-31%
Le deal à ne pas rater :
PC Portable Gamer – LENOVO Legion 15,6 » FHD
899 € 1299 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 On ne choisit pas son démon. [ft Beloved]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3287
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

On ne choisit pas son démon. [ft Beloved] - Page 5 Empty

pl0UInNc_o.png
Kelen
J'ai plusieurs milliers d'année et je vis en Enfer normalement, mais là à New York, Etats Unis. Dans la vie, je suis un démon et je m'en sors divinement bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis enchainé à une sorcière et je le vis plutôt bien. Je profite de mes petites vacances sur terre.




Tom Ellis :copyright:️ praimfaya


"J'espérais apprendre... Je ne sais pas, de la magie. C'est bien toi qui a dit que tu allais faire de moi une sorcière, alors qu'est-ce que je suis censée apprendre ?!"


C'était vrai. Elle ne savait rien. Même pas la base. Il allait falloir que je me tape tout le travail chiant. Déjà que je n'aimais pas spécialement cette partie de mon engagement chaque fois que je revenais sur terre. Au moins les sorcières qui me faisaient venir habituellement était expérimenté. Elles comprenaient de quoi je leur parlais et elles arrivaient à progresser facilement. Mais elle, elle ne savait vraiment rien. Et ça se voyait à sa question sur sa mère. J'avais bien eu envie de rire à sa question mais la petite larme que je vis couler sur sa joue me dissuada de continuer. Sujet sensible et vu que je n'avais aucune envie de me faire hurler dessus je m'abstins de répondre.

Non mais elle croyait qu'on était dans charmed ou quoi? Ca m'avait tellement fait rire cette série. Tellement loin de la vérité. Je n'étais pas du tout comme leur démons. J'étais beaucoup plus sexy qu'eux tous réunis. Le seul qui sortait un peu du lot c'était Cole et encore quand il était pas rouge et noir, berk. Mais son amour ridicule pour sa sorcière le faisait baisser dans mon estime. Il aurait pu être un tel démon et il s'était fourvoyé pour une petite conne. La vie ce n'était pas comme cette série ridicule. Les morts n'allaient et venaient pas comme si de rien n'était entre le monde des morts et des vivants. Friends c'était quand même mieux.

J'agitais rapidement la main pour débarrasser les restes de la soirée à sa place. En un instant tout s'envola vers la cuisine et se rangea parfaitement.

- Si tu allais chercher ton grimoire pour commencer. C'est là qu'il y a les bases. Les sorts que se sont transmis les sorcières de ta lignée, leur histoire... Normalement tu es déjà sensé le connaitre par coeur et savoir t'en servir. Moi je n'aurais du être là que pour t'apprendre à aller plus loin, l'enrichir un peu plus. Mais puisqu'on doit tout prendre depuis le début... Allons y.

Cette idée ne m'enchantait guère mais puisqu'il fallait y aller autant le faire maintenant. J'aurais préféré passer la soirée d'une toute autre façon mais tant pis. Elle se limitait à la magie alors que j'aurais pu lui apprendre tellement plus, à commencer par des choses bien plus intéressantes. On aurait passé une bien meilleure soirée...


Revenir en haut Aller en bas
 
Cheval de Troie
Cheval de Troie
Féminin MESSAGES : 898
INSCRIPTION : 08/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : PACA
CRÉDITS : Bazzart

UNIVERS FÉTICHE : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Narnia

On ne choisit pas son démon. [ft Beloved] - Page 5 Empty

tumblr_povfgcmvow1x1l0y5o5_500.png
Magdalena Adams
J'ai 19 ans et je vis à New-York, USA. Dans la vie, je suis libraire et je m'en sors pas très bien. Sinon, grâce à ma malchance, j'ai fais la rencontre d'un démon et je le vis plutôt bien la plupart du temps. Non c'est faux..

Maggie est une jeune femme qui s'est pratiquement élevée toute seule. Quand elle avait 14 ans, sa mère est morte dans un accident de la route. C'est du moins ce que lui a dit la police. Sa mère était libraire, elle tenait une petite libraire dans un quartier mal famé de New-York. À sa mort, Maggie a continué à s'occuper de la librairie, seule source de revenue pour elle. Sa voisine, Bertha, l'aura bien aidé, elle aide Maggie depuis le décès de sa mère, elle s'est occupée d'elle quand elle était malade et lui faisait même à manger, bref, elle lui doit beaucoup. Maggie a vite arrêté l'école pour se consacrer à la librairie, elle voudrait lui apporter un petit coup de jeune pour attirer plus de clients histoire de mettre un peu de beurre dans ses épinards. En ce moment, la situation financière de Maggie n'est pas au beau fixe, bien au contraire, elle vit de pas grand chose et ne se plaint pas. Elle vole parfois à l'étalage, elle n'en est pas fière, mais elle ne va pas non plus se flageller cent sept ans pour avoir volé une pomme ou une barre de céréales.
Depuis que Kelen est dans sa vie, tout à changer. En mieux, en pire, ça dépend des jours. En tout cas, une chose est sûre, il la sortit de cette solitude qui la pèse depuis le décès de sa mère. Il parvient à combler un vide qui jusque-là ne cessait de grossir. Il la fait rire, pleurer, la conseille, la protège. Parfois, il se moque d'elle, l'embarque dans des situations saugrenues. Ils en voient des vertes et des pas mures et grâce à lui, Maggie fait la découverte d'un monde qui jusqu'à présent, pour elle, n'existait que dans ses livres ! Et chose la plus importante et la plus irritante, il est la seule personne à l’appeler : Magdalena.

On ne choisit pas son démon. [ft Beloved] - Page 5 D275aa41-27c5-4d9e-9e14-4272eb999c4c-Giorgia-Whigham


Giorgia Whigham :copyright:️ Doom Days - Google

Alors que je continue de débarrasser les restes de la soirée comme si je n'étais plus qu'un automate, Kelen use de sa magie pour que tout aille plus vite. Je vois ma vaisselle s'envoler dans mon lavabo et se laver toute seule avant d'aller dans le placard. La poussière vole jusqu'à la poubelle et les bouteilles se rangent seules dans le frigo. C'est extraordinaire ! Et il fait ça avec une telle aisance et facilité que je l'envie purement et simplement.
Kelen me demande d'aller chercher mon grimoire..... Heu.... Mon quoi ?! Je réfléchis un instant puis je suppose qu'il doit parler du livre de ma mère, celui où j'ai récité la formule qui a conduit ce goinfre jusqu'à moi.

"Il appartenait à ma mère, je ne l'ai jamais vu l'utiliser et pourtant il y a son écriture à l'intérieur. Elle a annoté quelques pages, je sais que c'est elle."

Dis-je en me précipitant dans ma chambre pour aller le chercher. Je reviens dans le salon, le livre collé contre ma poitrine l'air hésitante. Là, c'était du sérieux. Je veux dire.... On va vraiment commencer mon apprentissage, je vais être une sorcière.... Je vais utiliser de la magie façon Harry Potter. Je ne sais pas si je suis vraiment prête. On dit tous qu'on rêverait de recevoir notre lettre de Poudlard mais le jour où elle arrive enfin.... Est-ce qu'on se sentira vraiment prêt à basculer dans une nouvelle vie, une vie pleine de magie et de tous les problèmes qui vont avec ?! Je ne sais pas. En tout cas, je suis prête à tout pour ne pas laisser le rêve de ma mère tomber en ruine, cette librairie, c'est tout pour elle..... Puis.... Si grâce à la magie, je pouvais avoir la chance de la revoir ou de lui parler une dernière fois.... C'est un espoir qui fait gonfler mon cœur et me donne envie de tout apprendre et de tout donner pour être la meilleure.

"Tiens, le voilà."

Je le pose devant lui en soupirant mes inquiétudes. Je m'agenouille face à lui sur mon tapis, prête à écouter ses premières leçons. Je ne sais pas du tout comment tout ça va se passer.

"Tu vas m'apprendre des trucs façon Harry Potter ?! Genre j'aurais des cours de potions, de métamorphose etc ? Parce que ça serait grave cool !"

Je lui tire la langue, me doutant déjà de sa réponse. Il va surement me dire qu'il a des choses bien plus intéressante à faire de sa vie que de m'apprendre à devenir un chat ou un oiseau. Connaissant Kelen, il va simplement me donner des instructions de base puis me laisser me démerder toute seule. Il va surement aller baiser des filles à petite vertu avant de revenir comme une fleur, attendant de moi que j'ai fait d'énorme progrès. Je fronce les sourcils rien que d'y penser. Du calme, Maggie, du calme.

En ouvrant le livre, la première page est rédigée dans une encre rouge. Oui, je sais bien ce que vous vous dites, mais je préfère me dire que c'est de l'encre. Je n'ai pas grandi en enfer alors je ne suis pas encore habituée à ce genre de bail.... Je lis le message qui est écrit :

"Je m'appelle Tituba, je suis, à ma connaissance, la première femme à avoir été qualifiée de sorcière. Ce livre m'est apparu au milieu de nulle part, il est comme sorti des entrailles de la terre. Il a fait de moi ce que je suis et mon désir le plus secret, c'est qu'il fasse de vous des femmes et des sorcières accomplies. Recevez ce livre comme une bénédiction car il changera votre vie à tout jamais. Je le léguerais à la prochaine sorcière que je jugerais digne de le recevoir et je compte sur vous pour qu'il traverse le temps de mains expertes à mains expertes. Bénies soient les sorcières qui puiseront leur magie de ces pages et maudis soient leurs ennemies qui se le seront accaparés."

Elle a ensuite signée dans une sorte de langue que je ne comprends pas. Je regarde Kelen, interloquée. Tituba..... Ce nom me dit quelque chose.

"Kelen, tu l'as connu toi, cette Tituba ? Parce que....son nom me dit quelque chose !"

Je me lève soudainement pour aller fouiller dans la petite bibliothèque que j'ai dans le salon. Ici se trouve tous les ouvrages que j'ai jugés trop précieux, vieux, usés ou qui ont une importance pour moi. Je lis les titres sur les rainures avant de m'exclamer de joie.

"Ah voilà ! Les sorcières de Salem !"

Je prends le livre et chercher la page qui m'intéresse avant de la lire à haute voix :

"Tituba était une esclave du révérend Samuel Parris, qui joua un rôle très important dans l'affaire des sorcières de Salem, étant l'une des premières accusées. Elle refusa de parler et accepta son sort sur le bucher non sans maudire la ville avant ça. Elle leur jura que Salem ne trouverait jamais la paix et qu'elle sera pour toujours le berceau de la magie des sorcières. Tituba est la figure la plus emblématique de la sorcellerie à Salem mais aussi ailleurs."

Je m'arrête ici avant de regarder Kelen choquée.

"Ça veut dire que tout ça était vrai ? Genre Salem, les sorcières toussa toussa, c'était vrai ?"

Je passe une main sur mon front à la fois abasourdie et totalement excitée. Bhein ça alors ! Je n'aurais jamais cru pouvoir avoir un jour des réponses à ce genre de question ! Et dire que ma mère le savait pendant tout ce temps et qu'elle me sortait des réponses du genre "Tu sais ma chérie, c'était il y a longtemps, personne ne pourrait te donner la vérité vraie de nos jours !" Pffff mon œil ! Quelle menteuse ! Pour un peu, si je n'étais pas totalement emballée par tout ça, je lui en aurais presque voulu de m'avoir caché la vérité pendant tout ce temps. Elle était une sorcière, bordel de merde ! Et à en croire toutes les annotations dans le grimoire, elle était très douée la bougresse ! Et j'ai vécu dans l'ignorance pendant quatorze ans.......

"Je n'arrive pas à y croire ! Ce livre est véritablement un grimoire de sorcière, genre comme Charmed. Kelen, je suis choquée !"

Assise en face de lui, je le regarde totalement ahurie. Je ne sais pas quoi dire, quoi penser, j'ai juste envie d'apprendre. Ce livre est clairement transmis de sorcière compétente à sorcière encore plus compétente, si ma mère l'a eu c'est qu'elle devait être une sorcière tout ce qu'il y a de plus badasse ! Je me demande si j'aurais été la prochaine à le recevoir ?! Hum....Sûrement pas.... Faut pas rêver. Mais maintenant que je l'ai, je compte bien lui faire honneur. Je me mordille la lèvre avant d'aller sur la page du tout premier sortilège.

"Go ! Je veux apprendre ! Je te promets de t'écouter et de faire des efforts !"

Je suis grave déterminée ! Pour un peu, je ne pense plus à rien d'autre, même pas à mon pauvre Gabe qui doit ruminer seul dans sa chambre.

Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3287
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

On ne choisit pas son démon. [ft Beloved] - Page 5 Empty

pl0UInNc_o.png
Kelen
J'ai plusieurs milliers d'année et je vis en Enfer normalement, mais là à New York, Etats Unis. Dans la vie, je suis un démon et je m'en sors divinement bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis enchainé à une sorcière et je le vis plutôt bien. Je profite de mes petites vacances sur terre.




Tom Ellis :copyright:️ praimfaya

Elle alla chercher son livre pendant que j'allais me chercher de quoi boire en l'attendant. Je sentais que cette soirée allait être très longue, que j'allais m'ennuyer une fois de plus alors que j'aurais pu faire tellement de choses encore plus intéressantes.

Comme prévu elle se mit à déblatérer toute seule sur les sorts qu'elle allait pouvoir apprendre. J'ignorais qui était ce Harry Potter mais clairement c'était aussi ridicule que la série débile là, Charmed. Si il prenait ces deux choses comme référence on n'était pas sorti de la merde.

Je la laissais lire pendant que je continuais de boire. Tituba... quelle petite connasse arrogante. C'était donc d'elle qu'elle tenait son livre? Pas étonnant qu'elle soit aussi horripilante dans ce cas. Elle avait de qui tenir. Et l'ouverture de son livre... quel ramassis de conneries. Je pense être la première sorcière nia nia nia. Elle avait toujours cru qu'elle était le centre du monde et ça se ressentait même dans les quelques lignes qu'elle avait écrit. Ca avait été tellement jouissif de la voir arriver en enfer. Nous nous étions bien régalé avec elle et on le faisait encore. Il nous arrivait de tirer au sort qui aurait le droit de la torturer. On faisait toujours comme ça avec les célébrités et les sorcières que l'on méprisait.

Je finis par hocher la tête alors qu'elle arrêtait enfin de parler toute seule et de s'extasier sur cette sorcière ridicule.

- Je la connais oui mais je n'ai pas eu le... déplaisir de faire sa connaissance sur terre.

Les démons qu'elle avait soumis pour en apprendre plus sur la magie s'étaient fait un réel plaisir de se venger quand elle était arrivé en enfer. Petite connasse prétentieuse de Tituba.

- Et oui c'est vrai pour les sorcières de Salem. Ce ne sont pas les premières, loin de là, mais ce sont les premières à avoir autant fait parler d'elles. Il y a toujours eu des sorcières mais elles étaient appelées et vu différemment. L'Eglise catholique s'est mis en tête à une époque de toutes les détruire. Ils ont été plutôt... inefficaces. La plus grande partie des femmes qu'ils ont tués n'étaient pas sorcières. Certaines qu'ils ont eu étaient des vraies mais des idiotes comme Tituba. Les plus intelligentes sont restées dans l'ombre et ont pu perfectionner leur art et le transmettre.

Je repris une gorgée de mon verre, lui faisant signe de tourner la page de son grimoire. Je regardais rapidement ce qu'il y avait de noté avant de hocher la tête.

- Commence par ça. Cette incantation t'aidera à sentir la magie en toi. Tu ne pourras rien faire tant que tu ne la sentiras pas. Après tu apprendras à la contrôler.

La base... elle n'avait même pas ça. Et en plus elle était coincée!!


Revenir en haut Aller en bas
 
Cheval de Troie
Cheval de Troie
Féminin MESSAGES : 898
INSCRIPTION : 08/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : PACA
CRÉDITS : Bazzart

UNIVERS FÉTICHE : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Narnia

On ne choisit pas son démon. [ft Beloved] - Page 5 Empty

tumblr_povfgcmvow1x1l0y5o5_500.png
Magdalena Adams
J'ai 19 ans et je vis à New-York, USA. Dans la vie, je suis libraire et je m'en sors pas très bien. Sinon, grâce à ma malchance, j'ai fais la rencontre d'un démon et je le vis plutôt bien la plupart du temps. Non c'est faux..

Maggie est une jeune femme qui s'est pratiquement élevée toute seule. Quand elle avait 14 ans, sa mère est morte dans un accident de la route. C'est du moins ce que lui a dit la police. Sa mère était libraire, elle tenait une petite libraire dans un quartier mal famé de New-York. À sa mort, Maggie a continué à s'occuper de la librairie, seule source de revenue pour elle. Sa voisine, Bertha, l'aura bien aidé, elle aide Maggie depuis le décès de sa mère, elle s'est occupée d'elle quand elle était malade et lui faisait même à manger, bref, elle lui doit beaucoup. Maggie a vite arrêté l'école pour se consacrer à la librairie, elle voudrait lui apporter un petit coup de jeune pour attirer plus de clients histoire de mettre un peu de beurre dans ses épinards. En ce moment, la situation financière de Maggie n'est pas au beau fixe, bien au contraire, elle vit de pas grand chose et ne se plaint pas. Elle vole parfois à l'étalage, elle n'en est pas fière, mais elle ne va pas non plus se flageller cent sept ans pour avoir volé une pomme ou une barre de céréales.
Depuis que Kelen est dans sa vie, tout à changer. En mieux, en pire, ça dépend des jours. En tout cas, une chose est sûre, il la sortit de cette solitude qui la pèse depuis le décès de sa mère. Il parvient à combler un vide qui jusque-là ne cessait de grossir. Il la fait rire, pleurer, la conseille, la protège. Parfois, il se moque d'elle, l'embarque dans des situations saugrenues. Ils en voient des vertes et des pas mures et grâce à lui, Maggie fait la découverte d'un monde qui jusqu'à présent, pour elle, n'existait que dans ses livres ! Et chose la plus importante et la plus irritante, il est la seule personne à l’appeler : Magdalena.

On ne choisit pas son démon. [ft Beloved] - Page 5 D275aa41-27c5-4d9e-9e14-4272eb999c4c-Giorgia-Whigham


Giorgia Whigham :copyright:️ Doom Days - Google

Kelen a vraiment l'air ennuyé par la situation et ça m'énerve, car après tout c'est lui qui est censé m'éveiller à tout ça et on dirait que ça le fait plus chier qu'autre chose. Sauf qu'encore une fois C'EST TON TRAVAIL ! Donc si t'es pas content t'as qu'à aller te plaindre à tes supérieurs ! Mais je ne peux pas lui dire ça, je lui ai promis d'apprendre et de me tenir tranquille, sans compter que, blasé ou pas, il est plutôt instructif quand il s'y met. Il commence à me parler de Tituba tout en sirotant son verre et je ne veux surtout pas l'interrompre. Je ne m'en suis même pas rendu compte, mais en fait, j'aime bien l'écouter parler quand ce n'est pas pour m'insulter ou être blessant. Je pourrais l'écouter parler pendant des heures. Mais qu'est-ce que je raconte ! Je secoue la tête avant d'obéir et de réciter le sort à voix haute, mais je ne sens rien du tout.

"Il ne se passe rien..."

Lui dis-je avec de la déception dans la voix. Est-ce parce que je n'étais pas destinée à posséder ce livre ou à être une sorcière ? Je suis vraiment si nulle que ça ? Une petite nulle de service bonne à vendre des livres bouffés par les mites toute sa vie ? ... Les larmes me montent aux yeux, des larmes de colère, de frustration, de détermination et de.... puissance ? Je n'en suis pas sûre.... En tout cas, après avoir récité de nouveau la formule, mais cette fois dans ma tête et y mettant tous ces sentiments conflictuels, j'ai ressenti quelque chose m'envahir. J'en ai eu la chair de poule jusqu'au bout des tétons. Mes cheveux rebiques comme s'il y avait de l'électricité dans l'air. Je la sens, la magie m'envahir.... c'est clair maintenant. L'espace d'un instant j'ai l'impression que je suis capable de tout, que je n'ai plus aucune limite, je me sens l'être le plus fort du monde. Puis c'est partie aussi vite que c'est arrivé. Je sens la magie en moi, mais cet instant de puissance absolue s'est envolé et n'aura duré qu'un instant.

Je halète pour reprendre mes esprits et mon souffle, je me sens épuisée et essoufflée alors que je n'ai fait aucun effort. Je me sens excitée, confuse, perturbée, heureuse, extasiée, confiante... Tellement de choses à la fois.

"W...wouah....C'était formidable ! Alors ça y est, la magie coule en moi ?"

Je bondis sur mes pieds et fais les cent pas devant lui en regardant mes mains, je m'attends presque à ce que des boules de feu en sortent, mais non, ça ne m'empêche pas de les regarder avec admiration, le cœur battant, l'excitation encore palpable. Je me demande s'il est fier de moi, est-ce qu'il est content ? Est-ce que j'ai réussi ? C'est ce qu'il voulait ? Je n'en sais rien, mon manque de confiance en moi me pousse toujours à chercher son approbation, sa reconnaissance.... C'est plus fort que moi.

"Encore, apprends-moi quelque chose d'autre ! S'il te plait !"

Je lui tends le livre pour lui laisser le soin de m'apprendre ce qu'il veut, je suis encore plus déterminée à lui obéir au doigt et à l'œil si au final ce qu'il me dit fonctionne. Puis je tiens à signaler que ça fait plus de deux heures qu'il ne m'a pas dit quelque chose de déplacé et que je n'ai pas crié ! Vous voyez que l'on est capable de s'entendre quand on veut. Est-ce qu'on va travailler toute la nuit ? Toute la journée de demain ? Toute la nuit suivante ? Je n'en sais rien, dans mon état, je suis prête à le suivre jusqu'à l'épuisement. Cela faisait longtemps que je n'avais pas repris gout pour quelque chose et dans un sens, c'est à Kelen que je le dois, qui l'eu cru.

Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3287
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

On ne choisit pas son démon. [ft Beloved] - Page 5 Empty

pl0UInNc_o.png
Kelen
J'ai plusieurs milliers d'année et je vis en Enfer normalement, mais là à New York, Etats Unis. Dans la vie, je suis un démon et je m'en sors divinement bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis enchainé à une sorcière et je le vis plutôt bien. Je profite de mes petites vacances sur terre.




Tom Ellis :copyright:️ praimfaya

"Il ne se passe rien..."

Bien sur qu'il ne se passait rien. J'étais tombé sur la pire sorcière possible. Elle ne connaissait rien de la magie. Elle m'avait fait venir sans savoir comment elle l'avait fait. Et en plus c'était une petite vierge coincée qui vivait comme une none!!! Bon au moins elle était trop faible et trop timorée pour me faire le moindre mal. C'était déjà un bon point. J'avais la paix. Je pouvais profiter de la vie sur terre sans avoir à subir de quelconques désagréments de sa part. L'idéal aurait été que je puisse me la faire, être son instructeur dans un domaine plus divertissant que la magie, mais bon, rien n'était parfait.

Et elle était trop pressée en plus. Elle pensait vraiment que le sort allait marcher du premier coup? Il fallait du temps pour ce genre de choses et là je parlais déjà du cas où la personne avait un minimum de base. Là on partait vraiment de zéro de chez zéro.

Je levais les yeux au ciel en la voyant s'exciter parce qu'elle avait commencé à sentir quelque chose. Alléluia!! Elle venait de sentir pour la première ce que normalement elle était sensé sentir depuis quasiment... bah toujours en fait.

Je lâchais un nouveau soupir de désespoir alors qu'elle commençait à s'emballer et à vouloir passer à l'étape suivante. Elle voulait courir avant même de savoir marcher. Elle pensait peut être qu'elle allait pouvoir faire comme dans Charmed? Que c'était aussi facile que dans cette série médiocre. Il suffisait juste de lire une formule et pouf ça marchait on faisait de la magie sans aucun effort. Mais bien sur... qu'elle ne commence pas à me comparer à eux de leurs pseudos démons moches comme leurs pieds parce que là j'allais me mettre en colère.

- Déjà tu vas commencer par répéter cette formule, encore et encore. On pourra passer à la suite quand tu arriveras à sentir la magie circuler en toi à volonté, sans utiliser de formule.

Je me levais et lui tapotais doucement l'épaule avec un petit sourire. Oui bon je me foutais de sa gueule mais c'était un peu trop tentant là aussi. Ca allait peut être la calmer un petit peu et elle me foutrait la paix comme ça.

- Je vais aller me coucher. Cette soirée... jouer les profs, supporter l'autre andouille ça m'a épuisé. Je te laisse faire mumuse ou aller te reposer comme tu veux.

Je haussais vaguement les épaules. De toute façon je m'en foutais de ce qu'elle pouvait bien faire. Moi en tout cas je comptais bien profiter du confort d'un lit, de son lit en fait. Je me rendis dans sa chambre avant de grimacer en voyant le nombre de peluches qui se trouvait là. Je les virais toutes du lit, les balançant un peu partout dans la pièce. Elle pouvait déjà s'estimer heureuse que je ne les ai pas fait cramer. Je me déshabillais avant de me glisser nu dans les draps. Bon ils étaient confortables, c'était déjà ça. Un vrai petit moment de paradis.


Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


On ne choisit pas son démon. [ft Beloved] - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
On ne choisit pas son démon. [ft Beloved]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: