Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Once upon a time in a wild, wild world
Jusqu'à la fin de nos jours.. [PV MonkeyMama]  - Page 5 EmptyAujourd'hui à 20:12 par Eurydie

» La vie, c'est parfois avoir le souffle coupé. feat Caleb
Jusqu'à la fin de nos jours.. [PV MonkeyMama]  - Page 5 EmptyAujourd'hui à 19:33 par Manhattan Redlish

» (sms) i need answers.
Jusqu'à la fin de nos jours.. [PV MonkeyMama]  - Page 5 EmptyAujourd'hui à 18:33 par eternals.

» Parce que c'était lui, parce que c'était moi
Jusqu'à la fin de nos jours.. [PV MonkeyMama]  - Page 5 EmptyAujourd'hui à 17:55 par Beloved

» Texas's secret [Monkeymama]
Jusqu'à la fin de nos jours.. [PV MonkeyMama]  - Page 5 EmptyAujourd'hui à 17:36 par Beloved

» haut les masques [chou]
Jusqu'à la fin de nos jours.. [PV MonkeyMama]  - Page 5 EmptyAujourd'hui à 16:52 par Gaïa

» Les noces - fragiles - de porcelaine [Pv : Cheval de Troie]
Jusqu'à la fin de nos jours.. [PV MonkeyMama]  - Page 5 EmptyAujourd'hui à 14:17 par Cheval de Troie

» TOPS-SITES ¬ votez pour ltdr
Jusqu'à la fin de nos jours.. [PV MonkeyMama]  - Page 5 EmptyAujourd'hui à 14:12 par Gäa

» 呪い - Noroi feat Houmous
Jusqu'à la fin de nos jours.. [PV MonkeyMama]  - Page 5 EmptyAujourd'hui à 13:38 par Houmous

-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% Nike React Live – Chaussure pour Homme
57.47 € 114.99 €
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Jusqu'à la fin de nos jours.. [PV MonkeyMama]

MonkeyMama
Messages : 683
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
Narnia
MonkeyMama En ligne
Mer 24 Aoû - 23:42

Miles Montgomery
J'ai 37 ans et je vis à Manhattan, USA. Dans la vie, je suis représentant à la chambre des Etats-Unis et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fiancé et je le vis plutôt pas bien.

But you know that when the truth is told that you can get what you want or you can just get old, you're gonna kick off before you even get halfway through, when will you realize... Vienna waits for you ?

Miles avait vite trouvé le moyen de s’échapper du confinement de la douche. C’était un peu trop. Il s’était senti acculé. Une déclaration d’amour, ça attendait toujours une réponse, non ? Une réciprocité. Miles avait conclut que c’était pour ça qu’il s’était mis à paniquer. Il avait eu l’impression qu’on lui forçait la main à faire quelque chose qu’il n’était pas prêt à faire. A moins que ce ne soit parce qu’il était incapable d’admettre l’évidence : l’amour de James n’était pas à sens unique. Miles l’aimait en retour mais cette idée le perturbait au plus haut point. Heureusement, son cerveau perturbé avait le parfait moyen de se vider la tête : organiser ces deux jours ensemble. Sec et rhabillé, Miles faisait les cent pas dans le salon à pianoter sur son téléphone. Les premiers qui avaient été prévenus, c’étaient ses collaborateurs. A cette heure-ci, il n’aurait probablement aucune réponse. Grave erreur. Il avait rapidement croulé sous les appels qu’il refusait tous un par un. Son SMS était clair : c’était une urgence, il avait besoin de deux jours off. Il pouvait bien s’accorder deux jours, non ? Il avait littéralement dédié sa vie à ce boulot. C’était la moindre des choses. Miles soupira en prenant son mal en patience pour arrêter de se faire assiéger d’appels. Le pire était encore à venir… Prévenir Jenny. Pour elle, il devait ficeler son plus beau mensonge. Et même avec ça… Ce serait critique. Il doutait de trouver quelque chose de suffisamment convaincant pour expliquer qu’il ne rentre même pas préparer ses affaires. Le pire, c’est qu’il n’avait même pas réussi à trouver après bien quinze minutes de retournement de méninges. Alors il avait fait quelque chose d’impensable… Il avait servi le même discours qu’aux autres. A savoir, il avait une urgence, ça prendrait deux jours… et pour elle, il avait rajouté qu’il lui expliquerait tout en rentrant. Comme s’il allait vraiment lui expliquer qu’il partait s’envoyer en l’air deux jours avec son meilleur ami pour sauver leur relation. Jamais de la vie. Mais, avec un peu de chance, ces deux jours suffiront pour qu’il trouve quelque chose de solide. En attendant, il avait coupé son téléphone. Fini. Plus d’interférence. Il jouait le jeu. Le reste ne sera que feeling et improvisation. La requête de James ne leur laissait pas beaucoup d’autres choix en même temps. « On part… Tout de suite si tu veux. » que Miles avait répondu, légèrement surpris par le retour de James qu’il n’avait pas entendu arriver tant il avait été concentré. « T’es prêt ? » qu’il s’enquit en posant les yeux sur lui. La gêne qu’il ressentait était palpable mais il ne la mentionna pas, attrapant la veste de son costume à la place pour se mettre sur le départ.  
Jeorgie
Messages : 30
Date d'inscription : 16/08/2022
Région : Au Québec
Crédits : Inconnu

Univers fétiche : Réel/Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Noob
Jeorgie
Jeu 8 Sep - 2:39

James MacMillan
J'ai 36 ans et je vis à Brooklyn, Amérique. Dans la vie, je suis Mécanicien Aéronautique et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis Célibataire et je le vis plutôt pas bien.


« - Je n'ai jamais été aussi prêt de toute ma vie, Miles... »

Bon bien sûr, c'était une façon de parler. Il n'avait pas encore fait son sac et pris quelques affaires mais, ça n'était pas le plus important. James s'approcha de lui et attrapa son téléphone de ses mains pour voir que l'écran ne s'allumait pas. Il esquissa un sourire. Alors ça y était.. il lui offrait vraiment deux jours pour lui seul. Il balança l'objet sur les coussins du canapé et empoigna le col de sa chemise dans une main. Il fallait qu'il rattrape le coup pour éviter qu'un malaise ne s'imprime entre eux à cause de sa déclaration. Il l'attira contre lui et posa ses lèvres sur les siennes sensuellement. S'en suivit un baiser brûlant et chaud alors que son autre main rejoignait sa nuque pour le maintenir contre son corps.

« - Je compte bien profiter de ces deux jours comme si c'était les derniers de toute mon existence... » Souffla-t-il contre sa bouche. « - Aucune limite.. tu peux tout me demander... »

C'était malsain. Sûrement. Mais il s'en fichait. Il le pensait. Il était prêt à tout lui offrir, à tout donner. Peut-être qu'au fond il espérait que ce soit là le moyen de le retenir plus que ces deux petits jours.. de lui prouver que personne au monde ne lui serait jamais autant dévoué que lui. Il avait tout fait pour lui, toute sa vie. Il continuait, sans même avoir une once d'espoir... enfin, à part peut-être le moment qu'ils venaient de partager sous la douche. C'était une preuve que Miles tenait à lui, non ? Qu'il comptait un minimum.

« - Donne-moi deux minutes, je fais mon sac.. tu veux m'empreinter des fringues pour le weekend ? » sourit-il en coin. « - Même si je n'ai pas réellement l'intention de te laisser habillé très longtemps... »
MonkeyMama
Messages : 683
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
Narnia
MonkeyMama En ligne
Mar 13 Sep - 14:51

Miles Montgomery
J'ai 37 ans et je vis à Manhattan, USA. Dans la vie, je suis représentant à la chambre des Etats-Unis et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fiancé et je le vis plutôt pas bien.

But you know that when the truth is told that you can get what you want or you can just get old, you're gonna kick off before you even get halfway through, when will you realize... Vienna waits for you ?

Miles se sentait tout retourné de l’intérieur. Il n’aimait pas ça. Les émotions, il préférait qu’elles soient prévisibles. Mieux encore, qu’elles soient feintes. Et pour le coup, ce qu’il ressentait à ce moment précis n’avait rien de feint. Il détestait ça. Et James, lui, n’avait jamais été aussi prêt de toute sa vie. Miles avait laissé un sourire timide s'installer sur ses lèvres malgré toutes ses préoccupations. Son amant s’était ensuite approché, attrapant le téléphone du politicien dans ses mains. Miles haussa un sourcil intrigué. Il voulait rédiger les mots d’excuses à sa place ? Miles préférait éviter, il n’était pas bien sûr que ça lui rende véritablement service. Mais ce n’était pas ce qu’il voulait. Il projeta son précieux smartphone un peu plus loin sur le canapé avec un air satisfait. Son téléphone, son outil de travail… Eteint. C’était une folie. Et, pourtant, Miles oublia tout de son portable quand il sentit les lèvres de James sur les siennes. Il avait répondu à son baiser avec envie, s’y perdant totalement. Qu’il le veuille ou non, il avait James MacMillan dans la peau et ce dernier dansait le twist jusqu’au plus profond de sa chair. Ça n’avait jamais été que lui. Est-ce qu’il le savait ? Est-ce qu’il le sentait à la manière qu’avait Miles de se perdre dans ses baisers ? Quelques mots murmurés contre sa bouche et le sang de Miles s’était glacé. Comme si c’était les derniers ? Il frémit, se remémorant sans aucun mal la peine abyssale qu’il avait ressenti quand James avait attenté à ses jours. Etait-ce un avertissement ? Un présage ? Est-ce que mourir d’amour était seulement de leur âge ? « J’ai bien quelques faveurs à te demander… » qu’il souffla à son tour en restant parfaitement vague. Est-ce qu’il pouvait exiger que jamais rien ne change entre eux ? Ça semblait compromis maintenant que James lui avait enfin dit tout ce qu’il avait sur le coeur. « Deux minutes alors… » qu’il acquiesça en récupérant furtivement les lèvres de James dans un baiser passionné. Ses mains avaient du mal à quitter son corps. « Prends-moi quelque chose, s’il te plait… N’importe quoi. Tant que ça ne ressemble pas à ces costumes à la con que je porte à longueur de temps. » Et il récupéra enfin ses mains pour lui, dissipant alors les pensées enflammées que ces quelques baisers avaient provoqué chez lui.  
Contenu sponsorisé
Jusqu'à la fin de nos jours.. [PV MonkeyMama]
Page 5 sur 5
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Sujets similaires
-
» MonkeyMama
» Rien n'est jamais trop tard, même pour l'amour ft. Monkeymama
» But i can't help falling in love with you • MonkeyMama
» i'd give you my soul, but i already sold it (MonkeyMama)
» Let me see through your demons, show me who you are without your mask [ft MonkeyMama]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: