Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
All eyes on him EmptyAujourd'hui à 9:01 par Charly

» Vermines & Rage
All eyes on him EmptyAujourd'hui à 1:11 par Snardat

» Eyes contact (ft Clionestra)
All eyes on him EmptyHier à 23:45 par Clionestra

» Recherche lien H/H
All eyes on him EmptyHier à 23:11 par Raton

» Les enfants de la lune. [PV Lulu] +18
All eyes on him EmptyHier à 22:47 par Lulu

» Love isn't soft, like those poets say. ... (avec Gina)
All eyes on him EmptyHier à 20:24 par Clionestra

» La honte n'est pas là où elle devrait être ! [PV Lullaby] +18
All eyes on him EmptyHier à 18:02 par Elsy Lullaby

» Un Orque du Mordor
All eyes on him EmptyHier à 14:15 par Snardat

» Sugar in my teeth, demons in my dreams
All eyes on him EmptyHier à 11:20 par Senara


LE TEMPS D'UN RP

All eyes on him

KRWN
Messages : 53
Date d'inscription : 06/03/2023
Région : Une ville au Québec
Crédits : krwn création

Univers fétiche : City, romance, fantastique, surnaturel, action/dramatique, science-fiction. J'écris un peu de tout. Malgré que les sujets peuvent aller facilement vers un contenu sensible pouvant choquer certains lecteurs. Tels que la sexualité simple à détailler, la violence dont les détails peuvent choquer tout comme les troubles mentaux pouvant perturber le personnage ou celui de l'autre joueur. Mes protagonistes sont diversifiés.
Préférence de jeu : Les deux
Valise
https://www.letempsdunrp.com/t5544-les-personnages-de-krwn-en-cours https://www.letempsdunrp.com/t5546-repertoire-de-rp-krwn https://www.letempsdunrp.com/t5535-presentation-de-krwn
KRWN
Mar 14 Mar - 2:59
Le contexte du RP
Mise en situation

La situation


Eva, la copine bon chic bon genre de Neptune, pensait que son ami ne pouvait plus supporter son célibat. Elle choisit alors de jouer les cupidons en laissant sa bonne amie rencontrer son voisin. Cependant, elle ne croyait pas qu’un la situation aurait pu être si terrible. Prise avec un parfait connard à un rendez-vous arranger. Voulant s’échapper à cette désastreuse soirée, elle se lève sous un faux prétexte. Il s’agissait d’une idée stupide de lui présenter Adam. Fuyant pour un soi-disant besoin naturel. Elle ne pensait pas qu’il l’aurait suivi. Un connard, mais un détraqué ayant un peu trop d’alcool dans le sang. Son compagnon de soirée s’arrêta pour regarder une femme passer à ses côtés. Prenant cette diversion, Nep prit sa chance. Hélasse, les choses n’allaient pas s’arranger. La première fois que Neptune rencontre Erza, c’est dans la salle de bain. La jeune femme ferma la porte en s’approchant de lui apeurer. Soufflant brièvement un : s’il vous plait…aidez-moi. Alors que la porte s’ouvrit sur un homme intoxiquer par l’alcool. Neptune venait de se lever sur le bout des pieds pour embrasser l’inconnu. Ne croyant savoir ne tromper de personne, il referme la porte en s’excusant du dérangement. Beuglant comme un animal en rut le nom de la demoiselle. Abandonnant son chevalier aux lèvres sucrées, elle le quitta et fuit en quittant le restaurant. Ne croyant jamais revoir ce bel inconnu, Neptune fut surprise lorsque sa bonne amie Eva l’invita à la maison pour célébrer l’anniversaire de son frère… Sous la surprise, elle échappa la bouteille de vin au sol.


liste des tw's a écrit:
À venir...
Contexte créer et discuter sur discord
KRWN
Messages : 53
Date d'inscription : 06/03/2023
Région : Une ville au Québec
Crédits : krwn création

Univers fétiche : City, romance, fantastique, surnaturel, action/dramatique, science-fiction. J'écris un peu de tout. Malgré que les sujets peuvent aller facilement vers un contenu sensible pouvant choquer certains lecteurs. Tels que la sexualité simple à détailler, la violence dont les détails peuvent choquer tout comme les troubles mentaux pouvant perturber le personnage ou celui de l'autre joueur. Mes protagonistes sont diversifiés.
Préférence de jeu : Les deux
Valise
https://www.letempsdunrp.com/t5544-les-personnages-de-krwn-en-cours https://www.letempsdunrp.com/t5546-repertoire-de-rp-krwn https://www.letempsdunrp.com/t5535-presentation-de-krwn
KRWN
Mar 14 Mar - 3:03

Neptune Belkhir
J'ai 32 ans ans et je vis à Bel-Air, Californie, États-Unis. Dans la vie, je suis proprio d'une boutique de vêtements d'occasion et je m'en sors statut de vie moyen. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Spoiler:
Et si tout était lié par l’invisible ? Si, cette soirée catastrophique était le début de quelque chose ? Est-ce possible que deux âmes torturées puissent se lier à jamais ? Qui sommes-nous ? Deux anges ayant perdu leurs ailes aux mains de tortionnaires…

Boom ! Un bruit de verre se brisant contre le sol se fait entendre. Les éclats de gouttelette rouge se propulsent autour des verres brisés. Sous la peau de mes pieds, le vin glisse sous mes membres. Créant une rive de couleur sang. Le verre se créer un chemin dangereux autour de ma personne. Sous la rivière de l’alcool, mon corps se fige sous les yeux hypnotisant de ce bel inconnu. Mon cœur émet ses derniers battements. Se perdant au travers d’une émotion inconnue. Est-ce un malaise ? Est-ce un sentiment d’inconfort envers lui ? Ma main droite monte doucement vers ma bouche. Mon index et mon majeur glissent le long de mes lèvres sous ce souvenir d’un baisé sucré. Comment des lèvres purement inconnues peuvent-elles apporter autant d’émotion. Nous étions des personnes. Nous ne sommes personnes. Deux inconnus ! Il avait été simplement une excuse pour me libérer d’un rendez-vous meurtri par l’ennui de s’échapper. Mettre fin rapidement à cet évènement. Cette scène tourne en boucle dans ma tête. J’avais été en un moment une harceleuse, une voleuse ! Je me souviens parfaitement de tout. Mes bouts de pieds qui me soulèvent pour laisser un de mes bras se glisser derrière sa nuque, une main se posant sur son torse au niveau de son cœur. Je m’étais penchée en avant pour l’embrasser. Le prenant par surprise. Au premier contact avec ses lèvres, je gémis par le malaise lorsque la porte s’ouvrir sur Adam, l’ami de Eva. Un bruit m’ayant échappé. Pourtant ses lippes sont douces et ont un goût d’un bonbon à la menthe. Je m’approche par instinct vers lui. Pour approfondir le baiser. Je tends la langue pour toucher la sienne, provoquant en moi un sentiment étrange. Je serre son chandail entre mes doigts alors que ma langue danse avec la sienne. En m’éloignant peut-être trop tôt. Le rouge colorait mes joues , le souffle m’avait manquée. Et, comme Cendrillon sous les douze coups de minuit, je m’enfuis en laissant derrière moi un simple pardon et merci comme chaussure de verre. Je ne croyais pas le croisé ! Encore moins chez ma bonne amie. La famille me dit de ne pas avancer. Pourtant, je reculai. Un bout de verre pénètre mon pied. La douleur se fait vive. Sous une grimace. Eva me glisse des pantoufles et me force à m’assoir sur le canapé. Remplie de gêne, je regarde discrètement l’homme ayant été abusé d’un simple baiser de ma part. « Ce n’est pas ainsi que je voulais te présenter mon frère… D’ailleurs, je n’ai pas invité ce con ! Pardon encore ! » Je souris en observant du coin de l’œil le géant. Ne le quittant pas des yeux. « Erza approche ! Voici Neptune, mon amie dont je te parlais. » Eva est l’unique personne qui connait mon passé. Peut-être parce qu’un jour, elle m’avait vu pleurer alors qu’un client avait levé la voix d’une manière menaçante envers moi. « Bonjour… Désolé pour la première rencontre… » Première ? Deuxième. Le mari de sa sœur arrive en lui donnant une trousse de secours. « Va aider ta sœur… si elle voit du sang, elle va tomber dans les pommes. » J’avale ma salive. Je préfère sa sœur.
Limitiel
Messages : 75
Date d'inscription : 11/03/2023
Région : Québec
Crédits : google tout simplement je n'ai pas vue de créateur.

Univers fétiche : Réel
Préférence de jeu : Les deux
Valise 2
Limitiel
Sam 18 Mar - 21:40

Ezra Hamilton
J'ai 38 ans et je vis à ville, Pays. Dans la vie, je suis militaire et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Informations supplémentaires ici.

Une des choses à laquelle je ne m’attendais pas étais de revoir cette fille, ici ce soir. La dernière fois, enfin première fois surtout , que je l’avais vue j’avais surtout gouté à ses lèvres. Je venais presque tout juste de revenir , de reprendre vie en fait après mes années de disparition. Ma famille avais rapidement repris le rythme d’agir comme si je n’étais jamais parti , à essayer de me refaire prendre les habitudes que j’avais avant mais en fait tout avait changer. Je n’avais plus la même énergie qu’avant, j’étais encore terriblement marqué par tout ce que j’ai vécu et je ne pourrais pas dire si un jour je redeviendrais vraiment celui que j’étais avant…Mais cette soirée-là , c’était étonnant d’avoir croisée la jeune femme qui m’avais sauté un peu dessus sans que je ne puisse comprendre réellement ce qui c’est passer elle était repartie aussi rapidement. Je ne suis quand même pas habitué à ce genre de chose et heureusement j’avais bien réagi cette fois ayant eu le temps quand même de la voir. Mais ce soir, je voyais bien qu’elle était plus étonnée que moi , même que je pourrais dire qu’elle avait l’air complètement gêner. Rapidement, elle reculait et s’enfonçais un bout de verre dans le pied, ma sœur entrepris rapidement de l’aider mais je savais qu’elle n’allait pas être très forte face au sang. Jusqu’à présent je restais silencieux, elle me parlait mais je n’ai pas eu le temps de dire quoi que ce soit que le mari de ma sœur arrivait avec la trousse de premiers soins. Il me demandait d’aller aider ma sœur alors je regardais son mari.

Occupe-toi de ta femme, j’vais aider Neptune.

La famille avais appris dans les dernières semaines à ne pas trop ajouter quand je parlais. Je parlais très peu mais quand je parlais il essayait de ne pas me contredire comparer a avant. Je savais que tout le monde marchait sur des œufs, dans la crainte de me voir devenir complètement fou avec ce que j’avais vécu. Autant que ça m’énervait, autant que j’appréciais pouvoir parler le moins possible. Je me plaçais par terre devant la jeune femme et je relevais le regard vers elle...

Donne-moi ton pied que je regarde ça…

J’avais demandé doucement quand même, j’avais l’habitude des blessures quand j’étais déployer dans les pires pays disons! Je glissais doucement ma main sur la cheville de la jeune femme pour pouvoir relever son pied, j’ouvris la trousse pour enfiler des gants et pouvoir , doucement, aller commencer à désinfecter et retirer les bouts de verres dans son pied.

Ne t’excuse pas, est-ce que tu as été en sécurité au moins ensuite?
KRWN
Messages : 53
Date d'inscription : 06/03/2023
Région : Une ville au Québec
Crédits : krwn création

Univers fétiche : City, romance, fantastique, surnaturel, action/dramatique, science-fiction. J'écris un peu de tout. Malgré que les sujets peuvent aller facilement vers un contenu sensible pouvant choquer certains lecteurs. Tels que la sexualité simple à détailler, la violence dont les détails peuvent choquer tout comme les troubles mentaux pouvant perturber le personnage ou celui de l'autre joueur. Mes protagonistes sont diversifiés.
Préférence de jeu : Les deux
Valise
https://www.letempsdunrp.com/t5544-les-personnages-de-krwn-en-cours https://www.letempsdunrp.com/t5546-repertoire-de-rp-krwn https://www.letempsdunrp.com/t5535-presentation-de-krwn
KRWN
Dim 19 Mar - 21:00

Neptune Belkhir
J'ai 32 ans ans et je vis à Bel-Air, Californie, États-Unis. Dans la vie, je suis proprio d'une boutique de vêtements d'occasion et je m'en sors statut de vie moyen. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Spoiler:
Mes iris se présentent sur la personne se tenant à quelques mètres de moi. Ce regard qui me semble inconnu, mais reconnaissable. Glissant vers ce qui avait été l’acte d’un échange perturbateur et loin d’un respect convenable. Un geste forcé sans l’accord d’un homme de passage. Une figure, un troll ou une simple poupée prise pour déjouer le regard d’un homme dont l’envie n’est que bestiale. Un être  pouvant créer un danger pour les jeunes femmes, dont la main, n’affiche pas une relation profonde. Prise comme un vulgaire jouet pour créer un tableau pouvant nous permettre de détourner le regard ce monstre sur deux pattes surnommées Adam. Le rendez-vous arrangé avait été un échec. Pourtant, j’avais au loin sous la douce voix de ma tendre amie, l’homme dont mes lèvres ont capturé un baiser. Dont ma langue a exploré sa bouche pour y découvrir la sienne. Participer à une valse sensuelle lors d’un bref instant. Il était là ! L’inconnu m’ayant permit de fuir. Je ne pouvais plus le quitter. Mes prunelles aussi sombres que la bûche d’un arbre le fixa. Ne le quittant pas. Restant bien centré sur le visage de cet homme épuisé par le temps. L’épuisement se laisse entrevoir sur les traits étirés. Ma teinte faciale se décolora. Prenant la couleur d’un flocon de neige. Sous une bouffée de chaleur éminente. Mon cœur bondit rapidement pour cesser d’un seul coup. Plus rien. Plus de pouls. Sous ma main, les doigts se desserrent lentement. L’humidité de ma peau fait glisser le verre de la bouteille de vin entre les plis de ceux-ci. Ma conscience ne parle pas. Mes réflexes s’éteignent. Un bruit me fait sursauter et sans retenue, mon pied se leva pour laisser le verre tranchant d’un morceau pénétrer la paume de ce membre. Le visage crispé. Je regarde la foule réagir plus vite que moi. Prise par un élan de solidarité. Je suis trainée vers le canapé à me faisant assoir de force. Ne comprenant pas la situation, je regarde de gauche à droite. Une mise en scène douteuse déplaisante se déroule devant moi. Je n’ai pas le temps de refuser l’aide qu’il me soigne et qu’il s’accroupit devant moi. Le rouge s’empare de mes joues et le cœur recommence à battre douloureusement. Apportant un souffle de chaleur derrière un goût amer. « Ok… » Je lève mon pied comme demander. Le malaise s’installe. Ma tête se tourne vers la gauche. Mordillant mes lèvres. « Je veux tout de même m’excuser… c’était la première fois que je réagis ainsi. »  Le regardant du coin de l’œil sous une réponse que lui et moi pouvons entendre. « Oui, je suis partie rapidement. » Aussi rapidement que j’ai pu. Marchant rapidement ver ma voiture pour partir sans regarder en arrière. Je n’ai pas besoin de dire que je n’avais pas dormis de la nuit trop honteuse et apeurer.
Limitiel
Messages : 75
Date d'inscription : 11/03/2023
Région : Québec
Crédits : google tout simplement je n'ai pas vue de créateur.

Univers fétiche : Réel
Préférence de jeu : Les deux
Valise 2
Limitiel
Mar 4 Avr - 1:58

Ezra Hamilton
J'ai 38 ans et je vis à ville, Pays. Dans la vie, je suis militaire et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Informations supplémentaires ici.

S’il y a bien une seule personne que je ne m’attendais pas de croisée ce soir c’était cette jeune femme. Je ne la connaissais pas, ne sais pas le nom qu’elle porte ou quoi que ce soit pourtant je me rappelle très bien le goût que ses lèvres avaient ce soir-là. Elle m’avait pris par surprise alors qu’elle m’avait utilisé dans ce long baiser pour échapper à un homme. Je ne pensais pas la revoir et pourtant , la voilà. Je comprenais rapidement qu’elle était une amie à ma sœur, qu’elle s’appelais Neptune et à la vue de sa réaction qu’elle ne s’attendais pas à me revoir un jour elle non plus. Quand son pied fut coupé par la vitre, le mari de ma sœur voulais aider la brunette mais autant elle que moi en savais que si ma sœur voyait le sang elle allait tomber dans les pommes. Je l’envoyais donc lui aider ma sœur et moi j’allais m’occuper Neptune. Je prenais la trousse et m’installais à genou devant elle. Je m’occupais de son pied quand elle s’excusais m’expliquant que c’était la première fois qu’elle réagissais ainsi.

J’ai cru comprendre que tu avais besoin d’échapper à quelqu’un? Mauvaise soirée?

Je ne pouvais m’empêcher de me dire pendant quelques secondes, qu’elle avait quand même eu de la chance de tomber sur moi. Elle aurait pu tomber sur un homme pire que celui dont elle avait voulu échapper quand même!

Tant mieux. Et , pourquoi cette réaction en me voyant? Avais-je mauvaise haleine quand tu m’as embrassé?

Je ne pouvais retenir un petit sourire en coins de se glisser sur mes lèvres. Je savais que je n’avais pourtant pas mauvaise haleine ce soir-là , peut-être un gout de whisky mais rien de plus. Peut-être avait-elle simplement honte remarque!
KRWN
Messages : 53
Date d'inscription : 06/03/2023
Région : Une ville au Québec
Crédits : krwn création

Univers fétiche : City, romance, fantastique, surnaturel, action/dramatique, science-fiction. J'écris un peu de tout. Malgré que les sujets peuvent aller facilement vers un contenu sensible pouvant choquer certains lecteurs. Tels que la sexualité simple à détailler, la violence dont les détails peuvent choquer tout comme les troubles mentaux pouvant perturber le personnage ou celui de l'autre joueur. Mes protagonistes sont diversifiés.
Préférence de jeu : Les deux
Valise
https://www.letempsdunrp.com/t5544-les-personnages-de-krwn-en-cours https://www.letempsdunrp.com/t5546-repertoire-de-rp-krwn https://www.letempsdunrp.com/t5535-presentation-de-krwn
KRWN
Sam 8 Avr - 0:02

Neptune Belkhir
J'ai 32 ans ans et je vis à Bel-Air, Californie, États-Unis. Dans la vie, je suis proprio d'une boutique de vêtements d'occasion et je m'en sors statut de vie moyen. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Spoiler:
Il est difficile de concevoir que l’homme dont la surpuissance vient me jouer de nouveau un drôle de scénario. Ce n’est pas que je suis choquée des aventures que le bon Dieu ne cesse de m’octroyer, mais il semblerait qu’il s’amuse grandement avec ma petite personne. Une simple pause dans des situations plus catastrophiques qu’une que l’autre ne serait pas si demandée. À voir, je pourrais peut-être tirer la bonne carte quelques fois ? Est-ce bien trop demander ? Prenons exemple de la scène s’étant passée. L’homme accroupi devant moi vient me porter secours à la demande de ma bonne amie. Une amie qui ignore que son frère à été un pion voir un faire-valoir pour une fuite honteuse d’un rendez-vous arranger dont le synonyme horrible ne suffit pas. J’ai beau vouloir m’excuser. Les mots ne suffisent pas pour représenter la gêne que j’ai pu lui occasionner. Ce geste était et restera à déplacer.  « Oui… » Mon regard se déplace vers sa sœur puis lui. « Ta sœur… m’avait organisé un rendez-vous avec un ami de son mari. » En fait, j’ignore complètement la réalité. Il pourrait s’agir d’un simple collègue. Sa sœur avait un talent fou pour dire que de belles choses. Elle joue si facilement avec les tournures de phrase pour détourner la vérité. Elle aurait bien dû devenir négociatrice ou avocate. Je crois qu’elle a perdu sa chance avec son talent. Surtout que l’édite ‘’camarade’’ fut un salaud de première. « NON! » Ma voix se hausse et le rouge colore de nouveau mes joues. Une bouffée de chaleur monte en moi d’un seul coup. « Non… » Ma tonalité se fait plus douce. Plus calme et posée. « Tu n’avais pas une mauvaise haleine. » La honte monte encore plus en moi. « J’ai dit à ta sœur que le rendu n’était pas une bonne idée… que j’ai fui en embrassant le premier venu. » J’avalai avec difficulté ma dernière phrase. Bordel ! Pourquoi ? Pourquoi faut-il que l’inconnu soit lui. Je grimace alors qu’il commence à soigner ma blessure. Je l’observe et rougis sans bossant. Ma main sur ma bouche pour ne plus parler. Puis, je m’échappe. « J’ai dit que l’homme mystère embrassait bien… » Merde ! Je suis conne ! Je grimai de nouveau en le regardant du coin de l’œil.
Limitiel
Messages : 75
Date d'inscription : 11/03/2023
Région : Québec
Crédits : google tout simplement je n'ai pas vue de créateur.

Univers fétiche : Réel
Préférence de jeu : Les deux
Valise 2
Limitiel
Sam 8 Avr - 2:13

Ezra Hamilton
J'ai 38 ans et je vis à ville, Pays. Dans la vie, je suis militaire et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Informations supplémentaires ici.

Mon beau-frère s’occupais enfin de sa femme alors que moi, je pouvais me concentrer sur cette demoiselle qui avais presque paniquer de me voir comme étant le frère de son ami. Je savais que ma famille avait tenter de faire le vide et de recommencer leurs vies quand on leurs avais annoncer mon décès, mais je pensais quand même que ses amies savaient qu’elle avait un frère…Mais peut-être que je voyais beaucoup trop loin. Peut-être qu’elle avait préféré prétendre que je n’existais juste pas , que c’était plus facile pour elle de supporter mon absence si elle ne parlait pas de moi en fait. Je ne pouvais pas lui en vouloir même si je devais avouer être un peu déçu quand même. Je ne laissais quand même rien paraitre à la jeune femme, je ne voulais pas gâcher le moment ou quoi que ce soit. Je préfère rester le plus normal possible disons…

Je vois. Son mari a tendance à avoir des amis étranges un peu. Heureusement que le tous ses bien terminer pour toi.

Je lui offris un léger sourire. J’étais bien content qu’elle s’en soit bien sorti. J’allais devoir apprendre à ma sœur de se renseigner correctement sur les amis qu’elle tente de présenter à ses amies à elle. Neptune aurait pu être en danger ce soir la si elle ne m’aurait pas trouvé en fait.

Tu… Tu ne savais pas qu’Eva avais un frère?

Je ne savais pas si la réponse que la jeune femme allait m’offrir serais satisfaisait ou non , mais je devais savoir si Eva avaient au moins mentionné avoir un frère, surement qu’elle n’avait pas recompter toute mon histoire heureusement mais au moins si elle n’agissait pas comme si j’étais inexistant. Je ne pouvais retenir un sourire a sa réponse pour donner suite à ma question sur mon haleine. Elle avait parlé tellement fort lors de son premier non, comme si elle avait peur de me dire cette phrase. Je levais le regard vers elle pour voir ses joues rougit. Je souriais une nouvelle fois. Je ne me souviens pas de la dernière fois que j’avais autant souris je dois l’avouer! Elle avouait par la suite que j’embrassais bien.

Eh bien, cette option est bien plus intéressante à savoir. Tu étais plutôt pas mal toi aussi.

Je riais légèrement avant d’enrouler le pied de la jeune femme dans un pensement. Je m’assurais que tout étais correctement et je replaçais le pied de Neptune correctement.

Voilà , tu es toute soignée. Fait attention de ne pas mettre trop de poids sur ton pied pour 2-3 jours juste le temps que sa guérisse un peu et tout devrais bien aller.

KRWN
Messages : 53
Date d'inscription : 06/03/2023
Région : Une ville au Québec
Crédits : krwn création

Univers fétiche : City, romance, fantastique, surnaturel, action/dramatique, science-fiction. J'écris un peu de tout. Malgré que les sujets peuvent aller facilement vers un contenu sensible pouvant choquer certains lecteurs. Tels que la sexualité simple à détailler, la violence dont les détails peuvent choquer tout comme les troubles mentaux pouvant perturber le personnage ou celui de l'autre joueur. Mes protagonistes sont diversifiés.
Préférence de jeu : Les deux
Valise
https://www.letempsdunrp.com/t5544-les-personnages-de-krwn-en-cours https://www.letempsdunrp.com/t5546-repertoire-de-rp-krwn https://www.letempsdunrp.com/t5535-presentation-de-krwn
KRWN
Jeu 29 Juin - 3:49

Neptune Belkhir
J'ai 32 ans ans et je vis à Bel-Air, Californie, États-Unis. Dans la vie, je suis proprio d'une boutique de vêtements d'occasion et je m'en sors statut de vie moyen. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Spoiler:
Le sourire rempli de malice me revient doucement en tête. Ce visage crispé par la colère et le désir brûlant pour la chair qui la refusent. Cette personne qui prend forme dans ma mémoire. Venant illuminer, les traits faciaux d’un contour réveillant des souvenirs lointains. Une froideur qui se glisse contre cette langue. Cette langue qu’il aurait voulu sentir contre ce muscle rosé. Ce n’était pas prévu. Cette pulsion aurait du être simpliste pourtant il n’avait pas compris ce simple mot. Cette simple signification pouvant tout dire et ne rien dire. Le malaise de retrouver l’image de cet homme à l’intérieur de ma tête me dégouta. Un visage prit dans le déni d’une réalité bien présente. « Oui, je crois qu’il ne le croyait pas ainsi… Merci encore. Je ne sais pas comment vous remercier cette fois-là et encore aujourd’hui. » Mes lèvres s’entrouvrent et se referment. La douceur de ses paroles sort sans que je ne puisse contrôler ce qu’il est prononcer. J’aimerais pouvoir dire plus. Il est bête de penser ainsi, mais comment puis-je correctement remercier l’homme ayant tendu sa main pour me porter secours. La gêne ne me quitte pas. Ce sourire crisper par l’apparence que nous pouvons projeter ou ce que je suis. Sa question me surprend. Le sourcil se hausse. N’avait-elle pas le droit de parler fièrement de son frère. Il n’était pas méchant loin de cette apparence instable qu’il projetait. Loin de la bombe à retardement qu’on pourrait croire de voir entre la fine toile de sa personne. J’observe Eva au loin. Est-ce si mal d’avoir discuté de sa famille ? Est-ce un sujet interdit ? Détournant mon regard de mon ami, je glisse vers lui. Inquiète de ma réponse qui ne pourrait lui plaire. « Si, elle m’avait parlé de toi, mais je ne pensais pas que tu avais ce genre d’apparence… Je suis désolé. » Encore et encore cette réplique qui déchire mes lèvres. Une excuse qui se répète sans arrêt. Un pit, pit d’un oiseau matinale. Alors que nous continuons à discuter, ma voix se hausse en crispant ma gorge. Une puissance aiguë. Venant me surprendre moi-même. Prise par la surprise. Je rougis sans pouvoir retenir cette couleur colorant mes joues. Les yeux qui s’élargissent, je me racle la gorge. Avalant ma salive sous son compliment sur ce baiser que nous avions échangé. « Heu.. » J’essaie de parler, mais rien ne sort. « Heu..Merci, je crois. » J’aurais aimé dire plus. Si, je pourrais parler plus, mais je n’étais pas capable. Les compliments ne volent pas normalement. Ils sont présents pour me ridiculiser. Voir me détruire. Mes yeux glissent ver l’horizon. Une façon pour le fuir du regard. Mordillant ma lèvre pour me punir d’avoir agi ainsi. Au bout de quelques secondes, je me retrouve à le regarder. Enroulant le pansement et replaçant mon pied. « Merci, je tenterais d’écouter tes conseils…Nous devrions peut-être rejoindre ta famille. » Mes iris restés plonger dans les siennes. Ne désirant pas les quitter. Hypnotisé sans savoir le pourquoi du comment.
Limitiel
Messages : 75
Date d'inscription : 11/03/2023
Région : Québec
Crédits : google tout simplement je n'ai pas vue de créateur.

Univers fétiche : Réel
Préférence de jeu : Les deux
Valise 2
Limitiel
Jeu 29 Juin - 4:34

Ezra Hamilton
J'ai 38 ans et je vis à ville, Pays. Dans la vie, je suis militaire et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Informations supplémentaires ici.

Au travers cette discussion avec la jeune femme, je découvre des côtés au mari de ma sœur que je ne connaissais pas. Je vais devoir enquêter un peu là-dessus pour ne pas laisser ma sœur se retrouver dans des histoires qu’elle n devrais pas parce son mari n’est pas normal. Les années ou je ne fus pas présent dans sa vie semble l’avoir poussée à peut-être prendre des décisions précipitées.

Tu n'as pas à me remercier ne t’en fait pas.

Je lui offris un léger sourire , honnêtement elle n’avait pas du tout à me remercier pour cette soirée-là, ni pour ce soir. Il est complètement normal pour moi concernant ce soir et pour ce qui est de l’autre soir, Dison que je n’ai pas eu un très grand rôle dans cette histoire a part celui qui profitais de ce baiser.  Je me questionnais un peu à savoir ce que ma sœur avait bien pu dire…Est-ce qu’elle laissait simplement planer le doute qu’elle n’avait pas de frère? Ou alors donnait-elle une autre version de ce qui se passais dans ma vie? Je ne savais pas trop quoi en penser donc je questionnais la jeune femme, mais ma question semblait être mal comprise.

Maintenant tu pique encore plus ma curiosité… Pas ce genre d’apparence? L’imaginais-tu mieux , ou pire?

Un léger sourire en coin apparut à mes lèvres. Je ne comprenais pas comment ma sœur pouvais parler de moi a ses amis pour m’imaginer autrement… Lorsque le baiser retombait sur le sujet, la jeune femme semblais soudainement des plus mal et je ne me sentais même pas mal d’avouer que je trouvais la situation plutôt drôle. Elle rougissait sous mes paroles et avant que je ne puisse réellement comprendre mes actions, je relevais une main vers le visage de la jeune femme et approchais mon visage de son oreille.

La prochaine fois, j’en profiterais peut-être plus.

Je me reculais ensuite innocemment, comme si je n’avais jamais rien fait. Je joue peut-être un jeu dangereux maintenant que j’y pense maintenant, elle est quand même l’amie de ma sœur mais…Je m’en préoccupe très peu finalement. Nos yeux s’accrochais l’un a l’autre.

Dois-je veiller moi-même à ce que tu suives mes conseils à la lettre? Je détournais le regard quelques secondes avant de retomber dans les siens. C’est une option. Ou on sort, la maintenant et on fait complètement autre chose.

KRWN
Messages : 53
Date d'inscription : 06/03/2023
Région : Une ville au Québec
Crédits : krwn création

Univers fétiche : City, romance, fantastique, surnaturel, action/dramatique, science-fiction. J'écris un peu de tout. Malgré que les sujets peuvent aller facilement vers un contenu sensible pouvant choquer certains lecteurs. Tels que la sexualité simple à détailler, la violence dont les détails peuvent choquer tout comme les troubles mentaux pouvant perturber le personnage ou celui de l'autre joueur. Mes protagonistes sont diversifiés.
Préférence de jeu : Les deux
Valise
https://www.letempsdunrp.com/t5544-les-personnages-de-krwn-en-cours https://www.letempsdunrp.com/t5546-repertoire-de-rp-krwn https://www.letempsdunrp.com/t5535-presentation-de-krwn
KRWN
Dim 2 Juil - 14:24

Neptune Belkhir
J'ai 32 ans ans et je vis à Bel-Air, Californie, États-Unis. Dans la vie, je suis proprio d'une boutique de vêtements d'occasion et je m'en sors statut de vie moyen. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


All eyes on him 5cad8b0e29973fbbb3722193084cf4d7b3f0f5a2
Spoiler:
Je ne voulais parler contre le mari de ma bonne amie. Il avait pensé que cet homme pouvait m’apporter un petit plus dans cette vie qui manque cruellement de piment. Sauf que derrière l’image qu’il tente de projeter, il affiche facilement l’apparence d’une vipère en se dévoilant entièrement lorsque la femme tombe sous son charme. À mes yeux, son comportement inévitable fut apparent. Voir trop ! Je n’avais pas eu le courage de m’expliquer auprès d’eux trouvant la seule excuse qu’il n’était pas mon genre. Cela passait plus agréablement sans réduire au rabaissement le collègue de son époux. Souriant sous son commentaire. Bien qu’il crût que les remerciements n’étaient pas nécessaires. Pourtant, la soirée aurait pu mal tourner. La situation aurait pu devenir dangereuse et risquée. Il n’était pas le genre à se faire dire non. Ce mot qui est direct et bien précis que plusieurs ne comprenaient pas. Je le remercie d’avoir participé à ce stratagème. Clignotant des yeux un peu confus dans sa question. Elle ne m’avait pas montré des photos sauf d’il y a quelques années. Je ne pensais pas connaitre sa famille. Toutefois, me retrouvant seule dans cette ville. Sans famille et sans attache. Elle voulait que je me sente bien en adoptant les siens. C’était sa manière de me rassurer après tout ce que j’avais abandonné en venant ici. J’ai toujours la peur qu’il me retrouve. Il m’avait déjà permis de me retrouver si je m’enfuyais. Qu’il tuerait ma famille… Je souriais en retournant à la réalité. Tassant de coter mes pensée. Je ris faiblement. « Ta sœur m’avait montré des photos de toi avant ton retour… Disons que je te pensais encore aussi maigre. Un peu comme Captain America avant qu’il passe sous les bistouris. » Je le montre de la main en lui explosant sa personne. « Comment dire…je ne te croyais pas aussi homme… » En fait, il avait la carrure de l’homme impressionnant. Si je marchais à ses côtés, je ne me sentirais aucunement en danger. J’aurais l’impression que l’ours marche et me protège. En fait, il a tout du protecteur. Je ne crois pas que personne ne lui teindrait la tête. J’ai honte de parler aussi ouvertement. J’apprends à parler. L’aide psychologique m’aide suffisamment pour laisser les hommes m’approcher, mais je reste sur mes gardes. Nerveuse d’entendre la voix se lever ou la main qui me soigne se redresse contre moi.

Nous étions les deux éloignés des autres. Parlant pour parler. Tout aurait pu être simple, mais sa main se rapproche de moi et mon sursaut vu inévitable. Mon cœur bat et je tente de garder la crainte en moi. Son visage s’approche et la peur m’envahit. Sa tête s’éloigne pour se rapprocher de mon oreille. Son souffle chaud réchauffe mon lobe. Sa voix chaude murmure des paroles qui me surprennent encore plus. Si la tomate est rouge, je n’imagine pas mon visage à cet instant. « Hien !!! » Seigneur ! Il blague n’est-ce pas ? C’était quoi cela ? Vient-il de me dire qu’il veut en profiter plus ?

Mes lèvres se serres une contre l’autre. Incapable de réagir à son commentaire. Perturbé et prise sous hypnose par ses prunelles. Je ne le quitte pas des yeux. Le voyant tourner la tête sous sa proposition de me faire suivre lui-même ses conseils. « Heu…non, je vais écouter. » Mon regard glisse vers ses mains. Des mains d’homme que j’avais trop senties me rouer de coups par un autre que lui. J’avale ma salive en tentant de rire nerveusement. « Je crois qu’ils nous attendent… En connaissant ta sœur, elle m’a placé à tes côtés. » Sa sœur ne supportait pas les gens célibataires. Ce qui me choquait quelques fois. En parlant du loup, elle arrive derrière en haussant le ton. « Vous arrivez ou vous êtes sur la drague ! Papa a faim ! » Dit-elle en nous laissant seuls de nouveau.
Contenu sponsorisé
All eyes on him
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» (m) Your eyes in my heart.
» looking through your eyes, I'll make you cry // (Ace&Cassiopea)
» open your eyes (charlissa)
» Behind your eyes... {Paddy & Nash}
» ocean eyes, blop.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: