Le deal à ne pas rater :
Lit combiné enfant 90×200 cm PARISOT ZOLA
159.99 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 17, 18, 19
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3625
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 19 Empty

174125032.jpg
Dagnir
J'ai 29 ans et je vis à Melehtë. Dans la vie, je suis roi et je m'en sors bien, vraiment bien même. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire, libre de ma vie et je le vis plutôt bien, trouver une épouse n'est vraiment pas ma priorité.

.


Alexander Skarsgard :copyright:️ shadows

Les mois avaient passés, de merveilleux mois où je pouvais vivre comme je l'entendais. J'avais pris mon temps pour torturer le roi déchu et sa pute. Ce fut l'une de mes plus belles tortures. J'en étais particulièrement fier. Ils avaient duré un mois avant de finir par succomber. Leurs corps étaient méconnaissable, amas de chair sanguinolents que je parvenais encore à maintenir en vie pour mon plus grand plaisir. Puis nous nous étions remis en marche. Je portais avec moi la tête du roi déchu au bout de ma pique. Je chevauchais ainsi en tête, brandissant mon trophée. Un joli message pour tout ceux que nous croisions. Il en était quand même pour résister. Pendant notre marche nous avions croisé un certain nombre de groupes de résistants, de quoi nous divertir.

Mes espions avaient bien travaillés. J'avais appris qu'ils étaient dirigés par un noble rebelle, le favori dans la lignée de succession. Il s'était réfugié dans la capitale et dirigeait ses hommes depuis le château. Un pleutre... quel genre de roi envoyait ses hommes à la mort sans chevaucher à leurs côtés? Ils se prenaient pour une grande nation mais leurs dirigeants étaient incapables de se comporter en homme. Ils méritaient de se faire massacrer.

Nous étions finalement non loin de leur château. Nous avions monté le camp à l'écart. Il n'était pas question que nos réserves de vivre et nos serviteurs soient mis en danger. J'étais dans ma tente, enfilant mon armure avec l'aide du gamin. Je m'apprêtais à passer des jours à tenir le siège, cherchant une faille pour faire tomber ce château. Selon les estimations de mes espions, il ne devrait pas leur rester beaucoup d'hommes. En un peu de temps le château serait à moi. Je prendrais du temps ensuite pour en profiter, instaurer un nouveau gouvernement. Puis nous rentrerions...

Je soupirais en entendant le gamin parler.

- Non tu ne viens pas. Ce sera trop dangereux là bas. Je n'ai pas envie d'avoir à m'inquiéter sans arrêt pour toi. Tu restes là où tu seras à l'abri. Il n'y en aura pas pour longtemps. Dans quelques jours le château sera tombé et tu pourras me rejoindre là bas.

Sans parler du fait qu'il pourrait à nouveau se servir de son pouvoir étrange. Je n'avais aucune envie de voir une nouvelle explosion se produire, une explosion qui pourrait mettre en danger mes hommes. Il resterait là, là où je n'aurais pas à penser à lui.

- Tu pourras te balader dans le camp si tu veux. Mais tu n'en sors pas. Je ne veux pas te voir t'approcher du champ de bataille c'est clair?



Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 498
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 28
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste, Fantastique.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

cat

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 19 Empty

https://images2.imgbox.com/dd/3e/8oKxK8Lh_o.gif

Calion

J'ai 23 ans ans et je vis à Rainë, la Paisible. Dans la vie, je suistout le monde dans la Vie du royaumeet je m'en sors moyennement. Je ne sais pas quoi de ma vie. Sinon, grâce à ma chance, je crois que je suis célibataire au desespoir de mes parents et je le vis plutôt bien.

Je ne sais comment me présenter. Mais mon destin n'était promis qu'à ma moitié et non, l'être craint de nos royaumes. Laisse-moi te conter cette histoire.


Gijs Blom by @odistole on Bazzart
Dans quelques jours .. Je pense que lui et moi avions pas la même définition d'attendre longtemps .. Bien trop longtemps. J'avais envie de hurler .. Des jours sans le voir.. Il ne se rendait pas compte, que c'était synonyme de torture mentale à ce stade. Et même si je n'avais pas peur de l'issue de cette bataille, cela restait la guerre. A partir aussi confiant comme il le faisait, c'était imprudent. Connaissait-il vraiment l'ennemi ? Je me retiens de souffler. Il enterrait tous mes espoirs. Et je ne pouvais pas insister, sinon j'allais m'en prendre une. Et avec ma bulle, j'avais pas du tout entrer en conflit et me retrouver au ban. Je hoche la tête à sa question. J'admets, frôler les limites du champ de bataille m'a traversé l'esprit mais l'idée de me faire kidnapper me calme aussitôt. L'angoisse prend place .. S'il n'est pas là, on va quand même me protéger .. ? Je vais mourir alors qu'il va conquérir le monde .. Un nouveau jouet me susurre ma conscience. Bras autour de sa taille, tant pis s'il voulait pas être câliner. Pas de blessures ! Et je me recule, intimidé.

Parfaitement équipé, je me recule pour le regarder. Le cœur serré mais aucune pensées néfastes, je savais très bien qu'il allait revenir. Et je fais taire la moindre pointe de doute voulant m'écorcher. Visage ferme, lueur d'une détermination inouïe .. Il en reste d'un beauté incroyable et .. concentre-toi Calion. Je trottine derrière lui, jusqu'aux portes du camp, où tous les Sanguinaires l'attendent. Je le regarde monter sur son cheval, tout aussi terrifiant que lui. Je l'écoute haranguer ses troupes, la victoire dans quelques jours. En retrait, triturant mes doigts mais je garde la tête haute. Etrangement, ce qui me fait davantage peur, sera le retour dans son royaume, rencontrer de nouveau ses sujets et le voir .. se marier. Je ne serais plus rien finalement. J'aurais aimé qu'il me sert dans ses bras, une dernière fois. C'est si niais au final.

Je crois que je suis resté une bonne heure à regarder à l'horizon, montant même dans un arbre pour pouvoir le voir partir. La peine qui m'envahit. Je me sentais impuissant et clairement inutile. Pendant ces jours, j'allais faire quoi ? Et avec cette malédiction, j'avais trop peur de finir au bucher. MonSeigneur ? Je n'avais pas entendu la première fois, et je baisse la tête .. Oh.. C'est Elle. Descendez avant de vous brisez la nuque, on ne tient pas à contrarier notre Roi. J'avais envie de dire non et faire ma tête mais j'avais peur des conséquences si Dagnir le savait. Alors je m'exécute. Je n'ai strictement rien d'un Seigneur.. Juste une putain du Roi bientôt au rebut. Je remarque son mouvement de recul. Ben quoi ? C'est vrai .. Il va retourner au royaume, se marier, faire des gosses à toutes et moi, je serais plus rien.. Dure réalité qui me fait de plus en plus souffrir. Elle se met à rire, et je reste perplexe. Il se murmure que vous êtes pourtant bien accroché au Roi et que l'inverse serait plausible alors peut-être que vous continuerez d'être son exception. J'aimerais très fort. Je me contente de hausser les épaules. Pourquoi vous me cherchiez ? Je l'avais presque oublié. Vous preférez la brutalité des soldats restés ici ou moi ? Je roule des yeux. J'avais aussi des questions à vous poser. Elle cultive ma curiosité. Au sujet d'Aegnor .. Et c'est la surprise sur mon visage. Il .. a une personne dans le coeur ? Et c'est la bouche grande ouverte qui accueille sa question. Je me ressaisis et hausse de nouveau les epaules. Je dirais que bien des femmes ont été possédé par lui mais son coeur .. En avait-il ? Je l'entends glousser. Mais si .. il vous plait .. Lancez vous .. Rougeur sur son visage. C'était une sublime femme alors pourquoi pas. Sans le réaliser, je me retrouve dans les cuisines, parmi une myriade de personnes s'affairant à confectionner le repas. Vous voulez vous nous aider .. Enfin si vous le pouvez. Je hoche vivement la tête. Ca m'occupera l'esprit. Et ça ne me fera pas de mal d'apprendre à connaitre tous ces gens oeuvrant dans le camp.


Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 19 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3625
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 19 Empty

174125032.jpg
Dagnir
J'ai 29 ans et je vis à Melehtë. Dans la vie, je suis roi et je m'en sors bien, vraiment bien même. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire, libre de ma vie et je le vis plutôt bien, trouver une épouse n'est vraiment pas ma priorité.

.


Alexander Skarsgard :copyright:️ shadows

Je m'étais mis en route, après lui avoir arraché la promesse qu'il ne viendrait pas nous rejoindre sur le champ de bataille. J'avais chargé plusieurs de mes hommes de garder un oeil sur lui pendant mon absence. Je n'avais plus peur de le voir s'enfuir. Je savais qu'il ne ferait plus de bêtises de ce genre. J'avais surtout peur qu'il ne lui arrive quelque chose. Il était capable de se retrouver dans les pires situations possibles dés qu'on ne le surveillait plus. Je savais que je ne pourrais pas me battre l'esprit tranquille si je savais qu'il n'était pas en sécurité.

Nous nous étions mis en route avec Aegnor, prenant la tête de notre armée pour aller assiéger la dernière forteresse qui nous résistait encore. Je savais que cela prendrait sûrement des semaines avant que nous ne la fassions tomber. Il nous fallut presque deux jours pour aller nous mettre en position. C'est à ce moment là que la guerre des nerfs débuta. Nous leur avions coupé toute chance de pouvoir se faire ravitailler. Nous allions attendre de les affaiblir, les laisser mourir de faim. Nous profiterons de ce temps pour chercher une faille, un moyen de pénétrer la forteresse pour les massacrer tous à l'intérieur.

Nous avions installé nos troupes, nos engions de siège. Chaque jour qui passait nous ne cessions de les harceler, lançant pierres et flèches contre leurs murs. Peu de nos hommes tombèrent pendant ces jours là. Plus le temps passait et plus je sentais leur détermination faiblir derrière les murs. Bientôt.... très bientôt, ils tomberont.

Près de deux semaines avaient passés. J'étais dans ma tente de fortune, rédigeant des lettres pour mes hommes restés à l'arrière, leur donnant des consignes pour notre ravitaillement en vivres et armes. Dans le lot, je finis par glisser une lettre pour lui. Je le connaissais, il devait être entrain de bouillir à rester enfermé au camp ainsi. Je préférais lui écrire pour le calmer et éviter qu'il n'en fasse qu'à sa tête à nouveau.

Dagnir a écrit:

Cher gamin,

Je me doute que tu ne dois pas tenir en place au camp. Ne me mens pas, je commence à te connaitre, je sais que c'est vrai. Le temps doit te paraitre bien loin, j'en conviens tout à faire. Je travaille à faire tomber le château de notre ennemi. Encore une semaine tout au plus et il devrait être à nous. Je te ferais venir à ce moment là. Je veux pénétrer dans la capitale avec toi à mes côtés. Je t'enverrais une autre lettre pour t'avertir de ton départ. Je compte sur toi pour ne pas faire de vagues d'ici là.

Dans une semaine tout au plus nous dormirons dans la chambre de l'ancien roi. Nous ferons résonner les murs de nos cris de plaisir. Je t'en fais la promesse.

Je te dis à bientôt, mon mignon. Veille sur toi pendant le temps qu'il reste avant que nous ne nous retrouvions.

Dagnir, roi de Melehtë, Taurë et Rainë

PS : je ne suis pas blessé

Je remis les différentes lettres à mon coursier avant de l'envoyer au plus vite vers le camp. Bientôt... très bientôt...





Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 19 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 19 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 17, 18, 19

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers fantasy-
Sauter vers: