Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Deux duchés et une duchesse (avec Rein)
Home sweet home  - Page 3 EmptyAujourd'hui à 18:27 par Clionestra

» De l'amour à la haine, il n'y a qu'un pas (avec Rein)
Home sweet home  - Page 3 EmptyAujourd'hui à 18:19 par Rein

» Une Famille de Loups et de Rats
Home sweet home  - Page 3 EmptyAujourd'hui à 13:03 par Snardat

» « Connais ton adversaire, connais-toi, et tu ne mettras pas ta victoire en danger. »
Home sweet home  - Page 3 EmptyAujourd'hui à 11:47 par Stormy Dream

» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
Home sweet home  - Page 3 EmptyAujourd'hui à 11:17 par Manhattan Redlish

» La Cour des Miracles (ft. Apothesis)
Home sweet home  - Page 3 EmptyAujourd'hui à 0:40 par Raton

» Pause plus ou moins longue - Nemo
Home sweet home  - Page 3 EmptyHier à 17:24 par Clionestra

» Le ciel est un océan suspendu (Val & Dreamcatcher)
Home sweet home  - Page 3 EmptyHier à 1:58 par Val

» Vermines & Rage
Home sweet home  - Page 3 EmptyHier à 0:17 par Snardat

Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon EV6.5 : où trouver le Bundle Lot 6 Boosters Fable ...
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Home sweet home

Charly
Messages : 3638
Date d'inscription : 24/04/2018
Région : Haut de France
Crédits : Bones_Obsessor

Univers fétiche : City, HP
Préférence de jeu : Femme
Lune
Charly
Mar 11 Juil - 19:56

Abby Davis
J'ai 35xx ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis dépanneuse informatique   et je m'en sors plutôt moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien (enfin mieux que ma mère en tout cas) .
Home sweet home  - Page 3 GiphyHome sweet home  - Page 3 Tumblr_inline_opacspaf6U1r6xb6e_500
crédit: Samounette

« -ba oui ! » avait elle répondit comme si la réponse était évidente. « -le monde est assez merdique comme ça à chaque fois qu’on mets un pieds dehors. Alors si ici, c’est la guerre, ça va devenir compliqué non ? » elle appréciait les échanges qu’elle avec Seth. Elle n’allait pas nier cela. C’était stimulant et ça faisait bien longtemps que ça ne lui était pas arrivé. De plus c’était ce qu’elle recherchait en venant en collocation, de la conversation, de l’action, de la vie. Abby ne voulait seulement pas que cela s’envenime et devienne lourd. Il y avait des limites à ne pas franchir. Elle avait du caractère, mais elle pouvait aussi se vexer assez rapidement. « -ça marche ! » avait elle rétorqué au sujet du pari. Elle n’avait pas la moindre envie de lui donner, parce que chaque dollar était important à ses yeux, mais c’était pour jouer.

La prise de tête fut toute autre lorsque sa mère téléphona. Pourquoi avait-elle décroché d’ailleurs ?! Abby savait parfaitement que la conversation allait tourner ainsi. Cela l’énerva et la blessa. Encore une fois. Comme à chaque fois que sa mère pensait bien faire, et faire méditer son ainée sur sa vie. Pour Abby s’était un peu comme si elle lui remettait la tête sous l’eau, alors qu’elle tentait à nouveau de nager sans trop paniquer. Un sursaut lorsqu’elle raccrocha en entendit la machine à café. Seth ! Qu’est-ce qu’il faisait là ?! Il était ninja ? Elle ne l’avait pas entendu rentrer. Elle était probablement trop occupé à maudire sa mère mentalement. La blondinette n’avait pas la moindre envie de répondre à son colocataire. Qu’est ce qu’il avait entendu d’ailleurs ? Tout certainement. Elle baissa son livre alors qu’il prenait place sur l’accoudoir, et elle soupira. Puis elle répondit tout de même : « -parce que je suis une femme, de bientôt 35ans, qui vis en colocation alors qu’elle devrait avoir une bague au doigt et au moins un mioche. » voilà il était contant. Abby remonta son livre et ajouta cependant : « -elle se fait du souci pour moi. » comme si elle voulait trouver malgré tout des excuses à sa mère.

La blondinette se redressa sur les coudes pour dresser la tête par-dessus le canapé. « -si tu t’en as un sous la main, pas trop con et pas trop moche, je prends ! » avait elle répliqué en sachant parfaitement que c’était impossible. Il fallait être dingue pour accepter ça. Sachant qu’il faudrait mentir et jouer le rôle du nouveau mec… « -j’irais pas. » avait elle ajouté plus pour elle-même. Elle trouverait une excuse, du boulot. Oui, voilà ça serait son excuse. « -Seth ! » cria-t-elle avant qu’il ne ferma la porte : « -tu vas bosser là ? » elle voulait savoir si elle pouvait faire du bruit ou si elle risquait de se faire crucifier si elle bougeait le petit doigt.


Manhattan Redlish
Messages : 3760
Date d'inscription : 26/04/2018
Crédits : Icon : Sunny.

Univers fétiche : City
Préférence de jeu : Homme
lune 2
Manhattan Redlish
Mer 12 Juil - 19:21

Seth Hobbes
J'ai 38 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis agent de la CIA et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien .

A venir...
Home sweet home  - Page 3 Tumblr_inline_pmdqzzUegm1uy9est_250Home sweet home  - Page 3 Tumblr_inline_o7757s0Ple1tae3h3_250
Home sweet home  - Page 3 Tumblr_inline_plymzyBcIf1uy9est_250
Avatar : Dopamine / Gif : Tumblr


Un court instant, Seth avait eu envie de lui répondre qu’elle n’avait pas idée du désordre qui régnait dans ce monde, que ce qui était porté à la connaissance de la population n’était qu’un soupçon de la réalité. Sur les théâtres d’opération où il avait pu être projeté par le passé, Seth avait eu un aperçu de la noirceur des hommes, et de ce dont ils étaient capables au nom de la religion, de l’argent ou encore du pouvoir. Toutefois, assis autour de la table, l’agent se tut, optant pour une réponse pour le moins lacunaire « On verra bien ». Le trentenaire n’avait pas particulièrement envie de travestir sa personnalité dans l’unique objectif de ne pas la froisser en s’adressant à elle. Il n’était pas présent à New York pour se lier d’amitié avec la population locale. Sa vie l’attendait patiemment à Washington, et il lui tardait de revenir auprès des siens. Néanmoins, il ne pouvait pas nier que la jeune femme était une distraction. Il aimait leurs joutes verbales, et c’est la raison pour laquelle il ne se retenait pas de l’asticoter lorsque l’occasion se présentait. Alors, appuyé contre l’établi de la cuisine, son portable dans une main et le doux breuvage sombre dans l’ombre, il ne put s’empêcher de tendre une oreille attentive à l’encontre de la nouvelle venue qui était en pleine conversation avec sa mère. Cette dernière n’avait semblablement pas une bonne appréciation de l’existence que menait sa fille. Donc, lorsqu’elle eut raccroché, l’agent décida de se montrer un tantinet curieux.

Seth glissa son portable dans la poche de son pantalon de costume tout en venant prendre place sur l’accoudoir du fauteuil, non loin d’Abigail qui obtempéra et lui répondit. Cela déplaisait à sa mère que son enfant ne rentre pas dans les cases édictées par la société. Seth posa son index sur le centre de ses lunettes pour les ajuster sur son nez « Je n’aurais pas dit cela ainsi. Elle est seulement mécontente parce que tu ne réponds pas aux diktats que la société impose aux femmes. Tu devrais t’imposer davantage » et se leva de l’accoudoir pour s’approcher de l’escalier, lui proposant une idée pour le moins saugrenue afin qu’elle ait enfin la quiétude qu’elle désire « Demande à Chris. Il est toujours emprunt de bonne volonté quand il doit rendre service ». Sa main sur la rambarde, le pied posé sur la première marche, il jeta un regard à la nouvelle venue « Tu as 35 ans, il serait peut-être temps pour toi d’affronter ta mère, tu ne penses pas ? Sinon, ne t’étonne pas qu’elle te materne encore comme si tu avais six ans » et se mit à gravir les marches, mettant ainsi fin à la conversation. Toutefois, il arrêta son ascension en entendant son prénom « Oui ? » et ajouta pour répondre à sa question « Oui » et continua de monter le restant des marches jusqu’à sa chambre, et se mit au travail. Il devait étudier de plus près ce dénommé Andrei Lermakov. Plus vite il fournirait des informations pertinentes à Langley, et plus vite il retrouverait son appartement à Washington.


Charly
Messages : 3638
Date d'inscription : 24/04/2018
Région : Haut de France
Crédits : Bones_Obsessor

Univers fétiche : City, HP
Préférence de jeu : Femme
Lune
Charly
Mer 12 Juil - 20:07

Abby Davis
J'ai 35xx ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis dépanneuse informatique   et je m'en sors plutôt moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien (enfin mieux que ma mère en tout cas) .
Home sweet home  - Page 3 GiphyHome sweet home  - Page 3 Tumblr_inline_opacspaf6U1r6xb6e_500
crédit: Samounette

Abby avait haussé les sourcils en regardant Seth. Elle était en train de rêver où il se permettait de lui donner des conseils sur comment gérer sa relation avec sa mère ? Ou alors il la jugeait encore une fois sans la connaitre. « -quand j’aurais besoin de tes conseils avisés j’te sonnerais d’accord ? » avait elle répliqué en n’appréciant pas le jugement de valeur. Pourquoi il s’était approché ? Il voulait parler ? Elle trouva cela étrange. Ça n’était pas son cas. Elle avait envi de rester seul avec Owen et Mégane qui venaient enfin de s’avouer leur amour ! Elle adorait les romans à l’eau de rose. Ça lui permettait de rêver un peu. Et oui, parfois ça la faisait déprimer. « -à Chris ? Même pas en rêve ! Il parle trop et ma mère saura tout de suite que c’est faux. » n’importe quoi ! Chris ! ça ne fonctionnerait jamais. Elle marmonna plus pour elle-même que pour avoir une réponse, qu’elle n’irait pas. Elle avait déjà échappé bien plus d’une fois à ce genre de repas en prétextant être de garde. « -alors déjà, elle ne me materne pas, elle m’étouffe et me gonfle. Tu ne connais pas ma mère, alors arrête avec tes jugements. » elle s’était redressée pour lui balancer ça. Et en se rallongeant, elle ajouta : « -et j’ai pas encore trente-cinq ans ! » comme si c’était vraiment important à ses yeux ! Cette putain de date d’anniversaire serait là dans quelques mois et elle redoutait déjà.

Avant que Seth ne disparaisse, elle cria son nom et lui demanda s’il allait s’enfermer pour travailler. « -ok ! » avait elle crié de nouveau. Chacun dans son coin, dans son silence. C’était parfait. Abby lu encore durant deux bonnes heures et puis elle soupira. Il fallait qu’elle mange un truc. Sauf qu’elle avait fait attention à ne pas acheter de la merde pour éviter justement de grignoter ! Elle glissa la photo qui lui servait de marque page entre les pages du livre, l’ayant fixé des yeux durant quelques secondes. Pourquoi est ce qu’elle gardait cette carte sérieusement ? Elle avait été offerte par son ex. C’était le petit mot au dos surtout qui comptait. Elle referma le livre et se dirigea vers la cuisine. Opération cookie. Oui ! Il lui fallait des cookies ! Elle s’autorisa à mettre un peu de musique. Ça faisait deux heures qu’il bossait, il pouvait bien s’accorder une pause pour venir l’engueuler à cause du son ?! Cela la fit sourire malgré elle. Elle ne poussa pas la son trop forte, juste ce qu’il fallait, avant de se mettre au travail. Lorsqu’elle plongea les deux mains dans la pâte pour malaxer le tout, elle sourit de nouveau. Elle adorait faire ça.

Manhattan Redlish
Messages : 3760
Date d'inscription : 26/04/2018
Crédits : Icon : Sunny.

Univers fétiche : City
Préférence de jeu : Homme
lune 2
Manhattan Redlish
Mer 12 Juil - 20:53

Seth Hobbes
J'ai 38 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis agent de la CIA et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien .

A venir...
Home sweet home  - Page 3 Tumblr_inline_pmdqzzUegm1uy9est_250Home sweet home  - Page 3 Tumblr_inline_o7757s0Ple1tae3h3_250
Home sweet home  - Page 3 Tumblr_inline_plymzyBcIf1uy9est_250
Avatar : Dopamine / Gif : Tumblr


Installé sur l’accoudoir du fauteuil, sa tasse de café entre ses mains jointes, il s’interrogea sur les raisons qui le poussait à s’intéresser soudainement à sa vie personnelle. Sa pensée fut trahie par le petit mouvement de recul qu’il effectua en prenant conscience de son ingérence dans la vie d’Abigail « Finalement, ton beau discours de ne pas vouloir se faire la guerre, c’était du vent ?! » et se leva pour rejoindre les marches. En réalité, il s’en moquait bien ! C’était dans l’unique objectif de l’irriter un peu en ce milieu de journée. Elle avait la réplique facile. C’était une espèce de pause avant de retourner au travail, et se retrouver confronter à l’horreur dont était capable l’Homme. Toutefois, il ne put s’empêcher de revenir, une nouvelle fois, sur le sujet de la relation qu’entretenait Abigail et sa mère. Pour lui, si elle souhaitait retrouver un semblant de tranquillité, elle devait se présenter au bras d’un homme, quel qu’il soit. Ainsi, sa mère serait rassurée de constater qu’elle préférait toujours la compagnie des êtres humains à celle des mammifères. « Tu n’as qu’à trouver un escorte dans les petites annonces, écoute ». C’était également une solution. Quelques billets bien dépensé à son humble avis. Il n’eut le temps de gravir qu’une petite marche qu’Abigail le contredisait sur le rôle de sa mère dans sa vie. Il la coupa en rétorquant « Ce ne sont pas des synonymes ? » et ajouta tout en commençant à gravir l’escalier « Démerde-toi » et rejoignit sa chambre après avoir confirmé que oui, il allait travailler. Cela signifiait qu’il voulait une absence totale de bruit. Il ne devait pas percevoir sa présence d’une quelconque manière.

Le silence ne perdura pas. Deux heures après, les premières notes de musique lui parvint. Un soupir tout en jetant un regard à l’heure. Focalisé sur ses recherches, il en avait presque oublié qu’il devait aller uriner. Cela faisait déjà quelques minutes qu’il remuait nerveusement sur sa chaise. Il referma donc son ordinateur et après un rapide détour par la salle de bain, il descendit à l’étage inférieur en constatant une légère fragrance, sans parvenir à l’identifier, planer dans l’air. Un regard au-dessus de la rambarde et aperçut Abigail en pleine préparation. Il termina de descendre les dernières marches et désigna l’enceinte d’un signe de tête « Tu ne parviens pas à vivre sans ce truc, j’me trompe ?! », puis ce fut un coup de menton en direction de la pâte qu’il fit ensuite « Qu’est-ce que tu cuisines ? » et ajouta « Tu comptes ajouter du cyanure pour m’empoisonner parce que tu n’aimes pas ma manière de te parler ? » et ouvrit le réfrigérateur pour en sortir un jus de fruits qu’il porta à ses lèvres « Tu sais cuisiner ou tes talents se limitent à ça ? », ce qui signifiait à ce qu’elle était en train de préparer. Lorsque la porte s’ouvrit, Seth tourna la tête en direction de Chris qui venait de rentrer et qui resta interdit en les voyant de nouveau en pleine discussion. Il aperçut le sourire étirer les lèvres de l’afro-américain « On dirait que ça colle bien entre vous » « Oh la ferme ! » répliqua l’agent tout en rejoignant l’escalier, rétorquant un « Elle a un service à te demander » fit-il tout en remontant les marches, criant un « Éteins ta musique ! » alors qu’il atteignait l’étage supérieur.


Charly
Messages : 3638
Date d'inscription : 24/04/2018
Région : Haut de France
Crédits : Bones_Obsessor

Univers fétiche : City, HP
Préférence de jeu : Femme
Lune
Charly
Mer 12 Juil - 21:19

Abby Davis
J'ai 35xx ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis dépanneuse informatique   et je m'en sors plutôt moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien (enfin mieux que ma mère en tout cas) .
Home sweet home  - Page 3 GiphyHome sweet home  - Page 3 Tumblr_inline_opacspaf6U1r6xb6e_500
crédit: Samounette

« -c’est toi qui a commencer si mes souvenirs sont bons. » réplique du tac au tac. Fallait qu’elle fasse gaffe parce qu’elle allait bien vite prendre gout à ça. Simplement parce que ça pimentait son existence ! Et que oui, ça lui faisait du bien de parler à un autre être humain, même s’il s’agissait de Seth. « -oh ba oui encore mieux ! T’en as d’autres des conseils pourris ? » râla Abby en le regardant s’éloigner vers l’escalier. Elle lui adressa un grimace avant de lui demander s’il comptait travailler. Bon et bien c’était silence radio et c’était pas plus mal. Ainsi elle replongea dans son roman oubliant un moment sa mère et le râleur de l’étage supérieur.

Mais au bout de deux heures, il fallait qu’elle change d’occupation. Elle avait envie de manger un truc sucré et gras. Un truc qui remonte le moral. Alors elle décida de faire des cookies. Oui, c’était super ça les cookies avec du chocolat, des gros morceaux ! Et des noix de pécans ! Hum un délice ! Elle décida d’en faire une douzaine. C’était peut-être trop, et en même temps, elle était capable de tout manger toute seule. Chris allait rentrer, et l’autre là-haut il en voudrait peut-être. Quoi que… vu que ça venait d’elle, il était capable de refuser.

Il ne mit pas longtemps à débarquer d’ailleurs. « -roh ça va, j’ai fais silence pendant deux heures. » elle malaxa la pâte et ajouta : « -et c’est pas fort. » comme s’il n’aimait pas la musique ! Elle baissa les yeux sur la pâte et répondit : « -des cookies. » puis elle releva le visage. « -qui a dit qu’il y en avait pour toi ? » avait elle répliqué. Son ton n’était pas rageant ou brutal. Plus ironique, comme si ça lui plaisait de le prendre pour un idiot. Elle hésita à dire que finalement elle aimait assez leur discussion, si on pouvait appeler cela ainsi. Mais elle préféra se taire. « -je sais cuisiner. Et mes talents ne s’arrêtent pas en cuisine. » avec un petit sourire plein de sous-entendu. Ouais, elle avait trouvé la personne pour donner du relief à ses journées. Elle avait presque la sensation de redevenir là Abby de dix ans de moins. Celle d’avant son ex… ça faisait du bien.

« -il m’adore. » avait ajouté la blondinette en souriant à Chris. Elle était contente de le voir débarquer. Ça sonnait la fin de journée. La fin du silence aussi. « -très drôle ! » lança Abby en direction de Seth alors qu’il remontait déjà l’escalier. « -dans tes rêves ! » cria-t-elle au sujet de la musique. Merde, elle avait le droit de vivre ! Il était presque dix sept heure. Il s’arrêtait jamais ? Tout en faisant les boulettes pour les cookies, elle expliqua à Chris ce dont Seth voulait parler. Il refusa catégoriquement de lui venir en aide. Elle n’avait pas demander son aide de toute manière. Vingt minutes plus tard, les cookies étaient prêt. Ça sentait bon dans tout l’appartement. Elle en déposa trois dans un assiette et alla la déposer devant la porte de Seth. Elle frappa et rejoignit sa propre chambre.

Manhattan Redlish
Messages : 3760
Date d'inscription : 26/04/2018
Crédits : Icon : Sunny.

Univers fétiche : City
Préférence de jeu : Homme
lune 2
Manhattan Redlish
Mer 12 Juil - 21:42

Seth Hobbes
J'ai 38 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis agent de la CIA et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien .

A venir...
Home sweet home  - Page 3 Tumblr_inline_pmdqzzUegm1uy9est_250Home sweet home  - Page 3 Tumblr_inline_o7757s0Ple1tae3h3_250
Home sweet home  - Page 3 Tumblr_inline_plymzyBcIf1uy9est_250
Avatar : Dopamine / Gif : Tumblr


« Donc si je me jette du pont en premier, tu me suis ? » répliqua-t-il en penchant légèrement la tête, sceptique face à sa manière de penser. Après tout, c’était elle qui avait soumis l’idée de ne pas poursuivre ainsi, et voilà qu’elle le faisait dès lors que le sujet de conversation n’était pas à son goût. Elle n’appréciait pas son ingérence. Il s’en moquait. En fait, c’était distrayant d’échanger avec elle. Ainsi, il oubliait quelques minutes qu’une attaque pouvait se dérouler dans les rues de New York, tuant brutalement des centaines de personnes… Pour le moment, il préférait trouver une solution aux problèmes rencontrés par la jeune femme, en lui proposant de faire appel aux talents d’un escorte. Apparemment, Abigail ne trouvait pas sa solution particulièrement pertinente « Oui, beaucoup. Tu veux tous les connaître ? » et remonta finalement à sa chambre pour se mettre au travail. La récréation était terminée. Il ne redescendit de son antre que deux heures plus tard, interpellé par le fond musical provenant de l’étage inférieur. La nouvelle venue n’avait pas pu résister à rester dans le silence. Cela sonnait donc l’heure de la pause pour Seth qui descendit à la cuisine pour apercevoir la jeune femme s’afférer en cuisine. Il s’autorisa à critiquer sa musique un instant « Dois-je considérer que ça relève du miracle ? ». Ce n’était pas rassurant pour la suite de la colocation « Je suis parvenu à t’entendre de l’étage ».

Après une gorgée de jus de fruits, Seth porta son attention sur la pâte qu’elle malaxait avec énergie sous ses yeux « Je vois » et releva ses yeux sur elle « Qui t’as dit que j’aimais ça ? » et reprit une gorgée tout en se rapprochant de l’établi de cuisine. Il n’avait jamais été particulièrement gourmand. Peut-être parce que chez son oncle, les directives étaient relativement strictes en son absence. Pas d’excès de quoi que ce soit. Néanmoins, il devait bien avouer que la préparation d’Abigail semblait tout particulièrement appétissante. Plus pour faire la conversation qu’autre chose, Seth l’interrogea sur ses talents culinaires, mais la réponse qu’elle lui donna lui fit relever ses yeux bleus masqués par ses lunettes « Vous m’en direz tant, mais je parlais seulement de cuisine salée », et tourna la tête en direction de la porte qui venait de s’ouvrir. Chris rentrait. Le trentenaire lança tout de même un regard en coin à la jeune femme en esquissant un petit sourire à son sous-entendu, mais reprit bien vite son sérieux face à la remarque de leur colocataire « Ne prends pas tes rêves pour la réalité » rétorqua-t-il à l’attention d’Abigail avant de retourner travailler. En chemin, il interpella Chris en évoquant l’idée qu’il lui avait soumise un peu plus tôt dans l’après-midi. Un regard pour Abigail, lui faisant un clin d’œil avant de disparaitre au fil de son ascension jusqu’à sa chambre où il reprit son travail pendant quelques minutes. Plongé dans son rapport, il fut interrompu par le bruit d’un poing s’abattant contre la porte de sa chambre « Je travaille ! ». Il finit tout de même par se lever et ouvrit lentement la porte. Personne. Seulement une assiette de cookie. Il chercha du regard la jeune femme et esquissa un sourire en la voyant disparaître derrière sa propre porte de chambre. Seth se saisit des cookies et les dégusta les uns après les autres, le nez de nouveau plongé derrière son ordinateur, soulignant qu’elle était douée en pâtisserie. Lorsque l’assiette fut vide, à l’exception de quelques miettes témoignant de son appétit, le trentenaire quitta sa chambre et passa devant celle d’Abigail. Il laissa son poing en suspens, et se résigna à frapper, descendant seulement l’assiette, puis retourna au travail.


Charly
Messages : 3638
Date d'inscription : 24/04/2018
Région : Haut de France
Crédits : Bones_Obsessor

Univers fétiche : City, HP
Préférence de jeu : Femme
Lune
Charly
Jeu 13 Juil - 11:38

Abby Davis
J'ai 35xx ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis dépanneuse informatique   et je m'en sors plutôt moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien (enfin mieux que ma mère en tout cas) .
Home sweet home  - Page 3 GiphyHome sweet home  - Page 3 Tumblr_inline_opacspaf6U1r6xb6e_500
crédit: Samounette

« -je vois pas le rapport. » avait elle répondu en grimaçant. Abby n’avait pas penser avoir un colocataire du genre de Seth. Mais elle ne pouvait pas se le cacher, elle appréciait les joutes verbales qu’ils pouvaient avoir. Il était franc et sans détour. Et il avait du répondant. « -non, ça va aller merci. » elle n’avait pas besoin de son aide. Elle n’irait pas à ce repas, sa décision était prise. Subir sa mère et la vie parfaite de sa demi sœur, non merci. Elle n’en avait pas la moindre envie. Deux heures plus tard, elle décida de mettre de la musique pour cuisiner. Petite baisse de moral. Elle n’avait pas envie de laisser cela s’installer. « -non, je comprends que tu aimes le silence et que tu en ai besoin pour travailler. Mais on est en colocation, et j’ai aussi le droit de vivre. » elle n’avait pas mit le son à fond, ne s’était pas mise à danser ou chanter à tue-tête. Alors il n’allait pas faire son râleur. Elle n’allait pas s’excuser. « -mets des bouchons d’oreilles. » avait-elle plutôt suggérée.

« -tout le monde aime les cookies. » non mais franchement qui n’aimait pas ça ?! En vérité, elle avait bien l’intention de partager. Juste pour éviter de prendre deux kilos. Elle aimait seulement le faire chier. Et ça marchait plutôt bien. Elle sourit, le regard baisser sur ce qu’elle faisait, en entendant sa réponse. « -j’ai des compétences dans d’autres domaines. Tel que l’informatique, puisque c’est mon job. La cuisinée salée, je suis moins fan. Ça prends beaucoup plus de temps. » il s’était imaginé quoi ? Enfin si, sa façon de répondre avait forcement fait naitre des idées dans la tête de Seth. Elle n’était pas du tout du genre à se vanter de ce qu’elle était capable de faire au lit avec un homme. Surtout que ça faisait un bon moment qu’elle n’avait pas pratiqué. Un sourire pour Chris qui venait de rentrer. Un sourire à nouveau pour elle-même en entendant la réponse de Seth. Elle leva la tête vers l’escalier et haussa les sourcils en voyant le clin d’œil qu’il lui adressa. Mais il était en train de se détendre on dirait !

Elle décida de déposer une assiette de cookie devant la chambre de Seth, avant que Chris n’ait tout mangé. Ils se faisaient chier, mais elle n’était pas méchante. Et elle avait envie que cette colocation fonctionne. Elle sourit en l’entendant râler. Il était marié à son boulot. Comme si le sort du monde en dépendait ! La blondinette gagna sa chambre en silence, sa propre réserve de cookie en main. Une heure plus tard, elle accapara la salle de bain, prenant une longue douche chaude. Elle sortie de là en se séchant les cheveux, en jogging et débardeur. Chris avait proposé un film avec un repas devant la télé. Ça lui allait très bien. Abby déposa sur la table basse ce qu’ils avaient préparé, et s’installa dans l’angle du canapé, en tailleur.


Manhattan Redlish
Messages : 3760
Date d'inscription : 26/04/2018
Crédits : Icon : Sunny.

Univers fétiche : City
Préférence de jeu : Homme
lune 2
Manhattan Redlish
Jeu 13 Juil - 20:03

Seth Hobbes
J'ai 38 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis agent de la CIA et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien .

A venir...
Home sweet home  - Page 3 Tumblr_inline_pmdqzzUegm1uy9est_250Home sweet home  - Page 3 Tumblr_inline_o7757s0Ple1tae3h3_250
Home sweet home  - Page 3 Tumblr_inline_plymzyBcIf1uy9est_250
Avatar : Dopamine / Gif : Tumblr


« Si tu es si intelligente que tu le prétends, tu devrais trouver par toi-même » en ne répondant pas à sa question. Le rapport était pourtant évident et pertinent à son sens. Peut-être pas comme toutes les idées qu’il pouvait avoir dans le genre qu’il venait de soumettre à Abigail pour résoudre la relation conflictuelle qu’elle entretenait avec sa mère « Comme tu veux ». En réalité, Seth se moquait bien de savoir si elle parviendrait ou non à arranger sa relation avec sa génitrice. C’était nullement sa priorité première. La preuve en était, il mit fin à la conversation en retournant à l’étage supérieur pour poursuivre ses recherches sur le russe nouvellement arrivé sur le sol américain, et qui mettait peut-être en péril la sécurité nationale. Abigail ne lui accorda que deux heures de silence avant d’allumer la musique qui émanai jusqu’à son antre. Une excuse toute désignée pour sortir enfin de ces quatre murs et reposer ses yeux qu’il cachait derrière ses lunettes de vue alors qu’il en avait nullement besoin. Cela le rendait bienveillant et presque innocent lui avait-on dit lorsqu’il perfectionnait son personnage d’enseignant d’université. On avait omis de le prévenir qu’il devait tenter de l’être également dans sa manière de s’adresser aux autres, et ça n’avait pas sonné comme une évidence pour Seth qui continuait de parler sans se soucier particulièrement de la forme. De toute manière, Abigail ne mettait pas réellement les formes non plus lorsqu’elle s’adressait à lui « Tu as seulement besoin d’air, de nourriture et d’eau pour vivre » rétorqua-t-il du tac ô tac avant qu’elle ne lui propose d’envisager d’acheter des bouchons d’oreilles « Tu peux aussi mettre des écouteurs ». Pourquoi serait-il le seul à devoir fournir des efforts ? Il était arrivé avant elle dans cette colocation. L’ancienneté devrait avoir une certaine primeur dans les privilèges.

« Sauf les allergiques aux œufs… au gluten également… au chocolat aussi, ou encore aux arachides » ou comment vouloir à tout prix la contredire dans l’unique but de la voir réagir. Toutefois, il devait bien lui concéder que ça semblait être appétissant. Il releva soudainement ses yeux bleus sur elle en évoquant des talents cachés. Le sous-entendu était explicite, même si elle tenta de noyer le poisson en évoquant d’autres domaines d’activités pour lesquelles elle avait des compétences avérées « Tu n’aimes pas vraiment les contraintes toi ? » rétorqua-t-il avant l’arrivée de Chris. Ça sonnait le glas de cette conversation. Seth retourna dans son antre, après un clin d’œil à l’attention de la jeune femme qui haussa les sourcils. Elle fut surprise de son geste. Cela le fit sourire alors qu’il arrivait sur le pallier du premier étage. Replongeant dans le travail, Seth sursauta presque en entendant frapper à la porte de sa chambre. Ils n’avaient pas idée à quel point son travail était important, et leur permettait de mener leur vie insignifiante sans craindre le lendemain… Il se leva tout de même et fut surpris d’apercevoir une assiette avec trois cookies à l’intérieur. Un regard pour la jeune femme qui disparu derrière la porte, et se saisit du plat et dégusta les trois biscuits tout en continuant de mener à bien ses recherches. Il avait hésité à la remercier. Une seconde. Mais c’était résigné, avait apporté l’assiette à l’étage inférieur, puis était retourné à son travail. Il n’en ressorti qu’à l’heure du dîner, effectuant un détour par la salle de bain pour prendre une douche, se délestant ainsi de son costume pour un short et un t-shirt. L’odeur du gel douche d’Abigail stagnait dans l’air. Il descendit en silence au salon, un regard pour la table, et pour Chris et Abigail installés dans le canapé « La table était trop loin ? » « On avait envie de regarder un film. Tu veux rester ? » demanda Chris sans vraiment de conviction. Seth hésita une seconde « Pas particulièrement, non » et récupéra une assiette pour se servir.


Charly
Messages : 3638
Date d'inscription : 24/04/2018
Région : Haut de France
Crédits : Bones_Obsessor

Univers fétiche : City, HP
Préférence de jeu : Femme
Lune
Charly
Jeu 13 Juil - 21:39

Abby Davis
J'ai 35xx ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis dépanneuse informatique   et je m'en sors plutôt moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien (enfin mieux que ma mère en tout cas) .
Home sweet home  - Page 3 GiphyHome sweet home  - Page 3 Tumblr_inline_opacspaf6U1r6xb6e_500
crédit: Samounette

« -oui… mais non. » avait répondu Abby en le regardant comme s’il venait de dire une grosse connerie. Plus grosse que lui. « -il y a aussi discuter, rire, chanter, danser… des trucs qui procurent du plaisir. » même si manger en était un. Pour elle en tout cas. « -tu fais jamais rien d’autre que bosser ? » c’était une vraie question. Pas un truc ironique balancer pour le faire chier. Elle ajouta : « -le sport aussi ! » comme si elle cherchait encore. Elle râla au sujet de la musique : « -c’est la fin de journée Seth… » avait elle ajouté comme pour lui dire que c’est bon, il avait aussi le droit de s’arrêter et de se détendre. Et qu’il n’avait aucune raison de lui chier une pendule pour si peu.

« -t’es allergique ? » demanda la jeune femme en réalisant qu’il manquait un point. Elle n’y avait pas pensé. Enfin, elle venait de lui dire que les cookies n’étaient pas pour lui. Il n’en voulait pas ou ne pouvait pas en manger, tant pis. Ça en ferait plus pour elle. Un léger sourire presque mal à l’aise, enfin moins assuré que d’ordinaire avant de souffler : « -non, pas vraiment. » ça lui avait trop pourri la vie. Depuis qu’elle s’était fait larguée, elle réalisait qu’elle avait bien trop mis de barrière partout dans sa vie. Elle avait envie de changement. De vivre vraiment. A nouveau. Elle fut surprise du clin d’œil. Lorsque les cookies furent cuit, elle décida de faire un geste vis-à-vis de Seth et en déposa devant sa porte.

Abby leva la tête alors qu’elle venait tout juste de s’installer dans le canapé. « -tu râles tout le temps pour tout et rien ? » demanda la jeune femme comme si elle voulait comprendre le fonctionnement de Seth. Début de soirée, devant un film à manger ensemble. Il était où le problème sérieusement ? « -je comprends pas pourquoi tu vis en colocation alors que tu passes ta vie dans sa chambre. Fallait prendre un studio si tu aimes la vie de solitaire et monastique. » Chris lui jeta un regard, comme un : le lance pas stp. Abby se dit qu’il avait raison. Elle prit son soda et lança le film. Rien à foutre de Seth et de ses humeurs. Il restait, il partait, elle s’en foutait. Au bout d’une demi-heure, elle se demanda pourquoi ils avaient choisi ce film. Film d’action, suspens, angoissant. Elle sursauta à plusieurs reprise, et elle avait du mal à regarder la totalité des images. Elle fut heureuse qu’il touche à sa fin. La blondinette se leva et c’est en baillant qu’elle débrassa la table avec l’aide de Chris. Elle mit de l’ordre à la cuisine, et dit à Chris qu’il pouvait aller se coucher, qu’elle allait terminer toute seule. Il n’y en avait que pour quelques minutes. Un signe de la main et elle bailla de nouveau. Elle récupéra son bouquin sur la table basse et se cogna le petit doigt de pieds dedans. Elle jura entre ses dents, sautillant sur place. Dieu que ça faisait mal. Abby rejoignit la cuisine en boitillant. Elle récupéra le dernier cookie.


Manhattan Redlish
Messages : 3760
Date d'inscription : 26/04/2018
Crédits : Icon : Sunny.

Univers fétiche : City
Préférence de jeu : Homme
lune 2
Manhattan Redlish
Ven 14 Juil - 7:13

Seth Hobbes
J'ai 38 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis agent de la CIA et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien .

A venir...
Home sweet home  - Page 3 Tumblr_inline_pmdqzzUegm1uy9est_250Home sweet home  - Page 3 Tumblr_inline_o7757s0Ple1tae3h3_250
Home sweet home  - Page 3 Tumblr_inline_plymzyBcIf1uy9est_250
Avatar : Dopamine / Gif : Tumblr


« Et tu n’as pas l’impression que c’est un peu futile ? » rétorqua-t-il sans que son ton ne trahisse le moins jugement de valeur. C’était souvent à ce moment-là qu’il constatait le contraste entre sa vie et celle des autres. Cette insouciance, sans craindre la moindre Épée de Damoclès au-dessus de leur tête, en dehors de celle que la vie quotidienne faisait peser sur eux au quotidien. Il resta interdit un instant face à la question d’Abigail. Ou peut-être était-ce l’absence d’ironie dans la voix qui le perturba « Je cours ». En autre. Depuis son plus jeune âge, son oncle l’avait initié à bien des sports. Parfois, il avait l’impression que ce dernier l’avait formé à son métier d’aujourd’hui. Mais cela signifierait qu’il n’avait jamais rien fait par plaisir de le faire… Que tout n’avait été que du travail. « Tu vois, je fais des trucs que tu aimes aussi » alors qu’elle soulignait le sport comme une activité de plaisir. Seth la fixa tout en hochant lentement de la tête « Pas pour tout le monde » et esquissa un triste sourire qui disparu aussi vite qu’il était apparu sur son visage. Seth préféra changer de sujet de conversation en désignant les cookies que préparaient la jeune femme et qui était, selon elle, aimait de tous. Mais seulement pour l’enquiquiner, l’agent la contredit et rétorqua un « Non », signifiant qu’il avait énuméré les différentes causes allergènes dans l’unique objectif de l’embêter. Face à sa question, l’Abigail ironique, voire peut-être même un peu sarcastique disparu soudainement sous ses yeux pour laisser apparaître une autre facette de sa personnalité qu’il n’avait encore jamais jusqu’alors. Mal à l’aise. Timide. Il acquiesça seulement à sa question, sans se montrer davantage curieux. Parce qu’aussi surprenant que cela puisse paraître, il n’avait pas aimer voir ce sourire-là apparaître sur son visage. De toute manière, l’arrivée de Chris sonnait la fin de leur petite échange, retournant chacun à ses occupations.

Mais la faim lui fit tout de même lever la tête de son ordinateur au bout de quelques heures, et après une douche chaude comme il les aimait tant, il rejoignit ses colocataires dans le salon « Oui » rétorqua-t-il à la question d’Abigail qui semblait curieuse de connaître son mode de fonctionnement, de vie. Comme s’il était, à lui seul, la cause d’une étude sociologique. Il se servit à manger dans une assiette, bien décidé à retourner hâtivement dans son antre. Un regard pour Chris qui lui demanda de se taire silencieusement, et tout en reportant son attention sur Abigail, il répliqua « Écoute la mise en garde silencieuse de notre cher Chris », puis ajouta en se dirigeant vers l’escalier « Mais je note ton intérêt pour ma personne » sans même tourner la tête en direction du canapé, poursuivant sa montée des marches en fixant l’horizon. Il travailla encore une petite heure avant de réprimer un bâillement, échangea quelques messages avec sa vie à Washington, et se décida à redescendre lorsque le silence reprit ses droits sur la résidence. La lumière était toujours allumée, mais pas un bruit… Enfin jusqu’à ce que la voix d’Abigail retentisse dans un juron étouffé. Du haut des escaliers, il esquissa un petit sourire, puis redescendit pour faire sa vaisselle « Le film était bien ? » demanda-t-il tout en se concentrant sur sa tâche, s’essuya ensuite vulgairement les mains avec le torchon, et ouvrit le congélateur pour en sortir un sac de petits poids qu’il tendit à la nouvelle venue « Tiens, pour ton pied. Ça évitera l’hématome ou qu’il gonfle durant la nuit ». Il prit place contre l’établi de la cuisine et ajouta après avoir fixé Abigail quelques secondes « Pourquoi je t’intrigues tant ? ».


Contenu sponsorisé
Home sweet home
Page 3 sur 36
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 19 ... 36  Suivant
Sujets similaires
-
» Home is wherever the heart is
» Welcome back home
» (m/f) Home For All (Recherche de persos)
» Sweet mistake - Morgan&Kelly - HOT
» it's a long way from home (black beauty)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Archives :: Archives :: Univers réel-
Sauter vers: