Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Apocalypse technologique: Échange de Groupe
Darktinder - Au fond tout ce qu'on souhaite c'est être un morceau d'éternité pour quelqu'un ft. Clionestra EmptyAujourd'hui à 20:14 par Nash

» Funambule feat Manhattan Redlish
Darktinder - Au fond tout ce qu'on souhaite c'est être un morceau d'éternité pour quelqu'un ft. Clionestra EmptyAujourd'hui à 19:50 par Charly

» La Folie du Prince
Darktinder - Au fond tout ce qu'on souhaite c'est être un morceau d'éternité pour quelqu'un ft. Clionestra EmptyAujourd'hui à 19:21 par Ezvana

» « Even on the darkest night, I will be your sword and shield, your camouflage. »
Darktinder - Au fond tout ce qu'on souhaite c'est être un morceau d'éternité pour quelqu'un ft. Clionestra EmptyAujourd'hui à 19:03 par Touriste

» « Connais ton adversaire, connais-toi, et tu ne mettras pas ta victoire en danger. »
Darktinder - Au fond tout ce qu'on souhaite c'est être un morceau d'éternité pour quelqu'un ft. Clionestra EmptyAujourd'hui à 18:59 par Stormy Dream

» Get out of my head !
Darktinder - Au fond tout ce qu'on souhaite c'est être un morceau d'éternité pour quelqu'un ft. Clionestra EmptyAujourd'hui à 18:30 par Aloy

» If these wings could fly
Darktinder - Au fond tout ce qu'on souhaite c'est être un morceau d'éternité pour quelqu'un ft. Clionestra EmptyAujourd'hui à 16:24 par Aloy

» Recensement 2024
Darktinder - Au fond tout ce qu'on souhaite c'est être un morceau d'éternité pour quelqu'un ft. Clionestra EmptyAujourd'hui à 16:10 par Scarlett Thompson

» Welcome to the Puppet Show - ☽ Rein ☾
Darktinder - Au fond tout ce qu'on souhaite c'est être un morceau d'éternité pour quelqu'un ft. Clionestra EmptyAujourd'hui à 16:09 par Rein

Le Deal du moment : -23%
SEB Friteuse classique Oleoclean 3.5L (2300W, ...
Voir le deal
99.99 €

LE TEMPS D'UN RP

Darktinder - Au fond tout ce qu'on souhaite c'est être un morceau d'éternité pour quelqu'un ft. Clionestra

Ananas
Messages : 638
Date d'inscription : 31/05/2023
Région : Nord de la France
Crédits : Icone (myself) dessin (unknown)

Univers fétiche : City, fantasy, licence (Harry Potter, Mass Effect, Dragon Age, Detroit Become Human, A plague tale, Cyberpunk 2077), fantastique, SF
Préférence de jeu : Femme
ANANAS RANG  GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t5685-livres-de-personnages https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5670-presentation-d-un-ananas-roti-au-beurre
Ananas
Mer 5 Juil 2023 - 11:27

Bishop
Davis

J'ai 34 ans et je vis à Bristol, Angleterre, Royaume-Uni. Dans la vie, je suis libraire et accessoirement sorcier et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas bien, j'en ai marre d'enchainer les coups d'un soir, il est temps que je me case.

Darktinder - Au fond tout ce qu'on souhaite c'est être un morceau d'éternité pour quelqu'un ft. Clionestra 4749d1e9381402dd579dbeebf4c3d8c7

Bishop est un homme travailleur, intelligent, rigoureux, altruiste, dévoué, mais aussi tatillon, bougon, méfiant, borné et ours mal léché.
Parle plusieurs langues, le français, l’allemand, l’italien, le latin et divers dialecte démonique.
Plutôt porté sur la bouteille, des vieux restes de quand il était un sacré fêtard.
Possède une collection assez impressionnante d'œuvres et d’objets d’arts glané durant ses années de pérégrination à travers le monde.
Il se considère comme un sculpteur enthousiaste qu’un réel artiste. Il n’a pas encore osé montrer ses sculptures, gardant pour l’heure cela pour lui.
Amoureux également des plantes, ils prend plaisir à s’en occuper dans son immense serre.
Élève des lapins. C’est mignon et doux les lapins.

Bishop parle en : color=#cc0033
 
L’espoir… Bishop comptait bien faire tout son possible pour le lui donner, ne serait ce que pour que la jeune femme puisse vivre une semaine normal, ou elle pourrait découvrir le monde sans se poser de questions avec sa magie innée. Sur le long terme et si tenté qu'elle ait apprécié son expérience avec lui, le sorcier devra réfléchir à un sort encore plus puissant ou peut-être une relique qu’elle pourrait porter. Ce ne sont pas les possibilités qui manquent avec la magie. Pour l’heure cependant le blond préférait donc se concentrer totalement sur la façon dont il va pouvoir amener Nerina avec lui pour au moins sept jours. De sorte que pendant trois jours et en dehors de sa boutique, il reste chez lui à faire des recherches et à faire des tests avec sa magie et ses potions et c’est le soir du troisième jour qu’il trouve enfin la solution. Forcément il s’empresse d’en informer Nerina, qui sera sûrement très contente des résultats du sorcier, il a su enchanter deux colliers l’un pour lui et l’autre pour elle, mais c’est seulement quand il sera face à la sirène qu’il verra si cela à vraiment marché. Bishop n’en dis rien à la jeune femme bien sûr, de toute façon il est sûr de ses capacités, tout ira comme sur des roulettes.

La jeune femme lui donne donc sa localisation pour qu’il puisse préparer son voyage, Nerina se situe donc à une heure de Bristol, près d’une petite ville en bord de mer du nom de Ilfracombe. Le coin à l’air chouette et hyper tranquille, il peut comprendre qu’elle ait décidé de s'ancrer là-bas, même s’il se doute qu’elle préférait être en plein océan avec ses sœurs. Rendez-vous pris, le sorcier se met en route en pleine nuit, il lui a semblé préférable de faire cela à la faveur de la lune, comme ils vont passer par des villes de plus ou moins grandes importances, cela sera moins effrayant pour la brunette. Une fois chez lui, ils seront un peu plus au calme et Nerina pourra prendre tranquillement ses marques de jour dans son nouvel environnement. Le trajet se passe sans encombre rythmé par la musique diffusée par la radio et après une bonne heure de route, Bishop se gare sur un petit parking non loin de la plage. Sortant de son véhicule, le sorcier s’allume une cigarette en attendant l’apparition de la sirène.



Clionestra
Messages : 3769
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mer 5 Juil 2023 - 16:57

Nerina
Naecodrob

J'ai 26 ans et je vis dans l'océan, près du royaume uni. Dans la vie, je suis surveillante de baignade et sirène. Sinon, grâce à mes pouvoir, je n'ai jamais connu l'amour sincère et j'ai décidé de changer ça grâce à une application où j'ai rencontré Bishop.

Darktinder - Au fond tout ce qu'on souhaite c'est être un morceau d'éternité pour quelqu'un ft. Clionestra Jrmq→ Eline Powell
Elle a peur. Elle se ronge les ongles. Elle s’arrête, observe la peau à peine rongé autour de son ongle. Lâche sa main. Fait les cent pas. Il avait donné rendez-vous sur le parking. Le plus proche de sa « cabane ». Elle avait pensé à l’inviter jusqu’à chez elle mais …. Elle tourne son regard bleu autour d’elle. Non. Elle n’a pas envie qu’il voit ça. Elle a rangé ses tenues « autres » sous une latte, le matelas est plié dans un coin. Si un autre vagabond trouve sa cabane pendant la semaine, alors il ne trouvera pas ses affaires. Bien. Mais voilà, un fois cela fait…. Elle se demandait si elle n’était pas en train d’abuser de la gentillesse d’une gentille personne. Non, parce qu’il fallait un paquet de gentillesse pour accepter un sans domicile fixe (ce qu’elle était littéralement) pendant une semaine… en acceptant de l’aider, de l’avoir, et son étrangeté et son espèce … tout ça, tout ça. Mais… elle profitait de lui non.

Machinalement, sa peau finit à nouveau dans sa bouche. Elle en arrache un bout et se demande s’il pourra l’apprécier. Et comment elle allait faire pour ne pas sauter sur lui pour un câlin ? Trois problèmes donc. La peur de ne pas être assez bien, de profiter de lui et de lui sauter dessus. L’enlacer ça serait tellement bien. Elle aimerait pouvoir le prendre dans ses bras tout de suite. En tant qu’ami. Elle avait besoin de contact sans avoir sa magie qui interfère. Sans main baladeuse dont elle ne veut pas. Sans qu’on l’embrasse. Elle avait toujours évité les baisers des marins qu’elle avait rencontrés. Et elle avait aussi fait en sorte de les assommer. Parce qu’il était mieux de les assommer avant qu’ils ne se noient et les laisser dans le bateau. Leur donner une chance de survivre.

BREF. Voilà que ça la reprends, elle stresse. Elle a sa robe, elle s’est lavée pour être propre et belle. Naturel. Elle n’avait pas de maquillage, pas non plus quoi que ce soit avec ses cheveux. Ils tombés sur son corps comme il le faisait sous forme de sirène. Sa robe entre le bleu et le vert sombre épousait ses formes. Sur les trois, une était un chouïa trop petit et remontait trop haut. Elle se disait que ça passerait, si jamais. Même s’il verrait ses fesses. Surtout qu’elle ne mettait pas de sous-vêtement. La sirène avait appris à mettre des maillots et des robes pour les humains. Si un maillot se trouvait sous sa robe, alors elle le laissait, sinon ? Et bien, elle vivait nue le reste du temps. Elle soupire et reçoit le message. Il est là.

Elle sent son cœur battre. Elle le traite de lâcheur, de traître, parce qu’il avait toujours eu plus de sentiments que les autres … et maintenant ? Que devrait-elle faire ? Elle se dit que si elle arrive à avoir un baiser d’amour sincère, peut-être que sa magie innée de ne serait plus un problème, non ? Parce que … Si elle se fait aimer, alors il la trouvera forcément belle, et donc plus besoin de magie, non ? Elle ne sait même pas ce qu’elle espère. Elle avance, pieds nus parce qu’elle n’avait pas pensé une seule seconde à ce détail, alors qu’elle voit l’homme de dos. Elle sait que c’est lui. Elle n’ose pas apparaître de face. Doucement, elle met la main dans le dos de l’homme. Elle ressent sa chaleur sous ses doigts. Elle a envie de le prendre dans ses bras. C’est si mal que ça ? Elle se rappelle qu’il lui avait dit que les câlins ce n’était pas dans un lit. Ils sont debout. Elle se mord la lèvre. Elle sentait son pouvoir autour d’elle comme un tentacule autour de son cou. Elle essaie de bloquer mais n’y arrive pas. Elle ne sait pas bloquer, alors elle reste là. Puis, elle met sa deuxième main sur le dos de l’homme et elle cache sa tête dans ses mains. Elle ne voulait pas que le pouvoir de séduction marche avec lui.

- Bonsoir, murmura-t-elle, comment vas-tu ?

Et en attendant, elle profite de cette chaleur sous ses doigts. De l’impression d’avoir un ami qui se dégage de cette situation. Elle avait envie de le câliner et de l’emmener dans la mer avec lui. Pas pour le tuer, mais pour dormir enlacer contre lui. Comme une sirène.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Ananas
Messages : 638
Date d'inscription : 31/05/2023
Région : Nord de la France
Crédits : Icone (myself) dessin (unknown)

Univers fétiche : City, fantasy, licence (Harry Potter, Mass Effect, Dragon Age, Detroit Become Human, A plague tale, Cyberpunk 2077), fantastique, SF
Préférence de jeu : Femme
ANANAS RANG  GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t5685-livres-de-personnages https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5670-presentation-d-un-ananas-roti-au-beurre
Ananas
Mer 5 Juil 2023 - 20:49

Bishop
Davis

J'ai 34 ans et je vis à Bristol, Angleterre, Royaume-Uni. Dans la vie, je suis libraire et accessoirement sorcier et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas bien, j'en ai marre d'enchainer les coups d'un soir, il est temps que je me case.

Darktinder - Au fond tout ce qu'on souhaite c'est être un morceau d'éternité pour quelqu'un ft. Clionestra 4749d1e9381402dd579dbeebf4c3d8c7

Bishop est un homme travailleur, intelligent, rigoureux, altruiste, dévoué, mais aussi tatillon, bougon, méfiant, borné et ours mal léché.
Parle plusieurs langues, le français, l’allemand, l’italien, le latin et divers dialecte démonique.
Plutôt porté sur la bouteille, des vieux restes de quand il était un sacré fêtard.
Possède une collection assez impressionnante d'œuvres et d’objets d’arts glané durant ses années de pérégrination à travers le monde.
Il se considère comme un sculpteur enthousiaste qu’un réel artiste. Il n’a pas encore osé montrer ses sculptures, gardant pour l’heure cela pour lui.
Amoureux également des plantes, ils prend plaisir à s’en occuper dans son immense serre.
Élève des lapins. C’est mignon et doux les lapins.

Bishop parle en : color=#cc0033
 
Posé contre la capot de sa voiture et à fumer sa clope, Bishop est perdu dans ses pensées, il espère que ce premier face à face avec Nerina va bien se passer et que la jeune femme n’aura pas peur de lui. Après tout, si par message interposé tout s’est bien déroulé, rien ne peut leur garantir qu’il en sera de même de vive voix. L’autre point qui l’angoisse légèrement, c’est qu’il espère que son sort de protection va bien fonctionner, déjouer de la magie ça ne lui a jamais été problématique, mais de la magie innée c’est quand même un autre morceau. Parce que bon, si ça ne fonctionne pas il risque de devenir une espèce de vil pervers comme les types qui ont déjà pu approcher la sirène par le passé. Certes, Bishop relative quand même si ça se trouve ce sont des hommes biens, c’est juste que la magie de sirène de la brunette les ont ramenés à un stade bien primaire de leur nature humaine. Mais pas ceux de l’application, eux ce sont de vrais gros dégueulasses et ils peuvent bien aller brûler en enfer que ça ne lui fera pas plus d’effet que le pet d’une mouche. Et donc oui, les yeux perdus dans la vague et ses pensées un peu ailleurs que sur le moment présent, le sorcier n’entend ni ne voit la jeune femme arriver. Il faut dire qu’en étant pieds nus et dos à lui, il aurait eu du mal à savoir que la sirène venait d'apparaître sur le parking, sauf si par un quelconque coup du sort il avait désiré tourné la tête. Il ne sent pas la première main qui se pose dans son dos, bien trop délicate et légère pour cela, la seconde non plus, c’est seulement quand il entend la voix qu’il comprend qu’elle est là. C’est d’ailleurs un peu étrange de l’entendre parler, ça rend les choses tout de suite plus réel. Voilà, c’est maintenant ou jamais qu’il va décourvir s’il est un putain de génie de la magie.

— Bon… commence t-il alors qu’il se tourne vers la silhouette menu de la jeune femme.

Mais il ne termine pas son mot, parce qu’en se trouvant enfin en face de la demoiselle, il la découvre debout sa tête entre ses mains comme pour se cacher.

— Hum… Est-ce que tout va bien Nerina ? Tu te sens mal ? S'inquiète le sorcier. Tu veux qu’on remette cette rencontre à plus tard.

C’est après une pause de quelques secondes ou il fait travailler ses méninges qu’il comprend le pourquoi du comment. Il aurait dû s’y attendre. Fourrant ses mains dans ses poches, Bishop recule de quelques pas pour revenir se poser contre le capot de sa voiture. Il ne compte pas la brusquer, ça doit venir d’elle et pas de lui.

— Je sais tu as peur que je sois envouté, mais je t’assure que ça n’arrivera pas et si tu gardes tes mains sur ton visage on ne le découvrira jamais. D’autant plus que ta magie innée t’enveloppe complètement, elle n’est pas uniquement dans tes yeux, donc d’après moi, mon sort à très bien fonctionné. Tu veux bien me regarder ?

Clionestra
Messages : 3769
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mer 5 Juil 2023 - 23:59

Nerina
Naecodrob

J'ai 26 ans et je vis dans l'océan, près du royaume uni. Dans la vie, je suis surveillante de baignade et sirène. Sinon, grâce à mes pouvoir, je n'ai jamais connu l'amour sincère et j'ai décidé de changer ça grâce à une application où j'ai rencontré Bishop.

Darktinder - Au fond tout ce qu'on souhaite c'est être un morceau d'éternité pour quelqu'un ft. Clionestra Jrmq→ Eline Powell
Elle se cache, Nerina, dans la peur de se faire avoir. De ne pas pouvoir vivre ce dont elle a rêvé. Son cœur avait battu si fort. Son cœur battait si fort. C’était un fait. Le présent. Son cœur tambourine encore et encore et elle n’ose relever les yeux. Elle se dit que si elle cache ses yeux, alors ça ne fonctionnera pas. Que tout resterait comme ça devrait l’être. Elle, sans magie, protégé par ses mains, par l’écran, par l’éloignement … et pourtant… Surs ses doigts, il y avait encore la chaleur du dos de l’homme, et elle avait envie de le toucher encore. Pas toucher, se disputa-t-elle mentalement, on ne touche pas les gens comme ça … mais … Bishop ce n’était pas un « gens » c’était … lui. Et si la magie innée opère ? Alors elle allait le perdre ? Ou alors l’éloignement et le retour derrière l’écran fonctionnerait ? Mais … Est-ce qu’ils pourront réellement continuer à être amis avec ça ? Elle ne sait pas. Il ne pourrait pas le promettre. Sa tête dans ses mains, elle cache son visage comme elle cacherait son pouvoir, elle essaie de le tenir, de l’éloigner aussi loin que possible.

Elle entend sa voix. Elle aime sa voix. Elle a vraiment envie qu’elle ne change pas. Ou pas à cause de son pouvoir. Elle pouvait faire changer les voix. Un homme bon devenait un homme pervers. Un homme gentil ou doux devenait insistant et lourd. Parce que … Simplement parce qu’elle avait de la magie en elle. Elle n’a pas le temps de répondre qu’il comprend. Logique. Il comprend. Il semblait intelligent. Non. Pas semblait. Il l’était. Il lui avait dit qu’il était un génie. C’était bien les génies. Elle l’écoute et frisonne. Doucement, elle écarte ses doigts et elle remonte ses yeux sur lui. Elle sursaute.

Il avait les yeux de la couleur de l’océan. Oui. Elle savait qu’il avait les yeux bleus. Mais ce n’était pas seulement des yeux bleus qui le regardaient tout de suite. C’était des yeux de la couleur des océans, elle ouvre la bouche pour parler et descends ses mains le long de son corps. Elle ne le quitte pas des yeux. Elle ne sait pas quoi dire. Elle ne sait même pas ce qu’elle était censé dire.

- Tu es beau, avoua-t-elle, j’ai envie de te toucher, ton visage, je peux ?

S’il était envouté … elle le sentirait vite. La différence qui se fera. La pupille qui se dilate, la main qui se balade, l’impression d’être prêt à se noyer pour elle. Elle aimerait un amour où on veuille la sauver, la protéger… Elle aimerait un amour où on veuille se noyer pour elle. Mais pas avec de la magie, avec de l’amour. Parce qu’elle, elle pourrait se noyer par amour. Pour ses sœurs. Et pour le moment Bishop était la seule personne dans sa vie. Il était donc important. Avait-il comprit qu’il allait ramener un boulet chez elle pendant une semaine ? Elle se dit qu’elle l’avait assez prévenu.  Une fois. Cela suffit. Maintenant, il veut profiter de lui. S’accrocher à lui comme une moule à son rocher et ne plus bouger.

- Tu … tu … tu aimes ma robe ? fit-elle en se reculant un instant pour faire un tour sur elle-même. Toujours aussi flippé, elle n'ose plus le regarder.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Ananas
Messages : 638
Date d'inscription : 31/05/2023
Région : Nord de la France
Crédits : Icone (myself) dessin (unknown)

Univers fétiche : City, fantasy, licence (Harry Potter, Mass Effect, Dragon Age, Detroit Become Human, A plague tale, Cyberpunk 2077), fantastique, SF
Préférence de jeu : Femme
ANANAS RANG  GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t5685-livres-de-personnages https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5670-presentation-d-un-ananas-roti-au-beurre
Ananas
Jeu 6 Juil 2023 - 16:16

Bishop
Davis

J'ai 34 ans et je vis à Bristol, Angleterre, Royaume-Uni. Dans la vie, je suis libraire et accessoirement sorcier et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas bien, j'en ai marre d'enchainer les coups d'un soir, il est temps que je me case.

Darktinder - Au fond tout ce qu'on souhaite c'est être un morceau d'éternité pour quelqu'un ft. Clionestra 4749d1e9381402dd579dbeebf4c3d8c7

Bishop est un homme travailleur, intelligent, rigoureux, altruiste, dévoué, mais aussi tatillon, bougon, méfiant, borné et ours mal léché.
Parle plusieurs langues, le français, l’allemand, l’italien, le latin et divers dialecte démonique.
Plutôt porté sur la bouteille, des vieux restes de quand il était un sacré fêtard.
Possède une collection assez impressionnante d'œuvres et d’objets d’arts glané durant ses années de pérégrination à travers le monde.
Il se considère comme un sculpteur enthousiaste qu’un réel artiste. Il n’a pas encore osé montrer ses sculptures, gardant pour l’heure cela pour lui.
Amoureux également des plantes, ils prend plaisir à s’en occuper dans son immense serre.
Élève des lapins. C’est mignon et doux les lapins.

Bishop parle en : color=#cc0033
 
Il attend Bishop, sans rien dire, sans rien faire, encore une fois il n’est pas là pour la brusquer ou pour la forcer, le sorcier lui a dit ce qu’il avait à dire, la balle est maintenant dans le camp de la sirène. Quoi qu’elle fasse, quoi qu’elle décide il comprendra et le blond ne fera pas en sorte de la faire changer d’avis si tenté que la jeune femme décide qu’il est un peu trop tôt pour cette rencontre. Parce qu’il faut le dire, c’est un premier rendez-vous pas banal, une semaine chez lui à faire connaissance, lui apprendre à nager pour lui et voir un peu plus du monde pour elle. Ouais, ce n’est vraiment pas usuel. Cependant, comme Nerina ne semble pas très à l’aise avec le monde extérieur d’après ce qu’il en a saisi, l’homme préfère cette approche que celle d’un premier rendez-vous classique dans un restaurant, ce qui risque de la déstabiliser. La sirène n’a clairement pas les codes sociaux pour interagir facilement et confortablement avec autruis. Alors oui attend tranquillement, il n’est pas pressé, la jolie brune peut prendre tout le temps qu’il lui faut choisir un chemin ou un autre, venir vers lui, ou retourner au lieu ou elle habite. Finalement, après plusieurs minutes de silence seulement brisé par le vent marin ou le son des vagues, Bishop voit les doigts fins de la demoiselle s’écarter doucement et relever les yeux vers lui. Ah ! C’est déjà un très bon début. D’ailleurs son sortilège doit fonctionner du tonnerre de Dieu, certes il l’a trouve très jolie et très attirante, il ne pourrait dire le contraire, mais il ne ressent pas le besoin impératif de lui sauter dessus. Non, il ne s’est pas transformé en pervers, la preuve il n’a toujours pas décollé son cul du capot de sa caisse.

— Merci, même si je ne me trouve pas spécialement beau, avec un charme certain oui mais beau… bah dit-il en haussant les épaules.

Quant à toucher son visage, il ne sait pas trop quoi répondre à ça, ce n’est pas comme si on lui posait ce genre de question tous les jours.

— Non, on va y aller par étape, ça me semble plus raisonnable.

Le sorcier ne voulait pas être brusque ou méchant avec elle, juste qu’il avait envie de faire les choses dans l'ordre et les contacts physiques avec quelqu’un qu’on vient à peine de découvrir en vrai, c'est un peu rapide. Néanmoins, il esquisse quand même un sourire pour lui montrer n’avait pas pour but de la déstabiliser ou de l'attrister. La voilà ensuite qui lui demande si sa robe est jolie et euh… Il a les yeux qui partent en vrilles ou elle n'a pas de sous-vêtements ?! Okay, il y a des fondamentaux qu’il va devoir lui expliquer.

— Elle te va très bien, la couleur est très jolie, même si elle me semble un peu petite.

Trop courte serait le terme le plus exact. Enfin bref. Fouillant dans la poche de son jean, Bishop en sort le second collier ensorcelé pour Nerina cette fois et éviter que toute la ville tombe sous son charme.

— Tiens, j’ai ensorcelé ce collier pour toi, tu sera tranquille durant ton séjour, comme ça quand on va sortir personne ne viendra t’embêter, précise t-il en lui tendant le collier.



Collier:
Clionestra
Messages : 3769
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Ven 7 Juil 2023 - 1:52

Nerina
Naecodrob

J'ai 26 ans et je vis dans l'océan, près du royaume uni. Dans la vie, je suis surveillante de baignade et sirène. Sinon, grâce à mes pouvoir, je n'ai jamais connu l'amour sincère et j'ai décidé de changer ça grâce à une application où j'ai rencontré Bishop.

Darktinder - Au fond tout ce qu'on souhaite c'est être un morceau d'éternité pour quelqu'un ft. Clionestra Jrmq→ Eline Powell
Elle ne se sent pas oppressée. Elle ne se sent pas mal. Elle ne se sent pas à devoir courir pour éviter qu’on ne la touche. Elle aimait toucher. La peau. Les cheveux. Les mains. Les habits. Elle aimait toucher ses sœurs, dêmeler leur chevelure …. Mais les humains avaient quelque chose qu’elle ne comprenait que peu, pour le moment. Tout ce qui oblige un homme à sauter à la noyade pour une sirène. Elle ne comprend pas. Elle n’arrive pas à appréhender ce qu’ils pensent pouvoir trouver au fond de l’océan. Qu’importe son buste ou ses yeux, ou son chant et sa magie, il n’y avait rien pour elle. Les contacts qu’elle demande, c’était l’innocence même.

Depuis deux ans qu’elle était là, elle avait appris. Mais elle niait. Elle voulait absolument croire dans ce qu’il se passe entre deux personnes, sans la petite note « attirance charnelle » qui envoie tout péter. Elle voulait croire dans les sourires, dans les « main dans la main », dans les sourires timides et les plus arrogants. Elle pouvait surveiller les gens, de l’océan ou depuis la place qu’elle avait trouvé en surveillante de baignade. Elle pouvait les voir rire, se sourire, se toucher. Et pas toujours avec l’aspect qui la dérange. Alors, elle se demande si un peu le toucher, lui. Il lui dit non. Elle comprend. Elle accepte. Mais elle espère un jour le pouvoir. Parce qu’elle en avait besoin. Cette idée de proximité avec un autre être vivant, qui soit son allié. Ses sœurs avaient-elles conscience du manque, profond et viscérale, que faisait naître l’exil en elle ? Ses sœurs avaient-elles seulement conscience de leur dépendance à leur proximité ? Non. Elle était seule à le voir. Car elle était seule en dehors de l’eau. Elle était la seule exilée et loin d’elles. Bref. Elle en a marre de s’apitoyer, et là elle pouvait évoluer, alors elle le regarde. Droit dans les yeux.

- Tu es beau, répéta-t-elle avec un regard de détermination sans borne.

Il pouvait essayer de dire le contraire. Elle sait qu’elle a raison. Alors bon. Il était beau. Et dans l’esprit de Nerina, la seule chose qui compte était sa propre opinion. Pas seulement charismatique, mais bon. Point. Elle sourit, plus naturellement maintenant qu’elle n’est pas assez charmante –dans la définition premier du terme « Utilisant un charme »- pour qu’elle lui tourne la tête. Elle pose une main sur sa bouche et sourit.

- C’est la plus grande pourtant, j’en ai une plus petite, fit-elle en reprenant le sac plastique qu’elle avait laissé à ses pieds.

Dedans ? Pas grand-chose. Le reste de son argent, qu’elle comptait bien lui donner, les robes, des maillots de bain (bien qu’elle compte proposer si elle peut nager nu) et … rien. Elle n’était pas réellement intéressante. Elle n’avait rien. Mais elle ferait en sorte de montrer l’inverse. Elle allait tout mettre pour paraître intéressante… et ce n’était pas le moment. Elle prend le collier et l’observe doucement avant de sourire.

- Merci !

Elle le passa par-dessus sa tête. Et sent le métal froid sur sa peau. C’est étrange. D’avoir un bijou. Elle n’en a jamais eu. Alors, elle prend le pendant entre ses doigts, l’observe, cherche à comprendre d’où peut venir la magie. Cela ressemble à une pierre, mais il semblait qu’il était fait en diamant bleu, comme l'océan sous le zénith. Elle jette un regard à Bishop alors qu’elle serre l’objet dans ses mains.

- Tu es conscient que je ne te le rendrais jamais ? fit-elle de la même manière qu’elle faisait pour taquiner une sœur a qui elle a volé une trouvaille sous l’océan.

Puis, elle réalise, remonte un regard vers lui.

- Tu veux m’emmener en ville aussi ? Vraiment ?

Elle trépigne. Se dit qu’elle a vraiment envie de le prendre dans ses bras. Fais un pas en arrière en faisant un « non » de la tête pour essayer de se calmer. Non. Il a dit non. Elle n’aime pas quand on la touche dans son consentement, elle n’allait pas faire pareil…non mais oh ! Alors elle fait un pas de recul et elle sourit.

- Désolée, je suis contente, alors merci. N’hésite pas à me calmer !


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Ananas
Messages : 638
Date d'inscription : 31/05/2023
Région : Nord de la France
Crédits : Icone (myself) dessin (unknown)

Univers fétiche : City, fantasy, licence (Harry Potter, Mass Effect, Dragon Age, Detroit Become Human, A plague tale, Cyberpunk 2077), fantastique, SF
Préférence de jeu : Femme
ANANAS RANG  GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t5685-livres-de-personnages https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5670-presentation-d-un-ananas-roti-au-beurre
Ananas
Ven 7 Juil 2023 - 12:11

Bishop
Davis

J'ai 34 ans et je vis à Bristol, Angleterre, Royaume-Uni. Dans la vie, je suis libraire et accessoirement sorcier et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas bien, j'en ai marre d'enchainer les coups d'un soir, il est temps que je me case.

Darktinder - Au fond tout ce qu'on souhaite c'est être un morceau d'éternité pour quelqu'un ft. Clionestra 4749d1e9381402dd579dbeebf4c3d8c7

Bishop est un homme travailleur, intelligent, rigoureux, altruiste, dévoué, mais aussi tatillon, bougon, méfiant, borné et ours mal léché.
Parle plusieurs langues, le français, l’allemand, l’italien, le latin et divers dialecte démonique.
Plutôt porté sur la bouteille, des vieux restes de quand il était un sacré fêtard.
Possède une collection assez impressionnante d'œuvres et d’objets d’arts glané durant ses années de pérégrination à travers le monde.
Il se considère comme un sculpteur enthousiaste qu’un réel artiste. Il n’a pas encore osé montrer ses sculptures, gardant pour l’heure cela pour lui.
Amoureux également des plantes, ils prend plaisir à s’en occuper dans son immense serre.
Élève des lapins. C’est mignon et doux les lapins.

Bishop parle en : color=#cc0033
 
Visiblement Nerina n’en démordait pas, elle le trouvait beau, ce qui était aussi gentil que flatteur, bien que pour Bishop le fait était là, il ne se trouvait pas spécialement beau. Cependant et vu la détermination que la jeune femme avait mis pour lui dire cela, le sorcier doutait qu’il soit utile de lui répéter que non, il ne l’était pas. La conversation deviendrait vite stérile car chacun campera sur ses positions, même s’il pourrait lui prouver par a plus b qu’il était très loin des canons de beautés masculins. Ses meilleurs amis, eux, étaient des vrais beaux gosses. La sirène le découvrira sûrement durant cette semaine avec lui étant donné que le blond les voyait une fois par semaine pour manger et boire ensemble. Toujours est-il que plutôt que de se verser dans un combat perdu d’avance, Bishop rendit son sourire à la demoiselle, qu’il sentait plus détendue maintenant qu’elle avait compris que son charme n'allait plus opérer durant les prochains jours.

— Okay, tu devrais éviter de mettre la plus petite je crois. Quand on sera chez moi et une fois bien reposée, il y aura deux trois points qu’il faudra que nous abordions quand on sortira.

Observant le sac plastique que la brunette pris dans ses mains, le sorcier se fit la réflexion qu’il n’y avait pas grand-chose là-dedans, même pas de quoi tenir deux jours en matière de vêtements. Bon sang, elle n’avait même pas de chaussures. Sa petite sœur avait dû laisser des vêtements à elle quand elle était venue le voir, ils devraient aller à Nerina, elles semblent avoir la même corpulence. Quant aux sous-vêtements, il en commanderait sur amazon et pour les chaussures, peut-être que les baskets de sa sœur feront l’affaire. Bref, ils vont avoir de quoi faire demain. Le plus important pour l’heure c’est qu’elle soit protégée magiquement des autres et il ne tarde donc pas à lui offrir le collier. Nerina observe son présent avec curiosité, sans doute doit-elle se demander comment tout ça fonctionne.

— Tu te sens bien avec le collier ? Le sortilège que j’ai lancé dessus ne te gêne pas ? C’est important que je le sache, je pourrais corriger le tir au besoin.

La magie reste de la magie, mais elle influe différemment d’une personne à l’autre, ou d’une créature à l’autre, il est donc important que Nerina lui dise si elle ressent tout changement ou désagrément.

— C’est un peu le principe d’un cadeau non ? demande-t-il en souriant légèrement. En général, on ne les rend pas, ou alors il faut être un sacré enfoiré.

Se décollant enfin du capot de sa voiture, Bishop écrase dans son étui en métal la cigarette qu’il vient de finir, avant d'enfermer le mégot dans une autre boîte prévue à cet effet. Qu’il doit penser à vider d’ailleurs.

— Bien sûr, le principe de venir avec moi c’est aussi de découvrir les joies du monde extérieur en toute quiétude et de rencontrer du monde. Des personnes bien ne t’en fais pas, mes amis sont tous ce qu’il y a de plus sympathiques.

Elle semble vraiment contente d’avoir la possibilité de pouvoir sortir en ville et il voit bien qu’elle refrène son désir de contact physique, il lui en est d’ailleurs très reconnaissant. En dehors des plans cul qu’il a pu avoir, quand la relation est importante, Bishop aime d’abord apprendre à connaître la personne mentalement avant de pouvoir passer à la partie physique. Avec Nerina il ne compte pas déroger à la règle, chaque chose en son temps.

— Ne t’en fais pas, tant que tu ne me saute pas dessus ça devrait aller, dit-il en riant. Monte, je t’en prie.

Il lui ouvre la porte et attend qu’elle monte dans le véhicule.

Clionestra
Messages : 3769
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Dim 9 Juil 2023 - 18:08

Nerina
Naecodrob

J'ai 26 ans et je vis dans l'océan, près du royaume uni. Dans la vie, je suis surveillante de baignade et sirène. Sinon, grâce à mes pouvoir, je n'ai jamais connu l'amour sincère et j'ai décidé de changer ça grâce à une application où j'ai rencontré Bishop.

Darktinder - Au fond tout ce qu'on souhaite c'est être un morceau d'éternité pour quelqu'un ft. Clionestra Jrmq→ Eline Powell
Nerina se fiche des canons de beautés, c’étaient ses yeux et ses sentiments qui comptaient. De toute façon, elle n’avait plus que ça. Elle avait été exilé parce qu’elle refusé la norme acceptable des sirènes. On ne la forcerait pas à penser autrement qu’avec ses propres émotions. Elle les gérait et les appréciait comme elle pouvait. Elle cligne des yeux cependant. Si elle savait que ses pensées étaient légitimes et qu’elle pouvait les avoir … il y avait des choses qu’elle savait ignorer. Cette histoire de robe trop court par exemple. Elle fit un signe de tête, il pouvait voir autant de point qu’elle veut, bien qu’elle ne promette pas de souvenir de tout, tant qu’elle peut rester avec lui. Elle lui fit un sourire suivit d’un « d’accord » enthousiaste. Et pour la robe plus petite ? Elle devra retrouver laquelle est la plus petite et elle … Elle ne sait pas ce qu’elle en fera puisqu’elle n’avait que ça. Elle avisera le moment venu. Et puis, avec un peu de chance, le charme de Bishop fonctionnera, et elle pourra se promener sans. Logique pour elle. Les habits c’était pour diminuer le charme, non ? Donc si elle a un collier qui marche pour conjurer le charme, elle pourra sortir toute nue sans danger. Logique de sirène exilée, bonjour. Elle caresse le pendentif, effleure le bleu de ses doigts en le regardant et sourit encore. C’était bizarre d’avoir un bijou, vraiment bizarre. Elle sentait le métal contre elle, et pourtant il y avait une chaleur dans son cœur.

- Je me sens bien. Je me sens heureuse, avoua-t-elle simplement, merci pour le cadeau. J’irais t’en chercher un.

Mais, elle, ses cadeaux c’étaient plus au fond de la mer qu’elle va les chercher. Bien sûr, elle évite les zones avec sa sœur, et les profondeurs avec les sirènes qui n’apprécieraient pas qu’elle revienne, mais elle connait des zones de l’océan où même les sirènes ne viennent pas. A cause du manque de nourriture à trouver, mais qui recèle des trésors enfouis. Elle pourrait lui trouver de l’or, ou bien un ingrédient pour sa magie qui est difficile à trouver, sauf dans la mer ? Elle se demande s’il aurait besoin de ce genre de chose. Elle monte dans la voiture, lui disant qu’elle avait hâte de tout, surtout de rencontrer ses amis puis elle se stoppe.

- Non, c’est faux, se mit-elle à réfléchir tout haut, je n’ai pas hâte de rencontrer tes amis. Fin, si. Mais j’ai surtout hâte de voir tes lapins ! Les lapicornes n’existent pas mais je sais déjà que je vais avoir envie de faire des câlins à tes lapins ! Et toi, le plus, mais toi tu es là, donc ça ne compte pas. Fin. Si. Cela compte, énormément … Merci d’accepter un boulet tel que moi, Bishop. Je te remercie.

Les sirènes avaient une capacité simple, elles savaient parlés toutes les langues. C’est ainsi qu’elles peuvent chanter pour les marins et les comprendre. C’était une chose qu’elle savait. Elle savait donc écrire et parler, mais elle ignorait tout le reste. Elle posa sa main sur le tableau de bord et ressenti la chaleur sur sa main. Elle se demandait la température chez Bishop. Elle se demandait la couleur de ses rideaux. Elle se demandait s’il avait des rideaux. Elle se posait tellement de question.

- Il faudra que tu me donnes la liste des ingrédients marins dont tu as besoin, j’irais tous te les chercher. Et ce n’est pas une demande, je te le dois bien, fit-elle en caressant à nouveau son pendentif.

La plupart des ingrédients magiques étaient protégés par les sirènes. Impossible d’avoir cela sans l’aval d’une sirène,  ou de faire un carnage. Elle savait par exemple que l’encre du kraken était un ingrédient recherché. On avait tué une centaine de sirène pour qu’un sorcier, 120 ans auparavant, arrive à attraper un bébé kraken vivant pour le ramener chez lui. Elle se demande si l’animal est toujours en vie. Elle l’espère. Peut-être pourrait-elle aller le sauver ? Et si elle demandait de l’aide à Bishop ? Peut-être quand elle sera un peu moins un boulet et un peu plus une ami, c’est bien non ? Elle regarda vers la ville, ce qu’elle évite toujours de regarder vers ce qu’elle ne peut atteindre. Elle se demande où pourrait être le kraken maintenant. De plus 120 ans, cela signifie que le Kraken est toujours un bébé. Un kraken devenait adulte passé ses 400 ans. Un bébé en danger. Les sirènes n’avaient pas daignés mettre le pied sur Terre pour le sauver … mais elle était là. Et si le Kraken est sauvé par Bishop, il lui donnera de son encre de bonne grâce. Et une chose offerte par plaisir et de bon gré, comme le collier, avait plus de valeur que quelque chose que l’on vole. Elle le sait Nerina.

- En plus d’être un génie, tu auras ce que personne ne possède.

Elle ne pense même pas une seule seconde à « elle », dans l’idée. Parce qu’un autre ingrédient très très rare était le cœur d’une sirène, un ingrédient très rare était une écaille, son sang ou une larme. Mais elle n’y pense pas. Et puis, ça ne lui dérangerait pas de le donner. Surtout ce foutu cœur qui l’éloigne de ses sœurs.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Ananas
Messages : 638
Date d'inscription : 31/05/2023
Région : Nord de la France
Crédits : Icone (myself) dessin (unknown)

Univers fétiche : City, fantasy, licence (Harry Potter, Mass Effect, Dragon Age, Detroit Become Human, A plague tale, Cyberpunk 2077), fantastique, SF
Préférence de jeu : Femme
ANANAS RANG  GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t5685-livres-de-personnages https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5670-presentation-d-un-ananas-roti-au-beurre
Ananas
Lun 10 Juil 2023 - 13:03

Bishop
Davis

J'ai 34 ans et je vis à Bristol, Angleterre, Royaume-Uni. Dans la vie, je suis libraire et accessoirement sorcier et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas bien, j'en ai marre d'enchainer les coups d'un soir, il est temps que je me case.

Darktinder - Au fond tout ce qu'on souhaite c'est être un morceau d'éternité pour quelqu'un ft. Clionestra Zj0u

Bishop est un homme travailleur, intelligent, rigoureux, altruiste, dévoué, mais aussi tatillon, bougon, méfiant, borné et ours mal léché.
Parle plusieurs langues, le français, l’allemand, l’italien, le latin et divers dialecte démonique.
Plutôt porté sur la bouteille, des vieux restes de quand il était un sacré fêtard.
Possède une collection assez impressionnante d'œuvres et d’objets d’arts glané durant ses années de pérégrination à travers le monde.
Il se considère comme un sculpteur enthousiaste qu’un réel artiste. Il n’a pas encore osé montrer ses sculptures, gardant pour l’heure cela pour lui.
Amoureux également des plantes, ils prend plaisir à s’en occuper dans son immense serre.
Élève des lapins. C’est mignon et doux les lapins.

Bishop parle en : color=#cc0033
 
Bishop était soulagé, son sortilège avait fonctionné pour elle comme pour lui et cela n’avait pas l’air de perturber physiquement la jeune femme, elle pourrait donc profieter de cette semaine tranquillement. Néanmoins, le sorcier garderait un œil sur elle et sur le collier le temps du séjour, certes, tout semble aller comme sur des roulettes mais ça ne coûte rien de rester à l'affût. Créer des sortilèges bloquant la magie ce n’est pas évident et il est important de vérifier régulièrement que tout est stable. Comme pour l’heure la sirène va bien et que du bijou il n’émane aucune vibration  magique étrange en dehors de sa magie, le blond se concentre plutôt sur l’instant présent et les mots de la demoiselle.

— Merci pour le geste, mais ne t’en fais pas, je n’ai pas besoin de cadeau, je préfère en faire que d’en recevoir.

Parce qu’il ne sait jamais trop comment réagir quand on lui offre quelque chose, autant dire que son anniversaire ou même Noël sont toujours des moments problématiques pour lui. Oui c’est bien plus simple et plus plaisant d’offrir que de recevoir, enfin de son point de vue bien sûr, car il y a des gens qui adorent recevoir. Maintenant il est plus que temps de se mettre en route, mine de rien il se fait de plus en plus tard et Bishop a passé trois jours à faire des recherches et utiliser à forte dose sa magie. Autant dire qu’il a besoin de repos. Refermant la portière du côté passager une fois Nerina à bord, le blond fait le tour pour aller du côté conducteur et attachant sa ceinture, il fixe la brunette avec surprise quand elle se remet à parler.  Elle semble d’ailleurs s’embourber dans ses explications, n’ayant pas envie de ceci, avant de changer d’avis l’instant suivant, mais il ne lui en tient pas rigueur l’aventure qu’elle s’apprête à vivre doit lui être déstabilisante.

— ne t’en fais pas Nerina, tu n'es pas un boulet, tout ça c’est nouveau pour toi, je me doute qu’il y a des choses que tu as le plus envie de faire que d’autres. Pour les lapins, tu pourras leur faire des câlins dès demain matin, pour mes amis tu verras qu’ils sont vraiment très sympathiques et pour moi, les câlins ça attendra encore un peu qu’on se connaisse mieux.

Rapidement, il se penche vers la sirène pour attraper sa ceinture de sécurité car il se doute qu’elle n’a jamais dû en utiliser une, tout en lui offrant un sourire rassurant.

— C’est pour ta sécurité, on va rouler à une certaine vitesse et au cas où nous aurions un accident ça t’évitera d’être blessée.

Ou de passer en travers du pare-brise mais ça, il se garde bien de le dire. Démarrant sa voiture, Bishop se met en route reprenant en sens inverse le chemin emprunté il y a plusieurs minutes de cela. Trifouillant sa radio pour mettre un peu de musique, il jette un bref coup d'œil à Nerina qui parle de lui donner une liste d’ingrédients marins, avant de poser ses yeux sur ce qu’il se passe devant lui.

— C’est vraiment gentil de ta part Nerina mais...

Bishop pince les lèvres, comment lui expliquer qu’il n’a pas envie qu’elle en fasse de trop pour le moment, parce que même si pour l’heure tout va bien, rien ne garantit que ce sera le cas dans quelques jours. Cette semaine est aussi l’occasion pour eux de voir s’ils peuvent s’entendre en étant proches physiquement et de continuer d’apprendre à se connaître. Donc, le sorcier préfère qu’elle ne donne pas trop d’elle, qu’elle se ménage et se protège au cas ou.

— N’en donne pas trop d'entrées de jeu, je veux dire ton geste reste vraiment adorable, mais avant que tu ne fasse ça, je préférais qu’on voit comment la semaine se passe tu vois ? Tu as un cœur très grand et généreux, mais tu dois le protéger et rester prudente, même vis-à-vis de moi.

Jamais il ne lui fera de mal physiquement ça ne fait pas un pli, mais moralement c’est une autre histoire, Bishop n’est pas parfait loin de là et il peut très bien la blesser sans le vouloir.  

Clionestra
Messages : 3769
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Lun 10 Juil 2023 - 22:17

Nerina
Naecodrob

J'ai 26 ans et je vis dans l'océan, près du royaume uni. Dans la vie, je suis surveillante de baignade et sirène. Sinon, grâce à mes pouvoir, je n'ai jamais connu l'amour sincère et j'ai décidé de changer ça grâce à une application où j'ai rencontré Bishop.

Darktinder - Au fond tout ce qu'on souhaite c'est être un morceau d'éternité pour quelqu'un ft. Clionestra Jrmq→ Eline Powell
Nerina, aussi, préférait donner des cadeaux que dans recevoir, et elle se demande si cela signifier qu’elle n’avait pas le droit de lui en faire, alors ? Elle ne savait pas. Avant, les cadeaux possibles pour ses sœurs étaient un cœur de matelot ou un coquillage joli. Elle avait toujours été ainsi. Elle avait toujours été … Ariel. Elle connaissait le dessin anime parce que plusieurs sœurs lui en avaient parlé. L’histoire de la sirène qui donna sa voix pour avoir des jambes. Une histoire stupide, selon ses sœurs, bien qu’elles aiment Nerina. Alors… quoi ? Elle était stupide ou Ariel, elle préférait le second terme pour la définir. Elle préférait de loin qu’on lui dise qu’elle était discrète et mignonne qu’avec un cœur. Même si elle savait en avoir un. Bref, elle préférait faire des cadeaux, parce qu’elle aimait partager ce qu’elle aimait à travers les cadeaux. C’était plus doux.

- C’est nouveau, mais j’aime bien. Je veux dire, c’est la première fois que j’aime bien être « là ». Je ne parlais pas forcément des câlins, pour toi. Je parlais de te connaître. J’ai hâte. De te comprendre ou de mieux te comprendre.

Elle le laisse faire ce qu’il veut d’elle, l’attacher, apparemment. Elle se sent étrange, la ceinture lui faisait mal sur le cou, mais si Bishop pensait que c’était pour sa sécurité, pourquoi irait-elle dire le contraire… Bien qu’elle doute qu’elle puisse être blessée par lui. Pour le reste, elle l’écoute avec attention.

- Je comprends. Mais je pense que qu’importe comment se passe la semaine. Même si tu fini par me détester, ou moi, même si j’en doute bien fort, tu es tout de même venu jusqu’à moi, tu m’as aidé et apporté du réconfort. Je ne pense pas en donner trop, pour ce que tu m’apportes déjà.

Elle lui sourit, penche la tête et écarte encore plus les lèvres pour dévoiler ses dents toute blanches. Pas pointues pour le moment.

- Mais pas de soucis j’attendrais. Je crois être en train d’apprendre que je suis le genre de personne impatiente.

Elle met sa main devant sa bouche et fait un petit rire avant de répéter un « je suis impatiente » en se mettant contre le siège. Elle n’avait pas de raison d’être patiente ou non, avant aujourd’hui. Elle savait qu’elle ne pouvait pas bouger à cause de sa magie, ni revenir dans la mer, auprès de sa famille. Sauf si elle revient en apportant un cœur humain. Elle regarde vers la mer… Pouvait-elle revenir un jour ? Elle ne sait pas.

- Mon nom de famille, j’en avais besoin pour l’application… Cela signifie « Bord Océan » à l’envers. Je ne sais pas pourquoi j’ai envie de te le dire. Les sirènes n’ont pas de nom de famille. J’ai dû l’inventer. Parfois, j’aime bien inventer des mots.

Ouais, on lui avait déjà dit comme qui. Elle avait rencontré, il y a longtemps, une petite fille dans la mer. C’était une fillette de cinq ans, et elle lui avait montré sa queue et elle lui avait parlé d’Ariel et du monde. Elle se demande aussi, comme pour le Kraken, si elle pourrait retrouver cette enfant. Trop de chose qu’elle avait envie de faire.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Contenu sponsorisé
Darktinder - Au fond tout ce qu'on souhaite c'est être un morceau d'éternité pour quelqu'un ft. Clionestra
Page 1 sur 7
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Sujets similaires
-
» Darktinder - I broke my rules for you ft. Clionestra
» c'est le morceau de sucre qui aide la médecine à couler.
» Darktinder - Girls talk
» Darktinder - La nuit la plus sombre a toujours une fin lumineuse (avec Ananas)
» Au fond du trou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: