Partagez
 
 
 

 Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 428
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce - Page 4 Empty

bffd6cfcc086c63aa54d6b16e8ef7f2c.jpg
Shadow
J'ai 30 ans et je vis à Helsinki, Finlande. Dans la vie, je suis ta distraction et je m'en sors parfaitement bien. Sinon, à grâce de mon travail, je suis à tous ceux qui paient au prix fort et je survis. Enterrant mes espoirs dans ton verre.

Ce que tu dois savoir ? Tu paies. Je m'execute. Tu paies. Je te livre. Je sniffe tes billets. Tu te crois au Paradis et ça s'arrête là. Mes proches me connaissent sous le nom d'Aaron Taylor. Et pensent que je passe mon temps à livrer des colis en tout gens. Ah oui, j'allais oublier ! Dans ce bas monde, j'ai été marqué de cette phrase qui m'est si chère : Dans le noir pointe les Etoiles blanches, crois-y. Je ne sais guère ce que cela peut signifier mais elle me guide. Ma vie n'est colorée que de Noir et de Blanc. Et ça me va parfaitement !


Stephen James by his instagram.

Douceur du quotidien. Nela.
Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce - Page 4 UnlinedBlushingGreatwhiteshark-size_restricted

Mookie. Le Binome.
Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce - Page 4 SereneKaleidoscopicEthiopianwolf-small

Maquerelle. La bourse centrale.
Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce - Page 4 3a9eff3427ed08e4668df182e463eed6


Meilleure ennemie arrive et accepte de m’emmener loin d’ici. Je grimpe dans la voiture sans broncher. Je n’étais pas fier de moi. De l’avoir appeler. D’avoir pensé à elle en premier. C’était inconcevable de faire face au regard de Nela. Je perdais la tête, et je lui mentais. Non, je ne le pouvais plus. Et dire qu’on allait se marier. Devais-je lui parler de cette autre .. Cette sombre et tentatrice moitié ? Comment lui expliquer que je pensais avec ma queue avec une alors que j’avais son prénom tatoué dans le cœur. Je soupire, fatigué.

On arrive dans le quartier des péteux. Je roule des yeux, ça ne m’étonnait tellement pas de cette connasse. Elle se gare et je la suis. Troisième étage. Ascenseur. Musique d’ambiance. Je me regarde dans le miroir. Tête cernée. Deux ou trois nuits, et je pense que je pourrais être présentable. On arrive à destination. Et j’entre dans un appartement témoin. J’ai envie de gerber partout.

Avant même qu’elle puisse dire quoi que ce soit, je devais me dévêtir de cette haine qui grouille en moi. Et la seule façon dont je savais le faire avec elle, c’était le sexe. Rien de doux, non jamais avec elle. Elle m’obligeait à fauter. Mes orbes croisant les siens. Je la plaque violemment contre le mur, la réduisant au silence par un baiser. Elle me consumait. Violement. M’empêchant d’avoir des pensées lucides. Tel un tsunami ravageant tout sur son passage. Mes mains se précipitent sur son haut, le retirant, comme s’il me bruler. Je remonte sa jupe.

- Y’a au moins, un truc intelligent que tu fais dans ta vie.



 

 


Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce - Page 4 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Maddy'n
Maddy'n
Féminin MESSAGES : 290
INSCRIPTION : 10/10/2019
ÂGE : 28
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Pop-Gun

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy / Réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3361-once-upon-a-time-maddy-n https://www.letempsdunrp.com/t3983-les-experiences-a-faire https://www.letempsdunrp.com/t3362-my-experiences-maddy-n
patrick

Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce - Page 4 Empty

j8Xy8Thr_o.png
Lucina Makinen
J'ai 31 ans et je vis à Helsinki, Finlande. Dans la vie, je suis rédactrice en chef d’un magazine de mode et je m'en sors parfaitement bien. Sinon, à cause de mon travail, je suis célibataire et je le vis bien, n’ayant pas le temps pour ces inepties, me contentant du plaisir brut des relations physiques.

Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce - Page 4 Qz0c

+ Elle est Alpha. + Elle a trois petits frères, et un grand. + Elle est née d’un père finlandais et d’une mère bolivienne. + Deux de ses frères sont Oméga.+ Elle parle couramment finlandais, espagnol, anglais et italien.+ Sa marque se trouve en haut de sa cuisse droite. + Les mots qui sont inscrits sur sa peau signifient " Et ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter ". + Elle est du genre acharnée, notamment dans son travail. + Malgré la pression, elle est toujours célibataire, n’arrivant pas à concilier travail et vie sentimentale. + Sa marque a changé il y a environ 4 ans, la rendant encore plus irritable.


Vika Bronova :copyright:️ Voluspa (avatar) & Maddy’n (gif)
Sans discuter, il monte dans la voiture. D’ailleurs, nous n’échangeons pas un mot du trajet. Je conduis prudemment, prenant conscience de son effet sur moi. L’inquiétude, la sérénité, la peur, ces choses que je n’étais habituer à éprouver que pour ceux partageant le même sang que moi, voilà désormais que je l’éprouvais aussi pour lui. Doucement mais sûrement. A quel moment avais-je perdu le combat contre notre lien ? Moi qui m’était promis de me faire discrète, d’entretenir une relation purement physique avec lui, voilà que je développais des sentiments, m’inquiétait. Ça ne me ressemblait tellement pas, ce n’était pas moi… Enfin, ce n’était pas celle que je m’autorisais à être. Et lui ? Pourquoi n’avait-il pas appelé sa fiancée à ma place ? Qu’est ce que ça impliquait désormais entre nous ? Est ce que ça allait changer quoique ce soit ? Impossible de le savoir tant qu'on n'aurait pas cette discussion que l’on se refusait l’un l’autre. Comme si en parler nous emprisonnerait directement dans ce lien. Comme si on avait encore une chance d’y échapper… Foutaises. Et pourtant j’avais tout laissé en plan pour venir lui porter secours.

Arrivé à mon adresse, je lui ouvre le chemin, nous guide dans la résidence et nous conduit à mon appartement. Plus petit que ce que je pouvais pourtant me permettre, j’avais emménagé dans un appartement moderne, sobre, peu personnalisé. Pour le peu de temps que j’y passais, c’est vrai que je n’avais jamais pris le temps de le mettre vraiment à mon goût. Beaucoup trouvaient à redire sur la décoration, mais c’était une perte d’énergie. Avoir un appartement douillet et cosy était fait pour donner envie de rester, de se blottir là avec quelqu’un, de se sentir chez soi. Mais ce n’était pas ce que je voulais. Je voulais continuer à monter les échelons à mon travail, je voulais un poste plus important, mais si je me laissais séduire par l’envie de fonder un chez moi, de m’engager dans une relation, ou même de fonder une famille, alors je perdrais ma chance. Etre une femme ou une Alpha. J’avais dû faire un choix, la société ayant décidé que les deux étaient incompatibles. Une Alpha avant tout, jusqu’à monter au plus haut et inverser la tendance. Peut-être un jour. Je ne savais pas vraiment. Voulais-je tout ça ? Ce qu’il avait, lui ?

Je n’ai pas le temps de réellement y penser qu’il me plaque contre le mur, m’embrasse avec fureur. Exutoire de sa colère, sa rage et je ne sais quels autres sentiments, je comprends rapidement comment il comptait enterrer le tourbillon de sentiment en lui. Et pour une fois, je n'ai aucune victoire à en tirer. J’étais quoi au juste pour lui ? Une catin ? Il me prenait quand il voulait pour exprimer ce qu’il ne pouvait dire, révéler devant sa chère fiancée ? Je ne dis rien malgré tout, l’envie de lui plus forte que mon égo sur le moment. Décevant. J’allais devoir apprendre à garder le contrôle face à lui.



Plaisir qui prend fin dans une perte de vigueur après une apothéose, mes jambes retrouvent enfin la fermeté du sol, et mon esprit, celle de mes pensées. Sans prévenir, je le gifle, avant de plonger mon regard dans le sien. « Première et dernière fois que tu me traites comme… Ça. » J’allais dire catin, mais je ne voulais pas qu’il le prenne comme une attaque personnelle. Et puis, il y avait des catins traitées bien mieux que ça. Je me radoucis et avance un peu plus dans l’appartement, à moitié nue, mes affaires à la main pour aller attraper de quoi me changer. Short et débardeur pour être à l’aise quand je trainais à l’appartement, sans pression. « Tu vas me dire ce qu’il t’est arrivé ? Tu veux quelque chose à boire ? A manger ? »

Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 428
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce - Page 4 Empty

tumblr_nxgyb8Mgse1qjclcmo1_400.png
Shadow
J'ai 30 ans et je vis à Helsinki, Finlande. Dans la vie, je suis ta distraction et je m'en sors parfaitement bien. Sinon, à grâce de mon travail, je suis à tous ceux qui paient au prix fort et je survis. Enterrant mes espoirs dans ton verre.

Ce que tu dois savoir ? Tu paies. Je m'execute. Tu paies. Je te livre. Je sniffe tes billets. Tu te crois au Paradis et ça s'arrête là. Mes proches me connaissent sous le nom d'Aaron Taylor. Et pensent que je passe mon temps à livrer des colis en tout gens. Ah oui, j'allais oublier ! Dans ce bas monde, j'ai été marqué de cette phrase qui m'est si chère : Dans le noir pointe les Etoiles blanches, crois-y. Je ne sais guère ce que cela peut signifier mais elle me guide. Ma vie n'est colorée que de Noir et de Blanc. Et ça me va parfaitement !


Stephen James (tumblr)

Douceur du quotidien. Nela.
Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce - Page 4 UnlinedBlushingGreatwhiteshark-size_restricted

Mookie. Le Binome.
Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce - Page 4 SereneKaleidoscopicEthiopianwolf-small

Maquerelle. La bourse centrale.
Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce - Page 4 3a9eff3427ed08e4668df182e463eed6


Je me prends une baffe. Je ne comprends pas. Ce n’est pas ce qu’elle voulait ? Du sexe. Ce n’est pas ce merdier qu’elle voulait entretenir entre nous ? La traiter comment ? Je n’ai pas compris là. Est-ce que j’arrive à me contrôler même ? Elle pense que ça me fait rire, de me transformer en bête morfale de ses fesses ? Qui n’arrive plus à réfléchir, tant que je ne lui ai pas rappelé qu’on s’appartenait. Qu’on le veuille ou non. Je crois qu’elle ne réalise pas le mal qu’elle insuffle en moi. Oui, j’évacue mes émotions en elle – dans le sens propre du terme – mais c’est plus fort que moi. C’est un BESOIN à ce stade comme s’il n’y avait qu’elle pour souffler sur le grain de sable bloquant l’engrenage. Mais tout cela, cette torture, jamais, je ne lui dirais.  

Je me masse la joue puis me rhabille. Je la suis tandis qu’elle prend un chemin vers je ne sais où et moi, je m’avachis sur son canapé. Fermant les yeux, à cause de ce mal de crane qui se pointe insidieusement. Odeur qui me fauche les narines, sa voix me questionnant. Je hausse les épaules. Qu’en sais-je moi ?  

Je préfère garder le silence, parce que je n’avais rien de bien à lui dire. Non, j’avais plutôt envie de l’insulter. Pas pour la gifle. C’etait une caresse à ce stade. J’étais en train de perdre les pédales. Je n’arrive plus à réfléchir. Ni avec Nela. Ni avec Elle. Et c’est pourtant entre ses cuisses que je me réfugie.  

Je tente de me reconnecter à mon moi intérieurement me massant les tempes. Je l’entends soupirer, perdant gentiment patience, répétant ses questions. Mais là, vraiment, j’avais juste envie de lui dire de fermer sa gueule. Mais je me tais, parce que je n’aurais plus d’endroit où aller. Et qu’il m’était impossible de me montrer aussi désœuvré face à ma fiancée. Je crois que je serais capable de lui cracher la vérité. Et de la voir encore une fois, prendre sur elle pour s’assurer que je serais heureux avec elle. Ma parfaite Nela. Ne m’a jamais mérité et c’est de pire en pire.  

Je l’entends s’agiter, et ça m’empêche de réfléchir. J’étais apaisé physiquement, maintenant, que je m’étais vidé. Mais mentalement, je devais également m’occuper. Je la sens passer à côté de moi et je la tire contre moi. Et je la serre fort. Probablement le seul geste affectueux depuis que j’ai croisé sa féminité.  

- Ferme là juste deux minutes et laisse le calme faire son œuvre.

Qu’on se pose et qu’on laisse les bienfaits de notre lien faire ce qui doit être fait. Parce qu’on le veuille ou non, c’était la mort pour nous, si on luttait. Je ne parle pas de se mettre en couple ou même rompre nos fiançailles. Mais je crois que mon corps et mon esprit avaient besoin de rattraper ses années où j’ai lutté férocement.  

- T’as voulu que je sois près de toi, tu vas assumer quelques jours, t’es prévenue.

C’était la première décision que j’avais réussis à prendre. Faire le mort. Et rester dans son luxueux appartement pour plusieurs jours. Comme ça, elle prendra sa dose et on pourra retrouver notre routine.  

- Je veux des pâtes et du saumon avec du poireau et beaucoup de crème fraiche.  

Jouer les couples ordinaires sur une courte durée. Je sais que Nela va me chercher, qu’elle apprendra l’existence de Lucina. Mais chaque problème en son temps. Là, je devais soigner ma tête avant tout.  


Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce - Page 4 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Maddy'n
Maddy'n
Féminin MESSAGES : 290
INSCRIPTION : 10/10/2019
ÂGE : 28
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Pop-Gun

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy / Réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3361-once-upon-a-time-maddy-n https://www.letempsdunrp.com/t3983-les-experiences-a-faire https://www.letempsdunrp.com/t3362-my-experiences-maddy-n
patrick

Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce - Page 4 Empty

j8Xy8Thr_o.png
Lucina Makinen
J'ai 31 ans et je vis à Helsinki, Finlande. Dans la vie, je suis rédactrice en chef d’un magazine de mode et je m'en sors parfaitement bien. Sinon, à cause de mon travail, je suis célibataire et je le vis bien, n’ayant pas le temps pour ces inepties, me contentant du plaisir brut des relations physiques.

Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce - Page 4 Qz0c

+ Elle est Alpha. + Elle a trois petits frères, et un grand. + Elle est née d’un père finlandais et d’une mère bolivienne. + Deux de ses frères sont Oméga.+ Elle parle couramment finlandais, espagnol, anglais et italien.+ Sa marque se trouve en haut de sa cuisse droite. + Les mots qui sont inscrits sur sa peau signifient " Et ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter ". + Elle est du genre acharnée, notamment dans son travail. + Malgré la pression, elle est toujours célibataire, n’arrivant pas à concilier travail et vie sentimentale. + Sa marque a changé il y a environ 4 ans, la rendant encore plus irritable.


Vika Bronova :copyright:️ Voluspa (avatar) & Maddy’n (gif)
Lorsque je reviens dans le salon, je le trouve avachi dans le canapé. Je ne pensais pas qu’il resterait avec la baffe que je venais de lui mettre. En fait, je prends conscience que ne connaissions vraiment rien l’un de l’autre. En dehors du sexe, nous ne nous étions pas particulièrement porté un quelconque intérêt, et je ne savais pas vraiment dire si c’était une bonne chose ou non. Avant qu’il m’appelle, j’aurais sans hésiter dis oui, mais à le voir là, à broyer du noir sur mon canapé sans avoir la moindre idée du mal qui le ronge tout en devant y faire face, j’avais plutôt envie de dire non. Surtout que ce petit con ne répondait pas quand je lui parlais. Et j’avais beau répéter mes questions, encore et encore, il ne réagissait pas. Est ce que je devais le gifler à nouveau pour qu’il réagisse ? Possible. Mais je n’allais pas le faire. Il ne valait mieux pas trop tenter le diable. Après tout, il avait déjà une sacré liste d’exactions nous concernant. Mais ce silence m’enrage doucement. Je n’avais pas pour habitude d’être ignorée, encore moins par un homme.

Décidée à le faire parler, je m’approche de lui, pour le secouer un peu mais c’est lui qui m’attrape le premier pour me serrer dans ses bras. Je tente de me défaire de son étreinte mais rien n’y fait, il ne me lâche pas. Et à sa demande, je finis par me calmer, me laisser faire. Ça me faisait bizarre, c’était une sensation étrange d’être étreinte par son âme-soeur. Je n’avais déjà pas vraiment l’habitude de ce genre d’attention, étant peu caline mais avec lui, c’était encore plus surprenant. Et surtout apaisant. Je me laisse happer par la sérénité qu’il provoque en moi, ferme les yeux et hume son parfum. Bon, il avait au moins ça pour lui.

Je rouvre soudainement les yeux quand il annonce que j’allais devoir le supporter quelques jours. Pardon ? A quel moment est-ce que j’avais dit vouloir l’avoir près de moi pendant des jours ? L’intérêt de lui proposer d’être son amante était justement de ne pas avoir à le supporter jour et nuit, et de le voir que quand j’y trouvais mon intérêt. Je ne voulais pas d’une relation sérieuse entre nous, je ne voulais pas de fausses promesses d’un avenir ensemble, d’un amour éternel ou je ne sais quoi. On était des âmes-soeurs, certes, mais ça ne justifiait pas de devoir renoncer aux peu de libertés qui me restaient encore. Pourtant, je me garde de lui dire que je ne voulais pas qu’il reste ici. Pourquoi ? Parce qu’il m’apaisait au plus profond de moi. « Je vais faire avec. Au pire, si tu me saoule trop, je t’enferme sur le balcon. » Sourire joueur mais menace réelle, j’en avais déjà calmé plus d’un comme ça.

Menu annoncé pour le repas, je me redresse et le toise. « Tu t’es cru au restaurant ? » Il me demandait ça, comme ça, sans pression. Comme si j’avais l’habitude de cuisiner. Et comme si j’avais tout ce qu’il fallait dans mon frigo. Au lieu de ça, je sors mon téléphone, ignorant les messages menaçants de l’homme que j’avais planté pour retrouver Aaron, ouvrant une application pour nous faire livrer à manger. « Prends ce qui te fait plaisir. » Je lui tends mon portable. Quitte à devoir le supporter plusieurs jours, autant bien le nourrir, en espérant que ça le mettrait un peu plus facilement de bonne humeur le reste du temps.
Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 428
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce - Page 4 Empty

tumblr_nxgyb8Mgse1qjclcmo1_400.png
Shadow
J'ai 30 ans et je vis à Helsinki, Finlande. Dans la vie, je suis ta distraction et je m'en sors parfaitement bien. Sinon, à grâce de mon travail, je suis à tous ceux qui paient au prix fort et je survis. Enterrant mes espoirs dans ton verre.

Ce que tu dois savoir ? Tu paies. Je m'execute. Tu paies. Je te livre. Je sniffe tes billets. Tu te crois au Paradis et ça s'arrête là. Mes proches me connaissent sous le nom d'Aaron Taylor. Et pensent que je passe mon temps à livrer des colis en tout gens. Ah oui, j'allais oublier ! Dans ce bas monde, j'ai été marqué de cette phrase qui m'est si chère : Dans le noir pointe les Etoiles blanches, crois-y. Je ne sais guère ce que cela peut signifier mais elle me guide. Ma vie n'est colorée que de Noir et de Blanc. Et ça me va parfaitement !


Stephen James (tumblr)

Douceur du quotidien. Nela.
Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce - Page 4 UnlinedBlushingGreatwhiteshark-size_restricted

Mookie. Le Binome.
Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce - Page 4 SereneKaleidoscopicEthiopianwolf-small

Maquerelle. La bourse centrale.
Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce - Page 4 3a9eff3427ed08e4668df182e463eed6

- Toi et moi savons très bien ce qui va se passer sur le balcon et ce n’est pas de m’enfermer. Bien au contraire.

Je tire sur ses joues. Elle fait tellement la maligne avec moi. Mais bon, valait mieux avoir beaucoup de caractère avec moi que de se faire écrabouiller comme un vulgaire insecte. Et je n’ai aucun doute, elle en a. ça se voyait, elle pouvait écraser n’importe qui et sirotait un cocktail sans être gêné parce qu’elle venait de faire. Et ça me faisait bander aussi.

Était-elle capable de faire dans le sentiment ? Est-ce que je pouvais lui ouvrir la poitrine pour vérifier qu’elle avait un. Ou la tripoter. Je devenais une bête assoiffée avec. Et ça m’agaçait. Elle réveillait de vieux démons. Elle exacerbait chaque émotion. Et je la hais pour ça. De me rendre faible. Humain. Elle ne méritait rien de bon de ma part. Ce n’était pas Nela. Je soupire en pensant à ma métisse. Il va falloir que je lui dise la vérité un jour. La dépression avait bon dos, quand c’était une force qui nous dépassait tous les trois.  

J’attrape son téléphone, commençant à scroller tranquillement, mettant ce qui me fait envie dans le panier. Elle était riche après tout, je pouvais bien en profiter. Finalement, j’allais avoir un golden customer sans n’avoir rien demandé. C’était peut-être mon ticket de sortie définitive. Mais bon, avant de lui présenter ce projet, j’avais quelque chose à faire. Ce mec qui ne cessait d’être violent verbalement. Alors je fais comme chez moi, je lis tous les messages. L’homme n’est pas content. Vraiment pas.  

Sans aucune gêne, je décide de l’appeler. Et je le menace. Juste lui éclater la cervelle avec un pic à glace pour m’en faire à cocktail à la gloire des rageux de son genre. Il ne se laisse pas impressionner, jusqu’à que je fasse mention de sa femme – gros pur hasard, je ne savais pas qu’il en avait une – et du traitement que je lui réservais. Je me fais insulter de gros malade avant qu’il ne raccroche.  

- Putain, on ne peut plus commander en paix, c’est grave ça. T’as vraiment des fréquentations douteuses.  

L’air de rien, je reprends ma commande, sans la regarder. Est-ce que je l’avais arrangé ? Ou venais-je vraiment de briser un gros coup ? J’aurais peut-être dû m’excuser. Mais en vrai, qu’est-ce que j’en avais à branler. Elle allait devoir s’occuper de moi jusqu’à que je reparte. Téléphone qui vibre mais cette fois c’est le mien. Nela. J‘éteins aussitôt mon téléphone.  

- Tu veux manger quoi ?  

Détourner l’attention. Et prier pour qu’elle ne me pose pas de questions. Je n’avais pas envie de lui parler de mon meilleur côté. De ce petit bout de femme qui avait cru qu’elle n’en baverait plus avec moi. Et l’idée de m’en séparer était exclu. J’avais pourtant deux femmes indispensables sur les bras.    


Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce - Page 4 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Maddy'n
Maddy'n
Féminin MESSAGES : 290
INSCRIPTION : 10/10/2019
ÂGE : 28
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Pop-Gun

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy / Réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3361-once-upon-a-time-maddy-n https://www.letempsdunrp.com/t3983-les-experiences-a-faire https://www.letempsdunrp.com/t3362-my-experiences-maddy-n
patrick

Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce - Page 4 Empty

j8Xy8Thr_o.png
Lucina Makinen
J'ai 31 ans et je vis à Helsinki, Finlande. Dans la vie, je suis rédactrice en chef d’un magazine de mode et je m'en sors parfaitement bien. Sinon, à cause de mon travail, je suis célibataire et je le vis bien, n’ayant pas le temps pour ces inepties, me contentant du plaisir brut des relations physiques.

Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce - Page 4 Qz0c

+ Elle est Alpha. + Elle a trois petits frères, et un grand. + Elle est née d’un père finlandais et d’une mère bolivienne. + Deux de ses frères sont Oméga.+ Elle parle couramment finlandais, espagnol, anglais et italien.+ Sa marque se trouve en haut de sa cuisse droite. + Les mots qui sont inscrits sur sa peau signifient " Et ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter ". + Elle est du genre acharnée, notamment dans son travail. + Malgré la pression, elle est toujours célibataire, n’arrivant pas à concilier travail et vie sentimentale. + Sa marque a changé il y a environ 4 ans, la rendant encore plus irritable.


Vika Bronova :copyright:️ Voluspa (avatar) & Maddy’n (gif)
Je roule des yeux à sa remarque. Balcon ou non, ce qu’il sous-entendait pouvait arriver n’importe où, n’importe quand. Nous n’avions aucun contrôle sur cette attirance entre nous, et même maintenant, ça pouvait revenir. En réalité, j’en avais à nouveau envie. De lui, de ses mains sur mon corps, de ses lèvres frôlant ma peau, des miennes faisant de même. Comme si ce désir ne serait jamais complètement comblé, comme s’il persisterait pour toujours. Et je suppose qu’avoir nagé à contre courant pendant quatre ans n’aidait pas à nous apaiser. Est ce qu’on serait à nouveau capable de le faire, s’éloigner l’un de l’autre maintenant qu’on avait goûté l’interdit ? Dans mon esprit, ça semblait être trop tard. En réalité ça semblait l’être depuis le barbecue même. S’il n’avait s’agit que de quelques rencontres, de quelques baisers, j’aurais pu résister, mais maintenant, c’était impossible. Il était un poison, une drogue dans mes veines dont je ne pouvais me sevrer. Et quand bien même ça serait possible, je n’étais pas sûre de le vouloir. Après tout, je n’étais pas si mal avec lui. Même s’il semblait exigeant et un peu chiant sur les bords, il avait du caractère, tentait de me résister également, et j’aimais ça. Cette satisfaction chaque fois que ses lèvres venaient à la rencontre des miennes, comme si je venais n’emporter la victoire, c’était grisant. Un sentiment tout aussi important dans ma vie, plus encore que ceux qui animaient la plupart de mes semblables. L’amour, la tendresse, ce genre de choses ne m’inspiraient jusqu’ici peu de choses, mais avec lui, ils semblaient pouvoir prendre son sens. Et c’était justement ce qui m’effrayait. Comme ce câlin platonique qui venait de me faire tant de bien. Je ne pouvais pas y prendre goût.

Alors je profite de me redresser pour saisir mon téléphone pour me décoller de lui et m’asseoir, limitant le contact entre nos corps. Je le laisse faire son choix, mais j’entends bien mon téléphone indiquer les messages reçus, et j’espérais que ce n’était rien de sensible. Espoirs qui disparaissent immédiatement lorsque je comprends que l’appel qu’il passe n’est pas pour nous commander à manger. « Non mais qu’est ce que tu fais ? Arrête ! » Je tente de lui reprendre le téléphone mais il ne le lâche pas, allant jusqu’au bout de son idée pour… Je rêve ou il venait de calmer un de mes prétendant insistant ? Un peu trop même si on repensait à la marque sur mon bras. Sentiment inhabituel de gratitude qui naît en moi, je me retiens de l’exprimer avec des mots, même si un "merci" aurait certainement été apprécié. « C’est la rançon de la gloire. Je suppose que tu connais ça vu ta réputation. » Je ne sais pas pourquoi je lance ce sujet houleux, mais son cul comme le mien faisait sûrement fantasmer tous les pervers libidineux de la ville. On avait au moins ça en commun.

Je reprends le téléphone et regarde ce qu’il avait mis dans le panier. De quoi se nourrir pour la semaine. Je pointe du doigt un des plats qu’il a mit provenant d’un restaurant italien plus bien côté. « Italien ça te va ? Celui-ci est très bon et leur tiramisu est à tomber ! Je pourrais épouser le chef rien que pour ça. » Et parce qu’il était très bon amant en plus d’être très bon cuisinier. Mais je suppose que ce n’était pas non plus un sujet de discussions qu’on pourrait aborder lui et moi, comme si on était juste des amis. Même si je n’arrivais pas vraiment à définir notre relation.  me-sœur, mais après ? Aucune idée. Et puis, tant qu’on n’avait pas vérifié nos marques, on était sûr de rien. Même si l’évidence était là. Mais le déni aussi. Je tire légèrement sur mon short, comme si je voulais cacher quelque chose. Ma marque, déjà dissimulée derrière le tissu, sans que j’ai à tirer dessus. « Qu’est ce qu’il t’es arrivé au club alors ? » Je continuais à me demander pourquoi c’était moi qu’on avait appelé et pas sa fiancée, ou un de ses amis comme le copain de Illan. Ou un autre de leur "frère ". Toute notre relation se construisait d’ailleurs autour de cette question. Pourquoi moi ? Pourquoi nous ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 428
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce - Page 4 Empty

tumblr_nxgyb8Mgse1qjclcmo1_400.png
Shadow
J'ai 30 ans et je vis à Helsinki, Finlande. Dans la vie, je suis ta distraction et je m'en sors parfaitement bien. Sinon, à grâce de mon travail, je suis à tous ceux qui paient au prix fort et je survis. Enterrant mes espoirs dans ton verre.

Ce que tu dois savoir ? Tu paies. Je m'execute. Tu paies. Je te livre. Je sniffe tes billets. Tu te crois au Paradis et ça s'arrête là. Mes proches me connaissent sous le nom d'Aaron Taylor. Et pensent que je passe mon temps à livrer des colis en tout gens. Ah oui, j'allais oublier ! Dans ce bas monde, j'ai été marqué de cette phrase qui m'est si chère : Dans le noir pointe les Etoiles blanches, crois-y. Je ne sais guère ce que cela peut signifier mais elle me guide. Ma vie n'est colorée que de Noir et de Blanc. Et ça me va parfaitement !


Stephen James (tumblr)

Douceur du quotidien. Nela.
Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce - Page 4 UnlinedBlushingGreatwhiteshark-size_restricted

Mookie. Le Binome.
Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce - Page 4 SereneKaleidoscopicEthiopianwolf-small

Maquerelle. La bourse centrale.
Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce - Page 4 3a9eff3427ed08e4668df182e463eed6

Le panier se réduit de cinq plats à juste de l’italien. J’allais râler mais je ne dis rien. Après tout, c’est elle qui payer et un repas gratuit est doublement plus onctueux. Alors, je me contente de hocher la tête.

Je laisse couler sa remarque sur la réputation. Parce qu’on allait vite se fâcher. Non ce n’était pas une gloire de devoir serrer les dents parce qu’un type de 60 ans veut absolument essayer un mec. Il n’y a rien de glorieux à entendre les gens parler de soi comme un vulgaire bout de viande. Alors je préfère mille fois faire comme si je n’avais rien entendu. Tout comme ce sourd sentiment de jalousie qui pointe dans mes entrailles à l’idée de m’imaginer qu’elle baise à tout va.

J’avais choisi une femme parce qu’elle fut – et est - généreuse avec moi. Parce qu’elle m’avait sauvé. Et je m’y étais accroché comme un arbre précieux. Mais à présent, il y avait ce lien. Ce sentiment auquel je n’avais pas cru tant d’années. Ce lien qui foutait la merde dans mon couple. Et prochainement dans mon mariage. Enfin, si j’arriverais jusqu’à là. Jusqu’où allais-je briser Nela ? Je soupire et la range dans un coin. Une offense de penser à elle alors que j’en baisais une autre.

Femelle qui me ramène à elle avec sa question. Je n’avais pas envie que ma réputation se fasse baiser une fois de plus. J’avais juste envie de … Réfléchir. Et je ne sais pas pourquoi, je suis allé me poser au boulot. Mais bon, je n’ai fait qu’augmenter ma putain de dettes. Je ne vais jamais m’en sortir. Et N.. Bref. Je t’ai appelé pour mettre du piment dans ta petite Vie si tranquille de riches. Je n’étais pas moi-même et tu es un des numéros que je connais. Le seul que je connais de mémoire. Bon pourquoi, tu gigotes comme ça ? T’as envie de pisser ou quoi ?

Je me redresse et lui prends le téléphone pour le poser sur la table basse. J’attrape son menton entre mes doigts et l’embrasse. Chastement puis férocement. Je n’arrive plus à lui résister. Quand ce n’est que quelques minutes oui, mais là, on était trop proches. Trop désirable. Mes mains sur ses cuisses, ma bouche dans son cou, avide de son derme.

On va faire quoi Tentatrice ? Question rhétorique. Parce qu’on le savait : nous sommes dans la merde. On a techniquement 20 minutes. Donc je pense que je peux te faire crier mon nom deux fois. Tes voisins en seront ravis. J’en suis persuadé. Je l’attrape par les hanches, empli d’un desir fugurant. Tel un poison a extirpé. Puis-je continuer ? Que je lui demande, parce que je ne devais plus la traiter comme … Ca. Pour cette fois.     


Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce - Page 4 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Maddy'n
Maddy'n
Féminin MESSAGES : 290
INSCRIPTION : 10/10/2019
ÂGE : 28
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Pop-Gun

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy / Réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3361-once-upon-a-time-maddy-n https://www.letempsdunrp.com/t3983-les-experiences-a-faire https://www.letempsdunrp.com/t3362-my-experiences-maddy-n
patrick

Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce - Page 4 Empty

j8Xy8Thr_o.png
Lucina Makinen
J'ai 31 ans et je vis à Helsinki, Finlande. Dans la vie, je suis rédactrice en chef d’un magazine de mode et je m'en sors parfaitement bien. Sinon, à cause de mon travail, je suis célibataire et je le vis bien, n’ayant pas le temps pour ces inepties, me contentant du plaisir brut des relations physiques.

Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce - Page 4 Qz0c

+ Elle est Alpha. + Elle a trois petits frères, et un grand. + Elle est née d’un père finlandais et d’une mère bolivienne. + Deux de ses frères sont Oméga.+ Elle parle couramment finlandais, espagnol, anglais et italien.+ Sa marque se trouve en haut de sa cuisse droite. + Les mots qui sont inscrits sur sa peau signifient " Et ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter ". + Elle est du genre acharnée, notamment dans son travail. + Malgré la pression, elle est toujours célibataire, n’arrivant pas à concilier travail et vie sentimentale. + Sa marque a changé il y a environ 4 ans, la rendant encore plus irritable.


Vika Bronova :copyright:️ Voluspa (avatar) & Maddy’n (gif)
Proposition d’italien acceptée, le panier se réduit pour ne commander que le nécessaire pour ce soir. Même si je suppose que le reste réapparaitrait dès demain. A moins qu’il se décide à cuisiner, ce qui me surprendrait étant donné que mon frigo était quasiment vide. Donc en plus de cuisiner, il faudrait aller faire des courses, ce qui je ne pense pas lui plairait. Encore moins si on devait les faire ensemble. Helsinki était certes une grande ville, mais je pense que moins on se montrait ensemble publiquement, plus les choses seraient simples à gérer pour nous. Quoiqu’il en soit je valide l’ensemble de la commande sans même prêter plus d’attention au montant total. Après tout, j’étais loin d’avoir de quelconque soucis financiers. Ce qui ne semblait pas être le cas de tout le monde dans cette pièce. Je fronce légèrement le regard, me demandant à combien s’élevait sa dette pour qu’il soit encore obligé de travailler là-bas quatre ans après notre rencontre. « Combien est-ce que tu leurs dois encore ? Je pensais que tu en avais fini avec ça… » Quand je l’avais vu dans mon bureau à déposer des colis, j’avais naïvement pensé qu’il avait réussi à quitter le club, mais en réalité, il cumulait les deux emplois… Pas étonnant qu’il semblait à bout de nerfs. Sourcil arqué par la surprise, je tente de décrypter ses propos. Est ce qu’il venait d’avouer qu’il connaissait aussi bien mon numéro que celui de sa fiancée ? J’en serais presque flattée. « Oh oui, merci ! Que ferais-je sans toi ? » J’ironise un peu la chose mais quelque part, ça me changeait de ne pas passer la soirée seule ou avec un homme pour lequel je n’avais aucun attachement.

Je tire à nouveau légèrement sur mon short alors que je me décale pour poser mon téléphone sur la table, ce qu’il fait avant moi, questionnant mon attitude. « Non, c’est juste que mon short est un peu court. » Ce qui habituellement ne me posait pas de problème, et ne déplaisait pas aux hommes qui pouvaient m’admirer dans cette tenue. Ses lèvres contre les miennes, je réponds à son baiser, laissant la fièvre prendre possession de mon corps. Un simple baiser et je devenais un brasier ardent, à croire que ça ne se calmerait jamais. Je me recule légèrement jusqu’à être acculée par l'accoudoir du canapé. Son regard dans le mien, sa question fait naître des réponses très imaginées et peu chastes dans mon esprit. « Je suis curieuse de voir comment tu comptes procéder pour réaliser cet exploit. » Parce que j’avais très très très envie qu’il réussisse. Hanche attirée vers les siennes, je me retrouve presque allongée sur le canapé, lui entre mes cuisses, dans une position déjà des plus suggestives. « Tu n’as plus que dix-neuf minutes pour me faire crier ton nom. Peut-être que tu devrais parler moins et agir plus. » Regard provocateur, j’invite ses mains à caresser mon corps tandis que je me redresse pour l’embrasser avec fougue. Quelques baisers, caresses et je me redresse suffisamment pour pouvoir commencer à défaire ses vêtements. Je ne sais même pas pourquoi il s’était rhabillé. « Soit mignon, dans les prochains jours, contente toi du minimum. » Parce que si lui appréciait les jupes et les robes qui rendaient l’accès à mon intimité plus simple, moi j’appréciais véritablement la vue de ce corps nu qui ne l’était jamais vraiment.              
Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 428
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce - Page 4 Empty

tumblr_nxgyb8Mgse1qjclcmo1_400.png
Shadow
J'ai 30 ans et je vis à Helsinki, Finlande. Dans la vie, je suis ta distraction et je m'en sors parfaitement bien. Sinon, à grâce de mon travail, je suis à tous ceux qui paient au prix fort et je survis. Enterrant mes espoirs dans ton verre.

Ce que tu dois savoir ? Tu paies. Je m'execute. Tu paies. Je te livre. Je sniffe tes billets. Tu te crois au Paradis et ça s'arrête là. Mes proches me connaissent sous le nom d'Aaron Taylor. Et pensent que je passe mon temps à livrer des colis en tout gens. Ah oui, j'allais oublier ! Dans ce bas monde, j'ai été marqué de cette phrase qui m'est si chère : Dans le noir pointe les Etoiles blanches, crois-y. Je ne sais guère ce que cela peut signifier mais elle me guide. Ma vie n'est colorée que de Noir et de Blanc. Et ça me va parfaitement !


Stephen James (tumblr)

Douceur du quotidien. Nela.
Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce - Page 4 UnlinedBlushingGreatwhiteshark-size_restricted

Mookie. Le Binome.
Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce - Page 4 SereneKaleidoscopicEthiopianwolf-small

Maquerelle. La bourse centrale.
Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce - Page 4 3a9eff3427ed08e4668df182e463eed6

J’arque un sourcil à sa dernière phrase. Sois mignonne dans les prochains, cesse de te comporter comme une cliente. Voix sèche et regard noir. Je me redresse finalement, l’envie coupée. La susceptibilité naissante. Une première. Je bosse à mi temps, coursier et pute. Ca va faire dix ans que j’étais au club dont quatre ans à mi temps. Il me reste deux ans à faire. Si je me tiens bien. Et le si était important dans la phrase. Sanguin que j’étais, toutes les situations pouvaient rapidement me faire vriller quand je ne sais pas me taire. Et ne t’avises pas de me dire que tu vas la rembourser, j’ai merdé, je dois assumer. Le plus dur est fait. Réminiscence d’une première fois avec la maquerelle étant apeuré et la douleur que j’oublierais jamais. Souvenir d’un homme brisé un temps jusqu’à croiser Nela. Je soupire. J’ai bien changé. A jacasser le livreur arrive. J’attrape son visage en coupe pour l’embrasser. Pas bougé. Et c’est moi qui ouvre la porte. Je le regrette rapidement. Shadow ? Je roule des yeux. Non le pape. Je toise mon collègue du club. Tu fais des extras ? Je hoche la tête. Ca ne te ressemble pas. Oui j’étais contre d’aller chez les clients. J’estimais qu’une passe était trop dangereuse sur le territoire d’un client ou une cliente. Ils prenaient bien trop confiance. Et bon nombre de mes collègues revenaient blessés. Un mensonge. Je veux prendre ma retraite rapidement. Je tiens la porte fermement. Hors de question qu’il voit ma belle dans sa tenue. Autre chose ? Je fouille dans mes poches pour finalement, lui demander d’attendre et demander de l’argent au Diable. Pourboire donné, je claque la porte.

Délicieux repas entre les mains, j’en salive. Des tagliatelles et des mini pizza que j’avais pas demandé. Un mot que je lis à haute voix. Hâte de te revoir fouler la cuisine à des nuits tardives. Ton ami. Je fouille dans mon manteau pour récupérer mon briquet et brule le papier tout en la fixant. En soi, je n’avais rien a redire, elle baise qui elle veut. Normalement. Mais là, la rage se tapie en moi. Et je sais que si j’ouvre le bec, j’allais être désagréable. Je me contente de prendre mes pates et de repousser les pizze. Qui sait ce que le préparateur avait mis dedans. Je me mets à l’opposé d’elle sur un fauteuil, laissant le silence s’installer.


Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce - Page 4 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Maddy'n
Maddy'n
Féminin MESSAGES : 290
INSCRIPTION : 10/10/2019
ÂGE : 28
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Pop-Gun

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy / Réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3361-once-upon-a-time-maddy-n https://www.letempsdunrp.com/t3983-les-experiences-a-faire https://www.letempsdunrp.com/t3362-my-experiences-maddy-n
patrick

Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce - Page 4 Empty

j8Xy8Thr_o.png
Lucina Makinen
J'ai 31 ans et je vis à Helsinki, Finlande. Dans la vie, je suis rédactrice en chef d’un magazine de mode et je m'en sors parfaitement bien. Sinon, à cause de mon travail, je suis célibataire et je le vis bien, n’ayant pas le temps pour ces inepties, me contentant du plaisir brut des relations physiques.

Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce - Page 4 Qz0c

+ Elle est Alpha. + Elle a trois petits frères, et un grand. + Elle est née d’un père finlandais et d’une mère bolivienne. + Deux de ses frères sont Oméga.+ Elle parle couramment finlandais, espagnol, anglais et italien.+ Sa marque se trouve en haut de sa cuisse droite. + Les mots qui sont inscrits sur sa peau signifient " Et ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter ". + Elle est du genre acharnée, notamment dans son travail. + Malgré la pression, elle est toujours célibataire, n’arrivant pas à concilier travail et vie sentimentale. + Sa marque a changé il y a environ 4 ans, la rendant encore plus irritable.


Vika Bronova :copyright:️ Voluspa (avatar) & Maddy’n (gif)
Soupire qui s'échappe de mes lèvres lorsqu'il se redresse. Propos qui passent mal, je me retrouve à devoir faire face à ma frustration comme jamais auparavant. Son séjour ici n'allait peut-être rien avoir d'une balade de santé. Ce qui me rend déjà un peu amère. « Excuse-moi d'apprécier l'œuvre d'art qu'est ton corps ? » Et le pire, c'est que j'étais sincère. Je ne disais pas ça uniquement pour apaiser la tension. Ce n'était pas mon genre. Chaque fois que je le voyais, je découvrais ses tatouages, essayais d'imaginer les histoires qu'ils pouvaient raconter. C'était comme une immense fresque sur laquelle chaque détail avait son importance. Et j'aimais m'attarder dessus, en dehors même du fait que son corps avait des proportions tout à fait satisfaisantes, comme si ça pouvait me permettre de mieux comprendre certaines choses. Pas lui visiblement, vu comment je venais de faire exploser une bulle de luxure  en quelques mots.

Distance raisonnable entre nous, je me redresse et ramène mes jambes contre moi pour poser ma tête sur mes genoux tout en l'écoutant m'expliquer sa situation. « Comment ? Pourquoi ? » Ce sont les deux questions qui frappent mon esprit alors que je comprends qu'il ne devait pas être très loin de la vingtaine quand il avait commencé à exercer comme prostituée, et à priori, pas vraiment par plaisir ou vocation. Et le pire était que, même dix ans après, il semblait toujours dans une impasse. Montant de sa dette inconnu et interdiction formulée, je réfléchis quand même à une solution pour la rembourser rapidement. Plus rapidement qu'en deux années, conditionnelles. D'autant plus que vu le caractère, ce n'était pas forcément gagné. Mais si je voulais qu'il accepte que je l'aide, j'allais devoir la jouer fine. Alors je ne dis rien, l'écoute jusqu'à ce qu'on sonne à la porte.

Je le laisse aller ouvrir la porte, encore sous la surprise de son baiser et de l'ordre qui l'accompagnait. Visage tourné vers la porte, entendre son surnom me fait me redresser légèrement sur le canapé. Un client a lui ? Non… Collègue ? Il semblerait. Je les écoute silencieusement échanger ce qui semblent, dans leur milieu, être des banalités. Même si l'ironie était totale. Il y a vingt minutes, il me reprochait de parler comme une cliente et voilà que maintenant il me vendait comme telle. Mais en même temps, c'était sûrement plus acceptable que de dire qu'il trompait ouvertement sa fiancée. Sa fiancée… Je ne sais pas pourquoi, mais pendant un instant j'ai l'impression d'éprouver de la jalousie à son égard. Parce qu'elle allait épouser mon âme-soeur ? Non, je me fichais bien de tout cela… Mais me le répéter ne le rendait pas vrai.

Course réglée avec un pourboire généreux, nous déballons le contenu de notre commande sur la table basse du salon. Plus de nourriture que ce qui avait été commandé, je comprends au mot que lit Aaron que le chef avait personnellement pris soin de préparer ma commande. Attention qui brûle dans une espèce de jalousie mal placée, j'arque un sourcil un peu surprise. « Jaloux ? » Le mot sort tout seul, avec une petite once de fierté dans la voix. Savoir que d'une façon ou d'une autre, je ne le laissais pas indifférent m'apportait un vrai sentiment de fierté, différent de celui que j'éprouvais face à d'autres hommes. J'attrape mon plat et me laisse tomber quand le canapé, mangeant à mon aise malgré le silence entre Aaron et moi. Ça ne me changeait pas tellement de d'habitude. Contrairement à ce qu'on pouvait penser je n'avais pas l'habitude de partager ce genre de moment avec qui que ce soit. Dîner, petit-déjeuner, nuit… J'étais avant tout une personne solitaire, et j'acceptais de partager ce genre de moment que si je n'avais un intérêt à le faire. Sauf avec lui. Parce qu'importe si on couchait ensemble ce soir ou non, ou même un autre jour, j'étais prête à l'héberger sur plusieurs jours, simplement pour qu'il n'ait pas de problèmes. Inquiétude naissante pour sa personne, je m'insulte mentalement de laisser des sentiments prendre le dessus sur la raison. Qui sait ce que j'allais finir par y laisser ? De l'argent, ça c'était déjà certain. « Je vais rembourser ta dette Aaron. Ce n'est pas une proposition que je te fais, je te le dis, tout simplement. Ce sera ainsi, que ça te plaise ou non. Et je ne le fais pas par pitié, ou pour que tu te sentes redevable envers moi. Mais parce que je veux te savoir libre. » On oublie la finesse, simplement parce que j'avais besoin de savoir qu'il allait sortir de ça, de ce genre de réseau, et que personne ne le toucherait sans qu'il en ait véritablement envie. Je me souciais de sa santé, physique et mentale, de ce qu'il laisserait à continuer dans cette voie pendant encore des années. « Ça ne deviendra pas plus simple avec le temps… » Remarque autant pour lui que pour moi, concernant son travail comme ce nous que nous refusions d'aborder. Mais il fallait être lucide, viendrait un moment où tout cela nous exploserait à la figure. Je repose mon plat et me lève, m'approchant de lui, retirant mon short pour me retrouver en sous-vêtements, sans gêne. Ce n'était pas ça qui allait me faire rougir avec lui. « C'est la tienne n'est ce pas ? » Je montre les mots sur le haut de ma cuisse, ceux d’un inconnu qui ne me semblait plus en être un.    
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers fantasy-
Sauter vers: