-13%
Le deal à ne pas rater :
Retour des cartes cadeau Jackpot Fnac
130 € 150 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 Everything is not fine !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3411
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Everything is not fine ! - Page 6 Empty

1394547337-17.png
Johan Müller
J'avais 31 ans au moment de ma mort et je vivais dans une petite ville, de Djibouti. Dans la vie, j’étais médecin humanitaire et je m'en sortais bien, je n'y pensais pas en général. Sinon, à cause de mon boulot trop prenant, j’étais célibataire et je vivais pas trop mal.

+ Il a été adopté à l'âge de sept ans alors qu'il tentait de survivre dans un orphelinat en Estonie + Il a grandi en Suisse, à Genève + Il s'est engagé dans l'humanitaire dés qu'il a eu son diplome de médecin anesthésiste, réanimateur. C'était important pour lui de venir en aide aux plus pauvres, comme on lui était venu en aide + Il était trop occupé par son travail pour prendre le temps de construire une vraie relation + Il est mort lors de l'attaque de son dispensaire


Daniel Bederov :copyright:️ bazzart

On avait abrégé le pique nique et on était rentré, s'enfonçant dans le silence pesant qui s'était installé entre nous. Je préférais éviter de parler de toute façon. Chaque tentative de discussion entre nous s'était mal terminée. Je me rendais petit à petit à l'évidence, il me détestait. Tout ce que j'étais, tout ce que je représentais, le dégoutait au plus haut point. Il avait beau me dire qu'il voulait faire des efforts pour changer sa façon de voir les choses, je savais très bien que ça ne marcherait pas. On ne changeait pas qui on était profondément d'un claquement de doigt.

C'était difficile à croire mais peut être que le paradis s'était trompé en m'attribuant mon âme soeur. Les erreurs d'homonyme ça arrivait sur terre alors pourquoi pas au paradis? Il y avait peut être un autre Oliver Kova qui m'attendait. Il n'était peut être pas encore mort tout simplement. il arriverait peut être un jour et ce jour là, ce serait le coup de foudre, le vrai. Je sentirais mon coeur s'emballer en le voyant. Et lui aussi. Je pourrais voir dans ses yeux que je lui plairais. Je verrais ses lèvres s'étirer en un sourire timide face à moi. Nous commencerions par une relation timide avant de voir la complicité s'installer petit à petit, nos gestes se faire d'abord hésitant puis de plus en plus osés, simple effleurement pseudo accidentels au départ puis un jour la passion, l'amour entre ses bras. Merde c'était ce que j'aurais voulu pouvoir vivre, c'était ce qu'on m'avait vendu en parlant de mon âme soeur. Alors je ne voyais que deux hypothèses pour expliquer cette situation. Soit ils s'étaient trompés sur mon âme soeur, soit Oliver était loin d'être cet homme et ne le serait que dans un siècle ou deux. Et je penchais plus pour la première option, parce que même en un siècle je ne voyais pas comment il pourrait changer.

On s'était évité les jours suivants, vivant davantage comme deux étrangers partageant la même maison. Je la fuyais d'ailleurs suivant pour ne pas avoir à le voir. Je prenais des bouquins avec moi et je trouvais un coin tranquille pour m'isoler. Mais ce soir je n'avais pas le choix. On était invité à un anniversaire. Encore une soirée pleine de gens prétentieux qui allaient passer leur temps à se dire à quel point ils étaient merveilleux. Soirée pendant laquelle je devrais faire semblant d'être en couple avec l'autre et vivre sur un petit nuage avec mon âme soeur. Joie...

J'enfilais un costume avant de descendre le rejoindre dans le salon. Je hochais simplement la tête quand il me demanda si j'étais prêt. Je retenais une remarque sur le fait qu'il était splendide dans son costume. Il n'apprécierait pas de toute façon. Je me contentais de partir avec lui vers la maison de l'hôte de la soirée.

J'entrais dans la salle, la saluant d'un sourire faux. Je répondais de la même façon mielleuse qu'elle, lui assurant que NOUS allions parfaitement bien, faux sourire complice en regardant Oliver. Ouais ouais tout allait tellement bien... J'attendis qu'elle parte pour attraper deux verres et lui en tendre. Je descendis mon verre cul sec. J'en avais bien besoin pour surmonter cette soirée.



Revenir en haut Aller en bas
 
Maddy'n
Maddy'n
Féminin MESSAGES : 322
INSCRIPTION : 10/10/2019
ÂGE : 28
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Pop-Gun

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy / Réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3361-once-upon-a-time-maddy-n https://www.letempsdunrp.com/t3983-les-experiences-a-faire https://www.letempsdunrp.com/t3362-my-experiences-maddy-n
patrick

Everything is not fine ! - Page 6 Empty

1394547337-17.png
Oliver Kõva
J'avais 32 ans au moment de ma mort et je vivais à Tallinn, en Estonie. Dans la vie, j’étais serveur et je m'en sortais mal, obligé de flirter avec l’illégalité pour vivre. Sinon, à cause de mon sale caractère, j’étais célibataire et je suppose que peu de gens regrette ma disparition.

+ Il s’est enfui de chez lui à 18 ans, fuyant ses parents qui le battaient. + Il enchainait les petits boulots pour vivre, notamment ceux de serveurs. + N’arrivant pas à s’en sortir, il a passé un peu de drogue, mais n’en a jamais consommé. + Il n’a jamais vraiment réussi à se sentir intégré où que ce soit. + Il se moque des gens trop intelligents, trop sérieux, mais en réalité, il se sent en position de détresse face à eux. + Il a tendance à justifier ses mauvais choix par son enfance difficile. + Il a prit mille fois des résolutions pour changer, qu’il n’a jamais tenues. + Il est mort renversé par une voiture.


Theo James :copyright:️ Sweet Disaster
Je regarde Johan descendre, lui aussi en costume. Il était tout aussi élégant que le soir de mon arrivée ici. Peut-être même plus. Était-ce possible ? Tous les deux prêts, on se met en chemin pour rejoindre une immense villa où avait lieu la réception. Je pensais que ça m'énerverait, sur le long terme, de continuer à voir que tout le monde possédait de sublime villa, mais mon ressenti sur le sujet semblait avoir évolué. Finalement, j’étais plutôt heureux dans notre maison. Elle était plus spacieuse et en meilleur état que n’importe quel appartement dans lequel j’avais vécu. On avait tout le confort nécessaire, il y avait une piscine pour me permettre de nager dès que j’en ressentais l’envie ou le besoin. Non, en réalité, je n’avais pas à me plaindre. Ni de ça, ni de rien d’autre, et si je le faisais, c’était tout simplement parce que j’étais un monstre d’égoïsme qui n’évoluait pas assez vite dans un monde où je n’avais pourtant plus rien à envier à personne.

Arrivés à la soirée, nous sommes merveilleusement accueillis, comme toujours. Tout le monde est sur son 31, tout est merveilleusement décoré. Bref, tout est parfait. Trop parfait. Sourire forcé sur les lèvres, je mens comme je l’ai toujours fait, prétendant que ma relation avec mon âme-soeur est aussi parfaite que tout le reste. On discute un petit peu avec nos hôtes avant qu’ils n’aillent accueillir de nouveaux invités. Je m’apprête à attraper un verre lorsque Janet passe avec un plateau, mais Johan me devance, en attrapant deux verres. Un qu’il me tend, l’autre qu’il avale cul sec, ce que je ne tarde pas à faire de mon côté. « J’en ais besoin d’un autre. On se retrouve plus tard. » Je plante Johan pour me diriger vers le bar sans attendre de réponse. De toute façon, ce n’est pas comme si on avait quelque chose à se dire.

La soirée passe, rythmée par les nombreux verres d’alcool que je bois. Le besoin d’oublier tout ça, le temps d’une soirée. Et ça fonctionne. Plus les verres passent, plus j’oublie l’intégralité de mes problèmes. J’ai juste assez de présence d’esprit pour ne rien casser ou insulter qui que de soi pour ne pas m’attirer plus d’ennuis. La soirée prend fin tardivement, après un nombre incalculable de verre. C’est un peu chancelant que je rentre en compagnie de Johan, que je n’avais pas vu quasiment de toute la soirée. Je me rattrape une ou deux fois à lui pour ne pas tomber, l’alcool faisant son effet. « C’était vraiment d’un ennui mortel cette soirée ! Les gens bien ne savent pas s’amuser ou quoi ? Finalement, je suis bien content d’avoir fait ce que je voulais sur Terre. Après tout, ça fait pas grande différence puisqu’on est tous les deux là… » Léger rictus moqueur, je me détache de lui pour rejoindre la maison et me laisser tomber sur le canapé, épuisé.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3411
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Everything is not fine ! - Page 6 Empty

1394547337-17.png
Johan Müller
J'avais 31 ans au moment de ma mort et je vivais dans une petite ville, de Djibouti. Dans la vie, j’étais médecin humanitaire et je m'en sortais bien, je n'y pensais pas en général. Sinon, à cause de mon boulot trop prenant, j’étais célibataire et je vivais pas trop mal.

+ Il a été adopté à l'âge de sept ans alors qu'il tentait de survivre dans un orphelinat en Estonie + Il a grandi en Suisse, à Genève + Il s'est engagé dans l'humanitaire dés qu'il a eu son diplome de médecin anesthésiste, réanimateur. C'était important pour lui de venir en aide aux plus pauvres, comme on lui était venu en aide + Il était trop occupé par son travail pour prendre le temps de construire une vraie relation + Il est mort lors de l'attaque de son dispensaire


Daniel Bederov :copyright:️ bazzart

Sans surprise, je passais la soirée seul. Enfin pas vraiment seul, j'étais entouré de tout un tas de personnes discutant et surtout se vantant de leur vie sur terre. Rien de bien intéressant. Ma chère et tendre moitié m'avait fui toute la soirée. Il ne s'était rappelé de mon existence que lorsqu'il avait été question de l'aider à rentrer. J'avais été raisonnable, lui beaucoup moins. Il titubait plus qu'il ne marchait. Heureusement que je restais à côté parce qu'il avait fallu que je le rattrape plus d'une fois. Quel dommage qu'il ne puisse pas avoir la gueule de bois le lendemain, ça lui ferait les pieds tiens.

Je levais les yeux au ciel alors qu'il parlait de son passé sur terre, du fait qu'il avait fait ce qu'il voulait. Ca ne me surprenait même plus. Je voyais bien qu'il me cachait tout un tas de choses. Il n'était pas celui qu'il prétendait être. Il n'avait même pas le profil type du mec qui est sensé finir au bon endroit. Moi non plus si on allait par là. J'avais fait des choses bien dans ma vie, j'avais aidé pas mal de monde, mais je me sentais malgré tout comme... pas à ma place au milieu de tout ces gens et surtout avec mon "âme soeur".

Je le laissais tomber dans un des canapés une fois arrivé. J'allais chercher une bouteille d'eau dans la cuisine avant de la lui rapporter. Peut être que ça l'aiderait à désaouler un peu.

- Justement et si tu te retrouvais ici parce que tu avais fait ce que tu voulais sur terre.

Je soupirais alors qu'il me regardait avec la tête du type qui ne comprenait pas un mot de ce que j'étais entrain de raconter. C'était peut être con aussi de ma part de vouloir lui parler alors qu'il était pas en état de comprendre quoi que ce soit. Je n'étais même pas sur qu'il arriverait à lire "Oui oui va au marché" si il l'avait sous les yeux. Mais je voulais mettre des mots sur mon idée avant qu'elle ne m'échappe.

- Et si on était pas vraiment au bon endroit. Tu ne trouve pas que, jusqu'à présent, cet endroit ressemble plus à un enfer déguisé pour nous. On nous promet le bonheur éternel, l'éternité avec notre âme soeur, et voit l'âme soeur qu'on nous a trouvé. Toi qui est hétéro tu retrouves en couple avec un mec alors que tu as horreur de ça. Et moi on me file un mec qui serait tout à fait mon genre physiquement mais qui est aussi homophobe et dégouté par moi. Ca ressemble plus à une cruelle plaisanterie plutôt qu'au bonheur éternel tu ne crois pas?



Revenir en haut Aller en bas
 
Maddy'n
Maddy'n
Féminin MESSAGES : 322
INSCRIPTION : 10/10/2019
ÂGE : 28
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Pop-Gun

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy / Réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3361-once-upon-a-time-maddy-n https://www.letempsdunrp.com/t3983-les-experiences-a-faire https://www.letempsdunrp.com/t3362-my-experiences-maddy-n
patrick

Everything is not fine ! - Page 6 Empty

1394547337-17.png
Oliver Kõva
J'avais 32 ans au moment de ma mort et je vivais à Tallinn, en Estonie. Dans la vie, j’étais serveur et je m'en sortais mal, obligé de flirter avec l’illégalité pour vivre. Sinon, à cause de mon sale caractère, j’étais célibataire et je suppose que peu de gens regrette ma disparition.

+ Il s’est enfui de chez lui à 18 ans, fuyant ses parents qui le battaient. + Il enchainait les petits boulots pour vivre, notamment ceux de serveurs. + N’arrivant pas à s’en sortir, il a passé un peu de drogue, mais n’en a jamais consommé. + Il n’a jamais vraiment réussi à se sentir intégré où que ce soit. + Il se moque des gens trop intelligents, trop sérieux, mais en réalité, il se sent en position de détresse face à eux. + Il a tendance à justifier ses mauvais choix par son enfance difficile. + Il a prit mille fois des résolutions pour changer, qu’il n’a jamais tenues. + Il est mort renversé par une voiture.


Theo James :copyright:️ Sweet Disaster
Je m’écroule dans le canapé, tel un déchet. Aucun doute que s’il était possible d’avoir la gueule de bois, j’en aurais tenue une bonne demain. Mais ce n’était pas le cas ici. Au contraire, j’étais juste bien. Éuphorique, insouciant, sans aucun des effets négatifs. Pas de mal de tête, de nausées, de douleur dans l’estomac, même si honnêtement, aucun des effets secondaires de l’alcool ne m’avait jamais empêché de boire. Aussi misérable que je pouvais être certains soirs, je recommençais. Et j’en avais fait des conneries sous l’effet de l’alcool. Et c’est bien pour cela que ma place ne sera jamais au bon endroit. Non, ma place à moi était avec les monstres de cette terre, les meurtriers, les violeurs, mes parents, quand bien même je n’avais jamais fait autant de mal. Je crois. En fait, je ne suis plus certain quand je vois les gens autour de moi. A croire qu’il n’y avait que l’élite qui comptait. Les meilleurs versus le reste du monde. J’avais passé mon enfance battu par mes parents, mais j’allais finir au même endroit qu’eux. Comment cela pouvait-il être juste ? Et Johan qui ne comprend pas. Et moi non plus. « Tu comprends rien décidément. Je ne suis pas supposé être ici. Michael pense que je suis un humanitaire, mais il se planque complètement, il n’a aucune idée de qui je suis. » Je me mets à pouffer de rire sous les effets de l’alcool, ne réalisant pas que je venais de balancer ce que je m’efforçais de garder secret depuis des Jeremy Bearimy. Ou moins. Ou plus. Je n’ai toujours pas compris comment fonctionnait le temps ici.

La bouteille d’eau qu’il me tend entre les mains, je viens en boire une bonne lampée, appréciant de pouvoir me désaltérer ainsi sans m’inquiéter de vomir par la suite. J’allais me laisser tomber pour m’allonger et dormir là, mais il continue de parler de cette histoire comme quoi quelque chose n’allait pas ici. Visiblement il n’avait pas compris. « Parce je suis le problème. Tout le monde a été parfait sur Terre ici, sauf moi. L’enfer ou ici, c’est pareil. » Je ris à nouveau, un peu nerveusement. Quelle tristesse de prendre conscience de ça. « Et toi t’as juste eu pas de chance. Mais regarde, je peux te montrer que ça peut être cool. » Je me relève en me tenant au canapé, mets maladroitement un pied devant l’autre. Je viens jusqu’à lui, attrape son visage, mains sur ses deux joues et l’embrasse. « Tu vois, toi, tu auras le droit au bonheur éternel, parce que je trouverais pas plus cool que toi ici de toute façon. Les autres ils sont vraiment chiants et cons. Mais je reste une ordure de Tallinn, et un jour, quelqu’un va bien s’en rendre compte. »
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Everything is not fine ! - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Everything is not fine !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: