé

L'homme semblait s'agiter désormais, et il accéléra le pas à la vue du véhicule. Il hurlait, il semblait prononcer des mots, mais lesquels ? La jeune femme n'eut pas le loisir de pouvoir déchiffrer ses dires, car elle accéléra d'un coup, lorsque l'homme tenta de se jeter sur la voiture. Avait-elle eu le bon réflexe ? Elle l'ignorait. Elle fixa un instant son cousin, perdue face au choix qu'elle devait effectuer.

-J'aurais peut-être pas dû faire ça... mais s'il vient de là-bas, autant aller à la source, non ?

S'inquièta-t-elle sans trop croire aux paroles qu'elle venait de prononcer. Les sourcils froncés, la mine inquiète. Dans quelle galère s'étaient-ils fourrés ?


@clionestra
Clionestra
Messages : 3773
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Sam 6 Jan - 20:55

Chris
Halliwell

J'ai 20 ans et je vis au 1329 Prescott Street, à San Fransisco. Dans la vie, je suis mi sorcier, mi être de lumière et je m'en sors mal. Sinon, grâce à ma malchance, on me compare tout le temps à l'autre Chris et je le vis plutôt mal.

Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie). - Page 3 8o57

→ Christopher "Chris" Halliwell
→ Second enfant de Piper Halliwell et Leo Wyatt
→ Hybrides Sorcier(e)s - Etres de Lumières
→ Son prénom lui vient de son grand père paternel Christopher Wyatt.
→ Toujours comparé à l'autre Chris.
→ Se souvient de l'autre Chris sous forme de vision.
→ Sorcier de base, avec incantation, création de potion; localisation, télékinésie, médiumnité.
→ Sorcier spécifique, compression (peut broyer et étrangler),
→ Pouvoir d'être de lumière, soin mais aussi éclipse. De photokinésie, de détection

Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie). - Page 3 E42v
- Queen de la route, queen de la route, ne nous tues pas avant de devenir la reine, qu’il dit en lui ébouriffant à peine les cheveux pour le plaisir.

De manière assez surprenant, la jeune femme arrivait à suivre la route et à faire « comme il faut », donc, Chris ne se faisait pas trop de soucis. Il avait déjà eu l’occasion d’aller dans la voiture de certains de ses amis et clairement sa cousine conduisait déjà mieux que la plupart. Peut-être était ce parce que Johanna était le genre à faire attention aux détails ? Elle avait peur de faire n’importe quoi et donc faisait les choses bien. En tout cas, Chris la voyait plus sérieuse que ce que ne pouvais l’être son propre frère, Wyatt, ce qui prouvait, s’il le faut, qu’elle était bien plus intéressante que lui. Bref, il somnolait plus que ce qu’il ne vérifiait la route, sa tête allant un peu en avant dans un sommeil qu’il n’avait pas réussi à récupérer. Il se réveille cependant alerte quand Jo l’interpelle, il était fatigué, pas dans le coma. Il regarde l’homme, puis la jeune femme et hausse les épaules.

- Je n’aime pas les films d’horreur.

Vue ses souvenirs de l’ancien Chris et ce qu’il faisait aussi avec sa famille contre les forces du mal, les films d’épouvante ne l’avaient jamais intéressé. Les films lui passaient à dix milles lieux au-dessus de la tête, et concrètement, il s’en fou. Donc. Mais il comprenait le principe. Il la laissa faire ses choix et d’un coup, il eut un élan de tendresse pour sa cousine. Si lui devait réagir et agir comme on se rappelle de l’ancien Chris, elle, elle devait supporter toute la famille et se faire une place. Surtout que Wyatt prenait la place en tant que plus fort de la petite portée de cousin et se faisait fier de le rappeler à tout bout de champ. Donc…. Il sourit simplement rassurant.

- Je n’ai pas eu de nouvelle de disparition ou simplement de mort, juste que les gens repartaient ailleurs, alors je pense que l’homme va juste rejoindre un motel et oublier comment il est arrivé, on peut directement aller à la ville.

Plus il pense à cette ville, plus il a l’impression qu’en réalité, c’était plus une ville fantôme avec quelques sorciers ou sorcières qui voulaient la tranquillité. Les démons avaient la fâcheuse habitude de tuer tout le monde, mais là, ce n’était pas le cas. Il ne pouvait pas savoir, lui, qu’ils allaient vers un groupe de démon plus gris que noir, et pour qui la mort n’est pas la solution. Un peu comme les sorcières qui peuvent être bonnes ou mauvaises, eux avaient choisi d’être bons, même si une partie du groupe avait envie de tuer les Halliwell et autres sorcières du bien pour éviter l’extinction, mais c’était un autre débat. Il réfléchit et observe le début de la route. Il y avait là l’hotel qu’il avait pris sur internet dans cette ville mexicaine. Les noms étaient en espagnol et le niveau de Chris était assez bon pour comprendre qu’il était écrit « complet ». Or, pour avoir pris la réservation y a peu, il savait que ce n’était pas le cas…

- Gare-toi là, dit-il en désignant la place, je crois que l’on va aller déposer nos affaires dans notre chambre et nous irons visiter un peu cette ville.

Fort heureusement, la journée illuminait encore le monde de son soleil rassurant. Les immeubles et la route sembleraient bien plus lugubres de nuit, avec leurs couleurs grises et noirs qui se fondraient dans l’obscurité. Il cherche un plan rapidement dans ses papiers et lui sort. Ils n’avaient pas de téléphone, pas de google maps, que leur souvenir et les bonnes vieilles méthodes. Il reste proche de sa cousine, pour la protéger au cas où, et rentre dans l’hotel qui était aussi gris / sombre que le reste de la ville. Chris avait l’impression que c’était fait exprès, comme si on voulait dissuader quiconque de venir ici. Il avait l’impression que s’il grattait la surface, et là on parle magiquement, il trouverait plusieurs illusions qui cachent la couleur et la vie. Il ne pouvait cependant pas en parler à la jeune femme. D’ailleurs quand il s’approche du maître d’hôtel, il se présenta sous un faux nom. Mitchell. Comme le mari de Paige. Parce que. Une fois dans la chambre, il utilisa un sort pour qu’on ne puisse pas entendre leurs discussions à l’intérieur de la chambre et se tourne vers Johanna.

- Toujours aucun regret de m’avoir accompagné ?


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Ismerie
Messages : 78
Date d'inscription : 19/10/2022
Crédits : Ilya Kuvshinov

Univers fétiche : Tous, pas de préférence
Préférence de jeu : Femme
Valise 2
https://www.letempsdunrp.com/t5413-propositions-en-vrac-ok-mai-2023#109032 https://www.letempsdunrp.com/t5396-presentation-ismerie#108661
Ismerie
Mar 20 Fév - 8:44

Prudence Johanna
Halliwell

J'ai 17 ans et je vis à San Francisco, Etats-Unis. Dans la vie, je suis une lycéenne mi-sorcière mi-cupidon et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, j'ai un cousin en pleine crise existentielle et je le vis plutôt pas dingue.

Prénom hérité d'une tante qu'elle n'a jamais connu

Jeune hybride sorcière/cupidon pleine de vie et empathique, adore mettre son nez dans les affaires des autres

Pouvoirs hérités de son père: Capacité de rayonner (téléportation), rayonnement à distance pour les êtres et les objets, pouvoir de détection des êtres magiques et humains

Pouvoirs hérités de sa mère: Empathie, haute résistance, médiumnité, sorcellerie générale

Chris ne semblait pas perturbé par la présence de l'homme sur la route, ce qui prouvait encore une fois à Johanna qu'il avait l'expérience qu'elle ne possédait pas. Réagirait-elle comme ça, elle aussi, un jour ? À voir des choses toujours plus glauques à longueur de journée, tellement de choses étranges que cela ne la choquerait plus au final ? Elle se le demandait. Mais la présence de cet homme était tout de même une bonne nouvelle, car si des démons habitaient cette ville... pourquoi laisseraient-ils les gens en vie ? Cela ne semblait pas être dans leur mode opératoire. Ou peut-être préparaient-ils quelque chose de sinistre ? Que faisaient-ils à ces gens ? L'adolescente se secouait la tête, tant de questions à auxquelles elle souhaitait rapidement avoir des réponses.

-Je trouve ça étrange... qui pourrait bien utiliser des humains sans les tuer, et surtout que peuvent-ils leur faire... ? On aurait peut-être dû en interroger quelques uns avant de venir ici ? Après s'ils se souviennent de rien...

Demandait-elle tandis qu'elle se garait là où Chris lui avait indiqué. Et sans aucun accrochage en plus. Cet hôtel ne lui disait rien qui vaille, encore moins que l'autre qui était pourtant hanté. Bon, par un enfant plutôt sympa... le démon qui l'avait attaqué l'avait beaucoup moins été par contre. Et il ne s'agissait pas uniquement de l'hôtel, non tout cet endroit semblait... morne, presque fantomatique, la ville entière semblait presque maudite. Et Johanna ne semblait pas aller trop loin en pensant cela, non, ses pensées étaient même trop peu alarmistes par rapport à ce qui semblait se tramer ici. Perdue dans ses réflexions, Johanna observait son cousin mentir avec brio tandis qu'elle peinait à comprendre un seul mot d'espagnol. Elle aurait dû écouter en cours, ouais. Cependant, elle comprit parfaitement son faux nom, Mitchell. C'était... certes un nom choisit pour une fausse identité, mais une fois dans la chambre, Johanna ne pu s'empêcher de glousser.

-Je ne regrette pas de t'avoir accompagné simplement parce que je pourrais dire à tante Paige que tu as prétendu être son mari pour cette mission

Dit-elle en plaisantant. Malgré la situation actuelle, Johanna préférait blaguer pour se détendre, et oublier les potentiels dangers qu'il pourrait y avoir à l'extérieur. Des dangers qui allaient sans doute être multiples.

-Mais d'ailleurs... on est d'accord que toute cette ville est ultra glauque ? Du genre... on est rentrés dans une autre dimension ou je ne sais quoi...

Curieuse de cette ville étrange, Johanna s'approchait de la fenêtre de la chambre afin de regarder à l'extérieur. Il ne semblait pas avoir une âme qui vive ici... mis à part, une silhouette, juste là, ce qui semblait être un homme, bien humain. Les démons ressemblaient parfois à des humains mais celui-là... il semblait si ordinaire, tellement ordinaire que la jeune femme prit le risque de l'observer plus longtemps. De loin, elle ne pouvait pas le voir distinctement, mais... il avait l'air tout de même pas mal. Ouais, une ado était une ado après tout, et ce genre de pensées fusaient souvent dans son esprit. Elle dut cependant oublier ses rêveries lorsqu'il détourna son regard vers elle, et la regarda droit dans les yeux. Pendant un instant, Johanna cessa de fonctionner, avant qu'elle ne prenne finalement la peine de se cacher, et de détourner le regard en direction de son cousin.

-Chris, je crois qu'il y a un gars qui m'a regardé, il était mignon, et bizarre, un mec bizarrement mignon

Dit-elle avant de se retourner une nouvelle fois vers la fenêtre. Disparu, il avait disparu. Ils étaient dans un mauvais film d'horreur ou quoi ?

-Il...a disparu

Dit-elle lentement. Bien qu'elle tentait d'être rationnelle, la jeune femme sentait une impression étrange parcourir son échine. Ah oui, la peur. Et cette peur s'accentuait au fur et à mesure que le temps passait, que la lumière disparaissait et annonçait bientôt la nuit. Leurs affaires étaient rangées, et bien vite, Johanna dû oublier la perspective de se coucher tôt, car c'était étrangement à ce moment de la journée que les choses semblaient bouger. C'était en tout cas ce que quelques bruits autour d'eux semblaient indiquer. Il y avait vraiment des gens là, maintenant, tout de suite ? Elle n'osait même plus s'approcher de la fenêtre, de peur qu'on ne les détecte.

-On dirait que cet endroit s'anime à l'approche de la nuit, c'est... vraiment pas bon cette histoire, tu crois qu'on devrait rester là, en sécurité ? Ou qu'on devrait aller voir ? Personnellement, faire notre enquête demain, ça m'irait très bien

Johanna savait parfaitement ce que son cousin allait lui répondre, mais quelque part, elle espérait qu'ils soient prudents ce soir. Maintenant mise face au fait accomplit, l'adolescente se trouvait être moins téméraire qu'elle ne l'aurait cru. Combien de créature y avaient-ils ici ? Que faisaient-ils ? Cette peur de l'inconnue était si viscérale qu'elle l'empêchait de penser clairement.


@clionestra
Clionestra
Messages : 3773
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mer 21 Fév - 1:33

Chris
Halliwell

J'ai 20 ans et je vis au 1329 Prescott Street, à San Fransisco. Dans la vie, je suis mi sorcier, mi être de lumière et je m'en sors mal. Sinon, grâce à ma malchance, on me compare tout le temps à l'autre Chris et je le vis plutôt mal.

Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie). - Page 3 8o57

→ Christopher "Chris" Halliwell
→ Second enfant de Piper Halliwell et Leo Wyatt
→ Hybrides Sorcier(e)s - Etres de Lumières
→ Son prénom lui vient de son grand père paternel Christopher Wyatt.
→ Toujours comparé à l'autre Chris.
→ Se souvient de l'autre Chris sous forme de vision.
→ Sorcier de base, avec incantation, création de potion; localisation, télékinésie, médiumnité.
→ Sorcier spécifique, compression (peut broyer et étrangler),
→ Pouvoir d'être de lumière, soin mais aussi éclipse. De photokinésie, de détection

Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie). - Page 3 E42v
Chris avait eu la même question que sa cousine. Pourquoi des démons laisseraient en vie des humains ? Ils les faisaient partir… Que voulaient-ils exactement en vidant une ville des humains ? Pourquoi ? C’était vraiment une question qu’il ne posait jamais assez. Il savait que la plupart des démons n’était que des monstres voulant tuer par pulsion, mais dans son esprit Bianca était toujours là. Celle de l’autre Chris. Il grimace malgré lui. La Bianca de l’autre Chris était une démone. Elle l’était et pourtant elle avait le plus grand cœur que Chris est pu rencontrer. L’autre Chris. Chris pensait que c’était le cas, mais il n’avait jamais réussi à savoir ce qui faisait qu’il se sentait ainsi en pensant à Bianca. Parce qu’il y avait les souvenirs de l’autre Chris avec la Bianca de ses souvenirs. Et il y avait les rêves de ce Chris-là, avec une Bianca qui ne le connaissait pas. Une Bianca qu’il ignore être réellement lié et qui rêve d’elle aussi. Il pense à tout ça. Il pense à l’amour que porte l’autre Chris à une femme de l’autre camp. Il pense à son frère qui était un monstre, pour l’autre Chris. Il pense à tout ça, et il se demande donc « et si… ». Et si les démons de ce village étaient simplement comme la bande de Bianca dans ses souvenirs ? Comme Bianca dans ses rêves ? Il pince les lèvres. Il laisse sa cousine rigoler avant de lui tirer la langue.

- Notre famille ne cherchera que des Halliwell s’ils pensent à chercher de manière officielle et non par magie. Et je suis sûr qu’ils essayeront le nom de Mitchell en dernier.

Oui, sa cousine pouvait comprendre qu’il avait réellement pensé à plein de chose pour sa fuite. Il ne l’avait pas simplement faire sur un coup de tête. Il l’avait fait avec une maîtrise et une préméditation qui dépassait l’entendement. Sa famille ne pouvait pas imaginer pareil mise en place. Parce que c’était l’autre Chris qui était organisé pour changer le monde et faire des choses aussi insensé, pas lui. Il soupire.

- On est d’accord, qu’il lui répond, j’ai l’impression que toute la ville à un voile ou une illusion pour cacher… pour la rendre innaccueillante. Elle donne envie de partir, même moi j’en ai envie alors qu’on est venu pour voir justement ce qu’ils se passent ici.

Il avait envie de partir, même à pied. Son esprit lui disait de partir comme une mauvaise impression qui se coincer dans un coin de sa rétine et donner des alarmes. Mais, justement, plus cette pensée se faisait dans son esprit, plus il savait qu’il devait rester pour apprendre ce qu’il se passe ici. Quand sa cousine l’appelle, il approche de la fenêtre et ne voit rien. Il fronce les sourcils. Un démon ? Il regarde sa cousine. Elle était pourtant celle avec le plus d’intuition, elle n’avait pas dit qu’il était dangereux ? Ils se préparent et réfléchissent en posant tout… Il ne sait pas quoi répondre à sa cousine à la fin. Il entend lui aussi que l’animation commence. Il réfléchit et décide de chercher un sort qu’il avait prévu pour l’occasion. Un sort qu’il ne faut pas utiliser normalement mais ça semble être une bonne idée pour le coup. Il sort le sort et lui tend.

- Un sort pour se faire passer pour un démon. Cela dure vingt-quatre heures. On pourra passer pour des démons, si ce sont des démons… et pour des humains si ce sont des humains, tu en penses quoi ?

HRP – je te laisse faire le sort si tu en as envie.
*

Quelque part dans une taverne animée pour la nuit, les couleurs chatoyantes dansaient de leur belles lumières. Hélios avait une bière à la main. Il repensait à la fille qu’il avait aperçue dans l’hôtel. Le démon à l’accueil n’avait pas su dire ce qu’ils étaient. Hélios n’avait vue la jeune femme que quelques secondes, et avait oublié de vérifier son aura. Il eut un frisson. Il avait ressenti la lumière comme un phare dans la nuit. Il avait ressentit la chaleur du feu, pas celle qui détruit, celle qui protège. Il avait ressenti une âme douce. Il était Hélios. Un démon de la lumière. Il pouvait faire disparaître le jour ou rendre la lumière. Il n’était pas lié au dieu grec, mais ses parents avaient trouvé original de lui donner le nom d’un dieu de la lumière. Il ne voyait pas que la lumière, il voyait les auras, les races, les pensées, selon comment il se concentrer. Il pouvait voir tout. Il repense à cette lumière dans l’hôtel.

- On fait quoi pour les visiteurs de l’hôtel ? demande un démon en s’approchant du bar. On ne devrait pas les faire partir tout de suite ?
- Non, si on les fait partir tout de suite, il y aurait un risque pour leur santé, répond une femme plus loin avec des ongles si longs que ça pouvait ressemblait à des serres. Ils vont reprendre la voiture et risque un accident.
- Et si on les raccompagne ? propose un autre.
- On ne sait même pas ce qu’ils sont, reprends un autre.
- Hélios ? demanda le barman, tu as une idée de ce qu’ils peuvent être ? Des nouveaux réfugiés ?

Des réfugiés, c’était ainsi que le barman voyait les habitants de la ville de démons. Des réfugiés. Des démons qui ne voulaient rien d’autres que vivre sans risquer de se faire tuer. Leurs pulsions meurtrières n’existaient même pas. Peu de démons connaissaient l’existence de ce village de paix. Peu de démons y venaient. Il fallait protéger les démons avec une âme de ceux qui voudrait les détruire. Il ne savait alors pas… Il pensait à la jeune femme.

- Laissez-moi m’en occuper, décida-t-il.
- Tu déteste t’occuper des intrus.
- Elle, laissez-là moi.
- Elle ? fit remarquer la furie avec un sourire entendu, j’ai entendu dire qu’ils étaient deux.

Hélios se mit à rougir fortement avant qu’un homme débarque dans le bar. Il annonça simplement une information.

- Ils sont sortit de l’hôtel.

HRP – Je peux te proposer qu’ils se séparent, dans le bar, pour faire une discussion avec Hélios / Johanna et Bianca / Chris (sachant que donc, Chris rêve d’elle, mais je ne sais pas si tu te souviens, on avait dit qu’elle aussi, en mode connexion héhé). Et si jamais, n’hésite pas à me dire qui on avait choisi pour le vava d’Hélios, j’ai plus aucun souvenir x’D N’hésite pas à me dire si je dois changer quoi que ce soit.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Ismerie
Messages : 78
Date d'inscription : 19/10/2022
Crédits : Ilya Kuvshinov

Univers fétiche : Tous, pas de préférence
Préférence de jeu : Femme
Valise 2
https://www.letempsdunrp.com/t5413-propositions-en-vrac-ok-mai-2023#109032 https://www.letempsdunrp.com/t5396-presentation-ismerie#108661
Ismerie
Dim 24 Mar - 18:07

Prudence Johanna
Halliwell

J'ai 17 ans et je vis à San Francisco, Etats-Unis. Dans la vie, je suis une lycéenne mi-sorcière mi-cupidon et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, j'ai un cousin en pleine crise existentielle et je le vis plutôt pas dingue.

Prénom hérité d'une tante qu'elle n'a jamais connu

Jeune hybride sorcière/cupidon pleine de vie et empathique, adore mettre son nez dans les affaires des autres

Pouvoirs hérités de son père: Capacité de rayonner (téléportation), rayonnement à distance pour les êtres et les objets, pouvoir de détection des êtres magiques et humains

Pouvoirs hérités de sa mère: Empathie, haute résistance, médiumnité, sorcellerie générale

Un sort pour apparaître comme un démon aux yeux des autres ? C'était une idée séduisante, car après tout, la jeune sorcière était encore à un âge ou repousser les limites et flirter avec le risque lui donnait envie, alors évidemment qu'elle dit oui à l'idée de son cousin. Elle prit même les devants afin d'essayer de trouver les rimes adéquates pour le sortilège.

« Alors... aidez-moi à ce qu'ils puissent voir ma déception illusoire, sorcière à leurs yeux je ne serais pas, je deviendrais un démon qu'ils ne démasqueront pas ! »

Certes, la dernière ligne n'était pas réellement inspirée niveau rime, mais cela avait l'air d'avoir marché. La sensation étrange qui s'empara de Johanna par la suite lui signifia que son sortilège avait certainement marché, et du premier coup en plus ! Ça, la jeune fille en était plutôt fière. Maintenant, il fallait affronter ce qu'il y avait dehors, ce qui risquait d'être beaucoup moins marrant. L'adolescente suivit ainsi son cousin, en prenant soin de demeurer près de lui, elle n'était pas suffisamment tête brûlée pour vouloir se jeter dans l'inconnu sans demeurer à proximité de celui des deux qui était tout de même le plus expérimenté.

À peine fut-elle sortie de l'hôtel que la jeune femme comprit immédiatement où se trouvait le plus clair de l'animation, pas dehors, dans les rues, mais à l'intérieur de diverses structures qui s'étaient subitement mises à scintiller de vie. Eet surtout... dans les bars. Des bars ouais, des lieux dans lesquels se réunissaient les gens le soir, pour le moment, rien qui ne sortait réellement de l'ordinaire... Non ? Johanna pointa un établissement du doigt, ce dernier semblait plus fréquenté que les autres, et s'ils devaient essayer de trouver des réponses quelque part, ce serait certainement là-bas.

« Chris, j'ai l'impression que c'est ce bar là-bas qui s'agite pas mal, on y va ? »

Certes, elle n'avait pas encore l'âge d'aller dans les bars, mais une ville aussi bizarre n'allait sans doute pas regarder sa carte d'identité avant de la laisser entrer... du moins, cela n'avait pas l'air d'être l'atmosphère ici. La jeune femme ne su s'il s'agissait de son instinct, de son flair légendaire de sorcière ou de tout autre chose qui avait créé cette coïncidence mais... un simple coup d'œil à l'intérieur de l'établissement une fois à l'intérieur lui fit repérer ce garçon qu'elle avait vu précédemment. Pourtant, le bar était bien bondé, si fréquenté qu'il devait être difficile de trouver un endroit de libre ou s'asseoir mais lui... son regard s'était immédiatement posé sur lui, et passé la surprise, Johanna plaça une main sur l'épaule de son cousin, un léger sourire ornant le coin de ses lèvres.

« Chris, c'est ce type, c'est lui que j'ai vu devant l'hôtel ! Je vais m'en occuper, c'est... une mission pour une Halliwell. »

Et elle le trouvait très sexy aussi, c'est vrai. Alors elle quitta son cousin avant même qu'il n'eut le temps de protester, parce qu'il y avait une chance qu'il proteste, et cette fois-ci, la lycéenne ne souhaitait pas obéir aux ordres. Oui, peut-être étaient-ils entourés de démons à ce moment même, peut-être qu'ils se mettaient en danger, mais les émois de l'adolescence étaient parfois plus forts que la raison. Mais comment l'interpeller ? Eh bien... de la manière la plus naturelle possible, avec un grand sourire sur le visage, et un brin de fausse naïveté. Elle se plaça à ses côtés, suffisamment proche pour qu'il ne puisse pas l'ignorer. Il était encore plus beau de près, elle devait bien l'avouer.

« Hey salut ! Excuse-moi mais c'est la première fois que je viens ici, mais toi t'as l'air habitué, quelle boisson tu me conseillerais ? »

Certes, ce n'était pas la meilleure façon d'interpeller quelqu'un, voir un démon, mais c'était la première fois que Johanna tentait le coup avec un garçon et... pour le moment, c'était plutôt passable.

Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie). - Page 3 Tumblr_o15uzso5xX1usba4po3_r2_250

Bianca s'était accoudée au bar comme à son habitude, elle avait machinalement observé le fond de son verre, perdue dans ses pensées, avant que la porte du bar ne s'ouvre une énième fois, pour laisser apparaître deux visages qui ne lui étaient pas familiers. La jeune femme ouvrit de grands yeux lorsqu'elle aperçut cet étranger qui venait de débarquer dans cet endroit dans lequel elle avait passé un si long moment. La vision de cet homme la ramena à ses songes, à toutes ces fois durant lesquelles elle avait rêvé de lui, de son visage, d'eux, ensemble. Elle avait cru qu'il ne s'agissait là que d'une projection de son désir d'être avec quelqu'un, pour tromper sa solitude, et elle n'y avait jamais pensé plus que cela en dehors de ses nuits solitaires. Mais là c'était... c'était... vraiment lui ? Ce garçon qui hantait ses rêves si souvent ? Il était venu à elle, comme cela, sans qu'elle ne s'y attende ? Était-elle dans un autre rêve ?

« Bianca ? Ça va ? »

La voix, familière cette fois-ci, celle de Simon, la première connaissance qu'elle s'était faite en arrivant dans cette ville, la tira de son choc.

« C'est qui lui ? Ce mec, il vient d’où ? »

« On l'ignore encore, ils n'ont pas l'air humains, mais pas sorciers non plus, ils sont peut-être comme nous, mais leur aura... elle est étrange, je suppose que c'est normal, les démons comme nous... on ne transparaît pas comme les autres. »

« Il faut que j'en ai le cœur net. »

Bianca avait à peine écouté les paroles de l'homme à côté d'elle, son regard avait été fixé sur cet homme dont elle ignorait le nom mais dont elle semblait pouvoir se souvenir si elle essayait un peu. Elle avait voulu aller le rencontrer de manière franche, directe, mais elle ne put avancer davantage après les quelques pas qu'elle avait effectués dans sa direction. Elle était comme paralysée, ses yeux fixés sur lui, elle, elle qui n'avait jamais peur de rien, qui ne réfléchissait pas avant d'ouvrir la bouche, s'était retrouvée comme... désemparée ? Face à lui. Cela ne lui ressemblait pas, non, était-ce lui qui provoquait ces sentiments en elle ? Sans doute, et il devait bien y avoir une raison derrière cela.

HRP - Ok, on fait comme ça ! Ça va devenir croustillant :héhé:
Pour l'avatar d'Hélios, c'était Steven R. Mcqueen, et c'était Emeraude Toubia pour Bianca je crois, donc je l'ai utilisé sur le gif, mais si tu préférais quelqu'un d'autre, dis-le moi :vic:


@clionestra
Clionestra
Messages : 3773
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mer 27 Mar - 14:13

Chris
Halliwell

J'ai 20 ans et je vis au 1329 Prescott Street, à San Fransisco. Dans la vie, je suis mi sorcier, mi être de lumière et je m'en sors mal. Sinon, grâce à ma malchance, on me compare tout le temps à l'autre Chris et je le vis plutôt mal.

Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie). - Page 3 Qmbp
→ Christopher "Chris" Halliwell
→ Second enfant de Piper Halliwell et Leo Wyatt
→ Hybrides Sorcier(e)s - Etres de Lumières
→ Son prénom lui vient de son grand père paternel Christopher Wyatt.
→ Toujours comparé à l'autre Chris.
→ Se souvient de l'autre Chris sous forme de vision.
→ Sorcier de base, avec incantation, création de potion; localisation, télékinésie, médiumnité.
→ Sorcier spécifique, compression (peut broyer et étrangler),
→ Pouvoir d'être de lumière, soin mais aussi éclipse. De photokinésie, de détection
Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie). - Page 3 E42v
Dans la catégorie des mauvaises idées, après celle de laisser sa cousine venir avec lui, il y avait forcément celle de sortir comme ça, au devant des problèmes sans plus réfléchir avec son cerveau. Chris le savait bien, pourtant, mais il n’avait pas le temps de penser à ça. Sa cousine pris la tangente avant qu’il n’est eu le temps de lui dire que le bar était surement remplit de démon et de faire attention. Une partie de son esprit voulait l’attraper et l’amener loin de tout ça… une autre lui rappela qu’elle était la fille de Phoebe Halliwell, et de Cups. Si quelqu’un pouvait sentir des intentions malveillantes et s’en prémunir, c’était sa cousine. Lui, il n’avait pas la chance d’avoir une partie cupidon en lui. Il n’était qu’à demi être de lumière, et sauf entendre des appels à l’aide de temps en temps de personne à protéger, et pouvoir soigner, rien ne l’aiderait à sentir les intentions des autres. Il fit une moue en la regardant au loin. Elle pourrait au moins faire un effort et ne pas commencer, elle-même, la discussion avec un garçon qui ne semblait absolument pas humain. De ce qu’il en sait. Johanna pourrait le sentir et se protéger. Il se dit cela alors qu’il se tourne sur lui-même alors qu’il « sentait » un regard sur lui. D’ordinaire, il n’avait pas ce genre de clairvoyance. Pourtant, en se tournant, il trouva tout de suite le regard qu’il cherchait et son cœur arrêta de battre alors que ses yeux s’écarquillent de surprise. Avant qu’il puisse s’en empêcher, le nom de la jeune femme sorti de ses lèvres.

- Bianca.

Il savait que le bruit et la distance empêcheraient la jeune femme de l’entendre, mais il rougit tout de même. Elle était là. Sa Bianca. Pas celle des souvenirs de l’autre Chris, non, la sienne. Celle qu’il voyait en rêve. Celle qu’il embrassait souvent. Et plus parfois quand ses rêves se laissaient aller à un désir qu’il ne connaissait pas dans la réalité. Chaque fois qu’une fille s’était intéressé à lui, il avait eu un frisson. Il ne voulait qu’elle. Cette fille de ses rêves, de son passé qui n’existe pas et d’un futur qui n’existait encore moins. Wyatt n’était pas devenu un monstre, et il n’avait pas eu à faire un deal avec des démons pour revenir dans le passé pour changer le futur. Il était dans un nouveau futur et Bianca était son rêve, son inatteignable rêve. Sauf qu’elle était là. Il fit un rougissement alors que ses pas l’amenèrent à côté de la jeune femme, comme magnétisé par sa présence. Il en oublia tout le reste autour, jusqu’à sa cousine qu’il voulait pourtant protéger. Il oublia tout. Il arriva devant la jeune femme et il ne pu s’empêcher de monter sa main sur son visage pour lui caresser la joue. Son corps n’était plus commander par des pensées rationnelles alors qu’il désire la toucher, tout de suite. Il est sûr d’en mourir s’il ne le fait pas. Il posa sa main sur la joue de la jeune femme et une idée claire lui vient à l’esprit. Il voulait l’embrasser. La prendre dans ses bras et se cacher dans un coin sombre pour lui dire qu’il l’aime, qu’il la protégerait, elle et ce lieu si elle le veut, qu’il ne la laisserait plus jamais partir, encore moins mourir. D’un coup, il réalise que la jeune femme ne doit pas le connaître du tout, elle. Dans ses rêves, il ne se présente jamais réellement, encore moins comme un sorcier, alors il se recule d’un pas et rougit.

- Vous… vous aviez… humm… quelque chose sur la joue, mentit-il en bégayant, mais là il ne voyait pas trop quoi faire de plus. Je l'ai enlevé.

Il n’avait clairement pas la technique de sa cousine pour se présenter ou draguer. Son mensonge se lisait sur la rougeur de ses joues. Et ses intentions aussi. Il avait eu besoin de la toucher par nécessité, pas par malveillance.



Hélios
J'ai 17 ans et je vis à Prizrak, Mexique. Dans la vie, je suis réfugié démoniaque et je m'en sors bien puisque c'est ma famille qui a fondé la ville. Sinon, grâce à ma chance, je suis tombé sur un ange et je le vis en ce moment même. .

Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie). - Page 3 G5h8→ Démon de la lumière et du souvenir.
→ Il a la possibilité de se souvenir des connaissances des personnes de sa famille de sang, la connaissance étant inné dans le sang.
→ Peut voir les auras des gens et leur lumière
→ Commande la lumière, à l'opposé des autres démons et peut jouer avec la vision.
→ Ses arrières-grand-parents ont fondé la ville pour se défendre contre les sorcières qui voulaient leur peau, mais aussi les démons qui ne comprennaient pas leur pouvoir.
→ Peut interférer dans les pensées et les souvenirs comme tous les membres de sa famille.
Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie). - Page 3 Oxl8
Hélios n’était pas en reste question bug neuronal. Il regardait la jeune femme approché comme si elle dominait le monde. Comme si le monde devait se pousser  pour qu’elle puisse arriver. Et la lumière qu’elle dégage était si pur qu’il avait dû mal à ne pas sentir son cœur battre à tout rompre. Quand elle s’approche, il lance un regard vers la personne avec qui elle était venue. L’homme semblait vouloir l’attraper pour la protéger, et Hélios se sentit jaloux, tout simplement. Il finit par revenir sur la jeune femme et pencha la tête avant de sourire, dévoilant des dents parfaitement blanches et alignées, ses parents avaient toujours dit qu’une bonne hygiène bucco-dentaire était la base.

- Cela dépend de ton humeur, princesse
, fit-il avec une voix rauque qui voulait clairement dire qu’il était en train de flirter avec elle et non de la juger, si tu es d’humeur joueuse ou sage.  

Et la question se posait là. Est-ce qu’elle était le genre de fille sage, ou pas ? Il observe encore son aura qu’il voyait prendre la place autour d’elle comme un halo de lumière. Qu’importe qu’elle soit sage ou joueuse, il y avait de la bonté en elle. Il ne pouvait voir presque que ça, alors qu’il lui fit un sourire pour se pencher vers elle et lui tendre sa main.

- Je suis Hélios. Et si tu veux pas que ton mec aille voir ailleurs, tu devrais peut-être aller le récupérer. Bianca risque de le manger tout cru sinon.

Il avait tourné la tête à peine une seconde et il pouvait voir que l’homme avec qui elle était venu était totalement obnubilé par Bianca. Oh, il comprend. Bianca était une jolie fille. Pas son genre. Et difficilement touchable. Elle n’était pas le genre de personne que l’on pouvait approcher si on n’avait que l’envie de jouer avec elle. Plusieurs s’y étaient déjà essayés, et Hélios avait regardé avec plaisir la chute de l’égo masculine face à la force brute de la démone. Pour ce coup-ci, cependant, il espérait que Bianca se laisserait avoir pour qu’il puisse recoller le cœur brisé de son inconnue. Il restait un démon, il pouvait bien profiter comme il l’entend, non ? Il pouvait voir un lien entre les deux, aussi pur que le reste, et la jalousie du démon pour une personne qu’il venait juste de rencontrer était telle qu’il avait envie de briser ce lien pour que la jeune femme ne soit qu’à lui.

HRP : Ouiii, on va bien s’amuser x’D ; Et parfait pour les avatars ! j’ai fais de nouveau crackship pour l’occasion !


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Contenu sponsorisé
Terrifiée, pétrifiée par une peur, que plus rien ne parvient à chasser de mon coeur, afin que ma lutte contre le mal, je puisse poursuivre, ôtez-moi ces peurs qui m'empêchent de vivre (avec Ismerie).
Page 3 sur 3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Sujets similaires
-
» Présentation Ismerie
» hunger games et puisse le sort vous être favorable
» Robert + | La peur anéanti l'Homme.
» Faites-moi vivre dans des RPs
» Mes petites idées en attente de quelqu'un pour vivre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: