Le deal à ne pas rater :
Amazon Music HD offert pendant 3 mois
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1248
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  Empty

200515111407214259.png
Ethan O'Connell
J'ai 42 ans et je vis à Seattle, Washington. Dans la vie, je suis lieutenant à la brigade criminelle et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis fiancé et je le vis plutôt bien.


Surnommé « l’Irlandais » par ses collègues du 12th district, Ethan est le genre de flic à la tête dure. Anciennement du groupe d’intervention du SWAT, il s’est retrouvé propulsé dans la rue à la suite du décès brutal de son collègue en intervention. Une nouvelle vie qui ne l’enchante guère. Dopé à l’adrénaline, il n'a aspiré qu'à retourné à la brigade d'intervention. Toutefois, le destin en a décidé autrement en rencontrant Elisabeth. Une recrue bavarde, mais prometteuse, avec laquelle, il a eu une relation adultérine. Puis il a compris que ça ne lui suffisait plus. Qu'elle était devenue bien plus pour lui qu'une simple amante. Alors un matin, il disparu soudainement...

Trois années plus tard, lieutenant à la brigade criminelle de Seattle, il est sur le point de se marier à sa partenaire de la brigade des mœurs. Mais il a fallu que le destin s'en mêle...


Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  5pml
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  Ngbq
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  Tumblr_omlmz3nnbR1qal0zgo2_250


avatar :copyright:️ Bazzart.org


« Chérie, je ne retrouve plus ma cravate » « Elle est sur le lit » « Non, pas celle-ci » « La grise est sur la chaise » « Je vais arriver en retard » et déposa un rapide baiser sur les lèvres de la jeune femme, lui prit une gorgée de café, l’embrassa de nouveau et récupéra sa veste de costume en chemin après un « A tout de suite », dévala les marches, puis monta dans la voiture pour se rendre au commissariat du centre-ville. Il se retrouva bien vite bloqué dans les bouchons, et tout en tapotant sur son volant d’agacement, remarqua que son portable vibrait à ses côtés. Un regard pour la route face à lui. Il avait le temps de décrocher « Lieutenant O’connell » « … » « Je ne vais pas tarder Capitaine » « … » « Non, pas d’inconvénients » « … » et raccrocha, glissant le petit appareil dans la poche intérieur de sa veste. Un soupir. Et il repensa à sa conversation. Un lieutenant stagiaire qui venait d’être muté et qui allait passer son temps à ses côtés pour apprendre le métier. Sans savoir pourquoi, Ethan se mit à penser à Lizzy… Elle lui manquait… Souvent. Peut-être trop souvent même.

FLASH-BACK

« Et voilà ! A cause de ce con, je suis complètement trempé et arrête de te foutre de ma gueule ! » tout en levant son regard sur la jolie blonde. Ethan venait de plonger du pont de la marina pour sauver un dealer de drogue qu’il avait poursuivit sur pas loin de deux kilomètres, et qui avait décidé de finir sa course-poursuite à la nage. Il avait laissé Lizzy le suivre avec la voiture, ne souhaitant pas se retaper la même distance au retour « Toi, tu mériterais d’aller au commissariat à pied. On va dégueulasser la bagnole et tout ça, par ta faute » tout en resserrant les menottes sur le poignet du jeune homme qu’il fit entrer dans la voiture. Il referma la porte avec violence, semblablement agacé et lança les clefs à la jolie blonde « C’est toi qui conduis » et ajouta, non sans un sourire « Pour une fois que c’est moi qui suis mouillé » et monta dans la voiture…

FIN FLASH-BACK

Ses pensées furent perturbées par le bruit des klaxons derrière lui. Il s’excusa d’un signe de main et avança. Alors que son trajet aurait dû durer quinze minutes, tout au plus, il se retrouvait à arriver avec vingt minutes de retard à cause de cette circulation à la con. Parfois, Los Angeles lui manquait pour ça. Il descendit du SUV et se hâte pour rejoindre le commissariat. En chemin, Ethan déposa son arme dans le tiroir de son bureau, ainsi que sa veste. Il rentra sa cravate correctement dans son gilet de costume. Les joies d’être lieutenant, c’était d’être sapé en costume du matin au soir. Et quitte à devoir être vêtu comme un financier, autant que ça ait la gueule. Il salua rapidement ses coéquipiers, puis se rendit devant le bureau de son capitaine. Le beau brun frappa à la porte et en entendant le mot magique, entra dans la pièce « Vous vouliez me voir Capitaine ? » « Oui, je tenais à vous présenter votre lieutenant-stagiaire » en désignant la femme assise devant le bureau.

En posant son regard sur elle, Ethan crut bien défaillir sur place. Il sentait son cœur tambouriner dans sa poitrine, alors qu’une masse semblait l’empêcher de respirer correctement « Vous allez bien O’connell ?! » puis répéta son nom. Le beau brun eut besoin de quelques secondes pour réagir et acquiesça « Oui… » « Vous étiez dans la même brigade à Los Angeles. Vous vous connaissez ? » « Vaguement… » murmura-t-il et posa son regard sur son supérieur qui lui expliqua qu’elle était en formation, et qu’elle devrait normalement rester à l’issue de ces deux années de formation. Deux ans… Ethan acquiesça et quitta le bureau, les laissant remplir les dernières formalités.

A peine sortit, qu’Ethan se précipita, sans un mot, sans un regard pour quiconque, jusque dans les vestiaires pour se passer un coup d’eau froide sur le visage. Les deux mains sur le rebord de l’évier, il croisa le regard de son reflet « Fait chier » puis tourna la tête vers son collègue « Tout va bien Ethan ?! » « Oui. Mauvaise journée, c’est tout » « D’accord. Tu as vu la nouvelle recrue ? Sexy ! ». L’Irlandais esquissa un sourire, comme s’il était d’accord, puis après quelques minutes, revint à son bureau dans le « salon » des lieutenants, légèrement en hauteur comparé aux bureaux des officiers de police. Son visage dans ses mains, il eut quelques difficultés à reprendre connexion avec la réalité. Un regard vers la porte d’entrée et vit Lizzy arriver, et son téléphona sonna au même moment. Quelques mots, il récupéra son arme et se leva « Première intervention. Pas un mot. Pas de questions. Le silence complet. Compris ?! » fit un pas et un regard pour elle « Ah et bienvenue à la brigade criminelle de Seattle » tout en continuant de marcher pour monter dans son SUV, direction le parc central de Seattle.  


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1184
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  Empty

mini_210320042410164781.png
Elisabeth Capplan
J'ai 37 ans et je vis à Seattle, Washington. Dans la vie, je suis lieutenant stagiaire à la brigade criminelle et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt très bien.


Jolie, blonde, sexy... et flic. Elisabeth, puis qu'aujourd'hui elle préférait qu'on l'appelle ainsi, avait finalement réussit à évoluer comme elle l'entendait dans ce monde essentiellement masculin et plein de préjugés vis à vis de son physique.
Concours de Lieutenant réussit, elle avait également suivi une formation pour avec des compétences en profilage, histoire de se donner plus de poids. A fond dans son job, elle vient d'arriver à Seattle.
Depuis trois ans, elle prit son destin en main, mais celui ci semble vouloir jouer les trainées.

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  Dcti2d7-ed153823-f01d-4139-818c-a89d98d06049.gif?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOiIsImlzcyI6InVybjphcHA6Iiwib2JqIjpbW3sicGF0aCI6IlwvZlwvM2ExN2Q0MGItYmQ2My00NGU4LWJkNGYtYzExMDQwY2JmYmMwXC9kY3RpMmQ3LWVkMTUzODIzLWYwMWQtNDEzOS04MThjLWE4OWQ5OGQwNjA0OS5naWYifV1dLCJhdWQiOlsidXJuOnNlcnZpY2U6ZmlsZS5kb3dubG9hZCJdfQ
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  Giphy




avatar :copyright:️ Bazzart.org


Elle était stressée. Et comme elle avait bu un grand café histoire d’être bien en forme, et bien elle était entrée dans le bureau de son nouveau supérieur en ayant envie de faire pipi !! Une poignée de main, un sourire charmant et Lizzy avait pris place dans l’un des grands fauteuil. Elle avait croisé les jambes avec élégance, et avait répondu à quelques questions, avant que l’une d’elle ne lui fasse légèrement froncer les sourcils. Les deux mains sur ses genoux, elle avait avancé le menton et demandé : « -pardon ? Je ne saisi pas... » pourquoi est ce que son capitaine lui venait de lui demander des nouvelles de son père. « -nous avons été à la fac ensemble. » oh super ! Et voilà qu’elle allait passer pour la pistonnée… Décidément même loin, son père lui pourrirait toujours la vie. « -je ne savais pas. Il va bien. » enfin… elle n’en savait rien. Elle supposait, ou l’espérait peut être ? Son supérieur s’excusa pour passer appel au Lieutenant avec qui elle allait devoir bosser durant deux années. Concentrée pour éviter de penser à sa vessie trop pleine, son coeur loupa un battement tout de même en entendant le nom de famille évoqué. Un léger regard, avant de baisser ses yeux sur ses mains. Il y en existait plein des O’Connell. Ça voulait rien dire. Oui, voilà. Ça serait vraiment un gros pas de chance.

Flash Back

Patrouille de nuit, quartier paumé où rien ne se passait. Lizzy avait baillé tout ce qu’elle pouvait, avant de s’étirer dans la voiture. « -j’en peux plus on se fait trop chier ! » avait elle râlé : « -et j’ai faim... » un regard pour Ethan, un léger sourire en coin avant de faire mine de regarder à l’extérieur. Ils avaient fais le pari stupide de voir qui serait capable de craquer en premier. Résultats des courses : la nuit était d’un ennui mortel, et ils tentaient l’un comme l’autre de se faire craquer pour gagner un resto. C’était n’importe quoi, mais c’était leur relation. Et elle adorait ça. Et puis alors qu’Ethan avait décidé de rentrer un pneu avait éclaté. « -le coup de la panne. » avait marmonné Lizzy une fois dehors à regarder les dégâts. « -ça c’est vraiment un gros pas de chance... » avait elle ajouté à nouveau avec son petit sourire en coin. « -je payerais le resto. Baise moi, j’en peux plus... » ça aussi c’était leur relation…

Fin du Flash.

« -pardon ? Oh oui aucun souci. » il était en retard. Bon ba c’était pas grave. Enfin si pour sa vessie.   Le capitaine lui expliqua tout un tas de trucs. « -ne vous inquiétez pas pour moi, je sais très bien adaptée. » avait affirmé Lizzy alors qu’il sous entendait qu’il l’avait casé avec un lieutenant qui n’était parfois pas très loquasse. Et puis la porte c’était enfin ouverte, et au simple son de la voix, Lizzy prit une grosse part de son passé dans la tronche. En pleine face ! C’était pas possible ! Pas lui ! Elle était maudite ?! Bon le capitaine venait de la désigner de la main, alors il fallait qu’elle ose le regarder. Elle n’allait certainement pas lui sauter au cou, ça s’était certain. En entendant le vaguement, elle comprit qu’il avait posé le base pour elle, pour eux.

Lorsqu’il quitta enfin la bureau, elle eut déjà l’impression de mieux respirer. Ça faisait quelques années. Elle ne pensait pas que le revoir lui ferait mal ainsi. Parce qu’elle avait avancé, prit sur elle, chialer aussi tout ce qu’elle pouvait. Trop. « -écoutez... » commença Lizzy avant de se pincer les lèvres. « -avec tout le respect que je vous dois, je… je suis assez mal à l’aise avec le fait que vous connaissez mon père. Je… Alors… Enfin je… » un sourire avant de reprendre : « -comprenez que je veux réussir par moi même, et non à cause de mon nom. Alors il serait peut être plus judicieux d’annuler ma mutation. Je peux attendre encore quelques mois... » « -écoutez je comprends votre ressenti. Personne ne sera mis au courant de ce détail. Revenez me voir dans un mois, et nous verrons si cela vous pèse. » elle ouvrit la bouche mais décida de la fermer. Elle n’allait pas torpiller sa carrière simplement parce qu’Ethan était à nouveau sur sa route.

Une poignée de main, et elle suivit le capitaine jusqu’au salon. Hé la pause pipi alors ! Un dernier sourire de convenance avec le patron, et la jeune femme avança jusqu’à son ancien amant. Tailleur, talons, elle sentit les regards se poser sur elle, alors Lizzy traça droit vers Ethan qui était au téléphone. « -super t’es devenu un vieux con... » souffla la jeune femme pour que lui seul l’entende avant de le suivre avec une furieuse envi de lui montrer son majeur.


Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1248
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  Empty

200515111407214259.png
Ethan O'Connell
J'ai 42 ans et je vis à Seattle, Washington. Dans la vie, je suis lieutenant à la brigade criminelle et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis fiancé et je le vis plutôt bien.


Surnommé « l’Irlandais » par ses collègues du 12th district, Ethan est le genre de flic à la tête dure. Anciennement du groupe d’intervention du SWAT, il s’est retrouvé propulsé dans la rue à la suite du décès brutal de son collègue en intervention. Une nouvelle vie qui ne l’enchante guère. Dopé à l’adrénaline, il n'a aspiré qu'à retourné à la brigade d'intervention. Toutefois, le destin en a décidé autrement en rencontrant Elisabeth. Une recrue bavarde, mais prometteuse, avec laquelle, il a eu une relation adultérine. Puis il a compris que ça ne lui suffisait plus. Qu'elle était devenue bien plus pour lui qu'une simple amante. Alors un matin, il disparu soudainement...

Trois années plus tard, lieutenant à la brigade criminelle de Seattle, il est sur le point de se marier à sa partenaire de la brigade des mœurs. Mais il a fallu que le destin s'en mêle...


Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  5pml
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  Ngbq
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  Tumblr_omlmz3nnbR1qal0zgo2_250


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Ethan avait changé depuis son départ précipité de Los Angeles. Il avait troqué ses habituels jeans et t-shirt pour des costumes trois pièces, sa moto pour un SUV et ses plans culs d’une nuit pour une fiancée qu’il s’apprêtait à épouser d’ici quelques mois. Celui qui avait toujours le sous-entendu pour faire rire, et l’insulte facile, n’existait plus vraiment, et avait laissé place à un quarantenaire sérieux et soucieux de sa carrière. Ethan avait bien changé et pourtant, en posant son regard sur Lizzy dans le bureau de son supérieur, il s’était revu avec son uniforme d’officier, trois ans auparavant…

Assis à son bureau, répondant à l’appel des officiers sur le terrain pour leur signaler l’homicide d’un adolescent le plus imposant parc de Seattle, il raccrocha pour donner des directives simples à la jolie blonde. Son commentaire lui fit serrer des dents, et ne rétorqua rien. Après tout, c’était lui qui était partit. C’était lui qui avait accepté sa mutation et qui avait radicalement changé de vies à l’autre bout de la côte est. Silencieux, Ethan conduisit jusqu’à la scène de crime, tentant d’ignorer la présence de la jeune femme à ses côtés

FLASH-BACK

Ils avaient fini la journée plus tôt que prévu et au lieu de rentrer sagement chez l’un et l’autre, ils s’étaient hâtés jusqu’à chez lui pour s’envoyer en l’air.
Allongés complètement nus sur son lit, Ethan expliqua chacun de ses tatouages à la jeune femme à ses côtés, souriant alors qu’elle effleurait sa peau de ses doigts. Un regard pour cette dernière « Et celui-ci, c’est quand je suis entré à l’école de police » puis il se saisit de la main de Lizzy, et se glissa sur elle « Je vais sûrement m’en faire pour marquer le premier jour où je suis rentré en toi, un peu comme là » et il s’exécuta dans un soupir de plaisir « après, je te ramène chez papa ».


FIN FLASH-BACK.

En sortant de la voiture, il resta silencieux et fixa les rubans jaunes à quelques mètres d’eux. Il s’autorisa un regard pour elle. Elle était toujours aussi attirante, que ça en était douloureux au regard de leur passé à tous les deux. Il inspira profondément et s’approcha de la scène de crime. Ils firent les premières contestations, interrogèrent les témoins, puis retournèrent au commissariat. Pas une seule fois, Ethan lui adressa la parole. Il lui lançait quelques regards discrets, mais trop de souvenirs lui revenaient à l’esprit.

FLASH-BACK

« Allez, il n’y a personne Lizzy ! Viens ! » et il était sortit de l’eau pour venir la récupérer, la portant sur son épaule pour venir la mettre à l’eau avec lui tout en riant « Elle est froide hein ! » et s’amusa à l’éclabousser, puis il s’était approché d’elle, l’avait embrassé, avait ôté son boxer, le lançant sur le sable, bien décidé à tirer son coup sur cette plage. La peur d’être surpris ajouté quelque chose qui était excitant, et ils apprécièrent, tout autant l’un que l’autre, la petite expérience.

FIN FLASH-BACK

Ethan n’avait pas quitté Lizzy du regard alors que tous ses souvenirs s’imposaient à lui. Il se leva de son bureau, lui saisit délicatement le bras « Viens avec moi » et l’entraina à l’abris des regards. Son antre lorsque les journées étaient trop difficiles. Le toit du commissariat. Un regard pour s’assurer qu’ils étaient seuls et ajouta « Pourquoi tu es venue à Seattle ?! » et ajouta « Jamais, tu m’entends, jamais, quelqu’un doit apprendre pour nous deux ici. Compris ?! Tout se passe bien depuis mon arrivée et j’aimerais que ça dure ».


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1184
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  Empty

mini_210320042410164781.png
Elisabeth Capplan
J'ai 37 ans et je vis à Seattle, Washington. Dans la vie, je suis lieutenant stagiaire à la brigade criminelle et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt très bien.


Jolie, blonde, sexy... et flic. Elisabeth, puis qu'aujourd'hui elle préférait qu'on l'appelle ainsi, avait finalement réussit à évoluer comme elle l'entendait dans ce monde essentiellement masculin et plein de préjugés vis à vis de son physique.
Concours de Lieutenant réussit, elle avait également suivi une formation pour avec des compétences en profilage, histoire de se donner plus de poids. A fond dans son job, elle vient d'arriver à Seattle.
Depuis trois ans, elle prit son destin en main, mais celui ci semble vouloir jouer les trainées.

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  Dcti2d7-ed153823-f01d-4139-818c-a89d98d06049.gif?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOiIsImlzcyI6InVybjphcHA6Iiwib2JqIjpbW3sicGF0aCI6IlwvZlwvM2ExN2Q0MGItYmQ2My00NGU4LWJkNGYtYzExMDQwY2JmYmMwXC9kY3RpMmQ3LWVkMTUzODIzLWYwMWQtNDEzOS04MThjLWE4OWQ5OGQwNjA0OS5naWYifV1dLCJhdWQiOlsidXJuOnNlcnZpY2U6ZmlsZS5kb3dubG9hZCJdfQ
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  Giphy




avatar :copyright:️ Bazzart.org

Debout devant le bureau d’Ethan, elle prit le temps de le détailler quelques secondes. Le costume lui allait bien. Lui donnait un air plus sérieux, plus appliqué. En trois ans, elle s’imaginait qu’il avait pu changer… Après tout, de son côté c’était le cas. Plus mature, moins sensible, plus entraînée aussi. Ça se voyait sur elle. Elle avait adopté un style sobre, élégant. Aujourd’hui, elle ne passait plus par la case vestiaire pour se changer et troquer jupe ou robe contre un uniforme. Tailleur, talons, chemisier. C’était devenue ses tenues de tous les jours. La réflexion, elle aurait sans doute pu l’éviter, mais c’était sortie tout seul. Ça, ça n’avait pas changer. Elle parlait toujours trop rapidement, la plus part du temps sans filtre. A quoi bon travestir toute sa personnalité pour faire son job. Il y en avait déjà beaucoup trop qui faisait la gueule.

Assise en voiture à coté de lui, un silence pesant les entourant, cela fit écho malgré elle à sa mémoire, faisant remonter tant de souvenirs. Si elle avait su qu’elle tomberait sur lui, jamais elle n’aurait accepté. Parce que malgré le chemin parcouru depuis qu’il avait disparu de la circulation sans même un mot ou une petite explication, c’était toujours un épisode douloureux pour elle. Et le revoir, ça faisait mal. Elle pensa à Bishop qu’ils avaient traité de con plus d’une fois, simplement parce qu’il n’aimait pas parler. Voilà qu’Ethan agissait exactement comme lui. Ça allait être pratique pour apprendre quelque chose.

Flash Back

« -oh arrête un peu ta mauvaise fois s’te plais ! » avait elle répondu en sortant de la douche, manquant de glisser en sortant, se rattrapant de justesse. Un petit rire pour sa propre maladresse avant d’ajouter en nouant une serviette autour de sa poitrine. « -tu pourrais quand même reconnaître, que depuis que j’ai remonter les bretelles à Bishop, ils sont quand même nettement moins cons. » elle avait passé sa journée avec leur collègue, et malgré cela, était arrivée chez Ethan de bonne humeur. Cela l’avait étonné, presque agacé.

Fin du flash

Ouais, soit il était devenu comme ceux qu’il pouvait pas voir à la 12th soit, c’était simplement parce que c’était elle. Lui qui pensait être tranquille et ne plus jamais revoir le plan cul, l’erreur de son parcours, voilà que le passé revenait. Elle avait fixé quelques instants le banderole jaune, et avait prit une grande inspiration, autant pour ses nerfs que pour son estomac que pour sa vessie. Puis elle était descendu, afin de jouer son rôle de petit chien et de suivre Ethan de partout, en essayant d’apprendre quelque chose. Lui qui lui avait tant appris quand elle avait débarqué en tant que flic, elle sentait bien que sa présence était comme une épine dans son pieds, voir un baobab dans son cul ! Elle prit sur elle pour éviter de le regarder. Il voulait l’ignorer, pas de souci elle savait faire la conne quand il fallait.

Une fois au poste, elle rencontra le reste de l’équipe et prit sur elle de se présenter, puisqu’Ethan ne semblait pas intéressant de le faire. Peut être que les autres se montreraient moins con. Elle avait déjà trouvé le légiste sympa. Elisabeth était en train de se présenter brièvement à Stan, quand Ethan lui saisit le bras. Étonnement devant le délicatesse et surtout sur le fait qu’il ose la toucher. Elle s’attendait à prendre dans les dents qu’elle parlait trop, qu’elle n’avait pas à discuter ainsi avec les autres, mais une fois sur le toit, le discours fut tout autre. Sans rien dire, elle se mordit la joue, le regard baisser, les mains dans les poches de son pantalon, hochant seulement la tête rapidement. « -y’a jamais eut de nous deux Ethan. » lâcha Lizzy en le regardant enfin. « -je suis venue ici pour ma carrière, non pas pour te pourrir la vie. J’savais même pas que j’allais tomber sur toi. » un haussement d’épaule. Elle ne lui confia pas avoir demandé au capitaine d’annuler sa mutation, et qu’elle avait un mois pour réfléchir entre rester ou partir. Ça n’était pas ses affaires. « -ce que j’aimerais c’est qu’on se conduise en grande personne et que tu boudes pas dans ton coin. Je suis là pour apprendre, pas pour te faire chier. Même si visiblement c’est ce que tu penses. » elle tourna les talons, ils avaient du boulot.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1248
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  Empty

200515111407214259.png
Ethan O'Connell
J'ai 42 ans et je vis à Seattle, Washington. Dans la vie, je suis lieutenant à la brigade criminelle et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis fiancé et je le vis plutôt bien.


Surnommé « l’Irlandais » par ses collègues du 12th district, Ethan est le genre de flic à la tête dure. Anciennement du groupe d’intervention du SWAT, il s’est retrouvé propulsé dans la rue à la suite du décès brutal de son collègue en intervention. Une nouvelle vie qui ne l’enchante guère. Dopé à l’adrénaline, il n'a aspiré qu'à retourné à la brigade d'intervention. Toutefois, le destin en a décidé autrement en rencontrant Elisabeth. Une recrue bavarde, mais prometteuse, avec laquelle, il a eu une relation adultérine. Puis il a compris que ça ne lui suffisait plus. Qu'elle était devenue bien plus pour lui qu'une simple amante. Alors un matin, il disparu soudainement...

Trois années plus tard, lieutenant à la brigade criminelle de Seattle, il est sur le point de se marier à sa partenaire de la brigade des mœurs. Mais il a fallu que le destin s'en mêle...


Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  5pml
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  Ngbq
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  Tumblr_omlmz3nnbR1qal0zgo2_250


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Un regard pour la porte qui se referma sur eux, et une fraction de seconde, regretta la chaleur de Los Angeles qu’il avait troqué pour ce temps humide et froid. Ethan n’y alla pas par quatre chemins. Il n’avait cessé de s’interroger sur les raisons qui avait poussé Lizzy à le rejoindre à Seattle. Mais surtout, et avant tout, il ne souhaitait pas qu’elle évoque leur relation entre ces murs. Parce que cela allait soulever, inexorablement, des interrogations de la part de ses équipiers qui étaient devenus, avec le temps, comme une seconde famille pour lui, mais surtout, il savait que ça viendrait aux oreilles de celle qui allait bientôt devenir sa femme, et il ne le souhaitait pas. Parce que ça allait soulever encore plus de questions, et il n’était pas certain d’avoir envie d’y répondre… Mais contre toute attente, Ethan ne s’était pas attendu à une telle réponse. Pas de nous deux. Ce fut difficile à encaisser pour le beau brun qui la regardait avec une certaine sévérité en cet instant. Elle était un véritable élément perturbateur dans sa nouvelle vie « Tu as raison… C’était un nous trois ». Bon, il était méchant et alors ?! Eh bien, il en oubliait presque que c’était lui qui s’était enfuit au petit matin.
Les mains sur ses hanches, il écouta attentivement la jolie blonde face à lui et hocha lentement de la tête. Une main dans ses cheveux, alors qu’il réfléchissait. Il l’écouta poursuivre et se hâta pour poser sa main sur la porte en métal, la gardant fermée encore un instant « Je ne penses pas que tu sois venue m’emmerder Liz. Je me dis juste que la vie à un drôle de sens de l’humour… Des questions vont se poser sur nous deux. On dira seulement que nous avons été équipiers. Je t’ai formé, puis j’ai été muté. Rien de plus. Rien de mois. C’est clair ?! » et laissa sa main glisser sur la porte pour atteindre la poignet, et l’ouvrit, la laissant passer en première.

En revenant dans les bureaux des lieutenants, Ethan fit signe à ses deux coéquipiers afin de la présenter officiellement. Agir en adulte. Il allait tenter « Je vous présente Elisabeth Capplan. Elle est ici en tant que lieutenant stagiaire. Nous avons bossé ensemble à Los Angeles, j’étais son officier instructeur durant quelques jours avant d’être muté ». Quelques jours. C’était un petit mensonge, mais qui était nécessaire « Lizzy, je te présente Stan qui a passé quelques années dans les rues avant de devenir lieutenant il y a dix ans, et voici Sacha qui est arrivé en même temps que moi et qui a fait sa carrière à l’antigang ». Son ton était monotone, pas le moindre enthousiasme y perçait. Il prit ensuite place à son bureau et travailla à rechercher des informations sur leur victime. Le beau brun finit par se lever de son siège après plus de quatre heures le nez sur son ordinateur « Lizzy, Sacha, on va faire un tour dans le quartier où résidait le gosse » pendant que Stan menait sa propre enquête sur une disparition suspecte.

Dans la voiture, pas un mot de la part du beau brun qui ne quittait pas la rue du regard, laissant Sasha conduire la voiture. En arrivant, il mit en garde la jolie blonde « C’est un quartier difficile où on ne nous aime pas trop. Donc reste avec Sasha et ne la quitte pas » alors qu’Ethan prenait les devants. Ils interrogèrent rapidement les proches, et ressortirent rapidement, en sentant les regards de la population locale sur eux. Ils n’étaient pas aimés et à tout moment, ça pouvait partir en couille « Je vais recontacter mes collègues de l’antigang et je te tiens au courant » « Laisse tomber pour ce soir. On va rentrer » et jeta un regard au rétroviseur « Tu as un appartement ici ? ».

Lorsque Sasha gara la voiture, elle donna un coup de menton pour désigner la jolie brune qui attendait devant les portes du commissariat « Elle est déjà là ». Ça promettait d’être drôle. Suivit des deux femmes, Ethan s’approcha de la jolie brune, déposa ses lèvres sur sa joue, sa main effleurant la sienne « J’arrive » et ne prit la peine de présenter Lizzy à sa fiancée. Pas maintenant. C’était compliqué pour lui de faire rencontrer la femme qu’il avait quitté soudainement, à la femme qu’il allait épouser. Un regard pour Lizzy en arrivant à son bureau « Je suis désolé pour tout à l’heure. Il me faut du temps pour accepter… ta venue ici… Bonne soirée » et récupéra ses clefs, rejoignit sa fiancée « Une nouvelle ? » « Oui. Et si on mangeait dehors ce soir ? » tout en glissant son bras autour de ses hanches, rejoignant son SUV.



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1184
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  Empty

mini_210320042410164781.png
Elisabeth Capplan
J'ai 37 ans et je vis à Seattle, Washington. Dans la vie, je suis lieutenant stagiaire à la brigade criminelle et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt très bien.


Jolie, blonde, sexy... et flic. Elisabeth, puis qu'aujourd'hui elle préférait qu'on l'appelle ainsi, avait finalement réussit à évoluer comme elle l'entendait dans ce monde essentiellement masculin et plein de préjugés vis à vis de son physique.
Concours de Lieutenant réussit, elle avait également suivi une formation pour avec des compétences en profilage, histoire de se donner plus de poids. A fond dans son job, elle vient d'arriver à Seattle.
Depuis trois ans, elle prit son destin en main, mais celui ci semble vouloir jouer les trainées.

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  Dcti2d7-ed153823-f01d-4139-818c-a89d98d06049.gif?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOiIsImlzcyI6InVybjphcHA6Iiwib2JqIjpbW3sicGF0aCI6IlwvZlwvM2ExN2Q0MGItYmQ2My00NGU4LWJkNGYtYzExMDQwY2JmYmMwXC9kY3RpMmQ3LWVkMTUzODIzLWYwMWQtNDEzOS04MThjLWE4OWQ5OGQwNjA0OS5naWYifV1dLCJhdWQiOlsidXJuOnNlcnZpY2U6ZmlsZS5kb3dubG9hZCJdfQ
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  Giphy




avatar :copyright:️ Bazzart.org

« -si tu le dis. » répondit la jeune femme en prenant parfaitement sur elle pour la jouer pro et surtout pas réagir puérilement. Ou encore lui mettre une main dans la tronche. Ils ne se connaissaient plus. Le temps avait passé, leurs vies avaient changé. Elle était peut être blonde mais pas encore assez conne pour s’imaginer que tout allait reprendre comme à la 12th. Elle n’en avait pas la moindre envie. Il lui avait fait trop mal en se tirant comme un voleur, en la laissant tomber comme une merde. Elle stoppa sa marche lorsqu’il posa sa main sur la porte. Il lui faisait quoi là ? « -limpide. » répondit Lizzy en plissant les yeux avec un sourire amer. Comme si elle allait clamer sur tout les toits qu’ils avaient été amant, qu’elle avait été la garce qui avait trompé son mec avec son collègue. Il s’imaginait quoi ? Qu’elle avait fait trois ans de recherche intensive pour le retrouver, qu’elle avait pensé à lui jour et nuit depuis tout ce temps ? Le bon point c’était qu’elle représentait une menace, et que cela lui donnait un certain pouvoir. Il avait peur qu’elle brise son petit équilibre fragile, sa nouvelle petite vie bien rangée.

Quelques jours… Bien sur… Ils avaient bossé près d’un an ensemble, et avait baiser pendant presque six mois. Sacha s’était exclamée : « -oh vous vous connaissez ! Trop fort ! » ouais bien sur trop fort. Malgré le malêtre que Lizzy ressentait depuis qu’elle avait posé les yeux sur Ethan, elle se dit qu’elle avait peut être une chance de parvenir à s’intégrer. Stan et Sasha semblaient sympa. Tout comme Han, même si son taf c’était trifouiller des cadavres. « -dix ans, j’ai beaucoup à apprendre de toi alors. » avait commenta la jolie blonde en rendant son sourire à Stan. « -et antigang, ça pose le respect. » sans savoir pourquoi, ils lui plaisaient déjà.

Puis ils avaient tous posé le cul derrière leur bureau, enfin pour Lizzy cela durant quelques minutes avant qu’elle ne se lève pour regarder les photos accrochées au tableau. Trois ans plus tôt, elle vomissait en voyant du sang. Aujourd’hui, elle était capable d’y voir beaucoup plus. Un crayon de papier entre les doigts, elle tapotait son menton avec, tout en penchant la tête de temps en temps pour mieux voir quelque chose. Elle prit des notes dans un petit carnet qu’elle gardait toujours sur elle, ça l’aidait à penser, à mettre tout en ordre, à ne rien zapper. Si Ethan ne voulait pas parler, elle allait bosser de son côté, mettre en action ses compétences. Il ne lui donnait pas de mission précise, tant pis, elle allait faire à sa façon jusqu’à ce que monsieur décide de dé-serrer les dents. Elle s’absenta quelques minutes aussi pour enfin aller aux toilettes. C’était plus possible d’attendre.

Un hochement de tête et elle avait prit sa veste pour suivre le mouvement. A l’arrière de la voiture, elle fixa son regard sur son carnet de note, évitant ainsi de regarder dans la direction d’Ethan. Si c’était ça tout les jours, ça décision était déjà prise, elle ne resterait pas. Ça serait sûrement mieux pour eux. Pour elle surtout. Elle était venue ici pour apprendre, pas pour subir le caractère de merde de son ex amant. Drogue… Non, il n’avait pas un style de junkie. Une balle en plein coeur, à bout portant, dans le dos. Ça n’était pas rien. Au moins ça avait été rapide…

Une fois en dehors de la voiture, voilà qu’il la bazardait avec Sasha. Un regard pour Ethan, avant de suivre Sasha sans rien dire. Rien que ça, leur putain de silence de plomb ça allait finir par éveiller les soupçons ! Sa nouvelle collègue lui demanda comment était Ethan quand elle l’avait connu. « -un très bon instructeur. » avait répondit Lizzy sans mentir. C’était le cas. Pas plus d’info que ça au sujet du meurtre. Lizzy se sentait inutile, et elle détestait ça. Une fois en voiture, elle leva les yeux sur Ethan. « -oui. » que dire de plus. Répondre avec ironie qu’elle dormait sous les ponts ou qu’elle était assez grande pour prendre un taxi toute seule ne servirait à rien.

« -bonne soirée. » avait elle répondu en s’en foutant totalement de ses excuses. Il était différent. Il avait changé. En une version bien moins sympa et attirante. Sans compter la belle brune qui l’attendait en bas. Ça sentait pas vraiment le plan cul régulier. Elle avait l’intention de prendre son sac pour rentrer, quand un détail l’interpela sur une photo. Elle la décrocha pour regarder de plus prêt, posant ses fesses sur sa chaise.
Elle avait peu dormi, parce que pour l’instant son chez elle n’en était pas un. Pas la moindre envie de défaire les cartons. Le nouveau départ qu’elle avait tant attendu avait eut l’effet d’un pétard mouillé. Ethan et sa réaction de merde avait tout ruiné.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1248
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  Empty

200515111407214259.png
Ethan O'Connell
J'ai 42 ans et je vis à Seattle, Washington. Dans la vie, je suis lieutenant à la brigade criminelle et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis fiancé et je le vis plutôt bien.


Surnommé « l’Irlandais » par ses collègues du 12th district, Ethan est le genre de flic à la tête dure. Anciennement du groupe d’intervention du SWAT, il s’est retrouvé propulsé dans la rue à la suite du décès brutal de son collègue en intervention. Une nouvelle vie qui ne l’enchante guère. Dopé à l’adrénaline, il n'a aspiré qu'à retourné à la brigade d'intervention. Toutefois, le destin en a décidé autrement en rencontrant Elisabeth. Une recrue bavarde, mais prometteuse, avec laquelle, il a eu une relation adultérine. Puis il a compris que ça ne lui suffisait plus. Qu'elle était devenue bien plus pour lui qu'une simple amante. Alors un matin, il disparu soudainement...

Trois années plus tard, lieutenant à la brigade criminelle de Seattle, il est sur le point de se marier à sa partenaire de la brigade des mœurs. Mais il a fallu que le destin s'en mêle...


Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  5pml
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  Ngbq
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  Tumblr_omlmz3nnbR1qal0zgo2_250


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Tout comme la journée qui venait de s’écouler, Ethan ne se montra pas plus bavard en compagnie de sa fiancée. Marchant côte à côte dans la rue à la recherche d’un restaurant conviviale pour conclure cette journée pour le moins éprouvante, il se laissait guider par le fil de ses pensées alors que sa fiancée lui comptait sa journée…

FLASH-BACK

« Goûte-moi ça ! » tout en lui tendant sa glace au parfum imprononçable, mais pour laquelle, il s’était laissé tenté sur ce bord de plage « Fais-moi plaisir, allez ! » tout en riant presque alors qu’il approchait la glace de son visage, pour finalement l’écraser sur son nez, se mettant à rire en voyant son visage recouvert de glace « Elle est bonne, n’est-ce pas ?! » et s’était approché pour venir en récupérer un peu contre son nez « Elle est vraiment bonne. Pas autant que toi, mais quand même » et lui vola un baiser en souriant « Tu en veux encore ?! » et agita sa glace sous le nez de Lizzy…

FIN FLASH-BACK

« Mon cœur, tu m’écoutes ? » Ethan tourna la tête en direction de la jolie brune blottit contre lui « Pas vraiment, désolé. Longue journée. Tu disais ? » « Je disais que j’allais tenter de passer le concours pour passer capitaine. Mais avec la préparation du mariage… » « On peut reculer le mariage. On n’a fixé aucune date officielle de toute manière. Et puis, pour moi, tu es déjà Mme O’connell » tout en embrassant son cou « Oh le flatteur ! Bon… Tu t’es bien rattrapé » alors qu’elle posait sa main sur sa joue en une caresse et l’embrassa « Tu as une nouvelle recrue apparemment » « Oui. On a travaillé ensemble, brièvement, quand j’étais à Los Angeles. Le monde est petit » « Elle est jolie » « Oh tu ne vas pas commencer » rétorqua-t-il en riant « Quoi ?! Je fais un constat » « Tu veux que je redépose un genoux à terre pour te dire à quel point je t’aime toi ? ». Elle esquissa un sourire timide et changèrent de sujet…

Ce n’était pas particulièrement l’esprit en paix qu’Ethan s’était rendu au commissariat ce matin. L’estomac noué, il avait peiné à avaler son petit-déjeuner avant de partir, et avait donc opté pour un café en chemin. En arrivant au bureau, il fronça les sourcils, étonné de voir la jolie blonde au travail. Elle qui avait pourtant la mauvaise habitude d’arriver toujours en retard. Elle avait bien changé. Tout autant que lui. Il fit un rapide détour par la salle de repos pour lui prendre un café et s’approcha de cette dernière, déposant sa tasse devant elle « Bonjour. Tu as passé la nuit ici ? » tout en s’appuyant contre le bureau, profitant de n’être que tous les deux pour le moment. Il porta son gobelet à ses lèvres et rétorqua après sa gorgée « J’ai changé… Toi aussi… Il faut juste qu’on se réhabitue à tout ça. Allez, avale ton café, tu as une sale tête » et se redressa du bureau pour prendre place derrière le sien. Un rapide coup d’œil sur ses mails, et leva la tête vers Sasha et Stan qui arrivèrent en même temps « Vous êtes en retard » « Oh pardon lieutenant O’connell, mais nous apportons des beignets tout chaud » en lui proposant une boite rempli de beignets de toutes les couleurs. Ce dernier refusa poliment, porta son café à ses lèvres et continua de travailler, ignorant le « Dommage » de Sasha qui les proposa à la recrue. Un regard pour cette dernière, et se laissa, de nouveau, guider par ses pensées…

FLASH-BACK

« Tu me prends par les sentiments » alors que Lizzy était venue chez lui en apportant, en plus de son corps, des beignets colorés comme il les aimait « Mais ça sera pour après. Pour le moment, j’ai faim de toi » et approcha la jeune femme jusqu’à lui pour prendre possession de ses lèvres « Tu m’as manqué ! Ce séminaire sur le harcèlement et les agressions sexuelles au travail m’a épuisé. Mais j’ai pris des notes. Apparemment, te proposer des rapports sexuels comme je le fais, c’est constitutif d’un harcèlement sexuel » tout en riant et l’embrassa avec envie. Ils avaient du temps à rattraper.

FIN FLASH-BACK.

« Ethan ?! Houhou ! Tu es parmi nous ? » L’intéressé releva la tête en direction de son équipe, et ajouta « Pardon, j’étais perdu dans mes pensées » tout en regardant brièvement Lizzy qu’il n’avait pas quitté du regard durant de longues minutes en se rappelant du passé. Ce bon vieux temps où tout était plus simple « Qu’est-ce que j’ai raté ?! ».


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1184
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  Empty

mini_210320042410164781.png
Elisabeth Capplan
J'ai 37 ans et je vis à Seattle, Washington. Dans la vie, je suis lieutenant stagiaire à la brigade criminelle et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt très bien.


Jolie, blonde, sexy... et flic. Elisabeth, puis qu'aujourd'hui elle préférait qu'on l'appelle ainsi, avait finalement réussit à évoluer comme elle l'entendait dans ce monde essentiellement masculin et plein de préjugés vis à vis de son physique.
Concours de Lieutenant réussit, elle avait également suivi une formation pour avec des compétences en profilage, histoire de se donner plus de poids. A fond dans son job, elle vient d'arriver à Seattle.
Depuis trois ans, elle prit son destin en main, mais celui ci semble vouloir jouer les trainées.

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  Dcti2d7-ed153823-f01d-4139-818c-a89d98d06049.gif?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOiIsImlzcyI6InVybjphcHA6Iiwib2JqIjpbW3sicGF0aCI6IlwvZlwvM2ExN2Q0MGItYmQ2My00NGU4LWJkNGYtYzExMDQwY2JmYmMwXC9kY3RpMmQ3LWVkMTUzODIzLWYwMWQtNDEzOS04MThjLWE4OWQ5OGQwNjA0OS5naWYifV1dLCJhdWQiOlsidXJuOnNlcnZpY2U6ZmlsZS5kb3dubG9hZCJdfQ
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  Giphy




avatar :copyright:️ Bazzart.org

Lorsqu’elle était rentrée chez elle, la jeune femme s’était mise à tourner en rond. Elle avait ouvert un carton, elle était tombée sur celui des souvenirs. Un regard pour ce qui était écrit sur le côté. Elle se dit qu’elle aurait du tout jeter plutôt que d’emballer tout ça et de traîner ça avec elle jusqu’ici. Pourtant elle avait prit un paquet de photo les faisant défiler dans ses mains tout en se dirigeant vers la cuisine. Elle ouvrit une bière en tombant sur son frère, tout sourire. Il lui manquait. Une photo de famille, elle devait avoir quinze ans là dessus. Et puis quelques photos avec Tony, qui la firent sourire également. Il faudrait qu’elle l’appelle. Au moins un message pour lui dire que tout allait bien. Et puis le goulot de la bouteille à ses lèvres, elle fixa quelques instants une photo d’elle et Ethan. Ils étaient en uniforme, selfie prit un jour de bonne humeur, un matin sans doute… Ils étaient souriant, heureux, ça se voyait. Un soupire, et elle déchira la photo pour la jeter à la poubelle. A quoi bon garder ça. C’était du passé. Et pour avancer, elle devait s’en défaire. Ethan le lui avait bien prouvé durant la journée, il avait changé, et il avait clairement tiré un trait sur elle, sur eux, effaçant de sa mémoire ce qui s’était passé. Elle était la tâche dans son décor, dans son parcours pro.

Flash Back

« -aller sourit ! Sourit j’ai dis ! » avait réclamé Lizzy son téléphone braqué sur eux, les bras levés en l’air. « -j’ai pas envi d’avoir une photo de ta tête de papy ronchon ! » avait elle ajouter en lui donnant un léger coup de coude. Il savait très bien qu’elle adorait le voir sourire, elle lui avait dit depuis le premier jour. « -voilà comme ça ! Oh non attends on la refait, je suis pas terrible ! » puis elle s’était mis à rire autant qu’il râlait.

Fin du flash

Une douche, des nouveaux vêtements -jean cintré, débardeur rouge, veste blazer noir et talons hauts - puis elle était retournée au boulot. Ça faisait déjà une bonne année qu’elle dormait mal, enfin peu, alors une nuit de plus ou de moins. Et puis elle avait besoin de s’occuper la tête. Elle avait finit par s’endormir une petite heures, la tête sur son bureau. Réveil en sursaut à cause de la femme de ménage. Une main dans les cheveux, une autre sur le visage. Puis elle s’était étirée, avant de rejoindre les vestiaires, histoire de se passer un peu d’eau sur le visage. Lizzy s’était remise au travail, concentrée, elle sursauta en voyant arriver une tasse de café devant son nez. « -salut... » souffla Lizzy en relevant la tête sur Ethan. « -merci... » un peu surprise tout de même du ton de voix. Elle se redressa un peu dans sa chaise, et répondit enfin : « -pratiquement. » elle était bien loin la Lizzy bavarde et pleine d’entrain de la 12th. Une main à l’arrière de sa tête dans ses cheveux, la tasse de café dans l’autre, elle regarda la tableau avant de lever les yeux sur Ethan à nouveau : « -je sais. » avant de sourire derrière sa tasse et de répliquer : « -parle pour toi. » avant de tourner sur sa chaise en buvant une gorgée. Ils étaient seuls. Ça n’était que quelques mots et un sourire. Ça avait été plus fort qu’elle. Puis elle se leva, fit quelques pas histoire de se dégourdir les jambes, toujours devant le tableau. Un sourire en voyant arrivé Sasha et Stan. Puis elle baissa les yeux en voyant qu’Ethan refusait… Oui il avait changé…

Flash Back

« -tu as des œufs et de la farine ? Non laisse je vais trouver. » avait lancé la jeune femme en se redressant dans le lit. Elle s’était penchée, avait embrassé son amant. Les lèvres, le cou, le torse, le ventre, puis elle s’était levée pour enfiler une chemise à Ethan, et son boxer. Puis était descendu dans la cuisine pour faire des pancakes. Musique à fond, elle s’était mise à danser en faisant la cuisine, de super bonne humeur. Ce n’était qu’au bout d’un moment qu’elle avait réalisé qu’Ethan était là, une épaule contre le montant de porte, torse nu, les bras croisés. « -quoi ? Tu va quand même pas me dire que t’aimes pas les pancakes ?! D’accord c’est pas un burger mais tu va les adoré ! » un bisou vite fait avant qu’elle ne se hisse sur la pointe des pieds pour chercher une poêle. 

Fin du flash

Lizzy se pencha au dessus de la boite qu’on lui proposait : « -moi je dis jamais non à ce genre de petit déj’ ! Merci ! » « -on va s’entendre alors Elisabeth ! » avait claqué Sasha en lui tapant l’épaule. « -sympa ton jean. » « -merci... » La jolie blonde prit le temps de manger, avant de se lécher vite fait les doigts et de dire : « -je peux vous montrer un truc ? Peut être que c’est rien, je connais encore rien de la ville, des gangs, des trafics… Enfin je sais pas, ça m’a intrigué. » Sasha et Stan l’écoutant avec attention, et quand elle regarda vers Ethan une sensation étrange l’envahit. Il ne l’écoutait pas. Ça n’était pas la première fois. Elle se planqua derrière sa tasse alors que Stan répondait : « -Elisabeth voudrait notre avis. »

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1248
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  Empty

200515111407214259.png
Ethan O'Connell
J'ai 42 ans et je vis à Seattle, Washington. Dans la vie, je suis lieutenant à la brigade criminelle et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis fiancé et je le vis plutôt bien.


Surnommé « l’Irlandais » par ses collègues du 12th district, Ethan est le genre de flic à la tête dure. Anciennement du groupe d’intervention du SWAT, il s’est retrouvé propulsé dans la rue à la suite du décès brutal de son collègue en intervention. Une nouvelle vie qui ne l’enchante guère. Dopé à l’adrénaline, il n'a aspiré qu'à retourné à la brigade d'intervention. Toutefois, le destin en a décidé autrement en rencontrant Elisabeth. Une recrue bavarde, mais prometteuse, avec laquelle, il a eu une relation adultérine. Puis il a compris que ça ne lui suffisait plus. Qu'elle était devenue bien plus pour lui qu'une simple amante. Alors un matin, il disparu soudainement...

Trois années plus tard, lieutenant à la brigade criminelle de Seattle, il est sur le point de se marier à sa partenaire de la brigade des mœurs. Mais il a fallu que le destin s'en mêle...


Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  5pml
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  Ngbq
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  Tumblr_omlmz3nnbR1qal0zgo2_250


avatar :copyright:️ Bazzart.org


La chambre plongée dans l’obscurité presque totale, Ethan ne parvenait pas à fermer l’œil, remuant inlassablement dans son lit. Un regard pour sa fiancée allongée à ses côtés. Il embrassa sa peau, et s’extirpa des draps pour rejoindre le salon. Un verre d’eau et se rendit sur la terrasse pour y voir le jour se lever. C’était la raison pour laquelle, Ethan était arrivé plus tôt au bureau ce matin, profitant ainsi de ce moment de quiétude pour échanger quelques mots avec Lizzy qui n’avait, semblablement, pas fermé l’œil non plus. Un sourire à son remerciement pour le café qu’il venait de lui apporter, et hocha lentement de la tête. Elle avait pratiquement passé la nuit ici… « Essaie de rentrer chez toi ce soir » tout en portant son gobelet à ses lèvres. Elle répondait de manière évasive, sans se laisser distraire par le fil de ses pensées ou de lui expliquer que le manque de sommeil creusait les traits et donner mauvaise mine. Elle avait changé, elle aussi. Le beau brun se permit de lui dire qu’elle avait mauvaise mine, et sourit en l’entendant répliquer. Il y avait peut-être un espoir qu’ils parviennent à communiquer de nouveau…

Le reste de l’équipe arriva et Ethan se renferma dans ce mutisme devenu habituel pour lui. Il n’esquissa pas à sourire à l’échange des deux femmes, posant simplement son regard sur elles, et ses pensées firent le reste. Ethan se laissa se perdre dans les souvenirs d’avant, de tous les deux, jusqu’à ce que l’on interpelle. Un hochement de tête à la réponse de l’ancien et se leva pour écouter la jolie blonde « Désolé. Je t’écoute ». Lorsqu’elle conclut son hypothèse, Ethan haussa les épaules et répondit un simple « Pourquoi pas ». De toute manière, ils n’avaient rien à se mettre sous la dent avec cette affaire. Sasha savait pertinemment qui allait voir pour en savoir davantage, et Ethan décida de les accompagner. C’était mieux que de se laisser emporter par les souvenirs de sa vie avec la nouvelle arrivée…

En se rendant au SUV garé devant le commissariat, Ethan sentit l’anxiété l’envahir en voyant sa fiancée arriver jusqu’à lui. Un regard pour Lizzy, pour Sasha qui semblait comprendre qu’il se tramait quelque chose, et le dernier pour la future mariée « Avancez, je vous rejoins » tout en lançant les clefs à Sasha, et s’arrêta à hauteur de la jolie brune « Qu’est-ce que tu fais là ? » « Ça fait plaisir… Bonjour mon cœur » « Ce n’est pas ce que je voulais dire » « Je te rapporte ta montre… Tout va bien ? Tu es partit tôt ce matin » « Une affaire compliquée et merci pour la montre » déposant ses lèvres sur les siennes « Je t’aime » « Fait attention à toi » « Toi aussi » et enfila sa montre tout en courant presque pour rejoindre la voiture « Monsieur oublie ses bijoux de famille » avait ajouta Sasha en démarrant le SUV « Tu démarres pour qu’on commence à travailler ». Ethan lança un regard dans le rétroviseur et c’était partit pour les quartiers occupés par les gangs et où le trafic en tout genre était monnaie courante. En sortant de la voiture, Ethan s’approcha de Lizzy et ouvrit la bouche, mais se résigna à donner le moindre conseil, suivant Sasha dans les méandres de Seattle. Ils interrogèrent un indic à cette dernière qu’il avait fallu poursuivre jusque dans une ruelle pour ne pas risquer la vie de ce dernier. Le jeune était un connu du quartier. Un adolescent qui avait clamé sur les toits qu’il s’était fait un chef de gang du quartier. Il avait voulu se venger parce que ce dernier n'avait pas apprécié que le jeune homme l'ouvre à propos d'eux deux. En retournant dans la voiture, Ethan finit par s’adresser à la jolie blonde « Tu as eu du flair. C’est bien » tout en acquiesçant pour ses propres paroles et monta en voiture…

FLASH-BACK

Les bras croisés, appuyés contre l’encadrement de la porte de la salle du repos du commissariat, il la regarda se servir son café de bon matin. Un regard pour le couloir, poussa légèrement la porte et s’approcha d’elle « bonjour » et l’embrassa « Tu es partie plus tôt que moi ce matin » et ajouta, comme pour éviter que ses mots sonnent étrangement « J’espérais tirer mon coup avant le service » et se mit à rire « Quelle classe de mon matin, n’est-ce pas ?! Tu es prise ce soir ou je pourrais te prendre sur le comptoir de ma cuisine ? » et l’embrassa de nouveau « Je suis un mauvais garçon » tout en s’éloignant à reculons d’elle. En réalité, il aimait lorsqu’ils se réveillaient ensemble pour prendre leurs cafés tous les deux dans la cuisine ou dans le jardin avant de reprendre le cours de leurs vies respectives.

FIN FLASH-BACK.

Pour déjeuner, Ethan s’était permis de ramener de quoi déjeuner pour tous les deux, en sachant pertinemment que Sacha allait diner avec la laborantine de la police scientifique qu’elle avait dans le collimateur et que Stan devait récupérer ses deux filles à l’école. Il ramena sa chaise près du bureau de Lizzy « Je me suis dit que tu aurais peut-être faim… Au fait, je ne t’ai pas demandé. Tony n’est pas trop dépaysé par Seattle ? ».



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1184
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  Empty

eiua.bmp
Elisabeth Capplan
J'ai 37 ans et je vis à Seattle, Washington. Dans la vie, je suis lieutenant stagiaire à la brigade criminelle et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt très bien.


Jolie, blonde, sexy... et flic. Elisabeth, puis qu'aujourd'hui elle préférait qu'on l'appelle ainsi, avait finalement réussit à évoluer comme elle l'entendait dans ce monde essentiellement masculin et plein de préjugés vis à vis de son physique.
Concours de Lieutenant réussit, elle avait également suivi une formation pour avec des compétences en profilage, histoire de se donner plus de poids. A fond dans son job, elle vient d'arriver à Seattle.
Depuis trois ans, elle prit son destin en main, mais celui ci semble vouloir jouer les trainées.

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  Dcti2d7-ed153823-f01d-4139-818c-a89d98d06049.gif?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOiIsImlzcyI6InVybjphcHA6Iiwib2JqIjpbW3sicGF0aCI6IlwvZlwvM2ExN2Q0MGItYmQ2My00NGU4LWJkNGYtYzExMDQwY2JmYmMwXC9kY3RpMmQ3LWVkMTUzODIzLWYwMWQtNDEzOS04MThjLWE4OWQ5OGQwNjA0OS5naWYifV1dLCJhdWQiOlsidXJuOnNlcnZpY2U6ZmlsZS5kb3dubG9hZCJdfQ
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  Giphy




avatar :copyright:️ Bazzart.org

Avant, elle aurait répondu oui papa ou papy, aurait argumenté sur l’anticerne, le besoin de sommeil. Aujourd’hui, elle se contenta de hocher la tête. Oui, elle n’allait pas passer toute ses nuits ici, c’était évident. Mais pour l’instant, elle n’avait pas encore déballé ses cartons, donc n’avait rien dans sa cuisine pour pouvoir faire de pâtisserie histoire de gérer ses soucis. Alors autant venir bosser. Pourtant, ça avait été plus fort qu’elle, avait répliqué et sourit derrière sa tasse en se foutant de sa gueule. Un peu comme avant.

Lizzy exposa son idée, enfin ce qui l’avait tenu en éveil toute la nuit, et devant quoi elle avait finit par presque baisser les bras. Comme elle venait de le dire, pour le moment le terrain lui était inconnu. Alors c’était un peu compliqué d’être certaine que ce qu’elle avançait était solide. Un pincement de lèvres et un hochement lent. Sympa l’enthousiasme ! Et puis un bravo Lizzy t’as bien bosser ça aurait été cool aussi mais bon… Encore une fois en le voyant dans son costume, avec sa cravate elle se rappela qu’il n’était plus celui qu’elle avait connu.

Flash Back

Allongée sur le lit d’Ethan sur le ventre, en sous vêtement, elle l’observait. Pantalon classe, il était en train de mettre sa chemise. « -ça fait quand même chier que soit obligé d’aller témoigner. Ça nous ruine toute notre journée. » à la base ils devaient passé une journée rien que tous les deux, à baiser comme des lapins parce que ça faisait deux semaines qu’ils n’en avaient pas eu l’occasion. Et voilà qu’il avait oublié qu’il devait se rendre au tribunal. « -comment ça a pu te sortir de la tête ?! » Ils avaient baiser dans le salon à peine trois minutes après qu’elle ait passé la porte. Puis il lui avait annoncé ça. Déçue, elle avait choisi de profiter de tout le temps dispo, et l’avait suivit sous la douche. Elle adorait quand ils faisaient ça sous la douche. Finalement, elle s’était installée pour le regarder s’habiller. En le voyant galérer avec les boutons de ses manches, elle s’était levée pour l’aider : « -ça te va bien. Mais ça te donne un air vachement sérieux et coincé aussi. » elle ajusta sa cravate : « -je préfère les chemise à carreaux... » elle aimait surtout sa simplicité, son naturel, son caractère de merde aussi. Une demi heure plus tard, alors qu’elle rentrait chez elle en taxi, Lizzy lui avait envoyé un message : petit cadeau dans ta poche droite… elle y avait glissé sa culotte en dentelle noire.

Fin du flash

En prenant la chemin de la voiture, elle prit un beignet qu’elle mangea rapidement tout en marchant : « -quoi j’ai rien mangé depuis hier midi... » se justifia la jolie blonde en voyant Sasha sourire. « -on les a ramener pour ça, aucun souci ma belle. » oui elle, elle l’aimait déjà beaucoup beaucoup. « -je te montrerais où trouver du bon café. » ça faisait plaisir de pouvoir discuter un peu. Elle eut l’impression d’être un peu plus elle même soudainement. Un regard pour la jeune femme qui arrivait droit sur Ethan. Ça n’était pas ses affaires. Ne pas écouter. Avancer. Et surtout ne pas poser de question. Elle sourit en regardant à l’ extérieure à la réflexion de sa collègue au sujet de la montre d’Ethan. Peut être que finalement elle allait parvenir à bien s’intégrer. Intérieurement, elle était fière d’elle. Elle n’avait passé la nuit sur un truc qui ne servait à rien. Ça faisait un bon point pour son arrivée. Mais elle se contenta d’un merci lorsqu’Ethan tenta ou sembla la féliciter.

Flash Back

« -hé pas ici. » avait répondu Lizzy en ouvrant de grands yeux, reculant d’un pas. Ça faisait déjà un moment qu’elle trouvait qu’Ethan faisait de moins en moins attention à ce que leur relation reste top secrète. « -j’avoue très classe… » avait commenté la jeune femme en touillant son café. « -tu dormais bien, j’ai pas voulu te réveiller. » un petit regard presque fuyant. « -non pas ce soir. » malgré la distance qu’elle avait tenté de mettre, elle avait finit par sourire à ses conneries, avant de lui claquer les fesses et dire : « -va bosser t’es en couple avec Roger aujourd’hui ! » elle ne lui avait jamais dis que ce jour là, elle flippait un tout petit peu à cause d’un retard de règles. Elle avait préféré passer la soirée seule, avait fait au moins soixante muffins, avec six goûts différents. Au final ça avait été aux fausses alertes. Alors elle n’en avait jamais parlé. Elle ne lui avait jamais dit non plus que Tony lui avait demandé de faire un bébé. Et qu’elle avait refusé.

Fin du flash

Pour le moment, elle n’avait fait aucun repérage dans la ville, n’avait pas été voir où c’était sympa de manger, ou ne pas aller pour éviter de se faire empoisonné. Alors pour déjeuner, elle avait décidé de prendre un truc vite fait au distributeur. Elle passerait prendre un putain de gros burger en rentrant ce soir ! Mais alors qu’elle cherchait de quoi payer dans son sac, Ethan débarqua à son bureau. Un regard avec les sourcils froncés, avant de sourire avec ironie et de s’asseoir : « -ça, ça n’a pas changé. » sous entendant qu’elle avait toujours faim, et qu’elle, elle ne se la jouait pas d’un autre monde. Un regard pour la bouffe. « -et tu trouves que j’ai grossi... » ajouta Lizzy en voyant les deux bagels rempli de légume. « c’est quoi ? » demanda t elle en regardant l’espèce de jus verre qui se trouvait dans un gobelet en plastique. « -LA me manque beaucoup soudainement ! » tout en reposant le smoothie – enfin si ça en était un - « -on s’est pas vu depuis trois ans, pas une seule nouvelle, pas même une explication hein... » l’ironie arrivait à grand pas « -et c’est tout ce que tu trouves à me poser comme question… » un hochement de tête avant de regarder la bouffe. « -c’est gentil mais je vais aller me cherche de la vraie bouffe. ça je sais pas ce que c'est mais j'ai pas envie de savoir» déclara Lizzy en se levant, prenant son sac à main pour se tirer rapidement.



Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 19Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Livre de la jungle [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: