Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
-32%
Le deal à ne pas rater :
-32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ – GeForce RTX™ 4050
749.99 € 1099.99 €
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Deux duchés et une duchesse (avec Rein)

Rein
Messages : 94
Date d'inscription : 12/03/2024
Crédits : © IU

Univers fétiche : Fantasy, ACOTAR, HP, Hunger Games, ANGST, tragédie, romance, slow burn, ennemies to lovers...
Préférence de jeu : Femme
Valise 2
https://www.letempsdunrp.com/t6502-welcome-to-the-puppet-show-rein https://www.letempsdunrp.com/t6476-words-don-t-come-easy
Rein
Dim 2 Juin - 16:05

Eléanore Winchester
J'ai 25 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis une jeune fille à marier et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis la future épouse d'un duc, en substitut de ma sœur aînée et je le vis plutôt bien.

- Elle est la cadette d'une grossesse gémellaire
- C'est une passionnée de littérature mais aussi de musique
- C'est une grande romantique
- Elle n'est pas à l'aise en société et n'a jamais été courtisé
- Si sa sœur rayonne tel le soleil, Eléanore est semblable à la lune
Toute trace d'Éléonore avait disparu. Il n'y avait plus qu'Ellie, face à Kyle, et leur timidité semblait être entrée en résonance. Ellie sourit d'un air désolé à Kyle lorsqu'il lui rappela qu'ils devaient s'appeler par leur nom et elle acquiesça avec une douceur qui n'appartenait qu'à elle. Néanmoins, dès l'instant où Kyle affirma que la femme devant lui était une personne solaire, rayonnant grâce à la sincérité de son sourire, elle s'empourpra. "Grands dieux, Kyle...", souffla-t-elle, prise de court par ce soudain compliment. C'était nouveau. Personne avant lui ne lui avait jamais soutenu qu'elle était une personne étincelante, ce genre de flatterie était réservé à Éléonore. Elle hocha la tête d'un air gêné, toutefois, et murmura des remerciements en détournant le regard.

Éléonore avait toujours été le soleil, il ne pouvait décemment pas y avoir deux soleils. Où étaient donc passés les timides rayons de la lune ? Kyle prononça ce surnom qui n'appartenait qu'à elle et Eléanore lui adressa un regard triste. Il avait dû s'emmêler les pinceaux, ce n'était pas rare, au début, pour les personnes n'ayant que peu l'habitude de fréquenter les jumelles. Un jour, Kyle rencontrerait Éléonore. Alors, il remarquerait ce qu'était réellement une personne solaire, à n'en point douter. Eléanore sentit son cœur chavirer lorsque le duc lui sourit et elle ne put s'empêcher de lui répondre. "Je ne vois aucune raison de ne pas consentir à ce mariage, Kyle. Sachez que notre union m'emplirait de fierté et ne m'importunerait d'aucune façon." Son cœur s'était encore exprimé avant son esprit et elle pensa aux romans à l'eau de rose qui traînaient dans sa chambre. Son romantisme latent était leur faute.

Eléanore le gratifia d'un sourire ravi lorsque Kyle lui attesta qu'il lui serait fidèle et loyal. Elle hocha la tête fébrilement pour lui témoigner sa gratitude. "Vous n'êtes pas votre père, Kyle, j'en ai parfaitement conscience." Il évoqua leurs vœux de mariage et cette idée fit battre son cœur plus rapidement. "Je suis certaine que nous trouverons des vœux qui nous correspondent et nous ressemblent." Oui, Ellie en était absolument convaincue. Il appela le nom de sa sœur, cependant, et ses rêves de romance s'effritèrent. "Oh." Elle réfléchit un instant, en particulier dans l'optique de calmer ses émotions grandissantes. "Avons-nous réellement besoin de plus d'espace ?", s'enquit-elle. "Ne vous méprenez pas, j'adorerais que vous m'emmeniez visiter vos terres en Écosse." Elle lui sourit timidement. "Mais cette demeure gardera toujours une place particulière dans mon cœur, car c'est ici que commence notre histoire." Ses joues prirent une teinte rouge pivoine et elle toussota pour se donner un peu de courage. Avait-elle vraiment dit quelque chose d'aussi niais ? À haute voix ?! Elle le regarda du coin de l'œil lorsqu'il l'appela une nouvelle fois par ce surnom qui n'appartenait qu'à elle. Pouvait-il voir ce qu'elle tentait de lui cacher ? "Eh bien, je dois dire que Sa Majesté est une entremetteuse hors pair, ne trouvez-vous pas ?" Elle ajouta cependant. "Je ne connais pas grand-chose à la politique, cela m'ennuie et je n'ai que faire de vos titres, pour être tout à fait honnête avec vous. Celui de mon père suffit amplement à me garantir un avenir serein. Je n'ai nullement besoin de plus." Elle disait vrai. Des livres, un lit douillet, trois repas chauds. Que pouvait-elle espérer de plus ? L'amour ? Kyle, Arthur et Simon ? Peut-être. "Mais si l'idée de cette union vous importune... Je me plierais à votre volonté et vous accompagnerais pour plaider avec vous auprès de Sa Majesté." Kyle pourrait trouver tellement mieux qu'Éléonore, déflorée par Ulrich Romanov, et Eléanore, sauvant l'honneur de sa sœur en se substituant à elle devant le duc. Une femme douce, gentille et honnête, mais aussi chaste et pure — lui étant entièrement réservée.

Et puis, Simon et Arthur arrivèrent et l'histoire du bateau cassé fut soudain plus importante que la reine et ses manigances politiques.

Eléanore sécha les larmes de Simon avec un pan de sa manche et le borda dans ses bras. Il était léger, mais secoué de sanglots. Elle lança un regard inquiet à Kyle, puisque son frère semblait inconsolable. Les prunelles azurées du jeune homme brillèrent d'une lueur espiègle et Eléanore l'interrogea des yeux. Oh. Elle ne dit rien et regarda Simon sauter de ses bras. Son visage s'était illuminé et personne n'aurait pu deviner à quel point il avait pleuré quelques instants plus tôt.

Arthur et lui discutèrent un instant et le cadet s'enfuit en courant après un coup d'œil gêné vers Eléanore. Elle sourit tristement et se demanda si elle pourrait un jour se rapprocher de lui, ne serait-ce qu'un peu. Elle le regarda s'éloigner et sursauta lorsque Kyle lui tendit sa main. Avec un sourire ravi, elle glissa sa paume dans la sienne et l'utilisa comme appui pour se relever avec élégance. "Ainsi donc, nous allons fêter Noël en plein mois de mai." Elle pouffa. "Ma foi, pourquoi pas ?" Elle secoua la tête et oublia de retirer sa main de celle du jeune homme. "Ne vous excusez pas, très cher. Je serai ravie de vous venir en aide." Ellie adressa un sourire entendu au duc avant de poursuivre. "Que diriez-vous de convier tous les employés du duché pour un immense repas en extérieur lorsque nous aurons terminé nos préparatifs ? Cela serait l'occasion pour moi de rencontrer tout le monde dans un cadre moins solennel, si vous me le permettez." Eléanore observa l'extérieur un instant. "Nous pourrions certainement recouvrir l'herbe de neige artificielle. Un produit écologique, cela va de soi. Oh, mais nous avons également besoin de nous procurer un sapin que les enfants pourraient décorer tous ensemble..." Perdue dans ses pensées, Ellie serra la main de Kyle avant de se rendre compte qu'elle ne l'avait jamais lâché. Elle sursauta et s'empressa de rompre ce doux contact en étouffant une exclamation. "Par tous les dieux, je suis navrée, je ne m'étais pas rendu compte que..." Ses joues étaient aussi rouges que la tenue du père Noël, ou devrais-je dire du père Kyoël ?
Clionestra
Messages : 3937
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Dim 2 Juin - 21:17

Kyle
Stanford

J'ai 31 ans et je vis quelque part entre l'écosse et Londres, dans un contage, au Royaume unis. Dans la vie, je suis deux fois duc et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis marié par la reine et je voir ce qui adviendra.

→ Il a deux frères illégitimes : Arthur Ellis (10 ans) et Simon Link (7 ans)
→ Gentil, courtois, et ne s'intéresse pas plus à l'amour que ça. Il respecte cependant les femmes, et n'aie pas le genre à croire qu'elles puissent être faibles ou moins malignes que les hommes. Il siège à la chambre des Lords ... et il compte bien changer le monde un jour.

→ Il adore l'équitation. Il adore l'Histoire
→ Il déteste Londres et la société.
→ Il aime les routines, les habitudes et les choses qui ne changent pas. Il se sent toujours désarçonné quand les choses changent.
→ Il est très mauvais en math et prends donc le temps pour la comptabilité

Pour Kyle, l’homme le moins compliqué du monde selon lui-même, et d’un naturel parfois frisant l’homme de la jungle, il était simple de voir la vérité. La jeune femme, cette femme, était un soleil qui n’attendait qu’une éclaircie pour montrer ses rayons et enflammé les cœurs. Il trouvait même cela étrange qu’il n’ait pas entendu parler d’elle… Quoi que… Il était tellement à l’écart de la société que ce n’était pas si surprenant qu’il ne l’ait rencontré. Aurait-il pu la rencontrer, à l’écart d’une fête, fouillant la bibliothèque de son hôte avec des yeux illuminés ? Est-ce que c’était possible ? Après tout, la jeune femme et lui étaient accordés… la reine était peut-être plus proche de Dieu que ce qu’il ne le croyait… et la jeune femme était réellement son âme sœur. Elle était d’une douceur rare, elle acceptait ses frères et jouaient avec eux, elle le comprenait et l’acceptait, elle ne le pensait pas comme son père (et Kyle savait qu’elle ne lui mentait pas sur ça, elle pensait réellement qu’il n’était pas son père, ce qui le touchait d’autant plus). Elle avait été une femme cachée de son cœur ? Il se demande s’il l’aurait rencontré sans la reine et sa stupide idée de mariage.. mais tout de suite, sans parler d’amour, Kyle savait qu’il pourrait avoir une belle vie avec Eleonor comme épouse. L’amour n’avait pas à venir tout de suite. S’il y avait de l’amitié, de la curiosité, de la bienveillance, de la douceur, alors il n’y avait pas raison que la vie soit mauvaise, n’est-ce pas ?

- Malheureusement, mes deux duchés ont besoin d’être gouverné par un duc et une duchesse. L’espace, nous l’avons, que nous le voulons ou pas. Je dois me plier à mon travail que mon sang me donne. Croyez-moi, si je pouvais donner cette corvée ou la différé à vie, je le ferais. Cependant, de ma place, je peux faire bouger les choses… et cela signifie supporter la place d’un manoir et d’un château.

Parce que le duché en Ecosse avait un château comme demeure principal… Rien que de penser à cela, Kyle avait envie de hurler, mais Brodie (qui était son second dans cette histoire de fou) le gérer le temps qu’il était absent. Kyle lui donnerait sa vie et il avait confiance en son ami. Ainsi, même s’ils pourront revenir pour les vacances, pour des moments à la campagne et toute autre chose, ils n’auront pas le choix que de vivre dans les deux autres demeures au moins une partie de l’année. Il ne voulait pas lui cacher cela. Il n’avait pas besoin d’avouer, encore, qu’il donnerait bien ses duchés au plus offrant s’il le pouvait. Il les gardait pour pouvoir aider tout le monde. Les deux duchés, en plus d’aider les employés à lire et à écrire, posséder le plus grand nombre d’employé handicapé de Londres. Presque toutes les personnes sous sa gouvernance avait un handicap ou un problème qui les faisait passer pour inapte auprès de la société et du bon monde. Mais pas avec Kyle. Jamais avec lui. Il secoua la tête à sa proposition d’annuler le mariage.

- J’ai demandé les deux mois à la reine pour voir si je pouvais m’entendre avec ma future épouse. Pour le moment, il semble que cela soit le cas, alors je ne vois aucune raison d’annuler ses fiançailles.

Il fit un sourire. Il n’y avait que peu de raison qui l’aurait fait annulé, de base. Le mensonge, la stupidité, l’avarice. Et la jeune femme n’était aucun des trois. Elle était sincère, intelligente et généreuse. Elle était la femme qui cochait toutes les cases. Et elle était solaire, n’en déplaise à elle-même qui se dévalorise en pensant ne pas l’être. Il avait besoin de temps pour apprendre à connaître une personne… et même s’il pouvait sentir la réticence d’Arthur, qui préféra s’enfuir par la suite, il ne pouvait pas la comprendre. Est-ce qu’il donnait trop d’espoir dans cette union ? Mentait-elle pour ensuite lui faire regretter le moindre de ses choix ? Il le savait déjà, si la jeune femme refuse ensuite de le suivre dans ses combats politiques, il la laisserait ici, dans la demeure qui lui plait et ne l’opportunerait plus. Il n’y avait que Simon qui serait touché par une telle situation. Kyle apprendrait à ne rien ressentir et passerait à autre chose, choisissant ses combats à un mariage mensonger… et Arthur avait blindé son cœur pour ne plus ressentir le poids de la trahison après avoir rencontré son géniteur. Il allait pouvoir tester la générosité de la jeune femme avec cette histoire de Noël… puis, il testerait son intelligence et sa sincérité. Il ne voulait pas d’une situation où elle puisse souffrir. Personne ne mérite de souffrir durablement comme un mariage sans amour et sans respect pouvait le faire.

- Quand on a des enfants en bas âge, il faut s’adapter à leur caprice, haussa-t-il les épaules en remettant la faute sur le dos de Simon alors qu’elle savait pertinemment que c’était l’idée de Kyle. Je suis un homme qui aime faire plaisir, bien que je sois un piètre organisateur.

S’il prenait BEAUCOUP de temps à faire ses comptes… c’était qu’il était très mauvais. Très Très mauvais. Il vérifiait toujours tout par trois ou quatre fois avant de valider pour être sûr qu’aucune erreur ne subsiste. Et encore, souvent, il demandait à quelqu’un de l’aide. Même à ses employés plus doué que lui en Math. Il n’avait aucune honte à le dire et à le faire savoir. Il fit un sourire à l’idée de la jeune femme.

- J’apprécie grandement votre idée ! Cela serait parfait et en plus une occasion de déjà consolidé vos liens avec eux. Cependant, prenez garde, les rumeurs circulent vite et il nous faudra le faire à chaque propriété…, mais le sourire que fit Kyle disait que ça ne le dérangeait pas du tout. Et j’accepte le sapin, bien que nous puissions aussi utiliser le chêne sans avoir à le déraciner, pour le décorer.

Un grand chêne qui… bien qu’étant imposant, était la zone de jeu préféré des enfants. Et de Kyle. Il avait même mis une échelle pour aller dans une cabane et deux balançoires pour que les deux enfants puissent être envoyé dans les airs en même temps. Il sourit à sa façon de reprendre sa main, comme si elle avait fait quelque chose d’inconcevable… et même si Kyle était un gentleman… il n’était pas Benedict. Alors, il tendit à nouveau la main vers la jeune femme pour lui voler ses doigts. Il la porta à ses lèvres avec une douceur simple avant de relever les yeux vers elle.

- Ma mie, vous deviendrez bientôt ma femme, si me tenir la main vous plait, je vous l’offre et vous avez le droit de la garder aussi longtemps que vous le désirez. Souhaiteriez-vous inviter votre famille à la fête ? J’imagine que cela doit être compliqué d’être loin d’eux pour rencontrer un inconnu et deux exhubérants polissons.

Il était un homme routinier, qui aimait faire les mêmes choses aux mêmes heures... mais depuis qu'il avait pris la place de son père et récupéré ses deux petits frères, son monde changeait tous les jours et il apprenait à aimer ses changements... doucement. Comme l'était Eleonor. Un changement doux et providentiel. Il pourrait s'y faire. Il pourrait l'apprécier. Pourrait-il l'aimer ?

HRP – En vrai, ça pourrait faire plus d’un mois, EleOnor pourrait savoir si elle est enceinte et essayé de faire l’échange à ce moment là ?


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Deux duchés et une duchesse (avec Rein)
Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Welcome to the Puppet Show - ☽ Rein ☾

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers historique :: Contemporain-
Sauter vers: