Le deal à ne pas rater :
Le printemps de Comics 2021 : 10 albums à 5,99€
5.99 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 I hate you ft Leonnor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3276
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

I hate you ft Leonnor Empty

7ei5.pngMise en Situation



Otto et Elias? Oh ils ne peuvent pas se voir ces deux là. Toujours entrain de s'engueuler, de se piquer des clients.

Moi je dis qu'il y a anguille sous roche.

Toi tu t'imagines toujours que tout le monde couche ensemble.

Mais non!! Mais reconnais qu'il y a quelque chose de pas clair dans cette histoire. On ne peut pas se détester autant quand même.

Les boss trouvent ça plutôt sain. Une bonne compétition entre eux les poussant à aller de l'avant. A se dépasser. C'est pour ça qu'ils les ont mis ensemble. Enfin... si ils ne se sont pas entretués encore. On n'a pas entendu de cris.

De cris de plaisir ouais.

T'es irrécupérable...

Tu verras... moi je te dis que j'ai raison.


i3tb.png
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3276
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

I hate you ft Leonnor Empty

174125032.jpg
Otto Nielsen
J'ai 29 ans et je vis à Genève. Dans la vie, je suis avocat et je m'en sors plus que bien et bientôt ce sera même encore mieux. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire, coureur de jean et non de jupons et je le vis plutôt bien, j'adore ma vie.


Neels Visser :copyright:️ obviously

J'écoutais d'une oreille distraite mon assistante déblatérer son discours, me noyant sous un flot de rendez vous et d'appels en tout genre. Si le cabinet l'avait engagé c'était justement pour qu'elle gère tout ces détails et qu'elle cesse de me prendre la tête avec tout ça. J'avais beaucoup plus important à faire de mon temps. Je passais en revu mes propres notes pour la grosse affaire dont les associés m'avaient confié la charge en ce moment. Ils ne l'avaient pas dit clairement mais je savais ce que tout cela représentait. Si ils nous avaient confié ce job c'était pour nous évaluer, voir lequel de nous deux méritait le plus ce poste. C'était évident que c'était moi, je ne voyais même pas pourquoi ils se posaient la question. J'étais peut être là depuis moins longtemps que lui mais j'avais su rapidement grimper les échelons pour avoir le poste d'avocat à plein temps. J'étais fort, l'un des meilleurs. Je n'aurais pas réussi aussi rapidement si ça n'avait pas été le cas. Lui il avait trop tardé. Quand on était bon cela se voyait vite. On ne passait pas des années à trainer comme il l'avait fait. Il manquait d'ambition. Il avait fallu que j'arrive et qu'il ait peur pour sa petite place pour qu'il se mette à réagir. Non il n'était pas fait pour ce poste mais moi oui.

- Oui oui c'est bon... faites moi un mémo je lirais tout ça plus tard. Je dois aller à ma réunion avec maître Kassar.

Je la plantais là, rangeant mes papiers avant de récupérer le gobelet de café qu'elle me tendait et de partir vers la salle de réunion. Je m'installais alors qu'il arrivait quelques minutes plus tard. C'était bien l'une des rares qualité que je pouvais lui accorder, sa ponctualité. Ca et... d'autres petits détails dont je me serais bien passé de connaitre l'existence.

Je ne le saluais même pas tandis qu'il s'installait. J'attendais qu'il ait terminé pour sortir quelques papiers et les lui tendre.

- Je pense que ça va être vite réglé. Les entreprises NeoCorp sont au bord de la faillite. Il essaye de le cacher comme il le peut mais j'ai réussi à trouver ses relevés de compte. Il est ruiné.

J'avais juste un petit peu couché avec l'un des comptables de la société qui m'avait lâché ce gros secret sur l'oreiller. Il avait ensuite fallu que je lui fasse un peu de chantage pour obtenir ces documents et le tour était joué. Oh on ne pourrait pas dire que je ne m'étais pas sacrifié pour cette affaire. Le mec était vraiment nul au lit. Heureusement que ses infos valaient largement le détour.

- Il suffira juste de le menacer un petit peu, de lui faire comprendre que l'offre qu'on lui fait est la meilleure, qu'il n'aura pas mieux et l'affaire sera réglé.

Je le laissais regarder les papiers, un petit sourire suffisant aux lèvres. J'allais gagner je le savais. L'affaire et même la promotion étaient à moi.

- Mais si tu veux je ne dirais pas que tout vient de moi. Je dirais que tu as contribué aussi. Tu auras peut être une petite augmentation pour te récompenser.

Prends toi ça dans les dents le vieux.

Revenir en haut Aller en bas
 
Leonnor
Leonnor
Féminin MESSAGES : 484
INSCRIPTION : 23/08/2018
ÂGE : 28
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Joumana Medlej

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t2229p10-sharing-tea-with https://www.letempsdunrp.com/t3212-m-m-ou-f-m-m-is-online#69504
cat

I hate you ft Leonnor Empty

174125032.jpg
Elias Kassar
J'ai 36 ans et je vis à Genève. Dans la vie, je suis avocat et je m'en sors plus que bien et bientôt plus si affinités. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire adepte de Janus et je le vis plutôt merveilleusement bien, quelle question.


Neels Visser :copyright:️ obviously

Elias grinça des dents. Cela lui arrivait de plus en plus souvent ces derniers. Et c'était étrangement corrélé avec le temps qu'il passait dans la même pièce que ce petit, connard n'ayons pas peur des mots, prétentieux d'Otto.  Ces derniers temps, leurs boss, toujours à leur sadisme caractéristique, avait décidé de les faire concourir tout en travaillant en équipe. Une riche idée plein de vices et qui avait le don d'agacer Elias. L'homme ne tolérait pas que le petit jeune soit considéré à équivalence de lui. Il avait travaillé longuement et durement depuis bientôt 10 ans dans cette boîte. Et avant cela, il y avait eu se faire accepter dans une école de droit prestigieuse, trouver un moyen de la payer et continuer chaque jour de se battre pour prouver qu'il était à sa place. Sa vie n'avait été qu'une longue suite de combat dont il s'enorgueillissait.  Alors ce n'était ce petite blondinet fils-de qui allait lui passer sous le nez. Le libanais pouvait lui admettre qu'il n'était pas dénué d'un certain talent. Le blond, pour un fils-à-papa, s'en sortait pas si mal il fallait bien l'avouer. Il se demandait toujours quelle tête il ferait en apprenant que c'était en partie grâce à lui qu'il se retrouvait à ce poste-là. L'avocat gardait cette information sous le coude pour un jour où il déciderait de vraiment le remettre à sa place. Car il fallait toujours avoir un peu de ressources. Ne pas dévoiler sa main c'était le propre d'un bon avocat.

Voilà qu'il se retrouve encore à avoir la mâchoire serrée. C'est qu'il a un don ce gosse pour savoir se montrer juste ce qu'il fallait d'arrogant pour donner envie de lui en coller une. Pourtant Elias n'avait pas nécessairement la violence physique dans le sang. S'il pouvait faire disparaître la suffisance de ce visage dessiné au burin par un quelconque sculpteur, il le ferait sans l'ombre d'une hésitation. Toutefois, comme dans beaucoup de cas, son arrogance faisait de lui un chien fou qui fonçait sans vérifier toutes les informations. L'expérience était le véritable élément différencient entre lui et Otto. L'homme l'avait volontairement laissé lancer toutes ses idées avant de se fendre du sourire qu'on réserve à l'enfant qui a voulu bien faire mais qui a salopé tout autour de lui.  Comme toujours, il oubliait l'humain pour se focaliser sur salir le plus la réputation de l'autre partie et faire du chantage. La solution facile en somme.

" Je te remercie de ta sollicitude. Toutefois, je doute que cela soit réellement nécessaire. Tout d'abord, j'espère que tu peux prouver que tu as obtenu une bonne histoire sur comment tu as obtenu ces informations car sinon  M. Moscovi, le dirigeant n'hésitera pas deux fois avant de te botter les fesses. Ensuite, en ce qui concerne ton plan…" Et il s'arrête, se fend d'un autre sourire beaucoup plus carnassier et victorieux, et s'approche pour contourner la table. Il aime le voir perdre patience et attendre qu'il se décide à révéler cette fameuse remarque. " Je tiens à te féliciter pour le travail que tu as fourni mais tu oublies l'essentiel. Mr Moscovi est peut-être au bord de la faillite mais il a construit cette entreprise de ses mains et c'est quelque chose qui compte pour lui. Or il est persuadé que notre client va démanteler son groupe et délocaliser en Chine en virant tous ses salariés. Et c'est pour cela qu'il est frileux à la vente. Ainsi, ça n'est pas forcément de son côté qu'il faut chercher mais du côté de notre client qu'il faut convaincre que c'est plus rentable de garder l'entreprise en entier. Si on gagne le cœur d'un homme, on gagne également sa compagnie. " Finit-il sa démonstration avec ce petit regard de défi à tout à dire vrai. " Cela dit, il est probable que tu ne saches de quoi est fait le cœur d'un homme, n'est-ce pas Nielsen."





Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3276
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

I hate you ft Leonnor Empty

174125032.jpg
Otto Nielsen
J'ai 29 ans et je vis à Genève. Dans la vie, je suis avocat et je m'en sors plus que bien et bientôt ce sera même encore mieux. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire, coureur de jean et non de jupons et je le vis plutôt bien, j'adore ma vie.


Neels Visser :copyright:️ obviously

J'avais envie de rire en entendant son plan d'attaque. Rien d'étonnant à ce qu'il n'ait jamais réussi à passer associé en dix ans de carrière. Avec des idées comme ça il allait se faire rire au nez pas le patron. Et je n'osais même pas imaginer ce qu'allait dire notre client. Non, notre patron était intelligent. Il ne le laisserait jamais présenter une telle chose. C'était ridicule mais surtout c'était loin d'être ce qu'on lui avait demandé.

Je me retenais de rire, le regardant simplement avec un petit sourire. Non j'allais le laisser présenter sa connerie. Il se ridiculiserait et moi j'étais certain comme ça d'avoir le poste. Je serais le plus jeune associé jamais engagé dans ce cabinet. Je deviendrais une légende. C'était presque trop facile même. Il s'était saboté tout seul. Je gagnais trop facilement. C'était décevant. J'aurais cru qu'il puisse être un adversaire davantage à la hauteur. Il n'avait même pas quarante ans et il était déjà fini... quelle déception. Il pourrait toujours se recycler. Les gens cherchaient toujours des avocats pour divorcer, ça devrait être un job à sa hauteur.

- Bien... dois je te rappeler pourquoi notre client nous a engagé? Il nous a demandé de lui donner des éléments pour faire plier Mr Moscovi. Peu importe la façon dont on s'y prenait, il voulait un moyen de pression. Ce que je lui ai trouvé.

Moi j'avais fait le job et plutôt bien je devais le reconnaitre.

- Je doute fort que notre client appréciera de t'entendre critiquer la façon dont il entend gérer cette affaire. Il ne nous a pas embauché pour le convaincre de changer de projets. Il l'a fait pour que nous lui donnions les armes pour mener à bien ses plans.

Alors quand le client entendrait que le vieux n'était pas d'accord avec lui et sa façon de penser, je doutais qu'il le prenne bien. De toute façon le patron ne le laisserait pas aller ridiculiser le cabinet de la sorte. Il l'aurait rétrogradé avant. Pour reprendre l'exemple du divorce, des affaires à son niveau, c'était comme si il tentait de convaincre son client de se remettre avec son ex plutôt que de tout faire pour qu'il tire la maximum de son divorce. Ridicule... ce n'était pas avec des sentiments qu'on gagnait des affaires. Il fallait se montrer sans pitié.

- Mais je t'écoute. Montre moi ce que tu as préparé. Comment tu comptes mettre en place ta si brillante idée.

J'avais bien envie de rire encore plus.

Revenir en haut Aller en bas
 
Leonnor
Leonnor
Féminin MESSAGES : 484
INSCRIPTION : 23/08/2018
ÂGE : 28
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Joumana Medlej

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t2229p10-sharing-tea-with https://www.letempsdunrp.com/t3212-m-m-ou-f-m-m-is-online#69504
cat

I hate you ft Leonnor Empty

174125032.jpg
Elias Kassar
J'ai 36 ans et je vis à Genève. Dans la vie, je suis avocat et je m'en sors plus que bien et bientôt plus si affinités. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire adepte de Janus et je le vis plutôt merveilleusement bien, quelle question.


Neels Visser :copyright:️ obviously


Un chien fou. Voilà ce que lui évoquait Otto. Un jeune chien qui est prometteur certes mais qui ne prenait pas le temps de réfléchir à la différence entre ce que le client demandait et ce que le client voulait. Encore trop jeune pour réaliser qu'il y avait une différence entre les deux. Encore trop habituée à agir comme un pitbull. Alors oui évidemment agir très violemment en faisant preuve de coercition ça marchait dans beaucoup de cas. La plupart des gens qui se retrouvaient face à eux n'avaient pas de carrure et pliaient facilement. Une fois qu'on avait compris qu'on pouvait être sans merci, c'était simple de se laisser tomber dans cet écueil. Si Elias connaissait cet erreur de jeunesse c'était parce que bien évidemment il l'avait lui aussi souvent commis. En vérité, il avait été à la place d'Otto et il s'était comporté comme lui. Maintenant qu'il le veuille ou non, la raison pour laquelle ils étaient en compétition tenait au fait qu'Otto avait des résultats et qu'Elias parvenait à négocier les contrats les plus épineux. Le blond était encore trop dans le mercenariat, il ne faisait pas attention aux egos et à la subtilité, c'étaient des choses qui le dépassaient un peu. Il se contenta de lui sourire de manière condescendante. Le but ça n'était certainement pas de l'instruire pour qu'il comprenne cela. Le patron connaissait bien cette règle tacite et ne se laisserait pas avoir par ses minauderies. Le brun avait un autre avantage certain sur Otto, il avait l'oreille du patron depuis des années. Régulièrement, il lui avait donné des cas que les autres ne parvenaient pas à gérer et plus souvent encore ils sortaient se prendre un petit verre pour se détendre le soir.

L'autre avocat avait beau l'énerver, Elias savait qu'il ne fallait pas lui donner toutes les cartes en main. S'il était ne serait ce que la moitié de l'avocat qu'il prétendait être alors il devait déjà savoir tout cela.

" Pourquoi est-ce que tu crois que les clients nous gardent ? C'est exactement parce qu'on ne fait pas toujours ce qu'ils demandent mais qu'on obtient ce qu'ils veulent.  Evidemment que la solution de l'agressivité et du chantage c'est une solution facile. Toutefois, on n'attire pas les abeilles avec du vinaigre. Parfois, et les clients le savent aussi bien que nous, il faut savoir mettre un peu d'eau dans le vin.  Tu apprendras, et c'est étonnant que tu ne l'aies pas encore fait, qu'en affaire les choses sont aussi question de sentiments. Ces hommes tiennent plus à leur boite qu'à leur femme. Mais il faut avoir aimé sincèrement pour comprendre ça. Pas sûr que tu connaisses ça." lance-t-il tranquillement avec le ton de quelqu'un qui a une conversation tout à fait normale. Pas d'animosité particulière, il énonce les choses comme des faits évidents. " Il faut qu'on aille voir Moscovi et qu'on négocie en sous marin avec lui. Ensuite, on lui fait signer une proposition où il accepte notre offre et on va voir notre client avec. Bon il faudra la jouer fine avec lui car il est un peu caractériel mais c'est quelqu'un de traditionnel et il respecte les gens comme Moscovi. Ils sont de la vieille école tous les deux. Je crois même qu'ils étaient en cours quasiment dans les mêmes années. Il faut jouer les gens et pas la coercition. Après ton idée de coercition, peut toujours servir mais la violence ça s'utilise en dernier recours. C'est pas bien compliqué, suffit d'aller provoquer un meeting avec Moscovi. Il appréciera qu'on vienne le voir au lieu de décider de le dépouiller comme un vautour. Il aura une impression de contrôle sur la situation. Même si c'est une impression fausse. Parce que nous on aura rédigé un contrat qui arrange le plus notre client. Ce qu'on doit trouver c'est comment assurer que ses gars puissent rester ou avoir un job à la fin. Sans que ça coûte trop cher à notre client. C'est l'équilibre qui compte."



Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


I hate you ft Leonnor Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
I hate you ft Leonnor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: