Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Hi Everyone
open your eyes (charlissa) - Page 14 EmptyHier à 23:37 par Nemo

» Raven and Bones
open your eyes (charlissa) - Page 14 EmptyHier à 23:25 par Lobscure

» Funambule feat Manhattan Redlish
open your eyes (charlissa) - Page 14 EmptyHier à 21:32 par Charly

» PRÉSENTATION ¬ quand c'est fini, c'est par ici
open your eyes (charlissa) - Page 14 EmptyHier à 20:43 par Mai Fong

» Les enfants de la lune. [PV Lulu] +18
open your eyes (charlissa) - Page 14 EmptyHier à 20:41 par Ezvana

» TOPS-SITES ¬ votez pour ltdr
open your eyes (charlissa) - Page 14 EmptyHier à 20:32 par Gäa

» We don't have to dance # Senara
open your eyes (charlissa) - Page 14 EmptyHier à 15:02 par Senara

» Centaures - (Val & Dreamcatcher)
open your eyes (charlissa) - Page 14 EmptyJeu 18 Avr - 23:39 par Dreamcatcher

» (m) souls don't meet by accident
open your eyes (charlissa) - Page 14 EmptyJeu 18 Avr - 23:14 par Ananas

-29%
Le deal à ne pas rater :
PC portable – MEDION 15,6″ FHD Intel i7 – 16 Go / 512Go (CDAV : ...
499.99 € 699.99 €
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

open your eyes (charlissa)

Clionestra
Messages : 3773
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Lun 29 Mai - 14:13

Warren
Blinken

J'ai 27 ans et je vis à Xzion, . Dans la vie, je suis attaquant vedette des lightnings et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire puisqu'on voit toujours l'homme célèbre au lieu de  qui je suis.

→ Il est le numéro 9
→ Il est le seul qui marque dans son équipe, donc est souvent en avant, mais peut aussi bien jouer en défense, voir gardien.
→ Il a le plus d'endurance de toute son équipe.
→ Pro des attaques aériennes
→ Possède du mal à avoir un esprit d'équipe sur le terrain, trop certain qu'il doit faire les choses seuls s'il veut bien les faire.
→ Il possède le fluide de Vague Ionique, un fluide fait d'éclair.

Frères:

Equipe Lightning:
Warren se prends bien moins la tête. Il sait qu’il devra se poser des questions un jour … mais pas maintenant. Il a le temps pour tout, alors il pouvait parler de sexe comme de sentiment sans le moindre souci. Il n’était pas le genre à réfléchir plus en profondeur quand quelque chose lui faisait du bien. Alors, il profite de l’appel de la jeune femme pour faire le petit déjeuner calmement. Sans la moindre pression. Il avait dit que ça ne le dérangeait pas de la servir. Là aussi, il n’avait pas menti sur leur échange téléphonique. Il la laisse donc avec Trixie, se souvient que c’était l’attaquante des pirates un peu folle et s’occupe de tout bien préparer.

Quand il revient, cependant, avec douceur et silence pour ne pas déranger, il se fige sur le pas de la porte. Il regarde Maki un instant le temps d’analyser tout. Elle était toujours là, superbe et incroyable, mais ses yeux étaient remplit de larmes, son dos était vouté comme si une tristesse incroyable était en train de l’étouffer. Et cela fait du mal à Warren. Sans comprendre pourquoi, cette souffrance lui faisait autant de mal que la sienne, propre pourtant à la personne. Il fait un pas, pose le plateau sur la table de chevet et se glisse dans le lit pour prendre la jeune femme dans les bras. Il ne savait pas quoi faire, alors il caresse simplement ses cheveux en la prenant et en répétant des « calme-toi » et des « je suis là ». Il fredonna aussi une musique ou deux.

Il se souvient de ce qu’elle avait fait pour elle, embrassant ses paupières pour en chasser la tristesse, alors il fit de même à la jeune femme. Moins doué. Il n’avait jamais embrassé des visages si tristes. Il avait l’impression de ne pas être légitime à cette place. Mais il était seul, dans cette appartement alors elle allait devoir se contenter de lui. Il passe ses mains dans son dos dans un geste réconfortant.

- Maki, calme-toi. Tu veux me raconter ? proposa-t-il alors qu’il espérait que la jeune femme se calme doucement.

Il prit la taie de son oreiller, celui qui n’était pas propre, et essuya les larmes, et la morve parce que pleurer autant il n’y avait pas qu’un fluide qui sortait, avec. Il était doux et la regardait encore avec toute la bienveillance du monde. Même là, il pensait toujours qu’elle était une déesse. Il regarda rapidement le téléphone qu’elle avait encore dans ses mains. Il le prit et le poussa sur le plateau qu’il avait apporté. Il prit la bouteille et la remplaça.

- Prends ton temps. Respire. Suis ma respiration, fit-il en posant la main de la jeune femme sur son cœur, inspire, expire, doucement, prends mon rythme.

Il avait eu un frère, Raalpar, qui faisait des crises de panique. Le médecin leur avait appris à le calmer ainsi. Montrant l’exemple de comment respirer, et se calmer, avec des gestes doux et assuré. Alors même s’il n’avait pas fait ça depuis longtemps, Warren s’en souviens et le fit pour la jeune femme. Elle lui raconterait si elle veut. Elle pouvait tout lui demander.

- Que puis-je faire pour t’aider ?


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2250
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Lun 29 Mai - 21:24
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Maki Noi
J'ai 24 ans ans et je vis un peu partout avec l’équipe des Pirates, bien que je sois originaire de l'archipel de Shiloe. Dans la vie, je suis gardienne de but dans mon équipe de Galactik Football et je m'en sors très bien.. Sinon, grâce à ma malchance, je suis amoureuse de ma meilleure amie.

open your eyes (charlissa) - Page 14 16efc9c47c7a773ac8e824a39752bbdb275fb6dd


- panda bear -
- sweet heart with big paws -

love & cuddles needed, but she can kill you with only one punch.


open your eyes (charlissa) - Page 14 51r5
Faceclaim : noi (dorohedoro)


Elle pleure comme un bébé. Elle est fatiguée. Elle est triste. Et elle est soulagée. C’est bon. C’est fini. C'est bien. Et c'est horrible en même temps. C'est le moment où toute forme d'espoir même illusoire se brise. Et elle se rend aussi compte que ses moments avec Trixie vont se faire plus rares. Et ça lui manque déjà. Elle lui manquait déjà tous les jours, même quand elle était là. Mais à partir de maintenant. Ça allait être pire. Ou peut-être pas ? Enfin. C'est fini.

C’est difficile de se calmer. Même avec l’aide de Warren. Parce qu’il est un peu, un tout petit peu, responsable des larmes qui coulent sur les joues de Maki. Mais elle fait de son mieux, pour se calmer, pour suivre les instructions et le souffle du lightning. Elle respire, inspire, expire. Calme les spasmes qui soulèvent son diaphragme. Elle se sent vraiment très très mal. Pour lui. La jeune femme baisse la tête et se cache derrière ses mèches blanches. En le repoussant loin d'elle. Enfin, pas tant que ça. Mais. Elle se décolle de lui. S'arrache de ses bras. Mais elle ne retire pas sa main de la poitrine de Warren, et se sert plutôt de l'autre pour essuyer ses yeux.

"Jsuis minable … Jsuis désolée …"

Elle chochotte, renifle et se mord la lèvre inférieure pour retenir un nouveau sanglot qui secoue quand même ses épaules. Elle se trouve vraiment nulle. Elle a l'impression de trahir absolument tout le monde. Même si techniquement … bah personne n'attend rien d'elle, hein. Et n'a jamais rien attendu d'elle. Clairement. Et se dire ça, pour se déculpabiliser de ce sentiment de traîtrise, et bien, c'est finalement encore pire. Et encore encore pire. Parce que ça lui plaît pas d'être plus blessée par le fait de ne pas se sentir désirée que par le fait de blesser les autres. Bref. C'est un gros bordel qui règne dans le crâne de Maki. Bordel où elle est forcément celle qui bouffe, ou celle qui est en faute.

Alors la jeune femme pleure encore. Moins fort. Mais les larmes continuent de couler, se détachent de ses pommettes ou de ses cils, vite attirées par la gravité pour s'écraser contre les draps blancs de Warren où elles dessinent des flaques. Maki les regarde. Ça la calme, étrangement. Elle tente encore d'éponger l'eau de ses yeux du bout des doigts et de repousser son malaise pour … elle sait pas trop quoi faire. Arriver à parler ? Arriver à regarder Warren en face ? Arriver à s'autoriser à aller se réfugier à dans nouveau ses bras. Elle en a tellement envie. C'est la seule chose dont elle a envie à vrai dire. Retrouver son odeur, sa force et sa douceur. Mais. Non.

Elle secoue la tête. Elle ne peut pas se permettre ça. Ni de lui réclamer de l'aide. Et encore moins de lui raconter ce qu'il est en train de se passer dans son cœur et dans sa tête alors qu'elle est encore les fesses à l'air. Dans son lit. N'importe quoi. Maki le lâche finalement. Fuit son regard et sort du lit, de la chambre pour retrouver la chambre d'ami et se rhabiller. Avec ses vêtements à elle. Elle retire le t-shirt de Warren avec regret, et une fois changée elle sort de la chambre pour aller le lui rendre.

"Tiens. Désolée."

Elle s'est calmée. En tout cas, elle ne pleure plus. La jeune femme a les yeux, le nez et les joues tout rouges. Le regard encore humide et vacillant mais elle arrive à le lever vers celui de Warren. Elle lui faisait confiance. Elle lui a fait confiance. Elle lui fait confiance. Alors.

"Je. Je peux t'expliquer. Si tu veux."

Maki à l'impression d'avoir 16 ans. Elle tord ses doigts entre eux et regarde à nouveau le sol. Elle sait qu'elle prend des risques, si elle lui parle, vraiment de tout. Mais elle a décidé qu'elle lui fait confiance. Et pas aujourd'hui. D'avant déjà. Alors elle décide de croire en cette confiance.
Clionestra
Messages : 3773
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Lun 29 Mai - 23:44

Warren
Blinken

J'ai 27 ans et je vis à Xzion, . Dans la vie, je suis attaquant vedette des lightnings et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire puisqu'on voit toujours l'homme célèbre au lieu de  qui je suis.

→ Il est le numéro 9
→ Il est le seul qui marque dans son équipe, donc est souvent en avant, mais peut aussi bien jouer en défense, voir gardien.
→ Il a le plus d'endurance de toute son équipe.
→ Pro des attaques aériennes
→ Possède du mal à avoir un esprit d'équipe sur le terrain, trop certain qu'il doit faire les choses seuls s'il veut bien les faire.
→ Il possède le fluide de Vague Ionique, un fluide fait d'éclair.

Frères:

Equipe Lightning:
Il la laisse pleurer, se calmer, bouger. Il la laisse sans bouger. Le moins possible en tout cas. Il essayait de lui transmettre son calme mais il ne l’assiège pas de commentaire, de question, il attend. Il fait des sourires rassurant. Il la regarde simplement, sans questionnement sur le visage, ou jugement. Elle avait le droit de pleurer. Elle avait le droit de ne pas se sentir bien. Elle avait le droit de vouloir du temps, ou de ne pas en vouloir justement. Elle avait le droit de sortir, de le quitter, de vouloir qu’il la ramène sur sa planète. Il la regarde simplement et attends en faisant ce qu’il peut.

- Tu es loin d’être minable, ma déesse, souffla-t-il doucement alors qu’il la regarda partir.

Loin de lui, il avait froid. Mais il savait que parfois, certainement personne, avait besoin de partir pour se sentir mieux. Plus en sécurité. Plus calme. Alors il lui laisse le temps. Il passe lui aussi des habits, un jogging et un t-shirt. Rien de classe. Il n’avait pas besoin d’être classe. Il avait besoin d’être naturel. Il l’attend dans le salon. Il range un peu le bordel, plus pour s’occuper l’esprit qu’autre chose. Il se dit que c’était mieux pour discuter. Ce canapé de la mort, il remet le plaid tout doux. Il prend le t-shirt et le pose sur une chaise. Il s’en fou du t-shirt. Rien à faire alors que la jeune femme avait pleuré, longtemps, fortement, et intensément. C’était ce qui le choquer le plus, en réalité, l’intensité des larmes. Mais il n’avait pas l’impression qu’il y avait mort d’homme, juste le cœur de Maki. Et pour lui, pour Warren, c’était pire. Alors il s’assoit sur le canapé, lui montre la place sur le plaid à ses côtés.

- Non, Maki. C’est que si tu le désires toi. Tu n’as aucune obligation vis-à-vis de moi.

Il s’approche de la jeune femme, se lève à peine, prends ses mains et l’aide à se poser sur le canapé. Bon. Ils avaient fait autant l’amour sur ce canapé, par terre en réalité, que sur la table, qu’il avait rangé houhou, que dans la chambre. Mais le lieu était plus neutre, moins intime. Les rideaux étaient ouverts et les fenêtres aussi pour aérer la pièce et l’éclairer. Il l’observa. Sa main n’avait pas quitté celle de la jeune femme. Il savait, lui, qu’il lui faisait confiance. Il lui donnerait tout et lui dirait tout. Mais il ne pouvait pas l’obliger à en faire de même. Si elle ne le voulait pas, il n’allait pas l’obliger. Il prends la télécommande d’une main et lui montre.

- Ou alors, on peut regarder Moclam, une série télévisée lightning très stupide. Tout le monde aime cette série sans oser l’avouer. Elle a plus de 56 saisons et ce n’est que des gags. Ou alors je peux te faire à manger. Ou alors on peut retourner dormir. Maki…, il se rapproche encore, tu n’as aucune obligation envers moi. Tu peux continuer à profiter de ce moment ensemble, si tu ne désires pas en parler, d’accord ?


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2250
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Mar 30 Mai - 11:37
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Maki Noi
J'ai 24 ans ans et je vis un peu partout avec l’équipe des Pirates, bien que je sois originaire de l'archipel de Shiloe. Dans la vie, je suis gardienne de but dans mon équipe de Galactik Football et je m'en sors très bien.. Sinon, grâce à ma malchance, je suis amoureuse de ma meilleure amie.

open your eyes (charlissa) - Page 14 16efc9c47c7a773ac8e824a39752bbdb275fb6dd


- panda bear -
- sweet heart with big paws -

love & cuddles needed, but she can kill you with only one punch.


open your eyes (charlissa) - Page 14 51r5
Faceclaim : noi (dorohedoro)


Elle bien obligée de reconnaître même confusément, la douceur et la prévenance de Warren à son égard. Elle veut pas le voir et elle veut pas la reconnaître parce que ça le rend d'autant plus … plus à ses yeux. Et que ça la fait culpabiliser davantage de se mettre dans un état pareil pour une autre à ses côtés. Mais oui, il est là, et il est fort pour elle. Maki se laisse guider sur le canapé, s'assoit, et si elle laisse sa main au lightning, elle s'écarte quand même de lui. Elle réfléchit un moment à ses propositions avant de prendre la télécommande et d'allumer la télé. Elle ne sait pas quelle chaîne elle a mis et elle s'en fout. Visiblement, le truc qui passe est censé être drôle, mais elle n'écoute pas. Elle ne regarde pas vraiment non plus d'ailleurs. Elle se sert juste de ça pour mettre une distance avec la réalité.

"C'était Trixie."

Il sait. Elle l'a déjà dit. Mais ça l'aide à commencer à parler. Elle a envie de parler. Même à Warren. Surtout à Warren ? Elle ne sait pas, mais elle sait qu'elle veut parler. Elle n'a jamais rien dit à personne. Jamais. Maki ne quitte pas l'écran des yeux, pourtant elle ne voit pas vraiment ce qu'il s'y déroule. C'est juste que … Ça l'aide à mettre de la distance entre elle et ce qu'elle dit. Et  ça lui évite de regarder Warren.

"Je l'ai rencontré il y a trois ans. J'étais encore une vraie pirate, mais on était rentré sur Shiloe pour … bah pour se poser un peu. Et je suis tombée sur cette fille. Jsuis tombée amoureuse de cette fille la première fois qu'elle m'a sourit. C'était stupide … j'avais l'impression d'être une ado. Et je me suis dis que ça me passerait …"

Mais non. C'est pas passé. Sinon elle n'en serait pas là à l'heure qu'il est. Maki soupire doucement. Relève ses yeux qui se sont écrasés au sol dans ses souvenirs. Cherchant aussi bien à retrouver le fil de sa pensée que le fil de la sitcom.

"Mais Trixie elle est …"

La jeune femme s'interrompt. Mordille sa lèvre inférieure. Se dit que c'est peut-être pas une bonne idée de faire la liste de pourquoi elle en aime une autre à un homme avec qui elle a passé la nuit. Maki secoue la tête et reprend.

"Enfin peu importe. Elle est devenue ma gravité. C'est con à dire mais c'est vrai. Elle est devenue une raison de revenir plus souvent à Shiloe. Puis de rester sur Shiloe. D'arrêter la piraterie. De jouer au foot."

Un bref rire lui échappe et Maki passe une main sur son visage.

"C'est pour elle que je joue au foot … enfin bref … Je savais bien que ce ne serait jamais réciproque. Mais j'ai quand même choisi de garder son amitié, et de rester à ses côtés. Tous les jours. Et … et elle a rencontré son Snowkid … et je suis en train de perdre ma gravité …"

La voix de la jeune femme faiblit. Elle hausse les épaules comme pour s'auto persuader que c'est pas grave. C'est rien. Ça va aller. (De toute façon y a pas le choix.) Maki s'éclaircit la voix et termine ce qu'elle a à dire le plus neutrement et le plus rapidement possible le pour éviter de fondre en larmes à nouveau.

"Elle est sur Akillian. Et elle vient de m'appeler pour me dire qu'ils ont passé la nuit ensemble. Et c'est débile de chialer pour ça alors que je couchais avec toi au même moment. Et c'est nul à chier de te raconter tout ça à toi. Je suis désolée. Je veux pas te blesser. Enfin. Sauf si tu t'en fous."

Un rire sans joie lui échappe, et Maki secoue la tête. Elle ne sait même pas si elle préférerait que Warren s'en cogne et ne soit pas blessé. Ou que ça le blesse justement parce qu'il ne s'en cogne pas. Elle est  paumée. Mais dans les deux cas, pour lui, c'est pas ouf.

"Désolée …"  

Ouais, c'est le mot. Elle est désolée de le mettre dans une situation inconfortable. Désolée pour elle de se faire enfin briser le cœur par Trixie. Et désolée pour elle et Ahito pour qui elle est bien incapable de se réjouir, là tout de suite.
Clionestra
Messages : 3773
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mar 30 Mai - 13:01

Warren
Blinken

J'ai 27 ans et je vis à Xzion, . Dans la vie, je suis attaquant vedette des lightnings et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire puisqu'on voit toujours l'homme célèbre au lieu de  qui je suis.

→ Il est le numéro 9
→ Il est le seul qui marque dans son équipe, donc est souvent en avant, mais peut aussi bien jouer en défense, voir gardien.
→ Il a le plus d'endurance de toute son équipe.
→ Pro des attaques aériennes
→ Possède du mal à avoir un esprit d'équipe sur le terrain, trop certain qu'il doit faire les choses seuls s'il veut bien les faire.
→ Il possède le fluide de Vague Ionique, un fluide fait d'éclair.

Frères:

Equipe Lightning:
Warren regarde la télévision, d’un œil. Il observe l’épisode qu’il a déjà vue milles fois depuis le temps. Il regarde un peu Maki et il attend. Il ne sait pas ce qu’il doit faire. Cette distance qu’elle met avec lui. Il la laisse prendre le temps. C’était mieux pour elle. Quand elle se mit à parler, il l’écouta avec douceur. Trixie. Il s’en doutait un peu. Il ne baisse pas le son, ne mets pas sur pause, il continua à regarder l’écran. Il refusait de lui sembler pressant. Warren savait qui était le Snowkid. Il savait des choses. Et il ne comprenait pas tout en pouvant admettre. Personne n’avait jamais été son centre de gravité. Il ne l’avait donc jamais perdu. Il prit sa main doucement, le visage toujours vers la télévision qui défiler des scènes dont il ne comptait plus rien.

- Je ne m’en fou pas, mais ça ne me blesse pas, fit-il en préambule alors qu’il fit une pression sur sa main. Je comprends. Et tu n’as pas à te faire de soucis. Maki, tout va bien pour moi.

Il caressait doucement la peau de la main de la jeune femme. La laissant respirer. Il ne savait pas s’il lui fallait « défendre » Ahito, ou non. Il lui semblait que la jeune femme savait déjà que le gardien était une bonne personne. Il savait déjà que Maki ne serait pas le genre à laisser la femme de sa vie avec un homme qu’elle ne pense pas digne. Il continua quelques secondes ses caresses avant de trouver quelque chose à dire.

- Et ce n’est pas débile. Tu ne peux pas aimer quelqu’un pendant trois ans et attendre que les sentiments que tu possèdes disparaissent comme ça. Trixie, c’est ton amie. Il faut du temps pour poser ses sentiments et en développé d’autre.

Il se tourna vers elle, prit doucement la joue de la jeune femme. Il caressa sa peau. Il ne savait pas quoi dire. Il n’était pas sûr de ce qu’il devait dire ou faire. Puis, il y eu une idée. Peut-être stupide, n’est-ce pas ? Mais une idée pour qu’elle se pardonne.

- On s’est fait du bien, Maki. On s’est amusé. Ton amitié avec Trixie ne changera pas parce qu’elle sort avec un Snow Kids. Et notre relation n’a pas a changé non plus si tu le souhaites. Il ne faut pas se prendre la tête. Prends les choses comme ça vient.

Il observa rapidement la télévision, puis il réfléchit à ce qu’il pourrait faire ou non plus la détendre. Il font quoi les amis simplement pour se détendre après avoir eu une baise intense ? Sex friends, c’est le terme, non ? Bon. Il penche la tête sur le côté. Il y était presque à proposer à la jeune femme d’aller sur Akillian pour dire ses sentiments à Trixie. Parce qu’il fallait que ça sorte un jour. D’un coup, il eut une idée. Il savait quoi faire.

- Habille-toi, chaussures et casquettes. Je t’emmène au milieu de l’océan. Et tu vas pouvoir hurler ce que tu ressens. Cela te tente ?


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2250
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Mar 30 Mai - 22:59
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Maki Noi
J'ai 24 ans ans et je vis un peu partout avec l’équipe des Pirates, bien que je sois originaire de l'archipel de Shiloe. Dans la vie, je suis gardienne de but dans mon équipe de Galactik Football et je m'en sors très bien.. Sinon, grâce à ma malchance, je suis amoureuse de ma meilleure amie.

open your eyes (charlissa) - Page 14 16efc9c47c7a773ac8e824a39752bbdb275fb6dd


- panda bear -
- sweet heart with big paws -

love & cuddles needed, but she can kill you with only one punch.


open your eyes (charlissa) - Page 14 51r5
Faceclaim : noi (dorohedoro)


Elle le savait. Elle ne va pas se mentir, Maki. Elle le savait. Elle savait parfaitement que Trixie n’allait pas enfiler des perles pendant son séjour à Akillian. Elle savait aussi ce qu’elle même allait faire avec Warren. Et elle se doutait bien qu’elle saurait d’une façon ou d’une autre quand elle … enfin quand ils … enfin bref. Ce qu’elle ne savait pas, c’était à quel point elle avait mélangé tout ça, même inconsciemment. Surtout inconsciemment. Parce que pour elle, il était clair qu’elle était venue ici pour Warren, uniquement pour Warren et ce qu’il se passait entre eux. Quoique ce soit. Mais maintenant, elle doutait forcément de ses intentions cachées. Même à elle-même. Alors les paroles et d’attitude du lightning la réconfortent. Un peu. Ou la rassure un peu, en tout cas. Assez pour qu’elle arrive à relever ses yeux tout rouges vers lui, et lui adresse un tout petit sourire de gratitude.

“Merci Warren … J’ai pas envie. Que ça change. Nous deux.”

Elle n'a pas envie que ça change. En tout cas, elle n'a pas envie qu’il arrête de lui faire des bisous sur les joues. Ou sur les lèvres. Elle veut pouvoir se réfugier dans ses bras si elle en a envie. Et elle veut encore l’entendre l’appeler “déesse”, et l’entendre lui parler de son sourire. Et de sa poitrine aussi. C’est ça certain dans sa tête, malgré tout le reste. Maki sourit un peu plus à la proposition du lightning.

“Je suis pas sûre que je vais hurler quoique ce soit … mais je veux bien sortir voir l’océan de ta planète.”

Oui elle veut bien sortir un peu. Et faire n’importe quoi qui l’a défoulera physiquement. N’importe quoi qui lui permettra de penser à autre chose. Mais avant ça, Maki a autre chose à faire. Enfin elle voudrait faire quelque chose. Elle se lève doucement, fait craquer ses phalanges et regarde autour d’elle comme si elle cherchait quelque chose. Son courage.

“Warren. Je peux … Enfin tu veux bien ? Me prendre dans tes bras ? Je sais que c’est égoïste, mais je …”

J’en ai besoin. Mais c’est encore plus égoïste de le dire, non ? Elle le dit pas. Plante juste ses yeux dans ceux de Warren. Se demandant tout à coup pourquoi elle a fuit avec autant d'application un regard aussi apaisant.

Clionestra
Messages : 3773
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mar 30 Mai - 23:47

Warren
Blinken

J'ai 27 ans et je vis à Xzion, . Dans la vie, je suis attaquant vedette des lightnings et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire puisqu'on voit toujours l'homme célèbre au lieu de  qui je suis.

→ Il est le numéro 9
→ Il est le seul qui marque dans son équipe, donc est souvent en avant, mais peut aussi bien jouer en défense, voir gardien.
→ Il a le plus d'endurance de toute son équipe.
→ Pro des attaques aériennes
→ Possède du mal à avoir un esprit d'équipe sur le terrain, trop certain qu'il doit faire les choses seuls s'il veut bien les faire.
→ Il possède le fluide de Vague Ionique, un fluide fait d'éclair.

Frères:

Equipe Lightning:
Warren était calme. Il était serein et tranquille. Elle n’avait pas envie que ça change ? Cela tombe bien, lui non plus. Il aimait bien cette relation. Il n’avait pas besoin de mettre de terme sur leur relation. C’était juste Warren et Maki. Waki dirait les fans de séries, ou qui aimait faire des noms de duo pour tout. Warren n’avait pas besoin de nom ou de terme, c’était simplement ainsi. Alors si Maki acceptait que ça ne change pas alors il n’y avait absolument aucune obligation pour que ça change. Il la regarde, ses yeux rouges si rouge, si quémandeurs. Warren ne savait pas ce qu’il devait lui donner, alors il murmura simplement.

- Alors, ça n’a pas à changer.

Ce n’était pas parce que la femme que Maki aime venait de trouver un copain que Warren et Maki devaient arrêter d’être … eux. Ensemble. Bien. Se faire du bien. Simplement. Il n’y avait pas de raison pour se séparer. Pour être des inconnus l’un pour l’autre. Warren n’avait pas besoin d’amour pour avoir envie d’être auprès de Maki. C’était simple d’être avec elle, alors il en profitait simplement.

- Nous verrons, fit-il doucement, si tu crie ou pas.

Et il n'y avait rien de tendancieux dans la phrase. Juste que crier à la mer, ça faisait du bien. Alors il se lève. Elle voulait voir la mer bleu clair de sa planète…Elle en avait le droit. L’eau sur sa planète n’était pas comme l’eau des autres planètes. Elle était plus opaque. Mais plus opaque d’un bleu turquoise étrange. Peu de personne osait se baigner dans l’eau de la mer de sa planète. Seuls les connaisseurs et les habitués se jetaient dans l’eau sans soucis. Et il fallait une permission pour prendre la mer. Il fallait un permis… et Warren, il en avait un. Il était prêt à partir quand il remarqua qu’elle ne bougeait pas. Il pencha la tête et sourit quand il comprit la demande. Avant lenteur, il s’approcha et l’entoura de ses bras avant de la pousser un peu contre son torse. Doux. Pas violent. Loin de là. Il la prend dans ses bras, et enroule ses doigts dans ses cheveux.

- Tout ce que tu veux, ma déesse, murmura-t-il doucement alors que ses mains frottèrent doucement son dos, autant de câlin que tu désires. Et il n’y a rien d’égoïste, tu peux demander, et tu auras.

Il murmurait à ses oreilles. Caressant la jeune femme avec aucune notion sexuelle derrière. C’était juste de l’amitié. Il ne voulait pas qu’elle pense qu’il puisse y avoir que du sexe entre eux. Il n’y avait pas que ça, il y avait plus … et il avait envie de lui faire. Une fois qu’il pensa la jeune femme calmé, il recula son buste, sans reculer le reste. Remontant une main sur le visage de la jeune femme, il se demanda à quel point la jeune femme ne voulait pas que ça change. Il approche doucement ses lèvres des siennes et il les pose dessus dans un doux et tranquille baiser. Il se recula à nouveau et sourit.

- On peut y aller quand tu veux.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2250
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Mer 31 Mai - 16:04
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Maki Noi
J'ai 24 ans ans et je vis un peu partout avec l’équipe des Pirates, bien que je sois originaire de l'archipel de Shiloe. Dans la vie, je suis gardienne de but dans mon équipe de Galactik Football et je m'en sors très bien.. Sinon, grâce à ma malchance, je suis amoureuse de ma meilleure amie.

open your eyes (charlissa) - Page 14 16efc9c47c7a773ac8e824a39752bbdb275fb6dd


- panda bear -
- sweet heart with big paws -

love & cuddles needed, but she can kill you with only one punch.


open your eyes (charlissa) - Page 14 51r5
Faceclaim : noi (dorohedoro)


Ouais. Ils verront si elle crie ou pas. C'est assez rare qu'elle crie, Maki. Pour ça, faut qu'elle perde le contrôle. Et ouais, c'est rare. (Même si le sexe ça marche bien. Les baises passionnées comme avec le lightning, c'est plus que rare.) Et elle se sent tellement verrouillée, aussi bien dans son corps que dans sa tête, que ça risque d'être compliqué. C'est pour ça qu'elle a besoin de ce câlin de Warren. Un câlin, ça marche toujours bien. Et ceux de Warren sont … particulièrement efficaces. Parce qu'il est solide et rassurant. Et qu'il sent bon.

Alors elle est ravie que le lightning accepte de la prendre contre lui et glisse ses bras autour de sa taille pour se serrer contre lui et enfouir son visage dans son cou. Ouais. Il sent vachement bon. Une odeur salée. Presque marine. Mais ça elle le sait pas Maki, parce qu'elle n'a jamais été traîné à la mer. Pas qu'elle n'en a jamais eu l'occasion. Juste que jusque là, ça ne l'avait jamais spécialement intéressée.

"Merci."

Elle chuchote alors que Warren se recule, sans pour autant le lâcher. Elle aimerait bien juste rester là, contre lui, même si ce n'est absolument pas raisonnable, et que ça ne va pas l'avancer à grand chose. Mais comme s'il lisait dans ses pensées, le lightning ne s'écarte pas et pose une main sur la joue de la jeune femme qui sourit un peu plus. Quoique un peu surprise de le voir s'approcher. Elle se demande qu'il va l'embrasser ? Et il le fait. Elle ne comprend pas comment il peut avoir envie de l'embrasser après l'avoir vu pleurer et morver et entendu raconter tout ça. Mais elle est heureuse qu'il en ait envie. Elle le remercie encore timidement même si c'est bizarre de remercier pour un baiser

"Je me prépare et on y va oui …"

Elle glisse ça à mi-voix en se glissant hors de ses bras. A contre cœur même si oui, il faut bouger !! Alors Maki retourne dans la chambre d'ami et se change à nouveau. Elle a passé ses fringues de pirates par habitude, et peut-être dans un réflexe de protection ton. Mais c'est pas hyper approprié pour la mer. Alors elle se change pour ses fringues d'entrainement version short, t-shirt. Ma jeune femme enfile une casquette où elle coince sa queue de cheval et enfile une paire de baskets. Puis elle rejoint Warren dans le salon.

"C'est bon, je suis prête. Je te suis."

Clionestra
Messages : 3773
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mer 31 Mai - 20:25

Warren
Blinken

J'ai 27 ans et je vis à Xzion, . Dans la vie, je suis attaquant vedette des lightnings et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire puisqu'on voit toujours l'homme célèbre au lieu de  qui je suis.

→ Il est le numéro 9
→ Il est le seul qui marque dans son équipe, donc est souvent en avant, mais peut aussi bien jouer en défense, voir gardien.
→ Il a le plus d'endurance de toute son équipe.
→ Pro des attaques aériennes
→ Possède du mal à avoir un esprit d'équipe sur le terrain, trop certain qu'il doit faire les choses seuls s'il veut bien les faire.
→ Il possède le fluide de Vague Ionique, un fluide fait d'éclair.

Frères:

Equipe Lightning:
Il la laisse partir. Décide de se changer aussi, et prépare de quoi. Il revient avec un jogging vieux mais résistant et un t-shirt noir. Il avait lui aussi une casquette et deux paires de lunettes de soleil. Il lui en tendit une. Sur son dos, un sac avec tout le nécessaire, comme des serviettes si elle veut faire un plouf, toute nu ou avec ses sous-vêtement, seul le temps le dira. Il pouvait même demander à Eyes de lui en faire un, à partir de la machine 3D et de tissus qu’elle possédait. Mais il était trop tôt pour rencontrer Eyes. Ou même simplement mettre les jambes dans l’eau, ou le bras. Il prit aussi de quoi faire des sandwichs directement sur le bateau. Il sourit et lui prit la main.

- Alors allons-y.

Il évita les discussions malheureuses, surtout quand ils passèrent dans l’ascenceur et qu’il lui fit un sourire malicieux. Il passa aussi par l’acceuil pour commander un taxi. Warren était moins reconnu avec sa casquette et ses lunettes, mais tout de même, ça arrivait. Dans le taxi, il montra à Maki plusieurs endroits importants de la ville. Il lui parla pas de sa vie, dans cette ville, juste des lieux historiques ou importants. Comme les marches des lightnings. Des marches où se trouvaient les marques des lightnings reconnus. Il avait sa marche. Il paya le taxi en arrivant à la marina et s’approcha d’un bateau nommé Brotherhood.

- En plus, fit-il en passant un bras par-dessus les épaules de la jeune femme, ça permettra de répondre à une autre de tes interrogations sur moi, je pense.

Il fit un petit coup dans son nez, pas douloureux mais doux. Et il prit le temps de monter sur le pont pour la faire venir sur son yacht. C’était un yacht pour une personne, assez grand pour comprendre qu’il était riche, assez petite pour comprendre que c’était un yacht personnel. La marina était protégé 24 heurs sur 24 heures, 7 jours sur 7. Il n’y avait aucun moyen que son bateau, où les autres plus grands ou non, de la Marina, se fasse cambrioler. Il la monta à l’intérieur de ce bateau intelligent alors qu’une voix mécanique se mit à lui parler en allumant les lumières.

- Bonjour, Warren. Quelle est le degré d’autorisation de votre invité ?
- Stade Famille, répondit-il à la voix.

Une lumière sort d’un capteur et entoure la jeune femme, des pieds à la tête et de la tête au pieds.

- Bonjour, reprit la voix, qui êtes-vous ?
- Ma déesse, répondit rapidement Warren en lança un regard amusé vers Maki.
- Bonjour, Ma déesse, vous êtes sur le Brotherhood. Votre niveau d’autorisation est le plus élever. Je suis votre assistante personnelle et dévouée. Je me nomme Eyes. N’hésitez pas à faire appel à moi autant que vous le désirer.

Warren attendit que la lumière s’éteigne et se tourna vers Maki avec un sourire.

- Elle est ta meilleure alliée ici. Avec ton niveau d’autorisation tu peux tout lui demander, elle te répondra si elle le peut. Eyes, rajouta-t-il plus fort pour que la lumière d’intelligence artificielle se rallume, emmène-nous là où personne ne se trouve.

L’IA réfléchit avant de reprendre.

- Il y a sept endroits où aucuns bateaux ne se trouvent sur la première mer, voulez-vous que je recherche plus loin ?
- Non. Pas pour cette fois.
- D’accord. Voulez-vous une zone pêchable, observable ou visitable.
- Observable.
- Nous partons.

Warren s’approcha du bar de l’autre côté de la pièce et sortit deux verres de rhum et en tendit un à la jeune femme.

- Le temps que nous arrivons à bon port, tu peux te détendre dans un bain de bulles. Cela t’aidera peut-être après l’effort que nous avons fait hier, fit-il tout simplement alors que même lui sentait des engourdissements et des douleurs.

Il lui montrerait ses peintures cachés à l'intérieur du bateau à un autre moment. Ils auront le temps. Et il n'était pas si farouche pour montrer ça sans avoir clairement peur que ça ne plaise pas.


Le yacht en question
Spoiler:


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2250
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Sam 3 Juin - 13:22
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Maki Noi
J'ai 24 ans ans et je vis un peu partout avec l’équipe des Pirates, bien que je sois originaire de l'archipel de Shiloe. Dans la vie, je suis gardienne de but dans mon équipe de Galactik Football et je m'en sors très bien.. Sinon, grâce à ma malchance, je suis amoureuse de ma meilleure amie.

open your eyes (charlissa) - Page 14 16efc9c47c7a773ac8e824a39752bbdb275fb6dd


- panda bear -
- sweet heart with big paws -

love & cuddles needed, but she can kill you with only one punch.


open your eyes (charlissa) - Page 14 51r5
Faceclaim : noi (dorohedoro)


La visite guidée improvisée, écouter Warren lui décrire certains recoins de sa planète, ça aide Maki à se concentrer. A penser à quelque chose plutôt qu’à ne penser à rien. Parce que sinon, elle ne pense à rien du tout. Aspirée par une certaine torpeur mentale, c’est un peu compliqué pour la jeune femme de suivre tout ce qu’il dit, mais elle sait qu’il ne lui en voudra pas si elle rate des informations. Et c’est reposant. Elle ne le réalise qu’à moitié encore, mais c’est le super pouvoir du lightning avec elle. La dispenser de réfléchir à tout ce qu’elle fait, à tout ce qu’elle dit et à sa façon d’agir. Avec lui, c’est simple. Presque … facile. Elle quitte le taxi et le suit sur la marina en riant tout doucement. Légèrement.

“J’ai presque l’impression d’être riche …”

Elle chuchote à moitié, et hausse un sourcil interrogateur au teasing de Warren. Répondre à des interrogations à son propos … Mmh ? Elle se demande bien à quoi. Elle sait déjà qu’il est roche. Elle sait déjà qu’il est classe. Et elle sait déjà qu’il prête une grande importance à sa famille. Maki laisse traîner son regard sur le “brotherhood” imprimé sur le côté du bâteau avant de monter à bord.

Maki se marre doucement en suivant l'interaction entre Warren et l’intelligence artificielle qui gère le bateau. Avant de rire pour de bon. Flattée d’avoir le statut familial, le titre de déesse et une assistante personnelle et dévouée.

“Ok, ok. J’ai carrément l’impression d’être riche.”

La jeune femme tourne sur elle même pour regarder ce qui l’entoure avant de se retrouver avec un verre de rhum entre les mains.

“Oh, et toi tu es presque un vrai pirate.”

Même si cette fois, le terme pirate est utilisé de la façon dont il est dépeint dans de très vieilles histoires qui ont donné naissance à un sacré paquet de films, livres et séries. Des types avec des yeux en moins, des animaux exotiques, et des équipages vogants sur la mer pour piller d’autres batiments. … Bon ok, la seule différence entre eux et les vieilles légendes, c’est l’espace à la place de l’océan …

“Non merci … Je préfère … regarder l’océan. Viens ?”

Son “viens” sonne comme une question parce que c’est une demande. Elle se sent un peu maladroite Maki, et sourit timidement à Warren avant de se déplacer vers l’avant du bateau. Jusque contre le bastingage. Elle aurait juste à l’emjamber pour sauter à l’eau. Pas que l’idée lui traverse particulièrement l’esprit. Mais l’idée la rassure, en quelque sorte. La jeune femme regarde l’horizon bleu qui s’entête à les garder à distance malgré que le navire avance, et sirote son verre de rhum sans rien dire un petit moment. Laissant ses pensées dériver dans tous les sens. Et puis elle jette un oeil au lightning pour s’assurer de sa présence avant d’ouvrir la bouche.

“Le jour de mes douze ans, mon père a voulu m’emmener sur un astéroïde de la ceinture autour de Cyclopia. Bungie Gum, je sais pas si tu connais, qui a, comme son nom l’indique un peu, une surface … caoutchouteuse et élastique. Un espèce de trampoline géant quoi. On était dans le coin avec sa flotte et du coup il a décidé d’y faire un détour. Sauf qu’on a jamais réussi à atteindre l’astéroïde avant d’être à court de carburant. On le voyait, devant nous à travers les vitres du vaisseau, et pas moyen d’y arriver. Ma mère nous a appris, ou plutôt rappelé, qu’on avait pris sa rotation autour de Cyclopia dans le mauvais sens et que du coup on lui “courait après” comme des blaireaux … Je te raconte pas comment elle et son équipage se sont foutu de celui de mon père … et de mon père … ”

Maki secoue doucement la tête avec un sourire amusé. Sa mère les avait fait chier avec cette histoire pendant des mois.

“C’est devenu une expression dans la famille. Quand on s’acharne à faire un truc qui à très très peu de chance de réussite. “Être à la poursuite de Bungie Gum” …” La jeune femme désigne l’horizon toujours aussi loin d’eux. “Ça m'a fait pensé à ça …”

Et à y réfléchir un peu … Trixie, c’était un peu son Bungie Gum à elle …
Contenu sponsorisé
open your eyes (charlissa)
Page 14 sur 17
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16, 17  Suivant
Sujets similaires
-
» (m/f/autre) et d'un coup tout devint bizarre (open)
» All eyes on him
» (m) Your eyes in my heart.
» looking through your eyes, I'll make you cry // (Ace&Cassiopea)
» Behind your eyes... {Paddy & Nash}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers animes-
Sauter vers: