Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» De métal et de griffe. [PV Mandrin] [+18]
open your eyes (charlissa) - Page 17 EmptyAujourd'hui à 9:38 par Mandrin

» TOPS-SITES ¬ votez pour ltdr
open your eyes (charlissa) - Page 17 EmptyAujourd'hui à 9:02 par Senara

» Fire and Immortality (avec Léolyne)
open your eyes (charlissa) - Page 17 EmptyAujourd'hui à 1:04 par Léolyne

» If these wings could fly
open your eyes (charlissa) - Page 17 EmptyHier à 23:27 par Jay'

» CADMOS - mille empereurs sans aucune terreur
open your eyes (charlissa) - Page 17 EmptyHier à 23:23 par Jay'

» the tortured poets department
open your eyes (charlissa) - Page 17 EmptyHier à 23:18 par Jay'

» Hi Everyone
open your eyes (charlissa) - Page 17 EmptyHier à 23:08 par Frida K.

» Funambule feat Manhattan Redlish
open your eyes (charlissa) - Page 17 EmptyHier à 22:21 par Charly

» PRÉSENTATION ¬ quand c'est fini, c'est par ici
open your eyes (charlissa) - Page 17 EmptyHier à 21:39 par yellamo

Le Deal du moment :
Tablette 11″ Xiaomi- Mi Pad 6 global version ...
Voir le deal
224.97 €

LE TEMPS D'UN RP

open your eyes (charlissa)

Clionestra
Messages : 3777
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mar 26 Sep - 22:46

Warren
Blinken

J'ai 27 ans et je vis à Xzion, . Dans la vie, je suis attaquant vedette des lightnings et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire puisqu'on voit toujours l'homme célèbre au lieu de  qui je suis.

→ Il est le numéro 9
→ Il est le seul qui marque dans son équipe, donc est souvent en avant, mais peut aussi bien jouer en défense, voir gardien.
→ Il a le plus d'endurance de toute son équipe.
→ Pro des attaques aériennes
→ Possède du mal à avoir un esprit d'équipe sur le terrain, trop certain qu'il doit faire les choses seuls s'il veut bien les faire.
→ Il possède le fluide de Vague Ionique, un fluide fait d'éclair.

Frères:

Equipe Lightning:
- Mhhhhh. Tu. M’as. Déjà. Complètement. Et. Irrévocablement. Séduit. Depuis. Le. Premier. Jour.

Chaque fois, il avait fait un baiser, posant ses mains dans l’eau pour caresser la peau de la jeune femme. Rien de violent, c’était une plume qui la parcoure sur tout son corps. Il aimait la sensation sous ses doigts. Il aimait lui faire naître des frissons qu’il embrassait. Il était totalement séduit. Depuis le premier jour. Cette femme debout avec un corps à se damner. Il mentirait en disant que ce n’était pas physique ce qu’il avait ressentit pour elle au début. Et puis, elle avait sourit. Il n’allait pas mentir, à nouveau. Après ses cheveux et sa poitrine, son sourire avait eu raison de ses appétits. Il n’avait plus si envie de manger sur le buffet. Il avait envie de la bouffer sur le buffet, plutôt. Mieux. Plus honnête. Et puis il lui avait parlé. Cette femme était incroyable dans la moindre parcelle de peau. Et il aimait ça. Il était totalement séduit, et mentir en disant que ce n’était pas le cas serait stupide.

Quand elle se retourna pour se pendre à son coup, il sentait la poitrine généreuse de la jeune femme sur son corps et … Bon il avait besoin de beauuuucoup de tenu pour ne pas la soulever pour la mettre directement sur son érection déjà bien présente. Il pouvait le sentir. Cette femme pourrait le faire trembler de désir rien qu’en lui soufflant un mot dans les oreilles, ou en lui touchant la main. Sa libido n’avait jamais été aussi sensible que depuis qu’ils avaient commencé à se caresser comme ça. Il la regarde partir loin de lui. Il la regarde partir …. Et il a déjà envie de se jeter à l’eau pour ramener le corps de la jeune femme vers lui. Il sourit. Il rit à son idée avant de se reculer pour chercher des raisins qu’il avait toujours (raccourci scénaristique, ok ?) à proximité, ainsi que du vin et un verre. Il se rapproche d’elle, de l’autre côté sans rentrer dans l’eau. Il regardait ses seins qui étaient à demi hors de l’eau. Il avait envie de les prendre et de les goûter encore, de les sucer et les masser, et les … Il laisse sa boule de pensée exploser alors qu’il se sentait à l’étroit dans son bas. Il s’approche.

- Mademoiselle Galactik football, dit-il alors qu’il avait beaucoup de mal à cacher le désir qu’il avait dans sa voix, je suis votre plus grand fan. J’aimerais vous servir ce soir, pour combler tous vos désirs.

Oui, on lui avait déjà sorti ce genre de chose, sans la moindre honte. Alors il s’approche et regarde la jeune femme, encore, sans honte avant de remonter ses manches après avoir posé le raisin.

- Et si je commençais par dénouer vos longs cheveux, fit-il alors qu’il avait rempli un verre pour lui tendre alors qu’il mit ses mains sur son cou.

Il se mit à remonter ses mains vers ses cheveux et commença à masser le crâne de la jeune femme avec douceur. Il touchait ses cheveux et dénoua des mèches avec délicatesses. Il embrassa son crâne.

- Mademoiselle Galactik Football, avez-vous besoin de quoi que ce soit ? Je suis prêt à tout pour être auprès de vous.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2250
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Mer 27 Sep - 0:31
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Maki Noi
J'ai 24 ans ans et je vis un peu partout avec l’équipe des Pirates, bien que je sois originaire de l'archipel de Shiloe. Dans la vie, je suis gardienne de but dans mon équipe de Galactik Football et je m'en sors très bien.. Sinon, grâce à ma malchance, je suis amoureuse de ma meilleure amie.

open your eyes (charlissa) - Page 17 16efc9c47c7a773ac8e824a39752bbdb275fb6dd


- panda bear -
- sweet heart with big paws -

love & cuddles needed, but she can kill you with only one punch.


open your eyes (charlissa) - Page 17 51r5
Faceclaim : noi (dorohedoro)


Visiblement, le jeu est accepté par Warren. C’est vrai qu’il a pas mal à y gagner lui aussi dans ce petit jeu. Peut-être un tout petit peu moins qu’elle, à moins que la servir ne fasse plus que l’amuser … mais le jeu est accepter, et le lightning n’attend pas avant de rentrer dans son rôle.

Mademoiselle Galact- Elle éclate de rire. De surprise. Elle rit fort et grave, juste deux secondes avant de sortir une main de l’eau pour couvrir ses lippes et faire moins de bruit pour entendre la suite de ce que Warren a à lui dire. Ses épaules se secouent toujours, et tout ça lui fait un drôle d’effet entre un amusement pur et simple, quasi enfantin (celui quand on joue à être un super héros), et des envies nettement plus adultes.

“Je vais avoir du mal à ne pas rire …”

Qu’elle confie au lightning en chuchotant, sur le ton de celle qui a fait une bêtise. Ça aussi ça l'amuse beaucoup. Mais elle n’a clairement pas l’habitude d’être traitée de la sorte, Maki, malgré le jeu perpétuel de ses deux défenseurs avec elle. Mais eux, ils jouent plus les preux chevaliers, les gardes du corps, les serviteurs dévoués et … sans arrière pensées de nature plus sexuelle aucune. (Ou alors elle ne l’a juste absolument jamais remarqué …) (Nooonnnn …) (Non.) Alors s’amuser de ce genre de situation, elle sait faire, elle a de l’expérience maintenant. Par contre, tout le jeu sensuel qui va avec … ok, ok, ça aussi, elle peut le gérer. C’est juste que les deux en même temps, c’est un peu étrange. Mais après tout, pourquoi ne pas se marrer en se faisant du bien ? Le sexe n’a pas spécialment besoin d’être une affaire sérieuse. La jeune femme renifle un tout peit coup pour se reprendre et se redresse pour recupérer un peu plus de prestance.

“Tu es très mignon, chaton.”

Maki se retient de justesse de dire “merci”, nope, pas polies les nanas qui se font servir normalement. Elle attrape plutôt un grain de raison qu’elle fait craquer sous ses dents en observant Warren d’un regard perçant. L’air de dire qu’elle va le bouffer avec la même facilité que ce grain de raisin. Et c’est ce qu’elle fera dans un futur très proche. A moins que finalement, ce ne soit lui qui la mange, hehe. Dans les deux cas, elle est gagnante. Le lightning lui tend un verre et elle l’attrape avec une délicatesse qu’elle ne se connait pas pour attraper des verres d’alcool. Comme quoi elle se débrouille plutôt bien dans le rôle de la meuf précieuse.

“Tu saurais démêler des cheveux ?”

Qu’elle le taquine en avisant son crâne chauve, et Maki lui fait clin d'œil avant de rumer un peu sa crinière en signe d’assentiment.

“Mais c’est une très bonne idée, chaton.”

Oh oui. Une très très bonne idée, parce que c’est extrêmement agréable. A un point où elle en ronronnerait presque, mais se contente de soupirer d’aise. Elle ferme les yeux, le laisse faire, sirote tranquillement son verre de vin.

“C’est pas si mal le vin …” qu’elle chuchote comme un second aveu.

Le surnom est réitéré, et Maki étire largement ses lèvres mais rit en silence cette fois. Elle se demande une seconde ce qu’a dû ressentir Warren la première fois qu’on l’a affublé de ce titre. Sérieusement et pas juste pour rire en reprenant celui d’un autre. Ça devait être … étrange. Mais la pensée ne s’arrête qu’une seule seconde dans son esprit avant de disparaître vers d’autres considérations … toujours concernant le lightning bien entendu. Est-ce qu’elle a besoin de quoique ce soit ? Non. Mais elle va bien trouver un truc. Maki lève à nouveau une main, tend un index et le pose à la base de son cou.

“Embrasse-moi, ici. Et là … Et là … Et là …”

La jeune femme désigne plusieurs endroits dans son cou, sa nuque, ses épaules, ses clavicules, et laisse Warren y déposer ses lèvres en même temps qu’il continue d’oeuvrer dans ses cheveux. Et elle ronronne pour de bon. Enfin, elle gémit et grogne en même temps, en douceur, ce qui donne un truc qui ressemble à un ronronnement. Ok, ça aussi elle adore. Maki soulève légèrement sa poitrine, la faisant sortir de l’eau quelques secondes, la caresse de l’eau ne faisant qu’accentuer la sensation de frustration qui commence à les envahir. Eux aussi ils veulent qu’on s’occupe d’eux !!!

“Déshabille-toi. Et viens dans l’eau. J’ai besoin de toi plus près, chaton.”

Clionestra
Messages : 3777
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mer 27 Sep - 1:21

Warren
Blinken

J'ai 27 ans et je vis à Xzion, . Dans la vie, je suis attaquant vedette des lightnings et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire puisqu'on voit toujours l'homme célèbre au lieu de  qui je suis.

→ Il est le numéro 9
→ Il est le seul qui marque dans son équipe, donc est souvent en avant, mais peut aussi bien jouer en défense, voir gardien.
→ Il a le plus d'endurance de toute son équipe.
→ Pro des attaques aériennes
→ Possède du mal à avoir un esprit d'équipe sur le terrain, trop certain qu'il doit faire les choses seuls s'il veut bien les faire.
→ Il possède le fluide de Vague Ionique, un fluide fait d'éclair.

Frères:

Equipe Lightning:
Il aimait l’entendre rire … et pour tout avouer, ce surnom le faisait rire, et sourire, la plupart du temps. Même avec une Cup en moins, il était connu comme étant Monsieur Galactik Football … Et il ne compte pas laisser les Snow Kids lui enlever la victoire encore longtemps (//Même si nos rps sont moins foot x’D). Il comptait bien leur reprendre la place, et garder son titre intact. Mais bon, ça le fait rire lui aussi quand on l’utilise. D’ailleurs, il était presque sûr que la jeune femme l’avait déjà appelé ainsi, avec un Fucking au milieu … Ce qu’il ferait très clairement incessamment sous peu. Il rigole à son compliment et à son surnom. Il pourrait ronronner, mais il était trop occupé à taquiner son corps pour ça. Il avait envie de la toucher partout, encore jusqu’à ce qu’elle lui saute dessus. Il aimait quand elle prenait ce qu’elle voulait de lui sans attendre. C’était … mignon ? Simple. Doux. Malgré la dureté, on sait très bien ce qui est dur, du moment. Il caresse sa peau de ses lèvres tout en déliant ses mèches.

- Je sais tout faire, si c’est pour vous, Mademoiselle.

Continue-t-il avec douceur. Il était après tout un petit homme vénal voulant mettre la grande et puissante femme riche dans son lit. Il aimerait bien qu’elle soit sa Sugar Mommy. Pour ça, il fallait que la jeune femme désire son corps, ses caresses, sa présence. Alors il faisait tout ça. Il déliait ses cheveux et l’embrassait avec douceur et laissant naître des frissons de bien être.

- A vos ordres.

Et il se penche pour embrasser la jeune femme, n’hésite pas à lui faire relever la tête pour atteindre son cou et l’embrasser plus fort … Il ne l’embrassait pas réellement en réalité, à chaque zone montré, il laissait un petit suçon rouge qui serait toujours présent ce soir, héhé, il n’a pas oublié sa premier mission le monsieur ….Aussi comment oublié quand cela avait à voir dans le fait de sucer la jeune femme. Il finit un suçon juste au-dessus de sa poitrine qu’il voyait plus proche de lui, la petite impatiente et il sourit. Apparemment, l’homme vénal allait avoir le droit à sa partie torride de jambe en l’air avec la riche femme sexy à souhait. Il se relève et se déshabille totalement, ne laissant rien et montrant par la même occasion son sexe déjà dressé. Il se trouve comme ça depuis un moment. Il enjambe le jacuzzi avant de se glisser dans l’eau. La poussant pour qu’elle se retrouve entre ses jambes. Il aurait moins de risque de la prendre comme un sauvage s’il n’avait pas TOUTES les tentations devant ses yeux. Même si ses fesses contre sa verge étaient aussi tentantes que le reste. Il passe les mains sur son ventre, l’attire contre lui et pose sa tête contre son cou.

- Suis-je assez prêt (//Près, tu as vue ce jeu de mot !) pour vous ? Je crains de ne pas pouvoir l’être plus, sauf si vous m’autorisez l’accès à une zone plus sensible…

Et disant cela, il faisait parcourir sa main sur son ventre. Une main caressa sa poitrine pendant que l’autre descendu pour écarter les jambes de la jeune femme. Il embrassa encore son cou. Il aimait ça. Il allait devenir un vampire. Surtout le côté « sucer » mais il ne pouvait pas le dire. Trop d’envie, pas assez de paroles pour le dire.

- Une femme telle que vous n’écarte pas les jambes pour n’importe qui, mais je promets de vous faire visiter le Nirvana si vous m’autorisez à vous toucher intimement.

Il fit une fausse petite voix de supplication alors que le désir s’entendait très bien. Il avait un peu de mal à jouer l’homme vénal qui veut coucher pour la première fois avec la femme riche alors qu’il sait que Maki est prête pour lui. Maki était parfaite pour lui. Son corps épousait le sien en une union clairement érotique et violente. Son corps était la parfaite seconde partie de lui. Sa poitrine était parfaite pour ses grandes mains et il pinça très lentement un téton pour le prouver alors que son autre main caresser l’intérieur de sa cuisse sans rentrer se frayer un chemin en elle. Il en avait tellement envie. Pas que de ça d’ailleurs. Il avait envie d’être un vampire. Et de faire son affaire juste ici.

- Vous êtes la plus belle femme du monde.

Et ça, jeu ou pas, il le pense. Elle était mignonne, adorable, sensuelle, sexy, tentatrice, addictive, incroyable, magnifique, parfaite. Il n’exagère pas quand il parle de déesse. Il n’avait jamais donné ce surnom à personne. Car personne n’était l’égal des Dieux. Sauf elle.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2250
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Mer 22 Nov - 17:09
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Maki Noi
J'ai 24 ans ans et je vis un peu partout avec l’équipe des Pirates, bien que je sois originaire de l'archipel de Shiloe. Dans la vie, je suis gardienne de but dans mon équipe de Galactik Football et je m'en sors très bien.. Sinon, grâce à ma malchance, je suis amoureuse de ma meilleure amie.

open your eyes (charlissa) - Page 17 16efc9c47c7a773ac8e824a39752bbdb275fb6dd


- panda bear -
- sweet heart with big paws -

love & cuddles needed, but she can kill you with only one punch.


open your eyes (charlissa) - Page 17 51r5
Faceclaim : noi (dorohedoro)


Dans l’eau. Et à poil. Surtout à poil. C’est exactement ce qu’elle veut, oui. Alors Maki le regarde faire, sans cacher une seconde le regard qu’elle pose sur tout son corps. Surtout là, oui, ravie de le voir déjà aussi opérationnel. Parce qu' elle, elle l’est. même si ses fluides se sont déjà mélangés à ceux du jacuzzi. Elle ronronne pour de bon quand le lightning s’installe derrière elle et commence à la toucher exactement comme elle en a envie. Warren la cajole, la complimente, et se propose pour la toucher davantage, ce à quoi Maki répond :

“Non. Attends encore un petit peu. Que je sois certaine que tu me mérites.”

Maki attrape les mains du lightning pour les retirer de son corps, même si cela la frustre é-nor-mé-ment. MAis c’est le jeu, ahah. Et puis elle écarte les jambes, encore plus, les passe par dessus celles de Warren. De part et d’autres des siennes déjà écartées pour qu’elle puisse loger son large bassin contre lui. Alors elle a les cuisses TRÈS écartées. Puis la jeune femme se redresse, relève ses fesses, bascule son bassin et se courbe pour se placer stratégiquemnt et juste au-dessus du sexe de Warren.

“Ne bouge pas, chaton.”

Qu’elle lui ordonne avant de descendre doucement ses hanches autour de lui, dans un grognement de bien être pur. Elle n’a clairement pas besoin de longues préliminaires pour être prête pour cet homme. ”Bouge pas. Elle répète d’une voix étouffée de plaisir, pour lui interdire tout mouvement. Avant de remonter et redescendre doucement sur le sexe du lightning. Se donnant, presque, du plaisir en solitaire avec son corps. Presque, bien sur, parce que si elle prend tout son plaisir sur Warren, et ne s’occupe strictement que d’elle-même, là tout de suite, elle se doute que monsieur Galactik Football en-dessous d’elle n’est pas en reste. Elle attrape ses mains pour les remonter sur ses seins et lui ordonner de s’en occuper lui-même. Maki garde le plein contrôle sur cette situation quelques petites minutes avant que le désir et la pure passion physique entre eux deux ne finisse par prendre le dessus sur leur retenue et leur petit jeu. Et qu’ils … qu’ils quoi ? Exactement ? Baiser était bien trop informel et froid pour leurs deux corps en fusion l’un contre l’autre, parfaitement assemblés. Faire l’amour n’était pas … ce n’était pas de l’amour. (//Kinoe, Kuro, on a de nouveaux inscrits au club !) Mais ils se font du bien, l’un à l’autre, prenant et donnant de la même façon. Encore, et encore. Jusqu'à ce que EYES ne suggère de changer l’eau du jacuzzi qui était … souillée de nombreux corps étrangers de nature organique. Alors après un fou rire mémorable, les deux s’étaient donnés un dernier orgasme contre le bastingage du bateau avant de rentrer au bercail.

A l’appartement de Warren les attendaient déjà les tenues qu’ils avaient commandées pour le soir même. Alors ils vont se préparer. Tous les deux. En même temps dans la salle de bain, à se pomponner avant de sortir. Maki tente d’ignorer au mieux l’image très intime que leur renvoient leurs reflets. Plus qu’une partie de jambe en l’aire, ils partagent un miroir de salle de bain pour se préparer avant de sortir, comme … bah clairement comme un couple, hein. Erm. La jeune femme termine rapidement de se maquiller. De toute façon, elle ne sait quasiment pas se maquiller. Un trait d’eye-liner sur les paupières et du mascara, c’est tout ce qui entre dans le champ de ses compétences. Pas de fond de teint, de blush, de fard à paupières, ou d’autres trucs dont elle n’a jamais retenu ni le nom, ni l’utilité. Malgré les cours de Kate. Elle regrette presque que sa coéquipière ne soit pas là pour s’occuper de son maquillage d’ailleurs. Parce que bon, non seulement c’était en effet un rendez-vous avec Warren Blinken Mister Fucking Galactik Football. Mais en plus, ce date allait être fort médiatisé.

“AANH !!”

Maki crie brusquement en réalisant un truc. Elle pouffe de rire la seconde d’après et s’excuse auprès de Warren à côté d’elle qu’elle a quand même fait sursauter, avant de prendre son téléphone posé à côté du lavabo et d’appuyer sur le “1” de la numérotation rapide. Elle s’appuie contre le mur et attend que ça décroche au bout de fil.

“Salut papa ! Je t’appelle juste pour te dire que … demain, ou dans la nuit, tu risques de voir des images de moi en rendez-vous avec Warren Blinken.”

Ca hurle au bout du combiné, si bien que Maki doit écarter le téléphone de son oreille deux secondes avant de reprendre.

“Calme-toi !! Je t’expliquerai. …. Mais oui je t’expliquerai, je te dis, rhooo, j’ai pas le temps là. … Dans sa salle de bain. … Qu-PLUS TARD. Je t’expliquerai plus tard. Retiens maman de partir en guerre, s’il te plait. Tout va bien. … Mais si, tout va bien je te dis. Je te laisse. … Tsss, t’es bête. Bisou. … Mais oui je t’aime toujours, imbécile. Bye.”

La jeune femme rit en raccrochant, elle repose son téléphone avant de lever l’index vers Warren.

“Toujours prévenir un papa pirate qu’on fréquente sa fille avant qu’il ne l’apprenne de lui-même, si tu ne veux pas avoir un raid pirate aux trousses dans les jours à venir.”

Ouep. C’est beaucoup mieux. Même si en l'occurrence, elle avait plus peur de sa mère que de son père, question réaction excessive et violente. Son père allait juste de lamenter dans les jupes de sa femme jusqu’à ce qu’il en sache plus sur cette histoire. (Ceci dit, mettre son mari dans un état pareil était une raison valable pour maman Noi de partir en guerre, peu importe pourquoi. Par pour le défendre, hein, juste parce que ça l'agace.) En tout cas, elle avait désamorcé la bombe. Quoique … Elle avait quand même dit à son père qu’elle était dans la salle de bain de monsieur Galactick Football. erm. Et puis … Elle regarde son reflet dans le miroir, avec cette minuscules rouge bordeaux et toutes les taches colorées sur son corps.

“Mmmh. Tu aurais pas un peu de fond de teint pour cacher quelques marques quand même ? Je dis ça pour toi, hein ?”

Elle se moque doucement de Warren, sachant pertinemment que le fond de teint qu’il pourrait avoir serait de toute façon bleu, et elle dépose un baiser sur sa joue. Le pauvre n’était pas encore au courant que personne ne voulait être le sujet de l’énervement du capitaine Isao “Smoker” Noi, ni de l’amirale Balalaïka “Icy” Noi. Cette belle famille de folie. Maki joue avec ses cheveux et se poste à côté du lightning, enroulant ses bras autour du sien, et prenant une pose légèrement aguicheuse en regardant leur reflet dans le miroir.

“Tu es prêt, mon étalon ?”
Clionestra
Messages : 3777
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Lun 27 Nov - 17:19

Warren
Blinken

J'ai 27 ans et je vis à Xzion, . Dans la vie, je suis attaquant vedette des lightnings et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire puisqu'on voit toujours l'homme célèbre au lieu de  qui je suis.

→ Il est le numéro 9
→ Il est le seul qui marque dans son équipe, donc est souvent en avant, mais peut aussi bien jouer en défense, voir gardien.
→ Il a le plus d'endurance de toute son équipe.
→ Pro des attaques aériennes
→ Possède du mal à avoir un esprit d'équipe sur le terrain, trop certain qu'il doit faire les choses seuls s'il veut bien les faire.
→ Il possède le fluide de Vague Ionique, un fluide fait d'éclair.

Frères:

Equipe Lightning:
Le sexe avait une autre dimension avec cette jeune femme contre lui. Maki avait changé la perception de l’acte charnel. Il sait qu’il y aurait un avant, et un après, et que la différence se faisait exactement à cet instant. Ou plutôt, ce moment avait été fait la veille, quand leurs corps s’étaient unis sur le sol à côté du canapé … mais… Il ne pouvait que penser ainsi. La jeune femme était prise, de cœur et d’esprit, et ne lui laissait que son corps pour lui faire oublier le monde. Il l’accepte. Il aime trop leur union pour refuser de n’être que là pour le physique. Elle était prise et elle était pourtant là. Emprise avec lui. Lui, en elle. Alors il profite de leur union, encore. Il ne sait pas quand sera la dernière. Il ne sait même pas s’il y aura une dernière. Mais il compte lui faire du bien, à chaque recoin de son âme, jusqu’à ce qu’elle lui dise d’arrêter. Et qu’importe que cela sonne le glas pour lui. Il était prêt à l’assumer. C’était la première fois qu’il avait l’impression de prendre une bonne décision. Alors, il se fait du bien, avec elle. Il lui fait du bien. Il la vénère comme elle le mérite. Et encore plus tard. Et aussi longtemps que sa déesse acceptera l’offrande de sa personne, il continuera de la vénérer.

Quand il fallu repartir, il eu l’impression de laisser quelque chose dans leur ébat, des paroles silencieuses qui ne pouvaient être entendu qu’avec leurs corps chauds. Il n’en dit rien. Il ne voulait pas la gêner en lui expliquant qu’il ressentait plus d’émotion entre ses cuisses qu’il n’en ressentait toute sa vie. Surtout que cette sensation continue de se faire sentir en se préparant doucement dans sa salle de bain. Il aimait la voir, ainsi, chez lui, chez elle, comme un terrain conquis. Il pouvait comprendre maintenant pourquoi certaines religions expliquent que les hommes et les femmes étaient prêts à sacrifier leurs enfants pour leur Dieu. Il donnerait tout ce que cette femme désire.

Il sursaute à son cri mais attend l’explication qui vient sous forme d’un appel. Il faut toujours prévenir les parents des nouveautés… Bien que lui ne pouvait pas le faire. Après tout, il était un orphelin selon tout le monde… Et il avait abandonné sa famille. Il grimace à l’idée avant que la jeune femme ne lui dise qu’ils se fréquentaient … Clairement, cela donnait l’impression que leur relation était plus qu’un simple date après un concours, ou bien qu’un simple plan cul qui se poursuit. Il sourit.

- Je n’ai pas peur d’un raid pirate, dit-il en lui lança un regard clairement sournois et malicieux, je sais que j’ai une déesse pour me protéger.

Parce que … Elle était une déesse. C’est bon, c’est intégré pour tout le monde ? Elle pouvait arrêter la Terre de tourner et elle brûlait plus que le soleil de Mars. Elle était incandescente, lumineuse et forte. Il n’avait peur de personne protéger entre ses seins. Alors, il se rapproche d’elle, il prend ses hanches entre ses mains et il trouve une zone parfaite pour faire un nouveau suçon dans son cou. Il caresse son ventre en faisant la caresse. Elle voulait les cacher ? Il ne le voulait pas. Même s’il le devrait pour son image, certainement… mais non. Il n’avait aucune envie d’avoir honte de ce qu’ils avaient fait ensemble. Elle l’avait libéré de quelque chose, en lui, et maintenant il voulait accepter la vérité. Il aimait faire l’amour, ouais y avait pas d’autre mot, et surtout avec elle. Alors, il n’avait aucune envie de le cacher. Et qu’importe ce qu’on dira sur lui. Il s’en fiche. Elle elle sait la vérité. Il finit par prendre son bras sans rien plus ajouter de plus, ça se passait de mot, et l’amena donc au restaurant. Il avait à peine mit le pied dehors de la limousine, que des flashs se faisaient déjà voir. Il y avait là des centaines de personnes qui étaient pour le voir. Un tapis rouge en velours était sur le sol entre la voiture est l’entrée du restaurant qui était protégé par deux grands malabars en costard. Il tendit la main à la jeune femme et il traversa le couloir de paparazzis alors qu’il leur fit un sourire. Plusieurs hurlèrent des questions. Sur les matchs, sur leurs relations, sur le fait qu’il avait eu une ex, sur plein de chose diverses et variés comme s’il était une célébrité plus qu’un footballeur. L’un deux, plus téméraire, avait même traversé la barrière de protection pour lui mettre son micro devant les yeux. Petit, l’homme ne semblait pas s’émouvoir de la différence notable de taille alors que sa main tendu arrivé à peine à la bouge de Warren.

- Warren, auriez-vous des explications à apporter sur votre déclaration sur Volmir ? Nos téléspectateurs veulent savoir, feriez-vous parti de la communauté des LGBT ?

Warren fit un geste vers les malabars qui étaient prêts à faire voler en l’air le pauvre journaliste. Il avait un pin’s arc-en-ciel contre le buste et semblait réellement intrigué et intéressé par la réponse. Il n’avait pas quitté sa main des hanches de Maki et fit un sourire à la caméra.

- Je ne fais pas partie officiellement de la communauté LGBT, cependant j’en suis un sympathisant. Je pense que l’attirance peut venir de n’importe où, tant que chaque personne à l’âge et le consentement requis, bien sûr. Il fit un geste pour quitter le journaliste avant que celui-ci ne reprenne :
- Et pour la mixité du sang ? Les lightnings sont connus pour ne pas vouloir que leur sang soit souillé par une autre espèce. Qu’avez-vous à dire ?
- Je vous présente Maki Noi, gardienne de l’équipe des pirates, et la plus belle femme qui me soit donné de voir dans toute ma vie. C’est tout ce que vous avez besoin comme réponse.

Il finit par attraper la jeune femme avec un peu plus de force contre lui, bien qu’il fit quelques photos en vérifiant qu’elle allait bien avant de la faire rentrer à l’intérieur. Le restaurant n’était que pour quelques privilégiés, assez loin de tout le monde, le lieu puait le fric et la noblesse. Il tira la chaise de Maki et sourit avant de lui montrer les hommes assit plus loin.

- Ils ont le droit de prendre en photo, mais tout ce qui pourrait être dit restera dans le privé. Cependant, je ne peux que te conseiller de ne pas évoquer certains sujets.

Et il fait un large sourire alors que son regard descend sur ses courbes généreuses et s’arrête sur quelques bleus évidents. Il lui tend le menu avec douceur.

- Tu risques d’avoir des propositions d’interview dès demain matin. N’hésite pas à attendre celui qui te proposera le plus gros chèque, et ça le fait rire en plus.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2250
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Lun 18 Déc - 20:50
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Maki Noi
J'ai 24 ans ans et je vis un peu partout avec l’équipe des Pirates, bien que je sois originaire de l'archipel de Shiloe. Dans la vie, je suis gardienne de but dans mon équipe de Galactik Football et je m'en sors très bien.. Sinon, grâce à ma malchance, je suis amoureuse de ma meilleure amie.

open your eyes (charlissa) - Page 17 16efc9c47c7a773ac8e824a39752bbdb275fb6dd


- panda bear -
- sweet heart with big paws -

love & cuddles needed, but she can kill you with only one punch.


open your eyes (charlissa) - Page 17 51r5
Faceclaim : noi (dorohedoro)


“Holy shit …”

Maki entend le drop de basses et de dark electro qui suit ce juron dans un de ses morceaux d'EDM préférés. Ce qui avait fait de ce juron, l'un de ses jurons préférés. Mais si c'est bien sur la musique que le cerveau de la jeune femme se concentre, c'est pour éviter de paniquer en voyant la quantité de paparazzi qui les attendent devant le restaurant. Le brouhaha. Les flash. Sainte mère de Dieu. Maki se sent soudain très très mal, et clairement pas à la place. Elle regarde par la fenêtre, elle regarde Warren. Hésite très fort à lui demander de faire demi-tour. Et puis elle sent une odeur de cigarette. Venue clairement de sa pure imagination. Mais oui, elle pense à sa mère. Depuis toute petite, quand Maki a peur de faire quelque chose, elle se glisse dans la peau de sa mère. Copie son attitude et son assurance. Autant pour se protéger que pour se donner de la force. Fake it till you make it, dirait elle. Alors la jeune femme visualise sa mère assise en face d'elle dans la limousine. Les jambes croisées, un bras sous sa poitrine pour la remonter, un cigare dans l'autre main levé. Un regard blasé sur la foule dehors mais un sourire de satisfaction au coin des lèvres. Puis le flash des photographes révèle un éclat de défi au fond de ses pupilles. Oui.

Maki prend la main de Warren et sort de la limousine pour se mettre à ses côtés et remonter l'allée de journalistes avec une démarche de lionne. Calme, la tête haute, faisant tranquillement rouler ses muscles et bouger sa crinière. La force. C'est tout ce qu'elle incarne (ou essaye d'incarner ahah, à ce moment-là). Elle sourit avec la même sérénité apparente aux photographes et suit le rythme de Warren comme si elle avait fait ça toute sa vie. Le petit journaliste qui surgit presque devant eux auraient pu faire sursauter la jeune femme, mais pas sa mère, non. Alors Maki plisse à peine les yeux, se colle au capitaine des lightnings, une main sur son torse, avec une toute petite pointe d'insolence dans son attitude. Elle laisse bien entendu Warren répondre au journaliste, sans se priver d'hocher la tête pour appuyer ses dires et de le regarder avec une grande fierté. (Et ça c'est à 100% la vraie Maki.) Et quand le lightning la présente pour répondre à la question de la mixité raciale, elle rit avec douceur et pose un index sur ses lèvres pour intimer le journaliste à garder un secret que tout le monde a déjà enregistré ou pris en photo.

Des photos !! Clairement Maki doit comptabiliser autant de photos faites d'elle dans toute sa vie que de photos faites d'elle en quelques minutes. Encore quelques unes visiblement à faire avant de rentrer dans le restaurant, et elle se livre à l'exercice avec une certaine facilité, assumant parfaitement les marques bleutées sur sa peau. Et puis ils rentrent dans le restaurant, et vu le prestige du lieu, la jeune femme préfère rester dans les chaussures de l'amirale de guerre pendant un petit moment, plutôt que celles de la gardienne de but, ahah. Erm. Elle s'assoit sur la chaise tirée par Warren avec une drôle d'élégance nonchalante. Elle renvoie ses longues mèches sur le côté et jette un œil aux personnes que le lightning lui indique. Maki pose un coude sur la table et son menton sur ses doigts repliés, haussant un sourcil.

“Quels sujets ? Les vendettas pirates ou maxi-mini-Warren ?”

(Autrement dit, sa revanche envers Gordon, ou son sexe, pour ceux du fond qui n'ont rien suivi.) Elle étire un sourire en coin, et lance un regard entendu à Warren avant de prendre le menu qu'il lui tend. Elle l'ouvre et suspend son geste en l'entendant causer chèque.

“Parce qu'ils vont vouloir me payer pour m'interviewer?”

Maki bat bêtement des paupières, le temps que ses neurones connectent. Bah oui. Forcément. Interviewer elle = informations sur Warren = très intéressant = fric. Forcément … Elle jette un œil vers l'extérieur où les gens se sont calmés puisqu'ils n'ont pas vue sur l'intérieur, puis vers les privilégiés par trop loin. La jeune femme ouvre son menu en grand pour se planquer derrière sans “être vue” par eux et se penche vers le lightning.

“C'est bon ? Jpeux arrêter de me comporter comme ma mère ?? J'avoue j'ai paniqué un peu … du coup j’l'ai copiée. Bref. Jpeux redevenir une boulette ou pas ?”

Ceci est une vraie question. Oui, oui. Non ça ne lui traverse pas l'esprit que si elle arrive à faire genre d'être belle et à l'aise, c’est peut-être bien parce qu'elle est belle et pourrait être à l'aise. Que c'est pas 100% de l’imitation. Warren va certainement devoir lui répéter encore une ou deux fois (ou plus erm) que c'est une déesse pour que ça lui rentre dans le crâne pour de bon. Mais là’ elle a une excuse, ok ?!! Elle panique !!
Clionestra
Messages : 3777
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Ven 29 Déc - 21:25

Warren
Blinken

J'ai 27 ans et je vis à Xzion, . Dans la vie, je suis attaquant vedette des lightnings et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire puisqu'on voit toujours l'homme célèbre au lieu de  qui je suis.

→ Il est le numéro 9
→ Il est le seul qui marque dans son équipe, donc est souvent en avant, mais peut aussi bien jouer en défense, voir gardien.
→ Il a le plus d'endurance de toute son équipe.
→ Pro des attaques aériennes
→ Possède du mal à avoir un esprit d'équipe sur le terrain, trop certain qu'il doit faire les choses seuls s'il veut bien les faire.
→ Il possède le fluide de Vague Ionique, un fluide fait d'éclair.

Frères:

Equipe Lightning:
Il rit. Ses lèvres se retroussent, il se recule, et il rit. Parce que la jeune femme avait décidé de parler des deux sujets « sensibles » les plus « sensibles » de leur répertoire. Et au lieu d’en avoir peur, ça le fait rire. Il sourit même encore bien après avoir fini de rire alors qu’il lui lance un regard entendu de celui qui va dans son sens. Les deux, ma déesse. Voilà ce que l’homme transmet à travers ses yeux. Les deux sujets ne devaient pas être abordés … mais comme elle les aborde comme ça. Il rit et avait très vite compris, lui, ce que ça signifie. Il repose son menton sur ses deux mains jointes et sourit encore. Il n’arrivait plus à ne pas sourire avec la jeune femme.

- Oh, bien sûr qu’ils vont te payer. Tu vas avoir des propositions d’exclusivité, et je ne doute pas qu’il essaie de t’avoir rien que pour eux, pour les potins. Bien sûr, tu es libre de dire tout ce que tu désires, je te fais confiance. Mais tant qu’à avoir des journalistes au cul, pouvoir les faire raquer.

Ouais… Il le faisait souvent, parce qu’il part du principe que certainement personne ont besoin de le payer. Parfois, il laisse des interviews gratuitement. Parfois, il fait payer plus que nécessaire. Mais en tout cas, la jeune femme pouvait avoir un petit pécule avec ses savoirs sur le grand et beau Warren, alors qu’elle en profite. Réellement. Il lui propose pour qu’elle accepte sans honte ou gêne, en ayant l’impression de le trahir ou autre connerie. Il vaut mieux prendre ce que les riches pensent pouvoir donner. Il se penche sur la table lui aussi, sourit.

- Maki… On ne peut pas faire semblent d’avoir de la prestance et de la beauté. Et je ne suis pas sous le charme de ta mère. Alors, sois toi-même, tout simplement.

Il attrape sa main, la presse dans sa main, l’approche de ses lèvres, et embrasse ses doigts avec une dévotion qu’il ne cache même pas. Il glisse ses lèvres sur ses doigts si agréables. Il n’avait aucune honte de la vouloir, même maintenant. Il se lève à peine, passe par-dessus la table et embrasse sa joue alors qu’il voit un flash sur le côté le prendre en photo.

- Tu es la femme la plus forte que j’ai jamais connu, Maki, la plus forte du monde,
murmura-t-il, et c’est pour ça quand un petit moment, tu as réussi à montrer que tu étais une déesse à tous les journalistes.

Il se rassoit alors qu’un serveur, choisi pour sa discrétion, qui arrive pour prendre leur commande, Warren commande et laisse la jeune femme faire de même, il propose aussi de prendre des toasts en entrée. Et ils se remettent face à face, et il sourit, parce qu’il est heureux bon sens.

- Pour les sujets sensibles, on pourra les aborder ce soir, dans la nuit, nus et dans mes draps, cela te conviendrait-il ?


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2250
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Dim 7 Jan - 19:47
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Maki Noi
J'ai 24 ans ans et je vis un peu partout avec l’équipe des Pirates, bien que je sois originaire de l'archipel de Shiloe. Dans la vie, je suis gardienne de but dans mon équipe de Galactik Football et je m'en sors très bien.. Sinon, grâce à ma malchance, je suis amoureuse de ma meilleure amie.

open your eyes (charlissa) - Page 17 16efc9c47c7a773ac8e824a39752bbdb275fb6dd


- panda bear -
- sweet heart with big paws -

love & cuddles needed, but she can kill you with only one punch.


open your eyes (charlissa) - Page 17 51r5
Faceclaim : noi (dorohedoro)


Ouais, donc c’est établi. Elle sera nettement plus riche après cette soirée qu’avant, haha. C’est marrant ça, tiens. Si elle avait su, elle aurait pécho de la célébrité plus tôt ! (Non, c’est faux.) Maki retient bien les conseils de Warren, en se demandant en même temps comment elle pourrait utiliser intelligemment ce fric. Pour les autres, principalement. Parce qu’elle est comme ça Maki, et parce qu’elle vit avec pas grand chose, et ça lui va très bien. Surtout maintenant qu’elle a un Warren Blinken qui lui achète les robes de soirées qu’il manque à sa garde robe maintenant qu’elle le … euh … fréquente. Ouais, va falloir qu’elle réfléchisse à ça, parce que les journalistes vont forcément lui demander leur lien, et là tout de suite, elle ne saurait pas bien quoi répondre. “Sa déesse” ? haha ! Non. Erm. Clairement pas, et si elle a réussi à donner le change jusque-là, on risque très très vite de découvrir qu’elle est surtout une grande boulette. Ce qui n’est visiblement pas du tout l’avis du lightning qui dépose un baiser sur sa joue et la complimente à nouveau.

“Je … ouais. J’essaye.”

Elle rougit doucement, le regarde un peu bêtement pendant que le serveur vient prendre leur commande. Si ce n’était pas avec lui … elle n’aurait certainement jamais réussi à le faire. Ouais. Il … Mh. Bref. C’est le moment de faire l’introspection de ce qu’elle pense de Warren, nope. Elle commande un rhum au serveur qui bugue et lui demande quel rhum (bah oui les riches connaissent les marques et millésimes des rhums qu’ils boivent) et Maki lui répond d’un air de dire “bah c’est évident non” : le meilleur que vous avez. Non, mais je vous jure, quelle question. Surtout quand on a le budget de monsieur galactik football, héhé. (La meuf qui s'habitue très vite au luxe.) Celui-ci lui propose de repousser leur conversation sur les sujets sensibles à un moment, et un endroit, plus propice, et la jeune femme hoche la tête.

“Je crois que c’est l’endroit parfait pour avoir ce genre de conversation.”

Elle chuchote d’un air qui aurait pu être sérieux, si ses yeux ne brillaient pas autant. Un endroit absolument parfait, le lit de Warren. Pour ce genre de discussion mais aussi pour un tas d’activités diverses et variées. Elle est presque certaine que même une partie de cartes, ou une partie de scrabble seraient plus intéressantes dans le lit de Warren qu’où que ce soit d’autre dans cette galaxie. Ouais, elle n’y a passé qu’une nuit, mais Maki aime beaucoup beaucoup le lit de Warren. Yep. Erm. Stop, on arrête d’y penser, parce que juste le fait d’y penser a mis les gambettes de Maki en pilote automatique, et qu’elle a croisé ses jambes pour en caler une contre le genou de Warren. A une seconde de commencer à lui faire du pied. On se calme ! La jeune femme pouffe doucement et attrape le verre que le serveur vient discrêtement poser devant elle.

“Alors comme ça j’ai droit à un tour sur le yacht de monsieur galactik football ET à une soirée dans un …. je sais pas trop si ce truc est un bar ou au restaurant, dans la même journée ? Y en a combien qui ont eu droit à ce traitement de faveur ? Que je sache combien d’ennemis je vais me faire avec cette interview qui va me rendre riche …”

Ouais parce que ouais, hein. En terme de mec convoité, il se pose là, le lightning. Donc certes, cette petite soirée médiatique va lui rapporter pas mal de blé si elle se débrouille bien, mais elle risque aussi de déclencher quelques animosités envers elle-même et maybe bien son équipe. Pour le principe. M’enfin c’est ni elle, ni les pirates que ça va franchement déranger. Ça va surtout les faire rire, héhé. Faire chier la galaxie, c’est dans le sang. Donc si elle pose la question, Maki rigole silencieusement derrière son verre de rhum dont elle boit une gorgée avant de lâcher un bruit du genre qu’elle fait dans le fameux lit de Warren. Parce qu’il est putain de bon, ce rhum. Erm. Et puis elle tourne la tête vers les privilégiés qui les observent, un minimum discrètement certes, plus loin, et les désignent d’un mouvement du menton.

“On leur montre quel spectacle aux petits loups là-bas ?? Tu me proposes quoi ? Un restaurant tranquille ou il y a un billard quelque part ? Enfin peut-être pas un billard, c’est dangereux le billard …”

La jeune femme chuchote la dernière phrase, avec un sourire en coin. Ouais, ils vont peut-être éviter le billard, erm. Surtout avec cette robe-là. Elle risque de se retrouver les fesses à l’air si elle se penche un peu trop
Clionestra
Messages : 3777
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Jeu 11 Jan - 17:33

Warren
Blinken

J'ai 27 ans et je vis à Xzion, . Dans la vie, je suis attaquant vedette des lightnings et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire puisqu'on voit toujours l'homme célèbre au lieu de  qui je suis.

→ Il est le numéro 9
→ Il est le seul qui marque dans son équipe, donc est souvent en avant, mais peut aussi bien jouer en défense, voir gardien.
→ Il a le plus d'endurance de toute son équipe.
→ Pro des attaques aériennes
→ Possède du mal à avoir un esprit d'équipe sur le terrain, trop certain qu'il doit faire les choses seuls s'il veut bien les faire.
→ Il possède le fluide de Vague Ionique, un fluide fait d'éclair.

Frères:

Equipe Lightning:
- Tu y arrives, ma déesse. Tu es incroyable.

Et ouais, il se répète, mais il avait compris qu’il en avait besoin s’il voulait que la jeune femme le comprenne. Ou en tout cas le pense, aussi. Elle était si incroyable. Forte, et pas simplement son physique. La jeune femme était forte dans son âme. Elle avait quelque chose de grandiose qu’il n’avait pas. Qu’il aimerait avoir. Elle était divine. Il lui sourit quand elle reparle de « ce genre de conversation ». Non, ce n’était pas le moment de penser à ça. Mais… penser à eux, ça le faisait sourire. Il aimait savoir qu’il n’avait aucun secret pour elle. Elle savait tout. Elle connaissait tout de lui. Sauf peut-être le niveau de ses sentiments pour elle.

- Tu as le droit à tout ce que tu désires. Quand l’on est une déesse, on a le droit à ce que tous ses désirs soient exaucés, qu’il répond très sérieusement alors que lui bougea clairement sa jambe pour qu’elle lui fasse du pied, et pour répondre à ta question, tu es la première avec qui je fais ça. La première que je mets comme famille avec EYES, la première que je montre avec autant de passion. Tu es unique, Maki.

Et il sourit, comme s’il ne venait pas de faire une super déclaration de la mort qui tue à la jeune femme. Il se sert un verre de rhum, pour boire la même chose qu’elle, et il lui tend pour faire un « tchin » simple et efficace. Il était content de pouvoir donner à la jeune femme ce qu’elle désire. Il était content qu’elle puisse comprendre qu’elle était réellement spéciale. Elle l’était.

- Je te l’ai dis, on leur montre tout ce que tu veux. Ils sont payés par Gordon pour être le plus flatteur possible. Les plus gros risques étaient les journalistes dehors, qui n’ont pas de contrat avec la fédération. Donc, oublie-les, profite de ce moment ensemble et surtout amuse-toi.

Et avec une douceur infinie, il remonte son pied le long de la jambe de la jeune femme. Il remonte et sourit comme s’il n’était pas du tout en train de faire du pied à la jeune femme. Il remonte sa main vers celle de la jeune femme, toujours avec un regard innocent. Il ne faisait rien. Rien du tout. Il finit par décaler la chaise pour se mettre à côté, passer un bras derrière ses flancs et la prendre contre lui.

- Tu vas devenir riche avant même que je récupère ma fortune,
qu’il chuchote dans ses oreilles avec un petit rire. Tu pourras devenir ma Mummy Sugar.

Il rit encore un peu en se rappelant de leur rapide jeu de rôle où il était l’homme qui voulait profiter de l’argent de la Madame Galactik Football…. D’ailleurs, ça ne le dérangerait pas, se dit-il dans une partie de son esprit, que la jeune femme prenne son nom. Son surnom, voyons. Il ne disait pas son nom, son nom. Pas comme ça. Fin, il n’y pense pas consciemment. Héhé.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Contenu sponsorisé
open your eyes (charlissa)
Page 17 sur 17
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 15, 16, 17
Sujets similaires
-
» (m/f/autre) et d'un coup tout devint bizarre (open)
» All eyes on him
» (m) Your eyes in my heart.
» looking through your eyes, I'll make you cry // (Ace&Cassiopea)
» Behind your eyes... {Paddy & Nash}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers animes-
Sauter vers: