Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» La vie, c'est parfois avoir le souffle coupé. feat Caleb
Je n'avais plus de vie... avant toi [ft Clionestra] - Page 6 EmptyAujourd'hui à 20:50 par Charly

» Once upon a time in a wild, wild world
Je n'avais plus de vie... avant toi [ft Clionestra] - Page 6 EmptyAujourd'hui à 20:12 par Eurydie

» (sms) i need answers.
Je n'avais plus de vie... avant toi [ft Clionestra] - Page 6 EmptyAujourd'hui à 18:33 par eternals.

» Parce que c'était lui, parce que c'était moi
Je n'avais plus de vie... avant toi [ft Clionestra] - Page 6 EmptyAujourd'hui à 17:55 par Beloved

» Texas's secret [Monkeymama]
Je n'avais plus de vie... avant toi [ft Clionestra] - Page 6 EmptyAujourd'hui à 17:36 par Beloved

» haut les masques [chou]
Je n'avais plus de vie... avant toi [ft Clionestra] - Page 6 EmptyAujourd'hui à 16:52 par Gaïa

» Les noces - fragiles - de porcelaine [Pv : Cheval de Troie]
Je n'avais plus de vie... avant toi [ft Clionestra] - Page 6 EmptyAujourd'hui à 14:17 par Cheval de Troie

» TOPS-SITES ¬ votez pour ltdr
Je n'avais plus de vie... avant toi [ft Clionestra] - Page 6 EmptyAujourd'hui à 14:12 par Gäa

» 呪い - Noroi feat Houmous
Je n'avais plus de vie... avant toi [ft Clionestra] - Page 6 EmptyAujourd'hui à 13:38 par Houmous

-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Nike Air Zoom Pegasus 39 Premium
77.97 € 129.99 €
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Je n'avais plus de vie... avant toi [ft Clionestra]

Clionestra
Messages : 668
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : moi

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Jeu 1 Sep - 10:49
zooey_deschanel_avatar_by_rbkk_d2vkeo1-fullview.jpg?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOjdlMGQxODg5ODIyNjQzNzNhNWYwZDQxNWVhMGQyNmUwIiwiaXNzIjoidXJuOmFwcDo3ZTBkMTg4OTgyMjY0MzczYTVmMGQ0MTVlYTBkMjZlMCIsIm9iaiI6W1t7ImhlaWdodCI6Ijw9MzIwIiwicGF0aCI6IlwvZlwvYjMxYzhmYjYtYjc3Ni00NTU5LTg1OTQtYTM4MTM2N2M0ZmMwXC9kMnZrZW8xLWI0NDQyYzgzLTYwZGItNDI4Ni1hMWI5LWIwYTFjMmIyNDhlYS5wbmciLCJ3aWR0aCI6Ijw9MjAwIn1dXSwiYXVkIjpbInVybjpzZXJ2aWNlOmltYWdlLm9wZXJhdGlvbnMiXX0.OPezqJ83ziUucKv3hbLDHMPC1Dji9AMmnL9bsK_I_Vs
Leaticia
Parker

J'ai 31 ans et je vis dans un trou paumé, en Amérique. Dans la vie, je suis pédopsychiatre et je m'en sors pas bien du tout, le temps de me retourner, j'ai trouvé un travail en tant que Dame de compagnie. Sinon, grâce à ma malchance (selon ma soeur), je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Je n'avais plus de vie... avant toi [ft Clionestra] - Page 6 3rA5

Laetitia, du latin laeta qui signifie la joie. Letty est une femme douce mais forte, joyeuse mais pas idiote, altruiste mais pas soumise. Elle a fait des études de pédopsychiatre et s'est employé à aider le maximum d'enfants qu'elle pouvait... que cela soit à partir de ses stages, qu'à partir de son travail qu'elle adore... qu'elle adorait.

Elle s'est retrouvé sans travail. Et un ami lui a trouver celui d'aide à la personne pour James.

Sa grande-soeur la bassine pour qu'elle trouve un homme, se mari et fonde une famille. Cependant, sa soeur ne connait pas le plus gros secret de Letty, qu'elle n'a dit à personne.


Elle lui fit un large sourire, bien trop heureuse pour cacher sa joie sur son visage. Elle avait le droit de le tutoyer, et l’inverse était évident … et quelque part, ça lui prouvait que ce qu’il y avait eu entre eux la dernière fois était réelle. Pas tangible, pas forcément logique, pas forcément solide, mais leur relation avait eu le droit à une nouvelle dimension, et ça, ça n’avait pas de prix. Elle avait donc eu ce sourire de parfaite heureuse, ça plus le fait de sortir, elle était prête à soulever le monde.

Elle ne pouvait se douter qu’il la trouve craquante …Certainement qu’elle se mettrait à rougir comme une pivoine et se demanderait s’il se moque. Pas qu’elle pense que l’homme se moquerait d’elle, mais qu’elle ne pense pas du tout être craquante… ou quoi que ce soit d’autre de positif… D’ailleurs, elle repensa à ses compliments et son cœur se gonfla de bonheur et de bonne humeur. Ouais, elle pourrait soulever des montagnes.

- La musique … elle me fait ressentir des émotions quand je les écoute. C’est pour ça que souvent j’écoute les mêmes. En boucle. Sans réellement faire en sorte de découvrir de nouvelle, elle se greffe à moi et à la situation. J’ai ma musique bonne humeur, celle qui me rappelle mon grand-père, celle qui me fait rigoler toute seule, et ma préféré celle qui me rappelle d’être courageuse.

Elle pensait à la musique de son téléphone un instant, celle qui lui avait valu une dispute sortie de nulle part de la part de l’homme. Cette musique avait été entendu pour la première fois le jour où elle a su qu’elle ne pourrait jamais avoir d’enfant. Elle avait été entendue alors qu’elle était au bord du gouffre, mentalement, et qu’elle ne faisait que pleurer. Cette musique avait eu le même effet que son film favori… Le genre d’effet qui apaise le cœur et donne envie d’être encore plus forte, plus courageuse, de se relever même si on ne pense pas le pouvoir. Cette musique avait eu cet effet là sur elle, et elle avait peut-être un peu peur de découvrir d’autres musiques qui s’accrochent à son âme ainsi. Elle regarda elle aussi son carnet et l’ouvrit doucement. Les notes étaient petites. Elle n’avait pas mis beaucoup d’information comme elle l’avait précisé. Elle fit un large sourire.

- J’ai beaucoup aimé l’album ! Je les écoutais plusieurs fois, pour être sûr de pouvoir en parler. Radioactive, dont je connais le nom maintenant, reste toujours ma préférée parmi toute. J’aime beaucoup It’s time et Bleeding Out !  Je trouve que c’était les plus … j’ai écris trois plus, donc ça voulait certainement dire que j’ai fini par chanter et danser toute seule, dit-elle avec un sourire.

Bon, elle avait des écouteurs, donc aucun risque pour que les voisins ne veuillent sa peau … Cependant, il était possible aussi qu’elle avait danser la fenêtre ouverte, et que les habitants de l’immeuble d’en face craigne pour sa santé mentale … oups.

- Celles que j’ai moins aimé sont TipToe et On top of the world. J’aimais bien les paroles, c’est juste que l’air je n’arrivais pas à … je ne sais pas comment dire, ça me marquer le début un peu atypique et j’avais dû mal à … rentrer dans la musique, essaya-t-elle d’expliquer alors qu’elle observait la vague dessinée à côté de la musique et le moins slash plus parole…

Elle sortit son nez de son carnet et sourit alors qu’une feuille vient se poser sur son nez. Elle rigola et la poussa d’un souffle.

- Pour le reste j’ai aimé en général, je n’ai pas eu de coup de cœur comme pour radioactive cependant.

Aussi avait-elle écouté le CD par curiosité, elle n’était pas sujette à ce moment-là à une intense émotion, positive ou négative. La musique parlait, racontait une histoire, mais ce n’était pas une histoire qui vibrait en elle plus que ça.

- Je veux bien continuer les leçons, monsieur le professeur, dit-elle avec un sourire.

Bon, il allait falloir qu’elle se mette à investir dans un moyen moins couteux pour apprendre à connaître les musiques. Internet était une bonne option, vive youtube, cependant … Youtube ne donnait pas d’argent au groupe si ? Elle se demandait vraiment comment faire … Peut-être que l’homme pourrait lui prêter les CDs ? Cela serait mieux pour son budget non ? Elle réfléchit puis sourit.

- j’aime bien apprendre avec toi, c’est toujours intéressant. Alors n'hésite pas!



May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
Beloved
Messages : 4117
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
stitch
Beloved
Ven 2 Sep - 10:03
3yo88.png
James Baker
J'ai 34 ans et je vis dans un trou paumé, quelques part aux Etats Unis. Dans la vie, je suis auteur/compositeur et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal, mais de toute façon toute ma vie est désastreuse.


Je l'écoutais me donner son avis, concentré sur ses mots. Elle semblait avoir bien réfléchi à tout ça. Elle prenait l'affaire vraiment au sérieux alors que mon but n'avait été que de lui faire découvrir des chansons qu'elle pourrait aimer. Mais ce n'était rien, c'était même plutôt mignon de la voir s'investir comme ça.

- Continuons la leçon alors et cherchons la chanson qui pourrait te faire penser à moi.

Je lui souris malicieusement alors que nous continuions d'avancer sur le chemin. Je voulais qu'elle trouve une chanson qui ne serait pas de moi. Si elle pouvait ne jamais savoir que j'étais le mec de sa sonnerie de téléphone ça m'arrangerait. Je n'avais pas envie qu'elle me voit autrement. A ses yeux je n'étais qu'un mec simple qui était amateur de musique. Bon coincé dans un fauteuil d'accord mais un mec simple malgré tout. Je n'étais pas l'ancienne star de la musique déchue, celle sur qui tout le monde s'interrogeait depuis la mystérieuse disparition. Je les voyais, les réseaux sociaux, je ne pouvais pas passer à côté malheureusement. Alors au moins pendant ces moments avec elle, je n'étais plus l'ombre de celui que j'avais été.

- Prend ton téléphone et va sur you tube, deezer, spotify, comme tu veux. Tu la trouveras partout de toute façon. On va écouter un classique. Cherche With or without you de U2. Et je préviens, si tu ne l'aimes pas, je serais obligé de te virer.

Je lui souris malicieusement, la laissant chercher la chanson en question. Mon sourire se fit plus sincère, léger, un peu mélancolique quand j'entendis les premiers accords commencer à jouer. Puis je me laissais emporter par la voix de Bono chantant d'abord doucement avant de se laisser emporter par la musique.

Je ne fredonnais pas, comment j'en avais autrefois l'habitude. Je ne voulais plus chanter. Je ne m'en sentais plus capable. Et je ne voulais pas faire ça devant Laetitia. Elle avait une oreille musicale merdique mais je ne voulais quand même pas prendre le risque qu'elle puisse reconnaitre ma voix. Je n'étais plus un chanteur. Alors je me contentais d'écouter, de me laisser emporter par la musique. J'attendis que les dernières notes se terminent pour lui demander :

- Alors? Tu as trouvé comment? Fais attention à ta réponse surtout.



Clionestra
Messages : 668
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : moi

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Dim 11 Sep - 0:09
zooey_deschanel_avatar_by_rbkk_d2vkeo1-fullview.jpg?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOjdlMGQxODg5ODIyNjQzNzNhNWYwZDQxNWVhMGQyNmUwIiwiaXNzIjoidXJuOmFwcDo3ZTBkMTg4OTgyMjY0MzczYTVmMGQ0MTVlYTBkMjZlMCIsIm9iaiI6W1t7ImhlaWdodCI6Ijw9MzIwIiwicGF0aCI6IlwvZlwvYjMxYzhmYjYtYjc3Ni00NTU5LTg1OTQtYTM4MTM2N2M0ZmMwXC9kMnZrZW8xLWI0NDQyYzgzLTYwZGItNDI4Ni1hMWI5LWIwYTFjMmIyNDhlYS5wbmciLCJ3aWR0aCI6Ijw9MjAwIn1dXSwiYXVkIjpbInVybjpzZXJ2aWNlOmltYWdlLm9wZXJhdGlvbnMiXX0.OPezqJ83ziUucKv3hbLDHMPC1Dji9AMmnL9bsK_I_Vs
Leaticia
Parker

J'ai 31 ans et je vis dans un trou paumé, en Amérique. Dans la vie, je suis pédopsychiatre et je m'en sors pas bien du tout, le temps de me retourner, j'ai trouvé un travail en tant que Dame de compagnie. Sinon, grâce à ma malchance (selon ma soeur), je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Je n'avais plus de vie... avant toi [ft Clionestra] - Page 6 3rA5

Laetitia, du latin laeta qui signifie la joie. Letty est une femme douce mais forte, joyeuse mais pas idiote, altruiste mais pas soumise. Elle a fait des études de pédopsychiatre et s'est employé à aider le maximum d'enfants qu'elle pouvait... que cela soit à partir de ses stages, qu'à partir de son travail qu'elle adore... qu'elle adorait.

Elle s'est retrouvé sans travail. Et un ami lui a trouver celui d'aide à la personne pour James.

Sa grande-soeur la bassine pour qu'elle trouve un homme, se mari et fonde une famille. Cependant, sa soeur ne connait pas le plus gros secret de Letty, qu'elle n'a dit à personne.


La jeune femme avait toujours envie d’apprendre, de connaître, de comprendre. C’était important pour elle. Et l’homme lui offrait bien plus que la connaissance en acceptant de lui parler de la musique. Elle lui donnait un moment joyeux et elle aimait cela. Elle aimait cette nouvelle relation qui s’était tissé entre eux. Elle respira l’air pure du lieu en souriant comme une bien heureuse. C’était simplement ça en réalité, elle était heureuse. Elle sourit doucement.

- Pour le moment, absolument toutes les musiques me font penser à toi, dit-elle avec un large sourire.

Elle n’avait bien sur pas d’arrière-pensée romantique à cette phrase. C’était un fait. Chaque musique qu’elle avait écoutée avec lui était une musique qui lui ferait penser à lui. James allait être dans ses pensées, et ses écoutes, pour longtemps encore. Il n’y avait pas de doute. Elle prit son téléphone comme il lui demanda et fit la recherche. Elle sourit.

- Je n’ai que Youtube sur mon téléphone.

Elle n’avait jamais pensé avoir à utiliser deezer ou spotify … ou l’autre que son Alexa n’arrêtait pas de faire la publicité dessus. Amazon music unlimited se souvient-elle alors qu’elle prenait la première musique qui semblait correspondre sur son application.

- Je n’ai aucune envie d’être virer, faisons en sorte que j’aime alors.

Bien qu’elle se doutât qu’elle allait aimer. Elle était dehors, dans une bonne humeur toute nouvelle, elle avait un grand sourire et l’homme aussi se fit elle la remarque. On dit, de manière plus ou moins misogyne, que le sourire était l’habit qui va le mieux à une femme. Letty savait que le sourire était le plus beau vêtement pour tout le monde … mais quand James vient à sourire, elle eut une petite seconde de surprise avant de lui répondre. Il était beau, se dit-elle bien qu’elle n’oserait lui dire. Il avait un sourire éclatant, des yeux lumineux, il était brillant. Il était comme un astre et elle se disait, tristement, que la situation était l’éclipse.

Il ne voudrait certainement pas qu’elle dise sa pensée. Elle l’étouffa dans sa recherche et mit la musique en souriant. Les éclipses ne sont jamais éternelles. Elle laissa la musique la transporter, mais ce n’était pas réellement la musique ou les paroles qui s’incrustèrent en elle. C’était l’homme. Sa manière de sourire, de hocher la tête, sa manière d’aimer la musique. Les paroles auraient pu la faire rougir, mais elle était bien trop fascinée par l’homme. Quand il la regarda à nouveau elle lui fit un large sourire.

- J’ai aimé, dit-elle simplement en le regardant puis en décidant que la feuille tombant au loin de son arbre était plus sûr pour son cœur, je pense que je suis jalouse de la personne a qui il pensait.

Elle ne pensait pas marquer un homme ainsi. Qu’il la veuille, elle, c’était aberrant de son point de vue. Que quelqu’un lui chante une chanson, qu’on la regarde en disant qu’il voulait tout d’elle. Elle eu un frisson alors qu’une image étrangement romantique se glissa dans son esprit avec James en tant que second protagoniste. Elle planta ses yeux sur lui et préféra sourire.

- Cette musique, pour sûr, je penserais à toi chaque fois que je l’écouterais et l’entendrait. Avec encore plus de force que les autres.

Et si elle se mettait à la chanter alors qu’elle travaillait pour lui ? Alors il pourrait savoir que toutes ses pensées allaient vers lui. Cela serait gênant, mais elle ne le remarquerait certainement trop tard… Tant pis.

- Alors, je ne suis pas virer, demanda-elle pour le taquiner.



May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
Beloved
Messages : 4117
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
stitch
Beloved
Ven 16 Sep - 11:47
3yo88.png
James Baker
J'ai 34 ans et je vis dans un trou paumé, quelques part aux Etats Unis. Dans la vie, je suis auteur/compositeur et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal, mais de toute façon toute ma vie est désastreuse.


- Tu ne seras pas virée non.

Je lui souris doucement pour la rassurer. Même si elle n'avait pas apprécié la chanson je ne l'aurais pas viré. Tous les goûts étaient dans la nature. Elle avait le droit de ne pas aimer les même musiques que moi. Là j'étais seulement parti de chansons qu'elle était susceptible d'aimer vu qu'elle appréciait Imagine Dragons.

Je continuais de me balader avec elle, lui faisant écouter plusieurs chansons de U2. Je m'amusais à lui faire un petit cours, lui parlant des différents groupes modernes qu'ils avaient pu influencer aujourd'hui par leur musique. L'histoire de la musique... j'aurais pu rester à en parler pendant des heures. C'était toute mon adolescence. J'étais resté des heures enfermé dans ma chambre à écouter les différents groupes de rock qui avaient traversé les époques, à décortiquer leur style, à tenter de reprendre leurs chansons à la guitare. Je m'étais entrainé de plus en plus, montant mon groupe et reprenant les chansons que j'aimais le plus. Puis j'avais dépassé ce stage. J'avais pioché à mon tour dans ses inspirations pour faire ma propre musique. Le reste... le reste appartenait à une autre vie.

On termina notre balade et on retourna dans la maison. Je la suivis dans la cuisine où elle s'installait pour préparer le déjeuner. Pour une fois je choisis avec elle le repas. Je lui montrais une recette de lasagnes aux légumes, approuvée par ma mère, qui devrait nous faire plaisir à tous les deux. Pendant qu'elle cuisinait, je restais à ses côtés, la regardant faire.

- Il faut mettre de la musique pour cuisiner. Une vie sans musique est beaucoup trop triste. Et il est temps de laisser un peu U2 de côté et de tenter un groupe que tu connais peut être. Je ne sais pas trop. Je ne sais pas si c'est ton genre, mais moi c'est un groupe que j'apprécie énormément.

Je la guidais pour qu'elle lance la chanson, Time is running out, de Muse. Je la laissais écouter, attendant d'avoir ses avis.

- Promis je ne te vire toujours pas si tu n'aimes pas.



Clionestra
Messages : 668
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : moi

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Mar 20 Sep - 0:52
zooey_deschanel_avatar_by_rbkk_d2vkeo1-fullview.jpg?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOjdlMGQxODg5ODIyNjQzNzNhNWYwZDQxNWVhMGQyNmUwIiwiaXNzIjoidXJuOmFwcDo3ZTBkMTg4OTgyMjY0MzczYTVmMGQ0MTVlYTBkMjZlMCIsIm9iaiI6W1t7ImhlaWdodCI6Ijw9MzIwIiwicGF0aCI6IlwvZlwvYjMxYzhmYjYtYjc3Ni00NTU5LTg1OTQtYTM4MTM2N2M0ZmMwXC9kMnZrZW8xLWI0NDQyYzgzLTYwZGItNDI4Ni1hMWI5LWIwYTFjMmIyNDhlYS5wbmciLCJ3aWR0aCI6Ijw9MjAwIn1dXSwiYXVkIjpbInVybjpzZXJ2aWNlOmltYWdlLm9wZXJhdGlvbnMiXX0.OPezqJ83ziUucKv3hbLDHMPC1Dji9AMmnL9bsK_I_Vs
Leaticia
Parker

J'ai 31 ans et je vis dans un trou paumé, en Amérique. Dans la vie, je suis pédopsychiatre et je m'en sors pas bien du tout, le temps de me retourner, j'ai trouvé un travail en tant que Dame de compagnie. Sinon, grâce à ma malchance (selon ma soeur), je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Je n'avais plus de vie... avant toi [ft Clionestra] - Page 6 3rA5

Laetitia, du latin laeta qui signifie la joie. Letty est une femme douce mais forte, joyeuse mais pas idiote, altruiste mais pas soumise. Elle a fait des études de pédopsychiatre et s'est employé à aider le maximum d'enfants qu'elle pouvait... que cela soit à partir de ses stages, qu'à partir de son travail qu'elle adore... qu'elle adorait.

Elle s'est retrouvé sans travail. Et un ami lui a trouver celui d'aide à la personne pour James.

Sa grande-soeur la bassine pour qu'elle trouve un homme, se mari et fonde une famille. Cependant, sa soeur ne connait pas le plus gros secret de Letty, qu'elle n'a dit à personne.


HRP – En vrai, tu sais que tu me fais grave un cours de musique à moi aussi ? alors merci ! je découvre pleins de musique cool !

Elle fit un sourire à l’homme. Etrange, l’entendre dire qu’elle ne sera pas virée avec autant d’aplomb, alors qu’il l’avait menacé moulte fois avant, lui faisait plaisir. Trop plaisir. Beaucoup trop plaisir. Elle avait l’impression d’avoir escalader un mur qui les séparer. Elle avait failli tomber et s’était rattraper à une branche. James l’avait remonté. Peut-être une vision un peu trop … imagé de la situation, mais elle le ressentait ainsi. Le monde avait changé de perceptive et la musique aidait à illustrer cela. Elle n’avait aucun mérite cependant, c’était James qui avait changé, qui s’était adoucit en sa présence. Elle, elle avait continué d’être obstinément elle-même.

Pendant qu’ils parlaient, en se promenant ou en faisant à manger, elle se disait que James serait un bon professeur. Une fois passé son air bourru et sa colère, il était patient avec elle, il lui présentait les musiques qui allaient avec leur discussion. Ils avançaient ensemble dans les discussions, sans que Letty eût l’impression d’être submergé par les informations. Elle savait qu’elle avait beaucoup appris, et elle savait qu’elle en aurait autant à apprendre plus tard. Il serait un bon professeur de « la musique pour les nuls ». Elle sourit.

- Mon grand-père disait que c’était une vie sans sourire qui était beaucoup trop triste. J’imagine que lui et toi, vous vous seriez bien entendu.

Son grand-père était le genre d’homme immortel, stable, fort, droit, juste et bon. Peut-être avait-il des défauts, mais aucun que Letty ne puisse citer. Oh. Si. Il pétait et accusait le chien parfois. Sinon ? Il était le meilleur homme que le monde avait porté. Il avait toujours le mot pour rendre le monde meilleur, le sourire pour diminuer les pleurs, le geste pour apaiser les tourments. Son grand-père avait été la seule raison de sa bonne entente avec sa sœur, et sa mort avait été la déchirure entre le peu de bonnes relations qu’elle tenait avec sa sœur. Elle sourit doucement mais tristement en pensant à lui.

-  Je ne connaissais pas, reprit-elle alors que son téléphone continuer de défiler des musiques pour mettre supermassive black hole, ha, si celle là je la connais, c’est dans la scène la plus épique de baseball de l’histoire des histoires d’amour.

Elle était fleur bleue. Ce n’était pas parce qu’elle ne connaissait pas l’amour actuellement qu’elle n’avait pas envie de connaître l’amour, ni qu’elle déteste le romantisme. Ainsi Twilight avait été regardé, lu, regardé à nouveau, en se disant que malgré ce que tout le monde pouvait reprocher aux vampires de l’histoire, c’était mignon et c’était la seule chose qui compte. On ne regarde pas un film de Noël pour le réalisme, Twilight c’était pareil. On ne le regardait pas pour le vampire mais pour l’histoire derrière.

- Je trouve ça, commença-t-elle en cherchant ses mots, sympathique. Je préfère cependant U2 et Imagine Dragons si je devais classer mes écoutes. Cela me rappelle que je n’ai pas pris le temps d’écouter ta chanson préféré….

Alors qu’elle allait prendre son téléphone, un appel, un numéro venant d’un autre pays pour lui faire acheter quelque chose qu’elle ne voulait pas, fit sonner le téléphone pour diffuser la musique qu’elle aimait autant. Elle coupa l’appel sans même répondre avant de poser les yeux sur James en finissant de mettre la table.

-  Tu connais le groupe de ma sonnerie ? J’imagine que vue le nombre de fois où je loupe des appels pour écouter la musique, je pourrais en aimer d’autres.

Mais il serait impossible d’elle-même de retrouver le groupe … et il lui serait même impossible de savoir comment trouver. Pour une personne comme elle, qui n’y connait rien, le shazam était un nom de super-héros D.C. bien loin de l’application utile à la recherche d’une chanson.


May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
Beloved
Messages : 4117
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
stitch
Beloved
Jeu 22 Sep - 17:44
3yo88.png
James Baker
J'ai 34 ans et je vis dans un trou paumé, quelques part aux Etats Unis. Dans la vie, je suis auteur/compositeur et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal, mais de toute façon toute ma vie est désastreuse.


Je préférais ne pas m'étendre sur le sujet du grand père. Déjà parce que je sentais que c'était un sujet sensible. Elle en parlait au passé, signe qu'il était mort. Et elle en parlait comme si ça avait été important pour elle que je le rencontre. Le grand père avait été une personne importante dans sa vie, quelqu'un qu'elle devait regretter. Alors remuer le couteau dans la plaie n'aiderait pas les choses. Surtout que si je devais parler ça serait pour dire que je n'étais pas d'accord avec lui. Un sourire ça n'avait rien de vrai. On pouvait forcer un sourire. On pouvait mentir avec un sourire. Il n'y avait rien de plus traitre que ça. J'avais appris à sourire sur commande, mais tous mes sourires n'étaient pas sincères. La musique elle était vraie. Elle ne mentait pas. Elle donnait ce qu'elle avait, nous faisait ressentir tout un tas d'émotions sans tricher et on ne pouvait pas non plus tricher avec elle. On ne pouvait pas faire comme si on était insensible, comme si les notes ne remuaient pas quelque chose en nous. Mais je gardais pour moi mes réflexions, la laissant continuer.

Je fronçais un peu les sourcils en l'entendant parler de scène de baseball et de film d'amour.

- Ma culture là dessus est beaucoup plus limitée. Il faudrait que tu me fasses voir ce film. Il ne doit pas être mauvais si il a eu le bon goût de mettre en avant une chanson de Muse que j'adore.

Ca permettrait de me changer un peu les idées, d'occuper mes trop longues journées. Mettre de côté la composition ne me faisait pas de mal. Je n'arrivais à rien de bien et plus je m'acharnais dessus et moins j'y arriverais. J'avais besoin de retrouver l'inspiration, de ressentir à nouveau ce frisson, cette sensation qui faisait vibrer toute mon âme et qui me poussait à écrire sans pouvoir me retenir. Je ne l'avais plus... elle était perdu et me forcer ne m'aiderait pas à la retrouver.

Je me sentais bien quand la sonnerie de son téléphone retentit, venant briser le moment. Cette voix... ma voix... J'avais l'impression qu'elle appartenait à un étranger. Avais je vraiment été ce garçon qui avait passé des heures enfermé dans un studio pour réussir à trouver l'interprétation la plus juste? Avais je vraiment chanté cette chanson sur scène? Sortant toutes mes trippes pour les mettre dans ces mots si forts.. Ces mots qui résonnaient beaucoup trop cruellement en moi aujourd'hui. Bien trop jeune pour mourir... Trop jeune pour mourir... J'étais mort. J'étais mort beaucoup trop jeune. J'avais beaucoup trop de choses à vivre encore mais ma vie m'avait été arrachée... Cruelle ironie de se dire que j'avais chanté ça sans être conscient que cela me toucherait un jour.

Et c'était beaucoup trop cruel qu'elle s'obstine à me mettre cette musique dans les oreilles alors que je lui avais déjà demandé de ne pas le faire. Et le pire, c'était qu'elle osait me demander un cours sur le groupe, sur mon groupe. Voulait elle que je passe des heures à lui faire écouter mes chansons? A lui dire pourquoi j'avais écris ça, ce que je voulais faire passer dans ces mots, lui faire écouter mes préférées, les morceaux où j'avais mis tout ce que j'étais... Non... elle n'avait pas le droit de me demander ça.

- Je vous avais demandé de mettre votre portable en silencieux... Je ne veux plus entendre cette sonnerie et je n'ai aucune envie de parler de ce groupe.

Il était mort et il devait le rester. Il n'était pas question de faire revivre de vieux fantômes du passé.

- Si vraiment vous voulez garder une sonnerie, mettez une chanson de U2 ce sera beaucoup mieux ou d'Imagine Dragons. Mais pas ça...

Surtout pas ça...

Clionestra
Messages : 668
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : moi

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Jeu 22 Sep - 18:28
zooey_deschanel_avatar_by_rbkk_d2vkeo1-fullview.jpg?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOjdlMGQxODg5ODIyNjQzNzNhNWYwZDQxNWVhMGQyNmUwIiwiaXNzIjoidXJuOmFwcDo3ZTBkMTg4OTgyMjY0MzczYTVmMGQ0MTVlYTBkMjZlMCIsIm9iaiI6W1t7ImhlaWdodCI6Ijw9MzIwIiwicGF0aCI6IlwvZlwvYjMxYzhmYjYtYjc3Ni00NTU5LTg1OTQtYTM4MTM2N2M0ZmMwXC9kMnZrZW8xLWI0NDQyYzgzLTYwZGItNDI4Ni1hMWI5LWIwYTFjMmIyNDhlYS5wbmciLCJ3aWR0aCI6Ijw9MjAwIn1dXSwiYXVkIjpbInVybjpzZXJ2aWNlOmltYWdlLm9wZXJhdGlvbnMiXX0.OPezqJ83ziUucKv3hbLDHMPC1Dji9AMmnL9bsK_I_Vs
Leaticia
Parker

J'ai 31 ans et je vis dans un trou paumé, en Amérique. Dans la vie, je suis pédopsychiatre et je m'en sors pas bien du tout, le temps de me retourner, j'ai trouvé un travail en tant que Dame de compagnie. Sinon, grâce à ma malchance (selon ma soeur), je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Je n'avais plus de vie... avant toi [ft Clionestra] - Page 6 3rA5

Laetitia, du latin laeta qui signifie la joie. Letty est une femme douce mais forte, joyeuse mais pas idiote, altruiste mais pas soumise. Elle a fait des études de pédopsychiatre et s'est employé à aider le maximum d'enfants qu'elle pouvait... que cela soit à partir de ses stages, qu'à partir de son travail qu'elle adore... qu'elle adorait.

Elle s'est retrouvé sans travail. Et un ami lui a trouver celui d'aide à la personne pour James.

Sa grande-soeur la bassine pour qu'elle trouve un homme, se mari et fonde une famille. Cependant, sa soeur ne connait pas le plus gros secret de Letty, qu'elle n'a dit à personne.
Elle allait parler du film où la musique de Muse était utilisé. Elle allait le faire … mais quelque chose dans l’atmosphère avait plombé l’ambiance. Elle observa son téléphone, puis l’homme et son soudain retour au vouvoiement qui aurait presque pu la faire chavirer. Trop changé les habitudes, avec si peu de retour, c’était dangereux pour elle. Elle l’observait. Le silence était devenu de plomb mais elle sentait une réelle souffrance pour la fin de sa phrase. Elle essayait de trouver une raison à cela, un pourquoi du comment qui faisait que l’homme se retrouver ainsi…

- Cette chanson m’a sauvé la vie, souffla-t-elle alors qu’elle approcha sa main de son portable pour le mettre une bonne fois pour toute sur silencieux.

Elle ne savait pas ce que l’homme pouvait avoir contre la musique, et elle comptait bien lui expliquer, peut-être, si elle en trouvait le courage quelque part dans ses tripes, comment cette chanson l’avait empêché de plonger depuis un pont sans espoir de rebond. S'il demande. Elle était en train de réfléchir à une musique qui pourrait lui donner envie de vivre comme celle-là. Une musique qui lui donnerait le courage de continuer à marcher, à respirer, en sachant qu’elle elle avait perdu espoir pour le rêve de sa vie.

On apprenait, dans les films, que les rêves étaient fait pour être atteint. Que si on y croyait assez, alors on pouvait arriver au bout de l’étoile et réaliser son rêve. Letty n’avait même pas un rêve bien compliqué. Elle ne voulait pas de reconnaissance, elle n’avait pas envie d’être connu, ou aimé. Elle n’avait pas envie d’avoir particulièrement plus d’argent que nécessaire. Elle avait qu’un seul rêve, et cela depuis qu’elle avait pu commencer à marcher. Ce rêve n’était pas atteignable. Elle ne pouvait que regarder les autres y arriver, et même décider de ne pas le vouloir. Elle sentit son cœur se déchirer alors qu’elle sentait qu’elle allait pleurer. Elle ne pouvait pas changer cette musique. Elle n’en avait pas le courage.

- Je le mettrais en silencieux, dit-elle alors en le reposant à sa place sans avoir toucher aux paramètres de sonnerie.

Elle posa un regard sur l’homme. Peut-être que le chanteur du groupe avait un rapport avec l’état de James ? Peut-être que c’était lui qui avait conduit la voiture ? Ou qu’importe la raison de la paralysie de l’homme.

- Je suis vraiment désolée. Je ne te… vous demanderais pas pourquoi vous la détestez autant mais je ne peux pas la changer. Pour me faire pardonner, je t’apport… je vous apporterais le film demain… Je ne pense pas que ça sera à votre goût, mais ça aura le mérite de me permettre de te … vous faire découvrir quelque chose.

Le passage du tu au vous allait la rendre chèvre. Bien sûr qu’il fallait suivre les directives de l’homme pour leur relation. C’était lui qui gérer leur relation, lui qui décidait quand le vent était chaud ou froid, mais ça n’empêche qu’elle en avait la tête qui tourne à force. Elle lui fit un sourire amical en espérant que ça arriverait à passer. Peut-être en parlant de musique ?

- Si je devais changer, je mettrais With or Without you, en pensant toujours à notre promenade.

Et à lui. Mais il n’était peut-être pas tant de dire que cette chanson était maintenant collée à la beauté de l’homme et de sa passion. C’était comme voir une œuvre d’art de pureté. L’homme était passionné, aimant la musique. Si elle pouvait aimer autant que lui aime, alors elle serait plus heureuse.


May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
Beloved
Messages : 4117
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
stitch
Beloved
Ven 23 Sep - 17:07
3yo88.png
James Baker
J'ai 34 ans et je vis dans un trou paumé, quelques part aux Etats Unis. Dans la vie, je suis auteur/compositeur et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal, mais de toute façon toute ma vie est désastreuse.


Ma chanson lui avait sauvé la vie... c'était assez étrange de me dire ça. Je savais que ma musique avait du toucher des personnes. Je n'aurais pas vendu autant de disques, tant de personnes ne serait pas venu nous voir en concert si ça n'avait pas été le cas. Mais ça faisait tout drôle d'avoir quelqu'un en face de moi me le dire clairement. Bien sur j'avais eu tout un tas de fan qui m'avaient rencontré et qui m'avaient sorti des grandes phrases grandiloquentes de ce genre. Mais venant de Letty je savais que c'était sincère. Elle ne savait pas qu'elle parlait à l'auteur de la dite chanson. Elle ne se rendait pas compte qu'elle était presque entrain de me dire que j'y étais pour quelque chose dans ce "sauvetage".

Et je m'en voulais d'avoir été dur avec elle, de m'être enfoncé dans ma douleur pour la rejeter en bloc. Nous avions fait des progrès pourtant. Je m'étais détendu en sa présence. Je passais même de bons moments avec elle. Elle apportait une petite touche de fraîcheur au milieu de l'horreur de mes journées.

Je soupirais doucement en la voyant blessée comme ça.

- Je suis désolé. Cette chanson c'est... ça fait remonter de douloureux souvenirs. Des moments de ma vie qui sont loin derrière moi et qui me font souffrir quand j'y repense. Et les paroles...

Parler de mourir comme ça alors que je ne faisais que penser à ça, que j'attendais le moment où je pourrais mettre fin au calvaire que je vivais, ça ne faisait pas vraiment du bien.

- Elles me touchent un peu trop et pas dans le bon sens.

Sans lui donner complètement mes raisons, j'espérais qu'elle puisse comprendre. Je ne lui interdisais pas parce que je voulais la contrarier, parce que j'étais une sale tête de cochon. Je lui demandais d'arrêter parce que ça me faisait souffrir, que je souffrais déjà bien assez au quotidien sans avoir besoin d'en rajouter avec ces chansons.

- On devrait mettre une autre chanson, pour oublier ça. Et...

J'hésitais un instant avant de lui dire une partie de la vérité. C'était risqué. Elle pouvait peut être me voir si elle regardait mes clips. Mais vu son peu d'intérêt pour ça je ne prenais pas trop de risque.

- Le groupe de ta sonnerie s'appelle Panic at the disco, si tu veux te renseigner. Mais s'il te plait ne passe pas leurs chansons devant moi et ne m'en parle pas.

Je ne voulais pas parler de mon passé. Je ne voulais pas la voir emballée par les chansons que j'avais pu écrire et chanter. Je voulais oublier ça.

- Puisque tu aimes Imagine Dragons, tu devrais mettre Not Today, elle est très belle.

Clionestra
Messages : 668
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : moi

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Hier à 15:33
zooey_deschanel_avatar_by_rbkk_d2vkeo1-fullview.jpg?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOjdlMGQxODg5ODIyNjQzNzNhNWYwZDQxNWVhMGQyNmUwIiwiaXNzIjoidXJuOmFwcDo3ZTBkMTg4OTgyMjY0MzczYTVmMGQ0MTVlYTBkMjZlMCIsIm9iaiI6W1t7ImhlaWdodCI6Ijw9MzIwIiwicGF0aCI6IlwvZlwvYjMxYzhmYjYtYjc3Ni00NTU5LTg1OTQtYTM4MTM2N2M0ZmMwXC9kMnZrZW8xLWI0NDQyYzgzLTYwZGItNDI4Ni1hMWI5LWIwYTFjMmIyNDhlYS5wbmciLCJ3aWR0aCI6Ijw9MjAwIn1dXSwiYXVkIjpbInVybjpzZXJ2aWNlOmltYWdlLm9wZXJhdGlvbnMiXX0.OPezqJ83ziUucKv3hbLDHMPC1Dji9AMmnL9bsK_I_Vs
Leaticia
Parker

J'ai 31 ans et je vis dans un trou paumé, en Amérique. Dans la vie, je suis pédopsychiatre et je m'en sors pas bien du tout, le temps de me retourner, j'ai trouvé un travail en tant que Dame de compagnie. Sinon, grâce à ma malchance (selon ma soeur), je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Je n'avais plus de vie... avant toi [ft Clionestra] - Page 6 3rA5

Laetitia, du latin laeta qui signifie la joie. Letty est une femme douce mais forte, joyeuse mais pas idiote, altruiste mais pas soumise. Elle a fait des études de pédopsychiatre et s'est employé à aider le maximum d'enfants qu'elle pouvait... que cela soit à partir de ses stages, qu'à partir de son travail qu'elle adore... qu'elle adorait.

Elle s'est retrouvé sans travail. Et un ami lui a trouver celui d'aide à la personne pour James.

Sa grande-soeur la bassine pour qu'elle trouve un homme, se mari et fonde une famille. Cependant, sa soeur ne connait pas le plus gros secret de Letty, qu'elle n'a dit à personne.
Elle observait l’homme avec un regard plein de questions. On pouvait voir la montagne de questions et possibilité qu’elle faisait dans son esprit. On pouvait voir que ça faisait marcher des rouages qu’elle n’utilisait que rarement. Elle repoussa toutes les questions qu’elle pouvait avoir d’un sourire charmant et simplement heureuse.

- Ne t’excuse pas, reprit-elle doucement, je comprends. Je ferais plus attention à l’avenir.

Et cette fois-ci vraiment. Elle aurait du comprendre la première fois que c’était la chanson et non le fait que ça sonne au mauvais moment qui l’avait dérangé. Elle ne pouvait cependant pas la changer. Elle n’y arriverait pas, qu’importe comme elle essayait de remplacer la chanson dans son esprit. Ce jour-là, sans cette musique qui avait été mis en fond dans la nuit, elle serait morte. Ce n’était pas simplement une phrase en l’air. Elle le savait. Elle l’avait ressenti. Elle se souvenait exactement de ses pensées avant, pendant et après la musique. Elle se souvenait du vent contre ses cheveux, de l’odeur des environs, de la peur, de son cœur qui tambourinait dans sa poitrine. Elle se souvenait de tout. Elle en avait honte. De ce qu’elle avait essayé de faire, pas d’aimer cette musique comme une bouée dans sa vie.

- Je n’ai aucune envie de te faire souffrir, j’attendrais que tu le désires si tu veux m’en parler. D’ici là, je n’écouterais qu’elle d'eux, finit-elle par trancher dans un sourire.

Elle n’avait aucun besoin de ce groupe pour être heureux auprès de l’homme. Elle n’avait besoin qu’un peu de musique. La musique que l’homme mettait dans sa vie.

- Si tu veux me parler de tout d’ailleurs, je suis là. Je doute que nos histoires ne sont pas pareil, mais … je suis là si besoin, dit-elle alors qu’elle prenait son téléphone pour chercher la nouvelle musique choisi.

Elle avait voulu mourir. C’était un fait qu’on ne pouvait enlever dans la discussion. Elle n’avait pas expliqué pourquoi. L’homme avait peut-être compris qu’elle avait été sauvée pour une autre raison, moins stupide, mais ce n’était pas le cas. Si l’homme voulait en parler, elle pourrait comprendre. Et s’il voulait en parler, alors elle pourrait en parler. Elle n’en avait jamais parlé à personne mais tout de suite, elle sentait qu’elle pourrait tout dire si ça pouvait alléger un poids des épaules de l’homme. Il n’était pas seul. Elle était là. Et elle ne comptait pas se faire virer de sitôt. La musique se mit à remplir la pièce doucement. Elle écouta les paroles doucement. Encore une fois, elle avait l’impression que les paroles lui parlaient comme dans un rêve. Quelqu’un qui l’aimerait à ce point, voudrait d’elle dans sa vie, l’amour était quelque chose d’utopique dans son esprit. Elle croyait aux âmes sœurs, elle croyait en l’amour, et elle savait pourtant ne pas être apte à être la princesse de son histoire.

- Elle est vraiment belle, en effet, dit-elle en ayant poser son téléphone sans en regarder le clip. C’est une chanson que j’aimerais entendre à un mariage, je pense que ça serait beau.

La première valse avec son mari, une chanson d’amour et les yeux dans les yeux. Elle posa un regard sur James et eu un sourire doux très simple. L’amour était quelque chose de puissant. Les chanteurs le chantaient souvent. Que cela soit pour la colère, la tristesse ou le bonheur. Elle aimait l’amour.

- Je pense que je vais me faire une playist à écouter quand j’ai envie d’être fleur bleue, vers Noël surtout… D’ailleurs, que fait tu pour Noël ?  Sauf la célèbre qui est souvent reprise, j’en connais peu de musique de Noël « nouvelle ». Tu en connais ?

Elle voulait dire par là qui ne sont pas des comptines. Pourtant Mariah Carrey ne devait pas être la seule chanteuse a avoir faire une chanson sur Noël. Noël donnait des envies de bonheur ! Il fallait la musique qui va avec … même si Letty doutait de n’écouter les musiques de Noël et d’amour qu’à Noël… Après tout, elle adorait les films romantiques ou les livres romantiques de Noël tout le long de l’année.



May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
Contenu sponsorisé
Je n'avais plus de vie... avant toi [ft Clionestra]
Page 6 sur 6
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
Sujets similaires
-
» Clionestra
» Avant, j'étais schyzo
» Diana avant Dodge
» Avant la tempête (Ok fév 2022)
» Le calme avant la tempête [Kate/Luci]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: