Partagez
 
 
 

 Bienvenue à la police de Los Angeles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 16 ... 28  Suivant
 
En ligne
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1741
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 4 Empty

200515111407214259.png
Ethan O'Connell
J'ai 39 ans et je vis à Los Angeles, Californie. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Surnommé « l’Irlandais » par ses collègues du 12th district, Ethan est le genre de flic à la tête dure. Anciennement du groupe d’intervention du SWAT, il s’est retrouvé propulsé dans la rue à la suite du décès brutal de son collègue en intervention. Une nouvelle vie qui ne l’enchante guère. Dopé à l’adrénaline, il n’aspire qu’à retourner dans un groupe d’intervention. En attendant, ça fait une semaine qu’il a débarqué dans la brigade, qu’on lui colle une petite nouvelle tout juste sortie de l’école …


Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 4 Ed8a68e14e98e463df03bdfe81fd808797aa6b23
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 4 1j4g
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 4 6bedb1cca7e6a835cf216eee6b53106c13683ce0


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Ethan ne s’était pas attendu à ce que la jeune recrue lui confie ses mensurations aussi facilement. Après tout, ils ne se connaissaient que depuis tout juste une semaine. Mais il nota l’information dans un coin de sa tête, juste comme ça, au cas où et siffla seulement, comme si ça l’impressionnait, puis la laissa répondre à la véritable question concernant ses goûts musicaux. Un nouveau regard taquin en sa direction, puis se mit à rire lorsqu’elle comprit « On me le dit souvent » tout en sortant de la voiture pour rejoindre la terrasse d’un petit restaurant en bord de mer.

Sans vraiment savoir pourquoi, celui que l’on surnommait « L’Irlandais » décida de se confier sur ce qu’il faisait avant d’atterrir dans cette brigade. C’était sûr que ça le changeait de passer des prises d’otage à haut risque pour s’occuper du conducteur ivre mort « Oui, c’est un peu ça » tout en souriant. C’était une bonne conclusion. Et parce qu’il partait du principe que s’il donnait une info, ça devait être réciproque, il lui demanda de nouveau pourquoi elle avait choisi d’entrer dans la police après ce petit surnom qu’elle lui donna et qui le fit mimer un bisou avant de manger. Pour lui, c’était important de savoir et apparemment, ses arguments étaient plus que pertinents. Il releva son regard sur elle « C’est une question ? » tout en se reculant contre le dossier de sa chaise « Tu vas faire des conneries. Tout le monde fait des conneries. C’est juste que certaines peuvent te coûter la vie, ou la mienne, et l’idée ne me plait pas bien ». Il se rapprocha de la table pour poursuivre le repas. Il s’était attendu à une enfance violente, à une volonté de porter l’uniforme dans un élan de patriotisme tardif, mais pas à ça…

Ethan s’essuya la bouche, se rinça le gosier avec une gorgée de soda et s’enfonça dans son siège tout en la regardant fixement. Elle avait perdu son frère parce que ce dernier s’était trouvé au mauvais endroit, au mauvais moment. Silencieux, il continua de l’écouter se confier à elle. Il esquissa un maigre sourire quand elle lui confia qu’il avait plombé l’ambiance avec sa question à la con, puis laissa son regard se perdre sur l’océan qui n’était qu’à quelques mètres « On pourra y faire un tour après le service si tu veux » avant de prendre une frite « Et moi qui pensait que les menottes t’excitaient » tout en souriant taquin, se rapprochant du rebord de sa chaise pour poursuivre son repas « Au fait, c’est une bonne raison » tout en levant brièvement son regard sur elle. Elle tentait d’être cette personne bien à la place de feu son frère. Il trouvait que c’était une raison honorable de revêtir l’uniforme.

Un regard pour sa montre. Ils avaient encore un peu de temps « 90 C, c’est ça ?! Tu n’as pas un peu surestimé la marchandise ? » rétorqua-t-il dans l’unique but de la faire rire. Il savait ce que c’était que de confier ce genre d’histoire, ce genre de passé que l’on traine comme un fardeau et qui change définitivement notre existence. Et Ethan ne voyait pas l’intérêt de s’apitoyer sur le sort de la jeune recrue. Toutefois, il avait l’impression que ça changeait sa perception de la jeune femme. Comme si quelque chose s’était créé entre eux en cet instant, sans vraiment savoir pourquoi… Il termina le repas et commanda un café pour dessert « Encore dix minutes et on retourne au boulot » tout en jetant un dernier regard à sa montre.




Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1675
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 33
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 4 Empty

200515111407214259.png
Lizzy Capplan
J'ai 34 ans et je vis à Los Angeles, Californie. Dans la vie, je suis un bébé flic et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.


Elisabeth ou Lizzy en plus court, a passé pas mal d'années à se chercher. Puis elle a découvert ce qu'était de devenir flic. Aujourd'hui, diplome en poche, la jolie blonde qui ne laisse pas indifférent les hommes est prête à leur prouver qu'on peut être sexy, faire un 90C et être capable de réflechir et de tenir un flingue.
[/i]

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 4 UltimateNeighboringInsect-max-1mb
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 4 3d3e8a218a70b29568219f2ed03b6610


avatar :copyright:️ Bazzart.org

 « -c’était pas une question, seulement un constat… Mais c’est pas grave. » un petit sourire et un plissement de nez avant qu’elle n’ajoute : « -je vais faire de mon mieux pour éviter d’ajouter un trou à ton petit cul. » un clin d’oeil même si elle disait vrai. Elle n’était pas dans la police pour jouer à la barbie qui a réussi son concours en passant sous le bureau. Non, Lizzy avait une vraie motivation pour le métier, et elle voulait vraiment bien faire. D’ailleurs elle lui confia ses motivations, le décès de son frère, le mec super qu’il était. Elle passa sous silence pas mal de chose. Comme le fait que c’était lui qui était venue la chercher plus d’une fois en soirée lorsqu’elle avait trop bu, tout juste majeur, que c’était avec son meilleur ami qu’elle avait eu sa première fois, et que ça ne l’avait pas vraiment réjouit. Qu’il avait mentit à leurs parents plus d’une fois pour la couvrir, qu’il avait toujours été présent pour qu’elle puisse se confier. Qu’il lui manquait terriblement. C’était pas la peine qu’elle se mette à pleurer sur l’épaule d’Ethan maintenant.

« -petit romantique va ! » lui répliqua Lizzy lorsqu’il proposa la balade sur la plage, avant de lui piquer une frite et de répliquer : « -du calme, je vais payer ! » en tendant une main devant elle comme s’il allait lui sauter dessus pour récupérer son dû. « -j’ai jamais dis que c’était pas le cas... » ajouta Lizzy avec un petit haussement de sourcil qui laissait planer le doute. Un sourire doux avant de baisser les yeux, elle n’avait pas besoin d’avoir son avis pour savoir que c’était une bonne raison. Mais étrangement ça comptait ce qu’il venait de dire. Puis elle explosa de rire devant la changement de sujet : « -c’est parce que tu les a jamais eu en main chéri. » un clin d’oeil. Elle demanda une glace pour finir le repas, en précisant en chuchotant bien fort à la serveuse : « -il est célibataire, si jamais... » une petite confidence comme si elles étaient meilleures copines du monde. Puis elle répondit à Ethan : « -ça roule. Et je peux conduire cet aprem ? Aller aller aller s’il te plais ! Oh merci ! Vous êtes rapide ! » ajouta la jeune femme en réceptionnant sa glace. Le regard de la serveuse lui fit plisser les sourcils : « -je suis pas sur qu’on devienne copine… Enfin en même temps… j’ai pas de copine. » enfin de vraie copine. Un haussement d’épaule avant qu’elle ne commence à manger sa glace. « -et au fait, je me suis pas trompé, t’es célibataire ? »
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1741
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 4 Empty

200515111407214259.png
Ethan O'Connell
J'ai 39 ans et je vis à Los Angeles, Californie. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Surnommé « l’Irlandais » par ses collègues du 12th district, Ethan est le genre de flic à la tête dure. Anciennement du groupe d’intervention du SWAT, il s’est retrouvé propulsé dans la rue à la suite du décès brutal de son collègue en intervention. Une nouvelle vie qui ne l’enchante guère. Dopé à l’adrénaline, il n’aspire qu’à retourner dans un groupe d’intervention. En attendant, ça fait une semaine qu’il a débarqué dans la brigade, qu’on lui colle une petite nouvelle tout juste sortie de l’école …


Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 4 Ed8a68e14e98e463df03bdfe81fd808797aa6b23
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 4 1j4g
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 4 6bedb1cca7e6a835cf216eee6b53106c13683ce0


avatar :copyright:️ Bazzart.org


« J’apprécierai, merci » tout en souriant alors qu’il prenait une frite en bouche. C’était surtout qu’il avait déjà donné dans la mort soudaine d’un coéquipier en intervention. Il n’avait pas spécialement envie de réitérer, et encore moins avec une jeune recrue. D’autant plus après ce qu’elle venait de lui confier et qui changea radicalement son regard sur elle. Porter l’uniforme à la place de son frère. Faire ce métier parce qu’il avait été une victime. Ce n’était pas rien. Certes, derrière la plupart des uniformes, qu’il soit bleu, noir ou kaki, se cachait une histoire souvent bien sombre, souvent emprunt aussi d’un certain patriotisme, et parfois, un mélange des deux. Mais personne ne pouvait rester insensible lorsqu’un coéquipier dévoilait une part de son histoire. Toutefois, Ethan n’était pas là pour qu’elle pleure sur son épaule ou que leur repas se termine en débâcle de sombre histoire. Alors il plaisanta. C’était ce qu’il savait faire de mieux et Lizzie aussi, apparemment. Il sourit alors « Parce que tu as cru que c’était rancard ?! Non, non, c’était pour te noyer. Faut abréger tes souffrances au plus vite ! » tout en voulant apporter à peu de légèreté à son histoire.

Il fronça les sourcils quand elle lui piqua sa frite, se retenant de lui donner une claque sur la main « Oh ! Tu m’invites à déjeuner ?! Tu n’aurais pas pu le dire plus tôt, j’aurais pris le homard » tout en piochant dans ses frites. Il resta interdit, un petit sourire, l’imaginant jouer avec des menottes dans une tenue légère. Son sourire s’agrandit, puis il détourna le regard « Intéressant » fut sa seule réponse. Puis il lui confia qu’il trouvait que son histoire était une bonne raison de s’engager dans la police. Le sourire de sa recrue changea et il aima sa réaction. Elle était touchée. Ce n’était pas tout le temps qu’il parvenait à dire un truc qui touche les gens. C’était assez nouveau même. Alors ça le fit sourire avec tout autant de douceur.
Mais parce qu’il n’aimait pas que l’ambiance s’alourdisse, il parla de sa poitrine, comme un cheveu qui tombait dans la soupe. Cela la fit rire et c’était le résultat escompté alors qu’il souriait, amusé, avant de rire « C’est une proposition ? ». Puis un regard tour à tour sur sa recrue et la serveuse qui lui lança un rapide regard « Tu n’as qu’à écrire mon numéro sur la facture pendant que tu y es ! » puis fit un signe négatif de la tête « Non » puis ils furent interrompus par la serveuse qui ne semblait pas vraiment apprécier l’officier de police, ce qui l’amusa « Soyez contente, vous la supportez une demi-heure, moi ça fait une semaine » tout en portant sa tasse de café à ses lèvres « Toi, t’es du genre à t’entendre avec les mecs » puis s’appuya contre le dossier de sa chaise, sourire en coin « Pourquoi ? Tu es intéressée ? » et ajouta tout en terminant sa tasse « Oui, depuis trois ans maintenant, ou peut-être quatre. Depuis, je me nourris de chaire fraiche tous les soirs. Pas d’attaches. Des coups sans lendemain. La belle vie ». Et puis surtout, pas de compte à rendre sur ses horaires. Il donna le pourboire et ajouta en se levant « Je te laisse payer la note » et retourna à la voiture, lui jetant les clefs tout en prenant place côté passager. Le regard perdu à observer les rues de Los Angeles, il ajouta « Elle en a eu marre des horaires de merde, d’avoir toujours peur pour moi. Elle s’est donc cassée avec sa meilleure amie. J’avoue que celle-là, je ne m’y étais pas attendue » puis posa son regard sur Lizzie tout en lui désignant une rue « Tourne-là ».



Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1675
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 33
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 4 Empty

200515111407214259.png
Lizzy Capplan
J'ai 34 ans et je vis à Los Angeles, Californie. Dans la vie, je suis un bébé flic et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.


Elisabeth ou Lizzy en plus court, a passé pas mal d'années à se chercher. Puis elle a découvert ce qu'était de devenir flic. Aujourd'hui, diplome en poche, la jolie blonde qui ne laisse pas indifférent les hommes est prête à leur prouver qu'on peut être sexy, faire un 90C et être capable de réflechir et de tenir un flingue.
[/i]

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 4 UltimateNeighboringInsect-max-1mb
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 4 3d3e8a218a70b29568219f2ed03b6610


avatar :copyright:️ Bazzart.org

« -je t’invite pas, je rembourse ma dette de petite nouvelle. » répondit Lizzy avant d’ajouter : « -et je te rappelle que j’ai qu’une petite paye de bébé flic… Alors pour le homard va falloir attendre quelques années. » elle loucha en disant cela. Il savait très bien ce que ça donnait une fiche de paie de débutant dans la police. Heureusement pour elle Tony gagnait bien sa vie, cela leur avait permis de garder leur appart. « -hé voilà, Ethan O’connell, un homme comme les autres ! » ce qui voulait dire qu’elle avait bien compris ce à quoi il venait de penser.

Lizzy venait de lui confier une partie de sa vie, de son passé douloureux, sa véritable motivation pour entrer dans la police. Ça n’était pas rien. Étrangement, elle était soulagée de l’avoir fait, même si c’était ouvrir une porte sur sa vie privée, chose qu’elle était réticente à faire. Ça ne faisait qu’une petite semaine qu’ils se connaissaient, elle n’allait pas lui raconter toute sa vie, ses soucis comme ses plus grands succès. Encore moins lui révéler si oui ou non elle avait quelqu’un dans sa vie, ce qu’il faisait et son nom. Toujours en riant elle avait répondu son le même ton léger : « y’en a qui n’attendent pas d’avoir une proposition. Mais non ça n’en est pas une. On va pas commencer à tout mélanger au bout d’une semaine ! » elle savait qu’il n’oserait pas faire ce genre de chose. Sans vraiment savoir pourquoi d’ailleurs… Peut-être parce qu’elle avait de l’estime pour lui. Quel le voyait différent des autres gros lourds qu’elle pouvait croiser à la brigade. « -j’ai pas ton numéro. » répliqua Lizzy du tac au tac. « -roh aller ! » râla la jeune femme avant de récupérer sa glace.

« -pff arrêtes tu es super content de passer tes journées de merde avec moi ! J’illumine tes journées ! » elle adorait se lancer des fleurs comme ça. Personne ne le faisait, alors autant le faire soi même après tout. « -non, je le genre que déteste les autres filles. C’est différent. » ajouta Lizzy en regardant sa glace un sourire en coin. « -pas le moins du monde. » le ton était presque désolé avant qu’elle ne sourit et n’écoute ce qu’il avait à lui raconter. « -tous les soirs ?! » insista la jeune femme ne fronçant un sourcil, le trouvant un peu prétentieux pour le coup. « -c’est une façon de voir les choses. » ajouta t elle en terminant sa glace avant qu’elle ne fonde.

Elle alla payer, avant de sauter de joie en réceptionnant les clés. « -yes ! » clama la jeune femme avant de prendre le volant. Silencieuse, elle pouvait comprendre l’histoire des horaires de merde. La peur aussi. « -t’es sérieux ? T’es si mauvais que ça au lit ? » le taquina la jolie blonde avant de suivre la direction indiquée. « -on dirait qu’on a droit à une journée tranquille... » souffla Lizzy, heureuse que ça soit le cas.
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1741
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 4 Empty

200515111407214259.png
Ethan O'Connell
J'ai 39 ans et je vis à Los Angeles, Californie. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Surnommé « l’Irlandais » par ses collègues du 12th district, Ethan est le genre de flic à la tête dure. Anciennement du groupe d’intervention du SWAT, il s’est retrouvé propulsé dans la rue à la suite du décès brutal de son collègue en intervention. Une nouvelle vie qui ne l’enchante guère. Dopé à l’adrénaline, il n’aspire qu’à retourner dans un groupe d’intervention. En attendant, ça fait une semaine qu’il a débarqué dans la brigade, qu’on lui colle une petite nouvelle tout juste sortie de l’école …


Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 4 Ed8a68e14e98e463df03bdfe81fd808797aa6b23
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 4 1j4g
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 4 6bedb1cca7e6a835cf216eee6b53106c13683ce0


avatar :copyright:️ Bazzart.org


« Alors ça change tout » tout en souriant « Tu as raison. Je culpabiliserais si jamais tu venais à dormir sous les ponts après notre repas » tout en posant sa main sur son torse, faussement outré à cette pensée. Puis il se mit à l’imaginer en petite tenue, jouant avec les menottes. Un petit rire « Je suis équipé de la même manière, mais bien meilleur au lit ». Il donnait l’impression de se vantait, mais c’était presque devenue un jeu avec la jolie blonde, comme lorsqu’elle parla de sa poitrine qu’il n’avait jamais eu en mains « Oui, mais moi je suis du genre évolué comme type » tout en lui faisant un clin d’œil « Et tu as raison. On va attendre encore une petite semaine avant qu’on s’envoie en l’air sur la banquette arrière. C’est mieux » alors qu’il jetait un regard sur la serveuse. Puis un froncement de sourcils « C’est pour éviter que tu me harcèles toute la journée » et sourit de nouveau. Un haussement de sourcil « Tu prends tes rêves pour la réalité ma puce. Un tour sur la plage, ça illumine ma journée, foutre sur la gueule d’un mec qui bat sa femme, ça illumine ma journée. M’envoyer en l’air après une journée de merde aussi, mais pas ta compagnie. Tu parles trop pour un humain ». Il la taquinait et il aimait bien ça. En réalité, ça lui faisait du bien de discuter ainsi avec un autre flic, et ne pas se prendre des vannes ou des reproches à longueur de journée. En fait, il avait presque envie d’aller au boulot et ça faisait du bien. Mais bien sûr, il n’allait pas le lui avouer. Hors de question. Elle s’envoyait déjà des fleurs alors il n’aurait pas fini de l’entendre s’il lui avouait une telle chose.

Un hochement de tête et un haussement d’épaule « Je les comprends. T’es jolie et bien foutue et certains mecs ne la tiennent pas dans leur pantalon devant une nana comme toi. T’as beau être droite dans tes pompes, leurs nanas doivent avoir peur de les laisser avec toi. Et c’est trop dur de dire que le problème, c’est leur mec donc c’est toi qui prends ! ». C’était un peu réducteur de la limiter à sa seule beauté physique, mais c’était un fait. Il faisait un simple constat. Un petit rire « Met davantage de conviction » alors qu’elle lui avouait ne pas être intéressée par sa personne. Après tout, elle aurait pu. Il était joli garçon et il faisait fureur dans les bars le soir. Ce qui sembla étonner la recrue « Les seules fois où je dors seul, c’est parce que c’est moi qui l’aie décidé… Ça semble te surprendre ?! Accompagne-moi un soir et tu le constateras par toi-même » tout en souriant avec assurance. Le côté mauvais garçon ou le côté flic, il ne savait pas trop. Tout ce qu’il savait, c’était que son sex-appeal fonctionnait bien sur la gente féminine « Je changerais peut-être ma vision des choses si je tombe amoureux ». Il se laissait l’opportunité de succomber aux charmes d’une femme, une fois encore.

Lunette de soleil sur le nez, il lui jeta les clefs et monta dans la voiture. Il se mit à rire de nouveau sans quitter la rue des yeux « Je ne peux rien faire face à la gente féminine » et lui donna une direction à suivre tout en acquiesçant « Ça arrive parfois ». Mais leur discussion semblait leur avoir porté la poisse lorsqu’on les appela pour un vol dans une épicerie. Il répondit à la radio, lança le gyrophare et demanda à Lizzie d’accélérer.

En arrivant, l’épicier tenait un jeune adolescent par le bras, patientant jusqu’à leur arrivée. Ethan pencha la tête sur le côté en voyant le jeune homme qui poussa un soupir et détourna le regard « Benjie… Ta mère est au courant que tu sèches les cours pour faire des conneries ? » « Vous connaissez cette vermine ? » « Oui monsieur. Qu’est-ce qu’il vous a volé ? » tout en posant sa main dans la nuque du garçon « Toi, tu vas avoir des emmerdes » et fit signe à Lizzie « Ouah ! Elle est bonne ta coéquipière » ce qui lui valu une claque derrière la tête « Tu t’excuses » puis suivit le gérant dans l’épicerie « Il a tenté de me voler des bières et cette bouteille de téquila ». Il sortit des billets de sa poche « Tenez, c’est pour le traumatisme et vous gardez la marchandise. Vous voulez porter plainte ? » « Non… C’est bon, mais je ne veux plus te revoir ! ». Sa main toujours sur la nuque du jeune homme, il l’entraina jusqu’à la voiture « Monte dans la bagnole » « Tu plaisantes ? Je dois aller en cours moi » « Tu montes et tu te la fermes » tout en claquant la portière derrière lui et reporta son attention sur Lizzie « Longue histoire. Je te raconterai. On le ramène chez sa mère ». Ce qu’ils firent. Après de brefs échanges avec cette dernière qui le remercia, Ethan retourna dans la voiture « Tu ne fais jamais ce que je viens de faire, d’accord ? ».


Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1675
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 33
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 4 Empty

200515111407214259.png
Lizzy Capplan
J'ai 34 ans et je vis à Los Angeles, Californie. Dans la vie, je suis un bébé flic et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.


Elisabeth ou Lizzy en plus court, a passé pas mal d'années à se chercher. Puis elle a découvert ce qu'était de devenir flic. Aujourd'hui, diplome en poche, la jolie blonde qui ne laisse pas indifférent les hommes est prête à leur prouver qu'on peut être sexy, faire un 90C et être capable de réflechir et de tenir un flingue.
[/i]

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 4 UltimateNeighboringInsect-max-1mb
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 4 3d3e8a218a70b29568219f2ed03b6610


avatar :copyright:️ Bazzart.org

« -ouais enfin si on s’envoie en l’air, ça va donner raison aux autres débiles de la brigade. Me regarde pas comme ça, je me doute bien que ça dois parler sur nous. Y’a peut être même des paris ! » elle avait ouvert de grands yeux en disant ça, puis avant ajouter en discutant avec elle même : « -hum… faut que j’arrive à savoir… ça peu être drôle… et on peut peut être se faire du fric… faire monter les enchères… » elle leva les yeux sur Ethan : « -je suis certaine qu’ils ont parié qu’on allait coucher ensemble, faut faire changer le pari, une estimation de date : au bout de combien de temps ils vont coucher ensemble ! Enfin on, toi et moi. Enfin j’ai pas dis qu’il fallait qu’on le fasse en vrai, mentir c’est bien et je sais très bien faire dans ce genre de situation. » elle balaya l’air de sa main, avec un petit air de je vais gérer ça. Avant de balancer sur le célibat d’Ethan à la serveuse.

« -j’suis sur que t’as pas snap donc non, je risque pas de t ’harceler. » une petite grimace de gamine avant qu’elle ne sourit à nouveau et pointe son doigt vers lui : « -oh que c’est moche de mentir ! Je suis ton petit rayon de soleil ! Bon pour la baise, je peux sûrement pas rivaliser, là on est d’accord... » elle avait penché la tête de gauche à droite en disant cela, levant les yeux au ciel. Puis elle avoua ne pas avoir de copine. « -yep ! J’y suis pour rien si Dieu m’a fait ainsi ! » déclara t elle en remettant ses lunettes de soleil sur son nez comme une star. « -parfois ça aide, la plus part du temps c’est chiant. Parce que je suis blonde et que j’ai des nichons forcement ça va avec débile. Je sais très bien que j’ai pas fais de grande étude, mais je suis pas non plus attardée." Quand il lui demanda de mettre un peu plus de conviction à ses mots elle répondit du tac au tac : « -ok tu m’excites. » avant d’enchaîner en riant haut et fort : « -non mais si je t’accompagne en soirée, ça sera à cause de moi que tu va rentrer seule ! Parce tu es peut être un aimant à nana, mais moi je les fais fuir ! Passer une soirée avec moi, c’est un peu comme si tu portais une alliance en fait ! » Clairement si ils allaient boire un verre et qu’il pensait pouvoir draguer en même temps, il se foutaient le doigt dans l’oeil. Mais si elle déclarait qu’ils n’étaient pas ensemble, que c’était un type bien ect… « -pour ça faudrait déjà la voir plus d’un soir ! » avait lancé la jeune femme en s’éloignant pour payer.

« -de quoi ? Que tu sois mauvais au lit ? » un sourire en complice et amusé avant qu’elle ne tourne. Lizzy se mordit ensuite les lèvres, parce qu’elle venait de dire les mots interdits ! C’était trop calme. Il fallait bien qu’on leur coupe la digestion ! Une fois sur place, elle laissa Ethan prendre les choses en main. Un léger froncement de sourcils. Il connaissait le gosse. « -ce genre de déclaration ça aide ni en face d’un flic, ni avec les nanas. » répondit Lizzy qui détestait cette phrase. Une fois près de la voiture, elle répondit seulement : « -ça marche. » en lui tendant les clés. « -les bonnasses ça c’est pas conduire. » un clin d’oeil avant qu’elle ne grimpe du côté passager. Elle resta dans la voiture, le temps qu’il parle à la mère du gamin, regardant par l’intermédiaire du retro ce qui se passait, tout en faisant des bulles avec son chewing gum. Elle arrêta tout de suite de faire ça lorsqu’il monta en voiture et demanda : « -c’est à dire ? Venir en aide à un gamin que tu connais ? » elle avait besoin d’un peu plus d’explication.
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1741
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 4 Empty

200515111407214259.png
Ethan O'Connell
J'ai 39 ans et je vis à Los Angeles, Californie. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Surnommé « l’Irlandais » par ses collègues du 12th district, Ethan est le genre de flic à la tête dure. Anciennement du groupe d’intervention du SWAT, il s’est retrouvé propulsé dans la rue à la suite du décès brutal de son collègue en intervention. Une nouvelle vie qui ne l’enchante guère. Dopé à l’adrénaline, il n’aspire qu’à retourner dans un groupe d’intervention. En attendant, ça fait une semaine qu’il a débarqué dans la brigade, qu’on lui colle une petite nouvelle tout juste sortie de l’école …


Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 4 Ed8a68e14e98e463df03bdfe81fd808797aa6b23
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 4 1j4g
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 4 6bedb1cca7e6a835cf216eee6b53106c13683ce0


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Un froncement de sourcils en ne comprenant pas réellement ce qu’elle tentait de lui faire comprendre. Des paris sur eux ? Des commérages ? Oui, c’était sûrement le cas. D’un autre côté, il était tellement habitué à ce que l’on chuchote sur son passage, qu’il n’y prêtait plus vraiment la moindre attention. Petit sourire en coin, il assista au suivi de ses pensées. Apparemment, ça l’amusait bien tout ça « Et tu veux prendre des paris sur nous ?! Toi, ça t’éclate qu’on pense que tu vas t’envoyer en l’air avec ton instructeur alors que tu viens d’arriver ? » tout en souriant, amusé.

« Je n’ai pas quoi ?! » en ne comprenant rien de ce qu’elle était en train de lui raconter, puis se mit à rire « Je suis désolé pour toi que tu ne saches pas reconnaitre le visage de la sincérité » tout en désignant du doigt son propre visage, avant que le sujet ne dévie sur le fait qu’elle était jolie et bien foutue « La vie est dure apparemment ». Comme si c’était un calvaire d’être beau « Tu fais tout de même plus star de télé-réalité que flic » rétorqua-t-il pour la taquiner encore un peu avant de rire de nouveau « Tu vois, ce n’était pas difficile à avouer » et l’invita même à assister à son succès, le soir, dans les bars. Un petit rire « Tu sous-estimes ma capacité à séduire et tu surestimes ta capacité à faire fuir les femmes » parce qu’il ne portait pas d’alliance, ne la dévorait pas du regard, n’était pas non plus tactile avec elle. Alors il pourrait trouver facilement des arguments comme : Elle est lesbienne ou c’est ma cousine. Un petit froncement de sourcil et ajouta « oh mais y en a que je revois plusieurs soirs, mais on ne parle pas vraiment si tu vois ce que je veux dire » tout en affichant un sourire fier de lui.

Un nouveau rire « Faut vraiment qu’on s’envoie en l’air pour que tu arrêtes de penser que je suis un mauvais coup » tout en lui lançant un regard qui en disait long. Il n’était pas contre cette idée. Une petite exception au principe. Il savait qu’ils pourraient s’amuser tous les deux sur le plan physique.
Puis la radio les fit intervenir sur un vol. Ethan connaissait le suspect et parvint à faire en sorte que l’épicier ne porte pas plainte contre ce gosse perdu dans la vie. Il se saisit des clefs « C’est le gamin qui a dit ça, pas moi » tout en montant derrière le volant, conduisant silencieusement jusqu’au domicile de l’adolescent. Un échange avec la mère et retourna dans la voiture « De payer l’épicier pour qu’il se taise… » et démarra la voiture, quittant ainsi l’un des quartiers défavorisés de Los Angeles « Cela faisait trois ans que j’étais en poste. Un jour, on reçoit un appel pour violences conjugales. On débarque et le mec frappait encore sur sa femme. La mère du petit. Je l’embarque, et il prend deux ans. Pendant deux ans, je me suis occupé de Stacy et Benjie. J’ai fait quelques courses, emmené le gosse à l’école, appris à jouer au football US. Puis le père est ressorti et les as retrouvé. Elle m’a appelé alors qu’il tentait de défoncer la porte d’entrée. Ce jour-là, j’ai été blessé en service. C’est ce qui fait qu’il purge encore sa peine. Stacy s’est occupée de moi durant toute mon hospitalisation et en sortant, je leur ai changé de maison, d’école pour le petit et de temps en temps, je m’assure que tout va bien… » et posa son regard sur Lizzie « C’est un bon gamin, un perdu. Mais ça peut aussi me coûter ma carrière si ça s’apprend et la tienne si un jour tu fais la même chose » et gara la voiture devant un café « J’ai besoin d’un café ».

Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1675
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 33
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 4 Empty

200515111407214259.png
Lizzy Capplan
J'ai 34 ans et je vis à Los Angeles, Californie. Dans la vie, je suis un bébé flic et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.


Elisabeth ou Lizzy en plus court, a passé pas mal d'années à se chercher. Puis elle a découvert ce qu'était de devenir flic. Aujourd'hui, diplome en poche, la jolie blonde qui ne laisse pas indifférent les hommes est prête à leur prouver qu'on peut être sexy, faire un 90C et être capable de réflechir et de tenir un flingue.
[/i]

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 4 UltimateNeighboringInsect-max-1mb
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 4 3d3e8a218a70b29568219f2ed03b6610


avatar :copyright:️ Bazzart.org

« -autant que ça m’amuse, parce que de toute façon c’est certainement déjà le genre de connerie qui circule à notre sujet. » un regard appuyé. « -je suis pas sourde, je fais juste bien semblant. » le premier jour elle avait entendu les réflexions des autres. Elle connaissait ça depuis longtemps. L’altercation du matin, elle se doutait que ça avait peut être un rapport avec elle. Même si ça n’était qu’une supposition. « -j’en étais sur… Je t’expliquerai un jour. » puis elle hocha la tête : « -joli façon de me dire que je me plante de carrière… mais je suis certaine que ce physique pourrait être super genre en infiltration ou un truc comme ça ! » elle avait désigné son corps en étant très sérieuse. « -on verra ça… un jour... » avait répondu Lizzy. Ce qui voulait dire d’accord pour une soirée, mais pas tout de suite tout de suite… après tout, ça ne faisait qu’une semaine qu’elle était là. Ils venaient d’évoquer les rumeurs possible sur leur compte, et puis elle voulait prendre ses marques correctement. Fallait aussi dire que draguer dans les bars, c’était plus vraiment son délire. « -belle soirée en perspective, tu va me planter comme une conne au bar pour un plan cul ! Ça donne envie ! » ironisa Lizzy. « -oh mais tu as des régulières ! Ba c’est presque pareil alors ! » s’amusa t elle, trouvant ça dommage qu’il n’ait personne dans sa vie. Vraiment.

« -je me fou de ta gueule Ethan. Je pensais pas avoir besoin de le préciser ! T’es le genre de mec qu’on vois et c’est difficile de se dire que tu assures pas au pieu. » comme souvent avec Lizzy ça sortait sans filtre, avec une sincérité déconcertante, sans la moindre arrière pensées. « -t’as juste envie de vérifier la taille de mes seins en fait ! » ajouta t elle avant de mettre la sirène en route pour se rendre à l’épicerie. Silencieuse jusqu’à ce qu’elle lui donne les clés, elle avança ses lèvres pour lui envoyé un baiser, comme pour lui dire je sais chéri. Pour le détendre un peu. Parce qu’il y avait un truc perso là dessous et ça avait fait s’envoler la bonne humeur d’Ethan.

« -oh !! » souffla Lizzy en ouvrant de grands yeux comme si elle venait de comprendre. « -t’es peut être mon instructeur, mais ça veut pas dire que je vais copier coller exactement tout ce que tu fais. » mais elle ajouta avec sérieux : « -j’ai pigé. » Le regard sur le paysage urbain, elle écouta Ethan lui raconter son histoire. Un sourire presque tendre lorsqu’elle le regarda quelques secondes derrière ses lunettes. « -c’est chou... » c’était peut être pas le mot idéal certes, mais bon. Héroique c’était peut être un peu trop… enfin bref. Elle trouvait ça top. Puis elle râla : « -ba ouais forcement parce que être gentil et serviable dans ce pays c’est interdit ! N’importe quoi ! » ça avait le don de l’énerver ce genre de truc. « -ok... » souffla Lizzy en restant dans la voiture, le laissant prendre quelques minutes pour lui. La fin de journée fut moins amusante, l’humeur d’Ethan s’était un peu assombri. On leur annonça qu’ils allaient devoir enchaîné avec une patrouille de nuit, là tout de suite. Une équipe était manquante. Lizzy se laissa tomber sur sa chaise de bureau. « -comme si j’avais pas assez vu ta tronche aujourd’hui... » ironisa la jeune femme.

Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1741
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 4 Empty

200515111407214259.png
Ethan O'Connell
J'ai 39 ans et je vis à Los Angeles, Californie. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Surnommé « l’Irlandais » par ses collègues du 12th district, Ethan est le genre de flic à la tête dure. Anciennement du groupe d’intervention du SWAT, il s’est retrouvé propulsé dans la rue à la suite du décès brutal de son collègue en intervention. Une nouvelle vie qui ne l’enchante guère. Dopé à l’adrénaline, il n’aspire qu’à retourner dans un groupe d’intervention. En attendant, ça fait une semaine qu’il a débarqué dans la brigade, qu’on lui colle une petite nouvelle tout juste sortie de l’école …


Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 4 U1ae
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 4 Nbut
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 4 Cdf3


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Lizzy n’avait pas tort. Autant s’en amuser plutôt que de s’en offusquer. De toute manière, ils ne parviendraient pas à les faire taire, donc autant rentrer dans leur jeu. Comme ce matin où ils avaient sous-entendu qu’il se la faisait. Un sourire, appréciant sa manière de penser « On va bien s’amuser alors » conclut-il tout en souriant franchement avant de froncer les sourcils, ne parvenant plus à suivre la conversation. Un petit rire « Oui, tu ferais un tabac à la brigade des mœurs ». Bon, il la faisait chier, mais elle ne s’empêchait pas pour en faire autant après tout. Un haussement de sourcil suivit quand elle accepta de l’accompagner à une soirée pour prendre un verre « Un jour ?! Mais ça ne veut rien dire ça ! La semaine prochaine. Samedi. On ne bosse pas normalement » et voilà comment il programmait une soirée avant de rire de nouveau « Tu sais, je peux tirer mon coup dans la voiture et revenir ensuite te tenir compagnie » puis ajouta « Oui, enfin on ne discute pas. Elles ne savent rien sur moi et inversement. Tu parles d’une relation régulière ».

Pendant quelques secondes, Ethan quitta l’avenue du regard alors qu’elle venait de lui avouer que c’était comme une certitude que c’était un bon coup. Il se racla la gorge puis reporta son attention sur la route « Et ce n’est pas trop dur de passer tes journées à côté d’un mec dont tu es sûr que c’est un bon coup sans y toucher ?! » tout en esquissant un sourire taquin avant de rire « Tu as deviné ! Je ne rêve plus que de ça depuis que tu m’as dit que tu faisais du 90c ». Puis ils eurent cette intervention et se mit à sourire doucement quand elle mima un baiser, lui laissant le volant.

En revenant dans la voiture après quelques mots avec Stacy concernant son adolescent, il lui confia qu’elle ne devait pas reproduire bêtement ses actes et il apprécia sa réponse « On ne sait jamais avec les blondes à forte poitrine » tout en lui faisant un clin d’œil, puis démarra la voiture et confia cette histoire qui le liait à cette famille « C’est chou… tu n’avais pas mieux ?! » tout en s’amusant un peu du choix de son vocabulaire « Les règles doivent être appliquées partout pareil et avec tout le monde… Mais je n’aime pas cette idée et c’est un gentil gosse ». Après une pause-café, le reste de la journée se déroula dans un calme presque pesant. Ethan était préoccupé par ce gamin, et quand on leur annonça qu’ils allaient enchainer un double-service, il ne fut pas vraiment ravi à cette idée alors qu’il s’enfilait un nouveau café après une rapide douche « Je suis ton rayon de soleil » tout en prenant place contre le bureau de Lizzie, l’observant. Puis ces murmures « Regarde-les ces deux-là » « Il va se la taper » « Qui ne voudrait pas se la faire ?! ». L’irlandais leur lança un regard noir, puis repensa à ce qu’ils avaient dit un peu plus tôt et ajouta à voix haute « Petite pipe avant de reprendre du service ? » puis posa sa main sur les lèvres faussement offusqué « Pardon, j’ai parlé trop fort ! C’est vrai qu’ici – il se mit à murmurer – on préfère cette intonation » tout en faisant un clin d’œil aux deux flics qui venaient de passer. Il tendit la main à sa recrue « Allez viens ! On va manger un morceau avant de reprendre du service ».


Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1675
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 33
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 4 Empty

200515111407214259.png
Lizzy Capplan
J'ai 34 ans et je vis à Los Angeles, Californie. Dans la vie, je suis un bébé flic et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.


Elisabeth ou Lizzy en plus court, a passé pas mal d'années à se chercher. Puis elle a découvert ce qu'était de devenir flic. Aujourd'hui, diplome en poche, la jolie blonde qui ne laisse pas indifférent les hommes est prête à leur prouver qu'on peut être sexy, faire un 90C et être capable de réflechir et de tenir un flingue.
[/i]

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 4 UltimateNeighboringInsect-max-1mb
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 4 3d3e8a218a70b29568219f2ed03b6610


avatar :copyright:️ Bazzart.org

Lizzy s’était grattée l’arrière de l’oreille gauche en l’entendant planifier une soirée. « -tu connais le planning par coeur ? » s’amusa la jeune femme sans lui donner de réponse positive. Parce de son côté, elle n’avait pas en tête l’emploi du temps de Tony. Si jamais il ne bossait pas, et bien elle préférait passer la soirée avec son amoureux, qu’elle voyait peu, plutôt qu’avec Ethan, simplement pour le voir emballer une nana pour un coup vite fait. « -roh non ! Je voudrais pas privé l’hypothétique conquête du soir de tes draps en satin et de la possibilité d’un second round ! » un haussement d’épaule à ce qu’il ajouta. C’était une façon de voir sa vie sentimentale. Mais ça n’était plus la sienne.

« -je te l’ai déjà dis, tu m’excites ! » répondit la jolie blonde avec un sourire moqueur. « -je vais hanter tes nuits ! » ajouta Lizzy en riant. Ce qui se déroula ensuite fut moins drôle, même si elle fit de son mieux pour le faire sourire à nouveau. « -ah mais totalement, c’est fille je te jure toutes des écervelées qui ne comprennent rien à rien ! » un petit rire de pétasse qu’elle savait parfaitement imiter et sortir quand il le fallait. « -ba quoi ! Ouais c’est… gentil, attentionné, trop choupinou ! » facile de renchérir et le faire chier à nouveau. Il avait très bien compris ce qu’elle voulait dire. « -ba quand tu n’es pas en uniforme, y a pas de mal à l’aider un peu ce gamin. Déjà faut lui faire revoir ses règles de bases avec les femmes. Apprends lui à draguer, ça lui sauvera la vie ! » un doigt dans sa direction comme si c’était un super conseil.

« -ba va falloir briller bien fort cette nuit si tu veux pas que je roupille dans la voiture ! » déclara t elle en s’étirant, fatiguée d’avance de devoir garder les yeux ouverts toutes la nuit. Lizzy redescendit lentement ses bras, avant de répondre direct : « -seulement si tu mets que j’ai gérer dans tous les rapports ! » un sourire en coin avant de regarder passer les deux langues de putes. Puis elle saisit la main qu’Ethan lui tendait pour se relever. Deux hot dog plus tard, ils étaient en voiture pour la suite de la nuit. « -limite j’espère qu’il va y avoir un peu d’action, parce que je vais avoir du mal à garder les yeux ouverts. » fin de la phrase en baillant à s’en décrocher la mâchoire. Mais à part un mec qui voulait savoir où se trouvait une rue bien précise, une mamie qui en chiait pour traverser le passage piéton et un chien perdu… rien de bien particulier. « -on se fait chier j’en peux plus ! » lança Lizzy en collant sa tête dans le siège. Puis enfin un appel intéressant, enfin… un peu mieux.

Contrôle d’alcoolémie. Un mec ivre au volant, un pote encore pire à côté. Ethan s’occupa du conducteur, elle de l’autre. « -vous avez bu ce soir monsieur ? » demanda Lizzy trouvant cette question débile mais malgré tout obligatoire. Elle lui braqua sa lampe torche dans la figure : « -est ce que ça va monsieur ? » demanda la jeune femme en voyant bien que ça n’était pas le cas. Ethan signifia qu’ils les embarquaient tous les deux en cellule de dégrisement. « -levez vous, vous avez entendu mon collègue. Aller. » un signe de la tête, une main ferme sur l’épaule du type pour qu’il avance jusqu’à Ethan. Et ce fut à ce moment là qu’il décida de gerber. Sur les chaussures de l’Irlandais. Lizzy ne pu s’empêcher de mettre une main devant sa bouche pour cacher son fou rire qu’elle tentait de contrôler comme elle le pouvait. Oui bien d’accord, elle aurait pu le faire passer de l’autre côté… Mais c’était mieux là que dans la voiture non ?!
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Bienvenue à la police de Los Angeles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 28Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 16 ... 28  Suivant
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Livre de la jungle [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: