Le Deal du moment :
Sortie Nike : les nouvelles baskets Air Max Plus
Voir le deal
169.99 €

Partagez
 
 
 

 Bienvenue à la police de Los Angeles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 15 ... 28  Suivant
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1460
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 3 Empty

200515111407214259.png
Ethan O'Connell
J'ai 39 ans et je vis à Los Angeles, Californie. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Surnommé « l’Irlandais » par ses collègues du 12th district, Ethan est le genre de flic à la tête dure. Anciennement du groupe d’intervention du SWAT, il s’est retrouvé propulsé dans la rue à la suite du décès brutal de son collègue en intervention. Une nouvelle vie qui ne l’enchante guère. Dopé à l’adrénaline, il n’aspire qu’à retourner dans un groupe d’intervention. En attendant, ça fait une semaine qu’il a débarqué dans la brigade, qu’on lui colle une petite nouvelle tout juste sortie de l’école …


Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 3 Ed8a68e14e98e463df03bdfe81fd808797aa6b23
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 3 1j4g
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 3 6bedb1cca7e6a835cf216eee6b53106c13683ce0


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Étonnement, Ethan s’était montré des plus éloquent sur la place de l’alcoolisme dans la société. Peut-être aussi un peu pessimiste sur les solutions que proposées sa jeune recrue. Le monde ne tournait pas ainsi. Ce n’était pas tout rose, avec des solutions, pour les alcooliques du monde, à chaque coin de rue. Un regard pour sa recrue qui n’avait sûrement rien écouté de ce qu’il avait déblatérer « J’espère que tu as savouré ma puce, parce que ce n’est pas près d’arriver ce soir » tout en continuant de rouler « Tu vis vraiment sur une autre planète. La chute va être rude » tout en souriant avec un certain amusement tout de même. Toutefois, au fond de lui, il avait vraiment peur que le choc de la réalité ne l’impacte trop. Une affaire trop compliquée. Personne pour parler. Et alors, elle n’aura plus envie de mettre le moindre pansement coloré sur une jambe de bois…

Un petit rire tout en repensant à cette scène. Vingt ans et ses souvenirs étaient toujours aussi intact « Caleçon avec des Simpson dessus ». C’était du grand n’importe quoi cette affaire, mais ça les avait fait marrer un bon moment, ne préférant pas y voir le danger qu’il avait fait courir à tout un quartier juste parce qu’il était trop défoncé pour différencier l’irréel du réel. Il s’arrêta cinq minutes pour manger un hot-dog, mais c’était sans compter la radio et les fous de cette ville. Un petit rire « J’aime que les saucisses entre deux tranches de pain » puis se mit à rouler à toute allure jusqu’au parc « Sauvée par le gong, n’est-ce pas ?! » comme ça, elle n’aurait pas à répondre à ses questions.

Lampe torche en main, il n’eut pas le temps de faire quelques pas dans le parc qu’elle commençait à le toucher. Un petit sourire en coin « Si tu cherches les capotes, je n’en prends pas avec moi en service, faudra faire sans » tout en fronçant les sourcils « Je ne suis pas le genre à me faire payer à l’heure, alors tu te calmes ». Il éteignit sa lampe en voyant que le parc était quelque peu éclairé « On se sépare, ça ira plus vite » tout en prenant la gauche. Le regard partout, puis sa radio qui se mit à cracher. Lizzie avait le suspect « Tu ne le laisses pas s’échapper » et alors qu’il rejoignait tranquillement sa recrue, voilà qu’elle lui indiquait qu’il partait en courant « Ce n’est pas possible ! Quelle fontaine ?! Bouge-toi de le récupérer sinon tu rentres à pied » tout en se mettant à courir à toute allure dans le parc, puis tacla le suspect. Qui aurait cru que le football américain au lycée allait lui servir ?! A califourchon sur lui, il le retourna, puis lui passa les menottes et le releva sur ses jambes. Un regard pour sa recrue « Va falloir s’entrainer un peu plus jeune fille » tout en gardant fermement le suspect « Tu as de la chance qu’il n’ait pas été armé ! » parce que ça aurait pu finir en catastrophe « Et vous, vous m’avez gâché ma pause déjeuner » tout en le poussant sur la banquette arrière de la bagnole.

Ce qu’il aimait aussi la nuit, c’était le calme du commissariat. Il le fit entrer dans une cellule, un rapport plus tard, et voilà qu’ils retournaient de nouveau dans la rue, lui tendant un chewing-gum « C’est ce que tu cherchais ?! » tout en esquissant un sourire taquin, en prit un lui aussi « Alors ? Tu ne veux toujours pas répondre ? Peut-être que c’est une copine finalement » puis regarda Lizzie en l’imaginant avec une autre femme, avant de se concentrer de nouveau sur la route « Il fait chaud, non ? » tout en ajoutant « Je te propose un deal. Tu me dis ce que fait ton mec dans la vie et pourquoi tu es entrée dans la police, avec sincérité, et je te dis ce que je fous à la 12th ? » Un nouveau regard en sa direction « C’est un bon deal, non ?! ».




Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1392
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 3 Empty

200515111407214259.png
Lizzy Capplan
J'ai 34 ans et je vis à Los Angeles, Californie. Dans la vie, je suis un bébé flic et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.


Elisabeth ou Lizzy en plus court, a passé pas mal d'années à se chercher. Puis elle a découvert ce qu'était de devenir flic. Aujourd'hui, diplome en poche, la jolie blonde qui ne laisse pas indifférent les hommes est prête à leur prouver qu'on peut être sexy, faire un 90C et être capable de réflechir et de tenir un flingue.
[/i]

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 3 UltimateNeighboringInsect-max-1mb
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 3 3d3e8a218a70b29568219f2ed03b6610


avatar :copyright:️ Bazzart.org

« -j’suis pas obligée de finir désabusée comme la plus part des flics… » pour ne pas dire comme toi. Elle avait peut être les yeux bleu et les cheveux blonds, mais elle était loin d’être aussi innocente qu’il le croyait. Mais c’était bien plus facile de faire croire qu’elle était naïve et très blonde justement ! Elle, elle voulait encore croire que le monde pouvait devenir meilleur, qu’on pouvait trouver des solutions aux problèmes, et croire encore un tout petit peu en l’humanité. Enfin bref, elle ne releva pas non plus le surnom qu’il venait de lui donner, préférant répondre à l’appel radio. « -c’est un expression de vieux ça non ? » lui lança Lizzy en descendant de la voiture, avant de chercher les chewing gym qu’il mangeait toute les trois seconde. « -ahah ! » répliqua t elle avant d’ajouter : « -même pas en rêve, j’suis pas où t’as traînée ! » répondit la jolie blonde avec un sourire en coin.

Bon, le suspect elle l’avait trouvé, enfin c’était plutôt l’inverse. Mais forcement il s’était barré ! Ba ouais ça aurait été trop simple pour elle si la mission avait été accomplie sans souci ! Le souffla court elle arriva trois seconde et demi après Ethan et râla directement : « -non mais merde ! j’allais l’avoir ! » elle était rageuse contre elle même. Elle baissa les yeux lorsque Ethan parla d’une arme potentielle… Elle n’y avait pas pensé. Un long soupire en le laissant passer devant avec le suspect. Hé merde… Lizzy tapa dans un caillou avec force, comme si cela pouvait lui permettre d’évacuer sa colère en silence. Heureusement le caillou ne toucha pas Ethan.

Boudeuse, elle ne dit rien du trajet jusqu’au commissariat, elle tira direct en salle de pause pour un grand café, ne demandant même pas à Ethan s’il en voulait. Elle tapa son rapport en ruinant chaque touche de son pc, la mâchoire serrée. Elle soupira au moins quinze fois, avant d’enregistrer, d’imprimer et de balancer ça sur son bureau. « -je reviens... » avait elle lâcher avant de partir aux toilettes. Une fois dans la cabine, elle donna un coup dans la porte avec le pieds. Lorsqu’elle ressortie, elle avait reprit son calme. Enfin elle faisait de son mieux pour en tout cas.

Elle regarda les chewing gum en tournant seulement les yeux, le visage fermé. Puis elle sourire appréciant qu’il ne lui fasse pas plus la morale que ça. « -merci... » souffla t elle avant de regarder à nouveau par la fenêtre. Puis elle fronça les sourcils et tourna la tête vers Ethan. Il lâchait jamais l’affaire lui. Un sourire à la limite de la grimace lorsqu’elle comprit ce qu’il était en train d’imaginer dans sa tête. Les mecs… « -ouais c’est un bon deal… » répondit Lizzy avant d’ajouter : « -si je veux vraiment savoir… je peux demander à n’importe qui dans la brigade… toi par contre... » un nouveau sourire en coin. Elle tenait vraiment à ne rien dévoiler de sa vie privée. Même à lui. Un pincement de lèvres et Lizzy ajouta : « -j’suis désolée… D’avoir merdé. Dans le parc… » elle tenait vraiment à lui dire. « -et merci pour avoir éviter les leçon de moral. » un léger regard avant que la radio ne vienne à son secours.
Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1460
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 3 Empty

200515111407214259.png
Ethan O'Connell
J'ai 39 ans et je vis à Los Angeles, Californie. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Surnommé « l’Irlandais » par ses collègues du 12th district, Ethan est le genre de flic à la tête dure. Anciennement du groupe d’intervention du SWAT, il s’est retrouvé propulsé dans la rue à la suite du décès brutal de son collègue en intervention. Une nouvelle vie qui ne l’enchante guère. Dopé à l’adrénaline, il n’aspire qu’à retourner dans un groupe d’intervention. En attendant, ça fait une semaine qu’il a débarqué dans la brigade, qu’on lui colle une petite nouvelle tout juste sortie de l’école …


Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 3 Ed8a68e14e98e463df03bdfe81fd808797aa6b23
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 3 1j4g
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 3 6bedb1cca7e6a835cf216eee6b53106c13683ce0


avatar :copyright:️ Bazzart.org


« Tu vas critiquer toutes mes expressions ?! » tout en descendant de la voiture. Et voilà qu’ils n’avaient pas encore franchis le seuil du parc qu’elle le fouillait comme un suspect « Tu ne sais pas ce que tu rates » tout en affichant un petit sourire suffisant. Après tout, il passait rarement la nuit seule et il avait un répertoire assez garni de numéros de nanas qu’il pourrait passer le mois sans avoir à écumer les bars à la recherche d’une nouvelle conquête. Mais taquinerie de côté, ils étaient dans cet endroit pour le travail. Un simple exhibitionniste dont l’arrestation aurait dû être rapide et simple, se finissait en plaquage sur le sol et menottes aux poignets. Parce que c’était un formateur avant tout, Ethan y alla de son commentaire sur la manière dont sa recrue avait géré la situation. Et s’il avait été armé ?! Une erreur qui allait peut-être faire comprendre à sa recrue qu’elle ne pouvait pas tout prendre avec légèreté. Le terrain, c’était dangereux et si leur suspect avait été armé, ils auraient pu tous les deux finir à l’hôpital ou pire… Mais il s’abstint de faire davantage de commentaires. Il savait que ses quelques mots allaient faire leur bout de chemin dans son esprit. Le retour fut silencieux, tout autant que la rédaction du rapport. Il la suivit du regard quand elle précisa s’absenter. Elle avait besoin de décharger sa colère contre elle-même. Tous les flics de cette brigade avaient eu besoin, un jour ou l’autre, besoin de s’isoler pour se retrouver face à ses erreurs.

Toujours silencieux alors qu’ils reprenaient la route, ce fut elle qui décida de briser le silence. Il fit comme s’il n’avait rien entendu et décida de poser des questions sur ce fameux copain. Il proposa même de lui confier les raisons de sa venue à la 12th en échange. Un petit rire. Elle était perspicace la petite « Mais tu n’auras que des rumeurs ou des accusations sans fondement. Je suis le seul à détenir la vérité » et surtout, ça allait bon train pour voir midi à sa porte dans cette brigade à la con. Un haussement d’épaule. Si elle ne voulait pas en parler, tant pis. Il reposerait la question plus tard. Il était du genre téméraire dans son genre.

Un nouveau regard pour Lizzie, puis reporta son attention sur la route « C’est comme ça que tu apprends le métier. En faisant des erreurs et mon boulot, ce n’est pas de te rabâcher la même connerie tout le temps » tout en tournant vers une petite boulangerie ouverte de nuit et arrêta la voiture afin de se tourner vers sa recrue « Tu as merdé. J’ai aussi fait des conneries. Le truc maintenant, c’est que tu comprennes que ce job est dangereux et que tuer du flic, ça ne les dérange pas dehors. Et entre notre peau et la leur, le choix est vite fait ». La radio se mit de nouveau à l’appeler en renfort. Lui qui pensait qu’une autre voiture aurait répondu « Voiture 1518, on prend » et redémarra la voiture en trombe.

Des coups de feu dans une ruelle. Deux officiers déjà présents, à tire-croisés. Ethan sortit de la voiture, restant à l’abri derrière sa portière, arme au poing « Lizzie, tu ne tires qu’en cas de dernier recours ». Cela ne faisait pas une semaine qu’elle était sur le terrain, ce n’était pas le moment d’ôter la vie maintenant. Il prit les devants, et se laissa nourrir par l’adrénaline. Il rejoignit un des officiers « Ça va ? » « Pas vraiment. Gomez s’est fait tirer dessus apparemment ». Un regard pour l’officier quelques mètres plus loin, à l’abri derrière une poubelle, mal en point. Il se retourna vers sa co-équipière « Tu vas le voir et nous, on nettoie la rue. Pas de risques inconsidérés, compris ?! ». Un regard pour l’officier, et comme il l’avait si bien appris en groupe d’intervention, il rendit balle pour balle. Un premier à terre. Il se déplaça d’un point à l’autre, jusqu’à rejoindre l’officier blessé « Ça a une sale gueule » « Je me suis dit pareil » « Tiens le coup » une main sur l’épaule de sa recrue « On va tenter de tous rentrés en entier ».




Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1392
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 3 Empty

200515111407214259.png
Lizzy Capplan
J'ai 34 ans et je vis à Los Angeles, Californie. Dans la vie, je suis un bébé flic et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.


Elisabeth ou Lizzy en plus court, a passé pas mal d'années à se chercher. Puis elle a découvert ce qu'était de devenir flic. Aujourd'hui, diplome en poche, la jolie blonde qui ne laisse pas indifférent les hommes est prête à leur prouver qu'on peut être sexy, faire un 90C et être capable de réflechir et de tenir un flingue.
[/i]

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 3 UltimateNeighboringInsect-max-1mb
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 3 3d3e8a218a70b29568219f2ed03b6610


avatar :copyright:️ Bazzart.org

« -et tu va râler à chaque fois que je critique ? » avait répliquer Lizzy du tac au tac non sans un sourire en coin. « -je préfère mes fantasmes... » avait ajouter la jolie blonde avec une petite voix sexy dont elle avait le secret, avant qu’ils ne s’aventure dans le parc. Tout ne se passa pas comme elle l’avait espéré. Et cela l’a mis en colère contre elle même. Ethan avait raison, ça ne faisait que trois jours qu’elle était sur le terrain, elle ne servait à rien. Rapport tapé, colère évacuée, la conversation se lança à nouveau sur son copain. « -c’est pas faux. Mais toi t’aura jamais de réponse » un haussement d’épaule avant qu’elle ne le remercie d’avoir éviter la leçon de moral. Tout en se mordant la joue, elle regretta d’avoir dit cela lorsqu’il se gara. Lizzy tourna uniquement les yeux vers Ethan. « -j’en suis consciente... » souffla t elle avec un mordillement de lèvres et un petit haussement de sourcils, en détournant le regard. Oui, elle savait tout ça, elle préférait essayer de le mettre entre parenthèse dans sa tête, pour pouvoir encore sourire et rire. Mais elle ne comptait pas lui raconter sa vie là tout de suite. C’était trop tôt. Il était sympa, mais de là à pouvoir lui faire confiance et se livrer sur tout. Il allait devoir attendre encore un peu. De toute façon, il était également un mystère entier !

Puis la radio se mis en marche et elle ouvrit de grands yeux en regardant Ethan. « -je… tu crois que… nous ? Non c’est pas une… » elle ferma fort les yeux : « -bon d’accord... » il allait lui dire que c’était pas elle qui choisissait de toute façon. Pas le choix. Même si vraiment elle aurait préféré éviter ça là tout de suite. Une fois sur place, elle se plaça exactement comme Ethan, lui jetant un dernier coup d’oeil avant de répondre un ok. Puis elle passa derrière lui, le suivant de près, les dents serrer. Elle écouta ce que disait l’autre agent, avant de regarder en direction du blessé. « -ok…" répondit la jeune femme avant un dernier regard. Rapidement elle fut au côté de l’homme à terre. « -on est là, ça va aller. Je vais regarder. Bougez pas. » elle espérait que l’autre allait se laisser faire, malgré sa bouille de petite fille et ses cheveux blonds. En quelques secondes elle avait les mains pleines de sang, balle côté droit, pas ressortie. Elle baissa la tête alors qu’une balle siffla non loin, elle avait les mains qui tremblaient. Ethan les rejoignit et elle lui lança un regard qui voulait dire : dis moi ce que je dois faire ! « -j’appelle les secours. » rapidement elle passa l’appel tout en laissant une main sur la plaie pour faire pression. Quelques minutes plus tard, le calme était revenu, l’ambulance emmenait leur collègue, et elle, elle tentait de ne pas foutre du sang sur toute sa chemise.

Assise dans leur voiture les pieds en dehors, elle fit couler de l’eau sur ses doigts, frottant vigoureusement. Puis elle posa ses coudes sur ses genoux. Un soupire. « -il va s’en sortir ? » demanda t elle à Ethan lorsqu’il arriva vers elle.
Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1460
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 3 Empty

200515111407214259.png
Ethan O'Connell
J'ai 39 ans et je vis à Los Angeles, Californie. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Surnommé « l’Irlandais » par ses collègues du 12th district, Ethan est le genre de flic à la tête dure. Anciennement du groupe d’intervention du SWAT, il s’est retrouvé propulsé dans la rue à la suite du décès brutal de son collègue en intervention. Une nouvelle vie qui ne l’enchante guère. Dopé à l’adrénaline, il n’aspire qu’à retourner dans un groupe d’intervention. En attendant, ça fait une semaine qu’il a débarqué dans la brigade, qu’on lui colle une petite nouvelle tout juste sortie de l’école …


Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 3 Ed8a68e14e98e463df03bdfe81fd808797aa6b23
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 3 1j4g
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 3 6bedb1cca7e6a835cf216eee6b53106c13683ce0


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Rien ne valait l’expérience du terrain pour l’ancien du groupe d’intervention. Il aurait beau la mettre en garde, ça ne serait que lorsqu’elle se retrouverait face au véritable danger, qu’elle prendrait pleinement conscience du danger de ce boulot. Elle n’était plus dans l’ambiance calfeutrée de l’école de police. Ce n’était pas un autre flic qui tenait l’arme face à elle pour contrôler sa réaction. Non, maintenant ils devenaient les cibles à atteindre dans certains quartiers de Los Angeles, et le gilet pare-balle ne faisait pas toujours le travail. Alors oui, Ethan prit quelques minutes pour lui expliquer que maintenant, une cible était dessinée sur son front à chaque fois qu’elle sortirait dehors avec cet uniforme. Un hochement de tête. Elle avait compris et il le savait.

Apparemment, quand la radio fit état d’une fusillade, la jolie blonde n’était pas particulièrement enthousiasme à l’idée de se retrouver sous les balles. Il répondit qu’il prenait l’appel et démarra la voiture en rétorquant à sa recrue « Tu vas voir, tu vas t’étonner toi-même ». Évidemment, il était habitué à ce genre de situations où les balles fusaient de toute part comme sur un champ de bataille. Elle le talonna. Il le sentit. Il lui confia alors le soin de s’occuper du policier blessé pas loin de là pendant qu’il la couvrait. Une première victime dans les suspects, et il la rejoignit près du blessé. Un regard pour Lizzie qui était tremblante. Ce n’était pas le moment pour la consoler, mais il déposa tout de même sa main sur son épaule « Appelle une ambulance en expliquant la situation ». Il ne voulait pas faire prendre des risques aux ambulanciers. Il se déplaça ensuite derrière un autre immeuble, tira à vue et avec l’autre officier, ils abattures les deux suspects restants.

Ethan tapa contre la porte arrière de l’ambulance pour lui donner le départ, et rejoignit sa recrue « Normalement, oui » tout en s’accroupissant devant elle « On va passer au commissariat pour que tu puisses enlever tout ce sang et on repartira. Il doit nous rester une heure tout au plus de service » puis posa sa main sur son épaule « Tout le monde panique lors de sa première fusillade » et monta derrière le volant. Ethan resta silencieux jusqu’à leur retour à la brigade. Pas de plaisanteries de la part de ses collègues. Jamais dans ce genre de circonstances. Il la laissa se rendre au vestiaire des femmes et rédigea rapidement le rapport pendant son absence, puis la rejoignit près de son casier, malgré le regard désapprobateur de certaines de ses équipières féminines. L’épaule contre le casier, les bras croisés, il fit un signe de tête en sa direction « Tout est partie ?! » puis rejoignit le parking en silence. Le jour n’était pas encore levé et ils eurent à peine le temps de reprendre place dans la voiture qu’on les appela pour une dispute entre deux ivrognes dans un appartement « Voiture 1518, on prend ».

Deux types complètement bourrés dans un appartement qui se disputaient pour un fond de bouteille. Il régla rapidement l’affaire en jetant le reste de la bouteille dans un évier, puis les menaça de revenir pour les foutre derrière les barreaux où ils apprendront tout ce qu’il y a à savoir sur les rapports sexuels non-consentis, puis plaqua la porte. Il se laissa tomber dans le siège conducteur, fermant les yeux et poussant un long soupir. Il s’autorisa quelques secondes. Puis reprit contenance et conduisit jusqu’à la brigade en prévenant la radio qu’ils avaient finis leur service. Il s’autorisa une douche, enfilant son jean et un t-shirt, puis attendit sa recrue à la sortie « Lizzie… Un petit déj’ ?! Je connais un endroit sympa pour un café et des croissants » tout en lui faisant signe de la suivre « Ton copain peut attendre encore une petite heure ». Il lui tendit son casque de moto et monta dessus, lunettes de soleil sur le nez.





Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1392
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 3 Empty

200515111407214259.png
Lizzy Capplan
J'ai 34 ans et je vis à Los Angeles, Californie. Dans la vie, je suis un bébé flic et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.


Elisabeth ou Lizzy en plus court, a passé pas mal d'années à se chercher. Puis elle a découvert ce qu'était de devenir flic. Aujourd'hui, diplome en poche, la jolie blonde qui ne laisse pas indifférent les hommes est prête à leur prouver qu'on peut être sexy, faire un 90C et être capable de réflechir et de tenir un flingue.
[/i]

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 3 UltimateNeighboringInsect-max-1mb
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 3 3d3e8a218a70b29568219f2ed03b6610


avatar :copyright:️ Bazzart.org

Bon… si il s’en sortait c’était le principal… Elle hocha la tête plusieurs fois en se mordillant les lèvres, sans que le quitter des yeux et sans vraiment le voir en même temps. Un léger sourire, un haussement de sourcils avant de claquer la portière. Elle ne le connaissait pas, et pourtant elle éprouvait déjà vraiment une immense sympathie et beaucoup de tendresse pour lui. Malgré son franc parlé et ses façons de faire, il prenait soin d’elle à sa manière. Lizzy avait pourtant cru qu’il était déterminé à la faire craquer le premier jour. Cette nuit, Ethan lui avait prouvé le contraire. Elle se demanda quelques secondes ce qui aurait pu se passer si elle avait été avec un autre agent… Puis elle cligna des yeux plusieurs fois en réalisant qu’ils étaient arrivé.

Lizzy quitta sa chemise, constata que le débardeur en dessous avait également du sang, tout comme son pantalon… « -merde... » jura la jeune femme entre ses dents. En soutien gorge elle frotta avec insistance ses mains, jusqu’aux coudes. Une fois cleen, elle se passa de l’eau sur le visage, effaçant toutes traces possible. Pas le temps pour une douche là tout de suite. Ça serait pour plus tard. La jolie blonde changea de pantalon, et elle enfilait un nouveau débardeur lorsqu’Ethan entra dans le vestiaire. Ce fut les regards désapprobateur des deux autres femmes qui la firent se tourner. Saisissant sa chemise, elle ferma son casier avant de le boutonner : « -ouais… tu pouvais attendre dehors, j’étais pas en train de pleurer dans les douches. » le dernier bouton, avant qu’elle ne s’attache les cheveux rapidement tout en sortant aux côtés d’Ethan.

Dernière interventions rapide, un regard presque tendre pour lui avec un petit sourire timide lorsqu’il poussa ce long soupire. Elle tourna le regarda avant qu’il ne redémarre. Retour au poste. Une douche chaude sous laquelle Lizzy resta immobile quelques minutes. Elle était fatiguée. Son sac sur l’épaule, elle sourit en le voyant qui l’’attendait. « -c’est gentil... » elle n’eut pas le temps de dire mais qu’il venait de lui mettre le casque entre les mains. « -c’est gentil, mais je vais rentrer… Je suis fatiguée… » une petite grimace en disant cela, avant de lui rendre le casque. Un petit coup de poing au ralentit et elle ajouta : « -merci pour cette nuit… dors bien... » puis elle tourna les talons et rentrant chez elle. Elle s’écroula dans son lit, et n’ouvrit les yeux qu’à quinze heure. Aujourd’hui c’était repos… Et tant mieux !
Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1460
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 3 Empty

200515111407214259.png
Ethan O'Connell
J'ai 39 ans et je vis à Los Angeles, Californie. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Surnommé « l’Irlandais » par ses collègues du 12th district, Ethan est le genre de flic à la tête dure. Anciennement du groupe d’intervention du SWAT, il s’est retrouvé propulsé dans la rue à la suite du décès brutal de son collègue en intervention. Une nouvelle vie qui ne l’enchante guère. Dopé à l’adrénaline, il n’aspire qu’à retourner dans un groupe d’intervention. En attendant, ça fait une semaine qu’il a débarqué dans la brigade, qu’on lui colle une petite nouvelle tout juste sortie de l’école …


Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 3 Ed8a68e14e98e463df03bdfe81fd808797aa6b23
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 3 1j4g
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 3 6bedb1cca7e6a835cf216eee6b53106c13683ce0


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Ethan se moquait bien du regard désapprobateur des deux officiers de police de la gente féminine. Il n’était pas là pour faire du voyeurisme ou pour draguer. Un petit haussement d’épaule, un petit sourire « On ne sait jamais avec les nanas blondes à forte poitrine. Ce sont toujours elles qui paniquent en premier dans les films ». En réalité, il voulait s’assurer qu’elle allait bien. Ça n’avait pas été une bonne nuit pour sa nouvelle recrue et elle n’était pas encore finie.

La dernière intervention eut raison des dernières forces du policier qui s’autorisa quelques secondes pour soupirer. Quelques secondes pour se détendre. Quelques secondes et voilà qu’il ramenait la voiture à la brigade. Une douche et installé confortablement sur sa moto, attendit patiemment que Lizzie se décide à en faire de même, mais ce fut une réponse négative qu’elle lui donna, sans grand étonnement « Une prochaine fois, c’est ça ? » tout en enfilant son casque « Pas de soucis jeune fille. Bonne nuit » et démarra sa moto jusqu’à la plage pour y savourer la fin du levé du jour avec un café et des croissants, puis rentra chez lui où il s’effondra de fatigue jusqu’à tard dans l’après-midi… Il occupa le reste de son jour de congés en rendant visite à son père à Chino, quartier défavorisé de Californie.

Ethan ajusta sa cravate tout en se rendant au rapport du Sergent de bon matin. Il était de nouveau avec la jolie blonde. Évidemment, des sifflements se firent entendre parmi les « Il va finir par se la faire » « Cherche pas, il est pédé » ou encore les « Dommage, elle est bonne ». Il attendit de sortir de la salle de rapport pour mettre la main aux fesses de son équipier qui le bouscula « Je croyais que c’était une invitation. Tu ne raffoles pas des poils ma biche ?! » « Ferme-là l’irlandais ! » « Ou tu vas faire quoi ? Appeler ta femme pour te dire où sont rangées tes couilles ? La dernière fois qu’on a regardé, elles étaient dans le tiroir du bas ». L’intéressé le plaqua contre le mur, sans que l’irlandais ne se défasse de son sourire espiègle « Fait attention Roger, il pourrait te faire tuer toi aussi ». Ethan serra la mâchoire, restant silencieux alors que les deux comparses s’amusaient de ce qu’ils venaient de dire, comme si ça avait été le trait de génie de la journée. Il réajusta son uniforme, puis posa son regard sur sa recrue « Tu es en retard » tout en passant devant elle sans un mot et monta dans la voiture.

« Tu es avec moi aujourd’hui et demain, tu passes avec Gina » tout en conduisant dans les rues de Los Angeles. Grand soleil. Chaleur. Et lui, il était enfermé dans une voiture de patrouille pour la journée. Un regard pour sa recrue, puis sur la radio qui demandait une intervention rapide pour la disparition d’un enfant. En arrivant, Ethan fit signe à Lizzie « Interroge les parents, je vais faire un tour » et se mit à faire le tour des maisons de ce quartier défavorisé. Barrières en grillage, des chiens qui aboient, des voitures rouillées garées devant des baraques à la peinture écaillée, sans parler des cris de dispute au loin. Ethan avait l’impression d’être chez lui. Il continua de faire le tour avant de s’approcher d’une barrière « Salut toi, tu t’appelles comment ? Moi, c’est Ethan » « Bobby… » « Tu sais que tes parents te cherchent ? » « Je ramenais le chien à Mr. McNeil et je suis resté jouer avec ». Il lui fit signe d’approcher, le souleva du sol pour lui faire passer la barrière en grillage et ramena le gamin auprès des parents apeurés. Il expliqua rapidement où il était, puis retourna dans la voiture « Dans ce genre de quartiers, les gamins sont livrés à eux-mêmes. Ils connaissent aussi tout le monde dans le quartier, c’est dur de les kidnapper ». Il quitta le quartier pour rejoindre les avenues de Los Angeles « Pourquoi la police alors ? ou toujours pas ? ».




Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1392
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 3 Empty

200515111407214259.png
Lizzy Capplan
J'ai 34 ans et je vis à Los Angeles, Californie. Dans la vie, je suis un bébé flic et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.


Elisabeth ou Lizzy en plus court, a passé pas mal d'années à se chercher. Puis elle a découvert ce qu'était de devenir flic. Aujourd'hui, diplome en poche, la jolie blonde qui ne laisse pas indifférent les hommes est prête à leur prouver qu'on peut être sexy, faire un 90C et être capable de réflechir et de tenir un flingue.
[/i]

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 3 UltimateNeighboringInsect-max-1mb
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 3 3d3e8a218a70b29568219f2ed03b6610


avatar :copyright:️ Bazzart.org

En rentrant chez elle, malgré la fatigue, le sang, l’adrénaline, la peur aussi qu’elle avait ressentit cette nuit, Lizzy souriait. Peu à peu, et peut être malgré lui, elle avait l’impression qu’il y avait une sorte de lien ou de complicité qui se tissait entre Ethan et elle. Et elle aimait ça. Parce qu’elle avait vraiment eut peur de se sentir très seule. Finalement, elle avait trouvé une équipier avec qui ça collait plutôt bien. C’était rassurant. Encore une fois elle avait refusé son invitation à prendre un café. Mais cela lui permettait d’éviter les sujets de vie intime. Et puis bon, elle n’avait clairement pas mentit en lui disant qu’elle était fatiguée.

La journée de repos avait été assez courte. Elle avait fait quelques courses, un peu de ménage, éviter les factures, pour enfin passer un peu de temps avec Tony. Une soirée en amoureux, à manger de la pizza dans le canapé, à se raconter leur semaine. Il avait voulu tout savoir de comment c’était passé ses premiers jours, s’était excusé mille fois de ne pas avoir été assez présent, avait râler sur leurs horaires en décalé. Ils avaient fait l’amour au moins quatre fois, et avaient remis ça au matin, sous la douche. C’était d’ailleurs pour ça qu’elle venait d’arriver en retard. Lizzy s’était faufilée discrètement pour écouter le rapport du matin, enfin du moins le peu qu’il en restait. Elle se fit toute petite, laissant les autres sortir, avant d’assister à la petite empoignade entre Ethan et les autres. Un froncement de sourcils à la réplique de l’un d’eux, avant de baisser les yeux : « -je sais. » ça n’était pas vraiment le moment pour dire quoi que se soit de plus.

Mais bon, Lizzy restait Lizzy. Alors en grimpant en voiture, elle dit en tendant la main pour un chewing gum : « -je savais pas que tu t’étais fais des copains... » un petit regard en coin, un sourire et elle hocha la tête : « -ça marche, avec Gina. Girl Power ! » la radio annonça la disparition d’un gamin. « -oh non le pauvre petit chou... » souffla t elle alors qu’Ethan accélérait déjà. Une fois sur place, elle hocha la tête. La mère était dans tous ses états, et Lizzy eut bien du mal à comprendre ce qu’elle était en train de lui dire entre les sanglots. Elle avait alors regardé le mari, et tentez de les rassurer. « -mon collègue fait le tour du quartier, on va le retrouver. Vous pouvez me le décrire ou me donner une photo. » une fois la photo en main, elle sourit en la regardant. « -vous pouvez me le décrire ? C’est un enfant calme ? Turbulent ? Vous vous étiez disputé ? » le père était très coopératif, la mère ne cessait de pleurer et de dire des mots que Lizzy ne parvenait pas à capter.

Et puis Ethan apparu avec le gosse dans les bras, tel le messie. Lizzy sourit en voyant la joie de la mère. Le père s’excusa pour le dérangement, et bientôt elle écoutait le explication d’Ethan. « -c’est noté... » elle mis ses lunettes de soleil avant lui et répondit : « -toujours pas. Tu veux pas commencer par un truc plus simple ? Genre tu fais du sport ? Tu aimes quoi comme musique ? Généralement j’ai droit à tu fais du combien en tour de poitrine… Mais tu es certainement un peu plus évolué que les autres. Ils te voulaient quoi d’ailleurs les autres ? » où comment revenir sur le sujet. Elle n’avait pas entendu les réflexions désobligeante qu’ils avaient faite à son sujet, le fait qu’elle était bonne ect…
Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1460
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 3 Empty

200515111407214259.png
Ethan O'Connell
J'ai 39 ans et je vis à Los Angeles, Californie. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Surnommé « l’Irlandais » par ses collègues du 12th district, Ethan est le genre de flic à la tête dure. Anciennement du groupe d’intervention du SWAT, il s’est retrouvé propulsé dans la rue à la suite du décès brutal de son collègue en intervention. Une nouvelle vie qui ne l’enchante guère. Dopé à l’adrénaline, il n’aspire qu’à retourner dans un groupe d’intervention. En attendant, ça fait une semaine qu’il a débarqué dans la brigade, qu’on lui colle une petite nouvelle tout juste sortie de l’école …


Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 3 Ed8a68e14e98e463df03bdfe81fd808797aa6b23
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 3 1j4g
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 3 6bedb1cca7e6a835cf216eee6b53106c13683ce0


avatar :copyright:️ Bazzart.org


La journée avait mal commencé pour Ethan qui commençait à être lassé d’entendre les mêmes reproches à longueur de journées. Ils ne connaissaient rien du déroulement de cette intervention qui avait coûté la vie à son équipier, et voilà qu’on le traitait presque de meurtrier alors qu’il portait le même uniforme que ces abrutis. En voiture, il lança un rapide regard en direction de Lizzie après lui avoir donné un chewing-gum « Je crois qu’ils ont béguin pour moi », mais le sourire taquin d’Ethan disparu en entendant la radio. Il laissa la jolie blonde gérait les parents, pendant qu’il se promenait dans le quartier à la recherche de l’enfant pour le ramener, sain et sauf, auprès de parents complètement perdus. En retournant en voiture, Ethan expliqua que ce genre de gamin connaissait tout le monde dans le quartier et se méfiait bien souvent des étrangers. Il était donc assez difficile de les kidnapper, surtout en plein jour comme aujourd’hui.

Un petit rire en l’entendant lui répondre qu’il pouvait lui poser d’autres questions alors qu’il hochait de la tête tout en mâchant sa gomme, puis son sourire disparu tout en haussant les épaules « Ils voulaient savoir si j’étais célibataire. Je leur ai dit que mon cœur était déjà pris par leurs mères » puis tourna la tête vers Lizzie en haussant les sourcils, taquin « Les gens te demandent vraiment la taille de ta poitrine ?! » puis continua de surveiller les alentours « Et alors ?! » en sous-entendant qu’il attendait la réponse de la taille de son bonnet, avant d’ajouter « Tu aimes quoi comme musique ? » avec un petit sourire en coin. Il gara la voiture pour aller manger un morceau sur le bord de mer. Il prévint rapidement à la radio qu’ils s’abstenaient de la rue le temps de déjeuner et prirent place sur la terrasse qui donnait sur l’océan, et commanda un burger et des frites « Je reste dans le cliché du flic de rues » tout en relevant ses lunettes de soleil sur ses cheveux « J’étais en groupe d’intervention du SWAT avant » tout en fixant l’océan, puis reporta son attention sur la jeune recrue « Une intervention s’est mal déroulée. On m’a demandé de faire mes bagages et je me suis retrouvé à la 12th. A ton tour, pourquoi la police ? ». Puis leva la tête en direction de la serveuse, retirant sa serviette de la table pour laisser place à son assiette, et la remercia avant de commencer à manger. Il n’avait pas envie d’en dire plus sur l’intervention, la perte de son équipier et tout ce qui en découlait. Il en avait assez dit à son goût « Bon app’ ma puce ».

Une gorgée de soda plus tard, il ajouta « Tu n’es pas obligé de tout me dire. Juste un truc genre : J’aime l’uniforme ou ton fantasme, c’étaient les menottes, ou tu as eu une enfance de merde et tu te dis que tu veux être le flic qui empêchera qu’un autre gosse se tape la même chose » puis mordit dans son burger « On n’est pas obligé de se confier toute notre vie, mais c’est bien de savoir quelles casseroles ont se trainent, parce que ça permet d’être là si l’autre est trop impliqué émotionnellement. C’est là que les flics font des conneries ». Parce que l’humain n’était pas infaillible et il y aura toujours une intervention qui rappellera des souvenirs, qui sera toujours plus dure. Mais les cartes étaient dans les mains de Lizzie.




Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1392
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 3 Empty

200515111407214259.png
Lizzy Capplan
J'ai 34 ans et je vis à Los Angeles, Californie. Dans la vie, je suis un bébé flic et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.


Elisabeth ou Lizzy en plus court, a passé pas mal d'années à se chercher. Puis elle a découvert ce qu'était de devenir flic. Aujourd'hui, diplome en poche, la jolie blonde qui ne laisse pas indifférent les hommes est prête à leur prouver qu'on peut être sexy, faire un 90C et être capable de réflechir et de tenir un flingue.
[/i]

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 3 UltimateNeighboringInsect-max-1mb
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 3 3d3e8a218a70b29568219f2ed03b6610


avatar :copyright:️ Bazzart.org

Un sourire amusé de la réponse, qui était bien entendue fausse. Il ne voulait pas donner la vraie raison. D’accord. Pas grave. Ça ne changeait rien au fait qu’elle n’aimait pas vraiment ce genre d’attitude. Ils étaient flics après tout. Techniquement c’était censé faire d’eux des hommes un peu plus élevé que la moyenne. Mais bon. La vérité était toute autre visiblement. « -pas les gens. Les mecs. Enfin les gros lourds surtout. » un haussement d’épaules, comme si elle y était habituée et qu’elle s’en tapait. « -90C. » répondit Lizzy en tournant le visage vers Ethan. « -j’adore la pop, les chanteuse avec des supers voix comme Sia. J’aime aussi pas mal le rock. » puis elle plissa le nez en voyant son sourire en coin et lui lâcha un : « t’es con. » avant de descendre de la voiture pour le suivre et manger un morceau.

Elle commanda une salade parce qu’elle n’avait pas vraiment faim, croisant les jambes avant de regarder l’eau, ses lunettes toujours sur les yeux. Elle regarda à nouveau Ethan lorsqu’il évoqua ce qu’il faisait avant d’être un simple flic de rue. Pas de sourire, elle l’écoutait simplement. « -tu dois bien te faire chier du coup... » souffla t elle avant de prendre son verre d’eau et d’en boire une gorgée. Elle le garda entre ses mains, fixant l’eau avec un sourire en coin vu qu’il lui retournait la question. Tenace. « -bon app’ chéri. » répondit t elle amusé, avant de commencer également à manger. Lizzy retira lentement sa fourchette de sa bouche en l’écoutant lui citer des exemples, souriant aux deux premiers. Un hochement de tête. « -bons arguments. » une bouchée, un léger silence avant d’ajouter : « -tu as donc peur que je fasse une connerie. » ce qui était compréhensible vu qu’elle était toute nouvelle, qu’elle n’y connaissait rien à la vraie vie dans la rue, à l’uniforme, à ce que cela imposait. Une autre bouchée avant de délaisser son assiette, collant son dos dans la chaise, les jambes croisées.

« -mon frère c’est fait buté. Simplement parce qu’il passait par là, au mauvais moment. » son regard rivé sur la plage, elle se mordit la joue avant d’ajouter en baissant les yeux sur ses mains. « -je sais, ça fait un peu syndrome du super héro. » un léger sourire avant d’ajouter toujours avec sérieux. Il voulait savoir. « -mon frère c’était celui qui réussit tout. Celui qui reste dans les clous, qui veut devenir militaire pour son pays, qui aide les veilles à traverser la rue, qui portent les courses à la voisine et se propose d’arroser ses plantes. » Un sourire en coin, un léger regard pour Ethan avant de le fixer à nouveau sur ses mains : « -moi j’étais l’électron libre. Celle qui à toujours fait des conneries. » elle lui évita les détails. « -à sa mort, je me suis dis que devenir flic, c’était devenir une meilleure personne, servir à quelque chose. Je sais très bien que je vais pas sauver le monde. Même si tu me crois naïve à ce point là. Les gens bien devrait pas crever comme des chiens dans une ruelle sombre. » un petit sourire triste avant d’ajouter : « -voilà tu voulais savoir. Tu as plombé l’ambiance ! » son sourire se fit plus franc et elle ajouta : « -tu sais que c’est assez tordu de venir manger ici, au bord de la plage et de pas pouvoir aller mettre les pieds dans l’eau ! » Pas envie de passer en mode déprime, ni qu’il s’apitoye sur son sors.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Bienvenue à la police de Los Angeles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 28Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 15 ... 28  Suivant
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Livre de la jungle [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: