Partagez
 
 
 

 Bienvenue à la police de Los Angeles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28
 
En ligne
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1461
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 28 Empty

200515111407214259.png
Ethan O'Connell
J'ai 39 ans et je vis à Los Angeles, Californie. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Surnommé « l’Irlandais » par ses collègues du 12th district, Ethan est le genre de flic à la tête dure. Anciennement du groupe d’intervention du SWAT, il s’est retrouvé propulsé dans la rue à la suite du décès brutal de son collègue en intervention. Une nouvelle vie qui ne l’enchante guère. Dopé à l’adrénaline, il n’aspire qu’à retourner dans un groupe d’intervention. En attendant, ça fait une semaine qu’il a débarqué dans la brigade, qu’on lui colle une petite nouvelle tout juste sortie de l’école …


Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 28 2103160321154159
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 28 Wvkz


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Un regard pour Lizzy qui prenait place sur le comptoir de sa cuisine, vêtu de son débardeur trop grand pour elle et qui ne laissait aucune place à l’imagination. Il la complimenta pour sa tenue et sourit « C’est ce que je préfère » en sous-entendant la vue qu’offrait le tissu trop large sur sa poitrine. Ethan se mit à rire, appréciant retrouver cette complicité qu’il avait pensé perdu au regard de leurs dernières disputes et de l’éloignement qu’il s’était imposé « Je ne vais pas me morfondre d’être un bon coup » et s’approcha de cette dernière pour embrasser sa peau, souriant à ce qu’elle lui répondit « Surtout de toi » parce qu’il ne parvenait jamais à être rassasié de son corps. Il en voulait toujours plus de ses baisers, de ses caresses, de se sentir en elle… Il décida de se reculer pour manger un peu et faire taire ce désir qui montait crescendo en lui à son contact « Je comprends. Pas réussir à avoir un véritable orgasme depuis notre dernière fois, j’ai eu pitié de moi aussi » et se rapprocha de nouveau d’elle, pour l’embrasser avec envie. Ethan se mit à rire quand elle le repoussa doucement « D’accord madame » et continua de manger son sandwich alors qu’elle parlait d’eux deux.

Ethan décida de mettre des règles avant même qu’elle ne prononce les siennes. Il sourit en la voyant répondre, comme par crainte de l’effrayer avec tout cela. Des règles. Il se moquait bien des règles tant qu’il l’avait pour elle afin de passer du bon temps comme cette nuit. Un hochement de tête alors qu’elle énuméra ses règles. Pourtant, au fond de lui, un sentiment étrange fit son apparition, comme une déception ?! Il n’en savait trop rien et décida de le faire taire « J’offre toujours une prestation de qualité… Enfin avec toi » tout en esquissant une petite moue et poursuivit « Tout me va tant qu’on peut s’envoyer en l’air aussi souvent qu’on le veut » et s’approcha de la jolie blonde après lui avoir indiqué l’heure. Ils avaient encore du temps pour une dernière fois. Comme les autres fois, ils savourèrent ce moment. Il conclut cela par un baiser et acquiesça, non sans rire « Toi aussi » et lui fit un clin d’œil. Un nouveau baiser et la laissa faire comme chez elle, terminant la bière pour sa part. Ils montèrent ensuite dans la chambre pour y terminer la nuit. Le beau brun la laissa prendre son bras, se blottissant tout contre elle. Il embrassa sa peau, et ferma les yeux, en pensant que c’était la première fois qu’elle restait pour dormir avec lui après. Sentir son odeur, sentir son corps contre le sien… Et il se laissa bercer par ce flux de pensées jusqu’au petit matin.

Ethan fut réveillé en sursaut par une jolie blonde paniquée et plus que réveillée « Qu’est-ce qu’il y a ? » alors qu’il releva la tête, les yeux mi-clos et comprit ensuite le sens de ses mots. Cela le réveilla aussitôt, chutant même du lit dans la précipitation « Fait chier » et se passa les mains sur son visage « Qu’est-ce… Je te ramène ? Qu’est-ce qu’on fait ? Tu sais quoi ? On va prendre un café. J’ai besoin d’un café » et s’ébouriffa les cheveux en contournant le lit. Il commença à franchir le seuil de la porte, puis revint finalement vers elle, pour l’embrasser « T’es sexy au petit matin… Tu as le temps pour une petite douche tous les deux ou … ou je vais faire le café » et descendit les marches, se cognant le pied contre l’établi « Putain ! » et finit par servir deux cafés. Il bailla et rétorqua « La prochaine fois, réveille-moi avec une petite gâterie, ça sera plus agréable » et se frotta les yeux.



Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1393
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 28 Empty

200515111407214259.png
Lizzy Capplan
J'ai 34 ans et je vis à Los Angeles, Californie. Dans la vie, je suis un bébé flic et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.


Elisabeth ou Lizzy en plus court, a passé pas mal d'années à se chercher. Puis elle a découvert ce qu'était de devenir flic. Aujourd'hui, diplome en poche, la jolie blonde qui ne laisse pas indifférent les hommes est prête à leur prouver qu'on peut être sexy, faire un 90C et être capable de réflechir et de tenir un flingue.
[/i]
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 28 VcuU
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 28 X2ha


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Lizzy était un peu stupéfaite. Cela faisait deux fois, peut être même trois qu’Ethan prétendait ou avouait plutôt, de pas avoir été capable de prendre son pieds avec une autre femme. Pourtant d’après ce qu’elle en avait comprit, il en avait une petite collection sous le bras. D’ailleurs, elle allait devenir un nouveau numéro dans la liste, mais sans savoir pourquoi, elle s’en foutait. Enfin, s’il lui vouait fidélité ça lui allait très bien. C’était plus une histoire d’hygiène que d’égo. Enfin bref. Elle ne s’était pas imaginée avoir autant d’effet sur son collègue. Vraiment. De là à foutre en l’air sa libido… Il le lui avait pourtant dis. Mais elle avait pensé que c’était juste une fois.

Quelques règles, qu’elle trouvait essentielle de poser, si elle voulait pouvoir gérer comme il fallait sa culpabilité, qui se tapissait sans doute dans un coin. Et puis les mensonges allaient faire leurs apparitions, de plus gros mensonges, il faudrait être crédible. « -on fera en sorte oui... » ajouta la jeune femme avec un sourire en coin. Même si elle ne risquait pas de dormir tous les soirs dans son lit. Loin de là même.

Peut-être qu’elle n’aurait pas dû rester. Techniquement c’était juste pour baiser. Dormir blottit l’un contre l’autre c’était déjà différent non ? Mais elle était trop épuisée pour rentrer, ou pour se poser des questions. La nuit avait été délicieuse, et c’était tout ce qui comptait. Au matin, alors qu’elle réalisait l’heure qu’il était, Lizzy se mordit très fort les lèvres pour ne pas éclater de rire en le voyant tomber du lit. Cela ne l’empêcha pas de gonfler ses joues pour retenir un rire. Une main devant la bouche, elle ne dévora directement du regard. Ses traits chiffonnés, ses cheveux dans tous les sens, même le côté ronchon elle l’avait imaginé. Et elle trouvait ça hyper sexy. Un hochement de tête pour le café, avant de se mettre à chercher ses fringues. Elle avait enfilé son soutien gorge lorsqu’il revint vers elle. Les deux mains le dos pour l’attacher, elle l’embrassa en souriant. « -t’es plutôt pas mal aussi. » avant de le regarder quitter la pièce sans en perdre une miette…

Elle ferma les yeux, serra les points comme si ça allait l’aider à résister. Et puis finalement elle grimaça et descendit les marches de l’escalier en quatrième vitesse, seulement vêtu de ses sous vêtements. Elle n’écouta pas ce qu’il marmonna, lui sauta et cou en l’embrassant avec envie, pire que s’ils ne s’étaient pas vu depuis des mois. « -j’trouverais une excuse. » souffla Lizzy. « -ok pour la douche. » avant de l’embrasser rapidement pour lui saisir la main et l’entrainer dans la salle de bain. Sous vêtements retirés, elle poussa un premier cri lorsqu’elle passa sous l’eau qui était encore froide : « -tu peux pas prévenir qu’il faut attendre trois plombes avant d’avoir de l’eau chaude ! » elle lui fit tourner la visage de la main, avant d’ajouter faussement vexée: « -arrête de rire gros malin ! »

Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1461
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 28 Empty

200515111407214259.png
Ethan O'Connell
J'ai 39 ans et je vis à Los Angeles, Californie. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Surnommé « l’Irlandais » par ses collègues du 12th district, Ethan est le genre de flic à la tête dure. Anciennement du groupe d’intervention du SWAT, il s’est retrouvé propulsé dans la rue à la suite du décès brutal de son collègue en intervention. Une nouvelle vie qui ne l’enchante guère. Dopé à l’adrénaline, il n’aspire qu’à retourner dans un groupe d’intervention. En attendant, ça fait une semaine qu’il a débarqué dans la brigade, qu’on lui colle une petite nouvelle tout juste sortie de l’école …


Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 28 2103160321154159
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 28 Wvkz


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Un dernier regard pour la jeune femme qui le trouvait tout autant sexy qu’il la trouvait sexy, et descendit les marches pour rejoindre la cuisine et préparer le café. Simplement vêtu de son boxer, il se frotta les yeux et réprima un bâillement alors qu’il regarder le liquide brun couler dans les tasses. Le réveil avait été abrupte, mais agréable malgré tout. En la voyant arriver, Ethan proposa, qu’au lieu de se foutre de sa gueule lorsqu’il avait chuté du lit un peu plus tôt, de le réveiller avec une gâterie. Il n’était pas certain qu’elle ait écouté le moindre mot qu’il venait de prononcer car elle lui sauta au cou et l’embrassa avec envie. Il lui rendit son baiser sans rechigner, ses mains sur sa peau. Un sourire « Finalement, j’aime bien ta manière de me réveiller » et la suivit jusque dans la salle de bain, sa main dans la sienne. Il retira son boxer et attendit alors que cette dernière entra dans la douche sans se soucier de l’eau. Ethan finit par entrer dans la douche à son tour, non sans rire, se moquant ouvertement de Lizzy qui poussa son visage « Tu as vu ma baraque, ça coulait de source ». Il était bien loin de vivre dans un luxueux appartement ou dans une maison montée sur six étages « J’adore me foutre de ta gueule, tu le sais pourtant » et s’approcha de cette dernière pour l’embrasser, la poussant contre le mur. Il la fit se retourner, embrassant son cou alors qu’il la pénétrer lentement « Vous êtes en état d’arrestation ». Ses mains sur ses hanches, il commença de long va-et-vient alors que l’eau chaude coulait sur leurs corps « Tu aimes ça » en souriant et accentua ses coups de reins avec force et vitesse, se retenant de ne pas se laisser entrainer par le plaisir avant elle, il se fit violence, sans pour autant arrêter, et finalement, atteignirent le plaisir ensemble « Même sous la douche, c’est bon » et la laissa se retourner face à lui.

Il l’embrassa tout en souriant « Tu n’auras qu’à lui dire que tu étais prise… dans tous les sens du terme » et se mit à rire, se reculant pour se saisir du savon et se doucher « Tu veux être beaucoup en retard ou un tout petit peu en retard ? Parce que nos fringues sont à l’étage, avec mon lit » et entendit son portable sonner dans la pièce voisine « Ils rappelleront » et leva la tête vers le jet d’eau, fermant les yeux, puis sourit à Lizzy « Arrête de m’allumer, je le vois dans tes yeux » tout en posant sa main sur son visage. Le beau brun se décida à sortir de la douche en premier, s’essuyant sans la quitter des yeux et noua la serviette autour de sa taille « Si tu veux me la retirer, faudra se dépêcher jeune fille » et récupéra son portable en chemin. Un message de la 12th qui avait besoin qu’ils remplacent une équipe qui a fini à l’hosto. Il retourna dans la salle de bain « Ma puce adorée, on doit aller bosser… Ils ne vont pas tarder à t’appeler. Tu l’as ton excuse pour ton mec… » et laissa son regard glissé sur son corps « Tu es une tentation à toi toute seule…Grr ! » puis monta les marches jusqu’à sa chambre pour chercher quoi mettre pour se rendre à la brigade.



Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1393
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 28 Empty

200515111407214259.png
Lizzy Capplan
J'ai 34 ans et je vis à Los Angeles, Californie. Dans la vie, je suis un bébé flic et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.


Elisabeth ou Lizzy en plus court, a passé pas mal d'années à se chercher. Puis elle a découvert ce qu'était de devenir flic. Aujourd'hui, diplome en poche, la jolie blonde qui ne laisse pas indifférent les hommes est prête à leur prouver qu'on peut être sexy, faire un 90C et être capable de réflechir et de tenir un flingue.
[/i]
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 28 VcuU
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 28 X2ha


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Lizzy avait fait un bon de chat qui touche l’eau, râlant sur Ethan pour la température. Puis elle avait finit par se mettre à rire. En faite, elle était presque soulager de voir qu’en se levant ce matin, rien n’avait changer. L’étape avait été franchit sans souci. Voilà, elle faisait dans l’adultère, et avait officiellement un amant. Tout ce qu’elle voulait c’était que cela n’altère pas la relation qu’elle avait avec Ethan. « -et toi tu adores quand je te cris dessus ! » ajouta la jeune femme avant de l’embrasser en collant son corps contre le sien, laissant descendre ses mains jusqu’aux fesses musclés de son partenaire. Elle se laissa faire, le visage collé contre le carrelage de la douche, les deux mains en l’air. Un gémissement sonore en le sentant si dur entrer en elle. « -j’ai été très vilaine monsieur le policier.... » répondit Lizzy non sans rire quelques parce qu’ils avaient eut ce genre de conservation lors de leur première sortie au bar. « -oh oui... » gémit la jeune femme pour toute réponse à la question d’Ethan. Avec de l’encourager à ne pas la laisser tomber en route à coup de encore et de va s’y, plus fort. Elle hurla son plaisir, les jambes tremblante sous l’orgasme. Il lui faisait exploré des choses qu’elle n’était pas certaine d’avoir connu jusqu’à lors.

Le souffle court, elle colla son dos au mur, la tête légèrement en arrière, le regard encore plus de luxure. Un petit rire semblable à celui de l’ivresse face à la blague d’Ethan. « -je vais rien lui dire du tout... » ajouta Lizzy qui n’avait pas la moindre envie de penser à Tony, là tout de suite. Elle le regarda se savonner, et parler sans vraiment écouter. Elle était encore sur son petit nuage de plaisir. « -pas sur d’atteindre le lit... » commenta la jeune femme avec un regard qui en disait long. En retard pour en retard… Mensonge pour mensonge. La jolie blonde se décida à bouger lorsqu’il posa sa main sur sa joue : « -c’est toi qui m’aguiche... » Elle lui claqua les fesses quand il sorti de la douche, et elle passa à son tour sous l’eau, penchant la tête en arrière. Heureusement il avait du gel douche de femme. « -elles avaient tous prévu... » commenta t elle en se disant qu’elle n’y aurait pas pensé.

Lizzy était en train de nouer la serviette autour de sa poitrine lorsqu’Ethan revint avec sa super nouvelle. « -t’es sérieux ? Fais chier… » râla la jolie blonde qui n’avait clairement pas assez dormi, penchant la tête sur le côté en grimaçant. « -je sais... » souffla t elle avec un petit regard satisfait de sa personne, avant de le talonner rapidement pour aller s’habiller. Son portable se mis à sonner : « -merde ! Il est où ? Tu le vois ? » elle se mis à chercher dans la chambre quelques instants, avant de s’allonger sur le lit, à plat ventre. « -oups… je me suis allongée... » souffla t elle avec un regard et un sourire en coin pour Ethan. « -allo ?! Capplan à l’appareil... » répondit la jeune femme en se retournant sur le dos, laissant la serviette tomber sur le lit.

Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1461
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 28 Empty

200515111407214259.png
Ethan O'Connell
J'ai 39 ans et je vis à Los Angeles, Californie. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Surnommé « l’Irlandais » par ses collègues du 12th district, Ethan est le genre de flic à la tête dure. Anciennement du groupe d’intervention du SWAT, il s’est retrouvé propulsé dans la rue à la suite du décès brutal de son collègue en intervention. Une nouvelle vie qui ne l’enchante guère. Dopé à l’adrénaline, il n’aspire qu’à retourner dans un groupe d’intervention. En attendant, ça fait une semaine qu’il a débarqué dans la brigade, qu’on lui colle une petite nouvelle tout juste sortie de l’école …


Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 28 2103160321154159
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 28 Wvkz


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Ethan ne pouvait s’empêcher de rire alors qu’elle avait été surprise par l’eau froide coulant sur son corps, se foutant ouvertement de la jeune femme qui appréciait. C’était la base de leur relation. Ce qu’elle ajouta était tout aussi vrai « Surtout quand je suis entre tes cuisses » et voilà qu’il la dévorait encore plus du regard, ravi qu’elle l’embrasse. Il aimait sentir ses mains sur son corps, tout autant qu’il aimait découvrir inlassablement son corps. Poussant doucement la jolie blonde contre le mur, Ethan se mit à sourire, presque rire en entendant ce qu’elle rétorqua « Je vais te punir à coup de matraques » et se mit à rire de sa propre connerie, posant son front contre son épaule. Il décida de se concentrer un peu, entrant lentement en elle. Puis le beau brun laissa exprimer son désir sous les encouragements de Lizzy et cela jusqu’à la jouissance. Il aimait toujours autant l’entendre crier son plaisir sans la moindre retenue.

« Ne me regarde pas comme ça, sinon on ne va jamais quitter cet endroit » parce qu’elle lui donnait encore envie de lui faire l’amour alors qu’il peinait encore à se remettre de leurs ébats sous l’eau chaude. Il usa de l’humour pour tenter de faire taire le désir qui grimpait de nouveau en lui, appréciant qu’elle en rît. Il avait craint que d’évoquer Tony à voix haute, ne ruine toute leur relation. Ethan n’avait pas envie de dire aurevoir à son amante juste parce qu’il avait parlé de son mec. C’était bien trop bon pour qu’il la laisse partir de nouveau. Il continua de parler, mais Ethan remarqua que cette dernière le dévorait plus du regard que ne l’écoutait. Un sourire aux lèvres « Tu es sûre de ça ?! » et posa sa main sur son visage « C’est tous les deux » et sortit de la douche, non sans un rire et un regard derrière lui quand elle lui claqua les fesses. Il s’essuya sans la quitter du regard « Il est à Maria. Elle ne voulait pas sentir mon parfum… pour sa petite. Les autres, je ne leur laissais pas le temps de prendre une douche ». Les autres femmes partaient, au plus tard, au petit matin. Pas de petit-déjeuner en tête à tête, sauf si c’étaient elles qui étaient au menu. Donc c’était nouveau ce qui se passait avec Lizzy… Mais il aimait ça.

Ethan s’était absenté un instant pour écouter le message sur son portable et fit une petite moue à la question rhétorique de Lizzy « Désolé… ». La journée de la veille avait été longue, ils n’avaient pas beaucoup dormi cette nuit, mais ça n’allait pas être lui qui allait s’en plaindre, et voilà qu’ils rattaquaient pour un nouveau service. Cela ne l’empêchait pas pour autant de sous-entendre qu’il désirait encore la femme devant lui. Un sourire à sa réponse, puis monta à l’étage, suivit de près par la jeune femme. Alors qu’il se perdait dans la quête de fringues dans son placard, le portable de la jolie blonde et sonna « Non… » tout en se mettant à chercher pour elle et se passa la langue sur les lèvres quand elle avoua s’être allongée sur le lit. Ethan enfila rapidement un boxer et un jean alors qu’elle décrocha. C’était la 12th.

Son regard s’attarda sur le corps nue de Lizzy qui s’était allongée sur le dos. Lentement, et sans un bruit, il s’approcha d’elle, se mit à genou devant elle et embrassa son bas ventre, sans la quitter du regard, s’amusant qu’elle soit au téléphone pour jouer avec elle. Il descendit jusqu’à sa féminité et montra qu’il n’était peut-être pas habile avec les mots, mais avec ses lèvres, si. Ses cuisses sur ses épaules, il s’amusait intérieurement de voir son amante résister le temps de l’appel et lorsqu’elle eut raccroché, poursuivit jusqu’à ce qu’elle prenne son pied. Lorsque ce fut chose faite, il posa ses mains de chaque côté de son corps, puis l’embrassa avec envie « J’ai toujours envie de toi. Qu’est-ce que tu m’as fait ?! Ils nous attendent pour dans une demi-heure… » et pencha la tête de droite à gauche, pesant le pour et le contre dans son esprit, puis retira ses fringues et décida qu'il avait encore le temps, pour eux deux, de tirer leurs coups une dernière fois avant de partir.

Pour éviter d’éveiller les soupçons, Ethan avait fait appeler un taxi pour la jolie blonde, et quant à lui, avait prit sa moto pour se rendre à la brigade. Arrivé un peu avant elle, il avait troqué ses vêtements pour son uniforme, avait demandé des nouvelles de l’autre équipe, puis avait attendu Lizzy à la voiture « Tu es en retard » souffla-t-il tout en buvant son café et tendit un gobelet à la jolie blonde « Je t’en ai pris un » et monta en voiture, non sans un regard qui en disait long. Première journée de travail tous les deux, en tant qu’amants.



Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1393
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 28 Empty

200515111407214259.png
Lizzy Capplan
J'ai 34 ans et je vis à Los Angeles, Californie. Dans la vie, je suis un bébé flic et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.


Elisabeth ou Lizzy en plus court, a passé pas mal d'années à se chercher. Puis elle a découvert ce qu'était de devenir flic. Aujourd'hui, diplome en poche, la jolie blonde qui ne laisse pas indifférent les hommes est prête à leur prouver qu'on peut être sexy, faire un 90C et être capable de réflechir et de tenir un flingue.
[/i]
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 28 VcuU
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 28 X2ha


avatar :copyright:️ Bazzart.org


L’interdit ? La nouveauté ou bien tout simplement l’osmose entre leur corps. Lizzy ne savait pas pourquoi c’était si génial entre eux. Elle avait l’impression qu’il n’y avait aucune limite, aucun contrainte. Ils s’entendaient tellement bien. A la base, même sans le sexe. Le feeling était passé entre eux. Et voilà qu’ils avait limite fait un marathon de la baise en une nuit. Et qu’elle le regardait toujours avec la même envie dans les yeux, ne cessant de regarder son corps, et de sourire. « -hé ba ça tombe parfaitement bien ! » s’amusa Lizzy qui était totalement d’accord avec Maria. Elle ne releva pas la fin de la phrase, encore trop sur son petit nuage pour comprendre ce qu’il voulait dire. Ou en avoir peur.

Reprendre du service après cette nuit, clairement elle n’en avait pas envie. Mais les ordres étaient les ordres. Encore une téléphone, Lizzy frissonna en sentant les mains d’Ethan sur ses cuisses. Elle n’allait pas se plaindre, elle l’avait clairement cherché ! Elle conclue très vite la conversation par un : « oui, c’est bon… je vais venir... » qui s’adressait bien plus à son amant qu’à la personne à l’autre bout du fil. Elle raccrocha et glissa ses mains dans les cheveux d’Ethan afin de l’encourager à poursuivre. Encore une fois, il fallait quelques minutes à Lizzy pour redescendre sur terre. « -je sais... » souffla t elle alors qu’il précisait l’horaire. Un petit rire en le voyant se déshabiller : « -tu va finir par m’user ! » s’amusa Lizzy en se tournant pour faire mine de lui échapper. Un rire joyeux pour ce petit jeu, avant se savourer une dernière fois les assauts fougueux de son amant.

La jeune femme était arrivée au poste d’un pas traînant à cause de la fatigue, lunettes de soleil sur le nez, en se disant que merde elle n’avait pas bu de café ! Elle s’habilla rapidement, et répondit à Ethan faignant la mauvaise humeur matinal d’avant café : « -on dit bonjour quand on est poli ! «  tout en le regardant par dessus ses lunettes. « -oh c’est trop chou ça chéri ! » ils allaient devenir maîtres dans l’art de la comédie. Une fois en voiture elle prit une longue gorgée de café et de pousser un long soupire. « -tu crois qu’on peut couper la radio, et faire comme si on avait pas vu qu’elle fonctionnait pas ? » demanda la jolie blonde avant de boucler sa ceinture. Premier jour de boulot avec leur nouveau statu. Elle ne savait pas encore que ça n’allait durée qu’un temps.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 28 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Bienvenue à la police de Los Angeles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 28 sur 28Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Livre de la jungle [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: