Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Madness or reality ?
 What do you look like when you're angry? (Charlissa) - Page 4 EmptyAujourd'hui à 22:02 par Senara

» Death upon us [ Ft. Pyramid Rouge]
 What do you look like when you're angry? (Charlissa) - Page 4 EmptyAujourd'hui à 21:09 par Lobscure

» il est bizarre ce sol il est palpable
 What do you look like when you're angry? (Charlissa) - Page 4 EmptyAujourd'hui à 20:01 par Ananas

» Le vent nous portera...
 What do you look like when you're angry? (Charlissa) - Page 4 EmptyAujourd'hui à 19:30 par Dreamcatcher

» PRÉSENTATION ¬ quand c'est fini, c'est par ici
 What do you look like when you're angry? (Charlissa) - Page 4 EmptyAujourd'hui à 19:25 par Lord Xan

» Saut de l’ange - Cheryl & Nemo
 What do you look like when you're angry? (Charlissa) - Page 4 EmptyAujourd'hui à 18:02 par Nemo

» On s'immerge dans la musique, comme dans un rêve mélodieux, pour s'évader d'une réalité assourdissante [Feat Houmous]
 What do you look like when you're angry? (Charlissa) - Page 4 EmptyAujourd'hui à 17:57 par Houmous

» De pluie et de sang • Dinamite
 What do you look like when you're angry? (Charlissa) - Page 4 EmptyAujourd'hui à 17:04 par Dinamite

» Les enfants de la lune. [PV Lulu] +18
 What do you look like when you're angry? (Charlissa) - Page 4 EmptyAujourd'hui à 16:19 par Ezvana

Le Deal du moment : -42%
-42% Samsung TV QLED 4K 65″ 164 cm – ...
Voir le deal
699 €

LE TEMPS D'UN RP

What do you look like when you're angry? (Charlissa)

Clionestra
Messages : 3755
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mer 29 Nov - 22:40

Kuro
Aburame

J'ai 27 ans et je vis à Konoha. Dans la vie, je suis ninja supérieur et je m'en sors parfaitement bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureux mais d'une femme qui semble bien supérieur à moi.


→ Grand frère de Torune et Shino
→ Utilise les papillons.
→ Adore observer les gens et compter

 What do you look like when you're angry? (Charlissa) - Page 4 7e8da36f87e41fc047201fdc37f627bc
Bon, il y avait environ…. Des millions de raisons pour laquelle une mission ressemble à une autre et qu’une personne parle des mêmes choses avec sa coéquipière que lui avec Yamato. Des MI.LI.ONS. hein ? Non. DONC. Kuro réalisait plusieurs choses alors qu’il répondit automatiquement à sa question, n’arrivant jamais à laisser une question sans réponse. Déjà, Kinoe était Yamato. Qui était Seiruy. Ou pas. Peut-être que pas du tout ? Mais alors qu’il s’avance à l’intérieur où le raison chier à fond, il se dit que … Franchement, si elle n’était pas Elle, alors il faudrait qu’il retourne à l’académie Ninja, parce qu’il aurait tout perdu de ses capacités de réflexion. Et sa santé mentale aussi. Non… parce que …Yamato, Kinoe… L’amoureuse de Kakashi depuis des années. Ouais. Il n’avait aucune chance. Pas la moindre. Il finit par se poser et, toujours sous le cou du choc, il pose son téléphone sur la table sans y prêter attention. Il prend un cocktail de mirabelle. Qui était le fruit préféré de Kinoe, il le sait il l’a deviné, et de Yamato. Comment il peut le savoir ? Il le devine ! Et sa pizza, et la musique, et … tout le reste. Il se souvient de tout avec une acuité remarquable. Il avait expliqué que tout s’était très bien passé avec Tsunade, de manière mécanique. Alors qu’elle allait lui demander si tout allé bien, aussi il avait perdu de la couleur et semblait au bord de l’apoplexie, son téléphone sonne. Il se fiche. Il ne le regarde à peine. Il sait ce qu’il verra. Il le sait, parce qu’il voit la manière dont réagit Yamato en face de lui.

OK. Cette méthode pour lui dire, elle est plutôt pas mal ! Vraiment, vraiment pas mal. Il peut se détendre un peu, étrangement. Maintenant qu’elle sait, il n’a plus besoin de réfléchir à comment lui dire. Il la regarde et cherche de la déception dans son regard. Non … parce que passer d’un crush sur Kakashi Badass Hatake, à un crush sur Kuro le mec de la porte, ça doit faire un peu mal à l’égo. Il pense. Puisque lui… Il n’était pas réellement objectif si on lui demande qui il préfère. BREF. Il se racle la gorge, prends un gorgé de mirabelle avant de prendre une grande respiration et de faire un sourire avenant.

La situation n’était pas idéale, le moment non plus, la découverte l’un de l’autre l’était encore moins … Mais c’était fait. Et puisque c’était fait … Il n’y avait pas de raison de le prendre mal ou de se sentir gêné. Ils allaient bien se rencontrer un jour. Il ouvrit sa paume vers le ciel alors qu’un papillon déplie ses ailes dans sa main et s’envole. Alors qu’il allait parler, il entendit une voix dans son dos parler à Kiba. Il se retourne, plus parce qu’il avait senti la colère du meilleur ami de son frère qu’autre chose et remarque ses yeux fendus de colère, comme s’il allait sauter à la gorge de quelqu’un.

- Je dois …, fit-il savoir à Kinoe avant de se lever et de poker la joue de Kiba pour le calmer.

Kiba lui renvoya un regard de meurtrier avant de détruire un téléphone. Kuro ne comptait pas payer les pots cassés. Il finit par demander aux deux jeunes femmes de ne plus importunaient Kiba, ni sa copine, au risque qu’il ne doive sans mêler et retourna s’assoir calmement. Il n’était même pas en colère. C’était aussi simple que ça. Il fit un nouveau sourire.

- Désolé. Si on laisse Kiba s’énerver il pourrait être un peu trop violent pour une civile. Je reprends donc, et il sourit simplement de cette manière rassurante, Sphinx, comme mes papillons. Depuis que je suis petit, ce sont eux que j’ai choisi pour me suivre dans ma carrière. Parfois, ce sont des abeilles, ou des araignées, même si ce ne sont pas des insectes, mais moi il était évident que c’étaient les papillons. Après tout, ils évoluent trois fois au cours de leur vie, avons-nous des animaux aussi incroyables ?

Son papillon revient sur sa main, mais à la différence de la dernière fois, le papillon n’avait pas du tout peur de Kinoe. Il lui montrait ses belles ailes en les déployant doucement et en faisant une petite pluie de poussière.

- Tu veux … Tu veux qu’on fasse semblant de ne pas savoir, pour continuer à se connaître et à se parler ou ça te va … que cela soit moi, tout de suite ? dit-il alors que, pour la première fois devant Kinoe, il se mit à rougir. Je crois qu’inconsciemment j’avais deviné que c’était toi depuis le début, mais je n’osais pas … fin… Je ne sais même pas pourquoi j’ai lutté contre cette certitude.

Et d’un coup, il pouffe un peu. Il parle beaucoup, Kuro. Il est le plus parlant de toute sa famille. Imaginez le dans un repas de famille, il fait la conversation pour tout le monde. Bref. Il cause. Et il pouffe.

- Je t’ai demandé deux fois en mariage et tu as refusé, j’ai de quoi me sentir rejeter, tu ne trouves pas. Cela veut dire que tu me brises à nouveau le cœur, et que tu me dois toujours 9 euros pour la colle. Il allait s’arrêter avant de réfléchir, et tes capacités sont moches, sauf celle qui t’appartient.

Parce que ça, la capacité qui était à elle, elle ne lui en avait pas parlé dans les messages, elle lui avait montré. Alors celle-là, il avait le droit de la trouver magnifique. Mais les autres sont moches. Buerk. Et il sourit en posant sa tête sur ses mains alors que son papillon vient se coller à ses cheveux.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2248
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Dim 3 Déc - 0:19
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Kinoe "Yamato"
J'ai 27 ans ans et je vis à Konoha Dans la vie, je suis ninja de l'Anbu, . Et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire parce que amoureuse de mon meilleur ami qui oublie que j'existe des fois, ahah. Erm.

 What do you look like when you're angry? (Charlissa) - Page 4 Chenso-man-70-makima-looks-at-you-acegif



- 1m74
- ancien cobaye d'Orochimaru
- porteuses des gènes d'Hashirama Senju
- maitrise le mokuton
- co-capitaine de l'équipe 7
Spoiler:



 What do you look like when you're angry? (Charlissa) - Page 4 27784d885045e1d10f0c806ca2ec4c88
Faceclaim : makima (chainsawman)


Bien. Bien. Bien, bien, bien. L’avantage de la situation, c’est qu’elle n’a plus à s'inquiéter (au fin fond d’elle-même) de prendre ce verre avec Kuro et de “tromper” Sphinx, puisqu’ils sont la même personne. Estc-e que c’est un date, du coup ? Elle ne sait pas. Mh. Le désavantage de la situation, par contre, c’est qu’elle n’a pas eu le temps de se préparer mentalement à rencontrer Sphinx. Le gars de l’application qui lui plait beaucoup et pour qui elle voulait s’ouvrir un peu à d’autres personnes pour être sûre de ne pas foirer son rendez-vous avec lui. Ca, pour le coup, et bien c’est râté. Meh. Kinoe peine à garder ses yeux sur le jeune homme en face d’elle maintenant qu’il sait qui elle est (plus que l’inverse, c’est surtout ça qui la gêne). Elle décèle tout de même que lui à l’air plus … mieux que la minute d’avant. Elle ne sait pas quoi déduire de son état d’avant, mais elle comprend au moins qu’il n’est pas déçu qu’elle soit elle. C’est déjà ça. Hein. La gêêêêêne.

Et puis Kuro s’en va, pouf, d’un coup, la jeune femme tourne la tête pour le suivre du regard et voir ce qu’il se passe. Elle comprend en gros la situation, même si elle ne s’y intéresse que modérément. Elle observe surtout l’Aburame, et sa façon de calmer Kiba et refroidir les jeunes femmes. Refroidir, c’est vraiment le terme quand elle voit leurs joues tirer sur le blanc. Efficace avec pas grand chose, elle trouve ça assez impressionnant. Mais Kinoe n’a pas franchement le temps de se perdre dans l’admiration du ninja qui revient vite vers elle. Meh. Ca lui allait bien qu’il aille faire quelque chose d’autre trois mètres plus loin. Pas plus, hein. Mais pas moins non plus …

En tout cas, Kuro revient vers elle, et la jeune femme n’a pas encore desséré les lèvres depuis qu’elle a prononcé son pseudo sur l’application. Elle le laisse parler. Parler de ses papillons, parler d’eux deux, de deviner, de mariage, de colle et de ses capacités. Elle, elle regarde le papillon sur sa main, écoutant ce qu’il lui dit, avec un étrange écho dans les oreilles. Comme si elle avait de l’eau contre les tympans. Il lui parait loin, et elle doit faire un effort pour maintenir son attention sur lui.

“18 euros … si je t'ai brisé le cœur deux fois, il te faut deux bâtons de colle, non ?”

qu’elle le corrige doucement. Elle remonte les yeux, en même temps que le papillon qui s’envole jusque dans les cheveux de Kuro et puis les baisse pour regarder les siens. Juste quelques secondes.

“C'est un peu … brutal, mais… c'est bien que ce soit toi.”

Oui. C'est vraiment bien que ce soit lui. Même si elle n'a pas vraiment l'air de penser ce qu'elle dit alors qu'elle n'est pas foutue de regarder Kuro dans les yeux plus de cinq secondes et que les siens sont redevenus ternes et neutres. Kinoe se sent passer en mode petit soldat. En mode capitaine Yamato. Elle sent des lianes croître partout à l'intérieur d'elle, enserrant ses muscles, ses nerfs, son cœur et ses émotions pour en garder le contrôle. Elle pourrait presque sentir de l'écorce se reprendre sur sa peau comme un rempart de protection. Parce que quelque chose en elle lui crie qu'elle doit se protéger d'un homme qui a réussi à la faire sortir de ses mauvaises habitudes. Deux fois. Qui l'a attirée. Deux fois. La jeune femme n'aime pas ce qu'il se passe en elle, mais ce n'est pas comme si elle savait lutter contre. C'était un mécanisme qu'elle avait sciemment construit de toute pièce…. Sans créer de contre ordre à la manœuvre. Oups.

Kinoe recule contre le dossier de sa chaise et croise ses bras sous sa poitrine. Et si c’est un geste d'auto-protection, elle ne le fait pas envers Kuro, mais envers elle-même et ses émotions qui se verrouillent, essayant de prendre du recul sur tout pour être plus … ou moins … moins coincée quoi. Moins dans le contrôle, mais … bah elle essaye de contrôler le contrôle. Ça devient très compliqué. Elle se souvient de certaines choses que Sphinx lui avait écrit. ”... si tu veux un jour qu'on se rencontre, crois moi je ne te laisserais pas te refermer”. Et aussi ”C'est comme si tu venais de me donner le plan pour le labyrinthe de ta carapace mentale. Je serais donc prendre les chemins les plus courts pour t'aider.” Et maintenant, elle espère vraiment, VRAIMENT, que c'est vrai. Elle se souvient aussi d'une autre chose que Sph-Kuro lui avait écrite. ”Quand je te rencontrerais je te dirais une chose que tu ignores qu'un autre savait.” Et un tout petit sourire vient orner ses lèvres alors qu'elle lui demande d'une voix un peu hésitante :

“Alors tu …tu sais quoi sur moi que j’ignorais que quelqu’un d’autre savait ?”
Clionestra
Messages : 3755
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Sam 9 Déc - 17:25

Kuro
Aburame

J'ai 27 ans et je vis à Konoha. Dans la vie, je suis ninja supérieur et je m'en sors parfaitement bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureux mais d'une femme qui semble bien supérieur à moi.


→ Grand frère de Torune et Shino
→ Utilise les papillons.
→ Adore observer les gens et compter

 What do you look like when you're angry? (Charlissa) - Page 4 7e8da36f87e41fc047201fdc37f627bc
Il avait géré la situation avec Kiba en deux deux. En réalité, il aurait pu prendre plus de temps. Envoyer un papillon suivre Kiba pour être sur que tout aille bien, ou une connerie comme ça … mais non. Il était occupé là. Il ne fallait pas non plus pousser mémé dans les buissons. Il voulait bien que Kiba soit important pour la famille mais là, il y avait une femme qui avait littéralement mis son cerveau à l’envers. Vue la force du déni qu’il avait fait à son encontre, clairement, elle avait fait cramer le plus de circuit qui fonctionnait. Il rit doucement, calmement, sereinement, quand elle lui propose 18 euros.

- Faisons quelque chose, si tu promets de ne plus le casser, alors je te fais grâce des tubes de colle.

Il lui fait un clin d’œil avenant et simple. Il avait bien compris que la jeune femme avait besoin de temps, de respiration et de tout ça. Lui, maintenant que la vérité sur leur identité ne faisait plus aucun doute, il n’avait plus aucune peur. Cela pouvait se voir dans son sourire, dans ses yeux qui se posent sur elle et s’illumine de curiosité. Pas la curiosité malsaine et mauvaise. C’était de l’intérêt, pur. En effet, c’était brutal que de savoir qui est l’un et l’autre. Mais ils auraient pu le deviner avant. Si l’un et l’autre n’avaient pas autant bandé leur cerveau jusqu’à les enfermer dans des informations bancales pour ne pas voir la vérité, ce n’était pas pour rien. C’était brutal, mais il pense qu’avant, ils n’auraient pas eu ce genre de relation. Si elle avait su, et lui, qui ils étaient avant la mission, alors tout aurait été différent. Il sent qu’elle se referme, mais cela aurait été pire avec la mission de l’anbu. Il sent qu’elle se défend ainsi de leur relation. Mais ça ne le dérange pas. La jeune femme est un doux labyrinthe dont il a le plan. Il ne l’oublie pas alors qu’il laisse sa main sur la table au cas où elle veuille le toucher pour attester de son existence. Il la regarde et s’approche de la table avec ce sourire qu’il avait parfois de canaille.

- Je sais plein de chose sur toi. Si je dois enlever tout ce que j’ai appris pendant notre discussion, je peux te dire les choses suivantes : tu as toujours été une romantique, je le sais. Même si tu ne restes jamais focalisé sur les choses, tu regardes toujours les actes romantiques avec analyse et personne ne remarque que tu les désires aussi. Tu as aussi de l’imagination, bien sûr avec ce que tu sais, mais tu peux faire vivre des histoires à l’intérieur de ta tête, ce qui fait que tu n’as jamais besoin de réelle activité que toi, seule. Tu mets en effet quatre morceaux de sucre dans ton thé, je le savais, mais je sais aussi que s’il y a du miel, tu préfères mettre une cuillère dedans.

Il se penche à nouveau. La regarde droit dans les yeux, sans la moindre peur. On pourrait dire que Kuro était, en l’instant, l’homme le plus confiant de l’univers. Comme s’il savait que tout ce qu’il disait été des vérités universelles et qu’on ne pourrait pas le contre dire. Il finit par continuer sa phrase, voulant qu’elle le regarde et accrochant son regard pour ça.

- Je sais que j’ai réussi deux fois à te faire sentir aimé, par deux fois. Je sais que je t’ai aidé d’une certaine manière, deux fois. Et je sais que je t’ai attiré, deux fois. Je pense même que tu t’en voulais de sortir avec moi, en ayant l’impression de me tromper avec moi-même. J’y ai pensé aussi, mais mon cerveau savait ce que je n’avais alors pas compris, alors je ne me sentais pas coupable, juste impatient. Si j’ai raison, tu me laisses payer le verre.

Et il sourit. Simplement sa main toujours sur la table, paume vers le ciel alors qu’il pencha la tête sur l’autre et continua de la regarder. Il ne rougirait pas d’être intéressé par le capitain Yamato. Il ne rougirait pas de vouloir la faire sourire. Il ne rougirait pas de la trouver belle. Il ne rougirait pas de …

- Kinoe, souffla-t-il alors, je suis content que ça soit toi.

Il ne rougirait pas de l’appeler par son prénom. Parce qu’elle était cette fille qui s’est découverte sur internet. Elle était cette femme dont la peur avait poussé à se cacher durant tout ce temps. Elle était cette personne qui voulait aimer, être aimer, comme elle le mérite. Et si Kuro n’aurait jamais pensé l’intéressé, parce qu’il est très mauvais pour déduire les choses quand il n’a aucune certitude sur lui-même, il est heureux que cela soit le cas.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2248
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Lun 11 Déc - 21:02
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Kinoe "Yamato"
J'ai 27 ans ans et je vis à Konoha Dans la vie, je suis ninja de l'Anbu, . Et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire parce que amoureuse de mon meilleur ami qui oublie que j'existe des fois, ahah. Erm.

 What do you look like when you're angry? (Charlissa) - Page 4 Chenso-man-70-makima-looks-at-you-acegif



- 1m74
- ancien cobaye d'Orochimaru
- porteuses des gènes d'Hashirama Senju
- maitrise le mokuton
- co-capitaine de l'équipe 7
Spoiler:



 What do you look like when you're angry? (Charlissa) - Page 4 27784d885045e1d10f0c806ca2ec4c88
Faceclaim : makima (chainsawman)


“Ça me paraît être un bon marché. Je n'ai pas envie de te briser le cœur.”

Elle plaisante à moitié. Suivant l'humeur de Kuro avant qu'elle ne passe en mode survie. Ou protection en tout cas. Elle fait de son mieux pour ne pas se verrouiller complètement, et relance le jeune homme sur elle. Ou plutôt sur eux, parce que ce qu'il pense d'elle, ce qu'il sait d'elle, leur petit jeu par SMS, c'est eux. Il répond, et elle l'écoute. Et elle se sent très très très bizarre. Presque mal. Parce qu'il a remarqué des choses presque invisibles chez elle, et ça la touche vraiment. Malgré l'écorce et les lianes. Mais. Ces choses sont rattachées à Kakashi. C'est à lui qu'elle pense à chaque fois. Dans ces moments-là. Alors … elle ne se sent pas très bien, non. Mais pas mal non plus, parce que Kuro arrive à injecter de la douceur en elle, quasi en intraveineuse. C'est un drôle de melange quinpourrait presque lui donner la nausée. Jusqu'à ce qu'il l'appelle par son prénom et la choque.

Et ça c'est visible. Elle tressaille, ouvre la bouche sans rien dire et la referme dans un petit gémissement. Elle baisse les yeux vers la main de Kuro. Elle n'a pas du tout envie de la prendre. Elle a plutôt envie de se serrer contre lui. Ou de partir en courant.

La jeune femme soupire doucement pour expulser sa tension, parce qu'elle ne va pas bouger de là. Elle regrette, vraiment, de ne pas avoir fait plus d’efforts avec sa psy. Oui, Kinoe voit une psy. Littéralement. Elle y va, elles se voient, et … voilà. Si Anko avait réussi à la persuader d’aller voir sa diabolique amie, Kinoe n’avait pas encore décroché un seul mot vraiment valable pendant ses séances. Et Lucifer le savait aussi. De toute façon, Lucifer savait tout. Maintenant qu'elle connaissait Kuro, Kinoe aurait presque pu douter de l'affiliation clanique de sa psy si son physique ne la rattachait pas si évidemment à son clan. Elle n’avait d'abord pas compris pourquoi on avait attribué un surnom pareil à une soignante. Et puis elle l’avait rencontrée. Ça n'avait rien à voir avec le mal. Ca avait un rapport avec son pouvoir évident d’apporter la rédemption dont on a besoin, si on le veut. Mais Kinoe, comme beaucoup, est coincée par cette impression de ne pas mériter d'aller mieux. De ne pas avoir besoin d’aller mieux. Et c’est l’exact principe de l’Enfer dans certaines croyances, un lieu impossible à quitter tant qu’on ne s’est pas aidé et pardonné soi-même. Alors Lucifer attendait qu’elle soit prête à faire un pacte avec elle. Alors, si Kinoe regrette de ne pas avoir accepté ce pacte plus tôt, pour être plus apte qu’elle ne l’est à gérer cette situation avec Kuro … Elle sait maintenant qu’elle va l’accepter. Pour lui. Et pour elle-même, aussi, un peu. Oui. Mh … Un peu pour elle sinon ça risque de ne pas marcher.

Ce sont toutes ses pensées qui traversent l'esprit de Kinoe alors qu'elle regarde la main renversée de Kuro. Elle pense à Lucifer pour ne pas penser à Kakashi. Même s'il est là, juste derrière. Il est partout tout le temps, de toute façon, mais encore plus maintenant que si elle prend cette main, … elle … l'abandonne ? Elle pourrait presque voir la silhouette du ninja copieur se découper à l'extrémité de son champ visuel. Parce qu'elle est hantée à ce stade, à essayer de l'oublier. “Essayer” étant le mot clé dans cette histoire. La jeune femme pose une main sur la table proche de celle de Kuro, très proche. Sans la toucher. Elle serre les dents, et c'est là l'unique manifestation physique de la tristesse qui lui déchire le cœur et fait couler des larmes à l’intérieur d'elle.

Elle aurait vraiment dû parler à Lucifer.

“Je ne veux vraiment pas te briser le cœur. Mais. Tu sais que je suis …”

Kinoe n'a aucune envie de finir cette phrase. Parce que là tout de suite, elle n'a plus du tout envie de ressentir ça. Et alors elle a l'effroyable sensation de trahir Kakashi. De les trahir tous les deux, en fait. Elle efface une larme qui lui échappe dans un geste effroyablement inconscient et rapide de son autre main. Habituée jusqu'à l'os à dissimuler ses émotions. L'autre n'a pas bougé. Elle est toujours à un petit centimètre de celle de Kuro.

“Tu as raison. Sur tout ce que tu as dit. Mais … c'est devenu très réel d'un coup. Sphinx n'était qu'à moitié réel. Et toi … et bien je le faisais passer avant toi. Mais tu es lui. Et tout ça, oui, ça devient très très réel. Alors…”

Elle va devoir faire un choix. Entre eux deux.

“Je n'ai pas envie de te briser le cœur.”

Qu'elle chuchote encore en détournant le regard. Et en se demandant si le sien n'est pas bien plus endommagé que ce qu'elle imaginait.
Clionestra
Messages : 3755
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Lun 11 Déc - 21:53

Kuro
Aburame

J'ai 27 ans et je vis à Konoha. Dans la vie, je suis ninja supérieur et je m'en sors parfaitement bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureux mais d'une femme qui semble bien supérieur à moi.


→ Grand frère de Torune et Shino
→ Utilise les papillons.
→ Adore observer les gens et compter

 What do you look like when you're angry? (Charlissa) - Page 4 7e8da36f87e41fc047201fdc37f627bc
Kuro le ressent. Mais il l’ignore. Ouais. Il voit l’épouvantail dans les yeux de la jeune femme, comme une menace ou une promesse. La menace de n’être jamais que le second. La promesse de n’être toujours que le second. Et alors ? Il était le second pour plein de chose. Cela ne le dérange pas. Qu’il dira. Il dira que ça ne le dérange pas, parce qu’il était hors de question que Kinoe pense ne pas avoir le droit à ses sentiments avec lui. Alors, il la laisse réfléchir. Il a bien entendu qu’elle ne voulait pas lui briser le cœur. Et elle n’allait pas le faire. Non. Même si elle finissait par préféré un autre à lui, ça n’était pas grave. Il aurait un pincement au cœur, il n’était pas assez fort pour faire du déni au point de ne rien ressentir, mais il pourrait cacher la plus grande de sa souffrance. Parce qu’il l’aime vraiment beaucoup Seiruy. Et si pour l’aider, la faire aller mieux, la rendre heureuse, il devait simplement se faire oublier, il le ferait. Il prendrait même des missions loin pour qu’elle ne se sente pas obliger de le voir à la porte. Il la regarde doucement. Regarde cette larme unique qui coule. Voit, sans décrocher le regard de la jeune femme, cette main qu’elle pose à côté de la sienne mais sans le toucher complètement. Alors, il se penche et il enlève ce centimètre qui les sépare. Doucement, il s’approche de sa main et en caresse la peau avec une lenteur délibérée. Il touche la peau de la jeune femme de la pulpe de ses doigts, comme s’il avait peur d’en abimé la surface s’il mettait plus de pression.

- Je sais, qu’il souffle à son tour.

Il sait qu’il allait devoir se battre contre Kakashi dans son cœur. Et il savait aussi qu’il y avait de grande chance pour qu’il perde. Il le sait. Même avec Zabusa au milieu, il savait que ce n’était pas gagné. Kinoe était le genre de personne qui donnerait sa vie par loyauté, et qui souffrirait pour ne pas faire souffrir les autres. Si elle prenait la décision de continuer à aimer Kakashi, alors elle ne resterait pas avec lui. Elle ferait en sorte d’oublier leurs moments ensemble. Pour se protéger. Et il lui en voudrait pas. Il continue de caresser cette main. Il avait perdu ? Une partie de son esprit le traita de connard, et il comprit qu’il y avait encore une petite chance.

- Tu ne me briseras pas le cœur. Tu ne me l’a jamais réellement brisé, du reste. Mon cœur… Il est comme un papillon. Il vole vers toi, mais si tu le refuses, il retournera simplement vers moi.

C’était une image plutôt jolie pour lui expliquer qu’il garderait son cœur à lui, si elle n’en voulait pas … mais aussi assez profonde et intense pour expliciter le fait qu’il était prêt à faire l’essaie.

- Kinoe, continua-t-il doucement, soyons amis. Ce n’est pas de la trahison, pour personne que d’accepter une nouvelle amitié. Et laisse-moi te montrer les choses que j’aime bien. Montre-moi les choses que tu aimes. Présentons-nous comme nous sommes en civil, simplement en étant amis.

Les amis ça se tiennent la main quand l’autre à besoin de réconfort, alors en continuant ses caresses il écarte ses doigts pour que sa paume finisse contre celle de la jeune femme et qu’il la serre avec cette douce pression rassurante.

- Je t’ai promis que je ne te laisserais pas te renfermer, mais il n’y aucune obligation pour que nous soyons ce que tu ne désires pas. Tu as le temps de poser tes sentiments, ton propre cœur. Parce que si tu ne veux pas briser le mien, je refuse de meurtrir le tien aussi. Ce qui est la base d’une relation saine entre deux personnes.

Et il penche la tête, d’un sourire à nouveau calme et rassurant alors que sa main fait une petite pression comme pour lui rappeler qu’ils étaient là, ensemble, autour d’une table, autour d’un verre. Il la laissait se calmer, réfléchir, se poser des questions. Il lui laissait le temps de tout ce qu’elle aurait besoin. Autant qu’elle en aura besoin. Parce qu’il était comme ça, Kuro. Quand il aime, ça ne le dérange pas qu’on écrase son cœur et qu’on le donne aux nécrophages de son oncle. Il avisera plus tard en faisant semblant de rien. Il sait faire.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2248
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Sam 16 Déc - 21:29
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Kinoe "Yamato"
J'ai 27 ans ans et je vis à Konoha Dans la vie, je suis ninja de l'Anbu, . Et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire parce que amoureuse de mon meilleur ami qui oublie que j'existe des fois, ahah. Erm.

 What do you look like when you're angry? (Charlissa) - Page 4 Chenso-man-70-makima-looks-at-you-acegif



- 1m74
- ancien cobaye d'Orochimaru
- porteuses des gènes d'Hashirama Senju
- maitrise le mokuton
- co-capitaine de l'équipe 7
Spoiler:



 What do you look like when you're angry? (Charlissa) - Page 4 27784d885045e1d10f0c806ca2ec4c88
Faceclaim : makima (chainsawman)


Il sait. Oui, il sait. Elle se félicite vraiment très fort de s'être obligée à parler de ses sentiments pour un autre le plus tôt possible. Parce que sinon, devoir le lui annoncer maintenant, ça aurait été de la pure torture. Déjà que … c'est loin d'être agréable. Ce qui est nettement plus agréable, ce sont les doigts de Kuro sur sa main. La douceur et l'intention qu'il met dans son geste font frissonner la jeune femme. Ça aurait pu être uniquement de bien être s'il n'y avait pas ça malaise latent derrière mais … oui, elle apprécie beaucoup ce contact.

Elle a parlé, et maintenant, elle le laisse parler. Il la rassure d'abord, puis fait naître un sentiment plus négatif en elle. Il y a quelque chose dans ce qu'il lui dit qui ne lui plait pas. Mais elle ne dit rien, attend qu'il ait fini d'exposer… leur situation.

Kinoe se fige. Elle hésite tellement. Entre trop de choses. La réaction à avoir maintenant. La réponse à donner. Le choix qu'elle doit faire maintenant. Le choix à faire plus tard. Il se passe beaucoup trop de choses dans sa tête et dans son cœur. Et ce sont des choses qu'elle n'a jamais appris à gérer. Parce qu'elle n'a jamais eu à les gérer. Elle n'avait pas compris quel était le vrai risque de s'inscrire sur cette application de rencontre. Pour elle, il ne s'agissait pas de tomber sur un détraqué. Ni même de trahir Kakashi, non. Il y avait plus dangereux pour elle. Ressentir. Des émotions. Tomber … amoureuse ? Tout ça. Toutes les sensations qu'elle ressent là tout de suite. Ça, c'était le vrai risque à s'inscrire sur cette application. Et à rencontrer quelqu'un. Non. A rencontrer Kuro.

La jeune femme ferme les yeux, et referme sa main sur celle de l'Aburame. Elle essaye de faire le vide. De trouver quoi faire ou quoi dire maintenant. Trouver de dont elle a envie, tout de suite. Et elle trouve. Kinoe garde la main de Kuro dans la sienne. Elle se lève, attend qu'il en fasse de même, paie les boissons en laissant de l'argent sur la table et puis elle l'entraîne dehors. Elle marche un peu, sans rien dire, sans le regarder non plus, jusqu'à s'arrêter quelque part où il y a moins de monde. Pas de public en tout cas. Et elle se retourne vers le jeune homme, lâche sa main pour passer ses deux bras autour de sa taille, et puis elle se serre contre lui. Posant son front contre l'épaule de Kuro.

“Jveux bien un câlin, s'il te plait.”

Quelle chuchote. Se faisant l'effet d'être une ado qui découvre ses premiers émois. Ou une gamine qui découvre qu'elle peut demander des choses aux gens. Elle a l'impression d'être Saki qui lui demande si ses réactions sont ok. Comme la fois où elle avait grimacé en mangeant un bâton de glace, le même que toutes l'équipe, et qu'elle s'était visiblement demandé si c'était normal qu'elle n'aime pas. Alors que tous les autres aimaient. Est-ce qu'elle a le droit ? C'est la même question que Kinoe se pose en réclamant un câlin de la part d'un homme qu'elle n'arrive pas à faire passer devant un autre.

Pourtant Kuro referme bien ses bras autour d'elle, et elle se sent infiniment soulagée. Elle se détend un peu, contre lui. Se rend compte que c'est son odeur qui lui arrive aux narines, et elle rougit un peu, mais il n'y a personne pour le voir. Alors ce n'est pas bien grave. Elle soupire doucement.

“Je ne veux pas qu'on soit amis … on l'est. Mais. C'est pas …”

C'est pas ce qu'elle veut. Elle voudrait bien se serrer plus fort contre lui. Remonter son visage pour se réfugier dans son cou. Elle voudrait bien qu'il l'embrasse, oui. Et elle, l'embrasser lui. Elle veut apprendre, les choses qu'elle ne connaît pas, avec lui. Et tout ça, ce n'est pas des choses qu'on fait entre amis. Kinoe grogne contre lui, en essayant de remettre ses idées en ordre. Ou en tout cas en cherchant comment les formuler. Et puis… ça lui paraît soudain évident. Et si elle lui disait tout simplement ce à quoi elle pense ? Sans enrobage et en toute honnêteté ? Elle lui doit bien ça, non ? Et puis, c'est Kuro. Et c'est plus facile avec Kuro. La jeune femme soupire, mais ne quitte pas les bras du ninja quand elle se met à parler. Principalement pour garder son front contre sa clavicule et surtout ne pas croiser son regard.

“Je me suis inscrite sur l'application pour … rencontrer quelqu'un … pas amicalement. J'ai jamais eu de vrai rendez-vous. J'ai jamais eu de vraie relation. J'ai jamais embrassé quelqu'un avec envie. Et j'ai jamais vraiment fait l'amour non plus. … Je … je me suis enfermée dans mon travail et avec …”

Celui dont on ne doit pas prononcer le nom, ahah.

“Enfin peu importe. Je voulais connaître tout ça. Je le veux toujours … Et toi tu es … toi. Mon Sphinx. Alors je ne veux pas être amie avec toi. Mais je ne veux pas te faire de mal non plus …”

Mon Sphinx. Le déterminant possessif lui a échappé. Et la formulation lui tire un long frisson, plutôt… agréable. Alors non. En effet. Elle n'a pas envie d'être son amie. Elle préférerait qu'il lui apprenne à embrasser avec envie.
Clionestra
Messages : 3755
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Jeu 21 Déc - 13:59

Kuro
Aburame

J'ai 27 ans et je vis à Konoha. Dans la vie, je suis ninja supérieur et je m'en sors parfaitement bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureux mais d'une femme qui semble bien supérieur à moi.


→ Grand frère de Torune et Shino
→ Utilise les papillons.
→ Adore observer les gens et compter

 What do you look like when you're angry? (Charlissa) - Page 4 7e8da36f87e41fc047201fdc37f627bc
Il observe, Kuro, et lui laisse le temps et l’espace, tout en lui donnant une bouée à laquelle se tenir. Il lui laisse le temps de tout mettre en place. Il n’a pas d’envie, fin si. Il aimerait qu’elle désire qu’il soit là, auprès d’elle …mais, si ce n’était pas le cas, il survivrait. Il le savait. Alors, toutes les cartes sont dans ses mains. Il la suit quand elle se lève, ne la quittant que pour repousser sa chaise et partir. Il la suit avec douceur et essaie de se rassurer. Il ne veut pas qu’elle puisse sentir la petite appréhension qui le tient au trippes. Il la regarde quand il la sent s’approcher pour un câlin. Il dit un petit « oui », quand elle le demande en plus de lui faire. Il laisse ses bras l’enrouler, se gorgeant de sa chaleur, profitant de ce contact. Il met sa main contre son dos et la garde contre lui. Il la laisse parler.

Si elle ne voulait pas qu’il soit ami, que voulait-elle alors ? Il espérait un peu plus qu’ami… mais le dire serait peut-être prendre ses désirs pour la réalité ? Il fallait donc qu’il attend de voir ce qu’elle allait lui dire. Et il dirait « oui » à tout. Il la laisse se placer, il respire régulièrement pour qu’elle puisse respirer régulièrement aussi. Il fait comme il peut pour lui transmettre son calme le plus total. Il n’était toujours pas sûr de ce qu’elle voulait faire.

Elle énonçait des choses qu’elle voulait faire, elle expliquait qu’il était « son sphinx », elle ne voulait pas être son amie, mais n’avait pas encore choisi. Il le savait. Il était toujours en compétition avec Kakashi. Il était toujours en comparaison aussi, consciente ou non par la jeune femme. Il se recule, pas leur corps, juste le visage. Il remonte une main sur sa joue, caresse cette peau douce et immaculée. Il plante son regard dans le sien.

- Tu ne me feras pas mal, tu ne me briseras pas le cœur, tout va bien se passer …

Son pouce se mit à caresser la lèvre inférieure de la jeune femme. Il regarde un instant ses lèvres douces. Il avait envie de l’embrasser. Ainsi proche d’elle, il pouvait sentir la chaleur de son souffle sur ses lèvres et … Il repose les yeux sur les siens.

- J’ai terriblement envie de t’embrasser, souffla-t-il, alors j’attendrais de réussir à te donner envie, et je jure de faire tout ce que tu désires, et aussi longtemps que tu le désires.

Si elle ne veut pas de lui plus tard ? Bah. Tant pis. Ce n’était pas comme s’il allait en mourir (si). Il pouvait simplement être son ami, son amant, son expérience et son tremplin. Cela ne le dérange pas. D’être une aide et un soutien. Il passe la main dans son dos et étire ses lèvres dans un sourire alors qu’il arrête d’y passer le pouce sur les siens.

- Déjà avoir réussi à avoir un câlin, c’est le premier couloir de ton labyrinthe, et c’est toi qui l’as traversé, sans mon aide. Tu es plus forte que ce que tu penses. Tu peux avoir tout ce que tu veux.

Il se penche vers elle, embrasse sa joue avec douceur, plus une caresse qu’un baiser, toujours en la gardant contre lui. Il allait faire ce qu’il faut, pour elle. Il allait réussir à faire ce qu’il doit. Et il rêve de pouvoir la faire sourire, rire, ressentir, ce que lui ressentait en l’instant. La chaleur et le cœur qui bat la chamade, les papillons (oui oui) dans le ventre d’incertitude et d’anticipation. L’endroit isolé n’était pas propice à ce genre de moment romantique, mais il y avait tout de même une certaine sérénité.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2248
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Mar 26 Déc - 15:15
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Kinoe "Yamato"
J'ai 27 ans ans et je vis à Konoha Dans la vie, je suis ninja de l'Anbu, . Et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire parce que amoureuse de mon meilleur ami qui oublie que j'existe des fois, ahah. Erm.

 What do you look like when you're angry? (Charlissa) - Page 4 Chenso-man-70-makima-looks-at-you-acegif



- 1m74
- ancien cobaye d'Orochimaru
- porteuses des gènes d'Hashirama Senju
- maitrise le mokuton
- co-capitaine de l'équipe 7
Spoiler:



 What do you look like when you're angry? (Charlissa) - Page 4 27784d885045e1d10f0c806ca2ec4c88
Faceclaim : makima (chainsawman)


Elle est bien là. C'est pas si compliqué, en fait. Elle est simplement bien, contre Kuro. Rassurée malgré son petit cœur qui bat vraiment vite. Elle pourrait se fondre contre le jeune homme et ne plus bouger de là. C'est un peu …  c'est un peu le même désire qu'elle a envers Kakashi. Même si elle n'avait eu celui-ci dans ses bras. Ni l'inverse. Mais parfois il s'endormait à côté d'elle, basculait et s'appuyait contre elle. Elle adorait ces moments-là. Où elle avait ce même désir de rester collée l'autre. Lucifer dirait très certainement qu'elle dépend au moins partiellement de la présence des autres. Et c'est vrai. Alors c'est un peu trop facile de projeter ses envies d'un homme à un homme. Même si c'est un peu cruel. Mh. Alors Kinoe secoue à peine la tête quand Kuro certifie qu'elle ne lui fera pas de mal. Le contredisant autant qu'elle en a le courage de le faire, alors qu'elle se noie dans ses yeux et la caresse sur sa joue.

Tout va bien se passer. C'est ce qu'il lui dit et elle a envie d'y croire, mais. Mais. Mais. MAIS. Le cerveau de la jeune femme saute quand le pouce du ninja vient glisser sur sa lèvre inférieure. Son souffle aussi. Un peu tout en même temps en fait. Des forums viennent courir sur ses nerfs. Et sa tête et son ventre se remplissent de papillons. Elle aurait pu trouver l'image drôle, de telles sensations déclenchées par un Aburame. Mais Kinoe est bien trop incapable de la moindre pensée construite. Elle le regarde juste, le ressent juste. Fascinée et perdue. Vibrant presque, frissonnant pour de bon quand il lui confie vouloir l'embrasser. La jeune femme se sent terriblement fébrile, fragile, entre ses bras. Et cette fois elle hoche la tête.

“D'accord …”

D'accord. Elle a envie de l'embrasser. Tout de suite. Mais ça ne serait pas bien, elle croit. Elle a envie, mais elle a le temps. Kuro vient de le lui offrir. Son esprit se réveille, elle Kinoe se dit qu'elle est en train d'inverser les rôles. Ce n'est plus elle qui attend, mais lui. Elle se promet alors de ne pas le faire attendre aussi longtemps qu'elle a attendu. Que cela soit pour dire oui, ou pour dire non. Elle ne lui fera pas subir … ce qu'elle a dû encaisser.

Kuro cesse de torturer sa lèvre et la jeune femme peut lui sourire un peu. Un tout petit peu. C'est timide et lourd d'une certaine souffrance, mais c'est un sourire doux quand même. C'est … elle.

“Je crois bien que c'est mon premier câlin.”

Qu'elle lui confie à mi-voix. Elle en est à peu près sûre. C'est bien son unique câlin de ce type. Il y a eu Kakashi, Saki ou Naruto qui se sont déjà reposés contre elle. La prenant comme soutien et présence rassurante. Il y a eu Naruto une ou deux fois, qui l'a déjà prise dans ses bras dans un élan d'enthousiasme. Mais elle n'avait jamais pris personne dans ses bras de cette manière. Et personne ne l'avait prise de cette manière non plus. Enfin peut-être ses parents, mais ça, elle ne s'en souvient plus. Alors elle décide d'en profiter encore un petit peu. Resserre un peu ses bras autour de Kuro, et pose cette fois sa tempe contre la joue du jeune homme. Les papillons s'envolent encore partout dans son corps, et cette fois, son esprit est assez clair pour qu'elle fasse le lien. Alors Kinoe sourit un peu plus. Elle reste encore un peu contre lui, en silence, profite de la sérénité que ce contact lui apporte. Car elle sent que c'est encore très agité en elle. Juste en dessous de ce calme apparent. Puis elle soupire et recule pour de bon, séparant leurs corps.

“On peut se revoir ? Plus tard ? Là c'est… c'est un peu. C'est trop compliqué dans ma tête. Je veux te revoir… mais il le faut … un peu de temps. S'il te plaît.”

Oui. Elle est certaine (presque) que si elle a un petit peu le temps de se préparer, mentalement, à le voir. A ce que ce soit … eux. Romantique, peut-être, elle devrait y arriver. Être moins perturbée. Elle se le promet, ça aussi. Parce qu'elle a vraiment envie de que ça marche. Pour elle-même. Pour Kuro. Tout simplement pour que les choses dans sa tête et dans son cœur soient toujours aussi simples, douces et entières, qu'un câlin de la part de l'Aburame.

Clionestra
Messages : 3755
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Jeu 28 Déc - 23:50

Kuro
Aburame

J'ai 27 ans et je vis à Konoha. Dans la vie, je suis ninja supérieur et je m'en sors parfaitement bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureux mais d'une femme qui semble bien supérieur à moi.


→ Grand frère de Torune et Shino
→ Utilise les papillons.
→ Adore observer les gens et compter

 What do you look like when you're angry? (Charlissa) - Page 4 7e8da36f87e41fc047201fdc37f627bc
Il sourit, à son tour. Si c’était le premier câlin de la jeune femme, lui c’était son premier câlin comme ça. Et avec Kinoe, logique. C’était la première fois qu’il lui faisait un câlin, qu’il voulait lui faire un câlin, qu’il espérait pouvoir avoir un câlin de plus. Alors, ouais, même s’il avait déjà eu des câlins avec ses conquêtes, c’était la première fois pour lui aussi. Parce que chaque évènement avec une nouvelle personne était une nouvelle première fois qui valait le coup d’être notifié. Comme leur baiser, qui arrivera un jour. Qu’elle veuille de lui ou non, en supplantant Kakashi, il sait qu’il aura le droit à un baiser. Que cela soit par amour ou simplement par curiosité ou test, il se disait que la jeune femme aurait un jour envie de l’embrasser. Il n’avait pas loupé son moment d’arrêt quand il avait caressé ses lèvres. Il savait donc qu’il l’aurait. Il fit un doux sourire.

- Oui, on peut se revoir. Cela serait avec plaisir. Je comptais te le proposer aussi. Je te laisserais le temps qu’il faut. Je te l’ai dis, rien ne presse entre nous.

J’attendrais, avait-il envie de rajouter. Il attendrait tout simplement. Parce qu’il pensait que ça en valait le coup. La jeune femme en valait le coup. Il lui prend la main et fait une pression dessus.

- Je propose que l’on marche simplement entre amis. On s’arrête chez le premier, on se repose et on se parle simplement par message comme on le faisait depuis le début. On se repose…

Il répète doucement en restant proche d’elle. Il avait envie de la prendre encore plus dans ses bras. Et de l’embrasser. Ouais. C’était aussi pour ça qu’il avait la terrible certitude qu’il aurait le droit à un baiser… parce que s’il ne l’embrassait pas avant qu’elle ne le rejette, il allait en mourir avec encore plus de vitesse. Il sourit encore vers la jeune femme. Doucement, il se penche et embrasse sa joue.

- Je suis vraiment heureux que cela soit toi, souffla-t-il avant de se reculer complètement, lui lâchant même la main.

Il doute que la jeune femme, qui n’était pas encore à l’aise dans sa tête avec un « eux » avait envie que tout le monde voit qu’ils étaient en « couple ». Alors, il ne voulait pas la mettre mal à l’aise. Kuro était assez clairvoyant et simple dans son esprit, pour ne pas se sentir mal à l’aise d’être caché pour le moment. Il ne dit pas qu’il accepterait qu’on le cache dans une relation jusqu’à la fin. Mais il pouvait comprendre que certaines relations avaient besoins de leurs histoires dans les coulisses avant d’être montré sur la scène. Il se met à côté d’elle et se met à marcher dans la rue, tout simplement. 


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2248
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Ven 5 Jan - 1:04
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Kinoe "Yamato"
J'ai 27 ans ans et je vis à Konoha Dans la vie, je suis ninja de l'Anbu, . Et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire parce que amoureuse de mon meilleur ami qui oublie que j'existe des fois, ahah. Erm.

 What do you look like when you're angry? (Charlissa) - Page 4 Chenso-man-70-makima-looks-at-you-acegif



- 1m74
- ancien cobaye d'Orochimaru
- porteuses des gènes d'Hashirama Senju
- maitrise le mokuton
- co-capitaine de l'équipe 7
Spoiler:



 What do you look like when you're angry? (Charlissa) - Page 4 27784d885045e1d10f0c806ca2ec4c88
Faceclaim : makima (chainsawman)


“Oui.”

Elle chuchote à peine quand il lui laisse le temps. Elle est remplie d’un immense et presque violent sentiment de gratitude qui la perturbe. Qui rend le mot “merci” totalement insignifiant. alors elle se contente d’un “oui”, même si c’est bien plus qu’un simple accord qu’elle voudrait lui transmettre. Elle était contente que Sphinx soit Kuro parce que Kuro lui plait, et que c’est simple, facile, de discuter et d’être en sa compagnie. Elle est désormais contente d’avoir … une attirance pour l’Aburame, et toutes les nouvelles qualités qu’elle lui découvre de seconde en seconde. Elle est heureuse que ce soit lui, parce qu’il est lui, tout simplement. Et elle en est extrêmement reconnaissante, en effet. Et tout ce qu’elle peut faire, c’est rendre la pression sur sa main.

“Oui. On fait comme ça. Désolée encore de me euh… refermer. Mais … enfin ça ira mieux la prochaine fois. Normalement.”

NORMALEMENT ! C’est ultra-rassurant comme mot pour le pauvre Kuro, haha. Erm. Mais Kinoe se doit d’être absolument honnête avec lui, et il y a son petit saboteur interne qui ricane de sa soudaine “confiance en elle”. Alors bon, elle doute, elle préfère nuancer, elle n'a pas envie de faire des promesses qu’elle a peur de ne pas pouvoir tenir. Alors oui, elle rajoute le “normalement”. La jeune femme adresse un petit sourire à l’Aburame qui lui embrasse la joue, et elle chuchote.

“Moi aussi, je suis contente.”

Oui, oui, oui. Vraiment. Et il n’y a pas de doute là-dessus, car quand le jeune homme lâche sa main, un froid vient lui mordiller les doigts. Elle a envie de reprendre sa main dans la sienne. Mais elle ne le fait pas, parce que … et bien exactement pour des raison que l’Aburame a déjà comprises, même si ça, elle ne le sait pas. Mais c’est clairement d'elle même qu’elle doute. De sa capacité à s’ouvrir, ainsi que de sa capacité à se détacher de son Kakashi. Elle se demande brusquement comment celui-ci prendrait son couple avec Kuro, quand s'ils officialisent une relation amoureuse entre eux deux. Et puis, plus triste, elle se demande s’il en aurait juste quelque chose à foutre. En fait, haha. Erm. Ouais, bon, ce n’était vraiment pas la question à se poser maintenant, parce que ça lui tord les boyaux et qu’elle a une vague envie de vomir. Pas cool, pas cool. Ni pour la sensation en elle-même, ni par rapport à l’homme qui marche à ses côtés. Kinoe soupire discrètement et regarde autour d’eux.

“J’habite … moins loin que toi.”

Bien sûr qu’elle sait ou il vit. Kinoe a un petit sourire en coin. Bon en vrai, elle sait où habite Shino, et que toute la famille vit là. Mais c’est une petite information qu’elle avait sur lui d’avant qu’ils ne se connaissent. Alors c’est une espèce de petite victoire, héhé. Elle désigne d’un geste la direction du quartier de petits appartements pour ninja célibataire qui passent plus de temps à traviller qu’autre chose. Et oui, Kakashi habitait dans le même quartier. Pas le même immeuble, ouf. Saki aussi habite là-bas, maintenant. Bref. ils font la route … Kinoe en silence, Kuro déblatérant des informations sur Konoha et ses habitants qui la font sourire. Elle ne sait pas trop si elle doit être effrayée ou admirative de cette masse d’informations qu’il a sur les villageois, mais pour l’instant, de ça aussi, elle est reconnaissante. Ca leur évite un blanc gênant. Parce qu’elle a bien du mal à sortir de sa tête. Et puis finalement ils arrivent au pied de l’immeuble de la jeune femme. Celle-ci s’arrête et reprend discrètement la main de Kuro dans la sienne. Parce qu’elle apprécie vraiment cela.

“Je vais … me répéter. Mais encore merci d’être toi. Et encore désolée d’être moi. Bonne nuit Kuro.”

Elle presse doucement sa main, et s’éclipse rapidement par la porte d'entrée de son immeuble. Sa silhouette vite remplacée par celle de Saki, qui, elle, sort (//oui, elles habitent dans le même immeuble) et salue sobrement Kuro avant de s’éloigner vers la ville.
Contenu sponsorisé
What do you look like when you're angry? (Charlissa)
Page 4 sur 5
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Sujets similaires
-
» RED, THE BLOOD OF ANGRY MEN.
» day after day, i get angry and I will say that the day is in my sight
» Why are you here ? (Charlissa)
» Shall we meet again (charlissa)
» What would you do with your life ? (Charlissa)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers animes :: Mangas-
Sauter vers: