Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» De l'amour à la haine, il n'y a qu'un pas (avec Rein)
Home sweet home  - Page 2 EmptyAujourd'hui à 19:10 par Clionestra

» Deux duchés et une duchesse (avec Rein)
Home sweet home  - Page 2 EmptyAujourd'hui à 18:27 par Clionestra

» Une Famille de Loups et de Rats
Home sweet home  - Page 2 EmptyAujourd'hui à 13:03 par Snardat

» « Connais ton adversaire, connais-toi, et tu ne mettras pas ta victoire en danger. »
Home sweet home  - Page 2 EmptyAujourd'hui à 11:47 par Stormy Dream

» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
Home sweet home  - Page 2 EmptyAujourd'hui à 11:17 par Manhattan Redlish

» La Cour des Miracles (ft. Apothesis)
Home sweet home  - Page 2 EmptyAujourd'hui à 0:40 par Raton

» Pause plus ou moins longue - Nemo
Home sweet home  - Page 2 EmptyHier à 17:24 par Clionestra

» Le ciel est un océan suspendu (Val & Dreamcatcher)
Home sweet home  - Page 2 EmptyHier à 1:58 par Val

» Vermines & Rage
Home sweet home  - Page 2 EmptyHier à 0:17 par Snardat

Le Deal du moment : -39%
Pack Home Cinéma Magnat Monitor : Ampli DENON ...
Voir le deal
1190 €

LE TEMPS D'UN RP

Home sweet home

Charly
Messages : 3638
Date d'inscription : 24/04/2018
Région : Haut de France
Crédits : Bones_Obsessor

Univers fétiche : City, HP
Préférence de jeu : Femme
Lune
Charly
Dim 9 Juil 2023 - 16:36

Abby Davis
J'ai 35xx ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis dépanneuse informatique   et je m'en sors plutôt moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien (enfin mieux que ma mère en tout cas) .
Home sweet home  - Page 2 GiphyHome sweet home  - Page 2 Tumblr_inline_opacspaf6U1r6xb6e_500
crédit: Samounette

« -alors déjà elle est loin d’être à fond. » avait répondit Abby avec aplomb et elle avait ajouté en criant pour qu’il entende à travers la porte : « -et si tu avais prit le temps de discuter 5 minutes avec moi pour me donner des conditions, on en serait pas là ! » elle retint un connard. Première journée dans l’appartement. Elle n’allait pas faire un meurtre tout de suite. Et puis c’était lui le fautif ! Qu’est ce qu’elle en savait qu’il avait besoin de silence ! Heureusement il prit vite la fuite, visiblement il allait courir. Cela permis à Abby de passer un peu de temps avec Kim et Chris, de discuter gentiment tout en préparant le repas. Ils décidèrent de mettre les règles au claire quand ils seraient tous les quatre. Soit dans une petite heure, une fois tous autour de la table.

Une heure durant laquelle, Abby eut le temps de prendre une douche et de tomber nez à nez avec Seth à moitié nu. Enfin très peu vêtu. Elle l’avait laissé passer, même s’il avait toute la place pour le faire. « -t’es quoi toi, un espèce de pervers exhibitionniste ? » avait elle râlé en réponse à sa proposition. Puis elle avait détourner le visage en levant les yeux au ciel. Ok, il l’avait fait. Il avait laissé tomber la serviette. En passant devant la chambre, parce qu’elle avait décidé de descendre, elle lâcha un : « -selon moi tu devrais consulter, t’as un grain de beauté bizarre dans le bas du dos. » puis elle descendit les marches rapidement, à la limite de rougir.

Une fois en bas, elle remercia Chris en disant : « -je suis pas très bière… plus rosé… » ouais la bière ça ne la réussissait pas du tout. Heureusement Kim semblait partager son avis. Elle la remercia pour le verre à pieds qu’elle lui tendit le réceptionnant en levant les yeux sur Seth qui apparaissait au loin. Au moins il était habillé. Elle lui lança un regard avant de prendre une gorgée de vin pour éviter de lui répondre directement. Chris et Kim s’en chargèrent. On aurait presque dit qu’il tenait en laisse leur chien. Elle esquissa un sourire malgré elle en le voyant répondre sans avoir mi le volume. Elle apporta quelques plats, et prit place à son tour, à la longue table rectangulaire qui trônait dans le salon. Assise en face de Chris, à côté de Kim, la conversation commença sur des banalités. « -tu vas trouver tes marques petit à petit » elle n’en doutait pas. « -bon alors niveau règlement. » lança Chris tout en galérant avec le fajitas qu’il tentait de manger : « -salle de bain : chaque sa couleur de serviette. Chacun son porte manteau. Chacun son étagère et ses produits. » ouais jusque là, elle avait fait un sans-faute. « -t’es blonde, je suis brune. On saurait forcement à qui sont les cheveux dans le siphon. » ajouta Kim avec son franc parlé. « -pour le ménage, c’est chacun sa semaine. » Abby hocha la tête avant de jeter un regard à Seth. Puis Chris enchaina : « -on essai de respecter les espaces commun, pas trop laisser trainer nos trucs. » ouais ça elle pouvait le faire, même si c’était assez drôle que ça vienne de celui qui semblait le plus bordelique. « -ça gêne si je bosse parfois dans les communs ? Histoire de pas passer ma journée enfermée dans ma chambre. De toute manière vous n’êtes pas là dans la journée. » elle avait remonté les épaules en disant cela, comme si elle était déjà convaincu que ça ne posait de problème à personne.

Manhattan Redlish
Messages : 3760
Date d'inscription : 26/04/2018
Crédits : Icon : Sunny.

Univers fétiche : City
Préférence de jeu : Homme
lune 2
Manhattan Redlish
Dim 9 Juil 2023 - 16:56

Seth Hobbes
J'ai 38 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis agent de la CIA et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien .

A venir...
Home sweet home  - Page 2 Tumblr_inline_pmdqzzUegm1uy9est_250Home sweet home  - Page 2 Tumblr_inline_o7757s0Ple1tae3h3_250
Home sweet home  - Page 2 Tumblr_inline_plymzyBcIf1uy9est_250
Avatar : Dopamine / Gif : Tumblr


« C’est tout comme ! » avait répliqué le trentenaire avant de se rendre dans sa chambre, claquant volontairement la porte de sa chambre pour démontrer son exaspération en cet instant. Les cloisons n’étaient pas assez fines pour que les paroles d’Abigail ne lui parviennent pas, et il serra les poings tout en grognant d’agacement derrière la porte qu’il s’était retenu d’ouvrir pour lui répondre. C’était un discours stérile. Il préféra donc s’éclipser de l’appartement au risque de déclencher une véritable dispute avant l’arrivée des deux autres colocataires. À peine rentré, qu’il se dirigea dans la salle de bain où il se délecta de la froideur de l’eau, puis en sortit seulement vêtu d’une serviette qu’il menaça de faire tomber au sol au commentaire d’Abigail qui se trouvait dans le couloir au moment de son passage « Ton regard te trahis » avait-il rétorqué tout en se dirigeant dans la chambre. La porte grande ouverte, Seth laissa tomber le bout de tissu au sol, apparaissant nu aux yeux de la jeune femme. Un sourire se glissa sur les lèvres de l’agent de la CIA tout en tournant la tête vers sa colocataire « Je savais que tu allais regarder » avait-il crié, avant de se vêtir correctement cette fois-ci pour descendre au salon. Chris et Kim s’étaient chargés de préparer le dîner en compagnie de la nouvelle venue, en attendant qu’il arrive et participe à la mise en place de la table.

Il ne fallut pas longtemps à attendre pour que les deux colocataires lui prodiguent les premiers conseils. Il posa alors son regard sur la nouvelle venue, mimant qu’il n’y avait aucune chance qu’il obéisse. Il constata son petit sourire qu’elle avait comme tenté de dissimuler, et esquissa un sourire à son tour tout en lui lançant un petit regard en coin alors qu’il porta sa bière à ses lèvres. Seth fini par prendre place aux côtés de Chris et face à Kim, dégustant les préparations mexicaines tout en tendant une oreille attentive à l’échange. Au fil de la conversation, le trentenaire lançait quelques regards tour à tour aux trois comparses, et finit par croiser celui d’Abigail. Silencieux, il les laissa poursuivre, puis décida de mettre son grain de sel au moment d’évoquer les communs « Je suis présent de temps à autre ». Oui, il n’allait pas la laisser croire qu’elle serait seule à l’appartement constamment « Ainsi, ça signifie pas de musique si jamais tu travailles dans les communs qu’on va devoir partager. D’où l’appellation des communs ». Il arrivait à Seth de venir travailler dans le salon en l’absence de Chris et Kim, ou sur le toit arboré lorsque la chaleur le lui permettait. Une certaine routine s’était même instituée, et voilà qu’Abigail venait tout gâcher.

Le regard entre Chris et Kim ne lui échappa pas et répliqua alors à l’attention des deux colocataires « Un souci vous deux ? » « Hum… oh non. Seulement, elle vient d’arriver, alors tu pourrais peut-être être plus conciliant » « Oui, le temps qu’elle trouve son rythme et ses habitudes ». Le trentenaire répliqua aussitôt « N’ayez crainte, elle a déjà pris ses aises. N’est-ce pas Abigail ? » en sous-entendant son regard sur son corps nu quelques minutes plus tôt, ou encore leur conversation houleuse au sujet de la musique quelques heures plus tôt.


Charly
Messages : 3638
Date d'inscription : 24/04/2018
Région : Haut de France
Crédits : Bones_Obsessor

Univers fétiche : City, HP
Préférence de jeu : Femme
Lune
Charly
Dim 9 Juil 2023 - 17:26

Abby Davis
J'ai 35xx ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis dépanneuse informatique   et je m'en sors plutôt moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien (enfin mieux que ma mère en tout cas) .
Home sweet home  - Page 2 GiphyHome sweet home  - Page 2 Tumblr_inline_opacspaf6U1r6xb6e_500
crédit: Samounette

« -hé c’est pas ma faute si tu te balades à moitié à poil non ?! » s’était elle exclamée en reculant le visage, hallucinant sur les propos de son colocataire. A la base elle avait fermé les yeux. C’était de la provocation qu’il faisait là ! Rien d’autre. « -tu voulais que je regarde ! » avait elle lancé en criant à son tour avant de fermer les yeux avec force. Mais quel petit con ! S’ils s’étaient rencontré deux années plus tôt, elle serait probablement rentré dans la chambre… mais aujourd’hui, les choses étaient différentes. Elle était différente. Des évènements dans sa vie avaient fait que… Bref. Elle avait rejoint les communs pour aider Chris et Kim. Tiens il savait sourire ? Elle en fut presque surprise. Mais elle prit un bol de sauce et se dirigea vers la table. Elle s’installa et la conversation règlement de la colocation pu débuter. Elle posa son regard sur Seth, la tête légèrement penché, et se servit en chips baissant les yeux sur le bol tout en l’écoutant. « -ok parfait. Ça me va. Tant qu’on me dit les choses. » elle le regarda de nouveau. « -de toute façon, si tu bosses dans la salon, je remontrais dans ma chambre. » parce que si un client appelait, elle devait parler et ça, c’était impossible de le faire autrement qu’en ouvrant le bouche et de faire du bruit.

Elle conclue cela en mordant dans son repas, et elle releva les yeux suite au léger silence. Un regard pour Kim, un pour Chris avant de froncer les sourcils. Quoi ? Elle avait loupé un truc ? « -ah non mais c’est bon, ça va aller… » lança la jeune femme avant de plisser les yeux devant le remarque de Seth. « -c’était uniquement de la musique. Et si tu m’avais dit les choses, exactement comme tu viens de le faire là, tu n’aurais pas eu à réagir comme un ado en pleine crise. » elle prit son verre de rosé, en prit une gorgée et ajouta : « -et c’était pas fort. » histoire de bien enfoncé le clou.

« -bon alors moi je suis pas là de la semaine. » avait lancé Kim pour faire diversion. « -je pars demain à 8h et je rentre vendredi soir. Je dors et on sort samedi ça vous va ? » elle pointa son doigt vers Abby : « -j’ai des amis à te présenter. » un clin d’œil et Abby esquissa un léger sourire. Génial… Le genre de chose qu’elle détestait. Enfin pas sortir, mais qu’on lui présente des gens. Enfin des mecs, vu le sourire de Kim. « -c’est moi que tu dois casé en premier je te rappelle ! » avait lancé Chris faussement vexé. « -hé moi j’ai jamais demandé à être casé ! » précisa Abby en levant un index comme si elle avait son mot à dire tout de même.
 
Manhattan Redlish
Messages : 3760
Date d'inscription : 26/04/2018
Crédits : Icon : Sunny.

Univers fétiche : City
Préférence de jeu : Homme
lune 2
Manhattan Redlish
Dim 9 Juil 2023 - 19:02

Seth Hobbes
J'ai 38 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis agent de la CIA et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien .

A venir...
Home sweet home  - Page 2 Tumblr_inline_pmdqzzUegm1uy9est_250Home sweet home  - Page 2 Tumblr_inline_o7757s0Ple1tae3h3_250
Home sweet home  - Page 2 Tumblr_inline_plymzyBcIf1uy9est_250
Avatar : Dopamine / Gif : Tumblr


En sortant de la salle de bain en tenu d’Adam, ou presque, Seth ne s’attendait pas à croiser quiconque dans le couloir. Mais ce fut le moment que choisi Abigail pour sortir de sa chambre, se retrouvant ainsi face à un colocataire entièrement nu sous la serviette qu’il proposa de quitter si elle le désirait « Tu n’es pas obligé de regarder non plus » répliqua-t-il tout en se rendant jusqu’à sa chambre. La pudeur, il n’en avait pas vraiment. Il avait appris à ne plus en avoir dès lors qu’il avait dû prendre sa douche quotidienne avec des dizaines de soldats issus de compagnie différente. Être un analyste de la CIA n’octroyait pas le moindre privilège. Pas de chambre d’hôtel dans le désert de Kandahar ou de Kaboul. Alors faire tomber la serviette, comme il venait de le faire, de surcroît devant une femme, ne le dérangeait aucunement. Il tourna la tête vers la porte, esquissant un petit sourire en l’entendant lui répondre tout en descendant hâtivement les marches. Pour rejoindre le salon, Seth décida de se vêtir convenablement et participa à la mise en place de la table pour le dîner. Il se surprit toutefois à esquisser un sourire à l’attention d’Abigail alors que leurs débuts de cohabitation avaient été pour le moins désastreux.

À table, Seth ne se montra pas plus conciliant. Pour lui, il ne voyait pas d’inconvénient qu’elle travaille dans les parties communes, mais en silence. À son commentaire dissimulé, Seth lui lança un regard noir. Il le lui avait dit pour la musique. Enfin, il avait exigé de baisser le son, mais c’était du pareil au même de toute manière. « Parfait ! » rétorqua-t-il avec aplomb avant de mordre dans son fajitas. Finalement, elle n’était peut-être pas aussi simple d’esprit qu’il l’aurait pensé. Néanmoins, l’agent de la CIA ne parvint pas à garder son silence face aux mises en garde de Chris et Kim qui souhaitaient qu’il se montre patient à l’encontre de la nouvelle venue dans l’appartement. Elle n’avait pas besoin qu’on la cajole. Elle avait su se défendre d’elle-même avant leur arrivée. Face aux regards des deux colocataires, Seth laissa Abigail expliquer la situation « On demande si la musique dérange avant de la mettre Mademoiselle ! » répliqua le trentenaire avec calme « Je l’entendais tout de même de ma chambre alors c’est tout comme ». Il ignora volontairement les regards des deux autres, dont les échanges silencieux commençaient, également, à l’irriter tout particulièrement.

Kil eut l’obligeance de changer de sujet en rappelant qu’elle était absente toute la semaine durant. Toutefois, elle aurait pu s’abstenir de prévoir une soirée arrosée le samedi soir. Seth avait horreur de leurs soirées de fin de semaines desquelles ils rentraient alcoolisées à faire rougir un éthylotest. C’étaient souvent des fous rires dans l’entrée de l’appartement, suivit d’un dernier verre dans le salon, de la musique à outrance, puis des difficultés à gravir les marches, pendant que lui, il tentait de trouver, en vain, le sommeil. Et ce week-end, Kim semblait décidé à faire rencontrer des hommes à la nouvelle venue. Seth leva la tête au plafond, d’ores et déjà éreinté de ce retour de soirée qu’il allait devoir subir. Il baissa la tête en entendant Abigail « Faux. Tu as demandé si tu pouvais t’envoyer en l’air dans l’appartement. C’est tout comme. Toutefois, si tu es du genre à simuler, je t’invite à le faire dans l’oreiller » tout en affichant une légère moue. Il n’avait pas envie d’entendre le remake d’un mauvais porno dans la chambre voisine. « Et toi, Seth ? Tu ne veux pas nous accompagner ? Rencontrer quelqu’un ? ». L’intéressé lança un regard noir à Chris qui leva les mains en l’air « Pardon… ». Sur ces mots, le trentenaire débarrassa son assiette, fit un rapide détour par la salle de bain et rejoignit sa chambre.

Charly
Messages : 3638
Date d'inscription : 24/04/2018
Région : Haut de France
Crédits : Bones_Obsessor

Univers fétiche : City, HP
Préférence de jeu : Femme
Lune
Charly
Dim 9 Juil 2023 - 19:41

Abby Davis
J'ai 35xx ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis dépanneuse informatique   et je m'en sors plutôt moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien (enfin mieux que ma mère en tout cas) .
Home sweet home  - Page 2 GiphyHome sweet home  - Page 2 Tumblr_inline_opacspaf6U1r6xb6e_500
crédit: Samounette

« -comme si tu n’allais pas m’envoyer bouler si j’avais frappé à ta porte ?! » avait relancé Abby. Elle n’avait pas sa langue dans sa poche. Elle avait du répondant et cela déprimait sa mère. La jeune femme avait reprit sa vie de célibataire depuis plus d’une année maintenant et sa mère ainsi que sa sœur, voulait à tout prix la caser avec le premier venu. Ce n’était pas dans les plans d’Abby. Parce que c’était trop tôt. Parce qu’elle avait encore mal. « -un simple : s’il te plait Abby, est ce que tu pourrais baisser ta musique, elle me dérange. Aurait très bien fait l’affaire plutôt que ta petite crise de nerfs. » elle avait répondu cela avec aplomb. Il était peut-être plus âgé, mais visiblement pas plus mature. Sa réaction l’avait prouvé. Ou alors il avait des soucis de comportement en société. Un problème pour contrôler sa colère.

Elle n’avait pas besoin que les deux autres prennent sa défense. Maintenant qu’elle avait signé les papiers, elle était ici chez elle. Alors il allait devoir faire avec. Elle n’avait pas l’intention de partir même si l’un des colocataire était un gros con. Et visiblement pas un marrant puisque l’idée d’une soirée lui fit levé la tête et soupirer comme si c’était la peine de mort assurée ! Elle fronça les sourcils, avant de rire légèrement. « -quoi faux ? ça n’a rien à voir. Se caser et s’envoyer en l’air. » puis elle ajouta du tac au tac : « -compte sur moi » d’un ton acide qui laissait bien comprendre qu’elle n’allait pas se gêner. En réalité, elle n’avait pas dans l’idée de trouver quelqu’un, même pour passer une folle nuit avec. « -ça te ferait peut-être du bien, il a raison ! » lança Kim qui ne cessait de s’amuser de la nouvelle ambiance du loft. Abby regarda Seth quitter la table, et lorsqu’il eut disparu elle demanda à voix basse : « -t’as peur de lui ? » demanda Abby lorsque Chris fit la carpette. « -n’importe quoi ! Il aime pas sortir et il m’a dit mille fois qu’il était bien tout seul et de pas me mêler de sa vie privée ! » elle le regarda, dépitée. Hé alors ? « -je suis d’accord pour la soirée. » avait elle finit par lâcher. Même si ça ne voulait pas dire : je vais boire jusqu’à plus soif et je trouve un coup d’un soir. Elle souhaitait seulement s’amuser un peu, sortir et retrouver un semblant de vie sociale. Rien de plus.

Lorsque Abby se leva le lendemain, Kim avait déjà quitté l’appartement pour toute la semaine et Chris terminait de déjeuner. Elle s’était habillée, ne sachant pas si elle pouvait se balader en pyjama. Mais vu la tenue de Chris, la prochaine fois, elle prendrait son temps. Elle lui piqua des céréales. Elle devait aller faire des courses pour garnir son étage du frigo. Chose qu’elle avait le temps de faire ce matin. Elle avait prit une journée histoire de se remettre du déménagement. Bon, y’avait pas vraiment besoin de s’en remettre mais une journée off c’était toujours ça de prit. « -il est encore là grincheux ? » demanda la petite blonde en parlant de Seth, voulant savoir si ils étaient tranquille ou pas.

 
Manhattan Redlish
Messages : 3760
Date d'inscription : 26/04/2018
Crédits : Icon : Sunny.

Univers fétiche : City
Préférence de jeu : Homme
lune 2
Manhattan Redlish
Dim 9 Juil 2023 - 20:13

Seth Hobbes
J'ai 38 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis agent de la CIA et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien .

A venir...
Home sweet home  - Page 2 Tumblr_inline_pmdqzzUegm1uy9est_250Home sweet home  - Page 2 Tumblr_inline_o7757s0Ple1tae3h3_250
Home sweet home  - Page 2 Tumblr_inline_plymzyBcIf1uy9est_250
Avatar : Dopamine / Gif : Tumblr


En cet instant, Seth faisait abstraction des deux autres colocataires alors que la nouvelle venue avait choisi de poursuivre la conversation entamée quelques heures plus tôt au sujet de la musique. « Pour savoir, il aurait fallu tenter ! » répliqua-t-il donc aussitôt, presque du tac ô tac alors que la jeune femme semblait vouloir lui tenir constamment tête depuis son arrivée dans l’appartement. Enfin, cela changeait radicalement des deux carpettes qui lui servait de colocataire depuis trois mois. Il n’avait même pas besoin de prononcer le moindre mot pour qu’ils baissent les yeux ou cessent d’insister pour obtenir telle ou telle information à son encontre. Toutefois, il n’était pas enchanté pour autant de l’arrivée d’Abigail dans la colocation. « Tu veux aussi que je te baise la main et te déroule le tapi rouge chaque jour ? » et puis quoi encore ?! Il ne prenait pas de pincettes dans son quotidien, que cela soit à l’université ou avec Washington, alors ça n’allait pas être une trentenaire enfermée dans le corps d’une enfant et avec la maturité d’un bigorneau, que Seth allait changer. Il ne comptait pas fournir le moindre effort en ce sens. Il le prouva une fois encore alors que Kim proposa de sortir à l’extérieur samedi soir. Il poussa un soupir en levant la tête au plafond. Cela l’exaspérait déjà ! Et en entendant la réponse d’Abigail vis-à-vis de l’envie de leur colocataire de lui rencontrer des hommes, il lui rappela à son bon souvenir le discours qu’elle avait tenu lors de son entretien. Elle souhaitait s’envoyer en l’air. Et si tel était le cas, il espérait qu’elle utiliserait ce qu’elle avait à disposition pour se faire taire « Kim a voulu être polie, tout simplement, mais l’idée était là » répliqua-t-il en baissant la tête, son regard croisant celui de la jeune femme « Vaut mieux pour toi » renchérit-il telle une menace, un peu à l’image de sa réponse. Il connaissait plus d’un moyen pour faire perdre ses moyens à un homme. S’il devait les utiliser à l’encontre de son compagnon d’une nuit parce qu’elle criait trop, il le ferait sans éprouver la moindre culpabilité.

La question que posa Chris à son encontre fut sans réponse. Un regard suffit à lui-même pour le faire taire, et il posa le même sur Kim qui confirmait les dires de son ami. Il n’avait besoin de personne. Sur ces belles paroles, il se retira de table, débarrassa et rejoignit sa chambre dans laquelle il travailla jusqu’à tard dans la nuit avant de rejoindre Morphée. Au petit matin, il se levait bien souvent avant les autres colocataires afin de profiter de la salle de bain, puis rejoignait sa chambre pour se vêtir d’un costume sur mesure, rassembler ses affaires et descendit qu’après pour prendre son petit-déjeuner. Il descendait l’escalier quand il entendit la question d’Abigail « Ma mère m’a baptisé Seth, j’apprécierais que tu le respectes et non, je suis encore là » et posa sa mallette dans l’entrée avant de se servir un café et des toasts grillés « Je suis heureux de voir que de bon matin, j’occupe déjà tes pensées. J’espère ne pas avoir torturé ton esprit toute la nuit » répliqua-t-il tout en la fixant « On dirait que l’entente se passe bien. Tu n’as jamais autant aligné de mots que depuis son arrivée » « C’est peut-être parce qu’elle ne s’enferme pas dans un placard à double-tour parce qu’elle a peur du noir » et glissa le toast dans sa bouche, versa son café dans un thermos et quitta l’appartement pour assurer ses cours de la matinée. Ainsi, si des soupçons émergeaient, ils sauraient qu’après enquête, il était bel et bien enseignant à l’université de New York.

Charly
Messages : 3638
Date d'inscription : 24/04/2018
Région : Haut de France
Crédits : Bones_Obsessor

Univers fétiche : City, HP
Préférence de jeu : Femme
Lune
Charly
Dim 9 Juil 2023 - 21:32

Abby Davis
J'ai 35xx ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis dépanneuse informatique   et je m'en sors plutôt moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien (enfin mieux que ma mère en tout cas) .
Home sweet home  - Page 2 GiphyHome sweet home  - Page 2 Tumblr_inline_opacspaf6U1r6xb6e_500
crédit: Samounette

« -mon dieu heureusement que tu as rajouté : la main juste derrière ! » avait elle renchérit, une main sur son cœur. « -je te demande pas me traiter comme une reine, mais d’avoir un tout petit peu de respect ça serait sympa. » il avait tout même laissé sous-entendre qu’elle était stupide de par la couleur de ses cheveux tout à l’heure. Abby n’était pas une chieuse née. Elle était gentille, sympa, serviable. Bonne poire parfois d’ailleurs au dire de ses proches. Elle n’avait pas envie de faire la guerre à monsieurtrouducul à longueur de temps. A nouveau elle dût se retenir de lui demander quel était son problème. Elle passa le reste de la soirée avec les deux autres colocataires et tenta de faire le moins de bruit possible en allant se coucher.

Le lendemain matin, elle débarqua habillée au petit déjeuner. Chris ne l’était pas et semblait avoir bien du mal à ouvrir les yeux. « -t’es pas du matin toi ! » s’amusa la jolie blonde avait de lui demander si elle pouvait lui prendre des céréales. Elle demanda également si Seth était dans les parages. Forcement il débarqua à ce moment précis. Chiotte. Elle lui adressa un sourire forcé, sans rien répliquer. « -soit rassuré, j’ai dormi comme un bébé, et ça ne risque pas d’arriver. » non, elle n’avait pas l’intention de lui laisser autant de place dans son esprit. Chris osa aligné trois mots et elle regarda l’échange entre les deux hommes sans rien ajouter, mangeant avec lenteur ses céréales, comme si elle redoutait que Seth lui dise qu’elle faisait trop de bruit en avalant. Lorsqu’il fut parti elle lâcha : « -bonjour l’ambiance. » qui fit rire Chris. « -il est pas méchant. » « -j’ai pas dit le contraire, il est juste con. » cela fit rire de nouveau l’afro-américain qui leva les yeux sur la pendule. « -faut que je me bouge. » il laissa les reste de son petit déjeuner sur la table et fila dans sa chambre. Elle regarda le bol, le verre de jus de fruit et soupira. Ok elle mettrait de l’ordre. Pas de souci !

Ce qu’elle fit lorsque Chris quitta l’appartement à son tour. Bon, elle était seule, alors cette fois-ci elle mit le son à font ! Cela l’aida à ranger la cuisine sans avoir à ronchonner. Puis elle se décida à aller faire les courses. Elle prit son temps et s’était tout sourire qu’elle était rentrée à l’appartement, son sac dans les bras. Abby galèrera à trouver la clé, et à la mettre dans la serrure. Une fois chose faite, elle rangea ses courses, puis décida de se faire un thé et de prendre place dans le canapé pour lire un peu. Son téléphone sonna au bout d’une heure, c’était sa mère. Elle répondit et rapidement elle leva les yeux au ciel. « -oui maman, je sais ce que tu en penses et ce n’est pas ton problème. Ça m’aide financièrement et ça m’éviter de finir vielle fille avec cinq chats ! » elle savait parfaitement ce que pensait sa mère. Et ça l’exaspérait.

Manhattan Redlish
Messages : 3760
Date d'inscription : 26/04/2018
Crédits : Icon : Sunny.

Univers fétiche : City
Préférence de jeu : Homme
lune 2
Manhattan Redlish
Lun 10 Juil 2023 - 19:26

Seth Hobbes
J'ai 38 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis agent de la CIA et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien .

A venir...
Home sweet home  - Page 2 Tumblr_inline_pmdqzzUegm1uy9est_250Home sweet home  - Page 2 Tumblr_inline_o7757s0Ple1tae3h3_250
Home sweet home  - Page 2 Tumblr_inline_plymzyBcIf1uy9est_250
Avatar : Dopamine / Gif : Tumblr


S’ils n’avaient été que tous les deux autour de cette table, ça aurait été du pareil au même. Ils faisaient abstraction de Chris et Kim qui étaient les témoins de leur échange pour le moins attractif. N’étant pas de nature loquace, Seth se surprenait presque à le devenir en présence de la nouvelle venue qui avait un don certain pour l’asticoter à sa manière. Abigail parvint toutefois à le faire taire au moment d’évoquer le fait que sa phrase pouvait être tendancieuse à quelques mots près. Il lui lança alors un regard noir tout en serrant la mâchoire, ses muscles dansant sous sa peau « Le respect se mérite ! » avait-il rétorqué toujours d’une voix posée, mais pas dénouée d’aplomb pour autant. Il avait été élevé avec cette pensée. La loyauté et le respect se méritent. Beaucoup aspirent à l’obtenir, mais peu y parviennent. Néanmoins, ce ne fut pas Abigail qui fut la raison qui le poussa à mettre fin au repas, mais les deux autres colocataires. Sans mot dire, il se rendit dans sa chambre et n’en ressorti qu’au petit matin, vêtu d’un costume et de sa mallette en main. À peine descendit-il les marches que son oreille fut attirée par la voix de la jeune femme qui l’évoquait d’ores et déjà aux premières heures du jour. Il se servit un café et un toast, qu’il ne mordit qu’après avoir répliqué « On prend les paris ». Puis comme à chaque fois, débordant de sympathie envers tout autre être humain, il envoya Chris dans les roses avant de quitter l’appartement pour se rendre en cours.

Seth passa sa matinée à enseigner la géopolitique à des adolescents tout juste devenu adultes, mais qui semblaient tous nourrir un intérêt certain pour la politique internationale, l’échange entre les États, les tensions également. C’était donc toujours avec un certain enthousiasme qu’il partageait ses connaissances aux jeunes esprits qui se trouvaient devant lui dans l’amphithéâtre. Il avait, par la suite, effectué un rapide détour dans un café du centre-ville pour rencontrer Tom installé au fond de la pièce. Il prit alors place face à lui « Tu as des informations pour moi ? » demanda-t-il sans passer par les habituelles politesses, ce qui amusait toujours l’analyste face à lui « Bonjour Tom, comment vas-tu depuis hier ? Je vais bien écoute ». Un regard noir et ce dernier poursuivit « Un dénommé Andreï Lermakov est arrivé à New York hier. D’après nos informations, il est très proche du pouvoir et a été aperçu régulièrement auprès du Président ces derniers mois ». Ils se turent à l’arrivée de la serveuse qui déposa leurs tasses de café sur la table. Seth paya l’addition, et se rapprocha sur le rebord de sa chaise « Continue de mener ton enquête. Essaie de voir où il réside le temps de son séjour aux États-Unis également ». Tom acquiesça, notant cela uniquement dans son esprit, et changea radicalement de sujet « Alors ta chienne ? », mais devant le regard d’incompréhension de l’agent face à lui, il précisa « Ta nouvelle colocataire. Elle est mignonne ? ». Seth prit sa tasse pour seule réponse, ce qui fit réagir aussitôt l’analyste « Oh ! Si belle que ça ?! » « Tu prends tes fantasmes pour la réalité. Elle est quelconque ». Il jeta un coup d’œil à sa montre, finit d’une gorgée le breuvage brun, puis prit congé de son ami, rejoignant ainsi l’appartement. En ouvrant la porte, il tendit l’oreille et la referma lentement avant de tourner la tête en direction d’Abigail. Vieille fille avec des chats. Elle avait peut-être besoin de s’envoyer en l’air finalement. Sans faire de bruit, Seth rejoignit sa chambre, déposant sa mallette dans un coin, puis se délaissa de sa veste de costume, retroussa les manches, et redescendit au salon pour se servir un café « Vieille fille ? » finit-il par demander.

Charly
Messages : 3638
Date d'inscription : 24/04/2018
Région : Haut de France
Crédits : Bones_Obsessor

Univers fétiche : City, HP
Préférence de jeu : Femme
Lune
Charly
Lun 10 Juil 2023 - 21:25

Abby Davis
J'ai 35xx ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis dépanneuse informatique   et je m'en sors plutôt moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien (enfin mieux que ma mère en tout cas) .
Home sweet home  - Page 2 GiphyHome sweet home  - Page 2 Tumblr_inline_opacspaf6U1r6xb6e_500
crédit: Samounette

« -oh oui, c’est certain ! Sauf que si tu ne me laisses même pas une chance de te prouver que tu as tord à mon sujet, on risque d’être rapidement bloqué. » avait elle répliqué toujours avec autant d’aplomb. Mais quelle tête de con ! C’était quand même lui qui avait lancé les hostilités non ?! Le lendemain matin, Seth ne semblait pas de meilleure humeur et lança directement le ton de la journée : « -méfis toi que ça ne soit pas l’inverse. » avait répondu la petite blonde. Elle avait été sympa hier soir, n’avait pas fait de bruit en allant se coucher. De même ce matin, elle avait tenter de faire au mieux. Mais s’il poursuivait ainsi, elle n’allait pas se gêner pour lui faire peter un câble. Ce qui en soit, semblait être assez simple à réaliser. « -mais si tu veux parier, ça me va ! » avait elle ajouté sur un ton défis. Elle était joueuse, et à dire vrai, cela lui plaisait assez ce petit jeu. Ça mettait un peu d’ambiance.

La blondinette prit le temps de mettre de l’ordre dans la cuisine avant d’aller faire ses courses. Elle avait prit des trucs rapide à cuisiner, n’ayant pas vraiment la motivation pour se lancer dans la grande cuisine. Elle aimait bien, mais sans plus. Puis elle avait prit place sur l’un des canapés et avait plongé le nez dans un roman. L’histoire était passionnante et elle ne vit pas le temps passer. Lorsque son téléphone sonna, elle décrocha presque à contre cœur en voyant que c’était sa mère. Elle avait déjà entendu cette conversation. Les mêmes arguments. Encore et encore. Son âge, son sexe, son emploi, ses finances. La carte de : je veux que tu sois heureuse, que tu rencontres quelqu’un, Finn était un homme bien. « -je sais maman… » avait elle râlé. « -ce n’est pas moi qui est décidé de le quitter. » non, c’était lui qui avait décidé de mettre fin à leur relation de deux ans. Lui qui était parti et qui avait rapidement, trop rapidement retrouver quelqu’un pour laver son linge et faire le ménage. « -lâches moi d’accord ? » elle avait levé les yeux tout en reposant les pieds au sol : « -arrêtes s’te plais. » ça devenait lassant. « -oui, je sais Jessy et Tom sont de retour dans une semaine. » il fallait toujours qu’elle ramène sa sœur dans la conversation. « -chez toi ? Le weekend prochain. Je… j’ai pas mon planning, je peux pas te dire. » au secours ! « -oui, je te rappelle pour te confirmer. Aller bisous. » puis elle raccrocha enfin avant de soupirer et de jeter son téléphone à côté d’elle. Elle se passa les deux mains dans les cheveux, avant de sursauter en entendant la machine à café. Elle s’était retournée d’un bon. Qu’est ce qu’il foutait là lui ? Et depuis quand était-il rentré ? « -ça se fait pas d’écouter les conversations privés, on te l’a jamais dit ? » avait-elle répondu en s’allongeant de nouveau sur le canapé, reprenant son livre, comme s’il n’était pas là.

Manhattan Redlish
Messages : 3760
Date d'inscription : 26/04/2018
Crédits : Icon : Sunny.

Univers fétiche : City
Préférence de jeu : Homme
lune 2
Manhattan Redlish
Mar 11 Juil 2023 - 19:02

Seth Hobbes
J'ai 38 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis agent de la CIA et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien .

A venir...
Home sweet home  - Page 2 Tumblr_inline_pmdqzzUegm1uy9est_250Home sweet home  - Page 2 Tumblr_inline_o7757s0Ple1tae3h3_250
Home sweet home  - Page 2 Tumblr_inline_plymzyBcIf1uy9est_250
Avatar : Dopamine / Gif : Tumblr


Le regard rivé sur la nouvelle venue attablée presque face à lui, Seth rétorqua simplement un « Est-ce que ça a la moindre importance ? ». Après tout, sa venue à New York n’était pas dictée par une envie soudaine d’aventure et de sociabilisation. Il avait été envoyé dans la Grosse Pomme pour une mission bien précise, et la colocation était une simple couverture qui lui permettait de … noyer le poisson, en d’autres termes. Aucun des résidents de cet appartement ne serait son ami, et il se complaisait dans cette idée. Il n’avait nullement besoin d’élargir son cercle d’amis, aussi petit puisse-t-il être. Toutefois, il devait bien avouer que cette petite joute verbale avec Abigail était à son goût « Aucune chance » répliqua-t-il donc avant d’acquiescer « 100$ » et quitta l’appartement. Seth n’était pas contre l’idée de rêver de la jeune femme de temps à autre. Toutes ses nuits se ressemblaient. Les mêmes visages, cette même peur qui l’étreignait de tout son poids, toujours ces bruits… Et parfois, il avait l’impression d’humer les mêmes odeurs… Il avait envie de perdre ces 100$. La porte refermée derrière lui, il se dirigea jusqu’à l’Université où il assura ses heures de cours comme tout professeur consciencieux, puis avait rejoint Tom, un analyste de la CIA, l’espace de quelques minutes. Une tasse de café et l’entrevue était clôturée. Seth retourna donc à l’appartement où il se délesta de sa veste de sa mallette, retroussa les manches de sa chemise et redescendit se servir un café dans la cuisine.

Le dos appuyé contre l’établi, son portable dans une main, sa tasse dans l’autre, il fit défiler l’écran d’un simple geste du pouce, s’informant de l’actualité mondiale en l’espace de quelques minutes. Même si d’apparence, il semblait focalisé sur son écran, son oreille était tendue vers Abigail, écoutant avec attention son échange avec sa mère. Il osa toutefois un regard à son attention lorsqu’elle évoqua une séparation. Il resta quelques secondes à la fixer, puis baissa de nouveau son regard sur l’écran, ne rangeant le petit appareil dans sa poche que lorsqu’elle eut raccroché, et se détacha de l’établi pour venir prendre place sur l’accoudoir d’un des fauteuils « Non » répondit-il aussitôt et ajouta « Pourquoi ta mère craint que tu finisses de la sorte ? ». Oui, ça l’intriguait, puis se leva tout en se dirigeant jusqu’aux marches menant à l’étage « Ramène-lui un type le week-end prochain et tu verras, elle oubliera bien vite les chats », et rejoignit sa chambre, sa tasse de café l’accompagnant.


Contenu sponsorisé
Home sweet home
Page 2 sur 36
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 19 ... 36  Suivant
Sujets similaires
-
» Home is wherever the heart is
» Welcome back home
» (m/f) Home For All (Recherche de persos)
» Sweet mistake - Morgan&Kelly - HOT
» it's a long way from home (black beauty)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Archives :: Archives :: Univers réel-
Sauter vers: