Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon EB12.5 : commander le coffret ETB Zénith Suprême
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Je n'avais plus de vie... avant toi [ft Clionestra]

Clionestra
Messages : 728
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La très talentueuse Eurydie

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Dim 2 Oct - 14:15
zooey_deschanel_avatar_by_rbkk_d2vkeo1-fullview.jpg?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOjdlMGQxODg5ODIyNjQzNzNhNWYwZDQxNWVhMGQyNmUwIiwiaXNzIjoidXJuOmFwcDo3ZTBkMTg4OTgyMjY0MzczYTVmMGQ0MTVlYTBkMjZlMCIsIm9iaiI6W1t7ImhlaWdodCI6Ijw9MzIwIiwicGF0aCI6IlwvZlwvYjMxYzhmYjYtYjc3Ni00NTU5LTg1OTQtYTM4MTM2N2M0ZmMwXC9kMnZrZW8xLWI0NDQyYzgzLTYwZGItNDI4Ni1hMWI5LWIwYTFjMmIyNDhlYS5wbmciLCJ3aWR0aCI6Ijw9MjAwIn1dXSwiYXVkIjpbInVybjpzZXJ2aWNlOmltYWdlLm9wZXJhdGlvbnMiXX0.OPezqJ83ziUucKv3hbLDHMPC1Dji9AMmnL9bsK_I_Vs
Leaticia
Parker

J'ai 31 ans et je vis dans un trou paumé, en Amérique. Dans la vie, je suis pédopsychiatre et je m'en sors pas bien du tout, le temps de me retourner, j'ai trouvé un travail en tant que Dame de compagnie. Sinon, grâce à ma malchance (selon ma soeur), je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Je n'avais plus de vie... avant toi [ft Clionestra] - Page 7 3rA5

Laetitia, du latin laeta qui signifie la joie. Letty est une femme douce mais forte, joyeuse mais pas idiote, altruiste mais pas soumise. Elle a fait des études de pédopsychiatre et s'est employé à aider le maximum d'enfants qu'elle pouvait... que cela soit à partir de ses stages, qu'à partir de son travail qu'elle adore... qu'elle adorait.

Elle s'est retrouvé sans travail. Et un ami lui a trouver celui d'aide à la personne pour James.

Sa grande-soeur la bassine pour qu'elle trouve un homme, se mari et fonde une famille. Cependant, sa soeur ne connait pas le plus gros secret de Letty, qu'elle n'a dit à personne.
Letty ne le forçait pas. Elle ne forçait jamais personne. Les enfants comme les adultes avaient besoin de pouvoir sentir qu’ils pouvaient se confier avant de le faire. Forcer quelqu’un à parler n’arrangeait souvent rien. Elle se doutait que leur situation n’était pas comparable, mais parler ça faisait toujours du bien. C’était la certitude qu’elle avait à force de côtoyer des gens qui ne parle pas et intériorise absolument tout. Les enfants avaient cette faculté, inné mais dérangeante, de garder à l’intérieur leur peur, de peur justement de ne plus être accepter ensuite. Les adultes normalement avaient plus de facilité à se confier, puisqu’il avait la sagesse et l’expérience de leur vie pour comprendre que tout garder pour soi n’était pas une bonne idée. Mais il y avait un monde entre ce qu’on sait (manger des bonbons en trop grande quantité c’est mal) et ce qu’on fait (acheter beaucoup trop de bonbon à Halloween dans l’espoir d’en garder pour soi). Les conséquences étaient soit la crise de foie, soit d’avoir réussi à trouver l’équilibre entre le savoir et ce qu’il faut faire. Les traumatismes c’était la même chose. Il fallait trouver l’équilibre.

- Je pense que si. Si la chanson passe à un mariage, cela sous-entend que c’est le passé. Ce n’était pas aujourd’hui quand la chanson a été chanté, mais c’est aujourd’hui quand elle est écoutée. En tout cas, je pense que je le prendrais ainsi.

La musique qu’elle aime. Celle que l’homme ne voulait pas entendre … Elle était pareil. Elle pouvait s’entendre de deux manières. Celle qui exprime la mort, qu’ils vont mourir malgré tout, et celle qui veut dire qu’ils ne sont pas morts. Ils sont encore en vie, et tant que Letty était en vie, cette musique lui donnerait envie de vivre. Parce qu’elle est encore présente sur terre pour l’écouter, et qu’elle avait été bien trop jeune pour mourir à l’époque. Et bien évidemment, elle n’était pas vexée le moins du monde, au contraire. Elle aimait débattre autant que parler, c’était dire.

Puis, elle réfléchit à la question. Qu’est-ce qu’elle allait faire pour Noël ? Normalement, elle devait le passer avec sa sœur qui allait encore la rendre folle pour qu’elle se trouve un mari et fasse des enfants. Elle sourit.

- Je ne sais pas encore. Je trouverais un moyen d’être utile, la veille de Noël, ils font la distribution de repas chaud pour les sans-abris, alors j’irais donner un coup de main, j’irais certainement chanter aussi la veille pour les orphelinats, parce que ça leur fait toujours plaisir même si je n’ai pas un rond pour faire un don, et ainsi de suite. Normalement, pour Noël, je devrais être avec ma famille, le jour J, mais je serais seule, alors je comptais me gaver de glace à la fraise devant un visionnage intensif de film de Noël de la comédie, à la romance, en évitant bien soigneusement l’historique et l’horreur.

Elle avait plein d’idée mais pour avant. Elle aimait aider avant. Elle passait son temps à faire ce qu’elle pouvait. Quand elle avait son association, ils faisaient même une vente de charité avec des cartes dessinés par des enfants, des objets qu’on leur donne et qu’eux vendent etc. C’était mieux. Maintenant, elle était sans rien à faire.

- Si tu veux, je peux t’inviter dans ma soirée glace et films. Promis, je ne décorerais pas, mais ça risque de me démangeait d’ici que la période commence… Si je ne suis pas virée d’ici là, et même si d’ailleurs, l’invitation reste active.



May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
Beloved
Messages : 4145
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
stitch
Beloved
Ven 7 Oct - 18:31
3yo88.png
James Baker
J'ai 34 ans et je vis dans un trou paumé, quelques part aux Etats Unis. Dans la vie, je suis auteur/compositeur et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal, mais de toute façon toute ma vie est désastreuse.


- Pourquoi tu ne seras pas avec ta famille pour Noel?

Je fronçais un peu les sourcils, ne comprenant pas pourquoi elle ne pouvait pas faire ça. En général la grande majorité des gens passaient noel en famille. C'était le principe même de cette fête parait il. C'était ce que j'avais fait moi aussi à une époque et c'était ce que je continuais de faire. Je ne me voyais pas ne pas passer noel avec ma mère, surtout que ce serait certainement la dernier que je passerais avec elle. Je l'espérais en tout cas.

Mais pour Laetitia je n'arrivais pas à comprendre. Avait elle perdu sa famille? Etait elle brouillé avec eux? J'avais du mal à imaginer la seconde option. Elle pouvait être agaçante c'était vrai mais pas de là à se disputer complètement avec ses proches et à couper les ponts avec eux. Je penchais donc pour la première option.

- Désolé si ma question est déplacée. Tu n'as pas à y répondre. Et si tu veux, tu n'auras qu'à venir ici manger avec nous. Le repas serait fait par un excellent chef, tu devrais te régaler. Et j'accepterais de regarder des films de noel beaucoup trop romantiques avec toi.

Personne ne devrait passer noel seul à déprimer chez soi. C'était aussi pour ça que je faisais l'effort pour ma mère. Je ne voulais pas qu'elle soit seule de son côté, à se ronger les sangs parce que je serais aussi seul chez moi de mon côté. Alors je supportais cet étalage de bonne humeur écoeurant, juste pour lui faire plaisir. C'était uniquement pour ça que j'étais encore là, parce que j'avais du mal à me dire que j'allais la faire souffrir et la laisser seul. C'était la seule chose qui me retenait encore.

- Et tu ne seras pas virée d'ici là. Je ne compte pas partir avant noel.

Et je ne voulais pas embaucher une autre fille entre temps. J'avais commencé à m'habituer à elle, à l'apprécier même. Je n'avais pas envie de la renvoyer, de devoir m'habituer à une autre fille qui ne serait certainement pas aussi supportable qu'elle l'était. Alors elle resterait là, jusqu'à ce que je m'en aille définitivement.



Clionestra
Messages : 728
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La très talentueuse Eurydie

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Mer 12 Oct - 19:29
zooey_deschanel_avatar_by_rbkk_d2vkeo1-fullview.jpg?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOjdlMGQxODg5ODIyNjQzNzNhNWYwZDQxNWVhMGQyNmUwIiwiaXNzIjoidXJuOmFwcDo3ZTBkMTg4OTgyMjY0MzczYTVmMGQ0MTVlYTBkMjZlMCIsIm9iaiI6W1t7ImhlaWdodCI6Ijw9MzIwIiwicGF0aCI6IlwvZlwvYjMxYzhmYjYtYjc3Ni00NTU5LTg1OTQtYTM4MTM2N2M0ZmMwXC9kMnZrZW8xLWI0NDQyYzgzLTYwZGItNDI4Ni1hMWI5LWIwYTFjMmIyNDhlYS5wbmciLCJ3aWR0aCI6Ijw9MjAwIn1dXSwiYXVkIjpbInVybjpzZXJ2aWNlOmltYWdlLm9wZXJhdGlvbnMiXX0.OPezqJ83ziUucKv3hbLDHMPC1Dji9AMmnL9bsK_I_Vs
Leaticia
Parker

J'ai 31 ans et je vis dans un trou paumé, en Amérique. Dans la vie, je suis pédopsychiatre et je m'en sors pas bien du tout, le temps de me retourner, j'ai trouvé un travail en tant que Dame de compagnie. Sinon, grâce à ma malchance (selon ma soeur), je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Je n'avais plus de vie... avant toi [ft Clionestra] - Page 7 3rA5

Laetitia, du latin laeta qui signifie la joie. Letty est une femme douce mais forte, joyeuse mais pas idiote, altruiste mais pas soumise. Elle a fait des études de pédopsychiatre et s'est employé à aider le maximum d'enfants qu'elle pouvait... que cela soit à partir de ses stages, qu'à partir de son travail qu'elle adore... qu'elle adorait.

Elle s'est retrouvé sans travail. Et un ami lui a trouver celui d'aide à la personne pour James.

Sa grande-soeur la bassine pour qu'elle trouve un homme, se mari et fonde une famille. Cependant, sa soeur ne connait pas le plus gros secret de Letty, qu'elle n'a dit à personne.
Letty réfléchit un peu à la réponse à offrir à l’homme. Comment lui dire qu’après un accident qui lui avait donné envie de mourir sa relation avec sa sœur, unique personne encore en vie dans sa famille, était devenu un poison ? Il ne pourrait pas comprendre sans tout lui avouer et ça serait difficile à écouter si elle se mettait à pleurer. Elle posa un regard un brin triste sur l’homme.

- Je n’ai pas vraiment une bonne relation avec ma sœur. Si j’y vais, passer Noël avec elle, ça sera un calvaire que je subirais sans pouvoir me rebeller. Et il ne reste qu’elle…

L’année dernière sa sœur avait fait en sorte d’inviter cinq CINQ célibataires parmi ses amis … et elle lui avait présenté comme des « bons parties » apte à se marier et à avoir des enfants. Letty n’avait pas voulu leur faire mal au cœur et avait dû supporter toute la soirée des commentaires et des questions qu’elle ne pouvait plus supporter. A la fin, quand sa sœur avait cru avoir réussi une bonne soirée de Noël, Letty, elle, avait passé sa nuit à pleurer. Plus jamais. En plus, sa sœur avait sa famille à elle, et Noël se passait en famille. Elle toucha doucement son ventre comme pour y chasser la douleur fantôme qu’elle y ressentait encore parfois.

- Ta question est légitime. C’est normal. Je ne vais pas venir m’imposer entre ta mère et toi pendant le repas. Juste si tu es seul par la suite, je serais ravi de venir.

Elle pensait à se refaire la saga de Princesse de Chicago, ainsi que The Christmas prince et … elle avait prévenu que des films bien romantique ou l’amour se fait aux premiers regards et que tout fini bien dans le meilleur des mondes.

- Tu comptes partir ? Où ça ? dit-elle curieuse sans voir la cause à effet avec la chanson écouté plutôt dans la journée. Il parait que prendre des vacances après les fêtes c’est le mieux ! Personnellement j’irais à la neige, voir les aurores boréales, si on devait m’écouter.

Elle avait vu bien trop de film, romantique donc, où les aurores boréales étaient l’endroit exacte pour une scène amoureuse pour ne pas rêver d’y aller à son tour. Elle arrêta de rêver pour se reconnecter à la réalité.

- Ma sœur, elle pense que la seule manière d’être heureuse pour moi c’est de rencontrer un homme qui me fera des enfants. Elle ne conçoit pas que je puisse être heureuse sans un homme dans ma vie, ou un enfant, dit-elle en lâchant son ventre en remarquant qu’elle le caressait encore. Alors Noël avec elle c’est surtout pour me présenter des gens que je ne connais pas et espérait que j’en tombe folle amoureuse… Quand mon grand-père était encore en vie, Noël était THE époque de l’année. On mettait des décorations partout jusqu’à ne plus voir les murs, on faisait des sablés et on chantait les chansons de Noël toute la journée. On partait aussi chanter dehors pour exprimer son bonheur… C’est … Une époque que j’aimais vraiment.

Mais tout ça était perdu désormais, et cela ne pourrait jamais plus revenir. Boouuh pensa-t-elle en ressentant un frisson dans sa colonne vertébrale, elle venait de plomber l’ambiance.



May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
Beloved
Messages : 4145
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
stitch
Beloved
Ven 14 Oct - 17:13
3yo88.png
James Baker
J'ai 34 ans et je vis dans un trou paumé, quelques part aux Etats Unis. Dans la vie, je suis auteur/compositeur et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal, mais de toute façon toute ma vie est désastreuse.


Je comprenais un peu mieux pourquoi elle passerait les fêtes de noel seule. Si les passer avec sa soeur relèverait du calvaire il valait mieux l'éviter. Je partageais son avis, je préférais encore rester seul qu'avec une personne que j'aurais détesté. Mais ça restait triste. Si bien que j'insistais quand elle déclina mon invitation pour passer noel avec nous.

- On ne sera que tous les deux et tu ne nous dérangeras pas. Si ma mère apprenait que tu passais noel seule elle insisterait encore plus moi. Alors viens partager notre dinde, s'il te plait. Je suis même prêt à faire une exception et à te laisser décorer la maison la veille, pour que tu ai un joli noel avec des personnes qui ne te font pas vivre un calvaire dans un beau décor. Enfin... si je ne te fais plus vivre un calvaire bien sur.

Je lui souris malicieusement, espérant la détendre un peu, la faire flancher peut être aussi un peu comme ça, rester sur une note plus joyeuse et moins triste que celle qu'était entrain de prendre notre conversation. C'était pour ça aussi que je n'avais rien dit quand elle n'avait pas compris le seul du mot "partir" quand je l'avais employé. Je ne savais pas pourquoi mais je ne voulais pas lui dire que je comptais en finir. Elle ne comprendrait certainement pas. Elle m'en voudrait aussi certainement d'en arriver à une telle extrémité. Personne ne comprendrait. Il fallait être dans ma situation pour comprendre et ça je leur souhaitais de ne jamais l'être.

Je l'écoutais attentivement alors qu'elle m'expliquait en détail pourquoi c'était un tel calvaire d'être avec sa soeur. Et je ne pouvais que la comprendre. Sa soeur avait l'air d'être le cliché même de la mère de famille s'occupant de ses enfants, de son mari, de la maison et qui ne comprenait pas pourquoi ce n'était pas le rêve de tout le monde, qui ne s'imaginait pas qu'on puisse se réaliser et s'épanouir autrement que dans ce rôle là.

Je soupirais tristement alors que je la voyais se fermer en parlant de son grand père et de l'époque heureuse. Je n'aimais pas la voir comme ça.

- Je maintiens d'autant plus mon invitation. Et je suis désolé mais ta soeur est une conne. Ce n'est pas parce qu'elle est heureuse ainsi que tout le monde doit vivre comme ça. Tout le monde ne le fait pas et heureusement. Le monde serait bien triste et bien fade si il n'était rempli que de petits clichés de la famille parfaite.

Que des gens chiants peuplant cette terre... quel gâchis!

- Je n'étais pas en couple, avant... avant l'accident.

Traduction, je n'étais pas en couple quand j'avais encore une vie.

- Je vivais très bien comme ça, sans femme et sans enfants. J'avais une vie que j'adorais, passionnante, tellement riche, tellement pleine de belles rencontres et de bons moments. Tu vaux beaucoup plus qu'elle Laetitia. Je ne sais pas ce qu'elle fait dans la vie, si elle se contente d'être la parfaite petite mère au foyer, mais tu as au moins le mérite d'avoir décidé d'aider les autres et ça c'est admirable. Ne te laisse pas rabaisser par elle. Et pitié n'épouse pas un petit employé de banque qui finira bedonnant et le crâne dégarni ça serait tellement horrible.

Je lui fis une grimace mélodramatique avant d'éclater de rire. J'espérais faire disparaitre son air triste avec mes blagues...



Clionestra
Messages : 728
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La très talentueuse Eurydie

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Sam 22 Oct - 14:19
zooey_deschanel_avatar_by_rbkk_d2vkeo1-fullview.jpg?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOjdlMGQxODg5ODIyNjQzNzNhNWYwZDQxNWVhMGQyNmUwIiwiaXNzIjoidXJuOmFwcDo3ZTBkMTg4OTgyMjY0MzczYTVmMGQ0MTVlYTBkMjZlMCIsIm9iaiI6W1t7ImhlaWdodCI6Ijw9MzIwIiwicGF0aCI6IlwvZlwvYjMxYzhmYjYtYjc3Ni00NTU5LTg1OTQtYTM4MTM2N2M0ZmMwXC9kMnZrZW8xLWI0NDQyYzgzLTYwZGItNDI4Ni1hMWI5LWIwYTFjMmIyNDhlYS5wbmciLCJ3aWR0aCI6Ijw9MjAwIn1dXSwiYXVkIjpbInVybjpzZXJ2aWNlOmltYWdlLm9wZXJhdGlvbnMiXX0.OPezqJ83ziUucKv3hbLDHMPC1Dji9AMmnL9bsK_I_Vs
Leaticia
Parker

J'ai 31 ans et je vis dans un trou paumé, en Amérique. Dans la vie, je suis pédopsychiatre et je m'en sors pas bien du tout, le temps de me retourner, j'ai trouvé un travail en tant que Dame de compagnie. Sinon, grâce à ma malchance (selon ma soeur), je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Je n'avais plus de vie... avant toi [ft Clionestra] - Page 7 3rA5

Laetitia, du latin laeta qui signifie la joie. Letty est une femme douce mais forte, joyeuse mais pas idiote, altruiste mais pas soumise. Elle a fait des études de pédopsychiatre et s'est employé à aider le maximum d'enfants qu'elle pouvait... que cela soit à partir de ses stages, qu'à partir de son travail qu'elle adore... qu'elle adorait.

Elle s'est retrouvé sans travail. Et un ami lui a trouver celui d'aide à la personne pour James.

Sa grande-soeur la bassine pour qu'elle trouve un homme, se mari et fonde une famille. Cependant, sa soeur ne connait pas le plus gros secret de Letty, qu'elle n'a dit à personne.
Elle observait James doucement, sa lèvre mordillait sur le côté pour remettre la discussion en ordre. Elle n’avait pas réellement parler des fêtes de Noël pour se faire inviter avec l’homme. Elle n’avait pas envie d’être un boulet, ou du moins la pauvre fille fan de Noël qui se retrouve seule. Elle écouta l’homme insister et sa petite retenue se brisa. James ne lui faisait plus vivre un calvaire depuis longtemps… un moment … en tout cas tout le calvaire qu’elle avait pu vivre avec lui avait été soufflé par son intelligence et sa patience envers elle.

- Tu ne me fais pas vivre un calvaire, dit-elle en faisant un sourire alors qu’elle se demandait comment pourrait se passer un Noël avec James, et j’accepte l’invitation alors, avec plaisir ! Surtout si j’ai le droit de décorer la maison…

Elle fit un petit sourire puis releva les sourcils pour lui faire comprendre qu’il avait peut-être proposé le pire pour sa décoration intérieure. Bon, elle n’avait pas trop de sous pour décorer, mais elle pouvait bien faire une exception et manger des pâtes plus longtemps pour économiser pour un sapin, des guirlandes et autres décorations. Elle devait avouer que le « s’il te plait » avait eu raison d’elle aussi. Il voulait qu’elle soit là, elle, la casse-couille qu’il ne supportait pas avant, alors ça lui faisait plaisir.

- Ma sœur est … oui, un peu conne, avoua-t-elle alors, mais aussi très têtue. Oh, mais son mari ne l’est pas du tout hein ! Je veux dire, lui il est le genre à vouloir aider à la maison, à vouloir être aussi impliqué dans la vie des enfants et tout, c’est juste que sa femme, ma sœur, est … souvent focalisé sur ce qu’elle veut, elle.

Elle fit un nouveau sourire. Ce qu’elle ne disait pas, c’était que sa grande sœur avait vécu avec elle pendant des années. Sa sœur savait que le rêve ultime de Letty était d’avoir des enfants. Toutes personnes ayant rencontré la version petite de Letty le savaient. Elle voulait être maman. Pas femme au foyer, pas marier, mais maman. Elle ne le pouvait pas et ça personne ne le savait, pas même sa sœur qui ne comprenait pas ce changement radical dans le rêve de sa petite sœur. Quand il finit par parler de lui, elle fit un sourire pour lui donner le courage. C’était la première fois qu’il parlait de l’accident, même si juste énoncé, alors elle ne comptait pas le couper. Quand il reparti sur elle, Letty se doutait qu’elle ne pouvait rebondir sur son « lui d’avant », que cela lui ferait du mal. Il était trop tôt dans leur relation pour lui dire qu’elle aimait le lui de maintenant, qu’elle le trouvait triste mais toujours aussi malin. Il ne valait mieux pas, elle garda cette pensée en elle.

- Je ne sais pas ce que je vaux, mais je sais que je suis heureuse de t’entendre me défendre, avoua-t-elle, merci. Et ne t’en fais pas, je n’épouserais pas un petit employé de banque… sauf si j’en suis incroyablement amoureuse.

Elle pouvait tomber amoureuse de n’importe qui. Letty n’avait jamais vraiment eu de type de personne qu’elle aime. Elle aime tout le monde. Si un petit employé de banque est gentil, sympas, drôle et fait battre son cœur, qui serait-elle pour lutter ? Elle finit par sourire à l’homme.

- Je pense que mon seul Redflag comme on dit de nos jours, ça serait un homme qui n’aime pas les soupes, dit-elle en mettant une main sur son front et en rejetant la tête en arrière en mimant le désespoir. Si tu veux candidater pour être mon futur mari, n’oublie pas de mentir sur ton C.V.

Bien sûr, elle rigolait, et cela pouvait se voir à la lueur espiègle dans ses yeux taquins. Elle pouvait aussi aimer un homme qui n’aime pas les soupes … mais il était certain qu’elle ferait en sorte de lui faire changer d’avis …


May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
Contenu sponsorisé
Je n'avais plus de vie... avant toi [ft Clionestra]
Page 7 sur 7
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
Sujets similaires
-
» Clionestra
» Avant, j'étais schyzo
» Un sauvetage laborieux ft Clionestra
» Cobaye 006 ft. Clionestra
» BranLily | There's a star for everyone Ft. Clionestra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: