Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
Le Deal du moment :
TCL C74 Series 55C743 – TV 55” 4K QLED 144 ...
Voir le deal
499 €

LE TEMPS D'UN RP

Wasteland [ft. Beloved]

Landscape
Messages : 72
Date d'inscription : 04/03/2022
Région : IDF
Crédits : Hawks by Kadeart

Univers fétiche : Action / Manga / MHA / Yaoi / Pokémon
Préférence de jeu : Homme
Valise 2
Landscape
Mar 15 Mar - 15:17
Le contexte du RP
Mise en situation
Wasteland [ft. Beloved] 6912bff8c974dab790ed21cc334a19de
La situation
Aiden a toujours été un jeune homme souriant, plein de vie, solaire. Pourtant, ce dernier à changé radicalement peu de temps après s'être mis en relation avec Caleb, un garçon de son âge qui se montrait bienveillant à son égard au début mais qui commence désormais à se montrer violent avec lui. Chaque jours se ressemble, les coups pleuvent presque tout les soirs, Aiden cache les dégâts derrière ses vêtements à manche longue.

Depuis ce jour Aiden devient de plus en plus renfermé, coupant les ponts avec toutes ses connaissances de peur que Caleb s'en prennent à eux ou à lui. La rentrée arrivait maintenant à grand pas, sa première année de fac également et il ne s'attendait pas à y retrouver une vieille connaissance. Est-ce que ce vieil ami arrivera à percer à jour les secrets d'Aiden, le sortant de cette situation étouffante dans laquelle il vit quotidiennement ?

Contexte provenant de cette recherche
Landscape
Messages : 72
Date d'inscription : 04/03/2022
Région : IDF
Crédits : Hawks by Kadeart

Univers fétiche : Action / Manga / MHA / Yaoi / Pokémon
Préférence de jeu : Homme
Valise 2
Landscape
Mar 15 Mar - 20:11

Aiden Fawks
J'ai 19 ans et je vis aux États-Unis d'Amérique. Dans la vie, je suis étudiant en art et je m'en sors moyennement. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en relation avec un autre garçon et je le vis plutôt mal.



Crouched over, you were not there
Living in fear, but signs were not really that scarce
Obvious tears, but I will not hide you through this
I want you to help them, please see
The bleeding heart perched on my shirt


Une journée comme les autres commençaient pour Aiden, se levant en avance pour préparer le petit-déjeuner à Caleb qui dormait encore, lui arrachant un soupire en regardant son bras. Un nouvel hématome au niveau de son avant bras. Un nouveau soupire lui échappe, il allait devoir redoubler de prudence aujourd'hui, c'est son premier jour de cours et il ne veut vraiment pas se faire remarquer dès le début. Son sweat fera l'affaire pour camoufler ça, au moins pour une fois son petit ami ne lui a pas laissé de marques au visage.

Le petit déjeuner préparé, Aiden en profite pour s'habiller et se préparer assez rapidement, ne voulant pas être en retard en cas de galères de transport. Il avait préparé ses vêtements la veille en prévision, sachant pertinemment que Caleb serait en colère et risquerait de le frapper à nouveau si le blond avait le malheur de le réveiller. Enfilant son sweat à capuche blanc ainsi qu'un jean gris clair, il fini par sortir de la salle de bain après s'être coiffé, enfilant sa paire de basket noire, emportant une pomme avec lui pour la manger sur le trajet.

Pour une fois, les transports sont à l'heure. Il grimpe sans attendre dans son bus qui l'emmène jusqu'à la fac, regardant le paysage défiler sous ses yeux d'un air détaché. Comment a-t-il fait pour en arriver là. Parfois il se surprend lui même d'être toujours en vie après les excès de colère de Caleb, plusieurs fois il avait pensé que son heure était arrivée. Prévenir la police ? Pourquoi faire ? Ils n'ont jamais été doué pour ce genre d'affaires, minimisant les dommages.

Il lève distraitement les yeux en remarquant le nom de son arrêt, venant se redresser pour sortir du bus, entrant dans l'université pour se rendre en cours. Heureusement pour lui, la journée commençait calmement, cours de peinture où il devait reproduire un modèle, ici une coupe de fruits.

Tout se passait pour le mieux jusqu'au moment où l'élève à côté de lui venait lever son pinceau un peu trop brutalement, ce dernier lui glissant des doigts pour venir finir sa course sur le haut blanc d'Aiden, laissant une trace rouge sur le tissus. Il vient rapidement s'excuser et le blond venait soupirer, déposant son matériel pour demander l'autorisation d'aller au toilettes pour nettoyer la tâche.

Après avoir eu l'approbation du professeur, Aiden venait sortir de la salle de cours, marchant calmement dans les couloirs alors qu'intérieurement il était en panique. Ce sweatshirt, c'était un cadeau de Caleb, quand il va découvrir qu'il l'a tâché il va encore être passé à tabac.

Entrant dans les toilettes, il s'assure que personne n'est là pour retirer son vêtement, ne voulant pas que quelqu'un remarque ses hématomes. Son dos, son torse et ses bras étaient marqués que ce soit par des bleus ou des morsures que Caleb lui laissait quand ils passaient un moment intime tout les deux, même si au final il ne fait que se défouler contre le blond.

Sans attendre, il vient faire couler l'eau chaude, commençant à frotter en mordillant sa lèvre, les mains tremblantes d'appréhension, ne faisant même plus attention si quelqu'un rentrait dans les toilettes à ce moment là.

- Allez... Disparaîs... Je t'en supplie...
Beloved
Messages : 4825
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
ETOILES 2
Beloved
Mer 16 Mar - 11:30

Samuel Hobbs
J'ai 19 ans et je vis aux Etats Unis. Dans la vie, je suis étudiant en architecture et je m'en sors moyennement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal....

Wasteland [ft. Beloved] 6212e215cd2ce662073046cdf34bd5b8

Je grognais en allant éteindre le réveil dont le son strident me vrillait les tympans. La nuit avait été courte... beaucoup trop courte... et c'était loin d'être parce que j'avais passé la nuit à m'envoyer en l'air. Malheureusement...

Je me levais, m'étirant avant d'aller me doucher. Je maudissais un instant cette crise qui m'avait valu d'avoir les cheveux longs. C'était le moment de la journée où je les détestais. Il me fallait des plombes pour les laver, les sécher et les coiffer pour qu'ils ressemblent un minimum à quelque chose. J'avais fini par les attacher dans un semblant de chignon dont plusieurs mèches se détachaient. Je les aimais bien en fait mes cheveux longs. Ils m'allaient bien je trouvais. Je ne ressemblais plus au gamin banale et effacé que j'avais pu être pendant le lycée. Je m'assumais un peu plus. J'assumais celui que j'étais. Et le point bonus, c'était que ça faisait enrager ma mère de me voir avec cette dégaine.

Je terminais de me préparer rapidement avant de filer en cours. C'était la rentrée aujourd'hui, ma première année en fac. J'avais changé. Je n'avais plus l'impression d'être le même. J'avais laissé derrière moi le garçon timide et effacé que j'avais été depuis mon enfance. Toujours perdu dans ses dessins, préférant dessiner le monde plutôt que d'y vivre. J'avais grandi. Maintenant je voulais dessiner pour créer, pour faire évoluer le monde, y laisser mon emprunte. Je voulais devenir architecte et pour ça j'étais prêt à tout.

Je descendis rapidement de mon bus, me précipitant dans la fac. Ca allait. J'étais en avance. Une note venait de m'indiquer que mon premier cour était annulé. Pour un premier jour de fac ça commençait bien. Je parcourais rapidement mon emploi du temps pour voir que je n'aurais cours que dans une heure, histoire de l'architecture. Bien... j'avais un peu de temps pour moi.

Je me rendis aux toilettes, profitant de ce moment de pause. Je venais à peine d'entrer que j'entendis une voix résonner, me demandant de disparaitre. Ou plutôt ordonnant à quelque chose de disparaitre. Je choisis de prendre la chose à la rigolade. A croire que rien ne pouvait entacher ma bonne humeur aujourd'hui.

- Est ce que je peux juste pisser avant de disparaitre?

Je ris doucement avant d'aller me rendre à l'urinoir, faire ma petite affaire. Je n'avais pas prêté attention au gars qui avait parlé. Il semblait beaucoup trop concentré sur ce qu'il faisait dans ce lavabo. Je ne l'aperçus que quand je m'y rendis moi même. Je captais alors qu'il était torse nu et que vu les marques qu'il avait sur le corps, lui avait du passer une nuit de débauche. Mais surtout, je ne tardais pas à reconnaitre la personne...

Aiden...

Mon coeur manqua un battement en le voyant. Cela faisait des mois que je ne l'avais pas vu. Pourtant c'était comme si le temps n'avait pas passé. J'avais tenté de faire taire mes sentiments au cours de ces derniers mois, mais c'était impossible. Je l'aimais... Je l'avais toujours aimé. Mais comment lui dire? Comment lui avouer que j'étais fou de lui alors que lui ne l'était certainement pas. Nous étions si différent. Lui il était toujours si souriant, si jovial, un vrai rayon de soleil. Et moi... moi j'étais plus renfermé, plus solitaire. Pourtant je ne cessais de le regarder en souriant, tellement sous son charme. Mais à ses yeux je savais que je n'étais que son ami, rien de plus. Il était en couple et vu les traces de sa nuit de débauche, je devinais qu'il était toujours avec son mec et que leur couple se portait à merveille. Je ne pouvais pas imaginer une seule seconde que les traces puissent être autre chose que le résultat d'une nuit d'amour passionnée.

- Aiden... qu'est ce que tu fais là?

Et voilà que je retombais dans mes vieux travers. Je redevenais aussitôt le gamin mal à l'aise dans sa peau, tentant de s'effacer pour qu'on l'oublie. Le gamin fout d'amour pour son meilleur ami...



Landscape
Messages : 72
Date d'inscription : 04/03/2022
Région : IDF
Crédits : Hawks by Kadeart

Univers fétiche : Action / Manga / MHA / Yaoi / Pokémon
Préférence de jeu : Homme
Valise 2
Landscape
Mer 16 Mar - 15:34

Aiden Fawks
J'ai 19 ans et je vis aux États-Unis d'Amérique. Dans la vie, je suis étudiant en art et je m'en sors moyennement. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en relation avec un autre garçon et je le vis plutôt mal.



Crouched over, you were not there
Living in fear, but signs were not really that scarce
Obvious tears, but I will not hide you through this
I want you to help them, please see
The bleeding heart perched on my shirt


Tellement absorbé par le fait de faire disparaître la tâche de peinture de son vêtement, Aiden n'avait même pas remarqué la présence de ce jeune homme qu'il connaissait si bien entrer dans les toilettes. C'est en l'entendant prononcé son nom que le blond venait écarquiller les yeux, tournant lentement sa tête pour regarder le jeune homme en face de lui, reculant d'un pas en tenant son sweat contre son torse.

- S... Sam ?

Aiden prend soudainement conscience de son apparence et vient regarder avec affolement le garçon en face de lui, venant remettre son haut pour cacher ses hématomes. Il baisse ensuite son regard bleuté sur la zone humide de son vêtement, la tâche rouge n'était pas partit, ce qui l'affole d'avantage.

- Non non non... Il va me tuer...

Il parlait plus pour lui même, ayant oublié sur le moment que Samuel était toujours là, face à lui, ce meilleur ami qu'il avait toujours admiré et désiré mais n'ayant jamais osé faire le premier pas vers lui en se disant qu'il n'était sûrement pas de ce bord là. Il avait toujours eu ces sentiments pour lui, encore aujourd'hui en le voyant, mais il a toujours eu peur de le perdre à cause de ça alors il a préféré taire ce sentiment d'attirance naissant. Au final c'est sa relation avec Caleb qui a eu raison d'eux, Aiden craignant que le rouquin s'en prenne à Sam.

- Je... Oubli ce que tu as vu s'il te plaît... C'est rien je suis... Je suis juste tombé dans les escaliers...

Le mensonge classique que tout le monde sort dans ce genre de situation. Aiden n'a jamais été doué pour inventer des excuses ou des mensonges, ayant toujours préféré l'honnêteté mais là il ne pouvait pas, il ne pouvait tout simplement pas révéler la vérité à quelqu'un. Le blond détourne le regard, reprenant son air distant, lutant contre son envie de venir prendre son ex meilleur ami dans ses bras.

- Je dois retourner en cours... Tu ferais bien de faire de même...

Ses jambes tremblent, refusant d'avancer. Mordillant sa lèvre, il vient serrer ses poings de frustration en regardant le sol, son regard commençant légèrement à s'humidifier.

Merde... Il faut pas que je craque... Pas maintenant... Pas devant lui...

Finalement, il trouve le courage de sortir en courant des toilettes, courant vers la sortie, ayant besoin de prendre l'air, besoin de reprendre le contrôle de ses émotions. Sa course s'arrête une fois en dehors de l'université, venant laisser glisser son dos contre un des murs pour s'asseoir au sol, venant se recroquevillé sur lui même en étouffant un sanglot.

Il était dans une impasse, il n'aurait jamais dû retomber sur Samuel. Aiden avait redouté le jour où il le reverrait, sachant pertinemment qu'il finirait par craquer. Serrant son poing de frustration, il finit par l'abattre contre le sol goudronné, faisant légèrement saigner ses jointures.

- Fait chier...

Il espère seulement que Samuel ne l'a pas suivit, il n'avait même pas fait attention si ce dernier était à ses trousses ou non dans la précipitation.
Beloved
Messages : 4825
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
ETOILES 2
Beloved
Mer 16 Mar - 17:56

Samuel Hobbs
J'ai 19 ans et je vis aux Etats Unis. Dans la vie, je suis étudiant en architecture et je m'en sors moyennement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal....

Wasteland [ft. Beloved] 6212e215cd2ce662073046cdf34bd5b8

Il me fallut quelques instants après son départ pour comprendre ce que je venais de voir et d'entendre. Il avait eu l'air paniqué. Je ne savais pas bien pourquoi mais la tâche sur son pull semblait le mettre dans tout ses états. Ensuite il y avait eu les marques sur son corps et l'excuse de merde qu'il m'avait sorti. Ce n'était pas une chute dans les escaliers qui avaient provoqué ça. Un escalier ne laissait pas des marques de dents bien marquées. Et de toute évidence ce n'était pas une nuit de plaisir un peu bestial qui les avait provoqués aussi. Il n'aurait pas eu l'air aussi gêné que ça et surtout il n'aurait pas sorti un mensonge aussi pitoyable. Mais avant que j'ai pu le questionner, il avait fui, emportant son pull et toutes ses réponses avec lui.

Plusieurs mois que je ne l'avais pas vu et je n'aurais jamais cru que nos retrouvailles se seraient passées ainsi. Nous avions été amis, le meilleur même pour moi. J'aurais pu donner ma vie pour lui. Je l'aimais tellement mais j'avais toujours tu mes sentiments. Puis il y avait eu ce mec avec qui il avait commencé à sortir, Caleb. J'avais su à ce moment là qu'il n'y aurait jamais rien de possible entre nous, qu'il ne partageait pas mes sentiments. Il l'aimait lui. Alors j'avais commencé à mettre de la distance entre nous et il s'était chargé lui même de couper définitivement les ponts. Je pensais ne jamais le revoir. Je tentais de me convaincre que je devrais me trouver un mec, quelqu'un qui pourrait me faire oublier mon premier et unique amour. Ca ne pouvait pas être lui mon grand amour. Lui il aimait Caleb alors...

Mais voilà que je le retrouvais et qu'il allait mal de toute évidence...

Il ne me fallut que quelques instants pour digérer tout ça et me lancer à sa poursuite. Quelques minutes plus tard je finis par le retrouver dans un coin de la fac, assis sur le sol, serrant son pull contre lui en sanglotant. Je m'approchais doucement de lui et posais une main sur son épaule pour essayer de l'apaiser un peu.

- Eh... je veux bien essayer de faire quelque chose pour ton pull. Il y a des produits dans l'atelier de dessin qui devraient nous aider à venir à bout de cette vilaine tâche. Tu veux bien venir avec moi? Et si tu en profitais pour me dire ce qui ne va pas?

Je caressais doucement son dos, essayant de ne pas effleurer ses hématomes pour lui faire mal et surtout de contrôler les sentiments que sa peau sous mes doigts me faisait ressentir.

Landscape
Messages : 72
Date d'inscription : 04/03/2022
Région : IDF
Crédits : Hawks by Kadeart

Univers fétiche : Action / Manga / MHA / Yaoi / Pokémon
Préférence de jeu : Homme
Valise 2
Landscape
Mer 16 Mar - 22:10

Aiden Fawks
J'ai 19 ans et je vis aux États-Unis d'Amérique. Dans la vie, je suis étudiant en art et je m'en sors moyennement. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en relation avec un autre garçon et je le vis plutôt mal.



Crouched over, you were not there
Living in fear, but signs were not really that scarce
Obvious tears, but I will not hide you through this
I want you to help them, please see
The bleeding heart perched on my shirt


Aiden vient sursauter en sentant une main sur son épaule, venant protéger rapidement son visage avec ses bras, une réaction devenue naturelle chez lui quand on le surprend, craignant toujours de recevoir un coup. En entendant la voix de Samuel, le blond vient baisser doucement ses bras, les larmes inondant son visage. Pourquoi ? Pourquoi vient-il l'aider avant qu'Aiden l'avait repoussé ? Sa voix se bloque dans sa gorge, détournant le regard en essuyant ses larmes d'un revers de manche.

- Pourquoi... Pourquoi tu veux m'aider ? Je mérite pas ton attention...

Le blond se redresse en titubant, venant remettre son sweat taché sur lui, ne pouvant définitivement pas continuer de se balader torse nu sur le campus. Puis une chevelure rouge au loin attire son regard et rapidement ses yeux s'écarquille de peur. Non... Il ne faut pas que Caleb les voit ensemble. Rapidement, il vient attraper le poignet de Samuel, courant en l'entrainant avec lui pour augmenter la distance les séparant de son petit ami abusif.

Tout se bouscule dans sa tête mais Aiden essaye de rester calme pour se souvenir de l'itinéraire à prendre pour rejoindre l'atelier stockant le matériel artistique, il sait que Caleb ne viendrait pas le chercher là, faisant des études sportives. Une fois devant la pièce qu'il cherchait, le blond vient l'ouvrir avec précipitation, entrant à l'intérieur en entrainant Samuel avec lui, s'enfermant à l'intérieur juste après l'avoir fait entrer.

L'adrénaline redescend, il est a bout de souffle, se laissant tomber à genoux au sol en tremblant. Cette situation est insupportable, il est à bout physiquement comme psychologiquement. Peut-être que, pour une fois, il pouvait se confier à quelqu'un. Peut-être qu'il pouvait s'accorder le luxe de pouvoir vider tout ce qu'il avait sur le cœur.

Timidement, Aiden venait attraper la manche de son meilleur ami d'enfance, tirant faiblement dessus en regardant le sol, bien trop occupé à retenir ses larmes pour la relever, souhaitant simplement que Samuel vienne s'asseoir au sol à ses côtés. Mordillant sa lèvre, le blond venait rapprocher ses jambes contre son torse, se recroquevillant sur lui même.

- Sam... Est-ce que je peux te confier quelque chose qui devra rester entre nous ?

Inspirant légèrement, Aiden venait plonger son regard bleuté humide dans le sien, tremblant d'appréhension. Et si Samuel venait à en parler à quelqu'un ? Et si ça remontait jusqu'à Caleb ? Son petit ami le tuerait en apprenant qu'il en avait parlé à quelqu'un, il s'en prendrait aussi à Sam et cette pensée lui donne envie de vomir.

- Je suis sérieux Sam... Tu dois en parler à personne... Je veux pas t'attirer de problèmes...

Faiblement, comme pour se donner du courage, Aiden venait fermer ses yeux pour prendre une bonne inspiration, lutant contre les larmes qui perlaient aux coins de ses yeux, son corps tremblant trahissant sa peur.

- Caleb... C'est lui qui m'a fait ces bleus... Quand je fais pas quelque chose comme il l'entends ou quand quelque chose le met en colère il... Il se défoule sur moi...
Beloved
Messages : 4825
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
ETOILES 2
Beloved
Jeu 17 Mar - 11:00

Samuel Hobbs
J'ai 19 ans et je vis aux Etats Unis. Dans la vie, je suis étudiant en architecture et je m'en sors moyennement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal....

Wasteland [ft. Beloved] 6212e215cd2ce662073046cdf34bd5b8

- Parce que tu es mon ami...

La réponse était logique pour moi. Il était mon ami. Il l'avait toujours été. Je ne pouvais pas le laisser alors qu'il semblait dans un tel état de détresse. On s'était perdu de vu c'était vrai mais la distance n'avait rien changé à ce que je ressentais. Je l'aimais et je ne pouvais pas le laisser souffrir.

Puis il se passa à nouveau une chose complètement illogique. Il avait fui à nouveau mais cette fois il m'avait entrainé dans sa course folle. On ne s'était arrêté qu'une fois arrivé dans le local de peinture. Je le fixais sans comprendre. Je me retenais même de m'énerver face à son habitude. Putain mais qu'est ce qui ne tournait pas rond chez lui? Je flippais de le voir comme ça. Tellement de temps étaient passé et je retrouvais quelqu'un que je ne connaissais absolument pas et qui agissait qui plus est comme un fou.

Puis il me promit de m'expliquer ce qu'il se passait. Je m'assis en silence à côté de lui, l'écoutant parler sans l'interrompre. Je savais que c'était toujours difficile de se lancer quand on devait parler de quelque chose de difficile. Se faire interrompre n'aidait vraiment pas dans ces moments là. Alors je l'écoutais... et ce que j'entendis me glaça le sang.

Je n'aurais jamais cru un instant qu'il puisse être en train de vivre ça. Je m'imaginais qu'il était parti filer le parfait amour avec son mec. Il s'était éloigné de moi parce que j'avais commencé le premier à m'éloigner de lui. Et dans le fond quel besoin avait il de son vieil ami trop coincé? Il avait son mec qu'il aimait, une vie parfaite, il n'avait plus besoin du petit Samuel. Mais ça... je n'arrivais pas à croire qu'un connard pareil puisse lui faire du mal. Il ne méritait pas ça. Personne ne méritait ça d'ailleurs.

J'attrapais sa main et la serrais doucement. Je le regardais pleurer, le coeur brisé en mille morceaux. Si je m'écoutais je partirais dés à présent casser la gueule de ce connard. Je me foutais que ce soit un sportif et qu'il soit plus musclé que moi. Un tel enfoiré ne méritait rien d'autre. Mais ce serait contre productif. Je devais être là pour Aiden. Il en avait besoin.

- Ecoute... si tu veux tu peux venir chez moi. Je ne pense pas qu'il te cherchera dans mon appartement. On peut profiter qu'il soit en cours pour déménager tes affaires et...

J'inspirais doucement avant de continuer de parler.

- Je pense que tu devrais aller voir les flics pour porter plainte. On ne peut pas le laisser continuer comme ça. S'il te plait laisse moi t'aider. Je ne le laisserais plus te faire du mal, je te le promets.


Landscape
Messages : 72
Date d'inscription : 04/03/2022
Région : IDF
Crédits : Hawks by Kadeart

Univers fétiche : Action / Manga / MHA / Yaoi / Pokémon
Préférence de jeu : Homme
Valise 2
Landscape
Jeu 17 Mar - 11:46

Aiden Fawks
J'ai 19 ans et je vis aux États-Unis d'Amérique. Dans la vie, je suis étudiant en art et je m'en sors moyennement. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en relation avec un autre garçon et je le vis plutôt mal.



Crouched over, you were not there
Living in fear, but signs were not really that scarce
Obvious tears, but I will not hide you through this
I want you to help them, please see
The bleeding heart perched on my shirt


Aiden sent la main de Samuel se lier avec la sienne, lui faisant relever légèrement la tête en reniflant un peu, essayant de taire ses larmes qui ne cesse de rouler le long de ses joues. Ses yeux bleus viennent s'écarquiller de surprise mais également de peur en entendant la proposition de son ami, secouant la tête négativement en tremblant.

- Sam non ! Si je viens chez toi il va être fou de rage ! Je peux pas en parler aux flics ils... Ils vont rien faire Sam et tu le sais... Ils vont le convoquer pour lui demander si il me frappe, il va démentir et ils vont le laisser repartir après le temps d'ouvrir une enquête mais en attendant il sera au courant que j'en ai parlé et il va me tuer !

Le blond tremble en venant prendre sa tête entre ses mains, ne trouvant aucune solution à son problème. Il pourrait aller chez Samuel mais il ne veut pas le mettre en danger, il sait que Caleb est dangereux et il ne veut pas que son ami trinque pour lui. Venant se pencher, Aiden fini par poser sa tête sur l'épaule de Samuel, fermant les yeux en luttant contre ses larmes.

- Si... Si je viens chez toi tu vas être aussi en danger... Je veux pas t'attirer des problèmes Sam... Si j'ai coupé les ponts avec toi c'était pour te protéger de lui... Je préférais savoir que tu étais en sécurité plutôt que de te mettre en danger égoïstement en continuant de te voir...

Baissant le regard, Aiden réfléchissait, essuyant ses larmes d'un revers de manche. Il pouvait accepter la proposition de Samuel mais il devait trouver un moyen de faire en sorte que Caleb ne sache pas où il se trouve, il pourrait le suivre un jour à la sortie des cours et le blond ne voulait pas que ça tourne au drame.

Un soupire vient franchir la commissure de ses lèvres, venant fermer les yeux. D'un côté ça le soulage un peu de savoir que quelqu'un est maintenant au courant de la situation, d'avoir réussis à alléger un peu le poids sur son cœur mais en même temps il se dit qu'il avait été égoïste, que maintenant par sa faute Samuel allait être en danger.

- Je suis désolé Sam...

Timidement, Aiden venait poser son regard sur lui, il a beaucoup changé par rapport à la dernière fois qu'il l'avait vu. Il était déjà beau garçon à l'époque mais maintenant il l'est d'avantage, à côté il faisait pâle figure, lui qui rayonnait tellement à l'époque, toujours le sourire aux lèvres, maintenant il n'est plus que le fantôme de lui même.

- Je peux pas accepter ta proposition Sam je suis désolé... Tu as toujours le même numéro de téléphone ? Si c'est le cas je... Je pourrais t'appeler si je me sens vraiment en danger pour venir chez toi...? Je peux encore endurer la situation ne t'inquiète pas...

Des mensonges. Toujours des mensonges. Mais il ne pouvait décidément pas venir habiter chez lui, Caleb les suivrait et Aiden refuse de penser que Samuel pourrait être blessé par sa faute en laissant le loup entrer dans la bergerie.
Beloved
Messages : 4825
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
ETOILES 2
Beloved
Jeu 17 Mar - 16:03

Samuel Hobbs
J'ai 19 ans et je vis aux Etats Unis. Dans la vie, je suis étudiant en architecture et je m'en sors moyennement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal....

Wasteland [ft. Beloved] 6212e215cd2ce662073046cdf34bd5b8

Je soupirais en l'entendant parler ainsi. J'aurais du me douter qu'il refuserait ma proposition. C'était un des gros problèmes avec les personnes battues. Elles défendaient leur agresseur, lui trouvait des excuses. Puis elles se disaient que non qu'elles ne pourraient pas partir, que ce serait pire si elles le faisaient, qu'il s'en prendrait à leurs proches. Je savais que les flics n'étaient pas toujours irréprochables mais je savais aussi qu'ils n'étaient pas tous bons à jeter. On aurait pu commencer par aller à l'hopital pour faire constater ses blessures. Plus il aurait de preuves de ce qu'il lui faisait subir et moins la justice pourrait fermer les yeux dessus. Il ne pourrait pas démentir si les flics lui mettaient les photos des coups et des morsures sous le nez. Et les flics ne pourraient pas nier ce qui se passait en voyant les photos. Pour le reste, on pourrait obtenir une mesure d'éloignement en attendant le procès. Il serait obligé de changer de fac. Il ne pouvait pas savoir où j'habitais. Il ne pourrait pas lui faire de mal si je veillais sur lui.

Mais je ne pouvais pas le forcer. Je ne pouvais pas aller contre ce qu'il voulait. Alors je soupirais doucement avant de lui répondre.

- J'ai toujours le même oui. Mais je n'habite plus avec ma mère. J'ai mon appart. Tu pourras venir t'y cacher si tu en as envie.

Je tendis la main pour attraper son tee shirt.

- Allez donne moi ça.

Je récupérais le vêtement avant d'aller m'occuper de sa tâche. Je passais quelques produits fait pour faire disparaitre les traces de peinture. Je finis par rincer le vêtement avant d'aller le faire sécher.

- Voilà ça devrait aller... plus de trace.

Je lui tendis le vêtement ainsi réparé. Heureusement qu'il était blanc. J'aurais pu décoloré le tissu vu les produits que j'avais mis dessus. Il serait mieux après un lavage en règle en machine mais au moins il semblait propre.

- Promets moi de m'appeler si ça ne va pas ok?


Landscape
Messages : 72
Date d'inscription : 04/03/2022
Région : IDF
Crédits : Hawks by Kadeart

Univers fétiche : Action / Manga / MHA / Yaoi / Pokémon
Préférence de jeu : Homme
Valise 2
Landscape
Jeu 17 Mar - 17:40

Aiden Fawks
J'ai 19 ans et je vis aux États-Unis d'Amérique. Dans la vie, je suis étudiant en art et je m'en sors moyennement. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en relation avec un autre garçon et je le vis plutôt mal.



Crouched over, you were not there
Living in fear, but signs were not really that scarce
Obvious tears, but I will not hide you through this
I want you to help them, please see
The bleeding heart perched on my shirt


Venant rougir un peu, Aiden venait tendre son haut à Samuel, le laissant retirer la tâche sur ce dernier. Pourquoi est-ce qu'il rougit ? Pourtant le jeune homme l'a déjà vu torse nu tout à l'heure. Son regard suivait les gestes de son meilleur ami, le regardant utiliser divers produit pour faire disparaître cette vilaine trace de peinture rouge.

Puis finalement il revient vers lui, venant lui tendre son haut, arrachant finalement un faible sourire sur les lèvres du blond qui venait enfiler ce haut, le serrant doucement contre lui comme si Samuel venait de lui offrir quelque chose de précieux.

- Merci... Je t'en dois une.

Quand Samuel lui demande de lui promettre qu'il l'appellera en cas de problème, Aiden ne pu s'empêcher de le prendre doucement dans ses bras dans une étreinte légère, acquiesçant légèrement. Le contact est bref, comme un vieux réflexe de quand ils étaient plus jeune, le blond reculant déjà de Samuel.

- Je te le promets...

Souriant une dernière fois au brun, il fini par sortir de l'atelier pour rejoindre sa salle de cours, s'étant absenter assez longtemps comme ça. Aiden ne voulait pas trop se faire remarquer dès son premier jour d'étude, heureusement pour lui sa journée était assez courte, n'ayant pas cours dans son emploi du temps l'après-midi.

Quand la sonnerie vient retentir, Aiden se dépêche de rassembler ses affaires, venant tout mettre dans son sac avant de quitter l'établissement. Il a encore beaucoup de chose qui l'attend à l'appartement, il doit également faire des courses sur le chemin. Soupirant, il commence à rentrer à pied, prenant le premier bus pour le ramener chez lui.

A peine arrivé, il venait déposer son sac de cours pour prendre un sac cabas pour faire ses achats, vérifiant le réfrigérateur et les placards pour noter ce qu'il avait besoin d'acheter et le voilà de nouveau sortit. Il lui faut une bonne demi heure pour faire tout ses achats et rentrer de nouveau à l'appartement, rangeant les courses sans plus attendre avant de faire le ménage, sachant pertinemment que Caleb s'énerverait si ce n'est pas déjà fait.

En parlant de ce dernier, il finit par rentrer à l'appartement sur les coups de vingt heure, titubant légèrement. Aiden mordille sa lèvre en frissonnant, le rouquin avait visiblement bu de l'alcool avec son groupe d'ami avant de rentrer. Son petit ami vient d'ailleurs s'approcher de lui avant de lui empoigner sa chevelure, le faisant gémir de douleur.

- Un de mes potes t'as vu avec un autre gars, c'était qui hein ?!
- Arrête Caleb tu me fais mal...

Il n'a pas le temps de réagir, le poing venant s'abattre sur son visage le fait tout de suite tomber au sol, gémissant en venant mettre sa main devant son nez qui commençait à saigner, regardant avec peur Caleb qui venait se mettre au dessus de lui, ses mains venant entourer son cou en commençant à serrer petit à petit son étreinte. Aiden tremble, lutant pour respirer en se débattant avant de finalement réussir à le repousser avec un coup de pied, toussant en prenant de grande respiration tout en massant sa gorge douloureuse.

Fuir. Il doit s'enfuir tout de suite.

Sans réfléchir plus longtemps, Aiden se redresse et part en courant vers la sortie, courant sans s'arrêter. Il doit mettre de la distance rapidement entre eux, il doit s'assurer que le rouquin n'était pas à ses trousses. Le garçon fini par s'arrêter après quelques minutes de course, à bout de souffle, sa main tremblante venant chercher son portable dans sa poche avant de parcourir sa liste de contact, s'arrêtant en voyant le prénom de Samuel. L'hésitation le prend à ce moment là, est-ce qu'il pouvait vraiment se permettre de déranger le jeune homme ? Peut-être qu'il a autre chose à faire que de s'occuper d'un cas désespéré comme lui.

Finalement, son pouce vient cliquer sur le prénom de Samuel sur l'écran de son smartphone, lançant l'appel. Fébrile, Aiden venait porter son portable à son oreille, retenant ses larmes en essuyant le sang qui coulait de son nez, une marque rouge commençant à se dessiner autour de son coup. En l'entendant décrocher Aiden venait s'assoir sur un banc, sentant que ses jambes étaient sur le point de le lâcher, étouffant un léger sanglot.

- Sam je... Je suis dans le parc à côté de l'université...

J'ai besoin de toi. Voilà les paroles qu'il aurait aimé lui dire ensuite mais il n'y parvenait pas, ces dernières restant coincées dans sa gorge. Aiden étant dans un état pitoyable, pour la première fois depuis longtemps il avait enfin décidé d'accorder sa confiance à quelqu'un.
Contenu sponsorisé
Wasteland [ft. Beloved]
Page 1 sur 3
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» Je t'aime moi non plus [ft Beloved]
» On ne choisit pas son démon. [ft Beloved]
» (Beloved) but I hate you so much I think it must be true love
» The royal pain & the ass - feat Beloved
» mister americana and the heartbreak prince (beloved)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers animes-
Sauter vers: