Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
Home sweet home  EmptyAujourd'hui à 9:20 par Manhattan Redlish

» Les enfants de la lune. [PV Lulu] +18
Home sweet home  EmptyHier à 20:54 par Ezvana

» TOPS-SITES ¬ votez pour ltdr
Home sweet home  EmptyHier à 8:55 par Senara

» Raven and Bones
Home sweet home  EmptyJeu 18 Juil - 23:49 par Lobscure

» Apocalypse Rouge [PV Opale Or]
Home sweet home  EmptyJeu 18 Juil - 17:54 par Opale Or

» Silicon Heart ft. Lexis
Home sweet home  EmptyJeu 18 Juil - 13:00 par Lexis

» Le sang des rois
Home sweet home  EmptyJeu 18 Juil - 8:57 par Telanie

» Activité réduite
Home sweet home  EmptyJeu 18 Juil - 4:22 par Raton

» Can't Get You Out of My Head (avec Rein)
Home sweet home  EmptyJeu 18 Juil - 0:56 par Clionestra

Le Deal du moment : -33%
Pack Ecouteurs SAMSUNG Galaxy Buds 2 Noir + Chargeur ...
Voir le deal
99.99 €

LE TEMPS D'UN RP

Home sweet home

Charly
Messages : 3805
Date d'inscription : 24/04/2018
Région : Haut de France
Crédits : Bones_Obsessor

Univers fétiche : City, HP
Préférence de jeu : Femme
lune 2
Charly En ligne
Sam 8 Juil - 18:08

Abby Davis
J'ai 35xx ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis dépanneuse informatique   et je m'en sors plutôt moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien (enfin mieux que ma mère en tout cas) .
Home sweet home  GiphyHome sweet home  Tumblr_inline_opacspaf6U1r6xb6e_500
crédit: Samounette

L’immeuble ne semblait pas trop tomber en ruine. C’était déjà ça. Bon visiblement l’ascenseur ne fonctionnait pas, ou alors il était en grève aujourd’hui. Enfin, trois étages, ce n’était pas la mort non plus, elle allait survivre. Arrivée au cinquième, elle avait le souffle court et elle était en sueur. Bordel, elle avait retenu troisième ! Pas bout du monde ! Alors même si elle allait avoir cinq minutes de retard, Abby prit le temps de reprendre son souffle, les deux mains sur les hanches, à l’article de la mort. Forcement, avec sa chance, on ouvrit la porte alors qu’elle faisait sans doute sa plus belle grimace. « -salut ! » s’empressa-t-elle de dire, en se redressant, essayant de paraitre convenable. Un sourire forcé et elle fit un petit coucou du bout des doigts. Le type qui venait de lui ouvrir lui sourit et s’était foutu de sa gueule. Elle avait rit avec lui, de façon un peu forcé mais bon, c’était passé.

Une fois dans l’appartement, elle rencontra les deux autres habitants. Une collocation. A son âge… Sa mère se faisait du souci. Sa sœur aussi. Mais elle ne parvenait plus joindre les deux bouts et elle en avait marre de la solitude. Alors lorsqu’elle avait vu l’annonce. Enfin, elle devait encore passé le test d’entrée bien sûr. La petite blonde avait apporté son cv, ses derniers relevés bancaire. Bon c’était pas de fou, mais c’était potable. « -alors du coup, explique nous ce que tu fais dans la vie et pourquoi tu voudrais intégrer la colloc ? » demanda Chris, celui qui avait ouvert la porte. Assise en face des trois colocataires, Abby positionna ses doigts les un en face des autres. Pouce sur pouce, index sur index et ainsi de suite, les faisant se toucher par petite pression. « -très bien alors… » elle soupira en réfléchissant. « -je travaille dans le domaine de l’informatique. En gros je gère une hotligne, je dépanne les entreprises à distance. » grosso modo. « -donc je bosse de chez moi. Et… j’en peux plus de vivre seule. J’ai besoin de compagnie. Mon appartement actuel a des gros soucis de plomberie, et le proprio ne veut rien faire. Donc… je veux trouver un autre lieu pour vivre. » voilà voilà… à quelques détails prêt qu’elle passa sous silence.  

Ils lui avaient fait faire la visite, et clairement l’appartement lui plaisait. Enfin le loft lui plaisait. Le style industriel était cool. L’espace commun était spacieux sans être trop immense. Chacun sa chambre dans son coin. Salle de bain commune. Elle aurait préféré chacun sa salle de bain, bien entendu, mais bon, il ne fallait pas croire au père noël. Abby tenta de répondre au mieux à chaque questions. « -je suis célibataire. Comment ça se passe d’ailleurs de ce côté-là ? Je veux dire, si je rencontre quelqu’un… je peux le ramener ? » elle grimaça. Oui, ba c’était des questions de bases. L’hôtesse de l’air lui plaisait bien. Le barman aussi. Le troisième par contre… c’était pas ça. Il allait dire non. Elle ne sentait venir. Il avait une tête de petit con.    

Manhattan Redlish
Messages : 3927
Date d'inscription : 26/04/2018
Crédits : Icon : Devientart

Univers fétiche : City
Préférence de jeu : Homme
lune 2
Manhattan Redlish
Sam 8 Juil - 21:29

Seth Hobbes
J'ai 38 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis agent de la CIA et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien .

A venir...
Home sweet home  Tumblr_inline_pmdqzzUegm1uy9est_250Home sweet home  Tumblr_inline_o7757s0Ple1tae3h3_250
Home sweet home  Tumblr_inline_plymzyBcIf1uy9est_250
Avatar : Dopamine / Gif : Tumblr


« J’ai déposé une annonce pour trouver un autre coloc » avait lâché Chris avec un enthousiasme certain alors que son dernier colocataire en date venait de franchir le seuil de l’appartement « Ou une ! » avait aussitôt reprit Kim en lui donnant un coup dans les côtes. Il les observa tour à tour, derrière ses lunettes, puis avait gravi les marches qui le séparait de sa chambre à coucher sans prononcer le moindre mot. Cela faisait tout juste trois mois qu’il avait déposé ses valises dans cet appartement qu’il partageait, à contrecœur, avec ce qui ressemblait le plus à des adulescent. Il n’avait d’adulte, que l’âge. En ce qui concernait le reste… Ils étaient restés bloqué à seize ans tout au plus. Pour Seth, qui était le plus âgé du groupe, ce n’était qu’une solution de repli en attendant mieux. Il était parvenu à les convaincre par je-ne-sais-quel-miracle, sûrement sa discrétion naturelle et sa situation professionnelle confortable, qu’il pourrait tout à fait être le colocataire idéal. Il ne s’était jamais posé la question, et ne l’avait jamais posé en retour. Enfin, cette petite annonce au retour du travail, c’était il y a deux semaines.
En rentrant ce soir, il avait été accueilli cette fois-ci par un « Une nana doit passer pour la chambre libre d’ici une demi-heure ». De nouveau, Seth avait posé son regard sur Chris, et sans un mot, s’était dirigé vers la chambre. Toutefois, il s’arrêta en chemin, sa main posée sur la rambarde de l’escalier et se pencha légèrement pour apercevoir le visage de ses deux colocataires « Que savez-vous d’elle ? ». Chris et Kim échangèrent un regard, un peu interloqué par la question, et ce fut un « Pas grand-chose » qui s’extirpa de la bouche de la jeune femme qui répondit à la question du doyen de l’appartement. Il acquiesça, puis alors qu’il posa son pied sur la marche suivante, il entendit un « Ta présence est requise ! » qui le laissa interdit une seconde « Je serais là » avait-il par répliquer en poursuivant son ascension jusqu’à sa chambre.

Après une rapide douche, délaissant son costume de la journée pour une tenue plus décontractée, Seth était redescendue dans la pièce commune, avait réquisitionné un café en chemin, et avait finalement pris place dans le fauteuil. Le nez plongé dans son portable, il ne releva son regard sur la nouvelle venue qu’au bout de quelques minutes. Elle semblait inoffensive. Il laissa Chris et Kim mener l’interrogatoire sous le regard et l’oreille attentifs du trentenaire. Il resta assis dans le fauteuil alors que les deux autres colocataires se chargèrent de lui faire le tour du propriétaire, préférant la compagnie de son portable et de son café encore fumant que celle de la jeune femme, et de ses deux acolytes. À la question que posa la dénommée Abby, il releva bien vite son regard sur elle, légèrement caché par l’épaisse monture de ses lunettes « On n’y voit pas d’inconvénients. Seth ? » demanda Kim alors que tous les regards se tournèrent soudainement vers lui « Tant que je n'entends pas le bruits de vos ébats de ma chambre, je m’en moque », et se leva du fauteuil, récupéra sa tasse de café, et retourna dans son antre, sans mot dire. Au vu de l’enthousiasme des deux autres résidents de cet appartement, ils avaient trouvé un troisième acolyte pour leurs soirées buverie à outrance. Pas besoin d’échanger davantage, ils en auraient l’occasion à l’avenir. Pour le moment, il avait du travail. Il prit soin de fermer à clef la porte de sa chambre, comme à chaque fois qu’il y entrait ou en sortait, et prit place devant son ordinateur : Abigail Davis.



Charly
Messages : 3805
Date d'inscription : 24/04/2018
Région : Haut de France
Crédits : Bones_Obsessor

Univers fétiche : City, HP
Préférence de jeu : Femme
lune 2
Charly En ligne
Sam 8 Juil - 21:55

Abby Davis
J'ai 35xx ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis dépanneuse informatique   et je m'en sors plutôt moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien (enfin mieux que ma mère en tout cas) .
Home sweet home  GiphyHome sweet home  Tumblr_inline_opacspaf6U1r6xb6e_500
crédit: Samounette

Chris était cool, il avait de l’humour. Il parlait peut-être un peu trop. Mais Abby était quelqu’un de sympathique et de joviale. Alors cela ne lui posait pas problème. Kim semblait amicale et pétillante. Quand au troisième… C’était à ce demander ce qu’il faisait ici. Il faisait presque tâche au milieu. Seth… il n’avait pas dit bonjour, n’avait relevé son regard de son téléphone que très rarement durant l’entretien. A croire qu’il s’en fichait. Abby avait trouvé son comportement à la limite de l’impolitesse mais dans le font, s’il n’avait rien à dire contre elle, c’était dans la poche. Et c’était vraiment ce qu’elle espérait. Parce qu’elle n’en pouvait plus de vivre seule. Il lui fallait plus de vie autour. Et surtout moins de problème de plomberie. En plus de cela le loft était vraiment, mais alors vraiment top ! Elle s’était rapidement imaginée y vivre sans souci. Elle les avait remercié, puis les avaient laissé avec l’espoir qu’ils lui rendent réponse rapidement.

Une semaine plus tard, elle avait eut Chris au téléphone. C’était ok ! La petite blonde avait poussé son petit cri de joie, éclatant le tympan de Chris au passage. « -je suis trop contente ! Merci ! Merci ! » avait elle lancé joyeusement avant de régler les derniers détails et de raccrocher. Deux semaines plus tard, elle quittait son appartement, laissant derrière elle, sa solitude et la plomberie merdique. Elle s’était alors pointée dans son nouveau chez elle avec deux grosses valises, un sac à dos, son sac à main et la sacoche de son pc. Heureusement l’ascenseur fonctionnait ! Miracle ! Cela lui permit de monter tout cela en une fois. C’était lourd, c’était encombrant. Elle galérait. Elle dût se battre avec la porte de l’ascenseur pour récupérer sa seconde valise. Une fois le tout devant le palier, elle avait frappé. Une fois… Deux fois… trois fois. Elle avait froncé les sourcils. Pourtant, ils étaient au courant qu’elle arrivait aujourd’hui. A nouveau elle avait frappé et enfin la porte c’était ouverte. « -coucou c’est moi ! » avait elle lancé joyeusement. Mais son sourire était vite retombé en voyant Seth. Si c’était lui qui ouvrait, cela voulait dire que les deux autres n’étaient pas là. « -t’es tout seul ? » demanda Abby en regardant derrière lui. « -Je pensais que Chris et Kim seraient là. » cela l’aurait aidé. Ils l’auraient aidé surtout. Elle ne se fit pas prier pour entrer, laissant une valise sur le palier le temps d’aller poser le reste à l’intérieur. Elle réalisa que Seth n’allait pas l’aider, alors elle déposa le tout et revint chercher la valise avant de fermer la porte. Un soupire en regardant l’appartement. « -cool… » voilà, elle avait un nouveau chez elle. Un regard pour Seth, un sourire un peu crispé. Bon ba elle n’avait plus qu’à monter tout ça à l’étage. L’escalier lui paru soudainement super haut, avec une tonnes de marches. Mais elle n’avait pas le choix… à moins qu’elle attende que les deux autres reviennent…

Manhattan Redlish
Messages : 3927
Date d'inscription : 26/04/2018
Crédits : Icon : Devientart

Univers fétiche : City
Préférence de jeu : Homme
lune 2
Manhattan Redlish
Dim 9 Juil - 10:21

Seth Hobbes
J'ai 38 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis agent de la CIA et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien .

A venir...
Home sweet home  Tumblr_inline_pmdqzzUegm1uy9est_250Home sweet home  Tumblr_inline_o7757s0Ple1tae3h3_250
Home sweet home  Tumblr_inline_plymzyBcIf1uy9est_250
Avatar : Dopamine / Gif : Tumblr


En entendant le poing de son colocataire s’abattre contre sa porte, Seth sursauta légèrement et lança un regard noir en direction du bruit qui venait de l’extirper de ses recherches. Il prit soin de refermer son ordinateur, et se leva de son siège, s’avança de quelques pas, mais rebroussa bien vite chemin pour se saisir de ses lunettes de vue qu’il déposa hâtivement sur son nez. Il n’entrouvrit la porte que légèrement, seulement assez d’espace pour laisser apparaître son visage entre l’encadrement et la porte « On a choisi Abby ». Le trentenaire les observa tour à tour, trouvant l’information pour le moins insignifiante, et souffla un « Super » et referma la porte aussitôt pour reprendre place derrière son ordinateur. Il passa plusieurs heures à enquêter sur leur nouvelle colocataire qui était aussi innocente qu’insignifiante. À l’image des deux autres colocataires avec qui il partageait l’appartement. Un poster aurait plus de reliefs que ces gens-là ! Il ferma chacune des pages web qu’il avait ouvert avec le nom de la nouvelle venue affichée, et retourna à son travail. Il avait été envoyé à New York pour quelques mois afin de se renseigner sur une probable attaque terroriste venant, cette fois-ci, de Russie. Les dernières tensions avec cette partie du globe avaient laissé envisager une attaque subtile de la part de l’ancienne URSS. Le métro avait été envisagé comme une cible toute désignée, au même titre que le siège des Nations Unies. Cette dernière organisation avait eu un rôle prépondérant dans les sanctions prononcées à l’encontre de Moscou, et était donc une cible toute désignée aux yeux de la CIA. Seth se faisait donc passer pour un enseignant-chercheur, nouvellement muté à l’université de New York, spécialisé en géopolitique et auteur de plusieurs articles de doctrine, afin de pouvoir s’introduire dans tous les endroits qu’il jugeait opportun.

C’était également ainsi qu’il s’était présenté à Chris et Kim lors de son entretien pour la chambre libre dans l’appartement. Ainsi, cela justifiait ses déplacements à plus ou moins long termes, sa présence à l’appartement et son salaire suffisant pour régler le loyer d’un appartement en colocation, mais pas davantage. Ainsi, aucune question ne lui était posé lorsqu’il restait, comme aujourd’hui, à l’appartement pour travailler. Ses heures de cours étaient pour le moins dispersés sur toute la semaine, lui laissant le temps libre nécessaire pour ses autres obligations. Installé derrière son ordinateur, il fronça les sourcils en entendant tambouriné à la porte d’entrée. Un soupir et récupéra ses lunettes avant de descendre en toute hâte à la porte d’entrée. Un regard dans le judas. La nouvelle. Il ouvrit alors la porte sans le moindre sourire. Elle l’importunait dans son travail. Son enthousiasme de bienvenue s’envola aussitôt qu’elle avait posé son regard sur lui. « Bonjour » avait-il simplement rétorqué en ouvrant davantage la porte pour qu’elle puisse entrer dans l’appartement avec toute sa vie contenue dans les trois bagages. « Oui » fut sa réponse à sa question « Ils sont partis faire des courses pour fêter ton arrivée. Ta chambre est la porte à côté de la mienne », puis s’éloigna pour se servir un café, et lorsque ce fut chose faite, remonta les marches, avant d’arrêter son ascension en chemin « Attends Chris. Il n’hésitera pas à t’aider. Il adore rendre des services », puis remonta dans son antre. Il avait du travail.


Charly
Messages : 3805
Date d'inscription : 24/04/2018
Région : Haut de France
Crédits : Bones_Obsessor

Univers fétiche : City, HP
Préférence de jeu : Femme
lune 2
Charly En ligne
Dim 9 Juil - 12:30

Abby Davis
J'ai 35xx ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis dépanneuse informatique   et je m'en sors plutôt moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien (enfin mieux que ma mère en tout cas) .
Home sweet home  GiphyHome sweet home  Tumblr_inline_opacspaf6U1r6xb6e_500
crédit: Samounette

« -et ba cache ta joie surtout. » râla Abby alors qu’il lui lâchait seulement un bonjour. Pas un sourire, pas un bienvenue, même pas un je t’attendais ! Comme s’il n’était pas au courant qu’elle devait débarquer aujourd’hui. Elle se sentit légèrement vexée d’ailleurs. C’était quoi son problème ? Il était tout le temps comme ça ou c’était juste elle qu’il n’appréciait pas ? Ils allaient avoir un souci parce qu’Abby détestait ça. Qu’on la juge et qu’on la classe dans une mauvaise case sans avoir pris le temps d’apprendre à la connaitre. Chouette ! Ils n’étaient que tous les deux. « -oh cool ! » avait elle répondu en retrouvant son sourire en entendant parlé de ce diner de bienvenue. Heureusement que Kim et Chris n’était pas comme lui. Abby le détailla du regard alors qu’il partait se faire un café, sans prendre la peine de lui en proposer un. Bien sûr. « -ouais… c’est ce que Chris n’avait dit durant la visite l’autre jour. » comme si elle avait besoin de lui rafraichir la mémoire. Oui, elle était venue visiter. Oui, et surtout il n’avait pas ouvert le bouche, ni bouger ses fesses du canapé ce jour-là.

Lorsqu’elle le vit prendre la direction de l’escalier, elle haussa les sourcils. « -ok… » souffla-t-elle avant de marmonner : « -toi non visiblement… » un léger sursaut lorsque la porte de chambre se ferma. Bon… et bien… voilà… elle avait un nouveau chez elle. Après quelques minutes à rester planter là, la petite blonde se décida à grimper les marches de l’escalier à son tour. Elle avait laissé les deux grosses valises en bas, montant ce qu’il y avait de plus léger. Elle ouvrit la porte de la chambre, les clés étaient dessus. Elle entra, et déposa rapidement ce qu’elle avait sur le dos. Elle regarda la pièce. Elle avait la plus petite chambre. Elle le savait. Mais elle restait plus grande que ce qu’elle avait dans l’ancienne appartement. Et surtout elle était lumineuse et ça c’était top. Le ménage avait été fait, ça aussi c’était top. Avant de sortir ses affaires et de prendre possession des lieux, elle lança de la musique. Rien d’agressif. Cats on Trees -Love you like a love song. Elle adorait cette chanson. Ce piano… Cette voix…

Tout en sortant ses affaires avec lenteur, cherchant parfois où elles devaient prendre place, elle se mit à chantonner. Son pc trouva rapidement place sur le bureau. Tout comme le casque dont elle se servait à longueur de temps pour son boulot. Elle commença par là puisque c’était dans cette partie de la pièce qu’elle passerait le plus de temps. C’était son espace de travail. Puis elle prit son courage à deux mains et redescendit pour monter les deux grosses valises. Une par une. Elle déclara rapidement forfait. Elle allait se ruiner le dos. Alors meilleure solution, elle ouvrit la première et commença les allers et retours. Piles de vêtements par piles de vêtements. Au premier aller elle monta le son de la musique.
 
Manhattan Redlish
Messages : 3927
Date d'inscription : 26/04/2018
Crédits : Icon : Devientart

Univers fétiche : City
Préférence de jeu : Homme
lune 2
Manhattan Redlish
Dim 9 Juil - 12:53

Seth Hobbes
J'ai 38 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis agent de la CIA et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien .

A venir...
Home sweet home  Tumblr_inline_pmdqzzUegm1uy9est_250Home sweet home  Tumblr_inline_o7757s0Ple1tae3h3_250
Home sweet home  Tumblr_inline_plymzyBcIf1uy9est_250
Avatar : Dopamine / Gif : Tumblr


Si son choix s’était porté sur cette colocation en particulier, c’était en raison de ses habitants. Kim était hôtesse de l’air, et passait le plus clair de son temps dans le Ciel que sur Terre. Quant à Chris, il travaillait à l’extérieur toute la journée, et en dehors de ses soirées à répétition à la venue de la fin de semaine, il n’avait pas beaucoup de reproches à formuler à son encontre. Toutefois, il avait l’étrange et désagréable sensation qu’Abigail allait lui causer du souci. Rien que sa manière de s’adresser à lui, l’irriter d’ores et déjà ! « Je ne la cache pas, je n’en éprouve pas » répliqua-t-il tout en la fixant, la laissant entrer dans l’appartement avant de refermer la porte derrière cette dernière. Il ne voyait qu’en la jeune femme, une problématique de plus. Elle semblait être un moineau tout juste sorti de son nid, avec une soif de liberté. Et souvent, chez ces gens-là, la liberté s’exprimait avec de l’alcool à débordement, des soirées à outrance, et du sexe à ne plus marcher droit. Il n’aimait pas cette idée. D’autant plus que la nouvelle venue allait occuper la chambre voisine à la sienne « Je voulais être certain que tu t’en souvenais » et qu’elle n’ouvre pas sa porte par mégarde. Il n’appréciait pas réellement la compagnie d’intrus dans son antre. Ce qui avait eu l’effet de soulever pas mal d’interrogations sur son orientation sexuelle chez les autres colocataires. Hétérosexuel ? Gay ? Asexuel ? Plus d’une fois, il les avait surpris à se pencher sur sa personne. Tout simplement parce qu’en trois mois de cohabitation, il était toujours rentré seul. Ce qui, semblablement, n’allait pas être le cas d’Abigail. Elle avait rapidement annoncé la couleur lors de l’entretien…

Un bref regard pour les imposantes valises, un autre pour leur propriétaire, puis se dirigea vers la cuisine pour se servir un café qu’il avait décidé de déguster dans sa chambre. Il lui conseilla toutefois d’attendre Chris. Cet abruti se ferait un plaisir de l’aider. Un regard pour la nouvelle venue et esquissa un maigre sourire « Tu as tout compris », puis reprit sa montée des marches, et s’enferma dans sa chambre à clef. Il ne fallut pas plus de quelques minutes avant d’entendre de la musique provenir de la chambre voisine. Un soupir et leva les yeux au ciel. Il posa ses mains sur ses oreilles, se concentrant sur les articles devant lui. Et voilà qu’elle augmenta le son. « C’est trop là ! » et jaillit brusquement de sa chambre, apercevant Abigail dans les couloirs, un tas de vêtements dans ses bras, et murmura un « Qu’est-ce que… Je m’en fous en fait ! » et ajouta tout en la suivant dans sa chambre « Ta musique, tu la mets en sourdine. Je travaille. Tes pairs ont inventé des écouteurs, investis dedans ! » et retourna dans son antre, claquant volontairement la porte derrière laquelle il resta quelques secondes, puis reprit place derrière son ordinateur, avant que son portable ne sonne « Hobbes » « … » « Non. Ils ont adopté une nouvelle colocataire, une chienne est plus disciplinée » « … » « Tu sais comme moi que cette mutation est une punition pour les évènements à Kaboul » « … » « Peu importe. Qu’est-ce que tu as pour moi ? » « … » « J’ai déjà l’information. Rien d’autres ? » « … » « Va te faire foutre ! » et raccrocha après que son analyse lui ait proposé de se taper la nouvelle chienne de la colocation. Un soupir et finit par se diriger vers sa commode pour en sortir une tenue de sport, et quitta enfin sa chambre. Une brève sonnerie « Chris et Kim arrivent » et quant à lui, il allait faire son footing journalier.


Charly
Messages : 3805
Date d'inscription : 24/04/2018
Région : Haut de France
Crédits : Bones_Obsessor

Univers fétiche : City, HP
Préférence de jeu : Femme
lune 2
Charly En ligne
Dim 9 Juil - 13:14

Abby Davis
J'ai 35xx ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis dépanneuse informatique   et je m'en sors plutôt moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien (enfin mieux que ma mère en tout cas) .
Home sweet home  GiphyHome sweet home  Tumblr_inline_opacspaf6U1r6xb6e_500
crédit: Samounette

« -je sais que je suis blonde mais ça veut pas forcement dire que je suis débile. » avait elle répliqué. Quoi ?! Il avait lancé les hostilités non ?! C’était le problème pas elle. « -et t’as peur de quoi au juste ? Que je te vois en caleçon ? » elle avait grimacé en disant cela. Elle n’avait pas l’intention d’aller lui rendre visite dans sa chambre. Chris et Kim lui avait dit que Seth était un solitaire. Peu bavard. Bon Kim avait sous-entendu que c’était un con, mais comme il payait le loyer et qu’il était discret… Elle le laissa monter dans sa chambre sans rien ajouter. Puis elle décida de commencer à ranger ses affaires. Après tout, elle allait vivre ici alors autant s’installer. Même si le voisin de chambre était un con. Elle avait monté un peu la musique, mais c’était loin d’être un concert dans l’appartement. De plus la musique était sympa, c’était Sand me on my way de Rusted Root. Ça m’était de bonne humeur. Ça la motivait à monter et descendre. Abby manqua tomber en arrière lorsque Seth surgit de sa chambre comme un fou. Elle râla : « -tu m’as fait peur. » avant de rejoindre sa chambre, les bras chargés de son petits linges. Elle le laissa lui crier dessus. « -c’est que de la musique. » avait elle commenté. « -t’as déjà essayé de demander gentiment ? » lui lança Abby un cran plus fort alors qu’il retournait déjà dans sa chambre. Elle eut envie de pousser le son plus fort, juste pour l’emmerder. Chose qu’elle fit, seulement quelques secondes, avant de couper la musique. Elle n’était là que depuis quelques heures, et elle avait besoin de cet appartement. Elle lui casserait les pieds plus tard. Promis !

Elle continua ses allers et retours, et se poussa contre la rambarde de l’escalier lorsque Seth sortie en short. C’était quoi son parfum ? Elle aimait bien. « -merveilleux ! » répondit la petite blonde avec un sourire. Elle gravie rapidement les dernières marches lança ses affaires sur le lit et fut rapidement de retour pour être présente lorsque Seth allait croiser les deux autres. Elle n’avait pas envie qu’il médise alors que c’était lui qui avait hurlé en premier. Chris la salua presque comme s’ils étaient déjà potes de longue date. Kim également. Elle l’invita à l’aider à ranger les courses. « -je vais t’expliquer le fonctionnement du frigo et de la cuisine en même temps. » elle la suivit non sans lancer un dernier regard à Seth. « -vous prenez vos repas en communs quand vous êtes tous présent ou c’est vraiment chacun sa vie ? » demanda la jolie blondinette en suivant Kim avant un sac de course dans les bras.

Manhattan Redlish
Messages : 3927
Date d'inscription : 26/04/2018
Crédits : Icon : Devientart

Univers fétiche : City
Préférence de jeu : Homme
lune 2
Manhattan Redlish
Dim 9 Juil - 14:07

Seth Hobbes
J'ai 38 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis agent de la CIA et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien .

A venir...
Home sweet home  Tumblr_inline_pmdqzzUegm1uy9est_250Home sweet home  Tumblr_inline_o7757s0Ple1tae3h3_250
Home sweet home  Tumblr_inline_plymzyBcIf1uy9est_250
Avatar : Dopamine / Gif : Tumblr


Ils n’auraient pas pu jeter leur dévolu sur Shawn, l’ingénieur geek, qui semblait en symbiose avec l’univers de Star Wars ?! Non, ils avaient préféré la blonde futile aux mœurs sûrement légères et l’alcool heureux, et un peu trop impétueuse à ses yeux au vu de son maigre gabarit. Elle ignorait tout de lui et de sa capacité à la faire disparaître de la surface de la Terre en moins d’une heure. Mais il s’abstint de proliférer de telles menaces à son encontre et rétorqua un « Laisse-moi en juger ». Elle ne se considérait pas comme une personne stupide. Mais c’était souvent un avis partagé par les gens stupides. Il préférait donc en juger par lui-même, et pour le moment, ce dont il était certain, c’était qu’il n’appréciait pas son ton quelque peu condescendant à son goût « Seulement que tu me déranges. Même si je constate que tu n’as pas besoin d’entrer dans ma chambre pour cela » et gravit les marches, bien décidé à la laisser se débrouiller avec ses valises. Une manière comme une autre de lui souhaiter la bienvenue dans la colocation. Abigail saurait rapidement se rendre compte qu’il n’était pas le gentilhomme de la maison. Il laissait les bonnes manières à Chris et Kim. Seth ne resta pas longtemps à travailler derrière son écran alors que les premières notes de musiques retentit. Il quitta bien vite son antre, bien décidé à fulminer contre la nouvelle venue « Habitues-toi ! » avait-il rétorqué à son attention avant de lui demander, à sa manière, soit avec toute l’absence de bienveillance et de compréhension qui sied à une telle demande, de baisser sa musique « Elle me dérange ». Qu’est-ce qu’il pouvait bien en avoir à faire que ça soit de la musique ?! Comme si c’était un argument à elle seule. « Non » avait-il de nouveau rétorqué avec aplomb, puis retourna dans sa chambre en claquant la porte volontairement. Même pas une heure qu’elle vivait sous ce toit, et il aspirait d’ores et déjà à ce qu’elle disparaisse de ces lieux.

L’appel avec l’analyse ne contribua pas à baisser sa tension, et opta donc pour un petit footing dans les rues de New York. Une petite heure rien qu’avec lui et sa propre musique dans les oreilles, loin de cette colocation qui avait la malheureuse tendance à le sortir de ses gongs. Il en profita pour annoncer le retour de Kim et Chris, ce qui ravit la jeune femme. Elle devait sûrement voir en eux deux, des alliés contre lui. Ce qui n’était pas si loin de la vérité. Il dévala les marches tout en programmant sa playlist au moment où les deux autres colocataires rentrèrent à l’appartement, les bras chargés de nourritures et d’alcool en tout genre. Seth était déjà lassé de la soirée à venir ! Un regard pour Abigail, répondant à la place des deux autres locataires « On essaie de manger ensemble, mais c’est sans contrainte, alors ne te sens pas obligée », et sur ces bonnes paroles, il mit ses écouteurs et quitta l’appartement. Pendant plus d’une heure, il couru dans les rues de la Grosse Pomme, alternant les rythmes, puis retourna dans l’appartement, dégoulinant de sueur et la respiration haletante. Sans un mot, ni même un regard, il gravit les marches tout en soulignant que le salon avait été débarrassé des effets personnels de la nouvelle venue, puis se glissa sous l’eau chaude de la douche. Seth s’insulta mentalement en constatant qu’il n’avait pris aucun effet personnel… Il noua alors la serviette autour de la taille, un regard dans le couloir, et se dirigea jusqu'à la chambre.
Charly
Messages : 3805
Date d'inscription : 24/04/2018
Région : Haut de France
Crédits : Bones_Obsessor

Univers fétiche : City, HP
Préférence de jeu : Femme
lune 2
Charly En ligne
Dim 9 Juil - 15:30

Abby Davis
J'ai 35xx ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis dépanneuse informatique   et je m'en sors plutôt moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien (enfin mieux que ma mère en tout cas) .
Home sweet home  GiphyHome sweet home  Tumblr_inline_opacspaf6U1r6xb6e_500
crédit: Samounette

Abby se mordit les lèvres pour éviter de lui lancer un : non mais c’est quoi ton problème ?! Qu’est ce qu’elle avait bien pu lui faire pour qu’il se montre si… elle n’avait même de mot. Si con ! Oui voilà si con avec elle ?! Peur qu’elle le dérange ? Ba il avait qu’à aller bosser dans un café ou dans un parc si il tenait vraiment au silence. Oh lui ! Un monastère ! Quoi que il était peut-être trop con pour ça… Elle n’avait même pas écouté la fin de la phrase, défaut qu’on lui avait déjà fait remarqué. Elle avait du mal à être attentive très longtemps. De toute manière, elle s’en foutait de ce que pouvait dire Seth. Il ne l’aimait pas, elle avait compris. Au lieu de venir la trouver en lui expliquant qu’elle devait baisser le son, qu’il bossait ou qu’il était en train de méditer, il lui hurla dessus. « -il suffisait de le dire. » répliqua Abby avec un petit sourire de gamine à la limite du nianiania. « -ba tu devras tenter l’expérience ! » avait elle crié de nouveau alors qu’il claquait la porte de sa chambre. Mais quel connard !

Heureusement Kim et Chris avaient décidé d’enfin rentrer ! L’appartement était à la mère de Kim, c’était donc elle qu’il fallait brosser dans le sens du poil. Pas l’autre con à lunette. Lorsque Seth lui répondit à la place de Kim, elle lui adressa un gros sourire forcé avant de répondre : « -j’adore la compagnie alors rassures toi, ça sera avec plaisir. » Elle donna un coup de main pour le repas mexicain du soir tout en discutant avec Chris et Kim. « -il fait quoi Seth comme boulot ? Il est souvent à l’appart ? » avait elle demandé juste pour info. « -c’est un intello. » avait répondu Kim en haussant les épaules. « -il est particulier, pas très causant mais il est propre et loin d’être chiant pour le loyer. » « -et oui, parfois il est à l’appartement, parfois non. » elle hocha la tête. Super…

Elle était retournée s’installer gentiment, et une heure plus tard, il était l’heure que tout le monde se retrouve pour diner. Abby avait prit une douche, installant au passage ses truc à elle dans la salle de bain. Elle avait enfilé un short kaki et une marinière, avant de sortir de sa chambre. Elle se colla dos contre la porte alors que Seth passait dans le couloir, là juste devant elle, en serviette de bain. Elle avait également fermé les yeux quelques secondes. « -ça aussi je dois m’y habituer ? » demanda-t-elle avec ironie avant de jeter tout de même un regard. Elle le laissa rentrer dans sa chambre avant d’oser bouger à nouveau. Puis rapidement, elle gagna le salon, aidant Chris à mettre la table.

Manhattan Redlish
Messages : 3927
Date d'inscription : 26/04/2018
Crédits : Icon : Devientart

Univers fétiche : City
Préférence de jeu : Homme
lune 2
Manhattan Redlish
Dim 9 Juil - 15:55

Seth Hobbes
J'ai 38 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis agent de la CIA et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien .

A venir...
Home sweet home  Tumblr_inline_pmdqzzUegm1uy9est_250Home sweet home  Tumblr_inline_o7757s0Ple1tae3h3_250
Home sweet home  Tumblr_inline_plymzyBcIf1uy9est_250
Avatar : Dopamine / Gif : Tumblr


Si ça ne tenait qu’à lui, Seth n’aurait pas hésité à l’inscrire sur les suspectés de terrorisme, interdit de vol, à l’exception de celui en direction de Guantanamo. Toutefois, il n’était pas le seul à décider au sein de l’organisation, et il allait donc devoir subir les inepties de la nouvelle venue. À peine arrivée, qu’elle l’exaspérait déjà ! La musique qui résonnait jusqu’à sa chambre avait raison de sa patience, et au lieu de s’excuser, elle préférait le reprendre sur sa propre politesse « Je te le dis ! » rétorqua-t-il avec agacement tout en tendant les mains vers Abigail. Un regard noir derrière sa monture « Pourtant, ne pas mettre la musique à fond, ça paraît être une évidence. Du bon sens ! » et claqua la porte de sa chambre, tel un adolescent en pleine crise. Il avait une soudaine envie de l’enfermer dans le coffre de la voiture ! Par chance, il n’avait pas de voiture. Il décida donc d’aller courir. Rien de tel pour éliminer tout l’énervement qu’elle avait réussi à faire surgir chez lui. En descendant, il constata le retour de ses deux autres colocataires, au grand soulagement d’Abigail sûrement à qui il répondit qu’elle n’était pas obligée d’être présente lors des dîners. Un regard pour cette dernière « Seulement le tiens » et quitta l’appartement sur ces mots. Une heure de course, et s’était en sueur qu’il revint à l’appartement. L’été arrivait à grand pas dans la Grosse Pomme, la chaleur également. Ça lui rappelait la chaleur de la capital Afghane. À son grand désarroi.

Sans un mot, Seth se dirigea jusqu’à la salle de bain pour se glisser sous l’eau tiède, presque froide, ôtant ainsi toute trace de son footing de fin de journée. La serviette autour de la taille, la peau encore humide de sa douche, il posa son regard sur les nouveaux produits qui avaient pris place dans la pièce. Ils n’auraient pas pu choisir un homme… pensa-t-il avant de quitter la pièce, constatant qu’il avait oublié ses affaires dans la chambre. Toutes ses affaires. Nu sous la serviette de bain qu’il avait noué à la taille, il franchi le couloir et il avait fallu que la jeune femme soit présente… Il se tourna vers elle, une main sur la poignée de sa porte « Je peux enlever la serviette si tu le souhaites » alors qu’il commença à défaire le nœud de fortune, puis entra dans sa chambre, faisant tomber le tissu alors que la porte était ouverte, laissant ainsi une vue de dos de son corps. Ainsi, elle saurait qu’il se moquait bien d’être surprit en boxer dans sa chambre. Seth jeta un coup d’œil dans le couloir qui était dorénavant vide de toute présence, et se dirigea jusqu’à sa commode pour enfiler un boxer, suivi d’un short en jean et d’un t-shirt, puis rejoignit le petite groupe dans le salon. Il n’avait pas réellement d’autres choix que de se sociabiliser de temps à autre. Tout en s’avançant jusqu’au comptoir central, Seth osa un regard pour Abigail et ses jambes nues, puis prit une chips et une bière « Tu as donc décidé de te joindre à nous… » et croisa le regard de Chris « Essaie d’être gentil » « Pour une fois » renchérit Kim. Seth croisa le regard de la nouvelle venue, et mima un « Aucune chance », et porta sa bière à ses lèvres, tout en prenant place à table après avoir apporté quelques plats.

Contenu sponsorisé
Home sweet home
Page 1 sur 36
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 18 ... 36  Suivant
Sujets similaires
-
» Welcome back home
» Home is wherever the heart is
» (m/f) Home For All (Recherche de persos)
» Could I ever call this place "home"? | ft. Arthécate
» Sweet mistake - Morgan&Kelly - HOT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Archives :: Archives :: Univers réel-
Sauter vers: