Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !

LE TEMPS D'UN RP

Wake up, it's just the beginning (Charlissa)

Clionestra
Messages : 3773
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Lun 10 Avr - 19:30

Ahito
d'Akillian

J'ai 18 ans et je vis à Akillian. Dans la vie, je suis footballeur professionel et je m'en sors bien (après tout avec mon équipe on a gagné la cup. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis. C'est tout.

Wake up, it's just the beginning (Charlissa)  - Page 5 C6px
→ Il porte le numéro 1 de son équipe.
→ Il essaie dé dépenser autrement son énergie que dans le sommeil.
→ Il commence à avoir un léger syndrome d'infériorité vis-à-vis de ses coéquipier
La promesse d’essayer … Il ne savait pas si c’était une bonne idée. Il aurait préféré … il ne sait pas. Il voulait tout savoir, tout apprendre de la rose et pouvoir … Il ne savait pas … la connaître assez bien pour la protéger avant même qu’elle ne pense à se faire du mal. Il ne voulait pas que la jeune femme se blesse. Il sentait toujours l’odeur du sang et ça la dérangeait.

- La prochaine fois, laisse-moi me blesser, moi. Mon corps est à ta disposition !

Il savait exactement où se faire mal pour ne pas blesser sa pratique du sport. Il y avait bien sûr plus de risque s’il se blessait les mains que pour un autre membre de son équipe … mais il était sûr de pouvoir passer au-dessus de ça. Il savait pouvoir passer au-dessus. La douleur dans ses mains ne serait rien en comparaison aux sentiments violents qui le transpercer en ce moment. Parce qu’au milieu de la peur, de la triste et de la colère, il y avait aussi beaucoup de culpabilité. Si la jeune femme saignait, c’était sa faute, et ça il ne le supportait pas.

Il accompagna le câlin de la jeune femme. Oubliant un instant la blessure de la rose. Il profita de son odeur contre lui. Il était apaisé, calme, il avait l’impression d’avoir dormi avec elle alors qu’il n’avait pas fermé les yeux depuis si longtemps. C’était étrange alors qu’il se demandait ce que la rose pensait. Est-ce qu’elle était totalement inconsciente des signaux qu’elle renvoyait ? Ou est-ce qu’elle le faisait, comme le penser Mei, pour atteindre un but ? Il n’arrivait pas à savoir ce que la femme pouvait avoir de lui. Il n’était rien.

- De rien, souffla-t-il doucement en la regardant en coin.

Il observait la pâleur de son visage contre les lumières de la rue. Elle semblait si … différente. Il ne savait pas le définir autrement. Il y avait quelque chose en elle qui chambouler… qui le chamboulait totalement. Tout ça parce que, pour une fois, une personne s’intéresser vraiment à elle ? Il laissa les mains jointes et se surprit à apprécier malgré tout. Il l’écouta et se figea. S’arrêtant même alors que leurs mains étaient toujours jointes.

Il fit une grimace. Son manque de contrôle du fluide était … un secret. C’était même au-dessus de ça. La seule personne réellement au courant de son … soucis, c’était Dame Simbaï. Elle l’avait caché aux restes de l’équipe mais Arch le savait. Parfois, il y avait trop de fluide en lui. Il fallait que ça sorte, d’où les entrainements qu’elle lui faisait passer dans l’infirmerie. Personne ne savait que son corps avait une réaction bizarre avec le fluide. Ni que, parfois, souvent, il traversait son corps et vibrait en lui avec une force nouvelle. Sous la tristesse, sous la peur, sous la colère.

Et elle, elle venait de le voir.
Dans ses yeux.
Il pinça ses lèvres, mordant l’intérieur de sa joue ensuite alors qu’il planta ses yeux sur elle.  

- Normalement … Tout le monde n’a pas le souffle qui … pulse. Seulement quand j’ai des émotions intenses, et normalement … Normalement j’évite de le montrer, à qui que ce soit. Personne ne le sait….

Il essayait de lui dire, sans lui dire, qu’elle était tombée sur un secret de polichinelle. Un gros secret que personne ne savait et surtout la preuve qu’il était loiiiin d’être parfait. Son corps poussait et attirait le fluide. Il était comme … une pile rechargeable. Prenant de l’énergie et la renvoyant… Sauf que l’énergie qu’il avait emmagasinée n’été pas … utilisable. La jeune femme avait failli le faire exploser. Ce n’était pas son genre pourtant. Le fait qu’il ressente des émotions aussi intenses allaient être dangereux pour lui.

- Quand j’ai des émotions intenses, mon corps essaie de trouver un moyen de … s’apaiser. Et pour ça, le souffle arrive. Ou je dors.

Ou il pense à elle d'une certaine manière un peu trop mature. Il pinça encore ses lèvres alors qu’il se pencha vers la jeune femme en sortant un sourire un peu contrite. Il n'avait clairement pas envie de penser à toutes les émotions qu'elle amenait en lui.

- J’espère que tu garderas ça pour toi. Je suis déjà le Snow Kids le plus nul, si on apprend en plus que je ne suis pas stable… Bref.

Il tourna les talons à peine en lâchant la main de la jeune femme, incapable de regarder sa réaction, pour faire le code pour rentrer à l’hôtel du côté « protégé des paparazzis ». Dame Simbaï attendait déjà devant la porte et fit un pas pour vérifier les mains pleines de sang de Ahito avant de regarder Trixie.

- Toi, fit-elle vers le garçon, tu vas te doucher, te changer, et je t’attends dans le salon. Et toi, fit-elle vers Trixie, je vais te soigner, ensuite tu iras te doucher et on te prêtera des vêtements pour te ramener dans le salon.

Et cela n’amener pas de réplique. Ahito jeta un regard à la jeune femme et une idée saugrenue traversa son esprit. Il allait mettre un t-shirt à lui dans les rechanges de la jeune femme. Parce qu’il en avait envie, tout simplement.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2250
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Lun 10 Avr - 20:15
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Trixie Hollow
J'ai 18 ans et je vis un peu partout avec l’équipe des Pirates, bien que je sois originaire de l'archipel de Shiloe. Dans la vie, je suis attaquante dans mon équipe de Galactik Football et je m'en sors en cassant les pieds des autres..

Wake up, it's just the beginning (Charlissa)  - Page 5 Dc3oth1-81a8d907-f574-4bfb-9909-048e2ca44404.gif?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOjdlMGQxODg5ODIyNjQzNzNhNWYwZDQxNWVhMGQyNmUwIiwiaXNzIjoidXJuOmFwcDo3ZTBkMTg4OTgyMjY0MzczYTVmMGQ0MTVlYTBkMjZlMCIsIm9iaiI6W1t7InBhdGgiOiJcL2ZcL2FhODI1NTg5LWI1ZjItNDQzYS04ODc0LTU0NmE3ZWFjNTVkOFwvZGMzb3RoMS04MWE4ZDkwNy1mNTc0LTRiZmItOTkwOS0wNDhlMmNhNDQ0MDQuZ2lmIn1dXSwiYXVkIjpbInVybjpzZXJ2aWNlOmZpbGUuZG93bmxvYWQiXX0


- chaOtiC goOD -
- a good heart with a free spirit -
doing the right thing, even if it means i have to kill everyone in the process.


Wake up, it's just the beginning (Charlissa)  - Page 5 Zero-two-7
Faceclaim : Zero Two

Wake up, it's just the beginning (Charlissa)  - Page 5 Kc17
AH !!

Elle avait encore dit une connerie. Pour changer, tiens. Madame pieds dans le plat. La princesse de la gêne. L'impératrice de l'embarras. Laissez moi vous présenter Trixie Hollow !! La jeune femme s'autoflagelle mentalement pendant le silence d'Ahito. Faut toujours qu'elle livre avant de réfléchir. Jamais elle se fit qu'elle peut être indiscrète. Ou maladroite. Y a que blessante où elle fait à peu près la différence parce qu'elle sait très bien l'être quand elle veut. Mais sinon.  C'est vraiment la reine des emmerdeuses. Même quand elle ne le fait pas exprès.

Trix s'apprête à retirer sa remarque quand son compagnon reprend la parole. La laissant un moment la bouche ouverte me temps d'intégrer les informations. Elle n'y connaît rien en fluide alors elle fait avec le peu qu'elle a pour comprendre ce qu'il lui raconte mais … elle voit à peu près. Elle croit. Ça lui fait penser au truc à l'intérieur d'elle qui la pousse à se sauver courir comme si elle avait le diable aux trousses dans les ruines de Shiloe depuis qu'elle est toute petite. Elle comprend aussi que. C'est pas drôle pour lui. Alors cette fois elle l'a boucle. Pas de blague nulle, de comparaison foireuse avec sa propre hyperactive, ou rien qui lui semblerait totalement déplacé. Elle se contente d'hocher la tête pour signifier qu'elle a intégré ce qu'il lui dit. Sans même oser supposer le "comprendre". Elle déteste les gens qui lui disent qu'ils "comprennent". Elle a toujours envie de les cogner si fort.

Et puis elle sent un vide soudain. Qui s'ouvre devant elle quand Ahito se dénigre, et dans laquelle elle se sent tomber quand il lâche sa main.

"T'es pas le plus nul Ahito … j'admire pas les gens nuls, moi."

Elle voulait le réconforter. Et en a peut-être dit un petit trop. Même si c'est vrai. Trix Rosie et balance la première connerie qui lui vient à l'esprit pour détourner l'attention.

"C'est Mei la plus nulle."

A défaut de l'être sur le terrain, elle l'est peut-être dans la vie, à avoir mis ses coéquipiers aux enchères. N'importe quoi. Mais même si ça aussi, ça traduit un peu le fond de la pensée de Trixie, celle-ci fait une grimace à Ahito en passant à côté de lui, pour faire passer ce qu'elle vient de dire pour une simple blague.

"Mais t'inquiète pas. Je ne le dirais à personne. Tfaçon personne m'écoute quand je parle."

Encore une plaisanterie qui ne l'est qu'à moitié.

Ils sont aussitôt accueillis par Dame Simbaï devant laquelle Trixie s'incline. Ne lui demandez pas pourquoi. Elle fait des trucs bizarres, des fois. Souvent.

Ahito s'en va et Trix le suit du regard avant de suivre la doc des SnowKids. Elle lui explique tout à fait honnêtement comment elle s'est fait ça. Pas son genre de mentir à Trixie, surtout quand elle estime qu'il n'y a rien à cacher. Même si elle se prend une petite remontrance en retour. Bah. Elle a l'habitude de se faire engueuler, Trix.

Une fois soignée, elle file en direction des douches qu'on lui indique. Se disant que c'est quand même vachement bizarre de se retrouver à poil à se laver dans les quartiers des SnowKids après avoir été soignée par leur doc. Décidément, elle est très loin l'époque où elle les regardait jouer à la télé depuis Shiloe. Pourtant c'était il y a quelques mois à peine. Toute propre, Trixie troque donc sa robe de soirée et ses talons pour des vêtements beaucoup plus familiers. Même si là aussi, il s'agit de ceux des SK. De quel Snow Kids d’ailleurs.

Bien sûr qu'elle espère que c'est à Ahito. Mais elle évite de le formuler clairement dans son esprit.

Par contre, elle prend bien soin de remettre son serre-tête en place. S'il y a un truc auquel lui a dit de faire attention Sonny, c'est à ça. A dissimuler ses cornes. Alors elle le fait toujours. Mine de rien, elle écoute les ordres. … Quand elle les estime importants, utiles et de bons sens. Erm.

Trixie retrouve Ahito dans le salon des SK dans lequel elle laisse courir un regard nettement moins enthousiaste qu'il ne l'aurait été dans d'autres circonstances. Elle soupire, fronce le nez, les sourcils et croise les bras.

"Jsuis fin nulle ... A cause de moi on se retrouve là alors qu'on aurait pu aller se promener. Ou aller dîner. Jsuis désolée ..."
Clionestra
Messages : 3773
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Lun 10 Avr - 21:11

Ahito
d'Akillian

J'ai 18 ans et je vis à Akillian. Dans la vie, je suis footballeur professionel et je m'en sors bien (après tout avec mon équipe on a gagné la cup. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis. C'est tout.

Wake up, it's just the beginning (Charlissa)  - Page 5 C6px
→ Il porte le numéro 1 de son équipe.
→ Il essaie dé dépenser autrement son énergie que dans le sommeil.
→ Il commence à avoir un léger syndrome d'infériorité vis-à-vis de ses coéquipier
Ahito était parti sous la douche. Il avait pris le temps de nettoyer ses mains le plus contentieusement possible. Une douche, plus longue que la normale, la troisième de la journée… Elle avait parlé d’admiration. Pas d’amour. Il ne savait pas pourquoi c’était important, mais ça l’était. Il n’avait pas voulu défendre Mei, et ne l’avait pas fait … parce que tout le monde savait qu’il était le dernier des derniers. Il colla sa tête contre la paroi de la douche alors qu’il pensa à la jeune femme. Il se sentit d’un coup tendit, encore. Il avait l’impression que quelque chose dans son corps était en train de se mélanger avec son fluide et le rendait tout bizarre. Il finit par mettre l’eau froide, tellement froide qu’il eut l’impression de congeler son sang. C’était parfait pour apaiser le feu du fluide en lui.

Trixie avait un secret entre les mains. Son plus grand secret. Ce qu’il évitait de dire, même à son propre jumeau. Elle avait cela, et pourtant il était sûr que la jeune femme ne le trahirait pas. Il sortit et finit de se sécher alors qu’il mit son éternel t-shirt, le même qu’il avait laissé à la jeune femme, il dira que c’est une coïncidence … Comment vont réagir les pirates en la voyant revenir habiller avec des affaires à lui ? Il eut un frisson en pensant aux yeux noirs de Sonny. Il suffirait qu’elle leur explique la situation.

Une fois les habits posaient à proximité de la douche de la jeune femme, il n’était pas non plus aller trop près d’elle, il n’était pas un pervers, il rejoint Dame Simbaï.

- Cela explique cela, fit la jeune femme en plantant une seringue dans son bras, il va falloir que tu fasses attention. Une fille, des hormones, un manque de contrôle. Cela pourrait être désastreux.
- De … ? ne comprit-il pas tout de suite.
- Je te dis juste d’attendre et de faire attention à toi.

Il n’avait rien compris. Peut-être devrait-il le rajouter ? Mais il avait envie de retourner voir la jeune femme. Il se remit sur pied, promettant de faire attention afin de revenir dans le salon des SK. Il la voit arriver, avec son t-shirt, et il sourit bêtement. Il s’approcha à peine quand elle se mit à parler. Il l’observa un instant, vérifia ses doigts maintenant propre et soigné.

- On peut aller se promener dans l’hôtel. Les journalistes n’ont pas le droit de venir, et ce qui est géant encore plus, rajouta-t-il en s’approchant avec son petit sourire de canaille, c’est qu’on a un buffet à volonté vingt-quatre heures sur vingt-quatre.

Il lui proposa sa main … parce que ça lui manquait d’avoir sa main dans la sienne… même s’il n’aimait pas le sang dessus, maintenant ils étaient tout propres. Il pouvait sentir l’odeur de la jeune femme et se surpris à sourire encore plus quand il réalisa qu’elle sentait son odeur. Son t-shirt, son odeur. Et bien, et bien, il se sentait étrangement paisible.

- Tu n’es pas curieuse de voir les installations de mon équipe ? Je pensais que ça pourrait te faire plaisir aussi….

Il ne savait plus… Elle avait l’air folle de son équipe, et penser pouvoir lui montrer son plus beau côté ainsi, mais elle ne semblait pas … Plus … Il ne savait pas. Il l’observa encore quelques instants.

- Ou alors tu préfères peut-être voir l’atelier de Clamp ? Il n’arrête pas de tripatouiller des choses et des autres avec moi et mon frère. Je suis souvent le cobaye, hein. Ou n’importe quelles activités qui te feraient plaisir. Je te l’ai dit, je suis à ta disposition… je te dois bien ça.

Il prit la main de la jeune femme et ouvrit sa paume pour regarder le pansement alors que son visage se tordit encore de culpabilité. Dans un mouvement presque automatique, il approcha ses lèvres de la paume et embrassa la peau. Il se recula à peine en rougissant.

- C’est un bisou magique, pour enlever la douleur.

L’excuse bidon pour dire qu’il avait eu envie de toucher sa peau. Il sourit doucement et préféré penser à autre chose. Non. Il ne pensa pas à ses cicatrices qu’il avait vu sur ses bras, et qu’il avait aussi envie d’embrasser pour lui faire oublier la douleur. Non. Non. Et non. Il sourit en effaçant tout ça. Toute la gêne et le fait qu’il ne devrait pas trop croire qu’il puisse y avoir quelque chose entre eux.

- Commençons par mangé, je commence à être affamé, et je doute que tu es envie que ce soit toi mon repas.

Hors de son contexte. Ta gueule Ahito, se fustigea-t-il.

Ce qu’Ahito ignorait, c’était que Mei était en feu, pendant la vente aux enchères. Tran avait bien essayé de dire qu’on ne pouvait pas vendre une personne absente, Mei l’avait tout de même présenté… et malgré tout, il avait été vendu. Tran se dit qu’Ahito aurait été surpris du nombres de filles voulant l’avoir pour une journée et une nuit, mais ne le dit pas.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2250
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Lun 10 Avr - 22:03
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Trixie Hollow
J'ai 18 ans et je vis un peu partout avec l’équipe des Pirates, bien que je sois originaire de l'archipel de Shiloe. Dans la vie, je suis attaquante dans mon équipe de Galactik Football et je m'en sors en cassant les pieds des autres..

Wake up, it's just the beginning (Charlissa)  - Page 5 Dc3oth1-81a8d907-f574-4bfb-9909-048e2ca44404.gif?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOjdlMGQxODg5ODIyNjQzNzNhNWYwZDQxNWVhMGQyNmUwIiwiaXNzIjoidXJuOmFwcDo3ZTBkMTg4OTgyMjY0MzczYTVmMGQ0MTVlYTBkMjZlMCIsIm9iaiI6W1t7InBhdGgiOiJcL2ZcL2FhODI1NTg5LWI1ZjItNDQzYS04ODc0LTU0NmE3ZWFjNTVkOFwvZGMzb3RoMS04MWE4ZDkwNy1mNTc0LTRiZmItOTkwOS0wNDhlMmNhNDQ0MDQuZ2lmIn1dXSwiYXVkIjpbInVybjpzZXJ2aWNlOmZpbGUuZG93bmxvYWQiXX0


- chaOtiC goOD -
- a good heart with a free spirit -
doing the right thing, even if it means i have to kill everyone in the process.


Wake up, it's just the beginning (Charlissa)  - Page 5 Zero-two-7
Faceclaim : Zero Two

Wake up, it's just the beginning (Charlissa)  - Page 5 Kc17
Trixie se demande un instant si c'est bien le tshirt d'Ahito qu'elle porte. En fait. Et si la bonne odeur qui va avec ce serait plutot la sienne que celle de la lessive. Hein ? Mais nooonnnn … Arrete de rêver, ma fille. Pourquoi diable il t'aurait filer son tshirt ?

La miss hausse les épaules aux premières propositions mais un petit sourire revient sur ses lèvres. De toute façon, elle ne sait pas comment ne pas sourire avec Ahito. C'est vrai qu'elle est quand même chez les snowkids. Même si … il n'y a qu'un seul d'entre eux qui l'intéresse à cet instant. (Et c'est D'Jok, bien entendu.) (Ahah.) (Non.)

Mais si elle lui a redonné sa main presque par réflexe quand le jeune homme a tendu la sienne, elle ne s'attendait pas à ce qu'elle se retrouve, euh … contre ses lèvres. Trix fait un effort de selfcontrol terrible pour éviter de surréagir et se mord la langue méchamment pour éviter de rougir. Déjà ratée la promesse de plus se faire de mal pour lui, ahah. Enfin là c'est à cause de lui. Mais chut. C'est pire. Elle se contente d'hocher la tête à son affirmation de bisou magique. Et d'hocher la tête à sa proposition d'aller manger. Elle a beugué la petite.

Heureusement qu'Ahito avait éveillé son intérêt de nerd avant de lui fait griller un fusible. Ça lui permet de remettre son cerveau sur les rails pendant qu'ils se dirigent vers … bah vers la bouffe.

"Jveux bien voir l'atelier de Clamp ! En vrai, j'avoue tout. T'es mon deuxième snowkids préféré. Le premier c'est lui."

En tant que nièce de Blackbones et pirate, elle avait le privilège de parfaitement savoir qui était Clamp en réalité. Et en tant que bidouilleuse, oui, c'était une fan. Mais pour sûr qu'elle le charrie, se serrant contre le bras d'Ahito et lui adressant un petit sourire avant de le lâcher et de s'écarter. Soudain appelée par la bouffe qui s'étale devant elle.

"OUHHAAAAAA !!! J'AI JAMAIS VU AUTANT DE BOUFFE AU MEME ENDROIT !"

#viemaviedepauvre. Trix sautille de plat en plat, se demandant ce qu'elle va bien pouvoir choisir, parce que jamais elle va pouvoir prendre de tout et tout manger. Et c'est trop triste.

Et puis son téléphone sonne, et Trixie, qui est toujours en train de faire quelque chose de ses dix doigts, c'est maladif, a cette très mauvaise habitude. Elle décroche, met le haut parleur et le pose sur un coin de table avant de répondre en s'éloignant un peu.

"Quuuooooooiiiii ?"
Qu'elle demande sur le ton de la nana qui ne cache pas du tout qu'on est en train de l'enmerder.

"Ohoooh sois polie gamine, on vient de t'éviter un prêt sur dix ans !"
C'est la voix de Maki qui s'élève en première, suivit par le rire de Kate qui poursuit.
"On a dû batailler sévère, mais on t'a acheté Ahito."

Trixie se fige. Vire au blanc. Cligne des yeux en regardant le téléphone. Puis vire à l'écarlate en se mettant à hurler.

"QQUUUOOOIIIII ????!!!
_ Bah on t'a offert ton snowk-"


Trix s'est bien entendue jetée sur son téléphone et a coupé le haut parleur avec un peu trop de retard. Elle change encore quatre fois de couleur en s'éloignant à l'autre bout de la pièce en hurlant contre ses coéquipières qui doivent certainement être en train de se pisser dessus. De rire hein. Pas de peur. La donzelle beugle des trucs du genre "Non mais ça va pas !!!", "allez manger vos morts" ou "mais vos mèèèères ! VOS. MA-MANS". Archi classe quoi. Pendant qu'elles en rajoutent une couche au téléphone, juste pour le plaisir.

Et puis l'idée qu'elle se transformant en poissonnière intergalactik pouvant potentiellement effrayer (ou au moins sévèrement refroidir) Ahito la frappe. L'idée qu'il est toujours dans la même pièce à écouter aussi d'ailleurs. Alors elle bougonne encore quelques menaces de mort en cachant ses lèvres d'une main et raccroche avant de se cogner le front avec la tranche du téléphone. Bon. Bah voilà.

Et puis elle lâche un rire avant de se tourner vers Ahito.

"Bon bah au moins … comme ça tu sais déjà avec quel genre de groupie complètement tarée tu vas devoir passer ta journée."
Clionestra
Messages : 3773
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Lun 10 Avr - 22:40

Ahito
d'Akillian

J'ai 18 ans et je vis à Akillian. Dans la vie, je suis footballeur professionel et je m'en sors bien (après tout avec mon équipe on a gagné la cup. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis. C'est tout.

Wake up, it's just the beginning (Charlissa)  - Page 5 C6px
→ Il porte le numéro 1 de son équipe.
→ Il essaie dé dépenser autrement son énergie que dans le sommeil.
→ Il commence à avoir un léger syndrome d'infériorité vis-à-vis de ses coéquipier
Manger, puis l’atelier de Clamp. Cela surpris un peu Ahito qu’elle ne désire pas en voir « plus » pour les SK… mais après tout, il ne comprenait pas tout à chaque fois. Il savait donc que la jeune femme était un peu … déconcentré. Elle passait d’une idée à l’autre et peut-être qu’il n’avait tout simplement pas suivit le dénouement de penser de la rose. Il semblait un peu difficile de la suivre. Il porta sa main sur son cœur.

- Vilaine, tu m’assassines, fit-il dramatiquement mais refis un nouveau sourire, tout doux, pour exprimer le fait qu’il la taquinait, bien sûr.

Au self, il fit un sourire. Lui, il ne mangeait pas trop. Pas qu’il boude la nourriture, mais s’il mangeait trop, il pouvait avoir mal au ventre … Et s’il avait mal au ventre, il avait des cauchemars … et comme il passait le plus clair de son temps à dormir … Cela donnait ce que ça devait donner. Quand il mangeait trop, il dormait mal… Et s’il était d’une humeur toujours enjoué et blagueur, personne ne voulait le voir au réveil après une nuit à mal dormir (// N ESTCE PAS ?). Ahito prit une assiette et se mit à faire le tour alors qu’il entendait le téléphone sonner.

Il pouffa quand elle répondit. Elle semblait agacée qu’on la dérange … parce qu’il était avec elle ? Non, c’était certainement à cause de la bouffe … mais ça rester sympas à imaginer. Il n’écouta pas jusqu’à ce que son prénom apparaisse dans la discussion.

Il pouffa à nouveau quand elle hurla et il tourna la tête. Il ne fallait pas sortir de Saint Cyre pour comprendre ce qu’il s’était passé… Et il avait autant envie de tuer Mei que d’aimer les coéquipières de la pirate. Même si « batailler sévère » devait clairement être exagéré.

Il pouffa quand elle les insulta. Il ne savait même pas pourquoi il ne s’était pas mis à éclater de rire. Il pourrait avoir un fou rire, s’il ne faisait pas attention. Il regardait la jeune femme revenir, en proie à un désespoir qu’il n’était pas sûr de bien prendre. Il étira encore son sourire quand elle parla de groupie.

- Une groupie qui n’a aucune envie de voir les pièces d’entrainements ? Tu dois être la groupie la moins groupie de mon équipe que j’ai jamais rencontré. Et puis tu tombes sur moi en plus ..., fit-il bien plus bas

Une fois, une groupie avait suivi D’Jok toute la journée, même dans la nuit hein, pour récupérer absolument tout ce qu’il avait touché… Elle avait été arrêté, bien sûr, et depuis on ne l’avait plus jamais revu ….. Mais Ahito était plutôt content d’avoir la jeune femme pour la torture. Il releva la tête pour l’observer.

- Tu es consciente que ça veut dire un rendez-vous avec moi ? Alors que tu es une pirate je veux dire.

Il ne considéra pas, même pas un instant, ce moment passé ensemble comme leur rendez-vous. Non. C’était égoïste de sa part mais il voulait garder encore un peu la jeune femme pour lui. Avoir une raison pour elle d’être « avec lui » ça lui faisait plaisir. Il prit un muffin et lui tendit avec un grand sourire. Il aimait les muffins.

- Je me demande bien ce que tu vas vouloir nous préparer, sourit-il avant de sentir son téléphone sonner.

Il le prit et fit comme la jeune femme alors que la voix de Tran se fit entendre.

- Frangin, je suis vraiment désolé, Mei a insisté …. Tu as été vendu.
- Ouais, je sais.
- Je lui ai dit que ce n’était vraiment pas cool, mais elle a rien écouter. Elle a dit que c’était pour la planète … attends tu le sais comment ?
- J’ai la malheureuse acheteuse en face de moi.
- Trixie ? demanda Tran avant de sourire, attends tu es toujours avec elle ? Tu es où ?
- On est…
- Laisse, je vous laisse. Et frérot, n’oublie pas de vous protéger.
- De quoi ?

Et Tran quitta avant de lui répondre alors qu’Ahito regardait le téléphone en fronçant les sourcils.

- Tu vois, mon frère est taré aussi, j’ai l’habitude d’être entouré de gens exceptionnels, alors ne t’en fais pas. Je suis sûr que tu trouveras quoi faire pour nous amuser.... Tant que tu te blesses plus !

Sinon, il fera encore des bisous magiques ... Il rougit et détourna à peine les yeux.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2250
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Lun 10 Avr - 23:34
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Trixie Hollow
J'ai 18 ans et je vis un peu partout avec l’équipe des Pirates, bien que je sois originaire de l'archipel de Shiloe. Dans la vie, je suis attaquante dans mon équipe de Galactik Football et je m'en sors en cassant les pieds des autres..

Wake up, it's just the beginning (Charlissa)  - Page 5 Dc3oth1-81a8d907-f574-4bfb-9909-048e2ca44404.gif?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOjdlMGQxODg5ODIyNjQzNzNhNWYwZDQxNWVhMGQyNmUwIiwiaXNzIjoidXJuOmFwcDo3ZTBkMTg4OTgyMjY0MzczYTVmMGQ0MTVlYTBkMjZlMCIsIm9iaiI6W1t7InBhdGgiOiJcL2ZcL2FhODI1NTg5LWI1ZjItNDQzYS04ODc0LTU0NmE3ZWFjNTVkOFwvZGMzb3RoMS04MWE4ZDkwNy1mNTc0LTRiZmItOTkwOS0wNDhlMmNhNDQ0MDQuZ2lmIn1dXSwiYXVkIjpbInVybjpzZXJ2aWNlOmZpbGUuZG93bmxvYWQiXX0


- chaOtiC goOD -
- a good heart with a free spirit -
doing the right thing, even if it means i have to kill everyone in the process.


Wake up, it's just the beginning (Charlissa)  - Page 5 Zero-two-7
Faceclaim : Zero Two

Wake up, it's just the beginning (Charlissa)  - Page 5 Kc17
Elle a le cœur qui bat à mille à l'heure même si elle fait de son mieux pour le dissimuler, Trix. Elle a les mains serrées sur son téléphone, ignorant la douleur qui irradie dans sa main blessée. Ou la savourant plutôt. Préférant se concentrer la dessus plutôt que sur son palpitant qui s'emballe et qu'elle sent jusque dans ses mains pressées contre sa poitrine.

Bordel de merde.

Elles se sont vengées pour les trois mois à venir au moins les deux autres grognasses. Surtout quand elles sauront qu'il a entendu. Quoique. Elle ne va pas leur donner la satisfaction d'être en courant.

Mais au-delà du choc, de la surprise et d'une immense gêne … elle est aussi ravie, Trix. Ravie d'avoir gagné ce rendez-vous avec lui. Et quelque part, encore plus contente qu'il n'y aille pas avec une autre. Ok, ok, ok, elle est au courant qu'il n'est pas à elle. Que ce fait à peine plus de 24 heures qu'il est au courant de son existence. Et qu'il a d'autres nanas nettement plus saines d'esprit, stables et moins compliquées qu'elles qui veulent de lui.

"Bah … J'ai jamais dit que j'étais une groupie des snowkids …"

Elle répond à mi-voix. Pas certaine qu'il ait entendu. Pas certaine qu'elle ait envie qu'il entende non plus. Pas certaine d'assumer. Surtout quand c'est dit sérieusement.

Trixie incline la tête en réfléchissant à la question d'Ahito.

"Mmmmh oui. Je sais pas. C'est grave ? Non. Je pense pas …"

Elle sait pas trop. Attrape machinalement le muffin tendu par le jeune homme et tape un crochet dedans.

"Je suppose que les filles y ont réfléchi avant. Elles ont l'air folles, mais elles le sont pas tant que ça."

C'est sûr que comparé à elle …

Les "appréhensions" d'Ahito lui font tourner à nouveau les yeux vers lui. Un drôle de regard. Un regard très amusé mais qui semble aussi vouloir dire "je vais te couper en rondelle, ou te croquer un bout de fesses". En réalité, elle a déjà posé ce regard sur lui. Sauf qu'il ne l'a pas vu, puisqu'elle portait des lunettes. La fois où elle s'était plantée devant lui après qu'il est bloqué son premier tir.

"Ooooooh. On va bien s'amuser, t'inquiètes pas."

Elle ne sait pas bien encore ce qu'ils vont faire. En même temps, elle a été quelque peu prise de court par la nouvelle. N'est-ce pas !!! Mais les idées affluent dans son esprit, et elle tente de faire le tri en grignotant son muffin. Et en écoutant la conversation entre Ahito et son frère. Elle ne comprend pas pourquoi il répond avec le haut parleur. Mais elle aime bien. Ça lui donne l'impression… qu'ils sont proches.

Mais si le début de la conversation la fait rire, elle aspire des miettes de la pâtisserie sous le coup de la surprise aux derniers mots de Tran. Et crache ses poumons par terre. Classe toujours. Elle tousse quelques secondes et se redresse en posant ses grands yeux écarquillés sur Ahito.

"T'as pris des préservatifs ???!!"

MAIS TA GUEULE, TRIX !!

Eh bah si le fond de sa pensée ne lui était pas clair. C'est certain qu'il vient de lui exploser au visage. Et à celui d'Ahito en même temps. Ahah.

Merde. Putain.

Trouve une connerie ! Vite !

"Ou des protèges genoux ?"

Noooonnnnnn !!! C'est pas mieux. Ptn de Kate et ses conseils sur le sexe oral.

Trixie commence à se sentir vraiment mal. Vraiment ridicule. Et grave weirdo. Avec ses idées tordues. Le pauvre Ahito qui a rien demandé. La gêne de reconnaître qu'elle y pense bel et bien. La honte de l'avoir dit à voix haute. La peur de se griller à chaque seconde un peu plus avec le jeune homme. Elle se sent vraiment … glauque.

Elle recule un peu. Pose sa main libre sur son visage comme pour se cacher. Elle a envie de chialer. En fait. Manquerait plus que ça, tiens. Pauvre fille.

"Désolée. Faut vraiment que je ferme ma gueule, des fois."
Clionestra
Messages : 3773
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mar 11 Avr - 0:07

Ahito
d'Akillian

J'ai 18 ans et je vis à Akillian. Dans la vie, je suis footballeur professionel et je m'en sors bien (après tout avec mon équipe on a gagné la cup. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis. C'est tout.

Wake up, it's just the beginning (Charlissa)  - Page 5 C6px
→ Il porte le numéro 1 de son équipe.
→ Il essaie dé dépenser autrement son énergie que dans le sommeil.
→ Il commence à avoir un léger syndrome d'infériorité vis-à-vis de ses coéquipier
Il ne l’avait pas entendu. Heureusement, cette histoire de groupie était pour lui un mystère. Il était certain qu’elle était une groupie, vue comment elle était fascinée sur le terrain par tout le monde, mais maintenant elle réagissait comme si elle s’en fichait. Bien sûr, se dit Ahito, c’était peut-être tout simplement pour caresser son égo dans le sens du poil pour ne pas le blesser. Possible. Mais donc, il ne l’avait pas entendu. Il l’écouta, attendant de voir les propositions qu’elle allait faire mais elle ne dit rien. C’était mystérieux et Ahito ne fit pas le coup de vouloir essayer de comprendre comment l’esprit de la rose fonctionné… C’était un mystère qu’il ne pourrait jamais comprendre. Il acceptait juste qu’il serait toujours surpris parce qu’elle pourrait dire par la suite. Un instant il répondait à son frère puis, il la laissa s’étouffer. Sa question suivante le désarçonna complètement.

Des préservatifs ?

Fin … oui, comme toutes personnes il en avait, au cas où, on ne sait jamais, valait mieux en avoir dans une hypothèse infinitésimale que quelque chose arrive que de ne pas en avoir devant le fait accompli. Puis, il savait à quoi cela servait, et l’acte à faire … et il devait avouer avoir un peu de mal à ne pas papillonner des yeux. Tran voulait parler de ça ? Non… NON. Son frère ne lui aurait pas dit ça comme ça, n’est-ce pas ? Et Trixie non plus. Il avait dû rêver.

Sans être un pervers, quand elle proposa des protèges-genoux pour essayer de se rattraper, il … et bien il fut obligé d’écarquiller les yeux un peu plus … Parce que dans un contexte sexuel. Il mit son poing devant sa bouche et finit par émettre un petit rire qui était si faible qu’il pourrait ne pas être entendu. Il posa un regard sur elle. Elle semblait mal, il n’aimait pas ça. Enlevant son sourire, il se mordit les lèvres pour s’approcher doucement et poser une main dans son dos.

- Je te l’ai déjà dit, arrête de te dénigrer. C’est … original de savoir ce qu’il peut se passer dans ta tête. Et Tran est idiot mais il ne voulait certainement pas sous-entendre … heu… ça.

OK. Le « ça » était passé par un étranglement de sa voix et un rougissement… Et peut-être quelque chose comme de l’excitation … Une minuscule voix, qu’il bâillonna, lui disant que faire l’amour sur une table faisait parti des fantasmes de pleins de gens. Il fit taire cette voix et s’occupa de sourire de la manière la plus naturelle possible.

- Et comme toutes personnes, je sais en trouver au cas où, c’est important de savoir se protéger dans ce genre de cas. Mais ne t’en fais pas, je ne compte pas te sauter dessus pour … ça.

Le « ça » passait toujours de la même manière alors qu’il essayait de la rassurer. Il ne pouvait pas savoir, lui, que ce n’était pas simplement un commentaire graveleux parce qu’elle était ouverte sur la question, mais bien une envie en rapport à lui. Il ne se voyait tellement pas assez bien pour que quiconque puisse avoir des envies sexuelles ou romantiques pour lui. Il pencha la tête.

- Mangeons et éteignons nos téléphones. Je te ramènerais … là où tu dois retrouver les pirates dans une heure, on a plein de jeux vidéo avec mon frère après être passer à l'atelier. C’est mieux, non ?

Ne pas se prendre la tête. Ils avaient réussi à ne pas avoir de discussion étrange pendant qu’ils regardaient le match des shadows … qu’Ahito affronte demain d’ailleurs. Il étira son visage pour un nouveau sourire alors qu’il essayait de lui faire passer son sentiment de malaise avec lui.

- Dis, je gagne quoi de plus si, demain, j’arrête tous les tirs des Shadows ?

Parce qu’il aimait bien ça, lui avoir un défi donné par la jeune femme. Cela le faisait sourire et lui donnait l’impression d’être proche d’elle, d’une certaine manière. Et ça lui permettait aussi de trouver une bêtise à proposer pour éclipser l’autre bêtise d’avant … Bien que l’image, vraiment perverse, qu’il avait eu de la jeune femme allait le tenir éveillé une partie de la nuit. Il sentit son cœur s’accéléré. Il avait vraiment déraillé copieux… Est-ce que la folie de la rose était transmissible ? Possible.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2250
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Mar 11 Avr - 0:58
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Trixie Hollow
J'ai 18 ans et je vis un peu partout avec l’équipe des Pirates, bien que je sois originaire de l'archipel de Shiloe. Dans la vie, je suis attaquante dans mon équipe de Galactik Football et je m'en sors en cassant les pieds des autres..

Wake up, it's just the beginning (Charlissa)  - Page 5 Dc3oth1-81a8d907-f574-4bfb-9909-048e2ca44404.gif?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOjdlMGQxODg5ODIyNjQzNzNhNWYwZDQxNWVhMGQyNmUwIiwiaXNzIjoidXJuOmFwcDo3ZTBkMTg4OTgyMjY0MzczYTVmMGQ0MTVlYTBkMjZlMCIsIm9iaiI6W1t7InBhdGgiOiJcL2ZcL2FhODI1NTg5LWI1ZjItNDQzYS04ODc0LTU0NmE3ZWFjNTVkOFwvZGMzb3RoMS04MWE4ZDkwNy1mNTc0LTRiZmItOTkwOS0wNDhlMmNhNDQ0MDQuZ2lmIn1dXSwiYXVkIjpbInVybjpzZXJ2aWNlOmZpbGUuZG93bmxvYWQiXX0


- chaOtiC goOD -
- a good heart with a free spirit -
doing the right thing, even if it means i have to kill everyone in the process.


Wake up, it's just the beginning (Charlissa)  - Page 5 Zero-two-7
Faceclaim : Zero Two

Wake up, it's just the beginning (Charlissa)  - Page 5 Kc17
Trixie, elle a toujours fait semblant de ne pas les voir. Les regards des gens sur elle. La gamine à cornes. L'orpheline aux canines trop longues. La gosse pas capable de rester assise ou silencieuse plus de trois secondes. Elle a toujours fait semblant de ne pas voir le dégoût miroiter sur la cornée des gens. Mais en réalité. Il y a des fois où elle la voit danser dans celles dans le miroir. Et là tout de suite. Elle sait parfaitement ce qu'elle verrait si elle se faisait face devant une glace.

Pourtant Ahito, il reste là. Elle tressaille en sentant sa main se poser dans son dos. Elle sent un élan de son âme pour se retourner et se jeter dans ses bras, mais son corps ne bouge pas d'un pouce. Pour une fois … Ou si. Juste un peu. Trix recule à peine, pour accentuer la pression de la main d'Ahito sur elle. Ça la réconforte. Beaucoup. Assez pour lui tirer un sourire quand il pédale dans son explication sur les préservatifs.

Il est trop mignon. Plus que mignon, en fait. Et Trixie doit lutter pour garder un bruit au fond de sa gorge (on appelle ça un gémissement, jeune fille) quand elle l'entend encore dire "ça". Et que ça relance au premier plan de sa petite tête les images que le premier "ça" a esquissé. Ahito, et elle. Avec plus qu'une main dans son dos. Et avec moins de vêtements aussi.

Arrêêêêête.

"Arrête" qui ? Elle de s'imaginer des scènes beaucoup trop sensuelles pour ses petites épaules ? Ou lui d'être trop … lui ? Il est si gentil. Et si innocent en même temps. Sans tout à fait l'être. Elle trouve ça terriblement attirant.

Trixie finit par baisser sa main et se redresser. Elle n'a plus très faim mais elle répond :

"D'accord … ça me paraît être un bon programme …"

Elle se retourne doucement. Essaye de ne pas casser le contact avec Ahito, mais il n'y a pas vraiment le choix, sinon il va finir avec sa main sur ses hanches. Pas qu'elle soit contre mais … Putain, elle a tellement envie de se réfugier dans ses bras. Elle comprend alors ce dont lui parlait Maki. Ce moment où le corps s'alourdit, le cerveau ralenti, et où il devient très très compliqué de garder les idées claires et de ne pas céder à ses envies. Aussi déraisonnables soient elles. Elle a dû mal à bouger, à parler et à penser.

Heureusement qu'Ahito tient la route, lui, à ce moment-là. Et qu'il la relance sur le sujet du match du lendemain. Lui proposant un petit défi. Une récompense pour s'il remplit son rôle à la perfection. Trixie s'interdit immédiatement d'avancer. Mais elle fait un pas en avant. Elle s'interdit également de donner une certaine réponse … qui franchit quand même ses lèvres.

"Tout ce que tu veux, Ahito."

Merde.

Tant pis.

Elle sourit timidement. Un sourire rare chez elle. Et puis rassemble toutes ses forces pour s'écarter de lui. Aidée par le petit rush d'adrénaline qui remonte ses reins. Déclenché par ses mots et ce qu'ils évoquent dans sa petite tête embrumée. Elle pose son muffin entamé dans une assiette avant d'en prendre une autre et se choisit un peu à manger. Des fruits frais principalement. Parce que c'est rare de là où elle vient. D'habitude, elle bouffe des conserves et des produits séchés. Oui. Elle se concentre sur la bouffe. C'est moins … ça trouble moins son esprit en tout cas.

"Tu le sens comment ? Le match de demain ?"

Voilà un bon sujet de discussion. Ils devraient pouvoir avoir une discussion normale en remettant le foot sur le tapis, non ?

Clionestra
Messages : 3773
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mar 11 Avr - 9:17

Ahito
d'Akillian

J'ai 18 ans et je vis à Akillian. Dans la vie, je suis footballeur professionel et je m'en sors bien (après tout avec mon équipe on a gagné la cup. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis. C'est tout.

Wake up, it's just the beginning (Charlissa)  - Page 5 C6px
→ Il porte le numéro 1 de son équipe.
→ Il essaie dé dépenser autrement son énergie que dans le sommeil.
→ Il commence à avoir un léger syndrome d'infériorité vis-à-vis de ses coéquipier
Ahito était loiiiiiin de critiquer la jeune femme dans son esprit. Au contraire, plus le temps passait, plus il avait envie de la connaître des pieds à la tête. Il avait envie de la comprendre et de lui sourire ... et cela pour une personne qu'il venait tout juste de rencontrer ... C'était déstabilisant et étrange et agréable aussi. Il y avait une quantité de sentiments qui se bousculer en lui et qui allait ... exploser en réalité. Tout comme le fluide c'était une sensation étrange de puissance mentale qu'il ne pouvait guider qu'avec assez de force pour le faire s'endormir. Alors dans tous les sentiments qui tiraillent et ensevellissent, Ahito n'avait aucune envie de voir du malaise. Pas entre eux. Utilisant sa présense pour la rassurer, il faisait des sourires pour l'amener à se détendre. Ce n'était pas grave.

Rien n'est grave dans la vie. Pas même des commentaires qui montraient ... peut-être un peu d'intérêt ? Surtout pas des commentaires qui montraient de l'intérêt. Il ne la lâcha pas et faisait des caresses en rond sur son dos pour lui rappeler, bêtement, qu'il était là. Il ne voulait pas la mettre plus mal à l'aise, alors il suivit le mouvement. Préparant une assiette en discutant de tout ce qu'ils pouvaient manger. Il envoya un petit pois sur elle avant de faire l'innocent et de repartir à son assiette. Sucré. Une assiette qui était composé de 99% de choses qu'un professionnel de football ne devait pas manger.

Sauf que le métabolisme de Ahito n'était pas comme celui de ses coéquipiers, et qu'il pouvait bouffer pleins de choses pour aider son sommeil et son fluide. Sauf qu'il ne devait pas beaucoup mangé. C'était un équilibre entre le besoin de quelque chose et l'overdose de cette même chose. Un peu comme la présence de la jeune femme, bien qu'il doute faire une overdose un jour. Il réfléchit vraiment à ce qu'il voulait en échange de tous les tirs Shadow arrêté.... Mhhhh...

- AH. Je sais ! Si je réussi tous les arrêts, tu me devras une journée sur Akillian !

Oui parce que... entre le date, la prochaine fois dans le centre balnéaire, la prochaine fois sur la planète à aider, il manquait tout à fait des raisons de se voir ... Donc Ahito rajouta cette idée à la liste... Bien que lui ne sache pas tout ce que l'avenir leur réserve MAIS BON. Il avait envie d'amener ce cul blanc dans les plaines glacières d'Akillian pour lui montrer la beauté du paysage. Et comme elle avait dit "tout ce que tu veux"... Il allait devoir arrêter tous les tirs niark niark.

Ils finirent par parler du match de demain, de leurs adversaires, de leurs techniques et de comment il savait pouvoir défendre ses buts. Les attaquants Shadows avaient l'habitude d'utiliser leur fluide juste avant de tirer, mais ne rien faire ensuite. Ils avaient la fâcheuse tendance à envoyer la balle et advienne que pourra. Ils finirent de manger, et Ahito qui avait vu qu'elle aimé les fruits prépara un grooooooos panier de fruits pour qu'elle puisse l'emporter.

Pas parce qu'il pensait qu'elle n'en avait pas ou par charité, mais pour avoir ... il sait pas ... par envie. Il avait envie qu'elle emporte quelque chose de plus que son t-shirt ... C'est tout. D'ailleurs, en partant avec le panier caché dans un coin, il avisa le t-shirt et la jogging (appartenant aux SK pour les entrainements).

- Tu peux les garder si tu veux les habits, fit-il. Comme ça, tu penseras à nous...

"A MOI" voulait-il crier.

- Quand tu les mettras. On pourra même être assorti puisque je possède plusieurs fois le même t-shirt !

Nouveau sourire éclatant avant de pencher la tête d'une manière théâtrale.

- Prête pour entrer dans un nouveau monde ... Pleins de bric et de broc ? fit-il en ouvrant la porte sur sa salle préférée.

Ce n'était pas la salle d'entrainement, c'était le quartier d'expérimentation. Là, Clamp et Tran, et Ahito quand il dormait pas, faisaient des tests, des trucs et des muches. La pièce était un foutoir sans nom et on pouvait voir au loin un canapé qui était exclusivement pour Ahito et son sommeil. A quoi pourrait servir un canapé sinon que dormir ? Son esprit se fout royalement de sa gueule avant de repousser l'idée ...

Le fait est que son père et lui s'endormaient toujours ... partout.. et que donc, dans leur maison à Akillian, il y avait un canapé, un fauteuil ou une chaise rembourée dans chaque pièce ... Ahito savait que certains camarades avaient trouvés cela curieux étrange et un brin ... quelque chose de plus ... mais il venait simplement juste de comprends. Il se tourna vers la rose, trop occupé, il l'espérait, par ce qu'elle voyait pour suivre ses pensées.

- Tu veux voir les autres prototypes du ballon que je t'ai offert ? proposa-t-il en lui tendant la main.

Il ne l'avait plus touché depuis le repas ... mais le geste était venu si naturellement qu'il décida n'avoir aucune envie de le stopper. Les amis ça se tenaient la main parfois... si si. Il était sûr de ça.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2250
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Mar 11 Avr - 11:09
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Trixie Hollow
J'ai 18 ans et je vis un peu partout avec l’équipe des Pirates, bien que je sois originaire de l'archipel de Shiloe. Dans la vie, je suis attaquante dans mon équipe de Galactik Football et je m'en sors en cassant les pieds des autres..

Wake up, it's just the beginning (Charlissa)  - Page 5 Dc3oth1-81a8d907-f574-4bfb-9909-048e2ca44404.gif?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOjdlMGQxODg5ODIyNjQzNzNhNWYwZDQxNWVhMGQyNmUwIiwiaXNzIjoidXJuOmFwcDo3ZTBkMTg4OTgyMjY0MzczYTVmMGQ0MTVlYTBkMjZlMCIsIm9iaiI6W1t7InBhdGgiOiJcL2ZcL2FhODI1NTg5LWI1ZjItNDQzYS04ODc0LTU0NmE3ZWFjNTVkOFwvZGMzb3RoMS04MWE4ZDkwNy1mNTc0LTRiZmItOTkwOS0wNDhlMmNhNDQ0MDQuZ2lmIn1dXSwiYXVkIjpbInVybjpzZXJ2aWNlOmZpbGUuZG93bmxvYWQiXX0


- chaOtiC goOD -
- a good heart with a free spirit -
doing the right thing, even if it means i have to kill everyone in the process.


Wake up, it's just the beginning (Charlissa)  - Page 5 Zero-two-7
Faceclaim : Zero Two

Wake up, it's just the beginning (Charlissa)  - Page 5 Kc17
PARDON ?

Trixie pose un regard accusateur fooooort exagère sur Ahito quand celui-ci évoque Akillian.

"Tu veux me congeler c'est ça ?"

Elle plaisante. S'enfonce dans la brèche du sarcasme et les images de désolation glacières que lui évoque cette planète pour avoir froid. Plutôt qu'avoir chaud. Parce qu'une part d'elle ne peut pas s'empêcher de se dire qu'il est pas en train de l'inviter là-bas juste pour lui casser les pieds. Mais qu'il est en train de l'inviter, bah chez lui. Tout simplement. Et non, elle préfère ne pas trop s'attarder sur cette idée pour l'instant. Déjà parce qu'elle a assez rougi pour la journée. Et en plus parce que ça amène d'autres considérations moins drôles auxquelles elle n'a pas envie de penser pour l'instant.

"Jvais juste passer un coup de fil à mon pote Sinedd pour encourager son équipe si tu veux bien."


Bien sûr qu'elle charrie. "Mon pote Sinedd." Comme s'il pouvait avoir des potes ce type …

Ils dînent en causant du match du le demain. Et Trixie peut enfin redescendre en pression. Un peu ce qu'elle n'avait pas franchement fait depuis … bah depuis la sieste après leur match en fait. Mon dieu qu'elle est fatiguée. Mais elle s'en tape. Elle préfère rester là à discuter avec Ahito. Et en plus maintenant, c'est direction le repère de Clamp. Et Ahito. Et Tran. Et ça c'est trop bien. Même si Trixie trébuche sur le "tu penseras à nous…".

Qui ça "nous" ?? C'EST QUI "NOUS" ? Nous deux ???? Mais non, morue !! Nous les snowkids !! Faut arrêter avec les comédies romantiques, ça ronge les neurones.

Quoique la remarque suivante d'Ahito la fait de nouveau douter.

Mouais bon.

Concentrons nous sur l'atelier avant que ça redevienne bizarre !!

Trix s'enthousiasme tout de suite à la proposition du jeune homme. Sauf qu'elle ne lui prend pas la main. Mais préfère directement passer un bras autour du sien et refermer ses doigts autour de son biceps. Ouais les amis, ça se colle des fois. Trixie était un véritable koala avec son frère. Et avec Maki aussi. Une vraie moule à son rocher. C'est le seul truc qu'elle n'aimait pas dans les matchs. Etre loin d'elle. Ouais, elle a un truc avec les gardiens de but, faut croire.

Mais cette fois, Trix se concentre sur autre chose que le pauvre gardien de but qu'elle promène un peu partout dans l'atelier en lui posant tout un tas de questions sur les trucs et les bidules qu'ils croisent. Avant de s'arrêter brusquement, un air horrifié sur le visage.

"AAAANNNNHHH !!! MAIS ATTENDS ! Allez pas croire que je fais de l'espionnage industriel après hein ???!!"

Bah oui. La pirate au calme qui analyse les prototypes de snowkids. Ça c'est nettement plus compromettant qu'un rendez-vous. Et puis elle réfléchit deux secondes et puis se calme.

"Quoique de toute façon, je bosse plutôt sur des trucs qui compensent notre absence de fluide plutôt que … bah des trucs qui s'en servent. Forcément."

Bah oui. Faut être logique deux secondes dans la vie avant de paniquer pour rien.

"Genre les baskets aero-propulsées qu'on avait Enox et moi pendant le match. Jbosse sur des gants aussi, mais les bras c'est vachement moins résistants que les jambes alors c'est compliqué … mais ça pourrait aider Maki dans les buts. Apres c'est vrai qu'elle est hypeeeer musclée.

Bon, c'est elle-même qu'elle accuse d'espionner les snowkids, mais c'est elle qui balance les "secrets" dans pirates à Ahito. Heureusement qu'elle n'est pas agent secret. Elle serait capable de révéler comment rater son propre chef à l'ennemi …
Contenu sponsorisé
Wake up, it's just the beginning (Charlissa)
Page 5 sur 25
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 15 ... 25  Suivant
Sujets similaires
-
» "Would you rather live the beginning or the end of the world?" (Charlissa)
» wake up ( lily & abel )
» The beginning of the story
» in the shadows (charlissa)
» happier than ever (charlissa)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers animes-
Sauter vers: