Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Inspire-moi {+18}
Tout le bleu du ciel [Clionestra] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 17:03 par Elwin

» En attendant l'hiver
Tout le bleu du ciel [Clionestra] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 16:46 par Arthécate

» Funambule feat Manhattan Redlish
Tout le bleu du ciel [Clionestra] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 16:21 par Manhattan Redlish

» Elle attendait, comme on attend à la gare. Que quelqu'un arrive, que quelqu'un la répare… (ft Laecca)
Tout le bleu du ciel [Clionestra] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 15:11 par Laecca

» hope it gives you hell
Tout le bleu du ciel [Clionestra] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 15:04 par Lojzo

» a little bit of hell, but she got me in heaven (Clionestra)
Tout le bleu du ciel [Clionestra] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 14:29 par tillmidnight

» La Gaufre une fois!
Tout le bleu du ciel [Clionestra] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 13:49 par Nemo

» Tout le bleu du ciel [Clionestra]
Tout le bleu du ciel [Clionestra] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 13:40 par Nemo

» PRÉSENTATION ¬ quand c'est fini, c'est par ici
Tout le bleu du ciel [Clionestra] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 11:53 par LaGaufre

Le deal à ne pas rater :
Disney Lorcana Chapitre 3 : où acheter le Coffret Cadeau Les Terres ...
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Tout le bleu du ciel [Clionestra]

Clionestra
Messages : 3741
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Lun 12 Juin - 0:56

Swan
Doe

J'ai 25 ans et je vis comme je peux. Dans la vie, je suis une prostituée et je m'en sors c'est tout.

Tout le bleu du ciel [Clionestra] - Page 2 Kwkd
→ 25 ans, elle croit.
→ Abandonné vers l'âge de 10 ans avec des cicatrices sur le côté droit.
→ Ne respect pas son corps.
→ Ne vis que parce qu'elle n'a pas le courage de mourir.
Elle le regarde Swan, sans jugement. Elle le regarde simplement et se questionne sur plein de chose. Mais elle ne le juge pas. Qui serait-elle pour juger un autre être ? Elle n’était rien. Tellement rien qu’on pouvait la jeter dans les poubelles sans qu’on puisse définir qui elle était vraiment. Personne. Jamais personne. Alors elle ne jugeait jamais. Ni les types qui voulaient ses caresses, ni les types qui voulaient la cogner, ni les personnes qui pile et se retrouve à devoir faire des allers retours devant un camping car. Elle attend. Un peu. Elle lui laisse du temps. Un peu. Elle le regardait et essayait de comprendre, mais plus de cet air doux. Elle s’approcha de lui, mais à distance raisonnable. Ce qu’on trouve communément bien. Elle le regarde. Quand il lui parle, elle répond un simple « non », mais elle doute qu’il l’entende. Elle ne le prend pas pour un cinglé. Elle s’approcha d’un pas de plus.

- Tu veux en parler ? proposa-t-elle d’abord.

Sa maladie … concrètement, elle n’avait aucune idée de ce que ça pourrait être. Elle avait compris qu’il était malade, complètement, et qu’il ne pourrait pas vivre longtemps. Qu’il voulait vivre sur la route, d’eau et de nature, jusqu’à la fin, et qu’il voulait une personne avec lui. Ok. Elle avait accepté tout ça parce qu’elle était le genre à tout accepter sans chercher bien loin. Mais ensuite ? Cette maladie semblait le faire plus souffrir que ce qu’il en avait sous entendu dans leur échange.

- Non, répéta-t-elle avant de faire un autre pas vers lui.

Elle était à un bras de distance. Si près physiquement, si loin mentalement. Elle connaissait ça. Elle faisait ça pour se défendre des clients trop fort. Alors elle savait qu’on évitait de regarder ce qui nous faisait peur, ce qui nous inquiète. Il avait peur de quoi, avec elle ? Qu’elle juge ? Peut-être devrait-elle lui dire son passé, ce qu’elle était, ce qu’elle serait toujours, pourquoi elle avait accepté. Cela lui ferait-il dû bien ? Elle avait accepté que « au pire, elle sera nourri gratuit » au mieux « on la tuera et on retrouvera son cadavre sur la route ». Pas ouf comme confiance. Alors elle fait encore un pas.

- Gabriel, souffla-t-elle plus bas, je vais te prendre dans mes bras. Et ce n’est pas une demande.

Elle le fit, elle s’approcha de lui et elle le prit dans ses bras. Elle passa sa main dans son dos, l’autre arriva vers sa tête et elle le serra dans ses bras avec douceur mais force. La douceur et la tendresse d’une amie. La force aussi. Elle ne comptait pas le lâcher. Elle pourrait. Elle devrait peut-être. Mais après tout, elle n’avait que peu de sentiment en elle. Rien ne vibrait jamais en elle. Et là, elle avait eu envie de le prendre dans ses bras. Cela n’arrivait jamais. Peut-être parce que d’ordinaire, ceux qui chouinent dans ses bras venaient de lui faire l’amour juste avant ? Non. Là, c’était différent. Gabriel aurait pu lui faire l’amour juste avant que son désespoir l’aurait réellement atteins.

- Rentrons, et prenons une pause.

Ils n’avaient pas le temps. Et en même temps ils avaient le temps. Dans ce genre de moment, elle aurait proposé à son client quelque chose de coquin, mais rajoutant sur la note, mais Gabriel n’était pas pareil. Peut-être que la douceur de l’acte lui plairait, non pas parce qu’il devait payer et voulait lui faire du mal au passage … mais bien parce qu’il avait besoin de douceur ? Elle n’en savait rien, elle. Elle allait mourir un jour, aussi. Et elle attendait le jour comme un enfant attendait Noël. Elle attendait sa mort, et elle ne voyait pas comment elle pourrait être heureuse de vivre. Lui, il semblait être l’inverse de lui. Elle se demandait même s’ils ne pourraient pas chercher une sorcière, celle dont elle avait entendu parler avec une amie au foyer, qui vivait dans les montagnes du Mexique… Elle était censée pouvoir donner la vie d’une autre personne à la personne que l’on désire. Elle cacha un sourire en continuant de le câliner. Oh. Cela serait une bonne idée.

Comme ça, celui qui voulait vivre pourra vivre. Et celle qui voulait mourir pourra mourir. Elle lui proposerait peut-être. Peut-être quand réalité, c’était ça dont il avait besoin ? D’un putain de miracle et d’y croire jusqu’au bout du chemin.  Elle avait proposé de rentrer mais en fit pas un mouvement. Ils avaient le temps du monde. Parce qu’il n’avait pas de date, et que parfois, il fallait prendre le temps pour un câlin.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Nemo
Messages : 444
Date d'inscription : 10/02/2022
Crédits : Re°

Univers fétiche : Réel - fantastique - futuriste
Préférence de jeu : Les deux
NEMO
https://www.letempsdunrp.com/t4994-le-monde-de-nemo https://www.letempsdunrp.com/t5305-fourre-tout-du-poisson-clown#105985
Nemo
Mer 26 Juil - 16:58
promesses

Gabriel O'Brien
Dans ses bras réconfortants, Gabriel se calmait peu à peu. Sans trop savoir où poser ses mains sur le corps de Swan pour ne pas passer pour quelqu’un de profiteur, il les plaça à tâtons sur le dos de la jeune femme, un peu gêné. D’aussi loin qu’il se souvenait, les femmes qui l’avaient pris dans leurs bras se comptaient sur les doigts d’une main. Il n’avait jamais été trop tactile, ni demandeur de contact physique, mais en y repensant, c’était très agréable. D’autant plus dans un moment comme celui-ci.

Gabriel acquiesça à la proposition de Swan, tel un enfant après une grosse frayeur. Ils avaient besoin d’une pause, c’était certain. Le jeune homme se dégagea doucement des bras de sa nouvelle compagne et essuya ses yeux, encore humides. Sans y réfléchir, il fuyait le regard de Swan, honteux de ce qu’il venait de se passer. Le médecin avait dit un an minimum, à ce train-là, les choses semblaient aller beaucoup plus vite qu’espéré.
Il ouvrit la porte coulissante arrière et grimpa à l’intérieur de l’habitacle. Les voitures passaient vite à côté d’eux, assez pour faire légèrement trembler le camping-car. « Tu veux quelque chose ? J’ai du thé, du café… » Détendre l’atmosphère dans ce genre de moment n’avait jamais été son fort. Il ne savait pas y faire, et d’ailleurs détestait plus que tout ces instants. S’enterrer vivant dans le goudron ou revenir en arrière étaient les seules possibilités qui lui venaient en tête pour redorer l’ambiance actuelle.

Il prit place sur l’un des sièges positionnés autour d’une table pliante, les yeux fixés sur le bois. Sa bouche s’ouvrait mais aucun mot ne sortait. Il ne savait pas comment désamorcer. S’excuser ? S’expliquer ? Il soupira et ferma les yeux quelques instants. « Je suis désolé. Je sais pas quoi te dire pour expliquer ce qu’il vient de se passer. J’ai peur de t’effrayer en t’apprenant ce qu’il se passe dans mon cerveau. » Est-ce qu’elle partira dès lors qu’elle comprendrait ce qu’il en coûterait ? « Je sais pas si tu sais dans quoi tu t’es embarquée. Moi-même je sais pas comment tout ça va finir, mais… Swan, ça va pas être beau. Je suis encore maître de mon corps et de mes pensées, mais un jour viendra où ça ne sera plus le cas. Si tu restes avec moi, » il baissa les yeux davantage, honteux d’en arriver là, « je voudrais que tu me promettes que tu me laisseras pas tomber. J’aurais besoin de quelqu’un, à ce moment-là. »
@ Nemo


Vous pouvez retrouver mes personnages ici, n'hésitez pas à m'envoyer un petit message si jamais l'un d'eux vous attire ~
Mes recherches et toutes les infos qui vont avec : ici ~

Rythme : Aléatoire
Univers : Réel - Science-fiction - Post-Apo


Clionestra
Messages : 3741
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Lun 31 Juil - 12:25

Swan
Doe

J'ai 25 ans et je vis comme je peux. Dans la vie, je suis une prostituée et je m'en sors c'est tout.

Tout le bleu du ciel [Clionestra] - Page 2 Kwkd
→ 25 ans, elle croit.
→ Abandonné vers l'âge de 10 ans avec des cicatrices sur le côté droit.
→ Ne respect pas son corps.
→ Ne vis que parce qu'elle n'a pas le courage de mourir.
Elle l’avait câliné, et elle avait sentit quelque chose vibrer en elle. Elle s’était gorgée de cette force obtenue. Pour les autres, elle pouvait vivre. Pour les autres, elle acceptait de supporter une journée de plus. Elle sentait ses doigts sur elle et réussit à ne pas faire mouvement pour qu’il plaque sa paume contre elle. Elle n’était pas contre les contacts, ça ne la dérange pas de se faire toucher. Elle était une honte pour toutes les associations féminines du monde … parce que, même si elle n’appréciait pas de se faire caresser les fesses dans le métro, elle laissait faire avec un soupir, c’est tout. Ce qui donne de l’eau au moulin de ceux qui faisait croire que les femmes le désirait en leur for intérieur. Tout ça était compliqué. Elle le suit à l’intérieur, tente de reprendre la main de l’homme pour continuer de profiter de leur force. Elle refusa pour le café et le thé. Elle avait l’impression que ce genre de discussion se faisait sans artifice. Elle se mit en face de lui et elle sourit en penchant la tête sur le côté. Elle l’écoute attentivement. Elle approche sa main de celle de l’homme… et comme pour toute à l’heure, elle impose un toucher. Elle met ses doigts contre le dos de la main de l’homme et cherche son regard fuyant.

- Ne t’excuse pas. Ne t’excuse jamais avec moi. On est ensemble dans l’aventure.

Elle le regarde, caresse sa peau, sent la différence de rugosité entre leurs deux peaux. Elle avait l’impression d’être craquelé à la différence de Gabriel. Craquelé et prête à tomber en poussière. Elle se déplace, s’assoit le plus proche possible de lui, à demi sur ses genoux pour planter son regard dans le sien.

- Je n’ai absolument aucune idée dans quoi je m’embarque, mais j’ai accepté. Et tu peux me croire, c’est mieux cette ignorance totale que ma vie là-bas, elle jeta le nez vers la direction de la ville, alors je te le promets, je serais là jusqu’au bout.

Elle le suivra peut-être même dans la tombe. Peut-être que c’était ça, ce qui lui manquait pour enfin disparaître… Ne pas être seule. Avoir quelqu’un dans la mort pour passer ce foutu tunnel du purgatoire. Parce qu’elle voulait mourir, mais elle avait peur de mourir. Parce qu’elle était tellement sûr qu’elle aurait dû mourir, toutes les autres fois dans son passé… C’était elle qui devait mettre une fin à tout ça. Elle ne le précisa pas. C’était lui qui allait avoir peur s’il comprenait le cas qu’elle était. Elle reprit sa main.

- Une chose à savoir sur moi, je suis tactile.

Pas tant que ça, mais elle semblait incapable de ne pas l’être avec lui.

- Alors le soir, on va dormir ensemble, et je vais t’enquiquiner. Tu en auras tellement marre de moi que tu ne penseras à rien d’autre.

Et elle sourit, de cette manière adorable qu’elle avait parfois quand quelque chose l’amuser. Ses lèvres étaient retroussées sur ses dents et ses yeux étaient lumineux de taquinerie. Elle allait faire en sorte qu’il ne souffre pas pour attendre sa mort, et elle, elle aurait la récompense de pouvoir mourir avec lui. Parfait. Son plan était parfait.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Nemo
Messages : 444
Date d'inscription : 10/02/2022
Crédits : Re°

Univers fétiche : Réel - fantastique - futuriste
Préférence de jeu : Les deux
NEMO
https://www.letempsdunrp.com/t4994-le-monde-de-nemo https://www.letempsdunrp.com/t5305-fourre-tout-du-poisson-clown#105985
Nemo
Mer 16 Aoû - 15:35
pourquoi pas ?

Gabriel O'Brien
Les mots de la jeune femme rassurèrent Gabriel. Elle ne devait sans doute pas s’imaginer le bien qu’elle pouvait lui procurer, rien qu’en ayant ce discours. Pour la première fois depuis qu’ils étaient partis, il sut qu’il était tombé sur la bonne personne.  « Merci. » Dit-il, presque ému. Dans son for intérieur, il ne savait pas s’il aurait réagi de la même manière si les rôles avaient été inversé. Sans doute pas. Il aurait soufflé, soupiré, il l’aurait trouvé assommante d’abattement. Pire, il n’aurait jamais cliqué sur une telle annonce. Un être abject, voilà ce qu’il aurait été.
Il ne connait pas la vie de Swan, ne sait pas ce qu’elle a vécu, mais comprend à cet instant qu’elle avait profité de sa demande pour fuir la vie qu’elle menait. Curieux, il aurait aimé savoir pourquoi, mais préféra rester dans l’ignorance pour le moment. Elle lui expliquera quand elle le souhaitera, si jamais ce jour arrive.

La main de Gabriel s’engouffra à nouveau dans la paume de sa nouvelle compagne. Il lui sourit et ria légèrement à ses paroles. « Ah oui ? Je n’avais pas remarqué ! » Le fait qu’elle soit tactile ne le dérangeait pas plus que cela. C’était nouveau pour lui, certes, mais il trouvait cela plutôt rassurant. Il rougit lorsqu’elle lui affirma qu’elle allait l’embêter toutes les nuits. « Oh ! Eh bien… Je ne m’attendais pas à ça, mais… Pourquoi pas ? » Il ne savait pas s’il avait mal interprété ses dires, mais il trouva que les paroles de la jeune femme étaient tout de même très connotées. Elle lui disait qu’elle était très tactile, puis la seconde d’après qu’elle comptait « l’enquiquiner » toutes les nuits avec un sourire à tomber par terre ? Allons, il ne fallait pas avoir un immense QI pour comprendre ! Mais il n’avait pas du tout l’habitude de tout ceci. Il n’était pas très beau, il n’était pas très intelligent, toujours dans la moyenne. On ne le remarquait quasiment pas. Alors qu’une femme aussi charmante lui propose ça, il y avait de quoi rougir. Il haussa les épaules, gêné. « Après tout on n’a qu’une vie, et la mienne est bientôt terminée. »

Il proposa de reprendre la route vers le restaurant en deux dimensions, plus pour se sortir de l’embarras qui le torturait qu’autre chose. Il se leva, but un grand verre d’eau et s’installa au volant. « Aller, cette fois c’est la bonne. » Il attendit que la jeune femme soit installée puis démarra le contact pour s’engager sur la voie rapide. Le silence les accompagna pendant presque une heure. Ce n’était ni un silence gêné, ni tendu, c’était un silence reposant. Ils n’avaient rien à raconter et ne sentaient pas la nécessité de dire quoi que ce soit. Gabriel aimait beaucoup ces moments, cela signifiait qu’il s’entendait bien avec la personne. Il n’avait pas besoin de se forcer.
Au bout d’une heure, il passa un panneau qui annonçait la sortie vers la ville où se situait le restaurant. « Tu crois qu’on va manger des burgers en 2D ? » La question était sortie de sa gorge sans vraiment qu’il l’ait voulu. Il s’agissait plutôt d’une question idiote posée à soi-même. Mais bon, maintenant qu’il avait réellement lancé ce débat nul, autant attendre la réponse.
@ Nemo


Vous pouvez retrouver mes personnages ici, n'hésitez pas à m'envoyer un petit message si jamais l'un d'eux vous attire ~
Mes recherches et toutes les infos qui vont avec : ici ~

Rythme : Aléatoire
Univers : Réel - Science-fiction - Post-Apo


Clionestra
Messages : 3741
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Sam 2 Sep - 19:41

Swan
Doe

J'ai 25 ans et je vis comme je peux. Dans la vie, je suis une prostituée et je m'en sors c'est tout.

Tout le bleu du ciel [Clionestra] - Page 2 Kwkd
→ 25 ans, elle croit.
→ Abandonné vers l'âge de 10 ans avec des cicatrices sur le côté droit.
→ Ne respect pas son corps.
→ Ne vis que parce qu'elle n'a pas le courage de mourir.
Swan n’était pas pure, loin de là. Ses réelles intentions étaient plus noires que la mort qui attendait Gabriel…. Mais ses intentions vis-à-vis de lui l’étaient. Elle voulait l’aider comme elle peut. Cette fuite dans ce camping car était une manière de finir sa vie, leurs vies. Elle acceptait cela et ça ne la dérange pas de lui mentir sur le sujet. Cela ne la dérange pas d’omettre ce détail. Pour le reste… Il allait mourir. Et lui était triste de cette nouvelle. Alors, elle comptait bien le suivre et l’aider. Et le toucher comme elle le faisait en l’instant. Tactile parce qu’elle sentait que ça allait devenir un besoin. Les contacts humains, c’était ce que la plupart des humains voulaient. On pouvait mourir à ne pas être toucher, caresser, manipuler. Elle ne voyait pas pourquoi, mais elle savait qu’elle était à part. Ses cicatrices sur son bras tatoué lui rappelaient constamment qu’elle n’aimait pas le contact. Mais elle avait vendu son corps, et ce contact peau contre peau, à tellement de personne, qui lui semblait presque étrange de l’offrir sans la moindre contre partie, pour une fois. Quoi que… Sans contre partie ? Elle vivait dans son camping-car et elle profiterait de sa mort. Ce n’était pas rien, tout de même. Elle pouvait le laisser profiter d’elle, aussi. De toutes la manière dont il pourrait désirer. Elle lui sourit de sa gêne apparente. C’était mignon. Elle aimait les choses mignonnes, comme une enfant qui reste fasciné devant une licorne. Sa vie n’était pas encore terminée, elle allait faire en sorte qu’il soit heureux pour la fin. Elle lui devait, avait-elle décidé. Et cette mission qu’elle s’était donné la motivé réellement à reprendre place à côté de lui avec un nouveau sourire. Elle laisse le silence alors qu’elle regarde son carnet, puis la route, s’interroge en silence sur tout et rien. Elle rit quand il pose la question. Un petit rire bref mais cristallin.

- C’est écrit dans le guide qu’il y en a, mais je pense que ce sont comme les pâtisseries qui ne sont pas ce qu’elles sont… je ne sais plus le mot, mais tu sais, quand ça ressemble à une fraise alors que c’est en réalité un cake à la tomate ? Il y a aussi un menu « Black and White ». Cela me donne envie de tout essayer alors que je sais que je ne pourrais pas avaler beaucoup, c’est si ironique, fit-il en se penchant pour sourire à Gabriel. Je crois que j’ai une tenue noire et blanc dans le peu d’habit que j’ai apporté ! On va se mettre dans le thème, tu en penses quoi ?

Elle se lève et prends son sac alors que Gabriel conduit toujours, et sans la moindre once d’hésitation, elle vire son haut, sous lequel elle n’a pas de soutien gorge et son pantalon, où elle a une culotte, pour mettre une jupe noire assez courte et un croc top blanc. Elle revient.

- TADAM ! s’exclama-t-elle fièrement.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Nemo
Messages : 444
Date d'inscription : 10/02/2022
Crédits : Re°

Univers fétiche : Réel - fantastique - futuriste
Préférence de jeu : Les deux
NEMO
https://www.letempsdunrp.com/t4994-le-monde-de-nemo https://www.letempsdunrp.com/t5305-fourre-tout-du-poisson-clown#105985
Nemo
Ven 8 Sep - 14:43
Le restaurant
Gabriel O’Brien
28 ans
Ancien informaticien, a fuit sa famille et ses proches
Road Trip USA
Célibataire

Les doigts pianotant sur le tissu mou du volant, Gabriel tentait de ne pas penser à ce qu’il était en train de vivre, à ce que son esprit était en train de devenir. Sa propre question le surprit, mais la réaction de Swan le rassura et le fit sourire. Il n’était toujours pas vraiment à l’aise avec sa décision de partir au loin avec une personne inconnue, même si elle semblait être le meilleur choix pour lui. Il lui jeta un œil en souriant : il commençait à l’apprécier. Elle était lumineuse, bien qu’une lueur sombre parsemait son regard. Gabriel n’en prenait pas gare. Tout le monde possède une part plus sombre en lui, tout le monde a vécu des années regrettables, personne ne s’aime réellement en fin de compte. Il savait qu’il souhaiterait se jeter à la mer lui-même s’il rencontrait son soi d’il y a quelques années.

Il hocha la tête, approuvant les dires de la jeune femme. Cela le faisait rire qu’elle ait pris sa question sérieusement. Il la trouvait de plus en plus adorable. Et en l’occurrence, elle avait sans doute raison : ils allaient avoir envie de tout goûter. Lui non plus ne pouvait plus trop manger, mais ils s’en contenteraient. Sa bouche se transforma en un son de surprise lorsqu’elle lui proposa de se vêtir dans le thème noir et blanc. Avait-il de tels vêtements ? Gabriel n’avait aucun sens du style et s’habillait toujours en jean ou en pantacourt avec des t-shirts sans queue ni tête. Des t-shirts de « nerd » comme ses anciens camarades les appelaient.

Sans qu’il n’ait eu le temps de répondre quoi que ce soit, Swan se leva et partit à l’arrière du camping-car. Craignant qu’elle ne tombe, Gabriel jeta un œil inquiet dans le rétroviseur mais tomba sur un corps féminin quasiment nu. Il ne put s’empêcher de le regarder à plusieurs reprises, les joues cramoisies. Lorsque Swan revint sur le siège passager, la chaleur de son visage ne redescendit pas.
Il repensait à ce qu’elle avait dit plus tôt, qu’elle allait l’enquiquiner toutes les nuits. Il rougit de plus belle -si cela était encore possible. Il avait tellement peu l’habitude que l’on s’intéresse à lui qu’il ne savait plus où se mettre. « Il fait chaud non ? Je vais mettre… la clim. Si tu n’y vois pas d’inconvénient. » Il n’attendit cependant pas de réponse. Il soupira et se remit sur pied en sentant la fraîcheur arriver sur son visage en feu. « Ça te va très bien en tout cas. » Et c’était vrai, il le pensait réellement. Swan était objectivement très attirante.
« Je ne sais pas si j’ai quelque chose qui pourrait s’accorder… J’crois que j’ai pas un seul t-shirt blanc. » Il trouverait bien quelque chose.

Quelques minutes plus tard, ils arrivèrent dans la rue du restaurant et Gabriel gara le camping-car sur le parking. Il grimaça en voyant le monde et songea qu’ils auraient sans doute dû réserver. Avant de sortir, il fouilla dans son unique sac de vêtements, sorti un pantalon noir et le t-shirt le plus blanc qu’il pouvait avoir. Il s’exila dans la salle de bain pour se changer, avec toute la pudeur qu’il ressentait. Finalement, il était dans le thème avec son t-shirt blanc imprimé noir « Nerd is the new sexy ». Il sortit de la salle de bain puis du camping-car pour rejoindre Swan et lui tendit son bras. « Ma dame ? Hâtons-nous, mon estomac se fait entendre. » Il lui sourit et se dirigea vers l’entrée.

L’intérieur était encore mieux qu’il l’aurait imaginé. L’expérience se révélait très drôle et surprenante. Le chef de salle vint à leur rencontre et leur demanda s’ils avaient réservé. « Malheureusement non, vous auriez une table pour deux ? » Il leur sourit agréablement et les emmena à une table légèrement exilée. « Pour un couple aussi attendrissant et vêtu dans le thème du restaurant, je ne pourrais dire non. » Gabriel rougit, gêné et le remercia avant de s’asseoir à table. Son regard était devenu celui d’un enfant, se posant sur chaque recoin de la salle. Il avait l’impression d’être dans un dessin animé de l’époque. Il avait hâte de voir les plats.
@ Nemo


Vous pouvez retrouver mes personnages ici, n'hésitez pas à m'envoyer un petit message si jamais l'un d'eux vous attire ~
Mes recherches et toutes les infos qui vont avec : ici ~

Rythme : Aléatoire
Univers : Réel - Science-fiction - Post-Apo


Clionestra
Messages : 3741
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Jeu 14 Sep - 13:19

Swan
Doe

J'ai 25 ans et je vis comme je peux. Dans la vie, je suis une prostituée et je m'en sors c'est tout.

Tout le bleu du ciel [Clionestra] - Page 2 Kwkd
→ 25 ans, elle croit.
→ Abandonné vers l'âge de 10 ans avec des cicatrices sur le côté droit.
→ Ne respect pas son corps.
→ Ne vis que parce qu'elle n'a pas le courage de mourir.
- Fais, fais, avait-elle dit en envoyant les mains de manières désinvoltes vers l’homme.

S’il avait chaud, elle serait une très mauvaise personne que de le laisser transpirer. Cela ne la dérange pas. Sa tenue était assez courte pour ne pas craindre la chaleur, mais elle pouvait comprendre aux vues de la tenue de l’homme, que ce n’était pas le cas de tout le monde. Alors, elle lance sa main en l’air et le laisse faire. Totalement inconsciente qu’elle était la raison de cette soudaine chaleur.

- Merci pour le compliment, fit-elle avec un sourire franc.

Elle ne doute pas qu’il trouve quelque chose. Après tout, c’était assez simple de trouver du noir et blanc, surtout si, comme elle, il avait prit tout ce qu’il possédait. Ou pas. Elle se demande ce qu’il était, avant. Ce qu’il faisait et comment il se comportait avec les gens. Il avait l’air d’avoir vécu sa maladie comme une bombe … peut-être qu’avant, il était le genre de personne démente qui faisait mal dans l’intimité et humilier ? Qui pourrait le dire ? Il avait un visage si gentil que ça briserait le cœur de Swan un peu plus de l’imaginer être différent qu’en l’instant. Elle sourit en le voyant revenir en ayant joué le jeu, ça lui plait à Swan, qu’il suive son jeu comme ça. Elle n’avait jamais eu trop d’impact sur ses clients, qui préféraient la blesser, ou jouer à ses dépends, que jouer avec elle. Elle lui sourit.

Une fois assis, on lui montra le menu. Ce n’était pas si cher que ça, étrangement. C’était même cosy, ici. D’ordinaire quand quelque chose prenait de la renommée, ça finissait rapidement par être cher, pour l’élite et on sentait que les gens voulaient se la péter … mais là, non. Elle se sentait bien. Elle regardait Gabriel avec une lueur amusé dans ses prunelles. Il était si naturel et cela faisait du bien.

- Que penses-tu si nous prenions le menu « duo découverte du 2D » ?

C’est un menu qui propose une petite quantité des plus grands plats de la carte, pour deux personnes, proposant ainsi à chaque personne de découvre tout. Elle regarde le lieu et sort de son sac à dos noir le polaroïd qu’on lui avait offert. Elle n’avait que 100 clichés possibles, puisque seulement 100 feuilles… mais elle comptait les utiliser tous. Ce qui adviendra de ses clichés à leur mort ? Elle pense qu’elle les enverrait à la famille de Gabriel, pour qu’il puisse savoir ce qu’ils ont fait. Elle s’approcha de Gabriel, mis sa tête contre la sienne et lui dit de sourire pour prendre la photo au milieu du noir et blanc. Elle attrapa le polaroïd qu’elle secoua en le mettant ensuite de côté.

- Hé, c’est la première fois qu’on est dans un restaurant en 2D, il fallait bien marquer le coup.

Un homme vient prendre leur commande.

- Tu m'as jamais dis, tu faisais quoi comme travail ?


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Nemo
Messages : 444
Date d'inscription : 10/02/2022
Crédits : Re°

Univers fétiche : Réel - fantastique - futuriste
Préférence de jeu : Les deux
NEMO
https://www.letempsdunrp.com/t4994-le-monde-de-nemo https://www.letempsdunrp.com/t5305-fourre-tout-du-poisson-clown#105985
Nemo
Dim 8 Oct - 10:21
Mur de souvenirs
Gabriel O’Brien
28 ans
Ancien informaticien, a fuit sa famille et ses proches
Road Trip USA
Célibataire

Ses iris parcoururent le menu avec attention et envie. Tout lui donnait l’eau à la bouche et il hésitait littéralement avec l’intégralité de la carte. Par chance, Swan se prit moins la tête et choisit pour lui. Il lui sourit et opina du chef, soulagé.

Il l’observa sortir un petit appareil blanc de forme carré qu’il devina être un polaroïd. Beaucoup de personnes en avaient ces dernières années, mais Gabriel n’avait jamais trop compris l’intérêt. Pourtant, à cet instant et dans ces conditions, l’utilité de l’objet lui vint comme une évidence : la beauté de l’instantané. La jeune femme s’approcha de lui pour venir poser sa tête sur son épaule, sans un mot. Les joues légèrement rougies, il étira ses lèvres en un sourire timide juste avant qu’elle ne prenne le cliché. Il l’observa à nouveau manier l’objet avec une dextérité dont il était incapable. Il avait hâte de voir le résultat et il trouvait incroyable le fait que l’image puisse apparaître aussi rapidement. La magie de l’évolution… Il se rendit compte qu’il pensait comme un vieillard et pouffa de sa propre bêtise.

« Tu as bien raison, on l’affichera dans le camping car, avec nos premières fois, ça fera de beaux souvenirs. »

Et ça l’aidera, peut-être, à s’en rappeler le plus longtemps possible.
Une fois leur commande passée, Swan engagea la conversation sur le passé de Gabriel. Pas qu’il n’appréciait pas l’initiative, il fallait bien qu’ils se connaissent un minimum, mais il n’aimait pas vraiment ressasser ce qu’il faisait avant. Il ne s’aimait pas, comme il était à l’époque. Un gamin immature, rien de plus. Il lui avait fallu la morbide expérience du condamné pour qu’il s’en rende compte. Il soupira en haussant les épaules.

« Vraiment rien d’intéressant. J’étais collé à un ordinateur pendant le boulot, à coder des trucs inutiles pour une boîte qui me payait des miettes. Et le soir je rentrais, le nez collé à l’ordinateur pour jouer à des jeux vidéo. C’était ça mes journées. Heureusement que c’est de l’histoire ancienne, pas vrai ? »

Il sourit, quelque part rassuré que toute cette partie de sa vie tombe dans l’oubli dans quelques mois. Ou semaines… Qu’en savait-il…
Sans jeter un regard à Swan, ayant toujours la peur d’être jugé à chaque instant, il s’empara du polaroïd sur lequel la photo apparaissait. Son sourire s’agrandit.

« Elle est parfaite, cette photo. J’espère m’en souvenir le plus possible. »

Ses lèvres retournèrent à leur état normal peu à peu, laissant place à une moue triste. Il avait fini par croire qu’il allait s’y faire, à sa maladie. Pourtant, rien ne lui faisait davantage souffrir que cela.
Il revint à Swan, lui tendant le souvenir.

« Et toi, alors ? Tu faisais quoi ? »

Il la voyait bien tatoueuse ou barmaid. Ou peut-être institutrice ? Elle avait l’air douée avec les enfants.
@ Nemo


Vous pouvez retrouver mes personnages ici, n'hésitez pas à m'envoyer un petit message si jamais l'un d'eux vous attire ~
Mes recherches et toutes les infos qui vont avec : ici ~

Rythme : Aléatoire
Univers : Réel - Science-fiction - Post-Apo


Clionestra
Messages : 3741
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Lun 9 Oct - 23:07

Swan
Doe

J'ai 25 ans et je vis comme je peux. Dans la vie, je suis une prostituée et je m'en sors c'est tout.

Tout le bleu du ciel [Clionestra] - Page 2 Kwkd
→ 25 ans, elle croit.
→ Abandonné vers l'âge de 10 ans avec des cicatrices sur le côté droit.
→ Ne respect pas son corps.
→ Ne vis que parce qu'elle n'a pas le courage de mourir.
Elle secoue le polaroïd en rigolant, ouais, ça permettra de faire une jolie représentation de leur voyage pour la famille de l’homme. Elle, elle n’avait plus personne. Tout le monde se fichera qu’elle meurt. Même Candy. Mais c’était autre chose. Elle n’avait pas envie de penser à la seule personne qui pourrait éventuellement avoir un pincement au cœur à sa disparition. Elle écoute la réponse une fois la commande passait et elle lui sourit doucement, de manière rassurante et compatissante.

- Je ne sais pas si on peut dire « heureusement », quand tu y jouais, cela t’apportait une sorte de réconfort. On va dire que c’est bien que tu puisses faire autre chose, maintenant, mais pleurer sur ce qui te faisait plaisir à l’époque ça ne servira à rien qu’à te faire souffrir.

C’était pour ça qu’elle ne pleurait pas sur son passé. Ni sur ce qu’elle avait oublié. Elle n’allait pas pleuré sur ses choix. Elle était là, maintenant. Et même si elle avait pris la décision de mourir, elle ne comptait pas pleurer sur ce qui l’avait amené ici. Souffrir en pensant au passé, c’était typiquement le genre de chose qui rentrait les situations bien plus grave. Elle n’avait aucune envie de pleurer sur le passé. Elle finit par s’enfoncer dans le siège.

- Si tu oublies, je te la rappellerais, encore et encore et encore. Ne t’en fais pas.

Elle allait peut-être lui tatoué sur les doigts un « demande à Swan » pour qu’il puisse relire les phrases et lui demander à chaque fois. Quand la question retour fut posée, elle observa l’homme avant de sourire doucement. Elle n’était pas sûre de devoir lui dire. Et puis, ça ne changerait rien. Aux yeux du monde, elle n’était rien.

- Je n’avais pas un travail rémunéré. Je faisais du black, des basses besognes…

Entre les cuisses de femmes et d’hommes qui voulaient jouir dans la ruelle car trop radin pour payer une chambre d’hôtel, ou trop peureux parfois. Ou qui voulait juste la frapper pour se sentir supérieur … Elle n’avait même pas de colère pour ces personnes. Un peu de pitié. Elle regarde doucement Gabriel, elle lui devait une demi vérité, à la place de l’horrible vérité.

- Je suis seule depuis longtemps, expliqua-t-elle doucement, et je dois donc me contenter de ce que je trouve. La personne qui nous a mis réellement en contact, elle voulait que je parte pour voir ce que le monde peut m’apporter.

Et cela, même si elle risquait de se faire découper en rondelle … la logique. Ouais, elle le sait aussi. Elle regarde ses tatouages. Elle préférait ne pas manger pour avoir une marque nouvelle sur son corps qui couvre les autres.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Nemo
Messages : 444
Date d'inscription : 10/02/2022
Crédits : Re°

Univers fétiche : Réel - fantastique - futuriste
Préférence de jeu : Les deux
NEMO
https://www.letempsdunrp.com/t4994-le-monde-de-nemo https://www.letempsdunrp.com/t5305-fourre-tout-du-poisson-clown#105985
Nemo
Sam 28 Oct - 15:04
Vaisseau sombre et mortel
Gabriel O’Brien
28 ans
Ancien informaticien, a fuit sa famille et ses proches
Road Trip USA
Célibataire

Ému par l’attention que lui portait la jeune femme, Gabriel baissa légèrement les yeux sur ses mains et sourit faiblement. Gestes et attitude qui criaient « merci, mais pourquoi moi ? ». Il ne dit rien et écouta la suite.
Ses pupilles et son intérêt se reposèrent sur le visage féminin alors qu’elle expliquait, presque honteusement, ses activités passées. Il avait envie de hausser les épaules, de lui dire que ce n’était pas un drame de travailler au black. Quand on a besoin d’argent et que la société ne nous aide pas en ce sens, il faut bien trouver quelque chose pour continuer à survivre.

Elle resta très vague et Gabriel voulait se frapper d’être aussi peu compétent pour lire entre les lignes. Il pensait qu’il ne saurait pas grand chose d’elle au final. En tout cas, à sa façon de parler, de réagir, il était assez intelligent pour comprendre qu’elle n’avait pas eu une vie facile, et cela continuait. Était-ce vraiment une bonne chose pour elle, qu’elle suive un mec aux portes de la mort ? Est-ce que ça n’allait pas la détruire encore plus ?
Il plissa les yeux, fronçant un peu les sourcils. Ce n’était pas elle qui avait voulu venir. La situation était pire que ce que Gabriel imaginait. Il se recula sur le dossier de sa chaise noire et blanche, dans ce restaurant atypique, à cet instant beaucoup moins drôle et surprenant. Il croisait et recroisait ses doigts sous la table, entre ses cuisses, en ne quittant pas des yeux ceux qui lui faisaient face.

- Bah… Je sais pas si c’était une bonne idée, du coup, qu’elle t’ait mis sur mon chemin, dis-je dans un souffle. J’imagine que t’as compris comment tout ça allait se terminer. Ce que le monde peut t’apporter ? Ce que je peux t’apporter ?

Ses lèvres s’étirèrent en un sourire tragique, jaune, hargneux. Il avait envie de rire, d’aller secouer le corps de cette pauvre personne qui les avait fait se rencontrer. Si elle avait voulu le bien de Swan, elle s’était bien trompée.

- J’vais rien t’apporter d’autre que le désespoir, la tristesse, l’envie de hurler à la terre entière, pour en finir avec la mort, pure et dure. Oh, oui, on se marrera bien à des moments, j’en doute pas, murmuré-je en détournant le regard. Mais est-ce comparable à ce que je vais te faire endurer ? Tu sais même pas ce que j’ai, tu ne sais pas ce que je vais devenir avant de crever. Je vais te dire.

Une lueur triste parcourut le regard de Gabriel, son âme devint glaciale en imaginant son futur corps sans aucune conscience, aucun jugement. Une flaque de chair, sans plus aucune capacité. Il fallait qu’elle sache ce qu’il allait devenir.

- J’ai un alzheimer précoce. Comme les vieux qui oublient qu’ils ont eu une vie avant la veille. J’ai ça, sauf que j’ai même pas trente ans. Je vais t’oublier, Swan. Tous les souvenirs que l’on se créera, je les oublierai aussi vite. Je ne saurais plus qui tu es, je ne saurais plus qui je suis. Je vais devenir un corps vide, sans âme. Voilà ce que le monde t’apportera, ces prochains mois.

L’envie de pleurer à ces faits atroces l’avait quitté depuis bien longtemps. Il n’en voyait pas l’utilité. Il s’était fait à sa maladie, mais il vivait dans la peur constante que son entourage ne l’accepte pas, ne le supporte pas. Et maintenant c’était au tour de Swan.
@ Nemo


Vous pouvez retrouver mes personnages ici, n'hésitez pas à m'envoyer un petit message si jamais l'un d'eux vous attire ~
Mes recherches et toutes les infos qui vont avec : ici ~

Rythme : Aléatoire
Univers : Réel - Science-fiction - Post-Apo


Contenu sponsorisé
Tout le bleu du ciel [Clionestra]
Page 2 sur 3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» Darktinder - Au fond tout ce qu'on souhaite c'est être un morceau d'éternité pour quelqu'un ft. Clionestra
» Un petit bleu
» (elsy) l'amour en rose et bleu
» Cinquante lignes de présentations de bleu et de gris
» plume d'arc-en-ciel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: