Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» "Would you rather live the beginning or the end of the world?" (Charlissa)
I'm always right by your side like a weapon [Leonnor] - Page 8 EmptyAujourd'hui à 0:25 par Clionestra

» Belle de Jour ! {FoxDream & Nash}
I'm always right by your side like a weapon [Leonnor] - Page 8 EmptyAujourd'hui à 0:11 par Nash

» Shall we meet again (charlissa)
I'm always right by your side like a weapon [Leonnor] - Page 8 EmptyHier à 23:30 par Clionestra

» TOPS-SITES ¬ votez pour ltdr
I'm always right by your side like a weapon [Leonnor] - Page 8 EmptyHier à 23:20 par Gäa

» Cauchemars trop réels PV Elsy
I'm always right by your side like a weapon [Leonnor] - Page 8 EmptyHier à 23:02 par Loupiote

» "Because Tenten... you saved me from the darkness." (Charlissa)
I'm always right by your side like a weapon [Leonnor] - Page 8 EmptyHier à 22:47 par HATAKE

» Help me ! He's Back
I'm always right by your side like a weapon [Leonnor] - Page 8 EmptyHier à 21:12 par Charly

» Une patiente pas comme les autres. +18 (âme sensible s'abstenir)
I'm always right by your side like a weapon [Leonnor] - Page 8 EmptyHier à 20:45 par Edward

» Si tout le monde dansait, qui serait spectateur ? - ft maioral
I'm always right by your side like a weapon [Leonnor] - Page 8 EmptyHier à 19:25 par maioral

Le deal à ne pas rater :
Pokémon EV4.5 : où trouver le coffret Collection Tech Sticker ?
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

I'm always right by your side like a weapon [Leonnor]

HATAKE
Messages : 1909
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
SCOOBY DOO 2
HATAKE
Mar 25 Avr - 1:58
tENkRsdf_o.png
Sixtine
Hawkins

J'ai bientôt 21 ans ans et je vis en Californie, USA. Dans la vie, je suis étudiante et gosse de riche et je m'en sors trop facilement. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et amoureuse et je le vis.


I'm always right by your side like a weapon [Leonnor] - Page 8 0063b504b828e0fe207e2e3571f79d58



I'm always right by your side like a weapon [Leonnor] - Page 8 Original

☽☽ moodboard ☾☾


Dove Cameron
Elle serre doucement les dents en l’écoutant répondre. Sixtine ne sait pas vraiment ce qu’elle veut entendre. En fait. Est-ce qu’elle voulait entendre qu’il aimait bien les grandes rouquines tatouées qui décapsulent des bières avec les dents et pouvoir enfin enterrer une bonne fois pour toute ce qu’elle ressent et retourner dans le confort de sa petite vie aveugle. A sa vie “avant Aleksy”. Ou est-ce qu’elle voulait entendre qu’il aimait les petites blondes décolorées maladroites avec un sens de l’humour douteux qui rit à tout et n’importe quoi, et devoir faire face à … l’éventualité de … Même si ça la terrifie sur de multiples plans. Alors oui, Sixtine serre les dents, et écoute. Et elle trouve bof de réponse en fait. Non ? Si ? Ça lui correspond ? Elle sait paaaaass !!! Elle va craquer nerveusement la Six, alors elle attrape sa bière pour en boire une longue gorgée. Et puis elle s’apprête à en prendre une deuxième quand Aleksy lui demande une photo de sa sœur. Elle manque de recracher … mais non c’est bon. Et elle manque de s’étrangler avec sa propre salive quand il lui parle de sa bouille. Sa bouille à elle ?

“Hein ?”

Elle demande bêtement. Le regarde bêtement. Reste sa main tenant sa bière en l’air et l’autre qui lui essayait les lèvres, … bah toujours contre ses lèvres. Et elle regarde Aleksy en papillonnant des paupières, avec de grands yeux médusés (et terrifiés) quand il commence à s’expliquer davantage. Elle sait pas … trop … ce qu’elle doit comprendre. Phrase Un, elle se dit que c’est bon. Phrase deux, elle se dit que c’est pas bon. Phrase trois … Elle soit pas, mais s’il “sait” qu’elle sinteresse pas à lui, c’est qu’il y a réfléchit, non ? Et s’il y a réfléchit … c’est que … non ? Phrase quatre, elle secoue la tête assez vigoureusement. Non. Bien sûr que non qu’elle ne pense pas ça de lui.

Elle se débloque un peu Sixtine. Boit une petite gorgée de bière pour se donner du courage. (Et oublier tout demain si c’est un fiasco.) (C’est que de la bière meuf, pas un mélange vodka-gin-whisky.) Repose la bouteille sur la table basse. Regarde quelques secondes la télé, la dream team qui donne du courage aux gens. Oh oui encore un petit peu de courage, s’il vous plait. Elle dit rien d’autre Sixtine, mais elle revient vers Aleksy. Contre Aleksy. Vient se blottir un peu fébrilement contre lui? Et lève même son petit visage pour déposer un baiser furtif sur sa joue rapeuse. C’est le mieux qu’elle ait le courage de faire. Pour “dire” que … elle “ne s'intéresse pas PAS” à lui. Voilà. Elle grogne un truc incompréhensible même pour elle-même pendant qu’elle attrape son bras resté sur le dossier du canapé pour le passer autour d’elle et se cale dans le creux de son épaule.

“Tom Hardy garde la première place, ok ? Ah et Matthew McConaughey aussi …”

Qu’elle couine dans un léger excès de panique qu’il ne l’envoie bouler. Non mais c’est pour plaisanter. Le bisou. Le calin. Un peu. Au secours. C’est pas gagné, Six, c’est pas gagné. Heureusement qu’il a dit qu’il aimait les “nanas” et pas les “femmes”. Parce que là, c’est Bubbles qu’il a dans les bras.

Leonnor
Messages : 558
Date d'inscription : 23/08/2018
Région : IDF
Crédits : Joumana Medlej

Univers fétiche : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
Préférence de jeu : Les deux
Power Rangers
Leonnor
Mar 25 Avr - 2:34
DSeXCMJ.jpg
Aleksy Kasparov
J'ai bientôt 44 ans ans et je vis en Californie, USA. Dans la vie, je suis Mécano et je m'en sors pas ouf. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et solitaire et je le vis c'est déjà pas si mal.



43 ans - Mécano dans la restauration de vieilles bagnoles pour les riches. - Grogne plus qu'il ne parle - Cogne plus qu'il ne cogite - Ancien vétéran avec un PTSD non suivi - Classe basse/moyenne de la population.





Alors qu'elle s'installe contre, il sent le contact chaud et doux de ses lèvres contre sa joue. Il est surpris car il a un léger frémissement intérieur. Il croit qu'ils se comprennent. Ils ne sont sans doute pas encore prêt à en parler ouvertement. Et puis quitte à ce que ça se fasse, il veut que ça se fasse dans de bonnes conditions. Cependant un peu de contacts physiques ça n'a jamais tué personne. Alors qu'elle se calle contre lui, il relève sa main tendrement pour approcher sa tête de la sienne. Il dépose un baiser tendre sur ses cheveux. Se tournant un peu contre elle pour lui faire un peu plus face, il en profite pour passer un second bras autour d'elle. Pour rapprocher le contact.

"ça me semble être une bonne place oui." Il caresse ses cheveux lentement dans un rythme apaisant. Il y a eu beaucoup d'émotions de toutes sortes aujourd'hui. C'est beaucoup pour lui aussi. Il a juste envie de profiter de sa chaleur et du calme qui s'est installée dans cette maison. Même si là globalement, il n'est calme que de l'extérieur car il sent son palpitant vibrer à toutes berzingue dans sa cage thoracique. L'homme ne sait pas si la jeune femme peut le sentir mais il ne bouge pas pour autant. "On a tout le temps du monde pour comprendre, petit chat. Te prends pas la tête. On verra bien." soupire-t-il dans une demi-admission. Au final, c'est un peu leur truc d'admettre les choses sans les admettre. Probablement parce que ni l'un ni l'autre n'était prêt à rentrer en collision comme ça. Rien n'aurait pu les préparer à ça. C'est sans doute quelque chose de fou mais ça leur appartient de décider ce qu'ils en feront. Alors pour cette fois, ça n'est pas grave. Lui qui n'a jamais rien eu à lui, il a envie de croire encore. C'est dangereux un espoir mais il n'a pas choisi. L'homme n'a pas choisi de ressentir ce qu'il ressent présentement. Le russe ne s'attendait certainement pas à se retrouver dans cette situation de nouveau. Tout a une raison dans la vie et que ça soit le destin ou le hasard, ça n'a pas d'importance. Après un moment, dans cette position qui n'est pas très confortable, il faut l'avouer, il se penche pour dire d'une voix tranquille, apaisée. "Il commence à se faire tard, la journée a été éprouvante. Et si on allait se coucher ?"
HATAKE
Messages : 1909
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
SCOOBY DOO 2
HATAKE
Mar 25 Avr - 3:35
tENkRsdf_o.png
Sixtine
Hawkins

J'ai bientôt 21 ans ans et je vis en Californie, USA. Dans la vie, je suis étudiante et gosse de riche et je m'en sors trop facilement. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et amoureuse et je le vis.


I'm always right by your side like a weapon [Leonnor] - Page 8 0063b504b828e0fe207e2e3571f79d58



I'm always right by your side like a weapon [Leonnor] - Page 8 Original

☽☽ moodboard ☾☾


Dove Cameron
Il ne l’a pas repoussée. Et Sixtine ne sait pas exactement ce qu’elle ressent à propos de ça. Elle sait qu’elle a le cœur qui bat fort. Au moins aussi fort que l’homme contre elle, alors elle ne remarque pas qu’il est autant secoué qu’elle. Et elle se laisse manipuler comme une poupée de chiffon. Effrayée de se retrouver ainsi dans ses bras. Mais pas par lui, non, lui, elle lui fait complètement et aveuglément confiance. C’est juste … un peu beaucoup pour elle et son petit cœur et … et autre chose qui vient taper aux carreaux au fond de sa tête pour lui signaler qu’il est là, lui aussi. Yoouuhhouuu !! Tu croyais que ton plus gros problème c’était de savoir s’il t’aime bien ? Et bah nooooonnnnn, moi aussi jsuis lààà !! Meh. Mais Aleksy, il faut croire qu’il a des dons de télépathie, ou au moins d’empathie. Parce qu’il lui dit qu’ils ont le temps. Et qu'elle n'a pas à se prendre la tête. Alors Six hoche la sienne et se presse un peu plus contre lui. Elle regarde la télé sans trop la ravoir. Repensant au drive-in. Devant Diamant sur canapé. Où elle s’était retrouvée dans le même état. En plus chaotique. Beaucoup plus chaotique, même. Mais c’était lié, là aussi à la présence d’Aleksy contre elle. Elle sourit doucement Six, décidant de suivre le rythme de la respiration de l’homme plutôt que l’épisode de Queer Eyes.

“Mmh ouais. Y a eu assez d’émotions comme ça.”

Erm. Oui. Elle parle de Darlene. Bien sûr. Quoi d’autre ? Six rosit légèrement et lui adresse un petit sourire en se redressant.

“J’peux t'emprunter une douche et un t-shirt ? J’ai rien pris pour dormir …”

Normal, elle ne pensait pas passer la nuit ici quand elle s’est préparée pour venir. N’empêche qu’elle demande quand même timidement. c’est qu’un t-shirt. Mais après euh, le câlin … Rooohh !! Six t’as plus seize ans !! Même si ton prénom sous-entend le contraire ! Ça suffit de jouer les midinettes ! Ouais, ça marche bof comme tentative d'auto motivation. Mais tant pis, Aleksy n’attend pas de se faire persuader de lui filer un t-shirt, donc ça suffit. Sixtine prend une douche peut-être un peu trop longue, le temps de se calmer. De réfléchir à TOUT ce qu’il s’est passé. Encore. Et à ce qu’il va se passer. Maintenant. “On a tout le temps du monde”. Il a dit. Pour ça aussi, elle espère. Elle hésite un tout petit peu avant de se glisser dans les draps d’Aleksy pendant que celui-ci prend sa douche. Frissonne parce qu’elle a les jambes nues et que c’est son lit à lui. Respire gamine, respire. Elle pianote sur son téléphone pour se changer les idées en attendant qu’il ne revienne et essaye de ne pas regarder en sa direction, mine de rien, quand il s’installe à côté d’elle. Parce qu’elle n’est pas très sûre de … ne pas se barrer en courant. Tout à coup, comme ça. Sans raison. (C’est fauuux !! J’suis là mmouuuhaa !!)

Sixtine secoue la tête pour elle-même avant de virer son téléphone et de se coucher sur le côté. Bien à l’autre bout du lit.

“T’es sur que c’est pas bizarre ?” qu’elle lui demande à mi-voix. Comme si elle risquait de déranger quelqu’un en posant la question.

Elle attend d’avoir la confirmation. Peut-être pas que ce ne soit pas bizarre. Mais au moins que tout aille bien. Elle a besoin de savoir que c'est bon. Que ça va aller. Que c'est ok. Tout ça. Eux (?). (Et qu'elle ne va pas se faire manger toute crue.) Et puis Sixtine glisse entre les draps. Le cherche du bout des doigts pour retrouver ses bras et s'y nicher. Dépose un nouveau baiser contre sa joue. Peut-être un œuf proche de ses lèvres, mais elle a pas fait exprès, non, non.

"Bonne nuit Aleksy. Fait de beaux rêves."

Leonnor
Messages : 558
Date d'inscription : 23/08/2018
Région : IDF
Crédits : Joumana Medlej

Univers fétiche : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
Préférence de jeu : Les deux
Power Rangers
Leonnor
Mer 24 Mai - 11:20
DSeXCMJ.jpg
Aleksy Kasparov
J'ai bientôt 44 ans ans et je vis en Californie, USA. Dans la vie, je suis Mécano et je m'en sors pas ouf. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et solitaire et je le vis c'est déjà pas si mal.



43 ans - Mécano dans la restauration de vieilles bagnoles pour les riches. - Grogne plus qu'il ne parle - Cogne plus qu'il ne cogite - Ancien vétéran avec un PTSD non suivi - Classe basse/moyenne de la population.





La soirée a pris un tournant imprévu, ce qui devenait un peu sa marque de fabrique depuis quelques temps. Lorsque c'est son moment de prendre sa douche, il s'allonge un moment dans la salle de bain et commence à faire des pompes machinalement pour se vider la tête. C'est un peu sa technique de relaxation à lui. Un vieux restant de son temps passé à l'armée. Il s'arrête quand il ressent enfin un peu de fatigue. Malgré le fait qu'il ait été décomissionné il y a un certain temps maintenant, il reste en forme. Une fois que ce fut fait, il va dans la douche profitant de l'eau chaude pour se délier les muscles. Réalisant aussi tout le stress que sa rencontre avec Darlene lui a provoqué. L'homme faisait exprès d'ignorer ses ressentis lorsqu'il était en sa présence car ils étaient rarement plaisant. Là cependant, alors que l'eau chaude lui glisse sur la nuque, il se sent éreinté, las de ce petit jeu auquel ils se livrent depuis des années. Simplement, l'homme n'en a plus envie. Même leur étreinte de toute à l'heure ne lui a apporté qu'une maigre consolation, un temps de répit avant le carnage. Il sait qu'elle va revenir en fanfare car elle n'est pas de ceux qui se laissent démonter facilement. Pour le moment, cependant, le démon de son passé a décidé de repartir. Autant profiter du moment de répit avant la tempête. 

Il finit sa douche et se dirige vers sa chambre, il se sent nerveux à l'idée de se dire que c'est Six qui l'attend dans ce lit. Nerveux mais heureux, un mélange de sentiment étrange à gérer en même temps. Vêtu d'un caleçon et d'un tshirt (normalement il dort tout nu mais il s'est dit que ça n'était pas forcément le moment de faire ça comme si de rien n'était), il s'installe à sa place à côté d'elle. Au début, il ne fait pas vraiment de geste vers elle car il ne veut pas l'effaroucher, c'est idiot mais il a peur qu'elle disparaisse comme une biche effarouchée s'il fait un geste de travers. 

"Je suis sûr qu'on a déjà vu plus bizarre." haussant les épaules, se rendant compte qu'effectivement, ême si pour lui ça semble une montagne à franchir, ça n'est peut être pas la fin du monde non plus. "Le monde ne devrait pas s'effondrer pour ça". Il se tourne pour l'observer dans la pénombre puis il sent ses petits doigts s'approcher de lui, il accueille l'étreinte avec un soulagement évident alors qu'il se love contre elle. "Bonne nuit petit chat." souffle-t-il contre son oreille. Il passe une nuit calme alors qu'il aurait pensé qu'il aurait un mal fou à dormir. Cependant, il était fatigué par cette journée qui avait été drainante émotionnellement. Aucun cauchemar ne vient ternir ses rêves et lorsqu'il émerge en sentant la lumière du jour poindre son nez, il se sent bien comme si tout était à sa place. Il a envie de lui faire le petit déjeuner, elle serait contente, non ? Cette pensée venait à peine de lui traverser l'esprit qu'il entend une sonnerie à la porte. Il soupire déjà prêt à laisser le livreur ou qui que ce soit d'autre aller au diable. Sauf que la sonnerie retentit de manière plus pressante et appuyée. Le démon a pris le parti au moins de sonner à la porte cette fois. "Putain, on peut jamais être tranquille. J'ai pas envie d'y aller." murmure-t-il en collant son nez dans la nuque de la jeune femme. "Je dois vraiment aller ouvrir ?" 

 
HATAKE
Messages : 1909
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
SCOOBY DOO 2
HATAKE
Sam 3 Juin - 13:20
tENkRsdf_o.png
Sixtine
Hawkins

J'ai bientôt 21 ans ans et je vis en Californie, USA. Dans la vie, je suis étudiante et gosse de riche et je m'en sors trop facilement. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et amoureuse et je le vis.


I'm always right by your side like a weapon [Leonnor] - Page 8 0063b504b828e0fe207e2e3571f79d58



I'm always right by your side like a weapon [Leonnor] - Page 8 Original

☽☽ moodboard ☾☾


Dove Cameron
Elle avait mis un peu de temps à s'endormir. Sixtine avait eu du mal à intégrer ce qui était en train de se passer. Se demandant aussi si tout ça était bien en train de se passer. Parce que rien n'était dit clairement. Tout était sous-entendu. Et même si elle pensait bien comprendre sur l'instant, elle ne pouvait pas s'empêcher de remettre en question ses déductions une fois l'instant passé. De toute façon. Même quand on lui disait clairement les choses à Six, elle arrivait à douter. Alors quand ce n'était pas si clair … et bah c'était toujours compliqué. Même si son bon sens lui soufflait qu'il n'y a pas trente six milles interprétations à faire d'un homme qui la prend dans ses bras pour dormir dans son propre lit. Mais. Bon. C'est Sixtine. Mais en tout cas. Une fois qu'elle s'était endormie, elle avait très très bien dormi.

Jusqu'à être réveillée par un bruit de sonnette qui la tire d'un sommeil de plomb aux rêves flous sans grosses implications émotionnelles comme ça peut souvent être le cas. Elle est juste dans le gaz, et se sent vachement bien. Avant de réaliser que ce n'est pas le bruit de la sonnette de chez elle, et que les événements de la veille ne lui reviennent en mémoire. Et c'est seulement là aussi, qu'elle prend conscience que la masse chaude et rassurante contre elle, c'est pas sa couette, mais Aleksy. Elle sourit doucement en l'entendant râler, parce que ça aussi ça a quelque chose de rassurant chez l'homme. Son ton bougon, elle s'y est habituée, et elle l'aime bien.

"Bah n'y va pas …"

Ma jeune femme répond faiblement, en rougissant en contact de l'homme dans sa nuque. Même si c'est plus un rugissement de bien être que de gêne. Elle aura tout le temps d'être à nouveau emportée et timide quand elle sera complètement réveillée. Pour l'instant, elle veut profiter encore de cette douce quiétude, tout simple. Sans que son cerveau ne travaille à mille à l'heure et se posant maintes et maintes questions sur sa relation avec Aleksy.

Mais la personne devant le pas de la porte en a visiblement décidé autrement. Et cette fois, c'est Sixtine qui se montre bougonne en grognant. Littéralement. Juste, elle grogne. Non, Six au réveil, c'est pas une princesse. Ou alors la princesse Fiona dans Shrek.

"Jcrois que oui. Ça a l'air d'être important … ou alors c'est les témoins de Jéhovah les plus téméraires de la création …"

La blondinette n'a pas pensé une seule seconde à Darlene. Tout simplement parce que c'est très loin de ses schémas de pensées, et de ses habitudes. En général, dans son milieu, les situations comme celle de la veille étaient gérées sournoisement. Ragots et mépris comme armes premières. (Ou juste ghosting pour Sixtine.) On y allait pas frontalement. Il n'y avait que Chuck pour l'avoir harceler un petit moment. Sinon, tout se faisait par derrière. Alors non, elle ne pense pas à Darlene.

"Jvais aux toilettes. Tu ferais bien d'y aller."

Sixtine se tire des draps en grognant encore un peu. Passant les mains sur la peau de son visage qui a la fâcheuse habitude d'imprimer les plis des draps. Ouais. Elle va aller aux toilettes puis faire un saut dans la salle de bain histoire de ressembler à autre chose qu'un Lhassa Apso qu'on aurait réveillé de sa sieste.
Contenu sponsorisé
I'm always right by your side like a weapon [Leonnor]
Page 8 sur 8
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
Sujets similaires
-
» Because you're mine. ft Leonnor
» Is everything a joke to you ? | Ft. Leonnor & Blue
» Cap ou pas cap? ft. Leonnor
» Keep it clean [Leonnor]
» I hate you ft Leonnor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: